Vous êtes sur la page 1sur 12

S8-Transfert Hygrothermique

Transfert de vapeur d’eau

1. Problématique
 Humidité dans les logements

L’air contenu dans les logements contient toujours de


la vapeur d’eau. A l’intérieur ceci est dû en partie par
l’activité humaine et au nombre d’occupants :
• Cuisine : 1,4 à 6 l/jour
• Salle de bains : 1,2 à 2,4 l/jour
• personne : 1,7 à 4,4 l/jour
Mais aussi peut provenir de l’extérieur (pluie, neige,
fuite ou courant d’air dans les joints ou fissures des
murs, par capillarité,….)
La vapeur d'eau se déplace du milieu où elle est
en forte concentration vers les milieux où elle est en
faible concentration.
La condensation de cette vapeur d'eau à l’intérieur des parois au travers de celles-ci
peut provoquer des pathologies chez certaines personnes. Un des rôles de la
ventilation est d'évacuer cette vapeur d'eau excédentaire.

 Saturation de l’air en vapeur d’eau et condensation

Lorsque de la vapeur d'eau traverse une paroi, en


hiver, sa température baisse progressivement de
l'intérieur vers l'extérieur. À une certaine température,
cette vapeur peut se condenser en eau liquide. C'est
cette eau qui génère des pathologies.

2. Notions de base sur l’air humide :


L’air ambiant contient une part plus ou moins importante de vapeur d’eau.
L’air humide est défini comme l’assemblage d’une masse d’air sec et d’une masse de
vapeur d’eau.
Ce mélange de deux gaz est
généralement assimilé à un mélange de
Air sec gaz parfaits.
A une pression et à une température
Masse
Vapeur donnée, l’air peut contenir une quantité
d'eau limitée de vapeur d’eau. (ex : salle de
bain avant une douche)
Une quantité d’eau supplémentaire, à la
même température et à la même
pression se traduira par la présence
d’eau liquide en suspension dans l’air
(brouillard, dépôt sur glace ou/et vitre).
Air Ambiant
BTS FED Transfert de vapeur d’eau
 -Diagramme de Mollier
Les propriétés de l’air humide sont résumées par le diagramme de MOLLIER. L’observation de
celui-ci permet d’observer les phénomènes suivants :
-Lorsque la température baisse, la teneur en vapeur d’eau diminue rapidement.
-L’air a la capacité d’emmagasiner de l’eau sous forme de vapeur, plus l’air est chaud, plus
cette capacité est grande.

- Pour une température donnée,


lorsque l’air a emmagasiné le
maximum possible de vapeur d’eau,
on dit qu’il est saturé ou que son «
Humidité Relative » (HR) est de
100%.

- Ainsi de l’air à 20°C est à 100% d’HR


lorsqu’il contient 14,7 grammes d’eau
sous forme de vapeur d’eau, par
8,8 Kilogramme d’air sec.

- Si son humidité relative est de 60%, il


P ne contiendra que 8.8 grammes / kilo.
r
e
s
s Pour utiliser le diagramme, il suffit de :
i
o -Repérer la température t° sur l’axe
n horizontal.
-Lire la teneur en eau (g / Kg ) sur
l’axe vertical en fonction du % HR.
-Lire la pression exercée par la
vapeur d’eau dans le mélange
gazeux (exprimé en mm de mercure
sur l’axe verticale à droite)

Autre abaque mais même information à en retirer !

Pour un air ambiant intérieur de 20° à


70% d’humidité :

1-Le point de rosée sur la surface


interne de la paroi apparaîtra si la
température de la paroi est 15 °C.

2-Si la température de la paroi est >15°C


il n’y a aucun phénomène de
condensation.

3-La pression de vapeur d’eau partielle


de mercure est la pression de vapeur
17,5 mmHg correspondant à une température de 20
°C et 70 % d’humidité relative ici
12,5mm.

12,5 mmHg 4-Si cette humidité relative évoluait


14,7 g /kg jusqu’à 100 %, on atteindrait un niveau
de pression dite saturante (17,5 mm de
mercure) provoquant un point de
10,5 g /kg rosée en surface.

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


EXEMPLE :

Une paroi simple en béton de 14 cm. Le calcul de la résistance totale de la paroi permet de
définir le profil de température pour deux hypothèses (méthode graphique selon proportions
des résistances thermiques de chaque composant de la paroi) :

Dans les deux cas, Il y a condensation sur la Par contre ici il n’y a pas de condensation sur la
surface du mur car les températures sont surface du mur car la température est > à 15°C
. < à 15°C .

-Diagramme PSYCHROMETRIQUE
Le « diagramme psychrométrique » encore appelé diagramme de l’air humide
traduit lui aussi le lien entre température et humidité de l’air. Il se présente sous
une autre forme mais donne les mêmes résultats.

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


Lorsque le point de rosée est supprimé sur la surface intérieure de la paroi, on peut imaginer que
celui-ci a peut être été « repoussé » un peu plus loin à l’intérieur de la paroi. Il convient donc de faire
une étude . La migration de la vapeur d’eau se fait de la pression la plus forte vers la pression la
plus faible. Ces pressions dépendent des températures et des taux d’humidité.

Nota : si les 2 ambiances sont identiques il n’y a pas de migration de vapeur d’eau.

 Définition de l’humidité relative:

Pour un mélange de gaz, la loi de Dalton énonce :

Pression absolue du mélange = des pressions partielles des différents gaz en mélange

Dans un mélange air sec + vapeur d’eau, on distinguera la pression partielle de vapeur
d’eau.

L’humidité relative HR peut être exprimée par :  = HR = Pv / Pvs * 100

avec: Pv (en Pa): pression partielle de vapeur d’eau dans l’air humide.
Pvs (en Pa): pression de vapeur saturante, à la température de l’air humide.

 Notion de température de rosée:

La température de rosée correspond à la température en dessous de laquelle de


l’air humide refroidi atteint la saturation. Une partie de la vapeur d’eau contenue dans
l’air humide va être condensée, c’est-à-dire va se liquéfier.

Exemple à partir du diagramme de l’air humide :


Soit de l’air humide à 25°C et 50% d’humidité relative. Déterminer sa température de
rosée.

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


3. Débit de vapeur au travers d’une paroi plane :

3.1 Perméabilité à la vapeur d'eau  :

Elle traduit la capacité d’un matériau à être traversé par la vapeur d’eau, exprimée en kg/m.s.Pa
Mais peut aussi être exprimée en g / m.h.mmHg (grammes par mètre et par heure et par
millimètre de mercure)
Valeur particulière pour l'air :  (air) = 1,85.10-10 kg / m.s.Pa = 0,09 g / m.h.mmHg
0,09 . = 1,85.10-10 kg / m.s.Pa
1000.3600.133,322

Nota : 1 mmHg = 133,322 Pa et 1Pa = 7,500615.10-3 mmHg

Règle de conversion : X g/(m.h.mmHg) = (X/133,322).103 mg/(m.h.Pa)

……
3.2 Coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d'eau () :
La résistance à la diffusion de la vapeur d’eau est la capacité à freiner la migration de la
vapeur d’eau. On trouvera cette caractéristique du matériau homogène dans le DTU* Th-U
(réglementation thermique)
*( DTU : Document Technique Unifié).

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


(air ) Plus le coefficient est faible et plus la vapeur d’eau
= (sans unité)
 peut s’évacuer rapidement à travers le matériau.

3.3 Résistance à la diffusion de vapeur d'eau (Rd) : dépend de l'épaisseur du matériau

e e. 
Rd = = en (m2 . s. Pa)/kg)
 (air )

Nota : Pour les matériaux hétérogènes, on donne directement la valeur de Rd et non la


perméabilité.

Les pare-vapeur sont caractérisés par leur aptitude à résister plus ou moins à la diffusion de
vapeur d’eau. Le coefficient Sd, exprimé en mètres, représente la résistance d’un pare-
vapeur par rapport à celle qui correspondrait à une épaisseur équivalente d’une couche
d’air. Sd est donc défini comme l’épaisseur de la couche d’air ayant une diffusion
équivalente en mètre.
Sd(m)= .e épaisseur du pare vapeur en m …

Plus la valeur de Sd est grande, moins le produit laisse passer la vapeur d’eau.

Règle de conversion : X g/m².h.mmHg = (X/133,322).103 mg/m².h.Pa

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


3.4 Perméance
La perméance est la quantité de vapeur d'eau qui peut traverser une surface de paroi
par unité de temps sous une différence de pression donnée.

 1
P= = en g/m². h. mmHg ou en (kg/m². s. Pa)
e Rd

L’ACERMI détermine 5 catégories de perméance par ordre croissant :

 E1 : P > 2.25
 E2 : 0,045 > P > 2,25
 E3 : 0,113 > P > 0,045
 E4 : 0,113 > P > 0,0075
 E5 : 0,0075 > P

Ce classement indique si l’isolant


utilisé nécessite un frein vapeur selon
l’endroit où il est placé.

3.5 Débit de vapeur traversant la paroi Qmv :

- pour un matériau de perméabilité (en kg/m.s.Pa) et d’épaisseur e (m).

Qmv

Pv int Pv ext
pression partielle intérieure pression partielle extérieure
de vapeur d’eau de vapeur d’eau

(Pv1 − Pv2 )
QmV =
Rd

avec : Pvi (en Pa) : pression partielle de vapeur du milieu i.


Qmv (en kg/m2.s) : débit de vapeur d’eau
Rd (en 𝐦𝟐 . 𝐬. 𝐏𝐚)/𝐤𝐠): Résistance à la diffusion de
la vapeur d’eau

- pour l’ensemble de la paroi constituée de plusieurs matériaux.

(Pv int − Pv ext )


QmV =
Rd
Rd = RMur +RIsolant + RCloison
BTS FED Transfert de vapeur d’eau
ei
avec Rd =
i
Calcul pratique (démarche) :

1- Déterminer l'évolution des températures dans la paroi.


2- Déterminer la pression partielle Pv int fonction de l’humidité relative HRint et Pvs int .
De même pour Pv ext fonction de l’humidité relative HRext et Pvs ext .
Voir sur le « Diagramme de l’air humide »
Ex. : T° int = 20° - HR 70% -> PVint = 12,5 mmHg soit 12.5*133,32 =1665,5 Pa
pour HR 100% ->Pvsint = 17,5 mmHg soit 17.5*133,32 =2333,1 Pa

3- Déterminer les valeurs de la pression de vapeur saturante Pvs (diagramme


psychrométrique en fonction de l’évolution des températures dans la paroi, en Pa).
4- Calculer Qmv.
5- Déterminer les pressions de vapeur aux interfaces des couches.
6- Faire un graphique montrant l'évolution de PV dans la paroi.
7- Ajouter sur le graphique l'évolution de Pvs dans la paroi. Si les deux courbes se
croisent, il y a risque de condensation interne. Il faudra donc utiliser un pare vapeur.

Exemples

- Température extérieure de base : -10°C


- Température intérieure : 21°C
- Humidité relative extérieure : 70%
- Humidité relative intérieure : 30%
Ces données d'entrée sont censées représenter les conditions extrêmes observées au cours d'une
année.

- Simulation 1 (fichier simulation 1)

Sd

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


Plaque
FERMACELL

Panneau
Le phénomène de
bois
condensation se produit
Frein vapeur dans la zone où les 2
courbes se croisent.

Pare pluie

Commentaire :

le graphique indique un risque de condensation au sein du panneau de bois du côté du pare-pluie.


La vapeur d'eau est retenue par les propriétés de cette membrane dont le Sd est sensiblement
équivalent à celui de l'épaisseur de laine de bois.

- Simulation 2 (fichier simulation 2)

- La membrane pare-pluie (Sd = 0,5) est remplacée par un pare pluie en fibre de bois de 6
centimètres d'épaisseur type Pavatex Diffutherme avec un Sd plus faible de 0,2 .

Changement
de matériau

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


Plaque
FERMACELL

Panneau
bois
Frein vapeur Pavatex

Commentaire : le graphique indique qu'il n'y a plus de risque de condensation au sein de la paroi.

Type de paroi Bonne ventilation (1) Mauvaise ventilation (1)

Risques limités
Risque de condensation
et
sur les murs, moisissures
faibles

Risque de condensation Risque de condensation à


sur les murs, moisissures l’intérieur des parois

Risques limités Risque de condensation


et faibles sur les murs, moisissures

Risque de condensation Risque de condensation à


sur les murs, moisissures l’intérieur des parois

Risques limités Risque de condensation


et faibles sur les murs, moisissures

Risque de condensation Risque de condensation à


sur les murs, moisissures l’intérieur des parois

Risques limités Risque de condensation


et faibles sur les murs, moisissures

Risque de condensation Risque de condensation à


sur les murs, moisissures l’intérieur des parois

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


Risques limités Risque de condensation
et faibles sur les murs, moisissures

1) Température intérieure : température de référence de la RT (19 °C)


(2) Dans le cas de travaux de rénovation, par pose d’une isolation thermique intérieure, il faut
s’assurer que le parement extérieur ne constitue pas un frein à la migration de la vapeur d’eau.

BTS FED Transfert de vapeur d’eau


Analogie entre thermique et hygrothermique
THERMIQUE HYGROTHERMIQUE
Conductivité Perméabilité
 
W/m.K ou W/m.°C kg / m.s.Pa ou g / m.h.mmHg

Conductance Perméance
1 1 
U = P= =
R th Rd e
-2 -1
W.m .K ou W/m².K en g/m². h. mmHg ou en (kg/m². s. Pa)

Résistance thermique Résistance à la diffusion

Avec

Flux thermique Débit de vapeur traversante

Bibliographie :

Agence qualité construction : Perméance des façades


Nombreux extraits trouvés sur Internet

BTS FED Transfert de vapeur d’eau