Vous êtes sur la page 1sur 4

Un personnage de la littérature

Niveau B1
Culture française : Quasimodo

ACTIVITE 1 :
Observez les représentations de Quasimodo sur les différentes couvertures du roman.

Quelles sont les trois parties du corps de Quasimodo qui attirent l’attention ? Pourquoi ?

ACTIVITE 2 : Avant la lecture


Associez chaque mot à sa définition.
1. une grimace a. en architecture, ornement ou vitrail de
forme circulaire
2. une rosace b. très en désordre
3. obstrué c. cassé
4. ébréché d. de couleur orangée
5. roux e. fermé, bloqué
6. ébouriffé f. mouvement du visage qui fait rire ou
fait peur

Département de français – Lycée –


Etablissements Tevfik Fikret d’Ankara
ACTIVITE 3 : Lisez le portrait de Quasimodo.
C’est le 6 janvier 1482, jour des Rois et de la fête des Fous ; le peuple de Paris va élire le pape des fous : ce sera
l’homme qui fera la plus laide grimace. Les candidats passent leur tête à travers un cercle de pierre d’une petite
chapelle.
Les concurrents s’alternent rapidement au milieu des acclamations jusqu’au moment où, dans le trou de la rosace, on
voit apparaitre un visage grotesque qui est l’incarnation de la laideur parfaite : une bouche en fer à cheval, l’œil
gauche obstrué d’un sourcil roux et l’œil droit caché sous une énorme verrue, des dents désordonnées et ébréchées.
Dans la salle la foule déborde d’enthousiasme :
- Incroyable ! Quelle laideur sublime.
- Quelle horreur ! Jamais rien vu de plus vilain ! Il mérite le sceptre du pape des fous.
- C’est lui le plus fou ! Sortez-le de là ! Il faut le préparer pour la fête.
La surprise est encore plus grande quand on s’aperçoit que cette grimace
est un véritable visage, monté sur une tête démesurée garnie de cheveux
ébouriffés, accompagnée d’une bosse énorme, de jambes qui ne se
touchent qu’aux genoux, de pieds et de mains monstrueux. Bref, une
espèce de cyclope au corps presque aussi large que haut mais qui ne
manque pas de vigueur et d’agilité. Les hommes trouvent tout cela
amusant tandis que les femmes sont horrifiées.
- Mais c’est Quasimodo, le bossu de Notre-Dame, le sonneur de cloches !
- Vive le pape des fous, vive Quasimodo !
- C’est laid comme le diable ! Son âme doit être toute noire ! Il est toujours
sur nos toits. C’est épouvantable !
Le pauvre bossu regarde avec stupeur tous ces hommes beaux, droits et
bien faits qui l’acclament dans la joie générale. Devant leur curiosité, il
reste silencieux et ne donne aucun signe de vie. Il n’entend rien de ce
qu’on lui dit parce que le son des cloches l’a rendu sourd. Il vit comme un
proscrit sous les toits de la cathédrale ; il ne parle pas souvent et sort très
rarement.
Notre-Dame de Paris, Hugo, d’après Cideb, p.10

1. Vrai ou faux ? Justifiez.


Vrai Faux
a) Les Parisiens sont contents de voir les grimaces des concurrents.

Justification : ______________________________________________________________

b) Quasimodo a une grande force physique.

Justification : ______________________________________________________________

c) L’ensemble du public a peur de Quasimodo.

Justification : ______________________________________________________________

d) Quasimodo est sourd et muet.

Justification : ______________________________________________________________

Département de français – Lycée –


Etablissements Tevfik Fikret d’Ankara
2. A qui ressemble Quasimodo selon le narrateur ? Pourquoi ?

3. A qui Quasimodo ressemble-t-il selon les spectateurs ? Pourquoi ?

ACTIVITE 4 : Lisez la planche et répondez.


1. Quelle relation existe
entre Frollo et
Quasimodo ?

2. Expliquez l’origine du
nom de Quasimodo.

Quasimodo : une des prières du


premier dimanche après
Pâques qui commence par les
mots « Quasi modo geniti
infantes » c’est-à-dire « de la
même manière que les
nouveau-nés ». Ce jour-là
s’appelle donc le dimanche de
la Quasimodo.

Département de français – Lycée –


Etablissements Tevfik Fikret d’Ankara
Département de français – Lycée –
Etablissements Tevfik Fikret d’Ankara

Centres d'intérêt liés