Vous êtes sur la page 1sur 21

Royaume du Maroc

OFFICE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE LA PROMOTION DU TRAVAIL

Cours 17A
Supervision
Guide Didactique du Formateur
Version préliminaire

Deuxième Année
Programme de Formation des Techniciens
Spécialisés en Électronique

DIRECTION DE LA RECHERCHE ET INGENIERIE DE LA FORMATION


Septembre 1996
Guide Didactique du Formateur Supervision

Supervision
Guide Didactique du Formateur

TECCART INTERNATIONAL 2000 inc.


3155, rue Hochelaga,
Montréal, Québec (Canada)
H1W 1G4

RÉDACTION
Claude Théorêt

DESSINS ET CONCEPTION GRAPHIQUE


Pierre Asselin et Rémi Gaudreau

RÉVISION TECHNIQUE
Pierre Asselin

RÉVISION LINGUISTIQUE
François Gaudreau

Les droits de reproduction et de diffusion de ce document sont cédés par Teccart


International 2000 inc. à l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du
Travail du Royaume du Maroc, pour sa propre utilisation au Maroc.
Mis à part l’OFPPT, toute reproduction, en tout ou en partie, par quelque procédé que ce
soit, est interdite.

445487987.doc, imprimé à Montréal, le jj 六月 火曜日

Cours 17A Page 2 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

TABLE DES MATIERES

1. INFORMATIONS GÉNÉRALES

01.1 Énoncé de la compétence

11.2 Description générale du cours

21.3 Place du cours dans le programme

2. DÉCOUPAGE ET ORDONNANCE DES MODULES

32.1 Critères particuliers de performance

42.2 Explication générale du découpage


02.2.1 Présentation module par module................................................................................
12.2.2 Répartition des modules.............................................................................................

3. LES TRAVAUX PRATIQUES

53.1 Vue globale

63.2 Description générale


23.2.1 TP5 : Commander via une console de supervision (démonstration)...........................
33.2.2 TP6 : Modifier un système de supervision (démonstration).......................................

4. LES ÉVALUATIONS

74.1 Vue globale

84.2 Directives avant, pendant et après une évaluation


44.2.1 Directives aux stagiaires.............................................................................................
54.2.2 Directives au surveillant.............................................................................................
64.2.3 Comment corriger les évaluations..............................................................................

94.3 Critères de performance


74.3.1 Examen théorique #1..................................................................................................
84.3.2 Examen pratique #1....................................................................................................
94.3.3 Questionnaire en évaluation continue en atelier.........................................................

5. STRATÉGIE D’ENSEIGNEMENT

105.1 Enseignement théorique


105.1.1 Enseignement traditionnel........................................................................................
115.1.2 Exercices et solutions...............................................................................................

115.2 Travaux pratiques

125.3 Contexte de réalisation

135.4 Fiches prédagogiques

Cours 17A Page 3 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

125.4.1 Module 1..................................................................................................................


135.4.2 Module 2..................................................................................................................
145.4.3 Module 3..................................................................................................................

6. PLANIFICATION DU COURS

146.1 Semaine après semaine


156.1.1 Semaine 7.................................................................................................................
166.1.2 Semaine 8.................................................................................................................
176.1.3 Semaine 9.................................................................................................................
186.1.4 Semaine 10...............................................................................................................
196.1.5 Semaine 11...............................................................................................................

156.2 Résumé de la planification

7. ÉQUIPEMENTS

167.1 Médiagraphique

177.2 Matériel

187.3 Logiciel

Cours 17A Page 4 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

1Informations générales
Le cours «Supervision», d’une durée de 55 heures, développe les compétences nécessaires à
l’installation, à la configuration et à l’exploitation d’un système de supervision en milieu
industriel.
Le contenu théorique sera dispensé à raison de quatre périodes par semaine. Pour le contenu
pratique, un système de rotation de travaux pratiques permettra aux stagiaires de travailler en
petit groupe sur les postes de travail destinés à l'apprentissage des compétences du cours.

1.1 Énoncé de la compétence


Mettre en oeuvre une boucle de contrôle de procédé industriel incluant un système SCADA.

1.2 Description générale du cours


Ce cours présente les apprentissages nécessaires pour rendre le stagiaire compétent à configurer
et à piloter l’ensemble d’un procédé en manipulant un système de supervision retrouvé en milieu
industriel. Le déploiement d'un ensemble de compétences spécifiques doit être rigoureusement
coordonné par l'équipe de formateurs affectée à l'enseignement de ce cours.
Il s'agit des compétences suivantes.
· Commander un processus à partir d'un console de supervision.
· Modifier la configuration d'un système de supervision de procédé.
· Dépanner une boucle de procédé simple ou en cascade.
·
Le contexte d'apprentissage du cours doit converger vers les énoncés suivants.
· L'apprentissage des concepts doit être réalisé par des applications connexes à la réalité
industrielle.
· Le stagiaire doit être apte à utiliser de la documentation technique des manufacturiers.
· En atelier, le formateur insiste sur la compréhension du système industriel et sur la précision
des manipulations.
· Le cours est constamment alimenté d'exemples pratiques issus de la technologie et du milieu
industriel.
· Dans la mesure du possible, les travaux pratiques sont réalisés sur des systèmes complets
plutôt que des montages simples.
Pour les travaux pratiques demandant l'utilisation de l'ordinateur, il est essentiel que le stagiaire
réalise les actions et les étapes décrites dans un contexte où l'ordinateur devient un outil de travail
dont l'accès est facilité.

Cours 17A Page 5 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

1.3 Place du cours dans le programme


Le cours «Supervision» fait partie d'une séquence complétant l'apprentissage des contrôles de
procédé en milieu industriel dont l'objectif est de commander une boucle de contrôle de procédés
industriels incluant un système SCADA.
Au premier semestre de la deuxième année, en suivant les cours «Capteurs et Conditionneurs» et
«Contrôleurs», le stagiaire a acquis les bases de mesure en milieu industriel et des contrôleurs
industriels. Au deuxième semestre, par le cours «Régulation PID», il a fait l'apprentissage des
méthodes de réglage d’une boucle de régulation.
Pour assurer la réussite de ce cours, le stagiaire doit posséder une forte proportion des
compétences des cours «Capteurs et Conditionneurs» et «Contrôleurs». De plus, il doit posséder
toutes les compétences du cours «Régulation PID».
À l'aide du cours «Supervision», le stagiaire utilise un système de supervision dans un contexte de
contrôle de procédé dont le but est d'informer un opérateur ou un technicien en maintenance. De
plus, il fait l'apprentissage des différents types de ressources pour accéder à l’information d’une
boucle de régulation industrielle.
Ce cours finalise l’apprentissage du stagiaire au programme d’automatisation et d’instrumentation
industrielle.

Circuits Électriques

Premier
Semestre

Circuits Électroniques

Second
Traitement de signal
Semestre

Capteurs & Conditionneurs

Trois ième
Semestre

Contrôleurs

Régulation PID

Quatrième
Semestre

Supervis ion

FIGURE 1 : PLACE DU COURS DANS LE PROGRAMME

Cours 17A Page 6 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

2Découpage et ordonnance des modules


2.1 Critères particuliers de performance
TA B L E A U 1 : F I C H E P R O F E S I ON N E L L E
NO ÉLÉMENTS DE LA COMPÉTENCE CRITÈRES PARTICULIERS DE PERFORMANCE
1. Commander un processus à partir d'un console · Travail effectué avec dextérité et assurance.
de supervision. · Identification exacte de l’ensemble des
équipements du système.
· Connaissance suffisante des différents systèmes
usuels d'interfaces homme-machine dans le milieu
industriel
· Raccordement correct du système de supervision
au processus.
· Mise en oeuvre appropriée d'un superviseur pour
le contrôle d'un procédé
· Interprétation correcte des diagrammes de boucle
de régulation utilisant les symboles standard ISA.
· Identification exacte des lettres d’identification
fonctionnelle et des formes géométriques.
2. Modifier la configuration d'un système de · Branchement opérationnel de l’ordinateur de
supervision de procédé. supervision au contrôleur de procédé.
· Utilisation aisé d'un pour le traitement de données
en temps réel.
· Choix rapide et justifié du type de contrôle: P, PI,
PID.
· Identification exacte de paramètres d’une boucle de
régulation.
· Identification exacte des blocs qui constituent une
boucle de régulation:
- régulateur (contrôleur);
- élément final de commande (actionneur);
procédé;
- élément de mesure (capteur-transmetteur
· Application minutieuse et ordonnée des
procédures de calibration pour l’ensemble des
équipements de la boucle: transmetteur, contrôleur,
enregistreur et convertisseurs.
· Optimisation juste des paramètres PID.
· Gestion appropriée des alarmes.
· Configuration d'un système de supervision pour la
génération de rapports.
3. Dépanner une boucle de procédé simple ou en · Interprétation exacte des schémas.
cascade. · Transposition aisée du schéma au procédé.
· Vérification correcte des paramètres standards
d’opération.
· Diagnostic convenable avec les tests et
observations.
· Isolation rapide de la source du problème.
· Application minutieuse d’une méthode de
dépannage séquentielle (organigramme de
dépannage ou Troubleshooting Flow Chart.
· Communication claire des résultats.

Cours 17A Page 7 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

2.2 Explication générale du découpage


Les fiches professionnelles du programme proposent trois modules bien définis en
correspondance avec les éléments de compétence présentés. Toutefois, par souci de clarté, la
documentation théorique est présentée sur quatre documents. Voici le tableau de correspondance
pour établir le lien entre la planification du déroulement du cours, la documentation théorique
fournie et les compétences décrites au programme.

T A B L EA U 2 : C ON C O R D A N C E
NO Compétences du cours Documents de référence

4. Commander un processus à partir d'un Les systèmes de supervision.


console de supervision.
5. Modifier la configuration d'un système de La configuration d’un système de supervision.
supervision de procédé.
6. Dépanner une boucle de procédé simple ou en La configuration d’un système de supervision.
cascade. Les nouvelles technologies en matière de supervision.

2.2.1 Présentation module par module


Les documents d'accompagnement décrits dans cette section doivent être remis au stagiaire. Ils
sont disponibles sous l'intitulé:
COURS 17A
Supervision
Résumé de théorie
Ce résumé de théorie fut préparé pour permettre au stagiaire de retrouver aisément les
particularités, les schémas des principes ou toute information pertinente et relative au cours
«Supervision». Ce document est un résumé du cours. Il doit être complété par des exercices, des
travaux pratiques et des exemples pratiques ponctuels fournis par les formateurs affectés à
l'enseignement de ce cours.

Le premier module, Les systèmes de supervision, présente la nécessité de la supervision en


entreprise ainsi que la structure d’un système de supervision que l'on retrouve dans l’industrie. Le
formateur doit, à l'aide d'exemples concrets, faciliter l'apprentissage de ces notions.
La présentation des caractéristiques générales des logiciels est préparée pour initier le stagiaire à
l’instauration d’un système de supervision. En travaux pratiques, le stagiaire observe l’aspect
logiciel et les éléments matériels d’un système de supervision industrielle pour ainsi identifier les
fonctions et les utilitaires qui font l’objet d’une étude sur la console ou sur la maquette
d'expérimentation.
Le deuxième module, La configuration d’un système de supervision, décrit la procédure
d’implantation d’une console opératrice en industrie. La communication série occupe une place
importante dans ce module. En travaux pratiques, le stagiaire apprend à utiliser et à configurer un
logiciel de supervision et une carte de communication, couramment utilisés en industrie. C'est ici
que les notions d’échange d’information avec un contrôleur sont étudiées et expérimentées.
Les types de ressources disponibles en mode de supervision tels que les courbes de tendances,
l’historique du procédé et l’animation des graphismes sont intégrés à ce module. De plus,
l’infrastructure nécessaire doit permettre l’échange des informations cumulées quotidiennement.
Le troisième module, Les nouvelles technologies en matière de supervision, permet au stagiaire
de terminer son apprentissage des systèmes de supervision. Ce module présente, de façon brève,

Cours 17A Page 8 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

la plateforme Windows de Microsoft, ainsi qu’une présentation de quelques logiciels très


innovateurs.

2.2.2 Répartition des modules

TA B L E A U3 : R É PA R T I T I ON D E S M O D U L E S
NO Nom du module Élément de compétence Théorie Pratique Total
7. Les systèmes de Commander un processus à partir d'un 5h 6h 11h
supervision. console de supervision.
8. La configuration d’un Modifier la configuration d'un système de 10h 12h 22h
système de supervision. supervision de procédé.
9. Les nouvelles technologies Dépanner une boucle de procédé simple ou 5h 5h
en matière de supervision. en cascade.
Évaluation 2h 3h 5h
Total 22h 21h 43h

Le nombre d’heure indiqué au tableau 3 est d’ordre générale. Pour un aperçu plus spécifique du
déroulement de cours à travers le semestre, reportez-vous au tableau 9.

Cours 17A Page 9 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

3Les travaux pratiques


3.1 Vue globale

4 : R É PA R T I T I ON D E S M O D U L E S
TA B L E A U
TP Nom du module Titre du T.P. Durée
TP5 Les systèmes de Commander via une console de supervision 12h
supervision.
TP6 La configuration d’un Modifier un système de supervision 6h
système de supervision.
Total 18h

3.2 Description générale


3.2.1 TP5 : Commander via une console de supervision (démonstration)
En démonstration, le formateur montre aux stagiaires les particularités du logiciel AIMAX en
mode de supervision. À l’aide du logiciel, il contrôle les boucles de régulation des consoles
d’instrumentation (la température, la pression, le débit et le niveau), il ajuste les paramètres du
contrôleur FOXBORO. De plus, il expérimente les gestionnaires d’impression, d’usagers,
d’alarmes et d’événements.
La durée de ce travail pratique est de 6 heures.
3.2.2 TP6 : Modifier un système de supervision (démonstration)
En démonstration, le formateur montre aux stagiaires les particularités du logiciel AIMAX en
animation des graphismes. À l’aide du logiciel, il élabore une petite application de supervision de
contrôle de boucle de régulation pour les consoles d’instrumentation (la température, la pression,
le débit et le niveau).
La durée de ce travail pratique est de 6 heures.

Cours 17A Page 10 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

4Les évaluations
4.1 Vue globale
Les évaluations sommatives prévues pour le cours «Supervision» se répartissent selon le tableau
5. Cinq heures sont réservées afin d’évaluer adéquatement les compétences atteintes par les
stagiaires.

TA B L EA U 5 : LISTE D E S É VA L U AT I ON S
NO Moment de Durée Pond. Type de tâche
l’évaluation stagiaire
10. Semaine 11 2h 45% Évaluation théorique
11. Semaine 11 3h 40% Évaluation pratique
12. Semaine 8 et 9 1h 15% Évaluation pratique continue par questionnement
Total 6h 100%

4.2 Directives avant, pendant et après une évaluation


4.2.1 Directives aux stagiaires
· Les stagiaires doivent, au préalable, connaître:
1. la date, l’heure et le site de l’évaluation;
2. le type d’évaluation (théorique ou pratique, individuel ou en équipe);
3. la pondération de l’examen;
4. la durée de l’évaluation;
5. les critères de performance à atteindre;
6. le type d’équipement nécessaire (liste de pièces ou matériel scolaire).
7. La documentation permise.
4.2.2 Directives au surveillant
8. Le responsable de l’évaluation distribue une copie à chaque stagiaire et demande à ces
derniers de ne pas toucher au document avant le signal de départ.
9. Le surveillant s’assure que l’évaluation théorique se déroulent de façon individuelle. Il est
possible que les évaluations pratiques doivent se dérouler en équipe faute de
disponibilité des équipements.
10. Le surveillant ne répond à aucune question.
11. Si un stagiaire est en retard, l’accès à l’évaluation est permis à moins qu’un participant ait
déjà quitté la salle.
12. Lorsqu’un stagiaire termine avant le temps alloué, il remet en main propre le document
d’évaluation et quitte la salle de classe. Une fois que le responsable prend possession
de la copie, l’évaluation de ce dernier est terminée.
13. Lorsque le délai prescrit est terminé, les stagiaires déposent immédiatement leur copie
devant eux et quittent la salle de classe.
4.2.3 Comment corriger les évaluations
14. Le surveillant corrige sur le champ lorsqu’il s’agit d’une évaluation pratique ou d’une
séance de travaux pratiques faisant partie de l’évaluation continue au laboratoire.
15. Une bonne réponse à une question purement objective, ne demandant aucun calcul, se voit
attribuer la totalité de la pondération pour cette question.
16. Une bonne réponse, accompagnée d’un déroulement clair et précis, aura la totalité de la
pondération de cette question.
17. Une bonne réponse, sans aucun développement, est jugée incomplète et se verra accorder
uniquement 25% de la pondération.

Cours 17A Page 11 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

18. Une mauvaise réponse, avec un déroulement clair mais incorrect (erreur de calcul ou
mauvaise retranscription), peut se voir accorder un maximum de 40% de la
pondération.
19. Une mauvaise réponse avec aucun calcul ou déroulement clair sera notée 0%.
20. Un stagiaire qui ne se présente pas à une évaluation doit faire motiver son absence et devra
reprendre cette évaluation à la fin du semestre, si sa motivation est acceptée.
21. Le plagiat entraîne automatiquement et immédiatement la note 0%.
4.3 Critères de performance
4.3.1 Examen théorique #1
22. Identifier les constituants d’interface homme-machine, rencontrés dans les milieux
industriels et leurs fonctions.
23. Identification exacte de l’ensemble des équipements du système de supervision.
24. Identifier l’ensemble des fonctions d’un système de supervision.
25.
4.3.2 Examen pratique #1
26. Branchement opérationnel de l’ordinateur de supervision au contrôleur de procédé.
27. Gestion appropriée des usagées, des alarmes et d’événements.
28. Configuration d’un système de supervision pour la génération de rapports.
4.3.3 Questionnaire en évaluation continue en atelier
29. Atteintes des différents critères de performances visés dans l’accomplissement des travaux
pratiques.
30. Utilisation correcte de la documentation de référence disponible.
31. Interprétation juste des constatations faites à l’exécution des travaux pratiques.

Cours 17A Page 12 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

5Stratégie d’enseignement
Les activités d’enseignement traditionnel, les exercices, la préparation des travaux pratiques, la
correction et la rétroaction de ces travaux ainsi que les évaluations se font en classe de théorie et
nécessitent 51% du temps prévu pour ce cours. Les manipulations, les conclusions et l’évaluation
pratique se font en salle de laboratoire et composent l’autre 49%. Nous recommandons donc de
prévoir hebdomadairement 5 heures d’enseignement théorique et 6 heures de travaux pratiques.

5.1 Enseignement théorique


5.1.1 Enseignement traditionnel
Au début de chaque bloc de théorie, le formateur introduit la matière à l'aide de situations de
travail concrètes. Il effectue, si possible, une mise en situation relative au monde industriel et il
utilise abondamment des exemples tirés de la documentation de référence citée à la bibliographie
et disponible en bibliothèque. Dans la mesure du possible, le formateur doit relier ses exemples à
des situations réelles de travail retrouvées dans les entreprises de sa région.
Le tableau et le rétroprojecteur doivent être utilisés de façon structurée et ordonnée. Pour les
schémas plus élaborés, l’utilisation du résumé de théorie est recommandée pour éviter la perte de
temps pour la saisie du schéma électrique.
Un ensemble complet de fiches «TÉLÉMÉCANIQUE» de système d’automatisation et de
contrôle est mis à votre disposition. Cet ensemble est utilisé pour illustrer des exemples de
systèmes de supervision en industrie.
Toutes les notions de ce cours se rattachent à des applications concrètes. Il est évident que
quelques unes peuvent sembler simplistes mais il est important, au début, de simplifier les
applications pour assurer une compréhension progressive des concepts.
À la fin de chaque bloc de théorie, le formateur prend une quinzaine de minutes pour conclure sur
les objectifs de la journée.
Les activités de travaux pratiques doivent favoriser l'autonomie du stagiaire. Le formateur ne doit
pas tout contrôler l'apprentissage. Le stagiaire doit, en équipe, élaborer une stratégie
d'apprentissage ou de recherche de solution en fonction des critères particuliers de performance
cités en préambule au cahier pratique.
Le stagiaire doit continuellement s'habituer à réfléchir sur la portée des actions qu'il commet sur
la maquette ou sur le poste de travail. En effet, des erreurs de manipulation peuvent entraîner des
défectuosités, voire même endommager le matériel. Il faut sensibiliser le stagiaire à la mise en
place d'une procédure de travail telle que stipulée dans le guide des travaux pratiques. À cet
égard, le formateur doit être constamment aux aguets pour informer le stagiaire sur d'éventuelle
erreur de procédure.
Dans l'ensemble, ce cours développe, chez le stagiaire, la notion de rigueur dans son travail. Le
formateur doit insister sur cet aspect et, par l'exemple, s'assurer de bien effectuer lui-même la
suite des procédures recommandées.
À la fin de chaque bloc de théorie, le formateur prend une quinzaine de minutes pour conclure sur
les objectifs de la journée.
5.1.2 Exercices et solutions
Dans le cadre de ce cours, il n’y a pas d’exercices en classe. Il est alors de mise de maximiser le
temps en classe en utilisant les travaux pratiques comme des exercices à résoudre. Des travaux de
lecture effectués par le stagiaire viennent compléter la formation. Toutes les sections du résumé
de théorie non-assimilées par le stagiaire doivent faire objet d'une étude approfondie par le

Cours 17A Page 13 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

stagiaire. Tout retard accumulé provoquera une pression additionnelle et met en péril la réussite
du cours.
Étudier, avec les stagiaires, les différentes solutions des travaux pratiques. En plus de vérifier
l’atteinte de leur performance, ceci permet une rétroaction essentielle à toute bonne formation
académique.

Cours 17A Page 14 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

5.2 Travaux pratiques


Les formateurs sont reconnus comme un support et ne remplace pas le stagiaire dans la
réalisation et l'apprentissage des compétences visées par les travaux pratiques. Le formateur
répond aux questions portant sur la compréhension des manipulations demandées. Il oriente le
stagiaire dans la bonne direction, pointe le document à consulter mais ne répond pas aux
questions à la place du participant.
À chaque travaux pratiques, le stagiaire sera confronté à un questionnaire vérifiant la réalisation
de ces travaux. Ces questionnaires ont une durée maximale de 20 minutes et n’atteignent jamais
plus de 4 questions.
Après chaque travail pratique, le formateur doit questionner de vive voix chaque stagiaire afin de
s’assurer de l’atteinte des objectifs.
Les activités de préparation doivent être effectuées individuellement et, par surcroît, avant
l’arrivée à l'atelier.
Dans un document intitulé «Programme de rotation en Automatisation et Instrumentation
Industriel», vous trouverez les informations relatives aux déroulements stratégiques des travaux
pratiques du cours en tenant compte de la disponibilité des équipements.

5.3 Contexte de réalisation


La réalisation des travaux pratiques se fait à partir des directives comprises dans le guide des
travaux pratiques du stagiaire. Le plus souvent possible, le stagiaire est confronté à des
problèmes reflétant la réalité industrielle. Parfois, surtout dans le cadre de ce cours, le stagiaire
devra faire preuve d’imagination puisque les maquettes utilisées simulent la réalité plutôt que de
la présenter.
Le travail d'équipe doit être facilité par la disponibilité des emplacements de travail pour effectuer
des réunions de concertation.

Cours 17A Page 15 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

5.4 Fiches prédagogiques


5.4.1 Module 1
· Élément de compétence visée :
Commander un processus à partir d'une console de supervision.
· Objectif terminal :
Conduire un processus automatisé, en état de fonctionnement, à partir d'une console de
supervision.

TA B L EA U 6 : F I C H E 1
P É D A G O G I QU E D U M O D U L E
NO Objectifs intermédiaires Contenu
1.1 Identifier les constituants d'interface · Dialogue d'exploitation (conduite et surveillance)
homme-machine, rencontrés dans les - dialogue de conduite;
milieux industriels et leurs fonctions. - dialogue de réglage;
- dialogue de dépannage.
· Dialogue de conception (configuration et création)
· Constituants du dialogue entre la partie commande et
l'opérateur :
- constituants de base : bouton poussoir et voyant;
- claviers et afficheurs numériques;
- enregistreurs;
- constituants programmables : afficheurs
alphanumériques et terminaux d'exploitation.
- terminaux de programmation.
1.2 Assurer l'interconnexion d'un système de · Techniques de branchement des interfaces entre le
supervision et d'un processus. processus et le système de supervision.
1.3 Conduire un processus en fonctionnement · Utilisation du logiciel Aimax en logiciel de
normal. supervision
· Modification des points de consignes et de leurs
limites, les signaux de sortie et de leurs limites ...
· Mode de marche automatique.
· Mode de contrôle manuel.
· Mode d'arrêt normal et de sécurité.

Cours 17A Page 16 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

5.4.2 Module 2
· Élément de compétence visé :
Modifier la configuration d'un système de supervision de procédés.
· Objectif terminal :
Modifier, sur un système de supervision, le gestionnaire d'alarme et le générateur de rapports
ainsi que les paramètres d'un procédé en état de fonctionnement.

TA B L E A U 7 : F I C H E P ÉD A GO G I Q U E D U M O D U L E2
NO Objectifs intermédiaires Contenu
2.1 Identifier l'ensemble des fonctions d'un · Fonctionnement multi-tâche d'un système de
système de supervision supervision.
· Tâches exécutées simultanément (gestionnaires des
tâches, calcul interprété, gestionnaire d'alarmes,
stockage des données, gestionnaire de temps,
gestionnaire d'impression, graphisme animé, courbes
de tendance, génération de rapports, ...)
· Techniques de recherche documentaire dans les
catalogues et les documents techniques.
2.2 Modifier la configuration du gestionnaire · Fonction gestion des alarmes.
d'alarmes.
2.3 Modifier la configuration du système de · Fonction stockage des données.
supervision pour la génération de · Fonction génération des rapports.
rapports. · Fonction impression en tâche de fond.
2.4 Ajuster les paramètres d'un procédé à · Modification des paramètres d'une boucle de
partir de la console de supervision. régulation.

5.4.3 Module 3
· Élément de compétence visé :
Dépanner une boucle de procédé simple ou en cascade.
· Objectif terminal :
Remettre en marche un processus après dépannage au modification.

TA B L E A U 8 : F I C H E 3
P ÉD A GO G I Q U E D U M O D U L E
NO Objectifs intermédiaires Contenu
3.1 Localiser la source de problèmes sur un · Diagnostic logiciel.
processus en panne · Vérification des raccordements et des connexions.
· Démarche de dépannage séquentiel propre aux
boucles de régulation.
· Organigramme de dépannage.
3.2 Remplacer les éléments défectueux. · Repérage des pièces à modifier.
· Techniques de montage et de démontage.
· Historique des pannes.
· Fiches d'entretien.
· Modification des plans.

Cours 17A Page 17 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

6Planification du cours
Ce cours se déroule pendant les semaines 7, 8, 9 et 10 du semestre, à raison de onze heures par
semaine. Il faut prévoir cinq heures de théorie et de six heures à six heures de travaux pratiques
par semaine. Les semaines 8, 9 et 10 occupent six heures de travaux pratiques en rotation. Le
bloc de travail pratique de la semaine onze est réservé pour l'évaluation pratique.
Le formateur doit sensibiliser le stagiaire en lui indiquant que la réussite de ce cours nécessite un
minimum de deux à trois heures de travail à la maison par semaine.

6.1 Semaine après semaine


6.1.1 Semaine 7
· Théorie : Les systèmes de supervision
Section 1.1: La supervision en entreprise.
Section 1.2: La nécessité de la supervision en entreprise.
Section 1.3: La structure d’un système de supervision.
Section 1.4: Les logiciels de supervision.
Généralités sur les systèmes de supervision.
Insister sur le rôle et la nécessité d’un système de supervision en entreprise. S’assurer que le
stagiaire comprend bien l’importance de la communication en industrie et réussit à établir le lien
avec les équipements industriels vus dans les cours précédents.
Bien identifier la structure et les éléments matériels d’un système de supervision.

6.1.2 Semaine 8
· Démonstration du TP5 : Titre (sur 2 consoles)
· Théorie : La configuration d’un système de supervision
Section 2.1: La procédure d’implantation d’une console opératrice avec Aimax.
Section 2.2: La communication série.
Section 2.3: L’échange d’information avec un contrôleur FOXBORO.
Trois heures de contenu théorique de cette semaine sont consacrée à l’étude de la configuration
et du type de communication. Si l’environnement le permet, servez-vous d’un ordinateur pour
présenter les concepts reliés à la configuration du système.
Insister abondamment sur les types de communication et leurs caractéristiques. Pour le
programme d’automatisation industriel, ces notions sont présentées uniquement dans ce cours.
Servez-vous du manuel technique de la carte de communication OPTO-22 pour analyser les
caractéristiques de branchement et de configuration.
Section 2.4: La mise en course du logiciel en mode de supervision.
Section 2.5: Les particularités du logiciel Aimax en mode supervision.
Les deux heures restantes pour cette semaine seront utilisées pour présenter les caractéristiques
de la mise en course du logiciel Aimax. À l’aide d’un ordinateur, effectuez la mise en course du
logiciel et procéder au démarrage de l’application du travail pratique 5.

Cours 17A Page 18 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

6.1.3 Semaine 9
· Démonstration du TP 5: Titre (deux autres consoles)
· Théorie : La configuration d’un système de supervision
Section 2.6: Les ressources disponibles en mode de supervision.
Section 2.7: Les courbes de tendance.
Section 2.8: L’historique du procédé.
Section 2.9: L’animation des graphiques.
Insister sur la terminologie et le principe de fonctionnement global des ressources disponibles en
mode de supervision.
Apprécier les caractéristiques des ressources tels que les courbes de tendance et l’historique du
procédé. S’assurer que le stagiaire perçoit bien l’utilisation de ces deux ressources.
Servez-vous de l’ordinateur et du logiciel Aimax comme support au contenu de cours. Élaborer
sur le fonctionnement et non sur la configuration des ressources du système de supervision
Aimax.
Le temps imparti pour présenter ces concepts est d’environ de trois heures.
Section 2.10 : La création d’un rapport détailé.
Les deux heures restantes pour cette semaine seront utilisées pour présenter les gestionnaires
d’impression, d’usagers, d’alarmes et d’événements. Encore une fois, élaborer sur le
fonctionnement et non sur la configuration des ressources du système de supervision Aimax.
Assurez-vous de présenter tous les aspects de ces gestionnaires: ils sont essentiels pour acquérir
la compétence visée.

6.1.4 Semaine 10
· Démonstration du TP6 : Titre (les quatre consoles)
· Théorie : Les nouvelles technologies en matière de supervision
Section 3.1 : La plateforme Windows de Microsoft.
Section 3.2 : Brève présentation de quelques logiciels innovateurs.
Faire une présentation des nouvelles technologies en matière de supervision. Servez-vous des
fiches d’accompagnement TÉLÉMÉCANIQUE pour finaliser le cours afin d’associer les notions
théoriques, des précédentes semaines, à des systèmes réels.

6.1.5 Semaine 11
· Évaluation Théorie #1 : 2 heures
·

Cours 17A Page 19 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

6.2 Résumé de la planification

TA B L E A U 9 : P L A N I F I C AT I ON D U C O U R S
SEM THÉORIQUE (5h / semaine) PRATIQUE (6h / semaine)
8 Supervision TP5: Supervision AIMAX

Branchement et communication de la En démonstration


console (2h):
· la configuration de la console; TP5T: Température (3h);
· les types de communication; TP5P: Pression (3h);
· la communication avec un TP5N: Niveau (3h);
contrôleur (FOXBORO). TP5D: Débit (3h).
(Rotation échelonnée sur 2 semaines)
Démarrage du logiciel AIMAX (1h)
· l’installation du logiciel; Gestion générale de Aimax.
Configuration des variables.
· la procédure de démarrage du Gestion des alarmes.
logiciel AIMAX;
Étude du comportement du procédé pour une variation de
· le démarrage d’une application SP ou de charge sur chaque console.
existante en mode «ON-LINE».

Survol des opérations «ON-LINE» (2h)


· le dialogue en arrière plan
(Background task);
· le dialogue en avant plan
(Foreground task).
9 Supervision TP5: Supervision AIMAX
(suite)
Fonctions d’un système de supervision en
mode «ON-LINE» (2.5h)
· les fonctions globales et conventions;
· les courbes de tendances;
· les graphismes animés;
· le stockage des données.

Génération de rapport (2.5h)


· le gestionnaire d’usagers;
· le gestionnaire d’impression;
· le gestionnaire d’alarmes et
d’événements.

10 Supervision TP6: Supervision AIMAX

Synthèse des nouvelles technologies En démonstration (6h)


TP5T: Température (1h30);
TP5P: Pression (1h30);
TP5N: Niveau (1h30);
TP5D: Débit (1h30).

11 Évaluation "Supervision": 2h Évaluation pratique PID: 3h

Évaluation "Régulation PID": 3h Évaluation pratique AIMAX: 3h

Cours 17A Page 20 OFPPT/TECCART


Guide Didactique du Formateur Supervision

7Équipements
7.1 Médiagraphique
LAVOISIER D., Progiciels et système de commande par calculateur, Service Commande
électroniques industrielles (CETIM, Établissement de Senlis), c1989, 157p.
PEYRUCAT J.F., La supervision : pourquoi, comment ?, Receuil des conférences (CETIM,
Établissement de Senlis), c1992, 84p.

7.2 Matériel
32. Rétroprojecteur de qualité;
33. Ordinateur DX-2 avec co-processeur mathématique ;
34. Carte de communication OPTO-22 ;
35. Consoles de procédé LAB-VOLT ;
36. Fiches TÉLÉMÉCANIQUE .
37.
7.3 Logiciel
38. Système de supervision AIMAX avec clé de protection.

Cours 17A Page 21 OFPPT/TECCART