Vous êtes sur la page 1sur 35

COMMENT

INTERPRÉTER VOS RÊVES ?







Par
Pasteur Gregory Toussaint










Comment interpréter vos rêves @ 2018
Une publication de :
Pastor G Library LLC.
Situe au 990 NE 125th Street, Suite 200, Miami, 33161
Tel: 305.899.0101
E-mail : pastorgslibrary@gmail.com
www.tabernacleofglory.net
Copyright © 2018 par Gregory Toussaint
Tous droits réservés
TABLE DES MATIERES
COMMENT INTERPRÉTER VOS RÊVES ?



-3-
CHAPITRE 1
LE POURQUOI DES RÊVES


-12-
CHAPITRE 2
7 CHOSES QUE DIEU
FERA DANS VOS RÊVES


-25-
CHAPITRE 3
12 PRINCIPES BIBLIQUES
POUR BIEN INTERPRÉTER VOS RÊVES
CHAPITRE 1

LE POURQUOI DES RÊVES


Dieu parle cependant, tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et l'on n'y prend
point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les
hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur
couche. Alors il leur donne des avertissements et met le sceau à ses instructions,
afin de détourner l'homme du mal et de le préserver de l'orgueil, afin de garantir
son âme de la fosse Et sa vie des coups du glaive (Job 33:14-18).

Cet enseignement intitulé « Comment Interpréter Vos Rêves? » vise à démontrer
l’importance des rêves. Il s’agit de montrer pourquoi Dieu utilise les rêves, les
visions, les songes pour communiquer aux hommes et pourquoi il faut prendre
ces choses au sérieux. Nous verrons également comment interpréter les rêves à
la lumière de la Bible.

Commençons d’abord par établir cette vérité : Dieu parle à travers des rêves. Job
33:14 déclare : « Dieu parle cependant, tantôt d'une manière, tantôt d'une autre
». Cela signifie quoi ? Que Dieu a différentes façons de parler. Il ne parle pas
toujours de la même manière. Il parle par des songes et des visions nocturnes, dit
Job. Le seul problème est qu’on n’y prend point garde. Il nous arrive des fois de
traverser certaines situations et nous reprochons à Dieu de s’être tu. Toutefois
Dieu nous parle, et on n’y prête guère attention.

Un prophète de l’Ancien Testament entendait la voix divine de deux façons.
D’abord Dieu pouvait lui parler de manière audible. Il entendait alors une voix.
J’avais il y a quelques années prodigué un enseignement intitulé « Comment
entendre la voix de Dieu ». Avant de comprendre les rêves, il faut savoir
premièrement pouvoir entendre la voix divine. Dieu pouvait soit faire entendre
sa voix soit montrer des images au prophète. Si je devais rebaptiser cette étude
(Comment Interpréter Vos Rêves ?), je la renommerais « Comment voir la voix
de Dieu ». Les prophètes étaient aussi appelés des voyants. Ils pouvaient non
seulement entendre mais aussi voir la voix de Dieu. Le plus souvent, lorsque
Dieu n’utilise pas des paroles, il s’exprime à travers des images. Souvent, nous
attendons un mot de la part de Dieu, mais il nous accorde plutôt des rêves.

Lorsque Dieu nous fait entendre sa voix, ce murmure doux et léger, les rêves
peuvent devenir moins nombreux. En l’absence de ce murmure, les rêves
peuvent se multiplier. Lorsque Dieu fait silence dans nos épreuves, nos
difficultés et nos problèmes, c’est parce qu’il s’exprime autrement, notamment à
travers nos rêves. C’est pour cela qu’il faut être attentif à ces choses.

Pourquoi Dieu nous parle-t-il à travers les rêves ? Il y a trois raisons à cela :

1) La nuit est un temps de tranquillité
Il existe trois raisons pour lesquelles Dieu choisit de nous parler dans nos rêves.
La première est celle-ci : la nuit est le moment où nous avons le plus de
tranquillité. Le vrai moment de calme profond que nous ayons est pendant notre
sommeil. Le plus souvent Dieu parle dans un murmure doux et léger. S’il y a des
distractions autour de nous, il nous est difficile d’entendre la voix divine. La
seule fois où nous n’avons aucune forme de distraction autour de nous, que ce
soit externe ou interne, le seul moment où nous sommes vraiment tranquilles,
c’est au cours de notre sommeil. La nuit est souvent le seul moment où Dieu
peut nous parler seul à seul. La Bible dit que Dieu nous parle quand nous
sommes livrés à un profond sommeil. Les spécialistes divisent le sommeil en
plusieurs phases. La première phase dure entre 5 et 10 minutes lorsqu’on se
couche et qu’on se prépare à dormir. La deuxième phase est le sommeil lent et
léger. A cette phase, on peut avoir des visions. Les deux moments où l’on a
généralement des visions, c’est au coucher et au réveil. Lorsqu’on commence à
dormir, notre esprit entre en contact avec le monde spirituel et envoie les
premières images à notre cerveau qui est encore éveillé. Ce sont des visions. La
même chose peut se produire au réveil. La troisième phase est le sommeil
profond. Lorsqu’on est plongé dans un profond sommeil, notre cerveau est
endormi mais notre esprit reste éveillé et reçoit des choses de Dieu. Pendant que
nous sommes inconscients, le ciel télécharge des images, des sons, des mystères,
des secrets dans notre esprit. Dieu télécharge ces choses dans notre esprit et c’est
ce qui explique nos rêves.

Donc Dieu choisit de nous parler la nuit car c’est un moment de silence. Les
distractions y sont peu nombreuses. Les distractions peuvent être externes ou
internes. Parfois, ce ne sont pas les bruits extérieurs (voix humaines, radio, TV,
téléphone etc) qui couvrent la voix divine mais les bruits intérieurs. Nos pensées
vagabondent, nous entendons notre propre voix, notre raisonnement, dans notre
tête. Lorsque nous dormons profondément, même les distractions internes
disparaissent. L’homme est un être tripartite, corps, âme et esprit. Quand arrive
le soir, les deux premières parties s’endorment et la troisième reste éveillée.
Votre corps et votre âme peuvent sommeiller, mais votre esprit reste éveillé le
jour comme la nuit. Quand le corps s’endort, les distractions externes cessent.
Quand l’âme s’endort, c’est l’intellect, la volonté et les émotions qui
sommeillent. Il est important que l’intellect se repose. Si votre intellect ne se
repose pas la nuit, vous vous réveillerez fatigué le lendemain. Cependant, il
existe une partie de nous qui est l’esprit et qui ne repose pas. Rappelez-vous,
l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. La partie de l’homme
détenant l’image divine est son esprit. Dieu est esprit, dit la Bible (Jean 4 :24), et
Dieu ne sommeille ni ne dort (Psaumes 121 :4). Puisque l’Esprit de Dieu ne
sommeille ni ne dort, notre esprit créé à l’image de Dieu fait de même. Nous
pouvons passer une bonne nuit de sommeil alors que notre esprit a passé toute la
nuit dans l’adoration devant le trône Dieu.

Dieu choisit de nous parler dans notre sommeil car c’est l’un des rares moments
où il a accès à notre esprit. Des fois, il essaie de nous parler durant le jour, mais
notre intellect, notre raisonnement, lui résiste. La nuit, Dieu peut aussi
contourner plus facilement nos mécanismes de défense. En psychologie, les
mécanismes de défense sont des procédés psychiques que nous utilisons pour
bloquer certaines idées ou pour refuser de faire ou de croire certaines choses. On
parle parfois de projection, de dénégation, d’introjection, de déni de la réalité
etc. Nous utilisons souvent ces mécanismes psychiques pour nous opposer à la
voix de Dieu, pour lui résister lorsqu’il nous parle, pour raisonner avec lui.
Parfois nous utilisons même des versets bibliques pour nous opposer à Dieu.
Donc il doit attendre la nuit quand notre intellect est moins enclin à lui résister.
Alors Dieu peut plus facilement déposer sa Parole, ses révélations, ses
instructions dans notre esprit.

2) Dieu nous avertit et nous instruit
Dans Job 33 :15-16, nous lisons que « Dieu parle par des songes, par des visions
nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont
endormis sur leur couche. Alors il leur donne des avertissements et met le sceau
à ses instructions. » Dieu avertit les hommes durant la nuit et scelle ses
instructions. Dans l’Antiquité on apposait des sceaux sur des documents (des
parchemins, des rouleaux) afin de les garder soigneusement fermées. Il fallait
briser les sceaux pour ouvrir le document. Chaque rêve que l’Eternel accorde est
une instruction scellée. C’est pour cela qu’il faut demander à Dieu la
signification de vos rêves car il y cache certaines instructions. Il faut demander à
Dieu la signification de votre rêve afin de découvrir l’instruction qu’il y a
cachée.

Il est important de décoder les rêves que Dieu nous accorde. Ne pas le faire peut
apporter malheur. Une fois je jeûnais à l’église en compagnie d’autres pasteurs.
A la fin du jeûne, j’ai eu un rêve bizarre. J’ai vu un âne se dévorer le dos à un
point tel que son épine dorsale apparaissait. Perplexe, j’ai raconté le rêve à Eddy
Gervais, un ami pasteur. Il me répond que l’âne que j’ai vu se réfère à l’Eglise
qui porte Jésus-Christ sur son dos aujourd’hui, tout comme cet ânon qui portait
le Maitre lorsqu’il entrait triomphalement à Jérusalem. Donc l’Eglise de Jésus-
Christ dévore son propre dos. Pasteur Eddy m’avait donné cette explication du
rêve et Dieu l’avait tout de suite confirmée dans mon esprit. Cependant, je ne
savais pas encore à quelle situation appliquer ce songe. La même semaine, un
grand évangéliste américain était impliqué dans un scandale et j’avais tout de
suite attribué mon rêve à cette affaire. Je me suis dit alors que l’Eglise
universelle s’autodétruisait par les scandales, les calomnies et les commérages
de toutes sortes. Quelques semaines plus tard, je devais aller prêcher dans une
église à Orlando. J’ai cru que Dieu voulait que je parle du fléau qu’est le
commérage à cette assemblée. Cependant, arrivé là-bas, j’ai perdu tout intérêt
pour le sujet et je n’en ai finalement rien dit. Sept jours plus tard, j’ai rêvé d’une
couleuvre en pleine gestation qui s’apprêtait à infester ma maison de ses
rejetons. Intuitivement, j’ai su que si ce reptile se reproduisait, la maison serait
condamnée (en passant, dans vos rêves vous avez la connaissance intuitive).
Alors dans mon rêve j’ai demandé à ma femme de m’aider à chasser la bête.
Alors on a versé un liquide sur la tête de l’animal qui en est mort, puis on a
traîné la couleuvre au dehors et on l’a enterré. Je me suis réveillé en sursaut et
j’ai vu apparaître devant moi le mot « commérage ». Automatiquement, j’ai su
que cette révélation était pour le Tabernacle de Gloire. J’ai eu ce songe un mardi,
mercredi soir j’ai annoncé à l’église que nous allions entamer une étude biblique
sur le commérage. Dieu m’avait accordé deux rêves dans l’espace de 7 jours, il
m’avait révélé qu’il existait un problème de commérage à l’église et que je
devais l’adresser. C’est alors que j’ai découvert qu’il se colportait des ragots à
mon sujet au sein de l’assemblée. Lorsque j’ai confronté la personne à l’origine
de ces ragots, elle ne put me donner aucune explication valable, car la rumeur
qu’elle faisait courir à mon sujet était totalement fausse. Trois jours plus tard,
cette même personne est venue me dire que le Saint-Esprit lui a ordonné de
quitter l’église. Dieu a permis que je mette un terme à ce commérage dès les
premiers moments de son éclosion, car si cette « couleuvre » s’était reproduite,
cela aurait gravement affecté mon ministère.

Dieu m’avait accordé deux rêves en l’espace de 7 jours au sujet du commérage à
l’église parce qu’il y avait une urgence. Il me fallait agir promptement. Dieu
avait accordé deux rêves au Pharaon en l’espace d’une nuit parce qu’une grande
famine allait s’abattre sur l’Egypte et le Pharaon devait prendre des mesures
célères pour sauver son royaume. Si je n’avais pas rapidement décodé les rêves
que Dieu m’avait accordés, et pris les mesures nécessaires, l’ennemi aurait le
champ libre pour agir à sa guise.

3) Les rêves nous libèrent des contraintes spatio-temporelles
L’une des raisons pour lesquelles Dieu s’adresse à nous dans nos rêves est celle-
ci : les rêves nous libèrent des contraintes du temps et de l’espace. Tout être
humain vivant dans le monde physique est limité dans le temps et dans l’espace.
Par exemple, si aujourd’hui est le 29 mars, il m’est impossible de reculer au 28
mars ni d’avancer au 30 mars. Je suis bloqué dans le moment présent. Je ne peux
ni retourner dans le passé ni faire un bond dans le futur. L’homme est ainsi
emprisonné dans l’espace. Si je suis à Miami, cela signifie que je ne suis pas en
Haïti, ni à New-York, ni à Madrid. Je ne puis être que dans un seul endroit en
même temps. La seule activité qui permet à l’homme de s’affranchir des
contraintes du temps et de l’espace, c’est lorsqu’il est en train de rêver.

L’homme est prisonnier du temps et de l’espace dans sa vie quotidienne.
Cependant un rêve peut vous permettre de revisiter votre enfance. Si vos parents
avaient accompli des rituels vaudous pour vous « protéger » ou vous consacrer à
des esprits maléfiques, vous pouvez voir cela en rêve. Vous ne pouvez pas
retourner dans le passé en temps réel, mais dans un rêve Dieu peut vous ramener
20 ans en arrière pour vous faire, par exemple, vomir une mixture qu’on vous
avait forcé à boire. Dans un rêve, Dieu peut aussi vous faire voyager dans votre
futur et vous montrer ce que vous serez dans 30 ans. Joseph avait eu un aperçu
de son avenir dans un rêve. Dieu lui avait montré ce qu’il deviendrait dans le
futur. Certaines fois, Dieu veut nous révéler des choses qui vont arriver et il se
sert des rêves où les limites spatio-temporelles n’existent pas. Étant limités par
les contraintes du temps et de l’espace, nous ne pouvons faire certaines
expériences en temps réel comme celle de voyager dans le temps. Mais en rêve
c’est possible. En rêve, on n’a qu’à imaginer qu’on se trouve en Afrique, en
France ou en Haïti et on y est immédiatement. Les lois de la physique semblent
ne pas s’appliquer dans le monde onirique. Par exemple, la pesanteur semble ne
pas exister. En rêve, s’il vous prend l’idée de vous envoler, avec ou sans ailes,
vous vous envolez. Quand on rêve, on est projeté dans le monde spirituel, et un
esprit n’est pas limité par les contraintes du temps et de l’espace. Certaines fois
Dieu doit vous amener à cette dimension pour vous communiquer des mystères
qui exigent que vous soyez affranchis des barrières spatio-temporelles.

L’utilisation des images
Non seulement Dieu nous parle à travers les rêves, mais il y utilise aussi des
images. Un rêve est une succession d’images. Pour comprendre l’importance des
images, je vais vous lire un extrait d’un livre, et vous me direz si vous y avez
compris quelque chose. Voilà :

«Il n'est pas douteux que toutes nos connaissances ne commencent avec
l'expérience ; car par quoi la faculté de connaître serait-elle appelée à s'exercer,
si elle ne l'était point par des objets qui frappent nos sens et qui, d'un côté,
produisent d'eux-mêmes des représentations, et, de l'autre, excitent notre activité
intellectuelle à les comparer, à les unir ou à les séparer, et à mettre ainsi en
œuvre la matière brute des impressions sensibles pour en former cette
connaissance des objets qui s'appelle l'expérience ? »

Je viens de vous lire un extrait de l’introduction de « Critique de la Raison
Pure », du philosophe allemand Emmanuel Kant. Y avez-vous compris quelque
chose ? Voyez-vous comment le jargon philosophique est très hermétique, très
obscur ? N’êtes-vous pas heureux que Dieu n’ait pas utilisé un tel langage pour
nous parler ? La plupart d’entre nous ne comprenons rien à Kant, mais lorsque le
psalmiste David déclare : « L’Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien, il
me conduit dans les sentiers de la justice, il me dirige près des eaux paisibles, il
restaure mon âme », nous comprenons parfaitement. Quelle différence y a-t-il
entre Kant et David ? L’utilisation des images ! Je me souviens de la première
fois que j’avais lu l’introduction de Critique de la Raison Pure, je n’y avais rien
compris. J’étais alors à l’Université de Salamanque en Espagne et j’étais allé
trouver mon professeur de philosophie pour lui demander de m’éclairer.
L’Université de Salamanque est l’un des plus grands centres universitaires au
monde et beaucoup de philosophes sont passés par là. De plus, mon professeur
enseignait la philosophie depuis vingt ans. C’était donc un expert en la matière.
J’ai dit au professeur, un agrégé de philosophie, que je n’avais compris au
premier paragraphe de la Critique de la raison pure, et il me regarda droit dans
les yeux et me dit : Je n’y comprends rien moi non plus ! Alors je me suis dit que
peut-être même Emmanuel Kant n’avait rien compris de ce qu’il écrivait.

Tous les termes utilisés par Kant sont très abstraits. Ce sont des concepts pour la
plupart. Ils n’évoquent aucune image qu’on pourrait identifier. Mais lorsque je
dis « L’Eternel est mon berger, il me fait reposer dans de verts pâturages, il me
dirige près des eaux paisibles », on peut voir l’image du berger, on perçoit la
verdure, on peut entendre l’eau qui ruisselle. Pourquoi Dieu se sert des images ?
Parce que les images sont beaucoup plus faciles à comprendre que toute autre
chose. Les images parlent à tous, aux enfants et aux adultes, aux personnes très
éduquées et aux moins éduquées. L’image est un langage universel. C’est le
premier langage de l’humanité. Dans les panneaux de circulation, par exemple,
on se sert d’images au lieu de mots. C’est pourquoi la Bible est un livre très
imagé. Qu’il s’agisse d’une histoire, d’une parabole ou d’un proverbe, la Bible
se sert d’images. De même, Dieu se sert d’images dans les rêves parce qu’il est
plus facile de vous atteindre par ce moyen. Les images sont également plus
faciles à mémoriser.

Des images énigmatiques
Dieu utilise des images pour nous parler en rêve ; cependant certaines images
sont énigmatiques. Elles ne sont pas évidentes. Leur sens nous est caché. Dans
Matthieu 13 :10-13, les disciples ont demandé à Jésus pourquoi il parlait en
parabole ? A noter qu’un rêve est une parabole de nuit. De la même façon que
Jésus racontait des histoires en parabole, lorsque vous dormez Dieu vous accorde
des paraboles. Ceci pour deux raisons. La première : une parabole voile et
dévoile en même temps. Jésus utilisait des paraboles pour voiler sa pensée aux
pharisiens et dévoiler les secrets de Dieu aux disciples. Une parabole voile ou
dévoile, tout dépend de la condition de votre cœur. Par exemple, lorsque vous
utilisez un dicton, certains comprennent et d’autres non. Si par exemple face à
une situation donnée, vous dites « On récolte ce qu’on sème », ceux qui ignorent
tout de la situation ne sauront pas de quoi vous parlez. Jésus dit à ses disciples
dans Matthieu 13 :10-13 qu’il leur a été donné de connaître les mystères du
royaume ; toutefois ses mystères ont été cachés aux pharisiens. Lorsque Dieu
parle en parabole, si votre cœur est droit, vous en comprendrez le sens caché ;
sinon la parabole restera une image, une anecdote, voire une énigme.

Maintenant il est important de noter ceci : que vous compreniez l’image
énigmatique ou non, vous en êtes le seul responsable. La parabole que vous ne
comprenez pas peut devenir un jugement contre vous. A remarquer que Jésus
n’avait pas commencé à enseigner par des paraboles. Il a commencé avec les
paraboles à partir de Matthieu 13 et depuis lors il n’a pas arrêté. Dans Matthieu
12, après que Jésus ait accompli un miracle, les pharisiens déclarèrent que c’est
par Belzébuth qu’il avait accompli ce miracle. C’est alors que Jésus s’était mis à
enseigner en parabole. Avant il parlait clairement à tout le monde, mais les
incrédules l’ont rejeté et l’ont insulté, alors Jésus s’est servi des paraboles.

Les paraboles peuvent être un acte de clémence ou de jugement. La nuit, lorsque
Dieu vous adresse en parabole, cela peut être un acte de clémence ou de
jugement dépendamment de la condition de votre cœur. Imaginons par exemple
que vous mourriez aujourd’hui dans un accident de voiture, vous arrivez au ciel
et vous rencontrez Dieu. La première question que vous lui posez est :
« Seigneur, pourquoi m’as-tu laissé mourir dans cet accident ? » Dieu
répliquera : « Qu’as-tu fait des rêves que je t’avais envoyé ? » Si vous dites que
vous n’aviez pas compris ces rêves, Dieu vous reprochera alors de ne pas avoir
cherché à comprendre.

S’il vous arrive d’avoir un rêve dont vous ne pouvez comprendre le sens, il faut
aller trouver le Seigneur et lui en demander la signification. Car à l’intérieur
d’un rêve, Dieu cache parfois certaines instructions salvatrices. Dieu vous parle
dans des rêves et si vous ne cherchez pas à comprendre ce qu’il essaie de vous
dire, vous en serez le seul responsable. Un jour, Dieu vous dira : « Je t’avais
prévenu, mais tu n’avais pas eu à cœur de chercher à comprendre ». Je prie que
Dieu ouvre votre intelligence afin de comprendre cet enseignement sur les rêves,
et que vous ayez la diligence de chercher à comprendre ce que Dieu vous
communique lorsque vous dormez. Je prie que vous soyez sensible à la voix de
Dieu.
CHAPITRE 2

7 CHOSES QUE DIEU
FERA DANS VOS RÊVES


A travers cette étude, Dieu m’a mandaté d’enseigner sur des sujets pratiques qui
sont cependant largement ignorés. Parmi ces sujets, il y a les rêves que nous
faisons chaque soir mais auxquels beaucoup de chrétiens ne prêtent guère
attention. Et lorsqu’on ignore ces choses, cela peut être une porte ouverte à
l’ennemi dans notre vie. Dans ce chapitre, nous allons voir sept choses que Dieu
peut faire dans nos rêves.

1) Dieu encourage ses serviteurs
À travers des rêves, Dieu peut encourager ses serviteurs. Parfois nous traversons
des moments difficiles dans nos vies et l’une des façons dont Dieu nous
encourage est par un rêve. Dans Juges 7 :13-14, la Bible raconte l’histoire de
Gédéon que Dieu avait appelé à un grand combat contre les Madianites. Dieu est
apparu à Gédéon et il l’a appelé "vaillant héros" quoiqu’il fût en fait un lâche.
Gédéon refusait d’aller à la guerre et, à cause de sa peur, il demandait à Dieu de
lui prodiguer des signes. Un soir, Dieu lui ordonne de se rendre au camp des
Madianites et arrivé là, il entendra un homme raconter à son compagnon un rêve
qu’il avait eu et ce rêve fortifierait Gédéon. Arrivé au camp ennemi, Gédéon
entendit effectivement un homme raconter à son ami un rêve qu’il avait eu au
cours de la nuit. Il lui dit :

J'ai eu un songe; et voici, un gâteau de pain d'orge roulait dans le camp de
Madian; il est venu heurter jusqu'à la tente, et elle est tombée; il l'a retournée
sens dessus dessous, et elle a été renversée. Son camarade répondit, et dit: Ce
n'est pas autre chose que l'épée de Gédéon, fils de Joas, homme d'Israël; Dieu a
livré entre ses mains Madian et tout le camp (Juges 7:13-14).

Alors Gédéon reprit courage et se fortifia après avoir entendu ces paroles. Dieu
avait utilisé un rêve pour encourager cet homme. Quelques années de cela,
j’avais eu un rêve durant un jeûne de 21 jours. Je venais alors de prêcher sur
Jézabel à Port-au-Prince, un enseignement qui avait provoqué diverses réactions
dans la capitale haïtienne. A la même époque j’avais reçu une invitation pour
aller prêcher dans le nord d’Haïti. En général, je me déplace uniquement sur
l’ordre de Dieu. Donc j’avais dit à la Sœur Alta d’Haïti, qui m’avait invité, que
je devais d’abord jeûner pour savoir si aller au Cap-Haïtien était la volonté
divine. Durant la nuit, j’ai rêvé de ténèbres épaisses que je n’avais jamais vues
auparavant. Dans le noir, j’ai aperçu une multitude de pieds qui couraient mais je
ne pouvais distinguer leurs visages. J’ai su instinctivement que c’était des
démons. Je levai les yeux et j’ai été surpris de la beauté du ciel au milieu des
ténèbres. J’ai été surpris et émerveillé. A un certain point, j’ai oublié les ténèbres
et je me suis concentré sur le ciel. A mon réveil, je demandai l’explication à
Dieu. Avant la fin du jeûne, Dieu m’accorda la signification du rêve. Il me dit
que les ténèbres et les démons que j’avais vus représentaient le combat spirituel
auquel j’ai été appelé. Le beau ciel que j’avais vu est la grâce divine sur ma vie
alors que je menais ce combat spirituel. Après avoir reçu ce rêve, j’ai appelé la
Sr Alta pour lui confirmer que je débarquais en Haïti car j’avais reçu
l’approbation divine.

Lorsque vous traversez des moments difficiles, il est plus difficile d’entendre la
voix de Dieu. C’est pourquoi il faut toujours prier quand on en a l’occasion. J’ai
aussi remarqué que durant ces moments où il est difficile d’entendre, le Seigneur
multiplie les rêves. Dieu peut ne pas parler mais il vous encourage à travers les
rêves et les songes.

2) Dieu peut vous avertir des dangers imminents
Quelquefois Dieu peut utiliser un rêve pour vous avertir d’un terrible danger qui
est sur le point de vous arriver. Dans Matthieu 2 :12-22, la Bible raconte
l’histoire de Joseph, le père de Jésus, qui avait eu un rêve de ce genre. Alors
qu’Hérode planifiait de tuer le Sauveur, Dieu apparut à Joseph dans un rêve afin
de lui révéler ce plan macabre et lui ordonna de fuir en Egypte. Il existe deux
types de rêves : les rêves visuels et actuels. Dans le rêve visuel, Dieu vous
montre des choses ; dans le rêve actuel, Dieu se montre, il est lui-même présent
alors qu’il vous parle dans le rêve. Dans la Genèse 20 :3, nous lisons que Dieu
vint à Abimélec dans un rêve. Dieu s’est manifesté à lui personnellement au lieu
de lui montrer des choses. Dieu fit alliance avec Abraham dans un tel rêve
(Genèse 15 :17). Dieu s’est aussi révélé à la Sr Alta d’Haïti dans un rêve. Celle-
ci allait mourir au cours d’un accouchement difficile, alors elle cria à Dieu qui
s’est manifesté à elle en personne. Dieu lui dit : Puisque tu m’as appelé, je suis
venu vers toi. Je te délivrerai et tu appelleras l’enfant qui va naître Daniel car je
t’ai tirée de la fosse aux lions. Alors Dieu lui frappa le ventre avec un bâton et, à
son réveil, elle vit que l’intérieur de la chambre était lumineux. C’était un rêve
actuel. Jésus était présent dans la chambre. Il s’agissait d’un rêve théophanique.
C’était la manifestation divine dans un rêve. Souvent Dieu se manifeste à nous
dans un rêve car nos yeux physiques ne peuvent voir dans le monde spirituel.
Nous sommes plus sensibles au monde spirituel dans notre sommeil. Alors que
Joseph dormait, il vit un ange. C’était un rêve actuel, car un ange était
effectivement dans la pièce. L’ange lui dit de fuir en Egypte et c’est ainsi que la
vie de Jésus avait été épargnée. Et que se passerait-il si Joseph n’avait pas pris ce
rêve en considération ? Cela aurait eu un immense impact sur le salut de
l’humanité.

Personnellement, Dieu m’avait averti d’un danger imminent qui allait affecter
mon église lorsque j’avais rêvé d’un âne qui se dévorait le dos comme je l’avais
expliqué précédemment. Sept jours plus tard j’avais rêvé d’un serpent qui était
sur le point d’accoucher à l’intérieur de ma maison. Dieu m’avait révélé qu’il
s’agissait de ragots qui circulaient à l’église. Ce commérage était dirigé contre
moi personnellement, et c’est la raison pour laquelle j’avais vu le serpent à
l’intérieur de ma maison. Dans la Bible, la maison de quelqu’un représente sa
vie. Si Dieu ne m’avait pas averti de ce danger, cela aurait profondément affecté
mon ministère comme je l’avais dit plus haut. Si je n’avais pas réagi à temps sur
la direction divine, lorsque je l’aurais découvert, il aurait été probablement trop
tard. Le serpent que j’avais vu était le symbole du commérage qui empoisonnait
mon ministère tout comme la langue de la vipère comporte un poison. Le venin
du serpent est mortel, c’est le mensonge, la calomnie.

Un rêve représente un événement potentiel. Lorsque Dieu nous révèle quelque
chose de néfaste dans un songe, il ne fait que nous avertir et nous dit quoi faire.
Il est alors de notre responsabilité de prendre les bonnes décisions afin
d’empêcher le malheur de se produire. Dieu nous montre ce qui peut
potentiellement se produire et nous devons réagir pour l’empêcher d’arriver.
Lorsque vous avez un cauchemar, cela ne signifie pas que cela doit
nécessairement se passer comme vous l’aviez rêvé. Vous devez condamner ce
rêve au nom de Jésus, l’annuler et le jeter dans l'abîme. La concrétisation d’un
rêve ou son annulation dépend de votre réaction. Nebucadnetsar avait rêvé d’un
arbre immense qui recouvrait toute la terre. Un ange avait ordonné que l’arbre
soit coupé et qu’il soit couvert de rosée pendant 7 ans. A son réveil, il fit appeler
Daniel. Avant d’aller plus loin, je dois préciser que seuls les serviteurs de Dieu
peuvent interpréter les rêves venant de Dieu. Les grands philosophes, les
sociologues, les psychanalystes n’y peuvent rien, seuls ceux qui ont l’esprit de
Dieu peuvent interpréter les rêves. La Bible dit que Dieu parle d’une manière ou
d’une autre. Lorsque Dieu vous parle dans un rêve, Sigmund Freud ne peut pas
l’interpréter car il ne connaît pas Dieu. La psychologie vous dira que c’est votre
inconscient, d’autres vous diront que ce sont vos désirs, votre cœur, mais la
Bible dit que c’est Dieu qui vous parle. Donc la seule façon de comprendre vos
rêves c’est de demander à Dieu l’explication. Lorsque Joseph avait été appelé
pour interpréter le rêve du Pharaon, il avait dit que c’est Dieu qui interprète les
rêves, pas lui. Nebucadnetsar avait appelé ses meilleurs magiciens, astrologues
et chaldéens mais ceux-ci ne pouvaient pas interpréter son rêve, alors on fit appel
à Daniel, un homme en qui il y avait un esprit supérieur, le St-Esprit de Dieu.
Beaucoup d’images que nous voyons en rêve peuvent s’interpréter à travers la
Parole de Dieu. Lorsque Nebucadnetsar dit qu’il avait vu un arbre en rêve,
Daniel avait vite compris ce qu’il signifiait parce qu’il avait le St-Esprit. Un
arbre est souvent l’image de l’homme. Psaumes 1 :1-3 dit :

Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants (…) Il est
comme un
arbre planté près d'un courant d'eau.

Lorsque Daniel a entendu que le roi avait rêvé d’un arbre immense qui
recouvrait toute la terre, il a su tout de suite qu’il s’agissait de Nebucadnetsar car
celui-ci dirigeait l’empire de Babylone qui était la première nation du monde à
l’époque. La voix que Nebucadnetsar avait entendue était celle de Dieu qui
prononçait un jugement contre le roi. Celui-ci allait être abattu comme un arbre
et serait couvert de rosée pendant 7 ans à cause de son orgueil. Il en serait ainsi
jusqu’à ce que le roi reconnaisse la grandeur de Dieu. Et Daniel dit au roi ce
qu’il devait faire pour empêcher que cela arrive. Il lui a conseillé de se repentir
et de s’humilier devant Dieu. Le roi ignora le conseil salutaire de Daniel et, un
an après, jour pour jour, alors que le roi s’enorgueillissait de la grandeur de
Babylone, la ville qu’il avait construite, Dieu a prononcé son jugement contre ce
monarque fanfaron. Il avait perdu son royaume le même jour et il avait été
chassé de Babylone car il avait aussi perdu la raison. Il passa 7 ans parmi les
bêtes des champs, vivant comme un animal jusqu’au jour où il a reconnu la
grandeur de Dieu et s’est repenti de son orgueil. Alors il a recouvré la raison et
regagné son trône.

A noter que cela ne devait pas nécessairement se passer ainsi. Dieu avait averti
le roi babylonien afin qu’il inverse le cours des choses, qu’il évite cette
humiliation en se repentant de son orgueil. C’était un évènement potentiel qui
était devenu actuel à cause de la réaction du roi.

Dans le cas de Pharaon, l’évènement potentiel ne s’était pas réalisé. Joseph lui
avait dit ce que les sept bœufs et les sept épis représentaient et il lui avait dit
quoi faire pour éviter que l’évènement ne se produise. Joseph a dit au roi que le
rêve s’était répété car l’évènement était imminent. Dans la Bible quand quelque
chose se répète, c’est qu’il est sur le point d’arriver et que Dieu veut attirer notre
attention là-dessus. Lorsque Abraham allait sacrifier son fils, Dieu l’appela deux
fois. Lorsque Jésus allait dire une chose importante, il dit « en vérité » deux fois.
Quand vous faites deux fois le même rêve, Dieu vous dit que c’est important.

Par ailleurs, lorsque le Pharaon dit à Joseph que les bœufs sortaient du Nil,
Joseph a vite compris que le Nil symbolisait l’Egypte. L’interprétation d’un rêve
est la combinaison des symboles que vous connaissez et de la parole de Dieu.
Certains symboles sont tirés de la Bible et d’autres viennent de votre contexte
culturel. Joseph était un berger, il connaissait les animaux, les plantes. Dans son
premier rêve il avait vu les gerbes de ses frères se prosterner devant la sienne.
Dieu utilisait des images qu’il pouvait reconnaître. Dieu avait montré à
Nebucadnetsar une grande statue avec une tête d’or, une poitrine d’argent etc…
Pourquoi ? Parce que dans le palais royal il y avait toujours de grandes statues,
de l’or, de l’argent...

Pour en revenir au rêve du Pharaon, de la même façon que Daniel avait offert un
conseil au roi babylonien, Joseph avait aussi conseillé le roi égyptien. L’esprit de
prophétie accompagne l’esprit de sagesse. Lorsque Dieu vous accorde un rêve, il
vous accorde la connaissance pour savoir quelle décision prendre. La prophétie
vous permet de voir, le discernement de comprendre et la sagesse vous dit ce
qu’il faut faire. A l’inverse de Nebucadnetsar qui avait ignoré le conseil de
Daniel, le Pharaon avait écouté le conseil de Joseph et avait été béni et préservé.
Il a changé le cours de l’histoire de la nation égyptienne. Le Pharaon a bien réagi
et a réduit l’impact que la famine devait avoir sur son pays. Nebucadnetsar quant
à lui a subi les conséquences de sa désobéissance. Vous avez l’autorité et le
pouvoir sur vos rêves. Il est certains rêves que vous devez saisir au collet et les
envoyer dans l'abîme au nom de Jésus.

3) Dieu vous donne des directives spécifiques
Dans Actes 16 :6-9, la Bible raconte que Paul entreprenait une tournée
missionnaire ; il allait de ville en ville annonçant l’Evangile. Il a décidé à un
certain point d’aller dans certaines villes de l’Asie, mais Dieu l’en a empêché.
On peut vouloir faire quelque chose qui semble juste mais Dieu vous l’interdit
car ce n’est pas le bon moment. Entre parenthèses, on peut se demander
pourquoi Dieu n’avait pas spécifié pour Paul les endroits où il devait aller avant
même d’entreprendre sa tournée missionnaire. Pourquoi attendre au dernier
moment pour l’interdire d’aller à tel ou tel endroit ? La conclusion que j’en ai
tirée est celle-ci : Quelquefois le Seigneur nous dit quoi faire et d’autre fois il
nous laisse planifier et change notre plan en cours de route. Il le fait pour nous
rappeler que nous dépendons de lui. Une façon de nous rendre humble et de nous
rappeler que c’est lui le Maître. Alors que Paul ne savait plus où aller, il vit en
rêve un homme de Macédoine qui le suppliait de venir prêcher dans cette ville.
Alors Paul a compris que le Seigneur voulait qu’il aille prêcher l’Evangile en
Macédoine.

Parfois le Seigneur nous donne des directives spécifiques dans nos rêves, des
directives pour notre vie, notre mariage, notre famille, notre ministère etc. Je me
souviens lorsque j’étais appelé au ministère à l’âge de 14 ans. En ce temps-là, je
ne croyais pas vraiment aux rêves, mais j’en ai eu quelques uns qui m’ont
marqué et que j’avais retenu. Une nuit, j’avais rêvé que je me tenais sur un
podium à plusieurs niveaux ; j’étais au niveau inférieur et je voyais quelqu’un se
tenir au niveau supérieur. Il était habillé de blanc, je ne voyais pas son visage. Il
se tenait devant une grande multitude. Cette personne m’a dit : « Gregory, sois
mon messager et apporte-leur ma parole ». À cette époque, je n’avais pas
accordé une trop grande importance à ce rêve, mais je me disais que c’était peut-
être important. Alors, je l’ai gardé en mémoire. Quelques années plus tard, je
suis devenu prédicateur, voyageant dans diverses villes et proclamant l’Evangile.
Je me souviens que j’avais 21 ans, alors que j’étais dans un avion me ramenant
de Miami à New York, le Seigneur me dit que la prophétie annoncée à 14 ans
commençait à s’accomplir. C’est alors que j’avais compris que ce rêve était mon
appel au ministère.

Des fois, le Seigneur vous accorde des rêves que vous ne comprenez pas sur le
champ mais vous sentez que c’est important. Je vous encourage à chérir ces
rêves et à les garder précieusement. L’une des façons de le faire est d’écrire vos
rêves. Quand vous vous réveillez le matin, vous avez à peu près 2 à 3 minutes
pour écrire votre rêve. Les rêves se dissipent rapidement. Pendant deux minutes,
vous avez encore cette connexion avec le monde spirituel et votre conscience est
en éveil. En général, votre conscience est endormie lorsque votre esprit est
éveillé. Les seules fois où les deux sont en éveil, c’est lorsque vous êtes entre
sommeil et réveil. Votre conscience n’est pas tout à fait endormie et votre esprit
est déjà actif. Alors vous avez des visions. Les premières dix minutes sont le
moment où vous avez des flashes, des visons car vous commencez à entrer dans
le monde spirituel alors que votre conscience est éveillée. Vous expérimentez la
même chose lorsque vous vous réveillez. Votre conscience se réveille mais votre
esprit n’est pas totalement déconnecté du monde spirituel. Donc il faut profiter
de ce temps pour prendre des notes du rêve que vous avez eu. Mais une fois que
vous commencez à penser, vous perdez les détails du songe. Donc notez
rapidement les couleurs, les tailles, des chiffres, tout ce qui semblait anormal ou
exagéré. Le rêve était-il en noir et blanc ou en couleur ? Les couleurs étaient-
elles vives ou pâles ? Il faut faire comme Daniel et écrire les faits saillants du
rêve. Alors qu’il écrivait le rêve, Daniel commençait à le comprendre. Des fois,
nous nous réveillons avec l’interprétation du rêve, mais d’autre fois nous
l’obtenons en écrivant le songe. D’autres fois il faut jeûner et prier pour avoir
l’interprétation.

4) Dieu communique des idées créatives à travers des rêves
Lorsque nous dormons, Dieu peut nous communiquer des idées créatives. Nous
en trouvons la référence dans Genèse 31. Il s’agit de Jacob qui avait travaillé
pour Laban durant 14 ans et qui se préparait à retourner chez lui. On se souvient
que Laban l’avait trompé plusieurs fois et avait changé son salaire dix fois. Au
bout de 14 ans, Jacob n’avait aucun bien, il allait rentrer chez lui bredouilles,
mais Dieu avait tenu à le bénir selon la promesse faite à Bethel. Dieu allait le
bénir dans un marché que Jacob allait conclure avec Laban. Jacob lui fit cette
proposition : « Mets à part parmi les brebis tout agneau tacheté et marqueté et
tout agneau noir, et parmi les chèvres tout ce qui est marqueté et tacheté. Ce
sera mon salaire » (Genèse 30 :32). Laban s’empressa d’accepter ce marché car
la plupart des animaux du troupeau n’étaient pas tachetés, quelques rares
l’étaient. Cela arrivait par hasard et c’était une anomalie. Laban se disait qu’il
allait garder le gros du cheptel et il resterait à Jacob seulement quelques
bestiaux. Cependant, Laban ignorait qu’un ange de Dieu était apparu à Jacob
dans un rêve pour lui montrer comment produire des animaux tachetés (Genèse
30 :37-43). Jacob suivit les directives de l’ange, son cheptel se multiplia et il
devint fort riche en très peu de temps. Dieu avait accordé à Jacob cette stratégie
d’affaire dans un rêve. C’est ce qui lui a permis de prospérer financièrement.

Dieu communique des solutions dans des rêves. Parfois nous avons des
problèmes que nous croyons insurmontables et Dieu nous en communique la
solution dans notre sommeil. Saviez-vous que beaucoup d’inventions
scientifiques ont été communiquées à leurs auteurs dans des rêves ? L’idée de la
machine à coudre est venue d’un rêve. Son inventeur a vu l’objet dans son
sommeil et l’a reproduit dans la réalité. La structure de l’ADN avait été révélée
dans un songe à celui qui l’a découverte. Larry Page, l’inventeur du moteur de
recherche Google, en avait reçu l’idée alors qu’il dormait.

J’ai longtemps entendu des prédicateurs enseigner que beaucoup de choses que
nous utilisons sur cette terre viennent du monde invisible. Je n’avais pas
compris. Je me disais que ces choses viennent de l’usine. Cependant, alors que je
préparais cet enseignement, j’ai fait le rapport avec les rêves. Lorsque nous
dormons nous sommes en contact avec le monde invisible. Alors que nous
dormons, des idées créatives viennent des deux côtés, de Dieu ou de Satan, tout
dépend de la spiritualité de la personne en question. Si Satan peut accorder des
idées dans notre sommeil, à plus forte raison le Dieu créateur peut nous accorder
des idées géniales auxquelles nous n’aurions jamais pensées. Lorsque vous faites
face à un problème difficile, avant de vous endormir, adressez-vous au Seigneur
et demandez-lui de vous guider. La Bible enseigne que Dieu accorde des
instructions aux croyants pendant leur sommeil. Vous pouvez avoir des
problèmes dans votre mariage, votre famille, votre santé, votre travail, et vous
n’avez aucune idée comment le résoudre. Dieu peut télécharger des idées
créatives dans votre sommeil.

Le neurochirurgien américain Ben Carson raconte lorsqu’il était à l’université, il
avait du mal à comprendre un certain chapitre de mathématiques. A la veille de
l’examen final, il adressa une prière au Seigneur et lui implora de l’aider à
résoudre les problèmes de math. Alors qu’il dormait, Ben Carson vit en songe
quelqu’un se tenir dans une salle devant un tableau noir, une craie à la main.
Cette personne lui montra la marche à suivre pour résoudre les problèmes qu’il
ne pouvait pas comprendre. Et lorsque Carson appliqua ce qu’il avait vu en rêve,
il réussit l’examen.

Tout comme Carson, vous pouvez demander à Dieu de vous donner des idées
pour résoudre des problèmes de math, de physique, de chimie etc. Pendant que
vous y êtes, vous pouvez aussi demander au Seigneur des idées pour accéder à
de grandes richesses. N’en ayez pas honte. Si Dieu peut accorder des idées qui
valent des milliards à Larry Page, un incroyant, à plus forte raison peut-il nous
accorder de telles idées à nous les croyants qui avons le St-Esprit en nous. Que
Dieu vous accorde des idées qui valent des milliards de dollars ! Nous, les
croyants, sommes les mieux placés pour avoir de l’argent. Nous savons quoi en
faire, pas les incroyants. Les seules choses que les incroyants connaissent, c’est
la drogue, les femmes, l’homosexualité etc. Par exemple, Tim Cook, l’actuel
PDG d’Apple, la compagnie la plus riche au monde, est ouvertement
homosexuel. Il dispose de milliards pour organiser des orgies et toutes sortes de
perversions. J’avais un ami qui était agent de sécurité chez le styliste italien
Versace avant la mort de celui-ci. Mon ami me raconte que tous les vendredis
soir, cet homme se livrait à des orgies à South Beach avec une pléiade de jeunes
garçons. Il s’était acheté tout un hôtel pour se livrer à ses penchants. Des
hommes pervers détiennent de l’argent et l’utilisent pour se livrer à des orgies
alors que nous, les chrétiens, voulons bâtir des écoles, des hôpitaux, des
orphelinats, des églises… Nous devons demander au Seigneur de nous bénir
financièrement et de nous accorder des idées créatives tout comme il l’avait fait
pour Jacob.

5) Dieu confère des dons surnaturels
Lorsque vous dormez la nuit, non seulement Dieu vous révèle des choses mais il
peut aussi vous accorder des dons surnaturels. Un jeune homme était parvenu à
la royauté et, alors qu’il dormait, Dieu lui est apparu et lui a dit : Salomon,
demande-moi ce que tu veux et je te l’accorderai. Salomon avait demandé la
sagesse de diriger le peuple car il était jeune et inexpérimenté. Alors le Seigneur
lui accorda non seulement la sagesse mais aussi la richesse, le pouvoir, la
célébrité etc. Imaginez-vous que le jeune Salomon s’était endormi comme un
adolescent normal et il s’était réveillé en tant que l’homme le plus sage, le plus
intelligent du monde. Il avait reçu ce don de connaissance pendant son sommeil.
Le jugement de Salomon sur les deux femmes qui se disputaient l’enfant est
entré dans la légende.

De la même façon que de mauvais esprits peuvent s’emparer des gens durant
leur sommeil, de bonnes choses peuvent aussi vous arriver pendant que vous
dormez. Il y a aussi des grâces, des bénédictions, des délivrances, de
l’intelligence, de la sagesse durant votre sommeil. Dieu peut vous faire des dons
extraordinaires dans vos rêves.

Dieu accorde à beaucoup de gens la guérison durant leur sommeil. Le diable
apporte la maladie durant la nuit, mais Dieu apporte la guérison. Ma femme en
est une preuve vivante. Lorsque nous avions eu notre 2e enfant, le pelvis de ma
femme s’était déplacé et elle n’avait pas pu marcher pendant plus de trois mois.
A l’hôpital, on lui avait donné une chaise roulante pour se déplacer ; cependant
je m’étais opposé à son utilisation car quelque part au fond de moi, je savais que
si elle s’asseyait sur cette chaise, elle ne se relèverait jamais. Elle utilisait plutôt
un déambulateur et marcher lui était très pénible. Un médecin nous avait proposé
une dangereuse opération dans la colonne vertébrale de ma femme. Celle-ci lui
avait alors demandé s’il laisserait sa propre sœur subir une telle opération et le
médecin a déclaré que non. Nous étions dans une position difficile. Et puis une
nuit, Dieu est intervenu et a apporté la guérison à ma femme. Elle a vu en rêve
un homme et une femme qui lui proposaient de l’opérer dans un hôpital. Elle a
vu aussi une autre femme qui s’opposait à cette opération, prétextant qu’elle
n’avait pas rendez-vous. Cependant, ses bienfaiteurs n’ont pas écouté cette
femme et ont opéré mon épouse au cours du rêve. Ma femme m’a raconté
qu’elle pouvait sentir physiquement l’opération qui se faisait dans son sommeil.
Ce n’était pas qu’un rêve. C’était réel. Le lendemain matin, ma femme se mit à
marcher par la foi et depuis, elle n’a pas cessé de marcher. Dieu avait accompli
l’impossible. Ce que la médecine ne pouvait pas faire, Dieu l’avait fait au cours
de la nuit. Que les chirurgiens célestes vous opèrent dans vos rêves !

6) Il dévoile les secrets du cœur
Dans Jérémie 17, le prophète pose cette question : « Le cœur est tortueux par-
dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? » Et Dieu répond : « Moi,
l'Éternel, j'éprouve le cœur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses
voies, Selon le fruit de ses œuvres ». Si personne d’autre que Dieu ne connaît le
cœur humain, cela signifie que nous ne connaissons pas notre propre cœur non
plus. Nous avons dans nos cœurs des méchancetés que nous ignorons. Les
psychologues parlent de mécanismes de défense qui nous empêchent de faire
face à la vérité. Lorsque nous refusons d’admettre quelque chose, nous avons les
moyens de bloquer la vérité et l’empêcher de nous atteindre (projection,
justification). Parfois nous employons la même technique avec Dieu lui-même.
Donc il est certaines choses dans nos cœurs que seul le Saint-Esprit peut nous
révéler. Parfois, Dieu se sert de nos rêves pour nous montrer des choses que nous
refusons d’affronter en état d’éveil. Des choses comme la rancune, la jalousie,
l’envie, l’orgueil etc.

Pierre avait en lui des préjugés, de la discrimination, du racisme, de
l’indifférence et il ne le savait pas. Alors qu’il sommeillait, il eut la vision d’un
objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui
descendait et s'abaissait vers la terre, et où se trouvaient tous les quadrupèdes et
les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel. Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre,
tue et mange. Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé de
souillé ni d'impur. Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui: Ce
que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. (Actes 10 :11-15).
Ensuite Dieu ordonna à Pierre d’aller prêcher l’Evangile chez Corneille, un
officier romain, un païen. Aux yeux des Juifs, les païens étaient impurs. Lorsque
Dieu avait montré à Pierre la nappe dans son rêve, c’est son préjugé contre les
païens qu’il lui montrait. Pierre ne savait pas qu’il avait ces choses en son cœur.
A nous aussi Dieu nous révèle des choses cachées dans le cœur durant notre
sommeil.

Une fois Dieu m’avait révélé une rancune que je gardais à mon insu contre
quelqu’un. Cette personne m’avait causé du tort, je croyais l’avoir pardonné
mais au fond je lui gardais rancune. Parfois nous pensons pardonner les autres
mais en fait on s’abuse nous-même. On se rend compte de notre rancune
lorsqu’on a un autre problème avec cette personne. Une fois alors que je jeûnais,
j’avais eu un rêve. En passant, Dieu utilise le jeûne pour nous purifier, pour
enlever les scories que nous avons en avons en nous. Donc au cours de ce rêve,
je me suis vu dans une grande salle remplie de pianos. L’un des pianos, un piano
à queue, était plus grand que les autres. J’ai vu cette personne contre qui je
gardais rancune à mon insu pénétrer dans la pièce. Au même moment, je me suis
senti mal à l’aise. J’étais très en colère, une colère que je n’avais jamais
éprouvée auparavant. Ensuite, je me suis mis à jouer du piano mais aucun son
n’en sortait. Et je me suis réveillé perplexe. Je demandai à Dieu l’explication du
rêve. J’en avais compris une partie à cause de la grande colère que j’avais
éprouvée dans le rêve. J’ai compris que je gardais rancune contre la personne en
question. Mais je n’avais pas compris la signification des pianos. Dans un rêve,
quand un élément se répète plusieurs fois ou que vous éprouvez des émotions
exagérées, c’est Dieu qui veut attirer votre attention sur quelque chose. Dieu
voulait attirer mon attention sur les pianos en les multipliant. Ensuite il placé un
grand piano au milieu de la pièce. La taille du piano devait attirer mon attention.
Lorsque j’en demandai la signification à Dieu, automatiquement ce verset a
traversé mon esprit : Célébrez l’Eternel avec la harpe (Psaume 33:2). C’est
alors que je me suis souvenu qu’un piano est une harpe mise à l’horizontale.
Dieu m’avait montré que ce piano est un symbole de ma louange. Le fait que
j’étais en colère contre quelqu’un dans mon rêve avait bloqué mon adoration
devant Dieu. Cette rancune que j’éprouvais contre cette personne était si grande
que Dieu ne pouvait plus entendre le son de mon adoration. Lorsque je louais,
Dieu entendait un son confus dans le ciel. Alors à la première lueur de l’aube,
j’avais contacté cette personne pour me réconcilier avec elle. A travers ce rêve,
Dieu m’avait révélé un secret que j’avais dans mon cœur. Si quelqu’un d’autre
me l’avait dit, je ne l’aurais pas cru.

7) Dieu ouvre les portes du temps et de l’éternité
La dernière chose que Dieu fera dans vos rêves est d’ouvrir les portes du temps
et de l’éternité. Dieu peut vous montrer tout ce qui arrivera dans l’avenir comme
ce fut le cas pour l’apôtre Jean qui avait eu une vision de la fin des temps. Que
Dieu ouvre votre intelligence spirituelle. Qu’il vous montre des choses cachées.
Qu’il vous révèle des choses que seul le Saint-Esprit connaît. Que Dieu vous
accorde des idées créatrices et créatives lorsque vous dormez. Qu’il vous
accorde la guérison dans un rêve. Qu’il vous opère spirituellement comme il
l’avait fait pour ma femme au nom de Jésus. Amen.
CHAPITRE 3

12 PRINCIPES BIBLIQUES
POUR BIEN INTERPRÉTER VOS RÊVES


Dieu parle cependant, tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et l'on n'y
prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les
hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur
couche. Alors il leur donne des avertissements et met le sceau à ses instructions,
afin de détourner l'homme du mal et de le préserver de l'orgueil, afin de garantir
son âme de la fosse Et sa vie des coups du glaive (Job 33:14-18).

Nous avions dit précédemment que les rêves sont l’une des façons d’entendre la
voix de Dieu. C’est l’une des manières dont Dieu s’adressait aux prophètes.
Saviez-vous que dans l’Ancien Testament les prophètes devaient apprendre à
écouter la voix divine ? Écouter la voix de Dieu et comprendre ce qu’il dit, c’est
quelque chose qui s’apprend. Identifier la voix divine, soit dans un murmure
doux et léger ou à travers une vision, cela s’apprend. Samuel était un grand
prophète ; cependant à ses débuts il ne pouvait différencier la voix divine de la
voix humaine. Chaque fois que Dieu l’appelait, il croyait que c’était Eli (1
Samuel 3). Finalement, Eli lui a dit de répondre lorsqu’il entendait la voix :
« Parle, Seigneur car ton serviteur écoute ». Et c’était la première fois que
Samuel apprenait à écouter la voix de Dieu. Lorsque vous avez des rêves, il se
peut que vous saisissiez quelques éléments, mais lorsque vous êtes formé dans
ce domaine, vous devenez plus habile. Dans l’Ancien Testament il existait
l’école des prophètes. Cette école formait les prophètes à entendre la voix divine
que ce soit dans des rêves, des visions ou des murmures.

Il existe 12 principes bibliques pour bien interpréter vos rêves. Le premier est :

1) Discernez la source de vos rêves
Les rêves peuvent avoir plusieurs sources. Ils peuvent d’abord venir de Dieu lui-
même. Dans Job 33 :14-18, nous lisons que « Dieu parle cependant, tantôt d'une
manière, tantôt d'une autre, et l'on n'y prend point garde. Il parle par des
songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond
sommeil, quand ils sont endormis sur leur couche ».

Les rêves peuvent aussi venir de l’homme. Ils peuvent refléter la condition de
votre cœur. Nous trouvons la référence dans Jérémie 23 :25-26 :

J'ai entendu ce que disent les prophètes Qui prophétisent en mon nom le
mensonge, disant: J'ai eu un songe! j'ai eu un songe! 26 Jusques à quand ces
prophètes veulent-ils prophétiser le mensonge, Prophétiser la tromperie de leur
cœur?

Ces prophètes prétendent avoir des songes venant de Dieu, mais en fait ces
songes reflètent la tromperie de leur cœur. Ce que les psychologues appellent le
subconscient.

Troisièmement, les rêves peuvent venir de Satan. Nous voyons cela dans le livre
de Job. Job était un homme pieux et soudainement il avait perdu tous ses biens.
Il avait perdu sa richesse, ses maisons, ses enfants et même sa femme qui l’avait
quitté. Pendant toute cette épreuve, Job avait toujours clamé son innocence. L’un
des amis, Eliphaz, lui fit comprendre qu’il est impossible qu’il fût innocent car
un innocent ne devrait pas souffrir autant.

Dans Job 4 :12-21, Eliphaz déclare qu’un soir il a eu un rêve :
Une parole est arrivée furtivement jusqu'à moi, Et mon oreille en a recueilli les
sons légers.
Lorsqu’il dit les sons légers, on pense tout de suite au murmure doux et léger qui
caractérise la voix de l’Eternel.

Eliphaz poursuit :
Au moment où les visions de la nuit agitent la pensée, Quand les hommes sont
livrés à un profond sommeil, Je fus saisi de frayeur et d'épouvante, Et tous mes
os tremblèrent. Un esprit passa près de moi... Tous mes cheveux se hérissèrent.
Une figure d'un aspect inconnu était devant mes yeux, Et j'entendis une voix qui
murmurait doucement: L'homme serait-il juste devant Dieu? Serait-il pur devant
celui qui l'a fait?

Eliphaz a vu en songe un esprit qui défendait l’Eternel face à Job qui clamait son
innocence. Cependant, à la fin du livre, dans Job 42 :7 nous lisons :

Après que l’Éternel eut adressé ces paroles à Job, il dit à Éliphaz de Théman :
Ma colère est enflammée contre toi et contre tes deux amis, parce que vous
n’avez pas parlé de moi avec droiture comme l’a fait mon serviteur Job.

Eliphaz avait précédemment indiqué avoir vu en songe un esprit qui se faisait
l’avocat de l’Eternel, alors qu’à la fin du livre Dieu reproche à Eliphaz de ne pas
avoir parlé de lui avec droiture comme Job. Dieu poursuit :

Prenez maintenant sept taureaux et sept béliers, allez auprès de mon serviteur
Job, et offrez pour vous un holocauste. Job, mon serviteur, priera pour vous, et
c'est par égard pour lui seul que je ne vous traiterai pas selon votre folie; car
vous n'avez pas parlé de moi avec droiture, comme l'a fait mon serviteur Job.

Dieu était si en colère contre Éliphaz et à ses amis qu’il leur a recommandé de
demander à Job d’offrir des sacrifices pour eux afin d’éviter le châtiment divin.
Donc si Dieu a dit qu’il n’avait jamais parlé à Eliphaz au cours d’un songe pour
lui dire que l’homme ne saurait être juste devant Dieu, quel était l’esprit
qu’Eliphaz avait vu en rêve ? Un démon. Il s’agissait d’un esprit séducteur qui
avait accordé un rêve à Eliphaz. Donc il est possible qu’un démon accorde un
rêve à quelqu’un. Un esprit séducteur est un esprit diabolique qui apparaît sous
la forme d’un ange de lumière pour séduire les gens.

Bien que la Bible décrive trois sources de rêves, la majorité des rêves dans la
Bible sont attribués à Dieu, non à l’homme ni à Satan. Le mot rêve apparaît 115
fois dans la Bible. Le mot vision apparaît 104 fois. Ce qui fait un total de 219
fois. La Bible attribue les rêves ou les visions à l’homme seulement 4 fois et
seulement une fois à Satan. Donc lorsque nous avons un rêve, il ne faut pas
penser automatiquement qu’il vient du diable ou de nous-mêmes pour ne pas en
faire grand cas. Même lorsque vous avez un cauchemar, Dieu l’utilise
indirectement pour vous enseigner quelque chose. Il se peut qu’il veuille montrer
quelque chose dans votre vie ou les plans du diable. Il est sage de demander à
Dieu quelle est votre responsabilité face à ce cauchemar. Ce rêve peut refléter le
désir de votre cœur. Alors Dieu l’utilise pour mettre à la surface quelque chose
de caché en vous et dont vous étiez inconscient. Même si le rêve vient de vous,
Dieu peut l’utiliser pour vous montrer quelque chose à votre sujet. Même si le
rêve vient de Satan, Dieu peut l’utiliser pour vous révéler à quel genre
d’adversaire vous avez affaire.

2) Ecrivez vos rêves
Après avoir identifié la source de vos rêves, pour bien les interpréter, il vous faut
écrire vos rêves. Autant que vous pouvez, écrivez vos rêves après les avoir eus.
C’est un principe biblique. Dans Daniel 7 :1, nous lisons :
La première année de Belschatsar, roi de Babylone, Daniel eut un songe et des
visions de à son esprit, pendant qu'il était sur sa couche. Ensuite il écrivit le
songe, et raconta les principales choses.

Daniel est l’un des grands prophètes de la Bible. Il est classé parmi les prophètes
majeurs. La Bible dit qu’il écrivit un songe qu’il avait eu. Il faut écrire car
certains rêves se comprennent tout de suite alors que d’autres requièrent plus de
temps. Certains rêves sont si importants que vous en aurez besoin plus tard.
Lorsque ces rêves se seront accomplis des années plus tard, vous verrez que
Dieu vous avait déjà donné des instructions. Mais si vous ne comprenez rien et
que vous n’écrivez rien, vous ne ferez rien au sujet de ce rêve. Si vous voulez
développer votre communication avec Dieu et avoir l’onction prophétique, il
faut écrire vos rêves.

La deuxième raison est que vous comprenez mieux vos rêves lorsque vous les
écrivez. Et Dieu vous accordera des révélations extrêmement importantes.

3) Faites des recherches au sujet de vos rêves
Il vous faut effectuer des recherches au sujet de vos rêves. Il existe certains rêves
dont vous obtenez immédiatement la signification. C’est ce qu’on appelle une
connaissance intuitive. C’est une connaissance que l’on acquiert sans effort, sans
recherche. Des fois, quand nous rêvons, nous reconnaissons certaines choses
immédiatement. C’est la connaissance de l’esprit. La façon dont Dieu s’adresse à
moi, ce n’est pas par des rêves mais c’est par la connaissance intuitive. Je prends
certaines décisions uniquement sur la base de cette connaissance. Je sais que
c’est la meilleure chose à faire. J’en ai la conviction profonde. C’est comme si je
savais depuis longtemps. Et je me trompe très rarement.

Lorsque vous avez un rêve dont vous connaissez intuitivement la signification,
faites confiance à Dieu. Sinon, vous allez commencer par douter. Cependant,
d’autres rêves exigent que vous fassiez des recherches pour en avoir la
signification. Dieu s’attend à ce que vous priiez et que vous lisiez votre Bible,
que vous posiez des questions. Quelquefois Dieu parle clairement, d’autres fois
de façon obscures. Dans Proverbes 25 :2, nous lisons :

La gloire de Dieu, c’est de cacher les choses ; La gloire des rois, c’est de sonder
les choses.
Quelquefois Dieu peut cacher certaines choses et nous confie la responsabilité de
sonder ces choses. Nous disons souvent que les prophètes entendaient la voix de
Dieu, mais nous parlons rarement des recherches qu’ils faisaient. Dans 1 Pierre
1 :10, nous lisons :

Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont
fait de ce salut l'objet de leurs recherches et de leurs investigations.

Cela signifie que lorsque Dieu avait montré quelque chose à Jérémie, à Daniel
ou à Esaïe, ils n’ont pas seulement entendu la voix divine, ils ont aussi procédé à
des investigations. Si Dieu leur avait montré un agneau, ils ont conduit des
recherches pour connaître la signification de cet agneau. J’avais raconté
précédemment que Dieu m’avait accordé deux rêves au sujet de mon ministère.
Dans le premier rêve, j’avais vu un âne qui se mordait le dos, dans le second
j’avais vu un serpent en gestation et qui se préparait à accoucher. Intuitivement,
j’avais compris que si ce serpent accouchait, la maison serait infestée de ces
reptiles. Alors avec ma femme on a tué le serpent et on l’a enterré avant qu’il
n’accouche. A mon réveil, Dieu m’avait immédiatement accordé la signification
du rêve dans son ensemble, il m’avait dit que ce serpent représentait un
problème de commérage dans mon église.

D’autres rêves requièrent que vous alliez dans la prière, que vous lisiez votre
Bible que vous effectuez des recherches afin d’en trouver la signification. Je
vous ai raconté le rêve du piano que j’avais eu. Je m’étais vu dans une pièce
remplie de pianos et j’étais très en colère contre quelqu’un dans mon rêve.
J’avais essayé de jouer de l’un de ces instruments et aucun son n’en sortait.
Alors j’avais demandé à Dieu de m’éclairer sur la signification du piano. Dieu ne
m’avait pas accordé la signification du rêve à mon réveil. De la même façon que
les prophètes avaient fait de leurs rêves l’objet de leur investigation, Dieu voulait
que je cherche à comprendre. Alors je me suis lancé dans la prière et je
demandai à Dieu la signification des pianos, pourquoi aucun son n’en sortait
quand j’avais essayé d’en jouer etc. Alors que j’étais en prière, Dieu m’a rappelé
ce verset : Je célébrerai l’Eternel au son de la harpe. C’est alors que je me suis
souvenu qu’un piano est une harpe mise à l’horizontale. Dieu m’avait montré
que ce piano est un symbole de louange et d’adoration. Le fait que j’étais en
colère contre quelqu’un dans mon rêve avait bloqué ma louange et mon
adoration devant Dieu. Alors j’ai dû me réconcilier avec cette personne. Il me
fallait demander toutefois la signification du rêve à Dieu dans la prière.

Dans Daniel 10 :12, nous lisons :
Il me dit: Daniel, ne crains rien; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de
comprendre, et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et
c'est à cause de tes paroles que je viens.

Dieu dit à Daniel que ses paroles ont été entendues dès le premier jour qu’il avait
cherché à comprendre la signification du rêve. Lorsque vous avez à cœur de
comprendre un rêve, Dieu vous en accorde l’interprétation. Si vous ne vous
souciez pas de comprendre, Dieu ne vous révèle rien. Souvent, nous ne
comprenons pas nos rêves car nous n’avons pas la volonté de les comprendre.
Certains rêves auront une explication immédiate, d’autres exigeront que vous
ayez un cœur pour chercher à comprendre. Dans Job 33, la Bible dit que Dieu
met le sceau à ses instructions. Dans l’Antiquité, on utilisait des sceaux pour
fermer des enveloppes. Dieu scelle ses instructions dans les enveloppes que sont
les rêves et les visions. Si nous avons à cœur de comprendre, Dieu nous montre
comment briser le sceau et ouvrir l’enveloppe. Sinon, l’enveloppe reste fermée
et vous n’avez pas la signification du rêve et ainsi vous ne pouvez jamais
connaître les instructions divines. Nous devons développer un cœur qui cherche
Dieu. Lorsque Dieu nous parle, que ce soit à travers des rêves et des visions,
nous devons avoir à cœur de comprendre ce qu’il souhaite nous communiquer.

4) Priez sur vos rêves
Il faut prier sur vos rêves car Dieu est l’ultime interprète des rêves. Dans Genèse
40 :8, nous retrouvons Joseph qui disais aux prisonniers du Pharaon : « N’est-ce
pas à Dieu qu'appartiennent les explications ? Racontez-moi donc votre rêve ».
D’après la Bible, les seules personnes ayant la capacité d’interpréter les rêves
venant de Dieu sont les serviteurs de Dieu. Ceux-ci ont un contact direct avec
Dieu qui peut leur accorder la signification du rêve. Certaines personnes vont
malheureusement consulter les devins pour interpréter leurs rêves et elles se
trouvent encore plus dans l’erreur. Les houngans, les francs-maçons, les
rosicruciens ne peuvent vous aider à comprendre vos rêves. Lorsque les Pharaon
et Nebucadnetsar avaient un rêve et qu’ils consultaient les magiciens, les devins
et les astrologues, ces derniers avaient toujours du mal à interpréter quoi que ce
soit. La sagesse de ce monde ne saurait interpréter des rêves venant de Dieu.

5) Contextualisez vos rêves
Certains sont liés au futur, ce sont des rêves prophétiques. Mais généralement, la
plupart de vos rêves sont connectés à une situation présente. Contextualiser votre
rêve peut vous aider à le comprendre, à voir dans quelle situation actuelle il
correspond. Dans Actes 10 :9-16, nous lisons que Pierre avait vu en rêve une
grande nappe contenant toutes sortes d’animaux, et Dieu lui a dit de tuer et de
manger. Il a répondu qu’il n’avait jamais mangé rien d’impur de toute sa vie et
Dieu lui a dit : «Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le considère pas comme
impur!» Pierre avait eu ce rêve alors qu’était dans un contexte d’évangélisation.
Avant, il avait surtout évangélisé les Juifs et pas les païens. A travers le rêve
qu’il avait eu, Dieu lui a révélé son préjugé contre les païens et c’est pourquoi il
ne leur prêchait pas. Donc ce rêve était lié à la réalité que vivait Pierre.

Dans Actes 16 :6-9, Paul a vu en rêve un Macédonien qui le suppliait: «Passe en
Macédoine, secours-nous!» Paul avait eu cette vision alors qu’il voulait aller
prêcher en Asie et Dieu l’en avait empêché. Partout où il allait, Dieu lui disait
non. Il ne savait plus que faire et alors qu’il était dans cette situation il vit en
songe un homme qui l’invitait à prêcher en Macédoine. C’était ainsi que Dieu le
guidait et lui disait où aller. Souvent les rêves résolvent une situation présente
dans votre vie, des fois ils répondent à une question ou clarifient une situation.
Vous devez alors demander à Dieu à quelle situation correspond votre rêve.

Vous devez aussi vous souvenir de vos pensées ou vos prières la veille du rêve.
Certains croient que s’ils rêvent à partir de leur pensées, ce rêve vient d’eux et
pas de Dieu. Ce n’est pas toujours vrai. Il se peut que ce soit Dieu qui vous
accorde la réponse à vos préoccupations alors que vous dormez.

Dans Daniel 2 :29, nous lisons :
Sur ton lit, roi, tu as eu des pensées concernant ce qui arrivera par la suite, et
celui qui dévoile les secrets t'a fait connaître ce qui arrivera.

Ici Daniel dit à Nebucadnetsar, qui venait d’avoir un rêve, qu’il avait eu sur sa
couche des pensées sur l’avenir. Ce furent les pensées du roi et non celles de
Dieu. Daniel poursuivit : et celui qui dévoile les secrets t'a fait connaître ce qui
arrivera. Alors que le roi était préoccupé par des pensées sur l’avenir, Dieu lui a
révélé les secrets du futur. C’est alors que le roi a eu la vision de la statue à la
tête d’or, la poitrine d’argent, etc. Dieu lui a révélé 2600 ans d’histoire dans un
rêve qu’il avait eu alors qu’il pensait à l’avenir. Un rêve peut être la réponse aux
questions que l’on se posait avait son sommeil et pas nécessairement une
fantaisie, un tour que nous jour notre mémoire.
Dans Daniel 9 :1-4, nous lisons :

La première année de Darius, fils d'Assuérus, de la race des Mèdes, lequel était
devenu roi du royaume des Chaldéens, 2 la première année de son règne, moi,
Daniel, je vis par les livres qu'il devait s'écouler soixante-dix ans pour les ruines
de Jérusalem, d'après le nombre des années dont l'Éternel avait parlé à Jérémie,
le prophète. 3 Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la
prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. 4 Je
priai l'Éternel, mon Dieu, et je lui fis cette confession: Seigneur, Dieu grand et
redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t'aiment
et qui observent tes commandements!

Ici Daniel a lu un passage de la Bible et se mit à prier dessus. Ce passage du
livre de Jérémie concernait la captivité du peuple juif à Babylone qui devait
durer 70 ans. Il y a vu quelque chose qui l’a intrigué et il cherchait à en connaître
la signification. Alors il se mit à prier le Seigneur au sujet de ce passage biblique
qui l’intriguait tant. Alors qu’il priait, un ange descendit. Dans certains rêves,
Dieu répond aux interrogations que vous avez dans votre cœur ou votre pensée.

Je reviens ici sur ce rêve de piano que j’avais eu. A mon réveil, j’avais demandé
à Dieu de m’éclairer sur la signification du rêve. J’avais compris une partie du
rêve car à travers les rêves Dieu vous révèle des secrets de votre cœur. La Bible
dit que le cœur de l’homme est tortueux et malin, qui peut le connaître. Il est
certains secrets cachés dans vos cœurs que seuls Dieu peut vous révéler. La
personne que j’avais vu dans le rêve est quelqu’un que je croyais avoir
longtemps pardonné alors qu’en fait je lui gardais rancune. C’est pourquoi j’étais
en colère contre cette personne dans mon rêve. Je n’avais pas totalement
pardonné cette personne. Alors je me suis lancé dans la prière et je demandai à
Dieu la signification des pianos. Dieu m’avait montré que ces pianos sont un
symbole de louange et d’adoration. Le fait que j’étais en colère contre quelqu’un
dans mon rêve avait bloqué ma louange et mon adoration devant Dieu. Alors j’ai
dû me réconcilier avec cette personne. A travers ce rêve, Dieu m’a révélé un
secret que j’avais dans mon cœur. Avant de m’endormir ce soir-là j’avais
demandé au Seigneur de montrer tout ce qui ne lui plait pas dans ma vie. Mon
rêve était la réponse à ma requête.

6) Résumez vos rêves
Dans Daniel 7 :1, nous lisons
La première année de Belschatsar, roi de Babylone, Daniel eut un songe et des
visions de à son esprit, pendant qu'il était sur sa couche. Ensuite il écrivit le
songe, et raconta les principales choses.

Focalisez-vous sur les éléments les plus importants du rêve et non les détails
insignifiants. Essayez de résumer votre rêve en quelques mots. Dans mon rêve,
j’ai vu des pianos, puis un gros piano, j’étais fâché contre quelqu’un, j’essayais
de jouer du piano et aucun son n’en sortait. Voilà. Si vous n’avez pas une idée
générale, vous allez mal interpréter vos rêves.

7) Localisez-vous dans le rêve
Dans un rêve, vous pouvez être un observateur ou un participant. Dans certains
rêves, vous êtes juste un témoin, vous ne faites rien et vous suivez l’action. Dans
d’autres rêves, vous êtes un acteur. Votre position dans le rêve vous aidera à
comprendre votre niveau responsabilité par rapport à ce rêve. Si vous êtes
observateur, Dieu vous appelle à faire deux choses :

a) Etre un intercesseur
Dieu ne nous accorde jamais un rêve dans le but de colporter des ragots avec
nous. Toute révélation comporte une responsabilité. L’une des premières
responsabilités est l’intercession. Si vous n’intercédez pas, vous serez
responsable devant Dieu.

b) Etre un conseiller
Vous devez d’abord demander à Dieu s’il veut que vous soyez un conseiller dans
cette situation, car il se peut que Dieu ne vous ait pas accordé le mandat d’en
parler. S’il veut que vous en parliez, il vous le fera savoir dans la prière. Une fois
j’avais eu un rêve de combat spirituel terrible. J’avais passé 6 heures à me battre
avec un esprit de mort. Alors je me suis rappelé Romains 8 :2 qui dit : la loi de
l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort. J’ai
passé toute la nuit à répéter cette parole. J’aurais pu mourir ce soir-là si Dieu ne
m’avait pas secouru. Au matin, je n’avais plus sommeil, mais j’avais beaucoup
de questions. Je demandais à Dieu pourquoi je luttais ainsi contre cet esprit de
mort. Ensuite, j’appelai un ami et celui me dit immédiatement que mon appel
était une confirmation. Il me dit qu’il avait rêvé que j’étais dans un grand
entrepôt avec ma Bible en main comme si j’allais prêcher dans une église. Mais
bizarrement j’étais en maillot et en short. Il vit ensuite beaucoup de tables dans
une salle qui semblait être apprêtée pour recevoir des convives. Alors que je
traversais la salle, il me vit entouré de deux agents de sécurité de taille colossale
et costauds. A un moment donné, ces deux agents parlaient dans leurs écouteurs
et semblaient appeler des renforts. A son réveil, il demanda au Seigneur que je
l’appelle si Dieu voulait qu’il me raconte le rêve. C’est la sagesse. Il a demandé
à Dieu ce qu’il doit faire de ce rêve, prier dessus ou le raconter si telle est la
volonté divine. Mon ami me dit ensuite que le St-Esprit voulait que je me
détende, selon ma tenue dans le rêve. Il m’a dit de continuer à prêcher la parole
qui est le pain de vie (la salle de réception). Les agents aux tailles colossales,
c’est la protection extraordinaire que Dieu va m’accorder dans mon ministère.
« Et Dieu t’enverra davantage de protection car les agents demandent des
renforts », m’a dit mon ami. C’est précisément la parole dont j’avais besoin
d’entendre ce matin-là. Lorsque Dieu vous accorde un secret, il ne faut pas le
raconter sans son approbation. La Bible dit que Marie gardait le souvenir de
toutes ces choses en son cœur.

Si vous êtes un participant dans le rêve, vous avez une responsabilité directe.

8) Prêtez attention aux répétitions
Faites attention aux rêves qui se répètent. Si vous faites le même rêve depuis
votre enfance, Dieu essaie définitivement de vous dire quelque chose. Joseph
avait dit au Pharaon qu’il avait eu le même rêve deux fois parce que c’est
important et que la chose était arrêtée. Il faut faire attention, que le rêve se répète
de façon identique ou différente. Pharaon avait d’abord rêvé de 7 bœufs gras
dévorés par 7 bœufs maigres, puis il a rêvé de 7 beaux épis engloutis par des épis
desséchés. C’était le même rêve avec des variations.

Après que Nebucadnetsar eut rêvé de la statue dont les différentes parties
représentaient divers empires dans l’histoire du monde, Dieu allait montrer la
même chose à Daniel sous formes de quatre animaux. C’était une répétition du
même rêve. Donc c’était important.

Prêtez attention aux répétitions des mêmes éléments dans un rêve. Dans le rêve
que mon ami avait eu, il avait une répétition de l’image des tables. Ce qui
signifiait que je devais continuer à prêcher l’Evangile. De même pour les pianos
que j’avais vus dans mon rêve. Ils signifiaient que je devais résoudre ce
problème de rancune le plus vite possible. Tout ce qui se répète est important.

Prêtez attention aux répétitions du même rêve par d’autres personnes. Il se peut
que plusieurs personnes aient le même rêve dans le même espace de temps. Dans
l’histoire de Joseph, les deux haut-fonctionnaires du pharaon avait eu un rêve
similaire au cours de la même nuit. Chacun d’eux avait vu 3 choses dans son
rêve. Ce chiffre 3 était les trois jours au terme duquel leur sort allait se décider.
Le pharaon, qui célébrait son anniversaire, allait décider de gracier l’un et de
condamner l’autre. Ces trois jours allaient aussi marquer les deux dernières
années de souffrance de Joseph. Deux ans après, jour pour jour, Pharaon a eu un
rêve et c’est Joseph qui allait l’interpréter, ce qui mettra un terme à sa
souffrance.

9) Prêtez attention à vos intuitions
L’intuition est une connaissance spirituelle. Dans Marc 2 ;8, il est dit que Jésus
connut dans son esprit. Nous connaissons certaines choses dans nos pensées et
d’autres dans notre esprit. C’est une connaissance intuitive. C’est une chose que
vous connaissez sans l’avoir appris. Vous le connaissez tout simplement. Vous
avez ce genre de connaissance dans vos rêves et c’est le St-Esprit qui vous
l’accorde.

10) Prêtez attention à vos émotions
Vos émotions vous révèlent plusieurs choses dans vos rêves. Votre esprit connaît
des choses que votre intellect ignore. Dans votre rêve, quand quelqu'un se
présente à vous, s’il est quelqu’un de bien, votre esprit sera tranquille. Sinon
votre esprit réagira négativement. Parfois un démon peut prendre les traits d’un
proche, d’un parent, d’un ami. Alors votre esprit le sent et réagit sous forme de
peur, de contrariété, de réticence. Votre esprit va réagir face à ce démon et vous
aurez des émotions. A votre réveil, êtes-vous joyeux, triste, effrayé ? Tout cela
vous aidera à interpréter vos rêves. Dans Job 4 :14, nous lisons qu’Eliphaz avait
vu un esprit en rêve, il dit : Je fus saisi de frayeur et d'épouvante, Et tous mes os
tremblèrent. Quoique l’esprit ressemblait à un ange de Dieu, il avait peur car
c’était en fait un démon.

11) Prêtez attention aux exagérations
Lorsqu’un élément du rêve est exagérément grand, c’est Dieu qui attire votre
attention dessus. Dans Daniel 4 : 10, Nebucadnetsar avait vu en rêve un arbre
immense dont l’ombre recouvrait toute la terre. Daniel lui a dit que c’était lui.
Dieu exagère certains détails en rêve afin qu’il soit impossible que nous les
rations. Moi j’avais vu en rêve un immense piano. Mon ami avait vu des agents
de sécurité aux tailles colossales.

12) Prêtez attention à la fin du rêve
La façon dont un rêve se termine le définit. S’il finit bien, c’est un bon rêve ; s’il
finit mal, c’est un mauvais rêve. Dans Genèse 40, l’échanson avait vu qu’il
servait du vin au Pharaon dans le palais, c’était un bon rêve. Le panetier avait vu
que ses pains étaient dévorés par des oiseaux dans un panier au-dessus de sa
tête : mauvais rêve. Si vous rêvez que vous grimpez une montagne et vous
parvenez au sommet, le rêve est bon. Si vous n’y parvenez pas et vous vous
réveillez en sueurs sans avoir grimpé la montagne, c’est un mauvais rêve que
vous devez chasser au nom de Jésus.

Vous aimerez peut-être aussi