Vous êtes sur la page 1sur 10

Chapitre 05: Vérification des éléments

Les poteaux :

Les poteaux sont des éléments qui travaillent principalement à la compression et la


flexion, et comme les moments sont faibles devant l'effort normal on possède à la
vérification de la résistance au flambement.

on doit vérifier que : 𝑁𝑠𝑑 ≤ 𝑁𝑏.𝑅𝑑

avec :

𝑁𝑠𝑑 : effort de compression

𝑁𝑏.𝑅𝑑 : la résistance de calcule d'un élément comprimé au flambement , elle etre prise
égale à:

𝑥∗𝛽𝐴 ∗𝐴∗𝑓𝑦
Nb.Rd =
𝛾𝑀1

Avec :

𝛽𝐴 = 1 …………………………………..classe 1
1
𝑥= ≤1
̅𝐿𝑇 2
∅𝐿𝑇 +√∅𝐿𝑇 2 −𝜆

2
Ou : ∅𝐿𝑇 = 0,5 [1 + 𝛼𝐿𝑇 (𝜆̅𝐿𝑇 − 0,2) + 𝜆̅𝐿𝑇 ]

235
𝜆̅ = [ 𝜆/𝜆1]*√𝛽𝑤 , 𝜆1 = 93,9. 𝜀 , 𝜀 = √ 𝑓 = 0,92
𝑦

Poteau central : 𝑁𝑠𝑑

Niveau RDC

On a un profilé HEA 320


𝐿0
235
Classification du profilé : 𝜀 = √ 𝑓 = 0,92
𝑦

Classification de la semelle :
𝑐 (𝑏−𝑡𝑤 )/2 (300−9)/2
= = = 9,38 ≤10.𝜀 la semelle est de classe 1
𝑡𝑓 𝑡𝑓 15,5

Classification de l'ame :
𝑑
= 25 ≤ 72.𝜀 l'âme est de classe 1
𝑡𝑤

On a le profilé HEA 320 est de classe 1

40
Chapitre 05: Vérification des éléments

Longueur de flambement :

𝐿𝑓𝑦 = 𝐿𝑓𝑧 = 0,7𝐿0 = 0,7 × 3,80 = 2,66 𝑚

Détermination de l'élancement réduit :

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 )

𝜆̅𝑦 = [ 𝜆𝑦 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤 et 𝜆̅𝑧 = [ 𝜆𝑧 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤

𝐿𝑓𝑦 𝐿𝑓𝑧
𝜆1 = 93,9. 𝜀 , 𝜆𝑦 = , 𝜆𝑧 =
𝑖𝑦 𝑖𝑧

Pour HEA 320 on a : 𝑖𝑦 = 13,58 𝑐𝑚 , 𝑖𝑍 = 7,49 𝑐𝑚

266 19,58
𝜆𝑦 = = 19,58 𝜆̅𝑦 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,23
13,58

266 35,51
𝜆𝑧 = = 35,51 𝜆̅𝑧 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,41
7,49

𝜆̅𝑧 > 𝜆̅𝑦 plan de flambement (y,y)

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 ) = 0,41 > 0,23 donc il nécessaire de vérifier le flambement

Détermination de la courbe de flambement :

HEA 320 est un profilé laminé :

ℎ 310
= = 1,03 < 1,2
𝑏 300
𝑡𝑓 = 15,5 𝑚𝑚 < 100𝑚𝑚

plan de flambement (y,y)

donc la courbe de flambement est (b)

détermination de coefficient de flambement x :

facteur d'imperfection 𝛼 :la courbe (b) , 𝛼 = 0,34

∅𝐿𝑇 = 0,5[1 + 0,34(0,41 − 0,2) + 0,412 ] = 0,62


1
𝑥= = 0,77
0,62+√0,622 −0,412

Vérification :

𝑁𝑠𝑑 = 𝑁𝑚𝑎𝑥 = 2149,63 𝑘𝑛

41
Chapitre 05: Vérification des éléments

0,77×1×124,4×10−4 ×275×103
Nb.Rd = = 2394,7 𝑘𝑛
1,1

𝑁𝑠𝑑 = 2149,63 𝑘𝑛 ≤ 𝑁𝑏.𝑅𝑑 = 2394,7 𝑘𝑛

Donc le poteau central de RDC c' est stable


𝑁𝑠𝑑
Niveau 3éme étage :

On a un profilé HEA 220

235
Classification du profilé : 𝜀 = √ 𝑓 = 0,92 𝐿0
𝑦

Classification de la semelle :
𝑐 (𝑏−𝑡𝑤 )/2 (220−7)/2
= = = 9,68 ≤10.𝜀 la semelle est de classe 1
𝑡𝑓 𝑡𝑓 11

Classification de l'ame :
𝑑
= 38,48 ≤ 72.𝜀 l'âme est de classe 1
𝑡𝑤

On a le profilé HEA220 est de classe 1

Longueur de flambement :

𝐿𝑓𝑦 = 𝐿𝑓𝑧 = 𝐿0 = 3,06𝑚

Détermination de l'élancement réduit :

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 )

𝜆̅𝑦 = [ 𝜆𝑦 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤 et 𝜆̅𝑧 = [ 𝜆𝑧 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤

𝐿𝑓𝑦 𝐿𝑓𝑧
𝜆1 = 93,9. 𝜀 , 𝜆𝑦 = , 𝜆𝑧 =
𝑖𝑦 𝑖𝑧

Pour HEA 220 on a : 𝑖𝑦 = 9,17𝑐𝑚 , 𝑖𝑍 = 5,51 𝑐𝑚

306 33,37
𝜆𝑦 = = 33,37 𝜆̅𝑦 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,39
9,17

306 55,51
𝜆𝑧 = = 55,53 𝜆̅𝑧 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,64
5,51

𝜆̅𝑧 > 𝜆̅𝑦 plan de flambement (y,y)

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 ) = 0,64 > 0,39 donc il nécessaire de vérifier le flambement

Détermination de la courbe de flambement :

42
Chapitre 05: Vérification des éléments

HEA220 est un profilé laminé :

ℎ 210
= = 0,95 < 1,2
𝑏 220
𝑡𝑓 = 11 𝑚𝑚 < 100𝑚𝑚

plan de flambement (y,y)

donc la courbe de flambement est (b)

détermination de coefficient de flambement x :

facteur d'imperfection 𝛼 :la courbe (b) , 𝛼 = 0,34

∅𝐿𝑇 = 0,5[1 + 0,34(0,64 − 0,2) + 0,642 ] = 0,78


1
𝑥= = 0,81
0,78+√0,782 −0,64 2

Vérification :

𝑁𝑠𝑑 = 𝑁𝑚𝑎𝑥 = 1063,204 𝑘𝑛

0,81×1×64,3×10−4 ×275×103
Nb.Rd = = 1302,075 𝑘𝑛
1,1

𝑁𝑠𝑑 = 1063,204 𝑘𝑛 ≤ 𝑁𝑏.𝑅𝑑 = 1302,075 𝑘𝑛

Donc le poteau central de 3éme étage c' est stable

Poteau intermédiaire : 𝑁𝑠𝑑

Niveau RDC

On a un profilé HEA 200


𝐿0
235
Classification du profilé : 𝜀 = √ 𝑓 = 0,92
𝑦

Classification de la semelle :
𝑐 (𝑏−𝑡𝑤 )/2 (200−6,5)/2
= = = 9,67 ≤10.𝜀 la semelle est de classe 1
𝑡𝑓 𝑡𝑓 10

Classification de l'ame :
𝑑
= 20,61 ≤ 72.𝜀 l'âme est de classe 1
𝑡𝑤

On a le profilé HEA 200 est de classe 1

Longueur de flambement :

43
Chapitre 05: Vérification des éléments

𝐿𝑓𝑦 = 𝐿𝑓𝑧 = 0,7𝐿0 = 0,7 × 3,80 = 2,66 𝑚

Détermination de l'élancement réduit :

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 )

𝜆̅𝑦 = [ 𝜆𝑦 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤 et 𝜆̅𝑧 = [ 𝜆𝑧 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤

𝐿𝑓𝑦 𝐿𝑓𝑧
𝜆1 = 93,9. 𝜀 , 𝜆𝑦 = , 𝜆𝑧 =
𝑖𝑦 𝑖𝑧

Pour HEA 200 on a : 𝑖𝑦 = 8,28 𝑐𝑚 , 𝑖𝑍 = 4,98 𝑐𝑚

266 32,12
𝜆𝑦 = = 32,12 𝜆̅𝑦 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,37
8,28

266 53,84
𝜆𝑧 = = 53,84 𝜆̅𝑧 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,62
4,94

𝜆̅𝑧 > 𝜆̅𝑦 plan de flambement (y,y)

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 ) = 0,62 > 0,37 donc il nécessaire de vérifier le flambement

Détermination de la courbe de flambement :

HEA 200 est un profilé laminé :

ℎ 190
= = 0,95 < 1,2
𝑏 200
𝑡𝑓 = 10 𝑚𝑚 < 100𝑚𝑚

plan de flambement (y,y)

donc la courbe de flambement est (b)

détermination de coefficient de flambement x :

facteur d'imperfection 𝛼 :la courbe (b) , 𝛼 = 0,34

∅𝐿𝑇 = 0,5[1 + 0,34(0,62 − 0,2) + 0,622 ] = 0,76


1
𝑥= = 0,72
0,76+√0,762 −0,622

Vérification :

𝑁𝑠𝑑 = 𝑁𝑚𝑎𝑥 = 879,62 𝑘𝑛

0,72×1×53,8×10−4 ×275×103
Nb.Rd = = 966,98 𝑘𝑛
1,1

44
Chapitre 05: Vérification des éléments

𝑁𝑠𝑑 = 897,62 𝑘𝑛 ≤ 𝑁𝑏.𝑅𝑑 = 966,98 𝑘𝑛

Donc le poteau central de RDC c' est stable 𝑁𝑠𝑑

Niveau 3éme étage :

On a un profilé HEA 120


𝐿0
235
Classification du profilé : 𝜀 = √ 𝑓 = 0,92
𝑦

Classification de la semelle :
𝑐 (𝑏−𝑡𝑤 )/2 (120−5)/2
= = = 7,19 ≤10.𝜀 la semelle est de classe 1
𝑡𝑓 𝑡𝑓 8

Classification de l'ame :
𝑑
= 14,8 ≤ 72.𝜀 l'âme est de classe 1
𝑡𝑤

On a le profilé HEA 120 est de classe 1

Longueur de flambement :

𝐿𝑓𝑦 = 𝐿𝑓𝑧 = 𝐿0 = 3,06𝑚

Détermination de l'élancement réduit :

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 )

𝜆̅𝑦 = [ 𝜆𝑦 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤 et 𝜆̅𝑧 = [ 𝜆𝑧 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤

𝐿𝑓𝑦 𝐿𝑓𝑧
𝜆1 = 93,9. 𝜀 , 𝜆𝑦 = , 𝜆𝑧 =
𝑖𝑦 𝑖𝑧

Pour HEA 120on a : 𝑖𝑦 = 4,89𝑐𝑚 , 𝑖𝑍 = 3,02 𝑐𝑚

306 62,58
𝜆𝑦 = = 62,58 𝜆̅𝑦 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,72
4,89

306 101,32
𝜆𝑧 = = 101,32 𝜆̅𝑧 = [ 86,38 ] ∗ √1 = 1,17
3,02

𝜆̅𝑧 > 𝜆̅𝑦 plan de flambement (y,y)

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 ) = 1,17 > 0,72

Détermination de la courbe de flambement :

HEA120 est un profilé laminé :

45
Chapitre 05: Vérification des éléments

ℎ 114
= = 0,95 < 1,2
𝑏 120
𝑡𝑓 = 8 𝑚𝑚 < 100𝑚𝑚

plan de flambement (y,y)

donc la courbe de flambement est (b)

détermination de coefficient de flambement x :

facteur d'imperfection 𝛼 :la courbe (b) , 𝛼 = 0,34

∅𝐿𝑇 = 0,5[1 + 0,34(1,17 − 0,2) + 1,172 ] = 1,35


1
𝑥= = 0,49
1,35+√1,352 −1,172

Vérification :

𝑁𝑠𝑑 = 𝑁𝑚𝑎𝑥 = 264,24 𝑘𝑛

0,49×1×25,3×10−4 ×275×103
Nb.Rd = = 309,92 𝑘𝑛
1,1

𝑁𝑠𝑑 = 264,24 𝑘𝑛 ≤ 𝑁𝑏.𝑅𝑑 = 309,92 𝑘𝑛

Donc le poteau central de 3éme étage c' est stable

Poteau rive : 𝑁𝑠𝑑

Niveau RDC

On a un profilé HEA 120


𝐿0
235
Classification du profilé : 𝜀 = √ 𝑓 = 0,92
𝑦

Classification de la semelle :
𝑐 (𝑏−𝑡𝑤 )/2 (120−5)/2
= = = 7,18 ≤10.𝜀 la semelle est de classe 1
𝑡𝑓 𝑡𝑓 8

Classification de l'ame :
𝑑
= 14,8 ≤ 72.𝜀 l'âme est de classe 1
𝑡𝑤

On a le profilé HEA 120 est de classe 1

Longueur de flambement :

𝐿𝑓𝑦 = 𝐿𝑓𝑧 = 0,7𝐿0 = 0,7 × 3,80 = 2,66 𝑚

46
Chapitre 05: Vérification des éléments

Détermination de l'élancement réduit :

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 )

𝜆̅𝑦 = [ 𝜆𝑦 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤 et 𝜆̅𝑧 = [ 𝜆𝑧 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤

𝐿𝑓𝑦 𝐿𝑓𝑧
𝜆1 = 93,9. 𝜀 , 𝜆𝑦 = , 𝜆𝑧 =
𝑖𝑦 𝑖𝑧

Pour HEA 120 on a : 𝑖𝑦 = 4,89 𝑐𝑚 , 𝑖𝑍 = 3,02 𝑐𝑚

266 54,39
𝜆𝑦 = = 54,39 𝜆̅𝑦 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,62
4,89

266 88,08
𝜆𝑧 = = 88,08 𝜆̅𝑧 = [ 86,38] ∗ √1 = 1,02
3,02

𝜆̅𝑧 > 𝜆̅𝑦 plan de flambement (y,y)

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 ) = 1,02 > 0,62 donc il nécessaire de vérifier le flambement

Détermination de la courbe de flambement :

HEA 120 est un profilé laminé :

ℎ 114
= = 0,95 < 1,2
𝑏 120
𝑡𝑓 = 8𝑚𝑚 < 100𝑚𝑚

plan de flambement (y,y)

donc la courbe de flambement est (b)

détermination de coefficient de flambement x :

facteur d'imperfection 𝛼 :la courbe (b) , 𝛼 = 0,34

∅𝐿𝑇 = 0,5[1 + 0,34(1,02 − 0,2) + 1,022 ] = 1,16


1
𝑥= = 0,58
1,16+√1,162 −1,022

Vérification :

𝑁𝑠𝑑 = 𝑁𝑚𝑎𝑥 = 268,66 𝑘𝑛

0,58×1×25,3×10−4 ×275×103
Nb.Rd = = 366,85 𝑘𝑛
1,1

𝑁𝑠𝑑 = 268,66𝑘𝑛 ≤ 𝑁𝑏.𝑅𝑑 = 366,85 𝑘𝑛

47
Chapitre 05: Vérification des éléments

Donc le poteau central de RDC c' est stable 𝑁𝑠𝑑

Niveau 3éme étage :

On a un profilé HEA 100


𝐿0
235
Classification du profilé : 𝜀 = √ 𝑓 = 0,92
𝑦

Classification de la semelle :
𝑐 (𝑏−𝑡𝑤 )/2 (100−5)/2
= = = 5,93 ≤10.𝜀 la semelle est de classe 1
𝑡𝑓 𝑡𝑓 8

Classification de l'ame :
𝑑
= 11,2 ≤ 72.𝜀 l'âme est de classe 1
𝑡𝑤

On a le profilé HEA 100 est de classe 1

Longueur de flambement :

𝐿𝑓𝑦 = 𝐿𝑓𝑧 = 𝐿0 = 3,06𝑚

Détermination de l'élancement réduit :

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 )

𝜆̅𝑦 = [ 𝜆𝑦 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤 et 𝜆̅𝑧 = [ 𝜆𝑧 /𝜆1 ] ∗ √𝛽𝑤

𝐿𝑓𝑦 𝐿𝑓𝑧
𝜆1 = 93,9. 𝜀 , 𝜆𝑦 = , 𝜆𝑧 =
𝑖𝑦 𝑖𝑧

Pour HEA 100 on a : 𝑖𝑦 = 4,06𝑐𝑚 , 𝑖𝑍 = 2,51 𝑐𝑚

306 75,37
𝜆𝑦 = = 75,37 𝜆̅𝑦 = [ 86,38] ∗ √1 = 0,87
4,06

306 121,91
𝜆𝑧 = = 121,91 𝜆̅𝑧 = [ 86,38 ] ∗ √1 = 1,41
2,51

𝜆̅𝑧 > 𝜆̅𝑦 plan de flambement (y,y)

𝜆̅ = max(𝜆̅𝑦 ,̅𝜆𝑧 ) = 1,41 > 0,87 donc il nécessaire de vérifier le flambement

Détermination de la courbe de flambement :

HEA 100 est un profilé laminé :

ℎ 96
= = 0,96 < 1,2
𝑏 100

48
Chapitre 05: Vérification des éléments

𝑡𝑓 = 8 𝑚𝑚 < 100𝑚𝑚

plan de flambement (y,y)

donc la courbe de flambement est (b)

détermination de coefficient de flambement x :

facteur d'imperfection 𝛼 :la courbe (b) , 𝛼 = 0,34

∅𝐿𝑇 = 0,5[1 + 0,34(1,41 − 0,2) + 1,412 ] = 1,70


1
𝑥= = 0,37
1,70+√1,702 −1,412

Vérification :

𝑁𝑠𝑑 = 𝑁𝑚𝑎𝑥 = 133,11 𝑘𝑛

0,37×1×21,2×10−4 ×275×103
Nb.Rd = = 200,02 𝑘𝑛
1,1

𝑁𝑠𝑑 = 133,11 𝑘𝑛 ≤ 𝑁𝑏.𝑅𝑑 = 200,02 𝑘𝑛

Donc le poteau central de 3éme étage c' est stable

49