Vous êtes sur la page 1sur 1

Notes de recherche

Introduction
En mathématique, la théorie des probabilités et la statistique tous deux comme partie intégrante
des mathématiques, forment les deux sciences du hasard. Ils correspondent aux observations du
hasard dans les jeux et dans l’étude des phénomènes à caractère aléatoire. La formalisation
mathématique de la théorie des probabilités commence avec l’axiomatique de Kolmogorov1. Au
point central de la théorie, se définisse au préalable des objets comme : les événements, les mesures
de probabilité, les espaces probabilisés, les variables aléatoire qui traduisent de façon abstraite les
comportements ou les quantités mesurées susceptibles d’être supposés aléatoire. Suivant le nombre
de valeurs possibles concernant le phénomène aléatoire étudié, la théorie des probabilités est dite :
discrète ou continue.

I. Quelques éléments fondamentaux de la théorie des


probabilités.
1. Axiomatique de Kolmogorov
On entend par épreuve ou expérience aléatoire symbolisé par e décrivant une expérience
pouvant être répété dans des conditions apparemment identiques et dont le résultat ne peut
être prévu à priori. On appel issue, le résultat de l’expérience aléatoire, et univers l’ensemble
des résultats possibles. Possibilité de notation : U ; E ou W.

Remarque : W peut être fini comme il peut être infini. Dans le premier cas, l’ensemble porte
une liste de possibilité connu. Dans le deuxième, W est soit infini dénombrable ou soit infini
non-dénombrable2.
2. Evénements
3. Espace probabilisé
4. Dénombrement
5. Théorie de l’intégration
6. Théorie de la mesure
7. Théorème de Bayes
8. Quantile
9. Théorème central limite
10. Loi Normale
11. Calcul stochastique

1 Andreï Nikolaïevitch Kolmogorov (en russe : Андрей Николаевич Колмогоров) 25 avril 1903 à Tambov - 20 octobre 1987 à Moscou)
est un mathématicien soviétique et russe qui a apporté des contributions significatives en mathématiques, notamment en théorie des
probabilités, topologie, turbulence, mécanique classique, logique intuitionniste, théorie algorithmique de l'information et en analyse de la
complexité des algorithmes.
2 Voir sous-titre n°4, le dénombrement.