Vous êtes sur la page 1sur 1

LA PROBLÉMATISATION DU SUJET

(c-à-d. la formulation du problème en tenant compte aussi bien du sujet que de la solution qu’on veut donner au problème)
SUJET : LES HOMMES CONSTRUISENT TROP DE MURS de frontières psychologiques, sociales, nationales, raciales, religieuses est
ET PAS ASSEZ DE PONTS (I. Newton) plus propre à l’homme que la création de tels liens? → solution négative
NB : La solution du problème peut être en désaccord univoque ou non
Reformulation du sujet → THÈME Des frontières interpersonnelles univoque avec toute la thèse de l’auteur et prendre ainsi une forme
PROPOS sont créées par les humains, beaucoup plus que des liens catégorique ou nuancée. Ex. : Est-ce que la création de frontières
interpersonnels. interpersonnelles est plus propre à l’homme que la création de tels liens?
(désaccord univoque) → solution négative catégorique : Non, absolument
I. Détermination de la position du scripteur quant à la thèse de
pas ou : Non, au fond; (désaccord non univoque) → solution négative
l’auteur : approbation, désapprobation, indifférence nuancée : Non, sous certains aspects
II. Les trois stratégies de la problématisation : 2.2. ON VEUT INFIRMER UNE PARTIE DE LA THÈSE DE
1. Si ON APPROUVE LA THÈSE DE L’AUTEUR, il y a trois L’AUTEUR : le problème vise à discuter une partie de la thèse
tactiques possibles : de l’auteur en la reformulant en lui, la solution du problème
1.1. ON VEUT CONFIRMER TOUTE LA THÈSE DE L’AUTEUR : le étant en désaccord avec cette partie. PROBLÈMES : EST-CE QUE
problème vise à discuter toute la thèse de l’auteur en la la création de frontières interpersonnelles est un phénomène
reformulant en lui de façon globale ou de façon détaillée, la omniprésent? → solution négative; ou : EST-CE QUE la création de
solution du problème étant en accord avec la totalité de cette frontières psychologiques est plus propre à l’homme que la création de
thèse. PROBLÈMES : EST-CE QUE la création de frontières tels liens? → solution négative
interpersonnelles est plus propre à l’homme que la création de tels liens? NB : Ici encore la solution du problème, étant catégorique ou nuancée, est en
(reformulation globale) → solution affirmative; ou : EST-CE QUE la désaccord univoque ou non univoque avec cette partie de la thèse de l’auteur.
création, entre les individus, de frontières psychologiques, sociales, 2.3. ON VEUT JUSTIFIER OU CARACTÉRISER UNE ASSERTION
nationales, raciales, religieuses est plus propre à l’homme que la création QUI CONTREDIT LA THÈSE DE L’AUTEUR : par sa solution, le
de tels liens? (reformulation détaillée) → solution affirmative problème vise à motiver ou à préciser cette assertion qu’il
NB : La solution du problème peut être en accord univoque ou non univoque renferme en lui et qui est une reformulation contradictoire de
avec toute la thèse de l’auteur et prendre ainsi une forme catégorique ou
la thèse de l’auteur. Alors :
nuancée. Ex. : Est-ce que la création de frontières interpersonnelles est plus
propre à l’homme que la création de tels liens? (accord univoque) → solution 2.3.1. ou bien l’assertion à justifier ou à caractériser est en
affirmative catégorique : Oui, absolument ou : Oui, au fond; (accord non désaccord avec toute la thèse de l’auteur (donc l’assertion est
univoque) → solution affirmative nuancée : Oui, sous certains aspects une reformulation contradictoire de toute la thèse de l’auteur).
1.2. ON VEUT CONFIRMER UNE PARTIE DE LA THÈSE DE PROBLÈMES : POURQUOI la création de frontières interpersonnelles est
L’AUTEUR : le problème vise à discuter une partie de la thèse moins propre à l’homme que la création de tels liens? → solution
de l’auteur en la reformulant en lui, la solution du problème justificative (assertion justifiée : La création de frontières
étant en accord avec cette partie. PROBLÈMES : EST-CE QUE la interpersonnelles est moins propre à l’homme que la création de tels
création de frontières interpersonnelles est propre à l’homme? → solution liens); ou : De QUELLE nature sont toutes les espèces de liens
affirmative; ou : EST-CE QUE la création de frontières psychologiques interpersonnels dont la création prédomine chez l’homme aux dépens de
entre les individus est plus propre à l’homme que la création de tels liens? la création de telles frontières? → solution caractérisatrice (assertion :
→ solution affirmative; ou : EST-CE QUE la création de frontières Chez l’homme, la création de liens interpersonnels prédomine aux dépes
nationales est plus propre à l’homme que la création de frontières de la création de telles frontières; élément caractérisé : les liens
raciales? → solution affirmative ou négative; ou : EST-CE QUE la interpersonnels dont la création prédomine chez l’homme aux dépens de
création de frontières psychologiques entre les individus est propre à la création de telles frontières)
certains hommes OU BIEN elle est le fait de toute personne humaine? → 2.3.2. ou bien l’assertion à justifier ou à caractériser est en
solution par l’une des deux alternatives désaccord avec une partie de la thèse de l’auteur (donc
NB : Ici encore la solution du problème peut être en accord univoque ou non l’assertion est une reformulation contradictoire d’une partie de cette
univoque avec cette partie de la thèse de l’auteur et prendre ainsi thèse). PROBLÈMES : POURQUOI la création de frontières
respectivement une forme catégorique ou nuancée. interpersonnelles n’est pas propre à l’homme? → solution justificative
1.3. ON VEUT JUSTIFIER OU CARACTÉRISER LA THÈSE DE (assertion justifiée : La création de frontières interpersonnelles n’est
L’AUTEUR : par sa solution, le problème vise à motiver ou à pas propre à l’homme); ou : POURQUOI la création de frontières
préciser cette thèse qu’il reformule en lui. Alors : psychologiques entre les individus est moins propre à l’homme que la
1.3.1. ou bien on veut justifier ou caractériser toute la thèse création de tels liens? → solution justificative (assertion justifiée : La
(donc le problème reformule en lui toute la thèse de l’auteur). création de frontières psychologiques entre les individus est moins propre
PROBLÈMES : POURQUOI la création de frontières interpersonnelles est à l’homme que la création de tels liens); ou : COMMENT on crée rarement
plus propre à l’homme que la création de liens? → solution justificative; des frontières psychologiques entre soi-même et les autres? → solution
ou : POURQUOI la création, entre les individus, de frontières caractérisatrice (assertion caractérisée : On crée rarement des
psychologiques, sociales, nationales, raciales, religieuses est plus propre frontières psychologiques entre soi-même et les autres) ou : En QUOI
à l’homme que la création de tels liens? → solution justificative; ou : consistent les frontières psychologiques qu’on crée rarement entre soi-
COMMENT le grand nombre de frontières créées entre les individus même et les autres? → solution caractérisatrice (assertion : On crée
exerce sa dominance sur le petit nombre de liens interpersonnels? → rarement des frontières psychologiques entre soi-même et les autres;
solution caractérisatrice élément caractérisé : les frontières psychologiques qu’on crée rarement
1.3.2. ou bien on veut justifier ou caractériser une partie de la entre soi-même et les autres)
thèse (donc le problème reformule en lui cette partie de la thèse). 3. Si ON EST INDIFFÉRENT À LA THÈSE DE L’AUTEUR, on
PROBLÈMES : POURQUOI la création de frontières interpersonnelles est problématise d’autres aspects du thème du sujet si bien que le
propre à l’homme? → solution justificative (partie justifiée : La problème qu’on formule sur ce thème n’a pas de rapport direct
création de frontières interpersonnelles est propre à l’homme); ou : avec le propos du sujet. Cette problématisation connaît deux
POURQUOI la création de frontières psychologiques entre les individus tactiques principales car elle peut avoir une visée :
est plus propre à l’homme que la création de tels liens? → solution 3.1. DIALOGIQUE : le problème doit mener à une discussion.
justificative (partie justifiée : La création de frontières psychologiques PROBLÈME : EST-CE QUE les frontières existant entre les individus sont
entre les individus est plus propre à l’homme que la création de tels liens); un problème insoluble pour la communication humaine? → solution
ou : COMMENT on crée des frontières psychologiques entre soi-même et affirmative ou négative
les autres? → solution caractérisatrice (partie caractérisée : On crée 3.2. ANALYTIQUE : le problème doit mèner à une analyse.
des frontières psychologiques entre soi-même et les autres); ou : En QUOI PROBLÈMES : POURQUOI les frontières existant entre les individus sont
consistent les frontières qu’on crée entre soi-même et les autres? → un véritable obstacle pour l’épanouissement de leur propre personnalité?
solution caractérisatrice (partie caractérisée : les frontières qu’on → solution justificative; ou : QU’EST-CE QU’une frontière interperson-
crée entre soi-même et les autres); ou : De QUELLE nature sont les nelle? → solution caractérisatrice
frontières psychologiques qu’on crée entre soi-même et les autres? →
solution caractérisatrice (partie caractérisée : les frontières GLOSSAIRE
psychologiques qu’on crée entre soi-même et les autres) sujet : pensée d’auteur; thème : ce dont le sujet parle d’après sa
2. Si ON DÉSAPPROUVE LA THÈSE DE L’AUTEUR, on dispose reformulation; propos : ce que, d’après sa reformulation, le sujet dit de son
également de trois tactiques possibles : thème; assertion : phrase déclarative – affirmative ou négative; thèse de
2.1. ON VEUT INFIRMER TOUTE LA THÈSE DE L’AUTEUR : le l’auteur : assertion du sujet; toute la thèse de l’auteur : le thème et le
propos du sujet considérés ensemble; une partie de la thèse de l’auteur
problème vise à discuter toute la thèse de l’auteur en la
( = certains aspects de la thèse de l’auteur) : une partie du thème + tout le
reformulant en lui de façon globale ou de façon détaillée, la propos │ tout le thème + une partie du propos │ une partie du thème + une
solution du problème étant en désaccord avec la totalité de partie du propos; question du problème : le problème, qui est toujours une
cette thèse. PROBLÈMES : EST-CE QUE la création de frontières phrase interrogative; solution du problème : réponse personnelle (soit
interpersonnelles est plus propre à l’homme que la création de tels liens? affirmative, soit négative, soit justificative, soit caractérisatrice) du scripteur
→ solution négative; ou : EST-CE QUE la création, entre les individus, à la question du problème = thèse ou position du scripteur sur le problème

Vous aimerez peut-être aussi