Vous êtes sur la page 1sur 55

REMERCIEMENT…………………………………………….

2
INTRODUCTION……………………………………………..3
L’ORGANIGRAMME de la RADEM…………………………4
ZONE D’ACTION DE RADEM………………………………….5
SYSTEME D’ALIMENTATION DE RADEM ……………….5
RESEAU DE DISTRIBUTION…………………………………….5
LES ARRIVEES DE L’ENERGIE ELECTRIQUE……………..5
LES POSTES SOURCES ………………………………………6-1 6
LES PROTECTIONS…………………………………………..17-20
 SEPAM………………………………………………..21-23
 REC……………………………………………………..24-25
 REF……………………………………………………..24-25
BCC (BUREAU DE CONDUITE CENTRALISE)……..26-31
EXEMPLES DE MANŒUVRES SUR LE RESEAU….32-34
Conclusion…………………………………………………………..35
1
Mes remerciements à toutes les personnes ayant contribué de près ou de loin
au bon déroulement et à la réussite de ma formation en tant qu’un stagiaire
titulaire au sein de département de l’électricité.
J’adresse un remerciement tout particulier aux chefs de quart pour leur soutien
et leurs précieux conseils.
Enfin je ne pourrais clore cette liste sans remercier le corps technique
RADEM pour la qualité de ses prestations.

2
La RADEM a été créée par la délibération du conseil municipal de la ville
de meknès le 6 juin 1969 en vertu du DAHIR N°1-59-315 du 28 1379(23
juin1960) relatif à l’organisation communale sous la dénomination de : « REGIE
AUTONOME DE DISTRIBUTION D’EAU ET D’ELECTRICITE »
C’est un établissement semi-public à caractère industriel et commercial doté
de sa personnalité civile et de l’autonomie financière.il a succédé à la société ma-
rocaine de distribution (SMD)qui assurait jusqu’alors la gérance de distribution.
La régie est chargée d’assurer la distribution de l’énergie électrique dans la
ville de Meknès par l’intermédiaire de trois postes de livraison électrique nommés
JBABRA ;Zerhoune et MEKNES SUD permettant de transformer la tension
obtenue de 6 lignes aériennes HT provenant de l’ONE en MT pour alimenter les
différentes usines dans la ville et pour distribuer l’énergie électrique en basse
tension par l’intermédiaire des transformateurs MT/BT.

3
DIRECTEUR GENERAL

Secrétariat direction générale Département des affaires admi-


nistratives

Département Audit et contrôle interne Département financier et comptable

Département exploi-
Département des Département exploi-
tations Eau et Assini-
investissements tations électricité
nissement

Département Sys-
Département Département des
tèmes
clientèle moyens Généraux
d’information

4
Elle concerne les communes suivantes :
Commune urbaine de meknès
Commune urbaine d’ouislane
Commune urbaine de toulal
Commune urbaine de mechouar stinia
Certains centres relevant des communes rurales de dar oum sultan et dkhissa

La RADEM dispose de trois postes sources travaillant en parallèle en fournissant l’alimentation du territoire de la
ville de Meknès

Le réseau moyenne tension totalise environ 424 km à la fin de 2010 réparti comme suit :

 94% de réseau souterrain en câble PRC 12/20 KV.


 6% de réseau aérien 20KV en cuivre nu principalement.
Le réseau basse tension totalise environ 1876.66Km a fin de 2010 réparti comme suit :

 48.86% de réseau souterrain en câble armé venysol.

 51.13 de réseau aérien en câble torsadé et cuivre nu.

RADEM possède trois arrivées de l’énergie électrique par câble aérien de 60 KV.

 Poste source Meknès sud ayant deux départs de HT (60 Kv) N°513 et N°183
 Poste source Jbabra ayant deux départs de HT (60 Kv) N°227 et N°225
 Poste source Zerhoun ayant deux départs de HT (60 Kv) N°125 et N°127

5
Le poste Meknès Sud a été construit en 2010. Il est alimenté par deux lignes aériennes numérotées
513 et 183 provenant successivement du poste Meknès usine et Sebaayoun .le poste contient deux
transformateurs de puissance T1 et T2 chaqu’un a une puissance de 36 MVA
Le schéma unifilaire du Poste (voir le schéma)
 Schéma unifilaire de circuit 60KV poste Meknès Sud

6
Numéro Nomination Caractéristiques
Sectionneur de la mise à coupure rotative 72.5 kv ;1250 A
1.
Sectionneur général A coupure rotative 72.5 kv ;1250 A
2.
Combiné de mesures TT60000∕√3 / 100∕√3
3. TC 200-400∕5 ;50VA
Disjoncteur de ligne 72.5kv;1250A;à gaz SF6
4.
Sectionneur d’aiguillage À coupure rotative 72.5kv,1250A
5.
TT barre 72.5kv ;60000∕√3/
6. 100∕√3 ;200VA
Sectionneur inter-barre A coupure rotative
7.
Jeu de barre 60KV Alu 366 mm2
8.
Sectionneur d’isolement 72.5kv;1250A
9.
Disjoncteur du transforma- 72.5kv;1250A
10. teur
Combiné de mesures TT60000∕√3 / 100∕√3
11. TC 200-400∕5 ;50VA
Transformateur de puis- 60∕20kv ;36MVA
12. sance
TC de neutre Type bushing 150∕5 ;10VA
13.
Sectionneur de neutre …..
14.
Résistance de neutre 12.8Ω ;1000A
15.
TC de terre résistante 300∕5 ;2.5VA
16.
TC masse cuve 50-200∕1
17.
TC bushing 1200∕5 ;15VA
18.
19. Transformateur des ser- 20KV∕400V ;100KVA
vices auxiliaires

7
Description des éléments du montage :

Sectionneur de la mise à la terre : Sectionneur spécial à coupure rotative conçu pour raccor-
der des conducteurs de phase à la terre. Destiné à la sécurité en cas d’intervention sur les cir-
cuits, il relie les conducteurs actifs hors tension à la terre.

Sectionneur général : Est un sectionneur tripolaire à coupure rotative caractérisé par une
tension de 72.5Kv et un courant de 1250A ; situé en tête de l’installation.

Combiné de mesures : les combiné de mesures constitués d’un transformateur de courant et


un transformateur de tension avec des caractéristiques suivantes.

-Transformateur de tension : TT 60000/3 / 100/3


-Transformateur de courant : TC 200-400/5 ; 50 VA

Disjoncteur de ligne : Un dispositif de protection encadré par sectionneur général et section-


neur d’aiguillage ;il assure la protection de la ligne par deux types de protection

-protection LZ

-protection directionnelle de terre

Sectionneur d’aiguillage : Est un sectionneur tripolaire à coupure rotative caractérisé par


une tension de 72.5Kv et un courant de 1250A ; situé avant le jeu de barres.
Transformateur de tension barre : un TT installé aux jeux de barres pour objectif d’afficher la
tension 72.5 KV ; 60000/3 / 100/3 ; 200VA

Jeu de barre 60 kv : trois conducteurs en aluminium avec une section de 366 mm2.

Sectionneur d’isolement : est un sectionneur tripolaire à coupure rotative caractérisé par une
tension de 72.5 kV et l’intensité de 1250 A .

Disjoncteur du transformateur : Un moyen de coupure et de protection installé immé-


diatement en aval du comptage.

Combiné de mesures : constitué de deux transformateurs.

-transformateur de courant : 400/5 (A) ; 50 VA


-transformateur de tension : 60000/3 (V) / 100/3 (V)

8
Transformateur de puissance : transformateur triphasé couplage étoile / étoile

-La tension du primaire : 60 KV

-La tension du secondaire : 20 KV

-La puissance installée : 36 MVA

TC de neutre : Transformateur de courant de neutre de type bushing. 150/5 ; 10 VA

Sectionneur de neutre
Resistance de neutre : Lors de la conception d’un réseau électrique H.T. industriel, il faut choisir un
schéma de liaison du neutre à la terre : le neutre peut être soit isolé, soit relié à la terre par une résis-
tance (12.8  ; 1000A). Le schéma à neutre isolé en H.T. peut autoriser une continuité de service in-
téressante en ne déclenchant pas au premier défaut.

TC de terre résistante : un transformateur de courant (300/5 ; 2.5 VA) installé ou neutre du trans-
formateur de puissance qui relié à la terre par une résistance.

TC masse cuve : transformateur de courant (50-200/1 A) installé à la masse cuve de transforma-


teur de puissance.

Tc bushing : transformateur de courant (1200/5 A ; 15 VA) installé au secondaire du transforma-


teur de puissance.

Transformateur des services auxiliaires : transformateur de puissance MT/BT (20KV /400V ; 100
KVA) réservé pour la partie commande ; les équipements de protection et l’éclairage du poste.

9
 Schéma unifilaire de circuit 20Kv poste Meknès sud :

 La salle 20KV du Poste contient


 2 cellules des arrivées :AT1 et AT2
 12 cellules des départs 20KV numérotés de 1 à 12
 Une cellule de couplage
 Chaque cellule du poste contient les appareils suivants :
 Un relais REF 543
 Un compteur d’énergie ACTARIS 7000
 Un commutateur local/distant
 Une TPL
 Un interrupteur de consignation de tranche
 Un disjoncteur pour la protection
 Un sectionneur de la mise à la terre

10
LE poste JBABRA a été construit en 1979. il est alimenté par deux lignes aériennes numérotées 225 et
227 provenant du poste d’interconnexion ONE Toulal 225/60 KV. Le poste JBABRA contient deux trans-
formateurs chacun a une puissance de 36 MVA.

Le schéma unifilaire du poste JBABRA :( voir le schéma)

 Schéma unifilaire de 60 KV poste JBABRA

11
Numéro Nomination Caractéristiques
1. Sectionneur de la mise à 72.5KV ;800A ;à coupure rotative
la terre
2. Sectionneur général 72.5KV ;800A ;à coupure rotative
3. Combiné de mesures TT60000∕√3v /100∕√3v
TC 200-400∕5-5A
4. Disjoncteur de ligne 72.5Kv ;In800 A ;2500VA ;A huile
5. Sectionneur d’aiguillage 72.5kv ;800A ;à coupure rotative
6. TT barre 72.5kv ;60000∕√3v /100∕√3V
7. Jeu de barre 60 kv ……
8. Sectionneur à coupure rotative
inter-barre
9. Sectionneur d’isolement 72.5 ;800A ;à coupure rotative
du transformateur
10. Disjoncteur du transfor- 72.5 ;In800A ;2500 VA
mateur
11. Combiné de mesures TT60000∕√3V/ 100∕√3V
TC 400∕5A
12. Transformateur de puis- 60/20KV ;36MVA
sance
13. TC de neutre 100/5A
14. Résistance de neutre 12Ω ;1000A
15. TC de terre résistante 1.5/0.15A
16. TC masse cuve 50-200/1A
17. TC bushing 1000/5 ;15 VA
18. Transformateur des ser- 20KV/400V ;160KVA
vices auxiliaires

12
 schéma unifilaire de circuit de 20KV du Poste JBABRA

 Les cellules de la salle de 20KV du poste sont réparties de la façon suivante :


 4 cellules des arrivées : A1TR1, A2TR1, A1TR2, A2TR2
 20 cellules des départs numérotées de 1 à 20
 2 cellules des couplages : C1 et C2
 Chaque cellule renferme les appareils suivants :
 Disjoncteur pour la protection
 Sectionneur de la mise à la terre
 Un relais sepam
 Un commutateur (Local/Distant)
 TPL

13
Le poste source Zerhoune a été construit en 1954, il est alimenté par deux lignes aé-
riennes numérotés 125 et 127 provenant du poste d’interconnexion ONE TOULAL 225/60KV.le
poste contient trois transformateurs en service : T5 (36MVA), TD (36MAV)et T4 (20MVA).

Schéma unifilaire de circuit 60KV poste ZERHOUNE :(voir le schéma)

14
NUMERO NOMINATION CARACTERIQTIQUES
1. Sectionneur de la mise à la 72.5KV ;à coupure rotative
terre
2. Sectionneur général 72.5KV ;à coupure rotative
3. Combiné de comptage TT60000/√3v /100∕√3v
TC200-400/5-5
4. Combiné de mesures TT60000/√3v /100∕√3v
TC200-400/5-5
5. Disjoncteur de ligne 72.5KV ;1250 A
6. Sectionneur d’aiguillage 72.5KV ;à coupure rotative
7. Jeu de barre principal 60KV ………….
8. TT barre 72.5KV ;60000∕√3v /100∕√3v
9. Sectionneur d’isolement du 72.5KV ;à coupure rotative
transformateur
10. Disjoncteur du transforma- 72.5KV ;1250 A
teur
11. Transformateur de puis- 60/20KV ;TD=T5(36MVA) ;T4(20MVA)
sance
12. TC de neutre 150/5A ;10VA
13. Sectionneur du neutre ………
14. Résistance du neutre 12Ω ;1000A
15. TC de terre résistante 1.5∕0.15A
16. TC masse cuve 50-200∕1A
17. TC bushing 1200∕5, 15 VA
18. Transformateur des services 20KV∕400V ;160KVA
auxiliaires

15
 Schéma unifilaire de circuit de 20KV du Poste ZERHOUNE : (voir schéma ci-dessous)

Les cellules de la salle 20KV du poste sont réparties de la façon suivante :

 5 cellules des arrivées : A1T5, A2T5, A1TD, A2TD et AT4


 20 cellules des départs : numérotés de 1 à 20
 3 cellules des couplages : C1 ;C2 et C2-1

Chaque cellule renferme les appareils suivants :

 Disjoncteur pour la protection


 Sectionneur de la mise à la terre
 Un relais sepam
 Un commutateur (local/distant)
 TPL

16
Cette protection dite manque de tension est en service sur chaque départ 60KV. En exploitation
normale elle contrôle en permanence la présence de tension du jeu de barre 60 KV. dans le cas d’un
manque général de tension ; la protection MU entraîne le déclenchement des disjoncteurs de départs
60KV Correspondants en service. Si les départs sont encore hors tension la protection MU reste en veille
et dés que l’une des lignes 60KV est remise sous tension par l’autre extrémité, la protection MU du départ
assure l’enclenchement direct de ce départ et envoie l’ordre de verrouillage aux autres protections MU
pour rendre impossible le réenclenchement des autres disjoncteurs 60KV afin d’éviter le risque de faux
couplage

Cette protection est capable d’apprécier la distance entre le point où elle est installée et le point de
défaut. Elle a des bonnes précisions pour la détection des défauts entre phases. Cette protection peut
fonctionner en trois stades. Très rapide (T=0.1 à 0.2 s) ; très lente(T=0.3 à 1.5 s) et très temporisée (plu-
sieurs secondes).

En principe cette protection est comme secours de la protection LZ. Elle est utilisée contre les
défauts à la terre et elle détecte le sens de la circulation du courant de défaut mais ne tient pas
compte de la distance. Elle agit seulement si la protection LZ n’a pas fonctionné.

Une défaillance des auxiliaires continus˂˂batteries ;redresseur>> aura pour conséquence le


non fonctionnement des protections avec tous les dégâts que cela peut engendrer. Pour remédier
à ce genre d’incidents. Une protection dite <<manque de courant continu>> a été utilisée pour
faire déclencher les transformateurs de puissance dès que la tension continue chute au dessous
du seuil de fonctionnement normal.

Le fonctionnement de l’une des protections suivantes entraîne le déclenchement des disjoncteurs


60KV et 20KV encadrant le transformateur.

Cette protection est utilisée pour protéger les transformateurs de puissance contre les défauts
entre phases et les défauts à la terre. La détection des courants de défauts est assurée par des TC de
type bushing posés au secondaire du transformateur.

17
Toutes les parties métalliques à l’exception des enroulements et leurs connexions sont reliées à la
cuve du transformateur qui est isolée par rapport au sol. Une borne de terre de la cuve est reliée au
système de la mise à la terre traversant un transformateur de courant ; si un défaut se produit par
amorçage interne à la masse (entre enroulement-masse) et le courant de défaut s’écoule par
connexion de terre à travers le TC qui alimente un relais de courant ,ainsi provoque-t-il le déclen-
chement du transformateur.

Un défaut interne dans un transformateur plongé dans l’huile diélectrique se traduit par un
dégagement de gaz inflammable provenant de la décomposition des isolants sous l’action de l’arc
électrique. Le rôle de relais bucholz est de signaler la présence soit du gaz provenant d’un défaut
interne ou soit l’air aspiré par la pompe ou d’une poche non évacuée à la mise en service du
transformateur.
En plus de ces rôles, il signale aussi la baisse du niveau d’huile au-dessous d’une limite admissible
pour le bon fonctionnement du transformateur.
Lorsqu’un défaut peu important se produit, les bulles de gaz s’accumulent à la partie supérieure du
relais bucholz et à cause de la variation du niveau d’huile, un flotteur s’incline jusqu’à la fermeture
d’un contact qui actionne une alarme.
Si le défaut est grave ; ils se produisent des violents dégagements de gaz et mouvements d’huile
qui ferment les contacts d’un deuxième flotteur et provoquent le déclenchement total du transfor-
mateur.
Un dispositif de dégazage au transformateur permet d’évacuer (purger) le gaz vers l’extérieur du
transformateur.

Pour préserver le changeur de prise, on utilise un relais de protection qui réagit au courant
d’huile pendant un défaut important ;la pression de gaz engendre une circulation d’huile qui agit sur
un Caplet afin de déclencher le transformateur.
Remarque : les protections bucholz et mass cuve des transformateurs auxiliaires sont mis en
parallèles avec celles de transformateurs de puissance.

Sur les transformateurs de puissance dont le refroidissement est à circulation forcée ; un arrêt
d’une pompe entraîne une élévation de la température d’huile afin d’éviter tout échauffement nui-
sible au transformateur ;une protection nommée<<défaut pompe>>entraîne une signalisation au
bout de 5 min si l’indicateur de signalisation de circulation d’huile revient en position de repos et si
le défaut persiste au bout de 20 min, la protection entraîne le déclenchement du transformateur.

18
La protection thermique du transformateur est assurée par des thermostats qui provoquent :
l’alarme thermique et le déclenchement du transformateur selon l’élévation de la température
d’huile.
Les thermostats des transformateurs aux postes ZERHOUNE et JBABRA sont réglées pour
donner l’alarme et le déclenchement successivement à 65°C et à 85°C ;tandis qu’au poste MEKNES
SUD elles sont réglées à 80°C et à 90°C.

On protège les transformateurs contre les surtensions atmosphériques par des éclateurs généralement
placés entre l’entrée des traversées isolantes du transformateur et la cuve et par des parafoudres à résistance
variable.

Cette protection est utilisée contre les courants parasites résultants des déséquilibres sur le réseau ;

la valeur de ces courants est inférieure au seuil de déclenchement. A cet effet on place un TC associé à un relais
détecteur de terre résistante dans la connexion de mise à la terre du point neutre du transformateu. Le relais doit
être réglé à une intensité aussi faible que possible afin de détecter non seulement les défauts francs mais aussi
ceux qui sont résistants.

La fréquence normale est de 50 HZ, une insuffisance de production ou des incidents sur le réseau
haute tension ou très haute tension peuvent entraîner une baisse de fréquence progressive allant
jusqu’à un déclenchement général du réseau.
Pour éviter cette situation ; on diminue d’autorité la consommation en mettant hors tension la
partie plus ou moins grande des départs MT du poste, afin de rétablir l’équilibre entre la demande
et la production. Cette manœuvre est appelée : le délestage.
Chaque cellule des départs MT est munie d’un dispositif de délestage réglée chacune sur un seuil
inférieur de 50 Hz comme suit :
er
 1 échelon : 49 Hz
 2éme échelon : 48 Hz
 3éme échelon : 48.3Hz
 4éme échelon : 48 Hz
Il y a des départs MT prioritaires qui ne sont pas délestés.

19
Le fonctionnement de l’une des protections suivantes entraîne le déclenchement du disjoncteur de l’arrivée.

En principe cette protection est destinée contre les défauts entre phases.

La baisse pression du gaz SF6 du disjoncteur provoque la diminution de son pouvoir de coupure et
ainsi des dégâts très importants à l’ouverture et à la fermeture en charge du disjoncteur.

Les défauts à la terre dans les cellules 20KV peuvent entraîner un temps d’amorçage plus long
conduisant à la formation de l’arc électrique et induisant un risque pour les personnes et le maté-
riel. C’est pour cela des relais de protection VAMP sont installés au niveau des cellules afin d’éviter
tous les dégâts de l’arc électrique.

Les masses des cellules MT sont connectées au système de la mise à la terre traversant un TC qui
détecte le passage du courant de fuite pendant un défaut de masse à la terre. Un relais de protec-
tion barres est relié avec le TC a pour rôle d’envoyer l’ordre de déclenchement au disjoncteur de
l’arrivée dès l’apparition d’un défaut.

Protection contre les défauts entre phases et les défauts à la terre.

La baisse de la pression du gaz SF6 du disjoncteur provoque la diminution de son pouvoir de


coupure et ainsi des dégâts très importants à l’ouverture et à la fermeture en charge du disjoncteur.

Minimum de fréquence .
Remarque : Au poste Zerhoune, l’ensemble des protections : masse cuve ;max I ; bucholz trans-
fo ;bucholz régleur ;température et défaut pompe sont assurées par une protection numérique
nommée 7IVD et la protection terre résistante est assurée par une protection numérique nommée
BCPI, tandis qu’au poste Meknes Sud les protections des départs 60KV et la protection ampérmé-
trique du transformateur sont assurées par les relais suivants :REC670,REL670,et RET543

20
série 80 est une famille de relais numériques de protection haute performance,
adaptée à toutes les applications de protection des réseaux moyenne tension de distribution
publique ou industrielle, elle est installée au poste Zerhoune et au poste Jbabra.

Le sepam 80 dispose des fonctionnements suivants :

 Mesures précises et diagnostic détaillés.


 Commande intégrale de l’équipement.
 Signalisation et exploitation locale ou à distance.
 Protection efficace des biens et des personnes.

21
Tc1 ; Tc2 ; Tc3 : Raccordement de trois transformateurs de courant pour calculer la valeur du courant
résiduel.

TcN : transformateur de courant pour la détection du courant de neutre.

Tt1 ; Tt2 ; Tt3 : les trois transformateurs de tension pour mesurer les trois tensions simples.

Tt1’ ; Tt2’ ; Tt3’ : trois transformateurs de tension pour mesurer la tension résiduelle V0.

Tc1’ ; Tc2’ ; Tc3’ : trois transformateurs de courant pour mesurer le courant ou secondaire du transfor-
mateur de puissance

arrêt circulation de huile

défaut AEROREFRIGIRANT

température alarme

température déclanchement

Buchholz alarme

Buchholz déclanchement

Buchholz régleur

22
23
C’est un terminal intelligent de l’équipement de protection, il contient une interface homme
machine(IHM), permettant de bien gérer la commande et les mesures actualisées de chaque
départ ét chaque arrivée à part de réseau 20 KV.

24
cette touche ferme le disjoncteur ou le sectionneur

cette touche ouvre le disjoncteur ou le sectionneur

la touche aide fait apparaître deux sous-menus(fonctions de touches et in-


formations sur le terminal)

cette touche efface les saisies et elle annulle les odres et les éditions

cette touche ouvre le menu principal et permet de se rendre à l’écran


d’affichage par défaut.

la touche local/distant sert à positionner le terminal intelligent en mode local


ou télécommandé.

cette touche ouvre l’écran de remise à zéro

la touche E lance le mode édition et confirme les changements de réglage

Remarque 1 : Le module des voyants LED est un moyen de communication unidirectionnel :


l’apparition de certains événements active un voyant LED afin d’attirer l’attention des opérateurs
sur ce qui s’est passé et signaler qu’une intervention de leur part est nécessaire

Remarque 2 : le terminal intelligent de l’équipement de protection REF 543 est le même prin-
cipe que celui du REC 670

25
26
27
Le réseau électrique que gère ,à ce jour la RADEM, est composé, pour la partie
primaire, de 3 postes HT/MT :

 Poste Zerhoun ,ce poste est équipé d’un système de contrôle commande numérique
Seefox T2000 de fourniture Schnieider Electric.

 Poste Jbabra, ce poste est équipé d’un système de contrôle commande numérique
Seefox T2000 de fourniture Schneider Electric.

 Poste Meknès Sud, ce poste est équipé d’un système de contrôle commande numé-
rique SAS530 de fourniture ABB

Et 4 postes de répartition MT/MT :

 Poste Toulal, ce poste est équipé d’un PA T200 de fourniture Schneider Electric

 Poste Sidi Bouzekri, ce poste est équipé d’un PA T200 de fourniture Schneider Electric

 Poste Wislane, ce poste est équipé d’un PA T200 de fourniture Schneider Electric

 Poste Abattoirs, ce poste est équipé d’un PA T200 de fourniture Schneider Electric

Le Réseau secondaire, est quant à lui, composé de 552 postes réseaux et postes clients. certains
de ces postes sont instrumentés avec des PA de type T200(22 PA à 4 voies, et 2 PA à 8 voies, 2 PA
à 12 voies) de fourniture Schneider Electric,ainsi que 500 détecteurs de défauts communiquant de
fourniture Schneider Electric.

Afin d’assurer la gestion du réseau électrique de la ville de Meknès, la RADEM dispose de deux
systèmes L500 permettant de superviser les PA T200 et les détecteurs de défauts communicants.

La solution proposée est composée d’un centre de conduite,installé dans le bâtiment cons-
truit dans le cadre du marché, au poste de Meknès Sud.

Ce centre est basé sur l’utilisation du système Seefox M8000 qui couvre l’ensemble des
fonctionnalités demandées par la RADEM.

Ce système s’intègre dans l’environnement existant de la RADEM et s’interface avec les


RTU de postes HT/MT et MT/MT( de type Seefox T2000,SAS530,PA T200)mais aussi avec
les RTU des postes MT/BT en utilisant le protocole IEC 870-5-101.

Ce système doit prendre en compte aussi les 39 nouveaux PA pour des postes MT/BT.

28
Architecture :
L’architecture du BCC de meknes,basée sur le système Seefox M8000,est construite autour
d’un double réseau Ethernet utilisant le protocole TCP/IP.

L’architecture se compose d’une Salle calculateur et Telecom :

 Armoire informatique contenant les équipements suivants :

Deux serveurs SCADA redondants exécutant les drivers de communication,


les traitements SCADA, l’archivage courte durée et la gestion de l’interface
de supervision des différents postes opérateurs .

Un serveur de configuration contenant la base de données et les outils de


configuration.

Un serveur d’archive de longue durée .

Deux switchs 10/100/1000 BT 24 ports.

Une horloge synchronisée GPS et serveurs NTP.

Deux passerelles Ethernet 16 ports séries assurant la gestion de la couche


physique des drivers de communication.

Un lecteur de bande DAT de grande capacité.

Une console 17 rackable pour la maintenance.

Un routeur coupe-feu.

Un système d’accès distant serveur SSL/VPN pour permettre une connexion


à distance sécurisée.

Un modem CSM pour la génération d’alarme via SMS.

Deux convertisseurs RS232 et RS 485( liaisons << normale>>

<< secours>>) pour la communication avec le poste Meknès Sud.

Huits modems RTC pour la communication avec les PA T200 des postes
MT/BT. les 4 postes MT/MT (Toulal, sidi bouzekri, wislane , abattoirs) et les
détecteurs de défaut. un modem RTC est utilisé pour la communication de
secours pour les 4 postes MT/MT( toulal,sidi bouzekri,wislane,Abattoirs).

6 modems LS pour la communication avec les RTU pour les 2 postes


HT/MT(Zerhoun,Jbabra) et les 4 postes MT/MT(Toulal,sidi
bouzekri,wislane,Abattoirs).

29
Remarque :
les 2 liaisons spécialisées publics sont de fourniture Maroc Telecom et de la responsabilité de la
RADEM. Celles-ci sont utilisées pour la communication avec les 2 postes HT/MT( Zerhoun, Jbabra).

Salle Opérateurs : le poste de conduite offre à l’opérateur une interface homme


machine(IHM) déployée sur 3 écrans permettant :
 De visualiser l’état de tous les éléments du réseau sous forme graphique(images réseau,
images postes, images système informatique) ou sous forme texte(journaux de bord,liste).
 De contrôler les équipements(télécommandes ,actions manuelles).

Il est constitué de :

Deux postes de conduite banalisés avec 3 écrans de 22.


Deux inprimantes fil de l’eau,132 cononnes et connexion réseau.
Une imprimante laser couleur A3 dédié aux rapports et extraction diverses.
Un vidéo projecteur connecté comme un 4éme écran des deux postes de
conduite.
Un écran motorisé.
 Salle administrateur :
Un poste de configuration/administration avec 3 écrans de 22.
Un PC portable pour la maintenance des équipements.

30
 Chaque répartiteur est raccordé par deux départs avec l’un des trois postes sources.

 Pour l’étude d’un départ, on se limite au point de sectionnement.

 On fait alimenter les départs déclenchés par le même poste source auquel ils appartien-
nent.

 Si le poste asservi est localisé entre deux voies, on vérifie la voie qui véhicule le défaut en
faisant des appels pour les postes situant sur les deux voies.

 Pour le départ qui ne contient aucun PA, il faut aviser l’agent de permanence pour

intervenir

 Pour le départ contenant les postes flairs, y a que la signalisation du défaut sans possibili-
té de faire des manœuvres, dans ce cas , il faut faire des appels à ces derniers pour diriger
l’agent de permanence et pour faciliter la détection du défaut.

 Si la commande d’un PA est bloquée dans un sens, on peut faire la commande dans l’autre
sens ( Mieux vaut avoir un seul poste hors tension que beaucoup de postes mis hors ten-
sion)

 Lors du déclenchement du départ, on cherche le défaut en faisant des appels aux PA si-
tuant sur ce dernier, une fois c’est détecté, on rétablie le départ, et on fait alimenter les
postes mis hors tension, et on suit les ordres de l’agent de permanence (vérifier la charge
du départ fournissant l’alimentation).

31
1) Fermeture du couplage MT

2) Ouverture de disjoncteur AT2

3) Ouverture disjoncteur HT du T2

4) Ouverture sectionneur d’isolement HT( sur le terrain)

5) Débrochage disjoncteur AT2

6) Ouverture disjoncteur (auxiliaire,aéro,tanche,régleur) du T2( manuellement)

7) Fermeture sectionneur du terre AT2

8) Délivrer un BCB( Bon de consignation bleu).

1) Fermeture disjoncteur (auxiliaire, aéro, tranche ,régleur) du T2


2) Ouverture sectionneur de terre AT2
3) Embrocher disjoncteur AT2
4) Fermeture de sectionneur d’isolement HT
5) Egaliser les prises
6) Fermeture disjoncteur HT de T2
7) Fermeture disjoncteur AT2
8) Annuler BCB par signature

 Ouverture du disjoncteur 60KV


 Ouverture du sectionneur général
 Ouverture du sectionneur d’aiguillage
 Etablir un bon de consignation rose

32
Le BCR ne peut être annulé que par le titulaire de ce bon ; soit directement ou par message
téléphonique. Dans ce cas le chef de quart doit s’assurer que le message provient du demandeur et que
les numéros, date et l’heure d’annulation et retirera ensuite les plaques de protection correspondantes à
ce BCR

Dès que le chef de quart sera en possession du BCR, il commencera à faire les manœuvres

Suivantes :

 Fermer les sectionneurs encadrant le disjoncteur HT


 Se mettre en contact avec le dispatching national de l’ONE pour aviser du rétablissement
et procéder conformément à leurs instructions pour rétablir le départ.

 Relever les signalisations


 Assurer de l’ouverture des arrivées (2O KV) et des disjoncteurs 60KV( T1 ou T2)
 Ouvrir les départs MT
 Fermeture de couplage
 Fermeture de départs MT un par un
 Contrôler la charge de transformateur ( la charge ne doit pas dépasser 16 MVA)
 Isoler le transformateur en défaut et aviser l’ingénieur d’exploitation ou l’ingénieur
de garde
 Faire une visite au transformateur en défaut pour voir s’il y a des traces
d’amorçage ou fuites d’huile.

 Ouvrir tous les départs MT de la demi-rame concernée


 Faire un essai d’enclenchement du disjoncteur de l’arrivée
 Si le disjoncteur reste fermé alors on commence à fermer les départs MT un
par un pour déterminer le départ qui est en défaut et débrocher son
Disjoncteur.

33
 Si le disjoncteur déclenche à nouveau alors le défaut est localisé sur le jeu
de barre de la demi-rame ou sur le disjoncteur de l’arrivée (report de la
charge)
 Aviser l’ingénieur d’exploitation ou l’ingénieur de garde

 Relever les signalisations


 Ouvrir les départs MT
 Ouvrir les arrivées
 Ouvrir les disjoncteurs 60 KV
 Contacter le dispatching
 Aviser la hiérarchie

 Fermer les disjoncteurs 60 KV( T1 et T2)


 Fermer les arrivées(T1 et T2)
 Fermer les départs MT
 Aviser la hiérarchie

 Relever les signalisations


 Alimenter la partie saine en utilisant l’application Seefox M8000 (à l’aide des
postes asservis existant sur le départ)
 Aviser la hiérarchie
 Coordonner avec l’agent de permanence pour la localisation de défaut
 Rendre compte à la hiérarchie

34
La période de mon stage au service BCC et au poste Meknès Sud représente
pour moi l’une des phases les plus enrichissantes vu l’énorme connaissance ac-
quise et le développement personnel en contact avec les professionnels de la régie ,
en outre, ce stage m’a permis d’apprendre une technique et un savoir-faire qui
vont améliorer mon rendement et ma carrière professionnelle dans les années à
venir.

35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55