Vous êtes sur la page 1sur 36

Verdon-info

2019
L’information du territoire du Verdon Octobre 2019

10 ans du cadran solaire rencontres du patrimoine compétitions sportives

solidarité restitution Archéologique installation

sport et jeunesse patrimoine travaux

stage pressage de fruits transport


Verdon-information
Sommaire

2
Verdon-information
QUAND ON Y PENSE
Réfléchissons pour diminuer les déchets eau. Avec les déchets verts du jardin, cela peut représenter
jusqu’à 100 kg de déchets par habitant et par an. On peut
Nous sommes dans une société de consommation où beau- trouver des informations sur le site du Sydevom 04 pour ap-
coup de produits vont à la poubelle alors qu’ils sont pourtant prendre comment bien composter.
consommables...
¨¨ -Le stockage : un gros problème !
¨¨ -Les Gueules cassées
Il faut que chacun de nous commence à réfléchir autrement
Des idées commencent à voir le jour, comme une meilleure pour diminuer tout ce gaspillage inutile. Il serait peut-être
utilisation des produits hors de la norme créée par certains temps de faire des efforts certains avant d’en arriver à des
organismes (des fruits ou des légumes tous uniformes avec extrêmes. Car les déchets prennent beaucoup de place. Il faut
un calibrage précis d’une couleur et d’un aspect parfaits). Des trouver des lieux de stockage. Personne ne souhaite vraiment
produits un peu différents, des « gueules cassées » tout à fait les avoir à côté de son habitation, de son village.  De plus en
consommables et tout aussi goûteux sont commercialisables 2025 la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) de-
comme certains fruits et légumes (voir le site http://www. vrait atteindre le tarif de 65€ la tonne, elle serait de 12€ en
lesgueulescassees.org/). 2021. voir les informations sur ce thème sur le site actu-envi-
ronnement.com
¨¨ -Les Circuits courts
Verdon-Info
Certaines voix s’élèvent pour consommer localement et de
façon plus logique que tout ce que l’on nous a montré pendant  
des années en mettant à la benne des tonnes de produits bons
à manger.   

¨¨ -Mieux acheter

Il reste encore bien d’autres efforts à mettre en place, comme


essayer de mieux acheter dans notre organisation de tous
les jours et de ne choisir que des produits que nous allons
consommer (pas si simple). Dans la réalité de nombreux pro-
duits sont jetés chaque jour parce qu’ils ne sont pas utilisés
(déchets de repas, ou jetés avant la date limite de vente ...). À
la campagne, il peut y avoir la solution de donner nos déchets
à nos amies les poules. Les gallinacées nous aident à ne pas
grossir les restes de table et nous permettent en outre d’avoir
aussi des œufs très frais.

¨¨ - Le compostage

Une autre solution est le compostage   pour les déchets or-


ganiques. Les déchets compostables représentent 28 % du
contenu de la poubelle, soit environ 65 kg par habitant et par
an. Le poids est important du fait de leur grande teneur en

3
Verdon-information
DES NOUVELLES DE NOS VILLAGES
Allons : Travaux sur l’espace Barrelier
La Mairie d’Allons a effectué 2 actions le mercredi 2
octobre sur le jardin communal « espace Barrelier ».
Le matin Marc DOUSSIERE, chargé de mission agriculture au
Parc Naturel Régional du Verdon, est venu superviser les plan-
tations d’arbres fruitiers anciens de la commune. L’essentiel
du travail s’est porté sur le jardin communal qui regroupe la
majorité des plantations effectuées depuis maintenant 2 ans.

Le bilan est très positif et présage pour l’avenir d’un


beau développement de nos arbres. Deux pommiers
ont été attaqués à leurs bases par des rongeurs mais
avec l’espoir d’une reprise pour le printemps 2020.
2020 sera également une année d’enri-
chissement de notre espace conservatoire.
16 nouveaux arbres devraient être plantés vers mars grâce
à l’action du Parc Naturel Régional du Verdon avec l’aide de
la société l’Occitane : 6 pruniers, 4 cerisiers et 6 poiriers.
Cela fera 70 nouveaux arbres fruitiers plantés sur la com-
mune !

L’après-midi, Arthur CAVALLO, employé municipal qui rem-


place « Manu » en congés et Jean Marie Pautrat, ont replanté
des dizaines de pieds de lavande dans le jardin communal en
prévision de nos futurs locataires, les abeilles sauvages. Rap-
pelons également que ce dispositif sera renforcé par la plan-
tation de fleurs de prairie.

Jean Marie Pautrat

Allons : Le repas des Estubés


Pour sa 8ème édition, le repas annuel de l’association a réuni le plus grand plaisir l’année prochaine.
60 convives en cette belle journée du premier samedi d’oc-
tobre. Photos de Sylvie, texte de Jean-Christophe Pottin.

Pour un prix très modique, les joyeux commensaux ont pu dé-


guster un repas de choix ; Virginie, la cuisinière de « l’Adrech »
a su, une fois encore, combler les palais les plus exigeants.     

Ainsi, tout en se régalant, chacun a pu discuter gaiement avec


ses voisins, ou échanger les dernières nouvelles avec les habi-
tants des villages voisins, avant le grand « calme » de l’hiver,
et le départ des derniers résidents saisonniers.

Il est bon de souligner ici l’importance de ces sympathiques


réunions, qui permettent, grâce au travail constant des béné-
voles, de conserver un lien social, essentiel pour un petit vil-
lage rural isolé.

Ces deux journées intenses (l’excursion à Vintimille suivie le


lendemain midi par le repas) ont mis l’énergie des organisa-
trices à rude épreuve, mais tout s’est déroulé à merveille.

Avec ce repas les bénévoles de l’association ont mis un (avant-


dernier) point d’orgue aux festivités et animations organi-
sées pour l’année 2019 ; il est temps pour toutes (et tous) de
prendre un repos bien mérité, et nous les retrouverons avec
4
Verdon-information
Allons : Le dernier loto…
 …de l’année 2019 !  Que l’on se rassure !!!!

Ce samedi 19 Octobre, s’est déroulée l’ultime animation orga-


nisée par l’association « Les Estubés-Allons »

Venus de Barrême, de Saint André les Alpes , de Saint Julien du


Verdon, et d’Allons bien sûr, ils ont été 75 joueurs à prendre
part à ce dernier rendez-vous festif.

Comme à l’habitude, tout s’est déroulé dans la bonne humeur,


pour le plus grand plaisir de tous, grâce à une organisation
impeccable. 

Au terme de ce loto, les gagnants des nombreuses quines s’en


sont retournés chez eux les bras chargés des différents lots
remportés, et tous en ont été ravis.

Alors, rendez-vous courant Avril 2020 pour le prochain loto


des « Les Estubés-Allons » ?

J.C.Pottin

PS : qui saura trouver la date exacte des photos ?

Argens : Un lifting efficace pour l’église du village


Courant octobre, des travaux d’entretien ont été program-
més sur la commune Argens, voisine de la Mure. La toiture de
l’église recouverte en bardeaux de mélèze sera vérifiée avec
remplacement des parties abîmées et l’installation de nou-
velles barres à neige qui sera effectuée par l’entreprise Liau-
taud d’Angles. Christian Reboul, adjoint à La Mure, nous ap-
prend que « la toiture avait déjà été refaite dans les années
2000 avec une charpente traditionnelle couverte de tôles
et rehaussée de la couverture plus esthétique en bardeaux
(entreprise Vesco de Colmars les Alpes ) ». L’équipe technique
de la commune composée de Carmélo et Stéphane, aura la
charge de remettre en état les escaliers en pierre. Un travail
méticuleux qui donnera une nouvelle élégance et plus de faci-
lité pour accéder à l’église de Notre Dame de Beaulieu lors des
prochaines visites.

Ch Reboul  . 

5
Verdon-information
Barrême : AG « Lou Ratou na » 18 octobre salle de la culture
La séance a débuté à 17h30 en présence de 12 présents et 8 du bureau. Sont donc réélues Patricia Mony au poste de
représentés. À ce sujet, les membres du bureau regrettaient trésorière, et Aline Delaye au poste de Secrétaire tandis
le manque d ‘intéressement des adhérents pour le déroule- que Jacqueline David est élue au poste de présidente de
ment de l’AG (entre autres) : 12 présents pour 76 adhérents… Lou Ratou-Na.
Comme le stipulent les statuts, le quorum n’étant pas atteint,
une seconde assemblée s’est tenue un peu plus tard, celle-ci Pour terminer, le bureau tenait à remercier toutes les muni-
pouvant statuer sans quorum particulier. cipalités qui leur apporte leur soutien par le biais de subven-
tions, et bien entendu tous ceux et celles, bénévoles, membres
La séance ayant pu été déclarée ouverte, les comptes actifs, sans oublier Delphine, la prof de danse, pour leurs par-
2018/2019 et le budget prévisionnel 2019/2020 ont été com- ticipations actives qui permettent à Lou Ratou-Na de conti-
mentés par la trésorière, Patricia, et approuvés à l’unanimité nuer à participer à l’animation dans les communes.
par l’assemblée.
Plus rien n’étant à l’ordre du jour la séance a été levée, lais-
Ont été présentés ensuite les projets des activités pour 2019- sant la place au verre de l’amitié.
2020, à savoir : théâtre, claquettes, country, danse et gym
ont vus leurs calendriers précisés, la possibilité d’un atelier Fernand Blanquet
poterie pour Halloween a été évoqué, la participation au Télé-
thon de Saint André a été actée, (Lou Ratou-Na y sera présente
avec un groupe de danseuses et de Country) , celle du marché
de Noël à Barrême étant en attente de la confirmation de la
date, (les élèves du cours de country y participeraient si la
météo …) L’ensemble du choix des activités et leurs program-
mations, ont été approuvés à l’unanimité par l’assemblée. 

Patricia Mony faisait part alors de la lettre de démission du


bureau de Laurence Gantelme qui occupait le poste de Prési-
dente, démission en date du 15 Septembre, et donc de la néces-
sité de procéder à un appel à candidatures dans l’assistance
pour venir étoffer le bureau : une seule candidature étant
déclarée, Jacqueline David rejoint donc les membres actuels

Barrême : Vers des améliorations des conditions d’ouverture de la


médiathèque
Lors de sa réunion du 17 juin 2019 à St André les Alpes, le Vue la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions
conseil de communauté s’est positionné quant aux disposi- statutaires relatives à la fonction publique territoriale ; 
tions visant à l’amélioration des conditions d’ouverture des
bibliothèques et médiathèques, notamment celles concernant Vu l’arrêté préfectoral en date 24 novembre 2016 portant
la Médiathèque de Barrême. création de la Communauté de Communes du Alpes Provence
Verdon, « sources de lumière »
Sous réserve de l’avis du Comité technique, du changement
s’annonce donc au sein de la médiathèque : Sous réserve de l’avis du Comité technique, 

Création et modification d’emplois au 1er septembre liée à DÉCIDE


la compétence lecture publique. Dans le cadre d’un disposi- L’ouverture d’un
tif mis en place par la DRAC visant à améliorer les conditions emploi à temps
d’ouverture des bibliothèques et médiathèques peuvent être complet à la mé-
fixées sur une période de 5 ans et à hauteur de 80% la créa- diathèque de Bar-
tion de poste ou l’accroissement de la durée de travail des rême et en renfort
agents en charge de la lecture publique. sur Saint André les
Afin de répondre aux besoins du territoire la commission « Alpes.
Culture » souhaite voir la CCAPV s’inscrire dans ce disposi- Fernand Blanquet 
tif de la DRAC afin de créer un poste pour couvrir le secteur
de Barrême et venir en renfort sur le secteur de Saint André
les Alpes. Le Conseil de Communauté, l’exposé du Président
entendu et après en avoir délibéré, à l’unanimité,

Vu le Code général des collectivités territoriales ; 


6
Verdon-information
Barrême : Marine a ouvert un cabinet ‘’Diététicienne Nutritionniste’’
Diététicienne Nutritionniste diplômée d’État, et exerçant Marine vous propose ses services sur rendez-vous : tel
au sein de l’hôpital de Riez en cette qualité à des fins patho- au 06 29 38 94 06
logiques, Marine DANGER a parallèlement ouvert un cabinet
Diététique à Barrême, rue Grande, depuis début octobre.  Fernand Blanquet 

Agée de 23 ans et résidant à Barrême, Marine a, après son


BAC S, obtenu son BTS de Diététicienne Nutritionniste 

Elle nous explique que

‘’La prise en charge diététique peut être de nature médicale


(diabète, hypertension, troubles alimentaires, allergies ali-
mentaires, excès de cholestérol ou triglycérides, pathologies
intestinales, pathologies rénales…) avec un travail en paral-
lèle avec le médecin traitant. . Mais, bien sûr, le suivi peut
être tout simplement pour des questions de bien-être avec
quelques kilos en moins’’. 

En consultations, elle établit un diagnostic et, sur la base d’un


rééquilibrage tout en respectant le mode de vie et les goûts
alimentaires du patient, elle décide avec celui-ci, des objec-
tifs et des moyens pour retrouver un équilibre alimentaire
: prescriptions, régimes...et propose un suivi si cela s’avère
nécessaire.

Ne pas oublier : selon les mutuelles les consultations sont


partiellement ou intégralement remboursées !

Barrême : Sur la route de St Jean


Sur le site de l’ancien bourg, au-dessus du village, le calvaire d’après la bibliographie, la statue dans la niche aurait été dé-
a été érigé devant la chapelle Saint-Jean-Baptiste et les ora- posée en 1936 par M. Louis Abbès. Situé à l’entrée du che-
toires jalonnent le chemin qui y monte. Le calvaire consiste min qui monte du village à la chapelle Saint-Jean-Baptiste, il
en trois croix monumentales dont la plus grande, au centre, est, apparemment, indépendant de la série des 14 oratoires
porte un Christ en fonte et a fait l’objet d’une restauration en qui jalonnaient le même chemin et abritaient les stations
juin 2017. Avec le temps, cette croix, qui avait été insérée du chemin de croix jusqu’au calvaire érigé devant la chapelle
dans un bloc de béton, avait souffert de l’humidité, ce qui a en 1849. 
nécessité d’en prévoir le remplacement. C’est l ’atelier ONF
qui s’en est chargé. Pour la confection, il a été choisi le pin Souvenir : Il y a un peu plus de 20 ans, il avait été décidé d’ins-
Douglas, matériau qui résiste au temps et possède d’excel- taller une table d’orientation sur la colline Saint Jean, lieu
lentes propriétés mécaniques, aux performances mécaniques historique où nombre de promeneurs peuvent admirer ce
reconnues. paysage magnifique.
Malheureusement, la
Des oratoires qui jalonnent le chemin qui monte à la chapelle, bêtise humaine avait
il n’en reste que 4 sur les 14 édifiés à l’origine pour les sta- encore frappé : cette
tions du chemin de croix. Ces piliers de 60 à 65 cm de côté plaque d’orientation,
et environ 200 cm de hauteur, sont construits en blocage de lisible et pédagogique,
moellons avec une niche en plein-cintre, Les trois premiers avait été arrachée à
ont aujourd’hui un ‘’couvrement en bâtière’’ surmonté d’une l’été 2018 ! Aujourd’hui
croix en fer forgé à branches en cœur. Seul le dernier, devant le support, devenu inu-
la chapelle, a gardé son ‘’couvrement pyramidal’’ en pierre de tile, a été enlevé, en at-
taille d’origine. tendant, peut-être une
autre réalisation .
Outre ces 4 oratoires, un autre se trouve au tout début du che-
min : il porte la date du 7 septembre 1872 (« FAIT LE 5 7BRE Fernand Blanquet
/ 1872 F.G. »), et aurait été construit, d’après la bibliographie,
par le tailleur de pierre Barrêmois Barbaroux. Toujours

7
Verdon-information
Barrême : Parcours sportif de la Grand bâtie
De la maternelle au 3éme âge, le parcours spor- Que vous soyez sportif occasionnel ou sportif averti, chacun
tif vise à assurer l’éducation à la santé, la protection exécute son activité à son rythme et selon ses aptitudes.
de la santé et la prévention des conduites à risques.
Pendant des semaines, bénévoles, membres du conseil muni- Ce nouvel aménagement fera, espérons-le, le bonheur des
cipal, et employés de l’ONF, ont défriché, arraché branchages sportifs réguliers comme des promeneurs curieux!
et roseaux, creusé, installé agrès et panneaux de recomman- Fernand Blanquet 
dations, sur un terrain qui borde la rivière, derrière l’atelier
ONF, à l’endroit dit ‘’la Grande Bâtie’’. Vous pouvez donc, dès  
maintenant, venir rythmer vos promenades, courir, respirer,
marcher, dans un cadre agréable en pleine nature. Ce par-
cours sport-santé s’adapte à tous, quels que soient votre âge
et votre niveau sportif.

Le départ se trouve sur la digue menant à l’ancienne parfu-


merie Selin. Après avoir longé la rivière sur une centaine de
mètres, une petite descente vous mène sur le parcours où un
certain nombre d’ateliers sont disposés sur les bords. Comme
son nom l’indique, le Parcours sportif n’est pas un simple
parcours pour adeptes du jogging. Sa conception en fait
également un équipement destiné aux promenades fami-
liales dans un cadre naturel, à quelques mètres du centre
du village, et mis ainsi à la disposition de tout le monde.
C’est une promenade ponctuée d’ateliers. Elle débute par
un atelier d’échauffement sur la digue, et se poursuit par
plusieurs agrès (équilibre, saut de haies…). Chaque ate-
lier est constitué d’un module accompagné d’un pan-
neau signalétique expliquant les mouvements conseillés. 

Barrême : Pauline ira voir Soprano


Une surprise de taille attendait les adhérents(es) de Lou
Ratou-Na pour la saison 2019/2020. En effet, le bureau
avait organisé un tirage au sort parmi ceux-ci, tirage au sort
qui octroyait à l’heureux(se) élu(e) de se voir attribuer 2
places pour assister au concert de Soprano ce vendredi à
Marseille.

Ce tirage au sort a eu lieu ce lundi 7 octobre au Bar des Amis


de Barrême, tirage effectué par la main innocente de Jimmy :
c’est Pauline Clément qui a remporté le lot et qui se retrou-
vera donc au Vélodrome à Marseille, virage Sud, pour assister
au spectacle de son idole...La remise des billets a eu lieu le
soir même à la salle de la distillerie, en présence de Delphine,
le professeur de danse , et Tita qui représentait le bureau…
sans oublier, bien sûr, l’heureuse élue, Pauline, qui ne cachait
pas sa joie !

Nous souhaitons un bon spectacle à la petite Ratounette, et


bien sûr nous attendons avec impatience quelques photos de
la soirée .

Fernand Blanquet 

8
Verdon-information
Barrême : Enduro World Series 2019 VTT Lucas aux portes du TOP 50
Une seule journée de course et 5 spéciales : voilà ce qu’il y
avait au menu ce samedi 21 septembre à Zermatt (Suisse)
pour la 8e et ultime manche des Enduro World Series
2019 VTT.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’était la première


fois que la série faisait étape en Suisse depuis ses débuts en
2013… C’est donc à Zermatt, au pied du célèbre Cervin, sur
des spéciales particulièrement longues, rocheuses et phy-
siques, que tout allait se jouer. 

En Pro Men, Lucas Monetti, le jeune sportif Barrêmois, a


confirmé ses excellents débuts de saison. En effet après ces 5
spéciales qui ont vu le gratin mondial s’affronter, et le Belge
Martin Maes l’emporter, Lucas peut se montrer tés satisfait
de sa 51ème place, terminant ainsi à la limite du top 50 Élite
sur la coupe du monde. 

Cerise sur le gâteau : il termine 8éme chez les Élites, au gé-


néral de la Coupe de France. Quelle motivation pour la pro-
chaine saison !!

Fernand Blanquet 

Barrême : Le critérium Jean Rolland de passage à Barrême


Barrême a vécu à l’heure du rallye ce dimanche 13 oc-
tobre avec le parc de regroupement et le contrôle horaire qui
se déroulaient à l’entrée du village.

Un épais brouillard accompagnait les spectateurs curieux


et ravis de découvrir en action la quarantaine de pilotes qui
s’étaient engagés dans ce 15e CRITERIUM JEAN ROLLAND
pour rendre hommage au champion Bas Alpin, 3 fois cham-
pion de France des rallyes de 1964 à 1966,

Avant que de se diriger vers le Corobin, Alfa Romeo Giulia


1968, Porsche 911 1982, BMW 323I 1982, VW Golf GTI 1979,
Renault 5 Alpine turbo 1984, Lancia Fulvia HF 1967, Simca
rallye 2 1972…ont été la proie des photographes amateurs de
belles mécaniques, pendant que les équipages prenaient un
moment de détente et pouvaient profiter du stand de restau-
ration mis à leur disposition par les membres de l’association
des 3 Asses Animations.

Fernand Blanquet

9
Verdon-information
Barrême : La semaine du goût à l’école
Jeudi dernier, à l’occasion de la semaine du goût qui s’est dans la cour de l’école encore ensoleillée, pour présenter
déroulée du lundi 7 au vendredi 11 octobre, les élèves de leurs productions et surtout partager ensemble cet alléchant
l’école Victor HUGO se sont mis aux fourneaux, sous la ba- moment gustatif … Dont il n’est rien resté, preuve que nos pe-
guette de leurs enseignants, pour confectionner un petit goû- tits apprentis cuisiniers écoresponsables ont bien du talent !
ter, à partager ensemble dans la cour. Mais qui en douterait encore ?

La ligne directrice de cette journée était la conception d’un Fernand Blanquet 


goûter plaisir, vitaminé, équilibré et surtout au plus près des
produits de saison, simples et peu onéreux. Ainsi la place des
fruits fut privilégiée. Les maternelles, avec l’aide de Julie, leur
maîtresse, de Cécile, leur ATSEM et d’Océane, stagiaire ‘pe-
tite enfance’, confectionnèrent deux jus de fruits à base, pour
l’un, d’oranges et l’autre, de pommes et de poires. Les élèves
d’Hervé se sont lancés dans l’élaboration d’une méga-salade
de fruits constituée de raisins, de prunes rouges, de pommes,
de poires, de kiwis (pour la couleur) et de clémentines. Quant
aux élèves de Magali, ils se sont occupés de l’aspect plus
consistant du goûter, en confectionnant de délicieuses mini-
crêpes dont ils avaient préparé la pâte le matin même.

L’après-midi, tout ce petit monde s’est donné rendez-vous

Barrême : Vide grenier au camping


Le phénomène des vide-greniers a pris beaucoup d’ampleur
depuis quelque temps. Si la crise y est pour beaucoup (les
difficultés des ménages expliquant le recours à ce type
de ventes), il est aussi le reflet d’une nouvelle approche du
consommateur. L’objet est usé jusqu’à son dernier souffle et
même plus, parfois, même si sa vente n’est parfois que le pré-
texte pour pouvoir tisser une relation avec les autres.

Dimanche avait lieu une brocante vide-greniers dans les al-


lées du camping de l’Or Bleu à Barrême. Les exposants, ins-
tallés aux abords du bureau d’accueil ont su répondre aux
demandes des visiteurs venus se faire plaisir en retrouvant
des objets de leur enfance ou plus récents. Une expérience à
renouveler.

Fernand Blanquet 

Beauvezer : Les confitures d’antan


 Cela fait 20 ans que ”La confiture au chaudron” a été créée il faut constamment surveiller la teneur en sucre qui doit être
à Beauvezer, depuis 4 ans Nathalie et Sébastien Allemand entre 55 et 60°, sans oublier de touiller régulièrement.
ont repris l’affaire familiale sous l’appellation “Le chaudron
Bas-Alpin”, Nathalie d›où viennent les fruits ? 

Quand vous pénétrez dans le laboratoire, un grand chaudron “Principalement de la région : chez des producteurs qui tra-
en cuivre est là devant vous, à l’intérieur des figues de Solliès- vaillent depuis toujours avec nous, ou des magasins de pro-
Pont, enrobées de sucre, avec du jus de citron sont en train de ducteurs comme à La Brillane par exemple, nous allons cher-
cuire lentement à 100°, la mise en pot se fait tout de suite ce cher les fruits dans leur région de prédilection, pour les fruits
qui permet une stérilisation immédiate garantissant un pro- exotiques, nous travaillons avec les mêmes négociants depuis
duit parfait en évitant une seconde cuisson. 20 ans ; ce qui nous garantit la qualité des produits, nous pas-
sons quand même 6 à 7 tonnes de fruits par an”,
C›est du travail à l›ancienne, dans un premier temps Natha-
lie remplit la trémie, Sébastien remplit les pots puis Nathalie Sébastien combien avez-vous de sortes de confitures ?
colle les étiquettes ; l›avantage du chaudron en cuivre c›est “ 70 environ : fruits rouges, rhubarbe, orange, fraise, enfin
10 qu›il garde une chaleur constante ; à l›aide d›un réflectomètre
Verdon-information
tout ce que l’on peut imaginer, puis il y a les coups de cœur,
pour Nathalie c’est le Physalis ou nid d’amour et pour moi la
grenade, mais aussi la châtaigne que nous allons chercher en
Ardèche, des ingrédients de valeur comme la vanille, la noix
de coco ou le chocolat et puis la demande : “ma grand-mère fai-
sait tel mélange” alors on essaye pour la curiosité et le plaisir” .
Si la forme du pot reste la même, l’étiquette a changé : plus
épurée, entourée de rouge avec la devise “Aujourd’hui comme
autrefois” :

“Le chaudron Bas-Alpin” est présent sur les deux salons de


Cagnes sur mer, sur les marchés, à la Maison du Pays de Beau-
vezer, dans les boutiques de la vallée, ou dans des petits ma-
gasins spécialisés comme à Cadenet, Hyères ou en région Sud
Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Silver Fox               

Castellane : Cross des sapeurs-pompiers du 04


Samedi dernier sous un ciel menaçant, 120 coureurs repré-
sentant 8 écoles de JSP (jeunes sapeurs-pompiers) et 13 CIS
(centre d’incendie et de secours) ont participé au cross dé-
partemental des sapeurs-pompiers organisé cette année par
le Centre d› Incendie et de Secours de Castellane. L›ambiance
chaleureuse a permis de faire oublier la pluie qui s›est invi-
tée en milieu d›après-midi. L›amicale des pompiers castella-
nais avait bien fait les choses pour accueillir les participants
au plateau sportif. Plusieurs parcours ont été tracés avec de
belles difficultés pour les meilleurs. La remise des prix a eu
lieu en fin d›après-midi à la salle des fêtes en présence de
nombreuses personnes qui ont félicité le courage des concur-
rents. L›année prochaine, l›épreuve se déroulera à Quinson.
Alain Curzi 

11
Verdon-information
Castellane : Fête de la Science, conférence de Denis Savoie
Samedi 12 octobre, la mairie de Castellane et EDF Hydro Mé- Pendant près d’une heure, le public sera attentif à toutes ces
diterranée proposaient de fêter les 10 ans du cadran solaire données techniques précises. Denis sait expliquer avec des
de Castillon ( le plus grand cadran solaire du monde ). mots simples un travail technique, un savoir-faire scienti-
fique qui demande du matériel et des calculs mathématiques
Odile Capon, mairie de Castellane souhaitait la bienvenue au importants. Les ordinateurs sont une aide précieuse pour
représentant d’EDF, à Denis Savoie, au nombreux public… agrandir la précision de calcul. On a bien compris que le pro-
jet a dû évoluer dans le temps pour s’adapter aux exigences
Du 7 au 13 octobre, la fête de la science a permis de propo-
du gigantisme des lieux et de sécurisation de la structure. Les
ser l’illumination, à la tombée de la nuit, du cadran solaire
cadrans solaires ont une vraie précision il faut juste avoir les
implanté sur le barrage de Castillon. L’exposition présente à
connaissances de base de la rotation solaire et terrienne et
la salle montre les images spectaculaires de la construction
l’adapter aux lieux de lecture et à la saison.  
du cadran (2009). Cette exposition était proposée à la Mai-
son Nature et Patrimoine pendant deux jours et visitée par Après avoir répondu à quelques questions, les spectateurs se-
les élèves de CM1 et CM2. ront invités à parcourir l’exposition dans la salle polyvalente.
Denis Savoie poursuivra ses dialogues pédagogues autour
Odile clôturait son discours par les remerciements pour
des photographies. On pourra le revoir quelques minutes
toutes les personnes qui ont participé à l’organisation de
après sur le terrain au bord du barrage au moment de l’illu-
cette semaine de la fête de la science qui a permis des par-
mination du cadran.  
tages et une vulgarisation de la science très appréciée.
 Christian Reboul
À l’origine de ce projet, le pari fou de deux astronomes pas-
sionnés, Denis Savoie et Roland Lehoucq, souhaitant relever  
le défi de la construction du plus grand cadran solaire au
monde et séduits par la beauté d’un site naturel exceptionnel
: le barrage EDF de Castillon, dans les Alpes-de-Haute-Pro-
vence.  Un investissement de 200 000€ par EDF qui a mis
Castellane en haut de l’affiche sur de nombreux magazines et
chaînes de télévision à l’heure de sa mise en service.   

Denis Savoie est astronome et historien des sciences, direc-


teur du planétarium et du département d’astronomie et d’as-
trophysique du Palais de la Découverte à Paris… Tout com-
mence par quelques rappels d’astronomie et l’histoire des
cadrans solaires. Les illustrations multiples nous font par-
courir de nombreux lieux avec des installations des plus sur-
prenantes avec des techniques ingénieuses ancestrales. Le
gnomon indique généralement l’heure par la longueur ou la
direction de son ombre. La Méridienne implantée à l’intérieur
de l’église Saint-Sulpice à Paris fonctionne par l’intermédiaire
de judicieux trous au bord du vitrail qui laissent passer la lu-
mière solaire. 

Le conférencier passionné nous a instruit ensuite sur le dé-


roulé des réflexions qui les ont poussés, Roland Lehoucq et
lui-même à contacter EDF. Mais aussi comment se sont dé-
roulées la recherche de lieux,  les réflexions successives, les
diverses problématiques soulevées , les solutions apportées
etc.  

12
Verdon-information
Castellane : Remise des diplômes au collège du Verdon
Une cérémonie de remise des diplômes
a eu lieu au collège du Verdon de Cas-
tellane. Le vendredi 11 octobre, les
anciens élèves en 3e en 2018-2019 et
qui ont été reçus à leur examen (DNB
ou CFG) en juin 2019 ont récupéré leur
diplôme et leur relevé de notes contre un
autographe...

Le diplôme a été remis par Mr DJEKOU, le


principal adjoint, Mme CAQUEL FURST,
adjointe gestionnaire, et leur ancien
professeur principal : Mme CHEVALEY
VALETTE et M. HERVET. Ils ont aussi été
félicités par des représentants de la Mai-
rie ainsi que leurs anciens professeurs.

Cette cérémonie s’est terminée autour du verre de l’amitié.

Alain Curzi 

Castellane : Des 40 ans de mariage bien fêtés


Une belle surprise a été faite à Viviane et Jojo Silvestrelli pour
fêter leurs 40 ans de mariage. Laurie, Coralie, leurs familles
et leurs amis ont su garder le secret jusqu›au bout de ce same-
di soir dans la salle des fêtes qui restera un grand moment de
retrouvailles, d›émotion, de partage et d›amour. Et du travail
ils en ont eu pour tout préparer eux-mêmes, tout le monde
s›y est mis petits et grands. Apéro, buffet à volonté, pièce
montée, musique Dj et musique gitane, chants ...tous se sont
donné rendez-vous dans 10 ans....

Alain Curzi 

Castellane Prise de fonction du L’adjudant chef Migneaux


Le lundi 30 septembre s’est déroulé dans l’enceinte de la de Vitry le François dans la Marne. Il est nommé maréchal
Compagnie de Gendarmerie de Castellane la cérémonie de des logis chef en juillet 2010, adjudant en octobre 2011 et
prise de commandement de adjudant-chef en octobre 2016. Il est
l’adjudant-chef Migneaux, affecté à la brigade territoriale de
nommé à la tête des militaires Castellane depuis mai 2 019. Il pour-
de la brigade de Castellane. suivait :« c’est un homme qui possède
des qualités humaines et profession-
Pour ce moment solennel, la nelles avérées il a su s’intégrer et
prise de fonction militaire fédérer dès son arrivée, je n’ai au-
était placée sous l’autorité du cun doute sur sa réussite, c’est une
chef d’escadron Laurent Pons, chance pour l’unité d’avoir un gradé
commandant la compagnie de de cette valeur » Il précise aussi que
gendarmerie départementale de Castellane, en présence de les interventions sur les territoires de montagne sont plus
Mme la sous-préfète Nicole Chabannier, le conseiller dépar- longues. Il faut en tenir compte et être proche des maires et
temental Thierry Collomp, le maire de Castellane Jean Pierre des personnes faibles. Le territoire reste un secteur magni-
Terrien, le maire de la Garde Henri Bélisaire, les représen- fique avec un environnement fragile.
tants de sapeurs pompiers , de personnalités locales et re-
présentants de la presse. L’adjudant-chef Nicolas Migneaux remerciait toutes les per-
sonnes qui s’étaient déplacées, que cette première prise de
À l’issue du protocole de prise de commandement, le com- fonction d’une compagnie était un honneur et qu’il mettrait
mandant Pons indiquait à l’assistance que l’adjudant-chef Mi- tout en place pour que cela se passe au mieux.
gneaux a intégré l’école des sous-officiers de gendarmerie de
Chaumont en février 2002. En novembre, après sa formation, Christian Reboul
il intègre l’escadron de Saint Quentin dans l’Aisne jusqu’en
septembre 2009 date à laquelle il intègre la gendarmerie
départementale et rejoint la brigade territoriale autonome
13
Verdon-information
Chaudon-Norante : 1921 : Un peu d’histoire et de sectionnement électoral
Chaudon Norante : La commune est en réalité constituée de citée » ….
trois communes originellement autonomes : Chaudon, Béde-
jun et Norante. Dès le moyen âge Chaudon s’est vu adjoindre Cette situation ne se retrouvera plus puisqu’aux termes de
la communauté de Norante et en 1908 celle de Bédejun ‘’L’article 27 de la loi n° 2013-403
(en réalité La Clappe, tel qu’il apparaît sur le cadastre du 17 mai 2013 relative à l’élec-
napoléonien levé en 1838, Bédejun n’étant qu’un lieu-dit tion des conseillers départemen-
sans vocation d’agglomération). La population actuelle taux, des conseillers municipaux
est le quart de celle de 1846. et des conseillers communau-
taires, et modifiant le calendrier
Le décret du 28 janvier 1919 a procédé au changement électoral prévoit la suppression
de nom de la commune de Chaudon-Bédejun en celui de du sectionnement électoral dans
Chaudon-Norante, ce dernier village, largement déve- les communes de moins de 20
loppé entre-temps, avait en effet atteint des proportions 000 habitants à compter du pro-
équivalentes à celles de Chaudon, quand Bédejun décli- chain renouvellement général des
nait inexorablement.  conseils municipaux. La suppres-
sion des sections électorales des
La lecture des délibérations du conseil général des communes de moins de 20 000
Basses Alpes en 1921 nous apprend sue : habitants concerne tous les types
de sections, y compris lorsque
Commune de Chaudon-Norante. Par une pétition du 26
ces sections correspondent à des communes associées. Cette
février 1921, un certain nombre d›électeurs et habitants du
suppression sera effective à compter de mars 2014.’’ 
hameau de Chaudon, chef-lieu de la commune de Chaudon-
Norante, demandent le sectionnement de la commune., (Le Pour le Brexit Chaudonnais (?), à priori, c’est râpé ! À moins
sectionnement de la commune a cette particularité d’avoir qu’un jour, au balcon de la salle de la Mairie…
des représentants élus pour chaque section électorale ainsi
créée). Les habitants de Chaudon seront semble-t-il, déboutés, Fernand Blanquet 
par le biais d’une réponse assez évasive : 

« Aux termes de l›article. 12 de la loi du 5 avril 1884, aucune


décision à ce sujet ne peut être prise qu›après avoir été de-
mandée avant la session d›avril du. Conseil général ou au
cours de cette session au plus tard. Je vous prie de vouloir
bien me donner acte de la communication de la pétition pré-

Colmars les Alpes : « Revendran »


« Revendran Colmars les Alpes » proposait les 19 et 20 oc- les spectateurs les plus patients seront récompensés. Cette
tobre ses animations autour du pastoralisme et le retour des première journée se clôture par la traditionnelle soupe des
troupeaux des alpages. Deux jours festifs avec un programme bergers agrémentée par les contes de Jean-Louis Reinard et
éclectique. Dès notre arrivée nous sommes attirés par l’expo- la musique du groupe Aragorn, des habitués de ces soirées au
sition photo sur des bâches grandeur nature apposées sur le clair de lune. 
cœur de la cité et intitulée «De la plaine à la montagne, suivons
les bergers», signée Emmanuel Berteaux. Le visiteur avait de Dimanche 20 octobre vu le temps toujours maussade, les
multiples choix pour ce week-end pastoral avec : l’exposition producteurs de la vallée seront installés devant le chamois,
“ Éleveurs et bergers, un métier de passion”, par Janine Calcet, le stand de la Maison de la transhumance avec Patrick Fabre
travaux et dessins réalisés par les enfants des écoles sur le et divers exposants (créateurs, photographe artiste) seront
thème de la transhumance ; sonnailles et objets de bergers de installés à l’intérieur. Tout au long de l’après-midi, on pourra
Max Franck ; mais aussi la projection du film de Luc Gétreau retrouver représentation théâtrale et jeux pour les enfants
intitulé “Bergères à l’estive” à la Maison musée. Pendant les avec le « bonnet noir ».
deux jours on pouvait apprécier les démonstrations de chiens On pouvait aussi s’initier aux jeux en bois sur le thème de
de berger avec Eric Venier un vrai plaisir des yeux et du sa- la vie des bergers, créé par la troupe « le bonnet noir » cette
voir-faire, le chien s’adapte au son du sifflet. Aline Marengo troupe nous parle avec qualification et passion du pastora-
dédicace son livre “La transhumance en Provence…” (voir lisme et son évolution au fil du temps. Les acteurs proposent
la vidéo de présentation). Mais aussi des balades en calèche une pièce de théâtre expliquant tout cela avec humour, poésie
seront proposées avec Jean Pierre Caïs et le centre équestre et cordialité qui chaque fois s’actualise. Ils sont allés à la ren-
Le Haut-Verdon. Le plus attendu était la venue depuis l’alpage contre des bergers pendant de longs mois pour mieux com-
du Juge, du troupeau de Laurent Tramier, avec la traversée prendre leur vie et la restituer avec justesse et poésie. On les
de la cité de la porte de France à la porte de Savoie jusqu’au connaît bien, ils étaient venus en 2018 ; on les avait rencon-
pré de Clastres. Il y aura un peu de retard dû au temps pas trés à la foire de St André les Alpes, mais aussi à Castellane. Ils
très engageant. C’est vers 18 h samedi qu’ils seront présents,
14
Verdon-information
sont attachants, motivés et passionnés et cela se perçoit dans
la restitution. A 15h30 c’est « Aragon » qui prenait place pour
un concert à l’église puis le concert de clôture dans la collé-
giale St Martin, avec Canto Verdoun et la chorale de Fayence
“Cap sur la vie”. Une belle représentation musicale encore une
fois. Comme toujours les deux chœurs allaient prendre le pot
de l’amitié à l’issue du concert et finir la soirée entre amis
avec un repas joyeux et musical et se donnaient rendez-vous
pour les prochaines rencontres. 

Bravo à Colmars (Colmars événement, la Mairie …)  Pour leur


persévérance dans ce weekend d’animation pastorale nua-
geux. Bravo pour la motivation des organisateurs, le dyna-
misme des bénévoles, des artistes présents, des exposants …
On peut peut-être regretter que la motivation des visiteurs
soit moins percutante dès que le soleil n’est pas de sortie.

 Ch.Reboul  

Lambruisse : Le loup sort du bois !


Décidément la liste de brebis tuées s’allonge à Lambruisse, et
surtout les attaques de loups ont lieu de plus en plus près des
habitations ! Une nouvelle agression, cette fois sur le troupeau
de Bernard Groulet, s’est produite la nuit du 21 au 22 octobre
à proximité des maisons des Iscles. Trois brebis ont été re-
trouvées mortes et un agneau mordu. A La Batie et Thorame
Basse des attaques sont aussi à déplorer. Robert Martorano,
le maire de Lambruisse, nous confiait :« Je l’ai signalé à la
sous-préfecture de Castellane, ça devient inquiétant ! La
prédation se fait maintenant dans les villages car le gi-
bier qui était chassé par les loups n’existe plus »

Odile Boetti

Peyroules : Loto
Il y a 10 ans naissait le 1er loto à Peyroules. Ce samedi nous
avons Fêté la 10ème année avec un beau choix de lots.

La salle était à son comble. Environ 200 personnes se sont


déplacées pour partager cet après-midi.

Tous attablés et attentifs devant les petits cartons, la roue


tourne, tourne et tourne encore. Les boules s’affolent, s’agitent
et jaillissent de cette roue infernale. Les numéros sont annon-
cés et dans cette attente les participants remplissent leurs
cases, et là, le premier bras se lève pour le premier quine. Des
OH !!! et des AH !!! Retentissent. Puis le silence fait place, pour
les quines suivants.  

Il y a des contents et des mécontents.

Un petit cadeau a été offert à chaque enfant.

Moment très chaleureux pour nous les organisateurs.

Comité des fêtes de Peyroules 

15
Verdon-information
Radio Verdon : Rencontre au village de La Rochette
Annabel Chauvet, animatrice de Radio Verdon, est allée à la travaux devient peu rémunératrice. Le recul des services
rencontre du village de La Rochette, dans le cadre de l'émis- publics reste aussi un handicap...
sion “Bienvenue chez vous” en partenariat avec la CCAPV. Le
village était calme. L’animatrice arpente le charmant village Les autres sujets seront la géographie, la démographie (67),
à la recherche de la bonne rue. M. Drogoul et des personnes l’économie, l’agriculture, l’histoire, les animations, le blason,
du village sont présents à la salle polyvalente pour la ren- les travaux…
contre et la discussion pour mieux connaître cette commune.  Un nouveau reportage audio qui nous donne l’opportunité
On débute par la présentation générale avec le maire : l’alti- de mieux connaître le territoire de la CCAPV, avec les atouts
tude (950 m) la superficie (18,8 km2) ...Le village est accro- et les difficultés des communes. 
ché sur un flanc de montagne escarpé la route qui vient de
Saint-Pierre passe sous un porche taillé dans la montagne. Le  Ch.Reboul
village offre de beaux panoramas sur les Alpes-Maritimes.
 https://www.larochette04.fr/
Les divers soucis de la ruralité seront évoqués comme les
problématiques des lignes téléphoniques, l’accès à internet
qui reste aléatoire à l’heure de la dématérialisation expan-
sive cela pose des soucis récurrents. En matière de ressource
budgétaire là aussi tout n’est pas aisé. La filière du bois qui
pouvait être une solution pour le financement de certains

La Mure-Argens : L’art du Yoga c'est à l’association la Grande Ourse


Les cours de Hata yoga (ou « yoga d'effort ») et de Taïchi,
dispensés par Alexandre Vérani à la salle polyvalente de la
Mure-Argens, attirent toujours plus d’adeptes. La pratique du
yoga est enseignée 3 fois par semaine : tous les mardis de 16h
à 18h pour les initiés et les mardis et jeudis de 18h à 19h30
pour les débutants. Les mercredis de 18h à 19h30 : cours
de taïchi suivi de 19h30 à 21h par une séance de yoga pour
initiés. Les cours d’Alexandre, tout en douceur et surtout
adaptés à chacun, sont consacrés à l’apprentissage de pos-
tures rigoureuses associé à des exercices respiratoires et à la
méditation; la pratique régulière du yoga apporte détente et
sérénité . Une quarantaine d’adhérents,tous cours confondus,
fréquente régulièrement la salle de la mairie de la Mure. Les
cours sont gratuits, mais l'assurance et l'adhésion à l'UFOLEP
04 sont obligatoires pour une vingtaine d'euros par an.

Pour faire un essai ou adhérer à l'association "La grande


Ourse" contacter Alexandre Vérani au 06 09 35 30 73.

Odile Boetti

16
Verdon-information
La Mure Argens : Présentation de l’ouvrage «La ferme et le territoire en
Haute Provence».
Samedi 26 octobre 2019,le service de l’Inventaire général de les scientifiques par les publications techniques, mais aussi
la Région SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Commune de les restitutions et informations plus simples pour le public.
la Mure-Argens et la Communauté de communes Alpes-Pro- Le blog https://sda04.hypotheses.org/ reste un outil de
vence-Verdon proposent une rencontre informative consa- communication très apprécié.
crée au patrimoine du territoire de la CCAPV.
Pascal Guillermin , Chef du service adjoint, chargé de la valo-
Après dix années d’enquêtes passées à explorer le territoire risation à la région revient sur différentes actions sur le ter-
de l’ancien Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var, le service régional ritoire où la région est intervenue pour faciliter les actions
de l’Inventaire s’est engagé depuis 2015 dans une série de et la préparation des investigations entreprises par les com-
publications destinées à restituer au public le résultat de ses munes du territoire.
études. La parution du 6e opus, la ferme et le territoire en
haute Provence est le point d’orgue des travaux de l’Inven- En fin d’après-midi rendez-vous au musée de la Minoterie
taire général dans ce secteur. Une riche après-midi d’infor- de La Mure-Argens pour apprécier le spectacle d’Antoine le
mation est proposée qui a intéressé un large public ( 42 per- Menestrel de la Compagnie Lézards bleus avec une arrivée
sonnes ) à la salle communale de La Mure Argens. toute en souplesse et élévation de quoi surprendre le public
nombreux. Après toutes ces émotions artistiques c’est la pré-
L’après-midi s’est articulée en deux temps : le début d’après- sentation officielle de l’ouvrage “La ferme et le territoire en
midi est consacré au partage d’information sur l’étude autour Haute Provence” avec l’intervention d’Alain Delsaux maire
du patrimoine. Après l’introduction d’Alain Delsaux , Maire de La Mure Argens , Eliane Bareille Vice Présidente de la
de La Mure Argens, c’est Marceline Bonnet, Chef du Service Région , et Nicole Chabannier la Sous-Préfète de Castellane.
Patrimoine Traditions Inventaire Régions Provence-Alpes- Chacun(e) a reconnu le travail important de collecte et de
Côte d’Azur, qui détaille le bilan des différents ouvrages et restitutions entrepris sur le patrimoine de notre territoire
études sur le territoire de la CCAPV. Vincent Buccio, chef du et sa richesse. Le travail ensemble reste bien sûr indispen-
Service Départemental d’Archéologie des AHP, fait le tour sable ainsi que la bonne cohésion pour savoir utiliser les res-
d’horizon des différentes investigations sur le territoire
(Senez , Castellane , Thorame Haute Thorame Basse …). Jean
Luc Domenge, président de l’association Pétra Castellana et
ethnolinguiste, nous propose une riche approche sur l’agri-
culture du 19eme aux 20eme siècles. Maxence Mosserron ,
Chercheur au SPATI, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur,
présente l’ouvrage volumineux , fil rouge de la journée, Ca-
hier du patrimoine “la ferme et le territoire en Haute Pro-
vence”. Un moment était pris pour répondre aux questions
du public , puis Christophe Labadie , directeur des Archives
départementales, anime une table ronde sur les projets et
actions de promotions et de valorisation patrimoniales sur
le territoire. Thomas Duboeuf , Directeur de Secrets de Fa-
briques) indique rapidement un historique sur la création
du projet secrets de Fabriques avec l’implication du service
régional du patrimoine dès les prémices de l’aventure. C’était
ensuite un tour d’horizon des actions et animations mises
en place par secrets de Fabriques ( Musée de Barrême , La sources de l’Europe par exemple le programme Tra(ce)s pro-
Mure Argens …). Cette année, c’est autour de 750 enfants qui gramme de coopération transfrontalière européenne entre
ont pu participer aux diverses rencontres ainsi qu’une aug- la France et l’Italie.
mentation de la fréquentation du public. Amandine Delabre
(CCAPV) parle du projet de label “ ville et pays d’art et d’his- Cette belle après-midi se clôture par le partage de collation
toire” pour 2022. Un label officiel français attribué depuis aux abords de l’exposition sur l’industrie drapière «Trame»
1985 par le ministère de la Culture et de la Communication qui sera démontée prochainement après plusieurs mois d’ex-
aux communes ou pays de France qui s’engagent dans une position.
politique d’animation et de valorisation de leurs patrimoines Christian Reboul
bâtis, naturels et industriels, ainsi que de l’architecture. Jean
Luc Domenge profite de son temps de parole pour évoquer les
difficultés des associations comme la sienne (Pétra Castella-
na) dans le recrutement de bénévoles actifs pour la valorisa-
tion des collections d’objets ( 20 000). Vincent Buccio mettait
l’accent sur la communication de leurs actions de recherche
et restitutions avec les atouts pour toucher un large public ,

17
Verdon-information
Robion : Journée de restauration du mur en pierre
Le 30 septembre 2019, journée de travaux pour les bénévoles tié, qu’en respect les uns envers les autres.
de l›Association « La Robionnaise ». Le mur de la Suie, côté
Sud, avance lentement mais sûrement. Les bénévoles ont re- Je suis sûre que le hameau de Robion vous dit « Merci » de
monté, du champ où elles dormaient depuis des décennies, de vouloir lui redonner une âme. Lui qui a été délaissé pendant
très belles pierres taillées, preuve que ces murets avaient été des dizaines d›années, sans que personne s›en émeuve, re-
construits avec beaucoup de soin. prend « un peu des couleurs ». C›était, il y a très longtemps, un
beau village, de nombreux habitants, des enfants fréquentant
Pour cette année, le programme « travaux » s›achève. Dès l›an l’école, et une municipalité indépendante. C›était... Avant.
prochain, si toutes les conditions le permettent, les bénévoles
reprendront leur ouvrage. Allez courage, dans un prochain La Robionnaise  
futur, l›esplanade sera enfin terminée.

Ce qui fait la force de notre équipe, c›est la persévérance, la


ténacité et le courage... Mais l›équipe est soudée, tant en ami-

Saint André les Alpes : Diplôme en mains au collège !


Les ex-collégiens de la dernière année scolaire viennent de
recevoir des mains du Principal et de leurs professeurs du
collège René Cassin leur premier diplôme secondaire, le
DNB : Diplôme National du Brevet. En effet, ce vendredi
11 octobre avait lieu au collège la remise de ce simple bout
de papier pourtant si important pour le moral et la motiva-
tion de nos enfants, synonyme d’un effort assidu et prolongé.
Un joyeux tohu-bohu précédait la remise des diplômes, vite
endigué à l’appel de chacun des noms des lauréats saisis par
l’émotion. 87,5% de réussite pour la promo 2018/2019,
soit 44 élèves reçus sur 51, dont une dizaine de mentions
Très Bien. Un résultat très satisfaisant et un pourcentage qui
ravit le Principal M. Van Outryve. Une collation très gour-
mande, salée et sucrée avait été concoctée par le chef du col-
lège pour régaler les papilles de cette jeunesse enthousiaste
et ses parents.

      Odile Boetti

18
Verdon-information
Saint André les Alpes : Journée de liaison entre écoles et collège
Ce mardi 15 octobre ont eu lieu des ateliers de liaison écoles– et aux pompiers volontaires de Saint André qui ont assuré la
collège ainsi que le cross René Cassin sur la base de loisirs surveillance de l’événement et ont permis aux organisateurs
des Iscles à Saint André les Alpes. Le matin les enfants de d’être plus sereins. Sans oublier les enseignants, personnels
CM2 de 5 écoles du secteur Moyen et Haut Verdon étaient et assistantes d’éducation du collège, parents d’élèves, éco-
regroupés avec les élèves de 6ème du collège, pour mettre délégués, et agents de la mairie qui ont participé activement
en place « Le Concours des Incorruptibles », tandis que les à la réussite de cette journée.
autres enfants de primaire étaient dispersés entre la média-
thèque, la minoterie de la Mure Argens et les salles de classe Les vainqueurs de cette année peuvent être félicités : Erin
du collège. Le doute a plané toute la matinée sur la faisabi- Cirillo et Ugo Boetti (classe de CP) ; Louve Touraille et Léo Al-
lité du cross prévu l’après-midi, suite à la vigilance orange lemann (CE1) ; Coralie Allemann et Sandro Lombard (CE2) ;
lancée sur le département. Fort heureusement l’alerte a été Fanchon Perot, Neela Dracos, Julien Wawrzynowicz et Théo
levée à midi et les professeurs d’EPS, Emilie Allemann et Pa- Brun Cozzi (CM1) ; Louna Pougnet et Noah Lesage (CM2) ;
trick Maire, accompagnés de leur stagiaire, Thibault Dufour, Louna Mondillon et Mirko Giannini (6ème) ; Lucie Lorenzi et
ont pu baliser le terrain et mettre en place les lignes d’arri- Gabin Dusautois (5ème),Marilou Leynaud et Enzo Roubaud
vée et les espaces goûters et récompenses. Emilie raconte : (4ème) ; Lou Thiriat et Diego Mora (3ème).
« C’est avec un rayon de soleil inespéré que l’équipe a reçu les Odile Boetti
élèves des écoles de nos vallées. Ainsi, 190 enfants d’Allos,
Thorame, Clumanc, Barrême et Saint André se sont retrou-
vés pour un moment de convivialité et de partage avec 150
collégiens. Les courses se sont bien déroulées et les élèves
de Maternelles jusqu’aux élèves de 3ème ont pu réaliser des
parcours à leur niveau. Quelques adultes courageux comme
Alexandra Gonzales, Delphine Feuillette, Olivier Bonnet, Da-
vid Van Outryve et, en tête de course, Laurent Silvano, se sont
prêtés au jeu ! Une pensée pour notre collègue, Anne Leynaud
en arrêt maladie, qui n’a pas pu se joindre à nous. » Elle pré-
cisait devoir un immense merci aux ambulances Vaccarezza

Saint André les Alpes : Nos petits footeux à l’honneur


Très beau week-end footballistique pour L’A.S Saint André les
Alpes ! Ce matin samedi 5 octobre, les enfants de Saint André,
et ceux venus de Castellane, Barrême et Haut Verdon ont fait
honneur à leurs entraîneurs et leurs dirigeants : les U12-U13
ont été grands vainqueurs à Digne en s’imposant 5 à 0, les
U10-U11 qui jouaient à Saint André ont eux aussi gagné leurs
2 matches contre Valensole 1 et 2 et les U8-U9 se sont très
bien comportés à Malijai pour le premier plateau de la saison.
Une belle brochette de conquérants et de winners. Bravo à
tous les petits footeux !

Odile Boetti

19
Verdon-information
Saint André les Alpes : Ce samedi au stade de football le sport comme
passion.
Les jeunes équipes des 7/9 ans et des 10/12 ans se sont une d›esprit ; bravo à tous les participants de cette matinée.
nouvelle fois distinguées en remportant leur match tout en Cet aprèm les u6u7 de Thomas seront en lice pour leur tout
jouant avec un bon état d’esprit d’équipe, de quoi rendre fiers premier plateau à Digne ».
leurs entraîneurs et les parents venus les encourager.

Philippe Pichard

Sur les réseaux sociaux « Ridou Rudy » nous dit : « Ce


matin les u10u11 recevaient leurs homologues dignois,
malgré de nombreuses absences les protégés de Pa-
trick ce sont bien défendus avec 1 victoire et 1 défaite.
Nos grands u12 u13 en photo recevaient pour la 3ème
journée des brassages leurs homologues de Mali-
jai pour une grosse victoire de nos jeunes Saint An-
dréen 15 buts à 2 ! Tout cela dans un très bon état

Saint André les Alpes : Pour HL Sports, sport à gogo et théâtre !


Le responsable de l›association HL Sports, Antony Parisi, a Renseignements et inscriptions au 06 20 13 26 19, salle de
présenté le nouvel horaire 2019-2020. Le nombre d’adhé- sport Lotissement Le Cougnas.
rents avoisine la centaine. Le succès de la salle (propriétaire
Robert Tonarelli), est dû à la qualité des cours mais aussi à  
leur diversité. Pas moins d’une dizaine de disciplines sont
dispensées au long de la semaine. Sans oublier des cours de
théâtre qui ont aussi fait leur apparition 2 jours par semaine
et sont assurés par Alice Longuet. Quant à la musculation, elle
est bien sûr en accès libre, sous la houlette d’Antony Parisi qui
suit les évolutions avec vigilance. A noter que la salle est toute
la journée en accès libre même pendant les cours, sauf au ni-
veau du tatami. Cette variété amène la fréquentation de per-
sonnes de tous âges et toute condition physique, les familles
complètes y trouvent leur compte. Concernant les horaires,
le planning est bien rempli. Le lundi : cardio de 18h à 19h
et kick boxing de 19h à 20h30 (avec Antony). Le mardi :
Aïkido (avec Daniel Brun) de 15h à 16h30, step de 18h
à 19h, (avec Anthony) et cross training de 19h à 20h. Le
mercredi : escalade (avec Hervé Denuc) de 15 à 17h, kick
boxing (avec Anthony) de 17 à 18h30, Aïkido de 18 à 19
h30, self défense-lutte de 19 à 20h et comédie de 20 à 21
h. Le jeudi : kick boxing de 18 à 19h30, step de 19 à 20
h. Le vendredi : de 18 à 20 h 30 kick boxing. Le samedi
comédie de 9 à 10h et de 14 à 15 h.   Nul doute qu’avec un
tel choix proposé et un tel programme la salle d’HL Sports
tourne à plein.

Odile Boetti

20
Verdon-information
Saint André les Alpes : Un « grand » du village nous a quittés
Tous les proches et amis, et ils étaient nombreux, ont eu la regarde l’assemblée réunie aujourd’hui pour toi dans cette
grande tristesse d’accompagner récemment Jeannot Cerato, église !!! ». Carinne, David et leurs conjoints Philippe et Maga-
86 ans, à sa dernière demeure. Personnage unanimement li, ses petits-enfants Julia, Florian et Bastien, garderont dans
apprécié dans son village qu’il adorait, père et époux aimant le cœur un père et grand-père « fidèle à ses convictions, loyal
et attentionné depuis son mariage en 1965 avec Josette Bensi, et courageux », le « bâtisseur d’édifices » qui leur a beaucoup
entrepreneur connu pour sa droiture et sa conscience profes- appris dans de nombreux autres domaines : la nature pour
sionnelle -même ses concurrents reconnaissaient sa valeur-, les garçons, plus jeunes, la lecture, et même le débat philoso-
membre d’une grande fratrie soudée, Jeannot laissera le phique pour Julia.  Bref, un père et un grand père en or qu’ils
souvenir d’un chef d’entreprise, ami et père de famille exem- ne sont pas près d’oublier !
plaires. Le village lui est redevable de nombreuses réalisa-
tions, et pas des moindres : l’ancienne mairie, le centre admi- Odile Boetti
nistratif, le crédit agricole, la salle polyvalente, etc. Il est parti
rejoindre son frère «Charlot», parti peu de temps avant lui ;
sa fille Carinne avait quelques beaux mots d’amour pour son
père dans l’église de Saint André les Alpes à laquelle il était
très attaché et qu’il avait souvent restaurée bénévolement
de ses propres mains : « Tu as dit à maman que tu regrettais
les derniers temps de l’entreprise où tu étais dans la lumière.
Il te semblait aujourd’hui être tombé dans l’anonymat. Mais

Saint André les Alpes : Critérium Jean Rolland


Pour la 3ème année consécutive le Critérium Jean Rolland champion de France de 1974 à 1978 et 21 victoires en rallyes
organisé par Event Classic a fait un spectaculaire passage de 1970 à 1982.
sur les routes escarpées de la CCAPV et notamment à Saint
André les Alpes. Le traditionnel parc fermé sur le parking de Il disait au micro de Jean Luc Gambina, maître de cérémonie,
Verdun offrait au public connaisseur le moyen d’admirer à toute sa joie et son enthousiasme d’avoir participé à cette
loisir les belles voitures. Ils étaient une quarantaine d’équi- épreuve de régularité et sur les parcours sur routes fermées
pages inscrits pour cette compétition sportive sur nos che- où le sport de vitesse reprend ses droits.  Grâce à la remise
mins de montagne. Le parcours choisi sur les routes fermées de récompenses et l’animation, avec une organisation sym-
est toujours aussi attractif pour les passionnés, car les pilotes pathique et rigoureuse, les responsables d’Event classic
“peuvent lâcher les chevaux”. L’organisation est bien rodée, savent valoriser la passion de la mécanique et le travail col-
avec 25 bénévoles motivés, qui permettent un parcours lectif pour faire découvrir les grands espaces et les bonnes
sportif sans faille reconnu par les participants. Ce rallye ap- adresses : de quoi satisfaire tout le monde.
porte aussi un flux touristique hors saison toujours appré-
ciable pour les restaurateurs et artisans comme le rappelait
Serge Prato, le maire de Saint André les Alpes.

Le dimanche 13 octobre à 17h, l’animation musicale par le


groupe «Quai des Orfèvres» et la remise de souvenirs ont
mis l’ambiance à Saint André les Alpes dans une atmosphère
sympathique et joyeuse. Le pilote vedette était cette année
Jean-Louis Clarr, 3 fois champion de France des Rallyes, vice-

21
Verdon-information
Saint André les Alpes : Tout savoir sur la taxe additionnelle de séjour
La CCAPV fait savoir que le Conseil départemental des Alpes
de Haute-Provence a institué, par décision du 21 juin 2019,
la taxe additionnelle à la taxe de séjour. Celle-ci entrera en
vigueur au 1er janvier 2020 et aura pour effet immédiat de
majorer de 10 % les tarifs adoptés par la Communauté de
Communes sans qu’elle puisse s’y opposer. Cette taxe addi-
tionnelle départementale est établie et recouvrée selon les
mêmes modalités que la taxe de séjour à laquelle elle s’ajoute.
La Communauté de Communes est donc en charge du recou-
vrement de cette taxe qui sera reversée au Conseil Départe-
mental. La délibération 2019-06-21 du Conseil communau-
taire du 30 septembre 2019 se trouve sur la page 

Elle reprend et actualise les modalités et les tarifs de la taxe


de séjour sur son territoire afin de tenir compte de cette déci-
sion et remplace les délibérations antérieures à compter du
1er janvier 2020.        

Odile Boetti

Pour toutes questions sur la taxe de séjour intercommunale,


les hébergeurs peuvent contacter le service taxe de séjour de
l’Office de Tourisme Verdon Tourisme.

Par mail : taxedesejour@verdontourisme.com

 Par téléphone : 04 92 83 61 14

Saint André les Alpes : Vide greniers


Oyez, oyez, braves gens de St André. C’était aujourd’hui le
vide-greniers ! D’un air concentré, chacun a trié, arrangé avec
soin son déballage. La rue principale s’est égayée de multiples
objets bien agencés. Chacun attendait le visiteur intrigué
pour des conversations éclairées. Puis la journée s’en est al-
lée et chacun est rentré dans son quartier prêt à recommen-
cer pour le prochain vide-greniers programmé.

Christian Reboul

22
Verdon-information
Thorame Basse : Les rencontres des patrimoines
L’association Petra Castellana organisait, le samedi 5 octobre, d’amorcer un chemin culturel actif vers l’élévation de projets
sa deuxième Rencontre des Patrimoines de 2019 à Thorame ambitieux. Il revenait aussi sur l’étude archéologique qui a pu
Basse sur les fortifications et les tours de garde en collabora- être mise en place depuis deux ans avec une richesse de resti-
tion avec le Service départemental d’Archéologie des Alpes tution et de contact enrichissants avec les membres du CNRS.
de Haute-Provence, la mairie, l’association Culturelle...
16h30 : Tour de Piégut, progression de près de 700 m pour
14h : Chapelle Saint-Thomas. arriver à la tour avec l’analyse du site et de l’architecture par
Nicolas Faucherre, professeur à l’Université Aix-Marseille
Après l’introduction rapide du maire Bruno Bichon et les
remerciements aux organisateurs et partenaires, Jean Luc 18h : retour à la salle communale pour le débriefing de toutes
Domenge président de l’Association Petra Castellana pro- les informations reçues, le partage de connaissances et
fitait de son temps de parole pour faire un récapitulatif de l’étude de documents mis à la consultation. 
l’historique des 14 années d’animations autour de la culture
et du patrimoine. C’était d’abord sous l’appellation “les ren- Cette riche après-midi culturelle et patrimoniale s’est conclue
contres du Moyen Verdon” et depuis le rapprochement des par le verre de l’amitié proposé par l’association Petra Castel-
5 intercommunalités “les rencontres des patrimoines” sont lana.
organisées sur un plus large territoire. Ch.Reboul 
Jakline Eid de l’association culturelle de Thorame Basse pre-  
nait la parole pour énoncer le déroulement chronométré de
l’après-midi. C’était ensuite la présentation de la chapelle avec
des informations précises sur la fresque ou plutôt la peinture
murale du Christ en Majesté qui serait le terme plus appro-
prié par rapport aux nouvelles connaissances sur cette créa-
tion picturale.  Vincent Buccio et Nicolas Faucherre apportent
quelques commentaires historiques et archéologiques.

15h : Chapelle ND de Piégut. Tout le monde se dirige ensuite


vers la chapelle par un chemin montagnard. Après quelques
minutes la Chapelle se découvre sur un petit plateau ver-
doyant. Le groupe prend quelques minutes pour contempler
l’architecture sauvée de la démolition voilà quelques années
par la persévérance de l’association culturelle, la manne fi-
nancière des partenaires et la volonté de la commune comme
nous l’expliquait Michel Mané avec toute sa passion. La route
de la reconstruction n’est pas tout à fait terminée, mais l’es-
sentiel est fait. Au préalable Vincent Buccio, chef du Service
départemental d’Archéologie des Alpes de Haute-Provence
apportait quelques précisions historiques. Sur le domaine ar-
chéologique, il revenait sur les dernières fouilles de ses collè-
gues du CNRS sur le domaine du territoire de Thorame Basse
et Thorame Haute. Il mettait l’accent sur la problématique
des recherches clandestines avec les détecteurs de métaux
qui entravent les recherches et surtout suppriment des élé-
ments historiques qui ne pourront être partagés.  

Nicolas Faucherre indiquait quelques précisions sur la struc-


ture du bâtiment et sa richesse architecturale et évoquait
différentes hypothèses probables pour situer l’ancien village
par rapport à cette grande chapelle. André Bresson, prési-
dent de l’association culturelle de Thorame Basse, remerciait
les organisateurs de cette rencontre et leurs partenaires. Il
revenait sur les actions de son association, l’implication de
ses membres et tous les partenaires et amis qui ont permis

23
Verdon-information
Thorame Basse : Plantation d’un îlot  d’arbres d’avenir
Une Journée d’action en faveur de l’environnement et de sen- (voir le discours) avaient invité les écoles et la presse pour
sibilisation a eu lieu auprès de la jeunesse locale des écoles la présentation et la mise en place de plantations au “lac des
des Thorame avec conférence de presse au lac des Sagnes et Sagnes”. Les enfants ont pu faire des initiations à la récolte
en particulier la plantation d’arbres (50) adaptés au change- de végétaux pour de futurs herbiers. Apprendre à planter des
ment climatique. Cette action collective ouvre de nouvelles arbres avec les agents de l’ONF et leurs conseils pratiques   et
portes sur le domaine forestier. La forêt locale et nationale laisser leurs signatures. Mieux appréhender les actions in-
doit mettre en place de nouvelles idées, de nouvelles actions dispensables pour la sauvegarde de notre nature, le tout de
pour favoriser la gestion précise des espèces, la valorisation façon ludique.
de ces bois et une gestion plus judicieuse de ces coupes de
bois et l’entretien des forêts en tenant compte de l’exploita- Les pompiers leur ont expliqué le maniement de la lance, mo-
tion mécanique et ces contraintes.  ment très apprécié par la jeunesse, ils étaient tous impatients
d’ouvrir la vanne et propulser le jet dans la rivière.
Le projet mis en place sur le plan national et départemen-
tal reste très bénéfique pour la transition énergétique. Les Une matinée dont les enfants se souviendront et qu’ils pour-
partenaires, Enedis, ONF, les communes, Reforest’ Action sur ront partager encore longtemps avec la croissance de leur
le plan national proposent de planter 50 000 arbres. A Tho- arbre. Souhaitons que cette initiative de prise de conscience
rame Basse , c’est 2650 arbres qui ont été plantés ou vont sur l’utilité de la gestion sylvicole active trouve d’autres finan-
l’être .  Après les diverses vagues de sécheresse et autres cements pour ouvrir de nouveaux chemins sur la gestion de
intempéries, Enedis et Reforest’Action ont signé un partena- nos forêts locales avec un embellissement des espèces pour
riat en faveur du reboisement de parcelles sinistrées. Ils ont l’avenir plus ou moins proche.  
mis en place une réflexion sur le choix des espèces avec de Ch. Reboul
nouvelles variétés (Sapin de Céphalonie, Calocèdre, Erable à
feuille d’Obier Aulne à feuille en cœur …).

Dans le cadre d’une journée d’information, les acteurs ONF,


Commune, SDIS 04 ...et l’Enedis le financeur, mais aussi
la CCAPV, Le Département, la Région et leur représentant

Thorame Haute : Les pompiers animent le village


VTT Provence en partenariat avec les pompiers de Colmars et mandes de cette organisation. Le public était ravi de cette
de la commune de Thorame Haute organisaient une journée nouvelle animation au centre village. Philippe nous disait
d’animation autour du matériel ancien des pompiers.  toute sa satisfaction des propositions attractives et festives
tout au long de l’année sous l’égide de l’association VTT Pro-
Dès les 11 heures, les premières animations étaient propo- vence.   
sées au cœur du village. La fanfare de Digne-les-Bains don-
nait le tempo et le centre de secours en tenue de parade créait Ch. Reboul  
l’attractivité théâtrale avec la manipulation de leur matériel
ancien.  

12 heures c’est le moment de l’apéritif juste avant le repas au


bistrot de Pays. A 13h30 c’est le concert de la fanfare pour
réveiller le village. Et à 15 h on reprend les animations avec,
entre autres, la mise en place de la chaussette, outil pour les
glissades et l’évacuation des étages. Jeunes et moins jeunes se
sont essayés à la technique : fou rire assuré. Même Thierry, le
maire, se lancera pour l›aventure sous les hourras du public.

C’est toujours l’incontournable Marc Liboa qui reste aux com-

24
Verdon-information
Thorame Haute : Conférence avec les archéologues Florence Mocci,
Delphine Isoardi
Conférence le 1er octobre avec les archéologues Florence l’Ubaye. On rentre ensuite dans le vif du sujet avec l’apport de
Mocci, Delphine Isoardi sur la phase 3 de l’étude sur les terri- documentation de terrain (avec des images du sol et du ciel
toires des deux Thorame : l’association du Patrimoine Cultu- par le drone) et les explications précises et simples des deux
rel de Thorame Haute recevait les archéologues Florence archéologues agrémentées d’interventions de collègue du
Mocci, Delphine Isoardi (Centre Camille Jullian - CNRS - Aix- CNRS et quelques questions du public qui était invité à inte-
en-Provence) et leur équipe pour une riche conférence sur les ragir tout au long de la conférence. André Bresson, président
fouilles de terrain. de l’association culturelle de Thorame Basse, reviendra en fin
de séance sur l’attrait de ces restitutions, leur richesse, leur
Le programme de cette troisième restitution était sur le simplicité pour que tout le monde comprenne et remerciait
chantier de prospection-inventaire archéologique 2018-2019 chaleureusement tous les intervenant(e)s
à Thorame et aperçu des travaux de recherche en Haute-
Ubaye (Mercantour).  Le public avait bien répondu présent encore une fois. Les
échanges entre les archéologues ont été possibles tout au
Depuis deux ans, des opérations de prospections archéolo- long de la restitution. Cela a montré l’intérêt de l’histoire lo-
giques sont menées sur les deux Thorame, avec le soutien cale pour les habitants ainsi que la prise de conscience pour
des deux municipalités, des associations culturelles et du la sauvegarde des lieux historiques ainsi qu’une bonne com-
patrimoine de Thorame Basse et Thorame Haute avec la par- munication vers le public. Les scientifiques précisaient, une
ticipation financière entre autres du Service Régional de l’ar- nouvelle fois, qu’il est utile de limiter les pillages sauvages
chéologie PACA. Ces recherches fructueuses permettent de non autorisés. L’utilisation de détecteurs à métaux pour des
mieux appréhender l’évolution du territoire entre Antiquité recherches loisirs est d’ailleurs interdite et nuit fortement
et Moyen Age. Elles s’inscrivent dans le cadre plus large du à l’étude par les personnes référentes. Il est plus judicieux
programme de recherche autour de Senez et Castellane. lors de trouvailles spontanées d’avertir la commune qui fera
remonter l’information pour l’étude de l’objet, son éventuel
Paul Giraud, président de l’association de Thorame Haute
classement et exposition utile au plus grand nombre plutôt
ouvre la séance et remercie l’ensemble des personnes qui
que de rester dans un placard…
se sont investies dans ce projet remarquable pour les ter-
ritoires, les bénévoles, les associations, les communes, les  Tout se concluait par le verre de l’amitié et quelques prises
scientifiques pour mieux comprendre l’histoire des lieux et de contact. Certaines autres communes étaient bien sûr inté-
découvrir des richesses intellectuelles et matérielles insoup- ressées par le sujet. De toute évidence, le territoire a encore
çonnées. Il revenait ensuite sur l’actualité de son association, des informations à nous fournir sur son histoire à travers le
des documents étaient à disposition du public. temps.  Il faut juste coordonner le financement, la venue de
scientifiques l’implication des communes et des associations
Florence Mocci avant de rentrer dans les détails des trou-
culturelles avec des bénévoles actifs et très motivés.   (info :
vailles et des recherches minutieuses du terrain remerciait
pdf de l›association  de Thorame Haute) 
l’ensemble des participants (étudiants, stagiaires, béné-
voles…) et en particulier, les communes, la population, les  Christian Reboul
membres des deux associations culturelles qui étaient d’une
aide précieuse pour la localisation et faciliter les contacts.  

C’est ensuite en duo que les informations seront exposées par


Florence Mocci et Delphine Isoardi comme pour les autres
restitutions. Florence Mocci rappelle le riche programme de
cette restitution : le rappel historique, les méthodes de mise
en œuvre de la prospection inventaire 2018-2019, les résul-
tats des prospections avec les premières traces de la fréquen-
tation à la préhistoire, la protohistoire une période peu docu-
mentée, de nouveaux secteurs documentés pour l’antiquité,
les périodes médiévales et modernes, les perspectives 2020
et pour finir la comparaison avec la vallée Alpine voisine de

25
Verdon-information
Thorame Haute : Pressage de fruits
Fort du succès de la journée de pressage de fruits organisée
par l’association Demain le Haut Verdon en 2018 organisait
une nouvelle édition en 2019 avec le matériel roulant de l’as-
sociation “Les Fruits d’avenir” ( location ) bien connue sur le
territoire de la CCAPV. 

Le rendez-vous est fixé le samedi 19 octobre 2019 au groupe


scolaire de Thorame Haute à côté du jardin public.

Encore une fois, il ne fallait pas se déclarer trop tard, car le


carnet était plein. Des centaines de kg de fruits seront pres-
sés pour le plaisir des propriétaires et récolteurs et avec la
pressurisation pourront être conservés dans le temps.

Une belle initiative qui donne de nouvelles possibilités aux


fruits locaux pour toutes les qualités. C’est aussi des jour-
nées conviviales pour partager un travail collégial. Certaines
écoles du Val d’Allos ont pu participer, pour la plus grande
joie des enfants et des parents. 

 Ch. Reboul 

Trigance : Radio Verdon présente la rencontre autour du jardin


Radio Verdon et Annabel Chauvet nous permettent d’écouter détails qui font un potager productif et naturel.
l’émission du Parc Naturel du Verdon sur la rencontre pro-
posée à Trigance ce 27 octobre sur un atelier jardinage. Mais La matinée sera consacrée à la théorie (en salle). Ils y abor-
aussi sur les différentes idées qui permettent de mettre en deront la gestion des récoltes, les techniques de récolte et de
relations les actions collectives autour de ce thème du jardi- conservation des légumes et des semences, les principes de
nage sur territoire du Parc.   fécondation et techniques de contrôle de l’hybridation.

Le jardinage rassemble plus d’adeptes depuis quelques an- L’après-midi, ils iront au jardin pour aborder les engrais
nées, dans le monde urbain surtout. Le concept revient aussi verts, les principes de taille douce des arbres et arbustes,
dans les villages. On entend parler de jardin participatif, de les soins d’hiver pour les arbres. L’atelier sera consacré à
partage de connaissance, etc.  l’apprentissage des gestes de taille douce, à comment faire un
cataplasme et aux semis d’engrais verts.
Il est vrai que le jardin familial est resté pendant très long-
temps un espace recherché et cultivé au cœur de nos villages Ils parleront également de biodiversité (insectes auxiliaires
et puis la facilité de commercialisation et d’achat à fait aban- à attirer, plantes compagnes…), des rotations et associations
donner ce mode de culture. La prise de conscience de manger des cultures à mettre en place, des formes possibles de pota-
mieux, l’arrivée du bio, des circuits courts, des cultures sans gers, de la texture et de la structure de vos sols. 
produits chimiques relance une nouvelle prise de conscience https://soundcloud.com/christ-verdon/formation-au-jardin-
avec la recherche et le partage de ce savoir ancestral et les avec-le-pnrv
nouvelles techniques.

Le Parc du Verdon propose une journée d’échange et d’atelier


autour des activités au jardin. Les bons gestes et les petits

26
Verdon-information
Val d’Allos-Village : Inauguration d’une structure d›accueil.
A l›occasion de l’inauguration de la structure d’accueil pour ture, le matin ils reçoivent des cours de français et aide au
les Mineurs Non Accompagnés «Primo arrivant», située dans ménage, l’après-midi est consacré à la balade, la détente, le
la Maison Audemard à Allos, Daniel Margueritte, président football et en soirée : des jeux de sociétés, des jeux de cartes
de l’Association St Martin recevait : René Massette, président car il est important de les occuper.
du Conseil départemental des Alpes de Haute Provence, Ma-
rie-Annick Boizard, Maire d’Allos, Alberte Vallée Pour cela une équipe de 5
Conseillère départementale, Emmanuelle Lacour éducateurs, d’une respon-
présidente de l’Association l’Accueil. sable de service et une maî-
tresse de maison, les repas
Maison Audemard, propriété de l’Association sont confectionnés sur
St Martin, a toujours eu vocation à recevoir des place.
enfants orphelins, elle était gérée à l’époque par
des sœurs, aujourd’hui c’est une maison d’accueil Il faut savoir que la migra-
pour les Mineurs Non Accompagnés. tion de mineurs étrangers
en France date des années
Comme le rappelait René Massette «le départe- 90, en 2003 selon un rap-
ment investit énormément dans le social, accom- port de l’Inspection Géné-
pagner ces jeunes mineurs c’est avant tout un de- rale d’Aide à l’Enfance, 3100
voir»,  cette incitative proposée par l’Association mineurs étaient admis, au-
St Martin a trouvé écho auprès du département et de Marie- jourd’hui c’est 40.000 qui sont pris en charge.
Annick Boizard, maire d’Allos, qui s’est proposée instantané-
ment pour accueillir cette structure. A leur majorité, ils ne sont pas lâchés dans la nature : le dé-
partement a mis en place une structure qui leur vient en aide
Depuis le 1er juin 2019, date d’ouverture du service, 34 pour leur trouver un emploi ou les accompagner dans leur
jeunes provenant : du Mali,  de Côte d’Ivoire, du Sénégal, de nouvelle vie.
la Gambie, de la Guinée et du Bangladesh ont trouvé refuge
dans le village d’Allos. Silver Fox                                 

Aujourd’hui c’est 15 mineurs qui bénéficient de cette struc-  

Val d’Allos : Une deuxième édition de la fête de la randonnée du Haut


Verdon-Val d’Allos sous le signe de la bonne humeur
Pour la seconde année et pour fêter les 40 ans du Parc National compagnateur en montagne dans le Haut Verdon et surtout
du Mercantour, l’association Val d’Allos Sport Nature affiliée la soupe aux butternuts qui a accueilli pas moins d’une cin-
à la Fédération Française de Randonnée, a proposé de décou- quante de personnes.
vrir des coins de montagne emblématiques du Haut-Verdon
Val d’Allos au cœur même du Parc National du Mercantour.   L’association Val d’Allos Sport Nature vous attend pour la 3°
Edition lors du premier week-end d’octobre 2020 pour ran-
Samedi 5 octobre, une quinzaine de personnes ont découvert donner autrement ! 
les cabanes du Maître (1800m) à Colmars les Alpes, sur le
hameau de Clignon. Plus d’informations sur l’association, https://www.valdallos-
sportnature.fr/ ou valdallos-sportnature@orange.fr
Dimanche 6 octobre, une quinzaine de personnes sont par-
ties au cœur même du Parc National du Mercantour sur les
sentiers du Grand cheval de Bois (2838 m) et de la ronde
des lacs(2600 m).

Cette seconde édition a été marquée par une exposition


« Rando d’autrefois » pour découvrir ou redécouvrir les
équipements d’antan, organisée par la section patrimoine
– Vieux Boulons de l’association, une exposition photogra-
phique des sommets du Haut Verdon par Marc AYNIE, ac-

27
Verdon-information
Val de Chalvagne : Journée bleue
La commune de Val de Chalvagne a eu le plaisir de recevoir parapluie au blason de Val de Chalvagne pour les dames, une
les seniors des communes d’AMIRAT, BRIANCONNET, COL- casquette pour les messieurs).
LONGUES (A.M) et SAINT-PIERRE (AHP) et de VAL DE CHAL-
VAGNE dans le cadre de la semaine bleue. Après le repas, SERGE ARNAUD, « les dessous de scène »,
artiste de la commune a donné une représentation :« le café
Le nom de cette semaine bleue a évolué au long des années : des braconniers ».
de la « Journée des vieillards » à ses débuts, elle devint la « Se-
maine nationale des vieillards » puis la « Semaine nationale La pièce de théâtre terminée, les participants ont pu visiter
des personnes âgées et de leurs associations » pour s’établir, la salle d’exposition municipale située dans le château, ils ont
en 1977, à la « Semaine bleue ». Un nouveau titre accompa- pu admirer la magnifique cheminée en gypserie datant de
gné de ce slogan : « 365 jours pour agir, 7 jours pour le dire ».  1649, ainsi que les nombreuses poupées mises en exposition.
À chaque fois, un thème national est développé. Le thème de   Le conseil municipal, l’association le trèfle de Val de
cette année est « ensemble agissons pour une société respec- Chalvagne, les membres du CCAS et le maire ont sou-
tueuse de la planète » haité aux 145 participants de passer une bonne journée
 Le maire Christian GATTI a rappelé que cette journée a été dans la bonne humeur, et espéré que l’assemblée en garde un
initiée en 2006 dans notre secteur par la Commune d’AMI- agréable souvenir.
RAT (A.M.) et son maire Yvon MICHEL pour lequel il a de- L’année prochaine c’est la commune de Saint-Pierre qui orga-
mandé d’avoir une pensée. nisera cette fête pour nos seniors. Ch Gatti 
Le principal objet de cette journée est de permettre aux se-
niors de ces communes de se retrouver et de passer ensemble
une journée conviviale.

Les cinq communes sont proches, elles sont liées par une
histoire commune. Depuis des générations des liens se sont
créés, des mariages ont eu lieu, les racines des familles se
retrouvent dans nos villages.  Cette journée permet, en se
retrouvant, de resserrer ces liens.

Toute l’équipe qui a mitonné et servi ce repas a été félicitée.


Tous les élus présents le savent, c’est tout ce tissu associatif
qui fait notre richesse et sans lui il serait difficile et très com-
pliqué d’organiser les manifestations. Les bénévoles ont alors
été longuement applaudis.

Les aînés ont reçu des cadeaux (pots de miel, confiture, un

Val de Chavagne : Rénovation intérieure de l’église sainte-Delphine à


Castellet-saint-Cassien
Thierry DAVID, entreprise DECOSUD, avec l’aide bénévole peut le voir sur l’extrait du cadastre ci-joint (noté cloche).
d’Auguste GERACI a entièrement rénové l’église Sainte-Del- Également une porte datée de 1765, a été découverte. Le
phine de Castellet-Saint-Cassien. chemin de croix provient du couvent des Augustines à Nice, il
a été offert à l’ancien maire honoraire Mme Marie-Germaine
Toutes les menuiseries, murs, plafond, autel, confessionnal, LEON, lors de la démolition de ce couvent. 
fonds baptismaux, ont été repeints et le résultat obtenu est
magnifique.   De nombreux objets et tableaux sont inscrits à l’inventaire de
la REGION SUD-PACA.
Suite   à cette très belle restauration, nous avons consta-
té que le tabernacle était daté de 1659, comme la che- Tout l’intérieur, menuiseries, tabernacle, fonds baptismaux,
minée de l’appartement du premier étage du château. murs et plafonds sont magnifiquement décorés. Les bancs et
Le graphisme des chiffres a des formes similaires dans les la porte ont été revernis.
deux cartouches.  Comme cette église n’est pas portée au
cadastre napoléonien, on peut supposer que ce tabernacle Le coût total s’élève à la somme de 10 000 Euros entière-
est un réemploi d’un élément de l’ancienne chapelle seigneu- ment pris en charge par l’association le Trèfle de Val de
riale se trouvant à l’emplacement du cimetière comme on Chalvagne.

28
Verdon-information
Un grand merci à sa présidente Christiane IVALDI et toute
l’équipe du Trèfle pour cette très belle réalisation, sans ou-
blier Thierry et Auguste.  L’inauguration aura lieu le samedi 9
novembre 2019 à 10H30, en présence de M. Jacques RIGAUT
curé des paroisses Annot-Entrevaux.

CH Gatti 

Vauplane : Pose de flotteurs pour l’avifaune


Vendredi 27 septembre, la fédération départementale des prise d’André Blanc d’Argens qui sera choisie.
chasseurs des Alpes de Haute Provence en partenariat avec
l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, la CCAPV, M. Cyril GENIN, Fédération Départementale des Chas-
la mairie de Soleilhas et la Société de chasse de Soleihas avec seurs Des Alpes de Haute-Provence et M. Jean Pierre LAVO-
le financement de la Région, organisaient une journée pour CAT ONCFS étaient satisfaits de leur matinée d’installation
permettre la visibilité des câbles de téléskis sur le domaine et surtout du travail commun effectué avec les divers par-
skiable de Vauplane, afin de limiter les collisions avec l’avi- tenaires. D’autres actions sont d’ailleurs envisagées au mois
faune de montagne et l’espèce tétras-lyre en particulier. de mai avec un suivi aux champs pour les tétras-lyres et les
L’opération consiste à poser des flotteurs (grosses boules bartavelles avec l’observation sur le terrain de la parade de
rouges) sur le câble reliant les pylônes de téléski. Ils sont ins- séduction des volatiles.
tallés tous les 2 à 2,50 m sur la câblette qui relie les pylônes Ch. Reboul
des télésièges aux emplacements stratégiques utiles. La mise
en place a déjà été effectuée sur l’ensemble des stations du
département avec l’accord et les implications du service
d’entretien pour le choix des lieux d’implantations. Une car-
tographie a été installée par l’observatoire des galliformes de
montagne qui répertorie les différents emplacements d’appa-
reillages avec trois catégories de dangerosité.

Un choix collégial pour choisir une entreprise locale pour les


travaux acrobatiques de mise en place a été acté c’est l’entre-

29
Verdon-information
NOS INSTITUTIONS
CCAPV : Rentrée du conseil communautaire
Ce lundi 30 septembre 2019, les Conseillers Communautaires dis que les forfaits ESPACE LUMIERE CCAPV - JEUNE pour les
se sont rassemblés pour leur première séance depuis les va- plus âgés sont délivrés contre une participation financière
cances d’été.  fixée unitairement à 45€, grâce à une contribution complé-
mentaire de la Communauté de Communes à hauteur de 54€
La réunion a débuté à 17h30 et s’est déroulée dans une am- par forfait. 
biance sereine et efficace. 
L’an dernier, la décision de reconduction de ce dispositif prise
Les élus ont commencé par écouter attentivement puis inte- à l’unanimité du conseil communautaire a permis à près de
ragir avec les représentants syndicaux de la Direction Géné- 600 jeunes du territoire de bénéficier d’un accès facilité à
rale des Finances Publiques.  l’apprentissage et au plaisir de la pratique du ski alpin. 
Ces derniers étaient venus alerter les élus locaux sur les évo- Toutes les demandes seront centralisées par la CCAPV, par le
lutions attendues dans le fonctionnement de leurs services, et biais des dossiers d’inscription disponibles très bientôt. Ces
l’impact de telles évolutions et en particulier du démantèle- dossiers seront accessibles en ligne sur le site ccapv.fr, ou
ment des services publics sur le territoire de la CCAPV.  directement dans l’une de vos 5 antennes CCAPV. 
Les élus sont ensuite passés aux votes ; l’ensemble des déli- La prochaine réunion du Conseil Communautaire de la
bérations présentées à l’ordre du jour ont été validées par les CCAPV aura lieu en novembre 2019. Retrouvez l’ensemble des
élus présents.  délibérations et documents sur le site internet www.ccapv.fr
rubrique Conseil Communautaire. 
Parmi ces 25 délibérations, deux d’entre elles méritent sans
doute une mise en lumière spécifique.  Marie Dunesme CCAPV 
L’URBANISME 

Dans le domaine de l’urbanisme, les élus communautaires ont


en effet décidé de restituer aux Communes, au maximum de
ce que la loi autorise, l’application du « droit de préemption
urbain » (DPU). Cette délibération qui revient sur certains
transferts automatiques de compétences entre Communes
et intercommunalités démontre la volonté communautaire
de rechercher le maximum d’efficience et de conforter les
communes dans leurs prérogatives, en particulier leur rôle
d’aménageur. 

La CCAPV continuera à exercer ce « droit de préemption


urbain » uniquement sur les zones classées « Zones Econo-
miques » dont la loi NOTRe lui a transféré la compétence de
façon obligatoire. 

LE FORFAIT SKI 

Dans un tout autre registre, la convention de partenariat per-


mettant la mise en œuvre du très attendu forfait ski ‘ESPACE
LUMIERE CCAPV’ a été renouvelée. 

Depuis la saison 2017-2018, la CCAPV contracte en effet avec


Val d’Allos Loisirs Développement (VALD) des conventions
de partenariat qui permettent l’attribution de forfaits skis à
tarifs très préférentiels aux jeunes dont l’un des parents au
moins réside sur le territoire. 

Ces forfaits ESPACE LUMIERE CCAPV - ENFANT sont ainsi


édités gratuitement aux enfants âgés de moins de 11 ans, tan-

30
Verdon-information
CCAPV : Ligne ferroviaire du Chemin de Fer de Provence
Lors de la session de juin 2019 du conseil communau- au plus tôt.
taire, le Président a donné la parole à Mme BIZOT GASTAL-
DI, maire de la Palud sur Verdon, qui propose que soit adop- 2) une liaison ferroviaire entre Digne-les-Bains et Barrême
tée une motion concernant la ligne ferroviaire du Chemin de soit relancée avant les vacances d’été, afin que les usagers
Fer de Provence. En effet cela fait plusieurs mois que celle-ci bas-alpins, ainsi que les curistes et les touristes puissent
est coupée entre St André les Alpes et Digne les Bains. Cela apprécier le charme de la ligne du train des Pignes. ( motion
devient préoccupant pour les employés, les utilisateurs et le votée en juin 2019...)
territoire de la CCAPV. Le Bureau a validé cette motion et le 3) les salariés de l’entreprise, eux-mêmes affectés par la fer-
conseil communautaire a suivi l’avis du Bureau.  meture temporaire de la ligne, puissent continuer de travail-
Monsieur le Président,  ler au plus près de leur domicile. Ce train est indispensable
au quotidien pour tous les usagers, tout report à sa réactiva-
Depuis le dramatique accident du 20 février 2019 ayant coûté tion constitue une dégradation de vie pour les citoyens. La
la vie à un ouvrier qui intervenait dans le tunnel des Robines, fin du passage du train ne peut qu’engendrer une baisse de
aucun train ne circule plus entre Saint-André-les-Alpes et fréquentation des touristes et curistes, et altérer son impact
Digne-les-Bains sur la ligne des Chemins de fer de Provence. économique en faveur du territoire. 

Avec plus de 400 000 voyageurs par an, le train entre Nice Les élus de la Communauté de Communes Alpes Provence
et Digne-les-Bains, ville thermale, représente un enjeu ma- Verdon tiennent ainsi à exprimer leur attachement et leur
jeur touristique et de service public majeur pour les Alpes- intérêt pour cette ligne de Chemin de Fer dont ils souhaitent
de-Haute-Provence. Forte de ses compétences sur le trans- voir poursuivre les travaux de modernisation sur l’ensemble
port, le développement économique et le tourisme, la Région de l’itinéraire et du patrimoine nécessaire à son fonctionne-
Sud que vous présidez ne saurait se satisfaire de cette inter- ment.
ruption de service entre Saint-André-les-Alpes et Digne-les-
Bains, préjudiciable aux populations comme à la dynamique  Fernand Blanquet
touristique sur le haut de la ligne. Nous vous sollicitons donc
afin que :

1) la reprise des travaux de sécurisation de la ligne se fasse

31
Verdon-information
PNRV : Stage de restauration du bâti ancien pour les agents municipaux
Le Parc naturel régional du Verdon a pour mission de travail- apprécié ces 2 jours et sont en attente d’un stage de perfec-
ler sur la transmission des savoir-faire traditionnels mis en tionnement pour en
œuvre dans le bâti ancien. La semaine dernière, il a organisé connaître davantage. 
avec le Centre national de la fonction publique territoriale Cette action est ren-
des Alpes-de-Haute-Provence (CNFPT),deux jours de stage due possible grâce
qui ont eu lieu à la maison du Parc, sur un pigeonnier qui sert aux financements
de support de formation.  européens “Leader
Grand Verdon” et de
Le Parc n’en est pas à sa première expérience : après avoir la Région Sud - Pro-
proposé les techniques de la chaux, de la pierre sèche, c’est le v e nc e -A lp e s - C ô t e
moment d’aborder le plâtre. En effet, le gypse, présent dans la d’Azur.
nature, est un liant qui a été utilisé pour construire nos mai-
sons. Philippe Bertone, de l’entreprise « les ateliers du pay-
sage » et spécialiste du plâtre, a encadré les 10 agents venus
des communes de Castellane, Comps-sur-Artuby, Aiguines,
Bauduen, Saint-Laurent-du-Verdon et Aups. 

Ce stage leur a permis d’apprendre les bases pour mettre en


œuvre des enduits de plâtre en extérieur. Au contact quoti-
dien du patrimoine présent sur leur commune, les agents ont

PNRV : Nettoyons le Verdon


La mission du weekend : redonner aux Gorges du Ver- fin fond des gorges, ils ont dû être morcelés afin de pouvoir
don leur caractère sauvage. Depuis plusieurs mois, les en être extirpés. Le moment véritablement marquant de la
écogardes du Parc naturel régional du Verdon repèrent les journée cependant revient à l’enlèvement d’un vieux moteur
encombrants dans le fond des Gorges du Verdon (Grand site de 130 kilos qui a requis l’usage de cordes, de la force de 6
de France en projet). Plusieurs visites de terrain ont été effec- personnes et de plusieurs pauses pour leur permettre de
tuées avec Mountain Wilderness France. Ainsi, ce week-end reprendre leur souffle afin de l’acheminer jusqu’au bord de
du 28 et 29 septembre 2019, 30 participants ont extrait plus la route.
de 3,7 tonnes de déchets des sentiers du Blanc-Martel, de
l’Imbut et d’un secteur sur la colle de l’Olivier. Le deuxième groupe s’est rassemblé en début de journée près
du Point Sublime, lieu d’arrivée du populaire sentier de ran-
Connues pour leur beauté contrastant calcaire et eau tur- donnée « Blanc-Martel ». Ce sentier longe la rivière et mène à
quoise, les Gorges du Verdon attirent chaque année plus d’un son lit, en passant par un tunnel construit jadis par les quê-
million de visiteurs, de pratiquants d’activités telles l’esca- teurs d’or et d’autres minéraux précieux. Afin de faciliter
lade, l’eau vive, la randonnée, le vélo... En y regardant de près l’accès au canyon et le transport des minéraux, des rails pour
cependant, on découvre au fond de ces Gorges des encom- un wagon minier furent anciennement installés à cet endroit.
brants : non seulement des morceaux de plastique variés Lorsque les mineurs se rendirent compte de l’absence de mé-
laissés ou charriés par les crues, mais aussi des pneus, des taux précieux, ces rails devinrent inutiles. Plusieurs années
conduits et barres de fer restant de travaux de construction.  plus tard, les élus locaux décidèrent d’y construire un barrage
hydroélectrique, redonnant ainsi un second usage aux rails.
Le Parc du Verdon -dans le cadre du programme de la Région Cependant, la population locale se mobilisa contre le projet,
Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur «zéro déchet plastique en et le fit annuler. Depuis, les rails et le wagon miniers sont res-
Méditerranée» - a fait appel à Mountain Wilderness pour ex- tés sur place, abandonnés dans les Gorges. Des tentatives de
traire ces déchets dans cette zone très escarpée. leur utilisation à des fins éducatives ont également été aban-
données, dû à leur aspect rouillé et leur solidité déclinante. 
Forte de son expérience dans l’organisation de chantiers
d’enlèvement d’installations obsolètes de type industrielle, Grâce au travail des bénévoles qui les ont transportés jusqu’au
touristique, agricole et militaire, l’association Mountain parking, la journée de samedi marqua donc la fin de la longue
Wilderness aux côtés du Parc du Verdon, a coordonné sur histoire de ces rails et de leur wagon. Un pneu de tracteur
la durée du week-end, cette opération répartie sur 3 sites. gisant sur un sentier voisin a aussi été évacué et hissé jusque
Durant ce 55e chantier pour Mountain Wilderness France, 30 dans la benne du camion à l’aide de cordes. Tous les déchets
bénévoles se sont mobilisés pour redonner aux Gorges seront évacués et triés grâce à l’aide de la Communauté de
leur caractère sauvage.  communes Alpes Provence Verdon – sources de lumière,
partenaire du projet. 
Samedi 28 septembre
La journée s’est terminée autour d’un repas commun bien
L’équipe s’est divisée en deux groupes. Le premier a passé la
mérité.
journée à proximité de la Colle de l’olivier et a extrait entre
autres les restes d’une voiture et de tonneaux en fer. Situés au Dimanche 29 septembre 
32
Verdon-information
Tous les bénévoles se sont rassemblés au lieu-dit « Des Ca- présence laisse donc à espérer que les mentalités changent
valiers ». Deux équipes ont à nouveau été formées en vue de vers une plus grande sensibilisation à la conservation de ce
deux missions différentes. La première est restée près du lieu magnifique site naturel. 
de départ pour rassembler des quantités impressionnantes
de déchets divers. La deuxième a descendu les 300 mètres sé- Grâce à tous les participants, l’opération du Parc intitulée
parant le parking de la rivière pour y ramasser des pneus, des « Nettoyons les Gorges du Verdon » a été un succès. Et la vue
conduits et autres bidons. Parmi les plus belles trouvailles des falaises dans le soleil de l’automne a récompensé leurs
de la journée : des pneus de voiture et de tracteur, des pare- efforts. 
chocs, un attirail de camping (tente et matelas), une boîte de Contacts au Parc naturel régional du Verdon :
conserve datant de 1985. 
Antoine Prioul, coordinateur des écogardes – aprioul@parc-
Au total, 3 tonnes d’objets abandonnés ont été empilés et duverdon.fr  
préparés à leur évacuation du site, planifiée le lundi 30 sep-
tembre par la Communauté de communes Lacs et gorges du Marlène Economidès, chargée de communication - mecono-
Verdon, partenaire du projet. Les travaux ont pris fin vers mides@parcduverdon.fr 
17h.
Maison du Parc – Domaine de Valx – 04 360 Moustiers-Sainte-
  Marie - 04 92 74 68 00 www.parcduverdon.
La particularité de cette opération de ramassage réside dans
le fait que les déchets collectés dans le Verdon ne sont pas des
aménagements abandonnés, mais en majeure partie attri-
buables à des activités locales et touristiques passées. Leur

33
Verdon-information
La fête des morts

Pieter Bruegel—Le triomphe de la mort Marianne Stokes—La jeune fille et la mort


Diego Rivera—La Catrina

"Veni, vidi, vici", Victor Hugo La mort des amants, Charles Baudelaire

J'ai bien assez vécu, puisque dans mes douleurs Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Je marche, sans trouver de bras qui me secourent,
Puisque je ris à peine aux enfants qui m'entourent, Des divans profonds comme des tombeaux,
Puisque je ne suis plus réjoui par les fleurs ;
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Puisqu'au printemps, quand Dieu met la nature en fête,
J'assiste, esprit sans joie, à ce splendide amour ;
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.
Puisque je suis à l'heure où l'homme fuit le jour,
Hélas ! et sent de tout la tristesse secrète ;
Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,

Puisque l'espoir serein dans mon âme est vaincu ;


Puisqu'en cette saison des parfums et des roses, Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux,
Ô ma fille ! j'aspire à l'ombre où tu reposes,
Puisque mon cœur est mort, j'ai bien assez vécu. Qui réfléchiront leurs doubles lumières

Je n'ai pas refusé ma tâche sur la terre. Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Mon sillon ? Le voilà. Ma gerbe ? La voici.
J'ai vécu souriant, toujours plus adouci, Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Debout, mais incliné du côté du mystère.
Nous échangerons un éclair unique,
J'ai fait ce que j'ai pu ; j'ai servi, j'ai veillé,
Et j'ai vu bien souvent qu'on riait de ma peine. Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux ;
Je me suis étonné d'être un objet de haine,
Ayant beaucoup souffert et beaucoup travaillé. Et plus tard un Ange, entrouvrant les portes,

Dans ce bagne terrestre où ne s'ouvre aucune aile, Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Sans me plaindre, saignant, et tombant sur les mains,
Morne, épuisé, raillé par les forçats humains,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.
J'ai porté mon chaînon de la chaîne éternelle.

Maintenant, mon regard ne s'ouvre qu'à demi ;


Je ne me tourne plus même quand on me nomme ;
Je suis plein de stupeur et d'ennui, comme un homme
Qui se lève avant l'aube et qui n'a pas dormi.

Je ne daigne plus même, en ma sombre paresse,


Répondre à l'envieux dont la bouche me nuit.
Ô Seigneur, ! ouvrez-moi les portes de la nuit,
Afin que je m'en aille et que je disparaisse !

La vie et la mort—Gustav
Klimt

La page poésie d’Odile—31 octobre/1er novembre Diego Rivera—Le jour des morts

34
Verdon-information
La page poésie d’Odile : Le jour des morts
La fête des morts au Mexique est plus joyeuse que chez nous !
Elle se rapproche plus d’Halloween que de la fête de Tous-
saint ! Elle est représentée par des têtes de morts peintes
très colorées. Catrina est un personnage de la culture mexi-
caine sous la forme d’un squelette habillé en femme avec un
grand chapeau. Diego Rivera (début du XXe siècle), a repris
Crânes dé-
ce personnage qui avait déjà revêtu de nombreux aspects, et
corés pour
qui est devenu une figure emblématique de la fête des morts
la fête des
mexicaine. Diego Rivera, peintre de fresques également très
morts au
colorées, était le mari de la célèbre peintre paralytique,
Mexique
Frida Khalo, dont je vous ai déjà parlé. Un petit mot aussi de
Marianne Stokes, peintre autrichienne mariée à un peintre
anglais, je l’ai découverte avec ce tableau. Au cours de sa car-
rière elle puise ses sources d›inspiration de plus en plus sou-
vent dans les sujets médiévaux, religieux et mythologiques. Marianne
Son œuvre témoigne alors de l›influence des préraphaélites Stokes – La Vierge à l’enfant- Une
et de l›Art nouveau. Pour ma part j’ai été impressionnée par douceur ineffable du visage et une
la délicatesse et la finesses des visages. expression d’étonnement chez le
nouveau-né. Une magnifique Ma-
Quant aux poèmes, je les ai choisis non pas pour leurs res- done.
semblances mais pour leurs différences face au thème de la
mort. Chez l’un c’est noir, l’autre coloré, l’un est macabre et
triste, l’autre joyeux et plein d’espoir. Ce sont pourtant tous
deux des romantiques et comme chacun sait la mort est un de
leur sujet préféré. Observez le champ lexical du poème de Vic-
tor Hugo, c’est celui du désespoir, (« tristesse, ombre, mort,
peine, saignant, bagne terrestre » etc. ) le champ lexical du
poème de Baudelaire est un chant d’espoir, de vie éternelle
d’amour et de paradis.(« Cieux plus beaux, lumières, rose,
ranimer, joyeux ») Seul le vers : « Comme un long sanglot, tout
chargé d’adieux » évoque vraiment la mort. Notez aussi dans
le poème de Baudelaire évoquant la lumière et la couleur.

35
Verdon-information

Office de Tourisme de St André les On trouve aussi sur le site :


Alpes Place Marcel Pastorelli
04170 Saint André les Alpes
Tél. 04 92 89 02 39 La rubrique d’ Offres d’emplois EREF St André les Alpes
Fax. 04 92 89 19 23

www.colmarslesalpes-verdontourisme.
com L’agenda des animations partagées mis sur les sites :
info@ot-st-andre-les-alpes.fr www.verdon-info.net et www.affiches.verdon.info
Office de Tourisme de Castellane

Gorges du Verdon Rue Nationale La page des vidéos (www.verdon-info.fr/videos)


04120 CASTELLANE
www.castellane-verdontourisme.com
Informations , permanences, services publics qui ont pu
mail: office@castellane.org être partagés
Tel: 04 92 83 61 14

Office de Tourisme du Val d’Allos


Le Village 04260 Allos Des informations sur les projections du Cinéma de Pays
Tel :04 92 83 02 81
Val d’Allos le Foux
Tel :04 92 83 80 70 Et près de 5000 articles répartis sur les 47 rubriques
http://www.valdallos.com

Office de Tourisme d’Annot

Les coordonnées

Office de tourisme
Place du Germe

04240 ANNOT
Tél. 04 92 83 23 03
email - tourisme@annot.com
www.annot-tourisme.com

La communication locale a besoin de dynamisme et de partage, c’est un fait .J’essaie d’apporter avec les
collaborations un peu d’eau au moulin . Cependant il ya encore beaucoup de travail et besoin de personnes motivées
pour faire suivre toute cette belle actualité. De plus le travail partagé est bien plus rigolo, à plusieurs les solutions
peuvent voir le jour bien plus rapidement . Il faut juste que chacun joue vraiment le jeu. En fait chaque probléme a sa
solution il faut juste la chercher sur la bonne route.

36