Vous êtes sur la page 1sur 8

La logistique et la supply chain sont des termes courants qui définissent des métiers

bien distincts permettant la mise à disposition du produit au client final. Ils sont parfois
mal compris et peuvent amener à des erreurs d’interprétation. Découvrez la différence
entre logistique, supply chain et transport

Logistique

La logistique est le processus de planification et d'exécution du transport et de


l'entreposage efficaces des marchandises du point d'origine au point de
consommation. L'objectif de la logistique est de répondre aux besoins des clients en
temps opportun et de façon rentable.

Pour l’ASLOG : la logistique est « l’art et la manière de mettre à disposition un produit


donné au bon moment, au bon endroit, au moindre coût et avec la meilleure qualité
«.

Autrement dit, la logistique consiste à gérer des flux physiques tels que des produits
dans un entrepôt, à l’aide d’outils informatiques, de méthodes et de process afin
d’optimiser au mieux ces flux.

Cette activité consiste à réceptionner, stocker, préparer et expédier les produits, le


tout dans les meilleurs délais et conditions.

A l'origine, la logistique jouait un rôle vital dans le transport du personnel, de


l'équipement et des marchandises militaires. Bien que la logistique soit plus
importante que jamais dans l'armée, le terme est aujourd'hui plus couramment utilisé
dans le contexte du transport des marchandises commerciales dans la chaîne
d'approvisionnement.

De nombreuses entreprises se spécialisent dans la logistique, fournissant le service


aux fabricants, détaillants et autres industries ayant un grand besoin de transporter
des marchandises. Certains possèdent la gamme complète de l'infrastructure, des
avions à réaction aux camions, en passant par les entrepôts et les logiciels, tandis que
d'autres se spécialisent dans une ou deux parties. FedEx, UPS et DHL sont des
prestataires logistiques renommés.

En règle générale, les grands détaillants ou les fabricants possèdent la majeure partie
de leur réseau logistique. Cependant, la plupart des entreprises sous-traitent cette
fonction à des prestataires logistiques tiers (3PL).
Fonctions de la logistique

Le transport et l'entreposage sont les deux principales fonctions de la logistique.

La gestion du transport se concentre sur la planification, l'optimisation et l'exécution


de l'utilisation des véhicules pour déplacer les marchandises entre les entrepôts, les
points de vente et les clients. Le transport est multimodal et peut inclure l'océan, l'air,
le rail et la route.

Il n'est donc pas surprenant que la gestion du transport soit un processus complexe
qui implique la planification et l'optimisation des itinéraires et des chargements, la
gestion des commandes, la vérification du fret et le paiement. Elle peut également
s'étendre à la gestion des cours de triage, un processus qui supervise le mouvement
des véhicules dans les cours de triage à l'extérieur des usines de fabrication, des
entrepôts et des installations de distribution. La gestion des transporteurs est un
aspect important puisque le prix, la disponibilité et la capacité des transporteurs
peuvent varier considérablement.

Les entreprises de logistique utilisent généralement un logiciel de système de gestion


du transport (SGT) pour les aider à répondre aux exigences de la logistique liée au
transport. Il existe également des applications de niche, telles que les systèmes de
gestion des cours de triage.

L'entreposage, ou gestion d'entrepôt, comprend des fonctions telles que la gestion


des stocks et l'exécution des commandes. Elle implique également la gestion de
l'infrastructure et des processus de l'entrepôt - par exemple, dans un centre de
traitement des commandes, où les commandes de marchandises sont reçues, traitées
et exécutées (expédiées au client). La plupart des entreprises utilisent un logiciel de
gestion d'entrepôt (WMS) pour gérer le flux et le stockage des marchandises et
assurer le suivi des stocks. La plupart des fournisseurs de progiciels de gestion intégrés
(ERP) proposent des modules TMS et WMS, ainsi que des composants plus spécialisés
pour la gestion des stocks et autres fonctions logistiques.

La gestion douanière, ou gestion globale du commerce est souvent considérée


comme faisant partie de la logistique, car la paperasserie pour prouver la conformité
aux réglementations gouvernementales doit souvent être traitée lorsque les
marchandises traversent les frontières nationales ou entrent dans les ports
d'expédition.

L'intelligence artificielle (IA) et la technologie des véhicules sans conducteur joueront


un rôle important dans le fonctionnement futur de la logistique. Certains prestataires
logistiques utilisent déjà l'IA pour mieux suivre les colis et prévoir les problèmes liés
au transport dans la chaîne logistique.

Entre-temps, les véhicules autonomes, tels que les chariots élévateurs à fourche sans
conducteur, les camions de livraison et les drones, sont appelés à devenir plus
courants dans les entrepôts, les cours d'entrepôt et sur les autoroutes.

Pourquoi la logistique est importante

Bien que la livraison ponctuelle de colis intacts ait toujours été importante tout au
long de la chaîne d'approvisionnement, elle est devenue encore plus importante au
cours des dernières années à mesure que le commerce omnicanal, avec sa livraison
le jour même à domicile ou au détail de produits personnalisés commandés sur
smartphones, se répand.

Les fournisseurs, fabricants, distributeurs et détaillants ont dû améliorer leurs


processus logistiques pour répondre à la demande de livraison plus rapide et plus
pratique d'une plus grande variété de marchandises. Ils ont également dû mieux
intégrer leurs processus et systèmes pour améliorer la visibilité de la chaîne
d'approvisionnement.
TRANSPORT OU LOGISTIQUE ?

La logistique et le transport sont souvent confondus bien qu’il existe de différences


notables entre les deux notions.

Le transport consiste à assurer un déplacement d’une personne ou d’une marchandise


d’un point à un autre moyennant rémunération. La logistique est un processus qui
englobe la prestation transport mais également d’autres prestations accessoires qui
peuvent être le préalable et la suite de la prestation transport.

Exemple : une entreprise peut demander à un logisticien d’organiser le déplacement


d’un ensemble de matériels nécessaires pour la construction d’un ouvrage.

A travers l’exemple, on peut retenir que la logistique n’est pas le transport, et le


transport est un élément de la logistique. Il est donc indispensable de bien distinguer
les deux notions et d’attribuer à chacune les qualifications juridiques appropriées.

Le transport peut intervenir dans le cadre de l’organisation de la logistique nationale


ou internationale. Il s’agit d’un métier complexe qui a une forte importance dans le
processus de vente. Il faut être capable de proposer des services divers qui répondent
à l’ensemble des besoins des clients qu’il s’agisse de B2B ou de B2C.

D’origine militaire, la logistique a aujourd’hui envahi différents secteurs de l’activité


économique, et il a évidemment retenu l’attention des juristes.

Dans sa version économique, le terme logistique doit être compris comme l’ensemble
des problématiques, des méthodes et des activités qui concourent à la maîtrise et à
la coordination des flux physiques, des services et d’informations pour la satisfaction
du client final.

Il s’agit donc d’un processus stratégique par lequel l’entreprise organise et soutient
son activité pour résister à la concurrence et gagner des parts de marché. Ce
processus peut aboutir à la mise en place de schémas de Supply Chain.
SCM OU LOGISTIQUE ?

DEFINITION DE SUPPLY CHAIN

La supply chain représente la chaîne d’approvisionnement et/ou la gestion de la


chaîne logistique qui part du fournisseur vers le client final (de la matière première au
produit fini).

Bien que ces deux termes aient certaines similitudes, il s'agit en fait de concepts
différents qui ont des significations différentes. La gestion de la chaîne
d'approvisionnement est un concept global qui relie plusieurs processus pour obtenir
un avantage concurrentiel, tandis que la logistique fait référence au mouvement, à
l'entreposage et à la circulation des biens, des services et de l'information dans la
chaîne d'approvisionnement globale.

Qu'est-ce que la gestion de la chaîne d'approvisionnement ?

La gestion de la chaîne d'approvisionnement, comme l'expliquent les professeurs


Donald Bowersox, David Closs et M. Bixby Cooper de la Michigan State University
dans Supply Chain Logistics Management, implique une collaboration entre les
entreprises pour relier les fournisseurs, les clients et les autres partenaires afin
d'améliorer l'efficacité et de produire de la valeur pour le consommateur final. Le livre
considère les activités de gestion de la chaîne d'approvisionnement comme des
décisions stratégiques et établit "le cadre opérationnel dans lequel la logistique est
réalisée".

La logistique n'est qu'une petite partie d'un réseau plus vaste et complet de la chaîne
d'approvisionnement.

La Supply Chain correspond à la vision globale des flux logistiques de l’entreprise mais
aussi de ses fournisseurs et de ses clients.

Le Supply Chain Management permet de gérer cette "chaîne élargie" dans une
logique de collaboration entre tous les intervenants.
L'idée générale est que l’optimum globale n'est pas obtenu en sommant des
optimums locaux mais grâce la coordination entre acteurs qui ont parfois des intérêts
divergents.

On passe d’une logique de clients / fournisseurs / concurrents à une logique de


partenaires. La mise en application d’un tel credo s'appuie sur le développement des
NTIC et des systèmes d’informations (EDI, ERP, etc.)

La « Supply Chain » n'est pas une fonction de l'entreprise, ce n'est pas non plus un
service achetable à un prestataire de service, ce n'est pas un module informatique,
c'est en fait une démarche de fonctionnement qui vise à assurer une gestion et une
synchronisation de l’ensemble des processus qui permet à un ou plusieurs systèmes
clients / fournisseurs de prendre en compte et de répondre aux attentes des clients
finaux (du fournisseur du fournisseur au client du client).

On peut dire alors que la « Supply Chain » contient toutes les activités associées au
flux et à la transformation des biens, depuis les matières premières jusqu’au produit
fini livré à l’utilisateur, ainsi que les flux d’informations associées. c’est que la « Supply
Chain Management » se définit alors comme l’intégration de ces activités afin
d’engendrer un avantage compétitif pour l'entreprise en mettant la satisfaction des
besoins client au coeur du système.

Le Supply Chain Management définit l'ensemble des ressources, moyens, méthodes,


outils et techniques destiné à piloter le plus efficacement possible la chaîne globale
d'approvisionnement depuis le premier fournisseur jusqu’au client final.

Il s'agit en effet, maillon après maillon, d'estimer au plus juste les besoins, les
disponibilités et les capacités, afin de mieux synchroniser les éléments de la chaîne
globale d'approvisionnement et de fabrication.

Pour les entreprises d'envergure utilisant de nombreux sous-traitants, c'est l'unique


moyen de servir les clients selon les exigences de prix, de délai et de qualité. Si une
entreprise se lance dans un projet SCM c'est qu'elle souhaite améliorer les flux et les
délais tout assurant une maîtrise rigoureuse des coûts.
Principales différences

Il est important de se rappeler que même si les termes ne doivent pas être utilisés de
façon interchangeable, ils se complètent mutuellement. Un processus ne peut exister
sans l'autre. Voici quelques différences clés entre les deux termes qui vous aideront à
ne pas brouiller les frontières entre eux.

La gestion de la chaîne d'approvisionnement est un moyen de relier les principaux


processus d'affaires au sein des entreprises et entre elles dans un modèle d'affaires à
haut rendement qui procure un avantage concurrentiel.

La logistique fait référence au mouvement, à l'entreposage et à la circulation des


biens, des services et de l'information à l'intérieur et à l'extérieur de l'organisation.

La chaîne d'approvisionnement met l'accent sur l'avantage concurrentiel, tandis que


la logistique se concentre principalement sur la satisfaction des besoins des clients.

La logistique est un terme qui existe depuis longtemps, qui émerge de ses racines
militaires, tandis que la gestion de la chaîne d'approvisionnement est un terme
relativement nouveau.

La logistique est une activité de la chaîne d'approvisionnement.

Introduction dissertation

Le secteur logistique a connu de profondes mutations au cours de la dernière


décennie. La logistique a évolué vers la notion de supply chain dont l’esprit est de
coordonner l’ensemble des flux de produits, services et informations en intégrant les
différents départements de l’entreprise et tous les acteurs de la chaîne, du fabricant
jusqu’au consommateur final

le SCM est une philosophie intégrative pour gérer le flux complet du canal de
distribution depuis les fournisseurs jusqu’à l’utilisateur ultime. En tant qu’approche
système, le SCM aborde le canal comme un tout et non comme un ensemble
fragmenté de parties.

Le SCM repose ainsi sur la formation de partenariats stratégiques avec les partenaires
commerciaux tout au long de la supply chain, une gestion des coûts d’un bout à l’autre
requérants une relation fournisseur efficace et fondée sur la coopération.