Vous êtes sur la page 1sur 26

Septembre 2019

entrepreneur
corner
La revue de Comoé Capital

DOSSIER

E-commerce
en Côte d’Ivoire

ENTRETIEN

Augustine Bro Adja Mariam Soro Raïssa Banhoro


Fondatrice de l’I.M.G.H DG de Voyelles Edition Simplon Côte d’Ivoire
P.6 P.9 P.21

TRIMESTRIEL

P1
SOMMAIRE
P.2
Sommaire

P.3
Editorial

P.5
Tribune
ENTREPRENEUR CORNER

Est une publication de Comoé


Capital, Cocody II-Plateaux P.6
Vallons Sideci, villa 519 – Abidjan Parcours d’une PME
– Côte d’Ivoire

Téléphone : +225 22 46 46 67
Courriel : info@comoecapital.com
Site web : www.comoecapital.com
P.9
Au Féminin
Directeur de publication :
Issa Sidibé

Rédacteur en chef :
P.11
Yannick Djanhoun Grand Angle

Contributeurs :
Alia Diallo
Franck Ouraga P.18
Issa Sidibé Le Lexique de
Richard Seshie l’Entrepreneuriat
Infographie :
Roméo Kouamé

Conception et réalisation :
P.20
Blue Bag Africa La Boîte à outils

Crédit photo :
Nadi Jessica
P.21
Dépôt légal en cours Startup Corner
Vous pouvez également retrouver
tous les articles du magazine sur le
site internet :
www.entrepreneurcorner.org
P.23
News des Actionnaires

P2
Editorial
Par Francis Dufay
Directeur Général,
JUMIA Côte d’Ivoire

E-commerce en Afrique et en Côte d’Ivoire :


De grandes promesses, et encore beaucoup
de travail

L
e développement du e-commerce semble inéluctable, et il est amené à bouleverser la façon dont nous
consommons et commerçons. Ce développement est porteur de progrès majeurs pour les commerçants,
les consommateurs, les finances publiques et les divers partenaires de cet écosystème.

Les commerçants, distributeurs, marques, producteurs, etc. y trouvent tout d’abord un débouché simple, rapide
et sans coût fixe pour toucher leurs clients sur tout le pays. Chaque mois, plus de 3.500 commerçants Ivoiriens
réalisent des ventes en ligne sur Jumia (Jumia.ci, Jumia Mall, Jumia Food et Jumia Travel). Ce chiffre est en
perpétuelle augmentation et démontre que le secteur a collectivement adopté la vente en ligne.

Les clients, bien sûr sont les grands gagnants d’un système qui permet la transparence des prix (et donc leur
baisse), réduit les besoins de se déplacer, et fait gagner du temps et de l’argent. Tout particulièrement, les clients
éloignés des capitales peuvent maintenant accéder à une offre aussi large et à des prix enfin raisonnables.
Aujourd’hui, nos clients en Côte d’Ivoire peuvent retirer leurs colis dans plus de 70 villes, et y bénéficier du
même accès à la consommation qu’à Abidjan, grâce à un réseau d’agences Jumia et d’entrepreneurs franchisés.
Ainsi nos clients à Odienné ou Niakara n’ont pour beaucoup jamais eu l’occasion de rentrer dans un centre
commercial moderne, mais sont déjà parfaitement à l’aise avec le e-commerce.

Plus largement, toute l’économie locale est vouée à profiter du développement du e-commerce : les logisticiens
bénéficient d’une explosion des volumes de colis, l’Etat profite de l’émergence d’acteurs formels (et taxés) dans
un secteur historiquement informel, et tout le secteur de la tech profite de l’effet d’entraînement (création de
nouveaux métiers du digital par exemple, qui essaiment ensuite dans le secteur)

Le e-commerce peut réellement bouleverser (pour le meilleur) nos habitudes de consommation et de vente en
Afrique de l’Ouest et en Côte d’Ivoire en particulier. Les clients sont demandeurs d’innovations, les commerçants
recherchent des débouchés et les changements d’habitudes se réalisent beaucoup plus vite que dans des marchés
où le retail est déjà hyper développé (ex. Europe, Amérique du Nord)

Cependant, la disparition récente de plusieurs acteurs majeurs du secteur en Côte d’Ivoire vient nous rappeler
un autre aspect, moins sexy, du développement du e-commerce : c’est une activité encore naissante, difficile, qui
requiert un effet d’échelle important, des bases financières solides et le soutien des pouvoirs publics.
Le nombre encore restreint des consommateurs connectés en Côte d’Ivoire, les contraintes logistiques (parmi
lesquelles des carences d’infrastructure ou d’adressage), la défiance envers les moyens de paiement en ligne, et
enfin la pression fiscale importante sur le retail formel sont autant d’obstacles à surmonter pour notre secteur
naissant, et qui auront eu raison de nombreuses bonnes volontés.

Ces obstacles sont réels, mais il existe pour chacun une solution (par exemple le paiement cash à la livraison
résout les réticences au paiement en ligne), apportée par les acteurs privés ou publics. L’action des pouvoirs
publics pour permettre le développement de notre secteur sera essentielle : accès à Internet, régulation et fiscalité
adaptées, etc.

La résolution progressive de ces obstacles nous permet d’entrevoir encore un potentiel de croissance du
e-commerce phénoménal, et nous pouvons sans exagérer parler d’une révolution en cours dans le secteur du
retail en Afrique et en Côte d’Ivoire.

P3
Entrepreneur Corner
P4
Tribune
Fanny Dauchez,
Responsable
Incubation chez
Seedstars

Priorités de l’écosystème tech ivoirien

Si le terme écosystème entrepreneurial est parfois trop


utilisé, il illustre bien l’idée d’entrepreneurs qui ont
les conditions pour réussir dans un environnement
donné, en termes d’opportunités (capital, savoir-faire
disponible), de culture (esprit d’initiative encouragé
par une communauté active) ou d’environnement
(infrastructure, régulation). Or l’écosystème tech
abidjanais est encore naissant lorsqu’on le compare à
d’autres grandes capitales d’Afrique et du monde.

Un écosystème en plein mouvement

On remarque cependant une effervescence du côté des


acteurs de ce fameux écosystème. Depuis plusieurs
années, des initiatives se mettent en place, appuyées par
des entreprises (eg. Yello de MTN), par des acteurs plus
institutionnels (eg. Orange Corners), des entrepreneurs
(ex. Incubivoir, ou Seedstars qui a des activités de venture
building et d’incubation avec l’Agence Emploi Jeunes) ou
encore des universités (eg. l’INPHB qui pourrait lancer
un master entrepreneurial avec HEC). Le gouvernement
est aussi sensible à la question comme en témoigne
l’engagement du Ministère de la poste et du numérique en faveur du Startup Act. Enfin le capital n’est pas
loin avec des investisseurs comme Comoe Capital, Trecc ou Saviu qui investissent en Seed Capital.

Les priorités : formation et collaboration

Une des priorités de cet écosystème est la formation des entrepreneurs et de leurs employés, que ce
soit au niveau de la démarche entrepreneuriale, du savoir-faire technique, ou encore des compétences
professionnelles faciles à acquérir (eg. la bonne rédaction d’un email). Quelques exemples d’initiatives qui
devraient être amplifiées et répliquées : la diffusion de contenu de formation en français comme le fait
Etudesk, des modèles comme Bora Digital qui donne la possibilité à des aspirants entrepreneurs de lancer
une startup tout en recevant des cours de business et en étant payés, ou celui de Simplon et du PNUD qui
subventionnent les stages de développeurs dans des startups.

Enfin, au-delà du seul problème de la formation, la priorité des acteurs est aujourd’hui de partager leurs
erreurs et bonnes pratiques, de collaborer pour permettre à l’écosystème de grandir.

P5
Entrepreneur Corner
Parcours d’une PME
Augustine BRO
fondatrice de
l’IMGH

« Sortons de l’informel si on
veut aller loin »
Chaque année, son école accueille plusieurs centaines d’élèves rêvant de faire
carrière dans l’hôtellerie. Augustine BROU a connu des vertes et des pas mûres.
Dans cette interview accordée à votre magazine préféré, elle touche du doigt des
questions essentielles.

Présentez-vous à nos lecteurs et faites de mais nous avons tenu bon et l’école continue
même pour IMGH. de renforcer sa capacité didactique et
infrastructurelle.
Je suis Augustine BRO épouse IBO, fondatrice
de l’Institut de Management de Gestion et En tant qu’entrepreneur, de quoi est fait votre
de l’Hôtellerie (IMGH). Cette école que j’ai quotidien ?
fondée en 1999 est un centre de formation
professionnelle et technique principalement Côté professionnel, je prends toujours soin de
tourné vers le secteur hôtelier. Nous formons faire le tour de mes différents services lorsque
des élèves au CAP, au BT et en formation j’arrive à l’institut. Je profite pour saluer tous
qualifiante. mes collaborateurs et pour constater que
Il faut aussi souligner que nous fonctionnons tout le monde est à son poste. Je prends le
comme un groupe, puisque nous avons un pouls de la journée grâce à ces visites. Ensuite
cabinet de formation agréé par le FDFP, je demande à tous mes collaborateurs de
nous avons une unité de production passer me rencontrer à mon bureau, afin que
gastronomique et une école d’hôtellerie. chacun me fasse le point de ses activités.

En presque 20 ans d’existence, quel bilan peut- Madame Bro, vous cumulez plusieurs années
on faire de votre institut ? d’expérience, alors vous avez certainement eu
une expérience difficile que vous n’êtes pas
Je me rappelle que nous avions commencé prête d’oublier. Pouvez-vous nous la raconter ?
IMGH avec 12 élèves, un professeur qui
était moi-même et mon chauffeur qui jouait La pire que je retiens c’est la suspension de
aussi le rôle de secrétaire. Les débuts étaient notre agrément il y a trois ans. Ça été très dur.
très difficiles. Je me réjouis donc fortement Mes employés ont passé des mois sans salaire.
de voir qu’aujourd’hui, nous avons plus Des élèves nous ont été retirés et les parents
de 500 élèves qui nous font confiance et 20 étaient révoltés. Je suis arrivée à penser que
à 30 enseignants qui donnent tout ce qu’ils c’était la fin. Mais je suis finalement rentrée
ont pour améliorer le savoir de leurs élèves. en moi-même et j’ai dit à Dieu que s’il
Les deux crises majeures qu’a connues notre m’avait permis de créer cette école, c’était
pays ces dernières années nous ont ébranlées, aussi pour défier ce genre d’obstacle dans ma

P6
vie entrepreneuriale. Par sa grâce, toutes choses Pour finir, pouvez-vous adresser un message à tous
sont finalement rentrées dans l’ordre, nous avons les entrepreneurs ivoiriens qui vous liront ?
obtenu à nouveau notre agrément et avons
évolué jusqu’ici. Bien-sûr avec plaisir. Je leur demanderai de
respecter la notion d’entreprise. Une entreprise a
Pour vous, quelle leçon avez-vous tirée de cette ses règles et tout le monde, même le grand boss, se
situation ? doit de les respecter. Un entrepreneur ne peut pas,
par exemple, confondre la caisse de l’entreprise et
La leçon principale que je tire de cette expérience, sa poche. J’ai pratiqué ce genre d’erreur et j’en
c’est de sortir de l’informel si on veut aller loin. ai payé les conséquences. Désormais, je sais faire
Cette pratique peut paraître intéressante au la part des choses et je me suis même fixée un
début, mais finit toujours par nous rattraper salaire que je perçois chaque fin du mois.
et peut détruire en une fraction de temps une Je dirai aux entrepreneurs ivoiriens d’être ouverts
entreprise. d’esprit et de privilégier l’innovation. Grâce à
Comoé Capital, j’ai inscrit l’innovation dans mes
Vous avez une relation particulière avec Comoé pratiques managériales et ça marche mieux.
Capital, pouvez-vous nous en dire plus ? Il faudra, et c’est très important, faire preuve
de persévérance et de patience. L’Ivoirien en
Je bénis le jour où j’ai fait la rencontre de Comoé particulier et l’Africain en général n’aime pas ce
Capital. C’est sous l’impulsion de ma grande sœur qui tarde à porter fruits.
associée que j’ai trouvé la nécessité de travailler
avec cette belle structure et aujourd’hui je ne
regrette pas. Comoé Capital m’a orientée vers
l’état d’esprit ou si vous voulez vers la mentalité
que doit avoir un entrepreneur. Il y a de bonnes
pratiques que je croyais impossibles à faire, mais
Comoé Capital m’a aidée à les pratiquer et à
dépasser mes limites.

«J’ai été formée, j’ai été coachée et je remercie


vraiment toute l’équipe de cette entreprise.
J’aime la jeunesse et le dynamisme de l’équipe
de Comoé Capital.»

P7
Entrepreneur Corner
P8
Au Féminin
Adja SORO
Meilleure
entrepreneure
féminine de l’année

« J’ai créé cette entreprise parce que j’ai senti le besoin


d’être utile à ma communauté et de faire découvrir
l’identité culturelle de l’Afrique aux enfants »
Ses qualités managériales sont reconnues en Côte d’Ivoire et à l’international. Adja SORO
évolue dans un secteur très concurrentiel : la production audiovisuelle et l’édition. Elle nous
raconte tout sur sa vision entrepreneuriale.

Nous allons démarrer par une présentation de vous et de magazines spéciaux pays. Ceux du Cameroun, du Bénin,
votre entreprise. de l’Angola et de la Côte d’Ivoire sont déjà parus et
nous y racontons aux enfants leur histoire. Nous avons
Merci infiniment pour l’opportunité. Je suis Adja SORO, actuellement en production des cahiers de colorage qui
j’ai fondé deux entreprises que sont Voyelles Éditions, permettront aux enfants de prendre du plaisir tout en
une maison d’édition qui fait la promotion de la culture découvrant l’Afrique. Au niveau du STUDIO KÄ, nous
africaine auprès des enfants et le STUDIO KÄ qui a la sommes en pleine production d’une série animée qui
même vocation que la première entreprise, celle de relate l’histoire de héros africains. Ce seront 16 épisodes
promouvoir la richesse culturelle de l’Afrique à travers des racontés comme savent bien le faire nos parents du village.
dessins animés et des productions audiovisuelles. Cette production est également inspirée d’une rubrique
du magazine Brune appelée Voilà pourquoi.
Comment vous est venue l’idée de créer cette entreprise ?
Aujourd’hui quels sont vos challenges ?
J’ai créé cette entreprise parce que j’ai senti le besoin d’être
utile à ma communauté et de faire découvrir l’identité Sans hésiter, je dirai maintenir toujours ma ressource
culturelle de l’Afrique aux enfants. Vous savez le monde humaine au top niveau, parce que de la qualité de cette
aujourd’hui évolue à une vitesse vertigineuse. On n’a pas ressource dépendront toutes nos productions. En Côte
forcément le temps de s’accrocher à quelque chose et on d’Ivoire, nous n’avons malheureusement pas d’école
perd facilement nos repères. J’ai eu le rêve de renforcer d’animation, embaucher un personnel qui a l’expertise,
la fierté des enfants d’Afrique à travers des histoires des ça coûte très cher. Alors nous sommes obligés de former
hommes, des femmes et des peuples de ce continent. J’ai nous-mêmes notre personnel sur le tas et le résultat
lancé Voyelles Éditions parce qu’il demeure important de heureusement est satisfaisant.
faire lire les enfants, le STUDIO KÄ parce que les enfants
adorent les dessins animés. Quelles sont vos projections dans 5 ans ?

Quels sont les produits et services principaux de vos Dans 5 ans nous espérons toucher une majorité de pays
entreprises ? francophones africains et pourquoi ne pas faire diffuser
nos productions dans des pays anglophones. Nous avons
Voyelles Éditions a un magazine qui s’appelle Brune qui la chance d’être dans un domaine où la demande est forte.
paraît depuis 2018 et qui parle des civilisations anciennes Les chaînes de télévision et des institutions sont toujours
et contemporaines africaines. Nous avons publié des à la recherche de contenus de qualité qui pourraient

P9
intéresser les enfants. Alors je dirai que dans 20 travail. Notre relation aujourd’hui va au-delà du
ans nous espérons être le futur Disney d’Afrique. simple investissement, c’est une collaboration
plus qu’étroite qui nous lie.
Parlez-nous de vos relations professionnelles
avec Comoé Capital et Orange Côte d’Ivoire. Au cours de votre parcours entrepreneurial,
vous avez glané des prix. Parlez-nous de ces
D’abord avec Orange ça ne date pas de lauriers.
maintenant. Cette entreprise m’a fait confiance
à mes débuts. Je n’étais, je m’en souviens, qu’à AS : Le premier prix que nous avons obtenu est
l’étape de l’idée et elle a tout de suite aimé la celui de l’entrepreneur social contenu culturel
pertinence du projet qui est celle d’orienter pour l’Afrique et le Moyen-Orient décerné
l’intérêt des enfants vers leur identité culturelle. par Orange. Ensuite nous avons reçu un prix
Avec Comoé Capital, il faut noter que c’est du patronat ivoirien la CGECI, il y a le prix
notre partenaire Orange Côte d’Ivoire qui nous de l’initiative culturelle avec l’association des
a introduit auprès d’elle. Elle a également été écrivains de Côte d’Ivoire. J’ai été admise au
fortement intéressée par l’idée de valoriser programme du gouvernement américain appelé
la culture africaine par les livres et les dessins Mandela Fellow et nous avons été le coup de
animés. C’est Comoé Capital qui visualise cœur de l’entreprise féminine 2019 de Total
en premier nos productions et son avis nous Côte d’Ivoire. Nous sommes fières de ces prix.
permet d’améliorer et d’être fières de notre

P 10
Entrepreneur Corner
Grand Angle

E-commerce
en Côte
d’Ivoire
Par Aboubacar TOURE
en partenariat avec

L’étude détaillée est disponible sur le blog www.entrepreneurcorner.org

I. Executive summary
Selon le FMI, la croissance économique ivoirienne devrait plus de 8 000 milliards FCFA . La croissance de ce secteur
rester importante mais fléchir progressivement au cours est corrélée à celle du PIB (+ 6 à 8% par an) et celle de
des 3 prochaines années, continuant sur sa lancée avec un la population (+2,5% par an). Le secteur est dominé par
taux de 7,1% en 2019 puis 7% dans les années suivantes. En l’informel (plus de 85%) et on dénombre plus de 16 000
termes de répartition sectorielle, nous pouvons souligner boutiques de proximité en Côte d’Ivoire. L’alimentaire
le poids important du secteur de la distribution (13,4% occupe une part importante (plus de 75%) et le
du PIB). Aussi, la répartition des dépenses des ménages secteur confirme que le poids d’Abidjan dans la grande
ivoiriens montre le poids important des dépenses distribution est important (plus du tiers).
alimentaires (47,4% en 2016) selon l’INS. La part de la distribution classique (activité de CDCI,
La grande distribution en Côte d’Ivoire présente un Prosuma etc.) est comprise entre 5 000 et 6 000 milliards
potentiel de développement intéressant et serait estimé à FCFA .

II. Marché du e-commerce


Tiré par quatre pays (Nigéria, Afrique du Sud, Tanzanie, économique, soit à cause des problématiques logistiques.
Kenya) représentant près de 98% du marché du En décembre 2016, CDiscount a mis un terme à son
e-commerce en Afrique subsaharienne, le e-commerce en aventure africaine. Le positionnement de Cdiscount, un
SSA devrait atteindre près de 15 milliards de dollars US peu plus haut de gamme que Jumia, n’a peut-être pas su
en 2022. attirer suffisamment de clientèle. Africashop, filiale de
Carrefour a aussi fermé boutique.
Dans le cas de la Côte d’Ivoire, le succès de Jumia…
L’introduction en bourse (New York Stock Exchange) Selon différentes études menées par Comoé Capital, le
de Jumia montre comment en quelques années, une secteur du e-commerce peut être estimé à entre 30 et 35
start-up a pu répondre aux attentes du consommateur milliards de FCFA. Ce secteur est largement dominé par
africain et rentrer dans les habitudes des consommateurs. Jumia qui représente entre 90 et 95% de part de marché. Le
Un tel succès n’a été possible que parce que l’entreprise principal challenger de Jumia est Afrimarket même si le
a su s’adapter au contexte local (paiement à la livraison, nouvel acteur GLOVO bouscule l’ordre établi notamment
logistique, développement d’un modèle de VRP etc.). sur la distribution de repas. Les distributeurs classiques ont
Toutefois, ce succès est l’arbre qui cache la forêt des échecs aussi lancé des plateformes de e-commerce comme Yatoo
dans le e-commerce en Côte d’Ivoire. de Prosuma. Le site Alexa (filiale d’Amazon) qui recense
les sites les plus visités, montre la domination de Jumia.
… contraste avec les échecs de différents acteurs Aucun site de e-commerce ne fait partie des 50 sites les
Plusieurs acteurs dont des filiales de Jumia ont échoué plus visités du pays et Jumia est le premier site à contenus
durant les dernières années soit à cause de leur modèle ivoiriens de ce classement.

P 11
% de visites
Rang en Rang Nombre de Durée moyenne
Site internet provenant de
Côte d'Ivoire mondial pages visitées sur le site
Côte d'Ivoire
1 www.google.com
2 www.youtube.com
3 www.jumia.ci 12 639 5,48 10:45 min 86,4%
4 www.yahoo.com
5 www.google.ci
6 www.google.fr
7 www.facebook.com
8 www.abidjan.net
9 www.laatech.net
10 www.fonctionpublique.gouv.ci
….
38 www.amazon.fr 185 6,56 6:35 min Moins de 0,1%
101 www.alibaba.com 159 5,84 5:51 min Moins de 0,1%
112 www.locanto.ci 169 756 20 17:33 min 77,3%
121 www.aliexpress.com 35 9,38 11:35 min Moins de 0,1%
138 www.cdiscount.com 804 5,57 5:26 min Moins de 0,1%
141 www.coinafrique.com 93007 4,2 6:34 min 29,4%
285 www.prixamis.com 421 112 2,9 3:36 min 74,5%
310 www.yaatoo.ci 446256 4,4 11:07 min 94,2%
315 www.afrimalin.ci 459 460 2,2 4:56 min 92,2%
337 www.afrimarket.ci 281206 3 5:07 min 84,3%
519 www.afrikannonces.ci 525 412 8 7:57 min 87,8%
639 www.afrikdiscount.com 724252 2,7 8:44 min 70,6%
697 www.ivoiremobiles.net 929 844 3,3 4:47 min 85,6%
845 www.babiken.net 1158608 4,4 10:27 min 90,2%
1000 www.shopabi.com 941 515 1,6 2:19 min 59,8%
2376 www.librairiedefrance.net 2468903 3,4 6:25 min 100,0%
3783 www.tekcom.ci 2 800 099 1,8 2:59 min 59,0%
4810 www.glovoapp.com 35016 1,9 3:26 min 0,8%
ND www.sitcom.ci 6 158 407 4 6:57 min ND

III. Environnement réglementaire


L’environnement réglementaire du e-commerce est le ports a récemment interdit aux tricycles et motos de circu-
même que celui du commerce en général. La loi ivoi- ler dans le district d’Abidjan pour des raisons de sécurité.
rienne définit deux périodes de solde (du 10 au 31 mars Cette mesure impacte l’activité des e-commerçants qui
et du 10 au 31 août de chaque année). Une autre période, ont recours à des autorisations pour fonctionner. Enfin,
dite « complémentaire » dure quant à elle deux semaines le gouvernement travaille sur plusieurs projets de lois dis-
et les dates sont librement choisies par le commerçant (et ponibles sur le portail (http://commerce.gouv.ci/e-regle-
doivent s’achever au plus tard un mois avant la période mentation.php), visant à la délivrance d’autorisation de la
indiquée ci-dessus) et est soumise à autorisation préalable pratique du e-commerce au niveau national aux acteurs
du ministère du commerce. Aussi, le ministre des trans- du secteur privé.

P 12
IV. Les déterminants de l’activité
du e-commerce en Côte d’Ivoire
Plusieurs facteurs influencent le développement du
e-commerce en Côte d’Ivoire, dont les plus importants Le développement des solutions de paiement :
sont : Le Mobile Money a été, au cours de la dernière décennie,
La croissance économique, l’urbanisation et le pou- un outil clé dans l’amélioration de l’inclusion financière
voir d’achat des populations : en Afrique subsaharienne, et continue de se développer
Nous l’avons évoqué plus haut, la stabilité que connaît le sur le continent. Le système de paiement est d’autant
pays depuis quelques années a entraîné l’émergence d’une plus important que le paiement à la livraison entraîne
classe moyenne. La croissance économique devrait aussi un nombre important de retours colis (30 à 40% des com-
accompagner le recul de l’analphabétisation et donc aug- mandes non livrées en moyenne), le client n’étant pas en-
menter la clientèle potentielle des e-commerçants. gagé.

La pénétration internet et mobile : La qualité des produits et le dynamisme du service


Depuis l’octroi en 1996 de la première licence de télépho- après-vente (SAV) :
nie mobile en Côte d’Ivoire, le secteur de la téléphonie L’un des reproches fait au e-commerce ivoirien est la qua-
mobile a contribué à un énorme changement dans l’en- lité des produits livrés. Selon le questionnaire transmis
semble du pays. En 2005, 11 % seulement de la population aux clients, 58% des personnes interrogées reprochent aux
était abonnée à un service mobile ; mais en l’espace de 10 plateformes de e-commerce la mauvaise qualité des pro-
ans, le taux d’abonnés est passé à 53 %, permettant à plus duits livrés. Le modèle de marketplace n’est pas forcément
de la moitié de la population d’être connectée. Un fac- compris par la clientèle et elle a directement recours aux
teur clé de l’augmentation de la pénétration en nombre e-commerçants en cas de défaillance sur un produit ache-
d’abonnés a été le lancement des services 3G en 2012. En té. De ce fait, les plateformes de e-commerce négocient
2010, seulement 3 % des Ivoiriens avaient accès à l’Inter- des garanties ou la mise en place de SAV auprès de leurs
net. principaux fournisseurs.

La logistique : La capacité à rendre accessible le e-commerce à une


Le e-commerce ne peut être performant que s’il est ac- population offline :
compagné d’un environnement logistique optimal. Dans L’approche classique du e-commerce (paiement en ligne,
le cas de la Côte d’Ivoire, le secteur est essentiellement utilisation d’une application mobile etc.) exclut de fait
informel et assez peu organisé. Ce facteur joint à l’état une partie importante de la population du fait du faible
des infrastructures routières et aux tracasseries adminis- taux de bancarisation, du nombre important de personnes
tratives font que la Côte d’Ivoire a des coûts logistiques su- vivant en zones rurales, du faible taux d’alphabétisation
périeurs à l’Europe, pour un coût de la main d’œuvre in- et de la couverture relativement faible d’internet. Les ac-
férieur. Des échanges que nous avons eus avec différentes teurs du e-commerce en Côte d’Ivoire ont donc développé
entreprises de logistique, le coût de la tonne kilométrique des modèles alternatifs pour toucher une part importante
en Côte d’ivoire est compris entre 35 et 45 FCFA selon que de la population.
l’on soit plus ou moins proche d’Abidjan.

V. La demande
Nous avons mené une étude auprès de deux-cents Fréquence d’achat faible :
consommateurs ivoiriens afin de connaître leurs habi- La moitié du panel interrogé est composée de clients
tudes de consommation en ligne. Il ressort que les rai- qui achètent à un rythme faible (une fois par mois). Ce
sons principales qui poussent les acheteurs à recourir au rythme n’est pas favorable pour les e-commerçants et s’ex-
e-commerce sont le prix et la livraison à domicile. En ce plique par la typologie des achats et le panier moyen.
qui concerne la livraison à domicile, elle est appréciée de
la clientèle notamment parce que cette clientèle achète de La clientèle jeune et urbaine :
l’électroménager dont les coûts de transport peuvent être La quasi-totalité des clients dans le e-commerce sont des
élevés et le risque d’agression est réel. De notre étude de jeunes urbains. La population rurale est accompagnée à
marché, il ressort que : travers des intermédiaires (VRP ou autres).

La demande est dominée par l’électroménager et La demande actuelle surtout orientée vers l’électroména-
l’électronique : ger va progressivement migrer vers l’habillement et l’ali-
L’électroménager et la téléphonie représentent plus de mentaire. Il s’agit de la trajectoire classique du e-commerce
70% des achats effectués en ligne. dans le monde. Le e-commerce représente aujourd’hui
moins de 0,4% de la distribution en Côte d’Ivoire. Nous
Le panier moyen relativement haut par rapport à la avons analysé l’évolution du e-commerce en Inde afin de
distribution classique : voir la trajectoire que pourrait prendre le e-commerce en
Conséquence directe du point précédent, le panier moyen Côte d’Ivoire.
des achats sur les sites de e-commerce se situe entre 30.000
et 40.000 FCFA (45 et 60 euros).

P 13
Entrepreneur Corner
VI. Les acteurs
Les principaux acteurs du e-commerce en Côte d’Ivoire sont donc :

Jumia Côte d’Ivoire est dirigée par Francis Dufay. Jumia Côte d’Ivoire est détenue
par la holding de Jumia basée à Dubaï. Cette holding compte comme actionnaires
entre autres Rocket Internet, MTN Groupe, Orange etc. Les fondateurs de Jumia
www.jumia.ci (Jérémy Hodara et Sacha Poignonnec) sont aussi actionnaires de même que plusieurs
entreprises et le flottant à la bourse de New-York.
Pure players Afrimarket Côte d’ivoire est dirigée par Afrimarket France. Cette holding compte
comme actionnaires Orange ainsi que les fondateurs Jérémie Stoss, François Sevaistre,
Rania Belkahia. Le site a noué des partenariats avec les deux géants de la grande
distribution que sont PROSUMA et CDCI.
www.afrimarket.fr/ci Afrimarket a annoncé début septembre, son dépôt de bilan pour toutes ses activités
en Afrique.

Lancée le 11 juillet 2016, la plateforme de distribution en ligne Yatoo (www.yaatoo.


ci) du groupe Prosuma se positionne aujourd’hui comme un acteur majeur du
secteur du e-commerce grâce à des innovations importantes. A son lancement, Yaatoo
proposait uniquement un service de DRIVE car les clients avaient uniquement la
possibilité de retirer leurs commandes à Casino Prima ou Casino Cap Nord.
Début septembre, Prosuma a annoncé l’arrêt des activités de Yaatoo en Côte d’Ivoire.
www.yatoo.ci

Filiales de Babiken est la boutique en ligne d’un grossiste spécialisé dans la vente
distributeurs d’électroménagers.
www.babiken.net

A travers sa plateforme web de vente en ligne librairiefrance.net, la Librairie de France


(LDF) permet d’effectuer tous vos achats dans une librairie virtuelle et de vous faire
livrer. Avec une expérience de plus de 75 ans, LDF Groupe a décidé, depuis 2014, de
passer au digital en vue de diversifier ses ventes et accroître sa clientèle.
www.librairiedefrance.net
Le secteur de la livraison a vu récemment l’arrivée d’un nouvel acteur de poids. Il
s’agit de Glovo, start-up espagnole spécialisée dans les livraisons à partir de 500 FCFA.
Glovo a récemment levé 150 millions d’euros auprès d’AmRest, Rakuten, Delivery
Hero, SeayaVentures, Cathay Capital et Idinvest. Elle avait précédemment levé plus de
200 millions depuis sa création en 2014, dont 115 millions d’euros en juillet 2018. Les
Marketplace www.glovoapp.com fondateurs de Glovo sont Oscar Pierre et Sacha Michaud.
purs 43%
ou
Lancé en mai 2015, CoinAfrique est le leader des petites annonces sur mobile en Afrique
conciergeries francophone et connecte une communauté de vendeurs et d’acheteurs en ligne (plus
de 500 000 utilisateurs actifs) dans 16 pays d’Afrique. CoinAfrique a récemment levé
2,5 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs dont Investisseurs & Partenaires
www.coinafrique.com (www.ietp.com), Mercure International, and French Partners. La start-up sénégalaise
a été fondée par Matthias Papet and Eric Genêtre.
L’avènement des réseaux sociaux, notamment Facebook et whatsapp, a vu l’émergence
d’un nouveau type d’acteurs dans le domaine du e-commerce : les groupes sur les
Acteurs réseaux sociaux qui développent la vente en ligne dans une approche plus directe.
informels du Il s’agit de Zoom Market, qui rassemble plus de 640 000 membres, les Reines du
e-commerce Shopping avec 420 000 membres ou encore le Djassa Virtuel qui revendique environ
150 000 membres, et bien d’autres encore. La Côte d’Ivoire compte 4,9 millions
d’utilisateurs de réseaux sociaux, selon une étude réalisée par Jumia.
DHL en partenariat avec Mall for Africa a lancé une plateforme de e-commerce
dénommée DHL Africa eShop. Cette application permet aux consommateurs africains
de commander des produits sur plus de 200 sites de e-commerce à travers le monde
(dont Amazon). DHL assure la livraison du produit. Le projet qui a vocation à couvrir
tous les pays dans lesquels est présent DHL est dans un premier temps disponible
dans 11 pays à savoir l’Afrique du Sud, le Nigéria, le Kenya, l’Ile Maurice, le Ghana, le
Rwanda, le Malawi, le Botswana, la Sierra Leone et l’Ouganda.
Autres Dans le sous-secteur de la FoodTech, nous notons une concurrence importante
acteurs entre le leader Jumia Food et son challenger et nouvel entrant Glovo. Jumia Food
a noué un partenariat avec KFC quand Glovo s’est associé avec Burger King. Ces
acteurs internationaux de la restauration rapide voient dans ces start-ups un canal
de distribution intéressant et donc un levier de croissance. Sinon des acteurs comme
Kimzio (www.kimzio.com) nouent aussi des partenariats avec des restaurateurs pour
assurer la livraison des repas. Dans la FoodTech aussi l’informel occupe une place
importante même si le rayon d’intervention est beaucoup plus faible (livraisons à des
particuliers à proximité du restaurant et par les équipes du restaurateur).

P 14
VII. Eléments financiers du secteur
Afin d’évoquer les modes de génération du chiffre d’af- et NMV peut être importante. Dans le cadre de Jumia,
faires des e-commerçants, il convient d’expliquer la no- le rapport NMV/GMV était de 59% en 2017 tandis qu’il
tion de GMV (Gross Merchandise Value) et celle de NMV est de 90% pour Amazon (US & Europe). Dans les faits,
(Net Merchandise Value). En effet, la GMV est le chiffre Amazon annonce une NMV de 72,5%, incluant à la fois
d’affaires brut obtenu par les commandes passées sur le les retours colis (10% de la GMV) et subventions & pro-
site de e-commerce. La NMV concerne les commandes motions (17,5% de la GMV). Nous avons analysé un pa-
réellement livrées. Dans le cadre du e-commerce en Côte nel de plusieurs entreprises de e-commerce en Asie et aux
d’Ivoire et ses spécificités (paiement à la livraison, ab- Etats-Unis. Il ressort que :
sence d’adressage des rues etc.), la différence entre GMV

Marges sectorielles Valorisation


Taux de marge brute 47,1 % VE / Chiffre d’affaires 2,8 x
Marge d’EBE 10,7 % VE / EBE 23,0 x
Marge d’exploitation 8,3 % VE / Résultat d’Exploitation 34,8 x

VIII. La logistique et son impact sur le e-commerce


Le problème fondamental de la logistique en Côte d’Ivoire e-commerçants ont développé un réseau en propre de
est l’infrastructure. En effet, même si le pays fait beaucoup points-relais…
d’efforts pour mettre à niveau son réseau routier, la Certains sites de e-commerce s’y sont également mis,
mauvaise qualité des routes impacte directement le coût notamment Jumia et Afrimarket qui proposent une
du transport. La seconde difficulté est liée au niveau sélection de points relais pour la réception des commandes.
d’informalité du secteur. Cette concurrence informelle Quant à Yaatoo, il profite des infrastructures de la maison-
entraîne un dumping des prix et un niveau de coûts mère, Prosuma.
cachés importants (délais, stress lié à la livraison etc.) et
souvent des tracasseries routières (les véhicules n’étant … tout en s’appuyant sur des prestataires…
pas forcément aux normes). Enfin, le dernier problème Kamtar (www.kamtar.ci) a noué un partenariat avec
est lié à l’absence d’adressage des rues, ce qui rend difficile Jumia permettant de transporter et gérer des points-relais
la collaboration avec les entreprises de e-commerce en Côte d’Ivoire. Ce produit Kamtar relais est en cours de
notamment sur les livraisons à domicile. Selon différents test dans plusieurs villes de Côte d’Ivoire. Sinon, il n’existe
spécialistes, le coût de la tonne kilométrique en Côte quasiment aucun acteur Pure player dans l’activité de
d’Ivoire serait compris entre 35 et 45 FCFA. points-relais, à l’exception de Yellow Relay.

Afin de pallier le déficit structurel du marché, les

IX. La problématique du paiement en ligne


Parmi les nombreuses particularités du e-commerce en suivi du mobile money (7%) et la carte bancaire (3%). Cela
Afrique, il y a l’épineuse question des systèmes de paiement. a un impact réel sur le business model et la rentabilité de
En effet, en Côte d’Ivoire comme dans de nombreux l’activité. Dans un pays où les services bancaires touchent
autres pays, le faible taux de bancarisation affecte les moins de 20% de la population, le mobile banking a très
activités du e-commerce. Il y a aussi le phénomène de vite trouvé sa place et a su s’imposer comme une solution
cybercriminalité. Ainsi, les consommateurs ont des à l’inclusion financière. Les transactions financières via le
réserves à utiliser leur carte bancaire sur Internet. Pour mobile money en Côte d’Ivoire ont atteint 6 300 milliards
contourner cela, la plupart des paiements se font à la FCFA (9,6 milliards d’euros) en 2018, contre 4 500
livraison. Les professionnels du secteur estiment à entre milliards en 2016 (6,8 milliards d’euros), soit un volume
80% et 90% le taux de transaction en « Cash on delivery » journalier de près de 23 millions d’euros.

P 15
Entrepreneur Corner
X. Les fournisseurs
Le e-commerce en Côte d’Ivoire est dominé par En ce qui concerne l’électronique, les acteurs du
l’électroménager et l’électronique. Le développement de e-commerce bénéficient de tarifs préférentiels du fait
l’électroménager s’explique en partie par le poids moyen de partenariats noués avec équipementiers. De plus,
des appareils qui nécessite une certaine logistique pour selon une étude réalisée par Jumia, le prix moyen des
le transport. Le e-commerce propose à la fois des prix smartphones est passé de 61 731 FCFA en 2014 à 53
compétitifs et la livraison à domicile. 000 FCFA en 2018, grâce à l’entrée sur le marché de
marques chinoises (Xiaomi, Tecno, Infinix, Huawei) qui
SOCIAM est le principal fournisseur en électroménager ont bousculé les acteurs historiques (Samsung et Nokia).
avec sa marque NASCO Il existe aussi des fournisseurs étrangers parmi lesquels
les fabricants chinois de téléphones portables. Parmi
SOCIAM a été créée en 1984 et spécialisée dans la eux, TRANSSION qui est devenu en 2016 numéro un
fabrication et la commercialisation d’articles ménagers en Afrique sur le segment des appareils basiques, devant
sous des marques propres à SOCIAM. L’une d’elles, le sud-coréen Samsung. TRANSSION s’articule autour
NASCO se positionne aujourd’hui en tant que leader de trois marques de téléphones d’entrée et de milieu de
dans son domaine sur le marché domestique local avec gamme (iTel, Tecno et Infinix), les accessoires (Oraimo) et
une part de marché d’environ 70%. les applications (Afmobi).

TRANSSION domine le marché des téléphones


portables avec ses marques Tecno, Itel et Infinix

XI. Investir dans le e-commerce en Côte d’Ivoire


En l’état, aucun site de e-commerce n’est rentable en des offres qui, dans de nombreux pays africains, n’ont
Côte d’Ivoire. Si le leader mondial (Amazon) a désormais pas encore été développées dans des agences physiques.
renoué avec la rentabilité, son activité e-commerce reste L’exemple des services de voyages en ligne précédant le
toujours déficitaire. La forte concurrence qui s’annonce et développement d’agences de voyages telles que nous les
la probable guerre des prix, devraient tirer les marges vers avons connues en Europe est un exemple emblématique
le bas. Pour un investisseur, plusieurs axes peuvent être parmi tant d’autres. Des entreprises similaires positionnées
envisagés : sur le segment des tickets de concerts, de bus (comme la
start-up www.mtick.ci) ou des agrégateurs & comparateurs
Investir dans la chaîne de valeur : pour assurances, banques, services etc. peuvent être inté-
Nous avons pu constater que les e-commerçants ont du ressants car ne présentant pas les mêmes contraintes logis-
mal à optimiser leur logistique ou les moyens de paiement tiques que le e-commerce traditionnel.
du fait de la structure même du marché. Un axe potentiel
d’investissement pourrait être d’investir sur la chaîne de Monétiser l’audience :
valeur notamment sur : La diversification des revenus est également une technique
sollicitée par les sites e-commerce. En plus des ventes que
La logistique : leur site génère, ils font “fructifier” leur audience en la
Un investissement intéressant pourrait se faire à travers le monétisant, pour améliorer leurs revenus. Certains sites
développement d’un réseau de points-relais ou encore dans comme Jumia, y ont déjà recours.
la livraison de colis à domicile ou à travers des points relais.
A leur corps défendant, les e-commerçants sont amenés à Rassurer et fidéliser la clientèle :
investir à la fois dans les véhicules de livraison et aussi dans Notre étude montre que les clients ont un problème de
les points-relais. Un partenaire alliant fiabilité et coûts rai- confiance sur les produits proposés par le e-commerce.
sonnables serait un allié idéal pour les e-commerçants. Plu- Une entreprise dont le modèle serait d’être un tiers de
sieurs autres sous-secteurs de la logistique méritent d’être confiance (rating des produits et des sites, comparaison des
creusés à savoir le stockage, l’empaquetage, le transport etc. prix etc.) peut favoriser le développement du e-commerce
en Côte d’Ivoire et apparaître comme un business model
Le paiement en ligne : intéressant. Une alternative pourrait être des produits d’as-
Le paiement à la livraison génère des coûts cachés impor- surance, de garantie ou encore un service après-vente pour
tants pour les e-commerçants liés au transport et au stoc- un certain nombre de produits à forte rotation.
kage d’articles non livrés. Des solutions permettant de mu-
tualiser les différents moyens de paiement (carte bancaire, Etre l’intermédiaire entre le e-commerce et la popula-
mobile money et cash collectés dans des points de vente) tion non connectée :
peuvent être intéressants pour le e-commerce. Une structure dont le métier serait de permettre à la ma-
jorité de la population (non connectée, souvent pas alpha-
Investir dans la diversification de l’offre d’un e-com- bétisée et rurale) de réaliser des achats sur des plateformes
merçant : locales ou internationales est un modèle économique qui
Il n’est pas exclu qu’à l’avenir l’offre s’élargisse vers les peut être intéressant. En effet, la JForce de Jumia connaît
services. Le e-commerce des services pourrait proposer un certain succès et des modèles similaires en Europe per-

P 16
mettent aux commerçants « offline » d’avoir un nouveau le secteur des transports est essentiellement informel, ren-
canal de distribution. dant difficiles toutes prévisions sur les délais et les coûts
liés à la livraison. L’analyse du ratio NMV/GMV est donc
Toutefois, investir dans le e-commerce nécessite de porter primordiale durant les due diligences.
une attention particulière à certains sujets :
Cash et risque de détournement :
Rentabilité : Le gros des transactions se faisant en espèces, le risque de
Aucun site de e-commerce n’est rentable et l’investisseur détournement ou de réputation est important dans le sec-
ne devra pas rechercher un profit à court terme. Les lea- teur du e-commerce.
ders mondiaux n’ont toujours pas su trouver le chemin de
la rentabilité et la question se pose de savoir si le e-com- Risque de réputation lié aux marketplaces :
merce peut être un jour rentable. Plusieurs acteurs du Le modèle économique des marketplaces génère un risque
e-commerce au Nigéria ont réduit ou cessé leurs activités. additionnel de réputation. En effet, le client confond le
e-commerçant et les vendeurs sur sa plateforme. Les pro-
Coûts cachés : cédures de sélection des vendeurs sur la plateforme et l’at-
L’investisseur doit estimer au mieux les coûts cachés no- tention portée aux plaintes des clients sont fondamentales
tamment liés à la logistique ou à la « pédagogie », le sec- pour un e-commerçant. Il en est de même pour les vil-
teur du e-commerce étant relativement récent. En Côte lages TaoBao en Chine, initiative d’Alibaba pour le déve-
d’Ivoire, 30 à 40% des produits ne sont pas livrés. De plus, loppement du e-commerce dans les zones rurales.

P 17
Entrepreneur Corner
Le lexique de l’entrepreneur

Cheikh-Souleymane Diallo, Constant Kouamé-Kra,


Manager Senior AfricInvest Group Directeur Afrique Equator Capital
Partners

Valorisation
Monsieur Diallo, qu’est-ce que et pourquoi une
valorisation ? La réponse à cette question est de l’ordre de deux
principaux facteurs : la nature du projet donc les
Le métier de capital investissement consiste à fonds nécessaires pour y arriver et la valorisation de
accompagner (apport de fonds + accompagnement l’entreprise.
technique + ouverture de marchés … ) une entreprise
dans le développement de ses activités en échange La valorisation de l’entreprise est le fait de déterminer
d’une part dans le capital de celle-ci. la valeur pécuniaire d’une entreprise. Elle peut se
faire globalement suivant trois méthodes. Le choix
Une question qui nous revient souvent des échanges d’une de ces méthodes se fait suivant la logique de
avec les promoteurs est celle de savoir comment est la transaction et la position d’investisseur ou de
déterminée la part que nous pourrions prendre dans propriétaire.
le capital.

P 18
Entrepreneur Corner
Combien me rapporte
l’entreprise tous les Méthode Basée sur ...
ans ?
Valeur des actifs de

Méthode...
la société de laquelle
Pourquoi j’acheterais Patrimoniale seront retranchées les
Combien me coûterait
plus cher que mon Mé de m’établir ? dettes qu’elle pourrait
voisin ? tho
de niale
... tri mo avoir
pa
D’autres sociétés avec
PRIX Comptables
un profil d’activité
et financier similaire
... d qui ont procédé à la
... es
de com
tho pa même opération
Mé rab
les
... de rentabilité

Les perspectives fu-


Combien je peux en Pourquoi je vendrais tures de rentabilité de
tirer en liquidant les moins cher que mon
actifs ? voisin ? l’entreprise ramenées
à la date actuelle.
Rentabilité
Cette méthode est
Combien je pourrais appelée méthode
retirer de l’entreprise des flux de trésorerie
Cédant / Vendeur pour rembourser mon actualisés
Repreneur / Acheteur emprunt ?

Monsieur Kouamé-Kra quelle est la méthode la obtenue des indicateurs par les indicateurs de
plus utilisée dans la profession et pouvez-vous l’entreprise à valoriser.
nous décrire en quelques mots le procédé ? Pour notre culture, la méthode de rentabilité en quoi
consiste-t-elle Monsieur DIALLO ?
La méthode des comparables reste avec les La méthode de rentabilité encore appelée DCF
explications de M. Diallo une méthode privilégiée (Discounted Cash-flow) ou littéralement « flux
dans le cadre de nos activités. de trésorerie actualisé » consiste à valoriser une
Elle suppose cependant des états financiers corrects entreprise sur sa capacité à générer des flux dans le
qui souvent, doivent être retraités au regard des futur.
réglementations et standards afin de pouvoir être Ainsi, il faut déterminer les revenus que rapporteront
comparés. une entreprise (détermination des flux de trésorerie)
Pour déterminer la valeur de l’entreprise avec cette et ramener ces flux futurs à la date de l’évaluation par
méthode, il faut : le principe de l’actualisation.

A. Définir un échantillon d'entreprises comparables: Dans la pratique :


ce sont des sociétés qui présentent pratiquement les
mêmes caractéristiques en termes de : taille, de secteur 1- Avec le promoteur ; il faut déterminer sur la
d’activité, de structure financière, de perspectives de base de l’historique, des forces et faiblesses de
croissance, etc. l’entreprise les perspectives de développement de
celle-ci. La simulation des flux que l’entreprise peut
B. Définir un échantillon d’indicateurs pour lesdites générer est à faire sur une période pas trop courte
entreprises qui représente leurs capacités à générer (risque d’attribuer une valeur trop importante à la
de la valeur (CA, EBE, EBIT, PER, etc.). valeur terminale) ni trop longue (risque d’avoir des
projections trop théoriques). En moyenne la durée
C. Déterminer la moyenne des multiples des retenue est de cinq (5) années.
entreprises composant l’échantillon.
2- Rapporter les flux futurs trouvés à la période
La valeur recherchée de l'entreprise est ainsi actuelle de valorisation (l’actualisation)
déterminée en multipliant la moyenne sectorielle

P 19
Boîte à outils

Legafrik & Toosign


Le rôle crucial du digital pour la longévité d’une entreprise n’est plus contestable.
Youssouf Ballo, jeune entrepreneur et juriste ivoirien l’a compris. Son objectif:
simplifier les procédures administratives et juridiques à travers une synergie
du droit et de la technologie. Ses deux solutions digitales : Legafrik et Toosign
sont simples, rapides, sécurisées et économiques grâce à la suppression des frais
d’exploitation (papier, économie d’encres, réductions des frais postaux etc.)

• Legafrik Tous les services Legafrik sont accessibles sur


www.legafrik.com.
Finies les tracasseries et complexités
administratives pour la création et la gestion • Toosign
d’entreprise: Legafrik est la solution ! Cette
plateforme regroupe les documents et guides Toosign permet d’apposer une signature
juridiques des 17 pays de l’espace OHADA, électronique légale sur tout document et partout.
rédigés par des avocats certifiés. En plus des Grâce à la Blockchain, une technologie sécurisée
modèles disponibles sur la plateforme, les de stockage et de transmission d’informations,
documents peuvent être relus et validés par les Toosign permet de tracer et d’identifier en toute
avocats enregistrés sur Legafrik. sécurité les signataires. Aussi, chaque signature
A partir d’un formulaire dûment rempli par est à usage unique et un document signé ne peut
l’utilisateur via un ordinateur, une tablette ou être modifié. Les tarifs vont de 10 000 FCFA pour
même d’un téléphone mobile, Legafrik génère le 20 signatures à 80 000 FCFA pour 200 signatures.
document juridique téléchargeable en quelques Un abonnement mensuel est également possible
minutes. Outre la documentation, les avocats au coût de 15 000 FCFA.
enregistrés sur la plateforme fournissent des Rendez-vous sur www.toosign.com.
conseils juridiques à la demande.

P 20
Startup Corner

Raïssa
BANHORO

Elle a créé Lucy, une application mobile lui permettant de venir en aide à ces milliers de jeunes filles qui
n’ont pas eu l’opportunité d’apprendre à lire et à écrire. Aujourd’hui, avec Simplon, Raïssa BANHORO
aide de nombreux jeunes à se tracer un chemin dans le numérique.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter et nous Pouvons-nous en savoir davantage sur le processus
parler de Simplon ? de formation à Simplon ?
Bonjour, je suis Raïssa BANHORO, ingénieure Ce qu’il faut commencer par savoir c’est que Simplon
en science informatique et manager de Banhoro forme les jeunes demandeurs d’emploi dans le secteur
Services Group qui supporte Simplon en Côte du numérique. Ce que nous faisons, c’est de faire de
d’Ivoire. Simplon est une entreprise sociale et ces jeunes des professionnels à qui nous proposons
solidaire qui se charge d’aider à la formation de des opportunités d’emplois.
Jeunes demandeurs d’emplois dans le secteur du
numérique. Nous donnons donc des formations en Simplon en Côte d’Ivoire, ça donne quoi en
développement d’applications web et mobile, en chiffres ?
intelligence artificielle, etc. Nous avons ouvert notre toute première fabrique
en Côte d’Ivoire en décembre 2018 et avions reçu

P 21
plus de 1 000 candidatures. Seuls 24 candidats, les accompagnent sont étrangères et cela est dangereux
meilleurs, ont été retenus, formés et insérés dans la pour une entreprise qui se développe.
vie professionnelle.
Une autre fabrique, celle de MTN Académie notre Comment voyez-vous Simplon dans 5 ans ?
partenaire, a été ouverte en février 2019 et a elle Simplon Côte d’Ivoire dans 5 ans, c’est plusieurs
également reçu plus de 1 000 jeunes. 24 candidats fabriques à Abidjan, mais pas que. Nous avons
aussi ont été retenus. à l’intérieur du pays de nombreux jeunes super
motivés qui veulent apprendre, mais qui n’en ont pas
Quels sont vos challenges aujourd’hui ? l’opportunité. Nous voulons leur donner également
Comme toute entreprise sociale, nous faisons face la chance de réaliser leur rêve en leur donnant des
à un déficit de soutien financier. La formation que formations de qualité. Aussi, recevoir 1 000 candidats
nous donnons à ces milliers de jeunes est gratuite et n’être à mesure que d’en sélectionner 24, ça fait
et pour supporter le coût de la formation, nous mal. Nous voulons agrandir notre capacité de
sollicitons l’appui de certaines institutions, ONG et réception et de formation.
entreprises. Il faut le dire, c’est très difficile d’avoir
un partenaire ivoirien. Toutes les entités qui nous Raïssa, l’on vous a connue comme la lauréate du
prix RFI App Challenge, pouvez-vous nous en dire
plus ?
Ce prix m’a permis de passer à un autre niveau de
mon projet. Lucy est le nom de l’application et elle
sert à lutter contre l’analphabétisation de la jeune
fille en Afrique. Aujourd’hui, l’application se vend
toute seule et supporte elle-même ses charges. Notre
business-modèle est plus clair et nous sommes en
contact avec des organisations qui se battent pour
faire en sorte que la jeune fille bénéficie elle aussi
de l’alphabétisation. Nous voulons aller plus loin et
espérons que dans deux ans, nous allons passer d’une
simple application à un support e formation.

P 22
Nos Actionnaires

SG CÔTE D’IVOIRE OUVRE UNE MAISON DE LA PME

Société Générale Côte d’Ivoire a procédé ce jeudi 11 juillet 2019 à Abidjan, à l’ouverture officielle de la «Maison de
la PME», son agence spécialement dédiée à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises.
Ce projet s’inscrit dans la stratégie du groupe Société Générale présentée en novembre 2018
dénommée « Grow with Africa ». Convaincu que le développement de l’Afrique est l’un des défis collectifs auquel
Société Générale peut contribuer, la banque a pris la décision de mettre ses expertises et sa dynamique d’innovation
au service des transformations positives du continent.

Aussi, pour accompagner les PME qui sont au coeur des économies africaines, Société Générale a initié la création
des « Maisons de la PME » dans chacune de ses filiales. Après le Sénégal et le Burkina, c’est au tour de la Côte
d’Ivoire d’ouvrir son agence exclusivement dédiée aux PME. La Maison de la PME de Société Générale Côte d’Ivoire
est située sur le boulevard Valery-Giscard, à Abidjan.

« Société Générale Côte d’Ivoire est le partenaire de confiance engagée auprès des entreprises installées en Côte
d’Ivoire. La Maison de la PME a pour objectif principal de favoriser l’émergence d’un tissu de PME ivoiriennes
performantes par la mise à disposition de produits et services structurés appropriés à leurs profils et besoins.
Nous entendons continuer de jouer pleinement notre rôle de facilitateur du développement et de la croissance des
entreprises » a souligné le Directeur général de Société Générale Côte d’Ivoire, M. Aymeric Villebrun.

« Il s’agira pour nous de conseiller, de financer et d’accompagner nos clients PME au travers de produits et services
financiers adaptés, des solutions de financement à tous les stades du cycle de vie de l’entreprise et de formations en
gestion d’entreprises» a rappelé Marc Giugni, Directeur Général Adjoint – Directeur Clientèle Entreprises de Société
Générale Côte d’Ivoire dans son intervention.

Pour réussir ce challenge, Société Générale Côte d’Ivoire réunit dans un même espace des acteurs locaux et
internationaux désireux d’oeuvrer ensemble à la levée des principaux freins à la création et au développement
des entreprises. Ces structures apporteront des expertises comptables, techniques ou juridiques ; des conseils, de la
formation, du monitoring et de la sensibilisation aux enjeux environnementaux et sociaux.

P 23
Entrepreneur Corner
Publication du premier reporting ESG & Impact du fonds IPAE 2

Investisseurs & Partenaires publie le premier reporting annuel du fonds I&P Afrique Entrepreneurs 2 (IPAE 2),
officiellement lancé en décembre 2017 et constitué à date de quatre entreprises en portefeuille. Doté à terme de 80
millions d’euros, IPAE 2 a pour objecif d’investir en fonds propres et quasi fonds propres en minoritaire dans 30
à 40 startups et entreprises situées en Afrique Subsaharienne et dans l’Océan Indien, opérant dans des secteurs
diversifiés.

IPAE 2 vise un retour financier significatif et des impacts sociaux et environnementaux de haut niveau, notamment
en matière d’extension de la base entrepreneuriale, le recours à la sous-traitance locale, la création d’emplois, la
promotion de l’entreprenariat féminin, la défense de l’environnement, l’implantation dans des pays fragiles...
L’engagement de l’équipe sur les enjeux d’impact se concrétise avec IPAE 2 par la mise en place d’un système
innovant de rémunération de l’équipe de gestion indexée sur la performance financière et l’atteinte d’indicateurs
extra-financiers.

Le reporting, construit en deux parties, revient sur :

• La thèse d’impact et la méthodologie d’I&P


• Les principales réalisations et avancées en 2018 :
• La mise en place des plans d’action ESG (Environnement, Social, Gouvernance)
• Mesures d’impact sur les parties prenantes (Entrepreneurs, employés, clients, sous-traitants)
• Les actions de plaidoyer mises en oeuvre

Le reporting est disponible sur le site web www.ietp.com

P 24
ingénierie entrepreneuriale basée à Abidjan et
dédiée à l’Afrique.

Levée de Subventions
pour Startups

Accompagnement
d’Initiatives Entrepreneuriales

Evènementiel

www.bluebagafrica.com
25
P 27
P 26