Vous êtes sur la page 1sur 95

Vous avez dit

"stage"?

Vademecum
à l’usage des stagiaires et futurs
stagiaires
en enseignement des langues et
diffusion linguistique et culturelle

Université Paris 8 – SDL DIDA


SÉMINAIRE INGÉNIERIE DE LA FORMATION
Pr. Pierre Martinez - 2008-2009

1
CE DOCUMENT EST LE RÉSULTAT D’UN
TRAVAIL D’ÉQUIPE :

Siham AMMOUR
Sarah BENOIT
Nathalie CARDOSO
Coralie DOMINGUEZ
Charlotte FERRY
Diana GONZALEZ
Jérôme GUEDIN
Suat ISTANBULLU
Yves-Lise MEUNIER
Bernadette QUENIAT
Amnuay SOMTOA
Isabel TEJADA
Mathias VANDERMEULEN

Le présent fascicule n’a évidemment aucune vocation commerciale. C’est un document


interne, d’ailleurs fort perfectible et qui doit évoluer au fil de l’expérience. Toute erreur ou
omission peut être rectifiée en s’adressant à :
pierre.martinez@univ-paris8.fr
Novembre 2009

2
QU’EST-CE QU’UN STAGE ?

savoirs ("connaissance") / savoir-faire ("pouvoir agir")

Selon le dictionnaire LAROUSSE, un « stage » est une période pendant laquelle une
personne, en vue de sa formation, suit des cours ou exerce une activité temporaire dans une
entreprise. Dans un cas comme dans l'autre, le besoin de formation lie la théorie à la
pratique.

Nous avons adapté cci-dessous plusieurs des apports des travaux de Bertrand
SCHWARTZ, acteur incontournable de la formation en France. Michel VILLETTE (2004) le
cite à propos des « stages ouvriers » des écoles d'ingénieurs mais on peut également se
référer à son travail en milieu ouvrier ou auprès des jeunes sans qualification.

savoirs ("connaissance") et savoir-faire ("pouvoir agir")

sont inséparables !

La voie à finalité professionnelle du MASTER 2, par exemple en DDLE (voir liste des sigles
à la fin ce ce volume) prévoit ce lien essentiel dans le cadre du stage d'intervention. Il est
précisé que le rapport de ce stage ne sera pas factuel, mais « (…) devra montrer le profit tiré
des cours (...) » et « (…) développer une problématique relative au stage, nourrie de lectures
et d'une réflexion personnelle. »

3
Cette démarche n'est pas donnée d'emblée. Michel VILLETTE rappelle que « (…) l'homme
engagé dans une action pratique est le plus mal placé pour comprendre ce qui lui arrive. » et
donne dans son guide ce premier conseil, pour avoir prise un minimum sur le processus dans
lequel on est engagé.

!"#$%

&'$()$%*$'+)%

,)-($)%
! +"./*)%
!
0-%(12'**$)%
situez-vous
entre université et
monde professionnel

Références

VILLETTE, Michel. Guide du stage en entreprise, La Découverte, Paris, 3ème édition,


2004.

SCHWARTZ, Bertrand. Conférence - Greta du Velay - 16/01/2006


http://www.canalc2.tv/video.asp?idVideo=4495&voir=oui

Brochure MASTER DDLE – Paris 8


http://www.univ-paris8.fr/ddle/md_enseignt.html

4
Entre université et monde professionnel

Université
sité
85/#$'*#"-5%
/$"=)55#"--)>>)5%
3'4"#$567*$)%
?$#"$#*15%/)$5"--)>>)5%
8/*#*9()5%

:9$595%9-#4)$5#*'#$)% :"./1*)-+)5%%

:"--'#55'-+)5%*;1"$#<9)5%

,114'>9)$%5)5%'**)-*)5%

@25)$4)$% 8+<91$#$%
/$"=)55#"--)>>)5%

?$"2>1.'*#5)$% ()5%+"./1*)-+)5%
3)%+$1)$%9-%$15)'9%

,1'>#5)$%()5%/$"A)*5% *)+;-#<9)5B%$)>'*#"--)>>)5%%

,)/1$)$%>)5%+"./1*)-+)5% I-*1F$)$%6%J"$.)$%

()5%
CD-'.#5)$%%
5*'F#'#$)5G=9*9$5%5'>'$#15%H%
>E1<9#/)%()%*$'4'#>%

Monde
5
professionnel
La recherche de stage

1. Les annonces publiées

Plusieurs sources en ligne permettent de cibler des stages dans le domaine de la didactique et
de la diffusion des langues, et de l'ingénierie de la formation.

Le site francparler.org (mis en place par l’OIF) permet de balayer le champ en proposant
une recherche thématique entre stages pédagogiques en France, stages pédagogiques à
l'étranger, stages non pédagogiques, stages dans l'édition ou la culture.

http://www.francparler.org/fiches/stages_recherche.htm

Les stages du MAEE proposés par le CNOUS : réputés pour être une bonne occasion de
formation, ces postes ont l'avantage de proposer un logement (pour la majorité d'entre eux) et
d'être correctement rémunérés :

http://www.cnous.fr/_vie_130.htm

L'agence FLE.fr met en ligne trois types de propositions de stages :

- les stages encadrés (qui font l'objet d'une convention de stage – voir plus loin) rémunérés
ou indemnisés

- les stages encadrés non-rémunérés

- les stages dits « auto-financés » (rubrique qui contient également toutes les offres qui
donnent peu ou pas de précisions)

http://www.fle.fr/index-page-offres_stages.html

De plus, le site propose un répertoire des centres de FLE dans lequel le futur stagiaire peut
trouver toutes les coordonnées nécessaires dans le cas d'une candidature spontanée.

6
fdlm.org, le site de la revue Le Français Dans Le Monde, propose régulièrement des offres
de stages ou d'emploi dans sa rubrique Offres d'emploi :

http://www.fdlm.org/fle/emploi/offrestages.html

La FIPF propose de partir en stage à l'étranger via le programme FADOM (Français à


domicile) : l'étudiant est pris en charge par un professeur de français local et le nombre de
participation au programme n'est pas limité :

http://www.fipf.org/fadom/

L'Agence Universitaire de La Francophonie (AUF) publie également des offres de stage :

http://www.auf.org/?page=recherche&recherche=stage+fle&x=0&y=0&id_rubrique=

Le Centre International d'Études Pédagogiques (CIEP) gère pour l’Education Nationale un


programme de mobilité qui permet de devenir assistant de français dans un établissement
scolaire à l'étranger. L'assistant est, en règle générale, bien encadré :

http://www.ciep.fr/assistantfr/index.php

Connexion-emploi est un site franco-allemand qui met à disposition un moteur de recherche


thématique pour trouver des annonces d'offres d'emploi ou de stage dans différents domaines
et dans des entreprises implantées dans les pays francophones et germanophones d'Europe. Il
est possible de s'abonner pour recevoir régulièrement par courriel les dernières annonces
parues dans le secteur Enseignement, Formation, Traduction, Secrétariat (par exemple). Il
arrive que certaines annonces concernent des postes en Instituts Français ou en établissement
scolaire.

http://www.connexion-emploi.com/

2. La candidature spontanée

Pour les étudiants désireux de se présenter spontanément auprès d'un centre de formation en
FLE, voici les sites qui recensent les organismes en question regroupés dans une association :

7
http://www.souffle.asso.fr/fr/

Les centre agréés SOUFFLE sont détenteurs d'un label qualité FLE délivré par le MAEE.

Le Ministère des Affaires Étrangères et Européennes (MAEE) propose également un


répertoire des centres de formation en France :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/francophonie-langue-
francaise_1040/langue-francaise_3094/apprendre-francais_11841/etudier-
france_11842/repertoire-centres-francais-langue-etrangere-france-2009_4732/index.html

(pour faire plus simple : Plan du site ! Actions de la France ! Francophonie-Langue


française ! (dans l'encart à droite) Répertoire des centres de FLE en France).

Il propose également en ligne le carnet d'adresse du réseau de Coopération et d'action


culturelle dans lequel on peut trouver les coordonnées des Alliances françaises, des centre
culturels et instituts français, des instituts de recherche et des services de coopération et
d’action culturelle (les SCAC)partout dans le monde :

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/annuaire_rcac//

3. Les mises en garde

En plus de recenser les sites qui mettent en ligne les offres de stage, le blog FLE attaque
propose des témoignages de stagiaires et d'enseignants concernant les conditions de travail
souvent précaires dans ce domaine. Il n'est jamais inutile de se pencher sur ces récits qui
mettent en garde les étudiants qui souhaitent postuler :

http://metiersdufle.zeblog.com/68109-trouver-un-emploi-ou-un-stage-fle/

8
%

:"./1*)-+)5%)*%%<9'>#*15%5"94)-*%'**)-(9)5%(9%5*'F#'#$)%K%%

9-%$1=1$)-*#)>%

8**)-*#"-%K%+)>9#G+)>>)%<9#%'9$'#*%*"9*%+)>'%5)$'#*%9-%"#5)'9%$'$)%L>'*#-%K%!"#$%&!&!%MN%

:"./1*)-+)5%#-*)$+9>*9$)>>)5%
%
! ?"94"#$%5O'('/*)$%P%()%-"94)'9Q%+"-*)Q*)5%/"*)-*#)>>).)-*%1>"#F-15B%(#4)$5%)*%1*$'-F)$5R%
! &1$)$%9-%F$"9/)%.9>*#+9>*9$)>R%
! ?"94"#$%1+"9*)$%>O89*$)R%
%
:"./1*)-+)5%$)>'*#"--)>>)5%
%
"#$%&'(!$%)'*&%*'!
! ?"94"#$%1+"9*)$%>O89*$)R%
! ?"94"#$%5)%."-*$)$%(#5/"-#2>)%)*%"94)$*R%
%
+*,),-.!'/!01%-2'!
! ?"94"#$%*$'4'#>>)$%)-%1<9#/)%L7*$)%P%>O1+"9*)B%#-="$.)$B%/'$*'F)$B%5)%+"-+)$*)$B%$)-($)%
+"./*)%P%5)5%59/1$#)9$5SNR%
! ?"94"#$%5)%$'>>#)$%)*%59//"$*)$%>'%(1+#5#"-%(9%F$"9/)R%
! ?"94"#$%#-=>9)-+)$%>)5%'9*$)5%('-5%>)%5)-5%()5%#-*1$7*5%()%>O1<9#/)%(9%5)$4#+)R%
!
"/#,3*'4'/&(!#$$*3-/,&-$/!
! ?"94"#$%)-+'($)$%9-)%1<9#/)R%
! ?"94"#$%'-#.)$%9-)%1<9#/)%()%="$.'*)9$5G)-5)#F-'-*5R%
! ?"94"#$%+""$("--)$%>)5%/$'*#<9)5%/1('F"F#<9)5%(O9-)%1<9#/)%(O)-5)#F-'-*5R%
%
5$$20*,&-$/!
! ?"94"#$%+""/1$)$%'4)+%(#==1$)-*5%/'$*)-'#$)5R%
%
:"./1*)-+)5%$1=>)Q#4)5G+"F-#*#4)5%

9
%
6'*#'2&-$/!3%!7'#&'%*!'&!3'!.8,#&-)-&0!
! :"--'T*$)%>'%5/1+#=#+#*1%(9%5)+*)9$%('-5%>)<9)>%5)%5#*9)%>'%5*$9+*9$)R%
! I()-*#=#)$%>)5%)-A)9Q%>#15%P%>O'+*#4#*1%()%>'%5*$9+*9$)%('-5%>)%+'($)%()5%#-*)$'+*#"-5%'4)+%>)5%
'9*$)5%'+*)9$5%(9%5)+*)9$R%
6'*#'2&-$/!3'7!.$9-1%'7!-/&'*/'7!'&!3%!#,3*'!*:9.'4'/&,-*'!

! :"--'T*$)%>)5%$UF>).)-*5%)*%>)5%/">#*#<9)5%()%>'%5*$9+*9$)B%)*%5OD%+"-="$.)$R%
6'*#'2&-$/!3'!7$/!*;.'!

! ?"94"#$%5#*9)$%5"-%$V>)%('-5%>O'+*#4#*1%()%>'%5*$9+*9$)R%
! :"./$)-($)%)*%$)5/)+*)$%>)5%>#.#*)5%()%5)5%.#55#"-5R%
%
<22*'/&-77,9'!
! 8+<91$#$%='+#>).)-*%>)5%+"--'#55'-+)5%-1+)55'#$)5%/"9$%.)-)$%5)5%.#55#"-5R%
5,2,#-&0!38,/,.=7'!

! ?"94"#$%1*'2>#$%()5%>#)-5%>"F#<9)5%)-*$)%(#4)$5%1>1.)-*5%"9%141-).)-*5R%
! C#5+)$-)$%'#51.)-*%>)5%/$#"$#*15R%
! ?"94"#$%$)*)-#$%>O"/*#"-%'//$"/$#1)%P%>'%5#*9'*#"-R%
%
:"./1*)-+)5%/1('F"F#<9)5%
%
! ?"94"#$%'-#.)$%9-%F$"9/)R%
%
! &1$)$%9-%F$"9/)%.9>*#+9>*9$)>R%
! ?"94"#$%1+"9*)$%>O89*$)R%
%
! ?"94"#$%5O'('/*)$%P%()5%/92>#+5%(#4)$5R%
! ?"94"#$%5O'('/*)$%P%()5%+"-(#*#"-5%(O)-5)#F-).)-*%/'$="#5%5"..'#$)5R%
! ?"94"#$%'('/*)$%5'%/1('F"F#)%)-%="-+*#"-%()5%/92>#+5%L/'$%)QR%/"9$%>O'//$)-*#55'F)%()%>'%
>)+*9$)%)*%()%>O1+$#*9$)%P%()5%'(9>*)5NR%
! &1$)$%>O;1*1$"F1-1#*1%(O9-%F$"9/)R%
%
:"./1*)-+)5%/$"=)55#"--)>>)5%F1-1$'>)5%
%

10
! ?"94"#$%$)5/)+*)$%>'%+"-=#()-*#'>#*1B%>)%5)+$)*%/$"=)55#"--)>%)*%>'%(#F-#*1%()5%#-(#4#(95R%
! ?"94"#$%5)%5)-*#$%$)5/"-5'2>)%()5%'+*)5%/"515R%
! ?"94"#$%'('/*)$%9-%+"./"$*).)-*%'//$"/$#1%+"./*)%*)-9%()5%+#$+"-5*'-+)5R%
! ,)5/)+*)$%>)5%;)9$)5%()%*$'4'#>%)*%'4#5)$%>'%/)$5"--)%$)5/"-5'2>)%)-%+'5%()%$)*'$(%"9%
(O'25)-+)R%
%

:"./1*)-+)5%)-%#-="$.'*#<9)%
%
! ?"94"#$%9*#>#5)$%>)5%W)+;-">"F#)5%()%>OI-="$.'*#"-%)*%()%>'%:"..9-#+'*#"-%/"9$%>O0(9+'*#"-%
LWI:0NR%
! X'T*$#5)$%>)5%"9*#>5%#-="$.'*#<9)5%()%29$)'9*#<9)R%
! :"--'T*$)%>)5%"9*#>5%()%+"-+)/*#"-%.9>*#.1(#'R%
%
! ?"94"#$%+"-+)4"#$%9-%/$"F$'..)%(O)-5)#F-).)-*%"9%9-%+9$$#+9>9.%()%="$.'*#"-R%
! ?"94"#$%.)**$)%)-%Y94$)%9-%/$"F$'..)%(O)-5)#F-).)-*%"9%9-%+9$$#+9>9.%()%="$.'*#"-R%
%
%
:"./1*)-+)5%(O"$F'-#5'*#"-%
%
>*9,/-7,&-$/!3'!7$/!&*,),-.!
! ?"94"#$%/>'-#=#)$%5"-%/$"/$)%*$'4'#>R%
! ?"94"#$%/$1/'$)$%>)%.'*1$#)>%)*%>)5%"9*#>5%()%*$'4'#>%P%(#5/"5#*#"-R%
! ?"94"#$%)Q1+9*)$%5"-%*$'4'#>%$'/#().)-*R%
! ?"94"#$%'-*#+#/)$%>)5%141-).)-*5%#./"$*'-*5R%
! ?"94"#$%$)5/)+*)$%9-%+'>)-($#)$R%
%
!
!
6-.$&,9'!3'!.8,#&-$/!
! ?"94"#$%/>'-#=#)$%>O'+*#4#*1%(O9-)%5*$9+*9$)%/1('F"F#<9)%L/$"F$'..)$%9-)%="$.'*#"-B%()5%
14'>9'*#"-5B%)*+RN%
! ?"94"#$%"$F'-#5)$%>)%="-+*#"--).)-*%(O9-)%5*$9+*9$)%/1('F"F#<9)%L+)-*$)%$)55"9$+)5B%
/>'*)="$.)%(O'9*"%'//$)-*#55'F)B%)*+RNR%

11
! ?"94"#$%"$F'-#5)$%()5%141-).)-*5%/"-+*9)>5%/"9$%'-#.)$%>'%4#)%()%>'%5*$9+*9$)%L/$1/'$)$%
9-)%5).'#-)%(9%+#-1.'B%"$F'-#5)$%()5%/"$*)5%"94)$*)5B%)*+RNR%
! %
:"./1*)-+)5%+"./"$*).)-*'>)5%
%
?/-&-,&-)'!
! 8F#$%'4)+%)-*$'#-%)*%)-*;"95#'5.)R%
! ?"94"#$%)-*$)/$)-($)%5/"-*'-1.)-*%>)5%'+*#"-5%-1+)55'#$)5%('-5%>'%>#.#*)%()%5)5%.#55#"-5R%
! ?"94"#$%'>>)$%'9%()4'-*%()5%2)5"#-5R%
%
"&@-1%'!
! ?"94"#$%'F#$%()%='Z"-%1*;#<9)%)*%$)5/"-5'2>)R%
%
<3,2&,A-.-&0!
! ?"94"#$%'A95*)$%5)5%.#55#"-5%)-%="-+*#"-%()5%-"94)>>)5%("--1)5%"9%+"-5#F-)5R%
! ?"94"#$%*#$)$%/$"=#*%()5%141-).)-*5B%()5%/'$*#+9>'$#*15%)*%()5%+'$'+*1$#5*#<9)5%()%>'%5*$9+*9$)R%
%

<%&$/$4-'!

! ?"94"#$%'F#$%'4)+%9-%.#-#.9.%()%(#$)+*#4)5R%
! I()-*#=#)$%)*%9*#>#5)$%>)5%$)55"9$+)5%(#5/"-#2>)5%P%>O#-*)$-)%)*%P%>O)Q*)$-)R%
%

[9'>#*15%F1-1$'>)5%
%
! 0*$)%(#5/"-#2>)%L/'$="#5%.7.)%)-%();"$5%()5%;)9$)5%()%+"9$5NR%
! 0*$)%=>)Q#2>)R%
! 84"#$%9-%F"\*%/"9$%>'%$)+;)$+;)%)*%>'%+$1'*#"-%(O'+*#4#*15R%
! 84"#$%>)%5)-5%()%>O"25)$4'*#"-R%
! 0*$)%()%2"--)%;9.)9$R%
! 0*$)%51$#)9QR%
! J'#$)%/$)94)%()%+9$#"5#*1%#-*)>>)+*9)>>)R%
! 0*$)%)-%2"--)%="$.)%/;D5#<9)R%
! ]84"#$%9-%2"-%1<9#>#2$)%/5D+;">"F#<9)^R%
! 0*$)%+"..9-#+'*#=B%)-*;"95#'5*)%)*%5"+#'2>)R%

12
%
[9'>#*15%('-5%>)%*$'4'#>%
%
! 0*$)%51$#)9QR%
! 0*$)%(D-'.#<9)R%
! J'#$)%/$)94)%()%/$"=)55#"--'>#5.)R%
! _#)-%/$15)-*)$%L/;D5#<9).)-*NR%
! 0*$)%$)5/"-5'2>)%)*%'9*"-".)R%
! ?"94"#$%='#$)%/$)94)%()%>'%(#5+$1*#"-%)*%()%>'%$)*)-9)%-1+)55'#$)%P%9-%$)/$15)-*'-*%()%>'%
J$'-+)%'9/$U5%(O9-%/'$*)-'#$)%-'*#"-'>R%
! 0*$)%"$F'-#51R%
! 0*$)%/">D4'>)-*R%
! 0*$)%."2#>)%/"9$%)-5)#F-)$%59$%/>95#)9$5%5#*)5%(#==1$)-*5R%

13
Le curriculum vitae

Les règles à respecter

On trouve, sur le site du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, les règles
suivantes (www.diplomatie.gouv.fr ) :

«*Le CV doit suivre le schéma standard auquel le recruteur est habitué : facilité de lecture
pour lui = critère d’efficacité pour vous. (Analysez d’abord ! Qui est votre destinataire ?)

*Il est concis. Rappelez-vous que le recruteur peut avoir reçu de nombreux C.V. (2-3 pages
au maximum ; le cas échéant, joindre en annexe des informations complémentaires : projets
dans lesquels vous avez été impliqués, liste de vos publications, etc).

*Il est précis. Il s’agit d’informer le plus efficacement possible.

*Il est dynamique. Il traduit votre progression professionnelle et les résultats obtenus. *Il
laisse entrevoir des perspectives de développement si vous êtes recruté.

*Il est objectif. Inutile de tricher, le recruteur s’en rendra toujours compte. ».

Comment rédiger un CV ?

* L’état civil : Le Curriculum Vitae comporte vos noms, prénoms, date de naissance, adresse,
numéros de téléphone, courriel, une photo et autres coordonnées personnelles.

*La formation : Il faut indiquer tous les diplômes obtenus, du plus récents au plus ancien. Il
doit apparaitre la date d’obtention, le degré de formation, la spécialité et le nom de
l’établissement.

Attention : Contrairement à ce qui se passe en France où un diplôme reflète un certain niveau


hiérarchique, chez les anglo-saxons, il est très mal vu d’exposer toute sa formation scolaire et

14
universitaire. La partie Formation du CV pour un poste en Angleterre doit présenter la
formation uniquement utile pour le travail en question.

*L’expérience professionnelle : Il faut commencer par le dernier poste occupé et remonter


dans le temps. Les informations suivantes doivent apparaitre : La période concernée,
l’employeur et le poste occupé. S’il y a un entretien, il devra se préparer en fonction de cette
expérience professionnelle.

Attention : Il ne faut pas non plus encombrer son CV (joindre plutôt des annexes).

*Les langues : Il faut être sincère sur vos connaissances linguistiques. Indiquez les langues
que vous pratiquez avec votre niveau (A1, A2… selon le CECRL ou « lu, écrit, parlé »…).

`I-="$.'*#<9)%K% :"..)% >)5% >'-F9)5B% #>% 5O'F#*% (O#-(#<9)$% '9% =9*9$% )./>"D)9$% 4"*$)% -#4)'9% )-%
#-="$.'*#<9)%)*%4"*$)%.'T*$#5)%()%+)$*'#-5%>"F#+#)>5%La"$(B%0Q+)>SNR%

15
Exemple d’un CV français.
Certaines personnes proposent de donner un titre au
CV : le nom du métier avec sa qualification en
dessous. C’est un moyen de donner le cap.

Une photo qui vous


présente à votre
avantage ! Mais elle
Ferdinand NÜTZIG
reste facultative, selon
Résidence Meunier les métiers
Chambre 310
9 bis boulevard Copernic
77420 Champs-sur-Marne.
Tél: 01. 64. 61. 96. 76
E-mail: neubau@eleves.enpc.fr
PHOTO
Né le 7 juin 1975 à Munich (25 ans).
Nationalité allemande.
Célibataire
Service militaire accompli.

Souvent, on met
en avant son FORMATION :
expérience
professionnelle
Depuis septembre 2000 Elève de deuxième année à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées (
par rapport à la
formation ENPC).
Collège génie civil et bâtiment dans le cadre du Double Diplôme. Mettre en
évidence les
Oct. 1996- sept. 2000 Elève ingénieur en génie civil (Bauingenieurwesen) diplômes les
Université technique de Munich (TU München). plus pertinents
pour le poste.
Juin 1995 Baccalauréat scientifique (Mention très bien).

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE :

Août- septembre 1997 Stage en tant qu'assistant de conducteur de travaux dans l'entreprise
Imbau à Munich.
Construction d'un bâtiment de bureaux.
Enumérer
simplement les Mars- avril 1997 Stage ouvrier sur un chantier chez Imbau à Munich.
emplois successifs Construction d'un bâtiment de bureaux.
du plus récent au
plus ancien. Septembre- octobre 1996 Stage ouvrier au sein de l'entreprise Schlossnikel à Munich.
Constructions métalliques.

LANGUES :

Français: Bon niveau scolaire (lu, écrit, parlé)


Anglais: courant (lu, écrit, parlé)
Attention aux infos
trop floues ou trop
OUTILS INFORMATIQUES :
subjectives. Plutôt
Programmation: Langage C que « bon niveau »,
donnez un
Logiciels et environnements: Bonne connaissance de Word, d'Excel, de PowerPoint et de Windowsindicateur de
Bonne connaissance de Sophistitik et Autocad niveau comme ceux
Des parties claires
et distinctes ; un du CECRL
LOISIRS :
contenu concis et
aéré plutôt que Natation, cinéma, musique
surchargé.
16
On peut aussi
Exemple d’un CV en anglais. rajouter une
photo.
CURRICULUM VITAE

Elie DUPREZ

Résumé de vos 4 rue Alphonse BUROT


compétences. 75012 PARIS
Utilisez des mots France
clefs pour pas que
ce soit trop long. Telephone : +33.1.53.00.12.13. Mobile : +33.6.24.70.65.44. E : e_duprez@hotmail.com
Terminez avec un
énoncé concis et
bref de votre EDUCATION COUNSELOR
objectif Program development – Team leadership – Teaching
professionnel.
C’est pour Possessing a wealth of…, a proven experience of…/Consistently achieving [targets,
l’informer de ce …]/Accomplished in doing…/Believing that…/Responsible for doing…/Practicing
que vous of…/Providing…/Work with…help them doing…/…
envisager comme
prochaine étape de Informations sur le
votre carrière. AREAS OF EXPERTISE profil visé et le(s)
champ(s)
"… "… "… d’expertise.
"… "… "…

PROFESSIONAL EXPERIENCE
Chaque expérience
doit mentionner :
Teacher Advisor (full time) September 2006 – present
- le titre du poste,
Alliance Française Bombay, India Cette partie doit
- le temps passé
sur le poste, contenir toute vos
Responsible for…/Operating within…/Training, supervising up to [number] teachers…/… expériences
- le nom de la
structure, pertinentes pour
- les missions. le poste à
French Foreign Language Instructor (part time) October 2005 – June 2006 pourvoir.
ATTENTION !
University of Marrakech, Marroco Rémunéré ou pas,
Remarquez les
formes verbales : - précisez le type
Instructed non-French speaking students…/Performed…/Provided…/… d’engagement :
ing pour l’activité
qui dure (I’m internship, full
doing…), et le time, part time,
EDUCATION etc.
past participle
pour les
MA Didactics of foreign languages 2006
expériences
BA English language and literature 2004
antérieures (I have
done…).
PERSONAL SKILLS

• Languages
• Social skills
• Computer skills
Vos langues • Other skills Listez bien toutes
(understood, spoken, • Driving licence(s) vos qualifications,
written) ; vos académique ou
compétences en ACTIVITIES AND INTERESTS non ; dans le
informatique (en … dernier cas, surtout
précisant le nom du les plus pertinentes
logiciel et votre niveau REFERENCES pour le poste à
de maîtrise) ; etc. Demandez d’abord aux personnes si pourvoir.
References available upon request. 17 que vous donniez leur
elles veulent
nom à un employeur potentiel.
Le CV EUROPASS

Curriculum Insérez votre photographie. (Rubrique facultative, voir


instructions)
vitae Europass

Information personnelle

Nom(s) / Prénom(s) Nom(s) prénom(s)

Adresse(s) Numéro, rue, code postal, ville, pays

Téléphone(s) (Rubrique facultative, voir Portable: (Rubrique facultative,


instructions) voir instructions)

Télécopie(s) (Rubrique facultative, voir instructions)

Courrier(s) (Rubrique facultative, voir instructions)


électronique(s)

Nationalité(s) (Rubrique facultative, voir instructions)

Date de naissance (Rubrique facultative, voir instructions)

Sexe (Rubrique facultative, voir instructions)

Emploi recherché / (Rubrique facultative, voir instructions)


Domaine de
compétence

Expérience professionnelle

Dates Décrivez séparément chaque expérience professionnelle


pertinente, en commençant par la plus récente. Rubrique
facultative (voir instructions)

Fonction ou poste

18
occupé

Principales activités
et responsabilités

Nom et adresse de
l'employeur

Type ou secteur
d’activité

Education et formation

Dates Décrivez séparément chaque programme d’enseignement ou de formation achevé,


en commençant par le plus récent.

Intitulé du certificat ou
diplôme délivré

Principales
matières/compétences
professionnelles
couvertes

Nom et type de
l'établissement
d'enseignement ou de
formation

Niveau dans la (Rubrique facultative, voir instructions)


classification nationale
ou internationale

Aptitudes et compétences
personnelles

Langue(s) maternelle(s) Précisez ici votre langue maternelle (au besoin ajoutez votre/vos
autre(s) langue(s) maternelle(s), voir instructions)

Autre(s) langue(s)

19
Auto évaluation Comprendre Parler Écrire

Niveau européen (*) Écouter Lire Prendre part à S’exprimer


une conversation oralement en
continu

Langue

Langue
(*)
Niveau du Cadre européen commun de référence (CECR)

Aptitudes et compétences Décrivez ces compétences et indiquez dans quel contexte vous
sociales les avez acquises.
(Rubrique facultative, voir instructions)

Aptitudes et compétences Décrivez ces compétences et indiquez dans quel contexte vous
organisationnelles les avez acquises.
(Rubrique facultative, voir instructions)

Aptitudes et compétences Décrivez ces compétences et indiquez dans quel contexte vous
techniques les avez acquises.
(Rubrique facultative, voir instructions)

Aptitudes et compétences Décrivez ces compétences et indiquez dans quel contexte vous
informatiques les avez acquises.
(Rubrique facultative, voir instructions)

Aptitudes et compétences Décrivez ces compétences et indiquez dans quel contexte vous
artistiques les avez acquises.
(Rubrique facultative, voir instructions)

Autres aptitudes et Décrivez ces compétences et indiquez dans quel contexte vous
compétences les avez acquises.
(Rubrique facultative, voir instructions)

Permis de conduire Inscrivez le(s) permis de conduire dont vous êtes titulaire en
précisant si nécessaire la catégorie de véhicule. (Rubrique
facultative, voir instructions)

20
Information Indiquez ici toute autre information utile, par exemple
complémentaire personnes de contact, références, etc. (Rubrique facultative, voir
instructions)

Annexes Enumérez les pièces jointes au CV. (Rubrique facultative, voir


instructions)

Ce CV Europass est un modèle de CV européen disponible en 13 langues et accessible dans


ces variantes sur le site du Centre européen pour le développement de la formation
professionnelle (CEDEFOP). Il est d’ailleurs conseillé de rédiger son CV sur ce modèle pour
toute candidature auprès des institutions de l’Union Européenne.

Sources : www.diplomatie.gouv.fr et www.europass.cedefop.eu.int

La lettre de recommandation

Le principe d’une lettre de recommandation

Pour appuyer votre candidature auprès d’un institut ou d’une structure, vous aurez
besoin d’une lettre émanant d’un professeur ou d’une personne professionnelle. Ces
lettres sont très utiles et pourront être un véritable levier d'action dans la constitution
de votre dossier dans la mesure où elle atteste de votre expérience et de vos
qualités énoncées dans le cv et la lettre de motivation. Pour autant, il faut que le
statut de ces personnes soit cohérent avec votre projet.

Comment choisir un « répondant » ?

Adam Chapnick, professeur au Collège des Forces canadiennes et au Collège


militaire royal du Canada, souligne la problématique suivante :

21
« La principale faiblesse des lettres de recommandation est leur caractère imprécis
et général; il serait donc impérieux que les professeurs connaissent suffisamment
les candidats qu'ils recommandent.
Des recherches laissent entendre qu'il vaut parfois mieux ne pas rédiger de lettre
que de le faire avec peu d'enthousiasme. Le professeur doit donc déterminer s'il est
dans l'intérêt de l'étudiant qu'il lui rédige une lettre :
Le tient-il suffisamment en haute estime? A-t-il été en contact avec lui récemment?
Sa connaissance de l'étudiant est-elle pertinente dans son dossier de demande?
Si le répondant ne connaît pas très bien l'étudiant, il doit lui demander de fournir des
renseignements appropriés : un curriculum vitæ à jour, un relevé de notes non
officiel ou tout autre renseignement succinct jugé utile. Si l'étudiant a suivi un cours
avec un assistant à l'enseignement, il serait bon de communiquer avec ce dernier
pour obtenir son point de vue sur le rendement de l'étudiant. »

En tant qu’étudiant, vous devez donc tenir compte des critères suivants :
-La demande de lettre de recommandation doit donc être effectuée auprès d’une
personne qui a suivi régulièrement vos divers travaux et stages.

-Pour ces demandes auprès des professeurs sachez qu’il faut s’y prendre plusieurs
semaines à l’avance car cela prend du temps à la personne qui la rédige.
Aussi certains professeurs peuvent vous refuser de vous recommander car certains
sont trop sollicités et ne souhaitent pas trop recommander par peur de dévaloriser
leur prestige de recommandation.

-Les personnes qui vous recommanderont seront certainement d’accord pour signer
ces lettres, parfois moins pour les rédiger... Dans ce cas le professeur pourra vous
demander de rédiger un premier projet de la lettre. Il la modifiera ensuite. Il est
donc utile de savoir à quoi doit ressembler une telle lettre. Selon les pays, les
structures ne sont pas attentives aux mêmes éléments. Il vous faudra étudier, dans
le dossier d'inscription, ce qui est demandé en matière de lettre de recommandation.

22
Ce que comporte une lettre de recommandation :
Exemple d’une lettre émanant d’un directeur de stage (Français)

Prenom Nom
Adresse
Code Postal / Ville / Pays
Adresse mail
Teléphone (Portable)

A Paris, le 12 septembre
2008

Object : Lettre de recommandation pour Prénom NOM


Le répondant
indique son lien
A l'attention du responsable de XXX avec l'étudiant et
dans quel contexte
il le connaît.
Madame, Monsieur,

J’ai eu l’occasion de superviser le travail de Prénom Nom chez XXXX


lors de son stage en entreprise dans le cadre de son cursus à
l'université XXXX, pour une durée de 6 mois en 2007.

Ce stage au sein du département XXXX a été l’occasion pour XXXX


Caractéristiques (prénom du stagiaire) de travailler dans une société de XXXX de
de la structure dimension internationale.
d’accueil.

Le travail de XXX m’a permis de juger de ses qualités de XXXX au sein


d’un environnement XXXX.
Présentation
des
XXXX a su s’adapter rapidement à l’environnement très spécifique de principales
XXXX.
qualités
démontrées
lors du
Les personnes travaillant dans mon équipe ont rapidement su estimer stage.
sa rigueur et sa motivation qui ont fait de lui (d'elle) un(e) stagiaire
efficace. De plus, les autres équipes du groupe avec lesquelles nous
travaillions quotidiennement ont également pu apprécier les qualités
humaines de XXXX qui s’est très vite intégré(e) à la vie de
l’entreprise.

Toutes ces raisons me font croire que Prenom Nom sera un élément

Recommandation moteur de xxxx dans lequel il s’intégrera au sein d’équipes de travail


explicite pour motivées.
l’admission de
l’étudiant.
23
Je serai donc fier de pouvoir aider XXX à intégrer une structure
d’excellence comme la votre et ne doute pas de ses capacités qui
feront de lui, j’en suis sûr, un XXXX brillant élément.

Nom Prénom

Poste occupe dans la société

Signature

Exemple d’une lettre de recommandation émanant d’un professeur (Anglais)

Letter of Recommendation for Prenom Nom

To whom it may concern:

Paris, November 8th 2007

Présentation du
Dear Sir or Madam,
candidat et de
l’université
I have known Prenom Nom as a full time graduate student in the department
of xxxxxx

While being a student of mine, I can say with confidence that he was one of
Description du
candidat dans le the best students I have met over the years. He was committed to his study,
contexte and his dedication and high standards in completing whatever was required to
universitaire
succeed was remarkable. XXX is a very driven and hard-working person of
démontrée par des
preuves de whom I think highly.
réussite
His skills and hard work made him in the top X% of the class of X students.

Considering his current interest, I strongly recommend XXX for an application


for an XXX at xxxxxxx. His overall knowledge of XXX is excellent.

He has excellent interpersonal skills and is an effective team member with


great spirit.

Overall, XXX’s enthusiasm, his remarkable ability to learn, his generosity,

Les forces et faiblesses du energy, high standards and dedication will make him an excellent trainee at
candidat seront montrées XXX. He is at an important stage in his career and I am persuaded that this
différemment selon les
pays :
-les lettres équilibrant la Description plus
présentation les défauts et 24 personnelle du
qualités du candidat sont candidat en vue
jugées plus crédibles de le
qu’un excès d’éloges en recommander
Grande Bretagne.
position will allow him to achieve the very high standards he is aiming for. In
the long run, I trust that XXX will become a successful XXX.

If you need more information, please do not hesitate to contact me.

Professor XXX

Professor at XXX University, Head of the Master of XXX

Contact of the Professor (address and e mail)

Sources : www.affairesuniversitaires.ca et www.parisetudiant.com

La convention de stage

Charte des stages : « La convention précise les engagements et les


responsabilités de l’établissement d’enseignement, de l’entreprise et de l’étudiant ».

Les points importants qui apparaissent dans une convention de stage :

1- Les coordonnées du stagiaire, de l’établissement d’enseignement supérieur


et de l’entreprise d’accueil.

2- Les objectifs du stage :

*Il s’inscrit dans le cursus pédagogique de l’étudiant et est obligatoire pour


l’obtention du diplôme.

25
*Le stage permet à l’étudiant de mettre en pratique les connaissances
théoriques acquises lors de sa formation.
*L’étudiant n’a pas un statut de salarié
*Le projet de travail, le contexte et les objectifs pédagogiques doivent être
explicités.

3- Les modalités du stage :

*Déroulement du stage : Les jours et les heures de présence sont indiqués


dans la convention. La durée minimum du stage est déterminée par les
responsables de la filière universitaire de l’établissement d’enseignement. Si
la durée du stage est prolongée, ceci est indiqué dans la convention et
suppose l’accord de l’entreprise d’accueil.

*Cas particuliers : Le travail de nuit, les dimanches et les jours fériés. Ces
éléments doivent apparaitre dans la convention pour que le stagiaire soit tenu
au courant avant son départ ou qu’il fasse son choix en fonction de ces
conditions.

*Encadrement du stagiaire : Système de tutorat : Le stagiaire étant un


étudiant, il reste en contact avec un enseignant ou son directeur de recherche
qui suit le déroulement de son stage. L’organisme nomme aussi un tuteur qui
accueille et encadre le stagiaire à son arrivée dans l’entreprise. Il faut
communiquer, échanger ses idées et demander conseils à ses tuteurs afin de
réaliser son stage dans les meilleures conditions possibles.

*Rémunération : Les stages ne sont certes pas tous rémunérés. Mais, pour
les stages supérieurs à 3 mois, l’entreprise se voit dans l’obligation de verser
une gratification à l’étudiant. Celle-ci correspond à 12,5% du plafond de la
sécurité sociale (décret d’application de l’article 9). Les avantages en nature
ou les remboursements de frais doivent aussi être mentionné.

26
*La protection sociale : Durant la période de stage, l’étudiant est affilié au
régime de la sécurité sociale étudiante. Il doit, bien sur, prévenir à l’avance de
son départ.
Protection maladie du stagiaire :
_Pour les stages en Europe : Se procurer la Carte Européenne d’Assurance
Maladie valable 1 an.
_Pour le Québec : Se procurer le formulaire SE401Q
_autres cas : Possibilité de remboursements auprès de la mutuelle au retour
du stage.
Parfois, l’entreprise offre une protection Maladie au stagiaire.

Protection Accident du travail du stagiaire : L’étudiant est couvert par la


législation française si le stage est d’une durée égale ou supérieure à 12
mois, si la rémunération ne permet pas une protection dans le pays d’accueil,
si le stagiaire se trouve bien dans l’entreprise et dans le pays convenus. En
effet, la couverture concerne les accidents ayant lieu dans l’enceinte de
l’entreprise et aux heures de stage, sur les trajets aller/retour entre le lieu de
travail et le domicile. Si l’organisme d’accueil confie une mission au stagiaire,
c’est lui qui se charge de couvrir le stagiaire en cas d’accident et de prévenir
l’établissement d’enseignement.

Responsabilité civile : Il s’agit d’une couverture par un contrat d’assistance


et un contrat d’assistance individuelle en cas d’accident.
Si le stagiaire se voit prêter un véhicule ou emmène le sien, il doit le déclarer
à l’assureur.

*Discipline : Respect du règlement intérieur de l’entreprise, des horaires et


des règles d’hygiène et de sécurité. Les sanctions disciplinaires sont
décidées uniquement par l’établissement mis au courant par l’entreprise des
agissements du stagiaire.

*Absence et interruption : Il s’agit d’un accord entre les trois parties


engagées : étudiants, entreprise et établissement.

27
*Evaluation du stage : Elle doit être indiquée dans la convention. Le plus
souvent, un rapport de stage est demandé au stagiaire pour un mémoire ou
pour l’établissement d’origine.
Double évaluation : celle du stagiaire par l’entreprise et celle du stage par
l’étudiant.

Références

Guide des stages, Ministère de l’enseignement supérieur


www.enseignementsup-recherche.gouv.fr
Convention de stage obligatoire de Paris 8, Science du langage
www.univ-paris8.fr

ENGAGEMENT DES PARTIES.

Tableau récapitulatif des engagements entre l’étudiant, l’entreprise et


l’établissement selon la Charte des stages des étudiants en entreprise.

L’étudiant L’entreprise L’établissement

28
*Vis-à-vis de l’entreprise : *Vis-à-vis de l’étudiant : *Vis-à-vis de l’étudiant :

-réaliser sa mission. -proposer un stage en accord -définir les objectifs du stage.


-respecter le règlement avec le projet pédagogique -vérifier que le stage proposé
intérieur de l’entreprise. de l’établissement. répond aux objectifs.
-respecter les exigences de -accueillir et encadrer -aider l’étudiant dans sa
confidentialité. l’étudiant. recherche de stage.
-rédiger un rapport de stage -désigner un tuteur pour -préparer l’étudiant au stage
pour l’entreprise, si guider, intégrer, et le conseiller.
nécessaire. évaluer…l’étudiant. -rester en contact avec
-rédiger une attestation de l’étudiant (enseignant ou
stage pour le CV de directeur de recherche).
l’étudiant. -corriger le rapport de stage
et organiser la soutenance.

*Vis-à-vis de l’établissement *Vis-à-vis de l’établissement *Vis-à-vis de l’entreprise :

-fournir l’appréciation de la -échanger les informations -échanger les informations


qualité du stage. nécessaires avant, pendant et nécessaires avant, pendant et
-rapport de stage, mémoire à après le stage. après le stage.
rédiger (obligatoire).

Références-

_http://media.enseignementsuprecherche.gouv.fr/file/Stages/27/6/guidestages2407_
33276.pdf

Exemples de Convention

29
1- Université Paris VIII, département Science du langage, Convention obligatoire.
www.univ-paris8.fr
2- Chambre de métiers du Rhône, Convention de stage individuelle.
www.cm-lyon.fr

30
31
32
33
34
35
36
37
Gestion du stage

Vous commencez votre stage en ayant conclu avec l’employeur ce pour quoi vous
avez été engagé (mais pas toujours). Ce stage sera une expérience professionnelle "encadrée"
dans laquelle vous êtes censé avoir des tâches à accomplir et des responsabilités à
assumer, qui vous permettent de mettre en pratique la théorie acquise pendant vos études,
avec l'aide et l'encadrement de professionnels expérimentés, afin que l'expérience soit
formatrice, dans le cadre de votre spécialité.
Vous avez donc à l’esprit quel chemin suivre. Vous avez même préparé en amont certaines
choses, comme :
- vous informer sur l’établissement, sa politique, sa situation matérielle, etc.,
- si vous partez à l’étranger 1 , vous initier à la langue et/ou la « culture » de
l’environnement dans lequel vous allez évoluer, ce afin de vous éviter « hontes et
gaffes » 2. Car « parfois, à l’étranger, nous nous retrouvons malgré notre volonté de
bien faire, dans des situations qui nous plongent dans un extrême embarras quand ce
n’est pas la plus vive consternation (la nôtre, doublée de celle de nos hôtes).» 3

Vous voilà donc au premier jour, rempli de l’enthousiasme et des doutes du débutant, et ce
pour une certaine durée, qui peut aller de quelques semaines à une année.
Nous pouvons envisager le stage comme la base d’une pyramide que nous bâtissons pour
aboutir à une réalisation professionnelle (voir Figure 1). Celle-ci dépendra de ce que nous
tirons de l’expérience au niveau professionnel, social et personnel : tous les aspects positif et
négatifs doivent être pris en compte.
Nos professeurs nous le répètent constamment : il est important d'effectuer plus d'un stage
afin d'élargir le champ de vision du monde professionnel et d'enrichir notre propre
expérience.

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
1
Notamment dans le cadre des stages du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, mais pas seulement
2
http://www.femmexpat.com/lesarticles.php3?id_rubrique=31&id_article=967, page consultée le 30/05/2009
3
Idem

38
Fig. 1 « Le Stage »

Débouchées
Actualisation du CV

Relations Social
e/ Responsabilités
interpersonnelles Personnelle Professionnelle production m du
atériel
collègues, p r é p a r/prévoir
er les tach
Elèves, avoir un agenda
Le travail en équipe c o n n a i t /r e découvrir
Les hierarchies
les fonctions
le respect
Expérience

Entreprise Institution
/ Organisation
éducation

STAGE

Nous proposons ici de voir quelques contextes et étapes dans lesquels les étudiants en Master
(par exemple, celui de Didactique des Langues Etrangères (DDLE) pourraient être amenés à
évoluer dans le cadre d’un stage, avec à la fin des témoignages d’expériences vécues.

I - A l’arrivée

Quelle que soit la fonction que vous allez avoir (enseignement pur, ingénierie, coordination,
autre), à votre arrivée sur le lieu du stage, soyez attentif aux premiers éléments qui se
présenteront. Munissez-vous d’une attention particulière et d’un bloc-notes. Car souvent, la
(ou les personnes) qui va vous parler de l’établissement et de son fonctionnement parlera très
vite afin de passer en revue ce qui lui paraîtra comme l’essentiel, dans un minimum de
temps.

39
Nous vous présentons des tableaux « prêts à l’utilisation » afin d’y noter directement les
éléments qui vous paraissent nécessaires, si vous le souhaitez.

Voici quelques points à retenir lors de la phase de bienvenue.

1. Qui est qui et fait quoi ?

Il est primordial d’apprendre rapidement les noms ainsi que la fonction de chacun dans
l’établissement, surtout des interlocuteurs directs. Si cela ne semble pas gênant, vous pouvez
faire des enregistrements (avec votre téléphone mobile qui a la fonction de dictaphone, par
exemple).

NOM Prénom Fonction Détails


Direction

Collège(s)

Autre(s)

2. Qui peut m’aider dans telle ou telle situation ?

Il est très important de pouvoir s’adresser à la personne adéquate pour obtenir de l’aide, des
conseils, du soutien, sans se faire une réputation de quelqu’un qui sollicite n’importe qui
pour n’importe quoi, ce qui n’exclut pas que vous pourrez bien entendu avoir des contacts
avec tout le monde, mais en sachant « doser » et éviter de passer pour un « boulet » qui gêne
la fluidité du travail.

Situation NOM Prénom Fonction Détails


Préparation de
cours

40
Enseignement

Discipline

Problème
personnel
(ex. maladie)

Autre

3. Quel matériel est utilisé ?

Il est très utile d’être rapidement au courant du matériel dont vous pourrez disposer afin d’en
tenir compte dans la préparation de votre travail (cours, programmes, réunions, etc.). Utilisez
le matériel raisonnablement et sans le détériorer. Ne faites pas, par exemple, de copies que
vous n’allez pas utiliser et qui finiront à la poubelle. Soyez organisé et prévoyez à l’avance
ce dont vous avez besoin afin d’éviter également les désagréments dus à un imprévu.
N’arrivez pas, par exemple, dix minutes avant le cours pour faire des copies, sachant qu’une
panne de la machine n’est pas à exclure et que d’autres personnes pourraient avoir besoin de
la même photocopieuse.
Essayez le matériel informatique avant l’utilisation pour un cours ou une réunion. Il arrive
parfois que le vidéoprojecteur n’affiche pas l’écran de votre ordinateur, ce qui est la voie
royale à la panique. Ayez une copie-papier par précaution. En bref, apprenez à être organisé.

Matériel Procédure Qui le(s) fournit Quantité En cas de panne


ex. réserver ?
Ordinateur
Vidéoprojecteur

Tableaux noirs
Craies :
Eponges :

41
Tableaux blancs
Feutres :
Eponges :

Photocopies noir et
blanc

Copies couleur

Impression
ordinateur
Noir et blanc :
Couleur :

Parfois, vous pourrez envisager d’utiliser des équipements réservés à d’autres matières,
comme les salles équipées de cuisines, afin, par exemple, de préparer des crêpes : cuisiner en
parlant, interagissant en français est valorisé dans les cours de langue.

4. L’établissement

Apprenez très rapidement (et même avant de commencer le stage) les détails de
l’établissement.

Nom de Effectif total Si école, Filles Garçons Nombre de classes


l’établissement classée?
(public/privé)

Autre/Commentaire

42
5. Les horaires

Les horaires de travail varient d’un système à un autre, d’où l’importance de ne pas s’y
tromper. En Grande-Bretagne, par exemple, la journée de l’enseignant stagiaire commence
tôt et se termine tard, après les cours, les clubs, les réunions, etc.
Voici un exemple :

Ecole Arrivée Pause Déjeuner Pause Départ


8h00 10h00 12h30 15h00 17h30
10h10 13h30 15h10

5.1. Les règles internes de l’établissement

Chaque établissement, entreprise, peut avoir un règlement intérieur, présenté parfois sous
forme de brochure, dans lequel apparaissent les questions relatives au travail (ressources
humaines, code vestimentaire, respect, déontologie, harcèlement moral, etc.)
Essayez de savoir rapidement ce que :

je dois faire je ne dois pas faire Vis-à-vis des autres (collègues,


apprenants)
Ex : M’habiller Ex : Fumer au sein de Ex. s’habiller en uniforme
“convenablement” l’établissement

43
II – Contextes et situations

Partons bien d’un cycle de travail « commun ». La consolidation d’une routine est importante
pour se repérer dans les activités qu’on fera pendant le stage. Si l’on tient compte des
différents contextes où le stage peut se dérouler tels qu’une organisation (gouvernementale
ou non ; association, bénévolat, etc.), une entreprise et une institution éducative (école,
institut de langues), il y a à faire face à un pré, un pendant et un post dans la quotidienneté.

PRE ?0bC8bW% POST

Préparation des activités Le déroulement


Briefings interaction avec l’équipe de travail Auto-
évaluation
Formation Autocritique
Appréhensions Leçons

Un « Pré » comprend toutes les activités que nous venons d’aborder dans les parties
précédentes. C’est la préparation pour la démarche centrale que nous allons effectuer. Celle-
ci diffère évidemment sur chaque terrain.
Dans « Pendant », une fois que nous avons préparé notre activité, établi nos contacts et
compris les tâches à faire, nous effectuons l’action, ce pour quoi nous sommes là.

Enfin, le « Post » c’est la partie la plus importante, elle nous permet de faire une retro-
alimentation de ce que nous avons fait pendant nos tâches. C’est l’opportunité d’exercer
l’auto-évaluation, qui inclut ce que nous avons trouvé d’utile, d’intéressant ou non dans le
travail.

Nous proposons ici un schéma basique (et non pas systématique) afin de donner une vision
du processus. Il reste tout de même applicable à presque tous les cas, et ne nécessite pas
forcément d’être suivi étape par étape, mais il aide à approcher l’expérience en anticipant.

44
Cas de l’enseignement

1. Observation : munissez-vous de la grille d’analyse

Une grille d’analyse est nécessaire pour focaliser sur certaines choses à chaque observation
et faire mûrir son regard, sa réflexion et voir l’évolution.

2. Préparation de cours

- Travailler en synergie avec le programme d’études de l’enseignant qui vous laisse la


charge de sa classe,
- Prendre connaissance du matériel existant : centre de documentation, méthodes,
- Les ressources pédagogiques : matériel authentique, adapté aux besoins des
apprenants,
- Organiser vos ressources dans un classeur, pour systématiser et comparer,
- Rester dans l’axe des objectifs, de la cible d’enseignement : travailler l’oral, préparer
un examen…

III – Au quotidien : Stage en entreprise/Institut/Organisation


Faire le Compte-rendu de journée, de la semaine…

Cette partie dépend de votre disponibilité, de votre envie d’écrire et de la nécessité de


prendre des notes. Mais si vous le souhaitez, voici quelques éléments qui pourraient vous
aider à cadrer et stimuler vos pensées (en reprenant juste les numéros sur une page libre, un
dictaphone ou un ordinateur).
Ces notes ne doivent pas se contenter d’être une description mais être ancrés dans une
réflexion qui mûrit au fur et à mesure. Vous pouvez les illustrer d’aspects théoriques que
vous avez déjà acquis ou êtes en train d’acquérir par votre activité intellectuelle diverse
(observations, lecture, discussions).4

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
!"#$%&'()"*+"!"#$"%&'(")*+,-./$)+#)0('1".%","-..&/00111234$*4$5+.2672890(.&06%%+%%5+$.:4;:

<.%0(+;3+7.'=+:>48($63:4;:+='*+$7+27;5,"&6?+"74$%83.)+"3+"@A2B!2CBBD"

45
1. Comment s’est déroulée la journée dans
son ensemble, quel sentiment en ai-je
(positif, négatif, mitigé) ?

2. Qu’ai-je fait ?

3. Qu’ont fait les autres (enseignants,


apprenants, collègues) ?

4. Tâches prévues

5. Tâches imprévues, comment ai-je géré ?

6. Qu’ai-je appris ?

7. Que dois-je changer ?

8. Que dois-je renforcer ?

9. Qu’en conclus-je ?

a) Objectifs d’apprentissage5 :

b) Ont-ils été atteints ?

c) Quelle preuve en ai-je de cela ?

d) Comment les apprenants ont-ils réagi


et répondu à ce que je voulais qu’ils
atteignent ?

e) Qu’aurais-je fait différemment ?

%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
5
Extrait du site de London Metropolitan University

46
f) Qu’ont-ils besoin de faire à l’étape
suivante (progression) ?

10. Qu’ai-je appris aujourd’hui sur :

a) La planification,

b) L’enseignement,

c) la gestion de classe,

d) l’organisation ?

11. Objectifs à atteindre la prochaine fois

12. Réfléchir sur ce qui peut me servir dans


ma carrière.

IV. Des activités valorisantes et enrichissantes

Comment vous démarquer lors de votre stage ?

Pour exploiter au mieux votre stage, il vous faut laisser une bonne image de vous dans la
structure. Pour cela, autonomie et force de propositions nouvelles sont de rigueurs. La
réussite de votre adaptation sera un atout considérable. Pour cela, n’ayez pas peur de poser
des questions. Si ce conseil parait évident, la pratique est moins suivie lors des stages.
Dans le milieu de l’édition, vous vous démarquerez par votre analyse des atouts, des
inconvénients de la maison, en résolvant les problèmes rencontrés (si cela est possible).
C’est néanmoins plus facile de se démarquer dans les stages d’enseignement.

47
A vous de trouver une bonne occasion pour mettre en place des activités plus originales dans
le cadre de la structure. Qu’elles vous soient demandées ou non, vous gagnerez à les
proposer. D’une part, selon les structures, vous aurez plus de liberté de manœuvre par
rapport aux enseignants et leurs programmes plus ou moins chargés, d’autre part vous
laisserez une trace de votre passage dans la structure. Quelle meilleure manière de faire un
stage valorisant et enrichissant que d’utiliser toutes les ressources du centre pour monter un
projet un peu plus personnel et qui intéressera davantage les apprenants ? Voici quelques
idées d’activités que l’on peut proposer en cours de langue et en animation culturelle. Bien
sûr, pour certaines, il vous faudra négocier l’accord de votre structure d’accueil (surtout pour
les sorties externes). Avant toute démarche, comme dans toute intervention sociale, vos idées
de projets doivent répondre à des objectifs précis et à des besoins des ontéressés. Cela
facilitera la négociation !

4.1. Le théâtre en cours de langue

Si vous débutez dans ce type d’activité, le conseil est de prendre un texte court, simple et vif
pour laisser une place à la gestuelle.
Selon le niveau du groupe, vous pouvez intégrer à l’activité théâtrale la rédaction d’un ou
de plusieurs textes.
Chaque apprenant a l’occasion de créer et de dynamiser son rôle. Néanmoins l’activité de
production peut se révéler assez longue. Le temps qu’il vous est imparti sera-t-il suffisant ?

Sinon vous pouvez choisir un texte déjà écrit choisi par l’ensemble de la classe, cela peut
faire l’objet d’un vote.
Il est important de savoir que dans la plupart des cas le texte théâtral doit être adapté au
niveau des participants.
Concernant la préparation de la pièce ayez à l’esprit qu’une page équivaut à une heure de
travail. De telle sorte, vous pourriez vous faire une idée du temps qu’il vous faut.

Un autre conseil, prenez également des scènes diverses car il n’y pas une pièce parfait. En
plus, cela vous permet d’avoir une certaine flexibilité. Les apprenants pourront ainsi
diversifier les rôles, les textes peuvent être variés : des extraits de films, de séries, de poèmes,
de chansons etc. Il est préférable pour trouver une cohérence à l’intérieur des textes de les
choisir soit d’un même auteur, soit d’un thème spécifique.
48
Pour répartir les rôles en fonction du nombre d’apprenants, vous pouvez dédoubler les
personnages en créant d’autres, si le nombre d’étudiants est supérieur au nombre de rôles.
Par exemple pour un chauffer de taxi, vous pouvez donner vie au rôle d’un de ses collègue.
S’il y a une grand mère, elle peut-être accompagnée par une mère, un grand père, une tante
etc. les apprenants peuvent ainsi inventer du texte à partir du canevas existant. La production
de texte est ainsi facilitée. Pensez également à la voix off, c’est une technique amusante qui
peut rassurer les plus timides.

Au contraire, si vous n’avez pas suffisamment d’apprenants pour interpréter tous les rôles,
vous pourrez rassembler des personnages qui sont proches. Autre possibilité donnée est
d’attribuer deux rôles courts à un élève.

Quand les rôles sont répartis, il vous faut travailler la lecture du texte.
Il est conseillé de lire plusieurs fois le texte final, d’abord de façon individuelle, ensuite de
manière collective. La lecture permet d’exploiter d’une manière plus détaillée la grammaire,
le lexique, les jeux de mots, les sens implicites etc.

Pour faciliter l’interprétation, il est mieux de travailler sur un extrait du texte par la
découverte de diverses mises en scènes et interprétations. La possibilité d’enregistrer les
scènes des apprenants est un avantage qui met en relief les différentes façons
d’interprétation.

Pour préparer la pièce, n’hésitez pas à varier les tons pour jouer une même scène. Par
exemple, répéter un extrait de texte d’une façon fatiguée, en riant ou sur un ton ironique
donne des sens différents à cet extrait. De même, travailler la gestuelle en même temps que

49
l’intonation est important. Ce travail peut être fait en couples. De telle sorte, le travail en
équipe va aider à enrichir les différentes interprétations.
L’exercice de l’élocution est fondamental. Il faut insister sur le fait que les apprenants
doivent parler fort, vocaliser et même travailler les liaisons, les enchainements … Tout cela
est une bonne manière de maitriser le rythme de la langue. Une astuce pour arriver à gérer le
ton de la voix, est de faire parler les apprenants plus forts que celui qui vient de lui céder la
parole.6

4.2. Les sorties de classe

L’organisation d’une sortie de classe doit être minutieuse. Voici quelques consignes
nécessaires au bon fonctionnement de cette sortie.
D’abord il est primordial de faire une liste de données. On doit consigner certaines
informations du groupe comme le nombre de participants, l’âge, les goûts, les motivations
pour faire la sortie, les endroits visités concernant la langue étrangère et les activités
effectuées pendant leurs visites.

L’idée d’avoir une liste informative vous permet de cibler les intérêts des apprenants par
rapport à leur niveau de langue et de leur âge. Cela favorise l’élaboration d’une visite
motivante pour découvrir une nouvelle culture et parler la langue cible. Si ce programme ne
satisfera pas tous les apprenants, il doit plaire à une majorité et pas seulement à l’enseignant.
La solution la meilleure est de construire le programme avec les élèves en définissant à
l’avance les contraintes de budget et de temps.
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
c
%dddR=$'-+6/'$>)$R"$F%

50
Avant de faire la sortie il est important, dans la mesure du possible, de connaître le parcours
que vous proposerez en avance pour ne pas avoir des mauvaises surprises : des restaurants,
des endroits pour se loger, des visites guidées en langue étrangère ... Cela est préférable car si
vous avez déjà logé, mangé et visité avant, vous aurez un regard plus critique et vous pourrez
profiter d’avantage de votre expérience pour exploiter la sortie au profit des vos élèves.
A partir des la liste des gouts et des intérêts effectués par les élèves, vous pourrez développer
des idées d’activités avec eux. Par exemple la gastronomie est un bon moyen de découvrir de
nouvelles habitudes culinaires et permet de développer un vocabulaire courant.
Les visites peuvent être l’objet d’un guide facile à remplir par des annotations simples. Les
informations inscrites seront utiles ensuite pour aborder des sujets linguistiques et culturels.
L’exemple précédent permet de travailler les comparatifs pour parler des différences
gastronomiques entre deux cultures.

Après la préparation du séjour, vous devez penser à la sécurité de votre groupe durant la
totalité du voyage. Concernant la santé, il faut que les apprenants aient la carte européenne
d’assurance maladie au cas où ils aient besoin de consulter un médecin. Si le voyage est hors
de l’espace européen, n’oubliez pas de prendre une assurance santé valable dans le pays où
vous allez.

Prévoyez un budget journalier supérieur à vos prévisions de dépense pendant votre repérage.
De cette sorte vous annoncerez une estimation du prix à la hausse, ce qui permettra aux
participants d’être à l’aise et rassurés, pour les dépenses supplémentaires (hors « tour »)
surtout si la monnaie locale n’est pas l’euro.

Consultez un guide actualisé de l’endroit où vous allez, il se peut que les prix aient changé ou
que les endroits n’existent plus. Pourtant, assurez vous de contacter les prestataires des
services concernant : l’hôtel, les guides, les musées etc. Cela pour être sûr que tout sera fait
dans l’ordre et pour limiter les perturbations.

Dès que vous avez déterminé tout ce que vous avez envie de faire avec votre groupe, faites
une liste et un emploi du temps chronologique. Laissez 15 minutes de plus entre le début et la
fin des activités pour prendre en compte les déplacements, en prévoyant des retards imprévus

51
des participants, des transports etc. Soyez strict avec les horaires de rencontre et donnez
rendre-vous 10 minutes avant le départ de chaque activité.

Faites attention à ce que le groupe soit toujours avec vous ou un collègue qui vous
accompagne car les participants peuvent se retrouver dans des situations difficiles à cause de
la langue, de la culture, du manque d’orientation spatiale etc.
Ne faites pas trop d’activées dans une journée, ne surchargez pas le parcours afin que les
apprenants ne se retrouvent pas découragés et fatigués trop vite. Aussi essayez de diversifier
les activités pour que les participants prennent du plaisir.
N’oubliez pas l’appareil photo : il y a des choses que vous ne retrouverez pas à votre retour
et il y aura des explications pour lesquelles vous aurez besoin de reprendre les images.Incitez
les élèves à prendre eux-mêmes des photos, ils constitueront du matériel qui vous aidera à
canaliser différents sujets et thèmes à travers des images.

4.3. Réaliser un projet pédagogique

Le principe de la pédagogie de projet repose sur la création d’une production imaginée par
les apprenants. Ce courant qu’il faut connaître (Dewey, Makarenko, Freinet, etc.) est
particulièrement adapté à l’enseignement des langues, notamment dans le cadre de la
démarche actionnelle du CECRL. Dans un tel contexte, les apprenants découvrent ainsi leurs
propres besoins et y répondent en réalisant une activité concrète. Il est important de noter que
le projet nait des idées des élèves aussi bien pour la forme que pour le fond.
Pour réaliser ce projet, les apprenants découvriront de nouveaux besoins langagiers, de
nouveaux problèmes qu’ils devront résoudre en utilisant la langue-cible. L’enseignant, dans
la pédagogie de projet, a un rôle d’accompagnateur et non de guide. S’il réfléchit au montage

52
du projet, ce n’est pas lui qui le réalise. Par son rôle secondaire, il aide les élèves à
déterminer leurs besoins et oriente leurs travaux pour réaliser le projet selon leurs idées.
Ce travail est intéressant mais demande une préparation minutieuse afin de développer au
maximum l’autonomie des élèves lors du projet.

Voici quelques questions à se poser pour amorcer au mieux un projet adapté selon votre
public et le contexte d’apprentissage.

- Les élèves doivent d’abord évaluer et identifier leurs besoins sur un thème précis. Comment
les faire réfléchir sur leurs acquis et leurs lacunes ? Cela peut être à l’issu d’un bilan collectif,
après une évaluation quelconque. Les besoins peuvent partir également des lacunes de
l’enseignement : celui-ci peut être le plus riche et diversifié possible, les élèves n’arrivent pas
à pratiquer telle tâche par manque d’occasion. Quel projet peut-on mettre en place pour
combler ces lacunes, pour répondre à un besoin ?

- Quelle forme peut prendre ce projet ? Un journal, une émission à la radio, une pièce de
théâtre, un projet humanitaire… Les idées sont multiples. En amont du travail, il faut évaluer
les possibilités de la structure, surtout si ce projet implique un financement particulier.
D’autre part, si ces projets sont conseillés dans les différentes universités (France, Québec),
leurs réalisations –plutôt méconnues- dans les structures, surtout à l’étranger, sont souvent
suspectes (trop de travail ou de matériel demandé pour un résultat imprécis). Les
autorisations sont parfois difficiles à obtenir par une hiérarchie assez lourde. Si votre projet
répond à des objectifs précis (et pas seulement aux désirs des apprenants), il aura de plus
grandes chances d’être accepté.

Concernant la réalisation du projet, il est plus facile de travailler avec un planning déterminer
avec les élèves. Plus les séances de réalisation seront concrètes et productives, plus les
apprenants amélioreront leurs niveaux de langue. La motivation sera maintenue.

Voici quelques idées que l’on trouve sur le site francparler.org déjà mentionné :

« La rencontre d’un expert


Les élèves ont d'abord réalisé des recherches sur un thème précis en utilisant les ressources
à leur disposition : livres, revues, encyclopédies, cédéroms, Internet, services publics,
53
entreprises... Une fois les dossiers réalisés, ils entrent en contact par courrier électronique
avec un expert du domaine (artiste, scientifique, professionnel…), qui valide leurs
recherches et répond à leurs questions. »
Ce projet peut répondre à un besoin de développer du vocabulaire sur un thème précis,
d’apprendre à faire des recherches dans une autre langue.7

« A la découverte de ma/ta ville


Les élèves d'une classe proposent à leurs partenaires de visiter leur ville de manière virtuelle
en allant chercher les informations et en prenant les photos demandées par les "visiteurs
virtuels" : le monument le plus connu, un endroit où se retrouvent les jeunes, la maison la
plus ancienne, le fonctionnement des transports publics… Ce projet peut fonctionner à
double sens : les classes participantes décident ensemble d’un certain nombre de questions
et de lieux et s’échangent le résultat de leurs enquêtes. Les demandes originales sont
évidemment les bienvenues… (l’appartement ou le bureau le plus haut de la ville, une
dédicace du maire…). »8

Ce projet peut être intéressant à réaliser avec des classes différentes d’immigrants. Ils
découvrent la ville et son fonctionnement. Notons que ces activités permettent de travailler
les différentes compétences communicatives, en ce sens, le projet se révèle être un travail
complet. Pour autant, il faut détailler comment chaque compétence sera développée.
L’efficacité d’un apprentissage de la langue par la pédagogie de projet dépend étroitement
des contenus linguistiques qui y sont inclus.

Référence :
BOUTINET, Jean-Pierre, Anthropologie du projet, 1993.

V. Conclusion

A titre de conclusion, nous vous proposons deux témoignages de stages réels, qui
symbolisent, en quelque sorte, l’authenticité de cette expérience pour chacun de nous. Ce qui
est important est de savoir en tirer les leçons personnellement. Si elles sont « négatives », il
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
7
www.franc-parler.org 28/03/2009

54
faut bien les assumer non pas comme des accidents, erreurs ou pièges, mais comme des
opportunités pour affiner notre capacité d’autocritique et d’autoévaluation de compétences,
au sein d’une équipe et au niveau individuel, afin de progresser et d’améliorer notre travail,
dans la perspective de « la » gestion de notre carrière. Si nous en tirons de bonnes leçons et
souvenirs, il faut bien les garder pour les nouveaux challenges du monde professionnel qui
nous attendent.

Ce guide part du principe de la dynamique de langues, notamment du français, dans le sens


où la langue peut être présente dans n’importe quel cadre et, par conséquent, impliquer tout
type de travail et de marché. Nous devons élargir notre perspective, saisir la transformation
des métiers autour de nous, et essayer de nous y adapter. En effet, il ne faudrait pas se
contenter d’avoir un diplôme. Ce sont les expériences réelles, sur le terrain qui prennent le
relais du diplôme et construisent notre avenir.

Témoignages d’Isabel et Suat

Isabel

1. Stage en Organisation : Un titre gracieux à titre gracieux

Un premier stage déploie inévitablement nos attentes, nos envies et nos angoisses sur notre
avenir. Des fois, on cherche loin pour trouver un stage parfait, mais souvent, quand on est
ambitieux, nous sommes obligés d’affronter ou de faire face à ce que nous n’attendons pas.
Ce qui peut sûrement marquer nos vies. On peut faire un stage pour nous former et nous
insérer dans le domaine professionnel et le monde du travail en rapport avec ce qui nous
plaît, mais aussi ce stage peut nous montrer ce qui ne nous plaît pas dans ce qui nous plaît.

Avoir cette expérience dans une organisation internationale pareille signifie se procurer
quelques leçons de vie, mais aussi apprendre deux choses essentielles. La première, c’est de
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
8
ibid.

55
comprendre ce qu’est vraiment un organigramme et la deuxième, c’est de comprendre
comment cet organigramme fait fonctionner les gens et non pas l’inverse.

Isabelle, débarquée à Paris depuis un an à peine, avait la chance de maîtriser les trois langues
de travail de l’Organisation et elle s’est vite aperçue de son atout, qui lui a progressivement
permis de se voir attribuées ses tâches ultérieures.

La première chose dont Isabelle se souvient, c’est une caricature9 qui l’attendait sur son
nouveau bureau à coté d’un très, très vieil ordinateur. Le dessin, publié sur le site intranet de
l’Organisation qu’elle rejoignait le jour même, montrait deux messieurs bien habillés. L’un
des messieurs demandait à l’autre, discrètement, s’ils pourraient envoyer leur stagiaire à des
essais dans l’espace, l’autre lui signale si ce n’est pas mieux d’envoyer un singe d’abord, à ce
qu’il répond que le singe ira mieux dans un deuxième essai. C'est-à-dire, jusqu’à quel point
le stagiaire pourrait être utilisé pour tester et risquer de nouvelles choses que lui-même
n’oserait pas faire, en tout cas il doit s’y faire. A côté du dessin, un petit mot de sa nouvelle
Chef disant : « Don’t worry, Isabelle », l’a rassurée un peu.
« Eh bien », s’est dit Isabelle, « en plus d’avouer que tu ne seras pas payée, on s’amuse bien
à dire que tu feras ce qu’ils ne veulent pas faire ». Un peu d’humour pour échapper à
l’angoisse d’être une nouvelle arrivante sans aucune connaissance de ce qu’il fallait faire,
pour l’instant.

Une première journée, sans une pause café pour mieux connaître des nouveaux collègues,
n’est pas une vraie journée de travail. Etre présentée aux autres qui avaient la même
nationalité ou partageaient un peu son profil, c’est une chose nécessaire pour se faire
reconnaître. Mais, là encore, elle n’était pas sûre de son rôle en tant que stagiaire.

Pendant la première semaine et les 3 mois qui ont suivi, elle a appris que son Equipe
préparait un Symposium. L’assistance pour l’organisation d’un événement concernant les
systèmes de recherche dans tous les pays du monde l’a un peu surprise. Sa maîtrise de
langues n’était qu’un moyen pour s’y mettre et plus forcément pour s’y adapter. Le poids du
Symposium à venir qui reposait sur les épaules de cette nouvelle stagiaire jusqu’à l’arrivée
d’un autre, commençait à être un vrai challenge. Par la suite, une avalanche d’abréviations et
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
9
Figure 2, Page 12. Pris du système intranet de Ressources Humaines de l’UNESCO.

56
de procédures lui ont ravagé l’esprit, comme s’il s’agissait, a sa façon de le voir, d’apprendre
une nouvelle langue. Cette nouvelle « pratique linguistique » incluait des tas de méls à lire,
des confirmations, des briefings, des résumés, des traductions et des actualisations du site
web dans les trois langues, s’il l’était demandé ainsi.

Effectivement, accepter un stage non rémunéré représentait un gain d’expérience pour


Isabelle, et par conséquent la « reconnaissance » de ses supérieurs, à laquelle elle ne
s’attendait pas.

Elle avait été formée pour l’enseignement de langues, le secteur qui la prenait en Stage était
donc conséquent avec son domaine académique. Cependant, Isabelle a pu constater les
erreurs qu’elle pouvait commettre lorsque des appréhensions lui montaient à la tête. Voilà
ces fameuses leçons de survie qu’elle a tirées :

• Ecouter attentivement ceux qui t’instruisent, quelle que soit la langue de


communication. Le langage diplomatique doit être décodé de toute façon ! Mais il faut
bien le prendre en compte pour ériger un discours formel.

• Si l’on n’entend que des répétitions, c’est parce qu’il faut bien savoir que c’est quelque
chose de très important.

• Ne jamais se fier aux tâches mécaniques et se débarrasser de ce qui n’est pas


« intello ». C’est l’opportunité de faire le plus d’erreurs.

• Se consacrer à une tâche avant de passer à une autre, surtout pour ne pas se
déconcentrer et être confus. C’est-à-dire, apprendre à se servir de l’intertextualité au
sens plus constructif du terme.

• Apprendre jusqu'à quel point les détails sont vraiment importants !

• Ne pas se laisser emporter par le stress, la pression, les collègues qui se plaignent et le
disfonctionnement que vous ne causez pas, des choses dont vous n’êtes absolument pas
coupable.

57
• Savoir distinguer entre « donner sa vie au travail » et « vivre au travail ».

Figure 2 (voir traduction plus bas)

2. Stage dans une école de langues privée : « Urgences »

Suat Asok, j’ai besoin d’un Ce ne serait pas plus Tu veux parler du
a fait stagiaire pour tester intelligent d’envoyer deuxième essai de
son notre nouveau protoype un singe dans le vol ?
stag de navette pour aller à la premier test ?
e lune
dans
une école de langue où elle a été parachutée en urgence pour remplacer une autre stagiaire
obligée d’arrêter son stage pour une raison médicale.

Elle a eu un briefing par téléphone de ce qu’on attendait d’elle : préparer et animer des
ateliers pour des étudiants fraîchement arrivés en France pour y suivre des études dans une
école de commerce, notamment, mais pas seulement : un public de niveaux hétérogènes et
d’horizons divers.

Elle s’est inspirée de son séminaire d’ingénierie10 ainsi que de son expérience précédente11
dans l’enseignement afin de préparer les cours à venir.
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
10
Avec P. Martinez, Université Paris 8, Saint-Denis, premier semestre 2008-2009
11
PGCE à Saint-Martin’s College (aujourd’hui University of Cumbria), Lancaster-Londres, et année probatoire
dans le Kent, en Grande-Bretagne, 2000-2001

58
Il lui apparut dès la première séance que les choses ne se dérouleraient pas comme présumé.
Il fallait remettre en question le programme prédéfini par Suat et approuvé par la responsable
pédagogique, annuler les activités et en improviser de nouvelles durant les ateliers car celles
qui avaient été prévues ne se déroulaient pas comme escompté.

Le premier semestre s’est terminé par une évaluation des connaissances des étudiants. Suat a
passé le cap de période d’essai, qui n’en a pas été une véritablement. Elle sera autorisée à
poursuivre son stage au second semestre, avec la possibilité surtout d’expérimenter ce sur
quoi elle réfléchit pour son mémoire de Master 2, à condition d’assurer d’autres cours,
gracieusement, bien entendu.

Constat : en France, soit vous aurez des stages où vous serez autorisé à effectuer un véritable
travail d’enseignant, soit vous ne pourrez qu’observer. Dans les deux cas, s’il y a indemnité,
ce sera celle prévue par la convention de stage. Ne vous laissez pas submerger par des
sentiments parasites tel que celui d’être exploité, pensez plutôt aux bénéfices que vous
pouvez tirer de cette expérience pour pouvoir l’exploiter par la suite (pour ne pas dire « la
vendre »).

Quelques repères pour finir :

• Essayer de voir quand vous devez parler, quand il vaut mieux écouter et quand se
taire. Ne pas parler pour ne rien dire, ni accaparer une personne.
• A la fin du stage, ne pas oublier de remercier chaque personne qui vous a aidé.
• Prenez les coordonnées des personnes qui pourraient vous aider à l’avenir, vous servir
de référents pour un emploi.
• Demander une lettre de recommandation à votre supérieur.
• Refaire votre CV en incluant la nouvelle expérience.

59
Références bibliographiques et sitographie

" Questions liées au travail dans un contexte interculturel :

- http://www.oboulo.com/favoriser-ouverture-personnel-questions-interculturelles-
19291.html

- http://www.femmexpat.com/lesarticles.php3?id_rubrique=31&id_article=967, page
consultée le 30/05/2009

" Dans le milieu social :

- HICKEL Françoise, « La question interculturelle dans le travail social. Repères et


perspective » de Gilles Verbunt», Sociétés et jeunesses en difficulté, 2,
http://sejed.revues.org/document295.html.

Enseignement :

- Reflective Journal of Evidence, http://www.londonmet.ac.uk/rtp/assessment-of-


qts/reflective-journal-of-evidence.cfm, page consultée le 17.04.2009

- ;**/KGGdddR>"-("-.)*R'+R9eG$*/G="$.56'-(6$)/"$*5G*$'#-))R+=.B%/'F)%+"-59>*1)%>)%
fgRhiRjhhkR%

Définition du rapport de stage

Le rapport de stage restitue une expérience en milieu professionnel. Il s’agit d’un document
présentant le bilan des principales missions du stagiaire. Ce n’est pas seulement un compte-
rendu mais plutôt une réflexion et une analyse sur les tâches confiées et les résultats obtenus.
Un point important : il faut faire en sorte que le stage soit lié aux enseignements théoriques
suivis pendant l’année. N’oubliez pas que vous êtes et avez été étudiant !

60
Différents types de rapport
D’après Isabelle Laborde-Milaa, il existe un rapport de stage pour chacun des trois types de
stage :
- Stage de découverte ou d’observation : ton rapport relatera cette première expérience
et montrera tes facultés d’adaptation et d’intégration.
- Stage d’application : ton rapport mettra en relief l’application de tes compétences
théoriques à une réalité pratique.
- Stage de mission : ton rapport abordera les différentes phases du projet sur lequel tu
as travaillé (conception, réalisation, analyse) et comprendra une réflexion théorique
plus aboutie que l’application pure et simple des connaissances scolaires.

Le but du rapport de stage

Tu dois démontrer à tes relecteurs que ton stage t’a permis de développer certaines
compétences :

• Acquérir une connaissance approfondie d’un secteur d’activité ;


• Avoir une vision globale de l’entreprise, ses activités et son

organisation ;
• Découvrir un nouveau métier ;
• Assimiler des connaissances pratiques ;
• Acquérir de l’expérience et un savoir-faire ;
• Maîtriser et comprendre les enjeux d’une tâche ;
• Faire face à des situations difficiles et pourquoi pas les résoudre ;
• Développer sa créativité, son esprit d’équipe, sa rigueur, sa méthodologie,
sa capacité à gérer un projet ;
• Gagner en autonomie ;

61
• Appliquer des connaissances théoriques tirées de tes cours universitaires et de tes
lectures à une situation pratique.

Questions à te poser

• Tes motivations pour le choix du stage ;


• Ton appréciation du stage : a-t-il été globalement positif ou négatif, et pourquoi ?
• Que t’a apporté cette expérience ?
• Comment ton travail a-t-il été perçu dans l’entreprise ou l’organisme ?
• Ce stage a-t-il changé ta vision du métier ?
• As-tu atteint les objectifs que tu t’étais fixés ?
• Quelles sont tes nouvelles compétences ?

Écueils à éviter et recommandations :

• Critiquer l’organisation de l’entreprise de manière constructive sans abus ;


• Favoriser l’analyse de l’entreprise en évitant la publicité ;
• Tirer les leçons de tes problèmes, de tes erreurs et de tes difficultés en mettant en
valeur tes connaissances
• Éviter le récit narratif
• Ne pas se dévaloriser
• Ne pas être trop prétentieux%
• Garder un style professionnel%

62
%
%

MÉMOIRE MASTER PROFESSIONNEL ET


RECHERCHE

OBJECTIFS DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL ET DE RECHERCHE

LE MÉMOIRE

QU'EST – CE QU' UN MÉMOIRE

Définition : Plus qu'une formalité obligatoire, le


Mémoire de Master constitue un véritable

Projet personnel ou collectif)

6 Mobilisateur de compétences diverses.


6 Susceptible de déboucher sur une offre d'embauche pour
l'étudiant.
QU'EST-CE QUE LE MÉMOIRE PROFESSIONNEL

• Il permet d'acquérir les techniques indispensables en


termes de :

6 Gestion du temps.
6 Estimation du temps à passer sur chaque étape.
6 Elaboration d'un planning cohérent du suivi du travail.
6 Gestion des personnes.
6 Maitrise des règles de communication pour aborder les
différents acteurs.
• Il permet la gestion de la recherche documentaire:
6 La maîtrise des techniques de collecte et de traitement de
l'information.
6 La maîtrise des bases de la rédaction.
63

%
"

"L'IUFM doit constater que le projet de formation sur lequel s'était engagé le professeur
stagiaire a été correctement mené en s'appuyant sur un processus permanent d'évaluation de

La formation. Celle – ci prend en compte trois éléments :

- Le stage en responsabilité.

- Le travail d'analyse sur un thème en rapport avec la pratique.

- Les modules d'enseignement.

Le Bulletin Officiel n° 27 – 11 Juillet 1991 :

" Le Mémoire professionnel s'appuie sur les pratiques professionnelles du stage et doit
permettre de vérifier les capacités du professeur stagiaire à :

- Identifier un problème concernant ces pratiques

- Analyser ce problème et proposer des pistes de réflexion basées sur les travaux qui

existent dans ce domaine.

COMMENT PEUT-ON LE DEFINIR? ( Florent Gomez)

I>%-E)5*%%-#%9-)%5#./>)%-'$$'*#"-%5'-5%'-'>D5)%+$#*#<9)%
-#%9-)%'-'>D5)%*;1"$#<9)M%

- Il est souvent abordé comme un outil de formation qu'il faut opérationnaliser.

- Il est un produit social issu de la coexistence de trois courants :

64
• La professionnalisation.

• La professionnalité.

• La pédagogie d'alternance.

- Il est aussi un objet de recherche

- Il est un instrument de préparation à la profession d'enseignement.

- Il est un dispositif qui aspire à un perfectionnement professionnel.

- Il est une activité qui nécessite un accompagnement.

- Il est un travail écrit qui appelle à :

• La réflexion.

• Organisation.

• Analyse de pratique.

• Production et transformation de savoirs.

La structure : Il peut comprendre deux parties :

A. Le volet Recherche

- Une bibliographie critique hiérarchisée sur un sujet

B. Le volet Professionnel

- Une proposition d'applications dans les enseignements conformes au programme et

auto–analyse de l'expérimentation.

!"#$%&'"()*+#$,-$./.%*0"$10%+"##*%22"!$$

$
6%I>%'.1>#"$)%*)5%+"./1*)-+)5%/$"=)55#"--)>>)5%)*%*E#-+#*)%P%+"-5*#*9)$%9-%(#'>"F9)%
)-5)#F-).)-*G$)+;)$+;)R% %

% - 05*%/"9$%*"#%9-%*$'4'#>%()%$1=>)Q#"-%/)$5"--)>>)%59$%9-%()4)-#$%/$"=)55#"--)>R%
65
- 0*'2>#*%>E'+*#"-%+"..)%)Q#F)-+)%)*%/"#-*%()%(1/'$*%()%*'%$1=>)Q#"-R%

- X'$<9)%>E#./"$*'-+)%()%>E)Q/>#+#*'*#"-%/"9$%<9)%*9%+'$'+*1$#5)5%>)5%='#*5R%
%%%

0b%nb%X@W%K%

l)%X1."#$)%?$"=)55#"--)>%)5*%()5*#-1%P%K%

- C#5*'-+)$%)*%."('>#5)$%/'$%()5%.1(#'*#"-5%1-"-+#'*#4)5%>)5%='#*5%"25)$415%)*%
$
5'4"#$5R%

- l)%/)$=)+*#"--).)-*%/$"=)55#"--)>%)5*%5'%4#51)%+)-*$'>)R%

- I>%59//"5)%>'%.'T*$#5)%()5%5'4"#$5%)*%5'4"#$5%='#$)%)*%>'%+'/'+#*1%()%>)5%."2#>#5)$R%

%
(%2(!-#*%2
I>%D%'%/>95#)9$5%*D/)5%()%X1."#$)5%/$"=)55#"--)>5B%+)%<9#%>)5%51/'$)%)5*%>'%/>'+)%
='#*)%P%>'%$)+;)$+;)%('-5%9-%+"-*#-99.%<9#%4'%()%>'%-'$$'*#"-%()%>'%/$'*#<9)%P%
9-)%$)+;)$+;)%()%*D/)%)Q/1$#.)-*'>R%

• lE)Q/1$#)-+)%)5*%)55)-*#)>>)%)-%*)$.)5%()%*)+;-#+#*1B%+'/'+#*1%$1=>)Q#4)B%
#()-*#*1R%%

• I>%"94$)%()5%/)$5/)+*#4)5%()%$)+;)$+;)%)*%#()-*#=#)%>)5%.1*;"()5%
(E#-4)5*#F'*#"-R%

• I>%/)$.)*%'9%5*'F#'#$)%9-)%+"-5+#)-*#5'*#"-%(9%$V>)%(9%+"-5)#>>)$%
/1('F"F#<9)R%

• ?)$.)*%()%+"-5*$9#$)%()5%+"./1*)-+)5%K%F)5*#"-%(9%*)./5%/$"=)55#"--)>R%

• I>%)5*%9-)%)Q/1$#)-+)%(E1+$#*9$)%<9#%"94$)%>E9-#4)$5%=)$.1%()%>'%5'>>)%()%
+>'55)%)*%='#*%-'T*$)%9-)%>#**1$'*9$)%/$"=)55#"--)>>)%'-+$1)%59$%>E'-'>D5)%)*%
>'%/$'*#<9)R%

• I>%()4#)-*%>)%/$"."*)9$%)*%>)%*1."#-%(E9-%.1*#)$R%

%
Plan type d’un rapport de stage

La page de garde
Cette page doit contenir les éléments suivants :

66
Le type de stage (par exemple « stage d’observation »), ton nom et prénom, l’intitulé de ta
formation et ton année d’étude, le titre du rapport, sa période, le nom et logo de l’entreprise
d’accueil, le nom et logo de l’université ou de l’école, ainsi que son adresse, le nom de ton
maître de stage.

Le sommaire (ou table des matières)


Il s’agit du plan de ton rapport. Il traduit la problématique que tu vas traiter. C’est un élément
indispensable qui facilite la lecture de ton rapport.

Les remerciements
Les remerciements sont généralement destinés à ton maître de
stage et à une ou deux autres personnes ayant joué un rôle
important.

Introduction
Il s’agit d’une entrée en matière. L’introduction expose les raisons qui t’ont poussé à choisir
ce stage et l’entreprise. Elle présente la mission et la problématique, puis le plan du rapport.
Elle est essentielle car c’est la première approche du lecteur.

Le développement
On découpe généralement le développement du rapport en 2 ou 3 parties. Il faut dans tous les
cas faire apparaître les trois points suivants :
- Présentation de l’entreprise ou de l’institution
Il faut mentionner son secteur d’activité, un bref historique, le cadre de travail, son
organisation.
- Description du stage
On établit ici un compte-rendu général des activités effectuées en mettant en évidence
les tâches et les missions, ainsi que les objectifs et les résultats. Dans le cas d’une
activité répétitive, tu peux présenter une journée-type si elle valorise ton travail.
- Analyse critique
Cette partie est fondamentale car elle constitue le bilan du stage
lié à la réflexion théorique. Il faut montrer comment les
problèmes ont été traités. En particulier les difficultés

67
rencontrées doivent être analysées de manière à y apporter une éventuelle solution.
Tu dois établir un lien entre les enseignements suivis en cours et les enseignements
pratiques du stage.
Tu dois finalement expliquer les apports du stage d’un point de vue personnel et
professionnel.

Conclusion
La conclusion synthétise les apports et le bilan du stage, et présente tes perspectives futures
en termes de formation et de projet professionnel.

Annexes
On peut éventuellement insérer en annexe des documents utiles à l’exposé, tels que des
textes utilisés en cours.

Références

PASQUIER, Barbara Le guide du stage utile.Tirer profit du rapport de stage, Paris,


Eyrolles, 2003.

68
VILLETTE, Michel. Guide du stage en entreprise, La Découverte, Paris, 3ème édition,
2004.

Brochure MASTER DDLE – Paris 8


http://www.univ-paris8.fr/ddle/md_enseignt.html%
%

LABORDE-MILAA, Isabelle Écrire un rapport de stageB%?'$#5B%l)%3)9#>B%fkkkR%

Voir aussi :

coursenligne.univ-artois.fr/Lettres/Fle/fichiers/rapport.htm
www.parisetudiant.com/etudes/article.php
www.univ-montp3.fr/scuio/index.php

Mémoire et rapport de stage


Organiser son travail – Organiser son temps
%
%

Élaborer et gérer un planning

Pour arriver à bon port:

69
Prévoir les étapes de son voyage - adopter une démarche organisée

Du choix du sujet (et du lieu de stage) à la soutenance, il y a des « Moments clés » (BEAUD,
2006), des « étapes » à suivre (KALIKA, 2008) qu'il est important de répertorier sous une
forme la plus efficace possible, pour visualiser l'ensemble du processus en terme de contenu
et de calendrier. Bien que possédant chacun leurs spécificités, mémoire et rapport de stage
sont soumis à ces mêmes exigences.

Chez chacun des auteurs on retrouve les mêmes phases de travail : choix et élaboration du
sujet, formulation de la problématique (et ses étapes), travail de recherche (au sens large),
rédaction (et ses étapes), rencontres/discussions avec le directeur de mémoire, mises au
point/relectures, tirage, soutenance.

Nous vous proposons quatre documents de référence qui modélisent et planifient la


conception et la rédaction du mémoire et du rapport de stage.

Proposé par Daniel FONDANÈCHE (1999 - pp. 41-42), ce calendrier ébauche


l'échelonnement du travail de juin/N-1 à juin/N pour un mémoire de Master (à revoir pour
une thèse). C'est une liste synthétique qui dessine une progression, mois par mois, de l'état
d'avancement du travail d'écriture et de lecture ainsi que des rencontres avec le directeur de
recherche. On peut lire ainsi :

" fin juin/N-1 ! Vous avez votre idée de sujet (de stage)
! vous rencontrez pour la 1ère fois votre directeur de recherche
! vous occupez vos vacances en lecture et 1ères fiches de lecture

" Février ! Votre introduction est achevée - (# 10pages)

70
! Vous la soumettez à votre directeur de recherche pour information
et vérification.

Pendant cette année de travail vous aurez ...


" rencontré au moins six fois votre directeur de mémoire
" échelonné l'essentiel de vos lectures jusqu'en décembre
" achevé votre corps de mémoire début avril et fait les dernières mises au point début
mai.

Ce premier calendrier de travail peut constituer une base de départ simple, claire et solide.

Michel BEAUD (2006) propose de répondre aux nombreuses questions qui se bousculent
dans nos têtes. Celles concernant le calendrier sont traitées dans un chapitre bref (pp. 42-43),
qu'il convient de combiner avec le tableau plus détaillé consacré à la démarche générale de la
recherche (pp. 40-41).
On retient l'aspect comparatif « mémoire/thèse de doctorat » du calendrier ...

" Durée totale estimée


# pour le mémoire (en un an) : 34-37 semaines.
# pour la thèse de doctorat (en trois ans) : 33 mois

Et la notion "d'incompressibilité" de certaines étapes …

" Durée des étapes incompressibles


# pour le mémoire : 7 à 11 semaines
# pour la thèse de doctorat : 3 à 5 mois

71
Attention il s'agit bien de comprendre que toutes les étapes sont obligatoires, que certaines,
dont voici une liste, nécessitent un temps "incompressible":

$ Période de démarrage : 2 ou 3 semaines


$ mise au point définitive: 1 ou 2 semaines
$ tirage : 1 semaine
$ délais et démarches pour la soutenance : 1 ou 2 semaines

Vous rencontrerez peut-être, au lieu de calendrier, le terme « chronogramme », qui fait plus
« chic », mais n’est pas plus pratique !.

Michel KALIKA (2008, p. 54) propose un planning sans calendrier pré-établi qui prévoit la
notion très utile de « prévu/réalisé ». À cet égard il est conseillé de prévoir des « périodes de
sécurité », qui permettront de respecter la date limite de dépôt du mémoire, et de ne pas sous-
estimer certains temps comme :
• L'obtention de rendez-vous pour les enquêtes.
• La rédaction des comptes rendus.
• La rédaction des chapitres.
• La relecture finale.
• La validation par les professeurs ou les professionnels de l'entreprise.

KALIKA renvoie également à l'utilisation d'autres formes graphiques comme, par exemple,
« le diagramme de GANTT » (un paragraphe lui est consacré plus loin).

72
Perplexes ?

Pas d'panique et lisez la suite !


%
%
%
%
%

!
Michel VILLETTE (2004) présente un guide où théorie et pratique apparaissent dans une
alchimie qui stimule la réflexion et aide à l'élaboration d'une démarche active de la recherche
du stage à la rédaction du mémoire. Pour chaque phase identifiée, les appuis réflexifs et
théoriques s'accompagnent de fiches pratiques. On trouve en annexe sept fiches pratiques,
dont deux concernent la planification du travail de recherche et de mémoire ( Annexe 5
« Planifier la réalisation de votre travail de recherche » pp.181 à 183).

73
Voici un aperçu du chapitre 4 « Écrire sur son expérience » (pp. 111 à135) qui commence
ainsi son exploration :

" Apprendre d'abord, comprendre après


# la « rationalité consécutive » [James G. March] / apprentissage de second degré
[Bateson]

" Écrire pour comprendre


# pensées et formulations de pensées [Popper]
# énoncés contextuels et énoncés décontextualisés [Goffman]
# énoncés performatifs et énoncés constatatifs [Austin]

" fiche pratique correspondante (n°5 p. 182)


# temps d'observation et temps d'analyse d'un événement (à partir d'un exemple
réel)
▪ observation : 2h
▪ analyse, interprétation, écriture : 8h45

(2)/xpn x n !8,45 + inf = Y = 4,225

Vous n'avez fait aucune erreur de calcul


le temps d'exploitation est bien 4,225 fois supérieur au temps d'observation !

Michel VILLETTE souligne l'importance de « (…) consacrer beaucoup de temps à l'analyse


et à la mise en forme des données recueillies pendant le stage, en dehors et en plus du temps
de stage proprement dit. » (p. 181).

74
La seconde fiche pratique de l'annexe 5 (« démarche de production d'un mémoire de
recherche à partir d'un stage en entreprise de trois mois » p. 183) concerne l'ensemble
des étapes depuis le choix du stage jusqu'à la soutenance. Il préconise l'élaboration du projet
de plan du rapport et sa présentation au directeur de recherche dès le deuxième mois du
stage. La soutenance intervient au terme de sept mois de "dur labeur" et ouvre sur des
perspectives de poursuites (recherche, emploi …) au terme d'un parcours que l'auteur qualifie
de « tranche de vie ».

Indécis ?

Voici un dernier coup d'pouce !

75
Le diagramme de GANTT

Les diagrammes de GANTT reposent sur une idée simple. Il s'agit de faire figurer sur un
document les différentes phases qui se succèdent dans la réalisation d'un projet. Le
diagramme va permettre de prendre en compte une multitude de tâches, procéder à des
rapprochements entre vos différentes phases de travail, identifier les différents temps (début,
fin, délais, périodes de sécurité, état d'avancement...), visualiser l'ensemble de votre projet …
L'idéal étant de pouvoir l'actualiser régulièrement.

Vous pouvez créer ce type de diagramme avec Open Office ou Microsoft, mais attention, si
le maniement de ces logiciels ne vous est pas familier, une aide technique sera plus que
bienvenue.

b)%4"95%(1+"9$'F)q%/'5%M

Voici pour commencer un exemple simple à réaliser à partir d'Excel.

76
%
%

Vous voilà devenus les maîtres du temps.

Mais n'oubliez-pas !

« Le travail s'étale de façon à occuper le temps disponible pour son


achèvement »
(Loi de Parkinson)

77
Références
%
BEAUD, Michel. L'art de la thèse, La Découverte, Paris, Edition Revue, 2006.

FONDANÈCHE, Daniel. Guide pratique pour rédiger un mémoire de maîtrise de DEA ou


une thèse, VUIBERT, Paris, 1999.

KALIKA, Michel. Le mémoire de master Projet d'étude – Rapport de stage, Paris, Dunod,
2ème édition, 2008.

VILLETTE, Michel. Guide du stage en entreprise, La Découverte, Paris, 3ème édition,


2004.

Gestion de projet
http://gestion.de.projet.free.fr%
%
Diagramme de Gantt - Microsoft office
http://office.microsoft.com/fr-fr/excel/HA010346051036.aspx

Diagramme de Gantt - Open office


;**/KGG3456789633:;8564<GC"+9.)-*'*#"-Gr"d6*"G+'>+G<=9>>R/(=%%

Le rapport de stage et le mémoire


Comment rédiger l’introduction et la conclusion ?

Rédiger une introduction de rapport de stage

Dans l’ensemble, elle vise la même chose que l’introduction d’un mémoire de fin d’études, si
ce n’est que le travail porte ici uniquement sur l’expérience du stage. Il y a trois grandes
parties qui la structurent :

78
a. Indiquer le cadre général dans lequel s’est effectué le stage

Présenter de façon claire et succincte l’activité de la structure. Indiquer les raisons du choix
du stage, sa durée et définir la mission.

Evoquer les intérêts et objectifs personnels de formation dans le cadre de ce stage.

b. Problématiser la situation de stage

a. Relever les difficultés rencontrées ou les modifications éventuelles en cours de


route dans la conception de la mission, sa réalisation, ainsi que la rédaction du
rapport.
b. Annoncer les objectifs du rapport.

c. Annoncer le plan

Rédiger une introduction de mémoire de fin d’études

L’objectif de l’introduction

L’introduction doit donner envie de lire le travail, justifier son intérêt et présenter la
démarche adoptée pour le réaliser (surtout s’il s’appuie sur une enquête de terrain).
En termes de volume, elle représente entre 5% et 10% de l’ensemble du travail.

La structure de l’introduction

En général, on organise l’introduction en trois ou quatre grandes parties, selon qu’on se base
ou non sur une enquête de terrain :

1. Annoncer le sujet

79
Présenter le thème de manière générale ; être concis pour capter l’attention du lecteur.

2. Poser la problématique

a. Donner une “topographie” du champ conceptuel où est ancré le sujet. Que sait-
on déjà dessus ? Comment a-t-il déjà été traité dans des travaux antérieurs ? On
présente la (les) discipline(s) centrale(s) concernées.
b. Eclairer sur l’utilité du sujet et révéler son intérêt en le replaçant dans le contexte
actuel, pour en faire émerger l’enjeu. Vous positionner par rapport au sujet en
indiquant ce qu’il représente pour vous (en l’occurrence, il peut s’agir d’un lien
avec l’expérience du stage).
c. Cerner l’objet du travail : attirer l’attention sur une lacune dans les connaissances
actuelles pour dire ce qu’on aurait besoin de savoir par rapport à contexte donné
(la question de recherche).
d. Formuler une solution provisoire – la
(les) hypothèse(s) – qui devra être
L’UNJF donne une description très
vérifiée dans le développement. imagée de l’introduction
%
'(%)%!%$*++,$$#",-,./%0%%
1!%23&/,!: c’est par là que le visiteur – le presque
lecteur – va entrer ou plus exactement peut
3. Présenter la démarche adoptée pour entrer. C’est par là qu’on l’invite à entrer. 1,%
+!4&,!: parce que l‘introduction situe le lecteur
l’enquête de terrain dans la thèse en lui expliquant ce qu’est le
domaine – ou ce que sont les domaines – et lui
livrant une topographie du terrain. 1!% $,&&*&,!:
parce que l’introduction fait normalement l’état
Annoncer son terrain et la méthode privilégiée des difficultés de cheminement et qu’elle
permet à la fois de donner un aperçu de l’analyse
pour recueillir les données d’enquête, en la (le cas échéant par le trou de la serrure) et
qu’elle permet d’utiliser une ou des clefs. 1!%+(,5%
3*%(,$%+(,5$!: les méthodes sont exposées.
justifiant au regard de la problématique.

4. Annoncer le plan

Présenter successivement les grands points autour desquels s’articule votre réflexion, en vous
appuyant sur le sommaire.

80
Rédiger une conclusion de rapport de stage

L’objectif de la conclusion

La conclusion est une évaluation « interne » au document écrit (votre rapport de stage). Elle
précise vos perspectives, ouvre le développement de votre thème oral si vous en avez un,
conclut sur la réussite ou l'échec du stage.
Elle reprend donc systématiquement les contenus de l’introduction, en l’élargissant, soit :

6 l’évaluation des choix initiaux et de la mission réalisée ;


6 le regard porté en fin d’écriture sur les difficultés de conception et d’écriture du rapport
écrit de stage ;
6 le rappel puis l’évaluation (positive et négative) des résultats formatifs auxquels vous êtes
est parvenus dans votre pratique et votre réflexion professionnelles par le stage et par la
rédaction du rapport de stage (ce que tout cela vous a apporté).

Rédiger une conclusion de mémoire de fin d’études

L’objectif de la conclusion

La conclusion répond aux questions posées dans l’introduction.

La structure de la conclusion

1. Synthétiser

Répondre systématiquement aux questions soulevées en introductions.

2. Ouvrir

Dire ce qu’il faudrait de plus, ce à quoi on n’a pas pu répondre.

81
Références

Direct Etudiant
http://www.directetudiant.com/conseils-stage/rapport-stage-organisation

Claude Goulet
http://www.collegeahuntsic.qc.ca/pagesdept/Sc_Sociales/psy/methosite/consignes/problemati
que.htm#intro

Université Numérique Juridique Francophone


http://cours.unjf.fr/mod/resource/view.php?id=728

Blog Jean-Baptiste Audras


http://www.redpeppers.fr/2008/09/12/etudiants-en-master-un-memoire-ok-mais-quel-genre-
de-memoire/

http://www.redpeppers.fr/2008/03/02/rediger-lintroduction-dun-memoire-de-master-
recherche-attention-partie-ultra-propice-au-foirage/

Cécile Vigour
http://www.melissa.ens-cachan.fr/IMG/pdf/RedigerIntroduction.pdf

Université Lyon 2 Sciences politiques, Mémoire de stage/mémoire de recherche, exigences


académiques et consignes, 2006-2007

Université de Haute Alsace (domaine lettres, langues et sciences humaines), Guide du


mémoire de master, 2007-2008.

Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Master de didactique dans une
perspective plurilingue et pluriculturelle, 2006-2007.

n-#4)$5#*1%:'*;">#<9)%()%l"94'#-B%X'5*)$%fjh%)-%5"+#">"F#)B%"#$%&'(!)!*+,(!"(-.$B%jhhsR%

82
Sur la mise en forme…

Afin d’être concret partons d’un exemple :


Comme il est souvent plus facile de repérer les « problèmes » dans les écrits des autres, je
vous propose d’énumérer ceux que vous observez dans cet extrait. Ils pourront par la suite
vous servir de base des « erreurs » à éviter. A vous de jouer (crayon et papier nécessaires).

En juin 2003, lors de la réunion internationale d’experts organisée àl’UNESCO,


une définition de l’alphabétisation est proposée, elles se veut opérationnelle (notamment à des
fins de mesure) et elle spécifie que :
« l’alphabétisme est la capacité d’identifier, de comprendre, d’interpréter, de créer, de
communiquer et de calculer en utilisant des matériels imprimés et écrits associés à des
contextes variables. Il suppose une continuité de l’apprentissage pour permettre aux individus
d’atteindre leurs objectifs, de développer leurs connaissances et leur potentiel et de participer
pleinement à la vie de leur communauté et de la société tout entière ».

J’observe dans cette définition, les évolutions apportées par les débats et polémiques (qui ne
sont pas clos) qui ont accompagné la définition de l’alphabétisation. Cette définition ne se
limite plus au concept de lecture-écriture et souligne la nécessité d’acquérir des compétences
de traitement de l’information, des capacités d’analyse et de création dans des situations de
communications variées. De plus, elle a élargi, sans toutefois les préciser (L'objectif étant de
répondre aux différents contextes), les compétences visées en y associant notamment les
compétences arithmétiques. Enfin, elle situe l'alphabétisation dans un contexte culturel et
social, tout en se recntrant sur l'individu citoyen. Pour autant cette approche ne se limite pas à
une vision utilitariste (notamment économique) mais prend en compte l'épanouissement
personnel et intellectuel tout au long de la vie.

Ci-dessous, le même texte ayant subi quelques modifications au niveau de la forme. En


l’observant, vous pouvez compléter l’énumération précédente.

83
Lors de la réunion internationale d’experts organisée à l’UNESCO en juin 2003, une
définition opérationnelle de l’alphabétisation est proposée, notamment à des fins de mesure. Elle
spécifie que :
« l’alphabétisme est la capacité d’identifier, de comprendre, d’interpréter, de créer, de

communiquer et de calculer en utilisant des matériels imprimés et écrits associés à des


contextes variables. Il suppose une continuité de l’apprentissage pour permettre aux
individus d’atteindre leurs objectifs, de développer leurs connaissances et leur potentiel
et de participer pleinement à la vie de leur communauté et de la société tout entière ».

On observe dans cette définition les évolutions apportées par les débats et polémiques qui
accompagnent la détermination du sens du terme alphabétisation. Cette explication ne se limite plus
au concept de lecture-écriture. Elle souligne la nécessité d’acquérir des compétences de traitement
de l’information, des capacités d’analyse et de création dans des situations de communication
variées. Elle élargit, sans toutefois les préciser%les compétences visées en y associant notamment les
compétences arithmétiques, l’objectif étant de répondre aux différents contextes. Pensez à utiliser les
notes de bas de page (sur Word : Insertion % Note…). De plus, elle situe l’alphabétisation dans un
contexte culturel et social tout en se recentrant sur l’individu citoyen. Pour autant, cette approche
ne se limite pas à une vision utilitariste (notamment économique) mais prend en compte
l’épanouissement personnel et intellectuel tout au long de la vie.

La loi, c’est la loi !

Les 12 commandements des écrits


universitaires

Des phrases courtes tu rédigeras


Les phrases complexes, tu reformuleras
La concordance de temps tu respecteras
Le « je » tu éviteras
Te relire tu te feras
À bon escient la ponctuation tu utiliseras
Le texte tu aéreras
À la place du lecteur non-spécialiste tu te placeras
Ton orthographe tu vérifieras
Les parenthèses trop nombreuses tu éviteras
Le temps présent tu privilégieras
Aux répétitions tu 84feras attention
Un ouvrage méthodologique récent, avec des exercices :

CISLERU, G., CLAUDEL, Ch. & VLAD, M. (2009)


L’écrit universitaire en pratique, Bruxelles, De Boeck, 2009.

L’Exploitation du stage

Une fois que vous avez fini votre stage, l’exploitation de vos nouvelles compétences vous
impose d’effectuer un bilan. Au final, votre stage vous a-t-il été bénéfique ? Avez-vous
acquis de nouvelles compétences ? Comment rebondir sur un emploi, un nouveau stage
complémentaire ou une autre formation ? Nous vous proposons un questionnaire destiné à
vous aider pour effectuer le bilan dans une première partie. Ensuite, nous proposerons une
analyse des différentes compétences que l’on acquiert dans différents type de stage. La
troisième partie comprend des idées pour personnaliser au mieux votre expérience et vous
démarquer lors du stage.

I. Quelles compétences ai-je réellement acquises ?

Le questionnaire suivant vous aidera à effectuer un bilan à l’issu de votre stage. Il a été
proposé à différents étudiants. Vous aurez ainsi un aperçu des diverses acquisitions selon le
type de stage, surtout si vous retournez voir le référentiel de compétences au début de ce
guide.
Entourez la ou les lettres que vous choisissez et précisez, le cas échéant :

1. Vous avez fait votre stage au sein de :


a. un institut de langues
b. un lycée ou collège
c. une association
d. une maison d’édition
e. autre ?
85
Quel genre d’organisme ?
En général, les réponses obtenues montrent que les stages ont été effectués en majorité
dans des collèges ou des lycées. Certains stages ont été effectués dans des associations ou
dans des universités pour accueillir les étudiants étrangers.

2. Vous avez fait le stage


a. en France
b. à l’étranger ?
c. en a et b ?

Précisez :
Les stages ont été effectués aussi bien en France qu’à l’étranger. Mais le pays étranger
correspond au pays d’origine du stagiaire. Donc globalement, les stagiaires qui ont
répondu à notre questionnaire restent dans leur pays d’origine.

3. Avez-vous appris à communiquer dans une autre langue ?


a. non
b. en prévision du stage ?
c. pendant le stage ?
Quelle était cette langue ?
Si quelques étudiants déclarent avoir amélioré leur niveau de langue, peu ont appris une
nouvelle langue durant leur stage. Celle-ci était surtout connue avant le stage.

4. Avez-vous dû résoudre des problèmes qui ne concernaient pas l'objectif premier de


votre stage?
Si oui, ils concernaient
a. la structure administrative
b. l'équipe pédagogique
c. La structure dans son ensemble
d. un manque de ressources économiques
e. un manque de ressources informatiques ou médiatiques
f. autres ?
Lesquelles ?
86
Les problèmes rencontrés sont surtout dus aux rapports avec l’équipe pédagogique et au
manque de ressources. Il apparait souvent que les stagiaires effectuent des tâches non
stipulées dans la convention comme la gestion d’une classe d’élèves non prévue au début.
Ce qui dérange, c’est surtout le manque de préparation pour effectuer cette nouvelle tâche
qui se révèle ennuyante.

5. Avez-vous dû acquérir des savoirs ou des compétences sur des sujets différents du
domaine de départ pour mener à bien votre stage?
Les réponses sont majoritairement positives. Les différents sujets acquis durant le stage
portent aussi bien
Sur des aspects pratiques (la découverte du TICE) que sur des thèmes culturels
(géopolitique…).

6. Quelles ont été les connaissances acquises à l'université que vous


avez pu ou dû mettre en pratique ? Différentes réponses : animation de groupes
scolaires, comptabilité, conduite de réunions, diagnostic d'entreprise, construction de
l’unité didactique, la description grammaticale travailler la prononciation…

7. Hormis le fait d’apprendre une langue étrangère, avez-vous acquis d'autres


compétences générales?
Comme :
a. gérer une équipe de travail
b. réorienter les contenus
c. modifier les pratiques existantes
d. servir de médiateur entre les apprenants et l’organisme de formation
e. autres?
Les stagiaires ont surtout appris à réorienter les contenus et les pratiques existantes et à
servir de médiateur. Cette médiation s’est effectuée à la fois entre deux cultures mais
également pour régler un différent dans l’équipe pédagogique.

8. Considérez-vous que vous avez pu vous impliquer réellement dans les activités de
votre structure d'accueil... :
a. dès le début du stage
b. après une certaine période d'adaptation
87
c. à la fin du stage
d. du début à la fin du stage
e. jamais
La réponse d a été majoritairement choisie.

9. A travers votre stage, avez-vous découvert :


a. des pratiques sociales différentes ?
b. différentes manières de mettre en place un cours ?
c. des organisations de structures que vous ne connaissiez pas auparavant ?
Les stages ont tous rempli leur fonction de découverte de nouvelles pratiques ou de
fonctionnements méconnus. C’est la question la plus importante du bilan : qu’est ce que
j’ai réellement découvert ?

10. Le stage effectué vous a fait découvrir quelque chose de vous-même que vous ne
connaissiez pas auparavant ? Quoi ?
Selon les réponses, les stages ont confirmé des choix professionnelles (travailler dans un
domaine précis) ou révéler des capacités (souvent lié aux tâches non prévues au début du
stage).

Si votre stage a été effectué dans le domaine de l'enseignement

11. Durant cette période, étiez vous amené(e) à créer votre matériel didactique pour la
classe ?
Cette activité était pour vous :
a. pas intéressante
b. un peu intéressante
c. très intéressante
d. primordiale
Quand le matériel n’était pas déjà prévu par la structure d’accueil, cette tâche a été
globalement appréciée.

12. Quels sont les points difficiles à gérer ?


a. la discipline
b. le contenu de programmes
88
c. la progression des contenus
d. le temps d’une séance
e. le manque de matériel pédagogique

Les aspects les plus difficiles à gérer semblent être la discipline et la gestion du
programme. Les stagiaires qui ont rencontré ces difficultés ont donc été confrontés à la
réalité de la profession d’enseignant. Cela montre que les problèmes rencontrés lors du
stage ne doivent pas être perçus comme des échecs mais comme une première
confrontation aux diverses problématiques professionnelles.

13. Avez-vous amélioré des compétences comme :


a. acquérir le sens de l’organisation
b. trouver des réponses appropriées aux doutes des apprenants
c. choisir pertinemment le matériel pédagogique en fonction d'objectifs prédéterminés.

L’amélioration des compétences portent surtout sur le contact avec le public. Cela montre
que les difficultés signalées dans la question 12 ont trouvés des réponses.
Un bon stage doit donc permettre de découvrir et comprendre une nouvelle structure,
d’être confronté à des difficultés et trouver quelques réponses appropriées.

II. Exploitation en vue d’obtention d’un emploi

Il ne s’agit pas d’établir une liste d’employeurs potentiels, mais de suggérer comment peut
s’opérer le transfert de nouvelles compétences à travers quelques exemples.

Trois conseils, d’abord :


Constituez votre Carnet d’adresse
Faites votre Bilan de compétences
Tentez sans complexe votre chance auprès des entreprises et établissements.

89
L’enseignement

Outre l’enseignement public, de nombreux établissements vous ouvrent leurs portes.


Quelques exemples :

www.mester.com Academia Mester, Institut d’apprentissage de l’espagnol, offre des cours


intensifs sur place et en ligne. Il fait des tests pour connaître le niveau des apprenants par
rapport aux connaissances acquises. D’autre part, il offre la possibilité de faire des sorties
pédagogiques dans les villes et aux alentours (Séville, Grenade).

Exploitation : Pour des stagiaires en langues, cette expérience leur permet de développer des
capacités pour créer des exercices qui seront réalisés sur internet et d’expérimenter des
ressources en ligne pour créer des stratégies diverses à de fin didactique. D’autre part, le fait
d’être au sein d’un organisme permet d’avoir un aperçu de comment se gère ou s’organise
une entreprise dédiée aux langues. Ainsi, le stagiaire peut voir de près les contraintes que
l’on peut rencontrer.
Un autre avantage est le fait de se retrouver dans un milieu éducatif différent de celui de la
France, au sein de la culture espagnole au profit d’une exploitation non seulement
linguistique mais aussi culturelle.

www.aaaparis.net./fr A.A.A C’est un centre de formation en FLE pour un public asiatique.


Mis à part l’entrainement à l’enseignement du FLE, le stagiaire bénéficie des avantages
suivants :
travailler avec des personnes en fonction de besoins spécifiques
constituer sa méthode en fonction d’un public déterminé

90
avoir un échange linguistique et culturel à travers l’institut de formation.

www.abaenglish.com ABA English C’est un institut virtuel d’enseignement de l’anglais. Il a


des logiciels interactifs en prononciation pour que les élèves fassent des enregistrements. Il
propose des cours personnalisés par téléphone avec un professeur tuteur qui corrige à l’écrit
et à l’oral.
Le stagiaire aura l’occasion d’avoir une approche des méthodes interactives mises en ligne.
La communication enseignant-apprenant s’effectue par internet, d’une façon interactive
adaptée à la compétence travaillée (vidéoconférences pour l’oral ; création de blogs pour
l’écrit…). Cela aide à créer des logiciels similaires pour les autres langues. Alors, le stagiaire
pourra prendre en compte ce modèle d’apprentissage pour le développer en français, par
exemple. Le siège se trouve en Espagne et tout se gère à travers internet.

Les métiers de la promotion sociale

L’AFTAM
www.aftam.fr
“Les métiers de la promotion sociale recouvrent la formation, mais aussi tout ce qui
concerne le suivi social de nos résidents en foyers et résidences sociales, voire des
personnes extérieures comme les bénéficiaires du R.M.I.
Ci-dessous, quelques-uns des métiers de la promotion sociale à l'Aftam. »12

- l'intervenant d'action sociale : il doit mettre en œuvre une action socio-éducative pour un
public en difficulté, lequel est accueilli dans l'un de leurs établissements.

- le formateur doit créer des stratégies de formation en fonction des projets pédagogiques.

- le coordinateur pédagogique a pour mission de suivre et de mener à bien les actions


d’accompagnement et de formation d’adultes.
Le stagiaire est amené à entreprendre des actions dynamiques et bénéfiques pour
l’intégration socioprofessionnelle des immigrants. Le stagiaire sera donc au travail au sein
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
12
www.aftam.fr 03/01/2009

91
d’une association. En plus de son engagement social illustré par son stage, il pourra observer
l’organisation et le fonctionnement de ce type de structure.
D’autre part découvrir les actions menées par l’association permet de voir comment
s’effectuent la gestion et l’organisation de projets, les différentes activités des différentes
instances.

- le recrutement
« Véritable référence du secteur social, l’Aftam appuie sa légitimité sur la compétence et le
professionnalisme de ses collaborateurs. Pour assurer la qualité de son recrutement, l’Aftam
a mis en œuvre une procédure spécifique qui implique un certain nombre d’acteurs et de
contrôles. Tout nouveau collaborateur est en outre accompagné par un tuteur et participe à
une journée d’information sur le fonctionnement et les valeurs de notre association. »13

- la gestion des compétences et la formation professionnelle


L’association favorise l’évolution des formations de ses collaborateurs. Le stagiaire est
considéré comme un collaborateur et bénéficie d’une connaissance large sur l’association. Il
peut rebondir facilement sur un emploi par la suite :

« Pour fidéliser ses collaborateurs, l’Aftam essaye, chaque fois que cela est possible, de
faciliter leur mobilité et leur progression professionnelle. Notre croissance favorise ce
dynamisme. Nos collaborateurs ont ainsi des opportunités d'évolution verticale,
fonctionnelle et géographique. Cette approche contribue à créer un climat dynamique et
motivant au sein de toutes nos équipes. Donner les moyens de l'autonomie, meilleur chemin
vers l'insertion. »14

La CIMADE Comité Inter-Mouvements Auprès Des Evacués.


« Service œcuménique d'entraide, se consacre à l'accompagnement des étrangers migrants,
en voie d'expulsion, demandeurs d'asile ou réfugiés, et à des actions .. ».15
C’est un organisme dynamique. L’aide juridique et l’accompagnement aux adultes étrangers
a évolué à travers le temps en parallèle avec la formation en FLE. Des ateliers thématiques
sont organisés pour mettre au profit l’expérience des nouveaux arrivés, les guider par rapport
%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
13
www.aftam.fr 03/01/2009
14
ibid.
15
www.cimade.fr

92
à un métier et dans le meilleur des cas favoriser l’insertion des immigrants dans la société
française.
Le stage au sein de cet organisme vous fera entrer en contact avec un système juridique que
vous méconnaissez. En même temps, vous allez acquérir une expérience dans le domaine de
l’accompagnement des adultes.

Le CIEP Centre international d’études pédagogiques


Le CIEP est en charge de différentes missions de formation et d’expertise. Nous pouvons
constater l’importance de sa participation en matière d’évaluation du FLE, dans la
conception des outils et dans la divulgation du français dans le monde.

Faire un stage au CIEP facilite la compréhension du processus d’évaluation et la conception


des exercices pour les certifications en FLE.
D’autre part le stagiaire sera amené à suivre de près une ingénierie de la formation éducative
active, notamment à travers le tutorat de formateurs en ligne.
Le stagiaire peut également participer aux projets mis en place par rapport à ses expériences
précédentes et aux projets que prévoie l’équipe pédagogique.

Les projets faisant partie d’une coopération dans le développement de systèmes éducatifs à
l’étranger sont probables. Pourtant parler une autre langue ou plusieurs est un atout. Un esprit
dynamique, une bonne rédaction et une orthographe soignée sont primordiales pour ce stage.

Les maisons d’édition

Allez voir les sites de Clef International, Hachette, Larousse, etc. Le stage dans une maison
d’édition est intéressant car il vous apporte le point de vue du concepteur des méthodes.
L’aperçu différent de celui de l’utilisateur sur la méthode est enrichissant car vous vous
trouverez au milieu de la production et la création des choix didactiques et pédagogiques.
Vous découvrirez concrètement comment une méthode est conçue, par quel travail collectif.
Quelles sont les différentes étapes à suivre pour élaborer le manuel. Vous ferez des échanges
avec le groupe de travail et vous suivrez de plus près le processus pour aboutir à une
publication.

93
Malgré le fait que les maisons d’édition ne prennent pas beaucoup de stagiaires, ne vous
découragez pas, si vous voulez réaliser cette expérience. Il faut tenir en compte que deux
stagiaires sont pris en moyenne par année scolaire. Pour mettre toutes les chances de votre
côté des bonnes connaissances en informatique sont fondamentales.

Un exemple : L’Asiathèque, Maison des langues du monde


www.asiatheque.com

C’est une petite maison d’édition qui respecte la méthodologie et les principes de l’auteur
accepté et modifie uniquement par des corrections linguistiques. Le livre est intégralement
accepté ou rejeté, la maison d’édition ne demandera pas de modifications conceptuelles de
l’œuvre. Le stagiaire est amené à suivre de près le processus d’édition, de normativité et de
jurisprudence d’une maison d’édition. Il est amené à réfléchir sur la grille d’évaluation utilisé
concernant l’acceptation ou non d’une publication.

Shen Yuen

94
TABLE DES MATIERES

PREFACE 2

VOUS AVEZ DIT STAGE ? 3


Savoirs et savoir-faire
Entre Université et monde professionnel

LA RECHERCHE DE STAGE 38
Compétences et qualités : un référentiel
Le curriculum vitae : français, anglais, européen
La lettre de recommandation
La convention de stage

LA GESTION DU STAGE 38
L’arrivée
Contextes
Au quotidien
Se démarquer
Activités valorisantes et enrichissantes
Témoignages

LE RAPPORT DE STAGE 60

LE MEMOIRE DE MASTER 63
Objectifs
Organisation
Calendrier
Introduction et conclusion
12 commandements de l’écrit universitaire
Bilan

L’EXPLOITATION DU STAGE 85

95