Vous êtes sur la page 1sur 55

ROYAUME DU MAROC

MAITRE D’OUVRAGE MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE


UNIVERSITE HASSAN II MOHAMMEDIA- MINISTERE DE L'EQUIPEMENT , DU TRANSPORT
CASABLANCA ET DE LA LLOGISTIQUE
PRESIDENCE DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE


NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION DE
CASABLANCA
LOT: MUR RIDEAU

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

APPEL D’OFFRES N° 02INV/2014

ARCHITECTES

Mr. KOMIHA Noureddine 35, Rue Jaber Ibn Hayane-Casablanca


Tél/Fax : 0522 47 01 51
Email : archi@komiha.com

Mr. BENELKHADIR Résidence Macha Allah, Rue Jaafer Assadik-Agdal-Rabat


Mohamed Tél/ Fax : 0537 67 48 99

BUREAU D’ETUDE

OMNIUM 5, Avenue ADDOLB, Secteur 14, Hay Ryad Rabat.


TECHNOLOGIQUE Tél : 0537 57 28 28 - Fax: 0537 57 10 77
Email : contact@omteq.com

BUREAU DE CONTROLE

SOCOTEC MAROC 37, Im. Rue des Ait Baamrane, CASABLANCA


Agence Casablanca Tél: 0522 40 13 60 à 62
ROYAUME DU MAROC

MAITRE D’OUVRAGE MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE


UNIVERSITE HASSAN II MOHAMMEDIA- MINISTERE DE L'EQUIPEMENT DU TRANSPORT
CASABLANCA ET DE LA LLOGISTIQUE
PRESIDENCE DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS

APPEL D’OFFRES N° 02INV/2014


OBJET :
Travaux de construction de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca, LOT:
MUR RIDEAU
passé par appel d’offres sur offres de prix en application des dispositions de l’alinéa 2 du
paragraphe 1 de l'article 16, du paragraphe 1 de l'article 17et de l’alinéa 3 du paragraphe 3 de
l'article17 du Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés de
l’université Hassan II Mohammedia - Casablanca.

Entre
Monsieur le Président de L’Université Hassan II Mohammedia- Casablanca désignée ci-après
par le « Maître d’Ouvrage » ou l’« Administration ».
D’une part

Et :
Monsieur….………………………………………………………………………………..
Agissant au nom et pour le compte de …………………..….……………………….……..
Inscrit au registre de commerce de ………………………...….…..……………………….
Sous le n°........…………………………………...………………………………………....
Affilié à la C.N.S.S sous le n°...............……………...…………….……………….............
Titulaire du compte bancaire n°................…………........................................................….
Et faisant élection de domicile à …………………….…………………………….……….
En vertu des pouvoirs qui lui sont conférés.
Désigné ci-après par « l’entreprise ».

D’autre part,
IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT :

2
SOMMAIRE

CHAPITRE I : PARTIE ADMINISTRATIVE ................................................................................................................ 4


ARTICLE1 : OBJET DU MARCHE.......................................................................................................................... 5
ARTICLE 3 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE ............................................................................................... 5
ARTICLE 4 : TEXTES GENERAUX ET TECHNIQUES ................................................................................................ 5
ARTICLE 5 : MAITRE D’OUVRAGE - MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE – MAITRISE D’OEUVRE ........................................ 6
ARTICLE 6 : CONNAISSANCE DU DOSSIER ................................................................................................................... 6
ARTICLE 7 : DOCUMENTS A FOURNIR PAR L’ENTREPRENEUR ........................................................................................... 6
ARTICLE 8 : PROGRAMME ET CADENCE DES TRAVAUX ....................................................................................... 7
ARTICLE 9 : VALIDITÉ DU MARCHE ........................................................................................................................ 8
ARTICLE 10 : DÉLAI D’APPROBATION ...................................................................................................................... 8
ARTICLE 11 : DÉLAI D’EXÉCUTION ...................................................................................................................... 8
ARTICLE 12 : AJOURNEMENT OU CESSATION DES TRAVAUX............................................................................... 8
ARTICLE 13 : CAS DE FORCE MAJEURE - AJOURNEMENTS ET PROLONGATION DU DELAI POUR INTEMPERIES .................................. 8
ARTICLE 14 : PÉNALITÉS .................................................................................................................................... 9
ARTICLE 15 : SOUS-TRAITANCE ............................................................................................................................... 9
ARTICLE 16 : RESPONSABILITÉ DE L’ENTREPRENEUR ................................................................................................ 9
ARTICLE 17 : ASSURANCES ET RESPONSABILITÉ ................................................................................................. 9
ARTICLE 18 : INSTRUCTIONS - LETTRES - DOCUMENTS ....................................................................................... 9
ARTICLE 19 : OBLIGATIONS DIVERSES DE L’ENTREPRENEUR ............................................................................. 10
ARTICLE 20 : BESOIN EN MAIN D’ŒUVRE ET CONDITIONS DE TRAVAIL ............................................................... 10
ARTICLE 21 : CARACTÈRE DES PRIX ................................................................................................................... 10
ARTICLE 22 : VARIATION DES PRIX ................................................................................................................... 11
ARTICLE 23 : SOUS-DÉTAIL DES PRIX..................................................................................................................... 11
ARTICLE 24 : RÉSILIATION ................................................................................................................................. 12
ARTICLE 25 : NANTISSEMENT.......................................................................................................................... 12
ARTICLE 26 : CONTROLE DES TRAVAUX ................................................................................................................. 12
ARTICLE 27 : PROGRAMME ET CADENCE DES TRAVAUX ..................................................................................... 12
ARTICLE 28 : DOCUMENTS ................................................................................................................................ 12
ARTICLE 29 : ÉCHANTILLONNAGE ...................................................................................................................... 13
ARTICLE 30 : RÉUNIONS DE CHANTIER .............................................................................................................. 13
ARTICLE 31 : RESPONSABLE DE CHANTIER ................................................................................................................. 13
ARTICLE 32 : INSTALLATION ET ORGANISATION DU CHANTIER ......................................................................................... 13
ARTICLE 33 : AGRÉMENT DU MATÉRIEL .............................................................................................................. 15
ARTICLE 34 : PLANS ET MODE D’EXÉCUTION ........................................................................................................ 15
ARTICLE 35 : ESSAI ET CONTROLE DES MATÉRIAUX ET MATÉRIELS.............................................................................. 16
ARTICLE 36 : MALFAÇONS ................................................................................................................................. 16
ARTICLE 37 : NETTOYAGE DU CHANTIER .................................................................................................................... 16
ARTICLE 38 : CLÔTURE DES DOSSIERS .................................................................................................................... 16
ARTICLE 39 : NETTOYAGE APRES RECEPTION PROVISOIRE .................................................................................... 16
ARTICLE 40 : RÉCEPTION PROVISOIRE................................................................................................................ 16
ARTICLE 41 : PÉRIODE DE GARANTIE.................................................................................................................. 17
ARTICLE 42 : RÉCEPTION DÉFINITIVE ................................................................................................................. 17
ARTICLE 43 : CAUTIONNEMENT - RETENUE DE GARANTIE .................................................................................. 17
ARTICLE 7 : MODE D’ÉVALUATION .................................................................................................................... 17
ARTICLE 8 : PROVENANCE DES MATÉRIAUX ....................................................................................................... 17

3
CHAPITRE I : PARTIE ADMINISTRATIVE

4
ARTICLE1 : OBJET DU MARCHE
le marché issu du présent appel d’offres a pour objet l'exécution des Travaux de construction
de l’Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Casablanca, LOT: MUR RIDEAU.
ARTICLE 2 : PROCÉDURE DE PASSATION DU MARCHE
Marché passé par appel d’offres sur offres de prix en application des dispositions de l’alinéa 2
du paragraphe 1 de l'article 16, du paragraphe 1 de l'article 17et de l’alinéa 3 du paragraphe 3
de l'article17 du Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés de
l’université Hassan II Mohammedia - Casablanca..
ARTICLE 3 : PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE
A- PIECES CONTRACTUELLES
Les pièces contractuelles constituant le marché seront par ordre de priorité :
- L’acte d’engagement ;
- Le présent CPS ;
- Les Plans d’exécution;
- Le Bordereau des Prix Détail Estimatif ;
- Le Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marches de travaux
exécutés pour le compte de l’Etat (C.C.A.G -T) approuvé par le Décret n° 2-99-1087 du
29 Moharrem 1421 – 4 mai 2000 et modifié par le Décret n° 2-05-1433 du 28
décembre 2005.
En cas de contradiction entre les pièces ci-dessus, les pièces prévalent dans l'ordre ou elles
sont énumérées.
ARTICLE 4 : TEXTES GENERAUX ET TECHNIQUES
A-TEXTES GENERAUX
- le Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés de l’université
Hassan II Mohammedia - Casablanca.;
- Les textes officiels réglementant la main d'œuvre et les salaires.
- Le Décret n°2-07-1235 du 04 Novembre 2008 relatif au contrôle des engagements et
dépenses de l’État ;
- Le Décret Royal n° 330.66 du 10 Moharrem 1387 (21 Avril 1967) portant règlement
général de la comptabilité publique tel qu’il a été modifié ou complété;
- Les Dahirs n° 1.60.371 du 31 Janvier 1961 et n° 1.62.202 du 29 Octobre 1962 modifiant
le dahir 28.8.48 relatifs aux nantissements des marchés publics ;
- Dahir n° 1.70.157 du 26 Joumada I 1390 (30 Juillet 1970) relatif à la normalisation
industrielle, notamment l’article 3 définissant l’ensemble des normes marocaines
homologuées se rapportant aux travaux du bâtiment ;
- Les Dahirs du 21 Mars 1943 et 27/12/1944 en matière de législation sur les accidents
de travail ;
- La Circulaire du Ministère des Travaux Publics, de la Formation Professionnelle et de la
Formation des Cadres n° D.A.T./31/716 du 14 Février 1994 prescrivant les mesures de
sécurité dans les chantiers de Bâtiment et de Travaux Publics ;
- Le Décret 2-94-223 du 6 Moharam 1415 (16-06-1994) relatif à la qualification et
classification des entreprises de bâtiment et de travaux publics et les textes le
modifiant ou le complétant ;

5
- Tous les textes réglementaires rendus applicables à la date de la signature du marché ;
B- TEXTES TECHNIQUES
- Le Devis Général d’Architecture (Edition 1956) du Royaume du Maroc ;
- Le CPC fixant les règles de conception et de calcul des structures en béton armé
(RMBA 07) applicable à certains marchés d’études ou de travaux de construction des
ouvrages en béton armé approuvé par l’arrêté du ministre de l’Equipement et du
Transport n° 1854-07 du 11 octobre 2007;
- Arrêté n° 350.67 du Ministère de l’Équipement du 15 Juillet 1967 ainsi qu’aux règles
techniques PNM 711.005 annexées à l’arrêté n° 350/67 ;
- Le Dahir n° 170-157 du 26 Joumada I 1390 (30 Juillet 1970) relatif à la normalisation
industrielle, notamment son article 3 définissant l’ensemble des normes marocaines
homologuées se rapportant aux travaux de bâtiment ;
- La Circulaire n° 6001 T.P. du 07 Août 1958 relative aux transports des matériaux et
marchandises pour l’exécution des Travaux Publics ;
- Le règlement parasismique RPS 2000 version 2011 publié au Bulletin officiel N° 6202 ;
- Les règles de calcul de béton armé BAEL 91 ;
- Les textes réglementaires techniques en vigueur à la date de la signature du marché.
ARTICLE 5 : MAITRE D’OUVRAGE - MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE – MAITRISE D’OEUVRE
Le Maître d’Ouvrage est l’Université Hassan II Mohammedia- Casablanca
Le Maître d’Ouvrage Délégué est la Direction des Équipements Publics représentée par la
Direction Régionale de l’Équipement, du Transport et de la Logistique du Grand Casablanca.
La maîtrise d’œuvre, dont les missions sont précisées dans les contrats et les marchés conclus
à cet effet, est assurée par :
- Les Architectes Mr. KOMIHA Noureddine et Mr. BENELKHADIR Mohamed (ci-après
désigné par le « maître d'œuvre »)
- Le Bureau d’Études OMNIUM TECHNOLOGIQUE (ci-après désigné par le « BET ») ;
- Le Bureau de Contrôle SOCOTEC MAROC (ci-après désigné par le « BCT ») ;
ARTICLE 6 : CONNAISSANCE DU DOSSIER
L’entrepreneur attributaire déclare :
- Avoir apprécié toutes difficultés résultant du terrain, de l’emplacement des
constructions, des accès des alimentations en eau et en électricité et toutes difficultés
qui pourraient se présenter au cours des travaux pour lesquelles aucune réclamation
ne sera prise en considération.
- Avoir pris pleine connaissance de l’importance des travaux.
- Avoir fait préciser tous points susceptibles de contestation.
- Avoir fait tous calculs et tous détails.
- N’avoir rien laissé au hasard pour déterminer le prix de chaque nature d’ouvrage
présentée par lui et de nature à donner lieu à discussion.
ARTICLE 7 : DOCUMENTS A FOURNIR PAR L’ENTREPRENEUR
L’entrepreneur devra fournir, dans les délais indiqués dans le tableau ci-après, les documents
suivants visés dans les articles du présent cahier :

6
Article de
Désignation des documents Délais
référence

7 jours calendaires à dater du


Plan d’installation et lendemain du jour de la
d’organisation du chantier notification de l’ordre de service Article 32
prescrivant le commencement des
travaux
7 jours calendaires à dater du
lendemain du jour de la
Désignation du responsable du
notification de l’ordre de service Article 31
chantier
prescrivant le commencement des
travaux
7 jours calendaires à dater du
lendemain du jour de la
Planning Article 27
notification de l’approbation du
marché
7 jours calendaires à dater du
lendemain du jour de la
Agrément du matériel notification de l’ordre de service Article 33
prescrivant le commencement des
travaux
15 jours calendaires à dater du
lendemain du jour de la
Sous détail de prix Article 23
notification de l’approbation du
marché
15 jours calendaires à dater du
Plans de récolement lendemain du jour de la réception Article 38
provisoire des travaux
15 jours calendaires à dater du
lendemain du jour de la
Attestations d’assurance Article 17
notification de l’approbation du
marché
30 jours calendaires à dater du
lendemain du jour de la
Plans d’exécution des travaux Article 34
notification de l’approbation du
marché

ARTICLE 8 : PROGRAMME ET CADENCE DES TRAVAUX


Les travaux du marche issu du présent appel d'offres concernent la réalisation des Murs
rideau VEC ainsi que des portes vitrées en aluminium de l'ENCG de Casablanca.
En exécution de l'article 37 du C.C.A.G-T., l'entrepreneur devra soumettre à l'Architecte et à
l’Administration dans les 7 (sept) jours de la notification de l’approbation du marché, le
calendrier d'exécution des travaux selon lequel il s'engage à conduire le chantier, comportant
tous renseignements et justifications utiles.
Au cas où la cadence d'exécution des travaux deviendrait inférieure à celle prévue au dit
calendrier, le Maître de l'Ouvrage pourrait faire application des mesures prévues à l'article 60
7
du C.C.A.G-T.
ARTICLE 9 : VALIDITÉ DU MARCHE
le marché issu du présent appel d’offres ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après visa
du Contrôleur d’Etat auprès de la Présidence de l’Université Hassan II Mohammadia-
Casablanca et notification de son approbation par le Président de l'Université Hassan II
Mohammadia- Casablanca.
ARTICLE 10 : DÉLAI D’APPROBATION
En application de l’article 136 du Règlement relatif aux conditions et formes de passation des
marchés de l’université Hassan II Mohammedia - Casablanca, l’entrepreneur déclaré
attributaire ne sera libre de renoncer à son offre que si l’approbation de son marché ne lui est
pas notifiée dans un délai de 75 jours à compter de la date d’ouverture des plis majoré, le cas
échéant, d’autant de jours acceptés par l’attributaire du marché lors des travaux de la
commission de l’appel d’offres en application des dispositions de l’article 33 du règlement
précité.
Si la notification de l'approbation n'est pas intervenue dans le délai précité, l'attributaire est
libéré de son engagement vis-à-vis du maître d'ouvrage. Dans ce cas, mainlevée lui est donnée
de son cautionnement provisoire.
Lorsque le Maître d’Ouvrage décide de demander à l’attributaire de proroger la validité de
son offre, il doit, avant l’expiration du délai précité, lui proposer par lettre recommandée avec
accusé de réception, par fax confirmé ou par tout autre moyen de communication donnant
date certaine, de maintenir son offre pour une période supplémentaire ne dépassant pas
trente (30) jour. L’attributaire doit faire connaître sa réponse avant la date limite fixée par le
maître d’ouvrage.
En cas de refus de l’attributaire, mainlevée lui est donnée de son cautionnement provisoire.

ARTICLE 11 : DÉLAI D’EXÉCUTION


L’entrepreneur prendra toutes les dispositions nécessaires en moyens humains et matériels
adaptés aux conditions de travail pour terminer les travaux du marché issu du présent appel
d’offres dans un délai de Quatre (04) mois à compter du lendemain du jour de la notification
de l’ordre de service qui aura prescrit de les commencer.
Les retards des fournisseurs de l’entrepreneur ne pourront en aucun cas être opposés à
l’Administration en ce qui concerne ces délais.
Afin d’éviter toutes contestations sur la date d’achèvement total des travaux, l’entrepreneur
sera tenu d’en aviser l’administration par lettre recommandée, postée dix (10) jours avant la
date prévue pour l’achèvement des travaux.
Faute par lui de se conformer à cette dernière prescription, il ne pourra élever aucune
réclamation sur la date de constatation par l’administration de la fin des travaux et sur les
pénalités qu’il pourrait en courir de ce retard.
ARTICLE 12 : AJOURNEMENT OU CESSATION DES TRAVAUX
Pour l’ajournement ou cessation des travaux, il est fait application selon les conditions
prévues dans le C.C.A.G-T.
ARTICLE 13 : CAS DE FORCE MAJEURE - AJOURNEMENTS ET PROLONGATION DU DELAI POUR
INTEMPERIES
En application des dispositions de l’article 43 du C.C.A.G- T relatif à la force majeure en cas
d’intempéries.

8
ARTICLE 14 : PÉNALITÉS
En exécution de l'article 36 du C.C.A.G.T, à défaut par l’entrepreneur d’avoir terminé les
travaux à la date déterminée, il sera appliquée, sans préjudice de l’application de l’article 60
du C.C.A.G.T, une pénalité de 1‰ (un pour mille) du montant du marché augmentée le cas
échéant des montants des avenants par jour de calendrier de retard sans que le montant total
de ces pénalités dépassera 10 % (dix pour cent) du montant global du marché. Le montant
total de ces pénalités sera déduit d’office des décomptes des sommes dues à l’entrepreneur.
ARTICLE 15 : SOUS-TRAITANCE
En application de l’article 141 du Règlement relatif aux conditions et formes de passation des
marchés de l’université Hassan II Mohammedia - Casablanca, l’entrepreneur doit notifier
l’Administration pour toute sous-traitance d’une ou plusieurs natures d’ouvrages la nature
des prestations qu'il envisage de sous-traiter, ainsi que l'identité, la raison ou la dénomination
sociale et l'adresse des sous-traitants et une copie certifiée conforme du contrat de sous-
traitance.
La sous traitance ne peut ni dépasser cinquante pour cent (50%) du montant du marché, ni
porter sur le corps d'état principal du marché.
La prestation qui constitue le corps d’état principal qui ne peut pas faire l’objet de sous-
traitance est celle relative au ‘’Mur rideau VEC ‘’.
ARTICLE 16 : RESPONSABILITÉ DE L’ENTREPRENEUR
L’entrepreneur, de part sa signature, reconnaît qu’il est seul responsable de tous accidents ou
dommages de matériels ou corporels, du fait direct ou indirect des travaux ou fournitures
objet du marché, ou causés par son personnel ou son matériel.
Cette responsabilité s’entend aussi bien pendant l’exécution des travaux qu’après leur
achèvement, pendant la période de responsabilité légale et à la complète décharge de
l’Administration.
Il devra soumettre à l’approbation de l’Administration le programme d’exécution assorti des
plans de sécurité et d’hygiène pour répondre à l’article 24 du C.C.A.G-T. Ces plans seront
tenus à jour par le titulaire qui en signalera les modifications à l’Administration.
ARTICLE 17 : ASSURANCES ET RESPONSABILITÉ
Les dispositions concernant les assurances et responsabilités de l’entrepreneur sont celles
prévues par l’article 24 du C.C.A.G-T tel qu’il a été modifié par le décret n° 2-05-1433 du 26
kaada 1426 (28/12/2005).
ARTICLE 18 : INSTRUCTIONS - LETTRES - DOCUMENTS
L’entrepreneur se conformera strictement aux ordres de services, lettres et instructions, qui
lui seront adressés par l’Administration.
Il sera tenu de provoquer lui-même les instructions écrites ou figurées qui pourraient lui
manquer. Dans ces conditions, il ne pourra jamais se prévaloir du manque de renseignements
pour une exécution contraire à la volonté de l’Administration ou pour justifier un retard dans
l’exécution des travaux.
Il sera tenu de vérifier tous les documents qui lui seront adressés ou remis par
l’Administration et plus précisément, il doit vérifier les côtes et signaler en temps voulu toutes
erreurs matérielles qui auraient pu se glisser dans les plans ou pièces écrites.
Toutes les notifications lui seront faites au domicile qu’il a élu à proximité des travaux ou à
défaut à l’adresse indiquée dans son acte d’engagement.

9
Il sera tenu d’adresser toutes correspondances ou lettres recommandées concernant son
marché à l’Administration.
L’entrepreneur est tenu de fournir à l’Administration et à sa demande tous les
renseignements intéressants l’exécution et l’avancement des travaux.
ARTICLE 19 : OBLIGATIONS DIVERSES DE L’ENTREPRENEUR
L’entrepreneur devra obligatoirement se soumettre à tous les règlements de police et de
voirie en vigueur de la ville du projet en question.
Il sera responsable de tous les dégâts ou détournements commis par son personnel ou par
des tiers sur son chantier ou dans les bâtiments mis à sa disposition.
Il devra s’acquitter de ses obligations vis-à-vis des organismes sociaux (inspection de travail,
C.N.S.S, assurances, etc.).
ARTICLE 20 : BESOIN EN MAIN D’ŒUVRE ET CONDITIONS DE TRAVAIL
L’entrepreneur devra faire connaître huit (8) jours au moins avant l’ouverture du chantier, au
bureau de placement compétent pour le lieu où s’exécuteront les travaux, ses besoins en
main d’œuvre par profession, avec toutes les indications utiles de travail, de salaires et
généralement tous renseignements de nature à intéresser les chômeurs en quête d’emploi.
Il devra renouveler ces conditions en temps opportun, toutes les fois qu’il se trouvera dans
l’obligation de procéder à des nouvelles embauches.
Il devra accueillir les candidats présentés par le bureau de placement. Toutefois sa liberté
d’embauche restera entière et il ne sera pas tenu d’engager les ouvriers qui ne présenteront
pas les aptitudes requises. Il devra, en cas de refus, en indiquer le motif sur la carte de
représentation qui est délivrée par le bureau et qui est renvoyée à ce bureau soit par le
chômeur, soit par l’entrepreneur.
Il est précisé que les lois en vigueur relatives aux conditions et heures de travail des ouvriers
et employés sont applicables au marché issu du présent appel d’offres.
ARTICLE 21 : CARACTÈRE DES PRIX
En plus de ce qui est prévu à l’article 49 du C.C.A.G-T, il est formellement stipulé que
l’entrepreneur est réputé avoir une parfaite connaissance de la nature, des conditions, et des
difficultés d’exécution du projet, avoir visité l’emplacement des futurs travaux, s’être procuré
tous les renseignements nécessaires à la composition des prix et avoir toutes les précisions
désirables pour que l’ouvrage fini soit conforme à toutes les règles de l’art et aux prescriptions
du marché issu du présent appel d’offres.
Les prix établis par l’entrepreneur correspondent à des ouvrages en parfait état d’achèvement
et de fonctionnement. Ils correspondent également à tous percements, saignés, rebouchages,
raccords de toute nature et en général toutes sujétions nécessaires pour une meilleure
réalisation des ouvrages.
En supplément des moyens à mettre en œuvre pour réaliser l’ouvrage (main d’œuvre,
matériaux, matériel, etc.) sont compris dans les prix les charges suivantes :
- Les études, plans et détails d’exécution et notes de calcul conformément au présent
CPS .
- L’implantation des ouvrages.
- Le contrôle des matériaux tels que définis par les normes, les règlements en vigueur et
les spécifications particulières du marché.
- La totalité de la main d’œuvre de direction, de surveillance et d’exécution des
ouvrages.
10
- L’enlèvement de toutes les installations de l’entrepreneur en fin de chantier, et tous
les dépôts de matériaux, terres, gravats, etc. y compris l’enlèvement des terres,
déchets ou autres matières provenant de l’exécution des travaux, la remise en état des
lieux et le nettoyage de ses ouvrages avant réception.
- Les frais de gardiennage de son propre chantier.
- Les frais d’assurance, droits et brevets, de licences d’importation, etc...
- Les dépenses d’énergie et de matière consommable.
- L'entrepreneur supportera tous les frais de consommation d'eau et électricité pendant
toute la durée du chantier.
- Les frais des essais pour contrôle en cours de chantier lorsque le résultat de ces essais
n’est pas conforme. A noter que lorsqu’ils sont conformes, ils sont à la charge de
l’Administration.
- Les frais de l’occupation temporaire du domaine communal sont à la charge de
l’entreprise.
L’entrepreneur doit établir les situations des travaux conformément aux dispositions
du paragraphe B de l’article 56 du C.C.A.G-T.
Cette énumération n’est pas limitative, l’entrepreneur devra livrer les ouvrages parfaitement
terminés sans aucune intervention ou prestation de l’Administration autres que celles
désignées dans les conditions particulières du marché.
ARTICLE 22 : VARIATION DES PRIX
Les prix du marché seront révisables en application de la formule de révision des prix
suivante :
P = Po x (0, 15 + 0, 85x BAT2/ BAT2o)
Définition des index
P = Prix révisé de la prestation considérée.
Po = Prix initial de cette même prestation.
BAT2 = Index global relatif aux travaux de menuiserie à la date de la révision
BAT2o = Index global relatif aux travaux de menuiserie à l’époque de base.
Les règles de révision des prix sont fixées par l’arrêté du Premier ministre n° 3-14-08 du 2 rabii
I 1429 (10 mars 2008) fixant les règles et les conditions de révision des prix des marchés de
travaux ou de services portant sur les prestations d'études passés pour le compte de l'État.
ARTICLE 23 : SOUS-DÉTAIL DES PRIX
L’entrepreneur devra fournir dans un délai de quinze jours (15) à dater du lendemain du jour
de la notification de l’approbation de son marché, les sous détails justificatifs dans lesquels il
fera apparaître nettement :
- Pour les matériaux : leurs caractéristiques, leurs origines ou l’usine d’où ils
proviennent, le prix des fournitures départ usine, les frais d’amenée à pied d’œuvre,
non compris les majorations pour frais généraux, impôts, TVA et bénéfice ;
- Pour les dépenses de main d’œuvre : les prix pratiqués pour les différentes catégories
d’ouvriers, y compris les chefs d’équipes et non compris les charges sociales, les taxes,
les frais généraux, impôts et bénéfices ;
- Les pourcentages : des majorations globaux appliqués, d’une part aux dépenses de
main d’œuvre et d’autre part, aux dépenses de matériaux figurant dans les sous-
détails.
11
Pour chaque prix, il y aura lieu de faire apparaître les heures de travail, les quantités de
matériaux utilisés, les dépenses de gros outillages, etc... , et tous les autres éléments entrant
dans la composition des prix considérés.
ARTICLE 24 : RÉSILIATION
Les conditions de résiliations sont celles prévues par le C.C.A.G-T ainsi que l’article 142 du
Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés de l’université Hassan II
Mohammedia - Casablanca.
ARTICLE 25 : NANTISSEMENT
Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement du marché, il est précisé que:
- La liquidation des sommes dues par l'Université Hassan II de Mohammadia en exécution du
marché issu du présent appel d’offres sera opérée par les soins du Président de l'Université
Hassan II de Mohammadia.
- Le responsable chargé de fournir au titulaire du marché ainsi qu'au bénéficiaire du
nantissement en subrogation, les renseignements et états prévus à l'article 8 du Dahir 28 Août
1984 est le Président de l'Université Hassan II de Mohammadia.
- Les paiements prévus au marché issu du présent appel d’offres seront effectués par le
Trésorier Payeur de l'Université Hassan II de Mohammadia.
ARTICLE 26 : CONTROLE DES TRAVAUX
L’entrepreneur sera soumis pour l’exécution de ses travaux au contrôle de l’Administration.
L’Administration se réserve le droit de procéder à d’autres contrôles qu’elle jugera
nécessaires, soit par ses propres moyens, soit par d’autres organismes de contrôle.
Pendant toute la durée des travaux, les agents de contrôle auront libre accès sur le chantier et
pourront prélever aussi souvent que nécessaire les échantillons de matériaux et matériels mis
en œuvre pour essais et examens. Ils vérifieront la conformité de l’exécution avec les plans
visés bon pour exécution remis à l’entrepreneur.
L’entrepreneur s’engage à accepter l’arbitrage de l’Administration sur tout différend
l’opposant aux agents des organismes de contrôle désignés pour contrôler les travaux.
ARTICLE 27 : PROGRAMME ET CADENCE DES TRAVAUX
L’entrepreneur devra soumettre à l’Administration dans les sept (7) jours à dater du
lendemain du jour de la notification de l’ordre de service d’approbation du marché, le
calendrier d’exécution des travaux selon lequel il s’engage à conduire le chantier. Ce
calendrier doit comporter tous renseignements et justifications utiles.
Au cas où la cadence d’exécution des travaux deviendrait inférieure à celle prévue au dit
calendrier, l’Administration fera application des mesures prévues à l’article 11 du présent CPS
ainsi que celles prévues à l’article 60 du C.C.A.G-T même pour les délais partiels portés aux
plannings.
Le planning sera obligatoirement affiché au bureau de chantier et constamment tenu à jour
sous la surveillance de l’Administration, l’entrepreneur étant tenu de vérifier cette mise à
jour.
L’Administration se réserve toutefois la possibilité sans que l’entrepreneur puisse prétendre à
indemnité, de faire exécuter ces travaux par tranches successives qui seront définies par ordre
de service.
ARTICLE 28 : DOCUMENTS
L’entrepreneur est tenu de vérifier les cotes et de signaler en temps voulu toutes erreurs
matérielles qui auraient pu se glisser dans les plans ou pièces écrites qui lui seraient notifiés.
12
Aucune côte à utiliser pour l’exécution des travaux ne sera prise à l’échelle sur les plans du
maître d’œuvre.
L’entrepreneur devra s’assurer sur place avant toute mise en œuvre de la possibilité de suivre
les côtes et les indications des plans et dessins de détail. Dans le cas de doute, il se référa
immédiatement à l’Administration.
ARTICLE 29 : ÉCHANTILLONNAGE
L’entrepreneur devra soumettre à l’agrément de l’Administration un échantillon de chaque
espèce de matériau ou de la fourniture qu’il se propose d’employer. Il ne pourra le mettre en
œuvre qu’après acceptation donnée par ordre délivré par l’Administration.
Les échantillons seront déposés au bureau de chantier prévu à l’article 201 & 2 du D.G.A et
serviront de base de vérification pour la réception des travaux.
L’entrepreneur devra présenter à toute réquisition les certificats et attestations prouvant
l’origine et la qualité des matériaux proposés.
En application de l’article 38 du C.C.A.G.T, les matériaux destinés à l’exécution des travaux ne
seront d’origine étrangère qu’en cas d’impossibilité de se procurer des matériaux similaires de
fabrication Marocaine.
En outre, et à chaque livraison, l'entrepreneur doit produire les pièces justifiants la
provenance des matériaux approvisionnés (bon de livraison).
Dans un délai de sept (7) jours à dater du lendemain du jour de la notification de l’ordre de
service lui prescrivant de commencer les travaux, l’entrepreneur doit indiquer la carrière de
provenance du sable et l’estimation de la quantité à extraire ou à produire. La carrière de
provenance doit être autorisée selon la réglementation en vigueur. En cas de fausses
informations à ce sujet, le titulaire du marché est passible des sanctions prévues à l’article 142
du Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés de l’université Hassan
II Mohammedia - Casablanca.
ARTICLE 30 : RÉUNIONS DE CHANTIER
Les réunions de chantier se tiendront sur le lieu des travaux une fois par semaine. Elles
réuniront outre l’Administration, l’entrepreneur, le chef de chantier et tous autres
mandataires de l’Administration habilités à contrôler les travaux.
L’entrepreneur sera tenu d’assister personnellement, ou à défaut, se faire représenter par un
mandataire pour agir en son nom et pour son compte, à toutes les réunions de chantiers.
A chaque réunion, un procès-verbal sera établi, résumant l’état d’avancement des travaux, les
décisions prises, les anomalies constatées et les instructions données par l’administration.
L’entrepreneur devra commencer l’exécution immédiate de toutes ces décisions ou
instructions concernant les travaux.
ARTICLE 31 : RESPONSABLE DE CHANTIER
L’entrepreneur devra présenter, au plus tard, sept (7) jours calendaires à dater du lendemain
du jour de la notification de l’ordre de service de commencer les travaux, à l’agrément de
l’Administration, le responsable qualifié qu’il compte désigner comme son représentant sur le
chantier en permanence accompagné de ses références et attestations personnelles pour des
travaux de même importance.
Le responsable du chantier doit assurer sans interruption la direction de ce chantier.
ARTICLE 32 : INSTALLATION ET ORGANISATION DU CHANTIER
L’entrepreneur aura à sa charge tous les frais découlant de l’installation de chantier faite
conformément au plan d’installation et d’organisation du chantier remis dans le délai prévu
13
par l’article 7 du marché issu du présent appel d’offres pour acceptation par la maîtrise
d’œuvre, Maître d’Ouvrage délégué et Maître d’Ouvrage. Il disposera, si nécessaire, pour
l’installation de son chantier des terrains avoisinant les constructions qui lui sont autorisés par
l’Administration.
32-1-ORGANISATION DU CHANTIER
L'Entrepreneur assure l'organisation du chantier sur les instructions de la Maîtrise d'Œuvre et
Maître d’Ouvrage délégué pour permettre à tout moment le déroulement des travaux dans
les meilleures conditions et dans les délais contractuels prévus.
L'Entrepreneur doit mettre en place son propre personnel de contrôle de l'exécution et
fournir à la Maîtrise d'œuvre et Maître d’Ouvrage délégué, tous renseignements nécessaires
sur l'organisation et les dispositifs de contrôle.
L'Entrepreneur fait son affaire auprès des services compétents de toutes démarches,
autorisations et règlement de frais de branchement au réseau de voirie etc… ou autres
sujétions ayant trait au chantier, il fait établir notamment les branchements et de voirie
canalisations pour la distribution de l'eau, de l'électricité et du téléphone correspondant aux
besoins de chantier.
L'Entrepreneur assure l'établissement et l'entretien des voies provisoires nécessaires à
l'approvisionnement du chantier, ainsi que la construction des installations de chantier et
l'entretien de toutes installations telles que hangars et magasins nécessaires pour une
conservation de ces matériaux, matériels et fournitures. Il règle tous les frais y afférents.
Il est interdit à l'Entrepreneur et à ses sous-traitants d'utiliser les locaux des bâtiments en
cours de construction pour leurs propres besoins tels que dépôts, magasins, bureaux, dortoirs,
etc.
L'attention de l’entrepreneur est attirée qu'il est formellement interdit de loger les ouvriers
sur le site du projet.
Toutes les installations provisoires sont démolies et enlevées en fin de chantier ainsi que les
aires de stockage et de fabrication les terrains sont remis en parfait état de propreté et
nivellement lors de l'achèvement des travaux et de leur réception provisoire.
L'Entrepreneur doit porter, sans délai, à la connaissance de la Maîtrise d'Œuvre et Maître
d’Ouvrage délégué tout fait ou constatation de nature à engendrer des difficultés de
raccordement des bâtiments aux réseaux enterrés et à la voirie, même lorsque ceux-ci ne
doivent pas être réalisés par ses soins.
32-2-INSTALLATION DE CHANTIER
Dès la réception de l'ordre de service prescrivant l'ouverture du chantier, l’entrepreneur
remet pour acceptation par la maîtrise d’œuvre, Maître d’Ouvrage délégué et Maître
d’Ouvrage un plan d’installation de chantier et procèdera à l'installation de son chantier.
L'entrepreneur fait ses démarches auprès des régies et autorités locales pour toutes
autorisations ainsi que l’autorisation de l'occupation du domaine public.
Il obtient les autorisations d'utilisation du domaine public et règle les frais qui sont à sa
charge.
L'Entrepreneur fait son affaire des réclamations de toute nature qui pourraient être
présentées par les Administrations ou collectivités publiques pour usage des voies ou des
réseaux publics. Il en est de même des travaux de nettoyage périodiques qui seraient exigés
au même titre, le tout de manière que le Maître d’Ouvrage ne puisse être recherché à ce
sujet. L'Entrepreneur s'engage en tant que besoin à garantir celui-ci de toute responsabilité à
14
cette occasion.
L’entreprise doit assurer, à sa charge, les prestations, énumérées ci-après:
- L’amenée et fourniture de l'eau pour les travaux, l'eau potable pour les ouvriers et
l'énergie électrique nécessaire pour l'exécution des travaux quels que soient les frais à
ce sujet (frais de permission d'installation, de transport, d'acquisition, etc.)
- Les dispositions légales et réglementaires relatives à l'hygiène et la sécurité dans la
mesure où ces dispositions intéressant plusieurs entreprises.
- La clôture du chantier .
- Un panneau d’indication de chantier exécutée conformément au modèle établi par
l’Architecte, sera installé suivant les instructions de ce dernier.
- salle de réunion (5,00 m x 3,00m), équipée de chaises, tables et panneaux d'affichage
des plans et plannings, éclairage, téléphone, imprimante, fax, micro-ordinateur, etc.
- Sanitaires ;
- La fourniture des jeux de photos couleurs, format 18 x 24 cm du chantier, soit en
cours d'exécution 6 photos prises au moins mensuellement aux emplacements définis
par le Maître de l'Ouvrage, Maître d’Ouvrage Délégué et la Maîtrise d’œuvre, en trois
exemplaires.
- Un cahier de chantier en trifold
- L’entretien des voies d'accès et des voiries intérieures provisoires du chantier.
- Le gardiennage du chantier.
ARTICLE 33 : AGRÉMENT DU MATÉRIEL
Dans un délai de sept (7) jours à dater du lendemain du jour de la notification de l’ordre de
service lui prescrivant de commencer les travaux, l’entrepreneur devra faire agréer, par
l’administration, les dispositions détaillées qu’il compte adopter et le matériel qu’il compte
utiliser.
L’administration pourra exiger que soient modifiées ou complétées les dispositions envisagées
si celles-ci paraissent insuffisantes, et si à l’expérience, elles ne donnent pas satisfaction, en
particulier, si l’usure du matériel est la cause d’une qualité ou d’une cadence insuffisante dans
l’exécution des travaux.
Après approbation des dispositions définitives, et après le choix définitif du matériel proposé,
l’entrepreneur aura à passer commande ferme de tous matériels, quelqu’en soit l’origine.
Il est spécifié que l’agrément du matériel par l’administration ne diminue en rien la
responsabilité de l’entrepreneur, quant au respect des délais et aux conséquences
dommageables que son utilisation pourrait avoir à usage par des tiers.
ARTICLE 34 : PLANS ET MODE D’EXÉCUTION
L’entrepreneur doit produire à sa charge les plans et détails d’exécution nécessaires à la
réalisation des travaux objet de son marché et doit les soumettre à l’approbation de la
maîtrise d’œuvre et de la Maîtrise d’Ouvrage Déléguée.
D’une manière générale, les travaux seront exécutés suivant les règles de l’art, conformément
aux dessins et plans visés « Bon Pour Exécution » qui seront notifiés à l’entrepreneur.
Les dimensions portées aux plans d’exécution et dessins de détails sont celles des travaux ou
ouvrages complètement terminés. Tous les matériaux utilisés seront de première qualité et
exempts de défauts.

15
ARTICLE 35 : ESSAI ET CONTROLE DES MATÉRIAUX ET MATÉRIELS
L’entrepreneur aura à sa charge les essais avant réception des différents ouvrages et
installations objet du marché issu du présent appel d’offres. Ces essais et analyses doivent
être réalisés conformément aux règles de l’art et normes en vigueur par des organismes
agrées à la charge de l’entrepreneur.
ARTICLE 36 : MALFAÇONS
Si des malfaçons venaient à être décelées, les travaux seront refaits à la charge de
l’entrepreneur.
ARTICLE 37 : NETTOYAGE DU CHANTIER
L’entrepreneur devra évacuer régulièrement des locaux où il travaille, des gravats ou débris
qui sont le fait de ses activités.
Aucune personne ne doit habiter l’ouvrage objet du marché issu du présent appel d’offres.
L’entrepreneur devra construire des baraques de chantier en un endroit désigné par
l’administration.
ARTICLE 38 : CLÔTURE DES DOSSIERS
En fin d’exécution, l’entrepreneur remettra à l’Administration :
- un calque et 5 tirages de dessins, pliés au format 21 x 29,7 de tous les ouvrages visibles
et non visibles tels qu’ils ont été posés, repérés par des symboles et teintes
conventionnellement utilisés avec indication des sections et autres caractéristiques ;
- La version numérique des plans de récolement sur supports informatique (CDs ou
DVDs) sous les formats numériques standards DXF ou DWG.
Faute par l’entrepreneur d’avoir fourni les plans de récolement quinze (15) jours à dater du
lendemain du jour de la réception provisoire, il lui sera appliqué une retenue de un pour cent
(1%) du montant du marché.
Aucun décompte définitif ne sera réglé à l’entreprise avant la remise et la validation par
l’Administration du dossier de recollement.
ARTICLE 39 : NETTOYAGE APRES RECEPTION PROVISOIRE
En application de l’article 40 du C.C.A.G-T, le délai fixé pour le dégagement, le nettoyage et la
remise en état des emplacements mis à la disposition de l’entrepreneur est fixé à quinze (15)
jours de calendrier à compter de la date de la réception provisoire. En outre, une pénalité
spéciale de 200 DH par jour de calendrier de retard sera appliquée à compter de la date
d’expiration du délai indiqué plus haut.
ARTICLE 40 : RÉCEPTION PROVISOIRE
A la fin des travaux il sera procédé en présence de l'entrepreneur à la réception provisoire des
travaux. La Maîtrise d'œuvre et l'Administration après la visite des ouvrages jugeront si cette
réception peut être prononcée. Tous les défauts constatés dans la construction au cours de la
réception provisoire seront repris conformément aux règles de l'art et aux frais de
l'entrepreneur sans pour cela que le délai d'exécution soit prolongé.
Auparavant, l’entrepreneur devra satisfaire les dispositions suivantes :
- Avoir terminé l’ensemble des travaux,
- Avoir effectué tous les essais et mesures prescrites par le marché issu du présent
appel d’offres.
La réception provisoire sera prononcée conformément aux dispositions de l'article 65 du
C.C.A.G-T.

16
ARTICLE 41 : PÉRIODE DE GARANTIE
La période de garantie de tous les travaux est fixée à douze (12) mois à partir de la date de la
réception provisoire.
Les obligations du titulaire du marché pendant la période de garantie sont celles prévues par
l'article 67 du C.C.A.G-T.
La garantie relative au matériel fourni par l’entrepreneur est celle fixée par les normes en
vigueur.
ARTICLE 42 : RÉCEPTION DÉFINITIVE
La réception définitive sera prononcée conformément aux dispositions de l’article 68 du
C.C.A.G-T
Toutefois, l’entrepreneur doit solliciter la réception définitive par lettre recommandée
adressée à l’administration dix jours(10 jour) avant la date de l’échéance de cette réception si
le maître d’ouvrage n’a pas usé des dispositions de l’alinéa 2 du § 1 de l’article 68 concernant
la communication à l’entrepreneur, au plus tard dix (10) mois après la réception provisoire,
des listes détaillées des imperfections ou malfaçons relevées, à l’exception de celles résultant
de l’usure normale, d’un abus d’usage ou de dommages causés par des tiers.
Après la réception définitive, l’entrepreneur restera soumis à la responsabilité de droit
commun défini par les lois en vigueur dans le Royaume du Maroc.
ARTICLE 43 : CAUTIONNEMENT - RETENUE DE GARANTIE
Le cautionnement provisoire est fixé à TRENTE CINQ MILLE (35 000.00 DH) dirhams Il sera
restitué à l’entreprise après le dépôt du cautionnement définitif.
Conformément à l’article 15 du C.C.A.G-T, le cautionnement provisoire reste acquis à l’État
dans les cas suivants :
- Si le soumissionnaire retire son offre pendant le délai fixé aux articles 33 et 136 du
Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés de l’université
Hassan II Mohammedia - Casablanca. (1)
- Si le soumissionnaire n’accepte pas la correction du montant de l’acte d’engagement
conformément à l’article 40 du Règlement précité.
- Si l’attributaire refuse de signer le marché. (3)
- Si le titulaire ne réalise pas le cautionnement définitif dans le délai fixé (4).
Le cautionnement définitif est fixé à 3% du montant initial du marché et doit être constitué
dans (30 jours) qui suivent la notification de l’approbation du marché. Il sera restitué après la
réception définitive des travaux.
Le cautionnement définitif sera arrondi à la dizaine de dix dirhams supérieure.
La retenue de garantie est effectuée comme il est prévu à l’article 59 du C.C.A.G-T.
ARTICLE 44 : MODE D’ÉVALUATION
Le mode d’évaluation et les conditions de règlement sont prévus par le §A de l’article 55, le §B
de l’article 56, et les articles 57 et 59 du C.C.A.G-T.
ARTICLE 45 : PROVENANCE DES MATÉRIAUX
Par le fait même du dépôt de son offre, l’Entrepreneur est réputé connaître les ressources des
dépôts ou usines indiquées ci-dessus, ainsi que leurs conditions d’accès et d’exploitation de
ces carrières.
Il est précisé que ces matériaux doivent être de bonne qualité, et que si ceux de la région
proche du chantier ne le sont pas, il sera exigé de l’Entrepreneur de se les procurer ailleurs.
Aucune réclamation ne sera recevable concernant le prix de revient à pied d’œuvre de ces
matériaux.
17
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 18
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

CHAPITRE II : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 19
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

SOMMAIRE

CHAPITRE II : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES .........................................................................................21


1. LOT: MUR RIDEAU ......................................................................................................................................21
1.1. OBJET : .............................................................................................................................................21
1.2. MENUISERIE ALUMINIUM .................................................................................................................21
1.2.1. Définition Des Prestations de menuiserie ..................................................................................................... 21
1.2.2. CONSTITUTION DU DOSSIER D’EXECUTION .................................................................................................. 22
1.2.3. DISPOSITIONS GENERALES ........................................................................................................................... 22
1.2.4. Normes - Documents Techniques Unifies - Règlements ................................................................................ 22
1.2.4.1. Normes Marocaines .......................................................................................................................... 23
1.2.4.2. Les normes AFNOR : .......................................................................................................................... 23
1.2.4.3. Documents techniques unifiés (D T U)................................................................................................ 24
1.2.4.4. Règlements et normes concernant essais et contrôles........................................................................ 24
1.2.4.5. Sécurité au feu .................................................................................................................................. 25
1.2.4.6. Résistance aux chocs : ....................................................................................................................... 26
1.2.4.7. Protection contre la corrosion ........................................................................................................... 26
1.2.5. Organisation Du Chantier ............................................................................................................................ 26
1.2.6. NATURE ET PROVENANCE DES MATERIAUX.................................................................................................. 26
1.2.6.1. Pré-cadres métalliques ...................................................................................................................... 27
1.2.6.2. Profilés aluminium ............................................................................................................................ 27
1.2.6.3. Caractéristiques De L’aluminium........................................................................................................ 27
1.2.6.4. Quincaillerie et accessoires ................................................................................................................ 27
1.2.6.5. Dessins D’exécution Et Détails ........................................................................................................... 28
1.2.6.6. Implantation - Dimension Des Ouvrages............................................................................................. 28
1.2.6.7. Prototypes Et Echantillons ................................................................................................................. 28
1.2.7. Transport - Réception - Stockage ................................................................................................................. 28
1.2.7.1. Risques Concernant Les Fournitures .................................................................................................. 29
1.2.8. Qualité Et Traitement Des Matériaux .......................................................................................................... 29
1.2.8.1. Qualité et conformité des matériaux.................................................................................................. 29
1.2.8.2. Compatibilité entre matériaux ........................................................................................................... 29
1.2.9. Ouvrages En Acier ....................................................................................................................................... 30
1.2.9.1. Nuances d’alliage .............................................................................................................................. 30
1.2.9.2. Protection de surface : ...................................................................................................................... 30
1.2.10. Aciers Inoxydables .................................................................................................................................. 30
1.2.10.1. Nuances d’alliage .............................................................................................................................. 30
1.2.10.2. Finition :............................................................................................................................................ 31
1.2.11. Ouvrages En Aluminium ......................................................................................................................... 31
1.2.11.1. Finitions et protection ....................................................................................................................... 31
1.2.11.2. L’anodisation..................................................................................................................................... 31
1.2.11.3. Le thermolaquage ............................................................................................................................. 31
1.2.11.4. Le microbillage .................................................................................................................................. 32
1.2.12. Essais au Laboratoire .............................................................................................................................. 32
1.2.13. Les Assemblages - Fixations .................................................................................................................... 32
1.2.13.1. Compatibilité entre matériaux ........................................................................................................... 32
1.2.13.2. Attaches............................................................................................................................................ 32
1.2.13.3. Assemblages soudés .......................................................................................................................... 33
1.2.13.4. Assemblages non apparents .............................................................................................................. 33
1.2.13.5. Assemblages vissés ou boulonnés ...................................................................................................... 33
1.2.14. Tolérances ............................................................................................................................................. 33
1.2.14.1. Tolérances G.O. ................................................................................................................................. 33
1.2.14.2. Tolérances de la façade, généralités................................................................................................... 34
1.2.14.3. Joints ................................................................................................................................................ 34
1.2.14.4. Habillages tôles ................................................................................................................................. 34
1.2.15. VERIFICATION DES MATERIAUX .............................................................................................................. 35
1.2.16. Classification Des Fenêtres Et Portes Fenêtres Selon Leurs Performances ................................................ 35
1.2.16.1. Perméabilité à l'air (A) ....................................................................................................................... 35
1.2.16.2. Etanchéité à l'eau (E) ......................................................................................................................... 35
1.2.16.3. Résistance mécanique-Déformation sous les charges reproduisant les effets du vent: (V) ................... 36
1.2.17. ETANCHEITE - ESSAIS .............................................................................................................................. 36
1.2.17.1. Étanchéité : ....................................................................................................................................... 36
B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS
* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 20
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

1.2.17.2. Essais ................................................................................................................................................ 37


1.2.18. MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX ........................................................................................................ 37
1.2.18.1. Menuiserie aluminium....................................................................................................................... 37
1.2.18.2. Pose Et Calage Des Ouvrages : ........................................................................................................... 38
1.2.18.3. Calfeutrement : ................................................................................................................................. 38
1.2.19. Vitrage ................................................................................................................................................... 39
1.2.19.1. Feuillures pour vitrage ....................................................................................................................... 39
1.2.19.2. Etanchéité des vitrages...................................................................................................................... 39
1.2.19.3. Calage Pour Vitrage Sur L’aluminium.................................................................................................. 39
1.2.19.4. Jeux Des Vitrages Sur Menuiserie....................................................................................................... 40
1.2.19.5. Maintien Du Vitrage .......................................................................................................................... 40
1.2.19.6. Essais sur les vitrages transformés ..................................................................................................... 40
1.2.20. Livraison Des Menuiseries ...................................................................................................................... 40
1.2.21. Travaux De Finition................................................................................................................................. 40
1.2.22. Garantie................................................................................................................................................. 41
1.2.23. Nettoyage .............................................................................................................................................. 41
1.2.24. Conditions De Réception ........................................................................................................................ 41
1.2.25. Cahier Des Charges De Maintenance....................................................................................................... 41

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 21
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

CHAPITRE II : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

1. LOT: MUR RIDEAU

1.1. OBJET :
Le présent chapitre a pour objet de définir les ouvrages à réaliser ou installation mises en œuvre et
en ordre de marche par l'Entrepreneur et les exigences fonctionnelles auxquelles ces ouvrages et
installations devront répondre ainsi que les prescriptions auxquelles l'exécution des travaux sera
assujettie afin de réaliser la totalité des ouvrages, objet du présent lot.

1.2. MENUISERIE ALUMINIUM

1.2.1. Définition Des Prestations de menuiserie


Elles comprennent :
Ø Les études, dessins d’exécution et de détail des ouvrages à faire agréer par le bureau de
contrôles et la maîtrise d’œuvre.
Ø La fourniture, le transport à pied d’œuvre, le stockage, la mise en œuvre, le réglage, les
découpes, tous les matériaux, matériels, éléments constitutifs et ouvrages nécessaires à
l’exécution des travaux conformément aux dispositions du devis, descriptif, et aux normes
et règlement en vigueur à la date de la remise de l’offre.
Ø Les implantations des précadres en tôle galvanisée de 20/10 mm d’épaisseur.
Ø Le réglage, l’ajustage et le montage des prés cadres et des huisseries.
Ø La fourniture et la pose des joints élastomère de calfeutrement tant en feuillure brut qu’en
feuillure finie.
Ø Les réservations à préciser au gros œuvre pour qu’il les effectue.
Ø Le tracé des trous de scellements, tant pour les menuiseries et fermetures extérieures que
pour la distribution éventuelle.
Ø La fourniture d’échantillons et la présentation des prototypes, pour approbation par la
maîtrise d’œuvre.
Ø La fourniture, la mise en place et repli de tous les échafaudages nécessaires à l’exécution
des travaux.
Ø La conduite et la surveillance du chantier jusqu’à réception des travaux.
Ø La réfection ou la réparation des ouvrages défectueux ou détériorés constatés soit en cours
d’exécution soit à la réception, avec toutes les conséquences en découlant.
Ø La protection des ouvrages en cours de chantier pour éviter des dégradations et les tâches
dues aux projections de plâtre ou de ciment ou tout autre matériau jusqu’à la réception des
travaux, la protection des arêtes bâties, etc.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 22
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Ø La protection antirouille pour tous les ouvrages en acier par galvanisation à chaud ou à
défaut, pour les grandes dimensions, par métallisation.
Ø Le réglage, l’ajustage et la mise en place pour scellement sous la responsabilité de
l’entreprise du présent lot.
Ø Le montage des éléments de menuiserie livrés finis, et protégés.
Ø La remise de notice précisant les recommandations d’entretien et de maintenance des
façades conformément à l’article 5.7 de la norme NF DTU 33.1 P 1-1(Mai 2008).
L’entrepreneur a, à sa charge, l’exécution de tous les travaux définis par le présent chapitre.
Il devra livrer les ouvrages parfaitement terminés et suppléer par ses connaissances
professionnelles aux détails qui pourraient avoir été omis dans les prescriptions et qui seraient
nécessaires au parfait achèvement des ouvrages suivant les règles de l’art.

1.2.2. CONSTITUTION DU DOSSIER D’EXECUTION


Avant le démarrage des travaux, l’entreprise adjudicataire devra obligatoirement fournir les
éléments ci-après :
Ø Plans d’exécution
Ø Notes de calculs détaillés.
Ø Labels de qualité tels que : C.S.T.B., C.T.B., I.P.M., I.P.T., etc..., concernant L’aluminium.
Ø Labels de qualité E.W.A.A. (Européen Wrougth Aluminium Association) concernant.
Ø L’anodisation + laquage.
Ø Labels Shlegel concernant les joints brosse.
Ø Un échantillon du vitrage prescrit.
Tous ces éléments devront être validés par le bureau de contrôle aux frais de l’entreprise.

1.2.3. DISPOSITIONS GENERALES


Il est précisé que tous les travaux ou fournitures qui sont le complément indispensable des
ouvrages projetés pour le parfait achèvement de l'ensemble des travaux faisant l'objet du présent
lot seront dus par l'Entrepreneur même s'ils ne figurent pas ou ne sont pas décrits dans les pièces
annexes du marché.

1.2.4. Normes - Documents Techniques Unifies - Règlements


Les travaux seront effectués conformément aux règles de l'art, aux prescriptions du DGA, aux
prescriptions des DTU (n°32.1 ; 36.1 et 37.1), cahiers des charges et cahiers des clauses spéciales
et aux normes en vigueur au Maroc ou à défaut aux normes françaises à la date de la remise de son
offre. Les menuiseries en aluminium doivent être exécutées et mises en œuvre selon les normes
AFNOR, les documents techniques unifiés publiés par le C S T B (D T U), les directives
communes de l'Union Européenne pour l'agrément technique dans la construction en matière de
fenêtre (U E A) et les règles de l'art requises dont en particulier :

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 23
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

1.2.4.1. Normes Marocaines


Ø NM 10 01 A 027 : Dimensions des portes extérieures et des fenêtres de série.
Ø NM 19 02 A 001 : Verres plans – terminologie.
Ø NM 19 02 A 002 : Verre à vitre – généralité.

1.2.4.2. Les normes AFNOR :


Ø NF P 01 001 - Coordination modulaire : module de base, modulation des dimensions
verticales et Horizontales.
Ø NF P 01 002 - Coordination dimensionnelle et modulaire : vocabulaire, spécification,
Ø NF P 24 101 - Menuiserie métallique extérieure : terminologie,
Ø NF P 24 301 - Spécifications techniques des fenêtres, portes fenêtres et châssis fixes
métalliques,
Ø NF P 20 501 - Méthodes d'essais des fenêtres,
Ø NF P 20 302 - Caractéristiques des fenêtres,
Ø NF A 50 411 - Caractéristiques des profilés en alliage d'aluminium,
Ø NF A 91 450 - Anodisation de l'aluminium et de ses alliages spécifications générales.
Ø NFA 50 – 452 - Aluminium et alliage d’aluminium produits prélaqués – caractéristiques
Ø NFA 91 - 450 : Anodisation de l’aluminium et de ses alliages.
Ø P 26.101 et 301 : Serrures.
Ø P 26.304 : Articles de quincailleries en applique caractéristiques générales.
Ø A 45.601 ) :
Ø A 45.602 ( : Profilés laminés et métaux.
Ø A 35.101 ) :
Ø A 91.450 : Anodisation de l’aluminium et de ses alliages propriétés
caractéristiques.
Ø P 01.101 : Dimensions de coordination des ouvrages et les éléments de
Construction.
Ø P 20.302 : Critères des essais des fenêtres.
Ø P 24.401 : Profilés spéciaux.
Ø P 24.101 ) :
Ø P 01.004 ( : Classification des huisseries.
Ø P 24.204 ) :
Ø P 23.415 ( :
Ø P 23.416 ( :
B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS
* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 24
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Ø P 23.529 ) : Quincaillerie, ferrages châssis croisés à la française portes et


châssis à soufflet.
Ø P 26.406 : Paumelles.
Ø P 23.403 ) : Châssis et croisés.
Ø P 23.459 ) :
Ø P 26.306 ( :
Ø P 23.406 ) : Ferrures.
Ø P 23.415 ) :
Ø P 26.314 : Serrures tubulaires.
Ø P 25.504 : Ensembles entrées – béquilles.
Ø P 24.301 : Spécifications techniques des fenêtres et portes fenêtres
métalliques.

1.2.4.3. Documents techniques unifiés (D T U)


Ø D T U - 37.1 - Menuiseries métalliques,
Ø D T U - 36.1/37.1 - Choix des fenêtres en fonction de leur exposition - Mémento,
Ø D T U 39 - Miroiterie - Vitrerie,
Ø D T U P 06 006 - Règles N 84 - Actions de la neige sur les constructions,
Ø D T U P 06 002 - Règles NV 65,
Ø D T U P 50 702 - Règles th K - Règles de calcul des caractéristiques thermiques
utiles des parois de construction,
Ø D T U P 50 703 - règles th D.
Ø D T U P 50 704 - Règles th G - Règles de calcul du coefficient GV des bâtiments
d'habitation et du coefficient G1 des bâtiments autres que d'habitation,
Ø D T U P 50 703 - Règles th D - Règles de calcul des déperditions de base des
bâtiments neufs d'habitation,
Ø D T U P 50 704 - règles th. G.

1.2.4.4. Règlements et normes concernant essais et contrôles


Pour la conception, la réalisation, les essais et contrôles, les constructeurs devront se référer
aux documents suivants :
Ø Cahier des prescriptions techniques générales pour la fourniture et la pose des menuiseries
en alliage léger et des menuiseries en acier cahier du C.S.T.B. n°12.
Ø Directives communes pour l’agrément des fenêtres établies par l’U.E.T.A.C. (Union
Européenne pour l’agrément technique dans la construction) cahier du C.S.T.B. n°622.
Ø Normes PNA 91.110 concernant l’oxydation anodique.
Ø Normes PNA 91.201 concernant la métallisation au Zinc.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 25
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Ø Normes PNA 57.350 et 57.650 concernant les profilés en alliage léger.


Ø Les règles de calcul du béton armé sont celles du BAEL 91 avec additifs 99 en ce qui
concerne la liaison avec le béton armé.
Ø Règles NV. 65 définissants les effets de la neige et du Vent.
Ø Règles parasismiques RPS 2000 ou à défaut PS92.
Ø Règles professionnelles pour la fabrication et la mise en œuvre des façades rideaux et
façades des panneaux métalliques - Septembre 1979 2ème édition (SNFA).
Ø D.T.U. n° 39.1. Vitrerie (Février 1980).
Ø D.T.U. n° 39.4. Miroiterie et vitrerie en verre épais (Mars 1977).
Ø Recommandations professionnelles de sécurité contre l’incendie, concernant les façades et
fenêtres métalliques (Septembre 77 SNFA) 1ére édition.
Ø Directives communes U.E.A.T.C. pour l’agrément des façades légères.
Ø Recommandations professionnelles concernant l’utilisation des mastics pour l’étanchéité
des joints du syndicat national des joints et façades (Septembre 1972 1ére édition) SNFA.
Ø Recommandations professionnelles pour la liaison et la coordination des façades cloisons
démontables et amovibles, habillages intérieurs métalliques et plafonds suspendus (Janvier
1978 - 1ére édition) SNFA.
Ø Cahier des charges du Centre d’Etudes et de Recherches des façades et fenêtres (CERFF)
pour la délivrance du certificat d’essais conformes CERFF (Décembre 1977).
Ø Règles pour le calcul des bâtis destinés à recevoir les éléments de remplissage et
conditions de mise en œuvre de ces éléments de remplissage (SNER).
Ø CEKAL pour les vitrages isolants.

1.2.4.5. Sécurité au feu


Ø Suivant notice de sécurité.
Ø Réglementation IGH : arrête du 18 octobre 1977, art. gh12, art. gh29.
Ø C+D ≥ 1.200m.
Ø Raccord façade-dalle béton avec raccord étanche aux fumées et gaz chauds.
Ø Arrêté du 25 juin 1980 portant approbation des dispositions générales du règlement de
sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du
public (ERP).
Ø Ouvrants pour désenfumage de secours.
Ø Sécurité aux risques électriques.
Ø NF DTU 33.1 p1-1.
Ø Lorsque cela est spécifiquement requis, les composants métalliques de la façade rideau
doivent être mécaniquement reliés entre eux et à la structure du bâtiment pour fournir une
liaison équipotentielle avec le circuit de mise à la terre du bâtiment, conformément à la

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 26
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

norme NF EN 13830 (Janvier 2004) : prévoir des plots de raccordement afin que
l’électricien puisse relier les éléments à la terre.

1.2.4.6. Résistance aux chocs :


Ø Document de référence : NF P 08-302 et DTU 39
Ø Classement C.H.O.C.

1.2.4.7. Protection contre la corrosion


Profilés de menuiserie, ossatures diverses et attaches : suivant NF P 24-351:
Ø Atmosphère intérieure : I2 (moyenne hygrométrie).
Ø Atmosphère extérieure directe : E16 (< 3 Km du littoral).
Ø Atmosphère extérieure protégée : E26 (< 3 Km du littoral).

1.2.5. Organisation Du Chantier


L'Entrepreneur stockera ses pré cadres et matériels dans un dépôt assurant une protection
suffisante et tenant compte du volume à stocker.
Il n'en restera pas moins entièrement responsable de leur gardiennage et de leur conservation.

1.2.6. NATURE ET PROVENANCE DES MATERIAUX


Les matériaux proviendront en principe des lieux de production suivants :

Désignation des matériaux Qualité et provenance


Profilés aluminium, thermo 1er choix.
laqué couleur au choix de
*Label QUALANOD pour l’anodisation Et
l’architecte
*Label QUALICOAT pour le thermo laquage
Quincaillerie et Serrurerie 1ère qualité de la gamme utilisée ou VACHETTE, DORMA ou
équivalent.
Accessoires en profilés en En inox ou Galvanisé à chaud avec une épaisseur de 80 microns au
Aciers minimum.
Produits verriers, Joint 1er choix
Elastomère de 1er catégorie

Par le fait de son offre l’entrepreneur est réputé connaître les ressources des dépôts des matériaux
ci-dessus. Aucune réclamation ne sera admise concernant les prix à pieds d’œuvre des matériaux
nécessaires à l’exécution des ouvrages.
Tous ces matériaux seront de première qualité et répondront aux prescriptions du devis descriptif
technique.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 27
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Les quincailleries retenues devront être présentées sur des panneaux de C.P. et remises dans les
locaux du chantier. Elles y seront conservées et permettront le contrôle des livraisons en cours de
montage.
Ces panneaux devront être complets.
Ils seront présentés à la maîtrise d’œuvre et au maître d’ouvrage, avant approvisionnement, pour
approbation. Au cours des travaux, les éléments non conformes seront systématiquement rejetés,
sans possibilité de réclamation.

1.2.6.1. Pré-cadres métalliques


Pré-cadres en profilés métalliques galvanisés, adaptables à chaque ouvrage.

1.2.6.2. Profilés aluminium


Profilés extrudés en alliage d'aluminium thermolaqué couleurs aux choix de 1ere catégorie.
Les menuiseries seront composées à partir des profils extrudés devront correspondre aux
caractéristiques et normes NF A 91 450, ceux-ci seront pleins ou tubulaires selon les normes du
fabricant et les conditions de mise en œuvre.
Dans les ouvrants à battement, le système devra toujours avoir un double battement. Les profils
dormants et ouvrants comporteront des logements pour joints à lèvres assurant une parfaite
étanchéité à l'eau et à l'air.
Les feuillures seront en conformité avec le DTU 39 4 et la norme 24 301.
L'entreprise devra fournir obligatoirement tous les échantillons de profilés qu'elle souhaite utiliser,
ainsi que toutes leurs caractéristiques et avis techniques les concernant.
L'Entrepreneur devra mettre en œuvre l'ensemble des accessoires prévus dans la gamme choisie,
répondant aux exigences de classement (A, E, V).
Les profilés aluminium devront répondre aux normes actuelles et aux exigences de nouvelles
réglementations officielles de la construction.
Les types de profilés seront calculés selon les sites et expositions et les épaisseurs de vitrage
souhaitées.

1.2.6.3. Caractéristiques De L’aluminium


Les profils seront en alliage d’aluminium, qualité OAI (oxydation anodique industrielle) Alliage
6060 A.G.S., soit :
- Magnésium Mg = 0,08 %.
- Silicium Si = 0,06 %.
- Aluminium Al = le reste.
- Classement au feu = M0.

1.2.6.4. Quincaillerie et accessoires


Clause générale :

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 28
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Le nombre, le dimensionnement, le type et le mode de fixation des articles de quincaillerie


peuvent être modifiés, sans supplément de prix, par l'entreprise si cette dernière estime que les
ouvrages prescrits dans le présent document sont inadaptés à la destination.
La quincaillerie du type adaptable au profilé, devra être de première qualité et conforme aux
normes d'essais O 501 et 20 302. Elle sera parfaitement adaptée au type de menuiserie et selon les
prescriptions des documents techniques de mise en œuvre du fabricant.
Elle fera l'objet d’acceptation et d'agrément par la Maitrise d'Œuvre.
Tout article de quincaillerie proposé par l'entreprise pour lequel il existe la marque de conformité
aux normes NF SNQF doit être titulaire de cette marque.
Tous les ouvrages de quincaillerie livrés "finis" sur le chantier doivent être protégés contre toute
dégradation au moyen d'un film de protection de 1er choix.
Les pièces mobiles des articles de quincaillerie doivent être graissées ou huilées.
Une révision du bon fonctionnement des éléments mobiles doit être effectuée par l'entreprise avant
la réception.

1.2.6.5. Dessins D’exécution Et Détails


L’entrepreneur devra soumettre à la maîtrise d’ouvrage, d’après les dessins d’ensemble qui seront
remis, les études et les dessins d’exécution détaillés nécessaires à la réalisation des ouvrages et à
leur pose, en liaison avec les autres corps d’état notamment tout détail pour scellement au moment
du coulage du béton par le lot gros œuvre.
Les dessins devront en outre préciser les emplacements et dimensions des menuiseries, les axes et
les dimensions des trous de scellement, les dimensions des feuillures à réserver pour les cadres et
bâtis en gros œuvre et les détails d’assemblage, ainsi qu’une nomenclature détaillée des
accessoires utilisés.

1.2.6.6. Implantation - Dimension Des Ouvrages


Après agrément, la maîtrise d’ouvrage retournera un exemplaire des dessins de l’entrepreneur
visés « Bon pour exécution ».

1.2.6.7. Prototypes Et Echantillons


Au plus tard, un mois après adjudication, l’entrepreneur sera tenu de soumettre à l’approbation de
la maîtrise d’ouvrage un élément type de chaque nature d’ouvrage prévu au marché.
Ces éléments seront équipés de leur quincaillerie et des accessoires précédemment décrits dans les
plans de détails proposés. La fabrication ne pourra commencer qu’après l’acceptation définitive de
la maîtrise d’œuvre.
Tous les éléments réalisés devront être rigoureusement conformes aux prototypes acceptés par la
maîtrise d’ouvrage faute de quoi ils seront refusés.

1.2.7. Transport - Réception - Stockage


Le transport de tous les éléments de menuiserie sera exécuté avec toutes les précautions
nécessaires pour éviter les détériorations de toutes natures.
B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS
* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 29
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Le contrôle visera la qualité des matériaux de fabrication, la conformité aux documents


particuliers du marché et l’état des profilés.
Tout élément non conforme ou de mauvaise qualité sera rejeté et immédiatement évacué du
chantier par l’entrepreneur.
Le stockage sur le chantier sera fait dans un local à l’abri des intempéries et suffisamment ventilé
pour éviter toute altération des matériaux.
En cas d’empilage à plat, les pièces de menuiserie seront isolées du sol par des tasseaux.

1.2.7.1. Risques Concernant Les Fournitures


Les matériaux fournis par l’entrepreneur restent sous sa garde et sa responsabilité, même après
avoir été acceptés provisoirement par la maîtrise d’œuvre. L’entrepreneur devra par conséquent en
supporter les pertes ou avaries pouvant survenir jusqu’à la réception provisoire de l’ensemble.

1.2.8. Qualité Et Traitement Des Matériaux


L’entrepreneur devra fournir avant approvisionnement, une liste complète comportant toutes
indications sur la marque, la qualité, provenance des matériaux et matériels qu’il compte utiliser.
La demande de réception du matériel devra être présentée au moins 7(sept) jours avant son
emploi.
L’entrepreneur devra prendre toutes précautions pour posséder sur son chantier les quantités
suffisantes de matériaux vérifiés et acceptés, nécessaires à la bonne marche des travaux.
Les matériaux refusés seront immédiatement évacués du chantier et les ouvrages éventuellement
commencés avec ces matériaux seront déposés et refaits aux frais de l’entrepreneur.

1.2.8.1. Qualité et conformité des matériaux


Tous les matériaux et systèmes d’ouvrages utilisés devront :
Ø Soit être conformes aux normes Européennes le cas échéant, aux normes AFNOR (F) ou, par
défaut, aux normes nationales du pays producteur du produit,
Ø Soit relever d’avis techniques nationaux (ou équivalent) en cours de validité,
Ø Soit être conformes à un cahier des charges agréé par un bureau de contrôle,
Ø Soit faire l’objet d’une procédure d’Avis de Chantier auprès d’un organisme de contrôle technique,
Ø Soit faire l’objet d’une procédure de type ATEX auprès du CSTB,
Ø Soit, à titre tout à fait exceptionnellement et avec l’accord explicite de la Maîtrise d’Ouvrage et la
Maîtrise d’œuvre, faire l’objet d’une police d’assurance spécifique donnant des garanties
analogues à celles d’un produit traditionnel.

1.2.8.2. Compatibilité entre matériaux


L’ensemble des matériaux mis en œuvre devra répondre aux exigences de la norme E 25-032 sur
les revêtements (et traitements de surface) destinés à la protection contre la corrosion. Pour les
menuiseries métalliques selon la norme NF P 24-351.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 30
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

La conception détaillée des ouvrages garantira qu’aucun matériau ne puisse entrer en contact avec
un autre susceptible de le corroder, de créer des réactions chimiques ou des altérations de tout
autre ordre, qui peut être préjudiciable aux performances ou à leurs aspects. Seront prises
notamment les dispositions appropriées permettant de remédier à la naissance de couples
galvaniques entre métaux hétérogènes.
Toute sujétion afférente (traitement de surface spécifique, intercalaire,...) est réputée mise en
œuvre lorsque requis.

1.2.9. Ouvrages En Acier

1.2.9.1. Nuances d’alliage


Tous ouvrages et toutes pièces en acier seront justifiés suivant les règles CM66 + additifs ou les
Eurocodes, et mis en œuvre suivant le DTU 32.1 (NF P 24-203) construction métallique :
charpente en acier, DTU 37.1 ((NF P 24-203) menuiseries métalliques ou DTU 33.1 (XP P 28-002
façades-rideaux, façades semi-rideaux et façades panneaux.

1.2.9.2. Protection de surface :


Galvanisation :
Galvanisation à chaud d’épaisseur minimale de 80 microns suivant, la norme Européenne de
galvanisation EN ISO 1461, février 1999. Les aciers seront par conséquent systématiquement de
la classe I (suivant NF A 35-503) pour les parties vues restant apparentes, et de classe II ou III
pour les parties non vues. La protection anticorrosion sera conforme aux exigences de la norme
NF P 24.351, protection contre la corrosion et préservation des états de surface des fenêtres,
considérant une atmosphère extérieure E13 (protégées et ventilées : E23) urbaine ou industrielle
sévère.
La garantie anti-corrosion sera de 10 ans. Cette garantie sera donnée par une compagnie
d’assurances spécifique.
Toutes sujétions liées à la possibilité d’appliquer cette protection dans les meilleures conditions
sont dues. Par ailleurs, la conception de ces ouvrages et pièces évitera toute zone pouvant
potentiellement retenir l’eau, ou créer des accumulations peu esthétiques de zinc.
Finition par thermolaquage :
La galvanisation peut être remplacée par la métallisation ou une couche de primaire à base d’une
poudre riche en zinc cuite au four, notamment lorsqu’il y a un risque de déformation incontrôlable
des pièces. Dégazage des pièces obligatoire. La finition par thermolaquage polyester sera
appliquée suivant les exigences ACQPA, "THERMOLACIER", par un atelier certifié ISO 9000
ou équivalent, équipé d’un traitement écologique des déchets.

1.2.10. Aciers Inoxydables

1.2.10.1. Nuances d’alliage


Correspondances des normes

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 31
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Norme NF EN 10088-2 Norme AISI Norme DIN


1.4301 304 X5CrNi 18-10
1.4306 304L X2CrNi 19-11
1.4401 316 X5CrNiMo 17-12-2
1.4404 316L X2CrNiMo 17-13-2

Choix de l’alliage :
Ø 316 AISI lorsque la pièce est en ambiance extérieure exposée,
316 (L) si l’alliage doit être soudable.
Ø 304 lorsque la pièce est en ambiance intérieure ou extérieur protégée ;
304 (L) si l’alliage doit être soudable.

1.2.10.2. Finition :
Ø Sauf si spécifié autrement, l’acier inoxydable est mis en œuvre brut. Les surfaces apparentes
seront polies, puis protégées par film jusqu’à la réception.

1.2.11. Ouvrages En Aluminium

1.2.11.1. Finitions et protection


Les finitions sont identifiées. Sauf indication contraire, toutes caractéristiques de la couleur, de la
teinte et de la brillance sont définis par l’Architecte sur présentation d’échantillons et non sur
prototype. Elles seront relevées en laboratoire et jointes à la notice de maintenance.
Garantie de stabilité des couleurs et de bonne tenue mécanique : 10 ans.

1.2.11.2. L’anodisation
Anodisation suivant NF A 91-450 et NF A 91-451.
Les éléments extrudés aluminium seront anodisés de classe 20* sur satinage chimique, anodisation
avec label QUALANOD.
La couche d’anodisation, d’épaisseur minimale de 25 microns est réalisée selon le label
EWAA/EURAS décerné par l’ADAL suivant NF P 24-351 : Classe AA20.
L’anodisation sera précédée d’un polissage visant à éliminer toute trace d’extrusion, et donner un
lustre spectral aux faces ainsi traitées. Polissage effectué exclusivement dans un atelier équipé
d’un traitement écologique des déchets.

1.2.11.3. Le thermolaquage
Les éléments extrudés aluminium seront laqués teinte RAL selon les exigences du Maître
d’œuvre.
Le laquage sera réalisé dans un atelier industriel bénéficiant du label QUALIMARINE, avec une
poudre polyester polymérisée par un passage au four.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 32
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Garantie de stabilité des couleurs et de bonne tenue mécanique (0% de décollement) : 10 ans.
La couche de laquage :
L’épaisseur de la couche doit être régulière sur toute la périphérie du profil avec une valeur
moyenne de 80µ, pouvant descendre localement à 60µ (angles sortants par exemple).
Aspect de surface :
Mat, brillant, satiné, métallisé, … au choix de l’Architecte.
Effet ‘peau d’orange’ non accepté.

1.2.11.4. Le microbillage
La surface des éléments en fonte d’aluminium sera ébavurée, dégraissée, microbillée (billes inox)
pour l’homogénéiser puis éventuellement redressée. Recherches en cours pour d’autres finitions.

1.2.12. Essais au Laboratoire


L’entrepreneur doit prendre en considération dans son offre toutes les dépenses et charges
relatives à la réalisation des essais par un laboratoire agrée pour déterminer les épaisseurs et la
qualité des protections.

1.2.13. Les Assemblages - Fixations

1.2.13.1. Compatibilité entre matériaux


La conception des ouvrages et des assemblages en particulier prend soin à ce qu’aucun matériau
ne puisse entrer en contact avec un autre susceptible de le corroder, de créer des réactions
chimiques ou des altérations de tout autre ordre qui puisse être préjudiciable aux performances ou
à leur aspect. Seront prises notamment les dispositions appropriées permettant de remédier à la
naissance de couples galvaniques entre métaux hétérogènes.
Toute sujétion afférente (traitement de surface spécifique, intercalaire,...) est réputée incluse dans
le forfait.

1.2.13.2. Attaches
La maîtrise d’œuvre a prévu des dispositifs de fixation compatibles avec les tolérances de
production, de fabrication et de pose. Une attention particulière est demandée à l’Entrepreneur de
manière à minimiser au strict nécessaire ces tolérances. Par ailleurs, l’ensemble des attaches doit
être réglable suivant les 3 axes, en translation comme en rotation.
Une fois les attaches réglées, celles-ci sont bloquées dans les directions qui doivent l’être, par un
dispositif sur, démontable si requis.
Un post-réglage consiste à régler la position géométrique de chaque composant une fois
l’ensemble de l’ouvrage mis en œuvre. Il est requis lorsqu’une position géométrique finale
particulièrement précise est requise ou lorsque des mouvements irréversibles du support sont
pressentis à terme. Ce post-réglage est un critère déterminant dans la définition de l’attache, et il
doit rester accessible.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 33
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

1.2.13.3. Assemblages soudés


Les soudures devront être exécutées avec le minimum de reprises et provoquer la fusion totale sur
l’épaisseur des bords, avec liaison parfaite de part en part, sans collage, ni vide, ni soufflure, ni
bavure, ni démaigrissement.
Dans les zones vues et dans les zones susceptibles d’être exposées à l’humidité, elles seront
toujours continues, soigneusement meulées et ragréées de sorte à être imperceptibles, une fois le
traitement de surface (obligatoirement généralisé) réalisé.
Toute soudure sur inox sera immédiatement passivée (acide nitrique - 10 minutes).
Pour toute soudure sur acier galvanisé, le revêtement sera immédiatement réparé conformément
aux recommandations de la norme NF EN ISO 1461.
Soudures structurelles : elles sont de classe 1, et requièrent des soudeurs qualifiés (attestations à
fournir). Toutes soudures structurelles sont systématiquement contrôlées par radioscopie, et font
l’objet d’une fiche signalétique individuelle. Repérage des clichés et des pièces. Les clichés seront
transmis en double exemplaire au bureau de contrôle et à la Maîtrise d’œuvre pour approbation.

1.2.13.4. Assemblages non apparents


Dans la mesure du techniquement possible, l’ensemble des systèmes d’attache est intégralement
non exposé à la vue directe (depuis les espaces extérieurs comme depuis les espaces intérieurs). Si
l’impossibilité technique était démontré et reconnue par l’Architecte, alors l’aide de
l’Entrepreneur est acquise pour réduire l’impact visuel de ces attaches ou de les traiter en
apparent, avec les contraintes de finition et de calepinage que cela induit, voir art. 2.5.7.

1.2.13.5. Assemblages vissés ou boulonnés


Sauf spécification particulière du présent cahier des charges, la sélection de la boulonnerie dans
les parties cachées, est laissée à l’Entrepreneur sous réserve d’un choix adapté à la fonction.
Dans les zones vues, sauf prescription particulière du CCTP, toute la boulonnerie est en acier
inoxydable de type HR à très basse teneur en carbone nuance Z3 CN 19.09 (intérieur) ou Z3 CND
17.11.02 (extérieur).
Prévoir une fabrication spéciale si nécessaire.
Les têtes de vis à pas métrique sont de préférence (liste par ordre d’intérêt décroissant).
· Tête fraisée plate, hexagonale creuse, FHC, (attention aux tolérances et mouvements) ;
· Tête cylindrique hexagonale creuse, CHC ;
· Tête hexagonale, H.
La maîtrise d’œuvre a prévu que l’entrepreneur emploiera les rondelles adaptées, modulera le
serrage et prévoira des surfaces d’appui de dimensions suffisantes pour éviter le marquage des
pièces et la détérioration de la protection.

1.2.14. Tolérances

1.2.14.1. Tolérances G.O.


B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS
* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 34
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Il a été demandé au lot G.O. de réaliser un support maçonné en conformité avec les exigences
classe B du DTU 33.2.

1.2.14.2. Tolérances de la façade, généralités


Lorsque qu’aucune exigence particulière n’est formulée dans la présente notice, les tolérances ne
seront en aucun cas supérieures aux limites fixées par la réglementation, ou bien à celles induites
pour la réalisation des détails conformément aux plans de la Maîtrise d’œuvre.
La présence de lignes horizontales sur une grande partie des façades, et de manière continue sur de
grandes longueurs, implique des contraintes de pose, de réglage et de contrôle spécifiques.
1/ « Tolérance d’ensemble » (faux aplomb) par rapport au plan théorique ou, le cas échéant, par
rapport à un plan de référence défini de manière à ce qu’en tout point l’écart ponctuel constaté
reste inférieur à l’écart maximum qui serait constaté pour toute autre position de ce nouveau plan
de référence: +/- 5 mm.
2/ Tolérance « de bosses, de creux et de ressauts ».
3/ Valeur maximale admise de la valeur absolue de la différence algébrique des écarts ponctuels
entre deux points de la façade - elle est fonction de la distance entre ces points :
* l £ 4.200 m à maxi 2 mm,
* l > 4.200 m à maxi 5 mm (voir ci avant).
4/ Tolérance sur l’horizontalité :
* l £ 4.000 m à maxi 2 mm.
5/ Ecart maximal par rapport à la valeur théorique de l’implantation des montants :
* +/- 5 mm. (nota : cette disposition implique une implantation contrôlée de chaque montant, et
évite toute accumulation des tolérances).
6/ Désaffleurement maximal entre 2 profils contigus ou placés dans la continuité d’un autre :
* +/- 0.5 mm dans les zones placées à moins de 10m de l’ouvrage.
* +/- 1.0 mm ailleurs.

1.2.14.3. Joints
En complément des règles SNFA, tolérances sur un même segment de joint (creux ou non) :
* largeur moyenne : ± 25% par rapport à la largeur théorique,
* largeurs extrêmes : ± 25 % par rapport à sa largeur moyenne.

1.2.14.4. Habillages tôles


Tolérance de planéité : 2 mm maximal sous la règle de 2m.
Tolérance d’aplomb sur une face: l’écart entre deux points quelconques n’excédera jamais 3 mm
quelle que soit la hauteur.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 35
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

1.2.15. VERIFICATION DES MATERIAUX


L'Entrepreneur est responsable de la protection intégrale de tous les ouvrages faisant partie de son
marché et ce, jusqu'à complet achèvement des travaux (réception provisoire tous corps d'état
confondus) en coordination avec les autres corps d'état.
Il assurera pour cela et la fourniture et la pose de protection solides et durables de façon
qu'aucune altération ne soit constatée entre l'état au moment de la livraison et l'état au moment de
l'ouverture de l'établissement.
Celui-ci fera son affaire personnelle de tous rapports avec les autres corps d'état en ce qui
concerne le respect des ouvrages, sans que soient concernés en cette matière le Maître de
l'Ouvrage, le maître d’ouvrage délégué et la Maîtrise d'Œuvre.

1.2.16. Classification Des Fenêtres Et Portes Fenêtres Selon Leurs Performances


Documents de référence :
- NP P 24 301 : "Spécifications techniques des fenêtres et portes fenêtres métalliques".
- NF P 20 501 : "Méthodes d'essais des fenêtres".
- NF P 20 302 : "caractéristiques des fenêtres" (définition des valeurs minimales et des
Performances correspondant aux essais définis par la norme NP 20 501).
Les fenêtres sont classées d'après 3 critères
La perméabilité à l'air (A), l'étanchéité à l'eau (E), la résistance mécanique (V).

1.2.16.1. Perméabilité à l'air (A)


Essai permettant de déterminer le débit d'air qui passe à travers la fenêtre en fonction de la
pression (conforme à la norme EN 12-207).
Classe A1 (normale)
Courbe caractéristique située dans la zone A1 (débit de fuite maximal : 60 m3/h.m2 sous une
pression de 100 Pascals) jusqu'à la pression 150 Pa.
Classe A2 (améliorée)
Courbe caractéristique située dans la zone A2 (débit de fuite maximal : 20 m3/h.m2 sous une
pression de 100 Pascals) jusqu'à la pression 300 Pa.
Classe A3 (renforcée)
Courbe caractéristique située dans la zone A3 (débit de fuite maximal : 7 m3/h.m2 sous une
pression de 100 Pascals) jusqu'à la pression 500 Pa.

1.2.16.2. Etanchéité à l'eau (E)


Essai permettant de déterminer la pression PE maximale, sous laquelle la fenêtre reste étanche,
c'est à dire ne donne pas lieu à des pénétrations continues ou répétées d'eau susceptibles d'entrer
en contact avec les parties de la construction non prévues pour être mouillées (conforme à la
norme EN 12-208).
Remarque :
B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS
* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 36
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Toutes pénétrations d'eau par les assemblages des châssis en cours d'essai entraînent le non
classement de la fenêtre.
Les entrées d'eau récupérées dans une gorge drainée, rejetant l'eau vers l'extérieur ne sont pas
considérées comme infiltrations.

1.2.16.3. Résistance mécanique-Déformation sous les charges reproduisant les effets du


vent: (V)
Sous une pression de 500 Pa, la flèche de l'élément le plus déformé (hormis le vitrage) ne doit pas
dépasser 1/200 de sa portée. L'emploi de certains vitrages spéciaux implique des fenêtres
présentant une déformation plus faible qu'il appartient au fournisseur dudit vitrage de préciser :
vitrages isolant f £ 1/50 de la longueur du bord du vitrage sous 500, 1000 ou 1450 Pa
(Conforme à la norme EN 12-210).
* Conservation des qualités de perméabilité à l'air :
Classe V1 : pression maximale : 500 Pascals.
Classe V2 : pression maximale : 1000 Pascals.
Classe VE : pression maximale : 1450 Pascals.
Résistance à une pression brusque :
Sous une pression définie par la norme, la fenêtre ne doit pas se rompre, ni s'ouvrir brusquement.
Classe V1 : pression maximale : 900 Pascals.
Classe V2 : pression maximale : 1700 Pascals.
Classe VE : pression maximale : 2300 Pascals.
(Nota : Pour être classée, V1, V2, VE, la fenêtre doit répondre simultanément aux 2 critères
précédents).

1.2.17. ETANCHEITE - ESSAIS

1.2.17.1. Étanchéité :
L'étanchéité des ouvrages devra correspondre à la classification UEATC, Union Européenne pour
l'Agrément Technique de la Construction, pour la perméabilité à l'air et l'étanchéité à l'eau (cahier
1127, livraison 145 du CSTB), qui sont :
Classement A.E.V. minimum exige pour les menuiseries (fenêtre, porte,
châssis…….ouvrages hors murs rideaux):
a - étanchéité à l'air : classe A3.
b - étanchéité à l'eau : classe E3.
c - essais de résistance : classe V2.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 37
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

L'étanchéité à l'air et à l'eau sera parfaitement assurée par double contact et complétée par un joint
tubulaire facilement remplaçable. Ce joint devra être continu et soudé d'onglet dans les angles des
menuiseries.
Des essais d'étanchéité seront réalisés en présence de la Maîtrise d’œuvre in situ A.E.V. essai au
jet ou en station d'essai chez un laboratoire agréer pour vérification des normes d'étanchéité.
Un essai d'étanchéité sera effectué sur chantier sur un prototype mis en place dans les conditions
réelles. Au cas où les infiltrations viendraient à se manifester, les modifications nécessaires seront
apportées et l'ensemble sera soumis à un nouvel essai et ce jusqu'à ce que celui ci se révèle
satisfaisant.
Ces essais aux frais de l'Entrepreneur seront réalisés par un laboratoire agréé dans le cadre d’une
convention à présenter au maître d’ouvrage avant tout commencement des travaux.
La mise en fabrication de l'ensemble des menuiseries ne pourra être lancée qu'après cet essai.
Entre les châssis et la maçonnerie, l'étanchéité sera assurée par des joints, par cordon bitumineux
avant exécution de garnissage et calfeutrement par le gros œuvre.
Tout habillage nécessaire devra être prévu en parement intérieur pour compléter les mesures prises
ci-dessus.
La manœuvre et la condamnation des ouvrants se fera par une quincaillerie de 1ère qualité
assurant le contact complet de l'ouvrage sur le dormant et une pression sur le joint plastique grâce
aux gâches de serrage progressif.

1.2.17.2. Essais
L’entrepreneur devra tenir en permanence sur le chantier, des éléments de matériaux disponibles à
des prises ou prélèvement pour études, essais ou analyses.
L’entrepreneur fournira à ses frais la main-d’œuvre, matériel et les échafaudages nécessaires, le
cas échéant, aux épreuves des ouvrages à la fin des travaux, et notamment des essais d’étanchéité
à l’eau.
Toutes les menuiseries situées à moins de 0,90 m doivent résister aux essais de choc pendulaire (à
faire par un laboratoire agréé les frais sont à la charge de l’entreprise).

1.2.18. MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

1.2.18.1. Menuiserie aluminium


Les menuiseries aluminium seront composées à partir de profilés extrudés en alliage d'aluminium
thermolaqué, et devront répondre aux normes en vigueur.
Les feuillures seront conformes aux DTU et normes correspondants.
Les ouvrages seront exécutés avec le plus grand soin, les assemblages seront parfaitement ajustés,
les profilés bien dressés sans cassures ni défauts susceptibles d'altérer leur résistance et la netteté
des formes.
Les assemblages se feront d'onglet.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 38
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Le nombre et la disposition des vis (inox) d'assemblage seront en rapport avec les dimensions des
pièces à réunir et avec les efforts qu'elles auront à subir.
La pose des menuiseries dans le gros œuvre, devra s'effectuer selon les prescriptions définies par
le DTU 37 1, à savoir :
- Respect des tolérances admissibles du gros œuvre,
- Respect de la conformité des moyens de la mise en place des ouvrages,
- Respect des tolérances de pose, niveau, aplomb, etc....
La mise en place des menuiseries s'effectuera par l'intermédiaire d'un précadre métallique en acier
galvanisé, protégé par une peinture bitumineuse à base d'oxyde de zinc et revêtu d'une peinture de
finition.
Les menuiseries seront posées selon les nus mentionnés sur plans d'Architecte et vérifiés sur place
par l'Entreprise. L'étanchéité avec le gros œuvre sera réalisée par joint à la pompe, appliquée sur
chantier sur fond de joint préformé (joint de première catégorie, type TIOKOL ou équivalent).
Il y aura lieu d'éviter tout contact avec l'acier afin de ne pas provoquer un couple galvanique et
avec tout produit en général qui entraînerait des altérations de l'alumine.
En général, l'Entrepreneur devra vérifier les notes et les dispositions prévues d'après les
constructions elles-mêmes.
Il devra signaler toutes les erreurs ou points qui lui paraîtraient douteux ou mal établis, de façon à
permettre une rectification ou une mise au point définitive.

1.2.18.2. Pose Et Calage Des Ouvrages :


Tous les ouvrages seront mis en place et réglés par l'Entrepreneur avec la plus grande exactitude
et ‘un aplomb parfait.
Les percements de trous, saignées, feuillures et scellements seront exécutés par le maçon suivant
indications données par l'Entrepreneur du présent lot et sous sa responsabilité.
Les scellements, calfeutrements intérieurs et extérieurs seront également exécutés par le gros
œuvre. L'entrepreneur devra :
- Effectuer les scellements partiels suffisamment nombreux et solides pour éviter tous
déplacements et déviation en cours de chantier avant que le gros œuvre n'effectue les
scellements définitifs.
- Toutes les cales et étrésillons provisoires, protections ou autres ouvrages nécessaires pour
empêcher les déformations.
- Surveiller et vérifier tous les scellements définitifs exécutés par le gros œuvre.
Après la pose seront dus par l'Entrepreneur :
- la révision complète et minutieuse pour rattraper les éraflures et les dégradations provenant
du transport et de la mise en œuvre.

1.2.18.3. Calfeutrement :
Les habillages intérieurs et extérieurs des menuiseries permettant le hors d'air, devront régner
esthétiquement avec les ouvrages contigus.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 39
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Les calfeutrements des jonctions menuiseries façades, devront permettre :


- L'étanchéité absolue aux eaux de pluies et de ruissellements,
- L'évacuation vers l'extérieur des eaux de condensation,
- De limiter les ponts thermiques éventuels.
Les diverses formes d'étanchéité seront réalisées par des procédés et moyens à proposer et
préciser par les concurrents dans le dossier technique joint à leur offre de prix.
Ces procédés font l'objet avant mise en œuvre de plans et croquis de détail à soumettre à
l'agrément de la Maîtrise d'œuvre.
Tous les joints dans lesquels la pluie pourrait s'infiltrer par gravité, toutes les traverses basses des
parties ouvrantes de menuiseries extérieures comporteront des rejets d'eau saillants par mesure de
sécurité.

1.2.19. Vitrage
Les vitrages suivant types et dimensions seront montés dans les joints élastomère.
Ils seront maintenus par des parcloses appropriées et clipsées.
Ils comporteront toutes les cales Néoprène nécessaires au bon fonctionnement des ouvrants en
complément des cales d'assise en plastique dur.
Les épaisseurs des vitrages devront correspondre aux dimensions projetées de chaque menuiserie,
et conformément au DTU 39.4.

1.2.19.1. Feuillures pour vitrage


- Les hauteurs et les largeurs de feuillures pour vitrage doivent, dans tous les cas, être adaptées à
l'épaisseur des verres et à leur mode de pose prévu, afin de satisfaire aux exigences du DTU 39,
- En menuiserie métallique, les modes de pose les plus utilisés sont :
¨ Pose avec parcloses.
¨ Pose par emboîtement ou en "feuillure portefeuille".

1.2.19.2. Etanchéité des vitrages


1) Choix du système d'étanchéité :
- Le choix du système d'étanchéité est essentiellement fonction de la dimension du vitrage, de la
nature du châssis et de son exposition à la pluie (voir D T U 39).
- En menuiserie métallique, les systèmes les plus couramment utilisés sont :
¨ Système avec double périphérie de joints en élastomère.
¨ Système mixte avec bande perforée (ext.) et joint en élastomère (int.)
2) Drainage des feuillures :
Obligatoire dans la plupart des cas (voir DTU 39) le drainage des feuillures est toujours
recommandé, principalement pour la pose des vitrages isolants ou feuilletés.

1.2.19.3. Calage Pour Vitrage Sur L’aluminium


Le calage des vitrages dans les feuillures est obligatoire quelque soit le châssis ou le vitrage.
B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS
* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 40
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

Suivant le type d’ouverture du châssis le D.T.U. n°39 - 4 paragraphe 4 - 12 spécifie le type de


calage préconisé.

1.2.19.4. Jeux Des Vitrages Sur Menuiserie


Les jeux minimaux JP à réserver en fond de feuillure sont fonction du demi-périmètre P de la
vitre, ils sont donnés par le tableau ci-après :
P (en mètres) 2,75 2,75 à 5 5à7 7
JP (en mm) 3 4 5 6
Ces jeux ne tiennent pas compte des déformations du support.

1.2.19.5. Maintien Du Vitrage


Les feuillures devront correspondre aux qualités et épaisseurs des verres prescrits.
Les feuillures pour vitrage réfléchissant doivent être drainées.
Les vitrages seront maintenus par des parcloses fixées par vis ou clips en acier inoxydable.
Les hauteurs et les largeurs de feuillures pour vitrage doivent dans tous les cas être adaptées à
l'épaisseur des verres et à leur mode de pose prévu, afin de satisfaire aux exigences des DTU 39.1
et 39.4.
Les modes de pose les plus utilisés sont :
- Pose par parcloses ;
- Pose par emboîtement ou en feuillure porte feuille.

1.2.19.6. Essais sur les vitrages transformés


La transformation des vitrages (double vitrage, verre feuilleté et verre trempé) doit effectuer dans
un centre de production certifié. Lorsque les vitrages transformés proviennent d’un centre de
production non certifié CEKAL ou non certifié par une entité de certification équivalente, ces
vitrages transformés ne seront agrées que si des échantillons prélevés par la maîtrise d’œuvre
auraient satisfait aux essais énumérés ci-dessous, réalisés par un laboratoire agrée par la maîtrise
d’œuvre et le maître d’ouvrage les frais à la charge de l’entreprise.

1.2.20. Livraison Des Menuiseries


Les menuiseries seront livrées sur le chantier suivant une cadence nécessaire à l'avancement sans
interruption des travaux.
Les pré-cadres seront livrés avec écharpes et entretoises.
A leur arrivée sur le chantier, elles seront entreposées dans un endroit sec et abrité. Aucune
menuiserie en vrac ne sera tolérée.

1.2.21. Travaux De Finition


L’architecte pourra demander à l’entrepreneur de ne poser les éléments de fermeture des
menuiseries aluminium qu’après exécution des travaux de peinture et de certains travaux de
revêtements de sol.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES 41
DE MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT: MUR RIDEAU

L’entrepreneur aura à sa charge la protection de tous ses ouvrages jusqu’à la réception provisoire.
Il devra en outre, vérifier le bon fonctionnement de tous les éléments, y compris paumelles et
serrures.
Tous les éléments de menuiserie, et tout spécialement les vitrages, seront parfaitement nettoyés.

1.2.22. Garantie
En complément, l'Entrepreneur exigera de la part des fabricants des différents composants de
menuiserie aluminium (murs rideaux, produits verriers, joints de collage, profilés d'aluminium),
des certificats de garanties et d'engagement de responsabilité rendant conjoint et solidaire
l'entrepreneur et les fabricants sur l'ensemble de la prestation.

1.2.23. Nettoyage
Pour la date de réception, l'Entrepreneur doit le parfait nettoyage de ses ouvrages : ces travaux
comprendront la dépose et l'enlèvement de tous les dispositifs ou matériaux de protection, le
lavage à l'eau savonneuse, rinçage et essuyage pour rendre à la matière la parfaite finition requise.
L'Entrepreneur fournira tout le matériel et la main d’œuvre nécessaire à ces nettoyages.

1.2.24. Conditions De Réception


A la mise en œuvre, les contrôles permettront de s’assurer que les règles d’exécution des D.T.U.,
règlements et prescriptions en vigueur, ont été observées.
A la réception, des contrôles porteront sur la bonne exécution et finition des ouvrages. Dans les
cas de malfaçon, l’entrepreneur devra refaire les ouvrages défectueux ou corriger ceux-ci si la
maîtrise de chantier ne juge pas le remplacement nécessaire.
Ils porteront également sur le bon fonctionnement des ouvrants, des dispositifs de condamnation et
serrures, celles-ci et toutes les parties mobiles ayant été graissées et équilibrées pour permettre une
manœuvre sans effort.
L’entrepreneur sera tenu de fournir sur simple demande de la maîtrise de chantier les procès-
verbaux du C.S.T.B. constatant la réaction au feu des matériaux prévus dans le devis descriptif.
Préalablement à la réception des travaux l’entrepreneur procédera à un nettoyage des salissures sur
vitrages et aluminium.

1.2.25. Cahier Des Charges De Maintenance


Lors de la réception du bâtiment, l’entrepreneur fournira un « cahier des charges de
maintenance », à l’intention du maître d’ouvrage, qui devra préciser :
- La définition de dispositions propres à assurer une maintenance correcte du système
d’étanchéité.
Les prescriptions des produits de nettoyage adoptées et méthodes d’application.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT MUR RIDEAU 42

CHAPITRE III : DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 43

SOMMAIRE

CHAPITRE III : DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES ...................................................................................................42

LOT : MUR RIDEAU .................................................................................................................................................44


1 MUR RIDEAUX VEC ........................................................................................................................................ 44
2 PORTE D'ENTREE COULISSANTE AUTOMATIQUE TYPE PC1 DE 1,80 X 3,00 MHC............................................................... 50
3 PORTES VITREES EN ALUMINIUM OUVRANTES A LA FRANÇAISE ..................................................................................... 52
3.1. Type PV1 de 1,60 x 3,10 mhc ................................................................................................................... 52
3.2. Type PV3 de 1,40 x 3,10 mhc ................................................................................................................... 52
CHAPITRE VI : BORDEREAU DES PRIX .....................................................................................................................53

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 44

CHAPITRE III : DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES


LOT : MUR RIDEAU
Généralités
· L’entrepreneur aura à sa charge l’établissement de l’ensemble des plans d’exécutions et les
notes de calcules, et devront être approuvés le bureau de contrôle préalablement à l’exécution.
· Le renfoncement de la structure du mur rideau par des éléments métalliques en profilé (H.I .U)
verticaux et horizontaux et des raidisseurs si nécessaire, suivant les notes de calcules
approuvées par le bureau de contrôle.
· Le mastique d’étanchéité doit être élastomère de 1er catégorie portant le label SNJF.
· Accessoires et quincailleries (description et destination suivant détail de chaque ouvrage :
serrures, poignées, crémones, loqueteaux, pivots, verrous, paumelles, gâches, ferme portes
hydraulique, etc.) seront robustes et de la gamme profils système ou équivalent, et feront
l’objet de l’approbation des références par l'Architecte et du client.
· Pour la protection des produits en acier contre la corrosion, il est signalé que tous les éléments
de la menuiserie métallique devront être galvanisés à chaud pour utilisation en ambiance marine
agressive suivant les recommandations de la maîtrise d’œuvre et du bureau de contrôle. Le
traitement devra avoir la validation du laboratoire.
· L’Entrepreneur devra bien vérifier les plans et détails de l’architecte, pour apprécier à son
point de vue et sous sa responsabilité, la nature, l’importance et de la difficulté et les quantités
des travaux à réalisées, aucune plus value ne sera accordée à après validation de son offre.
· Les prix remis par l’Entrepreneur comprendront toutes fournitures, poses, équipements,
quincaillerie, serrurerie, vernis, vitrage, ajustage et d’une façon générale, toutes sujétions
concernant les travaux décrits ci-après.
· Les prestations ci-dessus mentionnées sont réputées incluses dans les prix unitaires de
l’entreprise, sans qu’il soit besoin de les mentionner à nouveau.
Echantillon à soumettre pour approbation avant le commencement des travaux

1 MUR RIDEAUX VEC


l'entreprise doit établir à sa charge les plans d'exécution, les notes de calcul de
dimensionnement des profilés aluminium, structure métallique et épaisseur du vitrage, de
l'ensemble des prestations du marché issu du présent appel d’offres, l'ensemble de ces
documents devront être approuvés par le bureau de contrôle, le bureau d'étude et l'architecte
avant exécution.
Fourniture et pose d’un mur rideau réalisé en Vitrage Extérieur Collé (VEC) et profilés aluminium

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 45

thermo laqué avec label, couleur au choix de l’architecte, Les murs rideau seront assemblés
conformément aux instructions de la fiche technique de la gamme choisie par la maîtrise d’oeuvre
et suivant détails fournis, et comprenant :
1. Esthétique:

Les murs rideaux seront composés de parties fixes vues identiques et suivant détail architecte,
séparées entre eux par un joint creux périphérique de l8mm .Les tolérances dimensionnelles des
menuiseries sont de plus ou moins 2 mm par rapport aux rectangles théoriques en fond de feuillure
des vitrages
2. Ossatures Profils

Les profilés seront tubulaires, en alliage d’aluminium 6060 et extrudé conforme aux normes
NF A 50 710 et NF A 50 738.
Les moments d’inertie devront tenir compte des déformations maximales dues à la pression du
vent, selon les indications des règles NEIGE et VENT NV 65 et selon les effets climatiques du site
du projet (Casablanca)
Les traverses supporteront sans désordre le poids des vitrages ou remplissages.
3. Structure métallique de renforcement:

Elle est constituée de montants et de traverses tubulaires, renforcés par des profilés métalliques en
acier galvanisé à chaud (plat, tubes, IPE, IPN, etc.) pour atteindre les inerties nécessaires imposées,
Les sections des différents profilés devront être justifiées par des notes de calculs établies par
l’entreprise et validées par le bureau de contrôle et adaptées aux normes et DTU en vigueur et à la
nature, emplacement et exposition du site selon chaque façade. Les dilatations doivent pouvoir se
produire sans nuire à l’étanchéité et à la solidité de l’ensemble.
La fixation sur le gros œuvre se fait au moyen d’attaches en aluminium spécialement conçues et
permettant un réglage dans les 3 dimensions et de réaliser des attaches fixes ou glissantes suivant le
degré de liberté requis par la conception de l’ouvrage
4. Assemblage

Sur l’ossature les poteaux et traverses sont assemblés suivant le système dit (traverse pénétrante) à
l’aide de croix en aluminium et étanchés par une assise de traverse constituée en EPDM.
Sur les cadres fixes, l’assemblage sera réalisé d’onglets et s’effectuera par le glissement d’équerres
en aluminium épousant parfaitement la forme de la tubulure du profil, une étanchéité au mastic
silicone de première catégorie portant le label SNJF VEC, de cet assemblage.
Le nombre, le dimensionnement, le type et le mode de fixation des articles de quincaillerie doivent
être modifiés, sans supplément de prix, par l’entreprise si le maître d’ouvrage considère que ces
derniers sont inadaptés ou non conforme à la destination.
Tous les articles de quincaillerie proposée par l’entreprise pour lequel il existe la marque de
conformité aux normes NF doivent, être titulaires de cette marque.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 46

Tous les éléments métalliques en acier doivent être galvanisés à chaud pour une ambiance marine
agressive.
5. Finition:

La finition des profilés aluminium : thermo laqué couleur au choix de l’architecte. Les
calfeutrements nécessaires seront réalisés au besoin avec des tôles pliées en aluminium. Les joints
faits avec des mastics silicones ou équivalent devront être appliqués selon la norme en vigueur
6. Fixation:

Les montants seront fixés en rive des planchers en béton par des attaches en acier galvanisé
dimensionnées pour reprendre les efforts transmis par la façade (poids, vent...). La galvanisation 80
µ devra être réalisée conformément aux normes. Ces attaches devront en outre permettre de
reprendre les tolérances du gros œuvre au moyen de trous oblongs et dispositif de réglage de façon
à permettre un parfait alignement de la façade.
7. Classement A.E.V avec certificat:

Il doit répondre aux conditions de la norme NFP 24 301 ces performances A-E-V sont conformes
au MEMENTO 36.1/37.1.La verrière doit être étanche lors d'essais prévus par la norme
N F P 20 501
Etanchéité à l'air : classe A3.
Etanchéité à l'eau: classe EE.
Essais de résistance: classe VE.
8. Étanchéité :

L’étanchéité est assurée en bout de chaque traverse. L’eau ne doit en aucun cas être drainée dans le
montant. On étanchera les extrémités de traverse avec un mastic type “ small joint ” ou équivalent,
permettant les jeux de dilatation. Tous les joints d’étanchéité seront en EPDM. L'étanchéité entre
l'ouvrant et le dormant sera assurée par double plan de joints en élastomère clipsés dans les rainures
des profilés pour les portes à frappe.
9. Drainage:

Le drainage des eaux d’infiltration éventuelles sur les traverses s’effectue par des trous oblongs sur
les profilés serreurs et capots.
10. Vitrage :

Il répondra aux spécifications d'utilisation dans les murs rideaux avec label CEKAL.
Le collage sera toujours réalisé en atelier. L’atmosphère en périphérie du vitrage devra être la plus
sèche possible.
Il est nécessaire qu’en cas de bris de verre d’une des faces, il sera possible de changer toute partie
détériorée sans avoir à toucher aux parties adjacentes.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 47

Le calepinage du vitrage doit être à prédominance verticale et conforme au plan de principe de


l’Architecte
Remplissage en verre feuilleté 55.2 minimum teinté au choix de l’architecte et selon plans et détail
architecte, l’épaisseur définitive sera définie après établissement des notes de calcules approuver
par le bureau de contrôle en tenant compte la hauteur du bâtiment ainsi que la puissance du vent de
la région de Casablanca.
11. Colle

La colle doit bénéficier d’un avis technique CSTB


12. Châssis et ouvrants, Ils sont masqués de type VEC (Vitrage Extérieur Collé).

Des ouvrants spécifiques au mur rideau de Profils Systèmes s’incorporent dans la structure du mur
rideau:
Ø Châssis à la française à ouvrant.
Ø Châssis oscillo-battant à ouvrant.
Ø Châssis à soufflet à ouvrant.
Ø Châssis à l’italienne à ouvrant.
L’étanchéité se fait par compression de 3 joints en EPDM lors de la fermeture, deux joints sont
tournants, le joint central est positionné sur le dormant.
13. Quincaillerie :

Aluminium thermo laqué couleur au choix adaptable à la série et au choix de l’Architecte de 1ére
catégorie (description et destination suivant chaque ouvrage : serrures, poignées, crémones,
loqueteaux, pivots, verrous, paumelles, gâches, etc.) qualité à soumettre aux choix de la Maîtrise
d'Œuvre.
Le ferrage :
· Ouvrant à la française, soufflet : est assuré par des paumelles en aluminium avec chemise
en Nylon renforcé fibre de verre et un axe inox. Elles sont réversibles et se posent après
assemblage des cadres, sur l’ouvrant et le dormant à l’aide de contre cales permettant leurs
positionnement. Leur nombre sera adapté aux poids et dimensions des menuiseries.
· Italienne : se fait par un ensemble de compas en aluminium ou en acier inox.
· Oscillo-battant : se fait avec une ferrure mono commandée par poignée tournante avec
tringles.
Le verrouillage
· Ouvrant à la française, italienne : se fait par poignée ¼ de tour en aluminium laqué. La
fermeture se fait par crémone 2 ou 3 points. Des points de verrouillage complémentaires
peuvent être fixés sur la tringle de crémone en cas de grande hauteur.

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 48

· Oscillo-battant : se fait avec compas de verrouillage et système anti-fausse manœuvre.


· Soufflet : se fait à l’aide de loqueteaux ou par commande à distance.
14. Sécurité Incendie

Le mur rideau en VEC devra satisfaire la règle C+D > 1,2m conformément à la notice de sécurité
incendie et selon la norme en vigueur.
A cet effet l’entreprise devra justifier la performance de résistance du mur au feu côté (plancher et
poutre de rive), afin d’éviter la transmission du feu aux niveaux supérieurs.
· Recoupement en nez de plancher C+D

Les façades devront assurer une stabilité au feu de 1 heure sur une hauteur de 1,20m au niveau des
planchers (C+D).
A cet effet, les montants en aluminium seront renforcés par des raidisseurs en acier reliés au
plancher béton et poutres de rive, de façon à rester en place en cas d’incendie même après
disparition de la façade en aluminium.
Un caisson en acier 15/10e sera fixé sur ces raidisseurs.
Une laine minérale épaisseur 80mm sera fixée sur ce caisson (colle + fixations + éléments de
maintien).
Au droit des nez de plancher, l’espace entre le béton et la façade devra être rempli d’un isolant en
laine minérale sur une épaisseur de 150mm minimum selon les dispositions de l’IT 249.
· Sécurité Anti-Dégondage

Cette sécurité sera assurée par un accessoire spécial vissé dans la traverse de l’ossature ; un point
de sécurité par cadre minimum sera à prévoir.
· Dilatation

L’ensemble de la façade se dilatera en horizontal par l’intermédiaire de demi meneaux, et en


vertical, les dilatations seront reprises à l’aide de manchons logés dans la tubulure des meneaux
· Calfeutrement

Tout calfeutrement nécessaire à une finition et une étanchéité parfaite sera prévu et réalisé sous
diverses formes géométriques en tôle ALUMINIUM de même teinte que l’ossature.
15. Etude à la charge de l’entreprise

Pour les V.E.C:


· Contrôle de l’anodisation des profilés de la série du chantier et du colmatage poussé à
l’intensité de tâches Max N°1.
· Chaque lot d’anodisation des profilés de la série du chantier devra être marqué.
· Essais de compatibilité de tous les joints et collage utilisés

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 49

· Essais de collage, dits de convenance au projet sur profilé de série marqués, représentatif
des lots d’anodisation.
· Essais de décollement d’une barrette collée ayant séjournée dans l’eau pendant une
semaine.
L’entrepreneur devra fournir
· Justificatif de la compatibilité de l’anodisation avec le procédé V.E.C.
· Les notes de calcul des hauteurs, les épaisseur des cadres et montants capable de résister à
cette grande hauteur et la grande portée, les mastics de collage et de scellement
· Labels SNJF VEC concernant d’une part les produits de calfeutrement et d’autre part les
garnitures d’étanchéité des vitrages.
· Les notes de calcul des inerties des profiles utilisés
· L’étude et les avis techniques des vitrages employés.
· Les avis techniques des mastics de collage employés
· Au cas où il s’avérerait que des parties données à titre indicatif et que la fourniture ne
répond pas aux normes, l’entrepreneur devra apporter gratuitement toutes les modifications
nécessaires et rendre son installation conforme aux critères imposés.
· Pour le collage VEC en usine des éléments verriers sur cadres aluminium, l’entrepreneur
devra:
· Le contrôle d’hygrométrie et de température de l’atelier
· Une étude de compatibilité des différents composants
· Une préparation des supports (nettoyage, application de primaire d’adhérence)
· La définition, calcul et application des sections de mastics
· Contrôle des lots d’anodisation en fonction des PV des mastics de collage
· Contrôle de même numéro du lot pour les quatre barres constituantes le cadre aluminium
· Le contrôle des temps de polymérisation des mastics
· Le contrôle de régularité de fabrication
· L’auto contrôle de la fabrication des châssis, du collage et de la qualité des vitrages
· Le stockage (temps hors manutention).
UN REGISTRE JOURNALIER DETAILLE MENTIONNE TOUS LES ESSAIS EFFECTUES
Les cadres aluminium doivent porter sur une face non vue accessible le numéro de repère de
fabrication des barres alu et le numéro de repère de collage sur le cadre alu.
Eléments de jonction
B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS
* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 50

La partie supérieure attenante au mur comportera un chéneau de reprise et d’évacuation des EP en


tôle acier galvanisé revêtue d’une tôle en tôle ALUMINIUM de teinte identique à l’ossature alu,
celui-ci sera fixé sur l’acrotère béton par un profilé en acier galvanisé et éclisses étanches pour le
raccordement avec les descentes d’E.P.
L’étanchéité à l’air et à l’eau sera assuré par une membrane du type SOUDABAND collée sur le
retour du bandeau tôle et relevé béton.
En pied de chaque façade rideau, une bavette formant rejet d’eau et obturant la sous-face assurera
la finition de la façade aluminium.
L’ensemble de l’ouvrage sera payé au mètre carré et devra être exécuté conformément aux plans
et détails de l’architecte, aux règles de l’art, aux recommandations des DTU et normes en vigueur,
y compris toutes sujétions de fourniture, de pose, de mise en fonctionnement et de finitions.
Payé au mètre carré, au prix n° ............................................................................................... 1

2 PORTE D'ENTREE COULISSANTE AUTOMATIQUE TYPE PC1 DE 1,80 X


3,00 MHC
Fourniture et pose d’une porte coulissante automatique à un vantail coulissant fabriquée selon les
normes TÜV et répondant aux normes et directives basse tension, de marque reconnue, fiche
technique à soumettre à l’approbation de la maîtrise d’œuvre, maître d’ouvrage délégué et
maître d’ouvrage avant tout approvisionnement et comprenant :
Mécanisme compact (100 mm de hauteur) livré complètement assemblé avec :
- Profilé en aluminium de même finition du mur rideau VEC monté sur joint phonique.
- Tête de chariot à 2 galets et 2 point d’accrochage.
- Motorisation complète : Moteur à courant continu + commande électronique.
- Verrouillage électromécanique sur poulie de renvoi.
- Sélecteur digital 5 positions.
Tension d’alimentation : 230V – 50/60 Hz.
Caractéristique de la porte :
Largeur = 1800 mm.
Hauteur = 3000 mm
Poids maximum du vantail : 1 x 200kg.
Profils et étanchéité :
Profils de 30mm aluminium anodisé, couleur au choix de l’architecte, y compris avec accessoires
de coulissement en inox de 1ere qualité et au choix.
Vitrage :

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 51

Remplissage en verre feuilleté 44.2 minimum, l’épaisseur définitive du vitrage sera définie après
établissement des notes de calculs et plans d’exécution, validés par le bureau de contrôle.
Caractéristiques techniques de l’opérateur :
Ø Epaisseur Opérateur : 180 mm.
Ø Hauteur opérateur : 100 mm.
Ø Force d’ouverture : 150 N.
Ø Force de fermeture : 150 N.
Ø Vitesse d’ouverture réglable : 10 à 75 cm/s.
Ø Vitesse de fermeture réglable : 10 à 50 cm/s.
Ø Temporisation d’ouverture réglable : 0 à 180 s.
Ø Puissance absorbée : 250 W.
Ø Protection IP 20.
Ø Finition en aluminium – Couleur au choix de l’architecte.
Fonctionnalités et accessoires :
Ø Contrôle par Microprocesseur.
Ø Sélecteur 5 positions digital permettant les modes suivants :
Ø Fermé.
Ø Automatique.
Ø Ouverture permanente.
Ø Ouverture partielle.
Ø Sortie seule.
Ø Réouverture automatique en cas d’obstacle lors de la fermeture.
Ø 1 Batterie interne pour ouverture d’urgence.
Ø 1 radar type Eagle 6 flat.
Ø 1 radar type Eagle 6 safe.
Ø 1 Module additionnel permettant de visualiser l’état de la porte (Connexion à la GTC).
L’ensemble de l’ouvrage devra être exécuté conformément aux plans et détails de l’architecte, aux
règles de l’art, aux recommandations des DTU et normes en vigueur, y compris toutes sujétions de
fourniture, de pose, de mise en fonctionnement et de finitions.
Payé à l’unité, au prix n° ......................................................................................................... 2

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 52

3 PORTES VITREES EN ALUMINIUM OUVRANTES A LA FRANÇAISE


Fourniture et pose d’une porte vitrée à deux ouvrants à la française, l’ensemble sera en aluminium
thermo laqué couleurs au choix de l’architecte et de marque reconnue, exécutée conformément aux
descriptif ci-dessus et conformément aux plans et détails de l’architecte et comprenant :
Pré-cadre en tôle galvanisée à chaud 20/10ème avec pattes de scellement.
· Profilés dormants et ouvrants en profilé aluminium thermo laqué, teinte RAL au choix de
l’architecte adaptés aux dimensions, exposition, localisation et fonction des ouvrages.
· Pièces d’appuis, rejets d’eau sur la traverse basse, couvre joints, vis inox, bouchons cache
vis et d’étanchéité, équerres d’assemblage etc.…
· Pare-close à clipper pour pose des vitrages.
· Joint d’étanchéité en EPDM, joints brosses.
· Une partie fixe en imposte.
· Quincailleries et tous les accessoires et finitions nécessaires de 1ere qualité et au choix de
l’architecte de 1er choix à savoir :
ü L’ouvrant est monté sur 3 paumelles renforcées ou plus selon la hauteur et poids
de la porte.
ü Serrure à canon profile europeen au choix.
ü Ensemble de poignées en inox de 1ere qualité, forme, aspect et finition au choix
de l’architecte
ü Butoirs en inox massif de 1ére qualité, modèle au choix de l’architecte
· Remplissage en vitrage feuilleté 44. minimum, avec label CEKAL, ou équivalent.
L’épaisseur définitive du vitrage sera définie après établissement des notes de calculs et
plans d’exécutions, validés par le bureau de contrôle.
L’ensemble de l’ouvrage devra être exécuté conformément aux plans et détails de l’architecte,
aux règles de l’art, aux recommandations des DTU et normes en vigueur, y compris toutes
sujétions de fourniture, de pose et de finitions.
Payé aux prix suivants

3.1. TYPE PV1 DE 1,60 X 3,10 MHC


Payé à l’unité, au prix n° ...................................................................................................... 3.1

3.2. TYPE PV3 DE 1,40 X 3,10 MHC


Payé à l’unité, au prix n° ...................................................................................................... 3.2

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE BORDEREAU DES PRIX
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT MUR RIDEAU
53

CHAPITRE VI : BORDEREAU DES PRIX

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE BORDEREAU DES PRIX
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT MUR RIDEAU
54

Prix unitaires en DH HT Montant Total


Prix Désignation des ouvrages Unité Quantité
En Chiffres En Dh HT

LOT MUR RIDEAU

Mur rideau VEC


1 M² 664,70 -
Mètre carré :
Porte d'entrée coulissante automatique type PC1 de
2 1,80x3,00mhc U 8 -
L'unité :
3 Portes vitrées en aluminium ouvrantes à la française -
Type PV1 de 1,60 x 3,10 mhc
3.1 U 3 -
L'unité :
Type PV3 de 1,40 x 3,10 mhc
3.2 U 16 -
L'unité :
TOTAL LOT MUR RIDEAU - HORS TAXES - -

TVA SUR TRAVAUX (20%) -

TOTAL LOT MUR RIDEAU - TTC - -

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com
Maître d’ouvrage Projet Titre Page
UNIVERSITE HASSAN II DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE NATIONALE DEVIS DESCRIPTIF DES OUVRAGES
MOHAMMADIA DE COMMERCE ET DE GESTION - A CASABLANCA LOT : MUR RIDEAU 55

MARCHE N° ……………

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE L’ECOLE


NATIONALE
DE GESTION ET DE COMMERCE DE CASABLANCA :
LOT: MUR RIDEAU

BUREAU D’ETUDES ARCHITECTE

A…………….., le ………………………. A ………………, le ……………………….

PRESENTE PAR
LU ET ACCEPTE PAR
L’ENTREPRENEUR

A…………………, le ……………. A……………….., le ……….

VU ET APPROUVE PAR

A ……………….., le …………….

B.E.T OMNIUM TECHNOLOGIQUE – S.A AU CAPITAL DE 2.000.000,00 DHS


* 5, AVENUE ADDOLB, SECTEUR 14, HAY RIAD - ( : 0537 57 28 28 - Fax : 0537 57 10 77 - E-mail : contact@omteq.com