Vous êtes sur la page 1sur 4

Propriétés physiques:

ANP AP Titane et ses alliages

Intervalle de fusion 940-1450°C


860-1000°C <- alliages 1668-1700°C

*Valeurs élevées -> conventionnels


-> méthodes de fusion
recours à des 1050-1250°C pour TCM lourdes
revêtements spéciaux +
à des moyens de
coulées modernes (fonte
par induction, arc
électrique..)

Dilatométrie thermique CET moyen : 13,9- CET moyen : CET faible:

15,5*10^-6/°C
13-15*10^-6/°C
9*10^-6

entre 25-600°C
(dentine=8,4 / * Importance de
*Diff thermique brusque email=11,2 *10^-6) coordonner et adapter le
(émail et couronne CET de la céramique à
métallique)
celui de l'alliage utilisé.

*Chercher un équilibre
entre CET alliage et
céramique

Retrait de coulé 2-2,3%


1,2-1,5%
* Dans la chaîne de
fonderie, utiliser
matériaux avec
expansion (revêtement
compensateurs) qui vont
tamponner ce retrait de
coulée important.

Conductivité thermique 14,2 W/mK° pour un 250 W/mK°


très faible
alliage 70% Ni, 30% Cr
*plus importante que
*elle est 20 fois plus ANP

faible que AP
=500 fois celle de la
* Application transparaît dentine

aussi pour le soudo- * Même quantité


brasage : temps de d'élément mais temps
chauffage plus de chauffage et de fonte
important d'où différents.

formation de couche
d'oxyde néfaste pour
celui-ci.

*positive pour travailler


l’alliage

*Sensibilité thermique

ANP AP Titane et ses alliages

Masse volumique 7,7-8,8g/cm3


14-18,8 g/cm3
4,5 g/cm3

*utilisation d’une grande -> pb de cout


*2 fois moins que Co-Cr
quantité d’alliage ou * 2) Masse plus ou Ni-Cr)

augmentation de la force importante pour même * 1) A volume =, le poids


centrifuge lors de la volume donc coût plus des éléments
coulée élevé.
prothétiques en titane
* 3) Force nécessaire est pratiquement 2x
pour injecter le métal moindre que ceux
dans le moule plus réalisés en alliage Ni-Cr
importante. ou Co-Cr et environ 4x
moindre que ceux
réalisés en alliage base
Au.

Propriétés mécaniques:

ANP AP Titane et ses alliages

Limite élastique - Large étendue de 140 à 800 MPa 200-390 MPa

valeurs 255-730 MPa


due à l’hétérogénéité

- Les alliages contenant


Be ont une meilleure
résistance mécanique

Module d’élasticité E(CoCr et Entre 80 et 130 GPa


Faible
CoCrNi)>E(NiCrBE)
* Il est du même ordre
* Possibilité  d’obtenir de grandeur que celui du
des éléments titane et des alliages de
prothétiques très rigides titane.

avec épaisseurs plus * Il est largement


faibles qu’avec AP.
inférieur à celui des
alliages non précieux
type nickel-chrome et
cobalt-chrome.

Limite de rupture en - Correspond aux - Correspond aux Les propriétés du titane


traction situations extrêmes
situations extrême pur s’apparentent à celle
- Semblable à celle des 221 à 820 MPa
des AP base Au type III
alliages à base d’or - Celle des alliages à et IV

type IV durcis base d’or type IV Les propriétés des


durcis est semblable à alliages base Ti
celle des ANP s’apparentent à celles
des ANP

Allongement ductilité NiCr > ductilité ductilité AP > ductilité * favorable au


permanent CoCr ANP brunissage (Allongement
peut atteindre 40%)
ANP AP Titane et ses alliages

Dureté dureté CoCr > dureté Entre 40 et 330 HVN


NiCr
faible
* Dureté alliages non
précieux plus
intéressante que alliages
précieux qui doivent
subir un traitement
thermique de
durcissement.

Propriétés de surface :

ANP AP

Un autre métal (soudo-brasage) - La faible conductivité - Protéger les surfaces


thermique +
d’assemblage par un flux
- La formation de couche réfractaire à base de borate de
d’oxydes à haute température sodium

se potentialisent
- Brasure contient plus de 75%
= constituent des contraintes au d’or

soudo-brasage.
*Bien pour souda-brasage car:

* Il faut ainsi protéger les surfaces - basse intervalle de fusion

d’assemblage par un flux - conductivité thermique

réfractaire (au niveau de la - ne s’oxyde pas bcp à haute T°


brasure) à base de fluoro borates.

* Moins avantageux que AP (T°


fusion).

Une phase minérale (TCM) - Mécanisme mécanique - Mécanisme mécanique


(rugosités…)
(rugosités…)

- Mécanisme chimique ( couche - Mécanisme chimique ( couche


d’oxyde)
d’oxyde)

- Mécanisme physico-chimique - Nécessité d’adjonction de


(mouillabilité)
métaux oxydables (Indium,
* Plus avantageux que AP.
Gallium, étain)

- Mécanisme physico-chimique
(mouillabilité)

Un composé ( par collage) - Ancrage mécanique dans les - Ancrage mécanique dans les
rugosités
rugosités

- Adhésion physico chimique


- Adhésion physico chimique:
* Plus avantageux que AP.
traitement de surface
(Silicoater, Rocatec)

Titane:

* Réactivité de surface:
le Ti est avide d’oxygène
La couche externe assure la passivité et évite tout contact direct métal-tissus.
Propriété électro-chimiques:

ANP AP Titane et ses alliages

- corrosion chimique
Si Au> 75%: phase d’immunité
Excellente résistance à la
- corrosion électro-chimique: elle corrosion grâce à la couche
dépend de la composition et *Couplage galvanique+++ d’oxyde de passivation
de la structure

- adjonction de Cr, Mo, Mn

-> resistance à la corrosion

Propriété biologique:

ANP AP Titane et ses alliages

- le Be est toxique, pour le si Au>75%: alliage bien toléré - biocompatibilité

prothésiste, au moment de la - bactériostatique (suspend la


fonte, dégrossissage et multiplication des bactéries)

polissage.
- neutre (gout)

- allergie au Ni, Cr et Co - non mutagène, non


( éléments sensibilisants ) cancérigène, non
allergénique

Vous aimerez peut-être aussi