Vous êtes sur la page 1sur 6

Contexte de l'oeuvre:

Le mariage de figaro, même si l'on peut l'étudier de manière autonome, se situe dans une trilogie théâtrale,
dont il constitue le deuxième volet, entre le barbier de séville et la mère coupable.
Dans le barbier de séville, le comte almaviva, avec l'aide de figaro, parvient à conquérir rosine. Celle-ci était
confinée chez bartholo qui la destinait à devenir sa femme. Il s'est passé trois ans, au cours desquels le comte
a bien changé: de jeune premier sympathique, il est devenu un mari volage et tyrannique. L'action se déroule
dans son domaine, le château d'aguas-frescas.

Résumé:

 Acte i : figaro et suzanne sont des servants au service du comte almaviva. Figaro est un valet du comte
et suzanne la camériste(femme de chambre) de la comtesse. Le matin de leur noces, suzanne révèle à
figaro que le comte lui fait des avances(il lui a offert une dote en échange de ses faveurs). Figaro
comprend alors que le poste de courier de dépêche à londres que le comte vient de lui proposer a
pour objectif de l'éloigner du chateau pour profiter de suzanne en son absence.
De son côté marceline, domestique au chateau, est amoureuse de figaro et veut faire échouer son
mariage avec suzanne. Pour cela, elle demande à bartholo de l'aider à divulguer le chantage qu'exerce
le comte sur suzanne, ainsi pense-t-elle, suzanne ne pourra que refuser de céder au comte et ce
dernier empêchera le mariage pour se venger.
Pendant ce temps, le comte qui s'est rendu chez suzanne pour lui faire la cour apprend que chérubin,
le jeune page du chateau, est amoureux de la comtesse. Il décide de son renvois immédiat. Mais il
s'aperçoit que chérubin l'a entendu faire sa cours à suzanne: chérubin est au courant de ses projets.
Le premier acte se termine par l'envahissement de la scène par une foule de vassaux du comte mené
par figaro et la comtesse. Celui-ci demande au comte de célébrer sur-le-champ l’abandon du droit de
cuissage(coutume qui conférait aux seigneurs le droit de coucher avec la femme d'un vassal la
première nuit des noces). Tandis que la comtesse sollicite la grâce de son filleul chérubin.
Le comte cède: la cérémonie aura lieu plus tard ; quant à chérubin, il partira pour l’armée, à l’autre
bout de l’espagne. Mais figaro, discrètement, lui souffle le moyen de rester au château.

 Acte ii : pour détourner l'attention du comte de suzanne, figaro veut rendre le comte jaloux en lui
faisant croire qu'un inconnu fait la cour à la comtesse. Fou de rage, le comte fait irruption dans la
chambre de celle-ci alors que le jeune page chérubin, amoureux de sa maîtresse, s'y trouvait, et a
juste le temps de s'enfuir. Figaro parvient à faire croire au comte que c'est lui que l'on a vu sauter par
la fenêtre de la chambre.
Le comte apprend que l'auteur du billet est figaro et que sa femme n'a pas de rendez-vous galant. Il
demande alors à la comtesse de lui pardonner. La comtesse explique que pour obtenir son pardon, il
doit accorder son autorisation au mariage entre figaro et suzanne.
De nouveau une foule envahit la scène, avec marceline qui vient demander justice au comte: figaro
s'était engagé par écrit à l'épouser s'il ne remboursait pas une somme qu'il lui avait empruntée.

 Acte iii : ravi de pouvoir faire obstacle au mariage, le comte organise un procès. Le comte sait que
figaro a été informé de son intérêt pour suzanne et il veut lui faire perdre son procès, l'obligeant ainsi
à épouser marceline.
Lors du procès, marceline est défendu par bartholo, alors que figaro se défend lui-même. Marceline
puis figaro essaient d’exposer leur cas à brid’oison, le juge d’almaviva, bègue et formaliste, dont le
nom évoque le fantasque magistrat de rabelais, bridoye.
Le comte tranche: figaro doit soit épouser marceline soit payer la somme qu'il lui avait emprunté.
Coup de théâtre: marceline reconnait en figaro le fils qu'elle a eu avec bartholo et qu'elle a du
abandonnée à la naissance.
Le comte est vaincu et figaro est sorti d'affaire.

 Acte iv : la comtesse veut reconquérir le comte. Elle lui tend un piège avec l'aide de suzanne en lui
envoyant un billet de rendez-vous écrit par suzanne. Mais c'est la comtesse qui ira à ce rendez-vous
avec les vêtements de suzanne.
Figaro aperçoit le comte avec le billet entre les mains puis une indiscrétion de fanchette lui en
apprend la provenance, ainsi que le lieu du rendez-vous. Trahi et jaloux, il veut rompre ses noces.
Mais sa mère, marceline, lui conseille de se rendre au rendez-vous pour épier son épouse

 Acte v :
lors du rendez-vous galant, entre le comte et la comtesse(déguisé en suzanne) figaro, caché, observe
la scène et croit assister à la trahison de sa future épouse. La méprise est totale, et la scène se passant
dans l'obscurité est sujette à toutes les confusions. Il exprime son désespoir dans un long monologue.
En fait, le comte est berné par la comtesse et se retrouve, sans le savoir, avec sa propre épouse qui
s’était vêtu avec les vêtements de sa camériste.
Le comte se jette à genoux devant son épouse et lui demande pardon devant tout le village
rassemblé.
Après cette folle journée, le mariage de figaro avec suzanne est enfin devenu possible!

Analyse:

1. Une oeuvre comique:


c'est une pièce complexe par l'entrelacement des intrigues, unifiée par la principale intrigue: le
mariage entre figaro et suzanne.
Cette oeuvre comporte les traditionnels ingrédients comiques: le désir charnel du comte, les ruses du
valet, les personnages ridicules, les quiproquos, les renversements de situation ainsi que les jeux de
scène et les déguisements.
Deux types de comique sont particulèrement présents:
le comique de situation: quiproquos, coups de théâtre/rebondissements(c’est une pièce à surprises),
déguisements et identités échangées.
Le comique de caractère: brid'oison qui est un juge incapable et bête(le procès qu'il anime est une
parodie de justice). Il y a aussi bartholo, médecin et avocat prétentieux et ridicule.
De part ailleurs, la pièce dégage une bonne humeur/ambiance grâce à la fraîcheur du jeune et
sympathique chérubin, et aussi grâce aux danses qui animent la
représentation : séguedille, fandango.
2. Une critique de la société d'ancien régime:
les abus de la société, les privilèges nobiliaires(droit de cuissage par exemple), l'incompétence du
pouvoir, ainsi que les inégalités des sexes sont dénoncés sous le couvert des mots d'esprit ironiques,
masqués en partie par le rire.
Le moment le plus fort de la pièce est le monologue de figaro (acte v, scène 3). Qui est un discours de
revendication et de révolte sociales et politiques. Un passage résume les griefs portés par le peuple,
représenté ici par figaro contre la noblesse incarnée par le comte almaviva, quelques années avant la
révolution. On peut apercevoir les rancœurs accumulées contre une aristocratie injustement
privilégiée, jugée perverse et immorale :
« parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie !... Noblesse, fortune, un
rang, des places : tout cela rend si fier ! Qu’avez-vous fait pour tant de biens ? Vous vous êtes donné la
peine de naître, et rien de plus...

3. Une satire de la justice:


le procès de l'acte iii est en soi une violente satire du système judicaire ; il en révèle les
dysfonctionnements dus à la corruption et à l'incompétence des juges.
Le procès de l'acte iii évoque les nombreux démêlés judiciaires de beaumarchais: ses procès et ses
emprisonnements à répétition. Dans la pièce, son ennemi le juge goëzman, qu'il dit corrompu, voit
son nom déformé en gusman brid'oison.

4. Psychologie de l'amour:
cette pièce analyse les diverses facettes de l'amour et du désir: l'amour populaire, le désir libertin et
la naissance de l'amour.
Liberté des sentiments, liberté dans la vie et dans l'aventure, liberté politique: beaumarchais est
un libertin et chérubin, évoque, de manière autobiographique, sans doute un peu sa propre jeunesse
heureuse et choyée, tôt amoureuse, à la fois studieuse, savante, libre et sensuelle.

Personnages principaux:

 Le comte almaviva : maître du château d'aguas-frescas près de séville, il cherche à séduire suzanne.

 La comtesse(rosine) : épouse délaissée du comte, elle fut séduite par le comte dans le barbier de
séville.

 Figaro : valet habile et rusé, serviteur du comte, fiancé à suzanne.

 Suzanne : servante(première camériste) de la comtesse et fiancée de figaro.

 Marceline : femme de charge, amoureuse de figaro. Vieille fille, ancienne amante de bartholo, c'est
en fait la mère de figaro.
 Le docteur bartholo : médecin de séville, en fait le père de figaro (né de parents inconnus) amoureux
de rosine dans le barbier de séville, ancien amant de marceline.

 Chérubin : filleul de la comtesse et le premier page du comte. Il est amoureux de la comtesse. C'est un
personnage libertin et plein de vivacité.

 Bazile : professeur de clavecin de la comtesse.

 Antonio : jardinier du château, oncle de suzanne et père de fanchette.

 Fanchette : jeune paysanne, fille d'antonio et cousine de suzanne.

Beaumarchais apporte une suite à son œuvre avec Le Mariage de Figaro, pièce écrite en 1778,
également soumise à la censure. Elle n'est portée sur scène qu'en 1784. Chef-d’œuvre
universel, depuis devenue un classique du théâtre français, la pièce au rythme endiablé est un
immense succès. Beaumarchais y immisce une critique de la société française et notamment de
l'inégalité des classes, avec un comique décapant. Flamboyant représentant du drame
bourgeois, Le Mariage de Figaro, exécré par Louis XVI, est un des signes avant-coureur de
la Révolution française. Beaumarchais conclut cette trilogie avec une troisième pièce plus
larmoyante, La Mère coupable, en 1792. À travers son théâtre, la gloire des libertés populaires se
fait jour, dans un monde où l'aristocratie est bouleversée au contact des idées philosophiques.
Instigateur de l'adoption du droit d'auteur, Beaumarchais est emprisonné à la prison de l'Abbaye
pendant La Terreur. S'exilant à Hambourg, il revient en France en 1796. À la fin de sa vie, Pierre-
Augustin Caron de Beaumarchais écrit ses Mémoires, chef-d'œuvre de pamphlets, et meurt
d'apoplexie à Paris le 18 mai 1799, à l'âge de 67 ans. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise.

Role de l’espace dans un théâtre

http://theatre.lif.over-blog.com/article-l-espace-theatral-40917817.html

https://www.erudit.org/fr/revues/annuaire/1998-n23-annuaire3669/041350ar.pdf

https://theatrelfs.skyrock.com/1580025210-Problematique-Qu-est-ce-l-espace-theatral-et-sous-
quelles-formes-peut.html

https://www.maxicours.com/se/cours/le-temps-et-l-espace-au-theatre/

https://www.cairn.info/l-esthetique-du-tableau-dans-le-theatre-du-xviii--9782130495390-page-
197.htm#
https://fr.wikipedia.org/wiki/Espace_sc%C3%A9nique

https://www.google.com/search?q=l%27espace+dans+le+mariage+de+figaro&rlz=1C1CHZL_enIN84
9IN849&oq=l%27espace+dans+le+mariage+&aqs=chrome.1.69i57j0l3.7570j0j7&sourceid=chrome&i
e=UTF-8

https://www.google.com/search?q=trois+unites+du+theatre+classique&rlz=1C1CHZL_enIN849IN849
&oq=trois+unite&aqs=chrome.1.69i57j0l5.6373j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8

https://www.maxicours.com/se/cours/beaumarchais-le-mariage-de-figaro-1784/
l’espace théâtral

Que veut dire l’espace théâtrale?

La definition de l’espace theatrale est evoluée depuis des siècles. De nos jours,

« L’espace théâtral, aussi appelé l’espace scénographique, rassemble la salle et la scène, les lieux des
spectateurs, des comédiens et de tous les pratiquants du théâtre. L’espace scénique est l’espace dans lequel
les comédiens se meuvent et évoluent. Il représente la scène visible depuis le public, mais peut
éventuellement comporter des zones non visibles au public. L’espace dramatique est l’espace imaginaire,
l’espace de la fiction que le spectateur imagine en voyant la pièce. »

D’après Anne Ubersfeld, (Anne Ubersfeld est une historienne française du théâtre, née le 4 juin 1918 à
Besançon et décédée le 28 octobre 2010 à Paris. Elle a également écris des articles sur la théatrologie) « La
tâche du sémiologue (et du "dramaturge") dans le domaine du théâtre est de trouver à l'intérieur du texte les
éléments spatialisés ou spatialisables qui vont pouvoir assurer la médiation texte-représentation». En d’autre
terme c’est l’espace qui nous dispose des informations supplementaires à propos de la scène. Par exemple, en
debut de chaque acte, l’on nous dispose des didascalie à partir desquelles on est informé ou se passe les
actions, par exemple 73 (acte 1- la chambre de figaro et suzanne), 111 (la chambre de la comtesse), 163(la
grande salle), 219(la gallerie) et 243( le parc). D’un acte à l’autre on voit que l’espace s’élargit. C’est à dire petit
à petit l’on passe de l’intérieur à l’extérieur du chateau.

Malgré tous ces petite details, on sait toujours que l’action se passe en espagne dont le lieu unique reste le
chateau d’aguas frescas. Placés loin de la france, cette pièce etait sans doute un critique à la fois un satire de
l’univers feodal francais.

L'espace théatral alors se compose des componants qui contribute pour nous mieux faire comprendre la pièce.
Ainsi, toutes les choses qui sont mises en scène sont là pour nous aider à dechiffrer les aspects non-verbaux,
les aspects qui ne sont pas prononcés explicitement. Mais ce sont des representations dès fois données dans
les didascalies pour aider le metteur en scène à exhiber.

Ainsi on peut distinguer qu’il y egalement un espace dramatique, c’est à dire, « l'espace fictif imaginé par le
dramaturge. Il ne se réduit jamais à l'espace visible, ne serait-ce parce que le texte dramatique prévoit que des
personnages entrent et sortent : il existe toujours un « ailleurs » dont la présence est souvent aussi forte que l'
« ici ».> »

Pour élaborer le lieu dramaturgique, l'auteur dispose des didascalies qui nous renseignent sur l'aménagement
de l'espace visible (lieu dramatique), sur la position dans l'espace des personnages qui parlent, enfin sur la
situation des lieux invisibles (espace virtuel et troisième lieu) par rapport au lieu dramatique

L’espace dramatique du chateau s’ouvre sur un espace hors scène, et alors qui se présente dès fois par le
moteur imaginaire des spectateurs. Par exemple, le reste du chateau et son entourage ou va Chérubin, la
chambre de barberine, le monde extérieur (londres, seville, madrid, etc…)

Ce qui concerne l’unité de lieu la pièce le suit et l’abondonne à la fois. Ainsi disant, toute la pièce se passe dans
le château. Cependant, l’action va se dérouler dans différentes pièces et lieux de ce château. Il a donc à la fois
respecté la règle, en situant l’action dans le château, mais on ne l’a pas respecte, si l’on considère qu’il y a
changement de lieu à chaque acte. (Les auteurs classiques considéraient que la scène ne pouvait pas
représenter plusieurs lieux. Par conséquent, la pièce de théâtre est alors contrainte à l'unité de lieu.)
Le spectateur sait où se déroule l'action par différents moyens : des éléments du décor, les costumes des
personnages, les discours des personnages, etc.

En plus, je dirais que le comique aussi, c’est lié a l’espace. Prenons l’exemple de l’acte 1, il y a seulement un
fauteuil et un alcove. Alors comment se cacher dans une chambre ou il n’y a qu’un fauteuil. Rien d’autre. Alors
le comique se produit par des gags liés en essayant de trouver la cachette.