Vous êtes sur la page 1sur 25

SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1

Page: 1 de 25
CAROTTAGE

SOMMAIRE

Pages

1. GENERALITES SUR LE CAROTTAGE 2

2. LE MODELE STANDARD DE DIAMANT BOART ET CHRISTENSEN

2.1 3
Description......................................................................................................... 5
.. 6
2.2 Montage du carottier (en 2 7
sections)................................................................... 10
2.3 Calibrage du 10
sabot................................................................................................ 10
2.4 Changement des cales de 10
réglage........................................................................ 13
2.5 Changement du
roulement.................................................................................. 14
2.6 Vérification et/ou changement du siège et de la bille........................................ 15
2.7 Vérification du core 17
catcher................................................................................
2.8 Contrôle des diamètres des stabilisateurs du carottier......................................
2.9 Contrôle des diamètres intérieurs des tubes intérieurs du carottier et de la
couronne de
carottage......................................................................................... 18
2.10 Autres 18
Recommandations..................................................................................
2.11 Caractéristiques nominales des 18
carottiers........................................................ 20
2.12 Outillage pour carottier - Description et lexique.............................................. 21
21

3. CAROTTAGE

3.1 Etat du 22
trou..........................................................................................................
3.2 Composition de la garniture de 24
carottage...........................................................
3.3 Cas particulier d’un carottage 8”1/2 à effectuer dans un trou 12”1/4 avec un
carottier 6”1/4 marine ou 6”3/4
standard.........................................................
25
3.4 Mode
25
opératoire...................................................................................................
3.5 Coupe de la
carotte..............................................................................................
3.6 Anomalies en cours de
carottage.........................................................................
Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0
Date:4. EXTRACTION
2/97 M.BENYOUCEF
DE LA CAROTTE S.KLOUL

4.1 Avec extracteur de


SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 2 de 25
CAROTTAGE

1. GENERALITES SUR LE CAROTTAGE

La prise d’échantillon massif (carotte) peut procurer au géologue les informations suivantes:
• une certitude de la cote et du terrain par identification lithologique,
• la valeur du pendage,
• une appréciation de la dureté des terrains (important également pour le foreur),
• à partir d’échantillons, la possibilité de faire des mesures précises, de porosité, perméabilité,
• la possibilité de reconnaître avec certitude l’âge du terrain par l’étude des fossiles
(micropaléontologie)

Une carotte revient très cher par l’arrêt du forage, les manoeuvres, l’avancement ralenti et enfin,
dans certains cas, reforage et élargissage du trou carotté.

Dans notre contexte, cette procédure a pour but de présenter des carottiers couramment utilisés
en Algérie, en s’en tiendra au type ‘standard’.

Les méthodes de carottage avec ce matériel sont simples. Ces carottiers peuvent être assemblés
en un ou plusieurs tronçons de 9 mètres. Pour les appareils de forage qui le permettent (équipés
de top drive), on peut assembler jusqu’à 6 éléments de carottier (54 m). il faut bien entendu que
les formations à prélever permettent le remplissage d’un tel carottier.
Le carottage peut soit se faire en mode rotary ou en mode de turbo-carottage, spécifiquement
appliqué lorsque l’on doit carotter des formations très dures à l’aide de couronnes en diamants
imprégnés ainsi que le carottage des drains horizontaux.

Pour mémoire, on peut citer des systèmes qui permettent de:

- Faire du carottage orienté. Le siège de la bille est retiré et remplacée par un guide mule shoe
qui sert de réceptacle à la base de l’instrument de mesure (inclinométre, azimuth). Avec le mule
shoe, l’instrument de mesure est ainsi rendu solidaire du tube intérieur du carottier.
L’instrument de mesure est placé dans une masse tige amagnétique. A la base du carottier, le
core catcher est muni de couteaux qui permettent de marquer la carotte. Lorsque la carotte est
au jour une corrélation est faite entre les avancements et les mesures de déviation obtenues.

- Carotter les formations non consolidées: on utilise un carottier à “rubber sleeve” (carottier court
à membrane intérieure caoutchouc). Pour ces formations là l’utilisation des carottiers standards
est possible si les tubes intérieurs sont munis de core catchers spéciaux.

- Faire du carottage en continu en repêchant au câble à l’intérieur d’un mini carottier, la


carotte prélevée.

Il y a également:

- Le “sponge coring” se réalise à l’aide d’ un carottier standard muni d’un tube intérieur ayant
une enveloppe intérieure spongieuse qui s’imprègne de l’effluent de la formation à carotter.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 3 de 25
CAROTTAGE

2. LE MODELE STANDARD DE DIAMANT BOART ET CHRISTENSEN

Ces deux carottiers sont identiques, ils sont de même conception et comportent les mêmes
éléments, la description suivante correspond au type CHRISTENSEN série 250P . Vue en
coupe avec nomenclature à la page suivante, tableaux avec dimensions nominales page 13

2.1 Description (schéma p.4)

Ce carottier est muni à sa partie supérieure d’un joint de sécurité. La partie mâle de ce joint
(1) raccordée au train de sonde est reliée à sa partie inférieure aux chapeaux de palier
supérieur (8) et inférieur (12) entre lesquels se trouve le roulement de butée (11).

Le tube intérieur (20) suspendu au roulement de butée (11) par l’intermédiaire de la butée de
retenue (10) du chapeau (13) et du raccord (17) est terminé à sa base par un sabot en deux
pièces (21) dont la partie inférieure comprend une portée conique intérieure dans laquelle
vient le ressort fendu de retenue de la carotte.

La partie femelle du joint de sécurité (6) est reliée au tube extérieur (19) par l’intermédiaire
d’un stabilisateur (non représenté). La couronne (23) est vissée à la base du stabilisateur
inférieur.

Que le carottier soit utilisé en simple ou en plusieurs éléments, chaque tube extérieur est
intercalé entre deux stabilisateurs (18).

La bille (15) sur le siège (16) empêche tout passage de boue dans le tube intérieur. La
circulation, en carottage, passe par les évents se trouvant sur le chapeau du tube
intérieur (13). Le débit de boue est ainsi canalisé à l’intérieur et le long du carottier,
entre l’extérieur du tube intérieur et l’intérieur du tube extérieur puis à la base du
carottier entre la carotte et les canaux d’irrigation de la couronne de carottage. La boue
remonte par la suite dans l’espace annulaire trou/carottier.

Des cales de calibrage (9) permettent de régler le jeu entre le sabot du tube intérieur et le
rebord interne de la couronne.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 4 de 25
CAROTTAGE

CAROTTIER CHRISTENSEN SERIE 250P

JOINT DE SECUTITE COMPLET

1 - Corps intérieur
2 - Ressort du pion d’arrêt
3 - Pion d’arrêt de la bague
4 - Bague
5 - Joint “O” ring
6 - Corps extérieur
7 - Joint “O” ring

PALIER DE BUTEE TUBE INTERIEUR

8 - Chapeau de palier supérieur


9 - Cale de réglage
10 - Butée de retenue de roulement
11 - Roulement de butée
12 - Chapeau de palier inférieur
(Tubes intérieur et extérieur)
13 - Chapeau de tube intérieur
14 - Non représenté (voir remarque)
15 - Bille acier
16 - Siège de la bille
17 - Raccord de chapeau de tube int.
18 - Stabilisateur de tube extérieur
19 - Tube extérieur
20 - Tube intérieur
21 - Sabot de tube intérieur complet
22 - Ressort de retenue de carotte
23 - Couronne de carottage

Remarque: Schémas représentés d’après


figures CHRISTENSEN
14 - “boulon d’arrêt de la bille - écrou
crénelé - goupille fendue” n’est pas
représenté, cet élément peut être utilisé
exceptionnelement pour le transport du
carottier dans le cas où l’on laisserait la bille
sur son siège, le boulon ayant pour fonction
d’empêcher la bille de s’échapper.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 5 de 25
CAROTTAGE

Remarques générales sur les tubes intérieurs

Les tubes intérieurs en acier sont utilisés le plus couramment, toutefois on trouve aussi sur le
marché des tubes en fibre de verre et en aluminium.

- Les tubes en acier sont très utilisés, ils ne sont pas détruits lors de la récupération de la
carotte et peuvent être réutilisés plusieurs fois.

- Les tubes en fibre de verre sont conçus pour remplacer les tubes conventionnels en acier. Ils
répondent aux besoins des foreurs et des géologues en permettant la récupération de carottes
intactes dans des formations (non consolidées) qui ne peuvent pas être carottées efficacement
avec des équipements conventionnels. Pour le foreur, à chaque remontée de carotte, les tubes
en fibre de verre permettent de gagner du temps en surface. les tubes pleins sont directement
dégerbés et remplacés par des vides.

Le stockage de ces tubes doit se faire dans des caisses rigides (bois), L’élasticité de ces tubes et
le coût unitaire élevé nécessitent une manutention et un transport adapté.
Ces tubes sont limités en température à 120° C (248°F). Ils existent en tronçons de 9, 18 et 27
mètres.
Le coût de ces tubes est élevé (supérieur à 1000$/9m), à cela il faut prévoir une tronçonneuse
pour couper en surface les tronçons, prévoir des bouchons pour chaque extrémité de tronçons
coupés et en préserver l’intégrité pendant le transport vers le laboratoire.

- Les tubes aluminium présentent l’avantage de pouvoir être utilisés dans des puits très
chauds, ils sont moins onéreux que ceux en fibre de verre. Lors de la remontée d’une carotte,
les tubes pleins peuvent être débités par tronçons et la carotte ainsi préservée, puis transportée
vers le laboratoire.

2.2 Montage du carottier (en deux sections)

Le carottier doit être stocké sur rack selon les consignes du constructeur (chaque tube
extérieur contenant son tube intérieur).

Effectuer les opérations suivantes dans l’ordre:


- Descendre et caler la section inférieure (munie de 2 stabilisateurs) sans oublier son protecteur
fermé à sa base, bloqué à la clé à chaîne. Ceci à l’aide de la tête de levage.

- Mettre le collier de sécurité.

- Dévisser la tête de levage du tube extérieur.

- Dégager le tube intérieur et le caler (collier spécial faisant partie de l’outillage).

- Dévisser la tête de levage du tube intérieur.

- Amener la section supérieure toujours à l’aide de la tête de levage double.

- Visser et bloquer les 2 tubes intérieurs.

- Dégager, enlever le collier de sécurité du premier tube intérieur.

- Visser et bloquer les 2 tubes extérieurs.

- Dégager tout l’ensemble, sortir le protecteur, vérifier le calage du sabot. Voir les tableaux
indiquant les couples de blocage ci-après.

- Visser et bloquer la couronne.

nota: Pour les réglages du roulement et du calage, voir pages 6 à 11

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 6 de 25
CAROTTAGE

2.3 Calibrage du sabot

Le calibrage du sabot par rapport au tube extérieur doit se faire après chaque passe de carottage;
le carottier, tous éléments bloqués, étant suspendu au crochet.

- pour éviter que le sabot ne repose sur le fond intérieur de la couronne,

- pour limiter les efforts de traction sur le tube intérieur et sur le roulement, lors de la coupe de la
carotte. Le bord inférieur du sabot ne doit pas reposer sur le fond intérieur de la couronne. C’est
donc la couronne et le tube extérieur qui supportent les tractions.

Tube extérieur

Carottier “ L” MAXIMUM
Le calibre de
réglage B.1823
Dimensions nom. en pouces en mm
doit porter ici

4”1/8 x 2”1/8 2“11/16 68,25

4”1/2 x 2”1/8 2”1/8 68,25

4”3/4 x 2”5/8 2”15/16 74,60


L C
D
5”3/4 x 3”1/2 2”15/16 74,60
E

6”1/4 x 3” 3”11/32 84,93

6”3/4 x 4” 3”23/32 94,46

7”1/4 x 4” 3”25/32 96,04

8” x 5”1/4 3”31/32 100,08


Sabot de tube intérieur

nota:
Dans le tableau ci-dessus, les carottiers “marine” sont notés en caractères italiques gras.

Pour le réglage du carottier, utiliser le calibre B.1823 de façon à ce que la ligne “C” du sabot soit entre
les points “D” et “E” du calibre.
Ce réglage doit être effectué avec le carottier suspendu au crochet.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 7 de 25
CAROTTAGE

2.4 Changement des cales de réglage

Carottiers 4”1/8 - 4”1/2 - 5”3/4 - 6”3/4 - 6”1/4 - 7”1/4 (schéma 1 page 8)

Effectuer les opérations suivantes dans l’ordre:

- Poser sur cales (avec collier de sécurité).


- Dévisser le safety joint.
- Dégager le tube intérieur et le caler sur le tube extérieur.
- Débloquer (sans dévisser)
- le chapeau de palier inférieur (12)
- le chapeau de palier supérieur (8)
- Dévisser le chapeau de palier inférieur (12) et soulever l’ensemble composé de la tête de levage,
du 1/2 joint de sécurité et du chapeau de palier supérieur.
- Dévisser à la main le chapeau de palier supérieur (8).
- Procéder au réglage des cales.
- Revisser à la main le chapeau de palier supérieur (8) muni des cales.
- Remonter dans l’ordre inverse et bloquer.

Nota: Cet ordre de démontage est impératif. Le chapeau de palier supérieur a un filetage fin.
Le moufle étant rarement dans l’axe de la table, si l’on débloque et dévisse uniquement cette
pièce, il serait difficile d’engager et de revisser le chapeau de palier. Le filetage fin risquerait
d’être détérioré, ce qui rendrait l’ensemble “joint de sécurité” inutilisable.

Carottiers 4”3/4 et 8” (schéma 2 page 9)

Dans l’ordre suivant:

- Poser sur cales.


- Dévisser le safety joint et caler le tube intérieur.
- Débloquer (sans dévisser).
• le chapeau de palier inférieur (12).
• le tube intérieur (13)
- Dévisser le chapeau de palier inférieur (12) et soulever l’ensemble tête de levage et 1/2 joint de
sécurité.
- Dévisser à la main le chapeau de tube intérieur (13).
- Procéder au réglage des cales.
- Revisser à la main le chapeau de tube intérieur (13) avec les cales.
- Remonter dans le sens inverse et bloquer.

Attention: Si l’on utilise des tubes intérieurs en aluminium ou en fibre de verre, il faut tenir
compte de l'expansion thermique de ces matériaux. Pour connaître les valeurs de correction à
apporter, se reporter aux tableaux de la page 16

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 8 de 25
CAROTTAGE

CHANGEMENT DES CALES DE REGLAGE


CAROTTIERS 4”1/8 - 4”1/2 - 5”3/4 - 6”3/4 - 6”1/4 MARINE
schéma 1

1 - 1/2 joint de sécurité intérieur


6 - 1/2 joint de sécurité extérieur
8 - Chapeau de palier supérieur
9 - Cales de réglage à changer
12 - Chapeau de palier inférieur

Collier pour calage tube intérieur


sur tube extérieur

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 9 de 25
CAROTTAGE

CHANGEMENT DES CALES DE REGLAGE


CAROTTIERS 4”3/4 et 8”
schéma 2

1 - 1/2 joint de sécurité intérieur


6 - 1/2 joint de sécurité extérieur
9 - Cales de réglage à changer
11 - Roulement
12 - Chapeau de palier inférieur
13 - Chapeau de tube intérieur

Collier pour calage tube intérieur


sur tube extérieur

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 10 de 25
CAROTTAGE

2.5 Changement du roulement (voir schéma p.11)

Le changement du roulement est identique sur tous les carottiers.


Effectuer les opérations suivantes dans l’ordre:
- Poser sur cales avec collier de sécurité.

- Dévisser le joint de sécurité, dégager le tube intérieur et le caler.

- Débloquer et dévisser le chapeau de palier inférieur (12).

- Dégager l’ensemble tête de levage, 1/2 joint de sécurité et chapeau de palier supérieur.

Attention: Le roulement peut être en mauvais état et les billes cassées peuvent tomber.
Prendre la précaution de couvrir les slips.

- Débloquer et dévisser la butée de retenue (10).

- Changer le roulement.

- Remonter en ordre inverse.

- Bien vérifier après montage que le tube intérieur tourne librement.

2.6 Vérification et/ou changement du siège et de la bille (voir schéma p.12)

A la première descente du carottier, procéder à une vérification visuelle du siège et de la bille


(diamètre 1”). Si le siège de la bille est sifflé, procéder à son changement comme indiqué sur le
schéma.

Procéder de même après chaque prise de carotte, lorsque le carottier est au jour ou en cas
d’anomalies de pression en cours de carottage.

2.7 Vérification du core catcher

- Contrôler le core catcher dès réception du carottier sur le chantier. puis à chaque
manoeuvre, le changer si nécessaire.

2.8 Contrôle du diamètre des stabilisateurs du carottier

Les diamètres stabilisateurs d’un carottier doivent correspondrent aux valeurs indiquées
dans ce tableau. Le contrôle se fera dès réception du carottier puis après chaque prise de
carotte.
Ø NOMINAL CAROTTIER Ø NOMINAL FORAGE Ø NOMINAL STAB CAROTTIER
4"1/8 x 2"1/8 6" 5"7/8
4"1/2 x 2"1/8 6" 5"7/8
4"3/4 x 2"5/8 6" 5"7/8
5"3/4 x 3"1/2 8"1/2 8"15/32
6"1/4 x 3" 8"1/2 8"15/32
6"3/4 x 4" 8"1/2 8"15/32
7"1/4 x 4"1/4 12"1/4 12"7/32
8" x 5"1/4 12"1/4 12"7/32

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 11 de 25
CAROTTAGE

REMPLACEMENT DU ROULEMENT

1 - 1/2 joint de sécurité intérieur


6 - 1/2 joint de sécurité extérieur
8 - Chapeau de palier supérieur
9 - Cales de réglage
10 - Butée de retenue de roulement
12 - Chapeau de palier inférieur

Collier pour calage tube intérieur


sur tube extérieur

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 12 de 25
CAROTTAGE

CHANGEMENT DU SIEGE DE LA BILLE

13

à remplacer

16

20

16 - Siège de la bille

13 - Chapeau de tube intérieur

20 - Tube intérieur

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 13 de 25
CAROTTAGE

2.9 Contrôle des diamètres intérieurs des tubes intérieurs du carottier et de la couronne
de carottage

Dès réception du carottier, puis pendant le carottage, à chaque manoeuvre, un contrôle


du calibrage des tubes intérieurs du carottier et du diamètre intérieur de la couronne de
carottage est obligatoire. Il faut aussi avant chaque descente vérifier le diamètre extérieur
de la couronne.

Le contrôle des diamètres intérieurs doit s’effectuer à l’aide de calibres dont les mesures sont
indiquées dans les tableaux suivants:

CHRISTENSEN type 250P

NOMINAL 4"1/8 4"1/2 4"3/4 5"3/4 6"1/4 6"3/4 8"


Ø tube intérieur 2"3/8 2"1/4 2"7/8 3"3/4 3"1/4 4"1/4 5"1/2
Ø int couronne 2"1/8 2"1/8 2"5/8 3"1/2 3" 4" 5"1/4
Calibre tube int (mm) 58 55 71 93,25 78,5 105,9 137,7
Calibre Ø int couronne (mm) 55 55 67,7 90 77,2 102,6 134,4

DIAMANT BOART

NOMINAL 4"3/4 5"3/4 6"3/4 7"1/4 8"


Ø tube intérieur 2"7/8 3"3/4 4"1/4 4"1/4 5"1/2
Ø int couronne 2"5/8 3"1/2 4" 4" 5"1/4
Calibre tube int (mm) 71 93,25 105,9 105,9 137,7
Calibre Ø int couronne (mm) 67,7 90 102,6 102,6 134,4

Les calibres sont cylindriques, ils ont tous une longueur de 30 cm.
Les calibres de contrôle du diamètre intérieur de la couronne sont dimensionnés pour ne pas
passer au travers de la couronne. Si le calibre passe, la couronne doit être rejetée, voir
schémas.
Par contre, les calibres de contrôle de diamètre intérieur du tube intérieur sont dimensionnés
pour passer au travers de ces tubes. Si ce calibre ne passe pas, rejeter le tube.

calibre
ne passe pas

calibre
passe

Couronne
OK
à rejeter

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 14 de 25
CAROTTAGE

2.10 Autres recommandations

- Les filetages doivent être parfaitement propres, et débarrassés des dépôts de plomb ou de zinc
provenant de la graisse. Il ne faut pas graisser exagérément.

- Le blocage des tubes intérieurs se fait à la clé à chaîne modérément.


Le blocage des tubes extérieurs se fait à l’aide des clés de forage, utiliser le tensiomètre (cf..
tableau sur les couples de blocage recommandés page 15).

- Le joint de sécurité doit être lubrifié très légèrement et serré à la clé à chaîne munie d’une
rallonge. A chaque démontage, vérifier l’état des 2 “O” ring d’étanchéité.

- Le calibrage du sabot doit se faire impérativement, le carottier suspendu.

- Ne jamais graisser le roulement à billes pour éviter la formation de “pâte émeri” avec les sables
fins de la boue de circulation.

- Jeu maximum du roulement 6 mm. Il doit être changé entre 4 et 5 mm de jeu.

- Ne jamais dévisser le joint de sécurité à la table.

- Lorsque le carottier est suspendu, assemblé et la couronne vissée, vous devez sans difficultés
faire tourner à la main le tube intérieur, dans le cas contraire, le calage est à revoir.

- Dans la caisse à outillage, il existe un bouchon d’aluminium “le Core Marker”.


L’introduire dans le tube intérieur avant de visser le sabot avec son core catcher. Lors de son
extraction, il indique la fin de la carotte.

- Récupérer la bille à chaque manoeuvre.

Nota: Par ce système de liaison entre tubes extérieur et intérieur, si le carottier reste coincé, les
tubes intérieurs et la carotte sont récupérés.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 15 de 25
CAROTTAGE

2.11 Caractéristiques nominales des carottiers

CHRISTENSEN TYPE 250P

NOMINAL 4"1/8 x 2"1/8 4"1/2 x 2"1/8 4"3/4 x 2"5/8 5"3/4 x 3"1/2 6"1/4 x 3" 6"3/4 x 4" 8" x 5"1/4
Tube extérieur 4"1/8 x 3"1/4 4"1/2 x 3"1/4 4"3/4 x 3"3/4 5"3/4 x 4"5/8 6"1/4 x 4"5/8 6"3/4 x 5"3/8 8" x 6"5/8
Tube intérieur 2"7/8 x 2"3/8 2"7/8 x 2"1/4 3"3/8 x 2"7/8 4"1/4 x 3"3/4 4"1/8 x 3"1/4 4"3/4 x 4"1/4 6"1/4 x5"1/2
Connect. Sup 3"1/2 API IF 3"1/2 API IF 3"1/2 API IF 4"1/2 API FH 4"1/2 API IF 4"1/2 API IF 6"5/8 API REG
Couronne 5" à 6"1/2 5" à 6"1/2 5" à 6"1/2 6" à 8"1/2 7" à 9" 7" à 9" 9"1/2 à 12"1/4
REMARQUES MARINE MARINE

DIAMANT BOART

NOMINAL 4"3/4 x 2"5/8 5"3/4 x 3"1/2 6"3/4 x 4 7"1/4 x 4 8" x 5"1/4


Tube extérieur 4"3/4 x 3"3/4 5"3/4 x 4"5/8 6"3/4 x 5"3/8 7"1/4 x 5"3/8 8" x 6"5/8
Tube intérieur 3"3/8 x 2"7/8 4"1/4 x 3"3/4 4"3/4 x 4"1/4 4"3/4 x 4"1/4 6"1/4 x 5"1/2
Connect. Sup 3"1/2 API IF 4"1/2 API FH 4"1/2 API IF 4"1/2 API IF 6"5/8 API REG
Couronne 5" à 6"1/2 6" à 8"1/2 7" à 9" 8"1/4 à 9"7/8 9"1/2 à 12"1/4

Bien noter que les diamètres intérieurs des tubes intérieurs sont légèrement supérieurs
au diamètre intérieur nominal des différents carottiers

COUPLES DE BLOCAGE POUR CAROTTIER CHRISTENSEN TYPE 250P

Dimensions Couple Traction en fonction de la longueur de clé utilisée


recommandé lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf
OD x ID ft.lbf m.kgf 60" 55" 53" 47" 44" 42" 36"
4"1/8 x 2"1/8 3000 415 600 272 650 305 700 320 750 340 800 365 850 385 1000 450
4"1/2 x 2"1/8 * 6100 845 1220 555 1331 605 1381 628 1557 708 1664 756 1743 792 2033 924
4"3/4 x 2"5/8 5500 760 1100 500 1200 545 1250 565 1400 635 1500 680 1600 725 1800 815
5"3/4 x 3"1/2 7500 1035 1500 680 1650 750 1700 770 1900 860 2050 930 2150 975 2500 1130
6"1/4 x 3" * 15000 2070 3000 1360 3200 1450 3400 1540 3850 1750 4100 1860 4300 1950 5000 2260
6"1/4 x 4" 8000 1105 1600 725 1750 795 1800 815 2050 930 2200 1000 2300 1040 2700 1225
6"3/4 x 4" 9500 1310 1900 860 2075 940 2150 975 2450 1110 2550 1160 2750 1250 3200 1450
8" x 5"1/4 20000 2760 4000 1810 4400 2000 4525 2050 5150 2340 5450 2480 5700 2580 6500 2945
* CAROTTIERS MARINES

COUPLES DE BLOCAGE POUR CAROTTIER DIAMANT BOART

Dimensions Couple Traction en fonction de la longueur de clé utilisée


recommandé lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf lbf kgf
OD x ID ft.lbf m.kgf 60" 55" 53" 47" 44" 42" 36"
4"3/4 x 2"5/8 5570 770 1114 505 1215 551 1261 572 1422 645 1519 689 1591 722 1857 842
5"3/4 x 3"1/2 7230 1000 1446 656 1577 715 1637 743 1846 838 1972 895 2066 937 2410 1094
6"3/4 x 4" 9400 1300 1880 853 2051 931 2128 966 2400 1089 2564 1163 2686 1219 3133 1422
7"1/4 x 4 17000 2350 2460 1115 2684 1217 2785 1263 3140 1424 3355 1521 3514 1594 4100 1859
8" x 5"1/4 21000 2900 4200 1903 4582 2076 4755 2154 5362 2429 5727 2595 6000 2718 7000 3171

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 16 de 25
CAROTTAGE

COMPENSATION DE L'EXPANSION THERMIQUE DES TUBES INTERIEURS ALUMINIUM


ESPACE A RAJOUTER AU REGLAGE DE L'ESPACE NORMAL ENTRE L'EXTREMITE
DU SABOT DU TUBE INTERIEUR ET LE BORD INTERIEUR DE LA COURONNE

Temp. de fond Tube 9 m Tube 18 m Tube 27 m


(°F) espace espace espace
supplémentaire supplémentaire supplémentaire
(pouce) (pouce) (pouce)
50 0.117 0.234 0.351
75 0.176 0.351 0.527
100 0.234 0.468 0.702
125 0.293 0.585 0.877
150 0.351 0.702 1.053
175 0.410 0.819 1.229
200 0.468 0.936 1.404
225 0.527 1.053 1.580
250 0.585 1.170 1.755
275 0.643 1.287 1.931
300 0.702 1.404 2.106
325 0.761 1.521 2.282
350 0.819 1.638 2.457
375 0.877 1.755 2.633
400 0.936 1.872 2.808
425 0.995 1.989 2.984

COMPENSATION DE L'EXPANSION THERMIQUE DES TUBES INTERIEURS EN FIBRE DE VERRE


ESPACE A RAJOUTER AU REGLAGE DE L'ESPACE NORMAL ENTRE L'EXTREMITE
DU SABOT DU TUBE INTERIEUR ET LE BORD INTERIEUR DE LA COURONNE

Temp. de fond Tube 9 m Tube 18 m Tube 27 m


(°F) espace espace espace
supplémentaire supplémentaire supplémentaire
(pouce) (pouce) (pouce)
50 0.074 0.148 0.221
75 0.111 0.221 0.332
100 0.148 0.295 0.443
125 0.185 0.369 0.554
150 0.221 0.443 0.664
175 0.258 0.517 0.775
200 0.295 0.590 0.886
225 0.332 0.664 0.996
250 0.369 0.738 0.107
275 0.406 0.812 1.218
300 0.443 0.886 1.328
325 0.480 0.959 1.439
350 0.517 1.033 1.550

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 17 de 25
CAROTTAGE

2.12 Outillage pour les carottiers - Description et lexique

1. Elévateur - Elevator sub


2. Plaque outil - Bit breaker
3. Clamp pour tube intérieur - Inner tube clamp
4. Extracteur de carotte - Core tong shoe
5. Levier pour extracteur de carotte - Core tong handle
6. Témoin de fin de carotte - Core marker - noter le sens (très important)
7. Bouchon poussoir d’extraction de carotte - Pump out plunger
8. Bouchon d’extraction de carotte - Pump out bean
9. Protecteur de tube extérieur - Outer tube bottom plug
10. Clés de tube intérieur - Spanner wrench
11. Calibre de réglage - Make up gauge (voir page 6)
12. Outil à rallonge d’extraction de la bille - Ball pick up tool
13 Pivot poussoir de carotte - Core jack (voir page 23)

Schémas d’après constructeur


Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0
Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 18 de 25
CAROTTAGE

3. CAROTTAGE

3.1 Etat du trou - composition de la garniture

Pour toute formation à carotter proche du sabot du tubage précédent, il est nécessaire de
faire au préalable, une passe d’outil tricone avec 2 paniers à sédiments.
Dans tous les cas, lors de la remontée du dernier outil précédent la descente d’un carottier, le
Superviseur SH doit porter une attention particulière à l’outil qui vient d’être remonté. Il doit
s’assurer que le fond du trou est propre.

3.2 Composition de la garniture de carottage

Le choix de l’incorporation d’une coulisse de forage dans la garniture sera dicté par les
conditions du trou.
Si le carottage intervient après une passe de forage, la quantité de masse tiges pourra être
réduite au minimum correspondant au poids sur la couronne nécessaire pour le carottage.

3.3 Cas particulier d’un carottage 8”1/2 à effectuer dans un trou 12”1/4 avec un
carottier 6”1/4 marine ou 6”3/4 standard (voir schémas p.19)

Le choix de ce carottier est en général basé sur les critères de disponibilité de matériel et de
coût élevé des couronnes de carottage ayant un diamètre nominal de 12”1/4.

Si l’on utilise un carottier 6”1/4 ou 6”3/4 dans un trou 12”1/4, afin d’éviter le flambage du
carottier ou de provoquer une amorce de déviation, il est nécessaire d’assembler la garniture
de carottage suivante:

- Couronne de carottage 8”1/2


- Carottier à un élément 6”1/4 ou 6”3/4 OD muni de 2 stabilisateurs (mesurer la
distance entre la couronne et le sommet du stabilisateur inférieur du carottier)
- Réduction 4”1/2 IF PIN x 6”5/8 REG BOX (attention cette réduction n’est pas
commune)
- Stabilisateur 12”1/4
- 1 masse tige 8”
- Stabilisateur 12”1/4
- 9 Masse tiges 8”
- Coulisse de forage 8” (si nécessaire)
- 3 masse tiges 8”

Au démarrage du carottage, pour éviter le flambage du carottier, appliquer un poids sur l’outil
réduit jusqu’à ce que le stabilisateur inférieur du carottier pénètre dans le trou 8”1/2. Puis
augmenter le poids sur l’outil à sa valeur optimum.
Prendre la première carotte de 9 mètres. Remonter le carottier.
Si le carottage doit être poursuivi:
- Rajouter le deuxième élément du carottier et une masse tige 6”1/2 au-dessus.
- Carotter 18 mètres.
- Remonter la carotte.
Si le carottage doit encore être poursuivi de 18 ou 27 mètres supplémentaires:
- Au jour, inclure au choix soit:
- deux masse tiges 6”1/2 au-dessus du carottier,
- un troisième élément de carottier et une masse tige 6”1/2.

A la reprise du forage, il faudra élargir en 12”1/4 la section qui a été carottée. Pour
l’élargissage, selon la nature du terrain, on pourra opter soit directement pour un outil de
forage ou bien préférer un élargisseur piloté.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 19 de 25
CAROTTAGE

CAROTTAGE EN 8”1/2 DANS UN TROU 12”1/4

PREMIERE PASSE DEUXIEME PASSE

trou foré
12"1/4

1 masse tige 8"

stabilisateur 12"1/4

réduction

trou carotté
8"1/2
1 élément de carottier

masse tige 6"1/2

stabilisateur carottier

2 éléments de carottier

couronne

REMARQUE: Ces deux schémas représentent les positions des garnitures en fin de passe de carottage.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 20 de 25
CAROTTAGE

3.4 Mode opératoire

Le carottier est descendu avec une couronne ayant en général un diamètre légèrement inférieur à
l’outil de forage qui l’a précédé, ceci pour:
• éviter les reforages pendant la descente,
• éviter un élargissage trop important de la passe carottée.
- Prévoir à l’avance une tige courte qui sera insérée dans la garniture à 1 longueur de la surface.
Cette précaution est nécessaire pour débuter le carottage avec une tige complète et limiter ainsi
le nombre de connections.
- Lancer la bille (1” de diamètre) et circuler à plein débit un bottom’s up pour éventuellement
évacuer le bouchon de reprise et en même temps nettoyer le tube intérieur, tout en descendant
pour prendre le fond. Arrêter la rotation à 1 mètre du fond.

- Une baisse de poids à l’indicateur de poids et une augmentation de pression indique un fond
propre.

- S’il y a baisse de poids sans augmentation de pression (ou à peine sensible), c’est qu’il y a des
déblais. Il faut les éliminer par circulation et rotation lente.

- Descendre à 10 cm du fond circuler pour remettre en suspension les particules métalliques qui
peuvent rester au fond.

Une montée en pression indique l’arrivée de la bille sur son siège.


- Régler le débit, noter la pression.

- Carottage:
Appliquer le poids recommandé au départ sans rotation; noter l’augmentation de pression.
Mettre la rotation 30/40 tours (bien souvent le poids décroche et remonte brusquement, il faut
très rapidement remettre le poids recommandé).
Carotter 40 à 50 cm en laissant remonter le poids jusqu’à une valeur moyenne.
Augmenter alternativement le poids par fraction de 1 tonne et la rotation de 10 tours, afin
de mettre en évidence le paramètre donnant le meilleur avancement.
Il faut noter les avancements chaque 10 cm pour mieux suivre le déroulement du carottage
et noter les paramètres optimums.

TABLEAU DE PARAMETRES

POIDS (tonnes) ROTATIONS (t/mn) DEBITS (l/mn)


Recommandé
Ø COURONNE au départ MINI MAXI MINI MAXI MINI MAXI
4" à 5" 3 1,5 5 40 100 200 600
5" à 6" 4 2 6 40 100 250 700
6" à 7" 5 2,5 7 30 90 300 800
7" à 8" 5 3 7 30 80 400 900
8" à 9" 6 4 10 20 80 600 1200
9" à 10" 8 4 12 20 70 800 1600
10" et + 10 6 14 20 60 1000 1800

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 21 de 25
CAROTTAGE

3.5 Coupe de la carotte

- Arrêter la rotation (en terrain tendre, arrêter la circulation).

- Dégager du fond. En terrain dur, l’indicateur de poids enregistrera la prise de la carotte et sa


rupture. Si la carotte ne s’est pas rompue, il est recommandé de ne pas tirer plus de 10 tonnes (
tenir compte des frottements dus au train de sonde dans le puits, qui sont plus ou moins
importants selon la déviation, la profondeur et l’état du puits).

Si traction supérieure à 10 tonnes, circuler, et augmenter le débit de façon à obtenir une


augmentation de pression de 20 à 30 bars (si possible). Garder une traction de 10 tonnes et
attendre jusqu’à la rupture. Il est recommandé de ne pas tourner en traction pour ne pas
vriller le sabot et son ressort de retenue (core catcher). Dans certaines formations très dures,
il est quelques fois nécessaire de manoeuvrer et de maintenir en traction de 15 à 30 minutes.

Après rupture, dégager de 3 à 4 mètres, redescendre lentement jusqu’à 30 cm du fond en


vérifiant que la descente se fait librement.

Ajout d’un simple

Après avoir coupé la carotte et ajouté le simple:


- Descendre au fond sans rotation (avec circulation)

- Poser au fond à la valeur à laquelle on a tiré pour couper la carotte + 50% (ce poids
supplémentaire a pour but de dégager la carotte du ressort de retenue (core catcher); parfois, ce
dégagement s’aperçoit à l’indicateur de poids.

- Revenir au poids normal de carottage.

- Mettre la rotation et continuer le carottage.

Remarques:

- L’avancement doit être identique. Sinon, la carotte est toujours coincée dans le core catcher, il
faut répéter l’opération de démarrage.
- Dans les formations très fracturées, lors de l’ajout d’un simple, il est préférable de ne pas
tourner à la table pour dévisser la tige carrée. Ceci pour permettre aux parties fracturées de re-
pénétrer dans le tube intérieur dans la même position.

Un carottage réussi est une question d’état du matériel, mais également une question de
bonne pratique en appliquant des paramètres constants et avec un Chef de poste présent
en permanence sur le plancher de forage.

3.6 Anomalies en cours de carottage

- La chute d’avancement indique:


• le blocage de la carotte dans le tube intérieur (très fréquent dans les terrains fracturés ou à fort
pendage),
• que le tube est bloqué.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 22 de 25
CAROTTAGE

- L’augmentation de la pression indique:


• une usure anormale de la couronne par la formation d’un demi “O” ring (fragment de roche
ou de ferraille ayant roulé sous la couronne),
• en terrain tendre, bouchage des canaux d’irrigation ( appelés lignes d’eau) par manque de
débit.
(Dans ces deux cas, la pression redevient normale en dégageant)

- La chute de pression peut provenir de:


• anomalie sur l’équipement de surface (fuite).
• siflage dans la garniture de forage.
• anomalie au niveau du carottier.

- L’augmentation du couple peut provenir:


• d’un poids trop élevé sur la couronne,
• rotation ou débit trop faible.

Dans tous les cas, il ne faut pas insister, remonter au jour pour inspection.

4. EXTRACTION DE LA CAROTTE

4.1 Avec extracteur de carotte (voir schéma p.22)

Sortir le carottier et remplacer la couronne par le protecteur court. Redescendre le carottier


dans le trou. Engager les coins et le collier de sécurité juste sous les cotés du stabilisateur
supérieur. Débloquer le joint de sécurité et dévisser avec précaution à la clé à la chaîne.
Sortir lentement le tube intérieur en vérifiant soigneusement que tous les filetages sont bien
bloqués pour avoir la certitude de travailler ensuite en toute sécurité. Lorsque le tube
intérieur a été dégagé et après vérification d’usage, il est recommandé d’opérer comme suit:

1 - Placer la clé de sabot du tube intérieur dans le joint de sécurité et descendre le sabot
dans la clé. Débloquer le filetage entre les deux parties du sabot intérieur et dévisser
d’environ un tour.

2 - Positionner les mâchoires de l’extracteur de carottes sur la partie supérieure du sabot de


tube intérieur de telle manière que la base du collier soit au ras de l’épaulement du filetage
mâle.

3 - Dégager le tube intérieur du joint de sécurité et mettre en place la chandelle du support


spécial dans son embase.

4 - Descendre le tube intérieur sur la chandelle jusqu’à déblocage du ressort arrache carotte
(core catcher). Dévisser la partie inférieure du sabot de tube intérieur de façon à dégager la
carotte qui est alors supportée par le support carotte spécial.

5 - Rabattre les mâchoires vers le bas et enclencher le bras de manoeuvre. En supportant le


manche avec son épaule, l’opérateur a les deux mains libres pour finir le montage.

6 - Dégager le tube intérieur et le placer dans la position désirée pour la sortie de la carotte.
Celle-ci peut être dégagée du tube intérieur en relâchant plus ou moins la pression des
mâchoires par l’intermédiaire du bras de manoeuvre. Le déplacement vertical du tube
intérieur permet de couper la carotte à la longueur désirée.
- Il est bon de faciliter la manoeuvre du tube intérieur en l’amarrant.
- Le bouchon repère (core marker) indique la fin de la carotte.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 23 de 25
CAROTTAGE

SCHEMAS D’EXTRACTION DE LA CAROTTE

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 24 de 25
CAROTTAGE

5. SECURITE PENDANT LE CAROTTAGE

Sauf cas exceptionnels les géologues demanderont toujours aux foreurs de carotter dans des
réservoirs dans le but de les reconnaître.
En dehors des règles de sécurité standard, des recommandations particulières de sécurité doivent
être appliquées ici:
- Avant d’entamer tout carottage et lorsque l’on a atteint le fond, circuler au moins un bottom up,
jeter la bille puis procéder au carottage.
- A la fin du carottage, circuler un bottom up et dégager le carottier lentement jusqu’au sabot. A
ce moment là, effectuer une observation du puits ensuite reprendre la remontée.
- Si l’on a carotté un réservoir à gaz, au jour, lors de l’extraction de la carotte, faire attention il
peut se produire une brusque détente de gaz qui aurait pu être piégé à l’intérieur du tube
intérieur, avertir le personnel.
- Toujours à l’extraction de la carotte, le superviseur doit coordonner l’extraction des morceaux
de carotte, il indiquera par signes clairs les mouvements de l’opérateur agissant sur les
machoires libérant la carotte, le ramassage des sections de carotte coupées, les mouvements du
crochet opérés par le Chef de poste. Attention aux blessures aux doigts. Si on utilise des tubes
en acier, ne pas frapper à la masse sur les tubes pour extraire la carotte, les tubes intérieurs ne
sont pas prévus pour cela. Utiliser le système d’éjection de carotte composé du pump out plunger
et pump out bean.

nota:
Etant donné que c’est essentiellement les réservoirs qui sont carottés, toutes les règles de
sécurité appliquées habituellement en forage sont de rigueur ici.
En cours de manoeuvre, le Superviseur SH/FOR doit bien contrôler les points suivants:
- Observations du puits.
- Remplissage du puits.
- Vitesse de remontée dans le découvert, celle-ci doit être lente, contrôlée et dictée par les
tractions rencontrées.
- Détection d’un pistonnage éventuel. Se rappeler que les signes suivants peuvent indiquer un
pistonnage:
- vitesse de remontée excessive,
- tractions,
- augmentation sensible du niveau annulaire du puits,
- baisse du brutale du niveau de boue à l’intérieur des tiges de forage.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL
SH - FOR PROCEDURES GENERALES Section: 1
Page: 25 de 25
CAROTTAGE

6. GENERALITES SUR LES COURONNES DE CAROTTAGE

A l’inverse des outils de forage, elles ont toutes la particularité de comporter un filetage femelle
qui permet de les visser à la partie inférieure du carottier.
6.1 Choix des couronnes de carottage
Pour répondre aux besoins, les fabricants de couronnes de carottage jouent sur plusieurs
paramètres, profil plus ou moins conique de la face d’attaque, disposition d’évents sur le nez des
couronnes destinées à carotter des formations inconsolidées, choix des supports “Steel” ou
“Matrix body”, choix des éléments de coupe, diamants (différentes qualités= coût) ou PDC/TSP
Les couronnes diamants:
Elles sont utilisées dans les formations dures et abrasives (Cambrien, Quartzites). Les diamants
sont naturels et peuvent être soit sertis soit imprégnés à la matrice. Le procédé de fabrication est
purement manuel (positionnement des diamants avant passage au four), long et le résultat
souvent dépendant du choix des diamants naturels (coût).
Le coût de ces couronnes est donc élevé et les performances attendues généralement faibles.
Les couronnes PDC:
Elles sont les plus appropriées pour les formations tendres à moyennement tendres et peu
abrasives. Il faut savoir que des couronnes “anti vibration” (anti whirl) existent.
On trouve des couronnes “Steel body” pour les formations très tendres et les moins consolidées,
elles ont la particularité de présenter une déviation interne du débit vers le nez (évents) de la
couronne ce qui a pour but de laisser passer un faible débit au niveau de la prise de la carotte et
de limiter le lavage de celle-ci. Ces couronnes sont bien souvent associées à des systèmes
sabot/ressort arrache carotte spécialement conçus pour préserver au maximum la carotte
pendant l’ajout ou la manoeuvre de remontée du carottier.
Les plus répandues sont les “Matrix body”. Comme les outils de forage PDC elles sont composées
de deux parties; une âme acier supportant une matrice qui contient sur sa face d’attaque les
PDC.
Eléments de coupe PDC:
Ils sont arrangés soit par lames (CD 104) ou selon un mode de disposition aléatoire sur le front
de coupe de la couronne (CD 202). Le nombre de lames, la quantité des PDC peut varier d’un type
à l’autre de couronne, le diamètre des PDC est en général de 13.3 mm.
TSP/TSD: Ce sont des PDC auxquels le substrat de cobalt à été supprimé. Ils ont la particularité
de mieux résister à la température. Ils sont plus adaptés au carottage des formations
moyennement dures.

6.2 Recommandations

La manipulation des couronnes sur le plancher de forage doit se faire avec précaution. Elle sera
toujours manipulée hors de sa caisse avec sa plaque de vissage carrée, vissée à la main sur le
carottier et bloquée au couple préconisé.

Préparé par: ADS Visa: DRMD Approbation: FOR Révision n°: 0


Date: 2/97 M.BENYOUCEF S.KLOUL