Vous êtes sur la page 1sur 5

C.P.G.

E K HOURIBGA
C ENTRE I BN A BDOUN S ÉRIE n o 6 2014/2015

Suites numériques

Exercice 1.

Les assertions suivantes sont elles vraies ou fausses ?



1.  Si une suite positive est non majorée elle tend vers +∞.

2.  Toute suite convergente est bornée .

3.  Toute suite bornée est convergente.

4.  Toute suite monotone est convergente.

Exercice 2.

Soit (u n )n une suite à valeurs dans Z.


Montrer que (u n )n converge si, et seulement si, elle est stationnaire.

Exercice 3.

Étudier les limites des suites suivantes :


2 +(−1)n
n
; cos(n) sin( n1 ) ; n 2n p1 .
Pn
cos n! 2 +n ; k=1 k

Exercice 4.

Soit (u n )n une suite numérique :



1.  Montrer que si (u 2n )n et (u 2n+1 )n convergent vers une même limite ` alors la suite (u n )n converge de
limite `.

2.  Montrer que si les suites (u 2n )n , (u 2n+1 )n et (u 3n )n sont convergentes, alors la suite (u n )n converge.

Exercice 5.

u n+1
Soit (u n )n une suite de réels telle que lim = 0.
n→+∞ un
Déterminer la limite de (u n )n .

Exercice 6.

n+m
Soit (u n )n une suite réelle telle que ∀n, m ∈ N∗ 0 ≤ u n+m ≤ nm .
Montrer que (u n )n converge.

MPSI 2 1/5 Mohamed Aqalmoun


www.aqalmoun.com
C.P.G.E K HOURIBGA
C ENTRE I BN A BDOUN S ÉRIE n o 6 2014/2015

Exercice 7.

Soient (u n )n et (v n )n deux suites réelles telles

lim (u n2 + 3u n v n + 3v n2 ) = 0
n→+∞

Montrer que les suites (u n )n et (v n )n sont convergentes (de limite nulle) .

Exercice 8.

p
Soit (u n )n la suite définie par u 0 = −1 et ∀n ∈ N , u n+1 = 1 + u n .
Montrer que cette suite est bien définie et étudier sa convergence.

Exercice 9 (e est irrationnelle).

Pour tout n ∈ N on pose :


1 1
u n = nk=0 k!
P
et v n = u n + n.n! .

1.  Montrer que les deux suites (u n )n et (v n )n sont adjacentes.

2.  Montrer que la limite commune à (u n )n et (v n )n est irrationnelle.

3.  Montrer que : R 1 (1−t )n
∀n ∈ N , e = u n + 0 n! et d t.

4.  En déduire que (u n )n et (v n )n convergent vers e.

Exercice 10.

1 Pn
Soit (u n )n une suite réelle de limite ` ∈ R. Pour n ∈ N∗ on pose v n = n k=1
un .

1.  Théorème de Cesàro : Montrer que n→+∞ lim v n existe et vaut `.

2.  Applications :
 u n+1
lim (u n+1 − u n ) = ` ∈ R. Monter que lim
2.1  Soit (u n )n une suite telle que n→+∞ = `.
n→+∞ n

2.2  Soit (u n )n une suite de terme générale strictement positif telle que :
u n+1
lim = ` ∈ R+ ∪ {+∞}.
n→+∞ un p
Montrer que lim n u n = `.
n→+∞
 p
n
q
n n
2.3  Calculer lim n! et lim C 2n .
n→+∞ n→+∞

MPSI 2 2/5 Mohamed Aqalmoun


www.aqalmoun.com
C.P.G.E K HOURIBGA
C ENTRE I BN A BDOUN S ÉRIE n o 6 2014/2015

Exercice 11.

Montrer que la suite (sin n)n diverge.

Exercice 12.

Soit a > 0 et (u n )n la suite définie par u 0 = a et u n+1 = u n + u n2



1.  Étudier la monotonie de (u n )n .

2.  En déduire la limite de (u n )n .

3.  Démontrer que :
∀n ∈ N , u n2 ≤ u n+1 et u n+1 + 1 ≤ (u n + 1)2 .

4.  Démontrer que : 1
n n 1
∀n ∈ N , u n + 1 ≤ (1 + u 0 )2 . Pour n ∈ N, on pose v n = u n2 et w n = (u n + 1) 2n .

4.1  Justifier ces définitions et montrer que ∀n ∈ N , v n > 0 et w n > 0.

4.2  Démontrer que (v n )n et (w n )n convergent.
 vn
4.3  Montrer que n→+∞
lim
wn
= 1.

4.4  Montrer que les deux suites (v n )n et (w n )n sont adjacentes.

Exercice 13.

n 1
Pour n ∈ N∗ on pose u n = et v n = u n + n1 .
X
k 2
k=1
Montrer que les suites (u n )n et (v n )n convergent vers la même limite.

Exercice 14 (Comparaison logarithmique).

u n+1
Soient (u n )n et (v n )n deux suites à termes strictement positifs, telles que à partir d’une certain rang n 0 ; ≤
un
v n+1
.
vn
Montrer que la suite ( uv nn )n est bornée .
n
Application : Montrer que pour tout a > 1, la suite ( an! )n tend vers 0.

Exercice 15.

z n +|z n |
Soit (z n )n une suite complexe telle que z n+1 = 2 .
Étudier la convergence de (z n )n .

MPSI 2 3/5 Mohamed Aqalmoun


www.aqalmoun.com
C.P.G.E K HOURIBGA
C ENTRE I BN A BDOUN S ÉRIE n o 6 2014/2015

Exercice 16.

n (−1)k
Pour n ∈ N, on pose S n =
X
.
k=0 n

1.  Montrer que les suites (S 2n )n et (S 2n+1 )n sont adjacentes.

2.  En déduire la convergence de (S n )n .

Exercice 17.

 p a +b
1.  Soient a et b deux réels strictement positifs. Montrer que ab ≤ 2
.
 a +b p
2.  Montrer que si 0 < a ≤ b, alors a ≤ 2
≤ b et a ≤ ab ≤ b.

3.  Soient u 0 et v 0 deux réels strictement positifs tels que u 0 < v 0 , on définit deux suites (u n )n et (v n )n de la
p un + v n
façon suivante u n+1 = u n v n et v n+1 =
2

3.1  Montrer que pour tout n ∈ N ; u n ≤ v n .

3.2  Montrer que les deux suites (u)n et (v n )n sont convergentes et quelles ont même limite.

Exercice 18.

Soient (u n )n et (v n )n deux suites à valeurs dans [0, 1] telles que la suite (u n v n )n converge de limite 1. Montrer
que les suites (u n )n et (v n )n sont convergentes.

Exercice 19.

Soit ` ∈ R. Soit (u n )n une suite numérique bornée dont toute sous-suite convergente converge vers `. Montrer
que (u n )n est convergente.

Exercice 20.

Soit (u n )n une suite réelle bornée telle que 3u n + u 2n converge vers 1.



1.  Soit φ : N → N strictement croissante telle que (u φ(n) )n converge. On note `0 sa limite. Montrer que ,pour
tout k ∈ N la suite (u 2k φ(n) )n converge et calculer sa limite `k en fonction de `0 et k. Puis montrer que
(`k )k est bornée.
En déduire `0 .

2.  Montrer que (u n )n converge et déterminer sa limite.

MPSI 2 4/5 Mohamed Aqalmoun


www.aqalmoun.com
C.P.G.E K HOURIBGA
C ENTRE I BN A BDOUN S ÉRIE n o 6 2014/2015

Exercice 21.

Déterminer la suite réelle (u n )n vérifiant : 4u n+2 − 8u n+1 + 3u n avec u 0 = 2 et lim u n = 0.


n→+∞
Xn
Donner une expression simple de S n = u k , puis calculer lim S n .
n→+∞
k=0

Exercice 22.

Donner l’expression des suites réelles récurrente suivantes :



1.  u 0 = 3 , u 1 = 2 et ∀n ∈ N, u n+2 = u n+1 − u n .

2.  u 0 = 0 , u 1 = 1 et ∀n ∈ N, u n+2 = 4u n+1 − 3u n .

3.  u 0 = 1 , u 1 = 2 et ∀n ∈ N, u n+2 = −2u n+1 − u n .

MPSI 2 5/5 Mohamed Aqalmoun


www.aqalmoun.com