Vous êtes sur la page 1sur 124

P001_CC_078-4_Mise en page 1 23/01/14 14:57 Page1

Le magazine des décideurs


N° 7 8
FÉVRIER 2014 COURRIER CADRES

N° 78 - FÉVRIER 2014 - www.courriercadres.com

9 0 €ent
, eulem
DOSSIER SPÉCIAL
4 s

Sommes-nous tous
devenus des marques ?
INTERVIEW
Jean-Guy Le Floch, président
d’Armor-Lux Xavier Niel,
fondateur de Free.
SONDAGE EXCLUSIF
1 CADRE SUR 2
prêt à créer ou reprendre
une entreprise !
Zoom sur

Paris,
ils l’aiment ou ils la quittent !
Carrière
Sachez vous faire
chasser
DANS CE NUMÉRO, SUPPLÉMENT GRATUIT
SPÉCIAL
CES GRANDS
REPRISE
D’ENTREPRISE
Le magazine des décideurs

SUPPLÉMENT REPRISE D’ENTREPRISE - 2014


www.courriercadres.com

Reprise
Réussir sa

d’entreprise
Donner un autre souffle à sa carrière • La recherche de l’entreprise à reprendre
• Gare aux illusions • Les réseaux d’aide • Bien négocier…

M 01061 - 78 - F: 4,90 E - RD

3’:HIKLKG=VUY^U\:?k@a@h@i@k";
PATRONS
qui se sont faits tout seuls
GROUPE s
P002-003_CC_078_CC-RUBRICS sur plan de montage.qxp 23/01/14 14:59 Page2

www.baume-et-mercier.com

Harrison PARIS - Arnaud Chadourne PARIS - Les Montres PARIS - Royal Quartz PARIS - Lepage LILLE
Beaumont & Finet LYON - Quintana NARBONNE - Frojo MARSEILLE - Siaud NICE - Raynal AIX-EN-PROVENCE
Catalogue disponible sur demande au 01 58 18 14 39
P002-003_CC_078_CC-RUBRICS sur plan de montage.qxp 23/01/14 15:00 Page3

É D I T O R I A L

Enfin du Par Laurent Minaud,


directeur de la publication.

changement !
On l’aura attendu ce changement, désiré ou imposé, qu’importe  ce n’est plus le débat  !
Aujourd’hui ce pacte de responsabilité, c’est une volonté, un choix et des engagements  !
L’expression est bien tournée, car le mot “pacte” s’accommode aussi bien avec le politique,
l’économique, la société que la personne. De plus, il est étymologiquement lié à la paix.
Quant à “responsabilité”, le terme porte ces notions de devoir et de promesse.
En tant que chef d’entreprise d’une PME, je vais évidemment retenir ce virage sur la baisse
des charges me permettant de mieux investir dans mon développement, seul levier durable
à la création d’emplois et de richesses.
En tant que citoyen, je vais répondre à ce rendez-vous historique du monde de l’entreprise, de
la sphère publique, de la société civile et du monde syndical pour concrétiser ensemble ces pro-
messes en mettant de côté les contingences et les postures
politiques. “L’excellence entrepreneuriale,
En tant qu’électeur, j’ai suffisamment critiqué l’archaïsme des
dogmes pour saluer aujourd’hui cette volonté de s’ancrer dans la prise de risque, le désir de
le pragmatisme et d’assumer le virage de la social-démocratie
qui va, je l’espère, définitivement faire bouger les lignes et nous
réussir n’ont pas quitté la
libérer de certains blocages. France.”
Enfin, en tant que père, mon principal souhait est que nos jeunes
talents reprennent confiance en notre pays plutôt que de les voir s’expatrier, qu’ils prennent
force dans l’engagement et foi en eux-même.
Preuve en est le sondage exclusif que nous avons réalisé chez nos lecteurs de Courrier
Cadres, quelle que soit la sphère dans laquelle il évolue, un sur deux est prêt à créer ou
reprendre une entreprise. N’est-ce pas la preuve d’une certaine confiance en l’avenir et
dans notre capacité à réagir  ?
L’excellence entrepreneuriale, la prise de risque, le désir de réussir n’ont pas quitté la France,
contrairement aux messages de désespérance que véhiculent certains esprits inconscients.
Et si en plus nous simplifions les contraintes, nous allons libérer des énergies pour éliminer
ce chômage qui est le plus grand mal dont nous souffrons… et retrouver notre rang.
Très loin de moi l’envie d’imposer à nos dirigeants ma vision que je reconnais partielle,
mais je veux être de ceux qui promeuvent notre avenir économique et social et pas un hori-
zon législatif. Car c’est là toute notre mission au sein du groupe Courrier Cadres.
Aussi, c’est avec ce fil rouge que je vous invite à parcourir ce numéro dédié à des dirigeants
qui se sont faits tout seuls, qui sont des entraîneurs, des femmes et des hommes de tête
remarquables. Ils portent cette audace qui a longtemps caractérisé notre France et dont
nous avons plus que jamais besoin.

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 3


P004-005_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:21 Page4

Mon
Mon cloud
cloud me
me ssuit
uit p
partout
ar tout :
chez
chez m
mes
es cclients,
lients, c’est
c’est un
un atout
atout !

Numergy, la solution Cloud vraiment carrée.

numergy.com

ANN COURRIER CADRE 200


0x267 O
OK indd 1 19/11/13 10:39
P004-005_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:21 Page5

SOMMAIRE

Numéro 78 FÉVRIER 2014

ZAPPING REGARDS 68 DROIT


Formation : misez sur le
6 ACTUALITÉS D’EXPERTS dispositif qu’il vous faut !
10 L’INTERVIEW DU MOIS 54 FORMATION 70 COMMENT JE GÈRE ?
ARMOR-LUX Le futur de l’apprentissage des - Sachez vous faire chasser
Expatrié de l’intérieur langues est dans l’e-formation - Amour au travail : pour le
55 ORGANISATION meilleur ou pour le pire ?
L’environnement de travail, 73 LE CADRE DU MOIS
reflet et levier du changement Pascal Verbe,
56 MANAGEMENT créatrice de
La solitude du manager Luki-Atelier
58 EFFICACITÉ MANAGÉRIALE
Optimiser ses réunions grâce
au cloud : le nouvel eldorado
des managers ?
59 NUMÉRIQUE
La transformation numérique 74
des entreprises : un facteur clé DOSSIER SPÉCIAL
de croissance
© Didier Truffaut.

MANAGEMENT
Jean-Guy Le Floch, président d’Armor-Lux. & CARRIÈRE
60 MÉTIER
14 POINT DE VUE Traffic manager : bientôt
Libérer la croissance, remplacé par des algorithmes ?
ouvrir le dimanche
Par Pierre-Antoine Gailly 62 OPPORTUNITÉS INTERNATIONALES
Japon : les portes s’ouvrent aux
16 SONDAGE
Un cadre sur deux initiés
prêt à créer ou reprendre SOMMES-NOUS TOUS DEVENUS
une entreprise

18 ZOOM SUR… DES MARQUES ?


PARIS
Ils l’aiment ou ils la quittent
24 LIVRES INITIATIVES
26 AGENDA
64 CADRES ET DIRIGEANTES 86 FRANCHISE
28 CONJONCTURE Quand je serai grande, - Le franchisé face au secret
je serai... du savoir-faire
- Choisir son réseau
30 À LA UNE - Franchise et liberté des prix :
liberté pilotée, savoir-faire et

Ces grands
avantage concurrentiel !

92 VOTRE VIE VOTRE AVIS

patrons 94 CULTURE
96 CONSO

qui se sont faits 51 OFFRE D’ABONNEMENT

tout seuls
www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 5

0:39
P006-007_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:01 Page6

ZAPPING ACTUALITÉS

EUROPEAN WOMEN ON BOARDS :


TRAVAIL UN NOUVEAU RÉSEAU POUR PROMOUVOIR L’ACCÈS
EN ÉQUIPE : DES FEMMES AUX CONSEILS D’ADMINISTRATION
INDISPENSABLE
POUR LES
CADRES
FRANÇAIS

Une étude réalisée par


EY révèle que 9 cadres Après plusieurs mois de débat, les eurodéputés conseils d’administration des entreprises en
supérieurs sur 10 en ont approuvé le texte qui donne un objectif Europe.
France affirment que les de 40 % de femmes dans les conseils d’admi- EWoB compte déjà cinq associations membres :
problématiques aux- nistration à l’horizon 2020. Pour appuyer ce Women on board en Belgique, l’Institut nor-
quelles ils sont confrontés changement, l’Association des femmes diplô- végien des administrateurs, l’Association of
aujourd’hui sont si com- mées d’expertise comptable administrateurs board professionals en Finlande, l’Institute of
plexes que le travail en a lancé le réseau l’EWoB (European women directors au Royaume-Uni et l’Association
équipe est indispensable on boards), entièrement dédié à cette cause. des femmes diplômées d’expertise comptable
pour être en mesure d’y L’EWoB  est un réseau d’organisations ayant administrateurs en France. Le but est d’étendre
apporter des solutions effi- pour objectif de devenir celui de référence le réseau à toute l’Europe, avec une approche
caces. promouvant l’accès de femmes, hautement sélective. Ainsi, il y a un maximum de trois
En France, les réunions qualifiées et avec des profils diversifiés, aux associations membres par pays. ■
physiques sont considé-
rées comme le moyen le
plus performant pour LES PDG SANS EXPÉRIENCE PLUS PERFORMANTS
échanger au sein des QUE LEURS HOMOLOGUES EXPÉRIMENTÉS
équipes (citées par 70 %
des répondants), suivies sans expérience du poste. À l’inverse, les PDG
à égalité par les échanges qui avaient connu une autre expérience après
d’e-mails de groupe et les avoir exercé comme dirigeant et avant de
réseaux sociaux internes reprendre un poste équivalent, ne présentaient
(32 % des répondants aucune différence significative, comparative-
pour les 2). ment aux PDG novices.
En France, les répondants Selon l’étude, l’expérience des PDG à un poste
affirment passer 57 % de similaire porte atteinte à leurs performances
leur temps au travail en parce qu’ils se reposeraient sur leurs expériences
activités d’équipe contre passées, ce qui ralentirait leurs apprentissages.
43 % en travail individuel Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point Ils sont donc plus enclins à adopter des rac-
(53 % de travail en équipe le nombre des années... ni l’expérience ! Selon courcis lors de certaines prises de décisions,
au Royaume-Uni, 65 % une étude Neoma Business School, menée apportant ainsi une réponse identique à une
en Chine et 48 % au par Burak Koyuncu, enseignant-chercheur et problématique différente. Les auteurs de l’étude
Canada). ■ sa collègue Monika Hamori, les PDG sans recommandent donc aux entreprises qui
expérience dans la fonction affichent de meil- embauchent des dirigeants de les placer à un
leures performances que les expérimentés. poste provisoire au moins un an avant de leur
Ceux qui sont passés d’un ancien à un nouveau confier leur véritable poste de PDG. ■
poste de PDG affichent des résultats 48 %
inférieurs aux résultats obtenus par des PDG

6 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P006-007_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:02 Page7
P008-009_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:02 Page8

ZAPPING ACTUALITÉS

MBA : L’INSEAD, ÉCOLE CHOUCHOU DES RECRUTEURS EN EUROPE


Harvard Business School, Insead et
London Business School sont les
écoles préférées des recruteurs de
MBA, selon le QS Global 200 Busi-
ness Schools Report. Ce classement,
fondé sur une étude mondiale menée
auprès d’employeurs, est publié sur
www.topmba.com. En Europe, l’In-
sead se classe en première position.
La troisième école préférée des recru-
teurs est l’IE Business School
(Espagne).
Le rapport met en avant un groupe
de 33 Business Schools “élites” répar-
ties entre l’Amérique du Nord (18),
l’Europe (13) et l’Asie Pacifique (2).
Bien que les États-Unis sont en tête
avec 12 “écoles élites globales”, seul Selon cette étude, les diplômés des Suisse à IMD (118 000 euros), qui
Harvard arrive au niveau de l’Insead grandes écoles américaines gagnent devance Stanford Graduate School of
et de la London Business School, en moyenne davantage que ceux Business aux États-Unis (115 300 euros).
pour la réputation internationale diplômés en Europe. Les salaires Les candidats à l’Indian Institute of
auprès des recruteurs. Les États- dans les écoles “élites” aux États- Management Bangalore et à l’Indian
Unis dominent également les clas- Unis se situent à 90 900 euros en Institute of Management Ahmedabad
sements complémentaires dans dix moyenne comparés aux 90 700 euros Candidates ont les scores au GMAT*
spécialisations MBA. Harvard détient en Europe. Les salaires moyens des les plus élevés devançant très large-
cinq des dix meilleures places, les diplômés des écoles élites en Europe ment les performances aux États-
cinq autres sont réparties entre et aux États-Unis avoisinent les Unis et en Europe. ■
Insead, Kellogg, MIT Sloan, Stanford 88 500 euros. La moyenne du salaire
* Graduate Management Admission Test, examen
et Wharton. des diplômés la plus élevée est en d’origine américaine qui détermine les capacités d’un
postulant au MBA à manager.

LES TALENTS, NOUVELLE VALEUR ÉCONOMIQUE D’UN PAYS :


LA SUISSE MONTRE L’EXEMPLE
Le nouvel index de l’Insead, le GTCI* retenir. La Suisse prend la tête du clas- Ensuite, on retrouve le Danemark (3e),
(Global talent competitiveness Index) sement, fortement dominé par des pays la Suède (4e), le Luxembourg (5e) ou
mesure la compétitivité des pays en fonc- européens. encore les Pays-Bas (6e). Le  Royaume-
tion de leur capacité à produire des L’index calcule comment un pays fait Uni est 7e, la Finlande 8e, les États-Unis
talents de qualité, à les attirer et à les grandir, attire et retient les talents en 9e et l’Islande ferme le top 10. Au total,
prenant en compte diffé- 103 pays ont été étudiés.
rents éléments comme les Selon l’Insead, les pays du top 10 ont
politiques gouvernemen- différents aspects en commun dont un
tales, la qualité de l’édu- long et permanent engagement envers
cation ou le mode de vie. des formations de qualité (Royaume-
La France se retrouve 20e, Uni, Suisse, Finlande et Suède), une his-
juste après les Émirats toire marquée par l’immigration (les
Arabes Unis et devant le États-Unis et l’Australie) et une stratégie
Japon. clairement orientée vers la volonté de
Le top 10 est très marqué faire grandir et d’attirer les meilleurs
par la présence de pays talents (Singapour). ■
européens, seuls deux ne
* En partenariat avec Human capital leadership institute
font pas partie du conti- of Singapore (HCLI) et Adecco.
nent. La Suisse décroche
donc la première place,
La ville de Zurich en Suisse.
suivie par Singapour.

8 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P008-009_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:02 Page9
P010-013_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:34 Page10

ZAPPING L’INTERVIEW DU MOIS

ARMOR-LUX
Expatrié de l’intérieur
En 1994, Jean-Guy Le Floch reprenait avec son ami d’enfance, Michel Gueguen,
l’entreprise de textile Armor-Lux. Devenue l’un des symboles du Made in France

© Didier Truffaut.
suite à la photo d’Arnaud Montebourg posant en marinière, l’entreprise se veut
aussi solidaire du territoire breton comme l’ont prouvé les bonnets rouges fournis
par la marque. Rencontre avec un dirigeant attaché à la préservation du savoir-
faire et de l’emploi autant qu’à ses racines.
Propos recueillis par Aline GÉRARD

Quel bilan dressez-vous limentaire coup sur coup : Doux, les échecs dont vous parliez
de l’année 2013 ? Tilly-Sabco, Marine Harvest et sont aussi dus en partie à des
2013 a été pour nos vêtements Gad. Ce sont quatre accidents que erreurs stratégiques ?
grand public une belle année. le Finistère (car c’est essentielle- Il y a de tout dans les accidents
Dans ce domaine, notre chiffre ment lui qui est touché) va essayer économiques que nous avons
d’affaires a progressé d’à peu près d’oublier très vite. Au-delà de cela, évoqués. Il y a sans doute de
10 %. Nous avons ouvert de très l’agroalimentaire va se refaire une mauvaises appréciations de l’ave-
santé en rentrant dans des tech- nir par les dirigeants. Mais il y a
niques avec plus de valeur ajoutée. aussi - si l’on prend le cas de
“Quand la mer est démontée, Dans deux ou trois ans, je pense Marine Harvest par exemple -
que tout cela sera oublié. la mondialisation, avec un centre
les petits bateaux sont assez Pourquoi avoir choisi de vous
de décision qui est complètement
déporté en dehors de France et
faciles à mettre à l’abri.” associer au mouvement des
Bonnets rouges ? Le regrettez-
des arbitrages qui se font entre
des usines à bas coûts et d’autres
vous aujourd’hui ? avec un Smic chargé dont on
beaux points de vente à Plaisir Je m’y suis associé à deux titres. connaît le niveau. Je crois qu’il
(78), Guérande (44) et Vitré (35). Tout d’abord, j’ai fourni 110 bonnets n’y a pas de vérité.
Cela fonctionne très bien. L’année à tous mes amis qui ont voulu en Il y a certainement des actes de
a été encourageante, malgré une acquérir. Deuxièmement, l’ensem- gestion qui ont été mal évalués
crise que pour l’instant nous ne ble du monde économique était mais vous savez, nous sommes
sentons pas trop dans les actes présent à Quimper pour la mani- une PME, nous avons 600 per-
d’achats de nos fidèles consom- festation. J’y étais avec le patron sonnes ; c’est un petit bateau.
mateurs. Sans doute nos vêtements du Medef, avec ceux de toutes les Quand la mer est démontée, les
sont-ils des vêtements refuges. chambres de commerce et d’in- petits bateaux sont assez faciles
dustrie et de métiers. Je ne regrette à mettre à l’abri. Les accidents
Quel regard portez-vous sur pas du tout d’y avoir participé. dont nous parlons concernent
l’avenir de la Bretagne, la région d’énormes vaisseaux, avec des
est-elle selon vous réellement en Comme vous le disiez milliers de personnes. Quand la
crise ou est-ce simplement une précédemment, vous êtes tempête est là, pour les faire
crise de l’agroalimentaire ? épargnés par la crise. Faut-il en manœuvrer, c’est un peu tard.
Non, ce n’est pas tellement une conclure que vous avez fait de Personne ne pouvait prévoir qu’en
crise. Je crois que nous avons subi meilleurs choix, opté pour les 2013, il y aurait un grand creux
ici quatre accidents dans l’agroa- bons positionnements et que dans l’économie. Et les plus gros,

10 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P010-013_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:34 Page11

La mise en avant en tant que symbole


du Made in France est-elle une force
ou un cadeau empoisonné ? Une
partie de la production étant
délocalisée…
Délocalisée n’est pas le bon terme. Quand nous
sommes arrivés, l’entreprise réalisait 19 millions
d’euros de chiffre d’affaires, avec 500 opératrices
de confection. Aujourd’hui, nous faisons
100 millions d’euros, et nous comptons autour
de 400 personnes ici à Quimper. Nous n’avons
absolument pas délocalisé. Mais pour gagner
beaucoup de marchés, surtout ceux des grandes
administrations, il a fallu que nous fassions des
cotations avec de la sous-traitance à l’étranger.
C’était la seule solution pour les remporter.
Ainsi, nous avons largement protégé nos emplois
français. Nous avons pris aujourd’hui un rythme
© Didier Truffaut.

soutenu d’embauches d’opératrices de confection,


grâce à la protection que nous ont apporté ces gros
Jean-Guy Le Floch, président d’Armor-Lux. marchés et à des partenaires que nous respectons
énormément (essentiellement situés au Maroc,
en Inde, en Tunisie, en Bulgarie et en Roumanie).
en tout cas dans le secteur agroa- d’expertise comptable. Vous groupe a progressé Ce n’était donc pas pour nous un cadeau
limentaire, sont les plus fragiles. avez également été directeur très vite et est empoisonné. Nous n’en avons pas peur du tout
du contrôle de gestion chez Bull devenu incroyable- parce que cela fait 15 ans que nous avons
Fin octobre, un mouvement à Angers avant de rencontrer ment grand et puis- commencé à sous-traiter à l’étranger et cela fait
d’extrême droite a déposé la Vincent Bolloré. Qu’est-ce qui à sant. Il a alors fallu 15 ans que cela se fait en toute transparence. Bien
marque Bonnets rouges à l’époque vous a poussé à que je reparte vers sûr, lorsqu’à l’époque le premier camion est arrivé,
l’Institut national de la propriété rejoindre son entreprise ? Paris en 1985 pour nos délégués du personnel et les syndicats ont eu
industrielle et vous a précédés C’est simple, je travaillais à Angers rejoindre le cœur un peu peur. Nous leur avons bien expliqué que tout
de quelques jours seulement. et j’étais déjà très Breton, attaché des décisions du cela était fait pour les protéger et que cela ne se
N’avez-vous pas le sentiment aux racines. Un jour, j’ai lu une groupe. J’ai donc de ferait jamais à leurs dépens. Depuis 15 ans
que tout cela vous a échappé ? annonce dans Ouest-France (à nouveau quitté la également, nous avons toujours été francs et
La marque a été déposée par ce l’époque les recrutements fonc- Bretagne pour une transparents avec les médias. Tout le monde sait
mouvement du sud de la France tionnaient encore comme cela). petite quinzaine que ces marchés publics, notamment, ne peuvent
dans des classes qui ne concernent Vincent Bolloré, qui venait de d’années. être que fabriqués à l’étranger.
pas le textile. Donc cela ne nous racheter son entreprise, cherchait J’ai tout appris avec
touche pas. Mais il est vrai que ce un contrôleur de gestion pour le Vincent. C’est un
dépôt sauvage de marque n’est rejoindre dans un petit village visionnaire, c’est un
pas très sympathique. breton, Scaër, tout près de Quim- manager et financier hors pair.
per. Mes parents y avaient été ins- Mais je lui ai toujours dit que je
N’avez-vous pas peur que cela tituteurs durant plusieurs années, rentrerais un jour, il le savait. Et
salisse l’image d’Armor-Lux ? c’était donc l’un des bourgs où puis j’ai croisé cette opportunité
Franchement non. Les bonnets j’avais vécu ma toute première Armor-Lux, avec un propriétaire
rouges étaient une initiative bre- jeunesse. Sur un lot de 50 ou 100 qui avait 89 ans, qui voulait abso-
tonne qui était faite pour rester candidatures, j’ai été retenu après lument passer la main et très peu
très calme et très digne. Les choses des tests et après avoir passé de candidats à la reprise. Il faut
sont rentrées dans l’ordre après quelques heures avec Vincent et dire que le risque social était
quelques petits débordements Michel-Yves Bolloré. L’idée était énorme. Il y avait à l’époque 500
regrettables. Nous sommes une déjà pour moi de revenir au pays. à 600 opératrices de confection
marque bretonne, solidaire de son dans un métier dont on disait
territoire. En tout cas, le Finistère Lors de précédentes interviews, qu’il était condamné.
est désormais repéré par les ins- vous avez utilisé la formule
tances du pouvoir. Cela fait déjà d’expatrié de l’intérieur. Celle- Pourquoi avoir choisi avec votre
deux fois que le ministre de l’In- ci vous convient-elle toujours ? associé Michel Gueguen, un ami
térieur nous rend visite… Oui, la Bretagne, c’est toujours d’enfance, de reprendre Armor-
difficile d’en partir. J’ai toujours Lux ? Comment imaginiez-vous
Vous êtes diplômé de l’École rêvé de revenir. Quand je suis cette entreprise à long terme ?
centrale de Paris, d’un master rentré chez Vincent, c’était pour À l’époque franchement, je pensais
en sciences à Stanford et ça. Heureusement pour lui, le que le monde du textile était u

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 11


P010-013_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:34 Page12

ZAPPING L’INTERVIEW DU MOIS

rupture psychologique à vaincre de son business model complète-


et malheureusement, au fil des ment sereine. Elle n’est plus
mois, les cadres qui étaient là nous confrontée au risque fondamental
ont quittés car le rythme n’était de son métier d’origine, le textile,
pas assez soutenu. Finalement, qui est celui de la délocalisation
aujourd’hui, nous avons recons- vers des pays à bas salaires comme
titué une équipe d’encadrement le Bangladesh. Nous avons main-
qui est fantastique et l’entreprise tenant un modèle économique
est à peu près au même niveau qui nous permet de raisonner à
que ce dont je rêvais à l’époque. très long terme.

Cela signifie-t-il qu’il est Les marchés publics


difficile de bousculer la culture représentent une part
d’une entreprise que l’on importante de votre chiffre
reprend ? d’affaires (entre 35 % et 40 %).
Oui, dans ce cas, cela a été très Vous avez connu de beaux
difficile. L’ancien propriétaire qui succès avec La Poste, la SNCF,
avait 89 ans n’a pas pu nous accom- mais en avril 2013 vous avez
pagner, il a donc fallu que l’on se perdu le contrat de la Police
© Yves Pouchard.

repose sur la seule mémoire d’en- nationale malgré le recours que


treprise qui était l’encadrement, vous aviez entrepris. Cela a-t-il
mais qui n’était finalement que le déstabilisé la société ?
Ci-dessus avec son associé, Michel Gueguen. relais de transmission entre l’usine C’est sûr que l’entreprise a été
et l’énorme savoir-faire du fon- déstabilisée. J’avais l’équivalent
L’amitié est-elle une valeur fondamentale dateur. Avec Michel, nous avons de 30 à 35 personnes qui travail-
dans l’entreprise ? beaucoup souffert car c’était une laient sur ce dossier depuis 5 ans.
On vit dans un monde économique qui est de plus en plus difficile. Ma vision culture très monolithique, qui était Elles avaient l’impression d’avoir
de l’entreprise consiste à dire que c’est un peu la deuxième famille des gens qui celle du cédant qui faisait tout de rendu un service irréprochable
y travaillent. Ils y passent presque autant de temps que dans leur vraie famille. A jusqu’à Z. C’était une maison aux 110 000 clients que représente
Je crois que ce temps de travail doit se passer dans la meilleure des ambiances très paternaliste. En plus, nous aujourd’hui la Police nationale
possibles, dans un bel esprit de camaraderie. Ainsi, l’entreprise s’en porte mieux. ne connaissions pas le métier, il a en France. Il y a eu ici très claire-
Avec mon associé (Michel Gueguen, ndlr), c’est ce que nous pratiquons ici. fallu que l’on donne un sacré coup ment une énorme déception. Dans
C’était d’ailleurs aussi la façon de procéder de Vincent Bolloré. J’ai beaucoup de collier pour convaincre l’enca- ces cas-là, il faut que les dirigeants
appris dans les années 1983-1984, au début du rachat de son entreprise. Il a drement de changer ou de partir. soient très forts, gardent toujours
vraiment tout fait pour qu’il n’y ait jamais un seul licenciement et pour protéger Malheureusement, la plupart ont le sourire et essayent de se projeter
des ouvriers qui travaillaient dans des papeteries dont il savait qu’il les fermerait. choisi de partir et il est vrai que vers l’avenir. Depuis, on répond à
J’ai vu sa façon de faire, cela m’a énormément appris. Cette dimension humaine nous avons perdu deux ans. beaucoup d’autres appels d’offres.
dans l’entreprise est vraiment essentielle, surtout en ces temps chahutés. Mais nous avons aussi trouvé en Il s’agit de démontrer que ce n’était
arrivant des opératrices de confec- qu’un incident de parcours, regret-
tion qui nous ont beaucoup aidés. table certes, et que notre avenir
u plus facile. Je croyais qu’en ache- dans ce segment du vêtement
tant un peu de publicité, en faisant Comment l’entreprise est-elle professionnel et d’image n’est pas
un peu de communication autour parvenue à traverser les définitivement bouché. Nous res-
de la marque, le chiffre d’affaires différentes tempêtes depuis le tons de très bons acteurs.
allait se développer plus rapide- rachat en 1994 ?
ment. L’une des difficultés que j’ai D’abord avec beaucoup de ténacité, Vous restez aussi une PME face
rencontrées, c’est une chose à beaucoup d’énergie, mais ça je à des poids lourds, est-ce
laquelle je ne m’attendais pas. crois que c’est propre à la Bretagne. compliqué ?
L’entreprise était gérée de manière Nous n’avons jamais baissé les Effectivement, c’est très compliqué
un peu unipersonnelle par son bras et nous avons toujours montré à gérer. Le marché de la Police a
fondateur depuis sa création en un esprit de solidarité avec tous été remporté par le Groupe GDF
1938. Les cadres n’avaient pas les salariés. Dans les tempêtes les Suez dont le chiffre d’affaires
“Au moment du rachat, il y avait
500 à 600 opératrices de confection
l’habitude de prendre des initia- plus fortes, tout le monde a fait approche les 100 milliards d’euros.
dans un métier dont on disait tives importantes. Je venais d’un des sacrifices. Aujourd’hui, ces C’est certain que la lutte n’est pas
qu’il était condamné.” grand groupe très structuré où ils galères sont derrière nous, et défi- égale. Se retrouver face à des mas-
prenaient plutôt plus de décisions nitivement derrière nous puisque todontes, c’est exactement le risque
qu’il n’en fallait. J’ai eu une vraie l’entreprise est devenue sur le plan de ce métier. Mais si l’on prend

12 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P010-013_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:35 Page13

Avez-vous le sentiment qu’il existe une fibre bretonne


entrepreneuriale ou est-ce un mirage ?
Non, c’est incontestable, c’est l’état d’esprit des gens ici. Il faudrait sans
l’exemple de GDF Suez, qui fait été obligés de faire depuis deux doute faire des études d’ethnologie pour savoir d’où provient cette volonté
100 milliards d’euros de chiffre ans. Nous recrutons des opératrices farouche d’entreprendre. Je crois que cela vient en partie du fait que la
d’affaires dans des métiers histo- de confection que nous formons Bretagne a connu une pauvreté assez triste pour une région. Les Bretons
riques, je pense qu’ils compren- car nous n’avons pas du tout envie ont voulu prendre leur destin en main et ont voulu construire leur Bretagne
dront qu’en Europe le textile n’offre que l’âme de l’entreprise s’en aille nouvelle. Ce n’est pas récent, le plus bel exemple de cette volonté farouche
pas à des groupes de cette nature avec des départs en retraite. C’est cela a été la carrière d’Alexis Gourvennec (leader de la révolte paysanne
les taux de rentabilité que leur un vrai challenge pour les entre- bretonne de 1961, il fondera notamment Brittany Ferries, ndlr), qui reste
impose leur cotation en bourse. prises françaises, parce qu’il y a pour nous ici un exemple, ou d’un Jean-Pierre Le Roch qui a monté le
Ce phénomène va certainement des pans entiers de l’Éducation groupe Intermarché. Ce sont un peu mes deux références. Tout le monde
s’estomper assez rapidement. nationale qui ont disparu. Dans travaille dans cet esprit de conquête et de construction.
le textile, il n’y a plus de formation
Quelle est votre stratégie pour de couturière en France. Nous
les années à venir ? sommes donc obligés de nous en
Elle va consister en de nouvelles charger nous-mêmes si nous vou- à l’aise dans son élément dans le
ouvertures de points de vente, lons préserver le savoir-faire fran- textile car cela se rapproche beau-
dont deux ou trois en Europe du çais et breton. Maintenant que coup du monde de la chimie. Moi
Nord dans les deux ans qui vien- nous l’avons compris, nous le fai- je suis plutôt de formation géné-
nent. Et puis nous allons essayer sons et nous le faisons bien. C’est raliste, j’ai fait beaucoup de finance
de développer très fort l’export un beau succès. Nous sommes et de droit quand j’étais chez
en Asie et en Amérique du Nord. beaucoup aidés par Pôle emploi Vincent. J’ai appris aussi à faire
L’un des inconvénients des PME, et les organismes de formation
c’est que le nombre de cadres est de notre profession. Les 15 pre-
assez réduit. On a beaucoup tra- mières opératrices que nous avons
vaillé ces dix dernières années formées n’avaient jamais vu une
sur les marchés publics et nous machine à coudre. Elles sont deve- “Nous sommes une
avons peut-être délaissé certains nues opérationnelles et au bout
éléments importants, c’est-à-dire d’un an nous avons proposé 15 marque bretonne, solidaire
l’export et les ventes en ligne. CDI. 13 ont signé. C’est une expé-
rience que nous allons renouveler de son territoire.”
Comment fait-on d’une marque très vite.
locale un symbole du Made in
France ? Quelle est votre vision du
C’est tout d’abord le reflet de management ? un peu de communication car il
notre stratégie depuis 20 ans. Le manager pour moi est un ani- était exceptionnel en termes de
Nous avons toujours promis aux mateur qui insuffle de la cohésion communication interne et externe.
gens que nous ferions tout pour dans ses équipes. Il doit être Michel s’occupe de la gestion
défendre leur emploi, surtout au visionnaire mais ne pas se mêler purement technique et scientifique
personnel d’exécution. Non seu- de tout. de l’entreprise, et moi de la gestion
lement nous l’avons fait, mais financière et juridique.
nous recrutons. Nous sommes C’est parfois difficile…
de fervents défenseurs de l’emploi On y arrive quand on prend un Quelle est votre vision de la
breton et bien sûr de l’emploi peu de bouteille… ce qui est mon réussite et de la carrière ?
français. Si nous sommes quelque cas. Une carrière réussie, ce n’est sûre-
part devenus ce symbole, c’est ment pas une question d’argent.
parce que nous nous sommes Comment répartissez-vous les C’est le fait d’avoir réalisé de
battus pour cela, et que nous rôles avec votre associé ? belles choses et d’avoir été heu-
avons eu la chance aussi de croiser Nous sommes tout d’abord extrê- reux durant sa vie professionnelle.
l’effet de communication du mement proches car nous étions Avec le recul, je sais que j’ai fait
ministre Arnaud Montebourg. sur les bancs de l’école ensemble. des choses plutôt bien, que je
Cela fait plus de 40 ans que nous n’ai rien à me reprocher sur le
Quel regard portez-vous sur la nous connaissons, que nous nous plan humain dans les équipes
préservation du savoir-faire en côtoyons toutes les semaines, tous que j’ai gérées. Et puis j’ai été
France. De plus en plus les jours. Nous nous répartissons plutôt heureux dans tout ce que
d’entreprises forment elles- les rôles en fonction des savoir- j’ai fait. Cela me suffit largement.
mêmes les salariés à ces métiers faire et des expériences de l’un et Et je pense que pour la plupart
qui se perdent, est-ce votre cas ? de l’autre. Michel est un ingénieur des gens qui sont ici, c’est à peu
C’est quelque chose que nous avons chimiste, donc il est parfaitement près la même chose. ■

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 13


P014-015_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:03 Page14

ZAPPING POINT DE VUE

Libérer la croissance,
© F. Daburon-CCI Paris Île-de-France.

ouvrir le dimanche
Début décembre, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a promis une loi courant
Par 2014 pour clarifier les choses quant au travail du dimanche. La Chambre de
Pierre-Antoine
Gailly, commerce et d’industrie Paris Île-de-France a choisi son camp  : elle se positionne
président de la CCI clairement pour une généralisation de ce qui représente, selon elle, une
Paris Île-de-France.
conséquence de l’évolution de la société.

É
volutions des modes de rompre les inégalités existant contre cette évolution irrésistible,
vie et de consommation, actuellement entre secteurs d’ac- nous jugeons préférable de l’ac-
croissance exponentielle tivité, le rapport Bailly [remis compagner et de la gérer. C’est
du e-commerce et du au gouvernement le 2 décembre, pourquoi nous prônons une libé-
m-commerce, revitali- ndlr] représente une avancée. ralisation maîtrisée et encadrée
sation des centres-villes : notre pays Mais il ne va pas assez loin, les de l’ouverture des commerces le
doit s’adapter à cette nouvelle donne. mesures proposées restant arri- dimanche. La condition sine qua
Comme chez nos voisins euro- mées au principe d’interdiction. non de mise en œuvre d’un tel
péens, le travail dominical fait Or, en cette période économi- scénario est naturellement le
quement tendue, nous ne pou- volontariat. Le principe du repos
vons nous priver des opportunités hebdomadaire doit également
“30 % des salariés français, que créerait la libéralisation du être garanti, sans être nécessai-
commerce le dimanche. La CCI rement donné le dimanche.
tous secteurs confondus, sont Paris Île-de-France* estime Quant aux conditions de rému-
qu’une telle option permettrait nération, elles doivent être arrê-
déjà concernés.” de créer 50 000 emplois en tées par la négociation collective
France, dont 15 000 dans la seule d’entreprise. Les services publics,
l’objet de débats d’autant plus région capitale et de générer enfin, devront accompagner cette
intenses qu’ils révèlent les aspi- 0,4 point supplémentaire de PIB, évolution, qu’il s’agisse de la fré-
rations et les contradictions d’une tout en permettant à notre pays quence des transports publics,
société en pleine mutation. Le de renforcer son rang dans la des horaires des crèches ou encore
dispositif actuel d’interdiction compétition des métropoles mon- de la sécurisation des déplace-
du travail le dimanche assorti de diales, notamment européennes. ments. Nous sommes conscients
ses multiples dérogations ne peut du bouleversement majeur qu’en-
perdurer. Tout le monde ou ADAPTATION DES SERVICES gendrerait une libéralisation du
presque en est aujourd’hui PUBLICS travail le dimanche. Mais l’enjeu
convaincu. Il conduit à un sys- Au demeurant, le travail le est de taille. Ne devons-nous pas
tème illisible, injuste mais aussi dimanche n’a rien d’exceptionnel: dès lors tout mettre en œuvre,
économiquement absurde et juri- 30 % des salariés français, tous avec les garde-fous nécessaires,
diquement incohérent. Et il ne secteurs confondus, sont déjà pour stimuler le commerce mais
répond ni aux besoins des com- concernés. Il s’agit donc de géné- aussi favoriser une croissance
merçants, ni aux attentes des raliser cet état de fait et, dans durable et riche en emplois dans
consommateurs et des salariés. un contexte morose, de donner notre pays ? ■
En proposant d’augmenter un nouvel élan au commerce
* La CCI Paris Île-de-France a adopté le
le nombre d’ouvertures le dans les villes et métropoles, au 24 octobre 2013 un rapport sur le travail
dimanche, de simplifier la créa- bénéfice de la croissance et de dominical dans les commerces
(www.etudes.cci-paris-idf.fr).
tion des zones spéciales et de l’emploi. Plutôt que de lutter

14 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P014-015_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:03 Page15

PROFESSIONAL
LASER KILLER*
Gamme WorkForce Pro Rapide

La gamme WorkForce Pro est conçue pour l’entreprise. Elle offre un coût par
page jusqu’à 50 % inférieur à celui des meilleures imprimantes laser couleur
du marché**, une impression plus rapide pour tous les petits volumes
d’impression, et consomme jusqu’à 80 % d’énergie en moins. Productive
50 % Des coûts par page jusqu’à 50 % inférieurs

80 %
et simple d’utilisation avec son impression Recto Verso automatique ultra
Une consommation d’énergie
rapide et ses cartouches d’encre faciles à changer, c’est l’outil d’impression
le plus rapide et le plus économique pour votre entreprise. jusqu’à 80 % inférieure

Pour en savoir plus sur ces données comparatives, rendez-vous sur


www.epson.fr/workforcepro

*Tueur de laser professionnel


**Par rapport aux 10 modèles les plus vendus dans les pays et pendant les périodes
concernées ; varie selon les caractéristiques.

CONÇU POUR
L’ENTREPRISE
P016-017_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:03 Page16

ZAPPING LE SONDAGE DU MOIS

Un cadre sur deux


prêt à créer ou reprendre
Les cadres ont-ils la fibre entrepreneuriale ? À l’occasion du Salon des entrepreneurs
de Paris, qui se tient les 5 et 6 février au Palais des Congrès, réponse à travers les résultats
de notre sondage exclusif*.

“T
he problem with the d’employer le terme “entrepre- eux l’élan entrepreneurial, le
French is that they neur” depuis des siècles, les Fran- regard qu’ils posent sur leurs
have no words for çais ont toujours la fibre créatrice, concitoyens est plus critique. Les
entrepreneur” ! Iro- comme le prouve notre sondage*. Français auraient-ils eux-mêmes
nie (sans doute !) une vision erronée de ce qu’ils
ou reprise au premier degré d’une REGARD ERRONÉ sont ?
phrase attribuée en 2002 à SUR LEURS CONCITOYENS ?
George W. Bush (l’hypothèse Premier constat en effet : un LA “FAUTE AUX” BANQUES
reste plausible), l’expression ainsi cadre sur deux envisage de créer D’une manière générale, si le chal-
que les autres contrevérités et ou de reprendre une entreprise lenge de la création leur apparaît
imprécisions du désormais célè- (20 % dans les deux ans, 15 % comme risqué (seul 1,5 % pense
bre brûlot de Newsweek, publié d’ici deux à cinq ans, et 15 % que ça l’est peu au regard de ce
début janvier, ont en tout cas également dans plus de cinq ans). que cela peut apporter), ce risque
Si vous souhaitez
suscité l’émoi. Certains diront Deux cadres sur dix ne savent fait partie intégrante à leurs yeux
participer à nos sondages, que les Français manquent d’hu- pas encore ce qu’ils feront. Moins de l’entrepreneuriat (pour 79 %
n’hésitez pas à vous rendre mour et d’autodérision, peut- de trois sur dix n’envisagent abso- des répondants). Seuls 17 % esti-
chaque mois sur être… Sursaut d’orgueil du coq lument pas de se lancer dans ment que c’est trop risqué.
www.courriercadres.com, ou non, les cadres de l’Hexagone l’aventure. French paradoxe Toutefois, sept cadres sur dix
rubrique Carrière. viennent voler dans les plumes cependant, 35 % des répondants considèrent qu’il n’est pas simple
de ce nouvel exercice de french seulement estiment que la France de créer une entreprise en France
bashing, qui avait déjà - il faut est un pays d’entrepreneurs. En aujourd’hui. D’ailleurs, 24 % de
l’avouer - sérieusement du plomb résumé, si à titre individuel les nos sondés ont déjà essayé, mais
dans l’aile. Car non contents cadres hexagonaux portent en ont dû arrêter. Le principal frein

Selon vous, quels sont les principaux atouts des cadres qui souhaitent créer leur entreprise
(trois réponses possibles) :

Ils ont souvent un bon réseau relationnel 47,07 %


Ils connaissent bien l’univers de l’entreprise 45,86 %
Ils sont spécialistes de leur secteur/de leur cœur de métier 44,83 %
Ils savent généralement déjà manager 43,1 %
Ils ont des valeurs entrepreneuriales plus poussées 22,41 %
Ils ont un apport financier conséquent 21,72 %
Les cadres n’ont pas plus d’atouts que les non-cadres 21,55 %
Ils sont globalement plus mûrs que les non-cadres 5,86 %
Ils ont plus de charisme que les non-cadres 4,66 %
Autre atout 4,14 %
Ils n’ont pas besoin de se former à la création ou à la reprise d’entreprise 2,41 %

16 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P016-017_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:04 Page17

%
84
des sondés considèrent que les démarches
pour créer sont certes complexes mais
abordables si l’on se penche sérieusement
sur la question.

une entreprise !
Quel est, aujourd’hui le principal frein à la création d’entreprise ?
à la création est selon eux la taxa-
tion des entreprises (21 %), la La taxation des entreprises 20,69 %
conjoncture économique (18 %) La conjoncture économique 18,45 %
La frilosité des banques 15,34 %
et la frilosité des banques (15 %). La paperasse administrative 12,07 %
Et ce, devant la paperasse admi- Des risques trop importants 11,72 %
nistrative (12 %), des risques trop Le coût de la masse salariale 6,72 %
importants (12 %) ou le coût de L’isolement des créateurs 4,31 %
Le manque de connaissances liées aux statuts juridiques 3,45 %
la masse salariale (7 %). La pauvreté des porteurs de projet 2,41 %
Parallèlement, et cela conforte L’absence d’idées innovantes en France 1,72 %
les enseignements de ce classe- Autre 3,1 %
ment, 78 % des cadres pensent
que les banques sont trop frileuses sur dix indiquent avoir accès à tout cas pas informés. Les men-
avec les entrepreneurs et presque suffisamment d’informations talités peinent donc à évoluer
autant (73 %) que les entreprises sur la création d’entreprise. dans les entreprises qui craignent
sont trop taxées. Nous avons également demandé sans doute de donner des velléités
De même, 84 % des sondés consi- à l’ensemble des répondants quels de départ à leurs meilleurs élé-
dèrent que les démarches pour organismes ils iraient consulter ments. Mais comme nous l’avons
créer sont certes complexes, mais en priorité pour se renseigner et vu, l’idée trotte déjà visiblement
abordables si l’on se penche se faire accompagner sur la créa- dans la tête de nombreux cadres…
sérieusement sur la question. À tion ou la reprise d’entreprise. Les employeurs reverront-ils pour
cela s’ajoutent 10 % qui vont Parmi notre vingtaine de propo- autant leur stratégie ? L’avenir
jusqu’à dire qu’elles sont sim- sitions, ce sont les CCI (chambres le dira… ■
ples. de commerce et d’industrie) et Aline GÉRARD
les CMA (chambres de métiers
DES EMPLOYEURS et de l’artisanat) qui arrivent en
QUI NE JOUENT PAS LE JEU * Le sondage a été réalisé par Courrier Cadres
tête. Elles sont suivies de l’APCE du 3 au 16 janvier sur la base d’un échantillon
Parmi les répondants envisageant (Agence pour la création d’en- de 580 cadres, non entrepreneurs à cette date.

de se lancer, la grande majorité treprises) et de l’Apec (Association


Votre employeur (ou votre ancien employeur si vous
(59 %) privilégie une création pour l’emploi des cadres). Juste
êtes sans activité) pratique-t-il l’essaimage (soutien
plutôt qu’une reprise (15 %). 26 % derrière se trouvent l’expert-
apporté aux salariés pour les aider à créer ou
hésitent encore. La reprise est comptable et Oséo.
reprendre une entreprise) ?
donc nettement minoritaire, alors En tout cas, ce n’est pas sur leur
même que les profils cadres sont propre entreprise que les cadres 8,1 %
particulièrement adaptés à cette pourront compter pour les encou-
forme d’entrepreneuriat (lire notre rager à se lancer et pour les sou-
supplément Le Nouvel Entrepre- tenir concrètement. Pour preuve, 17,24 %
neur, inséré dans ce numéro). plus de sept sur dix révèlent que
Oui
En ce qui concerne leur prépa- leur employeur ne pratique pas
Non
ration pour réussir ce défi, 39 % l’essaimage (accompagnement,
des cadres pensent suivre une formations, appui logistique, aide Ne sais pas
formation à la création ou à la financière…). Pour près de deux
74,66 %
reprise d’entreprise (39 % ont sur dix, si le dispositif existe dans
répondu non). Mais seuls quatre leur structure, ils n’en sont en

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 17


P018-023_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:04 Page18

ZAPPING ZOOM SUR

Paris,
ils l’aiment
ou ils la quittent

18 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P018-023_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:05 Page19

C
e n’est pas nouveau, est la qualité de vie. Car la vie
Forte de la présence l’Île-de-France est la parisienne est souvent présentée
de nombreux sièges région qui abrite le comme stressante, éreintante,
plus grand nombre de hors de prix, et difficilement
sociaux, Paris continue cadres en France. conciliable avec une vie de famille
de rayonner auprès Selon l’Apec, l’économie franci- épanouissante. Mais le tableau
des cadres en quête lienne affiche un taux d’encadre- est-il si noir pour ces cadres et la
ment de 25 %, largement supé- région reste-t-elle un “passage
d’opportunités profes- rieur à la moyenne française de obligé” pour évoluer plus rapi-
sionnelles. Souvent 18 %. Un sondage réalisé par dement ?
décriée pour sa qualité Courrier Cadres et publié dans
le numéro de novembre 2013 À LA RECHERCHE
de vie, la capitale offre rapporte qu’ils sont 69,2 % à D’EXPERTS…
pourtant de nombreux placer la ville en tête des grandes “La région connaît un dévelop-
atouts. agglomérations de France en pement fort sur le foncier, c’est
termes d’opportunités profes- un signal très encourageant. C’est
sionnelles. Un taux qui s’effondre le cas dans la construction, la
Par Julie TADDUNI
à 2,82 % lorsque le critère évoqué santé ainsi que les assurances. u

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 19


P018-023_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:06 Page20

ZAPPING ZOOM SUR


PARIS

LES CONSEILS DE BRUNO FADDA, ASSOCIATE


DIRECTOR DE ROBERT HALF FINANCE ET
COMPTABILITÉ :
“À quelqu’un qui souhaiterait tenter l’expérience, je conseillerais
de le faire savoir ! Cela passera par des candidatures spontanées,
des réponses aux annonces… tout cela va permettre de trouver
des opportunités. Il sera peut-être aussi nécessaire de consulter
des cabinets de recrutement afin de bien expliquer votre projet
si vous postulez à Paris avec une adresse en province. Il faut
bien préciser que vous êtes mobile dans votre mail
d’accompagnement, et le souligner à chaque échange.
Il faut le dire de manière spontanée et anticiper la question”.

La Défense est le premier


quartier d’affaires
européen par l’étendue
de son parc de bureaux.

u Nous constatons également pas soient, l’auditeur interne, le direc-


mal de signes de reprise dans teur administratif et financier…”.
l’univers de la banque. On conti- Il constate également que les
nue toujours à travailler sur l’in- postes en ressources humaines
dustrie. Nous sommes actuelle- ont la cote en ce moment. “Je
ment sur des recrutements un pense surtout au responsable des
peu plus top, avec des recherches relations sociales, au responsable
de DSI, de DRH… qui aient une fiscal en entreprise… Les sociétés
vision plus business”, indique ont des besoins de compétences”. revanche, cette étape est moins
Celles-ci ayant besoin d’être ras- indispensable qu’autrefois. “Il y
surées et de renforcer leurs acti- a beaucoup plus d’opportunités
“J’ai encore le sentiment vités, Coralie Rachet assiste à professionnelles sur Paris qu’ail-
une hausse des demandes sur leurs en France. On y trouve de
que Paris est un bon l’expertise. “Beaucoup de trésoriers nombreux postes d’experts, dans
sont recherchés, des consolideurs les sièges sociaux…, assure Coralie
tremplin en termes de carrière.” dans l’entreprise. On constate une Rachet. J’ai encore le sentiment
pénurie d’experts en marketing que Paris est un bon tremplin en
digital et beaucoup de besoins termes de carrière pour les cadres.
Coralie Rachet, directrice France d’ingénieurs en supply chain. La Beaucoup de sièges de grands
chez Robert Walters. Globale- tendance est à l’expertise et à l’in- groupes s’y trouvent, c’est un peu
ment en Île-de-France les sec- ternational”, indique la directrice un passage obligé”.
teurs porteurs s’articulent plus France chez Robert Walters. Elle Bruno Fadda, quant à lui, estime
autour des services au sens large ajoute en effet qu’actuellement, que le moyen d’accélérer sa car-
que de l’industrie, selon Bruno 10 % à 20 % des recrutements rière se trouve ailleurs. “Je ne
Fadda, associate director de concernent des postes à dimen- suis pas persuadé que Paris et sa
Robert Half finance et compta- sion internationale. Une deman- région soient un passage obligé
bilité. “Cela comprend notam- de en forte hausse ces dernières dans la carrière d’un cadre. Pour
ment les services aux entreprises, années. moi, une expérience à l’étranger
précise-t-il. Les sociétés qui sont est beaucoup plus significative.
dans l’environnement se portent UN PASSAGE OBLIGÉ ? Et il ne faut pas oublier qu’il y a
bien ainsi que le luxe, l’immobilier Pour certains, la capitale est un de très belles structures en pro-
d’entreprise et le textile. Parmi passage obligé dans une carrière. vince”. Ainsi, tout dépend du
les profils les plus recherchés, on Riche en sièges sociaux, la région type de poste que vous sollicitez
trouve le contrôleur de gestion offre de nombreuses opportuni- et du rythme de vie qui est le
au sens large, ceux des métiers tés, notamment sur les fonctions vôtre. Stress, difficultés de cir-
de la comptabilité quels qu’ils supports. Pour d’autres en culation, prix de l’immobilier…

20 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P018-023_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:06 Page21

la capitale n’a en effet pas bonne pas croire que les Parisiens cher-
réputation. Mais les Parisiens chent tous à fuir, ce n’est pas le
sont-ils vraiment retenus contre cas, bien au contraire. Et lorsqu’ils
leur gré ? souhaitent partir, ce sont plutôt
pour de grandes villes. Je ne
PAS DE RAS-LE-BOL EN VUE constate pas chez eux de grand
“Ici, le rythme de travail est très ras-le-bol ou de saturation. Le
intensif, même si on commence coût de la vie est bien évidemment
sa journée un peu plus tard qu’en plus élevé qu’en province, mais
province. Et le coût de la vie y est les salaires également”, rapporte
plus élevé”, avertit Coralie Rachet. Bruno Fadda.
De ce fait, elle Car si la vie à la
constate que l’at- capitale est parfois
tractivité pour la “Il ne faut pas plus stressante,
région devient elle peut aussi être
moins forte au fur croire que les riche et très diver-
et à mesure que tissante. Une rai-
l’âge progresse. Parisiens son mise en avant
En effet, une fois par beaucoup de
parent, il semble- cherchent tous jeunes cadres qui
rait que la qualité y voit une façon
de vie prenne le à fuir.” de lier l’utile à
pas sur le reste. l’agréable. “Paris
“À Paris, nous évoluons dans un est une plateforme, c’est une ville
univers où le sentiment de stress qui bouge beaucoup et les gens
est plus fort et l’équilibre entre viennent de partout. On se rend
vie personnelle et professionnelle rapidement compte qu’il y a peu
moins aisé. Cependant, il ne faut de vrais Parisiens à Paris. u

Formations pour adultes IFOCOP

En moins d'un an un diplôme, un métier,


un emploi 83 % de nos stagiaires ont
retrouvé un emploi en 2012

Découvrez nos formations cadres


• Responsable marketing stratégique et
• Responsable système QHSE
Diplôme niveau II reconnu par l’État management commercial option marketing digital
Diplôme de Responsable de l’analyse et du développement stratégiques
• Responsable paie des marchés niveau II reconnu par l’État
Certification professionnelle FFP
• Développeur intégrateur web
• Responsable ressources humaines
www.la-manivelle.com - Madec and Co - Photo © Ifocop - Axel Saxe

Diplôme niveau II reconnu par l’État


Certification professionnelle FFP
• Développeur intégrateur web option PHP orienté objet
• Responsable centre de profit Diplôme de développeur intégrateur web niveau II reconnu par l’État
Certification professionnelle FFP
• Chef de projet marketing internet et conception de site
• Acheteur Diplôme niveau II reconnu par l’État

Contactez-nous au 01 56 34 69 91 • Community manager


Certification professionnelle FFP
narakelian@ifocop.fr

Toutes les formations de nos 8 centres en Ile-de France sur www.ifocop.fr


Organisme conventionné par le Ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme et le Conseil Régional d’Ile-de-France Une force pour l’emploi
P018-023_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:06 Page22

ZAPPING ZOOM SUR


PARIS

françaises. Ainsi, Bruno Fadda en province. Il s’agit d’une zone


“Malgré ce que l’on peut dire, évoque une étude de rémunération concentrée en termes d’activité
récemment publiée par Robert économique et l’on trouve déjà
Paris continue à attirer.” Half et qui stipule que sur une beaucoup de candidats sur place”,
base 100 à Paris, Rhône-Alpes se explique Bruno Fadda.
u Lorsque l’on est en poste c’est trouve entre 10 % et 12 % en Coralie Rachet vient ajouter que
d’autant plus facile de s’intégrer. dessous, un écart qui atteint le marché de l’emploi cadre pari-
L’environnement culturel y est 15 % si l’on compare à Paca. sien nécessite certainement d’être
extrêmement riche, on en trouve plus adaptable et créatif dans sa
pour tous les goûts. Malgré tout DES RECRUTEMENTS recherche. Il faut être flexible et
ce que l’on peut dire, Paris conti- PLUS LABORIEUX ne pas partir à la recherche d’un
nue à attirer pas mal”, reconnaît Plus d’opportunités, des salaires copier-coller de ce que l’on a connu.
Coralie Rachet. Sans compter plus élevés… Attention cependant, “C’est pourquoi je recommande de
que si la vie est certes plus chère, tout n’est pas rose dans la ville bien benchmarker auparavant.
les salaires sont globalement plus lumière qui n’échappe pas à la Enfin il faut savoir que ces der-
élevés que dans les autres régions conjoncture. “Beaucoup de nières années, le processus de recru-
groupes ont été restructurés cette tement s’est allongé et est désormais
année, donc les recrutements et de deux à trois mois. En parallèle,
FOCUS SUR SGS FRANCE les salaires ont été gelés, explique les interlocuteurs se sont également
Filiale du Groupe SGS, spécialiste de la directrice France chez Robert multipliés. Le niveau d’exigence
l’inspection, du contrôle, de l’analyse et Walters. Les augmentations ont est plus élevé, il faut être prudent.
de la certification, SGS France annonce pas été plus individuelles et les recru- Mais des entreprises ont perdu
moins de 400 recrutements pour 2014. Parmi tements sont repartis au mois de des candidats de valeur par
eux, 150 postes sont destinés aux cadres. Ces septembre. La reprise est bonne manque de réactivité, et c’est d’ail-
embauches concernent tous types de métiers. autant dans les PME que dans leurs ce qui a permis aux PME de
“Nos métiers du contrôle, de l’analyse et de les grands groupes. Il y a donc tirer leur épingle du jeu”. Selon
la certification sont toujours porteurs, même une relance des intentions de elle, un provincial qui souhaiterait
dans le contexte conjoncturel actuel, rapporte recrutements, il semblerait que se lancer dans l’aventure ne doit
Francis Bergeron, DRH de SGS France. Notre la tendance s’inverse”. Mais si les pas hésiter à se faire accompagner
périmètre d’action est porté par la diversité opportunités sont de nouveau au car le marché est plus visible en
de nos secteurs, ce qui nous permet d’avoir rendez-vous en 2014, s’adressent- régions. Mais attention ! Paris,
un large panel de postes à proposer aux elles pour autant aux candidats on aime ou on déteste… Franchir
candidats, confirmés ou jeunes diplômés, issus d’autres régions ? “L’Île-de- le pas exige une vraie réflexion en
de tous profils”. Parmi les plus recherchés, France n’est pas un marché com- amont pour s’assurer d’une bonne
on trouve des ingénieurs agro-alimentaires, pliqué, nous ne rencontrons pas adéquation entre vous, vos projets
des chargés d’affaires, des auditeurs RSE, ou de difficultés pour y attirer les et la ville lumière. ■
des directeurs d’études en biologie cellulaire. cadres. C’est même plus compliqué

FOCUS SUR ACCENTURE


Accenture est une entreprise internationale de conseil qui accompagne les plus
grandes entreprises et administrations dans leurs transformations, de la
stratégie à la mise en œuvre des recommandations. À l’heure du Smac (Social,
mobilité, analytique, cloud), Accenture aide les entreprises et administrations à
relever les enjeux de ces quatre révolutions technologiques en alliant des savoir-
faire pointus à la fois dans le conseil et le numérique.
Actuellement, 5 000 personnes travaillent en France à Paris, Nantes, Toulouse et
Sophia Antipolis. Pour 2014, “Accenture prévoit entre 800 et 1  000 recrutements
sur des profils de consultants juniors, consultants fonctionnels expérimentés en
systèmes d’information (SAP), architectes, ingénieurs d’étude et développeurs
informatiques juniors et expérimentés, experts en cloud, mobility, sales force,
success factors, workday, gestion de projet, ou encore consultants expérimentés
en marketing/ digital, supply chain, risque des assurances, comptabilité
bancaire, transports et tourisme, banque de détail ou d’investissement,
actuariat, réseaux/ Telecom”, indique Lise Gallard, consultante.

22 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com

A
AP
P018-023_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:06 Page23

PR
PROGRAMME
OGRAMME EXE
EXECUTIVE
CUTIVE
DIRECTEUR
DIRECTEUR COMMERCIAL
COMMERCIAL C
COMPTES
OMPTES CLÉS
Diplôme visé à Bac + 5 de l’Ecole ICD conférant au grade de Master

Dev
Devenez
enez llee « business par
partner
tner » de vos
vos compt
comptes
es cl
clés
és

Prochaine rentrée PParis


aris : Juin 2014
Programme à temps partiel – 50 jours / 14 mois
Contact : igsfc@groupe-igs.fr
Contact igsfc@groupe-ig
01 800 97 56 99

www.formationcontinue.groupe-igs.fr
tinue.groupe-igs.fr
.groupe-igs.fr

AP Courrier Cadres
Cad
dres 200x267.ind
dd 1
dd 23
23/01/14
3/0
/01/14 12:16
P024-025_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:07 Page24

ZAPPING LIVRES par Mathieu CÉCÉ

COMMENT APPRIVOISER
GÉRER LA CRISE EN L’AVENIR…
ENTREPRISE ? Deux grands témoins et acteurs de
notre époque se penchent sur l’avenir
que réserve aux générations suivantes
le XXIe siècle. Leur immense expé-
rience les incite à un optimisme tem-
péré de réalisme  : le lourd héritage
du passé ne doit pas nous empêcher
de croire en un monde de tous les
possibles.
Économie du futur, nouveaux maté-
riaux, mondialisation, éducation et
formation permanentes grâce aux
outils informatiques, nanotechnolo-
gies, expansion de la démocratie mais
aussi aggravations des risques qui
la menacent avec la prolifération
d’armes nouvelles, le développement du terrorisme, l’ouverture de nouvelles
zones de conflits… tous ces thèmes sont abordés avec lucidité et finesse
dans ces éclairants regards croisés sur notre avenir. ■
Avec nous, après nous… de Shimon Peres et Jacques Attali, Éditions BakerStreet Fayard,
288 pages, 19,50 euros.
Depuis plusieurs années, pas une semaine
ne passe sans que les médias ne sollicitent
l’opinion par le terme de “crise”, utilisé
pour à peu près tout ou n’importe quoi :
crise géographique, crise financière, crise
sociale, crise sanitaire, crise environne-
GPEC : LA CAISSE
mentale, crise politique, crise écono- À OUTILS
mique, crise de l’emploi… Les sociétés ont aujourd’hui à relever
Notre civilisation serait-elle confrontée de nombreux défis concernant la com-
à un long cortège ininterrompu de crises, pétitivité, l’efficacité, la réactivité, le
plus ou moins graves, plus ou moins social. La Gestion Prévisionnelle des
impactantes, plus ou moins anticipées ? Emplois et des Compétence (GPEC)
Mais, au fait, qu’est-ce qu’une crise pour est un outil indispensable pour répon-
les entreprises  ? Sont-elles à même de dre à ces problématiques.
s’organiser et d’y survivre  ? Ont-elles Véritable boussole du management
une idée de l’effet sur leur fonctionne- stratégique, elle permet de réduire de
ment  ? Une tension de trésorerie  ? Un façon efficace l’écart entre les besoins
redressement judiciaire  ?... de l’entreprise et ses ressources
Fort de ce constat, et dans la continuité humaines. Elle va donc accompagner
de ses précédentes publications sur les les projets de développement de l’or-
risques en entreprise, l’auteur décide de ganisme.
s’atteler à cet enjeu  majeur  : la gestion La nouvelle édition de ce livre envisage
de crises au sein des organisations, la GPEC comme un projet afin de
quelles qu’elles soient. générer une véritable dynamique.
Ainsi, à la lecture de cet ouvrage, vous Fort d’un retour d’expérience de plu- • de gérer les écarts,
serez en mesure d’engager une réflexion sieurs entreprises, l’auteur, praticien • de dynamiser les compétences.
et une mise en œuvre opérationnelle en GPEC, a rassemblé les outils stra- Dans cette “boîte à outils”, les tableaux
adaptée à votre contexte d’entreprise. ■ tégiques propres à cette démarche. de bord ne sont bien sûr pas oubliés. ■
Il livre ainsi des kits qui vous permet-
La gestion de crise en entreprise (2e édition) de La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des
tront  : Compétences de Jean-Pierre Ledoux chez
Jean-David Darsa chez Gereso Édition.
167 pages, 23 euros. • de faire l’inventaire des compétences Afnor Éditions. 280 pages, 24,64 euros HT.
de l’entreprise,
• de définir les contributions,

24 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P024-025_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 17:08 Page25
P026-027_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:08 Page26

ZAPPING AGENDA par Aline GÉRARD

SALON DES ENTREPRENEURS de très nombreux postes à Paris, FRANCHISE EXPO PARIS
DE PARIS en région parisienne et en province.
Parmi les emplois proposés : com-
mercial et ingénieur commercial,
chargé d’affaires, de clientèle,
chef de ventes, chef de produit,
chef de secteur, consultant
(finance, assurance, gestion de
patrimoine), directeur d’agence,
animateur de réseaux, manager
de rayon, adjoint et directeur de
magasin, chef de département,
contrôleur de gestion... Un espace
coaching, animé par des profes-
sionnels du recrutement, est à la
disposition des candidats pour
des conseils sur la gestion de leur
carrière, la rédaction des CV et
lettres de motivation. La 32e édition du salon Franchise
Tout comme 60 000 créateurs Porte de Champerret à Paris Expo Paris aura lieu du 23 au
et dirigeants d’entreprises, par- www.jobrencontres.fr 26 mars, Porte de Versailles. L’oc-
ticipez au 21e Salon des Entre- casion de retrouver les réseaux
preneurs les 5 et 6 février 2014 IT MEETINGS qui recrutent, des conseils ou de
au Palais des Congrès de Paris ! participer à des ateliers.
Avec 400 partenaires et expo- Plus de 500 exposants provenant
sants, 200 conférences et ateliers, de 87 secteurs d’activités différents
100 personnalités économiques et issus de 22 pays sont attendus.
et entrepreneurs emblématiques, Les organisateurs prévoient près
800 experts et conseils en consul- de 35 000 visiteurs. Des profes-
tations individuelles gratuites, sionnels capables d’accompagner,
l’événement met à votre dispo- IT Meetings est un salon busi- de conseiller et d’informer les
sition un concentré d’informa- ness dédié aux professionnels de entrepreneurs seront présents au
tions, de solutions et d’expertises l’IT (constructeurs, éditeurs, opé- travers d’échanges, de conférences
pour assurer la réussite de votre rateurs télécoms), aux fournis- et d’ateliers gratuits. Ils rensei-
projet. seurs d’infrastructures, aux pro- gneront les visiteurs sur la fran-
Paris, Palais des Congrès-Porte fessionnels de la mobilité et aux chise et la création d’entreprise.
Maillot experts de la sécurité dont l’ob- Paris, Porte de Versailles
www.salondesentrepreneurs.com jectif est de  favoriser le face à www.franchiseparis.com ■
face direct entre Top décideurs
CARREFOUR DES CARRIÈRES et exposants. Les  rendez-vous et
COMMERCIALES déjeuners d’affaires sont ciblés
Pour faire face aux difficultés du et pré-organisés en amont de
marché, les entreprises doivent l’événement. 6 conférences plé-
renforcer leur force de vente et nières sont également proposées,
les commerciaux sont toujours ainsi que 6 ateliers d’expert.  Ce
très recherchés. C’est ce que salon business des réseaux de la
vous pourrez constater lors de la mobilité et du cloud computing
71e édition du salon Carrefour est accessible uniquement sur
des Carrières commerciales qui accréditation. Il se tiendra les u Retrouvez
se tiendra le 6 mars à Paris. Elle 19 et 20 mars 2014 à Cannes. tous les événements à venir
et bien plus encore sur :
réunira une quarantaine d’en- Palais des Festivals et des Congrès
treprises, tous secteurs d’activité de Cannes courriercadres.com
confondus, qui vous proposeront www.it-meeting.fr

26 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P026-027_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:08 Page27
P028-029_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:08 Page28

ZAPPING CONJONCTURE par Aline GÉRARD

OFFRES D’EMPLOI CADRE


Nombre d’offres publiées par l’Apec
(Association pour l’emploi des cadres)

60000 58 080 57 499 56 662


55 506 56 494
52 548 53 901
50 484 51 801 51 821
50000 48 594
42 457
40 333
40000

Chaque mois, retrouvez 30000

quelques-uns des principaux 20000

10000
indicateurs économiques.
0 Nov. Déc. Jan. Fév. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov.
2012 2013
Source : Indicateur mensuel Apec des offres d’emploi cadre, décembre 2013.

CHÔMAGE
Taux de chômage au sens du BIT en France métropolitaine

Ensemble 10,4 10,5 + 0,1 + 0,6


15-24 ans 24,5 24,5 0 0
25-49 ans 9,5 9,5 0 + 0,5
50 ans ou plus 7,5 8 +0,5 + 1,1
Données CVS, en moyenne trimestrielle - France métropolitaine
Champ : France métropolitaine, population des ménages, personnes de 15 ans ou plus - Source : Insee, enquête Emploi, une fois neutralisé l’effet lié à la rénovation du
questionnaire 2013.
(p) provisoire

INFLATION CRÉATIONS D’ENTREPRISE


En décembre, les prix à la consommation ont augmenté de Évolution des créations d’entreprise,
avec ou sans les auto-entrepreneurs

%
+ 0,7
50000
7

0
62

17
2
06

40000 Créations
45

45
03

auto-entrepreneurs
45

45

inclus (données
brutes)
sur un an.
30000
Source : Insee, janvier 2014.
4

20000
1

68
8

45

CROISSANCE
06

99
22
22
22

Créations hors
21

auto-entrepreneurs
(données corrigées
Au troisième trimestre, le PIB en volume a baissé de 10000 des jours ouvrables
et des variations

%
- 0,1
saisonnières)

0 2013
e

e
br

br

br

br
em

to

m
ve

ce
Oc
pt


No
Se

Source : Insee, décembre 2013. Source : Insee, janvier 2014.

28 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P028-029_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:09 Page29

Partenaires Officiels
PALAIS
05 &06 DES
CONGRÈS
FÉV. 2014 PARIS
Un événement

VOUS SOUHAITEZ
CRÉER VOTRE ENTREPRISE ?

L'ÉVÉNEMENT N°1 DES CRÉATEURS & DIRIGEANTS D'ENTREPRISES


Avec

Médias Officiels

INVITATIONS
salondesentrepreneurs.com
CODE
INVITATION

1cca
P030-035_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:09 Page30

AU SOMMAIRE
P. 36 Les princes de l’informatique et du Net
P. 42 Grenouilles devenues bœufs !
P. 48 Les Studieux
P. 50 D’où viennent les patrons du cac 40 ?

30 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P030-035_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:10 Page31

À LA UNE

Ces grands
patrons
qui se sont faits
tout seuls
Il est plus facile de devenir patron lorsqu’on est issu d’une
famille de dirigeants, qu’il s’agisse ou non
d’entrepreneurs. Mais la transmission filiale n’est pas la
seule manière de réussir professionnellement. De grands
dirigeants ont su mobiliser leur flair et leurs ressources
intellectuelles propres au service de projets qui les ont
portés aux sommets de la sphère économique. Chacun
d’eux, avec leur parcours et leur personnalité, incarne
autant d’exemples à observer.

Dossier réalisé par Chloé GOUDENHOOFT

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 31


P030-035_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:10 Page32

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

R ien ne naît de
rien, disait déjà
Lucrèce au pre-
mier siècle avant
notre ère (De la
nature des choses). Cela vaut
aussi pour les patrons qui se sont
faits tout seuls. Personne ne réus-
sit en marge de tout contact, par
le simple fruit de son travail
acharné ou de sa volonté de fer.
ont su s’enrichir d’imprévus et
saisir l’occasion. Ils ont surtout
réussi à puiser en eux-mêmes
les ressources nécessaires pour
gravir les échelons ou faire pros-
pérer leur activité. Qu’ils soient
passés par le système académique
ou non.
Réussir tout seul ne signifie donc
avoir la foi et être prêt à soulever
des montagnes  ! La motivation
pour se lancer peut être d’origine
multiple. Le moteur de l’argent
et le désir d’en gagner beaucoup
reviennent souvent dans les bio-
graphies. Mais parfois, ce choix
est aussi motivé par l’envie de se
sortir, soi-même et ses proches,
d’une situation difficile. Dans les
interviews, sans surprise, ce sont
Le succès professionnel ou entre- des raisons plus “nobles” qui sont
preneurial dépend aussi de ren- avancées telles que l’envie d’in-
contres, de hasards et d’oppor- “Les bons artistes dépendance, la curiosité pour la
tunités. Mais tout le monde ne nouveauté ou le goût des chal-
part pas du même point. Il est
copient, les lenges. Quel que soit le motif
plus facile pour un François- grands artistes qui pousse ces patrons à toujours
Henri Pinault de se retrouver à se développer ou se renouveler,
la tête d’un grand groupe que volent.” ils se montrent tous animés par
pour un citoyen lambda. Se faire la passion. Myriam Maestroni,
tout seul, dans le sens choisi pas rester isolé. Au contraire, ex PDG de Primagaz et aujour-
pour ce dossier, ne signifie pas s’inspirer des autres et de ce qui d’hui présidente d’Économie
s’être lancé uniquement en auto- nous entoure fait partie des clés d’énergie, le reconnaît. Person-
didacte, mais plutôt s’être initié du succès. Les patrons qui ont nellement, son engagement dans
soi-même à l’entrepreneuriat ou le mieux réussi sont aussi ceux les enjeux énergétiques dépasse
au monde des grandes entre- qui ont su observer les tendances la sphère strictement profession-
prises. Les patrons dont ces et exploiter à leur compte les nelle : elle écrit aussi sur le sujet
quelques pages relatent les par- meilleures idées. Steve Jobs le et s’y intéresse intimement. C’est
cours ne sont pas issus de familles reconnaissait ouvertement  : “Il d’ailleurs son implication qui l’a
d’entrepreneurs ou de grands faut savoir prendre ce que emmenée là où elle se trouve
dirigeants. Ils n’ont pas eu de l’homme fait de mieux et le refa- aujourd’hui. “On ne réalise rien
mentor, familial ou autre, mais çonner pour pouvoir l’intégrer d’important si on le fait sans
dans votre propre œuvre. Picasso passion, pour paraphraser
avait une maxime pour ça : ‘Les Hegel  !, rappelle-t-elle. C’est le
bons artistes copient, les grands moteur qui nous permet de nous
artistes volent.’ Et à Apple, on engager plus loin. Il faut aussi
n’a jamais eu de scrupules pour faire des choix et bien réfléchir à
prendre aux meilleurs” (Steve ce que nous voulons. Si l’on mène
Jobs, Walter Isaacson, JC Lattès). une vie qui ne nous plaît pas,
Amancio Ortega, le discret fon- c’est qu’il faut en changer, ou
dateur de Zara, s’est aussi inspiré adopter d’autres valeurs !”. À ses
des patrons qu’il a servis pendant yeux, cela va de pair avec le cou-
sa jeunesse pour bâtir son propre rage d’être soi, de regarder la
empire textile. réalité du monde telle qu’elle est,
mais aussi de traiter l’autre avec
VIVRE SELON SES CHOIX écoute et respect. Mais cet argu-
Mais puiser dans son environ- ment n’est pas non plus généra-
nement ne suffit pas pour devenir lisable… La réussite décide par-
un grand patron. Il faut aussi fois de faire des choix et dire

32 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P030-035_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:10 Page33

OÙ SONT LES FEMMES ?


Un regret majeur concernant ce proportion reste supérieure aux
dossier  : le manque de femmes  au moyennes mondiale (24 %) et
palmarès. Seuls deux profils sur européenne (25 %).
quinze concernent des parcours Quant aux patronnes qui se sont
féminins. Mais ce fait reflète aussi faites toutes seules, elles existent,
une réalité  : le nombre moins mais semblent rares. Peut-être faut-il
important de femmes à la tête des y voir l’illustration du complexe de
entreprises. Une étude “International Cendrillon décrit par Colette Dowling.
que les grands patrons sont de business report 2013” effectuée par le De peur d’être indépendantes, de ne
grands philanthropes serait évi- cabinet d’audit et de conseil Grant plus être femmes ou de ne pas être
demment abusif. Certains recon- Thornton rappelait, en mars 2013, aimées, et parce que leur éducation
naissent le rôle primordial de que 26 % de femmes seulement les a formatées en ce sens, les
leurs équipes et l’importance de étaient présentes aux postes de femmes elles-mêmes saboteraient
travailler à plusieurs pour devenir direction en France. Sur un an, ce leur propre existence. Ou auraient
plus intelligents et plus efficaces. chiffre était en progression de 2 %. Il besoin d’une figure tutélaire pour
Certains agissent mus par d’au- faut toutefois souligner que cette réussir  ? Pour l’instant, peut-être…
tres nécessités... “La loyauté ne
figurait pas parmi les priorités
de Steve Jobs, explique Andy
Hertsfeld, un des premiers déve-
loppeurs d’Apple cité par Walter
Isaacson. Ce serait même un anti
Monsieur Loyal. Il a abandonné est plus difficile de rebondir après français portent majoritairement
en chemin nombre de gens dont un échec en France que dans sur… les responsabilités et les
il était proche.” d’autres pays. Cet état d’esprit tracas.
se reflète quand on compare la Ce dossier présente d’ailleurs peu
DE L’ÉCHEC, OH OUI  ! France aux États-Unis. Une de patrons étrangers installés en
Le grand patron est donc celui enquête1 du groupe Fiducial de dehors de l’Hexagone dans le
qui prend des décisions et qui 2007 révélait que 9 entrepre- but de souligner justement les
les assume, même s’il court un neurs américains sur 10 esti- modèles de réussites propres au
risque. Car réussir pays. La France met-
signifie aussi se lancer trait-elle des bâtons
dans l’inconnu  : ne
peuvent grimper que
“Réussir signifie se lancer dans les roues de
ceux qui souhaitent
ceux qui n’ont pas dans l’inconnu  : ne peuvent parvenir au sommet
peur de tomber  ! sans reproduire le
“L’entrepreneur doit
grimper que ceux qui n’ont pas schéma de carrière
avant tout oser !, peur de tomber  !” des élites ? Peut-être
explique Liliane Helt, un peu… Mais le
directrice de Carrières problème ne se
Conseils. Il ne doit pas reculer maient que leurs compatriotes réduit pas uniquement à une
face à la moindre difficulté. avaient le goût d’entreprendre, question de mentalité franco-
L’échec fait partie de la vie d’un contre un Français sur deux. française. Le sondage Ipsos révèle
entrepreneur, il ne faut pas le 55 % des dirigeants français de que 94 % des interrogés recon-
vivre comme un drame. En très petites entreprises se voyaient naissent que les échecs sont
revanche, il faut savoir tirer les comme des “ ‘indépendants ou source d’apprentissage et que la
leçons des obstacles rencontrés des autodidactes’ alors que 51 % prise de risque est un facteur
pour ne plus répéter les mêmes des répondants américains se important de réussite.
erreurs.” Or, la France aurait plu- voyaient comme des ‘managers
tôt tendance à les stigmatiser… ou des développeurs’”. Si l’on COMME DES ÉPONGES
et à rendre l’échec rédhibitoire. demande aux patrons américains Mais cette prise de risque résulte
Comme le montre un sondage ce que signifie pour eux diriger parfois aussi d’une part d’in-
réalisé par Ipsos en décembre leur propre société, ceux-ci affir- conscience  ! C’est ce que Bill
2013 pour le ministère du ment que c’est un gage de tran- Atkinson, un programmateur
Redressement Productif, 53 % quillité et d’indépendance. Les d’Apple, appelle la force de la
des Français considèrent qu’il réponses de leurs homologues naïveté, selon Walter Isaacson. u

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 33


P030-035_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:14 Page34

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

u Il est celui qui a trouvé com-


ment permettre aux fenêtres de
se chevaucher sur un écran d’or-
dinateur sans que celle “placée
dessous” n’occulte l’autre “placée
dessus”. L’auteur de Steve Jobs
raconte qu’Atkinson s’était fait
un point d’honneur d’y parvenir
parce qu’il était persuadé d’avoir
observé cet effet d’empilement
au Parc (Palo Alto Research Cen-
ter). “Ignorant que personne ne
l’avait fait avant moi, j’étais per-
suadé que c’était faisable”, aurait l’école représente – ou a pu repré- Pas forcément. “Les institutions
indiqué le programmateur. Bien senter – un marchepied consé- passent parfois des heures à se
souvent, nombre des patrons qui quent vers l’entrepreneuriat ou demander comment ouvrir les
se sont faits tout seuls recon- les grandes entreprises. “Je crois grandes écoles. Qu’on les laisse,
naissent avoir bénéficié de cette à la méritocratie et je vais y elles vont bien ! Que l’on se préoc-
force  ! “Il y a des choses que j’ai croire jusqu’à ce que je parte ! Il cupe plutôt de voir comment
faites, parce qu’on ne m’a pas faut tout faire pour qu’il y en ouvrir davantage les universités
expliqué que ce n’était pas possi- à l’entreprise. Il y a donc en
ble”, admet Fabrice Larue, pré- amont énormément de choses à
sident de Newen (TelFrance, Be faire pour que la suite ne soit
Aware, Capa). Patron qui n’a pas “Il faut avoir la foi pas aussi fermée. Car il est vrai
passé le bac, il juge même que qu’il y a aussi une ‘mafia’ fran-
cette absence de cadre acadé-
et être prêt à çaise entre les HEC, les polytech-
mique et universitaire a joué soulever niciens, les énarques... Le monde
pour lui comme un atout. ne peut pas être aussi simplifié.”
“Comme je n’ai pas fait d’études, des montagnes  !” Un self-made-man tel que Xavier
je n’ai pas de schémas de pensées Niel a décidé d’ailleurs de faire
préprogrammés. Quand je me fi des institutions et de mettre
confrontais à une situation nou- ait, explique Mercedes Erra, qui ses capacités informatiques direc-
velle ou à un métier que je ne en est le fruit. Après, nous tement aux services de son sens
connaissais pas, je posais des sommes dans une période où c’est des affaires. Et cette capacité est
questions iconoclastes, par bon plus difficile. Mais quel est le celle qui fera la différence entre
sens. Parfois je racontais des levier pour faire passer des idées toutes. Car avoir une idée de
bêtises  ! Mais d’autres fois, je fortes dans un pays, pour faire génie ou grimper assidûment
soumettais des propositions aux- en sorte que les gens se sentent tous les échelons d’une entreprise
quelles les spécialistes ne pen- bien dans une nation ? C’est ne suffit pas pour arriver au som-
saient pas.”  Curieux, il a appris l’école. On croit que l’école n’a met. Les grands patrons sont
en s’imprégnant de ce que lui pas changé, mais c’est faux. Si avant tout des hommes et des
expliquaient les autres, comme vous regardez les programmes, femmes qui savent diriger leurs
une éponge, et n’hésitait pas à vous ne les reconnaissez plus. collaborateurs et les faire adhérer
remettre en question les évi- Deuxièmement, l’ascenseur social à un projet qui trouve, ensuite,
dences comme ses propres n’existe pratiquement plus. On parfaitement sa place au cœur
croyances. a confondu en France la notion de la société. ■
d’égalité avec le fait de traiter
VOUS AVEZ DIT BUSINESS  ? 1 - Réalisée auprès de 1 000 dirigeants de TPE
tout le monde de la même américaines et 500 dirigeants de TPE
Cela dit, le cadre académique manière. Et ce n’est pas la bonne françaises, cité par lentreprise.lexpress.fr.
n’est pas non plus à rejeter en solution.2” S’agit-il alors de remet- 2 - Courrier Cadres n°69, mars 2013.
bloc. Pour des porteurs de projets tre en cause le principe des
ou de jeunes ambitieux issus de grandes écoles, accusées de per-
milieux pas forcément privilégiés, pétrer la reproduction des élites ?

34 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P030-035_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:14 Page35

PUBLI REPORTAGE

Les compétences
n’ont pas de handicap
Airbus Defence and Space, également de faire tomber certains
une entreprise tabous. Il faut sans cesse en parler pour
« handi-accueillante » ? que cette idée d’enrichissement par la
Oui, tout d’abord en terme d'accessibi- diversité fasse son chemin. «C'est la
lité, nous avons notamment installé raison pour laquelle nous lançons régu-
des rampes d’accès, des portes élargies lièrement des campagnes de sensibili-
et des dispositifs d’ou- sation auprès de nos
verture automatique, salariés. L'occasion de
mis en place des pro-
cédures d'évacuation
“ Chez Airbus leur rappeler que le
Defence and Space , handicap ne se remar-
MetaPole: Le site d'Airbus Defence and Space
spécifiques et nous fai-
sons régulièrement
le handicap ne fait pas que pas nécessaire-
ment. Rappelons que
à Elancourt (Yvelines).
de différence.
Cassidian SAS, Airbus Defence and Space
appel à un ergonome
pour adapter les postes ” le handicap est visible
dans 10% des cas seu-
de travail. Nous avons, par exemple, lement» souligne Didier Lepitre, (Direc-
depuis le 01 janvier 2014 est une division
du groupe Airbus. Née du regroupement récemment ajusté les conditions de tra- teur du site d'Elancourt et responsable
des activités de Cassidian, Astrium et Airbus vail d’un ingénieur malentendant en du fonctionnement des sites Européens).
Military, cette nouvelle division est le CDD ; c’est un engagement fort sur
numéro un européen de l’industrie spatiale lequel s’appuieront nos actions futures. Comment concilier
et de la défense, le numéro deux mondial Nous communiquons auprès de l’en- efficacement recrutement
de l’industrie spatiale et fait partie des dix semble des salariés sur les apports de et handicap ?
premières entreprises mondiales du secteur
la diversité et sur l’acceptation du han- «Lorsque je rencontre des jeunes han-
de la défense. Elle réalise un chiffre
d’affaires annuel d’environ 14 milliards
dicap visible et invisible. En effet, 90% dicapés sur les forums emploi je suis
d’euros avec un effectif de quelque de nos collaborateurs sont des cadres toujours bluffé par leur énergie et leur
40 000 employés. Convaincue que la et/ou ingénieurs et beaucoup pensent ténacité. Ils sont malheureusement peu
diversité est un vecteur de performance, que se déclarer en situation de handicap nombreux à poursuivre de longues
elle met en œuvre de nombreuses risque de mettre un frein à leur carrière. études post-Bac, ce qui constitue un
initiatives en faveur de l’insertion des Pourtant, chez Airbus Defence & Space, frein à l’embauche dans notre entreprise
personnes en situation de handicap. le handicap ne fait pas de différence. qui recrute principalement des Bac+5
Depuis 2009, notre entreprise est expérimentés en situation de handicap.
signataire d’un accord qui s’articule Comment un manager œuvre- Il faut savoir lire entre les lignes du CV
autour de 3 axes majeurs  : recrutement
et accompagnement professionnel,
t-il en faveur du handicap ? et, outre les compétences, nous devons
information et communication et
Le manager est un catalyseur d’inté- surtout y déceler des potentialités»
adaptation. gration pour ses équipes. S’il doit être déclare Pascal Baudin (Responsable
attentif à ce que le salarié en situation d'une direction d'ingénierie sur le site
de handicap évolue dans un contexte d'Elancourt). Dans cette optique, le
porteur de réussite, il ne doit pas pour service de recrutement du groupe a
autant le surprotéger, bien au contraire : créé une cellule Diversité spécialisée
il a le profil requis, c’est donc un colla- dans le recrutement des personnes en
borateur comme un autre. Et récipro- situation de handicap. ■
quement, le salarié ne doit pas « jouer »
mission-handicap@cassidian.com de sa différence. L’entreprise fait en
sorte qu’il réussisse mais ne transige
www.jobs.airbus-group.com jamais sur les compétences. Elle s’efforce
P036-040_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 18:09 Page36

À LA UNE
beaucoup d’argent, c’est sous le sapin de Noël familial de l’année 1981
CES GRANDS PATRONS qu’il en trouve le moyen : un ordinateur personnel Sinclair ZX81, la
QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS porte du Minitel. Il se passionne alors pour l’informatique, apprend à
bidouiller le réseau et se lance dans les affaires dès l’âge de 16 ans. Il
ne poussera pas ses études plus loin que le bac. Par le biais de

XAVIER NIEL
rencontres, et grâce à ses capacités techniques, il aiguise ses premières
armes avec le Minitel Rose, notamment auprès de la société Fermic.
Cette aventure, à laquelle s’adossent des investissements dans des sex-
shops, l’emmèneront plus tard à se confronter à la justice. Dès le début
des années 1990, il rachète 50 % des parts de la société qui est alors
rebaptisée Iliad. Au même moment, Xavier Niel commence à s’intéresser
à l’Internet. Il joue d’abord le rôle de Business Angel dans le dévelop-
pement de Worldnet, un des premiers fournisseurs d’accès grand
public à Internet en France. Il diversifie en parallèle ses activités sur le
En 2013, il était le 10e des milliardaires français, selon le magazine Minitel et reconvertit peu à peu ses services sur le Web. Ce développement
Challenges. Et pourtant, Xavier Niel a grandi à Créteil, auprès d’un père est constamment bousculé par des batailles judicaires, notamment à
responsable des brevets d’une entreprise de chimie pharmaceutique et l’initiative de France Télécom.
d’une mère comptable. Comme le résume le journaliste Gilles Sengès :
“À l’instar d’autres entrepreneurs à succès avant lui, le fondateur PROPOSER UNE OFFRE COMPLÈTE
d’Iliad-Free a emprunté, en partant du bas de l’échelle, des chemins de La révolution d’Iliad s’opère avec l’apparition de l’ADSL. Xavier Niel, qui
traverse et joué des coudes pour faire de son groupe le numéro deux pressent le potentiel à en tirer, se voit attribuer des licences pour
français de la téléphonie mobile.” Animé par le désir de gagner déployer un réseau et fournir des services de télécommunication

Les princes del’informati q


Le bon timing est un paramètre qui ne se décide pas. Il ne fait pas tout, mais contribue
pour beaucoup à la réussite. Les pionniers de l’informatique et de l’Internet en ont
bénéficié. Ils ont su jeter les prémices de ce qui allait révolutionner la fin du millénaire.
Et les projeter à la tête d’empires économiques.

YANNICK PONS,
Yannick Pons est aujourd’hui à la tête du groupe W3, qui possède
Vivastreet et Appartager.com. Le groupe a enregistré un chiffre
d’affaires de 30 millions d’euros et affiche, selon son dirigeant,
Xavier Pons, une croissance de 25 % par an. Son ascension, Yannick Pons la
doit à une envie : celle de partir aux États-Unis. Il avait décidé de
co-fondateur et PDG
s’y rendre à l’issue de ses études quel que soit le job qu’il y
de W3 (30 millions trouverait. Diplômé de Sup. de Co à Rouen, il part d’abord en
d’euros de chiffre Amérique pour effectuer un stage. Sur place, il envoie des lettres
de motivation à des patrons d’entreprises françaises implantées
d’affaires). localement. “J’ai caché mon diplôme et j’ai expliqué que le marché
Le groupe possède américain était à creuser, confie-t-il. J’ai finalement été recruté
comme livreur pour les Pains Jacquet.” Être français lui permet
notamment de se démarquer dans la société. On le présente aux différents
Vivastreet. responsables des surfaces livrées pour connaître son point de vue
et ce qui se pratique outre-Atlantique. Son expérience terrain lui
permet d’être nommé directeur au bout de 6 mois. Il explose
ensuite les chiffres de l’entreprise grâce à un coup de maître. “Nos

36 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P036-040_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:16 Page37

au public. Au tournant des années 2000 et de la montée en puissance


“Je m’appuie
d’Internet, la force de Xavier Niel est de développer son affaire en sur des gens
sachant s’entourer. “Je m’appuie sur des gens qui savent faire tout
ce que je ne sais pas faire”, déclare-t-il dans l’émission “Dessine-moi qui savent
un décideur”*. La philosophie d’Iliad repose alors sur un concept  :
ne pas avoir à faire appel à des solutions extérieures. “Dès que des faire tout ce
besoins sont identifiés, il se crée en interne une société.”* C’est alors
que s’engagent les poursuites judiciaires sur son passé entrepreneurial
que je ne sais
“olé olé”. Xavier Niel est condamné pour recèle d’abus de biens sociaux pas faire.”
et passe même par la case prison. Mais rien n’empêche Iliad de
poursuivre son ascension guerrière. Progressivement, l’entreprise dé-
veloppe le triple play, devient le 2e fournisseur d’accès à Internet en
France, entre en Bourse, rachète des sociétés… La dernière grande
bataille a consisté à obtenir la quatrième licence mobile, ce qui est fait
en décembre 2009. Non content d’avoir bouleversé l’équilibre du
monde de la téléphonie, Xavier Niel investit dans la presse (contributeur
de la société des amis de Mediapart, actionnaire du Monde en 2010) et
crée 42, une école d’informatique gratuite. Il investit aujourd’hui dans
des start-up de l’Internet en France et à l’étranger. ■

* Xavier Niel, l’homme free, Michel de Maule, 2012.

que et duNet
Xavier Niel, fondateur d’Iliad.
Le groupe a enregistré un chiffre d’affaires
de près de 2 milliards d’euros en juin 2013.

“Il était plus simple de créer son propre


job que d’en trouver un, pour celui qui
voulait faire quelque chose d’intéressant.”

produits se trouvaient dans le rayon des crackers. Or, ils étaient comptabiliser entre 500 millions et 600 millions de pages vues par
entourés des géants américains. Pour se démarquer, Je les ai disposés mois. Dans son ascension, Yannick Pons reconnaît avoir bénéficié de
dans le rayon des fromages où ils pouvaient gagner en visibilité.” son expérience aux États-Unis. “Les gens ont du respect pour ceux qui
C’est un succès. 5 ans après, et galvanisé par cette expérience, Yannick travaillent par eux-mêmes, l’échec n’est pas considéré comme
Pons veut se lancer dans les cosmétiques adaptés aux femmes portant débilitant comme en France.” Mais le patron de Vivastreet reconnaît
des lentilles. “L’échec a été complet !, se souvient-il. Mais j’ai appris mes avoir aussi été poussé par la volonté de trouver un travail gratifiant.
limites”. Il rentre alors en France et réinvestit les 10 000 dollars qui lui “Quand je me suis lancé, il était plus simple de créer son propre job
restaient dans une entreprise de traitement de l’information que d’en trouver un pour celui qui voulait faire quelque chose
immobilière. “Je suis ensuite retourné en 1996 aux États-Unis pour d’intéressant.” ■
lancer une entreprise similaire, mais ce n’était pas très enrichissant.”
La sphère de l’Internet commence alors à bourdonner. Yannick Pons
saisit la balle au bond et crée un site de collocation. “Google n’existait
pas à l’époque pour référencer les données, il y avait vraiment un
créneau à saisir.” L’affaire fonctionne bien. Le site est alors déployé en
France sous le nom d’Appartager.com. Depuis New York, d’autres sites
sont développés en Italie et en Angleterre. En 2006, il crée enfin
Vivastreet, le site de petites annonces gratuites, qui indique

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 37


P036-040_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:18 Page38

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

Les princes del’informatique


et duNet (suite)

ALAIN ASSOULINE,
Alain Assouline dirige les Argonautes, prendre à utiliser le numérique. Cinq ans
une agence de design qui produit plus tard, il intervient pour un studio de
les sites de Peugeot ou Orange par création spécialisé dans les tours opérateurs
exemple. Son père, Marocain, est et en devient directeur. Lorsque Internet
devenu aide-comptable à son arrivée commence à apparaître, il s’y intéresse. “Il y
en France. Il ne voyait de futur pour avait quelque chose à faire pour les tours
son fils que dans le métier d’ingé- opérateurs, mais la structure pour laquelle
nieur. “J’étais plutôt versé dans l’art je travaillais n’était pas prête.” Pour aller au
et la littérature, je dessinais des bout de son idée, Alain Assouline crée Les
bandes dessinées, mais j’ai fait un Argonautes en 1994.
bac scientifique”, confie-t-il. Il se “J’avais compris que
tourne finalement vers des études “Il faut être la révolution infor-
de beaux-arts et d’architecture. Pour matique n’était pas
les financer, il travaille dans une im- optimiste tant dans le multimé-
primerie où il réalise des logos et dia que dans les bases
petits dessins. “Dès la deuxième an- à moyen et de données. C’est ce
née, le rythme était trop difficile. qui permet de nouer
J’ai donc essayé de trouver du travail
long terme le dialogue entre les
avec mes dessins.” Il est rapidement
pris en stage dans une filiale de
et savoir marques et leurs
clients.” Les deux pre-
l’agence de communication RSCG prendre des mières années, l’en-
(aujourd’hui Havas Worldwide) et treprise travaille peu.
devient en moins d’un an directeur risques !” Mais en 1997, elle
artistique junior puis senior. Comme remporte un appel
le milieu ne correspondait pas à sa d’offres pour l’Apec
conception de l’art, au bout de deux qui lui permet de se faire connaître. L’entreprise
ans, il décide de créer sa propre im- embauche aujourd’hui 60 collaborateurs et
primerie. “C’était la fin des années a réalisé un chiffre d’affaires de 6 millions
1970. On m’a dit que j’étais fou  ! Alain Assouline, fondateur d’euros en 2013. Alain Assouline estime devoir
Pourtant la boutique a très bien son succès à son goût prononcé pour l’inno-
fonctionné.” Il doit sa réussite à l’at-
et président des Argonautes, vation. “Je suis curieux et je m’intéresse à
tention qu’il porte sur le marché. une agence de design de sites Internet. tout ce qui est nouveau  ! Ma chance, c’est
“La photocomposition coûtait très d’avoir pu traduire cette tendance profes-
cher et il n’existait pas les logiciels
L’entreprise réalise un chiffre d’affaires sionnellement.” Il l’explique aussi par sa
de mise en page d’aujourd’hui. Je de 6 millions d’euros. ténacité. “Il faut s’accrocher à son concept et
voulais trouver une solution à ce le défendre coûte que coûte. Il faut aussi
problème.” Il prend alors connaissance de l’imprimante Apple qui permet être pessimiste à court terme, car on peut pécher par enthousiasme…
d’obtenir des caractères de composition différents. Alain Assouline utilise Mais optimiste à moyen et long terme et savoir prendre des risques  !” ■
désormais cet outil et se penche sur Photoshop qui venait de sortir. “Le
logiciel connaissait des bugs. J’ai développé des capacités pour les
contourner et je suis devenu un expert d’Apple.” Grâce au bouche-à-
oreille, il devient une référence. Les professionnels le contactent pour ap-

38 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P036-040_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 16:52 Page39
P036-040_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:19 Page40

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS “J’explique cette envie
d’entreprendre par mon goût
Les princes del’informatique pour l’indépendance.”
et duNet (fin)
Viadeo, le réseau social professionnel,
À l’âge où nombre d’enfants veulent devenir pom-
piers, Dan Serfaty, PDG co-fondateur de Viadeo, rassemble plus de 55 millions
savait déjà qu’il voulait devenir entrepreneur. Il d’utilisateurs.
n’est pourtant pas issu d’une famille de créateurs L’entreprise ne souhaite pas communiquer
d’entreprise, fils qu’il était d’un directeur financier sur son chiffre d’affaires.
et d’une institutrice. “J’explique cette envie par
mon goût pour l’indépendance, avance-t-il, même
si, on en revient toujours à dépendre de quelqu’un, embaucher plus de 100 personnes, nous avions
que ce soit des clients, des actionnaires ou autre  !” . ouvert un petit bureau à Hong Kong, une chaîne de
Le bac en poche, il sort diplômé d’HEC après avoir magasins… C’était très intéressant.” Mais au tournant
suivi l’option entrepreneur. Il part un an et demi à des années 2000, Dan Serfaty se laisse attirer par
la fin de son cursus travailler comme assistant le vent de nouveauté soufflé par Internet. Curieux
chef de produit au marketing d’Évian. C’est à d’autre chose, il cède ses parts à son associé sans
l’issue de cette expérience qu’il se lance dans sa savoir vers quoi se diriger précisément. Par contact
première aventure entrepreneuriale. Mais il réalise interposé, il rencontre Thierry Lunati, diplômé de
son rêve de manière peu commune. À peine âgé Centrale. “C’est un pro du Net mais qui n’est pas du
de 23 ans, le voilà repre- tout manager  !” Ensemble,
neur d’entreprise ! “J’avais
racheté 50 % des parts
de la société de tourisme
Dimo pour un euro en de-
DAN SERFATY, ils créent d’abord Agregator,
qui fonde les bases de Viadeo.
“Il s’agissait d’associer des
entrepreneurs qui échange-
vant me porter caution raient du capital, explique-
personnelle sur une dette t-il. La partie financière fonc-
d’un million de francs... tionnait bien, la partie club
J’ai été inconscient ! Mais j’avais l’impression que j’allais apprendre plus vite un peu moins. Vers 2003, 2004, on a décidé de créer dans l’Intranet une
en me lançant dans une entreprise déjà en place.” L’aventure s’est avérée sorte de carnet d’adresses. Nous posions les jalons d’un réseau social
stressante et difficile mais Dan Serfaty a réussi à la mener à bien et à professionnel.” Les associés décident d’ouvrir ce qui s’appelle désormais
revendre la société. Six mois avant la vente, en 1991, il avait co-créé en Viadeo (ex Viaduc) à tous les actifs. Le réseau rassemble aujourd’hui
parallèle une société d’import-export de vêtements fabriqués en Asie. “Cela 55 millions de membres dans le monde et compte 450 salariés répartis
a été une aventure vraiment sympa. De zéro, nous sommes parvenus à dans une dizaine de pays. ■

STEVE JOBS, L’HISTOIRE D’UNE VISION


Steve Jobs incarnait un modèle de et d’une comptable, société Apple, a été hirsutes et pieds nus, disparaître en
réussite entrepreneuriale sans Steve Jobs a puisé décisive. Mais dans ce Inde pour chercher son gourou, puis
comparaison. Pour rendre compte de chez son père aussi couple de créateurs revenir récupérer sa place… Au final,
son ascension fulgurante, on pourrait bien ses premières géniaux, Steve Jobs a c’est comme si la réussite de Steve
évoquer son exigence vis-à-vis du bases en toujours été celui qui Jobs avait surtout tenu à sa capacité de
design, indissociable du produit électronique que son commercialisait la rester fidèle à ses idées et sa vision
technologique lui-même. “Depuis le sens de la trouvaille de l’autre et personnelle du monde. “La
début chez Apple, il croyait négociation. Ayant la rendait lucrative. Il personnalité de Jobs se reflétait dans
que le design industriel - un logo grandi dans la Silicon a réussi aussi en ses produits. Le cœur de la philosophie
simple, un boîtier élégant - permettrait Valley, il était imposant sa volonté d’Apple […] à savoir l’intégration de
à une société de se démarquer de la entouré d’ingénieurs, de fer, voire bout en bout du matériel et du logiciel,
concurrence et de se forger une ce qui lui a permis de capricieuse, partout se retrouvait chez Steve Jobs lui-
identité,” explique Walter Isaacson découvrir très tôt, et à tout le monde  : même  : sa personnalité, ses passions,
dans Steve Jobs (JC Lattès). Mais cet lors d’une visite, ce Apple a annoncé un auprès de ses parents son perfectionnisme, ses démons, ses
élément, même cumulé au facteur du qu’était un ordinateur chiffre d’affaires de pour ses études hors désirs, son talent artistique, sa
bon timing - la naissance de l’ère de - un véritable choc. Sa 37,5 milliards de dollars de prix au Reed diablerie et son obsession du contrôle
l’informatique - n’auraient pu produire rencontre avec College, auprès de étaient intimement mêlés à son
l’alchimie Apple sans le formidable Stephen Wozniak,
en octobre 2013, soit son employeur chez approche des affaires et à la conception
sens des affaires de son fondateur. informaticien 27,5 milliards d’euros. Atari, qui le voit de ses produits révolutionnaires.”
Adopté par un couple d’un mécanicien cofondateur de la débarquer cheveux (Walter Isaacson). ■

40 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P036-040_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:20 Page41

Devenez entrepreneurs !
Conciliez salaire et indépendance
avec le Portage Salarial.

Depuis 1986, Valor Consultants


vous permet d’exercer une activité autonome
ou de tester un projet entrepreneurial
tout en continuant à bénéficier
des avantages du statut de salarié.

Pour plus d’informations,


n’hésitez pas à nous contacter
et à poser vos questions à Fabien Baiata
01 55 62 05 41 ou fbaiata@valor.fr www.valor.fr
P042-047_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:29 Page42

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

ALAIN
DUCASSE, Grenouilles
De trente ans l’aîné d’Alain Ducasse, Paul Bocuse est l’un des
premiers chefs à s’être coiffé, en plus de la toque de cuisinier,
de la casquette de business man. Mais alors que ce dernier
est issu d’une famille de cuisiniers depuis le XVIIe siècle, le
premier grandit dans une ferme landaise proche de Castel
Sarrazin. Né au milieu des poulettes, des canards et des oies,
devenues
Certains entrepreneurs réussissent en multipliant
il apprend très tôt le goût des choses et sait rapidement qu’il les expériences et en puisant un peu dans
veut devenir cuisinier. Il s’engage, dès l’âge de 16 ans, dans le
parcours du combattant propre au monde culinaire : apprenti tous les univers auxquels ils se confrontent.
dans un restaurant, puis élève de l’école hôtelière de Bordeaux.
Il peaufine ensuite son apprentissage des bonnes tables en D’autres, au contraire, préfèrent explorer un
multipliant les expériences  : chez le pâtissier Gaston Lenôtre,
chez Roger Vergé pour la cuisine provençale, chez Alain secteur sous toutes ses coutures, puis grossir,
Chapel, qui devient son maître spirituel. En 1980, âgé de
24 ans, il occupe sa première place de chef - et obtient
grossir, grossir…
quatre ans plus tard deux étoiles au Guide Michelin. En 1995,
il ouvre son premier établissement, “La Bastide des Moustiers”,
une auberge de douze chambres en Provence, qui obtient
une étoile au Guide rouge en 2002. Dès 1998, il dirige simul-
tanément deux restaurants récompensés par trois étoiles. Il
s’oriente alors vers une autre manière d’exercer son métier  :
celui d’un chef contemporain “qui donne la direction puis
délègue à des collaborateurs de confiance le soin de la réali-
Alain Ducasse Entreprise 
sation”*. Les ouvertures se multiplient progressivement au c’est 24 restaurants
sein du groupe Alain Ducasse Entreprise, et les concepts se
déclinent à Hong Kong, New York, en Italie, au Japon… Alain
dans 8 pays, un pôle de
Ducasse s’oriente aussi vers la transmission du savoir et formation, une maison
le conseil en créant un centre de formation professionnelle,
d’édition, et
la Ducasse Education, en novembre 1999 et reprenant plus
tard, avec Yves Thuriès, l’École nationale supérieure de 1 400 collaborateurs.
pâtisserie à Yssingeaux (2007). Une École Alain Ducasse ouvre
ensuite à Paris en 2009 pour les amateurs. Aujourd’hui, le
groupe compte 24 restaurants répartis dans 8 pays, 1 400 col-
laborateurs représentant 40 nationalités, un pôle de formation,
d’édition et un laboratoire de recherche Alain Ducasse
Formation et Conseils. La construction de son empire repose “Donner la direction
sur deux principales qualités  : la sélection attentive des
produits pour satisfaire le critère du goût, mais aussi la puis déléguer à des
capacité à manager des équipes en formant des élèves qu’il
laisse, ensuite, voler de leurs propres ailes… Mais toujours collaborateurs de

sous l’œil attentif du chef  !
confiance le soin de
*www.alain-ducasse.com
la réalisation.”

Crédit photo : Mikael Vojinovic

42 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P042-047_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:29 Page43

“L’éducation tend à miser


sur la peur et non sur la confiance.
LAURENT
Il faut croire en sa chance.” LÉVY,

bœufs !
C’est par défaut que Laurent Lévy, président fondateur
d’Optical Center, s’est lancé dans l’optique. Fils d’un boucher
ayant grandi sur les grands boulevards parisiens, il s’engage
d’abord en médecine, pour aider les gens. Mais cette voie
ne lui réussit pas. “Un copain m’a alors parlé de l’optique.
Comme d’autres médecins ratés, je me suis dirigé vers cette
filière !”, s’amuse-t-il. Il suit donc une formation de trois ans
en alternance. Le patron qui l’emploie contribue à lui trans-
mettre l’amour du beau et du travail bien fait. Il complète
ensuite sa formation par un diplôme d’optométrie effectué
à Jérusalem. Quelques mois après son retour en France, en
1991, il monte son entreprise à Boulogne-Billancourt grâce
à un emprunt de 400 000 euros effectué auprès de ses
parents - mais qu’il remboursera au centime près. “Après
mon diplôme, j’ai pris connaissance des prix d’achat et je
me suis rendu compte des marges astronomiques qui sont
réalisées. J’ai voulu trouver un moyen de vendre des lu-
nettes haut de gamme mais à prix bas.” Autour de lui, on
ne veut pas croire au luxe pas cher. Or, très vite l’idée séduit
et le monde afflue. Il ouvre un deuxième magasin en 1992 à
Neuilly, en recourant cette fois aux banques. L’opticien
ne se transforme pas d’instinct en homme d’affaires. “J’ai
dû apprendre à gérer les deux magasins en même temps,
explique-t-il. Je me suis formé grâce à des stages à HEC
et en lisant.” En 1997, un de ses employés souhaite ouvrir
son propre Optical Center. Laurent Lévy aime l’idée d’ac-
compagner de jeunes entrepreneurs qui veulent
se lancer, comme ses parents l’avaient fait pour lui. C’est
de cette manière que naît l’idée de créer un réseau. Au-
jourd’hui, Optical Center compte une centaine de succursales
et un peu moins de 400 franchises. Il reconnaît que l’une
des clés de sa réussite a consisté à tenir son concept et à le
pousser jusqu’au bout. “Il faut oser  ! Le pire consiste à ne
jamais essayer. L’éducation tend à miser sur la peur et non
sur la confiance. Il faut croire en sa chance.” ■

Optical Center compte


une centaine de succursales
et un peu moins de 400 franchises.

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 43


P042-047_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:30 Page44

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

Grenouilles devenues bœufs ! (suite)

JEAN-CLAUDE DECAUX,

Crédit photo : Gilles Dacquin


Tout le monde connaît le groupe JCDecaux, pour sauver son activité  : se tourner vers les
au moins de nom, mais qui connaît la petite his- villes. Il imagine alors un système qui peut effec-
toire  ? Les abribus et mobiliers urbains produits tivement intéresser les pouvoirs publics : un abri
par la société ont envahi le monde  : présents pour les usagers qui attendent l’autobus et qui
JCDecaux a enregistré
dans plus de 55 pays, ils occupent plus de s’intègre à l’environnement urbain. Jean-Claude 2,62 milliards de chiffre d’affaires
3 700 villes de plus de 10 000 habitants. Decaux fait construire un premier exemplaire et
Ils doivent leur apparition… à la création d’une le présente lui-même aux responsables municipaux.
en 2012, et compte 10 500 collaborateurs
taxe ! Né en 1937 à Beauvais, Jean-Claude Decaux L’idée repose sur le principe de gratuité pour sur plus de 55 pays.
entreprend d’abord dans une activité d’affichage les villes : l’entreprise leur propose des abribus
urbain dans les départements de l’Oise et de la qui sont entretenus et maintenus en état par
Seine-Maritime. Il n’a que 18 ans quand il se ses soins et financés par la publicité. C’est le
lance à son compte, tout seul. Le secteur est maire de Lyon, Louis Pradel, qui accepte le mation, des sanitaires à entretien automatique,
occupé par trois grands : Avenir Publicité, Giraudy premier de lui faire confiance. 40 abribus sont des colonnes d’affichages, et le système des
et Dauphin. Pour survivre, il se spécialise dans installés dans la ville pour une période d’un an. Vélib’ à Paris… Pour garantir le succès de son
l’affichage routier. Ô malheur, une loi de Finance Le concept est lancé. Pour se développer, Jean- mobilier urbain, l’entrepreneur s’est soucié de
impose, en 1964, une taxe sur la publicité routière Claude Decaux élargit sa palette de mobilier deux éléments cruciaux : travailler à l’esthétique
hors agglomération. Le montant, prohibitif, urbain dans les années 1970 pour faciliter la vie urbaine en ayant recours à des architectes et
condamne l’entreprise de Jean-Claude Decaux. Il quotidienne des citadins. JCDecaux propose désor- designers, et prendre soin de l’entretien du parc
ne reste plus qu’une solution à l’entrepreneur mais aux villes des plans et des points d’infor- par le biais de l’entreprise elle-même. ■

FRANCK PROVOST,
Pupille de la Nation, Franck Provost aurait pu s’engager dans une carrière
militaire. C’est par hasard qu’il devient coiffeur. “Un jour, ma mère est
Crédit photo : Franck Provost

rentrée de chez son coiffeur et m’a dit qu’il y avait une place d’apprenti.
Pour être franc, j’avais 16 ans et je n’étais jamais rentré dans un salon. Je
me suis dit pourquoi pas !”* Franck Provost devient alors apprenti, débute
comme coiffeur, puis part à Paris. Il rencontre d’autres professionnels et
se fait inviter dans un club qui pratique des concours. “Je pense que c’est
l’esprit de compétition, le fait de se mesurer aux autres qui a finalement
déclenché ma passion.” Il ouvre son premier salon à Saint-Germain-en-

Le groupe Provalliance compte plus


de 2 700 salons dans le monde et affiche un
chiffre d’affaires d’un milliard d’euros.

44 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P042-047_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:30 Page45

ALAIN AFFLELOU,
À retracer le parcours d’Alain Afflelou, tout laisse croire que l’entrepreneur
doit sa réussite à son sens aigu de la communication et de l’offre. Les slogans
tels que “Il est fou, Afflelou, il est fou” ou encore le concept Tchin-Tchin, qui
offrait dès 1991 une seconde paire de lunettes pour un franc de plus, sont
connus du grand public. Cette communication forte est à l’œuvre dès le début
de sa carrière. Né en Algérie de parents boulangers en 1948, il obtient son
bac à Bordeaux et sort diplômé de l’école d’optique de Paris en 1970. L’année
suivante, il obtient son diplôme d’audioprothésiste dans la capitale girondine
et ouvre l’année suivante son premier magasin au Bouscat, dans les environs.
En 1978, il lance la campagne de publicité “la moitié de votre monture à
l’œil”. La méthode commerciale, agressive, fait son effet. Critiquée par
certains, elle intéresse d’autres opticiens qui se tournent vers lui, curieux de
sa réussite. La franchise qui porte son nom est créée dès 1979. En 1993, le
réseau rassemble plus de 400 magasins. Le développement du groupe est
marqué ensuite par le lancement d’idées nouvelles, toujours liées à des offres
fortes, et selon un rythme quasi annuel à partir de la fin des années 1980. Le
groupe est introduit en bourse en 2002, rachète Optique Carrefour (69
boutiques en France et 73 en Espagne) et se lance à l’international. Rien n’est
Crédit photo : Florence Durand - Sipa

trop extravagant pour rendre la marque unique  : des licences avec


distributions exclusives sont signées (Puma, Le Petit Prince, Pokemon…), un
partenariat La Solitaire Afflelou Le Figaro est conclu pour 5 ans, des grands
noms deviennent ambassadeurs de la marque (Amélie Moresmo…). En 2006,
Alain Afflelou cède la majorité de ses parts au cours d’un LBO*, et réinvestit
dans la nouvelle société détenue en majorité par Bridgepoint. Le fondateur
en reste le PDG (les fonds seront ensuite de nouveau achetés en majorité par
le fonds d’investissement britannique Lion Capital). En 2012, le réseau La société Alain Afflelou rassemble environ
comptait 1 120 magasins dans le monde. La marque est aujourd’hui présente
1 120 magasins dans le monde. Le groupe enregistrait
dans 11 pays et poursuit son développement à l’international. ■
747 millions de chiffre d’affaires fin 2012.
* Leveraged buy-out, acquisition par effet de levier.

, Laye (78) en 1975, puis devient champion de France et du monde. Mais il consiste à s’entourer de personnes ayant les compétences managériales
ne compte pas en rester là. “Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose pour bien gérer son affaire. Il s’évertue à trouver les meilleurs collabo-
de différent des autres pour se démarquer. Je me suis donc lancé dans la rateurs et ne retient que ceux avec qui une complicité est possible.
journée continue et le sans rendez- “J’invite tout le monde à parler et à dire ce
vous.” Pour se faire reconnaître par la qu’il pense  […] J’essaie de m’assurer que
presse mode, il ouvre deux magasins “J’invite tout le monde à parler et à les gens n’aient pas peur des plus bruyants
dans le VIIIe arrondissement. L’affaire qu’eux. Plus l’entreprise est importante,
est difficile, car il n’avait pas les moyens dire ce qu’il pense.” plus il y a une espèce d’esprit de compétition
d’acheter des boutiques qui fonction- entre les salariés et plus on va laisser dans
naient, mais il y parvient grâce l’ombre celui qui pourrait être bon, en se
aux équipes qu’il avait déjà formées, et selon une culture d’entreprise qui disant qu’ainsi il ne prendra pas votre place.” En 2012, le groupe rassemblait
lui est propre. En 1995, il décide d’ouvrir la marque à la franchise. 9 enseignes dont Saint Algue, Fabio Salsa, et Jean-Louis David, dont le
Il crée ensuite de nouveaux concepts, forme une équipe de coiffeurs fondateur éponyme avait servi de modèle à Franck Provost. Provalliance
studio dédiée à l’entertainement, conscient qu’il est de l’intérêt croissant comptait 2 700 salons dans le monde. ■
des médias. Il crée enfin Provalliance en 2007, un groupe qui rassemble * Courrier Cadres n°57, décembre 2011-janvier 2012.
d’abord quatre enseignes, et dont il reprend le capital en 2012. Avant tout
coiffeur, il explique se contenter de bien faire son métier. Le secret

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 45


P042-047_CC_78_f_Mise en page 1 23/01/14 15:30 Page46

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

Grenouilles devenues bœufs ! (fin)

Zara, c’est 2,3 milliards


d’euros de chiffre d’affaires
au 31 janvier 2013.

AMANCIO ORTEGA,
une question de revanche ?
Crédit photo : Inditex

Né en 1936 dans la province de León en Espagne, Amancio Ortega a dé- marque. Il lance Zara à la conquête du monde dès 1988. Aujourd’hui,
couvert le secteur du textile dès son plus jeune âge. À peine adolescent, le groupe compte plus de 6 000 boutiques dans 86 pays et avance un
il travaille comme garçon à tout faire dans une boutique. Le discret papa bénéfice de plus de 2,3 milliards d’euros au 31 janvier 2013. Le secret
de Zara avait décidé d’arrêter ses études pour aider sa famille après avoir de cette réussite tient à un sens de l’observation et une capacité d’as-
vu sa mère se faire refuser un énième crédit*. Plus tard, il entre dans des similation prononcés, mais aussi à une envie de connaître
entreprises plus haut de gamme et apprend à traiter les clients, à et d’apprendre permanente, tout comme à un travail acharné. Amancio
différencier les tissus et à s’inspirer des plus grands couturiers. Il est Ortega n’aurait pas pris deux semaines de vacances successives au cours
alors fin prêt pour ouvrir son premier business. Son projet aboutit en de la dernière décennie… À moins que le discret fondateur n’essaie
1963 avec la création de Confecciones GOA, une usine de confection. La seulement de construire une légende autour de son nom  ! ■
première boutique sous le nom de Zara ouvre à La Corogne en 1975. En *David Martinez, Visión y estrategia de Amancio Ortega, Conecta, 2012.
1985, Amancio Ortega fonde Inditex S.A., la holding propriétaire de la

46 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P048-049_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 18:00 Page48

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

Enfant, Mercedes Erra quitte, avec sa fa-


mille, l’Espagne franquiste pour la France.
En plus du choc culturel, elle se confronte

MERCEDES ERRA, à un choc social : sa famille était issue de


la petite bourgeoisie. Cette première
épreuve lui permet de se fortifier. Mais
en même temps, elle trouve que le français
est “la plus belle langue du monde” et se
passionne pour l’école. Elle en fait sa
voie d’intégration et passe son temps à
étudier. Sa mère, qui écoute les discours
de De Gaulle et de Pompidou, lui parle
des présidents. “Georges Pompidou c’est
tout de même Normale Sup’ ! Mon obses-
Le groupe Havas Worldwide compte sion c’était donc les lettres, l’École normale
supérieure, les grandes écoles, les hypo-

Crédit photo : Jacqueline Roche.


aujourd’hui 1 500 professionnels khâgnes...” Elle ne décroche pas le sésame
et 60 agences dans le monde. pour la rue d’Ulm mais obtient une bourse
pour devenir professeur et exerce rapi-
dement dans les lettres. Las, le fonction-
nariat n’est pas pour elle. “Je me disais

Les studieux
MYRIAM MAESTRONI,
Arrivée par hasard dans le secteur de l’énergie,
“J’avais les capacités pour faire Myriam Maestroni ne l’a, par la suite, jamais
quitté. Elle est issue d’une famille d’entrepreneurs
une classe préparatoire aux chauffagistes de l’Ariège, et se destine d’abord
grandes écoles à Toulouse, je à devenir commissaire de police. “J’avais les ca-
pacités pour faire une classe préparatoire aux
me suis dit que cela pouvait grandes écoles à Toulouse, je me suis dit que
toujours servir.” cela pouvait toujours servir.” Au bout de la pre-
mière année, elle réussit à avoir le concours de
Sup de Co à Bordeaux et trouve dommage de
Aujourd’hui présidente ne pas saisir cette chance. Elle appartient à la
première génération d’étudiants Erasmus et
d’Économie d’énergie, part étudier sa troisième année à Barcelone
Myriam Maestroni en Espagne. Elle y effectue ensuite un MBA au
sein de l’ESADE. Une expérience décisive pour
a été DG de Primagaz la suite de sa carrière : elle se fait ensuite recru-
(500 millions d’euros CA). ter dans la filiale espagnole du groupe pétrolier

48 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P048-049_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:31 Page48

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

Enfant, Mercedes Erra quitte, avec sa fa-


mille, l’Espagne franquiste pour la France.
En plus du choc culturel, elle se confronte

MERCEDES ERRA, à un choc social : sa famille était issue de


la petite bourgeoisie. Cette première
épreuve lui permet de se fortifier. Mais
en même temps, elle trouve que le français
est “la plus belle langue du monde” et se
passionne pour l’école. Elle en fait sa
voie d’intégration et passe son temps à
étudier. Sa mère, qui écoute les discours
de De Gaulle et de Pompidou, lui parle
des présidents. “Georges Pompidou c’est
tout de même Normale Sup’ ! Mon obses-
Le groupe Havas Worldwide compte sion c’était donc les lettres, l’École normale
supérieure, les grandes écoles, les hypo-

Crédit photo : Jacqueline Roche.


aujourd’hui 1 500 professionnels khâgnes...” Elle ne décroche pas le sésame
et 60 agences dans le monde. pour la rue d’Ulm mais obtient une bourse
pour devenir professeur et exerce rapi-
dement dans les lettres. Las, le fonction-
nariat n’est pas pour elle. “Je me disais

Les studieux
MYRIAM MAESTRONI,
Arrivée par hasard dans le secteur de l’énergie,
“J’avais les capacités pour faire Myriam Maestroni ne l’a, par la suite, jamais
quitté. Elle est issue d’une famille d’entrepreneurs
une classe préparatoire aux chauffagistes de l’Ariège, et se destine d’abord
grandes écoles à Toulouse, je à devenir commissaire de police. “J’avais les ca-
pacités pour faire une classe préparatoire aux
me suis dit que cela pouvait grandes écoles à Toulouse, je me suis dit que
toujours servir.” cela pouvait toujours servir.” Au bout de la pre-
mière année, elle réussit à avoir le concours de
Sup de Co à Bordeaux et trouve dommage de
Aujourd’hui présidente ne pas saisir cette chance. Elle appartient à la
première génération d’étudiants Erasmus et
d’Économie d’énergie, part étudier sa troisième année à Barcelone
Myriam Maestroni en Espagne. Elle y effectue ensuite un MBA au
sein de l’ESADE. Une expérience décisive pour
a été DG de Primagaz la suite de sa carrière : elle se fait ensuite recru-
(500 millions d’euros CA). ter dans la filiale espagnole du groupe pétrolier

48 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P048-049_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:44 Page49

que j’avais envie d’al- “Mon obsession, c’était les entreprises. La fidé-
ler dans le monde de les lettres, l’École lité c’est important si
l’entreprise, mais on vous voulez changer les
me répondait que ce normale supérieure, choses.” Au bout de
serait très compliqué. les grandes écoles, 15 ans, elle est appelée
Cela m’a énervée alors par Babinet Tong Cuong
j’ai passé et intégré les hypokhâgnes...” pour fonder BETC, une
HEC !” Sans trop savoir agence française pour
vers quoi s’orienter, elle effectue un stage le groupe Havas Worldwide. Aujourd’hui,
de contrôle de gestion, puis un autre elle est désormais présidente exécutive
dans la publicité. Elle comprend qu’elle du groupe qui compte 1 500 professionnels
Groupe Altrad :
en fera son métier. “C’était la rencontre et 60 agences dans le monde. Elle explique
de tout ce que j’aimais, c’est-à-dire l’analyse, le succès de son agence par le fait de pri- 605 millions d’euros de chiffre d’affaires.
la réflexion mêlée à l’action, le non- vilégier le respect et non l’arrogance, par
contentement... Et surtout, c’était le métier la considération, et par le désir et la
de la persuasion.” Elle apprend chez reconnaissance des talents. “La question

MOHED ALTRAD,
Saatchi et Saatchi (une agence française est de savoir comment on évite la peur,
devenue américaine puis anglaise). “J’ai comment on crée une ambiance tout de
commencé assistante et je suis devenue même respectueuse de cette qualité, de
directrice générale. C’était passionnant, cette exigence.” ■
je ne me suis jamais ennuyée. Je pense
qu’il ne faut pas quitter trop souvent * Courrier Cadre n° 69, mars 2013.
Fondé et présidé par Mohed Altrad, le groupe
du même nom compte 97 entreprises, 6 500 salariés, et
L’ascenseur social est en panne, mais il a un jour a enregistré un chiffre d’affaires de 605 millions d’euros.
Spécialiste de la construction, la société produit des
fonctionné  ! Certains patrons sont le fruit de la brouettes, des échafaudages et bétonnières. Les racines
du fondateur sont un brin plus poétiques, mais plus
méritocratie et de l’école de la République. Ils étaient douloureuses aussi. Bédouin d’origine syrienne, il ne sait
pas précisément quand et où il est né. Son enfance se
certes mus par une envie constante d’apprendre, déroule dans des conditions épouvantables (sa mère est
mais c’est bien le système scolaire qui leur a permis répudiée, son père le rejette…), mais il est sauvé par
l’école. Il apprend d’abord à lire seul, puis s’y rend en
de mettre le pied à l’étrier. cachette – il n’y était d’ailleurs pas le bienvenu. Comme
il a pu le souligner lors d’interviews “Le Bédoin est
l’Arabe de l’Arabe”*... Il arrive néanmoins premier de
sa région au baccalauréat, et obtient ainsi une bourse
pour partir étudier en France. Il se forme d’abord en
Dyneff (devenu Rompetrol). Quelques société issue d’un spin-off1 et détenue à chimie à Montpellier, puis en informatique à Paris. Il
mois après son arrivée, et à 24 ans à 51 % par SHV. Ce choix s’est fait par la obtient plus tard un poste d’ingénieur dans les Émirats.
peine, elle est nommée PDG de la structure volonté de rester dans l’opérationnel. De retour dans une commune proche de Montpellier,
espagnole. 5 ans plus tard, la société “L’évolution logique aurait été de partir 15 années après son arrivée en France, on lui propose
atteint une taille critique qui implique de sur un poste fonctionnel, or j’aime le ma- de reprendre une société d’échafaudage qui venait de
nouveaux investissements. Le président nagement et le côté innovant.” Myriam faire faillite. Grâce à ses économies, il sauve l’entreprise.
de Dyneff lui propose alors de l’aider à Maestroni avait d’ailleurs contribué à fon- Il apprend vite et se rend compte que, pour se développer
vendre la société. La filiale espagnole est der cette société, qui conseille les entre- dans le secteur, il doit miser sur l’international et sur les
finalement rachetée par l’Italien Agip. prises dans leurs économies d’énergie. acquisitions. La société en compte aujourd’hui près de
Après quelques années à exercer dans Elle dirige aujourd’hui une centaine de 100 à son actif. “C’est un marché de volume”, explique-
cette entreprise, les opportunités et les personnes. ■ t-il*. Puis, il diversifie son activité. Pour faire face à la crise
rencontres l’emmènent à être embauchée du bâtiment, il s’oriente vers de nouveaux usages pour
pour créer la filiale Primagaz en Espagne, 1)
Opération de scission de société au cours ses échafaudages (raffineries, centrales nucléaires,
vers 1996, 1997. Elle part ensuite travailler de laquelle une nouvelle entreprise est créée pétrochimie…). Homme d’affaires abouti, il est également
à partir d'une organisation plus grande.
à la maison-mère du groupe (SHV) aux aujourd’hui propriétaire du Montpellier Hérault Rugby et
Pays-Bas en 2002, puis retourne en France écrivain. ■
en 2003 pour s’occuper de la direction
*Source  : Altrad.com
commerciale. Elle est finalement nommée
directeur général de 2005 à 2011. Aujour-
d’hui, elle préside Économie d’Énergie,

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 49


P050-054_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:32 Page50

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS

Qui sont les


patrons du Cac 40 ?
Les grandes organisations laissent peu de place à l’atypique, et c’est un euphémisme.
L’élite est bien souvent issue de ce que Mercedes Erra nomme la “mafia” française des HEC,
polytechniciens et énarques. Alors qui sont vraiment les dirigeants du Cac 40 ?
Éléments de réponse avec François-Xavier Dudouet, chercheur au CNRS-Université Paris
Dauphine, spécialiste de la sociologie des élites économiques.
Propos recueillis par Aline GÉRARD

Peut-on dresser un portrait type méritants pour obtenir de bons diplômes,


des dirigeants du Cac 40 ? cela ne permet pas de justifier que ces
D’où viennent-ils ? diplômes soient autant valorisés quarante
Cela bouge petit à petit*. Alors que dans ans après, quand les concernés ont 50 ou
le SBF 120 vous allez avoir pas mal de 60 ans. D’autant que ce qu’ils ont appris à
patrons issus du capitalisme familial, au l’école dans les années 1970-80 est très
Cac 40, ils ne représentent plus que 15 % loin de ce qu’ils ont à appliquer dans les
environ, selon les années. Il s’agit des diri- années 2000. Ce que confère le diplôme,
geants qui doivent leur position au fait c’est un titre. Et de ce point de vue-là, le
que leur famille ou eux-mêmes détiennent système scolaire français est très résis-
une part significative des actions. Ce sont tant.
les moins nombreux. Si je prends par exemple tous les dirigeants
Il y a ensuite les patrons “issus de l’État”. français du Cac 40, pas uniquement les
Ils sont passés par les cabinets ministériels PDG mais aussi les administrateurs et les
au début de leur carrière et sont issus des membres des comités exécutifs, 82 % sont
grands corps. Il s’agit des énarques ou des issus des grandes écoles, dont 45 % Poly-
polytechniciens (certains, très peu, ne sont technique, Éna et HEC (avec une présence
ni l’un ni l’autre, mais ont quand même d’HEC dans le trio de tête récente). Cette
eu une carrière administrative). C’était la François-Xavier Dudouet, chercheur au CNRS-Université concentration est considérable. Indépen-
population principale jusqu’en 2009. Paris Dauphine, spécialiste de la sociologie des élites damment de leurs origines sociales, il y a
économiques.
Depuis 2010, ce sont les patrons qui ont d’abord le passage par les grandes institu-
fait toute leur carrière en entreprise et qui tions qui légitime les accès aux postes de
ne sont pas issus du capitalisme familial, sociale, on masque la force des institutions pouvoir, que ce soit dans le privé ou dans
qui deviennent relativement majoritaires indépendamment des origines sociales. le public.
(environ 40 %). Vous pouvez aussi bien avoir des fils de Si l’on regarde d’un point de vue général,
La légitimité conférée par l’État est en grands bourgeois, que des fils de classe Gérard Mestrallet, Claude Bébéar, Jean-
train de disparaître (mais pas celle des moyenne qui passent par les grandes écoles Marie Messier n’étaient pas issus de grandes
diplômes qui y sont liés), elle est de plus et qui ensuite se retrouvent à des postes familles, mais des classes moyennes. Cela
en plus contestée. très importants. Ce que je vois plutôt, c’est ne les a pas empêchés d’être des grandes
la force du système scolaire français. figures du capitalisme français. Par contre,
Parmi ceux qui ont construit ils sont passés par l’Éna ou Polytechnique.
leur parcours dans les entreprises La méritocratie à la française existe Après, vous avez des gens comme Pinault,
elles-mêmes, remarque-t-on une donc encore à vos yeux ? le père, ou Xavier Niel (Iliad n’est pas
reproduction des profils ? Pour moi, il ne s’agit pas forcément de cotée au Cac 40, ndlr), qui n’a pas de
C’est assez difficile à évaluer. De plus, méritocratie, même si c’est présenté comme diplôme et qui, si l’on peut dire, s’est
lorsque l’on dit qu’il y a une reproduction cela. En admettant que les étudiants sont construit avec un tournevis.

50 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P050-054_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 17:01 Page51
P050-054_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 16:56 Page52

hauts-de-seine
Initiatives Durables Environnement Économie Social

Vous êtes une entreprise, une association ou


une personne publique implantée sur le territoire

© Fotolia — Maridav, Lithian, Cult12, Olly, Nikolai Korzhov, TEA, Pakiwa — istock // conception graphique : opixido.com
des Hauts-de-Seine. Vous menez une action innovante
qui s’inscrit dans une démarche
de développement durable : participez au concours
Trophées IDEES Hauts-de-Seine.

Téléchargez votre dossier d’inscription jusqu’au 14 mars 2014


sur www.hauts-de-seine.net

Renseignements 01 55 95 80 75
idees92@cg92.fr

Trophées IDEES est une initiative du Conseil général des Hauts-de-Seine


P050-054_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:32 Page53

À LA UNE
CES GRANDS PATRONS
QUI SE SONT FAITS TOUT SEULS ACQUÉRIR LES BONNES COMPÉTENCES
N’est pas Steve Jobs qui veut. Mais il est
quand même possible de réussir en cernant
u Le poids des grands Reste que nous ne sommes pas
ses atouts et ses manques. Liliane Helt,
établissements est-il davantage tous sur un pied d’égalité face au
ancré que dans d’autres pays système des grandes écoles. directrice de Carrières Conseils, suggère en
européens ? Nous ne partons pas tous avec le tout cas aux ambitieux de ne pas hésiter à
Oui, même si ce n’est pas nécessai- même bagage… choisir la voie de l’entrepreneuriat.
rement inexistant dans les autres Il est clair que pour avoir ces
pays d’Europe. C’est absent en Alle- diplômes, la ségrégation sociale Est-ce plus difficile de réussir aujourd’hui, du fait de
magne et aux Pays-Bas, où l’on a joue à fond. Il y a aussi des effets la conjoncture économique morose ?
beaucoup de mal à isoler ne serait- de chance que l’on a énormément Il y a beaucoup de diplômés, mais très peu d’offres.
ce qu’une université dominante. de mal à évaluer mais qui revien- En revanche, j’observe l’apparition de plus en plus
En revanche, en Allemagne, si vous nent régulièrement dans la bouche d’entrepreneurs. Je conseillerais donc aux jeunes
n’êtes pas docteur, vous n’êtes rien des dirigeants de grandes entre- diplômés de ne pas hésiter à créer leur propre emploi
ou presque. Par contre en Italie, prises. Ils ne le disent pas comme en montant leur entreprise plutôt que d’attendre
en Belgique, au Royaume-Uni ça mais parlent d’opportunités indéfiniment un poste qui tomberait du ciel  ! Ils
(comme aux États-Unis), vous avez de carrière. Ces dernières sont devraient se donner un laps de temps pour effectuer
les effets des établisse- sur-déterminantes. des recherches, mais au bout d’un moment, autant
ments. C’est moins pro- Derrière ce que j’ap- qu’ils deviennent eux-mêmes leurs propres employeurs.
noncé qu’en France, “Le passage pelle le système fran-
mais c’est quand même par les grandes çais, c’est aussi le phé- Quelles qualités sont-elles requises pour
très fort. nomène des réseaux entreprendre ?
institutions avec les grandes Il faut être capable de porter plusieurs casquettes
Le système est-il légitime écoles et les grands et d’en changer au cours d’une même journée, ce n’est
sclérosé ? corps. C’est cette idée pas donné à tout le monde. Un chef d’entreprise doit
Pour réussir dans les les accès aux que les titres scolaires savoir gérer son affaire, être un bon manager, un bon
grandes organisations postes apportent plus que commercial… Trouver la bonne idée ne suffit pas. Il
que sont les grandes l’enseignement qui existe des tests pour savoir si l’on correspond ou non
entreprises, il vaut de pouvoir.” est reçu au moment à ce profil. Les cabinets qui accompagnent les créateurs
mieux aujourd’hui de la formation. Cela proposent souvent d’en passer.
avoir un très gros diplôme, c’est-à- apporte l’entrée dans une certaine
dire un titre très valorisé, plus éven- forme de collégialité, qui va servir Celui qui ne correspond pas à cette définition doit-il
tuellement un cursus à l’étranger. tout au long de la carrière. Ce n’est abandonner son rêve de devenir patron  ?
Certains diront que c’est une sclé- pas spécifiquement français, mais Pas du tout  ! Une fois ce bilan effectué, il faut chercher
rose. Personnellement, je ne le chez nous c’est plus institutionnalisé. à acquérir les compétences qui manquent. Il est
dirais pas car c’est un modèle. On Les grandes écoles jouent là-dessus. important également de savoir bien s’entourer, et s’il
aime ou on n’aime pas. Est-ce bien C’est la reconnaissance, la valori- n’est pas possible d’employer des professionnels, le
ou pas ? Je n’en sais rien. Il n’y a sation du titre scolaire au travers porteur de projet devra au moins se faire conseiller.
aucune garantie que ceux qui n’ont des années et des générations. Ce Celui qui n’est pas commercial doit trouver quelqu’un
pas fait de grandes écoles soient que l’université est incapable de qui possède un réseau social et qui n’a pas peur de
meilleurs que ceux qui en ont fait. faire parce que ce n’est pas sa voca- prendre sa mallette pour aller rencontrer les gens.
Disons que c’est figé, il faut avoir tion. De ce point de vue, elle est Celui qui ne sait pas gérer l’argent doit se faire aider
un titre de manager. En allemand, plus méritocratique car elle s’occupe par un comptable. Les entrepreneurs ne doivent pas
le terme fonctionnaire désigne aussi uniquement de compétences. ■ hésiter à recourir à toutes les modalités d’aides
bien le manager que le fonction- existantes pour démarrer.
* Dans ses recherches, il s’est arrêté à l’année
naire au sens où nous l’entendons. 2010.
Et c’est ça qui est important. Il Pensez-vous que la mentalité française est moins
faut avoir un profil de bureaucrate. propice à l’entrepreneuriat que celle d’autres pays,
C’est ce que permettent les grandes comme les États-Unis par exemple  ?
écoles. L’État américain facilite plus la création d’entreprise
que l’État français. Les entrepreneurs sont moins
accablés par les cotisations et il est plus facile pour
un patron de changer de salarié quand un collaborateur
ne convient pas. Je ne pense pas sinon que les
Américains aient plus l’esprit d’entreprise que les
Français. Néanmoins, les initiatives sont peut-être plus
encouragées aux États-Unis qu’ici.

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 53


P054-055_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:31 Page54

REGARDS D’EXPERTS
FORMATION

Le futur de l’apprentissage des


langues est dans l’e-formation
Selon une étude  du Figaro parue en septembre 2013, le niveau moyen des salariés
Mayeul FOISIL,
fondateur de en anglais  n’évolue que très faiblement chaque année. Un salarié sur deux évalue
7Speaking. toujours son niveau comme étant en dessous de la moyenne. En tant que DRH d’une
grande entreprise, comment répondre efficacement à ce challenge dans un
contexte de globalisation croissante  ?

L
e niveau d’anglais des boratif.  L’approche 70/20/10** leurs compétences métiers
salariés est alarmant. combine innovations technolo- en anglais et non pas juste
D’autant plus que l’en- giques et immersion sur le Web apprendre l’anglais.
quête du Figaro montre pour permettre aux apprenants Difficile à concrétiser en cours
que 51  % des salariés d’accéder à un environnement présentiel, du fait de la double
ont déjà été confrontés, dans le d’apprentissage informel (conte- compétence nécessaire pour l’en-
cadre professionnel, à une situa- nus thématiques basés sur l’ac- seignant (langue + compétence
“51  % des tion en anglais où ils se sont tualité business et spécialisés métier), le CLIL devient acces-
salariés ont retrouvés en difficulté. Il peut
s’agir d’un appel téléphonique,
métier, enrichis et renouvelés
régulièrement). À cela s’ajoute
sible via le weblearning. Avec
cette nouvelle approche, l’appre-
déjà été d’une présentation orale, de la la pratique écrite et orale autour nant se forme bien sûr à l’anglais,
confrontés, rédaction d’un e-mail/docu-
ment  ou de la compréhension
de ces thèmes avec des commu-
nautés natives et expertes. Ces
mais dans le même temps il béné-
ficie aussi d’une véritable forma-
dans le cadre d’un document écrit. Les solutions répondent donc par- tion professionnelle dispensée
recherches récentes montrent faitement aux attentes des colla- par un expert reconnu. Des exer-
professionnel, que les adultes acquièrent 90 % borateurs et des dirigeants des cices permettent de valider l’ac-
à une de leurs compétences et connais- entreprises : un apprentissage quisition des connaissances et
sances de façon empirique, c’est- efficace, motivant, personnalisé, l’apprenant peut passer à la mise
situation en à-dire sur le terrain et en colla- spécialisé par métier, moderne en pratique dans son travail et/
anglais où ils borant avec leurs collègues et et économique. ou avec des communautés d’ex-
clients. 10 % seulement des perts natifs.
se sont connaissances sont acquises en L’USAGE DES CLIL La révolution de l’apprentissage
retrouvés en classe ou avec un professeur. Or L’utilisation des CLIL (Content des langues en entreprise est en
les entreprises et les responsables & Language Integrated Learning) marche. De nouvelles approches
difficulté.” de la formation professionnelle est une étape supplémentaire innovantes, efficaces et écono-
ont principalement tendance à dans cette direction. miques sont aujourd’hui dispo-
concentrer leurs efforts sur ces Cette approche est encore très peu nibles. Les collaborateurs peuvent
10 %. N’est-ce pas la raison des utilisée mais le CLIL répond très bénéficier de solutions centrées
faiblesses constatées chez les sala- bien aux nouveaux challenges des sur leur métier et leurs besoins
riés dans la pratique de l’anglais collaborateurs des entreprises : professionnels. ■
professionnel ? - ils ont peu de temps pour
se former,
* MOOC ou Massive Online Open Courses sont
LA RÉVOLUTION - leur apprentissage des des cours en ligne ouverts et massifs.
DE L’APPRENTISSAGE langues ne peut pas et ne Enseignants et élèves sont dispersés
géographiquement et communiquent
L’apprentissage est en train de doit pas être déconnecté de uniquement par Internet autour de ressources
vivre une vraie révolution avec, leurs autres initiatives de éducatives libres.
**L’approche 70/20/10 fait référence à une
entre autres, l’arrivée des formation ou de leur activité analyse de l’acquisition des connaissances. 70 %
MOOC* et le développement de quotidienne, proviennent de l’activité professionnelle, 20 %
de l’entourage professionnel et 10 % de la
l’apprentissage informel et colla- - apprendre à développer formation structurée.

54 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P054-055_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:31 Page55

REGARDS D’EXPERTS
ORGANISATION

L’environnement
de travail, reflet et
levier du changement Par
Flore PRADÈRE-
SAULNIER,
responsable
Recherche
Le quotidien des entreprises est fait de changement, d’agilité, de gestion des impré- Entreprises chez
Jones Lang LaSalle.
vus, de remise en question continue… Or, on observe que les transformations orga-
nisationnelles les plus importantes s’accompagnent fréquemment d’une
transformation immobilière : un déménagement, la refonte de l’aménagement des
bureaux, le regroupement d’effectifs dispersés sur un site unique…

D
e plus en plus d’en- clarté et de la force du message sur la façon dont on veut faire
treprises utilisent de la Direction générale, de travailler les individus. C’est une
leurs bureaux com- l’exemplarité du management et réflexion à mener au sein de
me des outils de de la capacité à associer les col- l’équipe dirigeante bien sûr, mais
transformation : laborateurs à la réflexion. également en associant les ins-
pour “donner corps” à une fusion, La sociologie des organisations titutions de représentation du
pour recréer du lien suite à un offre un éclairage intéressant sur
plan social, pour améliorer la les questions de résistance au
qualité de vie au travail et renouer changement. À l’encontre des “Modifier l’environnement
avec la performance…
En outre, elles révèlent que,
idées communément admises,
elle met en évidence le fait que
de travail, c’est toucher aux notions
chaque année, entre 25 % et l’homme n’est pas “anthropolo- de territoire personnel
40 % de leurs effectifs sont dépla- giquement” opposé au change-
cés. Comme si l’environnement ment. Sa résistance est en réalité
et de groupe.”
de travail était le “passage obligé” “stratégique” ; ce qu’il recherche,
de la transformation organisa- c’est à préserver ses intérêts ! personnel et l’ensemble des strates
tionnelle, le moyen pour les Mais son rapport à l’espace de de l’entreprise, car les tenir à dis-
équipes dirigeantes de manifester travail est complexe - bien sou- tance peut mettre en péril le pro-
à tous - collaborateurs, managers vent social et symbolique - et il jet. À l’inverse, plus les salariés
mais également partenaires ou se traduit par des comportements seront impliqués, plus ils pren-
clients - la mue de l’entreprise. d’attachement et d’appropriation. dront d’initiatives pour faire avan-
Modifier l’environnement de tra- cer le projet. Finalement, pour
RÉSISTANCE STRATÉGIQUE vail c’est donc toucher aux que le changement ne soit pas
Mais transformer les bureaux notions de territoires personnels qu’un trompe-l’oeil, il est indis-
pour changer l’entreprise est une et de groupe, et ainsi créer de pensable de bien le préparer, mais
opération à la fois prometteuse nouvelles modalités de sociali- également de bien l’accompagner
et délicate, qui requiert un effort sation. dans le temps. Le changement
d’accompagnement conséquent c’est en définitive autant de travail
à destination des collaborateurs. LE CHANGEMENT, C’EST TOUT avant qu’après ; le changement,
Car il ne suffit pas de changer la LE TEMPS ! c’est tout le temps ! ■
“boîte” pour modifier ce qu’il se Pour qu’une telle transformation
passe à l’intérieur ! Le succès de soit réussie, il est essentiel de
la transformation dépend de la mener une réflexion préliminaire

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 55


P056-057_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:30 Page56

REGARDS D’EXPERTS
MANAGEMENT

La solitude du manager
“Depuis que j’encadre une équipe, je découvre ce que signifie la Solitude du mana-
ger. Je m’y attendais. Comme de nombreuses personnes, j’en avais entendu parler,
Par
Benoît CAYOL,
mais je ne m’y étais jamais préparé”. Ce témoignage peut être partagé par de
coach certifié HEC. nombreux managers et directions générales.

M
anager une équipe ou la collaboratrice avant de pren- simple de constater que certains
nous invite à nous dre le poste ? S’il en manque, ont besoin de “tout contrôler”  :
poser de nom- peuvent-elle être développées par se contrôler eux-mêmes, et contrô-
breuses questions : le biais d’un accompagnement ler leurs collaborateurs à travers
que signifie le dans le cadre d’une formation ou leur travail. N’ayant pu développer
verbe manager  ? Quelle est MA d’un coaching  ? cette qualité de confiance envers
vision du management ? Quelles La question d’Être ou de Devenir les personnes qui les entourent,
sont les qualités requises ? Ma manager induit le fait qu’une per- avant même d’être promu, ce
vision correspond-elle à ce que sonne dispose de certaines qualités savoir-être (faire confiance) ou
l’entreprise attend de moi ? Quelle et compétences utiles avant même savoir-faire (déléguer), peut cepen-
est ma motivation ? Devenir de décrocher le poste, ou qu’un dant se développer.
manager est-il un souhait d’évo- accompagnement indiqué ci- À ces aspects se rajoute celui du
lution professionnelle, un signe dessus sera nécessaire dans sa faire-savoir. Ce dernier correspond
de reconnaissance  ou un cadeau prise de fonction managériale. à la faculté que détient ou non le
empoisonné ? Quelle est ma res- Cela invite à séparer le savoir- manager à communiquer sur sa
ponsabilité ? être et le savoir-faire. Mais la clas- vision et ses actions. Les jeunes
sification n’est pas si simple. Pre- managers mesurent-ils l’impact
ÊTRE OU DEVENIR MANAGER nons l’exemple d’un manager qui de leur communication  ? Leur
Recruter un nouveau manager développe l’autonomie de ses col- expertise ne suffit plus. Ils ont
ou faire évoluer un collaborateur laborateurs et les responsabilise l’obligation de communiquer en
à ce type de fonction nécessite dans les missions qui leur sont amont et en aval.
confiées. Que signifie “développer
l’autonomie de ses collabora- DE NOMBREUX LIVRES
“Il ne suffit pas de présenter teurs”  ? Nous pouvons émettre Que ce soit dans les librairies ou
à un nouveau manager les l’hypothèse que cette autonomie sur les sites de vente en ligne,
est possible par la relation de vous trouverez de nombreux livres
principes du management pour confiance construite entre le sur le thème du management.
en faire un bon manager.” manager et ses collaborateurs.
Cette relation de confiance pour-
Certains vous présentent les dif-
férents styles, d’autres vous pro-
rait elle-même être liée à une posent les clés de la réussite, com-
que la direction générale et la capacité de “lâcher-prise” du pre- parables à une boîte à outils dont
direction des ressources humaines mier. Celui-ci ne contrôle pas tout vous pouvez vous servir.
se positionnent sur leur vision du le travail de ses équipes. Cette Quelques livres peuvent être effec-
management au sein de la société. capacité à lâcher-prise a-t-elle été tivement intéressants, mais res-
À quelles compétences et qualités développée avant que la personne pecter les conseils en management
humaines doit répondre le futur devienne manager  ? Si tel est le au quotidien n’est pas suffisant
manager ? Certaines qualités voire cas, nous pouvons supposer qu’elle pour être efficace. Ils permettent
compétences sont-elles “innées” est en partie manager dans l’âme à chaque manager d’appréhender
chez le prétendant, c’est-à-dire (sous réserve de faire preuve d’au- les bonnes pratiques de gestion
développées par le collaborateur tres qualités). En revanche, il est d’une équipe sans pour autant en

56 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P056-057_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:30 Page57

faciliter leurs applications. Partons cela soit pris comme un signe de de prendre du recul sur cette
du principe que c’est une première faiblesse, d’incompétences. situation, de prendre conscience
étape. Ces bonnes pratiques sont Ses valeurs : ne compte que sur de sa façon d’agir et d’être avec
cependant à relativiser en fonction toi  ! les autres (sa hiérarchie, ses pairs,
de divers éléments  contextuels : La “politique” en entreprise  : des son équipe). Cette prise de
le secteur d’activité de l’entreprise, jeux de pouvoir étant fréquents conscience est essentielle pour
la culture d’entreprise, les pra- en entreprise, un manager peut que le manager, accompagné par
tiques managériales dans chaque souhaiter ne pas partager son ques- son coach, trouve lui-même les
structure, la personnalité du tionnement face à une situation. ressources qui lui conviennent et
manager, son genre (est-ce un Des décisions de la direction géné- se sente moins seul face à certaines
homme ou une femme), son âge rale non partagées... situations professionnelles.
et celui des collaborateurs consti- D’un sentiment de solitude, le
tuant l’équipe… La question est LE COACHING, UNE AIDE POUR manager coaché va développer
ici de clarifier la façon dont une MANAGER AU QUOTIDIEN une aisance notamment relation-
personne va manager son équipe, Quelle que soit l’origine du senti- nelle lui permettant de manager
en fonction de sa personnalité et ment de solitude du manager, plus facilement au quotidien, qu’il
des éléments contextuels. celui-ci éprouve fréquemment le soit directeur général, membre
besoin de parler, d’avoir un du comité de direction ou middle
QUELLE PLACE ? moment et un espace pour être manager. ■
Un manager est positionné à une écouté.
place particulière dans l’entreprise. C’est ici que l’accompagnement
Il ou elle est au croisement de par un coach peut être utile.
relations avec son propre manager, Celui-ci permet, en fonction de
ses collaborateurs, ainsi que les l’objectif du coaching, d’aider le
autres éventuels managers de manager  :
même niveau hiérarchique. C’est un moment de libération
Quel est le niveau de confiance de sa parole, sur ce qu’il vit pro-
entre le manager et les autres fessionnellement, ses ressentis,
managers, entre lui et son propre ses doutes, voire ses angoisses.
responsable hiérarchique, voire Le manager peut enfin s’exprimer
avec sa propre équipe ? Comment librement sans crainte de juge-
faire cohabiter confiance et com- ment de la part du coach  ;
pétition  ? Le contenu des séances étant
Comme évoqué, il ne suffit pas confidentiel, il dispose d’un espace
de présenter à un nouveau mana- pour partager avec le coach ce
ger les principes du management qu’il vit en tant que manager,
pour en faire un bon manager. sans crainte que cela soit su au
Lors d’une décision à prendre, sein de son entreprise  ;
face à une situation à gérer, un Libérer la parole lui permet de
manager peut, de temps en temps, prendre conscience de la façon
ressentir une certaine solitude  : dont il vit et ressent ses situations
avec qui échanger sur ce sujet, à professionnels, grâce à l’effet
qui parler de ce problème  ? La miroir du coach  ;
réponse simple serait de dire  : Cette prise de conscience est un
avec votre propre manager, avec pas vers l’atteinte de l’objectif fixé
les autres managers de niveaux en amont du coaching. Le coach
hiérarchiques similaires… aide ainsi le manager à identifier
Mais quelles sont les raisons qui les solutions qui lui conviendront
mènent un manager à se sentir pour atteindre l’objectif profes-
seul face à certaines situations  ? sionnel.
De nombreux freins peuvent expli- Le coach l’accompagne dans le
quer son isolement partiel, sans développement de sa communi-
hiérarchisation des motifs  : cation auprès de sa direction, de
Un ego ne lui permettant pas de son équipe, de ses pairs…
s’exprimer librement auprès d’au- En partageant une difficulté pro-
tres collaborateurs tels que son fessionnelle rencontrée, le coach
propre manager, par peur que va donc permettre au manager

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 57


P058-059_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:27 Page58

REGARDS D’EXPERTS
EFFICACITÉ MANAGÉRIALE

Optimiser ses réunions grâce au cloud  :


le nouvel eldorado des managers  ?
Pour 51 % des salariés*, le manque de visibilité entre deux réunions est une cause
importante d’improductivité. Un paradoxe à l’heure où “connecté” et “collaboratif”
Par Lionel Pasco,
CEO de Perfony,
font partie intégrante du vocabulaire de l’entreprise. Comment des solutions
spécialisé en virtuelles peuvent-elles améliorer les réunions et aider les entreprises à entrer
gestion de réunion
performante et dans un cycle vertueux et productif  ?
plans d’action dans
le cloud.

À
l’heure où le Cloud met de rendre accessibles des nées. Mes données sont-elles
Computing apporte indicateurs et des données régu- sécurisées ? Peut-on y avoir accès
une pluie de nou- lièrement actualisés. Plus pro- sans mon autorisation  ? Il est
velles solutions aux ductifs, les collaborateurs d’une normal de se poser ces questions
entreprises, deman- entreprise sont alors plus effi- quand on envisage d’opter pour
dons-nous si cette technologie caces. N’est-ce pas là tout l’intérêt le cloud. Mais à bien y regarder,
ne nous permettrait pas d’inau- du cloud  ? Nous permettre de les accès aux serveurs internes
gurer une nouvelle façon de pen- travailler mieux  ? ne sont-ils pas souvent moins
ser nos réunions et nos plans sécurisés que dans les data cen-
d’action. CONSACRER SON TEMPS ters ? Les opérateurs du cloud
À CE QUI EST VRAIMENT apportent des garanties en
LES BONS INDICATEURS POUR IMPORTANT termes de sauvegarde de vos
LES BONNES DÉCISIONS Les solutions du cloud permet- données et de cryptage qui sont
“On ne va pas en réunion pour tent désormais d’automatiser souvent bien supérieures aux
travailler. On se réunit pour pren- l’organisation des réunions et le situations existantes. Ce com-
dre des décisions”. Cet adage de suivi des actions : convoquer les portement méfiant peut bloquer
consultants en management est participants, diffuser l’ordre du la transition des entreprises vers
la clé des réunions réussies. Et jour, saisir les comptes-rendus un nouvel environnement tech-
en direct durant la réunion, met- nologique et tout ce qu’il apporte.
tre à jour le plan d’actions. C’est Un comportement que nous nous
la fin des tâches perdues ou ina- devons de dépasser.
“Le cloud permet de rendre chevées. Dans le contexte économique
accessibles des indicateurs et des Les managers doivent franchir actuel, la masse salariale que
un nouveau cap. Dans un représente le temps passé en
données régulièrement actualisés.” contexte toujours plus compétitif, réunion représente un réel enjeu.
il est essentiel de savoir manager 2 heures de réunion par semaine
par exception. C’est-à-dire consa- pour 200 salariés pendant 1 an
pour prendre les bonnes déci- crer son temps et son énergie à équivalent à un budget de 1 mil-
sions, il faut avoir connaissance des actions qui posent problème, lion d’euros. Aucun projet d’une
des indicateurs nécessaires. C’est sans attendre la prochaine réu- telle ampleur financière ne verrait
pour cela qu’il est indispensable nion. Et pour cela, il existe des le jour sans indicateurs de pilo-
de bien préparer ses réunions. outils Saas qui leur permettront tage... Alors ne devons-nous pas
Les intervenants doivent être d’identifier les points de blocage franchir le cap du cloud  ? ■
informés des sujets abordés afin en temps réel.
*Source  : étude Perfony.
de pouvoir préparer les infor-
mations à échanger pour une DÉPASSER SES
prise de décision optimale. Les APPRÉHENSIONS
plans d’action doivent être tenus Le frein majeur des entreprises
à jour et partager entre les mem- pour l’adoption du cloud réside
bres d’une équipe. Le cloud per- souvent dans la sécurité des don-

58 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P058-059_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:28 Page59

REGARDS D’EXPERTS
NUMÉRIQUE

La transformation numérique des


entreprises  : un facteur clé de
croissance
L’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication Par
Nathalie Wright,
dans les entreprises a modifié le travail des collaborateurs comme le fonctionnement directrice
de la division
même des sociétés. Les directions doivent s’en saisir pour développer leur Grandes Entreprises
performance. & Alliances de
Microsoft France.

L
a généralisation du l’émergence des réseaux sociaux gestion d’équipes transversales.
numérique dans notre d’entreprise. Véritable pierre L’ensemble des directions de l’en-
quotidien a profondé- angulaire de cette transformation, treprise est concerné par cette
ment et durablement le Cloud accélère le développe- transformation, à commencer
transformé nos modes ment des trois autres dimensions. par les ressources humaines. Sous
de vie. En quelques années, les Il favorise la mobilité des colla- l’impact des nouvelles technolo-
barrières entre les sphères privées borateurs, qui utilisent leurs pro-
et professionnelles se sont effa- pres équipements pour se connec-
cées. Cette tendance de fond ter à distance au réseau de
influe aussi considérablement, l’entreprise. Il facilite l’analyse “Repenser la circulation des
et de manière structurelle sur
l’organisation et le développe-
et la valorisation des données de
l’entreprise, pour les rendre intel-
informations et les interactions
ment des entreprises. Elles doi- ligibles et faciliter la prise de entre les différentes activités
vent s’adapter aux évolutions des décision. Enfin, il permet de
comportements des consomma- repenser la circulation des infor-
de l’entreprise.”
teurs, de plus en plus exigeants, mations et les interactions entre
qui attendent des produits inno- les différentes activités de l’en-
vants, de la réactivité ainsi qu’une treprise en interne comme en gies, la fonction RH est proba-
plus grande reconnaissance de externe avec ses clients et ses blement celle qui a le plus évolué
la part des entreprises. En paral- partenaires. ces dernières années. D’adminis-
lèle, elles doivent répondre aux trateur du personnel, le directeur
attentes de leurs propres colla- RÔLE CENTRAL DU DRH des ressources humaines est
borateurs, dont les usages numé- L’adoption des nouveaux modes devenu un partenaire stratégique
riques dépassent bien souvent de communication liés au numé- au sein du comité de direction.
ce qu’elles sont en mesure de rique redéfinit l’entreprise. Elle Il doit pouvoir accompagner, de
leur proposer. Multiplicité des devient, par là même, décloison- sa vision globale, le développe-
écrans, collaboratif, mobilité... née et étendue. Forum, messa- ment de l’entreprise et son adap-
Autant de défis qui, relevés, repré- gerie directe, réseau social d’en- tation aux évolutions du marché.
sentent de véritables relais de treprise… Autant de nouveaux Il est ainsi devenu un acteur clé
croissance et de nouveaux leviers outils pour définir de nouveaux de la transformation numérique
pour attirer les collaborateurs. scénarios de relations clients de l’entreprise, adaptant l’orga-
Cette transformation numérique basés sur l’échange, la co- nisation et proposant l’environ-
s’appuie sur quatre grandes évo- création et la coproduction. Cette nement de travail le plus propice
lutions de notre quotidien  : le approche collaborative encourage à l’innovation, la créativité et la
déploiement du Cloud, la géné- également le développement de productivité des collaborateurs,
ralisation de la mobilité, l’explo- services clients innovants, le par- indispensables à la définition de
sion des données disponibles et tage d’expérience ou encore la l’entreprise de demain. ■

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 59


P060-061_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 14:35 Page60

MANAGEMENT & CARRIÈRE


MÉTIER

Traffic manager : b
des algorithmes ?
Relativement récente, la fonction de traffic manager
a pourtant connu des évolutions significatives ces
dernières années. Indispensable à la gestion des sites
de vente en ligne, il se pourrait pourtant que son champ
d’action se rétrécisse. Alors le traffic manager est-il
condamné à être remplacé par des robots ?

“Une partie du
travail est de plus en
plus automatisée.”

pagnes en choisissant les formats,


etc. Ensuite il va s’assurer qu’il
y ait les retombées escomptées”,
précise Martin Villelongue.
Wilfried Martin est expert en

T
raffic manager ? Der- longue, directeur au sein de la digital. Il ajoute que la fonction
rière ce nom un peu division digitale, medias et com- peut varier selon la taille de la
barbare se cache un munication chez Michael Page. structure dans laquelle elle est
maillon indispensable Autrefois, cette profession n’était exercée. “Dans une PME, le traf-
des entreprises com- pas loin de celle de référenceur, fic manager va généralement
mercialisant leurs offres sur le et les deux se confondaient sou- cumuler son activité avec celle
Web. “Contrairement à ce que vent. Mais depuis, le métier de de webmarketeur, voire d’édito-
l’on imagine, le traffic manager traffic manager a sensiblement rialiste Web ou encore commu-
n’est pas forcément celui qui évolué et son champ de compé- nity manager. En revanche dans
génère des visites sur un site tences avec. les entreprises plus importantes,
Internet. Il a plus une vocation c’est lui qui va encadrer les data
publicitaire, c’est pourquoi on le UN MÉTIER PAS SI RÉCENT miners ou les référenceurs et
retrouve souvent en agence de Mais que fait-il au juste ? “Il coordonner leurs activités”. En
publicité car il fait en sorte d’op- conseille la marque dans ses outre, certains exercent égale-
timiser la visibilité d’une investissements publicitaires ment en indépendants, en tant
marque”, pointe Martin Ville- online. Il va diffuser les cam- que consultants.

60 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P060-061_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 14:36 Page61

bientôt remplacé par


?
Contrairement à ce que l’on pour- ports variés pour consulter les métier est aujourd’hui loin de
rait penser, le traffic manager ne sites marchands comme le smart- disparaître.
date pas d’hier et n’est pas aussi phone ou la tablette. Il a fallu L’Apec (Association pour l’emploi
récent que l’incontournable com- apprivoiser ses outils et s’adapter des cadres) rapporte en effet que
munity manager. “À l’échelle de rapidement afin de pouvoir pren- “la pénurie d’experts dans ce
l’économie classique, on peut dire dre le train en marche. “Si vous domaine sur le marché amène
que c’est un métier récent, mais tapez ‘canapé’ dans Google car souvent les entreprises à se tour-
si l’on se réfère à l’échelle du digi- vous cherchez à changer le vôtre, ner vers des agences spécialisées
tal, ce n’est plus tellement le cas, n’avez-vous pas remarqué que
indique le directeur au sein de lors de votre navigation suivante
la division digital, medias et com- sur Internet, sur des sites qui
munication chez Michael Page. n’ont rien à voir avec cette “Le métier n’a pas changé, mais
C’est une profession qui est appa- demande, vous voyez défiler des
rue assez tôt, qui s’est installée canapés dans les espaces publi-
son champ d’application oui.”
depuis une dizaine d’années”. Si citaires ? Ce ne sont pas des traf-
le métier n’est pas si récent, il a fics managers, mais des
eu le temps d’évoluer, notamment machines”, révèle l’expert en digi- ou à faire appel à des personnes
avec le développement des outils tal. Telles les hôtesses de caisse, travaillant en freelance. L’im-
technologiques. les traffic managers vont-ils petit portance et l’enjeu que représente
à petit se voir remplacer par des le travail d’acquisition de trafic
PLACE AUX ROBOTS ! machines ? “Aujourd’hui, des sur les sites Web, notamment
Au fil des années, la profession algorithmes se chargent de dif- pour les sociétés de e-commerce
de traffic manager est devenue fuser la bonne publicité au mais également pour d’autres
plus compliquée qu’à ses débuts consommateur adéquat”, ajoute secteurs, devraient contribuer à
et il a fallu que les pionniers Martin Villelongue. Faut-il alors augmenter la demande sur le
s’adaptent. “Le métier s’est com- miser sur cette fonction dans les marché”. ■
plexifié car les supports de dif- métiers du digital ? Julie TADDUNI
fusion sont de plus en plus variés.
Il y a de nouvelles solutions, de DIFFICILEMENT REMPLAÇABLE
nouveaux champs d’application Le digital est un secteur qui
du métier sont apparus avec le recrute, grâce à l’évolution des QUI SONT-ILS ?
développement du m-commerce, technologies et des modes de Formation : bien qu’elle ne soit pas si récente que
ou du social media management. consommation. Cependant pour cela, peu de formations sont spécialisées dans la
Certaines publicités font désor- Martin Villelongue, la fonction fonction. Ainsi, le plus souvent, les entreprises
mais en sorte que l’offre soit ciblée de traffic manager n’est pas celle recherchent des candidats avec une formation
en fonction de vos recherches. Le qui est le plus sous tension, bien supérieure en marketing, communication ou
métier n’a pas changé, mais son que cela reste un métier qui informatique de type Bac + 2/ 3 à Bac + 5 (master en
champ d’application oui”, recon- embauche. Il explique ce phé- webmarketing, master en sciences de l’information
naît Martin Villelongue. nomène par le fait que “la pro- et de la communication option webmarketing).
Un constat également effectué fession est plus installée, par Salaire :
par Wilfried Martin, qui souligne rapport à d’autres beaucoup plus - jeune cadre : entre 25 000 et 40 000 euros par an
la rapidité d’évolution du métier, émergentes. À cela vient s’ajouter - cadre confirmé : entre 40 000 et 60 000 euros
notamment ces cinq dernières le fait qu’une partie du travail (selon l’expérience et les missions confiées)
années. En effet, aujourd’hui, le soit de plus en plus automatisée”. Source : Apec.
consommateur dispose de sup- Rassurez-vous cependant, le

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 61


P062-063_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 14:36 Page62

MANAGEMENT & CARRIÈRE


OPPORTUNITÉS INTERNATIONALES

Avec plus de 35 millions


de personnes, la mégalopole
de Tokyo est la plus peuplée
de la planète. Japon  : les portes s’ouvr
Un taux de chômage bas, un pouvoir d’achat élevé, des entreprises de pointe…
Le Japon possède de nombreux atouts pour attirer les cadres, mais les sociétés
nippones rechignent à embaucher des étrangers. Pour s’installer au pays du soleil
levant, une initiation à la culture locale est nécessaire, de même qu’une expérience
concrète et un solide bagage universitaire.

P
artir travailler au West Consulting K.K. à Tokyo, au monde”, précisait l’étude. En
Japon est une aven- spécialisé dans le luxe, les cos- août 2013, le taux de chômage
ture réservée aux ini- métiques et la mode. Le monde était en hausse de 0,3 point, mais
tiés. Il faut maîtriser de l’entreprise est régi par des pour atteindre le niveau très
le japonais et avoir codes différents, les rapports hié- faible de 4,1 %.
connu une expérience profes- rarchiques agissent de manière Néanmoins, le recrutement a un
sionnelle dans le pays d’un à très forte. Les sociétés qui veulent peu perdu de son dynamisme
deux ans minimum. “Les cadres s’internationaliser recrutent des depuis 7 ans, comme l’explique
français risquent de se confronter étrangers qui connaissent le Nicolas Rafenomanjato. “Le
à des difficultés culturelles au Japon.” Mais le jeu en vaut la Japon a été éprouvé par différents
Japon, explique Nicolas Rafe- chandelle, car le pays constitue tremblements de terre, par le tsu-
nomanjato, consultant senior en la troisième puissance écono- nami… Mais l’économie semble
charge du recrutement à East mique du monde derrière les aujourd’hui entrer dans une
États-Unis et la Chine. Le pays phase ascendante. Il y a deux
comptait pour 8 % du PIB mon- ans, mes clients cherchaient sur-
“Le monde de l’entreprise est dial en 2012, selon une note du tout à combler des remplace-
ministère de l’Économie et des ments. Depuis le printemps 2013,
régi par des codes différents, les Finances et du ministère du Com- ils s’axent désormais sur de vraies
rapports hiérarchiques agissent merce extérieur. “Le pays dispose stratégies de développement et
d’un marché domestique de recrutent sur de nouveaux postes.”
de manière très forte.” 127 millions d’habitants au pou- Le consultant East West Consul-
voir d’achat parmi les plus élevés ting reconnaît toutefois que son

62 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P062-063_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 14:37 Page63

domaine a moins été affecté que “Les grosses entreprises du secteur


d’autres branches, comme le sec-
teur bancaire. En revanche, celui des nouvelles technologies telles
des nouvelles technologies fonc- que Sony ou Toshiba sont toujours
tionne très bien. “Il n’a pas été
touché par le ralentissement de en recrutement.”
l’économie. De grosses entreprises
telles que Sony, Toshiba sont tou- versitaire. L’idéal consiste ensuite plusieurs titres de séjour pour SURVIVRE
jours en recrutement. Toutes les à avoir effectué un stage, par le travailler au Japon. L’entreprise AU JAPON
industries IT sont couvertes au biais de grandes écoles par exem- qui embauche doit souvent expli- À lire  : Business otsukiai,
Japon.” ple, dans une entreprise sur place. quer pour quelles raisons un le guide du savoir-vivre
Les expériences internationales, candidat français est choisi plutôt dans une entreprise
EXPÉRIENCE SUR PLACE quelles qu’elles soient, constituent qu’un Japonais. Il est ensuite japonaise, une publication
OBLIGATOIRE toujours des atouts supplémen- possible de renouveler son titre, de la CCIFJ (Chambre du
Comment un Français doit-il s’y taires sur un CV en termes de voire d’obtenir une autorisation commerce et d’industrie
prendre pour percer ce marché confrontation à une autre culture. permanente. En termes de française au Japon).
peu friand de cadres étrangers  ? Pour se familiariser avec le pays, salaires, il existe un minimum S’implanter au Japon,
“La majorité de mes clients sont il est possible d’utiliser un visa garanti qui varie selon les régions, Édition UbiFrance.
des Français expatriés, mais ils vacances-travail accessible par le selon la CCIFJ. Le salaire peut
n’ont pas une bonne connaissance biais de l’ambassade du Japon. être complété par un bonus payé Sites à visiter  :
en deux fois en décembre et juin. www.ubifrance.fr/japon
Il représente, dans la majorité www.ccifj.or.jp

ent aux initiés des cas, de trois à six mois de


salaires. “La vie est chère au
Japon, mais elle l’est moins qu’à
Le bureau d’immigration  :
www.immi-moj.go.jp
Le Pôle emploi japonais  :
Paris, même à Tokyo  ! souligne www.hellowork.go.jp
du marché et cherchent surtout Mais cette modalité offre surtout Nicolas Rafenomanjato. “Si les
à s’entourer d’une équipe de une expérience touristique et il loyers sont similaires pour les
locaux pour s’adapter”, reconnaît faudra quitter le pays pour obtenir logements, la qualité y est supé-
Nicolas Rafenomanjato. La un nouveau titre de séjour. La rieure. L’air conditionné existe
France est d’ailleurs bien repré- voie du VIE (volontariat inter- partout, tout est propre, il y a
sentée dans le pays. Y sont national en entreprise), en des gardiens… Et il n’y a pas
implantées des entreprises telles revanche, se révèle vraiment besoin de références innombrables
que : Air Liquide, Axa, Saint- opportune. L’expérience peut pour trouver un appartement.
Gobain, Air France, LVMH, Cha- déboucher sur un poste à temps Le marché est moins saturé.” Un
nel, L’Oréal, Rhodia, Total, France complet ou offre en tout cas la étranger devra néanmoins trou-
Télécom, Michelin, Schneider possibilité de postuler sur place. ver un garant qui soit japonais.
Electric, Thales, Dassault… “La “À défaut, il existe des entreprises
plupart sont installées dans la SALAIRES COMPLÉTÉS spécialisées que l’on paye pas trop
région de Tokyo, avec parfois des PAR DES BONUS cher pour servir de garant.” ■
succursales à Osaka. Les indus- Selon la Chambre de commerce Chloé GOUDENHOOFT
tries de luxe et celles touchant à et d’industrie française au Japon,
la gastronomie occupent une les étrangers sont désormais
place prépondérante”, remarque recrutés sur des postes plus diver-
le site de la MFE (Maison des sifiés (quand ils ont la chance de TROUVER UN POSTE
Français de l’étranger). Si elles l’être  !). “Jusqu’alors employés AU JAPON
privilégient le recrutement local, par les entreprises japonaises Il est ardu de se faire recruter
toutes les portes ne sont pourtant pour leurs compétences linguis- au Japon. Outre la maîtrise de
pas fermées. Fin décembre 2012, tiques, ils peuvent aujourd’hui la langue, il faudra aussi savoir
la MFE enregistrait 7 300 com- occuper des postes dans les jouer de ses relations.
patriotes inscrits au registre des domaines du marketing, du com- La Chambre du commerce
Français établis hors de France merce international, du multi- et d’industrie française au Japon conseille de mettre à profit
(dont 5 800 à Tokyo et 1 500 à média ou des relations publiques ses relations et contacts. Pour obtenir un carnet d’adresses
Kyoto). (pour ne citer que quelques exem- conséquent, les candidats ne doivent pas hésiter à se rendre
Pour décrocher un poste, il faut ples significatifs).” dans des colloques, des conférences et dans tout événement
déjà avoir un solide bagage uni- Une fois le poste trouvé, il existe susceptible de les faire rencontrer des professionnels japonais.

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 63


P064-067_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:39 Page64

MANAGEMENT & CARRIÈRE


CADRES ET DIRIGEANTES

Quand
je serai gran
Dès le plus jeune âge, tandis que les garçons veulent devenir pompiers et jouent
avec des camions, les filles optent pour une carrière de princesse et se voient offrir
des baigneurs. Une vision stéréotypée du rôle de chacun dont elles auront bien du
mal à se défaire…

O
ù sont les ingénieures, mais ont bien été publiés en serait de les recruter. Alors pour-
mathématiciennes, janvier 2014 par le gouverne- quoi ?
physiciennes ou infor- ment. Des barrières persistent
maticiennes ? Seuls ainsi des deux côtés. De ce fait, TU SERAS INGÉNIEUR,
17 % des métiers, encore peu de femmes sont MON FILS
représentant 16 % des emplois, aujourd’hui ingénieures. Pas Si traditionnellement le baccalau-
sont mixtes*. Non, ces chiffres parce qu’elles ne sont pas com- réat scientifique comptait plus de
ne datent pas des années 60 pétentes. Ni parce qu’on refu- garçons, la tendance s’est presque

64 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P064-067_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:41 Page65

de, je serai...
inversée et la mixité est quasiment dans des filières moins sélectives un secteur dans lequel tu vas
parfaite dans les terminales S du et moins valorisées que les garçons t’épanouir, te plaire”. Pour elle,
pays. “On constate que c’est déjà (quand ils se jugent très bons en les deux discours se tiennent tout
beaucoup moins le cas dans une mathématiques, 8 garçons sur
filière comme STI car il y a la 10 vont en S, contre 6 filles sur
notion d’industrie ou d’ingé- 10)”. Mais pas seulement, selon “Elles imaginent qu’être ingénieur,
nieur”, indique Marie-Sophie Marie-Sophie Pawlak. Elle précise
Pawlak, fondatrice de l’association en effet que souvent, conseillers c’est se balader en blouse blanche,
Elles Bougent. Tout d’abord parce
que les filles ont plus tendance à
d’orientation, parents et profes-
seurs pensent faire ce qu’il y a de
avec des lunettes de protection et
s’autodiscriminer, si l’on en croit mieux pour les jeunes. Or la plu- des chaussures de sécurité.”
le rapport du gouvernement : part du temps, quand leur discours
“Malgré leur meilleure réussite aux garçons va être : “Tu devrais
scolaire (71 % des filles et 61 % tenter de t’inscrire en classe pré- à fait, mais ils ne devraient tout
des garçons d’une même généra- paratoire, il faut avoir de l’am- simplement pas être sexués.
tion ont obtenu le baccalauréat bition”, celui tenu aux filles diverge L’école aussi joue donc un rôle
en 2010), les filles se retrouvent légèrement : “Réfléchis, cherche dans l’entretien de ces inégalités. u

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 65


P064-067_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:42 Page66

MANAGEMENT & CARRIÈRE


CADRES ET DIRIGEANTES

u Marie-Sophie Pawlak constate coup ont l’envie de rester féminines recensés dans l’ensemble des
d’ailleurs que les garçons sont sou- et ne s’imaginent pas un instant manuels scolaires, il y a 6,1 % de
vent les espoirs de leurs parents. pouvoir se représenter les femmes femmes, contre 93,9 % de noms
Pour étayer son propos elle indique ingénieurs en business woman. masculins, rapporte l’étude “La
que le budget moyen pour les Elles ont tort en pensant que cet représentation des femmes dans
études des enfants, toutes catégo- univers n’est pas pour elles. “On les manuels de français” publiée
ries sociales confondues, est plus ne peut pas leur en vouloir par le centre Hubertine Auclert.
Une seconde enquête** issue du
même centre vient ajouter que
“la sous-représentation des
“Si la batterie de la voiture tombe en panne, femmes se traduit dans certains
on demande au papa de s’en charger, pas à la manuels, par une présence moin-
dre dans l’iconographie, par
fille ou à sa mère…” exemple dans un manuel de
terminale scientifique de tronc
commun, on trouve 8 illustra-
élevé pour les garçons que pour puisque les médias, la famille et tions avec des femmes contre
les filles. Certes, la société en général les manuels scolaires perpétuent 53 images représentant des
ne pousse pas particulièrement ces idées reçues, regrette la fon- hommes”. S’il est difficile de
les filles à ne serait-ce qu’envisager datrice de l’association Elles Bou- refaire l’histoire, il y a un vrai
de s’orienter vers l’informatique, gent. Si la batterie de la voiture travail de fond à réaliser dès le
l’industrie, l’ingénierie… Mais sont- tombe en panne, on demande au plus jeune âge.
elles au moins volontaires ? papa de s’en charger, pas à la Malheureusement, les jeunes sont
fille ou à sa mère…”. Et en effet, les premiers pénalisés par ce cli-
PAS TRÈS GLAMOUR… les filles se retrouvent peu dans vage puisqu’ils se ferment des
Qu’est ce qui fait que la parité est les manuels scolaires. Les écoles portes. Et certains secteurs sont
respectée jusqu’en terminale et d’ingénieurs ont d’ailleurs long- plus impactés que d’autres. “Alors
que ce ne soit plus le cas après le temps pensé que cela allait les que la plupart des métiers exercés
Bac ? “On perd généralement les séduire de les représenter plus sur par des cadres se sont féminisés
filles au moment de l’orientation, leurs brochures. Un moyen pour au cours des deux dernières décen-
pointe Marie-Sophie Pawlak. Nous eux d’inverser la tendance au nies, celui des ingénieurs de l’in-
ne sommes pas là pour les forcer, moment des inscriptions. Or, cela formatique reste une exception,
mais pour leur faire connaître a eu pour effet… d’attirer plus de note le rapport gouvernemental.
ces métiers dont elles ont une garçons. Étonnant, non ? En 2009-2011, les femmes occu-
vision qui ne colle pas toujours à pent un emploi sur cinq dans le
la réalité. C’est pourquoi il faut DÈS LE BERCEAU domaine de l’informatique”.
casser les stéréotypes. Elles ima- Car les brochures promotion- Attention cependant ! Marie-
ginent qu’être ingénieur, c’est se nelles des écoles ne sont pas les Sophie Pawlak se défend de
balader en blouse blanche, avec seules à être à blâmer. Sur les mener un combat féministe, mais
des lunettes de protection et des plus de 13 000 citations de noms précise œuvrer pour la mixité, et
chaussures de sécurité”. Or, beau- de femmes et d’hommes réels donc sans exclure les hommes

VERS UNE LOI POUR EN FINIR ?


Au moment où nous écrivons cet article, l’examen de pas une équité dans le partage des responsabilités
la loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes parentales entre les hommes et les femmes que vous
vient de débuter à l’Assemblée nationale. Ce texte n’avez pas d’égalité professionnelle. Tant que vous
aborde de nombreuses thématiques, telles que n’accepterez pas de regarder ces deux sujets
l’image de la femme dans les médias, la parité, ensemble, on ne progressera pas”, déclarait à ce sujet
l’égalité salariale, le paiement des pensions Najat Vallaud-Belkacem, ministre du Droit des
alimentaires ou encore le partage du congé parental Femmes, sur RTL en mars dernier, lors de la
entre la mère et le père. “C’est parce que vous n’avez présentation de cette réforme par François Hollande.

66 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P064-067_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:42 Page67

MARIE-SOPHIE PAWLAK,
FONDATRICE DE L’ASSOCIATION ELLES BOUGENT :
“J’ai fondé Elles Bougent en 2005 pour répondre à un besoin des industriels
pour davantage de mixité dans leur secteur. Alors que je travaillais dans un
grand groupe américain, on est venu me proposer un poste au département
automobile en tant qu’ingénieur. J’ai accepté car j’aimais le contenu du poste,
bien que l’automobile ne me faisait pas rêver ! Mais je me suis rendu compte
que c’était très agréable et qu’une femme pouvait aussi bien se passionner
pour l’automobile. Je me suis dit qu’il fallait agir avant l’école d’ingénieur, au
moment de l’orientation, pour que les jeunes filles puissent se rendre compte
de ce qu’est la réalité dans ce type de métiers, car elles ne les envisagent
même pas. J’ai donc créé l’association pour qu’elles rencontrent des
marraines qui leur expliquent en quoi consiste leur emploi. On ne veut pas
intervenir en cours, mais les inciter à venir sur nos événements pour
découvrir cet univers en dehors du contexte ‘classe’”.

de l’entreprise. Cependant il sem- les hommes – en équivalent- oublier le bout de chemin qu’il
blerait que le discours ait encore temps plein. 82 % des temps par- reste à parcourir. Les femmes
du mal à être intégré auprès des tiels (souvent contraints) sont ont toutes les capacités et les
étudiants, tous genres confondus. féminins. La retraite moyenne compétences pour intégrer les
des femmes (y compris les avan- univers traditionnellement mas-
UN COMBAT RÉVOLU ? tages accessoires, et notamment culins, et vice versa. Et si cela
“Brûler son soutien-gorge ? C’était les pensions de réversion) repré- s’avère nécessaire, elles ne doivent
valable pour nos grands-mères !” sente 72 % de celle des hommes.” pas hésiter à faire part de leur
Aujourd’hui peu de jeunes filles Il y a ainsi une différence entre mécontentement. “Elles doivent
ont conscience que les inégalités l’école et le monde de l’entreprise. être vigilantes lorsque quelque
persistent entre hommes et C’est pourquoi Marie-Sophie Paw- chose ne leur semble pas logique
femmes et qu’elles risquent d’y lak explique qu’une femme qui au niveau de leur prise de parole
être confrontées dans le monde fait ses premières armes en entre- en réunion, des promotions, voire
du travail. “Il est nécessaire de des remarques sexistes. Difficile
sensibiliser les étudiants à l’éga- de savoir où se situe la frontière
lité professionnelle, surtout en “Seuls 17 % avec l’humour, mais si une
tant que futurs managers. Pour
ce faire il faut organiser des
des métiers sont femme n’est pas à l’aise avec une
réflexion, elle doit le dire et ne
conférences, des échanges sur mixtes.” pas se forcer à rire. De même,
cette thématique, recommande elle doit demander des explica-
Marie-Sophie Pawlak. D’autant tions claires si elle n’obtient pas
plus que l’on se rend compte que prise constatera que la parité n’est une promotion. Si l’on fait mine
la jeune génération pense que pas d’actualité. Au départ, elle se de rien, on perpétue les stéréo-
c’est acquis. Garçons et filles nous dira que si son collègue masculin types, et les filles continueront
voient un peu comme des achar- a obtenu une promotion à sa place, de déserter certains métiers”,
nées lorsqu’on évoque la parité”. c’est parce qu’elle aura été moins assure la fondatrice de l’associa-
La fondatrice de l’association Elles douée que lui. “À la deuxième, tion Elles Bougent.
Bougent confie qu’elle avait la voire troisième fois, elle se posera À quand des petites filles qui veulent
même impression lorsqu’elle était des questions. Et le problème est devenir super héros et des garçons
encore étudiante. Et pourtant…. que les femmes ont ce déclic un qui jouent à la maîtresse ? ■
La parité en entreprise est loin peu tard”, souligne-t-elle. Difficile Julie TADDUNI
d’être une réalité. En effet, le rap- pourtant de lutter et de réagir en
*Source : rapport du Commissariat général à la
port gouvernemental rappelle que tant que jeune recrue… stratégie et à la prospective publié en janvier
“les femmes comptent pour 2014. Travaux coordonnés par Marie-Cécile
MARRE DE RIRE JAUNE Naves et Vanessa Wisnia-Weill. Sont considérés
46 % des salariés du privé mais comme mixtes, les métiers dans lesquels au
20 % des cadres dirigeants et Et c’est là tout le challenge des moins 40 % du sexe minoritaire est représenté
parmi les effectifs.
20 % des membres des conseils femmes d’aujourd’hui. Car si nos **Étude intitulée “Égalité femmes-hommes dans
d’administration du CAC 40. aînées ont beaucoup œuvrer pour les manuels de mathématiques, une équation
irrésolue ? Les représentations sexuées dans les
Les femmes cadres dirigeantes l’égalité entre hommes et femmes, manuels de mathématiques de Terminale” et
publiée en novembre 2012.
sont payées 32 % de moins que cette avancée ne doit pas faire

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 67


P068-069_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:43 Page68

MANAGEMENT & CARRIÈRE


DROIT

Formation : misez sur


le dispositif qu’il vous
faut !
Prendre conscience de l’importance de
maintenir son employabilité et décider
de prendre en main sa formation
continue ne suffit pas. Il faut également
s’y retrouver dans les différents
dispositifs qui existent et dénicher celui
qui correspond le mieux à vos besoins,
à ceux de votre entreprise mais aussi aux
efforts que vous êtes prêt à consentir.

LE PLAN DE FORMATION rience, conditions assimilables à alterne enseignements théoriques


Les actions de formation propo- une modification du contrat de et pratiques. Elle vise à favoriser
sées dans le cadre du plan de travail) et de réintégrer l’entre- le maintien dans l’emploi des
formation sont regroupées en prise avant la fin si votre salariés en contrat à durée indé-
deux catégories : “Les actions employeur vous le demande. En terminée, en particulier les per-
d’adaptation du salarié au poste contrepartie, vous êtes rémunéré sonnes travaillant depuis au
de travail ou liées à l’évolution et protégé en cas d’accident moins vingt ans ou âgées d’au
ou au maintien dans l’emploi comme à l’accoutumée. Tout est moins 45 ans et disposant d’une
dans l’entreprise” et “les actions pris en charge par l’employeur. ancienneté minimum d’un an
de développement des compé- En principe, la formation a lieu dans leur entreprise actuelle.
tences du salarié”. Le plan de sur le temps de travail. Si ce n’est
formation est donc là pour répon- pas le cas, vous êtes donc autorisé LE DROIT INDIVIDUEL
dre aux besoins de l’entreprise. à la refuser : vous ne pourrez pas À LA FORMATION
Les représentants du personnel être sanctionné et encore moins Depuis 2004, chaque année, vous
sont nécessairement consultés licencié. Dans ces conditions, ces cumulez un droit à formation de
lors de son élaboration. heures donneront lieu au verse- 20 heures, pendant six ans maxi-
Se former par ce biais est assimilé ment d’une allocation de forma- mum (soit 120 heures, pour les
à l’exécution normale du contrat tion représentant 50  % de votre salariés en CDI et à temps plein).
de travail. En tant que salarié, rémunération nette de référence. Élément clé : le Dif suppose un
vous êtes obligé de suivre la for- accord employeur-salarié sur le
mation assidûment (sauf excep- PÉRIODES DE projet de formation. Des actions
tions : formation hors temps de PROFESSIONNALISATION prioritaires peuvent être définies
travail, bilan de compétences, Créée par la loi du 4 mai 2004, par accord collectif d’entreprise
validation des acquis de l’expé- la période de professionnalisation ou de branche ou par accord

68 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P068-069_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:43 Page69

interprofessionnel. Vous pouvez ne le fait pas, le montant corres- lement sur le temps de travail.
alors choisir une formation parmi pondant au reliquat du Dif n’est Le temps passé en Cif est pris en
celles-ci, bien que ce ne soit pas pas dû par l’employeur. compte dans le calcul de l’an- COMPTE
une obligation. À défaut d’un tel Par ailleurs, le Dif est “transfé- cienneté, ainsi que pour la déter- PERSONNEL
accord, sont accessibles les actions rable” d’une entreprise à l’autre. mination des congés payés. Le DE FORMATION
de promotion (celles permettant En cas de rupture du contrat de Cif ne dépasse pas un an pour Suite à l’accord
d’acquérir une qualification plus travail non consécutive à une une formation en continu à temps interprofessionnel du
élevée) ou d’acquisition, d’entre- faute lourde ou d’arrivée à terme plein (1 200 heures lorsqu’il s’agit 14 décembre 2013 relatif
tien ou de perfectionnement des du contrat de travail (ouvrant de stages constituant un cycle à la formation profes-
connaissances. droit à une prise en charge par pédagogique comportant des sionnelle, un projet de loi
Selon l’article L. 6323-11 du Code le régime d’assurance chômage, enseignements discontinus ou à devait être présenté en
du travail, “les actions de forma- comme le licenciement, la démis- temps partiel). En fonction de Conseil des ministres le
tion exercées dans le cadre du sion dite légitime, la rupture sa durée, un délai compris entre 22 janvier pour être
droit individuel à la formation conventionnelle, la fin d’un CDD, six mois et six ans doit être res- débattu à l’Assemblée
se déroulent en dehors du temps etc.), la somme correspondant pecté avant la prise d’un nouveau nationale en février. À
de travail. Toutefois, une conven- au solde du nombre d’heures congé de formation. noter parmi les réformes,
tion ou un accord collectif de acquises au titre du Dif peut être Le demandeur doit avoir travaillé la création du Compte
branche ou d’entreprise peut pré- utilisée plus tard. Le salarié peut vingt-quatre mois, consécutifs Personnel de Formation
voir que le droit individuel à la en effet faire une demande de ou non, en tant que salarié au (CPF) qui sera doté selon
formation s’exerce en partie pen- Dif, Cif, bilan de compétences cours des cinq dernières années le ministère du Travail
dant le temps de travail”. Dans ou VAE à son nouvel employeur et avoir un an d’ancienneté dans d’environ 1,2 milliard
ce second cas, les heures consa- dans un délai de deux ans suivant la société. Seules les entreprises d’euros par an (contre
crées à la formation pendant le son embauche. En cas de mésen- artisanales de moins de dix sala- environ 200 millions
temps de travail ouvrent droit tente, l’action se déroule systé- riés exigent une ancienneté de pour le Dif). Le principe :
au maintien de la rémunération matiquement hors temps de tra- trois ans. “chaque salarié disposera
du salarié. En revanche, lorsque vail. À noter : les demandeurs Les organismes paritaires peu- à partir de 2015 d’un
les heures sont accomplies hors d’emploi ont également la pos- vent financer une partie de votre véritable accès à une
du temps de travail, le salarié sibilité de faire cette demande. formation et prendre en charge formation qualifiante
bénéficie du versement par l’em- En cas de démission, le Dif n’est votre rémunération. Il vous faut qui lui permettra de
ployeur d’une allocation. pas transférable en tant que tel, pour cela adresser une demande progresser dans son
L’entreprise a trente jours pour mais le salarié démissionnaire de financement à l’Opacif (Orga- emploi et sa carrière.
répondre à votre demande. L’ab- peut demander à en bénéficier nisme paritaire de gestion du Ce compte personnel
sence de réponse vaut acceptation sous réserve que l’action de bilan congé individuel de formation) sera entièrement portable
du choix de l’action de formation. de compétences, de VAE ou de auquel votre entreprise verse une tout au long de la vie
En cas de refus, la loi ne lui formation soit engagée avant la cotisation annuelle. Le plus connu professionnelle
impose pas de motiver sa décision. fin de son préavis. Ensuite, le est le Fongecif, délimité par (contrairement au Dif),
Vous avez la possibilité de renou- Dif est perdu. régions, d’autres organismes étant alimenté jusqu’à
veler votre demande l’année civile déterminés en fonction du secteur 150 heures (+30 % par
suivante. S’il ne joue toujours pas LE CONGÉ INDIVIDUEL d’activité. Chaque organisme défi- rapport au Dif) qui
le jeu, vous pourrez tenter votre DE FORMATION nit des priorités (les moins diplô- pourront être complétées
chance auprès du Fongecif Le Cif (Congé individuel de for- més, les salariés de plus de par l’employeur ou
(Fonds de gestion du Cif). mation) donne au salarié le droit 45 ans, ceux qui appartiennent les pouvoirs publics,
de s’absenter de son travail, dans aux catégories socioprofession- ou par le futur compte
La portabilité du Dif le but de se reconvertir ou d’évo- nelles les plus modestes, etc.) qui personnel de prévention
En cas de licenciement pour motif luer dans sa carrière, ou encore justifient à leur sens les besoins de la pénibilité”.
économique ou personnel (hors pour préparer et passer un exa- de formation. Mais le Cif est Les heures de Dif d’ores
faute lourde), le salarié peut, men en vue de l’obtention d’un accessible à tous, même les plus et déjà accumulées
avant la fin de son préavis (que titre ou d’un diplôme. Quel que qualifiés, d’où la nécessité de devraient être intégrées
ce dernier soit exécuté ou non), soit votre contrat de travail, vous construire un projet solide qui au CPF.
effectuer une demande pour pouvez bénéficier de ce congé, tienne la route face à la com-
bénéficier d’une action de bilan sachant tout de même que des mission décisionnaire. ■
de compétences, de validation conditions précises, d’ancienneté Aline GÉRARD
des acquis de l’expérience (VAE) notamment, sont à remplir.
ou de formation (Dif ou Cif ). S’il La formation se déroule généra-

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 69


P070-071_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:44 Page70

MANAGEMENT & CARRIÈRE


COMMENT JE GÈRE ?

Sachez vous faire chasser


Se faire chasser alors qu’on n’était pas spécialement à l’écoute du marché peut être
déstabilisant. Devant cette convoitise soudaine, la possibilité de perdre de vue ses
objectifs premiers est grande. Pourtant cela est aussi un bon moyen de donner un
coup de fouet à sa carrière et même à son salaire. À condition de bien maîtriser
l’exercice.

L
a relation entre le semblables”, explique Laurent sont souvent ceux à haute res-
chasseur et le chassé Da Silva. En effet, selon une ponsabilité. Ainsi du côté des
est déséquilibrée… au enquête* d’Oasys Consultants, missions confiées, elles concer-
début. Le candidat à plus d’un tiers des cabinets font nent plutôt des cadres supérieurs
qui on propose une du clonage dans deux missions pour 37 %, des dirigeants pour
opportunité d’emploi sans même sur trois. C’est-à-dire qu’ils 30 % ou des cadres moyens pour
qu’il ait sollicité l’entreprise en recherchent une personne ayant 20 %. “À un certain niveau de
question est un peu en position les mêmes caractéristiques que poste, il n’est pas d’usage de passer
de force, mais cela peut vite chan- son prédécesseur. “Le ‘cadre clone’ par les petites annonces”, rappelle
ger. Le cabinet de recrutement rassure le client car il peut être Laurent Da Silva. La recrudes-
est là pour vous donner envie et opérationnel immédiatement”, cence de cette pratique est aussi
finalement rétablir une relation explique l’étude. Ce phénomène liée au contexte économique  :
plus traditionnelle. concerne particu- “Dans un marché difficile comme
“C’est un jeu de lièrement les cri- aujourd’hui, l’approche directe
séduction mutuel. tères de formation est une bonne réponse. Les entre-
Nous sommes les initiale, de l’expé- prises ne veulent pas forcément
ambassadeurs de rience d’un métier faire savoir qu’elles recrutent.
notre client. On “C’est un jeu et de celle d’un Par exemple, elles ne souhaitent
explique à la per- secteur. Du côté de pas que la concurrence soit au
sonne chassée, en de séduction la méthode de courant qu’elles recherchent un
quoi cette opportu-
nité s’intégrerait
mutuel.” recherche, tou-
jours selon l’en-
directeur commercial ou finan-
cier”, explique Laurent Da Silva.
bien dans son par- quête, 57 % de ces
cours. Le chassé, cabinets ne font FAITES TOURNER LA CHASSE
notre job est de le que de l’approche À VOTRE AVANTAGE
faire devenir can- directe, tandis que “Globalement, tous les candidats
didat”, illustre Laurent Da Silva, 42 % fonctionnent également sont à l’écoute”, constate Laurent
directeur général de Badenoch via les petites annonces. “On va Da Silva. En effet, après tout,
& Clark (cabinet de recrutement chercher les candidats qui se ren- vous n’avez rien à perdre à cher-
pour cadres supérieurs et cadres dent visibles via les réseaux cher à en savoir plus. Mais c’est
dirigeants). Pour cela, c’est via sociaux professionnels mais aussi aussi là où l’excitation de la chasse
les réseaux sociaux ou par le ceux qui ne le sont pas. On iden- de tête peut vous faire perdre de
bouche-à-oreille que les cabinets tifie les profils dans des structures vue vos objectifs profonds. “C’est
vous repèrent. “En fonction du pour savoir s’ils sont à l’écoute une démarche qui est inflation-
cahier des charges, on analyse du marché”, explique de son côté niste en termes de salaire”, rap-
les profils qui sont issus du même Isabelle Keraval, responsable du pelle Laurent Da Silva. De quoi
secteur d’activité ou qui doivent pôle recrutement au sein de faire tourner la tête. Surtout
répondre à des problématiques Abaka Conseil. Les profils visés quand vous n’êtes pas très satisfait

70 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P070-071_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:44 Page71

“Les murs ont parfois des oreilles,


surtout quand l’opportunité
en question est dans
le même secteur d’activité.”

de ce point de vue-là dans votre rière  ? Il faut aussi que la per- propose un rendez-vous physique.
poste actuel. Pourtant, pour que sonne identifie ce qu’elle va perdre Seulement s’il est toujours inté-
la chasse de tête tourne vraiment et gagner. Et comment elle se voit ressé, on communique ses coor-
à votre avantage, comme pour à moyen et long termes en paral- données au client. Tant qu’il ne
tout autre recrutement, vous ne lèle de ce que lui propose la struc- donne pas son accord, on ne le
devez pas mettre de côté les fon- ture en ce qui concerne son évo- fait pas. Il peut donc nous ren-
damentaux. Essayez de vous ren- lution”, résume-t-elle. contrer sans que cela ne l’engage
seigner sur l’ambiance de travail, en quoi que ce soit”, illustre Isa-
les personnes qui seront vos plus DE LA CONFIDENTIALITÉ belle Keraval. Une fois vos coor-
proches collaborateurs, les pers- TU T’ASSURERAS données transmises à l’entreprise,
pectives de la société, les raisons Une autre spécificité à gérer la question de la confidentialité
du départ du prédécesseur, etc. lorsque vous vous faites chasser est entre ses mains. “Mais elle a
Surtout que si l’entreprise fait alors que vous êtes en poste est un accord moral avec nous”,
partie du même secteur, vous la question de la confidentialité. insiste Isabelle Keraval. Norma-
pouvez peut-être discrètement A priori, elle est assurée par le lement, l’entreprise qui tente de
recueillir des informations autour cabinet. Mais les murs ont parfois vous séduire n’a aucun intérêt à
de vous. Pensez aussi à chercher des oreilles, surtout quand l’op- ce qu’il y ait une fuite. Il ne faut
s’il existe une annonce, pour portunité en question est dans pas hésiter à être exigeant sur
encore grappiller quelques infor- le même secteur d’activité. Sachez cette question. ■
mations. Dans tous les cas, que vous pouvez signifier au cabi- Innocentia AGBE
Isabelle Keraval conseille “de net de recrutement que vous ne
prendre son temps” pour bien souhaitez pas que votre nom soit
* “Cabinets de chasse de tête et derecrutement,
analyser la proposition. “Il faut communiqué tant que vous n’êtes entre tabous et idées reçues, quelles pratiques et
se poser les bonnes questions  : pas arrivé à la phase de rencontre quelle contribution réelle  ?”, 2011.
Est-ce bien le bon moment de avec l’entreprise. “Si le candidat
changer d’emploi pour sa car- est à l’écoute du marché, on lui

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 71


P072-073_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:45 Page72

MANAGEMENT & CARRIÈRE


COMMENT JE GÈRE ?

Amour au travail :
pour le meilleur ou pour le pire ?
L’entreprise est l’endroit où l’on passe le plus de temps. Ainsi, il n’est pas rare d’y faire des rencontres,
d’y nouer des amitiés, et parfois, des histoires d’amour. Alors comment trouver le bon équilibre pour
vivre cette situation le plus harmonieusement possible ?

L
’amour au travail, moi? dant les heures de travail et col- conjoint. S’il ne s’agit pas d’acti-
Jamais ! Et pourtant, en laborez en bonne intelligence”, vités sportives ou de hobbies,
passant entre 35 heures conseille Denis Fernandez. fixez une soirée par semaine où
et 48 heures chaque Catherine Merdin est psychologue vous allez, chacun de votre côté,
semaine en entreprise, à Bordeaux, spécialiste du couple. décompresser en allant boire un
il n’est pas exclu que certaines Pour elle, la tendance est égale- verre avec des amis. L’idée est de
relations évoluent vers des senti- ment valable en dehors de l’en- pouvoir conserver un jardin
ments amoureux. Difficile de ne treprise. “De la même manière, secret”.
pas tout mélanger et de rester une fois chez vous, le travail n’a Beaucoup de difficultés au pro-
professionnel… pas lieu d’être. C’est le seul moyen gramme, mais que les amoureux
de ne pas brouiller les frontières ne se découragent pas, pour la
AU TRAVAIL, et de respecter l’autonomie de psychologue, les couples qui par-
PAS DE SENTIMENTS ! l’autre”. Car en couple ne signifie viennent à les surmonter et à
“Dès le départ, il va s’avérer pri- pas ne faire qu’un, veillez donc à trouver un bon équilibre sont
mordial de ne pas changer de conserver votre indépendance. souvent très soudés. “Le fait de
comportement, recommande Si votre position hiérarchique le travailler sur un projet commun,
Denis Fernandez, coach en entre- permet, ne passez pas systéma- pour le même objectif, va inévi-
prise. En cas de hiérarchie, évitez tiquement par l’autre pour le tra- tablement rapprocher des par-
vail. Attention cependant ! Vous tenaires”. Un petit bémol cepen-
devez également pouvoir recon- dant, une rupture fera désordre
“Les critiques ne feront naître les performances et réus- et sera d’autant plus difficile à
sites de votre conjoint. “Soyez gérer. Il ne tient qu’à vous de voir
que déclencher des conflits plus mesurés sur les critiques si le jeu en vaut la chandelle ! ■
à la maison.” qui ne feront que déclencher des Julie TADDUNI
conflits à la maison”, précise la
psychologue.
tout acte pouvant être assimilé
à du favoritisme par les autres, DE L’AIR !
vous ôtez toute crédibilité”. Travailler ensemble
Ne perdez pas de vue qu’en entre- lorsque l’on est en
prise, un couple est condamné à couple implique de
s’entendre. Et pour ce faire, il passer énormément
doit veiller à respecter la frontière de temps à deux.
entre le travail et la vie privée. C’est pourquoi Denis
“Il ne s’agit pas de s’ignorer au Fernandez insiste sur
bureau bien sûr, mais de rester le fait qu’il est “néces-
le professionnel qui a été recruté saire de trouver des
au départ. Ainsi, évitez les petits passions à soi, à pra-
noms en réunion, ne parlez pas tiquer en dehors du
de vos problèmes personnels pen- travail, sans son

72 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P072-073_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:45 Page73

MANAGEMENT & CARRIÈRE


LE CADRE DU MOIS

Retour aux sources


Pascale Verbe a travaillé 26 ans dans une agence de communication et de
design. À la suite d’un licenciement, elle a créé une boutique-atelier pour
laisser libre cours à son talent créatif. Issue d’une formation aux Beaux-arts,
sa reconversion se trouve correspondre à ses envies d’origine.

P
ascale Verbe tient (Établissement privé d’enseigne- société comme pour l’aménage- Pascale VERBE,
Luki-Atelier, un lieu ment supérieur) Penninghen. ment des travaux de l’atelier.” créatrice de
polyvalent, depuis Mon métier dans le packaging L’année de lancement a été un Luki-Atelier.
octobre 2011. Bou- était donc un peu loin de ma peu difficile, notamment en
tique de petites créa- formation. L’idée de travailler termes de finance, et ce d’autant
tions (jeux, porte-monnaie, petits avec des enfants sur des projets
sacs…), fabriquées par ces soins de création m’intéressait déjà
ou ceux d’autres créateurs, le lieu depuis quelques années. Dans “L’idée de travailler avec
se transforme en atelier d’arts mes carnets, j’avais noté l’idée
créatifs pour enfants en fin de de Luki-atelier”. Pascale Verbe
des enfants sur des projets
journée. “Les samedis et diman- a donc saisi la liberté que lui de création m’intéressait déjà.”
ches après-midi, j’organise aussi offrait son licenciement pour se
des anniversaires. Les vacances, lancer dans l’aventure.
les ateliers durent sur des jour- plus que son mari était lui aussi
nées ou des demi-journées, et SURMONTER LES AFFRES dans un questionnement profes-
comprennent des sorties, des DE LA CRÉATION sionnel. “En revanche, la deux-
visites ou des jeux.” C’est la pre- Son projet était dans la droite ième année s’est révélée bien plus
mière fois que Pascale Verbe lignée des études qu’elle avait positive et la troisième année
travaille avec des enfants et elle suivies. Son travail au sein de commence déjà à porter ses fruits”,
en est ravie. Car Luki-Atelier est l’agence de communication et de se réjouit-elle. À tel point que son
le fruit d’une reconversion pro- design lui avait appris à maîtriser mari a désormais rejoint l’aventure
fessionnelle. la relation avec les clients. Il ne de Luki-Atelier à ses côtés. ■
lui manquait plus que le bagage Chloé GOUDENHOOFT
UN PROJET DÉJÀ-LÀ entrepreneurial. “Je m’en sentais
Pascale Verbe a exercé toute sa capable, mais j’avais besoin
carrière au sein d’une agence de d’une validation extérieure. Je
design et de communication. “J’ai suis donc allée faire un bilan de
eu la chance de grandir en compétences auprès de Pôle
interne, c’est rarement le cas emploi. Le résultat m’a confirmée
dans le monde de la publicité.” dans mon projet.” Pascale Verbe
Mais après 26 ans de présence, s’est ensuite fait conseiller sur
et alors qu’elle était directrice les différents moyens de finan-
artistique, elle s’est fait licencier. cement, sur la manière de monter
“Je m’y attendais un peu, mais son projet, notamment grâce aux
ce n’est jamais très agréable. Boutiques de gestion (aujourd’hui
J’avais 45 ans, et retrouver un BGE). Elle a également suivi des
emploi dans le design aurait été stages au Créapass, un dispositif
À VOIR
très compliqué.” Cette étape dif- mis en place par Pôle emploi
ficile est pourtant ce qui lui a pour la création d’entreprise. “J’ai Ce parcours est issu de la série Lignes de vies,
permis de réaliser un projet déjà eu beaucoup de difficultés parce produite par Pôle emploi. Retrouvez le
présent dans sa tête. “J’avais j’étais novice , reconnaît-elle. reportage sur la reconversion de Pascale
suivi les Beaux-arts à Paris et Toute l’administration était très Verbe sur le site www.pole-emploi.fr, dans
l’atelier préparatoire de l’Esag lourde, pour la création de la les rubriques Actualités puis Médias.

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 73


P074-079_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:46 Page74

SOMMES-NOUS TOUS D
DES MARQ

74 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P074-079_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:46 Page75

Au sommaire
78

DEVENUS Il était une fois...


vous
80
Et si la pomme avait

UES ?
croqué Steve Jobs ?
82
Une arme anticrise ?

Se vendre comme une marque.


Tel est l’objectif de la pratique dite
du personal branding, qui consiste
à appliquer les techniques
marketing utilisées par les
entreprises pour sa propre image.
Dossier réalisé par Julie TADDUNI

D
’où vient ce cadre que vous voyez partout
dans la presse ? Comment est-il devenu une
référence dans votre secteur ? Qu’a-t-il de
plus que vous ? Derrière cette visibilité se
cache le personal branding. Dans un monde
où l’image compte de plus en plus en termes de carrière
et avec l’essor des réseaux sociaux, se distinguer des
autres sur Internet est un nouvel enjeu. Avec lui est
apparu le personal branding, qui consiste ni plus ni
moins en un plan marketing digne des grandes marques,
appliqué à sa propre image. Et si finalement nous n’étions
que des bidons d’Ariel, des bouteilles de Cola-Cola,
d’Orangina et des “pommes” qui s’ignorent ?... Indis-
pensable pour certains, dangereuse pour d’autres, cette
pratique se veut un accélérateur de carrière ou un moyen
d’attirer l’attention des recruteurs. Est-il aujourd’hui
possible de se démarquer tout en restant authentique ?

QUAND LE NOM DEVIENT UNE MARQUE…


“On dit se démarquer, marquer les esprits, servir sa
marque… Cette notion est déjà présente dans le vocabulaire,
lance Olivier Zara, consultant en management et u

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 75


P074-079_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:49 Page76

Par Nicolas Beretti, fondateur de Transporteurs d’Image :


Que se passe-t-il lorsque vous intervertissez les étiquettes d’une bouteille de Coca-Cola
et d’une bouteille de Pepsi ? Rien. La plupart des consommateurs n’y verront que du
feu. La différence de goût qu’ils prétendent percevoir n’existe que dans leur tête.
C’est parce qu’une marque est une construction de l’esprit. C’est un objet virtuel, qui
n’existe dans le monde réel que par ses traductions concrètes : logo, produits, prix,
publicités. C’est ce qui la positionne dans l’esprit du consommateur. Le positionnement
marketing résulte d’études poussées et d’investissements massifs. Une fois positionnée,
une marque ne peut plus changer ses fondamentaux, sauf à un coût phénoménal. Vous,
en revanche, n’êtes pas une construction de
l’esprit. Vous existez par vous-même, vous
“Si Einstein, à 20 ans, s’était enfermé dans êtes différent des autres, vous êtes déjà ce
son personal branding de simple employé que le marketing cherche à recréer pour
une marque : différenciants.
de bureau, croyez-vous qu’il se serait autorisé Le personal branding est donc autant
redondant que contre-intuitif : pourquoi
à travailler sur la relativité ?” enfermer ce qui vous rend unique dans une
marque ? Ce que vous allez y gagner, c’est

u médias sociaux. À mon sens, t-elle. Car cela consiste aussi à sur vous en tapant des mots clés”,
nous sommes déjà tous des jouer sur les codes vestimentaires assure Albéric Guigou. Il évoque
marques, c’est un fait, car une et intellectuels”. en parallèle les méthodes plus
marque est une identité, une Albéric Guigou est co-fondateur traditionnelles comme la tenue
réputation. On veut se persuader de Reputation Squad. Il estime vestimentaire, l’envoi de cartes
de vœux, l’organisation de déjeu-
ners… Internet a donné la pos-
“Pourquoi enfermer ce qui vous rend sibilité d’amplifier ces canaux
traditionnels dans le but de tou-
unique dans une marque ?” cher un public plus large.
“Il faut se poser comme une réfé-
rence sur son marché, qui possède
que non car on pense que c’est que cet outil est absolument une expertise, qui utilise la presse,
uniquement destiné aux voitures indispensable pour la population rapporte Antoine Morgaut, CEO
et aux lessives”. Toutefois, pour cadre. Mais quel est votre intérêt Europe et Amérique latine chez
Évelyne Platnic Cohen, fondatrice à vous marketer ? Robert Walters. Le personal
de Booster Academy, l’utilisation branding est utilisé par des per-
du personal branding dépend AUCUN TABOU ! sonnes qui travaillent sur leur
du type de poste que l’on vise. “Le personal branding sert à nom et deviennent référentes dans
Selon elle, ce n’est réellement satisfaire la curiosité des autres. leur secteur, ce ne sont plus des
utile qu’à partir du moment où À partir du moment où vous pos- candidats. Ils se positionnent sur
l’on va se trouver en concurrence tulez ou si vous êtes installé dans la communication de leur propre
avec des profils similaires. Elle une entreprise et que vous voulez service”. Pour lui, ce marketing
précise que la marque n’est qu’un évoluer, les gens vont vous ‘goo- doit être extrêmement ciblé,
sujet du personal branding. gliser’. Il faut leur donner ce qu’ils limité uniquement à la popula-
“Quand on parle de marque, on recherchent, à savoir votre par- tion qui œuvre sur son secteur.
oublie tout ce qui relève de la cours universitaire, profession- Ainsi, il estime que plus on cible
partie comportementale, insiste- nel… Ou mieux : qu’ils tombent petit, plus on est efficace. “Si l’on

76 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P074-079_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:49 Page77

ressembler à tous les autres, et brider


votre créativité. Si Einstein, à 20 ans,
s’était enfermé dans son personal
branding de simple employé du
bureau des brevets de Berne, croyez-
vous qu’il se serait autorisé à travailler
sur la relativité ? C’eût été incohérent.
L’humain n’est pas cohérent, l’humain
hésite, l’humain change d’avis,
l’humain évolue. C’est ce qui permet
sa grande créativité. Pas la marque.
La marque est figée, elle occupe un
créneau et doit se battre pour y rester.
Pas vous. Vous êtes libre d’occuper tous
les créneaux que vous voulez. C’est
cette liberté qui vous rendra encore
plus intéressant aux yeux des autres.

se trouve dans le cadre d’une convaincre, se vendre et les gens équivaut à construire un men-
recherche d’emploi, il faut rai- doivent se penser comme une songe, puisque l’on n’hésite pas
sonner sur la base de la vente, entreprise. “Le problème est qu’un à faire disparaître ce qui nous
comme si vous vendiez vos com- être humain est beaucoup plus dérange. Je crains de vivre dans
pétences à un recruteur. Mais un monde où l’on sera entouré
c’est encore un peu tabou de parler de marques, et que dès que l’on
de se vendre en France. N’oubliez “Le personal fera une rencontre, la personne
pourtant pas que votre premier tentera de se vendre”, regrette
client est votre patron”. Il confie branding sert Nicolas Beretti. Pour lui, le risque
également que la notion de per- à satisfaire majeur de cette pratique étant
sonal branding est un peu exa- que l’on n’ait plus affaire à des
gérée à son sens, quand il s’agit la curiosité des personnes spontanées, mais à
plus de marketing orienté. autres.” des agences de communication
ambulantes. Et il ne manque pas
VERS DES ÊTRES d’arguments pour étayer sa thèse.
STANDARDISÉS ? riche qu’une entreprise, il ne peut “Sur Internet que ce soit un blog,
“Il ne faut pas exagérer, je pense pas se définir et se penser en un profil LinkedIn, les gens se
que l’on peut largement se passer étant dans une case. Une des présentent tous comme des super-
de personal branding. On aime beautés de l’être humain, c’est sa humains, comme les entreprises
mettre un mot anglais pour capacité à s’adapter, à évoluer”, qui, si vous les écoutez, sont toutes
apporter de la modernité à précise-t-il. Il estime que le per- ‘leaders sur leur marché’. Sérieu-
quelque chose de mal interprété”, sonal branding nécessite un pitch sement, qui y croit ?”. ■
constate Antoine Morgaut. Un commercial, qui lui même
*Également auteur de Stop au Powerpoint et
sentiment plus que partagé par demande de parler d’une exper- Le mémoire de Master vite fait bien fait.
Nicolas Beretti, fondateur de tise. Or, pour lui, la spécialisation
Transporteurs d’Image*. C’est un ne concerne que les insectes. “Je
fait pour lui dans la société pense que l’expertise est anti créa-
actuelle, on doit se présenter, tif. Et j’estime que ‘branding’

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 77


P074-079_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:50 Page78

Il était une fois… vous


Si vous souhaitez vous lancer dans le personal branding, il faudra mettre en scène
votre parcours, afin qu’il corresponde à ce que vous souhaitez que l’on sache de
vous. Votre objectif ? Devenir incontournable dans le secteur qui est le vôtre.

“T out le monde le
fait mais peu en
ont conscience,
indique Olivier
Zara, consultant
en management et médias
lui, ces petits calculs pour essayer
de renvoyer l’image que l’on sou-
haite à son interlocuteur ne
datent pas d’hier. Depuis, le
numérique est devenu presque
incontournable pour les recru-
identifié comme un expert de
votre secteur, plus vous aurez
d’opportunités qui se présente-
ront à vous. “Si vous exercez dans
les métiers de la communication
et que vous ne pratiquez pas le
sociaux. Autrefois, on appelait teurs et le fait de trouver des personal branding il va falloir
cela de la gestion de carrière. Le éléments sur une réputation pro- le justifier. Selon moi, il s’agit
fessionnelle va les aider à avoir d’un manque d’intérêt pour l’in-
confiance. Et cette stratégie est formation telle qu’elle fonctionne
aujourd’hui”. Il va donc falloir
“Plus de 50 % des valable que l’on soit en poste ou
non. “À CV équivalents, la per- apprendre à parler de vous…
recherches effectuées sur sonne qui aura donné plus d’in-
formations de qualité sur Internet RACONTEZ-VOUS
Google sont des personnes.” aura une longueur d’avance, rap- Vous n’êtes pas à l’abri d’être
porte Albéric Guigou, co-fonda- googlisé par un futur employeur,
teur de Reputation Squad. Plus un collègue, un collaborateur…
‘personal branding’ s’articulait de 50 % des recherches effectuées Il est donc important d’être maî-
autour de l’organisation de sur Google concernent des per- tre de ce qui va se dire à votre
dîners, d’une tenue vestimentaire sonnes. C’est un vrai sport !”. sujet sur la Toile, telle une entre-
en adéquation avec son secteur, Pour lui, il s’agit de voir le per- prise. “Le personal branding com-
de l’obtention d’une lettre de sonal branding comme un cercle mence par une bonne connais-
recommandation…”. Selon vertueux. Ainsi, plus vous êtes sance de soi. Il s’agit de définir

QUID DE VOTRE PRÉSENCE SUR FACEBOOK ?


“On a tendance à continuer à prendre Contrairement à ce que l’on peut croire,
Facebook pour ce qu’il était au départ, les recruteurs n’ont que faire de ce qui relève
indique Évelyne Platnic Cohen, fondatrice de votre vie privée. “Il y a un tel degré
de Booster Academy. Or, vous pouvez d’informations sur Internet qu’il faut se rassurer,
désormais y avoir des articles qui sont explique Antoine Morgaut, CEO Europe et Amérique
sponsorisés, des pages qui sont dédiées latine chez Robert Walters. Si je tombe sur une
aux médias… C’est quelque chose photo Facebook d’un candidat éméché un samedi
d’intéressant et que les entreprises soir, je m’en contrefiche en tant que recruteur.
ont d’ores et déjà compris”. On Cela ne m’empêchera pas de vous recruter.
entend souvent parler des photos et La seule limite à ne pas dépasser relève de ce qui
du manque de confidentialité du site. est éthique, déontologique”.

78 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P074-079_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:50 Page79

L’HONNÊTETÉ 2.0
Olivier Zara, consultant en management et médias sociaux :
“Être honnête, c’est être un bon professionnel. C’est un
peu la question de l’excellence et du talent. Il est
important de bien faire son travail car on peut
difficilement trafiquer sa marque avec le Web. On s’en
rend rapidement compte et vous ne ferez illusion qu’un
certain temps. L’idée, c’est d’avoir une marque
personnelle qui soit authentique, de ne pas se survendre.
Lorsqu’on est malhonnête, la marque explose”.

avec précision son identité pro- connu une rupture dans votre Si jamais vous rencontrez des
fessionnelle non seulement à tra- carrière, il s’agira de faire comme difficultés en la matière, vous
vers son parcours, mais aussi s’il s’agissait d’un choix”. Ne pas pouvez vous adresser à des pro-
ses valeurs et ses passions. Cela mentir donc… mais enjoliver la fessionnels ou user de techniques
demande des efforts”, concède réalité. comme créer un site à votre nom
Olivier Zara. Pour le consultant, afin de remonter dans les résul-
une personne qui se retrouvera TOUT SE JOUE DANS UNE tats”. Un site à votre nom c’est
à travers vos valeurs sera plus BARRE DE RECHERCHE… bien, mais que doit-il contenir ?
encline à vous recruter, vous pro- Avoir un profil à jour en ligne Olivier Zara précise qu’il s’agit
mouvoir, devenir votre cliente… ne suffira pas à satisfaire la curio- ici de communiquer sur son
“Le problème est que la nouvelle
génération est très consciente de
cela, ce sont des aspects qu’elle
prend en main. En revanche les “Il vous faudra rédiger des articles,
plus de 40 ans doivent faire un
effort en la matière car ce n’est
mettre des liens vers des contributions
pas dans leurs codes, regrette ou des vidéos d’interviews.”
Évelyne Platnic Cohen, fondatrice
de Booster Academy. Une des
premières choses à faire est de sité de ces cybers enquêteurs ! talent, ses savoirs. Vous devez
regarder ce qui se fait dans son “On a longtemps considéré que être l’ambassadeur de votre pro-
domaine d’activité. Et cela com- se rendre visible alors que l’on pre marque. “Il vous faudra rédi-
mence par lire la presse”. Elle est en poste était une trahison. ger des articles, mettre des liens
recommande ainsi de se pencher Mais les réseaux sociaux ont vers des contributions ou des vidéos
sur quatre hebdomadaires chaque changé la donne, assure Antoine d’interviews, explique-t-il. Cela
semaine en moyenne, en y ajou- Morgaut, CEO Europe et Amé- va contribuer à donner confiance
tant Internet. “Si vous trouvez rique latine chez Robert Walters. en vous. On pourra ainsi juger
cela too much, c’est que vous êtes Je pense qu’aujourd’hui un cadre votre capacité à être spécialiste
déjà trop vieux”, lance-t-elle ! doit se sentir la liberté de pouvoir dans votre domaine”. Il conseille
Internet peut donc vous rensei- partir s’il veut continuer à être de publier un blog, de participer
gner et c’est ensuite vous qui performant. C’est motivant de à des forums en lien avec votre
allez devoir lui en apprendre savoir que l’on reste libre”. secteur afin de faire connaître vos
plus sur vos compétences. “Le Pour Albéric Guigou, votre compétences. Il estime que de
storytelling est l’histoire que l’on marque personnelle doit aussi nos jours, une recommandation
a envie de raconter aux autres. être bien référencée. “Lorsqu’ils numérique, telle qu’il est notam-
Attention, il ne s’agit pas de font une recherche, quelle qu’elle ment possible de la faire sur Lin-
raconter des histoires, met-elle soit, les gens s’arrêtent assez rapi- kedIn aura presque plus de poids
en garde. Cependant si vous avez dement sur les pages de résultats. qu’une simple lettre. ■

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 79


P080-081_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:51 Page80

Et si la pomme avait croqué


Steve Jobs ?
L’avenir de l’homme 2.0 semble passer par le fait de se considérer comme une
marque. Mais ici aussi, vous devez savoir que certaines erreurs sont irrémédiables.
Soyez vigilant à ne pas détruire ce que vous avez mis longtemps à construire.

P
our une entreprise choses qui n’ont pas à être asso- cernera pas votre domaine d’ex-
comme pour vous, ciées à votre nom. C’est irrémé- pertise”. Et surtout, restez hum-
une réputation peut diable et choquant. Parlez de ce ble. En effet, le personal branding
très vite virer au cau- que vous voulez, tant que ce n’est ne consiste pas à s’autoproclamer
chemar. En temps pas amoral”. Bien sûr, Internet, leader de son secteur. Partagez
de crise, les recruteurs ont besoin ses forums, ses réseaux sociaux… plutôt vos connaissances, vos
d’être rassurés. Pour ce faire, permettent aujourd’hui de se actualités, vos remarques… sans
vous allez devoir veiller à ce que
l’on dit de vous et surtout, aux
informations que vous allez ren-
dre public. “Il faut faire extrê- “Le gens se reconnaissent dans
mement attention à ce que vous
écrivez et à ce que vous allez les êtres imparfaits.”
donc laisser comme trace, sou-
ligne Antoine Morgaut, CEO
Europe et Amérique latine chez prononcer sur beaucoup de lancer une campagne de média-
Robert Walters. Et surtout, ne sujets qui font l’actualité. Pour tisation en parallèle ! De même
cherchez pas à être suivi par Albéric Guigou, il faut faire atten- veillez à rester honnête.
1 million de personnes, mais plu- tion à ne pas se laisser emporter. Les choses sont telles que se
tôt par 100 qui ont de l’intérêt”. “Un recruteur, un collègue, un gérer comme une marque ne
employeur, ne doit pas trouver nous permet donc pas le moindre
PAS DE CONFIDENCES d’avis politique très tranché faux pas ? C’est devenu un cheval
Pour lui, il n’est aujourd’hui plus lorsqu’il cherche des informations de bataille pour Nicolas Beretti,
possible pour un cadre confirmé à votre sujet. Si c’est le cas, vous fondateur de Transporteurs
de ne pas se considérer vous trouverez vite résumé à d’Image. Pour lui, tout le monde
comme une marque. cela. N’oubliez pas que sur Inter- a droit à l’erreur. “Aujourd’hui,
Les recruteurs net tout est public”. beaucoup d’entreprises se met-
sont ainsi de tent à parler de leurs erreurs
plus en plus PLUS IRON MAN outre-Atlantique, et de ce qu’elles
tolérants avec QUE SUPERMAN en ont appris. Cela apporte un
les informa- De manière plus légère, notez vrai capital sympathie car les
tions et pho- que votre expertise doit être gens se reconnaissent dans les
tos trouvées à immédiatement identifiable. “Le êtres imparfaits, estime-t-il.
votre sujet. mieux est l’ennemi du bien, Pourquoi apprécie-t-on plus
En revanche, indique Évelyne Platnic Cohen, Iron Man que Superman ? Jus-
certaines res- fondatrice de Booster Academy. tement parce qu’il n’est pas fiable
tent évidem- Vous ne devez pas être plus dans à 100 % !”. ■
ment inaccepta- votre marketing personnel qu’à
bles. servir l’entreprise. Cela se saura
“Le racisme, l’antisé- vite. De même que si vous vous
mitisme sont des intéressez à trop de sujets, on ne

80 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P080-081_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:51 Page81

9-10
AVRIL
2014
SALON
DE L’ENTREPRISE
AQUITAINE
PALAIS DES CONGRÈS BORDEAUX LAC

Le Salon de l’Entreprise
Aquitaine accompagne et
informe tous les entrepreneurs
de la région dans leur
projet de création, reprise et
développement d’entreprise. Profitez
de conseils d’experts de la part de nos
partenaires, et lors des 4 conférences et
30 ateliers organisés pendant le Salon.

emble
e en mouvement !
Venez
nez
ez bén
bénéfi
béné cier
cie de solutions au plus près de vos attentes
ett découvre
décou
découvrez
ouv ez nos zones d’animations inédites :
Testez votre idée et votre création sur « La Boîte à Idées ».
Te
Finalisez votre projet d’entreprise et de financement
sadesign.fr - TERRITOIRES & CO - RCS 389 820 382

sur la zone « Monte ta Boîte ».


Développez votre réseau d’affaires et votre entreprise
sur la zone « Booste ta Boîte ».

Plus d’informations sur www.salon-entreprise.com - #SEA2014


P082-085_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:51 Page82

Une arme anticrise ?


Dans la société actuelle où l’image et la réputation sont cruciales,
l’utilisation des réseaux sociaux est devenue un véritable atout pour
trouver un emploi, construire sa personnalité et développer son
réseau professionnel. Nous pouvons en tirer de nombreux bénéfices.
Par Marie-Laure LAVILLE, general manager chez LEWIS PR.

S
avoir se promouvoir, sommes dans le monde de l’ins- notion de réseau n’a jamais
prendre la parole, por- tantané et de la réactivité. Une été aussi omniprésente qu’au-
ter attention à sa per- entreprise reçoit en moyenne jourd’hui.
sonne, séduire un plus 250 candidatures pour un
interlocuteur ont tou- poste. Il faut bien se démarquer UNE NOUVELLE FAÇON DE
jours été des points importants et créer de l’empathie. DIFFUSER L’INFORMATION
pour se faire valoir auprès d’un Aujourd’hui à la différence des Le nombre de réseaux sociaux
nouvel employeur ou d’un mana- années passées où les périodes utilisés par les internautes a aug-
ger hiérarchique. d’inactivités des chômeurs res- menté de plus de 50 % en un an :
Dans un contexte économique taient relativement courtes, la 32 % utilisent quatre réseaux ou
tendu et où la précarité ne cesse nouvelle génération est confron- plus (source : Journal du Net).
de progresser, les candidats sont tée à un parcours du combattant C’est dans cette logique qu’il est
pour accéder à un important d’intégrer ces nou-
emploi. Selon une veaux canaux de diffusion pour
“Il faut savoir être en phase avec une étude de Pôle emploi, gérer son image à bon escient,
société ultra connectée, en maîtrisant les chômeurs connais- sans oublier les contacts du quo-
sent en 2013 une tidien et continuer à en capter
ses réseaux en ligne et ses contacts réels.” période d’inactivité tout leur intérêt. Ainsi, il faut
professionnelle qui savoir être en phase avec une
plus nombreux pour un seul atteint un niveau historique de société ultra connectée, en maî-
poste et la compétition est encore 480 jours. Dans cette période trisant ses réseaux en ligne et
plus serrée que par le passé pour de crise, les offres d’emploi sont ses contacts réels.
décrocher la place ou le poste rares, les candidatures nombreuses, Dans les contraintes actuelles des
idéal en adéquation avec leurs alors comment mettre toutes les entreprises, la recherche de flexi-
attentes. chances de son côté ? Comment bilité et réactivité semble primor-
La crise a changé les habitudes garder confiance et transmettre diale dans le processus de recru-
de consommation, les modes de le meilleur de soi pendant cette tement. Les entreprises s’adaptent
vie, et le recrutement. Les entre- période creuse  ? à la génération Y en utilisant le
prises recherchent le mouton à L’explosion des nouvelles tech- même langage. La gestion de la
5 pattes immédiatement dispo- nologies de l’information et de marque employeur à travers les
nible, opérationnel et performant. la communication serait une réseaux sociaux devient une prio-
Pas le temps d’attendre, notre réponse et un levier pour être rité au sein de leur département
société ne patiente plus, nous productif en temps de crise. La communication/ marketing. u

82 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P082-085_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:52 Page83

E X P O S I T I O N - C O N F É R E N C E S - AT E L I E R S

Spécial
20
ème anniversaire

Développer le Capital
Humain de l’Entreprise

20ème Salon
des outils et services dédiés aux dirigeants
d’entreprises, aux DRH, aux responsables
de la Formation et des Systèmes d’Information
PARIS EXPO
PORTE DE VERSAILLES - PAVILLON 5.2 & 5.3
18*-19-20 MARS 2014 * A partir de 14h

Avec le soutien de
En parallèle

Le salon de la formation
à distance et en ligne

www.solutions-ressources-humaines.com
P082-085_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:52 Page84

“Le candidat doit se gérer comme


une marque au quotidien.”

soi-même et sa carrière comme position de son réseau, échanger,


s’il s’agissait d’une marque, d’un partager du contenu intelligent,
produit ou d’une entreprise pour donner des conseils, ne pas comp-
créer l’attention et se faire repérer ter son temps pour construire sa
comme un candidat original. notoriété afin de ne pas rester
u Le candidat quant à lui doit dans l’ombre et être toujours
se gérer comme une marque au 3 - La présence en ligne est indis- compétitif.
quotidien. Il est donc impératif pensable pour se faire connaître
qu’il utilise le Web avec précau- et faire de nouvelles connais- PROVOQUER L’INTÉRÊT
tion afin de développer au mieux sances. Si vous êtes à la recherche DE SON INTERLOCUTEUR 
sa personnalité virtuelle. d’un stage ou d’un emploi, vous Il est nécessaire d’éveiller sa
D’ailleurs chacun d’entre nous devez avoir un CV à jour avec curiosité et construire les bases
peut être “googlisé” un jour où une photo récente, être synthé- d’une discussion, en un court
l’autre par un collègue ou un tique, avec une mise en page instant ? Radicale, rapide et effi-
employeur potentiel. Comment attractive. N’oubliez pas que votre cace, une technique de commu-
devenir une marque sur un mar- CV sera lu en 5 secondes. Être nication permet, dans un temps
ché hyper concurrentiel  ? présentable fait partie des atouts très limité, de se concentrer sur
majeurs d’une embauche. l’essentiel. En deux minutes tout
LES 5 BEST PRACTICES POUR au plus. Les Anglo-saxons le
DÉVELOPPER SA PROPRE 4 - Avoir confiance en soi. C’est loin nomment le pitch.
MARQUE d’être anecdotique dans un pays L’idée est donc de pouvoir se
1 - Le personal branding nécessite qui compte des millions de chô- vendre, défendre un concept, un
un élément déclencheur  : l’audace meurs. Trouver du travail c’est aussi produit, en cinq ou six  phrases
de se lancer. Le Web est un nouveau une question de confiance en soi, avec un maximum de punch et
moyen pour trouver un nouvel et effectivement le Pôle emploi l’a d’impact. Certains n’hésitent plus
emploi. Dans ce marché en per- compris en proposant à certaines et se lancent… Il faut s’appuyer
pétuelle mutation,  il faut savoir femmes à la recherche d’un emploi, sur sa singularité ! Les candidats
s’adapter et être capable de cham- une séance pour retrouver confiance doivent donc apprendre à gérer
bouler ses habitudes afin de rebon- en elles, des sessions de coaching les réseaux sociaux (LinkedIn,
dir dans ce mode de communica- pour se maquiller et s’habiller. De Twitter…), sans délaisser les ren-
tion qui n’est pas toujours maîtrisé même, certaines associations met- contres physiques. Il ne faut pas
par les 50 ans et plus. Ces nouveaux tent à disposition des vêtements survaloriser le Web car les ren-
outils sont des nouveaux leviers de couturiers pour des entretiens. contres que l’on fait en se dépla-
de changement de vie et de réus- Il est devenu impératif de se pré- çant sont aussi déterminantes.
site. Il faut oser et passer le cap, senter comme un produit marke- Il faut équilibrer le virtuel et le
tout en restant vigilant. ting séduisant sur le Web comme réel. Le réseau se construit à
aux entretiens  : savoir raconter tout âge. Il suffit de rester ouvert
2 - Adopter une stratégie métho- une belle histoire sur sa personne, aux situations et surtout à l’écoute
dologique est la première démarche de la même manière qu’on le ferait des autres, curieux et savoir l’en-
pour être efficace. Se poser les pour un produit, lors d’un lance- tretenir au quotidien.
bonnes questions est aussi la pre- ment. Au total, deux tiers des dirigeants
mière étape du succès  : quels Les réseaux sociaux sont les nou- mondiaux sont présents sur Twit-
messages, pour quels objectifs, veaux outils de communication ter. Ça laisse à réfléchir  !
quelles cibles, quels secteurs  ? qui permettent de gagner du À votre tour de vous lancer dans
Se mettre en scène devient une temps et de tisser des liens à la cette aventure des réseaux
évidence : la demande est plus vitesse de l’éclair et susciter un sociaux… ll faut bien démarrer
importante que l’offre. Trouver succès immédiat. afin de rester connecté. Mais
un emploi devient une épreuve attention aux informations que
difficile. Il est donc important de 5 - Être visible et échanger avec vous faites figurer et qui resteront
s’armer et de communiquer sur sa communauté. Se mettre à dis- longtemps sur le Net.  ■

84 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P082-085_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 16:57 Page85
P086-087_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:52 Page86

INITIATIVES
FRANCHISE

Le franchisé face au
Par
Hubert 1 - L’HISTOIRE DU SECRET toutes les informations auxquelles chercher à nuancer son étendue.
Bensoussan, Franchiser, c’est avant tout former j’aurai accès dans le cadre de Il doit veiller en outre à ce que
avocat à la cour à un savoir-faire qui a fait ses l’application du contrat qui me ses salariés et proches prestataires
d’appel de Paris, preuves. Cela peut paraître sim- lie au franchiseur, à l’exclusion respectent la même obligation.
membre du Collège
des experts ple. Lorsque la franchise est arri- de celles ayant un caractère géné- La portée de son obligation de
de la FFF. vée en France, importée des rique, ou notoirement connues”. secret est alors très large : recettes
États-Unis, elle a vite séduit, La multiplication des réseaux, de cuisine, ficelles pour satisfaire
mais face aux fripons sans expé- l’optimisation de leur fonction- le client, techniques spécifiques
rience, sans savoir-faire et surtout nement grâce à des procédures de coupe en matière de coiffure,
sans moralité, qui créaient des de plus en plus fines, engendrent tactiques de nettoyage plus
réseaux vides de sens à la vitesse souvent des savoir-faire très rapides et plus efficaces, tours
du boulanger qui fabrique ses proches. Comme le rappelle la de main pour griller une viande,
pains au chocolat, nos juridictions Commission de Bruxelles, le etc.
ont durci le ton. Elles ont vite secret du savoir-faire ne s’apprécie Plus complexe sera la position
exigé des qualités exceptionnelles pas sur un ou plusieurs éléments du franchisé à la fin du contrat.
au savoir-faire. Original, spéci- mais à partir d’un assemblage,
fique, secret, voire hors du com- une composante, dont chaque 4 - LE SECRET APRÈS LE
mun, autant d’adjectifs utilisés élément pris isolément n’est pas CONTRAT DE FRANCHISE
en réaction aux excès du moment. nécessairement secret. Voilà donc Le sens premier d’une clause de
Les juges n’hésitaient pas à pro- une obligation qui peut paraître secret est sans doute celui de
noncer des nullités de contrats difficile à appréhender par le protéger le réseau de toute utili-
en chaîne et à sanctionner les franchisé. Certes, il n’existe pas sation qu’un ex-franchisé pourrait
pseudo-franchiseurs par des de sanctions légales spécifiques faire du savoir-faire appris, pour
dommages intérêts lourds. à la violation de la clause. Tou- lui-même, tout autre entrepre-
La franchise s’est alors moralisée. tefois, il s’agit d’un engagement neur ou tout réseau concurrent.
En corollaire, la notion de secret contractuel comme un autre, et En fin de contrat, le franchisé
a pris tout son sens pour protéger le franchisé fautif doit réparer peut arrêter définitivement l’ac-
les vrais franchiseurs. Coup de l’entier préjudice dont pourrait tivité. Dans ce cas, il n’a aucun
chapeau à la Fédération française justifier le franchiseur. intérêt à prendre un quelconque
de la franchise qui n’a pas hésité risque d’ébruitement du savoir-
à aider les juges avec son code 3 - LE SECRET PENDANT faire. Même si les notions d’ori-
de déontologie et ses multiples LA DURÉE DU CONTRAT ginalité sont largement nuancées
préconisations tendant à réserver DE FRANCHISE et s’il peut se poser la question
le qualificatif franchiseur à une La franchise est un contrat de du bien ou mal-fondé de l’obli-
élite. Ainsi, l’obligation de secret partenariat d’intérêt commun. gation de secret, le silence lui
devenait-elle d’autant plus jus- Chacune des parties profite de profitera toujours sans dom-
tifiée. Toutefois, le développement la réussite de l’autre. Aucune mages.
des normes dans les réseaux tend d’entre elles n’a intérêt à ce que Plus complexe est la situation de
à lui donner aujourd’hui un des tiers utilisent tout ou partie celui qui continue la même acti-
caractère relatif. du savoir-faire du réseau. En vité. Nous sommes alors dans le
général, le contrat prévoit aussi cas fréquent où le franchisé
2 - LE SECRET AUJOURD’HUI une interdiction de concurrence estime qu’il peut utilement pro-
L’engagement de secret du fran- du franchisé pendant sa durée. fiter du savoir-faire appris dans
chisé le plus classique est le sui- Clairement, le franchisé doit res- son réseau pour l’exploiter seul
vant : “Je soussigné… m’engage à pecter strictement l’obligation de et à bon compte, c’est-à-dire sans
conserver totalement secrètes secret pendant le contrat, sans avoir à s’exposer au paiement

86 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P086-087_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 14:53 Page87

secret du savoir-faire
d’une quelconque redevance.
Souvent, cela concerne les ex-
franchisés qui étaient en difficulté
financière dans le réseau ou ceux
qui s’estiment au moins aussi
compétents, voire plus, que le
franchiseur (dans la pratique, il
n’est pas rare que l’un et l’autre
se rendent compte a posteriori
des avantages du réseau). L’ex-
franchisé qui devient exploitant
isolé, a une tendance instinctive
à réitérer le savoir-faire même
du réseau qu’il a quitté. Consciem-
ment ou inconsciemment. Même
si cela ne suffit pas à le mener au
succès, il reste désagréable pour
le franchiseur de voir opérer une
telle copie de son savoir-faire.
Mais le droit est peu protecteur
du chef de réseau en la matière.
Certes, les clauses du contrat
prévoient l’interdiction pour le
franchisé d’utiliser le savoir-faire
a posteriori. Toutefois, la plupart
“Le franchisé ne pourra point exposer
des savoir-faire consistent à com- sa tarte avec le même dessin sur la
biner efficacement différents élé-
ments liés au fonctionnement crème que celle de son ex-franchiseur,
d’un concept, ce qui rend la mais son goût sera très proche.”
preuve de la violation d’une clause
de secret difficile à apporter. Oui,
le franchisé ne pourra point expo-
ser sa tarte à la crème avec le La preuve de l’association des site. En effet, si les savoir-faire
même dessin sur la crème, que composantes est quasiment sont aujourd’hui complexes et
celle de son ex-franchiseur, mais impossible à réaliser. efficaces, c’est parce qu’ils s’adap-
son goût sera sans doute très En résumé, mises à part les copies tent en permanence au marché.
proche. évidentes des normes du fran- C’est à ce prix que le secret du
chiseur (photos, signalétiques, savoir-faire du franchiseur ne
5 - S’ADAPTER AU MARCHÉ présentations quasi- sera pas celui de Polichinelle. ■
Quant au traitement du client, identiques, marques, appellations,
qu’il s’agisse de restauration, de noms commerciaux, etc.), l’ex-
coiffure, d’aide à la personne ou franchisé peut facilement para-
de tout autre secteur d’activité, siter le savoir-faire de son ancien
il est toujours possible de trouver réseau dont les ficelles ne se
dans des manuels l’une ou l’autre voient pas. Cela ne sera sans
des composantes du savoir-faire. doute pas suffisant pour sa réus-

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 87


P088-089_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:06 Page88

INITIATIVES
FRANCHISE

Choisir son réseau


Lorsqu’un candidat franchisé choisit son réseau, il doit garder présent à l’esprit
la recherche de concordance de six éléments qui nécessitent impérativement
Par de s’harmoniser  : la personne, le projet, les capacités, les moyens, le marché et
Jean BEAUDOIN, l’organisation.
associé co-
fondateur d’Axe
Réseaux, membre
du Collège des
experts
LA PERSONNE compétences nouvelles doit être la chaîne à laquelle il va adhérer.
de la FFF. En fonction de la formation du évaluée en termes de durée et de Il faut avoir de nombreux
candidat, on ne choisira pas n’im- financement. Attention aux acti- contacts avec les dirigeants, le
porte quel métier. L’intéressé doit vités qui nécessitent des diplômes recruteur, se faire donner une
aller vers ce qu’il aime ou ce qu’il ou des certificats professionnels liste de points de vente à visiter,
sait faire. indispensables telles que la coif- aller au-delà de ceux qui sont
fure, le transport, les agences proposés, rencontrer des fran-
immobilières… chisés en cours de contrat, mais
“Cette alchimie ne se fera pas sans aussi ceux qui ont quitté le réseau
LES MOYENS
une prise de risque minimum.” Il est indispensable de dresser
(la liste est fournie dans le Docu-
ment d’information précontrac-
un business plan qui mettra en tuelle), connaître les raisons, se
Attention à la passion  ! Elle est évidence les besoins en termes faire décrire le type de relations
mauvaise conseillère, car faire de financement, de trésorerie, de entretenues avec l’animateur de
de sa passion son métier conduit résultats et surtout de capacité la région visée, la façon dont sont
à une exagération de l’implica- d’emprunt. Aucun réseau n’ac- gérées les relations collectives
tion, au-delà du supportable éco- cordera de possibilité de recru- avec la tête de réseau, l’existence
nomique. tement à un candidat sans un de structures de dialogue, etc.
financement initial équivalant Cet aspect, parfois rebutant, per-
LE PROJET au tiers ou à la moitié de l’inves- met de se faire une idée plus réa-
Est-ce une activité de négoce ou tissement pour l’ouverture. À liste de la vie de la chaîne, au-
de services  ? Dans le négoce, on quoi s’ajoutera le financement delà de l’enthousiasme lié à la
fait de l’achat pour revendre  ; il du fonds de roulement pour assu- réalisation d’un projet auquel on
faut gérer des stocks, faire des rer le stock et les premières est attaché.
soldes, être pointilleux sur les échéances d’exploitation.
prix et les marges, entretenir les Cette alchimie de concordance
relations avec la centrale d’achat LE MARCHÉ des éléments cités ci-dessus ne
et les fournisseurs, savoir calculer Le candidat doit s’intéresser à se fera pas sans une prise de
son besoin de fonds de roulement l’état du marché vers lequel il se risque minimum, car le succès
et le respecter... dirige. Marché nouveau, possi- en franchise est personnel et
Les activités de services sont bilités de croissance rapide, droits l’échec ne peut être imputé qu’à
moins consommatrices d’inves- d’entrée faibles ; marché mature, celui qui a pris la décision. ■
tissement, mais en revanche plus volumes assurés, droits plus
exigeantes en termes de relations importants  ; marché en déclin,
avec les tiers, clients, tête de marges plus faibles, risque d’ob-
réseau, prestataires extérieurs. solescence en cours de contrat.

LES CAPACITÉS L’ORGANISATION


Quelles sont les compétences C’est l’aspect le plus impliquant
requises par le projet  ? Le can- du choix de réseau. Le candidat
didat dispose-t-il de tout ou partie doit s’informer en profondeur sur
de celles-ci  ? L’acquisition de les modes de fonctionnement de

88 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P088-089_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:06 Page89
P090-091_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 15:07 Page90

INITIATIVES
FRANCHISE

Franchise et liberté des prix  :


liberté pilotée, savoir-faire
Le franchiseur définit le positionnement de son concept et détermine les niveaux de
Par
Gilbert prix. Il forme le franchisé à fixer ses tarifs localement dans le respect du positionne-
MELLINGER ment… et de la loi.
Epac International,
Membre du Collège
des experts

L
e principe de la liberté LIBERTÉ DES PRIX ment ceux qui consistent à fixer
de la Fédération
française de fixer les prix est Du blocage des prix1, on plonge de façon directe ou indirecte les
de la franchise. pérennisé par l’ordon- dans la liberté des prix  définie prix d’achat ou de vente ou d’autres
nance n° 86-1243 du par l’ordonnance de 1986, deve- conditions de transaction… ”.
1er décembre 1986 qui nue en mai 2001, l’article L. 420- Tout acteur économique a donc
mettait fin à plus de 40 ans de 1 du Code de Commerce  : le droit de fixer ses prix comme
contrôle des prix, justifié, au sor- “Sont prohibées… lorsqu’elles ont il l’entend.
tir de la guerre, par l’économie pour objet ou peuvent avoir pour
de pénurie qui régnait alors. Les effet d’empêcher, de restreindre ou COMMENT CE PRINCIPE PEUT-
prix étaient bloqués à leur niveau de fausser le jeu de la concurrence IL S’APPLIQUER DANS UNE
de septembre 1939 et leur évo- sur un marché, les actions concer- RELATION DE FRANCHISE  ?
lution réglementée  ! tées, conventions, ententes expresses Le Code de Déontologie Euro-
ou tacites ou coalitions, notamment péen de la Franchise définit le
Le texte de l’ordonnance n°45- lorsqu’elles tendent à : contenu de cette relation et sti-
1483 du 30 juin 1945 stipulait  : - 1° Limiter l’accès au marché ou pule, en particulier, que “le fran-
“Les arrêtés visés (…) fixent les le libre exercice de la concurrence chiseur accorde le droit et impose
prix (…) à la production et (…) par d’autres entreprises ; l’obligation d’exploiter une entre-
- 2° Faire obstacle à la fixation prise en conformité avec le
des prix par le libre jeu du mar- concept”.
“La solution est la technique ché en favorisant artificiellement
d’adaptation des prix leur hausse ou leur baisse ; Accorde le droit et impose l’obli-
- 3° Limiter ou contrôler la pro- gation  !
à la concurrence locale.” duction, les débouchés, les inves-
tissements ou le progrès tech- Le franchiseur  :
à tous les stades de la distribu- nique ; - Choisit la gamme de produits,
tion” : - 4° Répartir les marchés ou les définit l’architecture, détermine
- soit par détermination du prix sources d’approvisionnement.” le système d’information, la com-
lui-même, munication, le management…
- soit par l’établissement d’une LA LIBRE CONCURRENCE - Fixe les prix conformément au
majoration ou d’une diminu- Réglementation française mais positionnement qu’il a choisi
tion, aussi européenne, notamment le pour son enseigne : haut, milieu
- soit par fixation d’une marge principe posé par le § 1 de l’article ou entrée de gamme.
bénéficiaire ou d’un taux de 101 (ex-article 81 TCE) du Traité
marque, sur le Fonctionnement de l’Union Grâce à cet ensemble qui consti-
- ou par tout autre moyen appro- Européenne qui interdit toute tue son concept, il fait la démons-
prié.” entrave à la libre concurrence. tration d’une réussite qu’il réitère
en proposant à des franchisés
On l’avait oublié, même si nous “Sont incompatibles avec le marché d’exploiter son enseigne. Des
avons vécu plus longtemps sous intérieur et interdits tous accords franchisés qui sont obligés de
le régime du contrôle des prix, entre entreprises (…) qui ont pour dupliquer le concept du franchi-
42 ans, que sous le régime de la objet ou pour effet (…) de fausser seur… y compris dans la fixation
liberté de prix, 35 ans  ! le jeu de la concurrence (…) notam- des prix  !

90 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P090-091_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 15:08 Page91

et avantage concurrentiel  !
Dilemme  ! Droit d’imposer un culièrement concurrentielle, ce - Ajuster les prix en les plaçant
concept, donc les prix, du côté prix sera difficile à imposer. Il de manière consciente  : au
du Code de Déontologie et inter- faudra qu’il le place au niveau niveau des prix relevés, légère-
diction d’imposer des prix de de son marché local : 39 euros, ment en-dessous, légèrement
vente du côté de la loi. C’est bien 38 euros, même 35 euros. Ce fai- au-dessus.
entendu la loi qui “gagne” ! sant, il respectera toujours le posi-
tionnement et aura un prix Intérêt du réseau de franchise et
La solution  ? Les techniques concurrentiel. Le raisonnement obligation légale se rejoignent
d’adaptation des prix à la concur- est identique lorsque la pression donc parfaitement et ce que nous
rence locale, dans le respect du concurrentielle est plus faible : le venons de décrire n’est que le
positionnement choisi par le fran- franchisé pourra peut-être vendre principe de “la fixation des prix
chiseur. avec succès à un prix supérieur  : par le libre jeu du marché”, Article
42 euros, voire 45 euros. Quelle L. 420-1 du Code de Commerce,
L’absolue clarté dans la définition est la limite  ? Le prix maximum, cité plus haut.
du positionnement est donc essen- fixé par le franchiseur. Un principe qui, au passage, per-
tielle  : c’est le rôle du franchiseur. Cette marge de manœuvre est met de tordre le cou au fantasme
Il positionne son offre  : “haut, essentielle  : dans le premier cas des prix identiques sur tout un
moyen ou entrée de gamme”. En elle permet de ménager ses territoire, fantasme né d’une
signant le contrat de franchise, le volumes et dans le second d’op- absence de réflexion sérieuse  : les
franchisé adhère à ce positionne- timiser ses marges. Elle doit figu-
ment et accepte la mise en œuvre rer dans tout contrat de franchise
de tous les attributs qui y sont liés avec les nécessaires explications
: type de local, aménagement, et mises en garde : des prix trop
“Il s’agit d’imposer des niveaux
niveaux de service, qualité du per- bas mettent en danger le résultat, de prix et non pas des prix
sonnel… et niveaux de prix ! Car il des prix trop élevés réduisent les
s’agit bien d’imposer des niveaux volumes.
individuels de chaque article.”
de prix et non pas des prix indivi- Elle doit être décrite dans le
duels de chaque article. Une pra- manuel opérationnel. Il s’agit
tique parfaitement licite : d’un vrai savoir-faire que le fran- prix identiques sur un même ter-
- Elle se traduit souvent dans les chiseur doit maîtriser et trans- ritoire constituent une absurdité
contrats de franchise par les prix mettre et qui s’articule autour économique, car ils interdisent
recommandés ou conseillés et des axes suivants  : l’indispensable adaptation à la
par les prix maximum. concurrence locale. On le voit, tout
- Elle est une des obligations du - Déterminer les produits “sensi- comme n’importe quel acteur éco-
franchiseur car constituant un bles” de la gamme  : les autres nomique, un réseau de franchise
élément essentiel de savoir-faire à produits peuvent parfaitement serait bien mal à l’aise si ses prix
transmettre au franchisé: com- rester au niveau des prix conseil- étaient “fixés centralement”. La
ment ce dernier doit-il fixer ses lés. franchise offre un service de plus :
prix ? - Identifier avec précision l’ensem- elle permet aux franchisés de fixer
ble de la concurrence pertinente leurs prix grâce à une méthodologie
Supposons que pour un produit dans la zone de chalandise. qui fait partie du savoir-faire.
donné, les prix d’entrée, de milieu - Relever régulièrement les prix Quand intérêt économique, obli-
et de haut de gamme soient de pratiqués dans cette zone pour gation légale et savoir-faire vont
10 euros, 20 euros, et 40 euros les produits sensibles : le fran- de pair, ils donnent un avantage
et que notre concept soit posi- chiseur organisera la fréquence concurrentiel à la franchise ! ■
tionné “haut de gamme”. Le prix et fera la synthèse de ces relevés.
1- A l’exception de certains secteurs
recommandé sera de 40 euros. - Suivre les promotions lancées particuliers… et certaines circonstances
Si la zone du franchisé est parti- par la concurrence. structurelles ou conjoncturelles.

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 91


P092-093_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 15:12 Page92

VOTRE VIE-VOTRE AVIS


est édité par GECOM

Parlons-en !
125, rue Aristide Briand
92300 Levallois-Perret
Tél. : 01 84 16 56 60 - Fax : 01 84 16 56 61
SARL au capital de 40 000 euros
Siret 440 442 564 RCS Nanterre
Code A.P.E. : 5814 Z
Numéro de commission paritaire : 1113 G 83914
Numéro ISSN : 02206994
Impression : Imprimerie LÉONCE-DEPREZ
Dépôt légal : à parution
Notre sondage sur les cadres et la politique du gouvernement
Diffusion : Presstalis
Marie-Cécile P. : “Je suis très surprise et profondément Avez-vous pensé à envoyer ce joli questionnaire au
choquée par la démarche et le contenu de ce sondage. Canard enchaîné, qui j’en suis certaine se fera un
Au vu des questions posées, qui sortent, me semble- plaisir de vous faire de la publicité gratuite dans ses
Courrier électronique : info@courriercadres.com t-il bien loin du cadre (sans jeu de mots) des aspects colonnes et ce, bien avant les résultats de ce joli ‘son-
Courrier électronique par service :
• Rédaction : courriercadres@courriercadres.com propres aux préoccupations du monde - strict - du dage’. Si tel n’était pas votre intention, je peux vous
• Abonnements : abocourriercadres@d-m-g.fr travail, et plus particulièrement des préoccupations aider, j’ai quelques entrées chez ces humoristes.
• Fabrication : fabrication@courriercadres.com
• Web : web@courriercadres.com des cadres qui pourraient avoir un avis sur les pro- Comme vous l’aurez compris, je ne répondrai pas à
blèmes de l’entreprise et du monde du travail.  votre enquête, en revanche, je me fais une joie de la
DIRECTION
PDG et Directeur de la publication : Je ne savais pas que l’Apec avait vocation à se substituer transmettre à des amis et relations qui apprécieront,
Laurent MINAUD aux instituts de sondage de type Ipsos, qui - contrai- j’en suis certaine, l’intérêt que votre organisme porte
Directeur des rédactions :
Mathieu CÉCÉ rement à vous - ne gardent pas les coordonnées per- aux activités politiques de ses contemporains.”
Rédacteur en chef : Mathieu CÉCÉ sonnelles des répondants (sous couvert d’information
Rédactrice en chef adjointe :
Aline GÉRARD
ultérieure). Je pense que la Cnil sera ravie de voir La réponse de la rédaction : Nous comprenons parfai-
qu’avec un tel sondage vous êtes capables d’identifier tement votre réaction, à ceci près qu’elle est basée
RÉDACTION
Mathieu CÉCÉ, Aline GÉRARD, pour qui chaque répondant a voté. Je croyais qu’en sur un simple malentendu que nous nous devons de
Julie TADDUNI, Innocentia AGBE,
Chloé GOUDENHOOFT
démocratie, c’était strictement interdit.  désamorcer : Courrier Cadres n’appartient plus à
RÉALISATION
On pourrait se demander si vous n’êtes pas le bras l’Apec depuis 2010. L’Association l’a revendu à ce qui
Direction artistique : armé de notre gouvernement, inspiré par un génial est aujourd’hui le Groupe Courrier Cadres (éditeur
Éric LARDENOIS
Maquette :
technocrate ou quelque sbire du PS en manque d’in- également de Rebondir, L’Officiel de la Franchise,
Éric LARDENOIS, Estelle DE RENTY, formation sur ce que pensent les Français ou bien Vente Directe Magazine, Le Nouvel Entrepreneur).
Linda TALBOT
avez-vous quelque lien avec un autre parti politique Cet élément, que vous ne deviez pas avoir en votre
Photos : SHUTTERSTOCK
Hors mention contraire qui attend de faire les choux gras de nos réponses, et possession, change évidemment la donne. Nous
JOURNALISTE REPORTER D’IMAGES qui s’apprêterait à nous envoyer des chocolats à Noël sommes ainsi une entreprise de presse privée comme
Mickaël ICARD
en fonction de celles-ci ? les autres (et non un organisme financé par des coti-
PUBLICITÉ
Direction commerciale : Il est dommage que vous n’ayez pas ajouté de questions sations sociales), qui met en place comme d’autres
Matthieu MINAUD nous demandant notre opinion sur (entre autres) : des sondages. Notre objectif était ici de connaître le
matthieu.minaud@courriercadres.com
Tél. : 01 84 16 56 77 - Fax : 01 84 16 56 61 - l’affaire Léonarda point de vue des cadres sur les réformes économiques
Benoît D’YVOIRE - le mariage pour tous et la politique du gouvernement. Bien évidemment,
benoit.dyvoire@courriercadres.com
Tél. : 01 84 16 56 74 - Fax : 01 84 16 56 61 - la PAC il est tout à fait légitime de critiquer le recours (trop
RESPONSABLE COMPTABLE - Madame Taubira traitée de singe (d’accord ou pas ?) fréquent ?) à cet outil et la tournure des questions
& ADMINISTRATIVE - Les tweets de Madame Duflot posées, mais à l’heure où les instituts sondent l’avis
Nathalie COLLARD
comptabilite@courriercadres.com ... Vous manquez sérieusement d’imagination...  des entrepreneurs, des travailleurs du dimanche et
SERVICE ABONNEMENT
DMG / COURRIER CADRES :
BP 450 - 91005 EVRY CEDEX
TEL : 01 69 11 23 90 - FAX : 01 69 11 23 91
abocourriercadres@d-m-g.fr
GESTION &
MARKETING DE LA DIFFUSION
Bo Conseil
Directeur : Otto BORSCHA
oborscha@ame-presse.com
Tél. : 01 40 27 00 18
Ce numéro contient le supplément gratuit “RÉUSSIR
SA REPRISE D’ENTREPRISE- Le Nouvel Entrepreneur”.
Copyright : “Courrier Cadres”

Toute reproduction d’articles ou de dessins,


sur tous supports y compris Internet, doit
faire l’objet d’une demande écrite auprès
de la direction du magazine.
La reproduction, même partielle, de tout
matériel publié dans le magazine est interdite.
La rédaction n’est pas responsable de la
perte ou de la détérioration des objets, textes
ou photos qui lui sont adressés pour appré-
ciation ou spontanément.
Tous les prix indiqués dans les
pages sont donnés à titre indicatif.

92 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P092-093_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 15:13 Page93

autres, sous quel prétexte l’opinion des cadres ne devrait-elle pas être
entendue ? Notez d’ailleurs, en ce qui concerne vos propos sur la Cnil, que
CHRONIQUE
D’HERVÉ BOMMELAER*
le formulaire qui renvoie vers notre site Internet (et non retourné par
mail) est entièrement anonyme, nous n’avons donc aucun moyen de
connaître les nom et adresse mail des répondants, sauf s’ils remplissent la
case facultative prévue à cet effet et souhaitent transmettre leur mail pour
recevoir nos newsletters. En espérant avoir répondu à vos inquiétudes. Réseau en recherche d’emploi :
Leadership l’astuce de pro
Un Internaute réagit à la remise du Prix du leadership, décerné au L’activation du Réseau en recherche d’emploi
président de la SNCF, Guillaume Pepy, lors de la cérémonie organisée consiste à appeler des personnes que l’on ne
par Le Cercle du leadership (http://goo.gl/z5xQZ4). connaît pas de la part d’une connaissance
François, le 19 décembre : “Mais qui décerne ces prix ? C’est aberrant. commune. L’objectif de cette démarche est de
Quel est le bilan de Guillaume Pepy ? Le fret s’est effondré - le Tout- rencontrer un maximum d’individus dans l’éco-
TGV dont il a été un promoteur a causé une dette énorme. Le réseau système déterminé par son projet et ses cibles.
Intercités de nuit et de jour se rétracte. Les TER sont 30 % plus chers Chaque rencontre représente une opportunité
qu’en Allemagne pour un service inférieur. Qu’a-t-il à son actif ?” de se rendre visible, de récupérer de l’infor-
mation, de générer de nouveaux contacts, voire
La réponse de la rédaction : Le jury est composé de dirigeants d’entreprise de détecter des pistes.
et de journalistes. Il indique avoir récompensé Guillaume Pepy pour Mais chaque entretien est un fusil à un coup : on
“son leadership compassionnel et collaboratif ”, et pour sa modernité. a droit qu’à un seul rendez-vous !
“Élu avant d’avoir été nommé”, il a su embarquer la SNCF vers le XXIe
Sauf si - chut, c’est un secret - vous utilisez une
siècle, souligne le communiqué. “En cela Guillaume Pepy est aujourd’hui
astuce de pro : celle-ci consiste à réaliser une
un leader de demain” a également relevé le jury lors de la remise de son
étude susceptible d’intéresser vos interlocuteurs
prix. Libre à chacun de partager, ou pas, son avis…
et de la leur présenter. Par exemple, il peut s’agir
de faire une étude sur le nouveau business
Salaires de la fonction publique
Comme nous l’évoquions dans un article publié sur le site
model du secteur pharmaceutique. Ou sur les
courriercadres.com (http://goo.gl/ivt3V8), une étude de l’Insee révèle perspectives d’avenir d’un métier spécifique.
que le salaire net moyen des salariés de la fonction publique a à peine La seule contrainte est qu’il faut effectivement
fléchi entre 2010 et 2011. Il a augmenté de 2 % en euros constants, mais réaliser cette étude !
compte tenu de l’inflation (+ 2,1 % en 2011), il a en fait enregistré une L’objectif est clair : obtenir un deuxième rendez-
baisse de 0,1 %. Ce salaire moyen par mois en équivalent temps plein vous avec les décideurs ciblés.
revenait à un peu plus de 2 400 euros en 2011, suscitant le commentaire Cette stratégie, bien menée, est redoutablement
suivant : efficace dans la mesure où elle permet de ne pas
se faire oublier du Réseau et d’augmenter la
Le salaire, le 12 décembre : “Au final, un patron d’entreprise ne gagne en possibilité de détecter des jobs cachés.
moyenne que deux fois ce chiffre net (source : www.salaire-net.fr/cal- Pour ceux qui changent de métier ou de secteur,
culez-votre-salaire). Les médias ont tendance à prendre les chiffres du la stratégie de “l’étude à présenter” vaut de l’or
Cac 40 qui ne correspondent pas à la réalité de la plupart des personnes”. dans leur démarche Networking.

Harcèlement au travail *Hervé Bommelaer est consultant en transition de carrière


Nous avons présenté en novembre dernier, sur notre site Internet, (Enjeux & Dirigeants Associés). Il est l’auteur de Trouver le
l’ouvrage Combattre le harcèlement au travail de Dounia et Lylia bon job grâce au réseau et de Booster sa carrière grâce au
Bouzar (paru chez Albin Michel). Une Internaute livre son témoignage réseau, aux Éditions Eyrolles.
(http://goo.gl/MTuHQ8).

Sidonie94, le 9 décembre : “Après avoir été mise au placard et mise à l’écart POUR NOUS ÉCRIRE
pendant 1 an, avec des collègues qui ne vous parlent presque plus ou seu- Vous aussi, réagissez à nos articles sur le site
lement pour vous répondre comme si vous étiez l’idiote du bureau... de Courrier Cadres www.courriercadres.com
Après avoir eu une chef qui accorde des privilèges à certaines et s’acharnait ou sur notre compte Twitter @courriercadres.
sur d’autres... J’ai fini par être licenciée et j’ai complètement changé de Vous pouvez également nous écrire pour poser
vos questions à la rédaction :
métier... Voilà ce que peuvent faire les sous-chefs et les chefs de direction • par mail, à : courriercadres@courriercadres.com
d’un service à plusieurs personnes. Heureusement, moi, je m’en tire • par courrier, à Rédaction de Courrier Cadres,
bien... d’autres ont craqué et sont partis sans indemnités... !?” ■ 125 rue Aristide Briand, 92300 Levallois-Perret.

www.courriercadres.com COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 - 93


P094-095_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 15:14 Page94

CULTURE
par Aline GÉRARD

“On a tiré sur le président”


Il est de ces événements dont on peut tous dire où l’on était à cet instant, comme
les attentats du 11 septembre 2001 retransmis en direct sur les écrans du monde
entier. Pour ceux qui étaient nés, ou du moins en âge de comprendre, l’annonce
de l’assassinat de JFK en fait évidemment partie. Philippe Labro s’en souvient
d’autant plus qu’il était aux États-Unis ce jour-là et qu’il a sauté dans le premier
avion pour Dallas afin de couvrir l’événement pour France Soir. Cet ouvrage
témoigne de ce qu’il a vécu durant ces jours de confusion extrême. Il décrit l’am-
biance pesante bien qu’évaporée d’une Amérique sous le choc et dresse une gale-
rie de portraits. Il conte aussi ses rendez-vous manqués avec l’Histoire, comme
lorsqu’il quitte le quartier général de la police pour dicter son papier, manquant
le perp walk d’Oswald et le coup de feu de Ruby. Il livre un ouvrage passionnant,
moins finalement pour sa conviction sur “qui a tiré sur le président” que pour ce
“choses vues” d’un homme propulsé au cœur de l’Histoire.
“On a tiré sur le président”, de Philippe Labro chez Gallimard. Tarif : 20 euros.
© Disney Pixar

© Disney Pixar

La Nuit de la déprime
Il fait froid, les journées sont trop courtes et
25 ans d’animation Pixar l’économie du pays n’est toujours pas sur
“Vers l’infini et au-delà !” Fans de Buzz
pied… Plutôt que de vous morfondre dans
l’Éclair et autres héros Pixar (Ratatouille, Wall-E, Monstres et Cie…) rassurez-
votre coin, conjurez le sort et la morosité
vous, vous n’aurez pas à aller aussi loin pour profiter de l’exposition “Pixar,
ambiante grâce à la 2e Nuit de la Déprime,
25 ans d’animation”. Art ludique-Le Musée, premier musée au monde dédié à
proposée par Raphaël Mezrahi. Le concept,
l’art contemporain issu de l’Entertainment, inauguré en novembre dernier,
de nombreux chanteurs ont accepté d’inter-
accueille l’événement jusqu’au 2 mars. Les visiteurs peuvent y découvrir plus
préter les chansons les plus tristes de leur
de 500 œuvres : crayonnés d’étude, gouaches et aquarelles, story-boards,
répertoire ou du répertoire de leur choix  ! Au
sculptures… À noter également le spectaculaire “Zoetrope”, “manège tour-
programme cette année : Thomas Dutronc,
nant” constitué des personnages de Toy Story et l’exclusif “Artscape”, qui dif-
Véronique Sanson, Michel Fugain, Nolwenn
fuse un film d’animation panoramique et immersif.
Leroy, Alice Dona, Amel Bent, Cali...
Les Docks - Cité de la Mode et du Design, Paris 13e. Tarifs : adultes (14 euros), enfants (8,50 euros).
La Nuit de la Déprime à Paris (L’Olympia), le 10 février
à 20h. Tarif : à partir de 34 euros.

Les Rendez-vous du mercredi à l’Opéra de Paris


L’Opéra national de Paris a lancé en fin d’année dernière Les Rendez-vous du mer-
credi, une offre inédite pour ses spectateurs. Les ventes, uniquement proposées sur
© Opera national de Paris/ Elisa Haberer

le site Internet de l’Opéra, sont ouvertes à tous, dans la limite des places disponi-
bles. Ainsi, le 1er mercredi de chaque mois, à midi, une vente flash est organisée
pour une durée de 24h. Les spectateurs peuvent acheter les dernières places pour
des représentations affichant complet ou bien encore profiter de réductions impor-
tantes sur certaines catégories pour des représentations de spectacles à découvrir.
Opéra de Paris, Les Rendez-vous du mercredi : www.operadeparis.fr.

94 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P094-095_CC_078_Mise en page 1 23/01/14 15:15 Page95

AU-DESSUS DU MONDE DE

S+
LES PACKY
DISNE
ACUN
NENT CH
CONTIEN
1 DVD Y
+ 1 BLU-
RA
EN BLU-RAY 3D, BLU-RAY, DVD, VOD
ET TÉLÉCHARGEMENT DÉFINITIF*

u
©2014 Disney

ATTERRISSAGE CHEZ VOUS LE 10 FÉVRIER**


*
Sur les plateformes participantes **Date de sortie prévisionnelle

Découvrez Jeu vidéo


l’application Planes Planes
DÉJÀ DISPONIBLE
Apple, le logo Apple, iTunes, App Store, et autres marques, marques de services, graphismes
*
Offre valable du 10/02/2014 au 30/03/2014 inclus. Détails et conditions sur et logos d’Apple, utilisés en relation avec les Stores sont des marques protégées ou marques © 2014 Disney. Les marques sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.
le site www.disneyprivileges.fr. © Disney/Pixar. © 2014 Disney. © 2014 Mattel, Inc. déposées d’Apple Inc. aux États-Unis et/ou dans d’autres pays. WiiU et Nintendo 3DS sont des marques de Nintendo.
P096-097_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:16 Page96

CONSO
Par Julie TADDUNI

Laissez-vous porter
par cupidon
Un bracelet qui fera plaisir
à coup sûr.
Bracelet jonc cœur chez Fiya
Bijoux. Prix 890 euros.

lle ge.
lité. n Co
rt na erica
spo origi
chez
Am

lac e au s toutes enmashmallow


P asket rim
é
b imp
Des cuir
en
kers ros.
Snea : 139 eu
Prix

La rédaction de Courrier Cadres a sélectionné des


nouveautés et des éditions limitées pour vous faire
plaisir, ou faire plaisir...

Une voiture
à votre image
Un intérieur qui ne
ressemble à aucun

661 390
autre grâce à ces
selleries automobiles
personnalisables.
Champagne !
© Alex MAHIEU

Sellerie Éco cuir par Paraphe.


Prix : 1 400 à 2 100 euros Au menu de cette Saint-Valentin :
TTC selon modèle de véhicule.
élégance, raffinement et surprise.
Champagne* Gosset Grand blanc de blancs
(75cl). Prix : 51 euros TTC.
*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
À consommer avec modération.

u
r, mon bea
Miroi
r… ans
miroi e de déco d
ouch
Une t térieur. rks
in ez Ma
votre u pe
ea
rché ch uros.
e
ir ois 81,95
Miro cer. Prix :
Sp en
&
Tou
j ou
e ho rs à
Un
l’
e or heur
Hor rlog
loge
scri
pt p igin e
ar L ale
exo pou
n. P
r
r de
ix :
129
ven
eur ir p
os. onc
tu el.

96 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P096-097_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 15:17 Page97

THE AMERICANS - SAISON 1


Inclus un livret de 36 pages - En coffret DVD et Blu-ray.
En amour comme à la guerre froide… tous les coups sont permis.
775 661 390 éteil
ervés. Rcs Cr
bush Producent LLC. Tous droits rés
tions, LLC.
m Corporati ry Fox Home Entertainm
on and Blue
tieth Centu 14 Twentieth Centu
Fil

* Offre réservée aux adhérents sur présentation de la carte en cours de validité pour l’achat de l’édition
Fox

spéciale Fnac The Americans - Saison 1. Le compte de fidélité de l’adhérent sera automatiquement crédité
ervés. © 20
ry

de 10 euros Fnac. Le cumul de 10€ sur le compte de fidélité donne droit à un chèque cadeau de 10€ valable
pour un achat de plus de 10€. Le chèque cadeau Fnac est valable en magasin et sur fnac.com pour un achat
de plus de 10€ hors livre, coffrets et cartes cadeaux, tirages photos, cartes de téléphonie, abonnements
téléphoniques et internet, billetterie et voyage. Offre valable dans les magasins Fnac participant à l’opération
et non cumulable avec toute autre remise ou promotion réservée ou non aux adhérents. Dans la limite des
Tous droits rés
© 2013 Twen

stocks disponibles.

Encore plus sur fnac.com


P098-099_CC_78_Mise en page 1 23/01/14 18:04 Page98

CONSO
Par Julie TADDUNI

us
s p istes sures pour pl
Jeu, set et match Sur le ns vos chauus r vos skis !
da s
Bien ormances ez Salomon.
Un t-shirt qui permet e pe rf 130 ch
d s X-P
ro
une meilleure évacuation ssure
Chau 70 euros.
de l’humidité. Prix :4
T-shirt adizero chez Adidas.
Prix : 55 euros.

Ça mij
ot e!
Deven
ez un v
à cette ra
mijote i cordon ble
use éle u
Mijote
us ctriqu grâce
Prix p e électrique e.
ub
lic con che
seillé : z Cuisinart.
149 eu
ros.

uer avec
À croqz votre flamme
re arks
Décla ndise ! cœurs
chez M
rm a e de
gou en for
m
olats euros.
t choc
Coffre er. Prix : 20
en c
& Sp

gerie
© Bal du Moulin Rouge 2013 - Moulin Rouge® - 1-1028499

Horlo rne
mode ux a
ontre
Ambiance romantique Une m intenses.
urs
Offrez-vous un dîner aux chandelles coule Gran
s
de
atros rologi.
re Alb O
sous le signe du design. Mont z Itanano euros.
che 175
Chandelier grandissant en béton, Petite Friture Prix :
sur www.capsuledeco.com. Prix : 195 euros.

98 - COURRIER CADRES & DIRIGEANTS FÉVRIER 2014 www.courriercadres.com


P098-099_CC_78_Mise en page 1 24/01/14 09:46 Page99

@5F9JI98ID@IG7v@Ë6F9
    H<9G<CKC:H<9ACGH:5ACIG
    
© Bal du Moulin Rouge 2014 - Moulin Rouge® - 1-1028499

7565F9H8IACB89
  
DINER ET REVUE À 19H À PARTIR DE 180 €
7565F9H=BH<9KCF@8
  
DINNER & SHOW AT 7PM FROM €180
REVUE À 21H ET À 23H : 109 € SHOW AT 9PM & 11PM : €109

MONTMARTRE
MONTMART
RT
TRE
82, BLD DE CLICHY - 75018 PARIS WWW.MOULIN-ROUGE.COM
TEL : 33(0)1 53 09 82 82 FACEBOOK.COM/LEMOULINROUGEOFFICIEL
P100_CC_078_CC-RUBRICS sur plan de montage.qxp 23/01/14 15:26 Page100

TUTOYEZ
L’HÔTESSE
170 LIGNES AU DÉPART DE LA FRANCE
Les affaires n’ont plus de frontières. Pour emmener
votre business(1) plus loin, easyJet vous propose
170 lignes au départ de la France,
notamment vers Berlin, Londres, Milan, Genève…
Les hôtesses vont finir par vous reconnaître.

That’s business sense(2).

business by easyJet : les affaires par easyJet. (1) Vos affaires. (2) C’est ça le sens des affaires.
EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:23 Page1

Le magazine des décideurs

SUPPLÉMENT REPRISE D’ENTREPRISE - 2014

Réussir sa
Reprise d’entreprise
Donner un autre souffle à sa carrière • La recherche de l’entreprise à reprendre
• Gare aux illusions • Les réseaux d’aide • Bien négocier…
EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:32 Page2

Retrouvez le Meilleur de la

Ne cherchez plus... Vous avez trouvé !...


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:24 Page3

É D I T O R I A L

Vive la création Par Mathieu CÉCÉ,


directeur des rédactions.

et la reprise
d’entreprise  !
Lʼannée 2014 a plutôt bien commencé pour les chefs dʼentreprise. Au
lendemain de la présentation du pacte de responsabilité par François
Hollande, le 14 janvier, rares étaient ceux qui nʼarboraient pas en effet un
petit sourire aux lèvres. Et pour cause  : le fait que le président de la
République assume la posture de social-démocrate permet aux entrepreneurs
dʼentrer dans une nouvelle ère !
Rappelons que ce désormais célèbre
pacte de responsabilité prévoit une
“Le fait que le président de la
réduction des contraintes et des charges République assume
pour les entreprises et leur demande, la posture de social-démocrate
dans le même temps, un effort sur le permet aux entrepreneurs
plan de lʼemploi et de lʼinvestissement.
d’entrer dans une nouvelle ère  !”
Les plus sceptiques diront quʼil vaut
mieux attendre pour constater le fruit
de ces changements. Néanmoins le message est clair : François Hollande
souhaite redonner ses lettres de noblesse à lʼentreprise.
Une bonne nouvelle donc pour tous ceux qui gravitent autour de lʼunivers
de lʼentrepreneuriat. Sʼil nʼy a pas de lien de cause à effet, tout cela tombe
très bien, puisque nous vous proposons ici un supplément spécial sur la
reprise dʼentreprise. Si vous êtes nombreux à vouloir créer votre société,
avez-vous déjà pensé à en reprendre une ? Si ce nʼest pas le cas,
penchez-vous sur la question. Car si la reprise est aussi difficile que la
création dʼune structure, elle est réputée moins contraignante. Cependant,
pour atteindre le succès, le repreneur devra impérativement respecter et
valider des étapes-clefs point par point.
Les objectifs de ce supplément consacré à la reprise dʼentreprise est de
vous informer sur lʼensemble de ce processus, et, si vous choisissez cette
voie, de vous accompagner sur les chemins de la réussite. À ce niveau,
nous espérons quʼil vous donnera une entière satisfaction !

www.courriercadres.com HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR 3


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:33 Page4
EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:25 Page5

S O M M A I R E
est édité par GECOM
125, rue Aristide Briand
92300 Levallois-Perret
Tél. : 01 84 16 56 60 - Fax : 01 84 16 56 61
SARL au capital de 40 000 euros
Siret 440 442 564 RCS Nanterre
Réussir sa
Reprise
Code A.P.E. : 5814 Z
Numéro de commission paritaire : 1113 G 83914
Numéro ISSN : 02206994
Impression : Imprimerie LÉONCE-DEPREZ
Dépôt légal : à parution
Diffusion : Presstalis

d’entreprise
Courrier électronique : info@courriercadres.com
Courrier électronique par service :
• Rédaction : courriercadres@courriercadres.com
• Abonnements : abocourriercadres@d-m-g.fr Supplément réalisé par Innocentia AGBE
• Fabrication : fabrication@courriercadres.com
• Web : web@courriercadres.com

DIRECTION
PDG et Directeur de la publication :
Laurent MINAUD
Directeur des rédactions :
Mathieu CÉCÉ
Rédacteur en chef : Mathieu CÉCÉ
Rédactrice en chef adjointe :
Aline GÉRARD
RÉDACTION
Mathieu CÉCÉ, Aline GÉRARD,
Julie TADDUNI, Innocentia AGBE,
Chloé GOUDENHOOFT
RÉALISATION
Direction artistique :
Éric LARDENOIS
Maquette :
Éric LARDENOIS, Estelle DE RENTY,
Linda TALBOT Donner un autre souffle à sa carrière
Photos : SHUTTERSTOCK
Hors mention contraire
JOURNALISTE REPORTER D’IMAGES
Mickaël ICARD
PUBLICITÉ La recherche de l’entreprise
Direction commerciale :
Matthieu MINAUD
matthieu.minaud@courriercadres.com
à reprendre
Tél. : 01 84 16 56 77 - Fax : 01 84 16 56 61
Benoît D’YVOIRE
benoit.dyvoire@courriercadres.com
Tél. : 01 84 16 56 74 - Fax : 01 84 16 56 61
RESPONSABLE COMPTABLE Évitez les illusions de la reprise
& ADMINISTRATIVE
Nathalie COLLARD
comptabilite@courriercadres.com
SERVICE ABONNEMENT
DMG / COURRIER CADRES :
BP 450 - 91005 EVRY CEDEX
TEL : 01 69 11 23 90 - FAX : 01 69 11 23 91
abocourriercadres@d-m-g.fr
GESTION &
MARKETING DE LA DIFFUSION
Les réseaux d’aide
Bo Conseil
Directeur : Otto BORSCHA
oborscha@ame-presse.com
Tél. : 01 40 27 00 18
Supplément gratuit. Ne peut être vendu. Négociation : faire converger
Copyright : “Courrier Cadres”
Toute reproduction d’articles ou de dessins,
les intérêts du cédant et du repreneur
sur tous supports y compris Internet, doit
faire l’objet d’une demande écrite auprès
de la direction du magazine.
La reproduction, même partielle, de tout
matériel publié dans le magazine est interdite. Les premiers pas du repreneur
La rédaction n’est pas responsable de la
perte ou de la détérioration des objets, textes
ou photos qui lui sont adressés pour appré-
ciation ou spontanément.
Tous les prix indiqués dans les
pages sont donnés à titre indicatif.

www.courriercadres.com HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR 5


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:25 Page6

Reprise d’entreprise

Donner un autre souffle à sa carrière


Reprendre une entreprise semble répondre à deux principales envies chez les
entrepreneurs : devenir son propre patron et limiter les risques. Pourtant, ils sont aussi
là pour laisser leur empreinte. Car il s’agit bien de devenir un chef d’entreprise, à part
entière.

L
a reprise dʼentreprise est une affaire dʼhommes compris entre 150 000 et 300 000 euros. Ensuite,
et de femmes dʼexpérience. En premier lieu parce que la reprise concerne des profils de
pour des raisons financières. Le projet suppose cadres à la carrière réussie, issus de grands
que vous ayez mis de lʼargent de côté et cela se groupes et qui ont envie de se lancer dans une
fait souvent via les années de travail accumulées. nouvelle aventure. Que cela soit une volonté dʼêtre
“Acheter un fonds de commerce et des parts dans son propre patron, mais sans partir de zéro, ou de
une société coûte cher. Lʼapport de départ est se lancer un défi. “Ce ne sont pas les mêmes
plus conséquent que lors profils de personnes que ceux
dʼune création dʼentreprise qui se lancent dans une créa-
où lʼon peut démarrer plus
“La reprise d’entreprise tion. Dans le cas dʼune reprise,
petit”, rappelle Véronique est une affaire ils ont déjà une expérience
Delannoy, directrice du d’hommes et de femmes professionnelle dʼau moins une
réseau Entreprendre Nord. dizaine dʼannées. En termes
Selon lʼObservatoire CRA d’expérience.” de caractère, ils nʼont pas
(cédants et repreneurs dʼidée particulière pour créer.
dʼaffaires) de la transmission des TPE et PME, le Ce sont plus des développeurs que des inventeurs.
repreneur potentiel moyen est âgé de 46 ans, Partir dʼune feuille blanche ne leur parle pas”,
diplômé dʼétudes supérieures, avec un apport décrit Véronique Delannoy. “Les repreneurs sont
souvent dʼanciens cadres de grands groupes avec
une formation supérieure et qui ont toujours été
salariés. Vers 40-45 ans, ils se disent ʻpourquoi
pas moi ?ʼ”, ajoute Bertrand Carrot, délégué CRA
(cédants et repreneurs dʼaffaires) en charge de la
communication et dʼInternet. La question à vous
poser est de savoir si vous êtes vraiment fait pour
Jean-Luc Perrot la reprise dʼentreprise. Car même si vous ne
a repris l’entreprise partez pas de zéro, devenir chef dʼentreprise va
Tôlerie du Nord changer votre vie. “Les inconvénients sont essen-
tiellement liés au relatif manque dʼexpérience du
en 2007.
repreneur. Certains partent bille en tête dans la
reprise dʼentreprise. Mais en termes de mode de
vie, cʼest complètement différent. Ils sont à la fois
patrons et hommes-orchestres. Ils vont devoir
sʼoccuper de beaucoup de choses très terre-à-
terre, alors quʼils étaient davantage accompagnés
dans les grands groupes où ils travaillaient”,
“J’avais envie d’exercer explique Bertrand Carrot.
dans une entreprise à taille
L’ATTRAIT DES PETITES ENTREPRISES
humaine et de me lancer
Un changement, cʼest justement ce que recherchait
dans l’entrepreneuriat.” particulièrement Jean-Luc Perrot quand il a repris

6 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:25 Page7

Répartition des reprises


selon l’effectif de l’entreprise.
lʼentreprise Tôlerie du Nord (services en tôlerie
industrielle) après une carrière dʼun peu plus de
25 ans dans lʼindustrie. Il a notamment été directeur
industriel au niveau européen  : “Après avoir
toujours travaillé dans des grandes structures,
jʼavais envie dʼexercer dans une entreprise à taille
plus humaine et de me lancer dans le grand bain
de lʼentrepreneuriat. Jʼai considéré que jʼavais fait
le tour des grands groupes”. Surtout, il a des
envies bien précises : “Un des autres éléments
est quʼà un moment donné, jʼai eu dʼautres aspi-
rations qui nʼétaient pas faciles à mettre en œuvre
dans un grand groupe. Quand vous faites carrière,
il y a une partie qui devient politique. Il faut
respecter un certain nombre de règles dont jʼavais
envie de mʼaffranchir en étant patron dʼune PME.
On passe plus vite à lʼaction. Sans avoir dû
parcourir un tas dʼarcanes comme dans une CCI Entreprendre en France, “Les points clés pour réussir - Repreneurs d’entreprise”, 2011.
grande société”. Sachant quʼen France les très
petites entreprises, de moins de 10 salariés,
représentent 94 % des sociétés, cʼest un bon filon
à exploiter. Dʼailleurs, 50 % de celles à reprendre
nʼont pas de salariés et 24 % en ont entre un et
deux (voir graphique). Certains acteurs du monde
de lʼentrepreneuriat conseillent même de passer “Ce sont plus des
par le rachat successif de TPE, pour ceux qui
souhaitent détenir une PME.
développeurs que des
inventeurs. Partir
IMPRIMER SA MARQUE d’une feuille blanche
Outre le fait quʼil nʼavait pas dʼidée pour créer une
ne leur parle pas.”
entreprise, Jean-Luc Perrot sʼest aussi lancé dans
la reprise pour des raisons matérielles. “Quand
on crée une entreprise, on sʼengage sur deux ou lancé dans lʼaventure après avoir suivi pendant
trois années difficiles. Maintenant que je suis à la 1 an une formation auprès dʼune Chambre de
tête dʼune famille de trois enfants, je ne pouvais commerce et dʼindustrie : “Je me suis parfait en
pas me le permettre”, explique-t-il. La reprise droit social, comptabilité, finance, analyse et
pourrait donc être la solution parfaite pour devenir gestion. Et en parallèle, je me suis mis à la
son propre patron en limitant les risques. “Si on recherche dʼune structure à reprendre”, explique-
porte ses vues sur des entreprises saines, quʼelles t-il. Pour lui aussi, créer une entreprise semblait
soient plus ou moins profitables, elles sont beaucoup trop onéreux : “Je voulais être mon propre patron.
plus faciles à financer. Il y a déjà un bilan qui Jʼavais ce désir depuis la quarantaine. Créer une
existe et il suffit dʼavoir un business plan qui tient structure de 50 personnes de toutes pièces
la route”, déclare Betrand Carrot. En effet, les représente des moyens considérables. Et je nʼavais
repreneurs se dirigent traditionnellement vers des pas envie de monter une start-up. Il me fallait une
entreprises qui dorment un peu sur leurs acquis continuité avec ce que jʼavais lʼhabitude de faire,
et auxquelles ils redonnent un second souffle, en cʼest-à-dire manager et produire. Dans le tissu
créant par exemple un site marchand ou en économique, il y a des structures dont le chef
développant les affaires à lʼétranger. Cʼest par dʼentreprise souhaite partir à la retraite donc autant
exemple le cas de Marc Vagogne, ancien cadre les reprendre”. Pourtant, il sʼagit bien dʼimprimer
dirigeant dans le secteur de lʼimprimerie qui a sa marque dans cette entreprise qui lui appartient
repris lʼentreprise Manufacture Degorce (articles désormais : “Jʼapporte ma patte, mon modernisme
chaussants). Après 30 ans de carrière, il sʼest et ma vision”. ■

www.courriercadres.com HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR 7


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:58 Page8

Reprise d’entreprise

La recherche de l’entreprise
à reprendre
La quête de l’entreprise à reprendre peut durer plusieurs mois. Cependant, il existe
quelques astuces pour optimiser au maximum son temps comme bien travailler sur
sa légitimité ou faire appel aux bons experts. Puis, il faudra vous préparer à la phase
de négociation, en essayant de vous assurer que vous payez bien le juste prix.

“I
l y a relativement plus de repreneurs que de il y a beaucoup de repreneurs. Un cédant peut
cédants pour les entreprises qui sont venda- avoir jusquʼà 20 demandes”. Bertrand Carrot précise
bles”, rappelle Véronique Delannoy, directrice tout de même que cela est très variable dʼun
du réseau Entreprendre Nord. Un constat que secteur à un autre et en fonction de la région. De
semble partager Bertrand Carrot, délégué CRA en son côté, Philippe Bayeux, directeur régional Île-
charge de la communication et dʼInternet : “La con-
currence va dépendre du dossier de lʼentreprise à
vendre. Une société qui est sur un métier très
pointu risque dʼêtre vendue cher et les repreneurs “Il y a relativement plus
vont vite abandonner. Une structure qui est dans
une situation délicate va aussi échauder les candi-
de repreneurs que de
dats. Donc au final, pour les entreprises saines, cédants pour les entreprises
rentables et qui ont encore un potentiel de croissance, qui sont vendables.”

Marché de la transmission de-France Est pour Bpifrance constate que “le


de TPE-PME marché ces derniers mois est un peu plus calme.
Cela étant sans doute lié au contexte économique
peu favorable”. Sachez que selon lʼObservatoire
22 % CRA de la transmission des TPE-PME, les repre-
neurs mettent entre 6 et 24 mois pour reprendre
disparaissent ou n’apparaissent pas sur
le marché (faillite, absorption, fusion). une affaire. La durée moyenne est de lʼordre de
13 mois, dont 6 à 8 sont consacrés à la recherche
de la cible et également 6 à 8 mois à la négociation
34 % avec le cédant. Quant à la recherche et lʼobtention
du financement, elles sʼétalent sur une durée
sont cédées en interne
(famille ou personnel). moyenne de 3 mois. Pour optimiser vos chances
dʼêtre retenu par les entreprises qui vous intéressent,
pensez à travailler votre légitimité. Si la question

44 % se pose moins quand vous voulez entreprendre


dans le même secteur dʼactivité, elle est presque
sont cédées en externe.
primordiale quand ce nʼest pas le cas. “Le repreneur
est un homme-orchestre mais il y a toujours une
Source  : CRA, Cédants et repreneurs d’affaires (Observatoire CRA de la transmission des dominante. Pour certaines entreprises, il faudra
TPE-PME, édition 2013). quelquʼun de plus commercial ou davantage ges- u

8 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:33 Page9
EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:27 Page10

Reprise d’entreprise
Répartition des reprises par secteurs d’activités

u tionnaire, etc. Il faut


identifier où se trouve
son atout principal”,
explique Bertrand Carrot.

DÉMARCHER…
EN TOUTE
DISCRÉTION
Si les canaux clas-
siques comme les
chambres de com-
merce et dʼindustrie,
les clubs dʼentreprises
ou les fédérations pro-
CCI Entreprendre en France, “Les points clés pour réussir - Repreneurs d’entreprise”, 2011.
fessionnelles sont tou-
jours une bonne façon
de se mettre à la
recherche de son entreprise à reprendre, certains rejet par rapport aux démarches spontanées”.
auront besoin de sʼattaquer au marché caché. En Mieux vaut donc multiplier ses sources de
effet, le marché de la reprise dʼentreprises est recherches.
difficile dʼaccès et certaines opportunités ne sont
pas affichées dans les réseaux classiques, par
TROUVER LE JUSTE PRIX
volonté du cédant. Jean-Luc Perrot a repris lʼen-
treprise Tôlerie du Nord. Avec du recul, il pense Une fois que vous avez jeté votre dévolu sur une
que les cabinets dʼintermédiaires sont une bonne entreprise, il est temps de passer au diagnostic et
solution à ce problème : “À lʼépoque, jʼai surtout à lʼaudit de la société. Vous pouvez les réaliser
contacté les CCI et toutes les associations locales seul, mais il est fortement recommandé de passer
qui se chargent du développement dʼentreprises. par des experts. À noter que cette phase nʼintervient
Je me suis rapproché des banques et des cabinets quʼune fois que le protocole dʼaccord ou la lettre
dʼexperts-comptables. Spontanément, cʼest ce dʼintention a été signée. Lʼexpert analyse différents
aspects comme la comptabilité et la finance, le
juridique (vérifier la régularité des documents obli-
gatoires de lʼentreprise), le social ou le commercial
“Il y a un côté schizophrène chez (les achats, le marché, les produits…). Avoir un
le patron qui veut vendre.” conseil est aussi très important pour la phase des
négociations comme lʼexplique Véronique Delan-
noy : “Pour reprendre une PME, il faut absolument
que tout le monde fait. Mais il y a un côté schizo- avoir un conseil, en se faisant par exemple accom-
phrène chez le patron qui veut vendre, car en pagner par un cabinet de fusion/acquisition. Il va
même temps il ne veut pas effrayer ses salariés négocier le prix avec le conseil du cédant. Du
et clients. Donc parfois il nʼen parle quʼà ses amis. coup la relation humaine entre le cédant et le
Ainsi le bouche-à-oreille est aussi important”. Cʼest repreneur nʼest pas altérée par des conflits qui
là quʼun cabinet dʼintermédiaires peut-être parti- peuvent naître quand on parle dʼargent”. Pour
culièrement intéressant, certains faisant notamment Bertrand Carrot, lʼun des principaux écueils se
du démarchage auprès des entreprises. Cependant trouve au niveau du prix de lʼentreprise  : “Il faut
Bertrand Carrot met en garde contre une certaine arriver à sʼen faire une idée juste. Il existe plusieurs
lassitude de ces patrons  : “Sur le Kbis figure la méthodes pour évaluer une entreprise. Mais il faut
date de naissance. Cʼest donc une information savoir que cʼest le cédant qui a le dernier mot. Il faut
que tout le monde peut trouver. Les patrons de donc se demander si le prix est dans une fourchette
PME sont assaillis de propositions de cabinets raisonnable. Car dans celui-ci, il y a une part affective
dʼintermédiaires. Parfois, ils ont une réaction de et une autre patrimoniale”. ■

10 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:34 Page11

CRÉEZ L’ESPACE DE VOS PLUS BELLES RÉUSSITES

Dans la vie, ce sont


les rencontres qui font avancer.
Avec Mobalpa, votre projet d’entreprise
sera une affaire d’Hommes,
à toutes les étapes et à chaque instant,
pour vous aider à réussir, à mieux vivre.

RCS Lyon B 400 489 142 - Crédit photo : Getty Images.

Devenez concessionnaire Mobalpa :


RENCONTRONS-NOUS
FRANCHISE EXPO PARIS
S TA N D E 2 8 / F 2 7
Contactez-nous : 04 50 65 53 14
developpement @ mobalpa.com
www.votrefranchisecuisines.mobalpa.fr

2385 AP MOBALPA N lE t 180 267 EXE1 i dd 1 23/01/14 14 36


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:29 Page12

Reprise d’entreprise

Évitez les illusions de la reprise


La reprise d’entreprise serait pour les entrepreneurs un tremplin en même temps qu’une
planche de salut pour l’emploi dans leur région. C’est une illusion. La reprise doit
retrouver sa vraie place : celle d’un moyen au service d’un projet. Sinon, il sera difficile
d’éviter les erreurs aux lourdes conséquences individuelles et collectives.

notamment en termes de prix sont souvent


excessives.
Illusion n°3 : Les structures à transmettre se
compteraient par centaines de milliers. Non, si
Par Didier Chambaretaud, lʼon écarte les coquilles vides, les structures uniper-
sonnelles, les transmissions directes à la famille
auteur de “Reprise d’entre-
et aux cadres, les reprises par dʼautres entreprises
prise, les pièges d’un et les sociétés naturellement en fin de vie, on
marché miné”. Ancien parle dʼun marché français annuel dʼà peine
repreneur individuel 3 800 PME de plus de dix personnes (source
de PME, devenu médiateur Oseo)…
de conflits et consultant
dans le domaine de UN MARCHÉ ÉTROIT
la négociation, blogueur et ET UN TAUX D’ÉCHEC ÉLEVÉ
entrepreneur (Vintec Sarl). Fait n°1 : Et selon divers consultants en transmission
dʼentreprises, ce chiffre réaliste des reprises par
des individuels est en baisse depuis 2008 car les
banques rechignent à étudier ces dossiers, con-
scientes de la réalité des risques.
Fait n°2 : Dans le département de la Moselle, les
principales banques constatent que sur 10 reprises
de PME de plus de 10 salariés par des repreneurs
individuels intervenues lʼannée de ma propre
“L’imbécile regarde le doigt reprise dʼentreprise, soit en 2007, 4 ont disparu et
(ici la reprise) quand le sage 4 sont dans une phase critique précontentieuse
par défaut de remboursement de la dette senior.
montre la lune (ici le projet).” La réalité du taux dʼéchec est mieux connue des
banques que des repreneurs potentiels !
DES ILLUSIONS TENACES
LES ASYMÉTRIES DE LA PRISE DE RISQUE
Illusion n°1 : Tout cadre bien formé ferait un bon
repreneur. Non, peu passeront à lʼacte et cela L’asymétrie de négociation. Même en situation de
rebute les cédants. crise, le repreneur est toujours, au moins psy-
Illusion n°2 : Un patron âgé comprendrait aisément chologiquement, en position de demandeur et le
quand son intérêt est de passer la main. Non, cédant en position de courtisé. Le repreneur doit
nombre de cédants ne prennent pas le temps paradoxalement se vendre alors que cʼest lui qui
de réfléchir à leur avenir par habitude, fierté ou fait le chèque.
manque dʼinclination. Il sʼensuit que leurs attentes L’asymétrie informationnelle. Le cédant sait où u

12 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:34 Page13

Avec
v le
faites-vous
un nom
sur Inte rnet !
Internet
Imaginez
votre prochain nom de domaine

né Rendez-vous sur faitesvousunnom.fr


Passion
Trouvez
Trouvez
votre prestataire grâce à notre annuaire

Choisissez
les services associés à votre
nom de domaine
Créateur

des internautes recherchent spontanément


les sites des entreprises françaises en .fr*

de particuliers et d’entreprises ont


déjà choisi un nom de domaine en .fr

eaux d’enregistrement
bure

t Cibler
rçan Démontrer
Démont proximité
rer sa p roximité
Comme vis-à-vis de ses clients marché
le ma rché français

Artisan
Soutenir la comunauté
internet
inte rnet française
relation
Établir une relation

faitesvousunnom * Source : Métropanel


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:30 Page14

Reprise d’entreprise

u sont les difficultés et il nʼest pas incité à les 3- Identifiez les opportunités de tous ordres (reprises
révéler. Le repreneur, sʼil nʼest aidé que dʼun bon ou non) parmi lesquelles peuvent se présenter
audit, ne détectera que les “erreurs” consignées des opportunités de reprises en regard de ce
dans les comptes et non, par définition, les passifs que vous aurez défini dans le point 2.
latents hors comptabilité. 4- Prenez votre temps, même si vous êtes pressé.
L’asymétrie patrimoniale. En cas de conflit, le cédant Évaluez les options découlant du point numéro 3
est en possession des dossiers et du capital versé selon vos critères sans jamais dépasser vos
par le repreneur. Il se trouve en bien meilleure marges de négociation même sʼil sʼagit de
posture pour se défendre en cas de mise en lʼaffaire du siècle.
œuvre de la garantie de passif. Le repreneur, lui, 5- Considérez la reprise comme un moyen parmi
a la pression du quotidien, peu de temps et dʼautres au service de votre projet. La reprise
souvent plus aucun moyen financier. ne doit pas être votre seul axe.
L’asymétrie psychologique. Le cédant a laissé venir 6- Si face à une opportunité de reprise, vous
le repreneur. Sa posture est prudente. Il empoche nʼauriez jamais eu envie de créer cette entreprise,
le prix et peut souvent bénéficier de compléments fuyez !
en cas de succès. Le repreneur, lui, risque son 7- Investissez autant dans la recherche dʼinfor-
patrimoine et son avenir, donne des garanties à la mations privées sur votre cédant que dans un
audit. Au besoin, engagez un détective plutôt
quʼun expert-comptable, je ne plaisante pas !
8- Si avant subventions le projet est “tendu”, laissez
“Au besoin, engagez tomber. Ne tenez pas compte des subventions,
dans aucun cas.
un détective plutôt 9- Posez les mêmes questions plusieurs fois et
faites raconter les mêmes histoires dans des
qu’un expert-comptable.” ordres différents par le cédant et par dʼautres
personnes.
10- Ne négociez jamais seul. Pendant que lʼun
note, lʼautre observe. Si vous sentez que cer-
banque et parfois ne se paye même pas. Les taines choses restent “confidentielles” ou ne
psychologues du comportement identifient la posi- peuvent jamais être décrites sans gêne malgré
tion du premier à celle, la plus courante, dʼaversion vos demandes répétées, fuyez !
au risque tandis que la position du repreneur cor- 11- Votre source dʼinformation la plus fiable, involon-
respond à lʼattitude du joueur. taire également, est votre cédant. Sachez
On comprend que ces postures asymétriques détecter et tenir compte de ses signaux faibles !
schématiques ne favorisent ni des transactions 12- Maintenez toujours le contact, on ne sait
équilibrées, ni un développement du marché. jamais, mais sachez dire non poliment.
13- Même si vous nʼavez rien dʼautre de concret,
ne signez jamais faute de mieux. Si votre
13 CONSEILS POUR AGIR projet est bon en lui-même, demain sera un
autre jour !
Dans ce marché étroit où le succès est aléatoire
et où la relation est asymétrique, voici quelques On dit que, souvent, lʼimbécile regarde le doigt (ici
conseils dʼun repreneur récidiviste à ceux voulant la reprise) quand le sage montre la lune (ici le
entreprendre de façon réaliste : projet). Travaillez dʼabord sur votre projet et abordez
1- Travaillez dʼabord sur vos goûts et aspirations, ensuite lʼopportunité de reprise comme un moyen
sur vos peurs et aussi sur vos convictions pro- parmi dʼautres et avec toutes les précautions ci-
fondes pour lʼavenir. dessus sans jamais excéder vos limites. ■
2- Passez le temps nécessaire à définir votre
projet et vos critères à partir du point numéro 1.

14 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:30 Page15

Reprise d’entreprise

Les réseaux d’aide


Le parcours d’un repreneur d’entreprise peut être semé d’embûches…
Voici quelques structures qui peuvent vous accompagner.
CRA, METTRE EN RELATION CÉDANTS ET REPRENEURS
CRA (Cédants et repreneurs dʼaffaires) est une association sans but lucratif. Son
Quelques
objectif est de favoriser la cession et transmission de PME/PMI dʼune valorisation
comprise entre 300 000 euros et 5 millions dʼeuros, pour un effectif de 5 à 100
liens :
salariés. Lʼassociation est composée de 200 bénévoles (anciens dirigeants et
www.reprise.cci.fr
patrons dʼentreprise). Elle comprend 72 délégations régionales. CRA compte plus
Site de la Chambre de commerce
de 2 000 adhérents, cédants ou repreneurs.
et d’industrie de France. Conseils
www.cra.asso.fr
sur la reprise et banque de
recherche d’entreprises à
BGE, RÉSEAU NATIONAL D’APPUI reprendre.
Le réseau BGE mobilise les ressources nécessaires pour assurer le conseil et la
http://les-aides.fr
formation (financements publics et privés, fondations…) des créateurs ou repreneurs
Site géré par la CCI de France.
dʼentreprise. Le réseau est présent dans toute la France. BGE sʼadresse à tous les
Banque de recherche d’aides
porteurs de projets.
et agenda des concours à
http://bge.asso.fr
destination des entrepreneurs.

BPIFRANCE, LA BANQUE PUBLIQUE D’INVESTISSEMENT www.reprise-


entreprise.bpifrance.fr
Bpifrance accompagne les entreprises de lʼamorçage jusquʼà la cotation en bourse,
Annonces de cessions sur le site
du crédit aux fonds propres. Lʼétablissement propose, entre autres, de lʼaide aux
BPI France.
entreprises dans leurs premiers besoins dʼinvestissement, du soutien à la croissance
des PME partout en France (capital-risque et développement, co-financement,
www.cfenet.cci.fr
garantie…) ou de lʼaccompagnement des ETI dans leur développement et leur
internationalisation (capital développement et transmission, co-financement, crédit
Réaliser en ligne ses formalités
export…). La banque publique dʼinvestissement souhaite jouer un rôle dans la
de reprise ou cession
redynamisation des territoires et investir dans le développement des secteurs
d’entreprise.
dʼavenir comme les écotechnologies, les biotechnologies et le numérique. Mais
aussi dans lʼensemble des filières industrielles et de service. Elle a aussi prévu de
financer le développement de lʼéconomie sociale et solidaire.
www.bpifrance.fr

PÔLE EMPLOI, DES AIDES AUSSI POUR LES REPRENEURS


Si vous êtes au chômage, en phase de finalisation de votre projet, Pôle emploi peut
vous orienter vers le Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise
dʼentreprise). Cela inclut le conseil dʼexperts, un appui financier (prêt à taux zéro) et
un suivi du développement jusquʼà trois ans après le lancement du projet. Les allo-
cations de retour à lʼemploi (ARE) peuvent être maintenues pendant la phase de
démarrage de la reprise (pendant la durée du droit aux allocations dans la limite de
15 mois, excepté pour les plus de 50 ans). Elles peuvent également être versées
sous forme dʼun apport de capital avec une aide correspondant à 45 % des
allocations restantes à la date de lancement de lʼactivité. Elles sont alors versées
en deux fois : au début et 6 mois plus tard. Pour en bénéficier, il faut obtenir lʼAccre
(Aide au chômeur créateur ou repreneur dʼentreprise) auprès de lʼUrssaf. ■

www.courriercadres.com HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR 15


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:30 Page16

Reprise d’entreprise

Négociation  : faire converger


les intérêts du cédant et du repreneur
La reprise d’entreprise comporte de nombreux aspects techniques (finance, juridique,
industriel, stratégique, commercial…), mais la relation humaine joue un rôle essentiel tout
au long des négociations.

V
endre son entreprise pour un dirigeant, chef dʼentreprise qui a consacré à sa société
surtout sʼil en est le créateur, est lʼune des toute son énergie, qui lui a parfois sacrifié sa vie
décisions les plus importantes de sa vie pro- de famille, éprouve fréquemment au moment de
fessionnelle qui va engager sa relation à son la cession de lʼentreprise, un fort besoin de recon-
statut social, à lʼargent ainsi quʼau pouvoir. Le naissance. Au risque de parfois confondre la
valeur de la société et la reconnaissance de son
propre travail. La dimension affective est alors
“Il faut disposer de solutions de rechange exacerbée et les négociations entre le repreneur
et le cédant jouent dans ce cas un rôle primordial
destinées à ouvrir le champ des possibles dans le processus dʼacquisition.
pour trouver des solutions alternatives.”
UN RISQUE DE PERTE DE LA RATIONALITÉ
Ces négociations représentent en effet des enjeux
Par Martine Story, importants pour les deux parties en présence et
directeur général de la comportent des processus techniques sophistiqués
société Althéo, spécia- en termes de sécurisation et de contractualisation
de lʼopération. Les pourparlers font intervenir un
liste du conseil et de
grand nombre dʼacteurs (experts-comptables, avo-
l’accompagnement en cats, conseils…). Par ailleurs, les acteurs en
reprise d’entreprise. présence présentent des motivations et des intérêts
Auteur de “Reprise totalement divergents. Enfin les enjeux financiers,
d’Entreprise – Tout sociaux et affectifs pour chacune des parties
pour réussir votre prenantes donnent parfois lieu à des réactions
psychologiques des intervenants susceptibles de
négociation” (Éditions
parasiter le processus de négociation, au risque
Maxima, 2013). de lui faire perdre sa rationalité.

LES CLÉS D’UNE NÉGOCIATION RÉUSSIE


Voici quelques-uns des facteurs-clés du succès
dʼune négociation :
- Bien connaître son mode personnel de négociation
et son niveau dʼassertivité.
- Disposer de solutions de rechange destinées
à ouvrir le champ des possibles pour trouver
des solutions alternatives, parfois hors-cadre, u

16 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:35 Page17
EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:31 Page18

Reprise d’entreprise

uà lʼintérieur même dʼun dossier. Un repreneur laissant les conseils aborder “les sujets qui
peut par exemple accepter de faire entrer un fâchent” (le prix, la garantie dʼactif-passif, les
fonds dʼinvestissement à ses côtés alors que résultats dʼaudits…).
cela ne faisait pas partie de son projet initial ou
envisager des solutions de rechange exogènes LE PREMIER ENTRETIEN OU
en ayant toujours “plusieurs fers au feu”, plusieurs
LA RECHERCHE DU “GENDRE IDÉAL”
dossiers à lʼétude.
La première rencontre entre le chef dʼentreprise
désireux de céder sa société et le candidat à la
“Appliquée à la reprise d’entreprise, reprise est un acte fondateur. Elle marque le
début de leur relation. Cʼest le moment où le
la stratégie des gains mutuels est une façon cédant va sʼassurer que le repreneur dispose des
particulièrement efficace de négocier.” compétences, des expériences et des expertises
nécessaires pour assurer la pérennité et le
développement de lʼentreprise. Il veillera souvent
à ce que le repreneur partage également avec lui
- Il est également judicieux que le repreneur prenne les valeurs qui lui tiennent à cœur. Il est alors à la
la mesure des solutions de rechange à la dispo- recherche du “gendre idéal” apte à prendre la
sition du cédant pour anticiper ses décisions. relève. Il prendra aussi soin de sʼassurer de la
Identifier la nature de ses concurrents, leurs capacité financière du repreneur à mener à son
points forts et leurs faiblesses sur le dossier lui terme le rachat de lʼentreprise.
permet dʼenvisager les réactions du cédant et Le premier entretien est lʼoccasion pour le repreneur
de sʼadapter avec agilité aux différents scénarii de créer une relation interpersonnelle de qualité
possibles. avec le cédant. Cʼest à lʼissue de ce premier
- Négocier en équipe et faire sien le crédo des échange que les deux parties décideront ou non
fonds dʼinvestissement “no team, no deal”. Cette de poursuivre les échanges ouvrant alors la période
stratégie permet de préserver une relation inter- des négociations à proprement parler.
personnelle de qualité entre le repreneur et le
cédant tout au long du processus de reprise, en LA STRATÉGIE DES GAINS MUTUELS
ADAPTÉE À LA REPRISE D’ENTREPRISE
Cette stratégie inspirée des travaux dʼHarvard
(Harvard Negotiation Project) repose sur une

Quelques ouvrages négociation coopérative, plus connue sous le nom


de négociation raisonnée, dont lʼobjectif consiste

sur la reprise à aboutir à un deal gagnant-gagnant.


La stratégie des gains mutuels est en effet la
d’entreprise seule qui respecte les intérêts des deux parties
en présence, qui crée de la valeur matérielle et /
ou immatérielle tant pour le repreneur que pour le
- “Transmettre ou reprendre une entreprise, 2014”,
cédant, qui prévoit des alternatives, et qui préserve
Jean-Marie Catabelle, Prat Éditions.
durablement la relation repreneur-cédant. À titre
dʼexemple, un repreneur peut accepter un prix
- “Memento Transmission d’entreprise - Édition 2013-2014”,
plus élevé que ce quʼil souhaitait en échange dʼun
Édition Francis Lefebvre, collectif.
paiement pour partie échelonné sur plusieurs
années. Les deux parties trouvent ainsi un intérêt
- “La création d’entreprise - 15e édition - Création, reprise,
mutuel.
développement”, Éditions Dunod, Robert Papin.
Appliquée à la reprise dʼentreprise, la stratégie
des gains mutuels est une façon particulièrement
- “L’essentiel de la reprise d’entreprise - Facteurs
efficace de négocier. Elle vise à aboutir à la récon-
de succès, montages juridiques optimums, cas pratiques”,
ciliation des intérêts en présence en traitant séparé-
Éditions Eyrolles, Jean-Marc Tariant et Jérôme Thomas.
ment les questions de fond et les problèmes de
personnes ou de relation. ■

18 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:35 Page19

PUBLI-REPORTAGE

Sofrapart
1983 - 2013 - Sofrapart 30 ans

Au service du
Sofrapart a choisi Digiposte la
boîte aux lettres intelligente de
créateur d’entreprise
la poste pour l’envoi de factures
dématérialisées à ses clients.
«  La dématérialisation des
documents est dans l’air du
et de l’entrepreneur
temps  » : Digiposte est une
Le groupe réunit de sociétés de prestations de services
solution gagnant/gagnant pour B to B spécialisées et implantées en Ile de France dans les
le Groupe et ses clients. C’est un
facteur d’économies dans un domaines de la domiciliation d’entreprise, la permanence
cadre sécurisé. Les factures sont
en effet soumises au Code
téléphonique et la location de bureaux équipés.
Général des impôts. Avec
Digiposte, c’est la garantie que La domiciliation d’Entreprise permet d’im- La Permanence Téléphonique ARATEL pro-
le document numérisé a la matriculer le siège social de sa société pose depuis sa plate-forme, un centre de
même valeur que le document
dans des locaux occupés en commun réception d’appels qui s’adapte à tous les
papier. Pour les clients c’est un
service à forte valeur ajoutée avec d’autres entreprise à une adresse besoins de l’entrepreneur. ARATEL répond
proposé gratuitement. reconnue par les pouvoirs publics. Avec présent à tous les correspondants grâce à
Les bénéficiaires ont de SOFRADOM, SDM et ABC+ (adhérents une réponse personnalisée, une prise de
nombreux avantages associés du syndicat SYNAPHE), c’est un choix de rendez-vous et une relève de standard.
au coffre-fort Digiposte  : 64 adresses à travers une présence dans
conservation, archivage, accès chaque arrondissement de PARIS et sur La location de Bureaux Equipés offre un
aux documents depuis tout type les départements 78, 92, 93, 94. Les trois réseau de 200 bureaux et salles de réunion
de support (ordinateur,
structures comptent 14  000 clients. à la location mensuelle ou ponctuelle pour
tablette…) partage aussi des
documents avec leurs experts implanter ou organiser au mieux le déve-
comptable par exemple. loppement des entreprises. C’est un choix
(Service proposé aux clients gagnant en souplesse et flexibilité pour
Sofradom et ABC+). les budgets.

«  Notre objectif  : offrir toujours plus de services de qualité à nos clients…  »


Accompagner le client dans un coffre-fort numérique sécurisé «  Digiposte  » www.satellis.fr  : Une présence est offerte sur un
son développement… permettant de recevoir et d’archiver toutes les portail web répertoriant et présentant tous les sites
Pierre Parizia, PDG du groupe SOFRAPART

De nos jours, une société factures et documents importants et ce, certifiés des clients : c’est une visibilité supplémentaire pour
de domiciliation se doit conformes numériquement  : augmenter leur développement commercial. De
d’offrir toujours plus de plus, cet annuaire permet aux visiteurs de solliciter
services de qualité à ses www.sofraweb.fr : Pour donner aux entrepreneurs plusieurs prestataires pour une «  demande de
clients. C’est dans cette encore plus de chances de réussir, il est proposé un devis  » en ligne, en fonction du secteur d’activité et
optique que nous propo- service de création de site Internet «  clé en main  » du type de prestation désirée.
sons à nos clients un éven- et à moindre coût. En moins de 3 jours, un entre-
tail de services de qualités, preneur peut disposer de son site Internet aux cou- www.bureaux-equipes.fr  : Grâce à notre pack
connexe à leur métier, leurs de son entreprise. Un atout considérable pour bureau/appartement en partenariat avec Paris flat
comme la mise à disposi- tous ceux qui n’ont pas les clés pour avancer dans corner, nous simplifions les déplacements profes-
tion ou la réexpédition du la jungle du web. sionnels sur Paris avec des espaces spacieux, cha-
courrier, un service de leureux et personnalisés, des équipement complets
création de site internet, un annuaire «  portail et adaptés aux besoin de l’entreprise, un accès
web », une solution aux déplacements professionnels illimité à Internet, une situation géographique pri-
avec une formule de location bureau/Appartement » vilégiée et facile d’accès dans Paris intra-muros,
et plus récemment, en partenariat avec la Poste, des tarifs et simples et tout compris, sans surprise.

www.direct-domiciliation.com
Vous permet d’accéder aux sites des différentes structures et activités du Groupe

www.sofradom.fr www.abcdom.com www.sdm.fr www.bureaux-equipes.fr www.aratel.fr


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:31 Page20

Reprise d’entreprise

Les premiers pas


du repreneur
Les premiers pas du repreneur dans son entreprise sont un moment crucial. Il s’agit de réussir la
période de transition avec le cédant, tout en faisant adhérer les salariés à son projet.

L
es premiers pas du repreneur sont aussi un
peu ceux de la découverte. Même si cette
entreprise occupe votre esprit depuis des
mois, vous nʼallez réellement la connaître que
maintenant. “Un petit risque existe toujours. Par
exemple, ce nʼest quʼà ce moment que le repreneur
va rencontrer le personnel de lʼentreprise quʼil
vient dʼacheter”, illustre Bertrand Carrot, délégué
CRA chargé de la communication et dʼInternet.
De plus jusquʼà la cession de lʼentreprise, le
cédant, parfois un peu frileux, ne souhaite pas
que vous rencontriez les principales figures de la
société comme le bras droit ou les adjoints, avant
la finalisation de la transaction. “Le repreneur
Marc Vagogne,
gérant de
Manufacture
Degorce.

“Au bout d’un moment, il faut couper le cordon”


Marc Vagogne, 55 ans, a repris la société Manufacture Degorce présentation officielle, mais très vite il leur a exposé ses projets
(articles chaussants) en février 2013. Ses premiers pas dans pour faire décoller l’entreprise. Ce qui a beaucoup plu aux
l’entreprise, il les a faits de façon anonyme : “J’ai mis un pied salariés : “J’ai amené de la lumière dans une entreprise très
dans l’entreprise alors que je ne l’avais pas encore achetée. ancienne et un peu poussiéreuse. Certains des collaborateurs
J’avais demandé contractuellement une période de trois mois avaient plus de 30 voire 40 ans de maison”. Et pour montrer
de transition”. Il découvre donc l’entreprise de façon incognito. sa bonne volonté et sa réelle intention de renouveau, il fait des
“C’était difficile moralement mais au niveau de la connaissance gestes envers ces derniers : “Je leur ai refait la cantine, fait un
du métier cela a été bénéfique. J’ai pu visiter les ateliers, me peu de peinture. Pour leur montrer que je les respecte”, poursuit-
renseigner”, reconnaît-il. À propos de la durée de cette il. Son conseil pour que cette phase de transition se déroule bien,
immersion, il pense qu’une période de 3 mois est largement en particulier avec les salariés, est qu’il “ne faut pas oublier
suffisante : “Au bout d’un moment, il faut couper le cordon”, qu’une entreprise est une histoire d’hommes avant tout. Donc
explique-t-il. C’est donc ce qu’il a fait, au bout de ces fameux trois la capacité du dirigeant à s’adapter à chaque salarié, même
mois, en se présentant lui-même aux salariés. Il n’y a pas eu de s’il a un cap, est importante. Ma porte est toujours ouverte”.

20 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 10:32 Page21

“Je travaille avec le cédant


depuis 3 ans”
Pour Jean-François Toubeaux qui a repris Delecroix Constructions (machines
pour application agricole et agroalimentaire) en 2011, le changement a été
“assez violent”. “Je venais d’un grand groupe et quand j’ai repris l’entreprise
il y avait cinq ouvriers”. C’est aussi un élément auquel, en tant que repreneur,
vous devez vous préparer quand vous êtes habitué aux grands groupes. La
seconde difficulté est qu’il a aussi changé de secteur (il vient de celui du
pneumatique). “La troisième chose est que je prenais une fonction de
commercial alors que je n’avais jamais fait cela”. Le rôle du cédant a alors été
très important : “Nous avons très bien réussi à nous entendre et à travailler
ensemble dans la durée. Il m’a aidé à réussir l’adaptation et à tout de suite faire
progresser la société”. À tel point que ce dernier qui ne devait rester qu’entre
six mois et un an est encore présent dans l’entreprise : “Je travaille avec lui
depuis 3 ans. Il est salarié. Il m’aide sur les projets innovants”. Et pour eux, pas
de conflits, au contraire. Pour Jean-François Toubeaux cette collaboration, un
peu inédite, est possible car ils ont des profils différents : “Nous sommes
complémentaires. Moi, j’ai très vite apporté des petites touches pour
moderniser le développement, la communication. Je me suis concentré sur
le commerce et la gestion globale de la société. Et j’ai pu m’appuyer sur lui pour
la partie technique”. L’âge du cédant avançant, l’entreprise est désormais
à la recherche d’un ingénieur pour le remplacer. Côté salarié, il leur a expliqué
qu’il “n’avait pas l’intention de faire une révolution mais de changer les choses
en douceur, dans la durée”. Une annonce qui est très bien passée. Ses conseils
pour une transition réussie : “L’importance de la prise de décisions” et “avoir
Jean-François Toubeaux, une vision claire de sa stratégie”.
gérant de Delecroix Constructions.

joue sans trop connaître les cartes. Il cerne le dʼentreprise. Mais il nʼy a pas de situation inextri-
caractère du cédant. Mais ensuite celui-ci peut cable pour Bertrand Carrot car, “cʼest au repreneur
avoir raconté ce quʼil veut sur les salariés ou dʼexercer ses propres talents”. Même si pour cela
même sur ses plus proches collaborateurs”, vous êtes censé être aidé au début. “Lʼaccompa-
développe Bertrand Carrot. En ce qui concerne la gnement du cédant est inévitable”, insiste Éric
rencontre avec les salariés, il est dʼusage de ne Michoux, président du groupe Galilé (réseau
rien leur révéler avant que la transaction ne soit dʼentreprises et accompagnement à la reprise
entièrement sécurisée (à ce sujet voir lʼencadré dʼentreprise). Il faut quʼil ne soit ni trop court ni u
sur le projet de loi Hamon p.22). “Ils ne doivent
être tenus au courant que quand tout est signé.
Car cʼest une source dʼangoisse et dʼanxiété pour
les salariés. Cʼest pour cela que la loi Hamon est
discutable”, pense Éric Michoux. Une position que “Même si cette entreprise
soutient aussi Bertrand Carrot : “Si lʼannonce est
faite trop à lʼavance cela risque de déstabiliser occupe votre esprit
lʼentreprise. Certains salariés, fournisseurs ou
clients peuvent se demander si ce nʼest pas aussi
depuis des mois,
le moment pour eux de partir”. vous n’allez réellement
la connaître que
L’IMPORTANCE DU CÉDANT
maintenant.”
Vous imposer comme le nouveau patron peut
particulièrement être délicat dans les PME où tout
sʼest construit autour de la personnalité du chef

www.courriercadres.com HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR 21


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_1-821623933.e$S_Mise en page 1 23/01/14 17:49 Page22

Reprise d’entreprise

u trop long. Selon ce dernier, il doit être au important”, insiste Éric Michoux.
maximum compris entre “3 à 6 mois car tôt ou
tard apparaissent des divergences”. Pour Bertrand INSUFFLER SA VISION
Carrot, cet accompagnement doit être au minimum
compris entre 1 mois et demi et 2 mois. La bonne A priori, vous avez déjà réfléchi au cap que vous
moyenne sʼétalant sur 6 mois. Et cela ne doit pas voulez donner à lʼentreprise que vous reprenez
bien avant vos premiers pas dans la société. Le
“Les salariés doivent se conseil est de très rapidement le communiquer
aux équipes pour éviter toute spéculation et les
sentir mobilisés vers un impliquer dans un projet. “Il faut que le repreneur
nouvel avenir.” ait défini un certain nombre de choses pour lui-
même  : sa stratégie, son tableau de bord, son
projet de management”, rappelle Éric Michoux.
forcément se faire à temps plein, en général, il Bertrand Carrot insiste aussi sur cette recom-
sʼagit de 2 à 3 jours par semaine. “Il y a des cas mandation : “Il faut que le repreneur ait une idée
particuliers où le cédant reste un à deux ans dans du développement quʼil souhaite et des transfor-
lʼentreprise. Nous, nous ne le recommandons pas. mations quʼil veut opérer. Il faut quʼil montre quʼil a
Cʼest un schéma compliqué, très souvent généra- des perspectives grâce à ses expériences qui
teur de discordes”, explique-t-il. Dʼune part, le viennent dʼailleurs. Cʼest là que cela fonctionne.
cédant est censé vous aider à mieux connaître Cʼest le facteur essentiel pour que les salariés se
lʼorganisation interne de lʼentreprise. Et, surtout, il sentent mobilisés vers un nouvel avenir”. ■
doit vous présenter aux clients, fournisseurs…
“Passer le relais par rapport aux clients est le plus

Projet de loi Hamon


En novembre 2013, le Sénat a adopté le projet de loi Hamon sur l’économie sociale
et solidaire. Celui-ci prévoit notamment l’obligation pour les entreprises de moins
de 50 salariés d’informer les salariés deux mois avant tout projet de cession. Pour le
gouvernement, il s’agit de permettre aux salariés, s’ils le souhaitent, de formuler une
offre de reprise. Dans un communiqué de presse, la CGPME (Confédération générale
des petites et moyennes entreprises) s’était dite opposée à “un texte à la fois inutile
et dangereux”. Expliquant que cela “créerait une incertitude de nature à perturber
le processus de transmission dont le succès repose sur l’anticipation et la discrétion.
Ne pas inquiéter les salariés, les clients et les fournisseurs est, en effet, un des gages
de la pérennité de l’entreprise”. En revanche, le dispositif est soutenu par la CFE-CGC,
le syndicat des cadres, qui a même demandé une extension de cette période  :
“Ce délai, trop court, ne paraît pas de nature à concilier le besoin d’une période
suffisamment longue pour instruire une offre de rachat, mais suffisamment courte
pour ne pas hypothéquer la cession. C’est pourquoi la CFE-CGC propose un
amendement pour passer ce délai de deux mois à quatre”. Le texte devrait être
examiné à l’Assemblée nationale à partir de mars 2014.

22 HORS-SÉRIE REPRISE D’ENTREPRISE - LE NOUVEL ENTREPRENEUR www.courriercadres.com


EncartNouvelEntrepreneur-CC78_1-821623933.e$S_Mise en page 1 23/01/14 17:39 Page23
EncartNouvelEntrepreneur-CC78_Mise en page 1 23/01/14 17:31 Page24

Devenez entrepreneurs !
Conciliez salaire et indépendance
avec le Portage Salarial.

Depuis 1986, Valor Consultants


vous permet d’exercer une activité autonome
ou de tester un projet entrepreneurial
tout en continuant à bénéficier
des avantages du statut de salarié.

Pour plus d’informations,


n’hésitez pas à nous contacter
et à poser vos questions à Fabien Baiata
01 55 62 05 41 ou fbaiata@valor.fr www.valor.fr