Vous êtes sur la page 1sur 6

La 11ème Conférence Nationale sur la Haute Tension

Oran le 29 et 30 Avril 2019

Facteurs affectant l’induction magnétique générée par un câble souterrain

R.Djekidel1, S.Bessidik1, D. Mahi1, and A. Seghiour2


1
University of Amar Telidji of Laghouat, Algeria
2
School of Electrical and Energetic Engineering of Oran, Algeria

Abstract: In this work, we are particularly interested in afin de les réduire dans le voisinage des limites fixées
the analysis of various parameters influencing the par la réglementation en vigueur pour protéger la santé
magnetic field generated by underground HV cable publique et l’environnement. Les câbles souterrains ne
installed in horizontal configuration by applying the produisent pas de champ électrique, car ils sont isolés
Ampere's Law and superposition principle. Several par la gaine métallique qui entoure les conducteurs.
factors affect the magnetic field intensity, such as Dans un travail antérieur [6], l'intensité du champ
current amplitude, distance between phases, burial magnétique d’une ligne en souterrain de 275 kV a été
depth, cable configuration, and relative magnetic calculée analytiquement en utilisant des lois
permeability of the ground. The results of the simulation fondamentales de la magnétostatique. Dans ce travail,
obtained are compared with those obtained using the une analyse des nombreux facteurs affectant l’intensité
COMSOL 4.3b software based on the finite element du champ magnétique généré par les câbles souterrains
method, a good agreement was reached. est présentée, en se basant sur la loi d’Ampère et le
Résumé: Dans ce travail, nous nous intéressons théorème de la superposition. Enfin les résultats de
particulièrement à l'analyse de divers paramètres simulation effectuée seront comparés à ceux
influençant l’induction magnétique générée par un câble déterminées par le logiciel Multi physiques COMSOL
souterrain HT installé en configuration horizontale en 4.3b basé sur la méthode des éléments finis.
appliquant la loi d’Ampère et le principe de
superposition. Plusieurs facteurs affectent l'intensité de Calcul de l’induction magnétique d'un câble
l’induction magnétique, tels que l'amplitude du courant, enterré
la distance entre les phases, la profondeur
d'enfouissement, la configuration du câble et la pour le calcul du champ magnétique on suppose trois
perméabilité magnétique relative du sol. Les résultats conducteurs isolés d’un câble souterrain triphasé comme
obtenus de simulation ont été comparés à ceux obtenus l'indique la figure ci-dessus (voir figure 1), ils sont
avec le logiciel COMSOL 4.3b basé sur la méthode des enterrés à une profondeur yi au dessous du niveau du
éléments finis, un bon accord a été obtenu. sol, et placés à une distance s de centre à centre de
chacun à l'autre, une simple application de la loi
Introduction d'Ampère permet de déterminer l’induction magnétique
B en un point P (x, y) à cause des courants circulant
Les câbles électriques isolés souterrains sont dans ce câble, en supposant que les câble sont
principalement employés, dans les zones fortement infiniment longs et droits et l'effet des courants induits
urbanisées aux abords ou à l’intérieur des grandes villes, dans la gaine de protection et l’écran métallique sur
parfois pour résoudre des problèmes locaux particuliers, l’induction magnétique est négligeable [7-9].
techniques ou d’environnement, pour lesquels la mise Dans un système de coordonnées cartésiennes, les
en œuvre de lignes aériennes est difficile ou impossible composants magnétiques de l’induction magnétique
[1,2]. Une bonne gestion des réseaux de transport est suivant les axes x et y en un point P à cause des courants
caractérisé par un service électrique en quantité et en dans les trois conducteurs peuvent être déterminées par
qualité requise par les utilisateurs, à aider d’élever le le principe de superposition [10,11]:
niveau de vie de la population humaine, et en produisant
le moins d'impact possible sur l'environnement, afin de n
m0 .mr � y + yi �
répondre aux préoccupations du public vis-à-vis les Bxi = �- .I i � �
2.p ( x - xi ) + ( y + yi ) �
2 2
champs électromagnétiques générés par ce réseau i =1 �
� �
électrique, en particulier les champs magnétiques de (1)
n
m .m � x - xi �
basse fréquence [2]. L’Association internationale de la Byi = � 0 r .I i � �
2.p ( ) + ( y + yi ) �
2 2

Radioprotection (IRPA) et la commission internationale i =1 �


� x - xi �
pour la protection contre les rayonnements non ionisants
(ICNIRP) recommandent une limite d’exposition (24 L’intensité de l’induction magnétique résultante
heures), pour le grand public, de 5 kV/m pour le champ produite par le câble souterrain triphasé HT au point
électrique et de 100 µT pour le champ magnétique. En d'observation P (x, y) peut être calculé comme suit
ce qui concerne le milieu de travail, ces [10,11]:
recommandations sont respectivement de 10 kV/m et de
500 µT [3-5]. Compte tenu de ce qui précède, il est très
important pour les sociétés de transport de l’énergie à Bres = Bxi2 + Byi2 (2)
haute tension de quantifier les niveaux de ces champs
La 11ème Conférence Nationale sur la Haute Tension
Oran le 29 et 30 Avril 2019

L'analyse par éléments finis de n'importe quel problème


y By
Btot implique essentiellement quatre étapes: (a) discréditer la
région de la solution en un nombre fini de sous-régions
α ou éléments, (b) dériver des équations pour un élément
P(x, y)
Bx typique, (c) assembler tous les éléments dans la région
de la solution, (d) résoudre le système d'équations
xi x obtenu [13]. En analyse statique, la distribution de
l'induction magnétique B est dérivée du potentiel
vecteur magnétique A.
yi r � r
B = rot. A (5)
rij

y
s Air
μr1 = 1 Niveau du sol
Figure 1: Calcul de l’induction magnétique d'un câble triphasé x
souterrain
μr2 = 2.5
Les relations indiquées à l'équation (1) sont applicables 1m
ρ= 100 Ω.m
dans le cas de deux milieux adjacents avec une
perméabilité magnétique relative identique. Dans le cas 0.4 m 0.4 m
contraire, avec deux milieux adjacents et de
perméabilités différentes, cette situation requiert
l'utilisation de la méthode des images. Si un courant est A B C
placé parallèlement à une surface plane à haute
perméabilité magnétique, il apparaît un courant
électrique dans la même direction que ce courant. Ceci Figure 2: Câble souterrain triphasée posé à une profondeur de 1 m au
est dû aux conditions de passage à la surface de dessous du niveau du sol
séparation de deux milieux, l'air (μr1) et le sol (μr2), la
composante normale du champ magnétique se conserve
et la composante tangentielle subit une discontinuité et
cela pourrait se faire avec un courant d’image [12]. Si la
perméabilité du milieu (l'air) est de nature finie, le
potentiel vecteur dans l'autre région peut être calculé en
additionnant les contributions des différents courants
(courant original et courant d'image dans l'air).
(a)
m - m r1
I image = r2 I original (3)
m r 2 + m r1
Le champ d'induction magnétique B dans cette région
peut être déterminé en supposant un courant efficace qui
remplace le courant original [12].

2.mr 2
I efficace = I image + I original = I original (4)
m r1 + m r 2

Méthode de validation
Afin de valider la méthode adoptée dans cette étude,
nous pouvons utiliser le logiciel multi-physique (b)
COMSOL 4.3b basé sur la méthode des éléments finis
Figure 3: Différentes configurations d’un câble souterrain HT en
[13]. La méthode des éléments finis (MEF) est une simple circuit (a) et en double circuit (b)
technique numérique, utilisée pour trouver des solutions (a) : (1) nappe horizontale, (2) nappe verticale, (3) trèfle
approximatives d'équations aux dérivées partielles, en (b): (1) nappe horizontale répétitive, (2) nappe horizontale symétrique,
réduisant celles-ci à un système d'équations algébriques. (3) nappe superposé répétitive, (4) nappe superposé symétrique, (5)
trèfle répétitif, (6) trèfle symétrique
La 11ème Conférence Nationale sur la Haute Tension
Oran le 29 et 30 Avril 2019

Résultats et discussions atteindre des valeurs négligeables loin de l’axe du câble.


On constate que la valeur maximale obtenue de
On se propose de calculer l’induction magnétique crée l'induction magnétique est au-dessous du seuil
par un câble souterrain triphasé à haute tension de 132 recommandé par les normes internationales, ces normes
kV en cuivre d'une section de 630 mm 2 et à isolation sont respectées pour les personnes avertis et non avertis.
synthétique PRC. Ce câble est directement enfoui à une
profondeur de 1m à partir du niveau du sol. Les
conducteurs sont placés en ligne horizontale, séparés 50

d'une distance de 0,4 m les uns des autres, comme le 45 X: 0


Y: 47.9
montre la figure 2. Les courants dans les conducteurs
40
sont équilibrés, avec la même amplitude de 1000A, la

Induction magnétique [µT]


35
fréquence du réseau est 50 Hz. Le sol est supposé
homogène, de résistivité électrique constante d’une 30

valeur de 100 Ω.m, et de perméabilité relative égale à 25


2,5. 20

50 15
B
45 Bx 10
By
40 5
Induction magnétique [µT]

35 0
-20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20
30 Distance latérale [m]

25
Figure 5: Profil latéral de l’induction magnétique du câble triphasé
20 HT à 1 m au dessus du sol

15
La variation instantanée de l’induction magnétique au
10
point (x=0,y=1) est montré à la figure 6. On remarque
5 que la composante verticale By de l’induction
0 magnétique est dominante, l'allure de courbe est
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Distance latérale [m] quasiment superposée avec celle de l’induction
magnétique résultante, alors que la composante
Figure 4: Profil latéral de l’induction magnétique résultante du câble horizontale Bx est réduite, elle donne de moindre valeur
triphasé HT et ses composantes horizontale et verticale à 1 m au de l’induction magnétique à 1 m au dessus du sol, ceci
dessus du sol est du à l’effet du point de calcul (x=0,y=1), également
cette figure illustre l’argument de cette induction, la
La Figure 4 montre la distribution latérale de l’induction valeur maximale est obtenue à l'instant t = 0.0089 (s)
magnétique, en valeur efficace à 1 m au dessus du pour un argument de θ = 89.24°.
niveau du sol, c’est la hauteur de référence qui
correspond à une exposition moyenne du corps humain.
L’induction magnétique résultante atteint son maximum 50
B
X: 0.0087
au milieu du câble et décroît rapidement avec la By
Module [µT]

Y: 47.9

distance latérale. La composante magnétique verticale 0


Bx

By est également atteint son maximum au milieux de


l’axe, ensuite elle est fortement atténué pour atteindre
-50
une valeur faible à une distance de 2 m au-delà de 0 0.002 0.004 0.006 0.008 0.01 0.012 0.014 0.016 0.018 0.02
laquelle l’induction magnétique augmente légèrement à Temps (s)

nouveau, ensuite recommence à decroître à mesure que 200

la distance augmente. 100


Argument (°)

Pour la composante magnétique horizontale Bx, 0


X: 0.0087
Y: 89.24
l’induction magnétique est plus basse au point centre de
-100
l'emprise du câble, à partir de ce point, l’induction
magnétique augmente où elle atteint sa valeur maximum -200
0 0.002 0.004 0.006 0.008 0.01 0.012 0.014 0.016 0.018 0.02
à une distance de 1.2 m, puis diminue jusqu'à être Temps (s)
négligeable pas très loin du centre de l'emprise. Figure 6: Variation temporelle du module et de l’argument de
La Figure 5 montre la distribution latérale de l’induction l’induction magnétique du câble triphasé HT à 1 m au dessus du sol
magnétique, en valeur efficace à 1 m de hauteur au
dessus du sol, on constate que l'induction magnétique La figure 7 montre le lien entre l’intensité de l’induction
atteint son maximum B= 47.9 μT au centre du câble, magnétique et l'intensité efficace du courant électrique
puis il décroît régulièrement avec l’éloignement de ce traversant le câble, le résultat obtenu nous permet de
centre dans les deux directions de l’emprise pour voir une relation linéaire significative entre l’induction
La 11ème Conférence Nationale sur la Haute Tension
Oran le 29 et 30 Avril 2019

magnétique et le courant. Plus le courant électrique est montre clairement une forte diminution pour des points
grand, plus l’induction magnétique est intense. situés directement au-dessus du câble jusqu'à une
hauteur de 0.8 m, au delà de ce point, l’ l’induction
magnétique diminue lentement avec la hauteur.
100

90
100
80
90
Induction magnétique [µT]

70

60 80

Induction magnétique [µT]


X: 1000
Y: 47.9
50 70

40
60
30
50
20
X: 1
40 Y: 47.9
10

0 30
0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 2000
Distance latérale [m]
20
Figure 7: Profil latéral de l’induction magnétique du câble triphasé 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8 2
HT à 1 m au dessus du sol Profondeur d’enfouissement [m]
Figure 9: Profil de la variation de l’induction magnétique du câble en
La figure 8 présente les résultats de simulation de la fonction de la profondeur de l’enfouissement
variation de l’induction magnétique du câble souterrain
à 1 m au dessus du sol en fonction de la distance de 3000
séparation entre les conducteurs. Comme montré dans
cette figure, l’augmentation de la distance de séparation 2500
provoque une augmentation significative de l’induction
magnétique, cette variation est presque linéaire.
Induction magnétique [µT]

2000

110 1500

100
1000

90
Induction magnétique [µT]

500
80
X: 1
Y: 47.9
70
0
-1 0 1 2 3 4 5
60
Hauteur [m]
50
X: 0.4
Figure 10: Variation de l’induction magnétique du câble triphasé HT
40 Y: 47.9 en fonction de la hauteur au dessus du sol

30

20 70
0.2 0.3 0.4 0.5 0.6 0.7 0.8 0.9 1
Distance de séparation [m] 65

Figure 8: Profil de la variation de l’induction magnétique du câble en 60


fonction de la distance de séparation
Induction magnétique [µT]

55

La figure 9 illustre les résultats de simulation de la


50
variation de l’induction magnétique du câble souterrain
à 1 m au dessus du sol en fonction de la profondeur de 45
X: 2.5
Y: 47.9
l’enfouissement. Comme le montre le graphe de cette
40
figure, la profondeur d’enfouissement augmente, et par
conséquent l'induction magnétique diminue légèrement. 35
La figure 10 décrit la variation du profil de l'induction
magnétique en fonction de la hauteur du point 30
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
d'observation. On remarque que l'induction magnétique Perméabilité relative du sol
décroît de manière continue avec l’augmentation de la Figure 11: Profil de la variation de l'induction magnétique en fonction
hauteur pour atteindre théoriquement 0 à un point situé de la perméabilité relative du sol
très haut du sol. Dans un premier temps, cette figure
La 11ème Conférence Nationale sur la Haute Tension
Oran le 29 et 30 Avril 2019

La figure 11 montre la variation latérale de l'induction magnétique est produite dans l'axe de symétrie des deux
magnétique produite par le câble électrique HT à 1 m au circuits pour toutes les configurations, excepté la pose
dessus du sol, en fonction des différentes valeurs de en trèfle symétrique où la valeur maximale est située au
perméabilité magnétique relative du sol, l’allure de cette voisinage de chaque circuit à une distance latérale de
figure présente une non-linéarité, on constate une (±1.2 m). On remarque que dans le cas de variation de
évolution rapide pour des valeurs de perméabilité la séquence de phase, l'induction magnétique généré
relative inférieure à 20, à partir de cette valeur varie également, les conducteurs de phase disposés de
l’augmentation de l'induction magnétique devient plus façon répétitive génèrent une induction magnétique plus
lente. importante que s'ils étaient disposés en symétrie. En
conséquence, les dispositions mutuelles les plus
60 efficaces sont celles dites en nappe superposée
Nappe Hor
Nappe Ver
symétrique et en trèfle symétrique, qui permettent
50 Trèfle d’annuler l’effet de l’addition de l’induction
magnétique, c'est à cause de l'équilibre parfait entre ces
Induction magnétique [µT]

40 deux circuits, autrement dit, l’égalité des impédances


entre les câbles d’une même phase.
30

20

10

0
-15 -10 -5 0 5 10 15
Distance latérale [m]

Figure 12: Profil latéral de l'induction magnétique à 1m au dessus du


sol pour différentes configurations à simple circuit

Figure 14: Discrétisation du domaine d'étude illustré par la figure 2


Nappe horizontale répétitive
100
Nappe horizontale symétrique
90 Nappe superposée répétitive Afin de valider la méthode adoptée dans cette étude,
80
Nappe superposée symétrique nous pouvons utiliser le logiciel multi-physique
Trèfle répétitif
Induction magnétique [µT]

Trèfle symétrique COMSOL 4.3b basé sur la méthode des éléments finis,
70
le module magnétostatique de ce logiciel a été utilisé
60
pour calculer et analyser l’induction magnétique du
50
câble triphasé souterrain HT, le domaine d'étude
40 présenté à la figure 2 est discrétisé en utilisant des
30 éléments triangulaires linéaires et est représenté à la
20 figure 14.
10

0
-25 -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 25
Distance latérale [m]
Figure 13: Profil latéral de l'induction magnétique à 1m au dessus du
sol pour différentes configurations à double circuit

La figure 12 montre les profiles latéraux de l'induction


magnétique calculés à 1 m au dessus du sol pour les
configurations en circuit simple présentées à la figure 3-
a. Il apparaît très clairement que la configuration en
nappe verticale cause la plus grande valeur du champ
magnétique avec une valeur maximale de 51.89 μT,
tandis que la configuration en trèfle donne des valeurs
inférieures avec un maximum de 40.08 μT au centre du
circuit. En conséquence, l’arrangement des phases en
trèfle présente une pose plus favorable du point de vue
d’atténuation de l'induction magnétique. Figure 15: Distribution latérale de l’induction magnétique du câble à
1m au dessus du sol avec le logiciel COMSOL 4.3b
Pour les configurations en double circuit montrées sur la
figure 3-b, l’induction magnétique est illustrée sur la
figure 13. La valeur maximale de l'induction La figure 15 montre la variation latérale de l’induction
La 11ème Conférence Nationale sur la Haute Tension
Oran le 29 et 30 Avril 2019

magnétique à 1 m au dessus du niveau du sol en concernant la protection des personnes. Les résultats
utilisant le logiciel COMSOL 4.3b, l’induction obtenus par la méthode adoptée ont été comparés avec
magnétique prend une valeur maximale de 45 μT au les résultats de simulation à l'aide du logiciel de
point centre du câble souterrain, puis diminue COMSOL 4.3b, les valeurs sont visuellement presque
rapidement à mesure que l'on s'éloigne loin de ce centre, identiques, la comparaison est extrêmement
à une distance de 25 mètres, la valeur est environ satisfaisante. La méthode proposée est validée par
quarante fois inférieure à la valeur maximale rencontrée comparaison.
sous le centre du câble.
References
50 [1] M. PAYS, " Câbles de transport d’énergie, Technologies –
Matlab(R2012b) Caractéristiques," Techniques de l’Ingénieur, traité Génie
45 COMSOL 4.3b électrique, D 4520.
40
[2] K. Dobinson, R. Bovven, "Underground Space in the
Urban Environment Development and Use," the Warren Centre
Induction magnétique [µT]

35
for Advanced Engineering, The University of Sydney June,
30
1997.
25
[3] International Commission on Non-Ionizing Radiation
20 Protection, ICNIRP guidelines for limiting exposure to time -
varying electric, magnetic and electromagnetic fields (up to 300
15
Ghz), Health Physics 74 (4):494-522, 1998.
10
[4] J Abstract Book, “International Conference on
5 Electromagnetic Fields from Bioeffects to Legislation,"
Ljubljana, Slovenia, 2004.
0
-25 -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 25
[5] M. Havas, "Biological Effects of Low Frequency
Distance latérale [m]
Electromagnetic Fields, Electromagnetic Environments and
Figure 16: Comparaison des niveaux de l’induction magnétique à 1 m Health in Buildings," London, Chapter 10. 2004.
au dessus du sol entre la méthode proposée et le logiciel COMSOL [6] R. Djekidel, D. Mahi, A. Hadjadj, "Assessment of
4.3b magnetic induction emission generated by an underground HV
cable," UPB Scientific Bulletin, Series C: Electrical
Nous avons représenté sur la figure 16 les variations Engineering, vol. vol. 78, No. 3, Août 2016, pp 179-194.
latérales de l’induction magnétique obtenue par la [7] E. H. Keith, G. K. George, G. A. Sanket, L. D. Michael,
méthode proposée, et les valeurs simulées en utilisant le "Magnetic Fields Produced by Underground Residential
logiciel COMSOL 4.3b, en comparant les résultats de Distribution System," IEEE transactions on power delivery, vol.
24, No. 3, July 2009.
ces graphes, nous constatons un bon accord entre les
valeurs obtenues, les deux courbes sont presque [8] T. H. Ghanim, "Measurements of Electromagnetic
Radiations Generated by 11kV Underground Distribution Power
superposée, avec une légère différence qui se dégage au Cables”, Tikrit Journal of Engineering Sciences, vol.20, No.3,
niveau du centre du cable, cette procédure valide et pp.41-52, March 2013.
assure l'efficacité de cette méthode.
[9] E. C. Bascom, W. Banker, S. A. Boggs, “ Magnetic Field
Management Considerations for Underground Cable Duct
Conclusion Bank," IEEE Transmission and Distribution Conference and
Exhibition, Dallas,21-24 May 2006.
Nous avons utilisé la méthode d’Ampère pour quantifier
[10] I. O. Habiballah, A. S. Farag, M. M. Dawoud, A. Firoz, "
et tracer l’allure de l’induction magnétique crée par un Underground cable magnetic field simulation and management
câble souterrain triphasé haute tension. L’induction using new design configurations," Electric Power Systems
magnétique atteint sa valeur maximum au milieu du Research, vol.45, No.2, pp.141–148, May 1998.
câble triphasé et décroit rapidement avec la distance [11] K. Budni, W. Machczyński, "Magnetic field of
latérale. Plusieurs facteurs affectent les champs underground cables," the journal Scientific Papers of Silesian
magnétiques produits par les câbles souterrains, University of Technology, Elektryka, vol. z 3, 2010.
l'intensité de courant de phase, la nature du sol et sa [12] T. M. Kirk, "Dielectric Image Methods," Joseph Henry
perméabilité relative, les paramètres d'installation du Laboratories, Princeton University, Princeton, NJ 08544, June
câble, comme la profondeur de l'enterrement dans le sol 10, 2013.
et la distance séparant les conducteurs, la disposition [13] Y. Nilesh, K. Neeraj, "2-Dimensional and 3-Dimesional
relative des phases du câble (Le câble peut être disposé Electromagnetic Fields Using Finite element method," IOSR,
en nappe verticale ou horizontale ou en trèfle). Pour Journal of Electrical and Electronics Engineering, vol. 7, No. 2,
pp. 53-60, 2013.
une comparaison entre différentes configurations de
câbles triphasés, la configuration en trèfle cause la plus Author address: Department of Electrical Engineering, Faculty of
Technology, University Amar Telidji of Laghouat, BP 37G route of
faible valeur de l’induction magnétique au niveau du sol Ghardaia, Laghouat (03000), Algeria, Email: r.djekidel@lagh-univ.dz.
que les configurations horizontale et verticale, les
valeurs maximums obtenues dans cette simulation sont
inférieurs aux valeurs recommandées par les normes