Vous êtes sur la page 1sur 4

TP2 : Initiation à Proteus et applications

TP2 : INITIATION A Proteus ET applications

Objectifs de TP :
Initiation à la saisie de schéma, à la simulation et au routage avec Proteus.

Rappel :
Proteus permet de simuler des schémas grâce à des composants animés (VSM). Ces
composants sont accessibles, comme les autres, par le bouton « Pick device » .
Il existe également des appareils de mesure (voltmètre, ampèremètre, oscilloscope,
analyseur logique…) accessibles avec le bouton « Virtual instruments » .
Voici quelques composants animés :

1
TP2 : Initiation à Proteus et applications

Application 1 : simulations animées (Interrupteur et lampe)



 Démarrez ISIS, et saisissez le schéma suivant :

 Appuyez sur le bouton « Jouer » du « magnétoscope ». La barre de message doit indiquer


le temps écoulé depuis le lancement de l'animation.

REMARQUE : Ne confondez pas l’animation du circuit avec la simulation « SPICE » qui


s’exécute en appuyant sur la barre d’espacement.

 Pour actionner l’interrupteur, il faut appuyer sur les petites flèches rouges.

 Placez un ampèremètre (bouton ) afin de mesurer l’intensité circulant dans la lampe.

 Modifiez la valeur de la résistance de la lampe afin d’avoir I = 100 mA.

 A la place de la batterie, placez un « ALTERNATOR ». Relancez la simulation et


remarquez les variations de luminosité de la lampe.

 Modifiez l’amplitude du générateur afin que la lampe puisse atteindre sa luminosité


maximale.

 Dans le menu « System / Set animation options … » cochez les cases « Show wire voltage
by color ? » et « Show wire current with arrows ? ». Relancez l’animation. C’est beau non ?

 Remplacez « ALTERNATOR » par un générateur « VSIN ». Prenez soin de lui attribuer


les caractéristiques suivantes : amplitude = 12V ; fréquence = 0,5 Hz.

2
TP2 : Initiation à Proteus et applications

 Placez maintenant une diode « 1N4001 » dans le circuit et relancez l’animation.

REMARQUE : Si à la place d’une « 1N4001 » vous placez le composant « DIODE » qui est
parfait, les flèches d’intensité n’apparaissent pas pour l’alternance négative.

Application 2 : Simulation et routage avec Proteus.

A. Saisie du schéma :
 Démarrez le logiciel ISIS.

 Sélectionnez les composants « RES » et « CAP » dans la bibliothèque.



 Dessinez le schéma suivant :

 Affectez les valeurs aux composants :


 R1 = 10 kΩ
 C1 = 47 nF

 Ajoutez les labels « Ve » et « Vs » aux points correspondants (si nécessaire rajouter un


fil à la patte non connectée de R1).

 Enregistrez votre travail dans le répertoire indiqué par votre professeur. Par la suite,
faite des sauvegardes régulières au moins toutes les 10mn.

B. Simulation avec Ve signal sinusoïdal :

 Le circuit est maintenant soumis au signal Ve :


 Forme : Sinusoïdal
 F = 1 kHz
 VeMAXI = 10 V

 Réglez le graphe :
 Début de la visualisation : 100 ms
 Fin de la visualisation : 102 ms

 Lancez la simulation.
 Que vaut Vs pour t = 100,6 ms ?
 Que vaut Ve pour t = 100,6 ms ?
 Quelle est la valeur maximum de Vs ?

C. Routage :

 Affectez à la ligne de masse le label « GND ».

3
TP2 : Initiation à Proteus et applications


 Ajoutez les deux connecteurs comme sur le schéma ci-contre.

 Générez la « Netlist » nécessaire au routage avec ARES.

 Tracez les bords du circuit : 30 mm x 20 mm



 Placez les borniers comme indiqué. Placez les autres composants. Remplacez l’empreinte
du condensateur par l’empreinte « CAP40 ».

 Définissez les stratégies de routage telles que :


 Le routage sera fait en simple face.
 Les pistes d’alimentation (POWER) sont de 1 mm de largeur.
 Les autres pistes sont de 0,5 mm de largeur.

 Lancez le routage automatique. Le cas échéant, effectuez des corrections manuellement.

 Inscrivez « T.P. 1 Proteus » du coté cuivre et votre nom du coté sérigraphie.

 Retournez dans ISIS, et changez l’empreinte de la résistance en « RES50 ». Générez de
nouveau la « Netlist » vers ARES.

 Effectuez les modifications qui conviennent dans ISIS, puis dans ARES pour finaliser le
typon.