Vous êtes sur la page 1sur 4

La Méditation des 3 Chakras

Introduction

Cette méditation me tient particulièrement à cœur, car c’est l’une des plus efficaces que je
connaisse.

C’est pour cela que je l’appelle la Méditation Fondation, car elle est à la base de nombreux
exercices de développements spirituels.

Je lui dois de belles expériences et des révélations profondes.

Son intérêt principal est qu’elle est très pragmatique : elle se concentre sur l’essentiel, ce qui
marche, de façon à avoir le plus d’efficacité en un minimum de temps.

Par exemple, elle ne stimule que les 3 chakras (centres énergétiques) principaux : base, cœur,
front. Pas parce que les autres ne sont pas importants, mais parce que ces trois-là ‘diffusent’
sur les autres. Et en plus, ils contribuent à équilibrer notre être sur ces trois dimensions
principales : instincts (base), émotions (cœur), raison (tête).

Il y a plusieurs niveaux de compréhension et d’interprétation pour la Méditation des 3


Chakras. Cependant, certains demandent des concepts avancés et un langage bien précis, je
me focaliserais donc pour l’instant sur les considérations pratiques.

Principe de la Méditation des 3 Chakras

Lorsque nous méditons, notre cerveau organique se ‘tait’ au profit d’une autre partie de nous-
même.

Cette autre partie est sous une forme d’énergie subtile.

C’est quand nous parvenons à rendre notre cerveau organique silencieux tout en ‘chargeant’
cette autre partie de nous-mêmes d’énergie que nous parvenons à un développement spirituel
harmonieux et profond, voire à des ‘expériences’ spirituelles.

C’est aussi de cette façon que nous pouvons arriver à une paix intérieure véritable (libération
émotionnelle, force intérieure, discernement/sagesse, etc.).

Beaucoup de méditations atteignent un but (rendre le cerveau silencieux) ou l’autre


(accumuler de l’énergie), mais aucune ne parvient à faire les deux en même temps… à part la
méditation des 3 chakras 

Quand on a peu de temps pour méditer (i.e. 10mn, 20mn, pas 3 heures par jour), c’est un
critère essentiel.

Personnellement, c’est la seule méditation que je pratique véritablement (avec quelques


petites variantes parfois).
Déroulement

La méditation des 3 chakras se déroule suivant 5 phases : stimulation des 3 chakras, +


introduction et conclusion.

La méditation guidée ‘Fondations’ reprend ces différentes étapes, mais je pense qu’il est
important de souligner les points clés.

Cette méditation se pratique assis, en position du lotus, du demi-lotus ou sur une chaise.

Les yeux sont fermés, le dos est droit (éventuellement appuyé contre le dossier ou contre un
mur si c’est le seul moyen), la tête légèrement inclinée vers l’avant.

Les mains reposent en coupe entre les cuisses, l’une soutenant l’autre (habituellement main
dominante au-dessus).

Lors de la stimulation des chakras, vous devez ‘toucher’ le chakra en question avec deux
doigts (index et majeur réunis comme un pistolet). Le toucher peut aussi être mental, mais
c’est difficile à faire sans expérience.

Le toucher est encore un exemple du grand pragmatisme de cette méthode, car il accomplit
deux effets en un. Il permet à la fois de fournir un ‘objet subtil’ pour l’attention (le contact,
qui ‘existe’ sans pour autant ‘exister’), mais aussi de focaliser l’entrée de l’énergie.

Il peut être difficile au début de garder le contact. Dans ce cas, vous pouvez essayer le
‘toucher mental’ (placer votre attention sur votre chakra), ou utiliser tout bêtement une
pommade type baume du tigre pour fixer votre attention sans avoir à tenir le geste.

La stimulation de chaque chakra dure environ 5 mn, soit environ 2 ‘chansons’ ou ‘pistes’ si
vous méditez en musique.

Si quoi que ce soit se passe pendant la méditation, prenez une note mentale, et gardez-le pour
plus tard. Revenez simplement au toucher.

Pour cette raison, je recommande de tenir un carnet de méditation.

a) Introduction

Respirez profondément. Calmez votre esprit en prenant conscience de votre corps : son poids,
sa densité…

Commencez à focaliser vos pensées sur un point fixe, votre respiration, le bout de votre nez.

En même temps, visualisez la pièce remplie d’énergie vitale (j’utilise le terme Prana).

C’est cette énergie qui va venir ‘nourrir’ votre corps énergétique.

La visualisation est une ‘astuce’ pour convaincre votre cerveau rationnel que vous accumulez
bien de l’énergie. De cette manière, il ne fait pas barrage à l’exercice.
b) Chakra de base

Inspirez profondément afin de marquer le changement de phase.

Votre chakra de base se trouve entre le haut de votre pubis et votre nombril. C’est une zone,
pas un point, donc ce n’est pas grave si ce n’est pas précis.

Touchez ce point avec vos deux doigts, ou avec votre ‘toucher mental’.

Imaginez que l’énergie rentre en vous par votre chakra de base, et qu’à mesure, vous
illuminez.

Vous n’avez pas à le ‘voir’ comme au cinéma.

Juste avoir la sensation de cette lumière qui irradie autour de vous.

c) Chakra du cœur.

Inspirez profondément afin de marquer le changement de phase.

Déplacez vos doigts sur votre chakra du cœur, au centre de votre poitrine, un peu au-dessus de
votre plexus solaire.

Là encore, c’est une zone.

Imaginez que l’énergie vous pénètre.

Avec elle, un sentiment de joie profonde vous envahit. Chaque cellule (c’est très important)
vibre de bonheur et de joie.

Souriez, souriez véritablement avec votre bouche, faites rayonner cet amour autour de vous.

Ce faisant, vous brillez de cette lumière d’amour…

d) Chakra frontal

Inspirez profondément afin de marquer le changement de phase.

Placez vos doigts au centre de votre front.

Là encore, vous inspirez l’énergie et vous illuminez.

Sentez-vous ‘libre’ de votre corps physique. Vous êtes énergie, pensée, vous voyagez à la
vitesse de la lumière (la méditation est véritablement un voyage fréquentiel – nous en
parlerons à un autre moment).
A intervalles réguliers ‘poussez’ sur le centre de votre front, essayez de ‘voir’, de ‘sentir’ à
travers votre front.

‘Poussez’ signifie que vous devez essayez de ‘projeter’ votre énergie intérieure, conscience,
âme... à l’extérieur de vous-même, via votre Chakra frontal.

e) Conclusion

Inspirez profondément afin de marquer le changement de phase.

Prosternez-vous, afin d’aligner le ‘laisser- aller’ de votre esprit, à celui de votre corps. Ce n’est
pas un manque de discipline, au contraire. C’est une expression très volontariste de votre
amour et de votre respect pour l’Univers et ses mystères. Une forme de ‘que ta volonté soit
faite’, mais qui intègre aussi le fait que vous faites de votre mieux avec amour et humilité.

Appréciez le calme de votre corps, de votre esprit.

Ouvrez les yeux. Notez dans votre carnet toute expérience que vous aurez pu noter.

Je vous souhaite d’excellentes méditations.

Claude