Vous êtes sur la page 1sur 13

II.

Evaluation des Charges


Plancher inaccessible
1) Gravions de protection (5cm) : 0,85KN/m²
2) Etanchéité multicouche (2cm) : 0,12 KN/m²
3) Forme de pente (10cm) : 2,2 KN/m²
4) Chape flottante asphalte (2.5cm) : 0,5 KN/m²
5) Isolation thermique en liège (4cm) : 0,16 KN/m²
6) Enduit en plâtre (2cm) : 0,2 KN/m²
Plancher à corps creux (16+4) cm : 2,8 KN/m²
Total charges permanentes (G) = 6,83 KN/m²
Total charges d’exploitation (Q)= 1KN/m²

Planchers étage courant


1) Cloison (e =10cm) : 1 KN/m²
2) Carrelage+ mortier (e =2cm) : 0,9 KN/m²
3) Lit de sable(e =2cm) : 0,36 KN/m²
4) Plancher à corps creux (20cm) : 2,8 KN/m²
5) Enduit en plâtre (e =2cm) : 0,2 KN/m²
Total charges permanentes (G)= 5,26 KN/m2
Total charges d’exploitation (Q) = 4 KN/m2

III.2 Etude du Plancher à corps creux :


Les planchers sont des aires planes limitant les différents étages en assurant la
double fonction : Celle de la résistance : Les planchers supportant leur poids
propre et les charges d’exploitations, servent à transmettre les charges verticales
aux éléments porteurs verticaux et assurant la compatibilité des déplacements
horizontaux. Ils sont infiniment rigides dans leurs plans.
 Celle d’isolation thermique et acoustique : Le calcul d’un plancher se résume
au calcul des poutrelles qui sont perpendiculaires aux poutres principales.
Coupe transversale d’une plancher :
III.2.2 Types de poutrelles
 Terrasse inaccessible
(buanderie) Type 1 :

Étage courant
Type 1 :

Type 2 :
Type 3 :

1. Caractéristiques géométriques des poutrelles

b0 est pris égal à 12cm selon BAEL pour des raisons pratiques
h0 (épaisseur de la dalle) =4cm
l1 : distance entre-axes de deux poutrelles successives. (l1=70 cm)
l : Longueur de la plus grande travée (5cm)

Choix : b1 = 24cm, pour avoir b = 2b1 + b0 ⇒ 2× 24 + 12 = 60cm


Niveau G Q b [m] ELU [KN/ml] ELS
[KN/m²] [KN/m²] ELU (1,35G+1,5Q)*b [KN/ml]
(G+Q)* b
Etage 5.26 4 0.6 7.86 5.55
courant
Terrasse 6.83 1 0.6 6.43 4.7
inaccessible

Méthode de calcul :
Les poutrelles sont des éléments préfabriqués, leur calcul est associé à celui
d’une poutre continue semi encastrée aux poutres de rives.
Les poutrelles à étudier sont assimilées à des poutres continues sur plusieurs
appuis, leur étude s’effectue selon l’une des méthodes suivantes :

-Méthode forfaitaire.

-Méthode de Caquot.

 Présentation théorique de la méthode forfaitaire :


Il s’agit d’une méthode simplifiée de calcul applicable aux planchers à
surcharges modérées, tels que les planchers des constructions courantes comme
les bâtiments d’habitation, les bâtiments à usage de bureaux, d’enseignement,
d’hôpitaux…..

L’utilisation de cette méthode conduit à un calcul rapide et direct. Suivant le


BAEL 91 , on peut appliquer « la méthode forfaitaire » pour le calcul des
planchers à charge d’exploitation modérée, si les conditions suivants sont
remplies :

1ère Condition : ……………. Q  min (2G, 5KN/m²)

 Plancher terrasse :

Q= 1 KN/m²  min (6.83, 5 KN/m²) = 5 KN/m² ......................................CV

 Plancher étage courant:

Q= 4 KN/m²  min (5.26, 5 KN/m²) = 5 KN/m² ……………………..CV

Li
2ème Condition: ………………. 0.8   1.25
Li 1

 0.8  5/5  1.25 ……………………………………………………CV

 0.8  5/4.5  1.25 …………………………………………………….CV

 0.8  4.5/4.5  1.25 …………………………………………………….CV

 0.8  4.5/5  1.25 …………………………………………………….CV

 0.8  5/5  1.25 …………………………………………………….CV

3ème. Condition : les moments d’inerties des sections transversales sont les même
dans les différents travées en continuité « I = constante » ………...………CV
4ème. Condition : la fissuration est considérée comme non préjudiciable à terme
du béton.

D’après cette vérification, toutes les conditions sont vérifiées,


donc le calcul se fait par « la méthode forfaitaire ».

B. Application de la méthode :

Q
Soit :  = (le rapport des charges d’exploitations à la somme des charges
QG

permanentes en valeur non pondérée).

M0 : la valeur maximale du moment fléchissant dans la travée de


comparaison.

Mw ; Me : les valeurs absolues des moment sur appuis de gauche et droite


dans la travée considérée.

Mt : moment maximal dans la travée considérée.

Mw Me

i l i+1

D’après les règles de BAEL91 les valeurs de Mw, Me et Mt doivent vérifié les contions BAEL91 les
valeurs de Mw, Me et Mt doivent vérifier les conditions :

Mw  Me
1  Mt +  max [(1+0.3  ) M0 ; 1.05 M0)]
2
M0
2 Mt  (1+0.3  ) …………………….. dans une travée intermédiaire
2

M0
Mt  (1.2+0.3  ) …….………………….. dans une travée de rive
2

Les valeurs minimales des moments :

- cas d’une poutre à deux travées : M0 (1-2)=max (M01 ; M02)

M a≥ 0 0.6M0 (1-2)
Mt≥ 1 (1,2+0.3α)M0/2 2 (1,2+0.3α)M0/2 3

- cas d’une poutre à plusieurs travées :

M0≥ 0 0.5M0 0.4M0

Mt≥ (1.2+0.3α)M0/2 (1+0.3α)M0/2

Remarque : dans le cas au l’appui de rive est solidaire d’un poteau ou d’une poutre ; il convient de
disposer sur cet appui des aciers supérieurs pour équilibrer un moment au moins égale à : Ma=-
0.15M0

Un exemple de calcul : Étage courant (type 2)

Charge permanente : ………………………….G = 5.26 KN/m2

Charge d’exploitation : ……………………….. Q = 4 KN/m2


Q
= =4/(5.26+4)= 0.43
GQ

(1+0.3  )= (1+0.3x0.43) = 1.129

(1+0.3  )/2= (1+0.3x0.43)/2 = 0.56

(1.2+0.3  )/2= (1.2+0.3x0.43)/2 = 0.66

Calcul à l’état limite ultime :

Combinaison de charge : ………………… (Le calcul fait pour une bande de 60 cm)

Qu= 7.86KN/ml

Qs = 5.55 KN/ml

Les moments isostatiques :

QU xl 2 7.86∗5 ^2
 Mo (1-2) = = = 24.56 KN.m
8 8

QU xl 2 7.86∗5^2
 Mo (2-3) = =
8
= 24.56KN.m
8

QU xl 2 7.86∗4.5^2
 Mo (3-4) = = 8
= 19.89KN.m
8

QU xl 2 7.86∗4.5^2
 Mo (4-5) = = 8
= 19.89KN.m
8

QU xl 2 7.86∗5^2
 Mo (5-6) = = 8
= 24.56 KN.m
8

QU xl 2 7.86∗5^2
 Mo (6-7) = = 8
= 24.56 KN.m
8

 Les moments sur appuis :

Ma1=0.15M0 (1-2)=0.15x24.56= 3.68KN.m

Ma2=0.5M0 (1-2)=0.5x24.56= 12.28 KN.m

Ma3=0.4 M0 (2-3) = 0.4x24.56= 9.82KN.m


Ma4=0.4 M0 (4-5) = 0.4x19.89= 7.95KN.m

Ma5=0.4 M0 (5-6) = 0.4x24.56= 9.82KN.m

Ma6=0.5 M0 (5-6) = 0.5x24.56= 12.28 KN.m

Ma7=0.15 M0 (6-7) = 0.15x24.56= 3.68 KN.m

 Les moments en travée :

Travée (1-2): travée de rive

1.05 *(24.56)- (3.68+12.28)/2 = 17.8 KN.m

Mt (1- 2) : max

(1.2+0.3x0.43) x24.56/2 = 16.32 KN.m

Mt (1- 2) = 17.8 KN.m

Travée (2-3): travée intermédiaire

1.05 *(24.56) - (12.28+9.82)/2 = 14.73 KN.m

Mt (2- 3) : max 1+0.3x0.43)x24.56/2 = 13.86KN.

Mt (2- 3) = 14.73 KN.m

Travée (3-4): travée intermédiaire

1.05* (19.89) - (9.82+7.95)/2 = 12 KN.m

Mt (3- 4): max

(1+0.3x0.43)x19.89/2 = 11.22 KN.m

Mt (3- 4) = 12 KN.m

Travée (4-5): travée intermédiaire


1.05* (19.89) - (9.82+7.95)/2 = 12 KN.m

Mt (4-5): max

(1+0.3x0.43)*19.89/2 = 11.22 KN.m

Mt (4-5)= 12 KN.m

Travée (5-6): travée intermédiaire

1.05* (24.56) - (9.82+12.28)/2 = 14.73 KN.m

Mt (5-6): max

(1+0.3x0.43)*24.56/2 =13.86 KN.m

Mt (4-5)= 14.73 KN.m

Travée (6-7): travée de rive

1.05 (24.56)- (3.68+12.28)/2 = 17.8KN.m

Mt (6- 7) : max (1.2+0.3x0.43) x24.56/2 = 16.32 KN.m

Mt (6- 7) = 17.8 KN.m

Détermination des armatures :

Poutrelle (Etage courant) :

a) Armatures longitudinales :
 ELU :
En travée

M max = 17.8 KN.m

Mt=b.h0.ƒbc.(d-h0/2)………………………..BAEL91
Mt=0,60. 0,04. 14,17. (0,18-0,02).10-3 = 54,4 KN.m

Mt ≥Mmax → Donc l’axe neutre se trouve dans la table de compression ; et la section sera calculée
comme une section rectangulaire : bh= (6020) cm2

b =60cm

h0=4cm h=20cm

18cm

d =18cm

b0 =12cm
b = 60cm

pour le calcul on utilise les formules suivantes :

Mu

b.d 2 . f bc

𝑀𝑚𝑎𝑥
𝜇=
𝑏.𝑑^2.𝑓𝑏𝑐

17.8∗10^(−3)
𝜇=
0.6∗0.182 ∗14.17

𝜇=0.064

3.5
𝜇𝑅 = 0,8. 𝛼𝑅 . (1 − 0,4. 𝛼𝑅), avec : 𝛼𝑅=𝜀𝑏𝑐. (𝜀𝑏𝑐 + 𝜀𝑒) −1=3.5. × (3.5 +200000∗1.15)

𝛼𝑅= 0.668, 𝜇𝑅= 0.392  𝜇𝑢 < 𝜇𝑅 donc les armatures comprimes ne sont pas nécessaire

  1,25(1  1  2. ) =0.082

  d (1  0,4. ) =0.17

Mu 17.8∗10^(−3)
As= = 0.17∗347.82 =3.01cm2
. s

Choix : 𝑨𝒔 = 2T14 = 3.08 cm²


 Condition de non fragilité

𝑏∗ℎ 0.23∗𝑏∗𝑑∗𝑓𝑡28
𝐴𝑠𝑡 ≥Max ( ; )  𝐴𝑠𝑡 ≥ 1.483 cm²  1.57 ≥1.483 cm² (𝐶𝑉)
1000 𝑓𝑒

0,23.b.d . f t 28
Amin=
fe

Les résultats dans le tableau :

APPUIS MU B D Μ Α Z (CM) AS AMIN ADOPTE


ET (CM) (CM) (CM2)
(KN.M) (CM2)
TRAVEES

1 1.297 10 18 0.0282 0,0358 17.742 0.210 0,22 1T10=0,79

1-2 6.269 65 18 0.0210 0,0265 17.809 1.011 1,413 2T10=1,57

2 4.324 10 18 0.0941 0.1237 17.109 0.726 0,22 1T10=0,79

2-3 3.753 65 18 0.0125 0.0158 17.886 0.602 1,413 2T10=1,57

3 2.783 10 18 0.0606 0.0781 17.437 0.458 0,22 1T10=0,79

3-4 3.959 65 18 0.0132 0.0166 17.880 0.636 1,413 2T10=1,57

4 2.969 10 18 0.0646 0.0835 17.398 0.490 0,22 1T10=0,79

4-5 4.147 65 18 0.0138 0.0174 17.874 0.666 1,413 2T10=1,57

5 4.324 10 18 0.0941 0.1237 17.109 0.726 0,22 1T10=0,79

5-6 6.269 65 18 0.0210 0.0265 17.809 1.011 1,413 2T10=1,57

6 1.297 10 18 0.0282 0.0358 17.742 0.021 0,22 1T10=0,79

Vous aimerez peut-être aussi