Vous êtes sur la page 1sur 8

SYSTME D’EXTINCTION FIXE DSPA

1. DSPA système d’extinction fixe


1.1. Principes de l’opération

Avec un système d'extinction fixe DSPA, vous pouvez détecter un incendie dans les
premiers stades dans un espace clos, communiquer d'urgence à l’organisation et, si
nécessaire éteindre le feu. Cela fonctionne comme suit :

Un feu sera détecté par les dispositifs automatiques d'alarme à l'intérieur de l’espace. Il
est toujours impératif que deux détecteurs d'un groupe détectent le feu. Dès qu'un
dispositif d'alarme a détecté un incendie, un signal optique et acoustique se fait entendre.
Les systèmes de ventilation, les portes, etc. doivent être éteints ou fermés.

Personnel à l'intérieur de l’espace peuvent retarder l'extinction par l'activation du dispositif


d'alarme manuel "délai d'extinction" par exemple pour évacuer tout le personnel. Le
diapositive d’alarme manuel est à l'intérieur ou à l'extérieur de l’espace.

Lorsqu'un second dispositif d'alarme d'un groupe a détecté un incendie, le son de


l'appareil de signalisation acoustique se transforme en un signal continu ; l'extinction est
lancé. Le personnel doit quitter immédiatement l’espace. Après un temps de retard et
d'évacuation de 30 secondes, les générateurs d'aérosols DSPA seront activés.

Avec le dispositif d'alarme manuel "activer extinction" (jaune, à l'extérieur de la chambre)


vous pouvez toujours commencer l'extinction. Après un temps de retard et d'évacuation de
30 secondes, les générateurs d'aérosols DSPA seront activés.

Dans le chapitre suivant, nous aimerions vous expliquer comment le système fixe
d'extinction DSPA est conçu, installé, accepté et maintenu.
1.2. Conception

Les systèmes fixes d'extinction DSPA doivent être conçus, installés, inspectés et entretenus
par du personnel qualifié et compétent, conformément aux normes suivantes :

ü CEN/TR 15276-2:2009 Installations fixes de lutte contre l'incendie - Systèmes


d'extinction des aérosols condensés - Partie 2: conception, installation et entretien
ü NFPA 2010:2006 Norme pour les systèmes d'extinction fixes à base d’aérosol
ü BRL-K23003/01:2006 Certificat de processus de KIWA pour la conception, l'installation,
l'acceptation et l'entretien des systèmes d'extinction d'incendie à base d’aérosol
ü NEN-ISO 15779:2011 systèmes d'extinction d'incendie à base d’aérosol condensé-
Exigences et méthodes d'essai pour les composants et la conception du système,
installation et maintenance - Exigences générales
ü NPR-CEN/TS 54-14 (en) - Détection d'incendie et systèmes d'alarme incendie - Partie14:
Lignes directrices pour la planification, la conception, l'installation, la mise en service,
l'utilisation et l'entretien
ü NEN 2535:1996/A1:2002 Sécurité incendie des bâtiments - installations de détection
d'incendie - Systèmes et exigences de qualité et des lignes directrices pour l'implantation
du détecteur
1.3. Installation

Le système fixe d'extinction DSPA doit être installé par du personnel qualifié.

1.4. Mise en service

Mise en service du système d'extinction fixe DSPA doit être fait après l'installation.
Personnel qualifié doit vérifier le système pour déterminer si le système fonctionne en
conformité avec le plan d'installation. Les résultats doivent être consignés dans un rapport
d'installation.

1.5. Acceptation

Lorsque le système fixe d'extinction DSPA fonctionne, le système est remis à l'utilisateur
final. Pendant l’acceptation, le personnel de réception sera instruit sur le système fixe
d'extinction DSPA. L'acceptation doit être enregistrée dans le journal.

1.6. Maintenance

Le système fixe d'extinction DSPA doit être maintenue au cours de sa durée de vie. Un
contrat de maintenance doit être mis en place entre l'installateur et de l'utilisateur final

1.7. Avantages

Les avantages d’un système d’extinction fixe DSPA:

• Continuité de l'entreprise
• Contrôle des risques
• Réduction des dégâts
• Rentabilité

2. Générateurs d’aérosol DSPA


2.1. Origine

Initialement, DSPA aérosol a été développée comme une alternative au halon et aux autres
agents extincteurs conventionnels. Comme un agent extincteur DSPA aérosol est
uniquement sécuritaire et efficace. La quantité d'agent extincteur requis est nettement
inférieure à celle des agents extincteurs classiques comme le CO2, FM200, Inergen, Novec
1230 etc. En outre DSPA aérosol permet une installation importante et les économies
d’entretien : Il ne nécessite pas de récipients sous pression, des collecteurs, des buses ou
des travaux de canalisation.
2.2. Domaines d’application

Les générateurs d'extinction aérosols DSPA sont adaptés pour éteindre les incendies de:

Classe Incendie selon EN 2 Description


Classe A Tous les matériaux solides, de nature origine généralement
organique (contenant des composés de carbone) qui
produisent généralement des braises - c-à-dire bois, textile
meubles et plastiques
Classe B Tous les liquides et solides inflammables
Classe C Gaz naturel, gaz de pétrole liquéfié (GPL par exemple -
Butane et propane etc) et les gaz médicaux ou industriels.

Classe Incendie selon la Description


norme NFPA 2010
Classe A Matières combustibles ordinaires comme le bois, le tissu,
le papier, le caoutchouc et beaucoup des plastiques
Classe B Liquides inflammables, de liquides combustibles, le pétrole,
les goudrons, les huiles, les peintures à base d'huile,
solvants, laques, de l'alcool et des gaz inflammables
Classe C Équipement électrique sous tension
2.3. Principes d’extinction

Les générateurs aérosol DSPA sont constitués d'un composé solide formé d'un mélange de
nitrate de potassium, une résine organique et du dicyandiamide dans un boîtier rigide en
acier qui aérosolise des particules solides finement divisées, généralement à base de sels
de métaux alcalins et des gaz y compris de l'azote, du dioxyde de carbone et une quantité
mineure de la vapeur d'eau. Il est auto-généré par un procédé de combustion d'un composé
formant un aérosol solide contenu dans une cartouche non pressurisée, avec un boîtier
rigide en acier rouge (RAL3000) appelé un générateur d'aérosol. Les générateurs d'aérosols
DSPA sont équipés d'un dispositif d'actionnement conçu pour enflammer le composé
formant un aérosol. Le matériau isolant, principalement basée sur plâtre assure un
refroidissement suffisant de l'aérosol avant leur rejet dans l'espacement. Le procédé de
combustion de génération d'aérosol fournit suffisamment d'énergie pour une décharge
rapide et efficace de distribution de l'aérosol. Aucun gaz de propulsion n’est requise pour la
distribution de l’aérosol. Les générateurs d'aérosols DSPA ont des sorties de déchargement
dans des positions radiales ou axiales pour un montage et une installation flexible et sont
normalement placée à l'intérieur de la zone à risque à protéger. Aucune tuyauterie n'est
nécessaire.

2.4. Le mécanisme d’extinction

Les radicaux libres (OH, H et O) sont des éléments essentiels pour la propagation du feu.
L’Agent aérosol du DSPA supprime le feu (principalement) par l'interaction chimique avec
ces radicaux libres au sein de la zone d'incendie, interrompant ainsi la réaction au feu en
cours.

L'aérosol DSPA est déchargé sous forme de particules solides, principalement des radicaux
de potassium comme composants, généralement d'un diamètre inférieur à 5 microns.
Lorsqu'il est introduit dans la région de flamme d'un incendie, l'aérosol réagit avec les
radicaux-feu produites lors de la combustion (hydrogène, oxygène, et hydroxyle) entraînant
l'extinction de l'incendie. Les petites particules d'aérosols offrent une grande surface pour
capturer ces radicaux qui en fait des agents extincteurs efficaces.

2.5. Concentration d’extinction

La conception du système est basée sur les exigences applicables de la CEN / TR 15276-1,
UL sujet 2775 NEN-ISO 15779 et les données de conception du fabricant BRL-K23001, et
l'autorité compétente. Les facteurs d’extinction suivants ont été déterminés selon les
normes internationaux.
Classe incendie Description DSPA facteur d’extinction minimum (g/m3)
EN2
Classe A Combustibles ordinaires 98.1
Classe B Liquides inflammables 33.5
Classe C Gaz inflammables 33.5

Classe incendie Description DSPA facteur d’extinction minimum (g/m3)


NFPA 2010
Classe A Combustibles ordinaires 98.1
Classe B Liquides inflammables 33.5
Classe C Gaz inflammables Déterminé par l’implication de Classe A ou B

Le facteur d'extinction minimum pour chaque feu de classe A, classe B carburant et pour
espaces, des télécommunications et des risques électroniques devrait être multipliée par un
facteur de sécurité de 1,3 pour rencontrer le facteur de conception selon les normes
internationales.
2.6. Sécurité, les dangers et l’environnement

Les systèmes DSPA n'épuisent pas la teneur en oxygène et n’affectent les niveaux de CO ou
CO2 en aucune façon nuisible pour les humains ou les animaux. Des essais et évaluations
officiels ont montrés que la poudre aérosol produit par le DSPA est uniquement sécuritaire,
non toxique, non corrosif, non conducteur et respectueux de l'environnement.
En 2012 DSPA aérosol a été examiné sur la base du potentiel de destruction de l'ozone, le
potentiel de réchauffement de la planète, la toxicité, l'inflammabilité et le potentiel de
l'exposition qui a abouti à la cote officielle de la liste SNAP par l'Environmental Protection
Agency (EPA) américaine.

Pour plus d'exigences de sécurité, s'il vous plaît voir le formulaire FDS.

2.7. Avantages

Les avantages uniques pour les générateurs DSPA :

• Efficace et efficiente
• Respect de l'environnement
• Sans danger pour les humains et les animaux
• Non corrosif et non conducteur
• Facile à installer
• Très facile à entretenir

2.8. Certification

Les générateurs d'aérosol DSPA sont certifiés selon les normes internationales suivantes :

• BRL –K23001/04 (2010)


• CEN/TR 15276-1:2009
• ISO 15779:2011
• UL2775 (2008