Vous êtes sur la page 1sur 6

les ondes mécaniques progressives - les ondes mécaniques progressives périodiques

Exercice 1

Une onde se propage le long d’une corde à la célérité v = 2 m.s −1

La figure ci-contre représente les image de la corde captures aux


instants t1 et t2
1.Déterminer du graphe la distance parcourue par l’onde entre les
deux instants t1 et t2
2.calculer le retard temporel entre les deux instants t1 et t2,et en déduire la valeur de t2

Exercice 1 : Déterminationde la célérité d’une onde ultrasonore dans un liquide


Les ondes mécaniques se propagent seulement dans un milieu
matériel, et leur célérité (vitesse de propagation) croit avec la densité
du milieu où elles se propagent.
Pour déterminer la valeur approximative de la céléritéVp d’une onde
ultrasonore dans le pétroleliquide, on réalise l’expérience suivante:
Dans une cuve contenant du pétrole, on fixe à l’une de ses extrémités
deux émetteurs E1 et E2 qui sont reliés à un générateur GBF. A
l’instant t0 = 0, les deux émetteurs émettent chacun une onde
ultrasonore, une se propage dans l’air et l’autre dans le pétrole. A l’autre extrémité de la cuve, on place deux
récepteurs R1 et R2, l’un dans l’air et l’autre dans le pétrole. Les récepteurs sont
à une distance L des émetteurs. (voir figure 1)
On visualise sur l’écran d’un oscilloscope les deux signaux reçus par R1 et R2.
(voir figure 2)
Données :-les deux ondes parcourent la même distance L= 1, 84 m ;
-1
-la célérité des ultrasons dans l’air :Vair = 340m.s .
- la sensibilité horizontale de l’oscilloscope: 2ms/div .
1.Les ondes ultrasonores, sont-elles longitudinales ou transversales ? justifier.
2. En exploitant la figure 2, déterminer la valeur du retard temporel τ entre les
deux ondes reçues.
3. Déterminer l’expression de τen fonction de L ,Vair etVP .
4. Trouver la valeur approchée de la céléritéVP

Exercice 2
Pour déterminer la célérité de propagation d’une onde le long d’une corde, le professeur de physique demande à
l’un des élèves de produire un ébranlement à l’une des extrémité d’une
corde horizontale, et en même temps, il demande à une élève de filmer
la séquence à l’aide d’une caméra numérique réglée sur la prise de 25
images par seconde.
Une règle blanche (R) de logueur 1 m, a été placée au voisinage de la
corde comme échelle de mesure.
Après traitement informatique avec un logiciel convenable, le
professeur choisit parmi les photos obtenues, les photos N°8 et N°12
(Figure ci-dessus), pour les étudier et les exploiter.
1. Déterminer la durée Δt séparant la prise des deux photos N°8 et
N°12 de l’onde
2.Déterminer la distance d parcourue par l’onde pendant la durée Δt
3. Calculer la célérité de propagation de l’onde le long de la corde .

Exercice 3
On crée, à l’instant t = 0, en un point S de la surface de l’eau, une onde mécanique progressive sinusoïdale de
fréquence N =50Hz .
La figure ci-dessous représente une coupe verticale de la surface de l’eau à un instant t .
La règle graduée sur le schéma indique l’échelle utilisée.
1- déterminer de la figure la longueur d’onde λ
2- Calculer la vitesse de propagation de l’onde à la surface de l’eau .
3- déterminer la valeurde l’instant t, où la coupe de la surface de l’eau est représentée.
4-On considère un point M de la surface de l’eau, éloigné de la source S d’une distance SM=9cm. Le point M
reprend le même mouvement que celui de S avec un retard temporel τ .
Calculerτ et en déduire la relation entre l’élongation du point M ( YM ) et celle de la source S ( YS ).
Exercice 4
Les vents créent aux larges des océans des vagues qui se propagent vers
les côtes. Le but de cet exercice est d’étudier le mouvement de ces
vagues.On considère que les ondes se propageant à la surface des eaux
des mers sont progressives et sinusoïdales de période T = 7 s.
1-L’onde étudiée est-elle longitudinale ou transversale ? Justifier.
2-Calculer V, la vitesse de propagation de ces ondes, sachant que la
distance séparant deux crêtes consécutives est d = 70 m.
3-La figure 1 modélise une coupe verticale de l’aspect de la surface de
l’eau à un instant t. On néglige le phénomène de dispersion, et on
considère S comme source de l’onde et M son front loin de S de la
distance SM.
3-1- A l’aide de la figure 1, écrire l’expressiondu retard temporel τ du
mouvement de M par rapport à S en fonction de la longueur d’onde λ. Calculer la valeur de τ.
3-2- Préciser, en justifiant, le sens dumouvement de M à l’instant où l’onde l’atteint.
4- Les ondes arrivent à un portail de largueur a = 60 m situé entre deux quais d’unport (Figure 2). Recopier le
schéma de la figure 2, et représenter dessus les ondes après la traversée du portail, et donner le nom du
phénomène observé.
Exercice5
Une lame vibrante en mouvement sinusoïdal de fréquence N, fixée à l'extrémité S d'une corde élastique
très longue et tendue horizontalement, génère le long de celle-ci une onde progressive périodique non
amortie de célérité v. Un dispositif approprié, placé en A, empêche toute réflexion des.ondes.
Le mouvement de S débute à l'instant t = O.
Les courbes (1) et(2) de la figure ci-dessous représentent l'élongation d'un point M de la corde, situé.à la
distance d de S, et l'aspect de la corde à un instant t1

1-Identifier, en justifiant, la courbe représentant l'aspect de la corde à l'instant t1.


2-Déterminer les affirmations justes parmi les affirmations suivantes :
a- Le phénomène de diffraction ne se produit jamais pour une onde mécanique.
b-Les ondes progressives périodiques sinusoïdales se caractérisent par une périodicité temporelle et une
périodicité spatiale.
c-L'onde qui se propage le long de la corde est une onde longitudinale.
d-La vitesse de propagation d'une onde mécanique ne dépend pas de l'amplitude de l'onde.
3- Par exploitation des courbes précédentes, déterminer :
3-1- la longueur d'onde λ, la période T et la célérité v de l'onde.
3-2-le retard temporel τ du point M par rapport à la source S de l'onde et déduire la distance d.
4-On donne la relation qui lie la célérité v de l'onde, la tension F de la corde et sa masse linéique µ,
(quotient de la masse sur la longueur) : v = F
µ
4-1- La corde est-elle un milieu dispersif ? Justifier.
4-3- On double la tension F de la corde( F’= 2F ) sans modifier la fréquence N .
Exercice 6 :
Pour étudier la propagation des ondes mécaniques à la surface de l'eau on utilise une cuve à ondes.
Le but de cette partie de l'exercice est de déterminer quelques grandeurs caractéristiques d'une onde mécanique.
A l'aide d'un vibreur d'une cuve à ondes, on crée en un point S de la surface
libre de l'eau une onde progressive sinusoïdale de fréquence N=20 Hz. Cette
onde se propage à t=0 à partir du point S, sans amortissement et sans
réflexion.La figure ci-contre représente une coupe, dans un plan vertical, d'une
partie de la surface de l'eau à l'instant dedate t1 .
1.L'onde qui se propage à la surface de l'eau est-elle transversale ou
longitudinale? Justifier.
2. Déterminer la longueur d'onde λ, de l'onde étudiée.
3. Déduire la célérité V de l'onde à la surface de l'eau.
4. Le point M, situé à la distance d=SM du point S, est le front de l'onde à l'instant de date t1. Exprimer le retard
temporel τ du mouvement de M par rapport au mouvement de S, en fonction de la période T de l'onde. Calculer t .
Exercice 7:l’onde ultrasonore
Au cours d’une séance de travaux pratiques, un élève réalise un montage constitué d’unémetteur E quingénère une
onde ultrasonore progressive sinusoïdale qui se propage dans l’air
jusqu’aux récepteurs R1 et R2. L’émetteur et les deux récepteurs
sont alignés.
Le récepteur R1 est placé au zéro de la règle graduée.
Les signaux captés par les récepteurs R1 et R2 sont appliqués
respectivement sur les voie 1 et 2 d’un oscilloscope pour être
visualisés sur l’écran de celui-ci. Balayage horizontal : 5 µs/div
Lorsque le récepteur R2 est situé à d = 2,8 cm du récepteur R1, les
signaux reçus par les deux récepteurs sont en phase. On observe l’oscillogramme ci-dessous sur l’écran.
On éloigne lentement R2 le long de la règle ; on constate que le signal reçu par
R2 se décale vers la droite ; on continue à éloigner R2 jusqu’à ce que les
signaux reçus par R1 et R2 soient a nouveau en phase. Soit R’2 la nouvelle
position occupée par R2. On relève la distance d’ séparant désormais R1 de R’2
: on lit d’ = 3,5 cm.
1. Définir l’onde ultrasonore, S’agit-il d’une onde longitudinale ou transversale
2. Déterminer la fréquence f des ultrasons émis.
3. Définir en une phrase la longueur d’onde λ ; et determiner sa valeur .
4. Calculer la célérité des ultrasons dans l’air.
On immerge, en veillant à leur étanchéité, l’émetteur et les deux récepteurs R1
et R2 dans l'eau contenue dans une cuve de dimensions suffisantes. Sans
changer la fréquence f de l’émetteur, on constate que pour observer deux signaux successifs captés par R2 en
phase, il faut éloigner R2 de R1 sur une distance 4 fois plus grande que dans l’air.Déterminer la célérité des
ultrasons dans l’eau.

Exercice 8
Généralement les séismes des fonds des océans, causent des évènements naturels appelés tsunami, se présentant
sous forme de vagues qui se propagent aux surfaces des eaux, et arrivent aux côtes avec des hautes énergies
destructives. On modélise un tsunami par une onde mécanique progressive périodique, se propageant à la surface
de l’eau avec une vitesse v variant avec la profondeur h de l’océan selon la relation v = g.h , dans le cas des
petites profondeurs comparées à la longueur d’onde (λ ˃˃ h) où : λ est la
longueur d’onde et g l’intensité de pesanteur.On donne : g = 10 m.s-2.
On étudiera la propagation d’un tsunami dans une région de l’océan de
profondeur supposée constante : h = 6000 m.
1-Justifier que les ondes se propageant à la surface de l’océan sont
transversales.
2-Calculer la vitesse de propagation des ondes dans cette région de
l’océan.
3-Sachant que la durée séparant deux crêtes consécutives est T=18 min.
déterminer la valeur de la longueur d’onde λ.
4-Dans le cas (λ ˃˃ h), la fréquence des ondes tsunami reste constante
lors de sa propagation vers la côte. Comment varie la longueur d’onde λ en s’approchant de la côte ? Justifier.
5-L’onde tsunami passe entre deux ilesA et B séparées par un détroit delargeur d = 100 km.
On suppose que la profondeur de l’océan aux voisinages des deux iles reste constante, et que l’onde tsunami
incidente est rectiligne de longueur d’onde λ = 120 km. (Figure ci-contre)
5-1- La condition pour que l’onde soit diffractée à la traversée du détroit, est-elle réalisée. Justifier.
5-2- Dans le cas où se produit une diffraction :
- Donner, en justifiant, la longueur d’onde de l’onde diffractée.
- Calculer l’angle de diffraction θ.

Exercice 9
L’échographe numérique à ultrasons est un dispositif qui permet le contrôle de qualité de béton. Son principe de
fonctionnement consiste en l’émission d’ultrasons vers la paroi d’un
mur et leur réception après avoir traversé le mur.
1- Détermination de la célérité des ultrasons dans l’air.
Nous disposons sur une même droite un émetteur (E) et un récepteur
(R) d’ultrasons, séparé d’une distance d=0.5m. L’émetteur émet des
ondes ultrasonores qui se propagent dans l’air et qui sont reçues
par le récepteur après une durée τ=1,47ms
1.1. L’onde ultrasonore est-elle transversale ou longitudinale ?
1.2. Donner la signification physique de la grandeur τ.
1.3. Calculer la valeur de vair la célérité des ultrasons dans l’air.
1.4. Considérons un point B séparé de l’émetteur d’une distance EB
* yB(t)=yS(t-τB) * yB(t)=yS(t+τB) * YB(t)=YS(t-2τB) * YB(t)=yS(t-τB/2)
2- L’oscillogramme présenté dans la figure ci-dessous, montre, à la fois, le signal transmis par l’émetteur (E) d’un
échographe numérique installé sur la face avant d’un mur, et le signal reçu par le récepteur (R) installé sur la
seconde face. L’épaisseur du mur e=60 cm
Le tableau suivant représente la qualité du béton en fonction de la célérité des ultrasons :
célérité des ultrasons (m/s) Supérieure à De 4000 à 3200 De 3200 à 2500 Inférieure à 2500
4000
qualité du béton Excellente bonne Acceptable mauvaise
2.1. Calculer la célérité des ultrasons à travers le béton constituant le mur.
2.2. Déduire la qualité du béton examiné.
Exercice 10
1- Détermination de la célérité des ondes ultra sonores dans l’air :
On met sur une même ligne droite un émetteur d’ondes sonores E et
deux récepteurs R1et R2séparés par la distance d = 0,5 m .
On visualise sur un oscilloscope à travers les entrée Y1 et Y2les deux
signaux reçus par R1et R2et on obtient l’oscillogramme représenté
sur la figure 2 . A représente le début du signal reçu par R1et B le
début du signal reçu par R2.
1.1. En se basant sur la figure2, déterminer le retard temporel τ entre
les signaux reçu par R1et R2.
1.2. Déterminer Vair la célérité des ondes ultra sonores dans l’air .
1.3. Écrire l’expression de l’élongation y du point B à l’instant t en
fonction de l’élongation du point A .
2- Détermination de l’épaisseur d’une couche souterraine de pétrole
Pour déterminer l’épaisseur L d’une couche souterraine de pétrole, un
des ingénieur a utilisé une sonde de prospection par échographie.
La sonde émet à l’instant to = 0 un signal ultra sonore de courte durée
dans la
direction perpendiculaire à la surface libre de la couche de pétrole .
Une partie de ce signal est réfléchie par la surface libre , tandis que la
deuxième partie se propage dans la couche pour subir une deuxième
réflexion sur le fond de la couche et revenir vers la sonde en se
transformant en un signal de courte durée aussi .(fig 3)La sonde détecte
a l’instant t1la raie P1qui correspond à l’onde réfléchie sur la surface
de la couche de pétrole, et a l’instant t2la raie P2qui correspond à
l’onde réfléchie sur le fond de la couche de pétrole .La figure 4 représente le diagramme des deux raies
correspondant aux deux ondes réfléchies. Déterminer l’épaisseur L de la couche de pétrole sachant que la
célérité des ondes ultra sonore dans le pétrole brute est v = 1,3 km.s-1.
Exercice 11 :

Un vibreur provoque une onde sinusoïdales le long d’une corde.la figure ci-contre représente l’aspet de la corde à
deux instants : t1 et t2= t1 + 0.04 s

1- Déterminerla longueur d’onde λ .


2- Calculer la célérité de l’ ondes le long de cette corde.

3- Calculer la période T, et en déduire la fréquence υ de l’onde.


4- Déterminer le retard temporel du mouvement de B par rapport à A.

Exercice 12

Pour mesurer la célérité des ondes sonores dans l’air on réalise le montage expérimental représentant ci-dessous,
la distance entre les deux microphones R1 et R2 est d=17cm. le graphe ci-dessous représente la variation de la
tension aux bornes de chaque microphone visualisé
à l’aide d’un oscilloscope dont La sensibilité
horizontale est : 0,1ms/div ;

1. Déterminer le signal reçu par le microphone R1.


2. Déterminer la valeur du retard temporel entre les
microphones R1 et R2.
3. Déduire la célérité des ondes sonores dans l’air.

Exercice 13
Un éleve, se propose de déterminer la
célérité vm des ondes ultrasonores dans
une barre, métallique de longueur L= 80
cm, et de la comparer à la célérité des
ondes ultrasonores dans l’air vair..
Pour cela, il dispose un émetteur de salves ultrasonores permettant d’émettre à la fois dans l’air et dans la barre.
Les salves émises dans l’air et dans le métal
sont émises simultanément et sont d’égale
amplitude. À l’autre extrémité de la barre, il
place deux récepteurs : un dans l’air, et l’autre
en contact avec le métal. Les signaux aux
bornes des deux récepteurs sont enregistrés à
l’aide d’un système d’acquisition relié à un
ordinateur (schéma n°1 ci-dessous).
Il réalise l’expérience et obtient l’enregistrement donné ci-dessous (schéma n°2). Les deux signaux ont été décalés
verticalement pour plus de lisibilité.On donne Vair=340m/s
1. Sur le schéma n°2, identifier le signal qui correspond à l’onde qui s’est propagé dans l’air. Justifier ?

2. Mesurer la durée ∆t qui sépare la détection d’une même salve dans l’air et dans le métal.
4. On appelle respectivement tair et tm, les durées de propagation des salves dans l’air et dans le métal.
1 1
4.1. Exprimer ∆t en fonction de tair et de tm. En déduire l'expression suivante :∆𝑡𝑡 = 𝐿𝐿. (𝑉𝑉 − 𝑉𝑉 )
𝑎𝑎𝑎𝑎𝑎𝑎 𝑚𝑚

4.2. Donner l’expression littérale de vm puis Calculer sa valeur


Exercice 14
Le sonar, système émetteur et récepteur d’ultrasons(ondes sonore de
fréquence supérieur à 20 kHz) qui permet de mesurer la profondeur des
océans. le sonar comprend un émetteur qui émettant une onde ultrasonore
verticalement vers le fond de l’océan et un récepteur qui reçois l’onde
réfléchie (fig. 1). Les deuxsignal émis et reçu sont enregistrés à l’aide d’un
système d’acquisition relié à un oscilloscope (fig. 2).
Données: Célérité des ultrasons dans l’eau de mer: v = 1 500m.s-1
1. Déterminer le retard temporel entre le signal émis et reçu
2.Calculer la profondeur de l’océan à cet endroit ?

EXERCICE 15
Lors d'un séisme, la Terre est mise en mouvement par des ondes de différentes natures, qui occasionnent des
secousses plus ou moins violentes et destructrices en surface. On distingue: les ondes P, ce sont des ondes
longitudinalesse propageant à une célérité moyenne de Vp=6km.s-1 les ondes S,ce sont des ondes transversalesse
propageant à une célérité moyenne de Vs=3,5km.s-1. L'enregistrement de ces ondes par des sismographes à la
surface de la Terre permet de déterminer l'épicentre du séisme (lieu de naissance de la perturbation).Les schémas
A et B modélisent la progression des ondes sismiques dans une coucheterrestre.1.Indiquerleschémacorrespondant
à chaque type d'onde.
2. Un séisme s'est produit à San Schéma A Matériau Schéma B Matériau
Francisco (Californie) en 1989,Le
document ci-dessous présente le
sismogramme obtenu, lors de ce
séisme à la station EUREKA .Le
sismogramme a été enregistré à la Sens de propagation de Sens de propagation de
station Eureka situé à une distance d
de l'épicentre.L'origine des dates (t= 0
s) a été choisie à la date du début du
séisme à San Francisco. Le
sismogramme présent deux trains
d’ondes repérées par A et B.
2.1. À quel type d'onde (S ou P)
correspond chaque train? Justifier
votre réponse à l'aide du texte d'introduction.

 1 1 
=
2.3. Montrer que le retard temporel entre les ondes P et S s’écrit : τ d .  −  ,et en déduire la distance d .
 Vs VP 