Vous êtes sur la page 1sur 7

Leçons de pilotage Page 1 of 7

Leçon 1 : L’approche VOR Mise en pratique

—par Rod Machado

L’approche VOR
La figure 1-1 représente la carte d’approche VOR de Santa Monica, Californie.

file:///C:/Program%20Files%20(x86)/Microsoft%20Games/Microsoft%20Flight%20S... 13/09/2019
Leçons de pilotage Page 2 of 7

Figure 1-1

file:///C:/Program%20Files%20(x86)/Microsoft%20Games/Microsoft%20Flight%20S... 13/09/2019
Leçons de pilotage Page 3 of 7

Regardez le trait noir épais sur la vue en plan (position E) qui va de droite à gauche, vers l’aéroport. C’est la route
d’approche aux instruments qui vous conduira à l’aéroport (position F). À l’aéroport, se trouve la station VOR
(position G) qui fournit le signal de navigation pour l’approche. Voici comment vous vous y prendrez pour cette
approche.

Supposons que votre avion se situe à l’intersection DARTS (position H). Cette intersection correspond au point de
départ de la route d’approche VOR. Toutes les routes d’approche aux instruments sont identifiées à l'aide de traits
noirs épais dans la section de vue en plan. Remarquez que la route d’approche VOR est une route VOR de 212
degrés jusqu’au VOR de Santa Monica. Votre tâche consiste à vous placer sur ce trait noir épais et à suivre la route
illustrée jusqu’à l’aéroport. Pendant que vous suivez cette route, vous effectuez votre descente jusqu’aux altitudes
minimales, comme illustré dans la section de profil de la carte d’approche (position C).

Reste à savoir comment s’engager sur cette route d’approche. L’ATC vous fournit des vecteurs radar qui sont les
caps à suivre pour intercepter le trait noir épais, mais vous pouvez aussi suivre une route VOR qui vous y amènera
(vous trouverez plus d’informations à ce sujet un peu plus loin).

L’approche VOR de Santa Monica


Pour suivre le cap 212 jusqu’au VOR, réglez votre récepteur de navigation sur 110,8 MHz (la fréquence du VOR de
Santa Monica, position I), puis réglez votre OBS sur 212 degrés. Un cap de 212 degrés vous alignera sur la route
d’approche. De là, suivez le cap 212 jusqu’à l’aéroport.

La section du profil indique qu’une fois que vous avez passé l’intersection DARTS, vous pouvez descendre à 2 600
pieds (position J). De nombreux appareils possèdent un équipement de mesure de distance (DME). Si c’est le cas du
vôtre, vous pouvez obtenir un relevé DME du VOR de Santa Monica. À mesure que vous vous approchez du VOR, la
distance indiquée par le compteur du DME diminue. Lorsque le DME indique 6,7 milles, vous vous trouvez à
l’intersection BEVEY (position K). Vous pouvez maintenant descendre à 1 120 pieds. Pourquoi les descentes se font-
elles par paliers ? Les paliers permettent de se maintenir au-dessus des obstacles qui jalonnent la route d’approche.
Lorsque vous vous rapprochez de l'aéroport, les obstacles ne sont en général pas très hauts. (D'autres pilotes
doivent avoir déjà abattu les plus gros.) Par conséquent, la route d’approche vous fait faire une descente
progressive jusqu’à la piste.

Enfin, lorsque le DME indique 2,4 milles, vous vous trouvez à l’intersection CULVE (position L). Étant donné
qu'aucune altitude minimale n'est indiquée dans la vue de profil, vous devez consulter la section des minima — la
section de la carte d'approche qui identifie l'altitude minimale à observer pour effectuer cette approche aux
instruments — (position D) pour connaître l'altitude minimale finale à laquelle la descente peut s'effectuer. La
section des minima indique 660 pieds comme altitude minimale de descente (MDA). Pour descendre plus bas, vous
devez avoir l’aéroport en vue. Vous devez avoir une visibilité d'au moins 1 mille, indiquée dans la section des
minima, à côté de 660 pieds, pour pouvoir franchir ce palier.

Si vous ne voyez pas l’aéroport lorsque vous passez au-dessus du VOR, vous devez exécuter une approche
interrompue. Par conséquent, si l’indicateur VOR passe de TO à FROM et que vous ne voyez toujours pas l’aéroport,
vous devez suivre la procédure d’approche interrompue (position M). Cette procédure vous amène à une altitude
sûre à partir de laquelle vous pouvez préparer l’approche suivante.

Variante de l'approche VOR


La procédure d’approche aux instruments VOR a plusieurs variantes. Une fois que vous les maîtrisez, vous n’aurez
aucun mal à interpréter n’importe quelle carte d’approche. Par exemple, la figure 1-2 illustre l'approche VOR de
Long Beach, Californie.

file:///C:/Program%20Files%20(x86)/Microsoft%20Games/Microsoft%20Flight%20S... 13/09/2019
Leçons de pilotage Page 4 of 7

Figure 1-2

file:///C:/Program%20Files%20(x86)/Microsoft%20Games/Microsoft%20Flight%20S... 13/09/2019
Leçons de pilotage Page 5 of 7

(Vous remarquerez qu'il y a une légère différence de présentation de carte entre la figure 1-1 et la figure 1-2. Dans
les deux ans qui viennent, toutes les cartes d'approche auront adopté la présentation de la carte de la figure 1-2).
L’approche comprend deux segments principaux. Le premier est la route de 300 degrés jusqu’au VOR SLI (réglez le
VOR à 115,7 MHz, puis l’OBS à 300 degrés). L’altitude minimale sur cette route est de 1 500 pieds, comme l’indique
la position A.

Une fois que l’indicateur TO/FROM passe sur FROM, virez et suivez la trajectoire d’éloignement sur l'axe de
275 degrés qui mène à l’aéroport (position B). Comme le profil n’indique pas d’altitude minimale pour cette section
de la procédure, reportez-vous à la section minima de la carte (position C). Pour cette approche, vous avez le droit
de descendre à 560 pieds. Où se situe le point d’approche interrompue ? Ce point est fonction du temps écoulé
(démarrez votre chronomètre au VOR et minutez la durée correspondant à une vitesse sol donnée) ou d’un relevé
DME issu du VOR. Les deux points d’approche interrompue sont indiqués par la position D.

Inversion de route en forme d’hippodrome


Une dernière remarque sur cette carte d’approche. Remarquez le tracé en forme d’hippodrome sur la vue en plan
(position E). Il s’agit de l’une des deux méthodes d’inversion de route (également appelée virage conventionnel). Si
vous mettez le cap sur le VOR à partir du nord, le virage pour passer à la verticale du VOR et suivre le cap 275
jusqu’à l’aéroport est trop serré. Par conséquent, vous devez passer à la verticale du VOR et rebrousser chemin. Un
cap 120 (position F) vous permet d’aller à l’opposé de l’axe d’approche. De là, vous tournez pour intercepter l’axe
de 300 degrés jusqu’au VOR et suivez l’axe de 275 degrés vers l’aéroport une fois que vous êtes passé à la verticale
de la station.

Plus simplement, votre objectif consiste à essayer de rester dans les limites du circuit en forme d'hippodrome
lorsque vous inversez votre trajectoire. En dehors de ces limites, vous n’êtes pas protégé vis à vis du relief. Bien
sûr, dans un simulateur, cela a peu d'importance. Vous risquez de percuter quelques chèvres de montagne
virtuelles, et alors ? Nous nous entraînons à développer des compétences de vol réelles, alors prétendons que nous
sommes dans une situation bien réelle. Quelle est l’altitude minimale de vol pour l'inversion de route en forme
d'hippodrome ? Cette altitude est indiquée sur la vue du profil : 1 500 pieds (position G).

Par conséquent, si je mets le cap sur le VOR SLI à partir du nord, je vais virer et me fixer un cap de 120 degrés
après être passé à la verticale de la station. Ceci devrait me permettre de rester à proximité des limites du circuit.
Au bout d’une minute (la durée indiquée à côté du circuit dans la vue du profil, position G), je vire à gauche pour
intercepter et suivre l’axe de 300 degrés afin de retourner au VOR et terminer l’approche aux instruments. Bien sûr,
cela suppose également que j’aie préalablement réglé mon OBS à 300 degrés. Mis à part une légère simplification,
c’est à peu près ainsi que cela se passe dans la vie réelle.

À titre de remarque supplémentaire, sachez qu’il existe des routes amenant au VOR (appelées « routes de
raccordement » car elles vous mènent à la procédure d’approche aux instruments) qui n’exigent pas d'inversion de
route. La position H indique une route de raccordement partant de l’intersection MIDDS assortie des lettres NoPT,
c’est-à-dire « sans virage conventionnel ». Sur cette route, vous devez réaliser l’approche aux instruments sans
procéder à une inversion de route. En d’autres termes, volez directement jusqu’au VOR, puis jusqu’à l’aéroport.

Virage décallé
Le second type d'inversion de route est illustré à la figure 1-3.

file:///C:/Program%20Files%20(x86)/Microsoft%20Games/Microsoft%20Flight%20S... 13/09/2019
Leçons de pilotage Page 6 of 7

file:///C:/Program%20Files%20(x86)/Microsoft%20Games/Microsoft%20Flight%20S... 13/09/2019
Leçons de pilotage Page 7 of 7

Figure 1-3

Ce type d'inversion de route est appelé virage décallé. Supposons que vous effectuez une approche à partir de
l’intersection ITMOR (position A). Cette route amenant au VOR RDD consiste à suivre l’axe de 224 degrés (réglez
votre VOR à 108,4 MHz et l’OBS à 224). L’altitude minimale le long de cette route est de 3 700 pieds (position B).
Une fois que vous passez à la verticale du VOR, virez et suivez la trajectoire d’éloignement sur l’axe de 175 degrés,
comme illustré par la position C (vous devez régler votre OBS à 175). L’objectif consiste ici à s’éloigner, inverser sa
direction, puis prendre la route d’approche aux instruments.

La vue du profil indique une altitude minimale de 2 000 pieds pour le virage conventionnel, qui doit être opéré dans
un rayon de 10 milles nautiques (nm) du VOR (position D). Au fil de la descente, vous vous éloignez et, tout en
restant dans le rayon des 10 milles nautiques, vous pouvez virer et tenir un cap de 220 degrés (position E).
Maintenez ce cap pendant une minute maximum, puis virez à gauche au cap 040 (position F) et interceptez l’axe
d’approche. Cela veut dire que vous devez régler votre OBS sur le cap menant au VOR (tournez l’OBS sur 355
degrés). Une fois sur l’axe d’approche, vous pouvez descendre à 1 260 pieds (position G). Lorsque le DME (à partir
du VOR RDD) indique 2,6 milles, vous pouvez descendre à 860 pieds, l’altitude indiquée dans la section des minima
(position J). Le « M » indiqué sur le profil (position H) désigne le VOR comme point d’approche interrompue.

Remarquez les deux routes de raccordement allant des VOR ITMOR et RED BLUFF au VOR RDD (positions A et I).
Les routes de raccordement sont représentées par un trait légèrement plus fin que la route d’approche aux
instruments et elles sont toujours accompagnées d’altitudes minimales de vol. Aucune de ces routes ne porte les
lettres NoPT. Par conséquent, lorsque vous approchez du VOR RDD en empruntant l’une de ces routes, vous devez
réaliser le virage conventionnel avant d’effectuer la procédure d’approche aux instruments.

À partir du VOR RED BLUFF (position I), mettez le cap à 336 degrés jusqu’au VOR RDD (réglez l’OBS à 336), puis
virez à gauche après être passé à la verticale du VOR et suivez la trajectoire d’éloignement, soit 175 degrés à partir
du VOR. Ensuite, reprenez la procédure d’inversion de route indiquée plus haut.

Vous avez tout compris ? Vous venez d'apprendre rapidement en quoi consistent les approches aux instruments
VOR, une chose que les pilotes qui naviguent aux instruments mettent généralement des mois à maîtriser. Si vous
avez mal à la tête, je comprends. Croyez-le ou non, il ne vous reste plus qu’une seule approche à étudier pour avoir
une idée générale du principe de fonctionnement de la plupart des approches aux instruments. Il s’agit du système
d’atterrissage aux instruments (ILS).

Pour commencer à voler aux instruments, cliquez sur Mise en pratique afin de mettre en pratique ce que vous
venez d'apprendre à propos des approches VOR.

Mise en pratique
- début -

file:///C:/Program%20Files%20(x86)/Microsoft%20Games/Microsoft%20Flight%20S... 13/09/2019