Vous êtes sur la page 1sur 2

Stabilité et variabilité des génomes

Le cycle
de développement
20
d’une espèce
Cliquez ici pour télécharger l’ouvrage complet.
LE CYCLE DE DÉVELOPPEMENT
RÉSUME LES ÉTAPES NÉCESSAIRES
AU RENOUVELLEMENT DES GÉNÉRATIONS
● Le cycle de développement résume, sous forme d’un schéma circulaire,
les événements qui, à partir d’une cellule œuf d’un sujet de génération n,
ramènent au même état dans la génération suivante n + 1.
● L’œuf est toujours une cellule diploïde résultant de l’union de deux
gamètes haploïdes. Tout cycle comprend donc une phase au cours de
laquelle les cellules sont diploïdes (diplophase) et une phase au cours de
laquelle elles sont haploïdes (haplophase).
● Les deux coupures fondamentales sont donc la méiose et la
fécondation : la méiose assure le passage de l’état diploïde à l’état
haploïde ; la fécondation assure le retour à l’état diploïde. Ces mécanis-
© Bordas

mes réalisent la stabilité du caryotype et donc du génome lors du renou-


vellement des générations.

État diploïde

2n
Diplophase

Œuf 2n
Méiose
Fécondation
n n n n




Haplophase

État haploïde
n

L’IMPORTANCE DANS L’ESPACE ET DANS LE TEMPS


DES DEUX PHASES VARIE SELON LES GROUPES
● Le premier schéma résume le cycle d’un animal ou d’un végétal classi-
ques. La phase diploïde est prédominante, l’espèce est diplobiontique.
● Le second schéma résume le cycle d’autres espèces moins nombreuses
(champignon, Sordaria en particulier). La phase haploïde est prédomi-
nante, la méiose affecte la cellule œuf. L’espèce est dite haplobiontique.

SVT Tle S ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE ■ 43


Stabilité et variabilité des génomes

Fœtus
2n 2n
Embryon
Jeune
2n
Œuf
2n

Fécondation




⎭ Adulte
Gamètes n Gamètes n
Homme Femme
Méiose Méiose

2n

2n

Cycle diplobiontique
(espèce humaine)

© Bordas
Germination
n
Spores (n)
Mycélium
adulte
Mitoses
Mycélium Mycélium
Méiose + –

Œuf 2n




Fécondation

Cycle haplobiontique
Sordaria

44 ■ ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE SVT Tle S