Vous êtes sur la page 1sur 2

1.

Définitions

- Site météorologique de référence : par convention, à une hauteur de 10 mètres au-dessus du sol, en site
plat, sans obstacle, et peu rugueux (catégorie II, voir ci-dessous). L'environnement des stations
météorologiques s'en rapproche souvent.

- Vitesse de pointe vp (ou de « rafale ») : valeur maximum de la vitesse instantanée du vent sur une durée
donnée. Elle correspond, compte tenu de la courbe de réponse des anémomètres standards de Météo
France à une rafale d'une durée de 1 à 2 secondes.

- Vitesse moyenne vm : valeur moyenne sur 10 minutes de la vitesse instantanée du vent.

- Vitesse normale (notation NV65) : vitesse de pointe instantanée, au site de référence, qui n'est atteinte
ou dépassée que 3 jours sur 1000.
Une analyse statistique récente montre que les valeurs proposées dans les NV65 correspondent à une
période de retour d'environ 5 ans (en moyenne géographique sur le territoire métropolitain).

- Vitesse extrême (notation NV65) : plus grande vitesse instantanée, au site de référence, à laquelle la
construction peut être soumise durant sa vie normale.
Une analyse statistique récente montre que les valeurs proposées dans les NV65 correspondent à une
période de retour d'environ 100 ans (en moyenne géographique sur le territoire métropolitain).

- Valeur de base de la vitesse de référence du vent vb,0 (notation EC1) : vitesse moyenne du vent sur 10
minutes au site de référence, indépendamment de la direction du vent et de la période de l'année. Elle
est définie selon une base probabiliste par une carte météorologique donnée dans l’Annexe Nationale de
l’Eurocode. La valeur correspond à une tempête dont la probabilité annuelle d’occurrence est à égale à
0,02 (tempête dite « cinquentenale » ou de période de retour égale à 50 ans).

- Vitesse de référence vb (notation EC1) : valeur vb,0 corrigée pour tenir compte de la saison et de la
direction du vent. En situation de projet durable vb est égale à vb,0.

- Pression dynamique : pression exercée par le vent aux surfaces extérieures et intérieures des
constructions. Elle est normale aux parois.
Sa valeur peut être déduite de la vitesse du vent à l'aide de la formule de Bernoulli :
1
𝑞 = 𝜌 𝑣2 avec ρ la masse volumique de l’air prise à 1,225 kg/m 3
2

- Valeur caractéristique (notation EC1) : c'est la principale valeur représentative de l'action variable. Elle
correspond à une probabilité de dépassement égale à 0,02 par an, soit une période de retour de 50 ans.

- Valeur de calcul : déduite de la valeur caractéristique par l'application d'un coefficient partiel g, qui
dépend de l'incertitude intrinsèque afférente à l'action (par les coefficients partiels qui n'incluent pas
l'incertitude du modèle).

- Etat Limite de Service (ELS) : Les états limites de service sont atteints lorsque la structure ne remplit plus
son usage dans des conditions normales d'utilisation sans pour autant que la ruine de la structure soit
engagée.

Action du vent en Nouvelle-Calédonie Janvier 2014


- Etat Limite Ultime (ELU) : Les états limites ultimes sont atteints lorsque la stabilité de la structure n'est
plus assurée.

Action du vent en Nouvelle-Calédonie Janvier 2014