Vous êtes sur la page 1sur 21

TRAITEMENT COMPTABLE

DES LOGICIELS ET SITES


INTERNET

Abdellah AGNAOU – Comptable agréé


Tél. 06.60.40.28.24

Abdellah AGNAOU
Les différents types de logiciels
Un logiciel est un programme qui apporte à l'ordinateur un lot de fonctionnalités supplémentaires, qui
ne sont pas forcément présentes à l'origine. Un logiciel s'installe sur l'ordinateur via un disque (CD,
DVD) ou en le téléchargeant sur Internet.

Le Logiciel est également appelé une application, ou un programme.

Dans l’informatique d’aujourd’hui, on trouve des logiciels pour absolument tout :

Des logiciels pour faire sa comptabilité


Pour écrire des textes
Pour communiquer avec ses proches
Pour faire de la modélisation 3D ou du dessin
Pour concevoir des schémas
Pour faire des calculs
Pour faire de la programmation
Pour écouter de la musique et visualiser des films

Afin de connaître le traitement comptable d'un logiciel, il est nécessaire de faire la distinction entre les
logiciels :

-indissociables du matériel,
-faisant partie d'un projet de développement plus global,
- autonomes.
Abdellah AGNAOU
Selon les dispositions du code général de la normalisation comptable,
le coût d’acquisition d’une immobilisation incorporelle est formé de :

Prix d’achat : qui doit être net des remises, rabais commerciaux, escompte de règlement et des
taxes légalement récupérables ;
+ Droits de douanes ;
+ Taxes non récupérables ;
+ Coûts directement attribuables à la mise en service de l’immobilisation.

Remarque :
Sont cependant à exclure des charges accessoires d'achat des immobilisations les frais
d'acquisition d'immobilisations qui consistent en :
- droits de mutation (enregistrement) ;
- honoraires et commissions ;
-frais d'actes.

Ces frais sont à inscrire en " charges à répartir sur plusieurs exercices ", et amortir sur cinq
exercices au maximum.

Abdellah AGNAOU
LOGICIELS

LOGICIELS LOGICIELS FAISANT LOGICIELS


INDISSOCIABLES DU PARTIE D’UN PROJET AUTONOMES
MATERIEL DE DEVELOPPEMENT (DISSOCIES)

Logiciels autonomes à usage Logiciels autonomes à usage


interne commercial

Logiciels Logiciels créés Logiciels


Logiciels Logiciels acquis et pour une fabriqués à
acquis créés revendus en commande partir d’un
Abdellah AGNAOU l’état client logiciel mère
On distingue trois catégories de logiciels : les logiciels indissociables du matériel informatique
comptabilisés en 2355, les logiciels faisant partie d’un projet de recherche et de développement et les
logiciels autonomes.

1- Logiciels indissociables (ou associés) du matériel


Il s’agit des systèmes d’exploitation et des logiciels intégrés au matériel informatique acquis. Ces
logiciels indissociables sont comptabilisés en immobilisations corporelles avec le matériel auquel ils
sont rattachés.

2- Logiciels faisant partie d’un projet de développement


Les logiciels acquis ou fabriqués en vue d’être utilisés dans un projet de développement plus global
suivent le traitement comptable des projets auxquels ils se rapportent :
• Les coûts engagés durant la phase de recherche sont obligatoirement constatés en charges ;
• Les coûts engagés durant la phase de développement sont activés dès lors que les critères
d’activation sont réunis.

3- Logiciels autonomes à usage interne


3-1- Logiciels autonomes à usage interne définitivement acquis

• A enregistrer comme immobilisation incorporelle car destiné à servir durablement,


• Le coût comprend le prix d’achat majoré des frais indispensables pour la mise en utilisation,
• Amortissement sur la durée d’utilité.
Abdellah AGNAOU
3-2- Logiciels autonomes à usage interne acquis sous licence d’exploitation

• A enregistrer comme immobilisation incorporelle car détention d’un droit d’utilisation protégé
juridiquement,
• Le coût de la licence est la valeur actualisée des redevances futures.

3-3- Logiciels autonomes à usage interne acquis par le moyen de contrats de service

Paiement du droit d’accès à la plateforme à comptabiliser en charges.

N.B : Le droit d’utilisation du logiciel n’est pas contrôlé par l’utilisateur / le paiement est en fonction de l’utilisation
(temps, espace de stockage alloué, …)

3-4- Logiciels autonomes à usage interne créés

Démarrage de la production de logiciel

Le processus de production d'un logiciel débute lorsque les conditions suivantes sont simultanément
réunies :

• Le projet doit avoir de sérieuses chances de réussite technique,


• L’entité doit avoir indiqué concrètement l’intention de produire le logiciel concerné et de s’en servir
durablement pour répondre à ses propres besoins ; son intention doit être exprimée de manière
précise et être matérialisée (note, compte-rendu, etc. …).

Abdellah AGNAOU
3-4- Logiciels autonomes à usage interne créés

Coût de production du logiciel


Les dépenses liées aux phases suivantes constituent le coût de production
Etude préalable (Définition des objectifs et des
contraintes du projet) En charges
PHASE DE Analyse fonctionnelle (Analyse des fonctions à
1 CONCEPTION remplir, des besoins) En charges
Analyse organique (Conception détaillée) Peuvent
être activés

PHASE DE Frais de programmation, (phase 4). En Immobilisat°


2 REALISATION Tests et jeux d’essais (phase 5). En Immobilisations

Frais de documentation, (phase 6). En Immobilisat°


PHASE DE
3 LIVRAISON
Formation de l’utilisateur et suivi de logiciel (phase 7)
et 8). Passent en charges
Abdellah AGNAOU
3-4- Logiciels autonomes à usage interne créés

Sort final du coût de production


Les dépenses liées aux phases suivantes constituent le coût de production

Echec du projet :
Le compte 2220
Si tout se passe bien : Logiciels et Sites
Amortissement à internet est soldé par
compter de la date le débit du compte
d’achèvement du 6511 valeurs nettes
logiciel, sa durée d’amortissement des
probable d’utilisation immobilisations
incorporelles

Abdellah AGNAOU
3-5- Logiciels autonomes à usage commercial

3-5- 1-Logiciels acquis pour être revendus en l’état


• Activité de négoce,
• Logiciel à enregistrer au compte 6112- Achats de marchandises,
• A la clôture, le compte 3112- Stocks de marchandises est débité du montant du stock final de ces
logiciels par le crédit di compte 6114- Variation des stocks de marchandises.

3-5- 2-Logiciel spécifique créés pour une commande client

• En cours d’exercice : dépenses de conception enregistrées en charges


• A la clôture : les travaux en cours sont inscrits au débit du compte 3134- Prestations de services en
cours par le crédit du compte 7134- Variation des stocks de services en cours

3-5- 3-Logiciel standard fabriqué à partir d’un logiciel mère

• En cours d’exercice : dépenses de conception sont enregistrées en charges.


• Les logiciels reproduits non vendus à la clôture de l'exercice sont inscrits en stocks de produits finis
au débit du compte 3152- Produits finis

Abdellah AGNAOU
4- Modifications apportées à des logiciels existants

Les dépenses d’amélioration des logiciels existants peuvent être :

• immobilisées dans le compte 2220- Logiciels, si elles ont pour effet d’augmenter la durée
d’utilisation ou les performances des logiciels ;
• ou bien comptabilisées en charges, si elles n’ont pour effet de maintenir les logiciels dans un état
normal d’utilisation

Abdellah AGNAOU
5- Sites internet

5-1- Définition

Un site internet est un site accessible par l'ensemble des utilisateurs connectés au réseau mondial
Web. Les dispositions du CGNC en matière de s’applique au sites internet et sites intranet (accessible
uniquement par les membres d’une organisation) et aux sites extranet (intranet dont tout ou partie du
contenu peut être accessible soit par Internet, par des utilisateurs identifiés

Abdellah AGNAOU
SITES INTERNET

SITES ACQUIS « CLÉS EN SITES CRÉÉS PAR


MAINS » L’ENTITÉ

Sites d’e-commerce et
Sites publicitaires
assimilés

Abdellah AGNAOU
5-3- Sites acquis « clés en mains »

Comptabilisation initiale
Le coût d’acquisition d’un site acquis « clés en mains » doit être porté en immobilisation par le débit du
compte 2121- Sites internet, dès lors qu’il est destiné à servir de façon durable à l’activité de l’entité et
qu’il présente une valeur significative.
Comptabilisation en fin d’exercice
Le site acquis « clés en mains » doit être amorti selon le mode linéaire sur sa durée probable d’utilisation.

5-4- Sites créés par l’entité


5-4-1- les sites publicitaires
Définition
Les sites publicitaires sont destinés à donner des informations sur l’entité (sites de présentation), ils ne
participent pas aux systèmes d'information ou commerciaux de l'entité (comptabilité, ventes, etc.) ;
Comptabilisation
Les sites publicitaires ne génèrent pas d'avantages économiques futurs distincts de ceux générés par
d'autres actifs. Ils constituent un support de publicité pour l’entité. En conséquence, les dépenses de
création relatives à ces sites doivent être comptabilisées en charges.

Abdellah AGNAOU
5-4-2- Sites d’e-commerce et assimilés
Ce sont les sites enregistrant des commandes clients et/ou participant aux systèmes d'information ou
commerciaux de l’entité. Leurs coûts de développement sont donc susceptibles d'être portés à l'actif sous
réserve du respect des six (6) conditions mentionnées ci-dessous :

A- Le site internet a de sérieuses chances de réussite technique,


B- Intention d'achever le site internet et de l'utiliser ou de le vendre,
C- Capacité d'utiliser ou de vendre le site internet,
D- Avantages économiques futurs,
E- Ressources (techniques, financières et autres) appropriées pour achever le développement,
F- Capacité d’évaluer de façon fiable les dépenses attribuables au site internet au cours de son
développement

Abdellah AGNAOU
Coût de production de site
Les dépenses liées aux phases suivantes constituent le coût de production

Obligatoirement comptabilisés en charges, car il est


impossible à ce stade d'évaluer, avec une fiabilité
PHASE DE
suffisante s'ils donneront lieu à des avantages
1 RECHERCHE économiques futurs. Exemple : études de faisabilité,
PREALABLE détermination des objectifs et des fonctionnalités du
site, sélection des fournisseurs de biens et de services.

PHASE DE A inscrire à l’actif, au débit du compte 212 1-Sites


internet, si l’entité démontre qu’elle remplit les six
DEVELOPPEMENT
2 ET MISE EN
critères cumulatifs (les six conditions). Exemple :
obtention et l’immatriculation d’un nom de domaine,
APPLICATION développement du code pour les programmes.

En charges sauf à démontrer que ces dépenses


permettront au site de générer des avantages
PHASE
3 D’EXPLOITATION
économiques futurs au-delà du niveau de
performance défini avant l'engagement des dépenses
et qu’elles peuvent être évaluées de façon fiable.
Abdellah AGNAOU
Application 1 sur les logiciels – Enoncé
La société ‘’AGNAOU’’ a investi dans la création d’un logiciel de gestion des stocks de pièces de
rechange. Les différentes étapes de la création de ce logiciel sont les suivantes :

Dépenses engagées au 4ème trimestre N-1


Etudes préalables : 18.000
Analyse fonctionnelle : 30.000
Analyse organique : 54.000

Dépenses engagées au 1er trimestre N


Programmation : 15.000
Tests et jeux d’essai : 60.000
Documentation d'utilisation du logiciel : 39.000

La maintenance du logiciel est réalisée par les soins des ingénieurs appartenant à la société ‘’AGNAOU’’.
Les frais de maintenance pour l’exercice N s'élèvent à 15.000.

Les conditions requises pour l’immobilisation sont remplies.

La durée d’utilité prévue est de 5 ans. la date de mise en service du logiciel est fixée au 1er avril N.

TAF : Passer les écritures appropriées (Pour simplifier, je n’ai pas tenu compte de TVA).

Abdellah AGNAOU
Solution
Dépenses courant 4ème trimestre N – 1

Etudes préalables : 18.000


Analyse fonctionnelle : 30.000
Analyse organique : 54.000
Total : 102.000

Opérations Débit Crédit


En cours d’exercice
61xx - Compte de charges par nature 102.000
4411 – Comptes fournisseurs 102.000
En fin d’exercice - Activation des frais d’analyse organique
2285 Logiciels en cours 54.000
7142 Immobilisations incorporelles produites 54.000

Abdellah AGNAOU
Dépenses engagées au 1er trimestre N (Suite…)
Programmation : 15.000
Tests et jeux d’essai : 60.000
Documentation d'utilisation du logiciel : 39.000
Total : 114.000
Opérations Débit Crédit
En cours d’exercice

61xx - Compte de charges par nature 114.000


4411 – Comptes fournisseurs 114.000
En fin d’exercice - Activation des frais d’analyse organique

2220 Logiciels 168.000


7142 Immobilisations incorporelles produites 114.000
2285 Logiciels en cours 54.000
Maintenance logiciel en cours d’année

6... Comptes de charges appropriés 15.000


4... Comptes de tiers 15.000
Au 31/12/N ⇒ 168.000 / 5 * 9/12 = 25.200.

6192 Dotation amortissement logiciel 25.200


2820 Amortissement logiciel 25.200
Abdellah AGNAOU
Application 2 sur les sites internet– Enoncé
Les dirigeants de la société ‘’AGNAOU’’ ont décidé fin janvier N de créer un site internet servant de
vitrine commerciale à la société et permettant aux clients de réaliser certaines opérations en ligne
(commande en ligne, règlement sécurisé, gestion des retours en stock).

Les travaux correspondants à la création du site sont confiés à la direction des systèmes d’information.
Les différentes phases du projet sont résumées ci-dessous :
● Etudes préalables en janvier N : 425.000
● Sélection des fournisseurs en février N : 100.000
● Obtention d’un nom de domaine le 12/3/N : 295.000
● Développement du logiciel d’exploitation nécessaire à la mise en fonctionnalité du site le 30/4/N :
375.000
● Développement des logiciels et bases de données :1.950.000
● Développement des codes le 1/5/N : 260 000
●Réalisation d4une documentation technique le 15/10/N : 550.000
●Enregistrement du site auprès des moteurs de recherche le 25/10/N : 300.000

Le projet est achevé et mis en service le 1/11/N. La durée d'utilisation et de 5 ans . Les coûts activables
ont été comptabilisées en charge.

TAF : Passer les écritures appropriées (Pour simplifier, je n’ai pas tenu compte de TVA).

Abdellah AGNAOU
Solution
Coût d’entrée du site.
Nous avons ici un site e-commerce qui répond aux critères d’activation des dépenses. Les dépenses de recherche (étude
de faisabilité, coûts de sélection des fournisseurs) sont des charges à enregistrer dans les comptes de charges de nature.
Ces coûts ne peuvent être ultérieurement intégrés aux coût de développement du site. Les dépenses post développement
liés à l’exploitation du site sont également à passer en charges.

Obtention d’un nom de domaine le 12/3/N : 100.000


Développement du logiciel d’exploitation le 30/4/N: 125.000
Développement des logiciels et bases de données 350.000
Développement des codes le 1/5/N : 120.000
Réalisation d’une documentation technique le 15/10/N: 65.000

Total coût de production du site = 760.000


Base amortissable: 760.000-100.000 = 660.000. Le nom de domaine a en principe une durée d’utilité indéfinie et de ce
fait est non amortissable sauf si l’entité envisage à un moment donné de ne plus l’utiliser.

Ecritures comptables en fin N.

Opérations Débit Crédit


Au 1/11/N ⇒
2121 - Sites internet 760.000
7142- Immobilisations incorporelles produites 760.000
Au 31/12/N ⇒ 660.000/ 5 * 2/12
6192 Dotation amortissement site Internet 22.000
2821 Amortissement Site Internet 22.000
Abdellah AGNAOU
‫**‪**FIN‬‬

‫ﻻﺗﻨﺴﻮﻧﺎ ﻣﻦ ﺻﺎﻟﺢ اﻟﺪﻋﺎء‬

‫‪Abdellah AGNAOU‬‬

Vous aimerez peut-être aussi