Vous êtes sur la page 1sur 124

M 02773 - 3628 - F: 3,30 E

ASCENSION
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@g@m@i@a";
MERCREDI 24 JUILLET 2019 
HEBDOMADAIRE | FR 3,30 € 
BEL, LUX 3,90 € | DOM 5,50 € 

LA FORMIDABLE
CH 5,70 FS | MAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3628
DU 27 JUILLET AU 2 AOÛT 2019

CLARA LUCIANI
LA CHANTEUSE
PUBLICITÉ

BUVEZ FRAIS,
BUVEZ VRAI
Parmi toutes les offres du marché,
comment trouver LA boisson qui combine
plaisir et authenticité ? Grâce à une
citronnade bio inspirée du fait-maison avec
du jus de citron*, de l’eau, des arômes
naturels et une touche de sucre de canne.
On fait le point !

PENSEZ AU CITRON
Quoi de plus authentique qu’un beau citron doré
pour donner du goût à l’eau ? Frais et acidulé,
©2019 Honest Tea, Inc. Tous droits réservés. HONEST est une marque déposée de Honest Tea, Inc. - Coca-Cola Services France, SAS au capital de 50 000 Euros -

ce fruit du Sud gorgé de soleil se transforme en une


citronnade désaltérante. Ajoutez quelques glaçons
ou encore des feuilles de menthe, vous obtenez
une boisson pleine de fraîcheur. MISEZ SUR LE BIO
Cultivés sur des terres qui leur offrent
SI SIMPLE DE SE RAFRAÎCHIR naturellement les meilleures conditions,
404 421 083 RCS Nanterre . Photos : © Lisa und Wilfried Bahnm√ºller/Alamy - © pixdeluxe/iStock - © Katerina Sisperova/iStock

Quoi de plus authentique que le gout frais les ingrédientsbio poussent à leur rythme
et acidulé du citron ? Ce fruit du Sud gorgé de dans une biodiversité préservée et selon
soleil est l’atout désaltérant de la citronnade. des normes strictement contrôlées.
Conformément à la réglementation de l’agriculture Les boissons Honest sont ainsi certifiées
biologique, ni colorants, ni conservateurs, et pas bio par la réglementation européenne
de l’agriculture biologique.
d’édulcorants pour la recette de notre enfance
De quoi faire le choix de mieux
revisitée en bouteille, mais de l’eau, du jus de consommer en toute confiance !
citron*, des arômes naturels et juste ce qu’il faut de
sucre de canne... bio. Du bio, du vrai, avec un goût
léger et savoureux, on dit oui !
* à base de concentré
LE SAVIEZ-VOUS ?
Reine des boissons désaltérantes,
la citronnade est aussi prisée au Moyen-
Orient qu’en Asie, au Venezuela qu’en
LA RESPONSABILITÉ VERSION HONEST
Inde, et ce depuis le qatarmizat égyptien
Parce que sincérité et authenticité sont l’ADN même des du VIIe siècle, une boisson à base
boissons Honest depuis la création de la première dans de jus de citron et de sucre. Selon les
la cuisine du fondateur. En plus d’une qualité rare, ces traditions, les époques et les pays,
boissons sont porteuses d’un potentiel positif pour la elle peut être agrémentée de menthe
société et l’environnement. En plaçant l’honnêteté au cœur ou de gingembre, de cumin, de safran
de sa raison d’être, la marque affiche une personnalité à ou tout simplement de sel !
l’image de son fondateur : pionnière et active.

POUR VOTRE SANTÉ, MANGEZ AU MOINS CINQ FRUITS ET LÉGUMES PAR JOUR. MANGERBOUGER.FR
L’invitée

1992
Naissance
à Martigues.
2011
S’installe à Paris,
enchaîne les
petits boulots
et participe au
groupe La Femme.
2017
Un EP de quatre
chansons, à la
tonalité très
sombre, interpelle
les professionnels.
2018 
Son premier
album,
Sainte-Victoire,
sort en avril.
2019 
Victoire de la
musique,
Révélation scène.

Clara
Maquillage et coiffure Audrey Loy

Avant sa Victoire de la musique et

Luciani
le triomphe de La Grenade, le chemin
a été ardu. Une enfance solitaire
et des débuts timides n’auront pas
entamé sa détermination.
Télérama 3628 24 / 07 / 19 3
L’invitée La chanteuse pop-rock Clara Luciani
Justement, on Je ne crois pas. J’estime que c’est une
vous voit partout chance d’intéresser les journalistes, et
dans les médias. en plus, je peux toujours me promener
N’êtes-vous pas dans la rue sans qu’on m’arrête, et c’est
trop exposée ? très bien comme ça. Il n’y a qu’à Aix-en-
Provence, où j’ai fait mes études, qu’on
me demande sans cesse des photos. Ce doit être le syndrome
« enfant du pays ». Ailleurs, non. Et puis quand je ne suis pas
en promo ou en concert, je me balade en jean-basket, pas
maquillée. Cela floute un peu mon image.

Reste qu’elle est Oui, car je suis de la génération Face-


essentielle dans book-Instagram, et j’ai très vite réalisé
votre notoriété. qu’il me faudrait être vigilante là-dessus.
Propos recueillis par Valérie Lehoux En février dernier, les Victoires de la Soupçonniez- On n’est jamais vraiment tranquille.
Photos Jérôme Bonnet pour Télérama musique la sacraient Révélation scène. vous son Quand j’arrive le matin sur un festival, je
Depuis, elle trône à la une des maga- importance ? sors du tour-bus en pyjama, et on me de-
zines, et sa chanson La Grenade, ode mande immédiatement des selfies, qui
pop-rock féministe et frondeuse, est devenue l’un des plus resteront pour toujours sur Internet. Cela amène à dévelop-
gros succès de l’année. Ce n’est pas ici qu’on s’en étonne- per une hyperconscience de son image. La limite entre vie
ra : son premier album, Sainte-Victoire, sorti au printemps publique et vie privée est d’autant plus difficile à poser que,
2018, nous avait d’emblée séduits par son énergie musicale pour ma part, j’ai toujours répondu aux sollicitations sur
et ses propos intimistes aux échos sociétaux (lire Télérama les réseaux sociaux. Cela prend beaucoup de place dans
no 3560). Mais il aura fallu du temps, presque un an, pour mon quotidien et nécessite beaucoup d’énergie. Mais si
qu’il atteigne le grand public. Plus que d’autres, Clara c’est le prix à payer, ce n’est pas si grave. Ce que je vis par
Luciani connaît donc les vertus de la patience. Cette enfant ailleurs m’apporte tellement.
de la classe moyenne, qui a grandi à Septèmes-les-Vallons,
petite commune sans histoire au nord de Marseille, aura L’album est sorti Pas très bien ! Je suis passée par des
très tôt nourri le désir de devenir chanteuse. Comme un en avril 2018 phases d’angoisse compulsives où, dès
remède aux bleus de l’enfance. A force de ténacité, et avec et, curieusement, le réveil, j’allais regarder sur Spotify
le soutien du collectif La Femme (qu’elle a un temps inté- La Grenade n’est combien j’avais fait d’écoutes. Puis pa-
gré), de Raphaël (qui l’a fait jouer sur scène), de Benjamin devenue un tube reil sur Deezer. Puis sur YouTube, pour
Biolay (qui lui a offert des premières parties), d’Alex Beau- qu’en janvier 2019.voir mon nombre de vues. Ensuite je
pain (qui l’a invitée sur son spectacle Les Gens dans l’enve- Comment lisais les commentaires et je ne retenais
loppe), elle aura forgé pas à pas son destin. Pour enfin en- avez-vous vécu que les négatifs. Cela m’a pourri l’exis-
trer seule dans la lumière, un peu comme une Alice dans la période tence un bon moment. Pourtant je n’ai
le pays des merveilles. Aujourd’hui, à 27 ans, Clara Lucia- entre les deux ? pas cet esprit compétitif dans la vie, mais
ni conserve un regard ébloui sur ce qui lui arrive, succès j’avais tellement peur que ça ne marche
mérité et réjouissant. Sans se perdre, elle le jure, dans le pas que c’était devenu une obsession. Le bonheur d’avoir
miroir aux alouettes du show-business. fait un album ne suffisait pas à me combler. Je rêvais de plus.
L’industrie de la musique est très concurrentielle, marquée
Vos concerts Je suis heureuse, quelquefois fragile, et par des ascensions foudroyantes. Cela pèse sur les esprits.
affichent complet, assez épuisée ! Voilà deux ans que je
et votre album suis sur les routes. Le tour-bus est deve- Si les radios Avant de trouver un public, j’ai trouvé
est sur le point nu ma maison. Le succès — et encore, je musicales vous des journalistes. Ils étaient mes seuls
d’être certifié trouve le mien très relatif — ne gomme ont ignorée, vous encouragements. Je me disais qu’au
disque de platine pas les failles. Mon ego connaît des avez eu très tôt moins ces gens avaient écouté l’album
(cent mille hauts et des bas ; il est parfois gonflé à le soutien de et l’avaient aimé. Ce soutien de fond n’a
exemplaires bloc, parfois complètement à plat. Le la presse écrite… jamais cessé et a fini par porter ses
vendus). Comment moindre commentaire négatif sur le fruits. Car, à la rentrée dernière, les
vivez-vous Net peut me faire vaciller. Ma sœur, choses ont commencé à prendre de l’ampleur. Nous avons
ce succès ? dont je suis très proche, me conseille de pu caler un, puis deux, puis trois Olympia. NRJ a décidé
ne plus les lire du tout. Pour l’instant, je d’entrer La Grenade sur son antenne ; les autres radios ont
n’y arrive pas. Heureusement, j’ai développé quelques suivi. La Victoire de la musique est arrivée comme un coup
amitiés dans ce milieu. Angèle, notamment. Quand d’accélérateur providentiel, et nous sommes passés subi-
quelque chose me mine, je l’appelle. Elle vit ce que je vis, tement de salles à moitié vides à des concerts complets
puissance 1 000, donc quoi que je lui raconte, elle est déjà tous les soirs. Avec le recul, ce démarrage assez lent est un
passée par là. C’est important, car tout le monde ne peut atout, car il m’aide à relativiser. J’ai vu pas mal de chan-
pas comprendre cette drôle de vie. Quand je dis à mes teurs prendre la grosse tête face au succès soudain, et se
copains que je suis vraiment fatiguée, ils me rétorquent : retrouver sur le carreau à leur deuxième album. Moi au
« Attends, tu donnes des concerts, tu fais des couvertures de moins, je sais à quel point tout cela est aléatoire. Et puis,
magazine et passes à la télé, ne te plains pas ! » avant d’enregistrer, j’avais ramé pendant sept ans. ☞

4 Télérama 3628 24 / 07 / 19
festivalphoto-lagacilly.com @lagacillyphoto
☞ Que faisiez-vous ? A 19 ans, j’ai quitté mon Sud natal pour
Paris. J’avais croisé le leader du groupe
La Femme, Marlon, à qui j’avais dit que je faisais de petites
chansons. Il m’avait laissé son e-mail, cela m’a décidée à
tenter ma chance. Mais quand j’ai débarqué, je ne connais-
sais guère qu’une seule personne : Zula Zazou, la cousine
de mon père, danseuse au Crazy Horse ! Elle avait beaucoup
contribué à nourrir mes fantasmes sur la vie parisienne.
Elle dansait, magnifique, tout en faux cils, en perruques, en
boa. Hyper sexy. Moi, il fallait que je trouve de quoi vivre.
J’ai décroché un petit job chez Zara, et j’ai recontacté Mar-
lon. Il m’a intégrée aux concerts de La Femme. Je me sen-
tais bien au sein du collectif, comme dans une couveuse ;
une chanteuse parmi d’autres, en retrait. Jusqu’au jour où
j’ai choisi de voler de mes propres ailes… A vrai dire, j’ai sur-
tout continué les petits boulots : vendeuse, hôtesse, baby-
sitter, employée à tout faire dans une pizzeria. D’ailleurs,
un jour que j’étais en train d’y faire le ménage, j’entends
une chanson de La Femme à la radio. Terrible. Je me suis
vue en train de récurer les toilettes, et j’ai appelé mes pa-
rents, désespérée : « Ça ne marchera jamais pour moi, je vais
rentrer. » Si je n’avais pas rencontré Raphaël à ce moment-
là, j’aurais arrêté. Je n’avais plus la force.

Comment vous Pour sa tournée Somnambule, en 2015,


a-t-il aidée ? il cherchait non pas un virtuose, mais
quelqu’un qui ait un rapport un peu en-
fantin à la musique. Qui jouait, au premier sens du terme,
de l’harmonium, des percussions, et qui assure des chœurs.
Nous nous sommes rencontrés via un ami d’ami, nous
avons parlé de Beckett, de Kafka, de tout sauf de musique.
« C’est bon, on part ! » Mais deux jours avant le début de la
tournée, catastrophe : alors que j’étais sous la douche, je re-
çois un texto ; je me précipite — j’étais très amoureuse et j’at-
tendais justement un message —, et paf, je glisse et je me
casse un orteil ! Il était énorme et tout bleu. Comment allais-
je pouvoir appuyer sur les pédales de l’harmonium ? Je n’ai
rien dit, j’avais trop peur que Raphaël ne veuille plus que je
l’accompagne. Pendant trois mois, je me suis retrouvée Comment ? Tous les mercredis, ma mère nous obli- « Je me suis
avec une douleur intense tous les soirs. J’en pleurais geait à aller à la bibliothèque, ma grande construite avec des
modèles de femmes
presque. Je ne l’ai avoué qu’à la fin. J’aime bien cette histoire, sœur et moi. Mes parents ont souffert d’être cloisonnés fortes, rockeuses et
car si je connais mille musiciens plus doués que moi, je suis dans des vies qui ne répondaient pas à leurs aspirations pro- guitaristes, comme
fière de ma persévérance. fondes. Mon père est employé de banque et ma mère aide- Chrissie Hynde. »

soignante. Ce ne sont pas des métiers de passion. Ils rê-


Ce rêve de chanter, En primaire, les élèves me répétaient vaient pour nous d’une forme d’élévation par la lecture, et
vous l’aviez depuis que j’étais moche. C’était vrai ! Surtout, que nous soyons heureuses, plus tard, en allant travailler.
longtemps ? j’étais différente, et les enfants attaquent
la différence. A 8 ans, à la chorale, j’avais Et la musique, Mon père jouait de la guitare et écrivait
la voix si grave qu’on m’a mise du côté des garçons ; à 11 ans, était-elle présente des chansons, sans qu’il ait jamais pu en
je mesurais 1,76 m et je crois que personne ne m’appelait par à la maison ? vivre, hélas. Moi, j’ai eu ma première
mon prénom, mais l’Asperge, la Girafe, ou Quatre Mètres de guitare à 11 ans. A la fin des repas, il fal-
haut. En classe, sur mon siège, je me rappelle avoir retrouvé lait faire le spectacle… C’est là que j’ai vécu mes premiers
des punaises, des cartouches d’encre ouvertes… Je me suis tracs ! Plus tard, adolescente, je me suis construite avec des
dit : « OK, puisque dans la vie je ne plairai pas par mon physique, modèles de femmes fortes, rockeuses et guitaristes, comme
quelles sont les solutions ? » Balancer des blagues, être la pre- PJ Harvey. Et surtout Chrissie Hynde : je voulais être elle !
mière de la classe et… faire de la musique. C’est un bon Souvent, je me pose la question : même si mon père ne m’a
moyen de devenir intéressante, de déplacer l’attention des jamais demandé de faire de la musique, n’avons-nous pas
autres. Si je devais poser un mot sur cette enfance, ce serait conclu un accord tacite pour que ma sœur et moi prolon-
solitude. Un sentiment violent, et un très bon terreau pour gions son rêve [sa grande sœur, Ehla, chante aussi, ndlr] ?
que je m’intéresse aux arts. Mes parents étaient très affectés Sans que ce soit verbalisé, j’ai dû me sentir investie d’une
des moqueries que je subissais. Ils ne pouvaient pas grand- mission. La fierté de mes parents, et notamment celle de
chose pour m’aider, à part me sensibiliser à la culture. mon père, est un moteur essentiel pour moi.

6 Télérama 3628 24 / 07 / 19
La chanteuse pop-rock Clara Luciani L’invitée
Conservez-vous J’espère ! Quand La Grenade a commen- Vous subissez Avec la notoriété, de moins en moins,
un regard d’enfant cé à passer à la radio, dès que je l’enten- encore mais au début ce fut pénible. Combien
sur ce qui vous dais, j’appelais mes parents pour le leur le sexisme ? de fois m’a-t-on dit qu’une femme à la
arrive ? dire ! Et je ne peux pas décrire la sensa- guitare électrique, c’était exotique, pas
tion que j’ai eue de voir mon nom en normal ! J’ai halluciné de constater à quel point les instru-
gros sur le fronton de l’Olympia, après y avoir fait dix pre- ments sont genrés. Sans parler de ce concert avec La
mières parties. Comment ne pas s’émerveiller devant des Femme pour lequel j’avais mis une petite jupe, et où j’ai
salles remplies ? Ce n’est pas une chose banale. S’habituer à entendu un spectateur lancer : « Celle-là, ils ne l’ont pas
ce bonheur-là, c’est le début de la fin… Mon émerveillement choisie pour sa voix. » Comme par hasard, aujourd’hui, je
est aussi proportionnel à la pénibilité du chemin que j’ai par- porte un costume en scène. Je trouve cela très élégant
couru. En 2017, un an avant l’album, j’avais sorti un EP de mais je me demande si ce n’est pas aussi une façon incons-
quatre titres, dont j’ai dû vendre deux cents exemplaires. ciente de me protéger.
Des chansons très sombres. Les gens de l’industrie rigo-
laient. Mais j’avais besoin de faire ce petit disque obscur A propos de Je serai franche : l’intérêt est matériel.
pour me laver de quelques chagrins, et poursuivre mon rêve. vêtements, vous Les gens s’imaginent qu’on est riche
avez noué des parce qu’on passe à la radio ; si vous sa-
Sur les réseaux Non, je n’aime pas tous les chanteurs, il y partenariats avec viez le niveau de mes cachets… J’ai ga-
sociaux, on vous a des cons ! Beaucoup d’hypocrisie dans des marques. gné 160 euros pour un Olympia complet.
voit évoluer dans un monde d’apparences. Et la fausse so- Est-ce compatible Je ne me plains pas : cette tournée a
le showbiz. Vous rorité est bien ce qui m’énerve le plus. avec votre commencé quand je n’étais personne, il
semblez aimer L’affirmation du féminisme est tellement conception a fallu parier, investir. C’est très dur de
tout le monde… à la mode que certaines surfent dessus, de l’artiste ? se rémunérer quand on démarre. Et ce
en ne manifestant, dans les faits, aucune ne sont pas mes revenus tirés des ventes
solidarité avec les autres femmes. Leur « soyons toutes de disques ou du streaming qui changent la donne. Donc
sœurs » sonne creux. De la récupération, profondément oui, j’ai noué des partenariats avec quelques marques (très
malhonnête vis-à-vis de celles qui n’ont pas attendu que « fé- peu par rapport à ce qu’on me proposait) et j’ai donné des
ministe » soit un hashtag pour l’être vraiment. Jeanne Added, concerts privés. Franchement, je préférerais que le strea-
par exemple, est sincère et bienveillante. Le jour des Vic- ming soit payé correctement, j’en profiterais pour passer
toires de la musique, j’étais très stressée et je devais partici- des soirées chez moi et pour dormir un peu !
per à un hommage à Aznavour avec elle et Camélia Jordana.
Aux répétitions, je réalise que le couplet qu’on m’a attribué a Vous avez Que le soufflet se dégonfle subitement,
une tonalité trop basse pour moi, je n’arrive pas à le chanter. commencé et que mon rêve d’enfant m’échappe. Je
Jeanne, qui maîtrise parfaitement sa partie — et avait donc l’écriture d’un suis une grande anxieuse. Ma chance, et
tout intérêt à la garder —, me dit : « Ne t’inquiète pas, nous al- deuxième album. ma malchance, est de ne pas être parti-
lons inverser. Mon couplet est plus adapté à ta voix, prends-le ; A votre avis, culièrement dans les codes de l’air du À voir
j’apprendrai le tien cet après-midi et tout se passera bien. » Je ne quels dangers temps, qui sont plus urbains. Cela m’ai- En tournée
connais pas beaucoup de chanteuses capables de se mettre vous guettent ? dera peut-être à durer. Je l’espère. On jusqu’au
en danger pour en soutenir une autre. verra. Et si un jour je n’ai plus les moyens 11 septembre.
de chanter, j’ouvrirai une librairie. De mes mercredis à la bi- Télérama Dialogue
Au mois d’avril J’ai aimé cette démarche, un acte fort et bliothèque, j’ai gardé le goût de la lecture, et de l’objet-livre. le 23 septembre,
dernier, vous étiez nécessaire qu’il faut poursuivre. On me Théâtre
justement demande si les choses ont changé de- Que mettriez-vous Des Télérama partout ! Non, plus sé- du Rond-Point,
l’une et l’autre puis ? Non. Mais pendant des semaines, en vitrine ? rieusement, j’essaierais de remettre au Paris 8e.
signataires le sujet est resté sur toutes les bouches et goût du jour la poésie. J’adore Baude-
du Manifeste la prise de conscience a eu lieu. J’ai reçu laire, Emily Dickinson… En ce moment, j’ai aussi une ob- À Écouter
des femmes des messages de femmes, pas forcément session pour Marina Tsvetaïeva, que j’adorerais pouvoir a
contre le sexisme dans la musique, qui disent à quel point lire en version originale. Mais quand vais-je avoir le temps Sainte-Victoire,
dans la musique… ces prises de parole leur ont fait du bien. d’apprendre le russe ? • Initial.

« Combien de fois m’a-t-on dit qu’une


femme à la guitare électrique,
c’était exotique, pas normal ! »
Télérama 3628 24 / 07 / 19 7
Sommaire Du 27 juillet au 2 août 2019

De la fantaisie !
La reconnaissance de Clara Luciani est
méritée. Exemplaire. La longue chan-
teuse brune de 27 ans, à la voix si
rauque et si douce, aux textes à la fémi-
nité si simple et si engagée, a beaucoup
bossé pour imposer son style et sa dif-
férence. Dès l’école… Partout dans le
monde, d’autres artistes se battent
pour défendre une singularité plus

35
provocante. Telle cette autre chan-
teuse, Laura Diaz, et son très subversif
groupe brésilien Teto Preto, qu’on
pourra admirer aux Escales de Saint-
Nazaire. Le combat fut plus facile, sans
doute, pour Diego Maradona, footbal-
leur d’emblée reconnu génial dans les

12
stades et dont un documentaire cé-
lèbre la grandeur et la chute. Et même
pour l’anarchiste et décoiffante bande

JACQUES de loustal/éditions omnibus | Mohamed Bourouissa/gal. kamel mennour| JACQUES AILLOT/Sygma via getty images | VINCENT CATALA/agence vu POUR Télérama
de jeunes comédiens qui inventaient le
café-théâtre autour de Romain Bou-
teille et Coluche, et lançaient en 1969 le
Café de la Gare. Parce qu’ils y croyaient
avec grâce et légèreté. Dans la France
chahutée d’après Mai 68 —  qui com-
mençait à prendre ses distances avec la
petite bourgeoisie provinciale si bien
décrite par Simenon à travers les fabu-
leuses enquêtes du commissaire Mai-
gret (dont on fête le 90e anniver-

22 16
saire !)  —, ils semaient jusque dans
leurs vies l’humour, la fantaisie, l’iro-
nie comme le Petit Poucet ses cailloux.
Et ça a réussi. — Fabienne Pascaud

Couverture Magazine L’été 1969 (5/6) Critiques


Clara Luciani 3 L’invitée 22 Naissance du Café de la Gare 35 Le rendez-vous
Photo La chanteuse Clara Luciani Romain Bouteille, Miou-Miou, Libre-échange, de Mohamed
Jérôme Bonnet 9 Premier plan Dewaere, Coluche… ils vont Bourouissa, aux Rencontres
pour Télérama Valse des ministres de révolutionner l’art du spectacle de la photographie, à Arles
Maquillage l’Environnement, Mercosur, 38 Cinéma
et coiffure Ceta… on s’embourbe 26 La productrice Aurélie Charon 43 Livres
Audrey Loy 10 Qui ? Comment ? Pourquoi ? Pour Inter et pour Culture, 44 Musiques
elle a longtemps interrogé de 45 Scènes
Le dossier jeunes adultes du monde entier
12 Tout Maigret réédité Télévision
Le héros de Simenon a 90 ans. Le courage politique (3/3) 47 Le meilleur de la semaine télé
Ses enquêtes proposent 28 La Syrienne Waad al-Kateab Elle l’a bien cherché,
toujours une fascinante lecture A Alep, elle a filmé sans relâche de Laetitia Ohnona, sur Arte
de la condition humaine la survie de son peuple. 54 Programmes
Son film a triomphé à Cannes et commentaires
16 Les Escales de Saint-Nazaire
La scène underground 30 Laurent Lafitte réalisateur Radio
de São Paulo s’amarre Il adapte L’Origine du monde, 110 Le meilleur de la semaine radio
Ce numéro comporte : de notre côté de l’Atlantique une pièce très freudienne Un été avec Pascal, d’Antoine
une couverture spécifique
« Paris-IDF » pour les 19 Diego Maradona et Naples Compagnon, sur France Inter
abonnés et les kiosques de
Paris-IDF et une couverture Dans les années 1980, En danger près 115 Les programmes
nationale. Edition régionale,
Télérama+Sortir, pages le footballeur argentin de chez vous (4/5)
spéciales, foliotée de 1 à 48,
jetée pour les kiosques des redonnait leur fierté aux 32 L’anguille 120 Talents
dép. 75, 77, 78, 91, 92, 93,
94, 95, posée sur la 4e de Napolitains. Trente ans après, Elle a 100 millions d’années… 123 Mots croisés
couverture pour les abonnés
des dép. 75, 78, 92, 93, 94. son culte est toujours vivace et plus très longtemps à vivre

8 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Premier plan
Avec le Ceta, l’Europe
pourrait goûter aux
joies du pétrole
bitumineux canadien.

on s’embourbe
Par Vincent Remy

21 degrés cet été au pôle Nord, et pendant ce les barils de pétrole issus des sables bitumineux. « Je suis sûr
que, le soir, nus, entre vos draps, dans le silence de vos
temps-là, en France ? De bonnes petites cani- consciences, vous êtes comme inquiets, angoissés pour vos en-
cules, une bien belle sécheresse. Et la valse des fants. Je le suis pour les miens. L’envie de chialer, quand je
songe au monde dévasté qui se dessine, qu’on leur laissera. »
ministres de l’Environnement qui continue de Ainsi s’adressait la semaine dernière à ses collègues de l’As-
tourner — une quinzaine en vingt ans. Les homards du der- semblée nationale le député François Ruffin dans un appel
nier occupant ne doivent pas masquer l’océan des combats vibrant aux citoyens du monde. Quand les arguments les
qu’il n’a pas menés : les bâtiments non isolés, la révolution plus rationnels des climatologues de la Terre entière ne
agricole inentamée, le bitume et le béton non maîtrisés. portent pas, l’émotion serait-elle l’arme ultime pour lever
« Plus personne n’a le monopole du vert », affirme sans rire le les peuples contre les cupides et les cyniques ? •
Premier ministre Edouard Philippe, qui partage avec ses col-
lègues du gouvernement la même passion pour les accords
de libre-échange. Dernier en date, après le Mercosur et la
promesse de ses tourteaux de soja brésilien bourrés de pes-
ticides, le Ceta, concocté avec le Canada, « l’un des pires
élèves du G20 » en matière climatique, rappelle Nicolas Hulot.
Jiri REZAC/REA

Tout pour le commerce. Et que voguent dans l’Atlan-


tique Nord les galères de viande bovine nourrie aux farines
animales et dopée aux antibiotiques, que viennent à nous

Télérama 3628 24 / 07 / 19 9
QUI? COMMENT? POURQUOI?

REPÉRÉE Age 35 ans. femme. Quelle bénédiction d’avoir reçu, si


Profession Soprano. jeune, un tel encouragement ! » Elle pren-
Actualité Elle vient de briller au festival dra ses premières leçons de chant avec
d’Aix-en-Provence dans le rôle-titre de lui, tout en écoutant abondamment
Tosca, de Giacomo Puccini (à revoir Leontyne Pryce et Anna Moffo.
sur Mezzo et Arte Concert), se glissant Signes particuliers Elle a financé ses
avec une aisance confondante dans la études musicales en participant à des
mise en scène expérimentale de Chris- concours de beauté, remportant les
tophe Honoré, et nous offrant, en plus titres de Miss Hollywood et de Miss
d’une formidable expressivité, un Southern California. Quand elle ne
timbre d’une intense séduction. chante pas, elle s’occupe passion-
Ascendants Née en Californie de pa- nément d’une fondation qui aide les
rents musiciens, elle commence le pia- lycéens à poursuivre leurs études.
no à 7 ans, la basse à 10. Mais la passion Observations Angel Blue a déjà enchaî-
du lyrique l’avait saisie dès ses 4 ans, en né les grands rôles romantiques aux
entendant son père, chanteur de gospel, Etats-Unis et en Europe : Musette, Mimi
interpréter The Trumpet Shall Sound, et Liu chez Puccini, Lucia chez Doni-
de Haendel, puis devant une version de zetti, Violetta chez Verdi. Il lui manque

ANGEL
concert de Turandot, de Puccini : « J’ai encore Leonora d’Il Trovatore, de Verdi.
dit à papa : je voudrais être comme cette Et l’on rêve pour elle, après la reprise

BLUE
femme dans la lumière. Il m’a répondu : tu de Tosca à Lyon, en janvier 2020, d’une
peux tout à fait devenir comme cette invitation à Paris. — Sophie Bourdais

LA PHOTO BIENTÔT PRIVÉE D’IDENTITÉ ?


Sorte d’Uber de la photographie, qui Maxime Riché, directeur de la photo
propose des clichés à la demande, de Meero, soutient que la start-up n’a
Meero vient de lever un montant re- vocation qu’à « générer un complément
cord de 205 millions d’euros. Une mon- de revenu ». D’autant qu’elle soulage les
tée en puissance qui ne passe pas ina- photographes du démarchage de
perçue dans un milieu fragilisé. Née clients, en plus de la retouche de
en 2016, l’entreprise française est ce l’image, 100 % automatisée. De quoi
qu’on appelle une « licorne », une start- justifier ses tarifs low-cost. Mais le
up valorisée à 1 milliard de dollars, qui risque de voir se propager ces prix bra-
dit souhaiter « disrupter le monde de la dés inquiète les professionnels. Et
photographie ». Le bouleverser. Com- pour Philippe Bachelier, président de
ment ? En mettant en relation ses cin- l’Union des photographes profession-
quante-huit mille photographes avec nels, la vraie « disruption » pourrait
les clients qu’elle a ciblés : les plate- concerner le statut de la photo d’au-
formes comme Airbnb Plus ou Just Eat, teur, appelé à devenir de plus en plus
auxquelles elle propose des clichés flou : à la fin de l’année, Meero prévoit
ultra calibrés pour leur vitrine. Pro- d’étendre ses services aux particuliers,
blème : la très faible rémunération des et donc aux portraits. — Jérémy Pellet
photographes — 30 euros pour une mis-
Thomas Rebaud,
sion « standard » de une heure, factu- pdg d’une start-up
rée le triple au client. décriée.

ANDREA KARL VALENTINA


JEAN-LOUIS FERNANDEZ | ROMAIN GAILLARD/REA

AUX
LARMES,

CAMILLERI SHIELS  CORTESE 


ETC.
47 ans 96 ans
93 ans On l’avait vu dans des séries, Peaky Pour les Français, elle restera à jamais
Le maître du polar italien, traduit en Blinders ou The Tudors. Il était aussi Séverine, star sur le déclin de La Nuit
une trentaine de langues, passionne apparu dans Batman Begins, de Chris- américaine, de François Truffaut, ce
encore des millions de lecteurs avec topher Nolan. Mais le comédien ir- qui lui avait valu une nomination à
ses histoires du commissaire Montal- landais disait surtout aimer le théâ- l’oscar en 1975. L’actrice italienne
bano. Romancier prolifique, il est l’au- tre, au point d’en diriger un, à Dublin, avait aussi tourné avec Fellini, Rossel-
teur d’une centaine d’ouvrages. sa ville natale. lini et Antonioni.

10 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Qui ? Comment ? Pourquoi ?

Ce « Strip-tease » peut
aller se rhabiller 
Coller l’étiquette grand cru sur une ans l’autorisation d’utiliser la mar­que.
fade piquette ne suffit pas à en faire un Un accord conclu à l’insu de Marco La-
nectar délectable. Et placarder le label mensch et Jean Libon, les créateurs de
« Strip-tease » sur une collection docu- Strip-tease, qui ne décolèrent pas de
mentaire ne la transforme pas aussi n’avoir été « ni consultés ni même aver-
sec en pépite télévisuelle. C’est le tour tis ». Et qui s’insurgent con­tre cette
de passe-passe qu’a pourtant tenté la « contrefaçon » fabriquée, croient-ils
chaîne RMC Story en annonçant le ­savoir, dans des conditions low cost, Je me souviens de…

Johnny Clegg
grand retour de Strip-tease sur son an- loin de l’esprit artisanal originel, « sans
tenne cet été avec des « épisodes iné- preneur de son, avec un temps de réali-
dits ». Déception pour les amateurs de sation divisé par quatre, un réalisateur
l’émission culte qui se sont réjouis un qui bien souvent n’assiste pas au mon- … Et de sa voix joviale au téléphone, quand je lui avais parlé
peu vite de la bonne nouvelle : la cu- tage et ne signe pas le film ». « A ce pour la première fois, en amont d’un concert qu’il venait
vée 2019 n’a en réalité pas grand-chose compte, la rentabilité doit être assurée, donner à Paris. C’était en 2004. Une quinzaine d’années
à voir avec le programme initial, si ce et Hermès devrait s’en inspirer en fai- plus tôt, j’avais yaourté en zoulou, comme tous les copains
n’est son nom, un générique vague- sant fabriquer ses foulards par Tati », du collège, sur Asimbonanga (1987), hymne à la libération
ment inspiré de l’original et un procé- raille le duo, avec son ironie mordante. de Nelson Mandela qui marqua l’apogée de la « cleggma-
dé de réalisation adoptant le principe Tout en réfléchissant désormais aux nia ». Apprendre que le Zoulou blanc était toujours en piste
du montage sans commentaires. suites judiciaires à donner à cette mau- avait été une surprise. La fin de l’apartheid n’avait-elle pas
Le succédané a été produit par une vaise histoire belge. — Virginie Félix eu raison d’une carrière construite dans la lutte ? Il sortait
société bruxelloise, Matchpoint, à Lire le commentaire p. 55 et l’interview une compilation, c’était l’occasion d’évoquer avec lui ses
laquel­le la RTBF a cédé pour deux de Marco Lamensch sur Télérama.fr tubes emblématiques. Ce qui revenait donc à faire défiler
sa vie. Parler, par exemple, de Scatterlings of Africa, chanson
« séminale », disait-il, rappelant l’égalité de tous les enfants
d’Afrique, c’était forcément parler de sa rencontre, à 16 ans,
avec Sipho Mchunu, migrant zoulou venu défier le Blanc
qui jouait avec les Noirs — et avec lequel il forma le duo
­Juluka. Intarissable, Johnny Clegg avait pourtant dû abré-
ger l’entretien, car il avait rendez-vous, mais avait rappelé
quelques heures plus tard. Son « Hi, it’s Johnny Clegg ! »,
­balancé comme si nous étions de vieux amis, m’avait défi-
nitivement conquise.
Sa sincérité, sa simplicité n’étaient pas feintes. Conscient
d’être « le survivant d’un monde disparu » et d’avoir été « un
peu oublié », il concédait avoir longtemps cherché sa place
dans la nouvelle nation arc-en-ciel. Le désarroi de ce vieux
lion qui avait autrefois escaladé des grillages et bravé la loi
pour aller chanter dans les débits de boissons clandestins
était désarmant. Ragaillardi par de nouveaux combats (le
sida notamment), le corps « fourbu » par ses danses acroba-
tiques mais toujours vaillant, il espérait alors faire son
come-back. Y croyait-il vraiment ? Quelques jours plus
tard, il fut fêté, et même ovationné, dans un Grand Rex
rempli de quadras et de trentenaires nostalgiques, dont
certains avaient même ressorti l’informe futal africain de
leurs années lycée. Le plus drôle, c’est que le vêtement en
question est revenu à la mode il y a peu. La preuve que
Johnny Clegg, sous les accents naïfs que certains ont prê-
tés à sa pop humaniste, a bien été une figure visionnaire de
MEPHISTO/DALLE APRF | VF FILMS

la musique world. Nous l’avons revu deux ans plus tard.


Cette fois, il revenait avec un album d’inédits, dans lequel
il pourfendait la mondialisation et les nouvelles technolo-
gies. Il était fatigué, mais restait fidèle à son rêve d’une
­nation réconciliée. Pour la première fois, il chantait en
­anglais, en zoulou, en français et… en afrikaans.
Les premiers Strip-tease, à l’image de leur générique, avaient du chien. La copie est bien fade. — Anne Berthod

Télérama 3628 24 / 07 / 19 11
Maigret
en entier

Photo12/Ullstein Bild
P
Le dossier

Lent, lourd, mais doué our certains, parmi les plus âgés, il a le visage
de Jean Richard. Pour d’autres, celui de Bruno

pour sonder les âmes.


Cremer, qui a si bien exprimé sa fragilité der-
rière son apparence massive. Les cinéphiles

Le célèbre commissaire
se souviennent de Jean Gabin, de Charles
Laughton, de Michel Simon, de Harry Baur, de

de Georges Simenon
Pierre Renoir. Qui aurait pu imaginer un tel succès quand est
paru le premier Maigret, Pietr-le-Letton, en 1931 ? Et ce n’est

a 90 ans. Ses enquêtes,


pas fini. Daniel Auteuil lui prêtera à son tour ses traits, en
2020, dans une adaptation de Maigret et la jeune morte, sous

rééditées en intégrale,
la direction de Patrice Leconte. Inusable personnage, dévo-
rant son auteur. Entre 1931 et 1972, quand paraît l’ultime

proposent toujours
aventure, Maigret et Monsieur Charles, Simenon aura publié
soixante-quinze romans et vingt-huit nouvelles consacrés à

une fascinante lecture


son fameux commissaire. A l’occasion du 30e anniversaire Pipe, chapeau…
de la mort de l’auteur, le 4 septembre 1989, les éditions Om- Si Maigret est un

de la condition humaine.
double de Simenon,
nibus en proposent une nouvelle édition intégrale bienve- c’est surtout dans
nue, dix volumes aux couvertures somptueuses, illustrées l’art d’observer.
par Loustal (lire encadré page 15). Avec l’espoir d’inoculer le
virus à une nouvelle vague de lecteurs.
Par Michel Abescat L’occasion était belle, car, outre l’anniversaire Simenon,
2019 est aussi celui des 90 ans de Maigret. Double anniver-
saire, dont le second mérite quelques explications : le pre-
mier volume n’est-il pas paru en 1931 ? « Maigret en fait n’est
pas né le jour de sa naissance », comme le formule joliment
Pierre Assouline, biographe de Simenon. Il a été testé,
deux ans auparavant, dans les « romans populaires » que
l’auteur publiait sous pseudos depuis 1922. Quelque deux
cents volumes qui lui auront largement permis de se faire
la main avant de signer de son nom. « Simenon prétend
avoir vu, un matin, après avoir bu plusieurs verres de ge-
nièvre, un homme s’avancer vers lui, puissant, impassible,
qui pouvait faire un commissaire acceptable. C’était parti »,
raconte Pierre Assouline.
Simenon va d’abord donner à son personnage des traits
qui sont les siens. Maigret fume la pipe, tout le temps,
comme son créateur. Il a des origines modestes et provin-
ciales. Il est devenu flic après une vocation ratée de méde-
cin. « C’était le cas aussi, dans une certaine mesure, de Sime-
non, précise Pierre Assouline. Il s’intéressait beaucoup à la
psychiatrie, était fasciné par les mécanismes de la folie, sans
doute avait-il hérité la hantise de sa mère, dont la sœur avait
été un jour emmenée par un fiacre et des hommes en blanc vers
un asile d’aliénés. » Maigret pourtant ne ressemble pas à l’au-
teur de ses aventures. Il est grand et épais, alors que Sime-
non était plutôt mince et de taille moyenne. Et surtout c’est
un taiseux, quand Simenon est un bavard affable.
Lourd, massif, lent, les adjectifs qui collent à la peau de
Maigret pourraient avoir une connotation péjorative. Aux
yeux de Jacques Santamaria, scénariste et adaptateur de
plusieurs de ses romans, tout le génie de Simenon est pour-
tant là, dans cette apparence trompeuse : « Il décrit
quelqu’un qui ressemble à un monolithe immobile, alors que
son héros est intellectuellement toujours en mouvement, son
esprit est un rouage infini, il enregistre, réfléchit, analyse
sans cesse. Cette opposition entre l’apparence physique et la
finesse de l’intellect me fascine. »
Maigret écoute, observe, s’imbibe des atmosphères et
des lieux, s’imprègne des gens et de leurs discours. Beau-
coup plus instinctif et intuitif que les héros de romans poli-
ciers en vogue au début du xxe siècle. Maigret est l’anti-
Sherlock Holmes, l’anti-Hercule Poirot, qu’Agatha Christie ☞

Télérama 3628 24 / 07 / 19 13
« Quand il pleut dans Géographie d’orfèvre
un roman de Simenon, « Le lieu arrive d’abord », précise
Georges Simenon quand il évoque
1946), le policier se déplace
volontiers, mais toujours sur la
c’est vraiment mouillé. sa « méthode de travail ». Des pointe des pieds, comme un invité,
Et on ne sait pas années 1930 à 1970, une France se
dessine au fil du temps, des guerres
rappelle Jean-François Merle.
A Paris, le divisionnaire
comment il a fait, et des évolutions sociales. Mais n’oublie jamais qu’il est d’origine
quelques mots ont suffi. » il ne s’agit pas seulement du Paris
du 36, quai des Orfèvres, où se
provinciale, décryptant la capitale
pour mieux composer sa vision
Jean-François Merle, éditeur tient le bureau du policier, ni personnelle de la ville, héroïne
du 132, boulevard Richard-Lenoir, de soixante-trois Maigret sur
où l’attend son épouse devant une soixante-quinze. L’homme est
blanquette bien mouillée. Car, dès un flâneur quittant à pied la « Tour
les premiers Maigret, le romancier pointue », le 36, quai des Orfèvres
affirme un goût pour les bords en argot parisien, pour gagner
de mer et les voyages en province la place Dauphine et sa brasserie
À lire ☞ décrit toujours si fier de ses « petites fluviale. A cette époque, l’écrivain d’habitués. Il rejoint volontiers
Tout Maigret, cellules grises ». A la différence du ro- habite sur des bateaux. la place des Vosges, habitée par
de Georges man d’énigme à l’anglaise, le plus im- Michel Carly, grand connaisseur un certain… Simenon, à une époque
Simenon, portant dans les polars de Simenon de Simenon, a retracé la géographie où règne encore la diversité sociale
10 volumes, n’est pas de savoir qui a tué, mais pour- de chaque enquête, comme celle dans les immeubles parisiens.
éd. Omnibus, quoi. « La grande interrogation de Mai- du Chien jaune (1931), dont l’action « Le Paris du commissaire est
env. 1 000 p. gret consiste à comprendre comment est située à Concarneau, à l’hôtel la géographie de l’écrivain, privée,
et 28 € chacun. une personne ordinaire a pu commettre Le Clinche, qui devient l’Hôtel émotive, subjective, sensorielle »,
Mémoires intimes, un acte criminel, explique Jean-Fran- de l’Amiral. Avec Les Vacances écrit Michel Carly.
de Georges çois Merle, éditeur de la nouvelle inté- de Maigret (1947), le lecteur Il suffit de suivre une enquête
Simenon, préface grale Maigret. Il fouille l’intimité des se promène en compagnie dans une ruelle qui sent le crottin
de Dominique paysages et des lieux qui ont servi de du couple aux Sables-d’Olonne, de cheval, de chercher dans une
Fernandez, cadre au meurtre, il explore le milieu que Simenon connaît depuis les poche de veston un jeton de
éd. Presses de la qui l’a vu naître, il creuse l’histoire et années 1930. « Une localisation téléphone sous un bec de gaz
Cité, 1 200 p., 29 €, la personnalité du coupable. » Ses en- affective », confirme Michel Carly. ou de noter, dans l’appartement du
à paraître le 29 août. quêtes sont ainsi pleines de bruits, de De la côte Atlantique aux bords couple, l’apparition de la première
Maigret, sons, de couleurs et d’odeurs, que l’au- de Méditerranée, jusqu’aux télévision pour partir à la recherche
traversées teur décrit minutieusement. « Sime- Etats-Unis (Maigret à New York, du temps perdu. — Christine Ferniot
de Paris, non est le “romancier-nez” et Maigret
de Michel Carly, l’“enquêteur-nez”. Ce sont des animaux, ils hument les gens, mon petit Sim.” Simenon a magnifiquement compris la leçon. »
éd. Omnibus, les flairent, les respirent », note Pierre Assouline. Avec sou- Cette écriture, « aussi simple et blanche que celle de Duras ou
160 p., 19 €. vent plus d’empathie pour le coupable, dont l’itinéraire et Beckett », Pierre Assouline en admire l’originalité : « Sime-
Simenon, le passage à l’acte les fascinent, que pour la victime, qu’ils non, comme Racine, si on le compare à Shakespeare, dont le
le bonheur plaignent bien sûr, mais de manière tellement évidente vocabulaire est d’une variété vertigineuse, utilise un stock de
à La Rochelle, qu’ils n’en parlent presque pas. « L’œuvre de Simenon est un mots limité, mais sa combinatoire est extraordinairement
de Michel Carly, formidable tableau des mécanismes de la culpabilité, qui la riche. La combinatoire de Racine est telle qu’il est un génie ab-
éd. Omnibus, rend universelle et intemporelle, poursuit Pierre Assouline. solu. Il y a un peu de ce talent chez Simenon. »
160 p., 19 €. La culpabilité concerne tout le monde, partout, à toutes les Pendant longtemps, sous l’influence de Simenon lui-
Simenon, époques. » A la différence du roman noir américain, hanté même, les enquêtes de Maigret ont été sous-estimées. L’au-
biographie, par la question de la rédemption, de Raymond Chandler, teur se plaisait à dire qu’il écrivait un Maigret entre deux
de Pierre Assouline, David Goodis, Jim Thompson à James Ellroy, l’idée d’une « romans durs », ses textes non policiers, pour se délasser.
éd. Julliard (1980), possible rédemption est en revanche quasi absente chez Les critiques et les universitaires lui ont emboîté le pas. Au-
756 p., 24,50 €. ­Simenon, rendant son œuvre particulièrement noire. jourd’hui, pourtant, ce clivage dans l’œuvre de Simenon
L’universalité et l’intemporalité des Maigret s’expliquent tend à disparaître. « L’essentiel, ce sont les personnages,
aussi par l’écriture de Simenon, minimaliste, blanche, considère ainsi Jacques Santamaria, leur épaisseur psycho-
d’une admirable simplicité. « Quand il pleut dans un roman logique. A cet égard, il n’y a pas de différence entre les Maigret
de Simenon, c’est vraiment mouillé. Et on ne sait pas comment et les romans durs, ils sont tout autant travaillés. » La lecture
il a fait, quelques mots ont suffi à installer l’ambiance », re- vagabonde de l’intégrale Maigret permet de s’en convaincre.
marque Jean-François Merle. Jacques Santamaria évoque « Nous sommes arrivés au moment où l’œuvre doit être consi-
avec admiration l’« anti-littérature » de celui qui ne glisse ja- dérée comme un tout, conclut Pierre Assouline. Et j’aimerais
mais la moindre afféterie ni coquetterie dans ses phrases. que cette œuvre soit ceinte d’un bandeau sur lequel serait
« Simenon a suivi les conseils de Colette, qu’il a connue au Ma- ­inscrit : “La condition humaine”. Tant pis si ce titre a déjà été
tin, dont elle était directrice littéraire, quand il venait lui pro- ­utilisé par Malraux. Le sujet de Simenon tient dans ces mots,
poser ses nouvelles. Colette le lisait, jugeait ses textes plutôt et  Maigret, par la variété des facettes de l’humanité qu’il
réussis, mais lui répétait à chaque fois : “Pas de littérature, ­rencontre, y a toute sa place. » •

14 Télérama 3628 24 / 07 / 19
L’intégrale Maigret rééditée Le dossier

Trois des dessins


que Loustal a
réalisés pour les
jaquettes des
éditions Omnibus.

Une atmosphère à croquer en restant simple, exactement univers. Pour chacun des dix
Loustal n’a pas son pareil
pour diffuser des atmosphères ce que je cherche dans le dessin. » volumes qui réunissent donc
en demi-teinte, saisir un trait Après certains « romans durs », les Maigret, Loustal a composé
de lumière derrière une fenêtre, comme Touriste de bananes, des couvertures panoramiques
accompagner une silhouette Le Coup de lune, Les Frères Rico, qui prennent le temps de raconter
qui s’éloigne au cœur de la nuit. Le Passager clandestin, une histoire. Ces larges dessins
« Je visualise ce que je lis », Un nouveau dans la ville, Loustal se glissent dans l’ombre du
précise le dessinateur, devenu se penche sur six nouvelles avec policier, développent les décors,
compagnon de Simenon et Maigret, des enquêtes parisiennes des ports aux banlieues nocturnes,
du commissaire Maigret au fil réunies en un volume. « Au début, de la brume d’une écluse
des éditions initiées par Omnibus. je voyais plutôt ce commissaire à la rigueur de son bureau.
illustrations loustal/éd. Omnibus

C’est par l’architecture que comme une silhouette, puis Impossible de quitter Maigret
Loustal, préparant son mémoire son image est venue d’un coup : après ces illustrations inédites
de fin d’études sur les canaux, un homme corpulent, aux cheveux et en couleur. Le dessinateur
s’intéresse à Georges Simenon. blancs, à la Jean Gabin. Mais prépare une exposition Simenon
« En lisant La Maison du canal je joue peu sur les expressions pour l’automne et la complète
(qui n’est pas un Maigret), de son visage. » Ce sens de l’épure en ce moment même avec
j’ai trouvé une atmosphère qui convient à l’enquêteur, qui se glisse une douzaine de grands fusains.
me parlait, une ambiance riche dans tous les milieux, tous les — C.F.

Télérama 3628 24 / 07 / 19 15
La rébellion
dans la peau
Trash, radicale, la scène underground
de São Paulo se veut une réponse à la
violence d’Etat. En tête, la sulfureuse
Laura Diaz et le rappeur Edgar.
Un Brésil à vif en escale à Saint-Nazaire.

Par Anne Berthod


Photos Vincent Catala pour Télérama

L
ongtemps, on se souviendra de cette séance invitée dans les propositions artistiques des communautés
photo stupéfiante sur le toit d’un immeuble de LGBT+ (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres, intersexes
São Paulo : vision bleu électrique d’une jeune et queers) et des milieux alternatifs. Né en 2014, le groupe
femme affublée de manches et de jambières Teto Preto en a fait une arme pour s’imposer, dans une ville
bouffantes, offrant à l’objectif son entrejambe, de vingt millions d’habitants, comme l’une des figures de
son ventre et ses seins… nus. La subversive proue d’une scène underground de plus en plus politisée.
Laura Diaz, cofondatrice du collectif Mamba Negra et chan- « Le patriarcat brésilien a réduit les femmes à des objets. En
teuse du groupe Teto Preto, portait ce jour-là l’une de ses choisissant d’être nue, je leur dis que c’est à elles de disposer de
improbables tenues de scène et courait partout, prenant leur corps. Cette reprise de pouvoir ne peut pas se faire sans
des poses outrageantes. Pendant ce temps, ses musiciens violence », explique Laura Diaz.
discutaient art et politique, la regardant à peine, comme si La chanteuse nous reçoit chez elle, dans un vaste appar-
la scène était banale… L’était-elle ? Plus qu’en France. Car tement envahi de plantes tropicales, QG de son groupe.
au Brésil, pays qui compte le plus de meurtres de trans- Visage au naturel, elle retrouve la fraîcheur de ses 29 ans, au
genres au monde, dirigé par un président homophobe qui point qu’on a du mal à reconnaître dans ses traits graves et
agence vu

a retiré du ministère des Droits de l’homme les problèmes juvéniles les rictus outranciers de Carneosso, son double
liés aux LGBT, une nudité militante s’est progressivement scénique aux performances radicales. « Concert pour public

16 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Les escales de saint-nazaire musique

averti », annonce d’ores et déjà le festival des Escales de femme guerrière, possédée par une énergie de sorcière. Laura Diaz, alias
Saint-Nazaire, qui accueillera fin juillet la première date Lui, corps d’athlète et tête haute, incarne le porteur de mé- Carneosso, et le
performeur français
française du groupe dans le cadre d’un focus sur la scène moire : peint en blanc, il dégouline de sueur et retrouve peu Loïc Koutana : leur
pauliste. Une chose est sûre : parmi les artistes programmés à peu sa couleur noire, au fil d’une chorégraphie poignante, duo bicolore fustige
(Céu, Edgar, Tássia Reis, L_Cio…), aucun n’est aussi sulfu- qui convoque les souffrances de l’esclavage et d’une his- le machisme et
le racisme de la
reux que Teto Preto. Sur scène, les syncopes puissantes de toire niée. Des deux, il est l’ensorceleur. C’est lui aussi que société brésilienne.
l’électro (avec les synthés frappeurs de Zopelar et de Sávio l’on voit braver les insultes de la police dans Gasolina, clip
de Queiroz) et les échos de samba metal accompagnent sulfureux tourné en partie dans le chaos des manifestations
une gestuelle agressive, presque dérangeante. « Etre une contre les jeux Olympiques, en 2013.
femme blanche me donne des privilèges, comme celui d’être En mars 2018, l’assassinat par les milices armées pro-
plus visible. Je veux en profiter pour repousser les limites de gouvernementales de Marielle Franco, députée noire et les-
ce que l’on peut exprimer. » bienne, a également nourri leurs happenings sauvages et
Avec le performeur Loïc Koutana, mannequin français les chansons de Pedra Preta : « C’est un album catharsis.
d’origine congolaise, Laura Diaz fouille le côté obscur d’une Comme cette pierre noire épargnée par l’incendie du Musée
société brésilienne machiste et raciste. Leur tandem bico- national à Rio, Teto Preto survit à la volonté ambiante de
lore est un symbole en soi. Elle, kitsch et trash, campe la destruction systématique », explique Laura Diaz. Féministe ☞

Télérama 3628 24 / 07 / 19 17
musique les escales de saint-nazaire

c’est là que la contre-culture s’exprime désormais », estime


André Bourgeois, programmateur live au Brazil Music Sum-
mit. Nouveau manager de Teto Preto, il a également signé
sur son label Urban Jungle un artiste électro galvanisant
nommé Edgar. S’il fallait n’en découvrir qu’un aux Escales
de Saint-Nazaire, ce serait ce rappeur de 25 ans, enfant des
favelas et des rave-parties, produit du syncrétisme brésilien
par le sang mêlé noir et indien de son père, et qui dit être
sorti de la dépression, de l’alcool et de la rue grâce au can-
domblé, le culte afro-brésilien hérité des esclaves : « Lors
d’une cérémonie, le dieu Eshu m’est apparu pour me dire
d’arrêter mes conneries. »
Artiste ambulant, il a sillonné le Brésil pendant un an. A
même vécu un mois dans un village amazonien, bordé par
des champs aspergés au canon de produits agro-toxiques.
« En fusionnant les ministères de l’Agriculture et de l’Environ-
nement, Bolsonaro a vendu le Brésil aux industries agricoles
polluantes et a condamné les indigènes. Il a fait pareil avec les
LGBT, plus exposés aux MST, en retirant des centres médicaux
les documents de prévention. » Edgar a la voix douce et le re-
Le rappeur
gard translucide de ceux qui percent et bouleversent. Sur
Edgar, artiste sorti scène, il apparaît le visage englouti dans le noir béant d’une
de la rue, et immense capuche, ganté, en longue jupe patchwork : une
la chanteuse Céu,
qui va présenter
divinité candomblé à l’ère du hip-hop électro, dont le flow
à Saint-Nazaire rauque et cinglant saisit instantanément. Au fur et à mesure,
son quatrième il se déshabille, se transforme en robot menaçant et ter-
album, Tropix.
mine emballé de plastique, dans une double allégorie de la
☞ venue à l’art par la politique, elle a rodé son action mili­ censure et de la pollution…
tante à l’université, en multipliant les sit-in, ce qui lui a va- Du décor à ses costumes, tout est cousu, bricolé maison,
lu de la prison. Les soirées Mamba Negra sont nées en 2013, dans une maison d’artistes partagée avec trois amis. Quand
de sa rencontre avec Cashu, DJ radicale issue comme elle il ne se produit pas dans les festivals électro, les meetings
de la culture électro. « Ensemble, on a imaginé un concept éco-conscients ou les salons de hackeurs, il customise vête-
de fête ouverte à toutes formes d’expression, qui sortirait des ments et baskets avec tout ce qui lui tombe sous la main,
clichés de l’électro et permettrait aux gays, aux Noirs, trans, pour « redonner du sens aux choses ». L’hiver dernier, quand
drag queens et à toutes les cultures invisibles d’exprimer leur il est venu à Paris pour le MaMa Festival, il marchait le nez
différence. » Mélange de sets électro, d’arts visuels et de per- au sol, pour ramasser les tickets de métro usagés… Agita-
formances extravagantes, ces fêtes folles se sont dévelop- teur d’idées sensible et inventif, Edgar a tissé sa carrière de
pées sans subventions, loin des circuits habituels, blancs et petits riens, de projets forts et farfelus. Il a ainsi imaginé une
capitalistes, en squattant les usines désaffectées et les im- performance de drag queen destructrice d’armoires à par-
meubles abandonnés : « Pendant que le pays manifestait [à tir de l’expression « sortir du placard ». S’est aussi pointé à
la suite de l’augmentation du prix des transports publics, une battle de rap dans une favela en « drag infirmière » sur
ndlr], on menait à São Paulo une guérilla urbaine pour re- une chaise roulante, pour questionner le machisme dans le
prendre possession d’espaces confisqués par l’Etat. » hip-hop. « Les rappeurs sont partis, les enfants sont restés… »
Depuis, les soirées Mamba Negra sont devenues plus A la différence de Rico Dalasam — avec lequel il a monté
branchées, plus chères et ont investi des lieux plus clas- un spectacle —, il ne se revendique ni gay, ni bisexuel (ce
siques. Mais une myriade de fêtes et de collectifs indépen- qu’il est). « Les corps ne m’intéressent pas plus que les éti-
dants (ODD, Sangra Muta, Capstock, Tchernobyl, Marsha quettes. Je n’aime que les humains. » Chantre du mouvement
Trans…), le plus souvent issus des milieux LGBT, ont fleuri « no-gender » (unisexe), il préfère « déconstruire les idées bio-
en parallèle dans la mégalopole effervescente. Souvent, les logiques », comme son amie Erica Malunguinho, première
transgenres et les drag queens y sont admis gratuitement. députée transgenre du Congrès (élue à São Paulo) et figure
Dans des parkings souterrains, des immeubles en chantier de la cause des Noirs, des indigènes et des LGBT. Traité sur
À voir ou de vieux cinémas reconvertis, on navigue à vue, de les réseaux sociaux de « travesti » ou de « communiste », me-
Les Escales crêtes colorées en faux cils, de perruques en cloutés peace nacé de mort, le chanteur pointe l’ambivalence du Brésil,
de Saint-Nazaire, and love, dans une ambiance à la fois désinhibée et bon en- pays qui tue les LGBT mais où les sites de porno gay sont
du 26 au 28 juillet, fant. Porté par les vibrations telluriques des DJ, on s’y laisse plus consultés que tous les autres sites de porno. « L’homme
Saint-Nazaire (44). hypnotiser par les contorsions scéniques de drag queens à marié qui regarde du porno gay chez lui est le même qui va cra-
www.festival- l’outrance baroque ou de créatures aux yeux galactiques cher sur les homos dans la rue ! » résume-t-il. Edgar ne crache
les-escales.com (l’inquiétante Aun Helden, performeuse chamanique fasci- sur personne. D’ailleurs, il ne fait que passer. Son premier al-
Avec Teto Preto, nante), dont les métamorphoses spectaculaires sont autant bum, au titre amniotique (Ultrassom), s’inscrit ainsi dans
Céu, Edgar, d’actes politiques contre la bien-pensance et le conserva- une trilogie qu’il achèvera par un disque au titre fatal (Ultra
agence vu

L_Cio, Tássia Reis, tisme brésiliens. « En dix ans, la musique électro brésilienne Passé), pour « suicider » son personnage de rappeur. Sans
Sepultura… a pris la place qu’avaient le rock et le punk : pour la jeunesse, doute pour ne pas être rattrapé par le système… •

18 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Cinéma

Par Jacques Morice

Comme C
ollée par un plaisantin inspiré sur le mur du ci-
metière de Poggioreale, la banderole dit : « Si
vous saviez ce que vous avez manqué… » On est
en mai 1987, le SSC Napoli emmené par un Ma-

un messie
radona en état de grâce vient de décrocher le
premier scudetto (champion d’Italie) de son
histoire. La fête dure jusqu’au lendemain, où l’absentéisme
au travail est historique. Dans cette ville pauvre du sud de

à Naples
l’Italie, Maradona est sacré à jamais roi de Naples, adulé
comme un saint. Son prénom, Diego, connaît dans la foulée
une vogue phénoménale parmi les nouveau-nés de la région.
C’était il y a plus de trente ans, mais l’histoire continue tou-
jours. A l’occasion de la sortie la semaine prochaine de Diego
En remportant tous les trophées, le footballeur Maradona, documentaire performant bien qu’un peu raco-
argentin Diego Maradona a sauvé l’honneur leur d’Asif Kapadia, qui retrace la gloire et la décadence du
CESARE ABBATE/AP/SIPA

footballeur, on a pu vérifier que son culte perdure. Il suffit de


de cette ville pauvre et méprisée du sud de l’Italie. flâner aujourd’hui un après-midi dans la cité surplombée par
Trente ans après, son culte reste vivace, comme le Vésuve pour le repérer parmi les figurines vendues dans les
échoppes ou les vieilles photos aux couleurs passées ornant
l’atteste un documentaire bientôt en salles. les murs des ateliers de mécaniciens. Au petit bar Nilo, via San ☞

Télérama 3628 24 / 07 / 19 19
Page précédente :
en 2017, Maradona
devient citoyen
d’honneur de
Naples ; Jorit Agoch
réalise son portrait
dans le quartier
de Teduccio.
Ci-contre : le cœur
historique arbore
une fresque
devenue lieu
de pèlerinage.
Page de droite :
dans un café
de la via San Biaggio
Dei Librai, un autel
très visité abrite une
mèche de l’idole.

À voir
Diego Maradona,
d’Asif Kapadia,
en salles la
semaine prochaine.
Lire la critique
dans le prochain
numéro.
☞ Biaggio Dei Librai, on trouve toujours une mèche de ses che- Les habitants du coin en sont fiers. « Les œuvres comme celles
veux et l’autel bleu ciel érigé à sa gloire ! Le lieu est une insti- de Jorit ne résolvent pas les problèmes qui plombent le quartier
tution, signalée dans la plupart des guides — les touristes depuis trente ans, mais elles braquent les projecteurs sur nous.
viennent y faire une photo, à condition d’y prendre un café. A Nous voulons croire qu’il y a un espoir », a résumé la respon-
San Giovanni a Teduccio, en revanche, il y a moins de chances sable d’une association locale dans La Repubblica.
d’en rencontrer. Ce quartier à l’est de la ville est réputé diffi- Un étendard pour ceux qui n’ont rien et un exemple de
cile. C’est pourtant là-bas qu’on trouve la fresque la plus im- ­rédemption sociale, voilà ce que symbolise Maradona, lui
pressionnante. Commandée par la municipalité et signée par qui a grandi dans un bidonville, au sud de Buenos Aires.
l’artiste de rue Jorit Agoch, elle a été réalisée en 2017, année Autre continent. Mais la zone n’est-elle pas partout la même ?
où le joueur a aussi été intronisé « citoyen d’honneur de la D’elle est née en tout cas le mythe d’El Pibe de Oro (le gamin
ville ». Elle s’étend sur toute la hauteur de la façade, à l’extré- en or). Nécessiteux, il a commencé dans les années 1960 à ta-
mité d’une barre d’immeubles guère reluisante : on y voit le per dans un ballon confectionné avec les chaussettes de sa
visage grave de Maradona, barbe poivre et sel, tel un messie. maman chérie, remplies de papier mouillé. Le vrai ballon est
venu plus tard, pour un anniversaire. C’était le plus beau
jouet du monde. « Je ne l’oublierai jamais. Le premier soir, je
me suis endormi en le serrant très fort contre moi », a confié le
champion dans son autobiographie 1.
D’autres gamins ont dû vivre la même chose dans les
Quartiers espagnols, cœur historique de Naples, encore po-

« Critiquer Maradona
pulaires même si le linge étendu entre les fenêtres, les mar-
chés et les trattorie attirent de plus en plus de badauds. C’est

est impossible. Ce serait


dans une de ses ruelles étroites musclant les mollets, tout en
haut de la via Emanuele De Deo, qu’on retrouve un gaillard

comme dire du mal


surnommé Bostik (comme la marque de colle), longtemps
leader d’un groupe de supporters du Napoli, « les Têtes

de Dieu. »
folles » du « virage A » au stade San Paolo. En contrebas de la
— Un pêcheur napolitain plus ancienne fresque montrant le joueur en pied avec son
maillot azur, Bostik est assis, une bonne partie de la journée,
dans un coin de parking aménagé en buvette, faisant aussi
­office de lieu de pèlerinage et de vente de tee-shirts. Sur les
murs, des fanions et des centaines de photos encadrées du
joueur, dont une aux côtés de Bostik, et une autre pour le
moins insolite représentant une chambre mortuaire avec les
cercueils emblématiques de tous les grands clubs vaincus (la

20 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Diego Maradona, gloire des Napolitains Cinéma

ticiper chaque lundi à des parties de calcetto (le foot à 5) que


le buteur organisait sur un petit terrain près de chez lui.
« Même là, il avait la rage de vaincre », explique ce quadragé-
naire affable, fils de Saverio, l’ancien gardien du vestiaire de
San Paolo, décédé en 2006. Un an après, en hommage autant
à ce père qu’à Diego, Vignati a ouvert un petit musée invrai-
semblable dans la banlieue nord, où il habite, à Secondiglia-
no, juste avant Scampia, deux quartiers « chauds » au centre
de la série Gomorra. Au sous-sol d’un immeuble de la via
Lombardia, une salle est remplie à ras bord d’affaires du gau-
cher, d’objets hétéroclites : maillots et ballons de foot, chaus-
sures à crampons Puma (petite pointure — du 40 ! — pour un
grand homme), trophées, protège-tibias, photos par dizai­
nes et, clou de ce bazar bien rangé, le banc en bois du ves-
tiaire sur lequel le prodige posait ses fesses !
« Tout cela a une valeur sentimentale. Ce sont des cadeaux
de Diego à mon père, tient à préciser Massimo. Je ne cherche à
en tirer aucun profit », explique celui qui s’efforce de repro-
duire les vertus inculquées par son père. Un « gentleman »
qui a rapproché le joueur de toute la famille Vignati, la mère,
­Lucia, et ses onze enfants (nombre idoine pour le foot !). Le
lien est si fort que durant cette fameuse demi-finale, corné-
lienne, de la Coupe du monde entre l’Argentine et l’Italie
jouée à San Paolo en 1990 Massimo avait choisi son camp,
comme Bostik, et comme de nombreux Napolitains : « Bien
sûr que j’étais pour l’Argentine de Maradona. Comment ne pas
être pour quelqu’un qui nous aime et qui nous a tout donné ? »
Maradona fait partie pour ainsi dire de sa famille. Massimo a
Juventus de Turin, le Milan AC…). Visage tanné, voix rauque, d’ailleurs appelé l’un de ses fils Diego.
le veilleur est intarissable sur le numéro 10, à ses yeux « le plus Amour viscéral, fanatique, indiscutable. Comme le dit un
grand joueur de tous les temps ». « Il avait tout. La vision du jeu, vieux pêcheur dans le film d’Asif Kapadia : « Critiquer Mara­
l’art de la feinte, une technique phénoménale qui lui permettait dona est impossible. Ce serait comme dire du mal de Dieu. »
de marquer des buts impossibles, comme son coup franc indi­ C’est pourquoi Naples a tout pardonné à son héros vengeur :
rect contre la Juve de Platini, en 1984. Vous vous souvenez ? Il y ses frasques de cocaïnomane, sa triche (son but légendaire
avait tout près de lui un mur infranchissable et le gardien juste de la main), ses saillies tantôt réac, tantôt castristes, son fils
derrière, eh bien il a réussi à le mettre, avec un effet unique. » caché, ses liens (forcés) avec la Camorra, ses démêlés avec le
On ose : pas trop personnel, le dribbleur ? « Non, il aidait ses fisc… Le grand paradoxe de Maradona est là : il a sorti Naples
­coéquipiers à se surpasser. Il avait aussi le sens du théâtre, tel­ du caniveau, lui offrant un rayonnement inespéré, tout en
lement dans l’esprit de Naples. » Et de conclure : « Maradona cultivant les clichés qui lui collent à la peau •
­apportait surtout de la joie et nous faisait oublier la misère. » 1 Maradona. Ma vérité, éd. Hugo Sport, 2016.
L’amour entre le gaucher au pied magique et le peuple Merci à Stelio Mazziotti pour son aide précieuse.
campanien était réciproque. D’où l’idolâtrie et les excès, des

Un transfert d’enfer
deux côtés. Fuyant Barcelone (lire encadré), le joueur trouve
à Naples de quoi renaître. L’ancien pauvre devenu million-
naire mais qui s’est toujours senti persécuté se reconnaît Argentin, Diego Armando d’autres se sont enchaînés aux
dans les humiliations constantes de ces gens du Sud, fré- Maradona a commencé sa carrière grilles du centre d’entraînement.
quemment traités par les riches de Milan ou de Turin comme dans son pays, avant de rejoindre Lorsque Maradona arrive enfin,
des culs-terreux ou des « Africains ». « Bienvenue en Italie », le FC Barcelone. Après trois il est acclamé le 5 juillet 1984
« Lavez-vous », « Napoli, caca. Napoli, choléra », voilà le genre saisons frustrantes et une blessure à San Paolo, par soixante-quinze
Camille Millerand/DIVERGENCE | Benoit DECOUT/REA

de banderoles qu’on réservait à l’équipe du Napoli lorsqu’elle provoquée par le tristement mille personnes venues le voir pour
arrivait sur les terrains du Nord. Aussi, celui qu’on surnom- célèbre Goikoetxea (alias le une brève présentation. La suite
mait Pelusa (peluche) pour sa crinière charbonneuse et sa Boucher de Bilbao), le meneur mène à un palmarès triomphal.
gouaille se sent-il chez lui à Naples. Et même si y habiter de- choisit à la surprise générale d’aller Pour une large part grâce à ce
vient vite infernal (son appartement du quartier résidentiel à Naples en 1984, club jusque-là génie du ballon rond, le SSC Napoli
de Posillipo est assailli jour et nuit), il reste proche des gens. sans palmarès. « Les Napolitains décroche deux scudetti, une
« Il était trop sociable, relève Bostik. Il acceptait d’être pris en ont tout fait pour je vienne, ils ont Coupe d’Italie et une Coupe UEFA.
photo avec tout le monde. C’est ce qui l’a perdu. La nuit, il a eu cru en moi alors que plus personne Depuis, le club, où plus aucun
besoin de faire la fête, de décompresser, de prendre de la coke. n’y croyait », a dit le numéro 10, joueur ne porte le numéro 10,
J’en ai moi-même pris avec lui ! » lâche-t-il, sourire en coin. à l’époque endetté. Le transfert, se maintient souvent en tête
« C’est l’homme plus encore que le joueur que j’apprécie, un moment, a failli capoter. du Calcio, le championnat italien.
confie Massimo Vignati. Diego est une personne délicieuse et Aussi des tifosi ont-ils engagé Agé de 58 ans, Maradona
humble. » Vignati avait 10 ans lorsqu’il a eu la chance de par- une grève de la faim, tandis que vit aujourd’hui au Mexique.

Télérama 3628 24 / 07 / 19 21
L’été
969
marre en 1964. Romain Bouteille vient rappel des troupes. Sotha, fraîche-
de rencontrer Sotha. Il écrit des pièces, ment mariée à Patrick Dewaere, se
elle est régisseuse et accessoiriste. Ils ­retrousse les manches tandis que son
collaborent à une création, font un bi- jeune époux casse le béton. La petite
de et doivent cesser de jouer. De dépit amie de Coluche, Miou-Miou, qui
et de rage, ils décident de pren­dre en vient de décrocher le titre de meilleure
main leur destin. « Romain a dit qu’on ouvri­ère de France, renonce à une car-
ne pouvait plus passer notre temps à rière de tapissière. Gérard Lefèvre, dit
mendier, il nous fallait notre théâ­tre », ­Gégé, 17 ans, est envoyé en renfort par
nous raconte Sotha. L’idée est née la grand-mère de Sotha pour « éviter
mais la vie les sépare. Ils se retrou­vent qu’il ne tourne mal ». Les comédiens
en 1968, elle vit avec Patrick De­waere, Jean-Michel Haas, Henri Guybet et
il fréquente Coluche, fan éperdu qui ­Catherine Mitry, la compagne de Bou-
ne le quitte pas d’une ­semelle. C’est lui teille, sont également de la partie.
qui le persuade de chercher concrète- La bande est prête à toutes les expé-
ment un local. « Je réfléchis, je me dis riences. « On a vécu une certaine liberté
que ce mec, Coluche, est tellement cou- sexuelle, commente Sotha, on s’est un
rageux qu’il est capable de se taper peu tous essayés, mais c’était toujours des
toutes les corvées, téléphone, paperasse, histoires d’amour. » Fauchés les uns
De la bidouille… et beaucoup que je n’ai pas envie de faire. Je finis par comme les autres, ils jonglent avec les
d’amour : voici de quoi accepter », se souvient Bouteille. moyens du bord, squattent chez les
s’armèrent Romain Bouteille, Entrée en piste des marteaux, des ­parents, mangent des côtelettes que Co-
Coluche ou Miou-Miou scies, des massues et des (gros) bras. luche, copain avec le boucher du coin,
pour bâtir le Café de la Gare, « On n’avait pas un rond mais Coluche obtient à bas prix avant qu’elles ne péri-
lieu d’utopie et d’anarchie était un voyou. Il volait des outils dans ment. Des artistes leur apportent leur
qui révolutionna le spectacle. les magasins. » Romain Bouteille bat le aide, Sotha n’oublie pas : « Raymond

A la Gare
comme
à la Gare
Joëlle Gayot

Il faut fermer les yeux. Se projeter


dans les rues parisiennes en juin 1968.
Mai est passé par là. Les pavés ont vo-
lé en éclats. La rive gauche palpite.
Partout fleurissent des cabarets et des
cafés-théâtres. Près de la gare Mont-
parnasse, deux artistes se hâtent vers
une usine désaffectée. Romain Bou-
teille a 31 ans. Coluche, 23 ans, ne
porte pas encore de salopette. Ils se
rendent impasse d’Odessa. Visitent,
dans ce passage du 14 e arrondisse-
ment qui n’existe plus, une ancienne
fabrique de ventilateurs dont le loueur
est lui-même locataire. Qu’à cela ne
tienne, ils font affaire. Un an plus tard,
le 12 juin 1969, sans le moindre permis
de construire, le Café de la Gare surgit
des gravats pour inscrire son nom, son
esthétique et son éthique dans l’his-
Miou-Miou ânonnait son texte si consciencieusement que le public croyait à une parodie.
toire du spectacle vivant. Mais repre-
nons au tout début, car ce récit dé-

22 Télérama 3628 24 / 07 / 19
5/6

­ evos, Guy Bedos, Jean Ferrat, Leny Escu­


D
dero, Anne Sylvestre nous ont donné des
sous pour financer le chantier. »
Dans un trou ils installent les loges,
dans un autre ils disposent les bancs ;
tout au fond, une scène est aménagée.
La commission de sécurité ne s’offus­
que pas de voir un chat dégringoler du
matelas posé au-dessus de la trappe
­anti-fumée (pour étouffer les bruits
­extérieurs). L’époque n’est pas encore
aux interdits qui frappent aujourd’hui
tous azimuts. La nuit venue Paris
s’éveille à un art festif, joyeux, chahu­
teur et imaginatif. L’animateur de ra­
dio et homme de théâtre Lucien At­
toun, qui animait alors une émission
consacrée au spectacle vivant sur
France Inter, se souvient : « Ça bou­
geait beaucoup rive gauche. Bien avant
le Café de la Gare, au début des années
1960, de petits lieux avaient revendiqué
une autre forme d’accueil du public. »
Dans le 5e arrondissement, en 1959,
Maurice Alezra transforme en effet
une épicerie-cave à vin en lieu de re­
présentation — La Vieille Grille —, in­
ventant le con­cept du café-théâtre, qui
permet de voir des spectacles en dî­
nant. Il accueille les chanteurs Jacques
Higelin, Brigitte Fontaine ou Rufus, ac­
teur poète lunaire bientôt happé par la
bande de Bouteille : « Notre objectif
était de cultiver la joie de vivre. C’était
assez risqué au ­regard du con­formisme
religieux et p ­ olitique. Mais ça tenait
chaud. » L’ambiance est post-soixante-
huitarde. Le plaisir avant tout, la mo­
rale au pilon. Impasse d’Odessa, juste
à côté du ­­Café de la Gare, Christian Le
Guillochet ouvre le Lucernaire avec le
désir, note Lucien Attoun, de « faire du
théâtre a ­ utrement. Lorsqu’il organisait
des ­répétitions avec des acteurs nus sur
scène, il les ouvrait au public et le faisait Dewaere, Miou-Miou, Jean-Michel Haas, Henri Guybet, Romain Bouteille, Gégé, Coluche, Catherine Mitry et Sotha.
payer ». Au programme, des pièces
provocatrices, assez « trash », à base
d’improvisation, surtout destinées à exemple, il était raisonnable de faire de j’étais leur spectatrice. Je voulais faire
Marc Comte Collection Armelle & Marc Enguérand

faire de l’argent. la publicité, donc nous n’en faisions pas. À lire comme eux, adopter moi aussi cette
Ses voisins ne sont pas aussi mer­ Tout ce qui pouvait rappeler un com­ Le Café de la Gare, ­façon de vivre le théâtre, dans la liberté
cantiles. A l’entrée du Café de la Gare, merce, nous nous y refusions. » Ce théâ­ quelle histoire ! et l’absence d’exercice du pouvoir. »
une roue de loterie indique les tarifs. tre qui naît le 12 juin 1969 est « un théâtre de Marie-Christine Sur le plateau, entre soupe à l’oi­
Au gré du hasard, le prix du billet varie. en anarchie. Les acteurs n’obéissaient Descouard, gnon et vin rouge, cet état d’esprit s’en­
Il arrive même que le spectateur ne pas. Personne ne devait leur appren­ éd. du Cherche tend et se ressent. « Au départ, on ac­
paie pas mais gagne 1 franc. Romain dre leur métier car un acteur qui obéit midi, 2014. cueillait des troupes et on s’occupait du
Bouteille, « ce farceur qui manie avec ne peut pas commander à une salle ». remplissage. On faisait le métier de l’an­
­élégance l’art de la provocation » (dixit ­Marie-Christine Descouard, auteur du À voir nonceur avec des textes soignés, écrits.
Rufus), se méfie de ce qui va de soi : seul livre à ce jour publié sur l’histoire Café de la Gare, On s’est aperçus que les gens préféraient
« Du moment qu’il était raisonnable de de l’équipe (qu’elle rejoindra plus tard), 41, rue du Temple, la bande qui avait construit le théâtre
faire ceci ou cela, nous devions trouver enfonce le clou : « L’anarchie fondait Paris 4e. aux chanteurs et acteurs qui faisaient
quel était le contraire et l’appliquer. Par l­’esprit de la troupe. Impasse d’Odessa, Tél. : 01 42 78 52 51. leur numéro. » Précipités malgré eux ☞

Télérama 3628 24 / 07 / 19 23
sélection FRAI
S D
S

EP
ORT OFFER

ORT OFFER
8,50€

EP

T
D S
S
FRAI

L’exposition du musée d’Orsay rend Hors-série Berthe Morisot


un hommage attendu à cette pionnière En 1874, Berthe Morisot est la seule femme à participer à la première exposition des peintres
qui, avant Camille Claudel, Suzanne impressionnistes. Encouragée par sa famille, elle prend des leçons avec Corot et effectue en
compagnie de sa sœur Edma d’innombrables copies de tableaux au musée du Louvre. C’est là,
Valadon ou Paula Modersohn-Becker, en 1868, qu’elle rencontre Édouard Manet dont elle va devenir le modèle, l’égale et la belle-sœur,
osa affirmer sa qualité d’artiste. par son mariage avec Eugène Manet, également peintre.
84 pages, 230×300 mm.

Bon de commande Télérama • Hors-série Berthe Morisot VB28

OUI, je profite de votre offre et je commande le hors-série Berthe Morisot.

Titre Prix Quantité Total

Hors-série Berthe Morisot 8,50 € Merci de compléter


et de retourner ce
Frais de port 3€ Offerts bulletin de commande
Je choisis l’envoi en Colissimo + 6,90 € accompagné de votre
paiement, sous
Montant total de ma commande enveloppe affranchie,
à Télérama, service
VPC-Abonnements,
T.S.A 91306,
75212 Paris Cedex 13.
Mes coordonnées

Offre valable en France métropolitaine dans la limite des stocks


NOM CODE POSTAL disponibles jusqu’au 30 mars 2020. Délai de livraison :
4 semaines à compter de la date de réception de la commande,
PRÉNOM VILLE 01 48 88 51 00 (numéro non surtaxé). Nous vous faisons bénéficier
du mode d’envoi en « Colissimo » à un prix avantageux de 6,90 €,
inférieur au prix réel, en prenant en charge une partie de ce coût,
ADRESSE afin de vous assurer une livraison dans les meilleurs délais.

Nº D’ABONNÉ (facultatif)
En retournant ce formulaire, vous acceptez que Telerama, responsable de traitement, utilise vos données personnelles pour les besoins de votre commande, de la relation Client et d’actions marketing sur ses produits et services. Pour connaître les modalités de traitement de vos données ainsi que les droits dont vous disposez (accès, rectification,
effacement, opposition, portabilité, limitation des traitements, sort des données après décès), consultez notre politique de confidentialité à l’adresse www.telerama.fr/politiqueconfidentialite.php ou écrivez à notre Délégué à la protection des données – 80, bd Auguste-Blanqui – 75707 Paris cedex 13 ou dpo@groupelemonde.fr
L’été
969 5/6

« Des grandes gueules solidaires qui ­savaient ce que le groupe apporterait à l’individu », se souvient le journaliste radio Lucien Attoun.

☞ sur la scène, les maçons de l’avant- tion progrès-bonheur. Nous n’étions pas l’individu », témoigne Lucien Attoun,
veille délaissent la truelle pour le jeu. des rigolos. Les gens ne retiennent que le Café de la Gare déménage en 1972.
Romain Bouteille ne leur donne pas le les grosses blagues, mais nous avions Direction le Marais pour la suite d’une
choix et leur taille des rôles sur mesure. une grande culture théâtrale. » Ils ne aventure dont l’avatar le plus nota­ble
Les voici comédiens. « La présence était comp­tent pas sur les journalistes pour sera Le Splendid, tribu formée en 1974
tout ce qu’il me fallait exercer. Et tout ce relayer leurs représentations. La presse par Anémone, Thierry Lhermitte,
que j’avais à vendre », témoigne Rufus. n’est ni invitée, ni bienvenue. « Nous Christian Clavier et compagnie. Le
Miou-Miou ânonnait son texte si cons­ avons nourri suffisamment de poux, de ­c afé-théâtre, devenu un genre théâ-
ciencieusement que le public plébis­ puces et de critiques d’art », est-il écrit tral, perdure puis s’égare. Boulevardier,
citait ce qu’il prenait pour une fabu- noir sur blanc à l’entrée. Le succès se commercial…, c’en est fini de l’éthique
leuse parodie. Heureusement, l’équipe propage par le bouche-à-oreille. « Les libertaire chère à Romain Bouteille.
n’est pas encore polluée par les batail­ gens qui venaient racontaient par­tout « J’ai le sentiment d’avoir eu trop de bol,
les d’ego. Mais « lorsque Coluche a v­ oulu que l’endroit était incroyable et nouveau. conclut-il, et si aujourd’hui je m’ennuie
tirer la couverture à lui, alors ça n’a plus Avec cette ambiance, ces spectacles, ils un peu, c’est légitime car j’ai eu la chance
pu fonctionner », souligne Marie-Chris- avaient l’impression d’avoir changé de de mettre en œuvre, en compagnie de
tine Descouard. monde, de s’être désennuyés pour le res- gens avec lesquels je pouvais vivre, un
Ce collectif hétéroclite s’épanouit à tant de leurs jours. » Romain Bouteille peu de mon programme d’anarchie. »
coups de sketchs où l’improvisation peut être fier : à l’automne 1969, le théâ­ Ni tristesse ni aigreur. Le père du Café
sème son grain de sel. « Un spectacle qui tre affiche complet. De quoi rémunérer de la Gare a initié une expérience com-
durait une heure vingt au début finissait (un peu) les acteurs, qui chaque soir munautaire, artistique, politique qui
par durer deux heures trente, parce que s’assoient en rond autour de la recette a marqué l’histoire. Au moment où
c’était le droit absolu de l’acteur de ne et se distribuent les billets comme on s’achève ce récit, l’écran du téléphone
pas obéir » : Romain Bouteille invente distribue un jeu de cartes. « Même le clignote. C’est un SMS de Sotha : « Je me
La semaine le « gros café-théâtre », celui que pra- ­logeur venait chercher son dû », sourit disais que ce qui a tué MON Café de la
prochaine, tiquent une dizaine d’acteurs. Ils ne fai- l’ex-maître des lieux. Gare, c’est l’obligation de réussite.
dernier épisode saient pas n’importe quoi pour autant : Utopique mais bien réel, tapageur Qui tue aussi le plaisir de réussir. » Cin-
de « L’été 1969 » : « Il y a toujours eu des sujets, assure So- mais rigoureux, investi par une bande quante ans plus tard, les agitateurs de
SOLA/SIPA

le Festival tha. Une pièce sur l’esclavage, un remake de « grandes gueules solidaires qui l’impasse d’Odessa n’ont pas perdu le
panafricain, à Alger. du Livre de la jungle, un texte sur l’équa- ­savaient ce que le groupe apporterait à sens de la formule •

Télérama 3628 24 / 07 / 19 25
À lire
C’était pas mieux
avant, ce sera
mieux après,
d’Aurélie Charon,
éd. de
l’Iconoclaste,
352 p., 19 €.

Le monde hors
26
des micros battus
Aurélie Charon, productrice sur France Culture Radio
A 21 ans, elle était déjà chroniqueuse sur Inter. dévolu au documentaire d’auteur — dit faire depuis huit ans
Aurélie Charon est ensuite partie, pendant près le même programme. D’une voix douce, au timbre envelop-
pant et musical, elle a sondé le danseur et chorégraphe bré-
de dix ans, interroger de jeunes adultes du monde silien Volmir Cordeiro, l’écrivaine Violaine Schwartz, ou l’ac-
entier… avec des dispositifs originaux. Des échanges teur Bernard Menez. Menant des conversations intimes
grâce à des dispositifs originaux. « Dès le début, j’ai demandé
francs, intimes, et toujours surprenants.

N
un micro volant, car il me semblait “antinaturel” de rester as-
sise en studio, explique-t-elle. Avec mes invités, on a dansé, on
e lui parlez pas d’optimisme béat, ou d’atti- s’est allongés, ou on est restés debout. Je leur ai offert de passer
tude bisounours. Aurélie Charon assume un coup de fil à quelqu’un, de dresser une liste sur un tableau ou
de voir le côté positif du monde plutôt que de dessiner. La parole est intéressante quand on la déplace… »
sa face sombre. La productrice radio de L’animatrice a appliqué les conseils d’Emmanuel Lau-
34 ans (Une vie d’artiste et L’expérience sur rentin, producteur de La fabrique de l’Histoire, sur Culture 1,
France Culture) vient de publier C’était pas qui fut son professeur à l’école de journalisme de Sciences
mieux avant, ce sera mieux après, un recueil de ses échanges Po. « Il nous disait que tout était possible ! » L’étudiante douce
avec des jeunes du monde entier, organisés au fil des der- et réservée sortait d’une « enfance tranquille à Château-
nières années pour des documentaires. « “Ce sera mieux roux », entre des parents profs d’anglais, passée à cultiver
après”, c’est par exemple ce que pense Amir, un jeune homme des amitiés épistolaires — « j’avais des correspondants à La
qui a grandi à Gaza et qui vit maintenant à Paris en attendant Réunion, au Sénégal ou au Canada, dont je rangeais soigneu-
la nationalité française, décrit-elle. C’est courageux de penser sement les lettres dans des classeurs » — et le goût du théâtre.
cela, car on prend le risque d’être déçu. » Tout de suite, la radio la fait vibrer. « Elle avait une écriture
Dans son livre, elle raconte les existences d’Ines à Sara- assez poétique, une intelligence, une grâce, une sensibilité, un
jevo ou de Gal à Tel-Aviv. Evoque aussi Jack, un nationaliste regard, se souvient Vincent Josse, producteur du Grand ate-
de 19 ans rencontré à Liverpool, ou Alona, une députée Rus- lier, sur France Inter, qui l’eut aussi comme élève. Elle était
sie unie (parti pro-Poutine), interviewée en 2014. Qui bran- évidemment faite pour ce média. »
dissent des convictions à mille lieues des siennes. « Quand Il la propulse alors très vite à l’antenne, avec sa cama-
le discours est haineux, c’est souvent que l’on n’a pas eu la rade et amie Caroline Gillet 2. A 21  ans, la voilà chroni-
chance de faire un pas de côté, de voir autre chose. Comme je queuse pour Esprit critique sur Inter. « Ce fut hyper forma-
demande à rencontrer ces gens, je ne peux pas me montrer mé- teur, se souvient-elle. Vincent n’était pas tendre, il nous
prisante ou hautaine ; je ne suis pas là pour les humilier. Mais faisait parfois des retours déprimants. Mais j’ai appris avec
face à eux je ne mens pas, je dis ce que je pense. » lui la respon­sabilité d’utiliser à bon escient chaque minute
Depuis près d’une dizaine d’années, la jeune femme d’antenne. » Un peu plus tard, Kathleen Evin (L’humeur va-
capte la parole d’une nouvelle génération d’adultes à Alger, gabonde, sur la même radio) lui confiera des reportages.
Moscou, Téhéran ou Gaza. Après avoir beaucoup voyagé, « J’ai compris qu’il n’y avait qu’une technique possible : le tra-
elle s’est intéressée à l’Hexagone pour Une série française vail, le travail, et encore le travail ! Pas question de ne pas lire
(sur France Inter) et Jeunesse 2016 (sur France Culture). les livres des gens qu’on reçoit. » Avec Caroline Gillet, elle
« Après les attentats de 2015, il était temps de poser ici les part en Ukraine tourner un documentaire sur un camp de
questions que j’avais posées ailleurs — sur la place de la jeu- migrants. « Aurélie était très déterminée et savait très bien ce
nesse dans la société, la politique, le monde artistique… Mais qu’elle voulait faire, raconte sa consœur, qui forma avec elle
j’étais presque ennuyée d’avance au moment de me lancer, je un binôme pendant plusieurs années. Sans elle, je n’aurais
craignais que ce soit trop familier. Finalement, pas du tout ! peut-être pas assumé, si tôt, cette envie de faire du documen-
Les rencontres ont été aussi fortes qu’à Moscou ou Alger. Mais taire. Je la revois toute fine et fluette dans le camp de Pavshino
je ne m’attendais pas à une telle défiance… Les jeunes ne vou- — où les gardes-frontières ukrainiens tentaient de nous dissua-
laient pas me parler. Il m’a fallu pousser les portes, travailler der d’aller —, se frayant avec sa caméra un passage parmi ces
énormément pour monter des chaînes d’intermédiaires. Il hommes en détresse… »
était essentiel d’arriver de la part de quelqu’un. » Bosseuse et énergique, Aurélie Charon fourmille tou-
Pour mettre ses interlocuteurs en confiance, elle fait jours de projets. Elle qui a récemment coréalisé le film La
écouter ses émissions précédentes. « J’aime rendre “com- Bande des Français fait vivre depuis 2013, avec Caroline Gil-
plices” ceux que j’enregistre, réfléchir avec eux à ce qu’ils ont let et Amélie Bonnin, l’aventure Radio live : soit « une émis-
envie de donner à entendre. Je propose par exemple de diffu- sion en 3D, ni spectacle ni conférence », où sont « rejoués »
ser ce qu’ils ont dans leur téléphone portable, pour partager en public les documentaires radio avec de jeunes invités de
au plus près leur quotidien. » La productrice est coutumière tous les pays. Le format plaît, est réclamé à Johannesburg,
de ces astuces qui aident à happer l’auditeur, à le surpren­ Bruxelles, Rome ou Paris — où le Festival d’automne les
dre. Elle n’hésite pas à passer, à l’antenne, d’un échange par ­accueillera en novembre. Sur France Culture à la rentrée, la
Skype à une conversation dans un taxi. « A la radio, la voix productrice sera chargée d’une émission sur le théâtre et
est comme un scratch, elle doit accrocher. Quand je parle au les arts de la scène, chaque dimanche à 20 heures. Elle rêve
micro, je m’adresse à quelqu’un en particulier, c’est comme si de partir en 2020 sonder la jeunesse africaine. Pour, encore
je lançais une flèche. » et toujours, « créer des liens, de la circulation d’idées ». Et
Elle qui a produit L’atelier intérieur, ­satisfaire son insondable curiosité •
Par Laurence Le Saux Backstage puis Une vie d’artiste sur 1 Il animera Du grain à moudre, sur la même station, à partir
Photo Olivier Metzger pour Télérama Culture —  où elle coordonne aussi, de septembre.
­depuis février, L’expérience, un espace 2 Productrice de Foule sentimentale, sur Inter.

Télérama 3628 24 / 07 / 19 27
Le courage politique
sommes tus pendant quarante ans, on
ne nous fera plus taire ! » Elle s’engage
aussi en politique. Dès 2011, elle consti-
tue un comité clandestin de résistance
avec des étudiants originaires de
­Raqqa et de Deir ez-Zor. Et en 2013, elle
est l’une des dix déléguées à l’assem-
blée démocratique de désignation du
conseil municipal d’Alep. Elle aurait
Waad al-Kateab a toujours voulu être journaliste, pu se porter candidate, raconte Jean-
et la guerre civile en Syrie lui a servi de formation. Pierre Filiu, « mais elle s’est abstenue
Pendant quatre ans, au cœur d’Alep, elle a filmé pour ne pas exposer sa famille », qui à
sans relâche la survie de son peuple. Son premier l’époque vivait dans une zone contrô-
long métrage, For Sama, a été ovationné au lée par le gouvernement.
Festival de Cannes. Il sortira en salles en octobre. Pendant un de ses reportages, la
journaliste rencontre un médecin qui

Et pourtant,
se dévoue sans compter pour les bles-
sés. D’abord amis, Waad et Hamza se
marient en 2015, et la petite Sama naît

elle tourne
le 1er janvier 2016. A l’aube d’une année
qui se révélera la plus meurtrière du
conflit… Depuis septembre 2015, l’in-
tervention de l’aviation russe, fidèle al-
Par Samuel Douhaire Photo Olivier Metzger pour Télérama liée du clan Assad, a renversé le rap-
port de forces militaire, jusqu’alors
favorable aux rebelles. Les obus
Petite et menue, Waad al-Kateab liers, qui ont offert trois standing pleuvent sur Alep, l’hôpital du quartier
semble bien frêle. Ne pas se fier aux ovations aux réalisateurs mais aussi Sukkari, dans lequel se sont repliés
apparences : l’obstination de la jour- à Hamza, le mari médecin de Waad Hamza et son équipe, ne désemplit pas.
naliste syrienne est sans limite. L’his- et l’un des « héros » du film. Et là aussi, Waad filme tout : les opé-
torien Jean-Pierre Filiu, l’un des meil- Aussi loin qu’elle s’en souvienne, rations interrompues par l’explosion
leurs spécialistes du Proche et du Waad al-Kateab a toujours voulu être d’une bombe et le départ d’un incen-
Moyen-Orient, salue « la force de l’en- journaliste. « Ce n’est pas une profession die ; deux garçons couverts de pous-
gagement et la solidité des convictions » acceptable pour une jeune fille de bonne sière qui accourent, leur petit frère
de cette jeune femme de 28 ans qui, famille », lui a répondu en substance sa agonisant dans les bras ; un couple qui
de 2012 à 2016, a filmé sans relâche famille, plutôt conservatrice. L’étu- pleure la mort de sa fille unique, tuée
et au péril de sa vie les ravages de la diante se résigne à s’inscrire en marke- alors qu’ils cherchaient à fuir la ville…
guerre civile. Ses reportages, tournés ting à l’université d’Alep. Mais le virus « Elle a fait preuve de qualités exception-
pour la télévision britannique Chan- de la presse est le plus fort : elle insiste, nelles de cadreuse dans des circons-
nel 4 au cœur d’Alep assiégée par les son père finit par céder, à condition tances aussi terribles, salue son coréali-
forces gouvernementales, ont mon- que ce ne soit pas en Syrie — trop dan- sateur, Edward Watts. Sans parler de
tré la survie de plus en plus précaire gereux sous une dictature aussi féroce. son courage… » La jeune femme l’avoue
des citoyens hostiles au régime de Waad prend des cours d’allemand, aujourd’hui, elle était convaincue de
Bachar el-Assad, la violence des bom- dans l’espoir de devenir reporter à Ber- mourir à brève échéance. « Mais je vou-
bardements russes ciblés pour faire lin. Mais en 2011, dans le sillage des lais continuer à filmer jusqu’à mon der-
un maximum de victimes et saper le printemps arabes, les premières mani- nier souffle, pour qu’il reste le plus de
moral des populations rebelles. festations contre Bachar el-Assad dé- traces possible de notre révolution. Et
Désormais réfugiée politique au butent à Alep. La révolution démocra- des preuves des exactions de Bachar
Royaume-Uni, Waad al-Kateab était au tique sera son école de journalisme. el-Assad et de ses sbires, dans la perspec-
Festival de Cannes en mai dernier Waad al-Kateab descend dans la rue tive d’un procès. C’était ma responsabi-
pour présenter son premier long mé- pour filmer avec son smartphone, lité en tant que survivante. »
trage, coréalisé avec l’Anglais Edward puis avec une petite caméra. Très vite, Devant l’avancée inexorable des
Watts. For Sama, Œil d’or du meilleur l’enthousiasme cède le pas à la terreur, forces du régime, les époux al-Kateab
documentaire (ex æquo avec La Cor- puis à la colère contre la répression doivent se résigner à fermer l’hôpital
dillère des songes, de Patricio Guzmán), sans pitié —  comme on peut le voir et, après des dizaines de milliers
est une déclaration d’amour poi- dans le film, des dizaines d’habitants d’autres Alépins, à quitter la ville. En
gnante à son premier enfant, au- ont été jetés dans le fleuve après avoir décembre 2016, le régime syrien ac-
jourd’hui âgé de 3 ans, mais aussi un été torturés. Mais malgré les morts, cepte une médiation de l’ONU pour
montage choc de ses propres images malgré les disparitions, malgré la peur, évacuer dans un temps limité les re-
tournées depuis le début de la révolu- les manifestations continuent. Et elle belles qui souhaitent cesser le combat.
tion syrienne à Alep, en 2012. La pro- filme, encore et encore, l’aspiration de Hamza — qui a voulu rester aux côtés
jection de gala a bouleversé les festiva- son peuple à la liberté : « Nous nous de ses patients jusqu’au bout —, Waad

28 Télérama 3628 24 / 07 / 19
3/3

et la petite Sama font partie du dernier tout le mal qu’il pensait du clan Assad. » le 9 octobre. Pour la suite, elle envi-
convoi. Ils prennent la route la boule Mais le convoi passera finalement sans sage des reportages « axés sur l’hu-
au ventre : la veille, des soldats gouver- encombre. « Le régime syrien était main », au Royaume-Uni comme à
nementaux ont tiré sur les voitures… ­pressé de pouvoir célébrer devant les ca- l’étranger. Elle pense tous les jours à
« On ne savait pas du tout ce qui allait méras sa reprise en main complète la Syrie, sans nouvelles de ses rares
se passer au passage des check-points d’Alep, cela a été notre chance. » proches restés là-bas — « les contacter
contrôlés par le régime, raconte la jour- Waad al-Kateab est, depuis janvier, serait les mettre en danger ». Et elle es-
naliste. Je ne m’inquiétais pas pour moi : productrice pour le service Informa- père toujours retourner dans sa ville
personne ne connaissait mon visage car tions de Channel 4. Un métier qu’elle natale. « Comment pourrais-je me cou-
je ne m’étais jamais filmée dans mes re- a aussitôt mis entre parenthèses pour per de mon pays ? Cet espoir fluctue tous
portages. En revanche, Hamza, lui, accompagner la promotion de son do- les jours, et je sais bien qu’il est fragile.
avait été interviewé sur des chaînes d’in- cumentaire à travers le monde — For Mais impossible de continuer sans. Si-
formation internationales pour dire Sama sortira dans les salles françaises non, à quoi bon vivre ? » •

Télérama 3628 24 / 07 / 19 29
Par Guillemette Odicino

Pour la première fois


derrière la caméra,
Laurent Lafitte adapte
L’Origine du monde,
une pièce de Sébastien
Thiéry sur un quadra
dont le cœur ne bat plus.
Un concentré d’humour
grinçant qui lui va bien.
Sur le plateau, une
leçon d’interprétation
aux petits oignons.

Laurent Lafitte,
un cinéaste freudien ?
30 Télérama 3628 24 / 07 / 19
I
Sur le tournage de « L’Origine du monde » Cinéma

l n’est que 10 heures en ce matin de juin, et une cha- pour l’instant, ça tourne à la porte d’entrée au moment où la
leur caniculaire s’abat déjà sur le quartier pavillon- mère ouvre à ce fils qu’elle n’a pas vu depuis si longtemps et
naire de Clamart, en banlieue parisienne. Câbles à sa bru porteuse d’un énorme bouquet. « C’est pour moi ?
électriques à enjamber, contorsions pour ne pas ren- C’est trop… » murmure Hélène Vincent, dont chaque souffle
verser un projecteur : ça bouchonne dans l’étroit es- paraît millimétré. « Mais non, mais non… », rétorque, agacée,
calier au papier peint imitation liège qui mène au pre- Karin Viard en lui fourrant les fleurs dans les bras. Laurent
mier étage surchauffé de la maison que Laurent Lafitte a Lafitte ne peut réprimer un petit rire satisfait : il dirige et joue
choisie comme l’un des décors de son premier film en tant avec des stradivarius. Mais aux méthodes de travail radicale-
que réalisateur, L’Origine du monde. Il y a trois ans, le comé- ment différentes : entre deux prises, celle qui fut la mère de
dien débarque dans le bureau d’Alain Attal, producteur émé- Vincent Lindon dans Quelques heures de printemps, de Sté-
rite de Gilles Lellouche, Maïwenn ou Nicole Garcia. Il passe- phane Brizé, reste concentrée, imposant naturellement le
rait bien à la réalisation, mais ce n’est pas juste pour faire vouvoiement à l’équipe. Karin Viard, la seule à la tutoyer, pa-
Page de gauche,
comme les copains. Son projet serait d’adapter cette pièce de pillonne dans la pièce, passe ses coups de fil personnels à Laurent Lafitte
Sébastien Thiéry au sujet grinçant : un quadra qui a réussi haute voix, disparaît en annonçant « je vais me faire une tar- derrière le combo,
dans la vie loin de ses origines modestes s’aperçoit que son tine de Boursin ! », puis revient pour se jeter dans la prise dès avec Hélène Vincent.
Ci-dessous, dans
cœur ne bat plus. Pourtant, il vit ! Déboussolé, il suit un le mot « action ». Dans l’encadrement de la porte d’entrée, le rôle principal, au
conseil bien gênant à mettre en pratique : prendre en photo puis dans le couloir, où mère et fils sont censés s’étreindre côté de Karin Viard.
une zone particulière de l’anatomie de sa mère… Laurent
Lafitte s’enthousiasme : « J’adore les secrets de famille. Ma fa-
mille en est pleine ! Que faire du lien familial, ce lien obligatoire
et souvent toxique ? Les personnages de L’Origine du monde,
eux, prennent Freud au pied de la lettre et foncent ! »
Alain Attal est titillé par l’idée, et Lafitte, fort de ce soutien
de principe, promet de revenir bientôt… Deux ans plus tard,
le voilà qui débarque à nouveau dans les bureaux des pro-
ductions du Trésor avec, déjà, une deuxième version de scé-
nario : « Il avait écrit dans son coin ! Et cette V2 était quasiment
définitive et pleine de caractère, même si nous avons dû travail-
ler pour y ajouter un peu plus de cinéma. » Alain Attal n’a d’ail-
leurs eu aucun mal à trouver des financements, et les acteurs
pressentis pour le casting — Karin Viard, Hélène Vincent, Ni-
cole Garcia et Vincent Macaigne — ont accepté, à peine la der-
nière page lue : « Monter ce film a été d’une rare facilité ! Et
j’étais ravi que Laurent tienne à être derrière et devant la camé-
Laurent Champoussin © 2019-TRESOR FILMS-STUDIOCANAL-FRANCE 2 CINEMA-2L PRODUCTIONS-ARTEMIS PRODUCTIONS

ra en interprétant le rôle principal. Non seulement c’est sans


doute l’un des acteurs les plus drôles que je connaisse, mais il a
une idée très précise de ce qu’il veut comme mise en scène. » His-
toire que son réalisateur en herbe soit à l’aise au four et au maladroitement, difficile de cadrer les visages avec ce volu-
moulin, l’attentif producteur a juste pensé à ajouter sur le mineux bouquet. Laurent Lafitte ne cesse de « relire la scène »
plateau un deuxième combo (petit moniteur vidéo qui per- au combo, modifier le cadre d’un chouïa tandis que sa dou-
met de visionner, en direct et en différé, la prise de vues de blure prend sa place dans le champ, ou fermer les yeux pour
la caméra) et à lui allouer une doublure. mieux entendre la moindre inflexion de voix des interprètes.
C’est le douzième jour de tournage, celui de la scène im- Soudain, il fait part d’un détail qui le gêne : « Vous pouvez
portante des retrouvailles entre le fils, accompagné de son m’éteindre le plafonnier du couloir ? Ce sera plus glauque. »
épouse (Karin Viard), et sa mère, incarnée par une Hélène Centré sur un tabou très freudien, L’Origine du monde se veut
Vincent à laquelle costumière et perruquier ont donné une une comédie noire et dérangeante, et il a une idée très pré-
incroyable allure de modeste petite souris d’intérieur en cise de sa direction d’acteurs : « Il faut jouer droit, absolument
jupe plissée mastic et chaussons coquets. Rideaux en den- premier degré. Le comique ne doit venir que des situations. »
telle acrylique, meuble bar en osier, broderies encadrées au « Je ne vais pas avoir de vase assez grand », s’inquiète la
mur, et abat-jour à franges : son intérieur est un condensé de mère, dans un murmure angoissé. « Vous n’avez qu’à les mettre
rusticité proprette qui évoquera, à tout un chacun, ses visites dans la baignoire en attendant ! » conseille, cassante, sa belle-
« chez mémé » dans les années 1980. Lafitte s’amuse : « Nous fille. « En attendant… quoi ? » Le ton est parfait. Fou rire conte-
n’avons pratiquement rien eu à recréer, cette maison était dans nu sur le plateau. Finalement, la mère se dirige vers la cuisine
son jus ! Ah si, j’ai spécifié au décorateur que je tenais à un bou- avec ses glaïeuls, mais, à la répétition, Hélène Vincent s’est
quet de plumes de paon ! » D’une élégance et d’un flegme bri- déplacée de façon un peu trop alerte au goût de son réalisa-
tanniques dans son pantalon crème et son polo bleu marine, teur. Il ne faut pas le lui dire deux fois. Dès la première prise,
il arpente le plateau, calme et souriant, au milieu d’une tren- la comédienne semble atteinte d’un problème de hanche à
taine de techniciens affairés. Entre deux indications à voix peine perceptible. Elle lance : « Vous avez vu, Laurent, je ne
douce à son assistant, il s’assoit et ferme les yeux sur le cana- boite pas. Trop évident. Je fais juste comme si j’avais une légère
pé en cuir rouge brique devant la table basse où les accessoi- coxalgie ! » Qu’elle gardera, identique, lors des cinq prises sui-
ristes ont déjà disposé des biscuits salés dans des coupelles vantes. Laurent Lafitte, pensionnaire de la Comédie-Fran-
orange Duralex pour la prochaine séquence d’apéritif. Mais, çaise et jeune réalisateur exigeant, en reste bouche bée •

Télérama 3628 24 / 07 / 19 31
EN danger près de chez vous

Cet été, Télérama part


à la rencontre des espèces
en danger un peu partout
en France. Urbanisation,
pollution, agriculture intensive…
les menaces sont multiples.

Il n’y a plus
d’anguille sous roche
Par Weronika Zarachowicz

« Ah non ! Encore des spaghettis avec « Tout cela, c’était avant l’hécatombe, cules » rejetées par l’homme dans tous
des yeux ! » Voilà comment Eric Feun- résume le directeur de la station ma- les milieux aquatiques. Jusqu’aux tré-
teun saluait les traditionnelles ci- rine du Muséum national d’histoire fonds des océans : les minuscules
velles en vinaigrette que servait sa naturelle à Dinard. Aujourd’hui, nous larves nées dans l’ouest de l’Atlantique
mamie Simone lors des grandes ta- assistons, impuissants ou indifférents, Nord, quelque part aux abords de la
blées familiales, dans la maison de va- à la disparition d’une espèce, désor­ mer des Sargasses (le mystère de la
cances des grands-parents. En cette mais classée comme menacée par zone de ponte reste entier à ce jour), et
fin des années 1970, les civelles (ou pi- l’UICN, qui témoigne de l’histoire de qui se nourrissent de « neige marine »
bales), ces bébés anguilles au corps notre planète et a, grâce à la réussite (de la matière organique en décompo-
translucide, se vendaient une bou- évolutive de sa famille, colonisé tous les sition, sous forme de particules flocon-
chée de pain sur les étals des poisson- océans, Antarctique excepté. » Anguilla neuses), la confondent désormais avec
niers. « Il y en avait tellement dans les anguilla (espèce européenne), A. japo­ les microplastiques qui s’accumulent
rivières qu’on en faisait de l’engrais ou nica, A. australis… : les seize espèces dans cette zone sans vagues ni vent…
Nom de la colle, notamment pour l’encollage répertoriées dans le monde sont en Ex aequo avec les polluants, la des-
scientifique des étiquettes sur les bouteilles de vin. » train de se faire éliminer par l’espèce truction des habitats est l’autre
Anguilla anguilla.
Mais les civelles, le jeune Eric préfé- humaine, âgée de sept millions d’an- « grand coupable » de la mortalité des
Population rait les pêcher dans l’étang du Bois- nées seulement. anguilles. « 70 % des zones humides ont
En moins Joli, pour les observer. « Elles m’ont per­ Les causes sont multiples, et agissent été détruites en France en cent cin­
de vingt ans,
les effectifs mis d’aiguiser ma soif de connaissances en synergie. La principale, avance Eric quante ans. Il ne reste que 30 % de la sur­
ont décliné sur les mystères de la vie aquatique. » Feunteun, provient des polluants orga- face des habitats d’origine, souvent
de plus de 70 %. Quarante ans sont passés, et le natu- niques et métaux lourds issus de l’in- inaccessibles car il y a des barrages — un
Ennemis raliste en herbe est depuis devenu l’un dustrie, de l’agriculture et de la méde- million en Europe, 98 000 en France. »
Les polluants, des spécialistes mondiaux de l’an- cine. « Dans la Seine, comme dit un Eric Feunteun et son équipe ont été
la dégradation guille. Il est intarissable sur « ce poisson confrère écotoxicologue de l’université les premiers à alerter sur l’impact de
des habitats
aquatiques, si particulier qui se meut comme un du Havre, les poissons n’ont jamais mal à ces derniers. « Certains font plus de dix
les barrages, serpent, nous file entre les mains et la tête, aucun problème cardiaque ni de mètres de haut, obstacle infranchis­
la surpêche, compte parmi les plus extraordinaires dépression mais ils sont incapables de se sable pour les anguilles. La prise de
le réchauffement
climatique, migrateurs du règne animal ». C’est reproduire… » Car le fleuve, qui draine conscience est difficile, car les barrages
les parasites. ­ même l’une de ses fascinantes caracté- les eaux usées de Paris, de Rouen et du ne tuent pas directement, la catas­
ristiques : l’anguille, seule espèce à se Havre, charrie des médicaments (para- trophe reste invisible… On a beau ins­
reproduire en mer et à grandir en eau cétamol, antidépresseurs, pilules taller des ascenseurs à anguilles, ce sont
À lire douce, peut parcourir 10 000 kilo- contraceptives…), des pesticides des cataplasmes sur une jambe de bois :
Le Rêve mètres jusqu’aux rivières. Elle y passe- (comme le glyphosate, détecté dans 70 % des anguilles en route pour la re­
de l’anguille, ra une partie de son existence avant de plus de 55 % des eaux européennes). production refusent le passage. »
une sentinelle faire le chemin inverse, parfois au bout Sans oublier les métaux lourds et molé- Et combien d’entre elles échappent
roberto frankenberg pour télérama

en danger. de vingt ans, pour atteindre sa zone de cules de l’industrie, tels les PCB aux filets des pêcheurs ? En cinquante
Petite ponte, en plein océan, et mourir… Un (comme le pyralène), interdits depuis ans, les captures de civelles par pêche
encyclopédie défi fou pour une espèce particulière- les années 1980 mais « que l’homme a professionnelle ont diminué de 90 %.
sur un poisson ment résiliente puisque, apparue il y a conçus en oubliant un détail essentiel : ils « C’est à la fois une cause et une consé­
extraordinaire, plus de cent millions d’années, elle a ne sont pas recyclables et s’accumulent quence de leur déclin, constate Eric
d’Eric Feunteun, survécu aux glaciations et réchauffe- dans la chaîne alimentaire… ». Feunteun. Mais la pêche à la civelle a été
éd. Buchet ments, vu les dinosaures mourir et fut Dans l’eau, aucune échappatoire réduite de façon drastique, voire inter­
Chastel, emblématique de la biodiversité ordi- possible, les anguilles sont condam- dite dans certains pays [en France, elle
256 p., 2012. naire tant elle était répandue. nées à nager dans « une soupe de molé­ est fortement réglementée, ndlr], et

32 Télérama 3628 24 / 07 / 19
4/5

La semaine
prochaine,
dernier épisode
de la série
« En danger près
de chez vous » :
le grand hamster
d’Alsace.

l’exportation hors d’Europe est prohi­


bée depuis 2010. Le stock ne s’est pas
pour autant renouvelé… Et puis, il s’agit
d’une pêche artisanale, par certains
­aspects vertueuse : en cas de pollution,
les pêcheurs sont les premiers à tirer la
sonnette d’alarme auprès des autorités.
Sans ces gardiens de l’environnement
aquatique, aux savoirs ancestraux, qui
va réellement s’inquiéter pour l’espèce ? »
Certainement pas les braconniers,
allé­chés par des civelles dont le prix
peut atteindre 5 000 euros le kilo en
Asie, où les consommateurs en raf­
folent. D’où un trafic en pleine crois­
sance, devenu aussi juteux que celui
des stupéfiants. « Les peines de prison
ferme se multiplient, au lieu des
amendes ou contraventions de jadis,
mais cela reste une vraie plaie. »
Si l’on ajoute à cette liste la propa­
gation d’un parasite (importé d’Asie)
tueur d’anguilles, et le déplacement
du Gulf Stream provoqué par le ré­
chauffement climatique (ce qui ral­
longe la durée des trajets entre la mer
des Sargasses et les côtes europé­
ennes et nord-africaines), l’anguille
est dans de sales draps. « Mais il n’est
pas trop tard », martèle Eric Feunteun.
Un plan de gestion sans précédent a
été mis en place, voté par le Parle­
ment européen en 2007. Et l’image de
cette espèce longtemps associée au
diable, classée comme nuisible jus­
qu’en 1984, change enfin. « Aujour­
d’hui, quand je donne des conférences,
on ne me dit plus : “Beurk ! les an­
guilles”. Au contraire, ce poisson qui
symbolise la libre circulation, le cycle
de l’eau et de la vie, et qui a survécu à
tout, émerveille. Et l’on commence à
comprendre que sa sauvegarde est liée
à notre propre survie… » •

Télérama 3628 24 / 07 / 19 33
Tout Télérama en un abonnement :
le magazine + des newsletters et des contenus
numériques exclusifs + des privilèges toute l’année.

Abonnez-vous pour 8,25 € par mois Recevez Sortir


pour 1,50 €
Et recevez jusqu’à 2 cadeaux! de plus par mois
Votre 1er cadeau Votre 2e cadeau Sortir

le
guide
culturel
du
grand
Paris

Pages sPéciales du no 3590 – ne Peut être vendu séParément


dave heath
le PhotograPhe
ET des écorchés

31-10
6-11
2018

Benedict Wells Paolo Cognetti


La fin de la solitude Les huit montagnes Lampe de lecture Votre supplément
Liz, Marty et Jules sont inséparables. Pietro est un enfant de la ville. L’été Idéale pour lire dans l’obscurité parisien
Ils perdent leurs parents dans un de ses onze ans, ses parents louent sans réveiller son entourage. Cinéma, théâtre, concerts,
accident de voiture. Placés dans une maison à Grana, au cœur du val Cette lampe robotique est expos, spectacles…
le même pensionnat, ils deviennent d’Aoste. Il se lie d’amitié avec Bruno, munie d’une pince en métal Recevez en plus le guide
vite des étrangers les uns pour un vacher de son âge. Vingt ans plus brossé. Fonctionne avec des meilleures sorties
les autres. C’est l’histoire de tard, il y reviendra pour trouver refuge 3 piles boutons (fournies) de Paris et sa région.
destins tourmentés par le deuil et tenter de se réconcilier avec Si vous optez pour
et l’espérance. 352 pages. son passé. 288 pages. le prélèvement mensuel.

Offre d’abonnement exceptionnelle


Oui, je m’abonne à Télérama Mes coordonnées
Pour un an (52 numéros) à 99 € au lieu de 171,60 € Nom Prénom

et je reçois en cadeau les livres La fin de la solitude


et Les huit montagnes. Adresse

Mon mode de paiement N° Rue / avenue / boulevard

Je choisis le prélèvement automatique* et je règle en 12 fois


sans frais, soit 8,25 € par mois. En cadeau supplémentaire, Code postal Ville

je reçois la lampe de lecture. Je remplis la grille ci-contre


et je joins obligatoirement un RIB. Mandat de prélèvement SEPA (Si vous choisissez le prélèvement automatique)
Référence unique du mandat (RUM). Sera remplie par Télérama
Je désire recevoir en plus Sortir, le supplément
Télérama de Paris et sa région, pour 1,50 € par mois,
Nom** Prénom**
soit un total de 9,75 €.

Je préfère régler en une seule fois, soit 99 € par chèque Adresse**

joint à l’ordre de Télérama.


N° Rue / avenue / boulevard

Je désire recevoir en plus Sortir, le supplément Télérama Code postal


de Paris et sa région, pour 18 €, soit un total de 117 €.
Ville Pays

Les coordonnées de votre compte**


Merci de nous retourner ce bon complété
et accompagné de votre chèque IBAN/Numéro d’identification international du compte bancaire (International Bank Account Number)

ou d’un RIB sous enveloppe affranchie


BIC/Code international d’identification de votre banque (Bank Identifier Code)
à Télérama, service abonnements,
8, rue Jean-Antoine-de-Baïf, 75212 Paris Cedex 13. Nom du créancier Signé à (lieu)** ** Mentions obligatoires.
Télérama • Type de paiement : paiement répétitif.
• Vous acceptez que le prélèvement soit effectué dès
8, rue Jean-Antoine-de-Baïf l’installation de votre abonnement. Vos droits concernant
• Offre valable jusqu’au 24 août 2019 pour un premier abonnement en France métropolitaine. 75212 Paris Cedex 13 Le (date)** le présent mandat sont expliqués dans un document
Livraison des cadeaux sous 5 semaines dans la limite des stocks disponibles. que vous pouvez obtenir auprès de votre banque.
En retournant ce formulaire, vous acceptez que Telerama, responsable de traitement, France
• En signant ce formulaire de mandat, vous autorisez
utilise vos données personnelles pour les besoins de votre commande, de la relation Client Télérama à envoyer des instructions à votre banque
et d’actions marketing sur ses produits et services. Pour connaître les modalités de traitement Signature**
ICS pour débiter votre compte, et votre banque à débiter
de vos données ainsi que les droits dont vous disposez (accès, rectification, effacement, opposition, votre compte conformément aux instructions de
portabilité, limitation des traitements, sort des données après décès), consultez notre politique FR31ZZZ203637 Télérama. Vous bénéficiez du droit d’être remboursé
de confidentialité à l’adresse www.telerama.fr/politiqueconfidentialite.php ou écrivez par votre banque selon les conditions décrites dans
à notre Délégué à la protection des données – 80, bd Auguste-Blanqui – 75707 Paris cedex 13 la convention que vous avez passée avec elle.
ou dpo@groupelemonde.fr. Une demande de remboursement doit être
* Renouvelable ensuite par tacite reconduction et dénonçable à tout moment. présentée dans les huit semaines suivant la date de
ABB28 débit de votre compte pour un prélèvement autorisé.
CINÉMA | MUSIQUES | LIVRES | SCÈNES | ARTS | ENFANTS

LE RENDEZ-VOUS
CRITIQUE
AVEC L’AIMABLE AUTORISATION DE L’ARTISTE, KAMEL MENNOUR, PARIS/LONDON. ADAGP (PARIS), 2019

MOHAMED BOUROUISSA, « LIBRE-ÉCHANGE »


Dans les quartiers ou en prison, le plasticien franco-algérien
scrute le quotidien des « invisibles », qu’il présente sous un jour
inattendu. Une exposition passionnante, à voir à Arles.
le rendez-vous

Page précédente :
La Fenêtre, 2005.
Ci-contre :
Le Téléphone, 2006.
Ces deux photos
sont tirées de la
série Périphérique.

font directement référence aux toiles


du Caravage (1571-1610). Avec ces ma-
gnifiques compositions en couleur,
dont une sélection est présentée ici,
Bourouissa ne réalise pas un énième
document sur la banlieue, mais pro-
pose une plongée au cœur des menta-
lités de ces jeunes mâles bourrés de
testostérone, en survêtement et bas-
kets de marque, qui tournent en rond,
investissent les halls d’immeuble et
s’affrontent du regard comme des
bouquetins enfermés dans un enclos,
cornes contre cornes. L’ancien graf-
feur prouve alors qu’il a l’étoffe d’un
grand photographe selon les codes

Libre-échange
de l’intelligentsia, qui l’accueille avec
enthousiasme. Aussitôt le pied glissé
Photo dans la porte du milieu de l’art, l’ar-
Mohamed Bourouissa tiste donne l’impression de changer
de cap avec Temps mort (2008-2009),
u France dans un grand ensemble de la une vidéo aux images sales, pixelli-
Cette année, la bonne surprise des région parisienne, à Courbevoie (92), sées, réalisée derrière les barreaux
Rencontres d’Arles s’appelle Moha- Bourouissa se fait déjà remarquer par d’une maison d’arrêt par un détenu.
med Bourouissa (né en 1978). A lui tout le lieu atypique qu’il a choisi, le Mono- Par on ne sait trop quelle magie, le
seul, le plasticien imprime la touche prix d’Arles. Situé devant un rond- plasticien donne le sentiment d’en-

Avec l’aimable autorisation de l’artiste, kamel mennour, Paris/London. ADAGP (Paris), 2019
contemporaine qui aurait manqué au point, pas loin de la gare, il se trouve à trer dans l’univers mental d’un pri-
festival, célébrant ses 50 ans avec cin- la périphérie de la cité antique, l’en- sonnier coupé du monde des vivants,
quante expositions, des photogra- droit idéal pour son sujet. On accède à d’être en empathie avec lui comme
phies de rue surréalistes du New York son exposition au premier étage en pour les jeunes de banlieue. Tout
des années 1930 de Helen Levitt (1913- traversant le supermarché, dont il comme il arrive à rendre palpitantes
2009) aux clichés festifs en couleur de s’inspire pour vanter les mérites de les aventures de vendeurs à la sau-
l’Espagnole Ouka Leele (née en 1957), ses photos et vidéos sur des panneaux vette de cigarettes de contrebande au
consacrant en 1980 la fin des années pendus au plafond comme des affi­ métro Barbès, à Paris, en les équipant
noires du franquisme. Jusqu’à la photo ches promotionnelles. Ce vaste es- de microcaméras (Legend, 2010). Les
amateur dans l’esprit de l’art brut… pace en parpaing brut, d’ordinaire images de mauvaise qualité, surexpo-
Dans sa performance Libre-échange, une zone de stockage, devient l’écrin sées ou sous-exposées, scandent
Mohamed Bourouissa se sert, lui, de rêvé pour une rétrospective explorant leurs émotions comme les battements
l’image contemporaine sous toutes ses l’argent, l’économie, et surtout l’iden- d’un cœur qui parfois s’emballe, en
formes, parfois sans qualité, comme tité de ceux qui fréquentent plutôt les fonc­tion des situations — drague, négo­
d’un cheval de Troie pour rendre vi- rayonnages des centres commerciaux ciations difficiles avec les clients ou
sibles ceux qui ne le sont pas, les chô- que les cimaises des musées. fuite précipitée à l’annonce d’une pré-
meurs, les détenus, ses copains de ban- En fin stratège, donc, Mohamed sence policière.
lieue. L’artiste est un stratège de Bourouissa se révèle, il y a une dizaine | Jusqu’au Bourouissa ne fait pas de ses sujets
première force pour déjouer les stéréo- d’années, avec sa série Périphérique 22 septembre des victimes. Il les présente toujours
types et montrer les choses d’un autre (2005-2009), qui met en scène des aux Rencontres sous un jour inattendu, qui capte aus-
point de vue que celui des médias. jeunes en banlieue selon les codes de d’Arles (13). sitôt l’intérêt. Dans Nasser (2015), l’ar-
Né en Algérie et y ayant grandi, à Bli- la peinture d’histoire. Gestuelle de www.rencontres- tiste filme en plan fixe son oncle lisant
da, avant d’émigrer avec sa famille en ses modèles et maîtrise des lumières arles.com le procès-verbal de sa condamnation,

36 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout
un enchaînement de mots juridiques
cette semaine, nous sommes…
sur lesquels l’homme bute comme un
moteur mal réglé progressant par ra-

Ébouriffés Hypnotisés
tés. Dans La Valeur du produit (2013),
un homme en costume-cravate pré-
sente avec sérieux une étude de mar-
ché, diagrammes à l’appui, sur un pro-
duit dont on lit entre les lignes qu’il
45
s’agit d’une drogue. Même illicite,
comprend-on, le commerce participe
à la (bonne) marche de nos sociétés.
Bourouissa se livre aussi à une cri-
tique radicale de l’économie libérale en
projetant Ideal (2018), un document sur
la fabrication de la monnaie virtuelle,
le bitcoin, dans un entrepôt chinois, au
milieu de nulle part, dans des mon-
tagnes désolées du Tibet. Le spectacle
de ces employés s’affairant à des tâches 38
incompréhensibles décrit un système Give me liberty, de l’Américain Kirill Au cœur d’une forêt retirée
absurde, inhumain, cupide. L’artiste Mikhanovsky, une comédie sociale s’esquisse une joyeuse utopie, dans
Give Me Liberty Productions | HÉLÈNE LEGRAND | Arthur Elgort / Conde Nast | Simon Fowler | Ariane Catton Balabeau | Aniplex - Dentsu - Fuji Television - Signal MD

ne s’en exclut pas. Lui aussi est pris originale à bord d’un minibus. Des caravelles et des batailles.
dans l’engrenage des lois du marché. Il

Apaisés Séduits
doit produire des œuvres rentables
pour son galeriste, Kamel Mennour. Il
le dit avec humour quand il filme la
main de celui-ci faisant tournoyer une
pièce de 2 euros, l’évidente métaphore
44
de l’art pris dans la spirale de la rentabi-
lité (Kamel, 2010). Sans naïveté ni com-
plaisance, et avec générosité, Libre-
échange raconte au final notre époque
du point de vue de personnes considé-
rées comme négligeables, qu’il rend
passionnantes, avec une maîtrise
éblouissante des outils visuels de notre
temps. Une démonstration des pou-
voirs de l’image, qui fera date aux Ren-
contres d’Arles. — Luc Desbenoit 43
Discipline millénaire ? Récupération Deux pièces de Bartók interprétées

Les chômeurs
hippie  ? Yoga, une histoire-monde, avec virtuosité par L’orchestre
une enquête passionnante. philharmonique de Helsinki.

prennent corps
Toutes les deux cents entrées dans l’exposition Saisis Enchantés
est offerte la statuette d’un chômeur du Pôle emploi
de Marseille. En se référant à l’œuvre du photographe
allemand August Sander (1876-1964) – qui portraitura
45
dans Hommes du XXe siècle professions et catégories
sociales de ses contemporains –, Bourouissa décide
de rendre hommage à ceux qui ne peuvent plus
exercer leur métier, à l’armée des chômeurs
du XXIe siècle, les « invisibles », dont on ne parle
plus qu’à travers des chiffres. Scanné, le corps des
volontaires est transformé en figurine avec une
imprimante 3D exposée à Arles. Emballées dans des
sachets comme les effigies de superhéros au rayon
jouets, ces miniatures seront vendues 2 euros sur
les marchés aux puces et beaucoup plus cher dans 40
sa galerie parisienne. Une sorte de pied de nez aux A Avignon, Ma Colombine, solo Une ado doit sauver un royaume
privilégiés finançant ainsi les travaux de Bourouissa, d’Omar Porras, retrace son enfance de la sécheresse dans le féerique
qui met en cause leur position sociale dominante… colombienne puis son exil à Paris. Wonderland, le royaume sans pluie.

Télérama 3628 24 / 07 / 19 37
cinéma Vic, attendri
par la belle Tracy,
atteinte de la
maladie de Charcot
(Chris Galust, Lauren
« Lolo » Spencer).

Give me Liberty conducteur (incarné par Chris Galust,


révélation qui évoque un James Dean
Kirill Mikhanovsky indécis) écoute d’une oreille genti-
ment distraite. Et puis il y a la belle Tra-
Un jeune Américain d’origine russe convoie dans son minibus toutes sortes cy, que sa paralysante maladie de Char-
d’éclopés. Cette épopée joyeuse et tendre renouvelle la comédie sociale. cot n’empêche pas d’être volcanique,
et que Vic ne cesse de regarder dans le
Vic, jeune Américain d’ori- vaillé comme ambulancier, avant rétroviseur… Certains arrêts du bus

n gine russe, écoute un vieux


Noir tétraplégique, clope au
bec, lui assurer que « la vie est formi-
d’être diplômé en cinéma de l’Univer-
sité de New York, puis de coscénariser
et produire le beau film — brésilien— de
s’imposent comme de merveilleuses
respirations au cœur de cet After Hours
façon Scorsese, mais diurne : Dima, le
dable », et le titre du film, gonflé d’es- Fellipe Barbosa Gabriel et la montagne boxeur très brut, s’attendrit soudain
poir, s’affiche alors que s’égrènent (2017). Avec Give me Liberty, il apporte devant une jeune femme enceinte.
quelques notes de blues à la guitare. une fraîcheur remuante, quasi orga- Quand ce costaud se retrouve obligé
Plus tard, il tente de calmer son grand- nique, à la comédie noire et sociale. d’aider Vic à déménager un canapé, ils
père atteint d’alzheimer qui hurle « ce Gros plans, caméra portée, plans-­ ne vont pas très loin, et finissent assis
pays nous a accueillis avec amour ! » tout séquences foutraques d’un collectif en dessus en pleine rue, tels des maca-
en fracassant un poulet cru sur sa petite mouvement reprennent toute leur vir- dam cow-boys contemporains. Au gré
cuisinière. En attendant des jours meil- ginité et Mikhanovsky parvient même d’une musique qui panse les plaies de
leurs, Vic conduit un minibus pour à redonner du sang neuf à certains l’Amérique, tout ce petit monde cassé,
­personnes handicapées à Milwaukee. « trucs » cent fois usités comme les mi- défavorisé, déraciné, roule, cahin-
Parce qu’il ne sait rien refuser à son ni-flash-back ou les plans de visages caha, vers la joie, la solidarité, et une
grand-père, il accepte de le trimballer à dans un rétroviseur. Grâce à sa ma- lutte collective pour des droits civiques
un enterrement avec d’autres membres nière de fondre si naturellement une à défendre toujours et encore. Une
de sa communauté. Alors que des ma-
nifestations éclatent à l’autre bout de la
matière documentaire — et autobiogra-
phique — dans la fiction, sa vision
,
On aime un peu
image de ce chaos organisé et folle-
ment humain ne s’effacera pas de sitôt :
petite ville, c’est le début d’une drôle d’une Amérique des laissés-pour- Dima portant Tracy dans ses bras,
d’odyssée, avec des stops, des redémar-
rages, mais toujours gorgée d’amour…
compte, mais qui chantent d’une
même voix du Bruce Sprinsteen, est à
N
Beaucoup
comme un jeune Jon Voight élevé à la
vodka soutenant une nouvelle Angela
Il fallait de l’âme russe pour renou- la fois crue et d’une tendresse renver- Davis… — Guillemette Odicino
veler le cinéma indépendant améri-
cain : né à Moscou, Kirill Mikhanovsky
sante. Vieillards hilarants, obèse philo-
sophe : tous ses personnages sont
B
Passionnément
| Etats-Unis (1h51) | Scénario : K. Mikhanovsky
et Alice Austen. Avec Chris Galust, Lauren
s’est installé aux Etats-Unis où il a tra- ­atteints de logorrhée, que le jeune « Lolo » Spencer, Darya Ekamasova.

38 Télérama 3628 24 / 07 / 19
.
On n’aime pas
Cinéma

303
Hans Weingartner

Deux étudiants en covoiturage vers le Sud tombent lentement amoureux.


Un conte délicat, qui esquisse le portrait d’une génération un peu perdue.

Ils sont étudiants, dans la ceptible mais inexorable : on a rare-

n vingtaine. Elle s’appelle Jule, ment l’occasion, au cinéma, de voir


et lui Jan. « Ils se sont trouvés ainsi naître l’amour, presque en temps
au bord du chemin, sur l’autoroute des réel. Hans Weingartner sait capturer
vacances », comme dans la chanson. la fragile progression de l’intimité, le
Ou plus exactement, dans une station- modeste miracle d’une rencontre.
service, non loin de Berlin : partie sur Tout y contribue, la beauté limpide et
un coup de tête, Jule faisait le plein de changeante des paysages, les aléas or-
son « 303 », vieux van brinquebalant, dinaires d’un long trajet, autant que
et Jan cherchait un covoiturage. Elle les dialogues, qui semblent échappés
accepte de l’emmener. Direction : le d’un conte philosophique : elle croit à
Sud. L’Espagne pour lui, en quête la solidarité, à la bonté ; pas lui. Et ils
d’un père inconnu. Le Portugal pour s’opposent, sur la nature humaine ou
elle, vers un amoureux de plus en plus la violence l­ibérale, avec la docte fraî-
lointain. En additionnant les kilo- cheur d’un couple de héros rohmé-
mètres, les disputes et les débats poli- riens. A travers eux, le cinéaste es-
tiques, les confidences et les moments quisse, sans le surligner, le portrait
doux, ces deux-là transforment peu à attachant et complexe d’une généra-
peu l’Europe en carte du Tendre. C’est tion un peu perdue, toujours lumi-
une romance en mouvement, un neuse. Libres, sensuels et vrais, Mala
road-­movie ensoleillé, mais ces éti- Emde et Anton Spieker sont les moteurs
quettes banales, qui collent à tant vibrants de cette échappée belle.
d’autres films, ne rendent pas assez — Cécile Mury
justice à la délicatesse de celui-ci. Les | Allemagne (2h) | Scénario : H. Weingartner
sentiments s’ouvrent lentement sous et Silke Eggert. Avec Anton Spieker, Mala
nos yeux, mouvement presque imper- Emde, Arndt Schwering-Sohnrey.

Les héros rohmériens Jan et Jule (Anton Spieker, Mala Emde).

Manta Ray fouie en lui ? Tout est caché, comme les


Phuttiphong Aroonpheng raies manta sous la mer, dans ce film
dont les personnages, aussi fragiles
Dédié aux Rohingyas, qui ont qu’attachants, sont des âmes solitaires.

n fui la Birmanie où ils sont


persécutés, ce film thaï-
Avec une poésie visuelle qui évoque
Apichatpong Weerasethakul (l’incon-
Wild Bunch Distrib | Kahuuna Films

landais est d’abord ouvert à l’imagi- tournable Thaïlandais, Palme d’or en


naire, superbement. Dans la vase noire, 2010 pour Oncle Boonmee), le réalisa-

LE 31 JUILLET
un jeune pêcheur aux cheveux décolo- teur nous entraîne, tout aussi bien, du
rés trouve un homme muet, le soigne, côté de Vertigo (1958), de Hitchcock.
en fait un compagnon qui le suit Un film fascinant sur l’étranger, l’étran-
comme une ombre… Que se passe-t-il geté. — Frédéric Strauss
derrière le regard mélancolique de cet | Thaïlande (1h45) | Avec Aphisit Hama,
inconnu ? Quelle souffrance est en- Wanlop Rungkumjad, Rasmee Wayrana.

Télérama 3628 24 / 07 / 19
PROPRIÉTÉ DE FOX. À USAGE PROMOTIONNEL UNIQUEMENT. VENTE, DUPLICATION OU TRANSFERT DE CE MATERIEL STRICTEMENT INTERDITS.
Cinéma

The Operative Blu-ray


­ uropéenne installée seule en républi­
E
que islamique, sous une fausse iden­
Yuval Adler tité, dûment voilée dès qu’elle sort de
chez elle. Le suspense repose d’abord Le splendide « film monstre » argentin qui déploie
Un thriller d’espionnage aux airs de sur la gamme de ses émotions, y com- six récits sur treize heures à voir enfin sur son canapé.
Homeland, porté par Diane Kruger, pris lorsqu’elle entame, par hasard,
parfaite en agente du Mossad. une relation amoureuse et dangereuse On en avait parlé avec enthousiasme en mars dernier,
avec l’héritier d’une entreprise tech- à l’occasion de sa sortie en salles, hélas confidentielle,
La série d’espionnage Home- nologique liée à l’armement… suscitant pas mal de jaloux aux six coins de la France.

, land s’achèvera à l’automne,


avec une huitième saison. Ce
film israélien en rappelle certains traits
En tant que thriller d’espionnage,
avec son quota de coups de théâtre diri­
gés par le Mossad depuis l’Allemagne,
Cette édition en Blu-ray va pouvoir combler le manque.
Dans le genre « film monstre », La Flor est imbattable,
extrême mais aussi jubilatoire : il dure treize heures,
et épisodes. Son héroïne, agente du The Operative est, en revanche, plus jongle avec les genres (espionnage, mélo musical,
Mossad (et non de la CIA), s’attarde en maladroit. Même dans les scènes d’ac- etc.), traverse les continents, regorge de décalages
Iran. Et sa personnalité comporte des tion, c’est le visage captivant de Diane humoristiques et de lyrisme, en déployant six histoires
zones d’ombre et de fragilité : une Kruger, irréprochable, qui retient l’at- autonomes (ou presque) avec quatre actrices fétiches.
­absence d’ancrage, un penchant patho­ tention. Comme le parallèle constant Une série ? Non : cette œuvre de l’Argentin Mariano
logique pour l’errance internationale… entre le travail de l’actrice et celui de Llinás a été pensée, écrite, dirigée et filmée comme
Elle finit par disparaître à Téhéran, l’espionne. Et la fuite en avant de cette une œuvre de cinéma, échappant au cahier des
dans un pays où le monde entier craint héroïne finalement libérée par les faux- charges contraignant des séries.
que l’arme atomique ne se développe. semblants. — Louis Guichard Le minimalisme des moyens mène au maximum
Plus encore que Homeland, le film | Israël/Allemagne (1h56) | Scénario : de liberté, dans des récits à foison. Entre l’amour-haine
mise sur la psychologie et l’intimisme : Y. Adler, d’après The English Teacher, dévorant d’un couple de chanteurs à succès
le réalisateur suit au plus près cette de Yiftach Reicher Atir. Avec Diane Kruger. et les ravages d’une momie dans un laboratoire
d’archéologie, entre le tournage picaresque d’un film
et la vie très secrète, infernale ou enviable, de tueuses
au grand cœur, La Flor intrigue, captive, étrille
le patriarcat, magnifie les femmes, les paysages
et les trains, donne le vertige par le biais d’une
voix off particulièrement incantatoire. Récréatif
et dépaysant comme Tintin ou bien expérimental,
truffé de références savantes comme populaires,
il est à même de ravir les cinéphiles. Mais aussi
tous ceux pour lesquels « image » rime avant tout
avec « imaginaire ». — Jacques Morice
| Coffret 4 Blu-ray, éd. ARP et El Pampero Cine, en exclusivité
dans les Fnac.
L’espionne du Mossad réussira-t-elle à survivre en plein Téhéran ? (Diane Kruger).

Crawl leuses entre la nageuse professionnelle Factory


Alexandre Aja et son ancien coach de papa, tous deux Yuri Bykov
prisonniers d’une maison inondée par
En quinze ans de carrière une tornade et infestée d’alli­gators. Un ex-militaire devenu ou-

; à Hollywood, le Français
Alexandre Aja a signé deux
excellents remakes de classiques du
La résilience peut faire des miracles,
certes, mais elle ne permet pas de bat­
tre un croco au crawl avec une fracture
, vrier convainc ses camarades
de prendre en otage l’oli-
garque qui a décidé de liquider leur
­cinéma d’épouvante — La colline a des ouverte. — Jérémie Couston usine… Ce violent thriller social im-
yeux (2006) et Piranha 3D (2010) — et, | Etats-Unis (1h27) | Avec Kaya Scodelario. pressionne : bâti comme un huis clos, il
hélas, pas grand-chose d’autre. L’acca- recèle en son cœur une séquence de fu-
blant Crawl s’ajoute à la demi-douzaine Ils reviennent… sillade dans la pénombre de ce décor
de films d’horreur écrits et/ou réalisés Issa López industriel d’une maîtrise et d’une ten-
par ses soins et à la chaîne. Héritant sion qui laissent pantois. Dommage
d’un scénario d’une effroyable pesan- Au Mexique, où le trafic de que la mise en scène soit trop démons-
teur, Aja aurait pu détourner la com-
mande avec l’ironie dont il avait fait
preuve dans son film de poissons carni-
; drogue fait beaucoup d’orphe-
lins, une petite fille qui vient
de perdre sa mère rejoint des gamins
trative, par moments, pour coller au
manifeste vengeur asséné par le héros.
Le dernier plan — un survivant s’éloi-
vores. Convaincu, en toute modestie, de des rues. Les morts comptent sur eux gnant de ce fort Alamo — boucle la
marcher dans les pas de Spielberg et pour réclamer vengeance… Avec ses ef- boucle, comme un écho désillusionné
de ses mythiques Dents de la mer, le fets spéciaux bricolés et ses décors im- à la séquence d’ouverture. La classe ou-
­ciné­aste donne dans la psychologie à probables, ce film fantastique sert mal vrière n’ira pas au paradis. — G.O.
deux dollars et multiplie les retours en un sujet attachant. — Frédéric Strauss | Russie/France/Arménie (1h49)
arrière pour expliquer les relations hou­ | Mexique (1h24) | Avec Paola Lara. | Avec Vladislav Abashin, Andreï Smoliakov.

40 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Cinéma

Wonderland, Daniel Darc, pieces of my life


Marc Dufaud

le royaume sans pluie


et Thierry Villeneuve

Keiichi Hara « Et quand je mourrai, j’irai au

Akané doit sauver de la sécheresse un royaume fantastique, dont elle ignorait


l’existence. Un superbe manga initiatique aux dialogues pleins d’esprit.
n paradis parce que c’est en enfer
que j’ai passé ma vie. » Si l’on
en croit ses propos, qui closent ce por-
trait soutenu par un brillant travail de
montage, Daniel Darc serait au paradis
depuis 2013. Cinq ans plus tard, deux
réalisateurs, qui furent ses compa-
gnons de route, ont rassemblé des
­archives pour reconstituer ce que le
chanteur disparu considérait comme
un enfer : sa vie. Une existence rongée
par le mal-être et la drogue, mais aussi
portée par une foi inébranlable en la
poésie et le rock. Malgré sa timidité,
­celui qui avait embrassé une erratique
carrière solo après l’aventure Taxi Girl
(1978-1986) se dévoile sans fard face à
des caméras qui l’ont filmé au plus près,
dans son quotidien d’artiste écorché et
autodestructeur. La proximité des au-
Jardins extraordinaires, ponts suspendus… chaque décor est une surprise visuelle. teurs avec Darc instaure une relation de
confiance qui permet les confidences
Akané, adolescente un brin der le thème du suicide. Avec cette les plus intimes, rendant le personnage

n maussade, se rend dans la adap­tation d’un roman pour enfants


boutique de sa tante anti- de ­ S achio Kashiwaba, L’Etrange
quaire, qui se réjouit d’aller prochai- Voyage depuis la cave, il revient au
attachant. — Frédéric Péguillan
| Documentaire français (1h45).

nement chiner « à L’Isle-sur-la-Sorgue, manga pour jeune public, mais avec
dans le sud de la France » (sic). Parce de vrais traits d’esprit (certains dia­ «Quand les souvenirs subliment la vie.
qu’elle pose la main sur une drôle de logues sont très drôles) et un talent
pierre dans le bric-à-brac de sa tatie toujours aussi e ­ nchanteur pour la Envoûtant !» Télérama
Bord Cadre Films-Neue Bioskop Film-Little Shark Entertainment | Aniplex-Dentsu-Fuji Television-Signal MD

délurée, une trappe s’ouvre soudain cou­leur. Si la narration chemine au


sous un tapis. En surgit un alchimiste rythme classique du voyage initia-
venu d’un autre monde, annonçant à tique, chaque décor traversé est une
Akané qu’elle est la déesse du Vent nouvelle surprise ­v isuelle : jardins PRIX DU PUBLIC
MENTION SPÉCIALE

vert et qu’elle seule peut éviter une ­extraordinaires d’un vert vibrant,
M E I L L E U R E
A C T R I C E

terrible sécheresse. Début, pour ces plaines désertiques com­me pigmen- LUCA LINDA
deux héroïnes, d’une trépidante tra- tées de rose, ville rétrofuturiste ou MARINELLI CARIDI

Ricordi?
versée d’un royaume aux régions plus pont suspendu entre deux monta­
disparates et fantastiques les unes gnes à faire trembler Indiana Jones
que les autres… lui-même… L’eau jaillira-t-elle pour
Keiichi Hara est loin d’être un nou- réhydrater le monde ? En tout cas, ce LES SOUVENIRS
veau venu dans l’animation, et l’on se film d’un Japonais qui, décidément, UN FILM DE VALERIO MIELI
souvient de son si gracieux Miss Hoku- semble aimer la France se termine sur
sai (primé au festival d’Annecy en la musique de Parlez-moi d’amour !
2015) ou de Colorful, en 2011, qui, sous — Guillemette Odicino
ses couleurs pimpantes, osait abor- | Japon (1h55) | + 6 ans.

Sun
Jonathan Desoindre et Ella Kowalska

A Paris, un livreur d’origine mopolites (notamment le 10e arron-

, indienne reçoit la visite d’un dissement). Final saisissant : un


cousin joueur de sitar. En dé- concert où des travailleurs précaires
pit de ses maladresses, ce premier se réapproprient l’Olympia en travaux.
long à quatre mains a le mérite de se — Nicolas Didier
dérouler loin des ors de la capitale, | France (1h44) | Avec Tewfik Jallab,
dans des quartiers populaires et cos- Aadar Malik, Annabelle Lengronne.

Télérama 3628 24 / 07 / 19
Cinéma
(dans son autobiographie) sur sa réus-
site comme surfeur professionnel. La
Source tient sans lui, comme film co-
casse mais aussi sérieux, sur la ténaci-
té d’un jeune défavorisé qui veut
prendre sa revanche sur la vie et la ga-
lère. Dans ce parcours insolite semé
d’embûches qui nous emmène d’une

Christophe Brachet - Nolita Cinema - 7.8/3.3 Productions - Nexus Factory - Umédia - Ufund
cité-dortoir à Hawaï, en passant par la
côte du Sud-Ouest, Samir fait de belles
rencontres. Notamment celle d’un
Le rappeur Sneazzy maître nageur, ex-champion de cultu-
incarne le héros de risme, très ringard mais tendre, inter-
ce parcours insolite.
prété par l’improbable Christophe

La Source
Lambert (au parler mat, si étrange).
Le film n’évite pas toujours la facili-
Rodolphe Lauga té, cède parfois à la sensiblerie, mais il
surprend aussi par sa manière de
Opiniâtre et rêveur, un jeune homme prendre l’entreprise familiale pour sub- prendre son temps. A un moment, par
défavorisé destiné à la plomberie venir aux besoins de sa mère et de ses manque de ressources, Samir se re-
veut devenir surfeur pro. Un beau sœurs, Samir rechigne pourtant. Frap- trouve à dormir dans son break et à
défi inspiré d’une histoire vraie. pé par une vocation soudaine après la s’entraîner tout seul, en plein hiver,
lecture de magazines, il n’a plus qu’une dans un coin totalement désert. On
Samir, caillera d’un quartier idée en tête : devenir surfeur, alors qu’il touche alors de près à une lente dérive,

, difficile d’une ville de pro-


vince, glande et s’aventure
dans des coups foireux. Heureusement,
n’est jamais monté sur une planche et
qu’il ne sait même pas nager !
Le réalisateur s’est inspiré libre-
silencieuse et dangereuse, qui té-
moigne d’un regard audacieux de ci-
néaste. — Jacques Morice
ses parents veillent sur lui, et son père ment de l’histoire, par ailleurs sujette | France (1h45) | Scénario : R. Lauga et Julien
le forme à la plomberie. Mais ce dernier à polémique, de Karim Braire — qu’im- Lambroschini. Avec Sneazzy, Christophe
meurt brutalement. Destiné à re- porte si ce dernier a brodé ou non Lambert, Alice David, Fred Testot.

Agendadesévénements

AMOU – ARÈNES D’AMOU PONTAUMUR GIVERNY – MUSÉE DES ROCAMADOUR


8e édition Festival Chansons Festival Bach en Combrailles IMPRESSIONNISMES Festival de Rocamadour
et Mots d’Amou 20e édition Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, Soirée exceptionnelle le 15 août
| Du 1er au 4 août | Du 11 au 17 août jardin rêvé – Exposition | Du 5 au 26 août
| Rens. Rés.: 05 58 89 02 25 | Rés.: 04 73 79 91 10 | Du 27 juil. au 11 nov. | Rens. Rés.: 06 52 74 01 06
|www.chansonsetmotsdamou.fr |www.bachencombrailles.com | Rens.: 02 32 51 94 65 | www.mdig.fr |www.rocamadourfestival.com

42 Télérama 3628 24 / 07 / 19
livres
Malou
Album jeunesse
Geneviève Godbout

y
Ce kangourou en salopette jonquille,
on l’aime au premier regard. Comme
un nouveau-né vu pour la première
fois, intimidant et entier, il impose
d’emblée sa présence. Immobilisé en
pleine voltige sur la couverture de l’al- Dans les années 60,
bum, il cache pourtant quelque chose. la Californie se
Une peur tournoie dans le rond parfait passionne pour la
discipline indienne.
de ses yeux noirs, un réconfort se

Yoga, une histoire-monde


cherche dans l’inclinaison attentive de
ses oreilles. L’origine de ce sursaut ne
sera pas révélée. L’album s’intéresse De Bikram aux Beatles, du LSD à la quête de soi : le récit d’une conquête
aux conséquences du déboire, qui se Enquête
portent sur les jambes de l’animal, Marie Kock
soudain ramollies, incapables de le
propulser dans les airs. Quand un kan- Un voyage palpitant au cœur de tel l’Anglais Mark Singleton, Marie Kock
gourou perd son entrain, il ne res- la planète yoga, qui fait vaciller nos propose un palpitant voyage, histo-
semble plus à rien. Sauf si c’est Gene- croyances sur cette philosophie. rique, culturel et géopolitique, à tra-
viève Godbout qui lui chatouille le cou vers la planète yoga. Où l’on revisite ses
de son crayon de couleur, et lui re- y origines, souvent mythifiées ; les étapes
donne son élan vital. L’illustratrice On le présente souvent comme une dis- de sa propagation, récente (il y a une
québécoise crée un fourmillement cipline millénaire qui nous serait par- centaine d’années), quand des gourous
d’émotions avec sa mine crayeuse. Ce venue, miraculeusement inaltérée, de indiens exportèrent la discipline aux
n’est pas la première fois qu’elle utilise la nuit des temps et de la vallée de l’In- Etats-Unis alors qu’elle s’étiolait en
l’outil. Mais jamais sans doute n’avait- dus. Pourtant, bien différente est la vé- Inde. Et les facettes de ce qui a aussi
elle obtenu telle fusion avec son pro- ritable histoire du yoga, une « histoire- donné lieu à un juteux business, conçu
pos : capter l’instant où tout re- monde » qui en fait l’un des plus pour satisfaire des millions de prati-
part. Petit précis sur l’art de fascinants produits de la mondialisa- quants dans le monde, autant qu’à un
rebondir, cet album hyper- tion, assez comparable, écrit la journa- instrument de soft power pour le gou-
sensible chante la joie de liste et enseignante de yoga Marie vernement nationaliste indien. De quoi
sentir le sol sous ses pieds, Kock… « à l’histoire de la ­pizza napoli- faire vaciller quelques légendes ? Sans
et le vent dans les oreilles. taine : ancienne, locale, mais aussi faite doute, mais se dessine surtout un sen-
D’être ancré, et de planer. d’emprunts, plurielle, codifiée sur le tard, sible hommage à la puissance et la
— Marine Landrot mondialisée puis réancrée dans une tra- beauté de cette philosophie hybride.
geneviève godbout/éd. la pastèque | Time & Life Pictures/getty images

| Ed. La Pastèque, 32 p., dition réinventée ». Dans le sillage des — Weronika Zarachowicz
16 € | + 3 ans travaux menés par des universitaires, | Ed. La Découverte, 256 p., 21 €.

Invitation pour le film Une grande


sorties Une grande fille
fille, sortie au cinéma le 7 août. Un film de Kantemir Balagov

Pour participer, inscrivez-vous 1945. La Deuxième Guerre mondiale a ravagé


Léningrad. Au sein de ces ruines, deux
sur sorties.telerama.fr jeunes femmes, Iya et Masha, tentent de
* Offre réservée aux abonnés dans la limite des places disponibles. se reconstruire et de donner un sens à leur vie.

t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout Télérama 3628 24 / 07 / 19 43
musiques
Béla Bartók Heartwave
Pop
The Wooden Prince Jessie Evans
The Miraculous Mandarin Suite
Musique symphonique z
Helsinki Philharmonic Orchestra, dir. Susanna Mälkki On l’avoue, on a un petit faible pour Jes-
sie Evans, punkette californienne émi-
Les couleurs et nuances de deux pièces de Bartók, l’une féerique, l’autre plus grée à Berlin, puis à Rio. Une progres-
caustique, restituées avec enthousiasme sous la baguette de Susanna Mälkki. sion logique pour la diva glamour indé
au goût affirmé pour une esthétique ré-
a salles, le compositeur en sauve l’essen- tro et l’esprit festif sud-américain. D’où
Dix années et un basculement de tiel sous forme d’une suite orchestrale, ce Heartwave qui tombe à pic en plein
monde séparent Le Prince de bois du sans épilogue scabreux mais aussi ex- été. Ses chansons brassent ambiances
Mandarin merveilleux. Composé de pressionniste, caustique et bigarrée et tempos, new wave capiteuse, ef-
1914 à 1917 par Béla Bartók (1881-1945), que la pièce d’origine. fluves reggae et rythmiques synthé-
sur un livret de Béla Balázs (l’auteur du L’Orchestre philharmonique de tiques. Avec son saxo et ses vocalises
Château de Barbe-Bleue), Le Prince de Helsinki et sa directrice musicale, Su- aguicheuses, Jessie Evans ne craint pas
bois est un envoûtant ballet post-­ sanna Mälkki, s’emparent avec bon- de flirter, sans abuser, avec une kitsche-
romantique où interviennent un heur de ces musiques de scène. Elles rie 80’s alternative, les singles Chariots
prince amoureux, une princesse ca- débordent de couleurs et d’énergie ? ou Hold onto Me, comme l’ensemble du
pricieuse, une fée puissante et une fo- Raison de plus pour en ciseler les dé- disque, pouvant presque passer pour
rêt enchantée. Dix ans plus tard, Bar- tails, les nuances, affirmer les carac- La cheffe de des madeleines oubliées de l’époque.
tók écrit une pantomime chargée de tères et soigner la clarté des plans so- l’Orchestre On a hâte de la retrouver sur scène,
violence et d’érotisme, Le Mandarin nores. Le résultat est enchanteur. philharmonique dans une de ces tenues flamboyantes
de Helsinki sublime
merveilleux. La création de 1926 fait — Sophie Bourdais les musiques de qu’elle affectionne. — Hugo Cassavetti
scandale, l’œuvre est chassée des | 1 CD Bis. scène de Bartók. | Fantomette.

Melanoia
Jazz
Weidner, Dumoulin, Graupe, Terzic

z
D’ordinaire, le nom d’une formation
désigne un line-up, tandis que chacune
de ses réalisations reçoit un titre diffé-
rent. Avec Melanoia, étrange horloge-
rie à rêves remontée, dérangée, réor-
donnée par le batteur Dejan Terzic, on
pénètre dans un plan fantasmagorique
qui inverse cette disposition. Ainsi, ce
disque s’appelle Melanoia, comme son
prédécesseur de 2013, alors qu’il ne
contient pas la même matière et n’a pas
été enregistré par les mêmes musiciens
(à l’exception du guitariste Ronny
Graupe). Une volonté de brouiller les
marqueurs que l’écoute confirme : la
musique de Terzic procède par sauts
quantiques d’un espace à un autre,
sans repères fixes. Avec ce jeu d’appa-
rences plus ou moins assurées, le
groupe rend possible le vertige d’une
musique moléculaire, planifiée, et
pourtant mutine et surprenante au
Simon Fowler

point de paraître pur événement.


— Louis-Julien Nicolaou
| BMC.

44 Télérama 3628 24 / 07 / 19 e On aime un peu…  z … beaucoup  a … passionnément  r … pas du tout
scènes Orphelins
Théâtre
Dennis Kelly

t
On avait vu à l’œuvre La Cohue, jeune
compagnie normande, dans un texte
difficile de l’Allemand Marius von
Mayenburg, à l’occasion du festival Im-
patience 2015. Là, elle a choisi le Britan-
nique Dennis Kelly, jamais en reste
pour disséquer nos sociétés. Une table
au milieu du public est l’arène de jeu.
Tout est à vue et les acteurs s’abritent
parfois parmi les spectateurs. Martin
Legros, le co-metteur en scène, est
Liam, débarquant, le torse en sang, au
milieu du dîner en amoureux de sa
sœur aînée… Ce théâtre dénudé, façon
arte povera, où les acteurs sont d’em-
blée dans leur rôle, frappe comme un
coup de poing. Une réalité se dessine,
complexe, effrayante. — E.B.
| 1h15 | Jusqu’au 26 juillet, 11 Gilgamesh
Belleville, Avignon (84). Tél. : 04 90 89 82 63.

Ma Colombine
Monologue
Fabrice Melquiot

Des caravelles y

et des batailles Tout de noir vêtu, le corps souple et sec


d’un danseur et le verbe vif et moqueur
Théâtre d’un poète des rues, il accueille lui-
Eléna Doratiotto et Benoît Piret même les spectateurs à qui il va conter
son histoire nourrie de fantasmes et de
Une forêt imaginaire où les gens vivent en harmonie… Ou l’utopie incarnée rêves, de contes et de tragédies. Le très
avec délicatesse et fantaisie par des acteurs du théâtre de Liège. baroque metteur en scène Omar Porras,
habile au travail du masque et aux
y cidental. Mais rien n’est appuyé ici. La féeries, plonge dans la Colombie de son
Ce spectacle est un pas de côté vers mise en jeu, sur scène, d’autres ma- enfance, ses humiliations passées, ses
l’utopie, au sens propre du terme : un nières de vivre ensemble passe par un songes, ses désirs fous, et retrace — ou
endroit coupé de tout où naissent humour fantaisiste, voire absurde. plutôt chorégraphie, orchestre — son
d’autres façons d’habiter le monde. Une grande délicatesse enveloppe parcours de jeune exilé dans le Paris
Sur une scène vide où se dresse un tous ces acteurs sortis de l’école de des années 1980. Comment il parvient
tronc d’arbre sans fin, trois person- théâtre de Liège, en Belgique. Et leur peu à peu à réaliser sa vocation théâ-
nages en guettent un quatrième. An- projet, lointainement inspiré par La trale sans renier les origines qui l’ont
dreas, habillé comme un randonneur, Montagne magique, du romancier alle- enfantée. On est subjugué par la ges-
a trouvé on ne sait comment cet endroit mand Thomas Mann, finit par instau- tuelle raffinée, la parole drôle et pi-
perdu dans la forêt, que tous retapent rer un rythme hypnotique, comme si quante, de celui qui se fait ici simple et
et qui abrite une série de tableaux le temps s’était dilaté. Unique ! inspiré interprète et parvient à ressusci-
consacrée à la chute de l’empire inca — Emmanuelle Bouchez ter en enchantant les légendes de son
sous les coups des conquistadors. L’in- | 1h40 | Jusqu’au 27 juillet, Théâtre des enfance comme ses premières angois­
HÉLÈNE LEGRAND

tégration à cette petite communauté Doms, Avignon, tél. : 04 90 14 07 99 (voir Un lieu magique, loin ses de comédien. — Fabienne Pascaud
passe d’ailleurs d’abord par l’explica- notre sélection complète du Off d’Avignon de la cacophonie du | 1h15 | Mise en scène Omar Porras.
monde occidental,
tion, en commun, de ces images té- sur Télérama.fr) ; les 26 et 27 octobre fait de légèreté et Jusqu’au 26 juillet, 11 Gilgamesh Belleville,
moignant des méfaits du monde oc- au festival Sens interdits, à Lyon… de temps suspendu. Avignon (84). Tél. : 04 90 89 82 63.

t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout Télérama 3628 24 / 07 / 19 45
Avantages

StarFilm | Five Film/Paris Film | Les Films du Tambour-Riva Filmproduktion-Bidibul Prod.-Mars Prod.-Reborn Prod. | Christian Geisnaes-Zentropa prod. | Hikayet Films-INA-Magnolias Films | Medienproduktion Prometheus Filmgesellschaft-Working Title Films
Cette semaine, la rédaction a sélectionné les films, documentaires et courts métrages
en VOD offerts à nos abonnés. A voir sur tous les écrans.

bref Lacinetek canalvod

yt94    yt79    ut79   


Le Voyage dans la Lune Belle de jour Sibel
Méliès, premier homme sur la Lune ! Inaltérable Catherine, indémodable Luis  Sibel, la siffleuse sauvage, nous séduit
Une fusée s’écrase dans l’œil de la Lune : image Buñuel envoie Deneuve (à peine sortie des Conte forestier et drame politique, ce film turc
culte de la célèbre féerie de Méliès. Premier film Parapluies de Cherbourg) au bordel et la couvre est d'une beauté vibrante. Avec une jeune actrice
SF de l'histoire ! de fange. Jouissif ! magistrale.
Court métrage de Georges Méliès – 0 h 20 Film de Luis Buñuel – 1 h 41 film de Çagla Zencirci et guillaume giovanetti
– disponible à partir du 28 juillet – disponible du 29 au 31 juillet – 1 h 35

mubi tënk canalvod

ut69    t tt72   
Melancholia Contre-pouvoirs Good Morning England
SF poétique, avec la muse Gainsbourg Informer c’est désobéir Rock’n’drôle !
Les derniers jours de l’humanité. L’œuvre la plus Plongée saisissante au sein du quotidien Le rock britannique sixties comme si vous y étiez !
accomplie, la plus baroque de Lars von Trier, avec indépendant algérien El W­atan. Beaux portraits Sur un bateau-radio pirate, avec une BO
Charlotte Gainsbourg et Kirsten Dunst. de journalistes résistants. et des acteurs irrésistibles.
film de Lars von Trier – 2 h 10 Documentaire de Malek Bensmaïl – 1 h 37 film de richard curtis – 2 h 15
– disponible jusqu'au 30 juillet – disponible à partir du 1er août – disponible à partir du 1er août

à chaque instant, retrouvez tous les films VOD offerts à nos abonnés sur telerama.fr/avantages
En partenariat avec Canal VOD, Mubi, Bref, Tënk, LACINETEK
Offres valables dans la limite des visionnages disponibles
t75    Taux de recommandation des lecteurs sur Télérama.fr et Vodkaster

t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément


Du 27 juillet au 2 août

télévision
Cinéma

Documentaire

Série
Fiction
Musique
Spectacle
Sport
Magazine
Info
Divertissement
Rose Lecat/Hans Lucas

LE mauvais procès
Brigade des mœurs de Nantes. Marie,
20 ans, explique à un policier soupçon-
neux que le compagnon de sa tante

des victimes de viol


l’a violée. Manon, 27 ans, violée lors
d’une soirée arrosée, conjure son an-
goisse en comptant inlassablement ses
doigts devant le médecin de l’Unité mé-
Comment la justice prend-elle en charge les femmes violées ? Dans son documentaire éloquent dico-judiciaire (UMJ) de l’Hôtel-Dieu, à
Elle l’a bien cherché, diffusé sur Arte, Laetitia Ohnona suit le combat de quatre victimes, Paris… On le sait, et les chiffres le confir-
et dénonce la violence qu’elles subissent de la part des institutions et d’une société moralisatrice. ment (une plainte sur dix seulement
aboutit aux assises), le ­parcours ☞

Télérama 3628 24 / 07 / 19 47
Documentaire

☞ ­judiciaire des victimes de viol relève flétait la violence sociétale exercée sur Quelle a été votre démarche
d’un combat éprouvant contre la suspi- les femmes victimes de viol. Trois pour mettre des images sur
cion, les jugements moralisateurs, le quarts des plaintes sont classées sans ce constat ?
manque de moyens de l’institution. Ja- suite. Sur le quart restant, plus de la Il existe de nombreux films dans les-
mais pourtant cette réalité n’a été scru- moitié est « correctionnalisée », c’est- quels des victimes s’expriment sur
tée d’aussi près que dans le documen- à-dire renvoyée devant un tribunal l’aspect traumatique. Mais on ne voit
taire de Laetitia Ohnona, Elle l’a bien correctionnel parce que jugée pas as- jamais comment elles sont prises en
cherché. La réalisatrice a suivi quatre sez solide pour convaincre des jurés. charge par la chaîne judiciaire. Je sou-
femmes à différentes étapes de la pro- Les dix pour cent de plaintes qui ar- haitais montrer de quelle manière
cédure, dans le huis clos des dépôts de rivent aux assises émanent, aux yeux les  professionnels travaillent ; quel
plainte, des confrontations, des entre- de la justice, des « bonnes victimes ». ­regard ils vont porter sur elles. J’ai
tiens psychologiques, lors de la prépa- Dans ces dossiers, il y a des coups, des passé beaucoup de temps en immer-
ration d’un procès d’assises… Des mo- traces de sperme, voire des aveux. Or sion, sans caméra, dans des commis-
ments bruts qui interrogent la prise en la plupart des viols fabriquent une sariats, au sein de l’UMJ de l’Hôtel-
charge des victimes de viol et le regard « mauvaise victime », celle qui connais- Dieu, à Paris, dans les tribunaux. Le
ambivalent porté sur elles par la socié- sait son agresseur, qui sortait, qui a bu, plus compliqué a été d’obtenir des au-
té. Retour avec la réalisatrice sur la ge- qui était habillée comme ceci… Le sys- torisations de tournage, notamment
nèse de ce film délicat et éloquent. tème judiciaire met en avant la mino– par la police. On m’a fermé beaucoup
rité des cas : on marche sur la tête. Les de portes et je suis entrée par beau-
Comment est née l’idée de ce film ? magistrats expliquent qu’ils n’ont pas coup de fenêtres ! Je voulais que le
Je m’intéresse depuis longtemps aux d’autre choix que de trier les victimes. ­téléspectateur se sente comme une
sujets liés aux droits de femmes. Il y a Une juge d’instruction très cash m’a petite souris. Dans le documentaire,
vingt ans, mon premier article de dit : « Les pénétrations digitales, les fel- un des policiers dit « Moi, j’y crois
presse portait sur les viols commis par lations, le viol conjugal, on envoie en pas  trop » après avoir raccompagné
les professionnels de santé. J’avais été correctionnelle parce que le jury n’y une plaignante, et son collègue sug-
interpellée par ce tabou et la violence croirait pas ou que ce ne serait pas consi- gère qu’elle a peut-être tout inventé
Memento/Arte 2018

supplémentaire qu’il engendrait pour déré comme assez grave. » C’est hor- « pour justifier un retard » : l’échange
les victimes. Quand j’ai commencé à rible. Mais il faut aussi avoir conscience est dix fois plus fort qu’une interview y
Elle l’a bien cherché
réfléchir à ce film, il y a sept ans, il m’a que si toutes les plaintes arrivaient aux qui ­aurait sur-analysé. Pour eux, c’est Mardi 22.30
paru évident que l’angle judiciaire re- assises, le système exploserait. la routine. Arte

48 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Du 27 juillet au 2 août

Du dépôt de plainte mieux. » Mais quelle violence quand


à la préparation cela se solde par un classement sans
du procès d’assises,
en passant par les suite ou un non-lieu ! Pour certaines
confrontations avec femmes, la reconstruction passe sans
le violeur présumé doute par la justice, mais il y a d’autres
et les entretiens
psychologiques, voies à envisager. Encore faut-il avoir
le parcours des accès aux différentes thérapies… Là en-
victimes est scruté core, on se heurte à de fortes inégalités.
de très près dans
le film.
Qu’espérez-vous de la diffusion
de ce film ?
Qu’il donne envie de se révolter ! Je ne
veux évidemment pas décourager les
femmes de porter plainte, mais j’in­
terpelle toute la chaîne judiciaire : on
incite les victimes à parler mais ac-
cueillons-les vraiment, écoutons-les
vraiment, rendons-leur justice. Cette
violence de l’institution et de la socié-
té est insupportable. J’aimerais que le
téléspectateur se considère comme
un juré potentiel, et que le film modi-
fie son regard. Le vrai visage du viol
n’est pas celui qui persiste dans l’in-
conscient collectif : la ruelle sombre,
l’agresseur inconnu, le couteau… 90 %
des viols sont commis par un individu
connu de la victime. Il y a un énorme
travail d’éducation à faire. Je voudrais
que ce film soit un outil de formation
pour la police, les magistrats, et sur-
tout pour les jeunes.
A-t-il été difficile de convaincre laire des assises. Ce qui ne signifie pas
les victimes ? que les professionnels soient exempts Derrière le titre Elle l’a bien cherché
Au commissariat, tout est allé très vite. de visions moralisatrices. se cachent des préjugés tenaces…
Je suis allée voir les victimes qui arri- J’envisage de faire un autre documen-
vaient, et je leur ai expliqué très sim- A cette procédure douloureuse taire en immersion dans une séance
plement ce que je faisais en précisant s’ajoute pour les victimes d’éducation à la responsabilité sexuelle
qu’on ne verrait pas leur visage et que le sentiment de culpabilité… et affective, menée par une association
leur voix serait modifiée. Je ne voyais C’est la seule infraction criminelle où il dans les collèges et lycées. J’ai déjà as-
pas l’intérêt de les filmer face caméra. y a une inversion du sentiment de sisté à une intervention, et cette phrase
Je voulais que ces quatre victimes n’en culpabilité : la victime le ressent forte- terrible, « Elle l’a bien cherché », je l’ai
fassent finalement qu’une à différents ment, l’auteur n’en a quasiment ja- entendue. A travers ces expériences,
stades de la procédure. mais. Au sein de l’UMJ, j’ai vu beau- on peut déconstruire les mythes, mon-
coup de victimes qui étaient alcoolisées trer que le respect, le consentement,
Quel regard portez-vous sur au moment des faits. Elles attendaient ce n’est pas si compliqué. Il faut se
l’attitude des policiers ? toutes que le médecin leur dise qu’elles battre contre des millénaires de repré-
Lors de l’avant-première, des specta- avaient été droguées à leur insu. Or sentation. Si les femmes jurées sont
teurs ont été choqués par ces flics. c’est un cas de figure assez rare. Le dis- souvent dures envers les victimes, ce
Mais je trouve qu’ils font leur travail. cours des psychologues est dès lors es- n’est pas un hasard. Nous avons toutes
Le brigadier est très humain, d’une ou- sentiel pour leur faire comprendre intégré ce code tacite, moral, de bonne
verture absolue. Dans la première af- que le seul coupable est le prédateur conduite autour de l’heure à laquelle
faire, il ne reste pas figé sur son doute qui a profité de leur état de vulnérabi- on doit rentrer, de notre tenue vesti-
de départ, et ne ménage pas le mis en lité. C’est le début d’un long chemin. mentaire… Le transgresser, ça veut
cause. Les enquêteurs sont obligés de dire quoi ? Boire des coups en terrasse,
se montrer un peu cliniques parce que Les victimes attendent-elles aller chez un mec à 2 heures du matin ?
ce n’est que le début. A ce stade, ils sé- trop de la justice ? On ne peut plus reprocher aux femmes
lectionnent déjà les dossiers qui pour- Si elle veut s’en sortir, la victime a inté- de rejeter ce code social qui les con­
ront tenir sur la longueur. Je n’attaque rêt à dissocier le processus judiciaire damne à une liberté surveillée.
pas le système mais plutôt le regard de sa reconstruction. La société ac- Propos recueillis par Isabelle Poitte
que la société est appelée à poser sur tuelle les associe trop, avec une forme Le documentaire est disponible sur Arte.tv
ces victimes par le biais du jury popu- d’injonction : « Porte plainte pour aller jusqu’au 3 juin 2021.

t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir Télérama 3628 24 / 07 / 19 49
Série

La séquence adn
Hot Fuzz
Grand fan des comics originaux,
de « the boys » l’acteur et réalisateur anglais Simon
Pegg apparaît dans la série en père
Et si les superhéros, à force de sauver le monde, prenaient la grosse tête paumé d’un des membres de
et devenaient d’insupportables vedettes, tirant profit de leurs pouvoirs l’équipe de Butcher. On retrouve
y
et manipulant la population pour mieux se vendre ? C’est la vision explosive The Boys dans The Boys son humour
développée dans la série The Boys, satire brutale et parfois hilarante Saison 1 parodique so british, et une
adaptée du comic du même nom, édité chez Panini Comics en France. Disponible violence jamais totalement premier
à partir
Une claque estivale résolument post-#MeToo, qui s’en prend aussi bien à la du vendredi 26 degré – ici bien plus chargée en
toxicité masculine qu’à l’Amérique de Trump, en tirant dans tous les sens. Prime Video hémoglobine – de ce classique de
la comédie d’action, où un superflic

15 %
vient faire le ménage dans une
petite ville a priori sans histoires.
hot fuzz

Jan Thijs/Amazon Studios/Original Film/Point Grey Pictures/Sony Pictures Television | working titles film | CBS/Scott Free Productions | Matthias Clamer/AMC Studios | Marvel Studios
The Good Fight
Sous le divertissement musclé, The
20 % Boys s’en prend au pouvoir en place
outre-Atlantique avec la même
the good
détermination que la série d’avocats,
fight
porte-drapeau de la télé anti-Trump.
Elle brocarde le capitalisme sans
limites et l’influence du secteur
privé sur l’administration, mais son

30 % titre renvoie aussi aux « boys clubs »,


confréries machistes dénoncées par
preacher  #MeToo. Les membres des « sept »
se révèlent des sociopathes imbus
de leur puissance et des harceleurs
sexuels, comme va le voir à ses
dépens Starlight, recrue candide.

Preacher
35 % Créée par le même auteur de comics,
Garth Ennis, The Boys partage avec
avengers
cette autre série fantastique un
mélange d’humour noir et d’action
si sanglante qu’elle en devient
absurde. Produite par la même
Avengers équipe, Evan Goldberg et Seth
The Boys possède son équipe monnaye ses services à Hollywood, Rogen (Délire Express), elle alterne
de choc, « les sept », composée de dans les pubs, et bientôt dans récit faussement classique et
copies non conformes de Superman, l’armée… Des Avengers cyniques explosion de violence de plus
Flash, Aquaman, Wonder Woman… auxquels s’attaque la bande en plus improbable, comme cette
Mais, sous couvert d’opérations de Billy Butcher (Karl Urban), scène où Butcher découpe ses
de sauvetage, ce club très fermé est mercenaire britannique décidé ennemis à l’aide d’un bébé aux yeux
au cœur d’un business florissant, et à révéler cette super arnaque. rayons laser… — Pierre Langlais

Invitation pour le film Ricordi ?,


sorties Ricordi? Les souvenirs
Un film de Valerio Mieli

Ils se sont rencontrés à une fête et se sont


sortie au cinéma le 31 juillet. aimés tout de suite. C’est une belle et grande
histoire d’amour, racontée à travers les
Pour participer, inscrivez-vous souvenirs du jeune couple – des souvenirs
altérés par le temps, leurs états d’âme,
sur sorties.telerama.fr leurs différents points de vue. Des souvenirs
* Offre réservée aux abonnés dans la limite des places disponibles. qui finiront par influer sur leur relation.

50 Télérama 3628 24 / 07 / 19
Musique

20

Esther reporter
#YouTube
Qui ? Esther Meunier.
L’actu DVD, VOD… Profil Si journalistes et youtubeurs se

Musique À la carte
tirent souvent dans les pattes, Esther
est une transfuge assumée, fière de
Par Sophie Bourdais sa double casquette. Après deux ans
passés au média en ligne féministe
C’est l’été, les maisons d’opéra partition réduite à ses fragments MadmoiZelle, où, du Chili à l’Irlande,
et de concert font relâche, purement mozartiens, interprété elle proposait un tour du monde de
les festivals battent leur plein, par Insula Orchestra sous la la lutte féministe, en janvier 2019, Es-
et le Web déborde de possibilités direction de Laurence Equilbey, ther lance sa chaîne YouTube. « J’étais
de rattraper les dernières et rattrapable sur Culturebox. très libre chez MadmoiZelle, mais
productions des unes et les Le même site héberge, dans un j’avais besoin de temps pour réaliser
propositions des autres. Avec des tout autre registre, l’une des mes reportages, et d’un médium sans
limites : pas de captation d’opéra productions les plus génialement contrainte », affirme l’ex-étudiante en
depuis les Chorégies d’Orange, désopilantes qu’on ait pu voir relations internationales de 23 ans.
malgré le 150e anniversaire cette année : le rare Barbe-Bleue Pitch Esther a deux dadas, l’écologie
de la manifestation. Tant pis pour de Jacques Offenbach, variation et le féminisme. Et ça se voit. « Je suis
Guillaume Tell et Don Giovanni, très libre sur le conte de Perrault, militante dans mes vidéos, mais j’es-
on leur préférera la Tosca de montée à l’Opéra de Lyon par saie de proposer un vrai boulot journa-
Giacomo Puccini, proposée pour Laurent Pelly, en parfait accord listique », souligne la vidéaste. C’est
la première fois au Festival avec la direction ébouriffante gagné. Sur les flots, à bord d’un voi-
d’Aix-en-Provence, dans une mise du jeune chef Michele Spotti et lier où des bénévoles débarrassent
en scène expérimentale de une distribution vocale survoltée. les côtes des débris plastiques, ou sur
Christophe Honoré. On la trouve Vivement recommandé en cas terre, dans les rues de Paris avec les
sur Arte Concert, aux côtés de de météo pluvieuse ou de baisse étudiants pendant la deuxième
deux autres productions aixoises : de moral... On rit moins devant grève pour le climat, Esther nous em-
serez-vous aussi déçus que nous Le Vaisseau fantôme, de Wagner, barque dans des reportages engagés.
par Grandeur et décadence de la filmé au Théâtre Graslin de Nantes, Dans un autre format mensuel, plus
ville de Mahagonny, de Kurt Weill et disponible sur le site de France 3 léger, « Les bonnes nouvelles du fé-
et Bertolt Brecht, dans la vision Pays de la Loire. Ce n’est pas une minisme », elle énumère les évolu-
sophistiquée mais confuse d’Ivo raison pour snober ce spectacle tions féministes à travers la planète.
Van Hove ? Vous laisserez-vous envoûtant, imaginé par les sœurs « On avance, il faut savoir se le rappeler,
toucher par le Requiem de Rebecca et Beverly Blankenship, sinon, on finit par se décourager en
Mozart mis en images par Romeo où l’on chante (très bien) les pieds tant que militante. » Classe.
Castellucci, en complicité avec dans l’eau. Enfin, si vous voulez S’il ne fallait voir qu’une vidéo Ce serait
le chef Raphaël Pichon ? Cette savoir comment le pianiste sa première, sur la précarité mens-
œuvre habituellement donnée en Alexandre Kantorow, 22 ans, truelle : Les règles, c’est cher ? Oui, ça
Stofleth | Dorothée Biechy

concert se retrouve dotée, cet été, a remporté cette année le premier coûte même un bras pour les
de deux propositions scéniques. prix du Concours international femmes qui manquent de moyens,
Avant celle d’Aix, il y eut en Tchaïkovski (il est le premier Un Barbe-Bleue qui étudiantes ou sans-abri. Solutions à
effet le ténébreux et émouvant Français à y parvenir), n’hésitez fait pleurer de rire, la clé, Esther dénonce ce fléau sani-
Requiem du circassien Yoann pas à revivre sur medici.tv celui de l’opéra- taire en donnant la parole aux asso-
bouffe d’Offenbach
Bourgeois, monté autour d’une l’étourdissante finale piano. mis en scène ciations et aux victimes.
par Laurent Pelly. — Constance Vilanova

t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
Sélection

les rendez-vous de la semaine


Par Isabelle
Poitte et, pour
le sport, Michel
Bezbakh

DOCUMENTAIRE FILM FILM


y Les Cathédrales dévoilées y Easy Rider y Major Dundee
Voilà un grand film gothique, démontant Deux motards marginaux parcourent le sud Un major nordiste, aidé de prisonniers
pierre après pierre les belles cathédrales de des Etats-Unis, affrontant les réactions sudistes, poursuit des Apaches en territoire
Noyon, Chartres, Amiens, Paris ou Beauvais. hostiles. Vieillie, cette œuvre culte de la mexicain. Exceptionnel en officier maudit,
Ces édifices « nés d’un désir de lumière » contre-culture des années 1960 ? Elle n’en Charlton Heston donne toute sa force à ce
sont ici étudiés sous toutes les facettes reste pas moins un vrai film d’auteur, chaos sanglant, poussiéreux et implacable,
(en coupe, en 3D…). Du solide. déroutant et envoûtant dans sa forme. qui dénonce l’absurdité de la violence.

Newen Distribution | Columbia/Pando/Raybert Prod. | Columbia | Agat Films & Cie/Ex Nihilo | Fidelite Productions | DR | Focus Features | Alegria Productions
Samedi 21.00 LCP-Public Sénat Dimanche 23.00 Arte Lundi 22.45 Arte

SÉRIE FILM SpeCtacle


t Peplum y Swimming Pool y Vincent Dedienne
Les nostalgiques de Deux Heures moins Dans une villa, la rencontre entre une Distingué par un molière en 2017, le premier
le quart avant Jésus-Christ biberonnés aux romancière british coincée et la fille de spectacle solo de Vincent Dedienne fait
sketchs des Robins des Bois trouveront une son éditeur… Avec froideur, Ozon filme preuve d’un humour tout aussi fin
façon honorable de réveiller leur goût pour une réalité qui s’estompe, des fantasmes qu’absurde ; et tourne tout entier autour
la parodie de péplum. Humour consternant grandissants. Un film tortueusement d’un sujet familier à cet excellent
et esthétique du bide garantis. lisse pour deux actrices complices. comédien : lui-même.
Mardi 21.05 M6 Mercredi 20.55 Arte Mercredi 21.05 TMC

sÉRIe FILM DOCUMENTAIRE


y Accused y Eternal Sunshine of the y Cinq Caméras brisées,
A chaque épisode, un justiciable est Spotless Mind une histoire palestinienne
emmené au tribunal. Qu’a-t-il fait pour en Fricassée de souvenirs amoureux en voie Chronique de la lutte d’un village
arriver là ? Entre thriller judiciaire et drame d’effacement, le deuxième long métrage cisjordanien contre l’édification d’un mur
psychologique, cette série ultra noire de Michel Gondry est un beau bric-à-brac de séparation voulu par les Israéliens.
remonte le fil des événements par un jeu moderne, traversé par une petite lame Un regard inédit sur le conflit israélo-
de flash-back. Apre et anxiogène. de fond pop et élégiaque. palestinien. Impressionnant.
Mercredi 22.45 RMC Story Jeudi 20.50 TCM Cinéma Vendredi 20.50 LCP-Assemblée nationale

52 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
sport en direct vidéo par abonnement
rugby hand
Par Samuel
Nouvelle- Mondial U21 Douhaire,
Zélande/ Demi-finale
Afrique du Sud Précisons que tous Hélène Marzolf,
Four Nations ces enfants sont Isabelle Poitte
Et revoilà un peu gardés par L’Equipe.
de rugby. Bien utile Samedi 20.30
pour faire tampon Dimanche 15.50
avant le Top 14 et (sous réserve)
la Coupe du monde L’Equipe
(le 20 septembre).
Samedi 9.25 endurance
Canal+ Sport moto
cyclisme 8 Heures
de Suzuka
Tour de France EWC
Etapes 20 et 21 Ici c’est une garde
D’autant qu’il est alternée, ou plutôt
temps de dire au une garde
revoir au Tour. simultanée. Il faut Les scénaristes
Dernière vraie étape bien ça, pendant sortent l’artillerie
samedi, dans les huit heures. lourde pour
Alpes, où le dénivelé Dimanche 8.00 la saison 3 de
cumulé de L’Equipe et La casa de papel.
4 450 mètres finira Eurosport 2
de fracasser le
peloton et permettra tennis Netflix FILM u Casino SÉRIE t La casa de papel, saison 3
de désigner Las Vegas, c’est le rêve américain La casa de papel (photo), c’était
un vainqueur. ATP 500 de
Dimanche, arrivée Hambourg poussé à son extrême limite. « terminado » ? Mais, chez Netflix,
tardive sur Finale Martin Scorsese le filme comme un on ne lâche pas comme ça un
les Champs. Sachez qu’Uber rêve clinquant qui finit par décliner, méga-hit mondial. Les braqueurs
Samedi 12.55 arrive à Hambourg.
Dimanche 17.00 Ce qui donne du s’autodétruire. Comme la fin fugitifs abandonnent leurs
France Télévisions bon matos pour de l’Ouest sauvage. Avec, en plus, vacances dorées pour sauver
et Eurosport 1 faire des la composition électrique de Joe l’un d’entre eux, arrêté par
calembours.
natation Dimanche 12.00 Pesci en mafieux sanguin et des la police. Comme le professeur
Eurosport 1 scènes de ménage entre Robert et sa bande, les scénaristes sortent
Championnats De Niro et Sharon Stone… Magistral. l’artillerie lourde. Ils osent tout
du monde formule 1
C’est aussi la fin (et un peu n’importe quoi parfois),
des Mondiaux de GP d’Allemagne FILM t The Witch et c’est réjouissant.
natation… Qu’est-ce Mais comparé Dans une famille pauvre et
qu’on va faire, la à Hockenheim, où
semaine prochaine ? il y a des Formule 1, puritaine de la Nouvelle-Angleterre, FILM y The Neon Demon
Samedi 13.00 c’est un peu nul. en 1630, une jeune fille est accusée Fascinante, révoltante, la beauté
France Ô Dimanche 15.05 de sorcellerie… A travers les de Jesse (Elle Fanning, frémissante)
Dimanche 12.55 Canal+
France 3 peurs de cette époque, Robert hystérise le milieu du mannequinat.
wrc Eggers mêle histoire et fantastique Un conte fantastique qui glisse vers
athlétisme dans son premier film, où l’ambition l’épouvante, entre vampirisme et
Rallye de
Championnats Finlande artistique du cinéma indépendant cannibalisme, par Nicolas Winding
de France Spéciales 1 et 11 américain et les effets effrayants Refn, le réalisateur esthète de Drive
Car ces Ici aussi il y a des font bon ménage. Original et de la série Too Old to Die Young
championnats voitures sympas.
n’ont lieu que Jeudi et vendredi et stylé, malgré quelques effets (un polar sophistiqué et violent
ce week-end… 19.00 Canal+ Sport de trop. à découvrir sur Prime Video).
Tamara Arranz Ramos - Netflix - Vancouver Media

Samedi 18.30
Dimanche 15.30 volley
RMC Sport 1
France/ Prime Video FILM t Richard Says Goodbye FILM y Nashville
foot Etats-Unis (Les Derniers Jours de M. Brown) Une ville, cinq jours, vingt-quatre
Match amical Prof d’université, Richard Brown personnages (joués par Geraldine
Euro U19 Tout comme à Tours,
Finales c’est certain. Mais (Johnny Depp) se découvre atteint Chaplin, Keith Carradine, Karen
… et les jeunes ce qui compte, pour d’un cancer en phase terminale. Black…). Beaucoup de musique, de
aussi sont bientôt l’instant, c’est d’y Que faire du temps qui reste ? Après la politique. Un crime. Les pièces
en vacances. Les préparer le Tournoi
garçons dès samedi, de qualification Katie Says Goodbye, Wayne Roberts d’un puzzle… Robert Altman ne
les filles dimanche. olympique de volley, explore une rébellion existentielle dénonce pas, il montre, et démonte
Samedi 18.20 dans une semaine tardive. Cette tragi-comédie peine la machine. Malgré la longueur du
Dimanche 17.00 (9-11 août).
(sous réserve) Vendredi 20.35 à choisir entre satire et mélo, mais film (près de deux heures quarante),
L’Equipe L’Equipe réserve des scènes réjouissantes. on en redemande.

Télérama 3628 24 / 07 / 19 53
tnt
t 21.05 TF1 Série

samedi Timeless
| Série créée par Shawn Ryan et Eric Kripke
(saison 1, 1 à 4/16, USA, 2016) | 4 × 40 mn. VM.
Rediffusion | Avec Abigail Spencer, Matt Lanter,
Malcolm Barrett, Goran Visnjic, Claudia Doumit.
Lucy Preston, professeure d’histoire, est
sur le point de perdre son poste à l’uni-
versité. Contrainte de s’occuper de sa
mère malade, elle accepte l’étrange pro-
position d’un millionnaire visionnaire :
traquer Garcia Flynn, un criminel qui a
volé une machine à remonter le temps.
Ses connaissances permettront à ses coé-
quipiers, un militaire et un technicien,
de s’adapter à chaque époque visitée. Ils
embarquent dans un autre vaisseau,
moins performant. Premier arrêt : 1937,
le jour du célèbre accident du zeppelin
Hindenburg…
Depuis Retour vers le futur, on sait
qu’aller dans le passé, c’est risquer de
changer le présent. Timeless exploite ce
risque de « paradoxe temporel » en équi-
libre plaisant entre action simple, parfois
un brin fauchée, et enjeux intimes. De
l’assassinat de Lincoln à l’attaque de Fort
Alamo, elle revisite l’histoire des Etats-
Unis, en brodant un suspense au long
cours. Une aventure rythmée, souvent
drôle, qui rappelle les divertissements
des années 1990 façon Code Quantum ou
Sliders. — Pierre Langlais

12.55 France 3
15.00 France 2
Tour de France
| En direct
| 20e étape : Albertville/Val-Thorens (130 km).
Le Tour de France est incorrigible, il ne y 21.00 Canal+ Série

ABC contre Poirot


peut s’empêcher de faire du zèle. Cette
a nnée, il emmène les coureurs une
­

d’après Agatha Christie


­quatrième fois à plus de 2 000 mètres, un
­record. Et, à la fin de cette étape, on
connaîtra le vainqueur. — Michel Bezbakh
| Minisérie créée par Sarah Phelps (1 et 2/4, GB, 2019) | 2 × 40 mn. VM.
Val-Thorens Rediffusion | Avec John Malkovich (Hercule Poirot), Rupert Grint (Crome),
Cormet 2 365 m HC Andrew Buchan (Franklin Clarke), Eamon Farren (Alexander Bonaparte
de Roselend Cust), Kevin McNally (l’inspecteur Japp), Michael Schaeffer (le sergent
1 968 m Yelland), Shirley Henderson (Rose Marbury), Tamzin Griffin (Alice Asher).
1 Fatigué, désœuvré, seul… Hercule Poirot vit une retraite difficile,
dans une Angleterre de plus en plus tentée par le repli sur elle-
Villard- Côte de Longefoy
sur-Doron même, en cette année 1933. Un peu has been avec sa barbichette
1 190 m teinte pour se rajeunir, le héros belge reçoit des lettres d’un tueur
685 m 2
en série signées « ABC »…
S
La première scène de cette récente adaptation magnifique
d’Agatha Christie, par Sarah Phelps, donne le ton : une ma-
chine à écrire tape des lettres comme elle tirerait des coups de
fusil. C’est la violence des mots de la romancière qui est mise
en avant, sa manière sombre de faire craqueler le vernis d’une
130 km époque, pas si éloignée de la nôtre, sur le point de basculer
dans l’horreur. Dans cette atmosphère irrespirable, magnifiée
Albertville Val-Thorens Agatha Christie, par une mise en scène aux couleurs glauques à la Seven, John
inlassablement Malkovich campe un formidable Poirot, intense et tourmenté
547 m 2 365 m adaptée. Mais si c’est (avec un accent belge irrésistible). Ce n’est pas l’aspect Cluedo
avec John Malkovich
Catégorie des cols Sprint
en Hercule Poirot
qui intéresse la scénariste, mais bien le portrait bouleversant
sur le retour, intense d’un homme perdu, dans une société à la dérive qui enfante
Hors catégorie HC 1 2 3 4 B S
et tourmenté... des monstres. — Sébastien Mauge
Sprint bonus Et avec l’accent belge ! Rediffusions sur Canal+ Décalé : 28/7 à 9.15 et 20.55.

54 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
samedi 27
t 20.50 France 5 Magazine
Echappées belles
Mauritanie, l’appel du désert immense diversité naturelle, du désert à
| Présenté par Ismaël Khelifa | Réalisation : Sophie l’océan Atlantique. Le voyage com-
Vernet (France, 2018) | 95 mn. Rediffusion. mence, bien sûr, à Nouakchott, la capi-
En 2015, Echappées belles explorait la Mau- tale, avant de se poursuivre dans l’ar-
ritanie, pays de plus de quatre millions rière-pays, à Chinguetti. La ville, classée
d’habitants, grand comme deux fois la au Patrimoine mondial de l’humanité,
France, dont il est une ancienne colonie. abrite des mosquées et des bibliothè­
Le magazine dévoilait alors l’un des pay- ques vieilles de huit cents ans.
sages les plus splendides au monde : les L’animateur globe-trotteur Ismaël
dunes ocre du plateau de l’Adrar. Plus de Khelifa nous fait pleinement profiter de
quatorze mille voyageurs s’y rendaient chaque étape du périple grâce à sa bonne
chaque année, avant qu’elles soient bou- humeur et à son espièglerie. Comme
dées à cause de l’insécurité due aux at- lorsqu’il peine à monter un chameau afin
taques terroristes dans la région. de se lancer dans les pas de Théodore Mo-
Cette nouvelle échappée, tournée en nod ou lorsqu’il apprend qu’il va passer la
2018, montre un contexte apaisé, où le nuit en plein désert. — Raoul Mbog
tourisme reprend. Le pays jouit d’une Rediffusion : 4/8 à 10.15.

r 20.55 RMC Story Documentaire y 21.00 LCP-Public Sénat Documentaire


Strip-tease
Les professionnels
Les Cathédrales dévoilées
| Série documentaire. Réalisation : Jérôme Jurion, | Documentaire de Christine Le Goff et Gary Glassman (France, 2010) | 85 mn. Rediffusion.
Pierre Antoine, Samuel Fleury, Tatiana Daligault, La construction de nos cathédrales médiévales recèlerait-elle autant de mystères que
Bertrand Conard, Claire Allanic et Araz Gulekjina celle des pyramides égyptiennes ? Elle se révèle en tout cas aussi captivante à décrypter.
(France, 2019) | 60 mn. Inédit. En témoigne ce beau travail d’enquête, de vulgarisation et de recherche iconogra-
Ça a failli être la bonne nouvelle de l’été : le phique, qui nous entraîne dans et autour des cathédrales de Noyon, d’Amiens, de
retour de Strip-tease, « l’émission qui vous Chartres, de Beauvais et de Paris (une décennie avant l’incendie). « Nés d’un désir de
déshabille », avec ses tranches de vie ­lumière », bâtis pour durer, plusieurs fois restaurés, ces joyaux de l’architecture go-
douces-amères, son cocktail brut d’irrévé- thique ont affronté vaillamment le passage des siècles. Certes, la cathédrale de Noyon
rence et de poésie. Mais il a vite fallu dé- a perdu trois sublimes portails sculptés à la Révolution et celle de Chartres ne retrouve-
infographie sophie cure pour télérama | Mammoth Screen/Agatha Christie Limited | Bo Travail ! | Bernard Descamps/Agence VU

chanter : la série documentaire diffusée ra ses couleurs d’origine qu’à la fin du long chantier de restauration commencé en 2006.
par RMC Story n’a de Strip-tease que le A l’aide de documents d’époque et de modélisations 3D, le film met en évidence les
nom. Un ersatz, bien fade copie du modèle prouesses techniques de l’architecture gothique, sa volonté de construire toujours plus
original, produit à l’insu de ses créateurs, grand, toujours plus haut. Une folle ambition rendue possible grâce à la découverte
Marco Lamensch et Jean Libon 1, par une d’une pierre calcaire de bonne qualité, l’invention du marteau hydraulique et le savoir-
société bruxelloise qui a racheté la marque faire d’hommes hautement qualifiés. — Sophie Bourdais
à la RTBF. Si le procédé, éthiquement dis- Rediffusion : 8/8 à 17.00.
cutable, ne manque pas de sel, le résultat
est loin de l’esprit grinçant qui faisait le ton
de l’émission franco-belge, avec son sens
certain du casting, ses montages au cor-
deau et sa capacité à poser sur notre socié-
té un regard singulier.
Filmer sur le vif des personnages forts
en gueule, jouer la carte du plan-séquence
sans commentaire ne suffisent pas à faire
un Strip-tease. Encore faut-il trouver la
bonne distance d’observation, et surtout
avoir une histoire à raconter. Avec leur
format riquiqui — quinze à vingt minutes
par film —, les trois portraits qui consti-
tuent le premier épisode de cette nouvelle
mouture peinent à aller au-delà de la cari-
cature. Charlie le dératiseur a beau avoir
le bagout d’un vendeur du Sentier, Jean-
Pierre le taxidermiste, l’onctuosité autori-
taire d’un châtelain, et Yomi le vendeur de
falafels, la tchatche survoltée du self-
made-man, ces bribes de comédie hu-
maine réduite au format d’échantillon
nous laissent sur notre faim. On regrette
plus que jamais les bonbons au poivre de
Lamensch et Libon. — Virginie Félix
1 Lire la réaction de Marco Lamensch
Notre-Dame de Paris,
sur Télérama.fr. dix ans avant que l’on
Suivi de deux autres épisodes. se pose la question :
Lire page 11. flèche ou pas flèche ?

Télérama 3628 24 / 07 / 19 55
câble | satellite
y 20.30 Mezzo Opéra

Le Barbier de Séville
| Opéra-bouffe de Gioacchino Rossini. Livret de Cesare Sterbini, d’après un bobby anglais). L’apparence même de Bruno Taddia, Figaro
Beaumarchais | Enregistré au Grand Théâtre de Genève le 20 septembre exemplaire, s’avère ambiguë. Avec son pantalon satiné de rouge
2017 | Mise en scène : Sam Brown | Réalisation : Isabelle Soulard | 165 mn. et ses sauts de chat, est-il un clown de la tradition buffa ou un
Rediffusion | Par l’Orchestre de la Suisse romande, dirigé par Jonathan ­intrigant arriviste, Sganarelle mêlé de Machiavel ?
Nott | Avec Bogdan Mihai, Bruno Taddia, Lena Belkina, Bruno de Simone, Sam Brown s’est plu à multiplier ces pistes, n’accordant de
Marco Spotti, Mary Feminear, Rodrigo García et Peter Baekeun. gloire qu’au jeu seul, qu’il soit d’amour, de théâtre ou de musique.
Ce Barbier de Séville s’ouvre sur un rideau où figure un cœur per- Servi par une distribution et une direction de qualité, le génie de
cé, puis se poursuit avec une voltige de ciseaux portés par d’invi- Rossini n’est pas trahi par ce parti pris de carnaval et d’ironie.
sibles danseurs. Avant même que ne paraissent les chanteurs, on ­Rosina et Almaviva enfin accordés, ce dernier, tout en chantant
s’interroge : ce kitsch est-il involontaire ou destiné à relever l’in- son triomphe, peine à ôter ses bottes pour entrer dans le lit,
comparable allégresse du dramma giocoso (« drame joyeux ») de comme si le costume de mari s’annonçait déjà trop étroit pour
Rossini ? Canotiers, moustaches gominées et vestes bariolées de lui. Regrette-t-il sa promesse ? Le retour des danseurs à ciseaux
dandies vont vite nous instruire, qui déplacent l’Andalousie de lors des applaudissements prête en tout cas à cette fin en pointil-
Beaumarchais dans un espace-temps de fantaisie propice aux lé une délicieuse morale castratrice. — Louis-Julien Nicolaou
­situations burlesques et aux fanfaronnades en cascade (Almavi- Rediffusions : 3/8 à 8.30, 12/8 à 12.30, 20/8 à 16.30.
va se déguisera ainsi en soldat espagnol du xvie pour côtoyer… Mezzo Live HD : 25/8 à 21.00, 26/8 à 6.00 27/8 à 17.00, 28/8 à 13.00…

Le « drame joyeux »
de Rossini coiffé
d’un Figaro plus
ambigu que jamais,
mi-Sganarelle,
mi-Machiavel.

t 20.50 TCM Cinéma Film y 22.55 OCS City Film ­défunte, qui vit désormais seul. Ils vivent
loin l’un de l’autre, n’ont pas les mêmes
La Folle Journée de Ferris Bueller Ce sentiment de l’été centres d’intérêt, mais quelque chose
| Film de John Hughes (Ferris Bueller’s Day Off, USA, 1986, version restaurée) | Film de Mikhaël Hers (France/Allemagne, 2015) d’indicible les lie.
| 100 mn. VM | Avec Matthew Broderick (Ferris Bueller), Alan Ruck | Scénario : M. Hers et Mariette Désert | 100 mn Les chemins de la mémoire, la géogra-
(Cameron Frye), Mia Sara (Sloane Peterson), Jeffrey Jones (Ed Rooney), | Avec Anders Danielsen Lie (Lawrence), phie et le temps, le lieu et le moment, c’est
Jennifer Grey (Jeanie Bueller), Cindy Pickett (Katie Bueller). Judith Chemla (Zoé), Féodor Atkine (Vladimir), la grande affaire de Mikhaël Hers, doué
| Genre : sale gosse des années 1980. Richard Bekins (Peter), Laure Calamy (Anouk). d’un réel talent à créer des échos, de fu-
Ferris Bueller est un galopin farceur qui invente mille et une ma- | Genre : Deuil et renaissance. turs souvenirs. L’été est une saison riche
nières de sécher les cours. Un matin, il décide d’entraîner Sloane, Un matin, à Berlin. Sasha part au travail. d’ambivalences, de beauté à portée de
sa petite amie, et Cameron, son meilleur copain, dans une trépi- On voit alors la jeune femme, de loin, s’af- main, mais aussi de vide. Le cinéaste filme
dante journée d’école buissonnière. Le potache multiplie les pi- faisser sur une pelouse. Morte. Comment Berlin, Paris et New York comme
rouettes et les pieds de nez, brave toutes les formes d’autorité. les proches vivent-ils après cette perte d’étranges lieux de villégiature, hors du
On se balade dans la Ferrari de papa, on fronde audacieu­sement ­irrémédiable : c’est le sujet du film, qui temps. Lawrence et Zoé ressemblent
jusqu’à l’heure du dîner… évoque le poids du chagrin avec délica- d’abord à des fantômes prostrés, qui
Face à la jeunesse libre et triomphante, les adultes ressemblent tesse. Celle-là même qui avait tant plu ­s’animent peu à peu, sillonnent la ville,­
à de vieilles badernes réacs ou dépassées. Cette comédie, conçue dans Memory Lane (2010), premier long ­remontent la pente. Grâce à la musique,
pour défouler les adolescents et devenue culte au fil du temps, métrage de Mikhaël Hers, autour d’une notamment, qui soulève de terre (The
passe d’un gag à l’autre sans prendre le temps de souffler et se bande d’amis à la croisée des chemins… ­Undertones, entre autres), Mikhaël Hers
­regarde à toute pompe. Matthew B ­ roderick en fait des tonnes, et Le deuil de Sasha rapproche deux per- traduit ces variations de manière phy-
on se surprend, entre deux sourires, à griller d’envie de zapper sur sonnes : Zoé ( Judith Chemla), la sœur sique, sensorielle. — Jacques Morice
Ozango

son arrogante frimousse d’enfant gâté. — Cécile Mury ­c adette de Sasha, et Lawrence (Anders Rediffusions : 30/7 à 11.27, 3/8 à 8.25, 5/8 à 23.45,
Rediffusion : 30/7 à 13.20. D anielsen Lie), le compagnon de la
­ 7/8 à 13.10, 9/8 à 14.40.

56 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
tnt samedi 27
TF1 1 1 1 1 1 France 2 2 2 2 2 2 France 3 3 3 3 3 3 France 5 5 5 5 5 5 Arte 7 7 7 7 7
6.30 sTFou Babar, les aventures 5.15 dsPays et marchés du 5.35 sPlus belle la vie 6.30 sZouzous Sam le pompier. 6.05 dSound of Freedom
de Badou. Dora monde (Fr, 2015). Indonésie : 6.00 sLudo tPeppa Pig. Tip la souris. (All, 2019, 1 et 2/2).
l’exploratrice. Ranger Rob. Bornéo, Melak. yTiteuf. tApollon le grillon et 7.55 Geo tour
Mini Ninjas. 5.20 sTout le monde veut tLes Lapins crétins : les drôles de petites bêtes. 8.40 dsGEO reportage
8.10 hTéléshopping samedi prendre sa place Jeu. invasion. Géo Jet. (Fr/All, 2014). La châtaigne,
10.35 shSans collier Episode 1. Présentation : Nagui. 8.15 sSamedi Ludo tLes 10.10 shSilence, ça pousse ! une manne en Corse.
11.45 shPetits plats en 6.25 sLes z’amours Jeu. Lapins crétins : invasion. 11.10 shLa maison France 5 10.15 dCuisines des terroirs (All,
équilibre été Sardines Présentation : Bruno Guillon. yLes As de la jungle 12.45 dsAgitateurs de goût 2017). La Garrotxa, Espagne.
aux végétaux marins. 6.55 sJournal 6h55 à la rescousse. yGrizzy (Fr, 2019). 10.45 dLes Parcs nationaux
11.50 shC’est quoi cette 7.00 sTélématin et les lemmings. La bonnotte canadiens (All, 2016-2019).
question ? 10.00 sAffaire conclue, 11.20 shOn a la solution et sa fleur de sel (4/10). Gwaii Haanas : la beauté
11.55 shMétéo des plages tout le monde a quelque Depuis Grenoble- 13.30 dshAnchorage, ville sauvage (1/5).
12.00 shLes douze coups chose à vendre Les nouveaux paysans. sauvage (Fr/GB, 2016). Banff et les montagnes
de midi Jeu. Présentation : 10.50 sMotus Jeu. Présentation : 12.00 Le 12/13 Les derniers caribous (2/13). Rocheuses (2/5).
Jean-Luc Reichmann. Thierry Beccaro. 12.55 sTour de France 14.00 dsjPlanète insolite Mont-Riding :
13.00 shJournal 11.20 sLes z’amours Jeu. En direct. 20e étape : (USA, 2013). Le Myanmar. la nature vierge (3/5).
13.30 shReportages Présentation : Bruno Guillon. Albertville/Val-Thorens 14.55 dsDécollage pour L’archipel de Mingan :
découverte Chasseurs 11.55 sTout le monde veut (130 km). LIRE page 54. l’Espagne (Esp, 2013). le joyau caché (4/5).
d’épaves. prendre sa place Jeu. 15.15 shLes carnets de Julie Le littoral ibérique (1/3). Kluane (1/5).
14.45 swhGrands reportages Présentation : Nagui. avec Thierry Marx 15.50 tdsNos maisons ont Wood Buffalo (2/5).
Affaires classées, sur la piste 13.00 sJournal Salades à la carte ! une histoire (Fr, 2019). Wapusk (3/5).
des tueurs… (2). 13.25 sh13h15, le samedi… 16.10 shLes carnets de Julie Falaise, Calvados (2/4). Kejimkujik (4/5).
16.00 shLes docs du week-end Présentation : L’île de Ré (Charente- 16.45 ydsNus et culottés Prairies (5/5).
Présentation : Karine Ferri. Laurent Delahousse. Maritime). (Fr, 2019). 17.20 dshGEO reportage
Prématurés : un combat 15.00 sTour de France 17.05 sExpression directe CFDT. Objectif Rodrigues (3/4). (Fr, 2017).
pour la vie. En direct. 20e étape : 17.10 sTrouvez l’intrus 17.45 shC dans l’air Plongeon de haut vol
17.50 sh50 mn inside Albertville/Val-Thorens Jeu. Présentation : 18.55 dsjDes trains pas sur Marseille.
L’actu. Le mag. (130 km). LIRE page 54. Eglantine Eméyé. comme les autres (Fr, 2017). 18.05 dhRoutes à hauts risques
19.50 shC’est quoi cette 18.05 shVélo club En direct. 17.50 sQuestions pour Russie : de Moscou (All, 2014). Du Sichuan
question ? 18.40 sN’oubliez pas les paroles un super champion au lac Baikal (1/2). au Tibet (3/5).
20.00 shJournal Jeu. Présentation : Nagui. Jeu. Présentation : 19.55 dsNature fragile 18.50 iArte reportage
20.35 shHabitons demain 20.00 sJournal Samuel Etienne. (Rép tch, 2016). Présentation : William
Robots-chefs. 20.35 sMétéo des plages 19.00 Le 19/20 La Grande Barrière Irigoyen et Andrea Fies.
20.40 shTirage du Loto 20.40 sImage du Tour 20.00 isVu Divertissement. de corail (3/13). Inde : les ponts vivants
20.45 shPetits plats en 20.45 sLa chanson de l’été 20.10 Météo régionale 20.20 dsUne maison, un artiste du Meghalaya.
équilibre été Sandwich Jérémy Frérot : « Tu donnes ». 20.15 tshZorro Série (Fr, 2019). 19.45 hArte journal
frais. 20.50 tsjhVestiaires (saison 1, 29/39, USA, 1958). Sonia Rykiel, l’envers de la 20.05 dhPorto (All, 2018).
20.55 shNos chers voisins Série. Série (saison 8, Fr, 2018). Colorisé. rue des Saints-Pères (2/10). Le souffle d’un vent
20.40 sTout le sport nouveau.
20.45 sLe journal du Tour
21.00 sMétéo des plages

21.05 T 21.00 21.00 20.50 T 20.50

Timeless Fort Boyard Commissaire Echappées belles Maximilien


tswhSérie (USA, 2016). VM. shDivertissement. 135 mn. Magellan tshMag. 95 mn. Rediffusion. d’Autriche
Rediffusion. Avec Abigail Spencer. Présentation : Olivier Minne. Présentation : Ismaël Khelifa.
Baptême du temps (saison 1, 1/16). Invités : Philippe Etchebest, sjhSérie (Fr, 2016). 90 mn. Mauritanie, l’appel du désert. dshDe Manfred Corrine
21.55 L’assassinat d’Abraham Héloïse Martin, Erika Moulet, Carla Avec Jacques Spiesser, (Autr, 2017). 55 mn.
Selma Kouchy, Bernard Alane, 6 La Mauritanie, trait d’union Amour et pouvoir à la Renaissance.
Lincoln (2/16). Ginola, Tibo Inshape, Alex Goude. entre le Maghreb et l’Afrique
22.50 Une vraie bombe (3/16). Nathalie Besançon. Portrait de l’empereur Maximilien
23.35 L’espion que l’on aimait (4/16). Pour ma fille (saison 1, subsaharienne, redevient Ier, surnommé « le dernier
Un avocat est assassiné. Sa mort le paradis des trekkeurs qu’il chevalier », qui a œuvré toute
6 Une prof d’histoire, est-elle liée à la procédure qu’il sa vie pour renforcer l’hégémonie
a été jusqu’à la fin des années
un militaire et un scientifique avait engagée contre le chauffard des Habsbourg sur l’Europe.
2000. Le voyage dévoile des
dans le passé pour arrêter qui avait causé l’accident
de sa fille un mois plus tôt ? décors splendides et uniques, 21.45 tdhMarie-Thérèse
un criminel… Une aventure
du plateau désertique de l’Adrar d’Autriche, impératrice
plaisante qui rappelle et mère (Autr/All/Fr, 2016).
à l’Atlantique. LIRE page 55.
les meilleurs divertissements
des années 1990. LIRE page 54.
0.30 T 23.15 22.30 22.30 22.35
Les Experts Fort Boyard : Commissaire Magellan La Nuit espagnole Mystérieux Lézards
tsxhSérie (USA, 2003). toujours plus fort ! sjhSérie (Fr, 2011). 90 mn. Avec shConcert. Enregistré dhDe Nathan Dappen
105 mn. VM. Avec William shDivertissement. 50 mn. Jacques Spiesser, Moon Dailly, au Théâtre antique d’Orange et Neil Losin (USA, 2017). 55 mn.
Petersen, Marg Helgenberger, Présentation : Olivier Minne. Flore Bonaventura, Lou Lévy. le 6 juillet 2019. 105 mn. Une évolution inattendue
Jorja Fox, Gary Dourdan. Invités : Philippe Etchebest, Un instant d’égarement (saison 1). Par l’orchestre philharmonique Deux jeunes réalisateurs
Epreuve d’amour (saison 4, 1/23). Héloïse Martin, Erika Moulet, Carla En enquêtant sur le meurtre de Monte-Carlo. Dir. Oliver Díaz. biologistes se lancent
1.20 Eau morte (2/23). Ginola, Tibo Inshape, Alex Goude. d’une élève d’un établissement Avec Plácido Domingo, sur les traces des petits sauriens
6 Dans cet épisode, les Experts de prestige, Magellan découvre Ana María Martínez, Ismaël Jordi. endémiques des Grandes Antilles,
0.10 sFort Boyard les rivalités des familles fortunées. Pour leur 150e anniversaire, dont l’évolution révèle bien
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte

pistent un tueur en série


Divertissement. les Chorégies d’Orange des surprises.
qui affectionne particulièrement Présentation : Olivier Minne. 0.00 sSoir 3 En direct. ont confié l’organisation
les jeunes couples… Charmant. Invités : Valérie Damidot, 0.25 Don Carlo Opéra de Verdi. d’une « Nuit espagnole » au 23.30 tdshL’Enigme
Juan Arbelaez, Keen’V, Mise en scène : célèbre baryton Placido Domingo. des bélugas (Fr, 2017).
2.15 Programmes de la nuit Robert Carsen. Par 0.20 ydAmy Documentaire
2 6.30. Guillaume Pley, Anthony
Colette, Terence Telle. l’Orchestre philharmonique 0.15 ydsLe Duomo d’Asif Kapadia (GB, 2015).
2.25 Invités : Philippe de Strasbourg, les chœurs de Florence, mystère de 2.25 Arte journal
Etchebest, Héloïse Martin, de l’Opéra national du Rhin. la Renaissance (USA, 2013). 2.45 dhUn vaisseau spatial
Erika Moulet, Carla Ginola, Enregistré à Strasbourg 1.05 dsVenise, récit nommé Terre
Tibo Inshape, Alex Goude. en juin 2016. d’un naufrage annoncé (All/Can, 2015).
4.40 dsSur la piste de Butch 3.30 sLes carnets de Julie Fr, 2016). Le véhicule (4/5).
Cassidy et de sa Horde avec Thierry Marx 1.55 tdsNus et culottés (Fr, Les pilotes (2/5).
sauvage (Fr, 2016). La cuisine au barbecue. 2011). Objectif Corse (4/6). 2 5.05.
2 5.15. 4.25 sOn a la solution 2.50 La nuit France 5 2 5.25.
4.50 Les matinales 2 5.05.

TNT/Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage Télérama 3628 24 / 07 / 19 57
tnt
M6 6 6 6 LCP 13 107 13 France 4 14 63 14 France Ô 19 65 19 W9 9 59 9 Gulli 18 169 18
6 6 13 13 14 14 19 19 9 9 18 18
6.00 sM6 music Clips. 12.05 tdLe Jour où le Sud 7.35 sLes Tortues Ninja 13.00 shNatation 6.00 sWake up Clips. 8.00 Jeunesse…
7.00 sAbsolument stars a gagné sa liberté 8.00 sMarvel Championnats du monde. 8.10 sW9 boutique 11.15 Harvey Beaks
Présentation : Nancy (Fr, 2017). L’Algérie (2/3). Spider-Man 7e jour. A Gwangju Magazine. Présentation : 12.10 thZig & Sharko
Sinatra et Claire Nevers. 13.05 Droit de suite 9.45 sMarvel’s (Corée du Sud). Pierre Dhostel 12.35 yOscar & co
10.50 s66 minutes : 13.30 LCP le mag Avengers : 15.25 dshÔ bout et Valérie Pascale. 13.05 yhOggy
grand format Magazine. 14.00 Rembob’INA Ultron Revolution de l’inconnu (GB, 2010). 10.25 sL’hebdo et les cafards
Présentation : « A bout portant » avec 11.10 ysAnatane Gabon (11/12). de la musique Magazine. 13.30 hLes Super Nanas
Xavier de Moulins. Johnny Hallyday (1974). et les enfants d’Okura 16.25 dshEcho-logis Présentation : 14.30 thTotally spies
Villages vacances : 15.15 Emois & moi 12.15 sA table les enfants (Fr, 2015 et 2013). Erika Moulet. 15.40 hPower Rangers
au bonheur des familles. Christine Pirès-Beaune. 12.25 sSous les mers Indonésie, 12.40 rswBones Série Ninja Steel Série (saison
Séville, la destination 15.30 LCP le mag 13.35 tsLes Minikeums la « Green School ». (saison 10, 18 à 22/22, 1, 13 et 14, USA, 2016).
phare de 2018. 16.00 Circo 18.05 dsUne saison au Eau aux Maldives. USA, 2014) (saison 4, 14 16.30 hRedakai, les
12.45 sLe 12.45 16.35 hSénat en action zoo (Fr, 2018). Six volets. 17.20 dshJe serai et 9/26, 2008). VM. conquérants du Kairu
13.20 tsScènes 17.00 ydLa République un homme (USA, 2016). 18.50 sLa Petite Histoire 16.50 hPokémon, la série :
de ménages Série. de juillet : un été français Les cueilleurs de nids. de France Série Soleil et Lune
14.05 sPékin express : sur les routes du Tour 18.30 sInfô soir (Fr, 2016). Ultra-Aventures
la route des 50 volcans (Fr, 2019). 18.40 shJeux des îles 17.10 Objectif Blake !
Jeu. Présentation : 18.05 shMa voix compte de l’océan Indien 17.45 Harvey Beaks
Stéphane Rotenberg. 18.30 dhLes Amoureux Jeux des îles de l’océan 18.35 yhCorneil
Episode 2. du Luxembourg Indien 2019. 8e jour. et Bernie
16.25 sMieux chez soi (Fr, 2019). A l’île Maurice. 19.00 yhOggy
Divertissement. 19.00 dshC’est vous 19.05 dshConfrontations et les cafards
19.45 sLe 19.45 la France (Fr, 2018). Playa del Carmen, 19.25 thMagic :
20.25 tsScènes 19.30 Terra Terre les dessous du miracle famille féerique
de ménages Série. 20.00 tdLes Dessous économique. 19.50 hIn ze boîte
de la mondialisation 19.55 dshSavoureuses Jeu. Présentation :
(Fr, 2017). Escapades lointaines Joan Faggianelli.
20.35 hHas#tag Magazine. Maroc. La Réunion. 20.50 G ciné Magazine.

21.05 T 21.00 TT 21.05 20.55 r 21.05 21.00 T

NCIS : Los Angeles Les Cathédrales Trois Petits Chats Qui sème l’amour… Together, Dragons :
tshSérie (USA, 2019). dévoilées dshD’Emma Baus rshTéléfilm de Lorenzo tous avec moi par-delà les rives
105 mn. Avec Chris ydhDe Christine Le Goff (Fr, 2015). 50 mn. Gabriele (Fr, 2015). 90 mn. shJeu. Présentation : thDessin animé (USA).
O’Donnell, Daniela Ruah, et Gary Glassman (Fr, 2010). Trois petits chats. Avec Evelyne Buyle, Eric Antoine. Episode 5. Sur un coup de Têtedur
Eric Christian Olsen. 85 mn. Rediffusion. Julie de Bona, David Baïot. 22.50 Episode 4. (saison 6, 5/13).
21.55 dshChats des
Vive les mariés ! 6 Un grand film gothique 21.20 Les ailes donnent
villes et chats des 22.25 rshUn homme 1.00 sTop 50
(saison 10, 17/24). sur les belles cathédrales l’amour (6/13).
champs (GB, 2014). presque idéal Présentation : Jérôme
C’est le grand jour : Kensi de Noyon, Chartres, 21.45 Transition à la Dur
Tous les sens en alerte (1/3). Téléfilm de Christiane Anthony, Karine
et Deeks vont se marier. Amiens, Paris ou (7/13).
Des fauves miniatures Lehérissey (Fr, 2003). Le Marchand, Alex
Deeks est complètement Beauvais. Des édifices 22.05 Klaquedur (saison 5,
(2/3). La communication Avec Pascal Légitimus. Goude, Faustine Bollaert
déboussolé et Kirkin étudiés sous toutes 11/13). 22.35 A la recherche
féline (3/3). 23.55 shF’âmes croisées et Guillaume Pley.
ne tarde pas à venir faire les facettes. Du solide. d’Oswald et Poulet (12/13).
0.30 dsHistoires 2018 Isa. Les tubes qui font danser !
des siennes… LIRE page 55. de chats (GB, 2016). 0.25 shMusik Karaib Volume 1. 23.00 hFranky Série.
21.55 La cavale d’enfer
L’héritier des grands Groove : Ensemble 3.10 Programmes Franky et ses androïdes.
(18/24).
fauves (1/3). contre la drépanocytose de la nuit 2 6.00. Franky et la sœur jumelle.
Sydney, la sœur de Nell,
Félin de compagnie (2/3). 2.05 shMusic Explorer La déception de Franky…
souhaite que celle-ci vienne
Incroyables félins (3/3). La finale. (saison 2, 7 à 10/60, Col,
en aide à un fugitif
2 3.00. 2 4.15. 2016). 2 2.00.
recherché par le NCIS…

22.50 T 22.25 T RMC Story 23 68  TMC 10 60 10 TFX 11 61 11 TF1 20 66 20 
NCIS : Los Angeles Le Grand Saphir, 23 23 23 10 10 11 11 Séries Films 20 20
tswhSérie (USA, 2017 une révolte ordinaire 11.35 tjhMiss Fisher 6.45 TV achat Magazine. 6.10 wNicky Larson 9.05 sPetits Secrets
et 2014). 195 mn. VM. enquête Série (saison 1, 1 8.45 sjClem Série 10.45 rsSuper Nanny Télé- entre voisins Série.
tdDe Jérémi Stadler à 4/13, Aus, 2012). (saison 7, 7 et 8/10, réalité. Avec trois enfants 9.35 sUne histoire,
Avec Chris O’Donnell, LL (Fr, 2017). 50 mn.
Cool J, Linda Hunth. 15.50 dEngagez-vous ! Fr, 2017). en bas âge, nous sommes une urgence Série.
6 Avec humour et Arpejeh. 10.45 sNos chers voisins totalement dépassés. 14.15 sPetits plats
Trouble-fêtes (saison 9, 1/24). un sens aiguisé du détail,
La directrice des opérations le film relate l’exploit 15.55 wNon élucidé, Série. Parents en désaccord, nos en équilibre été
prend officiellement l’enquête continue 12.15 sHercule Poirot trois enfants en profitent. 14.20 sLes Enquêtes
d’un militant écolo ayant L’affaire Jean Moritz. Série (saison 7, 2 et 1/2, Seule contre cinq garçons, d’Abby Téléfilm de
sa retraite. Une directrice parcouru 120 kilomètres
adjointe se présente L’affaire Marine GB, 2000) (saison 9, 1/4, je suis à bout ! Entre nos Bradley Walsh
à la nage afin de ramasser Boisseranc. L’affaire 2003). VM. deux fils, c’est l’amour (USA/Can, 2016). VM.
et cherche un remplaçant. des déchets en mer.
Deeks est muté à la police… Francis Imbard. L’affaire 18.00 sDe l’@stuce à vache. 17.50 swAlice Nevers
23.35 La fille prodigue 23.15 dLes Pitchounes Grégory Villemin. l’assiette Légumes farcis. 18.05 Revenge Body Série (saison 14, 8 à 10/10,
(2/24). en campagne (Fr, 2019). L’affaire Xavier Dupont 18.05 sNos chers voisins Série (saison 1, 4, Fr, 2015).
L’agent Dechamps demande 0.10 Manger, c’est voter de Ligonnès. Série. 8 et 9/10, USA, 2017).
l’aide du NCIS car elle Magazine. Présentation :
enquête sous couverture Périco Légasse. 20.55 r 21.05 21.05 21.00
sur de faux monnayeurs Avec Alain Houpert.
péruviens. Sam endosse Invité : Alain Houpert. Strip-tease Section Chroniques Régime présidentiel
l’identité d’un financier… 0.40 hHas#tag Magazine. rhMagazine. de recherches criminelles sPièce de Jean-Pierre
0.30 En sous-marin Présentation : Hélène Les professionnels. Pernaut, de et avec Nathalie
Risser. Climat : après sSérie (Fr, 2017). 370 mn. swMagazine.
(saison 5, 24/24). LIRE page 55. Marquay-Pernaut et Eric Le
Hulot, #IlEstEncoreTemps. Avec Florent Manaudou, Présentation : Julie Denayer.
L’équipe et la DEA 21.55 Sauve qui peut. Roch. Avec Philippe Risoli,
1.05 shLivres & vous… Xavier Deluc, Affaire Cyrille Boutin : partie
découvrent qu’un puissant 23.00 Seul contre tous. Marie-Laure Descoureaux.
Bioéthique : quelles Franck Sémonin. de chasse fatale. Le tueur
cartel a prévu d’acheminer 23.00 sNuit d’ivresse
limites pour le corps 0.10 dh14 Juillet, La machine (saison 12, 8/14). des petites annonces.
de la cocaïne Pièce de Josiane Balasko
humain ? une histoire française 22.00 Traquée (9/14). 22.50 Affaire Grégory :
de la Colombie vers et Michel Blanc.
2.00 Parlement hebdo (Fr, 2019). 23.00 Secret défense (4/14). trente ans d’enquête
les Etats-Unis, en utilisant Mise en scène : Nathalie
2.25 LCP le mag 1.30 dh14 Juillet : 0.05 Les hauts-fonds (7/14). et de rebondissements.
un sous-marin. Lecoultre. Au Théâtre
2.55 Emois & moi dans les coulisses de 1.05 Mauvaise fréquentation Jessy Travaglini.
1.20 En sous-marin de la Michodière,
Anne-Laure Cattelot. l’événement (Fr, 2018). (5/14). 1.05 Affaire Vincenzo
(saison 6, 1/24). à Paris, le 23 avril 2019.
Olivier Dassault. 2.45 Programmes 2.10 Instinct de survie Aïutino : les disparues
2.10 Programe la nuit (6/14). 2 3.15. de Longwy. Une femme 2 1.05.
3.20 Questions au de la nuit 2 5.45.
2 6.00. gouvernement 2 4.30. en colère. 2 2.55.

58 Télérama 3628 24 / 07 / 19 VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans  x … de 12 ans  c … de 16 ans  v … de 18 ans
samedi 27
C8 8 58 8 RMC 24 98 24 Canal+ 4 4 4 Canal+ 42 12 155 Canal+ 43 13 154

bouquet canal+
8 8 Découverte 24 24 4 4 Séries 42 43 Family 43 44
7.00 Télé-achat Magazine. 9.20 shEnchères à 6.35 isScotch, 6.50 yswThe Little 9.40 tfswhTomb Raider
9.00 Direct auto express l’aveugle Le débutant. cuisine extra forte Menu Drummer Girl Série (saison 1, De Roar Uthaug
Magazine. Présentation : Haut niveau. La nostalgie bedaine et gros boule. 1 à 6/6, USA/GB, 2018). VM. (GB/USA, 2018). VM.
Grégory Galiffi. de Doug. Gros pari. 7.00 shCartoon+ Polo, 12.35 ysCasual Série (saison 4, 11.40 sCartoon+
11.00 Direct auto Le négociateur. Gros l’explorateur de l’imaginaire. 1 à 8/8, USA, 2018). VM. 12.25 yfswhReady Player
Magazine. Présentation : potentiel. Pile ou face. Chi mon chaton. Rita et 16.30 tCity on a Hill Série One De Steven Spielberg
Grégory Galiffi. L’outsider. Un seul Crocodile. tSans faute(s). (saison 1, 6/10, USA, 2019). VO. (USA, 2018). VM.
Spécial super-test. survivra. Diversion 8.25 rfsjwhBraqueurs 17.30 hSnowfall Série (saison 3, 14.40 rfsjhLe BGG :
12.00 Direct auto express gourmande… d’élite Film d’action de 3, USA, 2019). VO. le bon gros géant De Steven
Magazine. Présentation : 15.30 dshWheeler Steven Quale (Fr/All, 2017). 18.10 yhPose Série (saison 2, Spielberg (GB/USA, 2016). VM.
Grégory Galiffi. Dealers France (Fr, 2018 VM. Avec Sullivan 6/10, USA, 2019). VO. 16.30 rfshLes Voyages
13.25 JT et 2017). Golf GTI (3/12). Stapleton, J.K. Simmons. 19.05 ysBaron noir Série de Gulliver De Rob Letterman
13.35 Meurtrière par Alpine A110 (5/12). 10.05 rshProfession : (saison 2, 3 et 4/8, Fr, 2018). (USA, 2010). VM.
amour Téléfilm de David 17.40 dshTrésors flic et agent Présentation : 17.55 shToussa toussa
21.00 ysBaron noir Série.
Greene (USA/GB, 1998). de casse (Fr, 2018). Michel Denisot. 18.20 yshWallace & Gromit :
Chouquette. Remontada
15.20 Pour te revoir un jour Esprit d’équipe (1/3). 11.00 yswhGomorra rasé de près De Nick Park.
(saison 2, 5 et 6/8, Fr, 2018).
Téléfilm de Michael Scott Supercar (2/3). Tout doit Série (saison 4, 9 et 10/12, 18.50 tsCartoon+
(USA/Can, 2006). disparaître (3/3). Ita, 2019). VM. 22.45 twThe Teach Série. Avec 19.30 fhLes Zévadés
16.55 wUne femme 12.30 s21 cm de + « Cartes », Maciej Stuhr, Aleksandra de l’espace De Cal Brunker
20.55 sRestoration Wild
piégée Téléfilm de John d’Aleksandra Mizielinska et Konieczna (saison 2, (USA, 2013).
Country Safari (4/6).
Murlowski (USA, 2009). Daniel Mizielinski. En clair. 5 et 6/8, Pol, 2017). VM.
Et au milieu coule une 20.50 tfsjhLéo et les
18.45 wEnquête sous 12.45 shTchi tcha En clair. 0.35 thThe Loudest Voice
rivière (5/6). extraterrestres De Christoph
haute tension Magazine. 13.30 sh21 cm Invitée : Série (saison 1, 4/8, USA, 2019).
22.45 sRestoration Wild Lauenstein et Wolfgang
Présentation : Carole Christine Angot En clair. VO.
Une grange unique (6/6). Lauenstein (All/Lux, 2018). VM.
Rousseau. 14.35 sPlateau sport En clair. 1.30 ysEngrenages Série
23.40 shLes Maîtres 6 Un petit garçon rencontre des
14.45 shFormule 1 Grand Prix (saison 7, 5 et 6/12, Fr, 2018).
de la construction (N-Z/ aliens… Héros rigolos, couleurs
d’Allemagne. Essais 3.20 hTchi tcha
USA, 2014). Ruée vers pimpantes, ce film d’animation
qualificatifs. Championnat 4.00 tswhCrashing Série
le bois (4/8). 2 0.25. offre un spectacle distrayant,
du monde 2019. 11e manche. (saison 1, 1 et 2/6, GB, 2016).
à défaut d’originalité.
21.00 NRJ 12 12 62 12 A Hockenheim. En direct. VM.
16.15 yfshSpider-Man : 4.50 tswhCrashing Série 22.10 wThe Gifted Série. Mission
12 12 Homecoming Film d’action (saison 1, 3/6, GB, 2016). VM. à haut risque. Rivalités entre
21.05 tsThe Big Bang de Jon Watts (USA, 2017). 2 5.15. mutants. L’empreinte (saison 2,
Theory Série. Alcool, VM. Avec Tom Holland, 4 à 6/16, USA, 2018). VM.
sexe et mensonges. Michael Keaton. 0.15 tfsjhMonsieur
L’accélération 18.25 swhRendez-vous Je-Sais-Tout De Stéphan
du lancement. avec Kevin Razy Les tacos. Archinard et François
Un mariage express. 18.50 sLes zozos migrateurs Prévôt-Leygonie (Fr, 2018).
Le vortex du week-end. Danemark. En clair. 1.50 rfsjhLa Monnaie
Le dysfonctionnement 19.55 dshLes Paris du de leur pièce D’Anne Le Ny
Olivier de Benoist : du téléporteur… (saison 5, globe-cooker (Fr, 2019). (Fr, 2018).
0/40 ans 22 à 24/24, 19 à 21/24, Les Serbes. En clair. 3.20 dshLes Paris
16 à 18/24, 13 à 15/24, 20.30 swhGroland le zapoï du globe-cooker (Fr, 2016).
Spectacle. Enregistré USA, 2012). VM. 2 2.05. En clair. Les Danois-Les Turcs. 2 4.45.
à la Halle aux vins du Parc
des expositions de Colmar CStar 17 64 17 21.00 TT Canal+ 40 10 153 Canal+ 44 14 156
le 26 octobre 2017. 110 mn. 17 17 Cinéma 40 41 Décalé 44 45
22.50 ywJérémy
ABC contre Poirot
21.00 hDC : Legends of 7.45 L’Addition s’il vous plaît 14.45 ysxhMayans M.C.
Ferrari : Vends 2 pièces Tomorrow Série. Voyage d’après De Jim Simone. VO. Série (saison 1, 7 et 8/10, USA,
à Beyrouth Spectacle.
Enregistré au Zénith
au bout de l’enfer. Terre-X :
libérations (saison 3,
Agatha Christie 7.50 Créneau De Ghasideh
Golmakani. VO.
2018). VM.
16.45 sxhHangman Téléfilm
de Lille le 14 mars 2017. 7 et 8/18, USA, 2017). VM. yswhSérie (GB, 2019). 85 mn. 8.00 rfsxhBaby Driver de J. Martin (USA, 2017). VM.
1.00 Programmes 22.40 hDC : Legends VM. Rediffusion. D’Edgar Wright 18.20 sh21 cm
de la nuit 2 7.00. of Tomorrow Série. Avec John Malkovich, Rupert (GB/USA, 2017). VM. 19.15 swhLa Gaule d’Antoine
La surprise de César. Grint, Andrew Buchan, Eamon 9.45 rfsxhDeadpool 2 De Ile-de-France.
La foire aux monstres. Farren (saison 1, 1 et 2/4). David Leitch (USA, 2018). VM.
20.55 rfsjwhKin : le
Voyages interdits (saison 6 Hercule Poirot s’ennuie. 11.45 yfsjxhThe Wall
commencement De Josh Baker
3, 1 à 3/18, USA, 2017). Le tueur « ABC » va le sortir De Doug Liman (USA, 2017). VM.
et Jonathan Baker (USA, 2018).
VM.2 1.15. de sa torpeur. Encore une 13.10 fsxhUnknown Soldier
VM. Avec Myles Truitt, Jack
D’Aku Louhimies
6ter 22 67 22 Chérie 25 25 69 25 magnifique adaptation d’Agatha Reynor. LIRE TRA 3627, page 102.
(Finl, 2017). VM.
22 22 25 25 Christie signée Sarah Phelps. 15.20 fswhThe Crew 22.35 sEddy de Pretto en
La première avec Poirot, campé De Nikolay Lebedev (Rus, 2016). concert A l’Elysée-Montmartre,
9.00 La boutique 6ter 10.35 swLes enquêtes par un Malkovich retrouvé. VM. à Paris, en mai 2019.
11.05 hVive le camping impossibles 16.50 rfswhEn eaux 0.10 hLive in Canal Los Angeles.
Quand des meurtres
Magazine. Présentation : 13.00 swSnapped : troubles De Jon Turteltaub 0.45 fschThe Cured De
Elodie Gossuin. les femmes tueuses en disent long sur une société.
LIRE page 54. (USA/Ch, 2018). VM. D. Freyne (Irl, 2017). VM. 2 2.15.
A Biscarrosse, au bord Suzanne Schoff. Angela 18.40 tfswhDétective Dee :
des côtes landaises. Stoldt. Teresa Burousas. 22.25 T
Bretagne, un été dans 15.40 shSous les jupons
la légende des rois célestes Canal+ 41 11 118
un camping hors-norme. de l’histoire Magazine. Ghostland
De Tsui Hark (Ch, 2018). VM. Sport 41 42
Un coin de paradis Aliénor d’Aquitaine. 20.50 ufsjhL’Apparition 13.10 hRugby Australie/
à Calvi. Louise de la Vallière. tfsjchFilm d’horreur De Xavier Giannoli (Fr, 2018).
de Pascal Laugier (Can/Fr, 2018). Argentine. The Rugby
17.55 shNorbert, commis Ninon de Lenclos. Avec Vincent Lindon, Championship. 2e journée.
d’office Magazine. Louise de Savoie. 90 mn. VM. Avec Crystal Reed, Galatéa Bellugi.
Taylor Hickson, Emilia Jones. 14.45 hGolf The Evian
Présentation : Agnès Sorel. 6 Un journaliste enquête Championship. 3e tour.
Norbert Tarayre. 6 Cruel, saisissant, ce film sur une jeune fille qui affirme Circuits américain et européen
fantastique parvient à séduire avoir vu la Vierge Marie. féminins. En direct.
Une réflexion bouleversante
21.05 21.05 T par ses jeux avec la création, 17.30 hRugby Nouvelle-Zélande/
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8

le vrai et le faux, sur la foi, aux allures de polar. Afrique du Sud. The Rugby
Les rois Downton Abbey le fantomatique et le brûlant. 23.05 yfsxhUne pluie sans Championship. 2e journée.
de la piscine tSérie (GB, 2015). 120 mn. 23.55 fschRage Film
fin De Dong Yue (Ch, 2017). VM. 19.05 hFormule 1 Grand Prix
Avec Hugh Bonneville, Avec Duan Yihong, Jiang Yiyan. d’Allemagne. Essais
Télé-réalité (USA, 2018 et d’aventures de Rustam qualificatifs. Chpt du monde.
Elizabeth McGovern, 1.00 ufsjwhLa Prière
2016). 295 mn. Une piscine Mosafir (Rus, 2018). VM. 20.15 Golf
Michelle Dockery. De Cédric Kahn (Fr, 2018).
hors sol. Une piscine Avec Aleksey Faddeev.
Le piège des émotions 2.45 wMon intimité 20.45 hGolf St Jude Invitational.
au milieu des cèdres. 1.35 yfsjchHigh Life Film
(saison 6, 2/9). D’Elodie Dermange. VO. 3e jour. Championnats du
A l’abordage ! La ruée vers de science-fiction de Claire
22.05 En pleine 2.50 xhLes Confidences monde. 3e manche. A Memphis.
l’or. Tout baigne en Arizona. Denis (GB/Fr/All, 2018). VM.
effervescence (3/9). Intimes de Sarah D’Emilie En direct.
Surprises en cascade. Avec Robert Pattinson. Kristine Blichfeldt. VO.
Mon paradis aquatique. 23.05 hLes grandes 3.25 shRugby Nouvelle- 0.00 shCesta punta Masters
2 3.10.
Champagne sous les étoiles. histoires Magazine. Zélande/Afrique du Sud. internationaux 2. Finale.
La cerise sur le gâteau. Hôtesses, stewarts, The Rugby Championship 1.15 hRugby Australie/
Le meilleur ami de la famille. pilotes : une vie entre 2019. 2e journée. Argentine. The Rugby
Du feu dans l’eau. De l’eau deux avions. A Wellington. 2 5.05. Championship. 2e journée.
à perte de vue. 2 2.00. 2 0.55. 2 2.50.
TNT (1 à 25)/Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free F Film D Documentaire Télérama 3628 24 / 07 / 19 59
câble | satellite
Mezzo 160 181 260 Histoire 121 89 182 Voyage 87 Paris 31 55 70 RTL9 34 56 72 TV5 35 71 74
167 263 122 205 131 62 Première 36 28 37 29 Monde 34 70
13.25 Love Chapter 2 Ballet. 13.45 ywLe Serment 17.50 dVol au-dessus 18.00 tAmicalement 20.40 rfSalut l’ami, adieu 19.05 dhUne année à la
Chorégraphie : Sharon Téléfilm de P. Kosminsky de la Chine (N-Z, 2015). vôtre Série. VM. Avec le trésor De Sergio vigne (Sui, 2019). Eté (3/5).
Eyal, Gai Behar. Musique : (3/4, GB, 2010). VO. Le passé vivant (1/2). Roger Moore, Tony Curtis, Corbucci (Ita/USA, 1981). 20.00 hAcoustic
Ori Lichtik. Par la 15.10 tToutânkhamon 18.45 dTous à bord Bernard Lee (saison 1, 7, VM. Avec Terence Hill, 20.30 hJournal (France 2)
compagnie L-E-V. A Série (saison 1, 3/4, GB, (Fr, 2016). Joyeuse 24 et 3/24, GB, 1971). Bud Spencer. 21.00 ihStupéfiant !
Montpellier, en juillet 2017. 2016). VO. croisière (6/6). 20.50 La Bataille 6 Délaissant les westerns Magazine. Présentation :
14.20 yHommage 15.55 dThe Lost Tapes 19.50 dNe te dégonfle pas du rire no 2 Spectacle. parodiques, le duo Léa Salamé. 100 % vinyle.
à Hans van Manen Ballet. (USA, 2016). Malcolm X. (Fr, 2016). Bangladesh. Au Théâtre de la tour Hill-Spencer tente le film 22.20 hLe journal du Tour
Musique : Beethoven, 16.50 dMLK : révélations 20.50 dMadagascar, Eiffel, à Paris, d’aventures exotiques. 22.30 hJournal (RTS)
Daniel-Lesur. Par Dutch autour d’un assassinat entre terre et mer le 26 novembre 2018. Du lourd, pas de glamour, 23.00 Le Sanglot
National Ballet. A l’Opéra (USA, 2011). (Fr, 2014). Madagascar, 23.10 ydwRire de tout : pas d’humour. Un four ! des anges Téléfilm
Berlioz/Corum, à 17.40 dEnquêtes au entre terre et mer. la fin d’une époque ? 22.30 fBanana Joe de Jacques Otmezguine
Montpellier, en juillet 2017. Moyen Age (GB, 2016 21.45 dEn train à travers (Fr, 2019). De Steno (Ita/All, 1981). (2/4, Fr, 2008). Avec
15.35 Intermezzo Clips. et 2015). Les disparus (All, 2017). Le nord 6 Trente ans après la mort VM. Avec Bud Spencer, Ruggero Raimondi,
16.25 Yan Pascal Tortelier de Dornach. Le mystère de la Suède (no 1). de Desproges, peut-on Marina Langner. Marthe Keller. Le piège.
dirige Messiaen, Ravel, des deux épées. 22.50 dHorizons (Fr, 2010). encore rire de tout ? Des 0.15 cFantasmes 0.35 hLe journal Afrique
Boieldieu et Debussy 19.40 ydMystères Les pays du Mont Blanc. humoristes font le bilan Série (Fr, 2006). 1.05 D6BELS on stage
Par l’Orchestre national d’archives (Fr, 2009). 23.55 dUn piano sur des trois dernières 1.45 cLibertinages Série. Présentation :
de Lyon. A Lyon, en 2014. Lindbergh la fabrication les routes de l’Himalaya décennies de blagues 2.10 Division criminelle Fanny Gillard.
18.05 yTugan Sokhiev et d’un héros (1/10). (2018). Sur le toit à la française. Série (saison 4, All, 2007). 1.40 hStars parade
l’Orchestre du Capitole 1937. Crash du du monde (2/2). 0.45 dClaude François, 4.20 112 unité d’urgence 2.10 h13h15, le samedi…
de Toulouse Hindenburg (7/10). 0.50 dMadagascar, entre le dernier pharaon Série (saison 1, All, 2008). Au pays des guérisseurs.
Requiem de Berlioz. 20.35 dhLa Bataille terre et mer Madagascar, (Bel, 2017). 2 5.10. 2.40 hDémo de mode
19.35 Intermezzo Clips. de Normandie Jour 52. entre terre et mer. 2 1.45. 2 1.45. 3.00 hJournal 2 3.20.

20.30 TT 20.40 National 85 Téva 33 54 71 Série Club 43 59 13ème Rue 50
Le Barbier de Séville Les Reines Geographic 129 60 35 53 81 56
yhOpéra-bouffe d’Henry VIII 20.40 tThe Long Road 14.30 tdNé d’une PMA, 17.40 Nashville Série 20.55 tshLes Petits
de Gioacchino Rossini. Home Série. Avec Jason je veux savoir (saison 6, 3 à 6/16, USA, Meurtres d’Agatha
dsDe Chris Holt (GB, 2016). Ritter, Kate Bosworth d’où je viens ! (2019). 2018). VM. Christie Série.
Mise en scène : Sam Brown. 90 mn.
Enregistré au Grand Théâtre (saison 1, 3 et 4/8, 5.40 Les dossiers de Téva 20.50 tSuits,
1 Avec Samuel Labarthe.
Jeanne Seymour USA, 2017). La cuisine va changer leur avocats sur mesure Crimes en haute couture
de Genève le 20 septembre et Anne de Clèves (3/4).
2017. Avec Bogdan Mihai, 22.20 dLa Dernière vie. Vive les mariés ! Série. VM. Avec Katherine (saison 2, 19/24, Fr, 2017).
21.25 Catherine Howard Bataille d’Hitler (Can, Handicapées, et alors !… Heigl, Dulé Hill (saison 8, 22.40 twDark Heart
Bruno Taddia, Lena Belkina. et Catherine Parr (4/4).
LIRE page 56.
2019). La défense du Rhin. Ces mamans 7 et 8/16, USA, 2018). Série. VM. Avec Tom Riley
23.15 Intermezzo Clips. 22.10 tdLa Guerre des as 23.15 tThe Long Road extraordinaires. 22.20 Private Eyes Série. (saison 1, 2/3, GB, 2018).
(Fr, 2017). 1914-1916 (1/2). Home Série (saison 1, 20.50 rswBones Série VM. Avec Jason Priestley 0.20 twCoroner Série
23.30 Paris Jazz Festival 1917-1918 (2/2). 1 et 2/8, USA, 2017). (saison 3, 9, 10, 8, 11 et (saison 2, 13 à 15/18, (saison 1, 7 et 8/8, Can,
2015 Boubacar Traoré. 6 L’épopée de cinq pilotes 2 0.55. 12/15, USA, 2007). 2 0.50. Can, 2017). 2 0.45. 2019). VM. 2 2.00.
0.20 Festival d’exception devenus héros
international de jazz nationaux durant la Toute 128 90 183 TV 32 53 73 Comédie+ 40 Warner TV 42
de Melbourne 2017 Grande Guerre. On aurait l’Histoire 121 206 Breizh 38 54 78 80 80 57
The Necks. préféré un film d’action à
1.10 Joe Zawinul Solo 20.40 dBrad Meltzer, 20.50 sTrois Filles 20.55 shArnaud Ducret et 20.55 whSmallville Série.
ce docu-fiction immersif. l’histoire perdue en cavale Téléfilm ses amis vous font plaisir VM. Avec Tom Welling,
1985 Improvisations. 23.55 tdSecond Empire,
2.10 Jazz à Vienne 2014 (USA, 2014). Les bandes de Didier Albert (Fr, 2010). Spectacle. Au Grand Rex, Allison Mack
le pouvoir en scène du débarquement Avec Mimie Mathy, en février 2017. (saison 4, 10 à 14/22,
The Daptone Super Soul (Fr, 2016).
Revue. sur la Lune (7/10). Michèle Bernier. 2 2.50 hSaturday night USA/Can, 2005).
0.50 tdMarie- La première pierre de 22.30 rsA trois live Don Cheadle/ 0.50 txhFringe
2 3.40. Antoinette (Fr/GB, 2005). la Maison-Blanche (8/10). c’est mieux Téléfilm Gary Clark Jr. Série. Avec Anna Torv,
2.25 dCent Ans de bruit 22.00 dLa Première de Laurence Katrian (Fr, Rachel Brosnahan/ Joshua Jackson, Jasika
et de fureur (GB, 2013). Guerre mondiale : 2004). Avec Mimie Mathy. Greta Van Fleet. Nicole, Lance Reddick,
1415-1453 L’envoyée le suicide de l’Europe 0.15 tsFolie douce 2.30 tsLe Plateau télé Adrian Hough (saison 4,
de Dieu (3/3). 2 3.20. (Rus, 2014, 1 et 2/2). Téléfilm de Josée Dayan de Catherine et Liliane 11 à 14/22, USA, 2012). VM.
2 23.40. (Fr, 2009). 2 1.55. Spectacle. 2 4.10. 2 3.00.

le choix de télérama
y 17.00 Mezzo Live HD Oratorio y 19.10 Planète+ Documentaire
Il Trionfo del tempo e del disinganno Planète safari
6 Beauté et Plaisir affrontent Temps et Désillusion. 6 Si une petite balade au milieu des éléphants,
Enregistré en 2016 à Aix-en-Provence, un oratorio rhinocéros, lions, léopards et buffles ne vous effraie
allégorique du jeune Haendel revisité en opéra pas trop, suivez Perrine Crosmary dans ses fascinantes
par Krzysztof Warlikowski et dirigé par Emmanuelle tribulations africaines. Captivant, instructif, écolo et…
Haïm. La distribution vocale est somptueuse. moins dangereux qu’en vrai !

Mezzo 182 182 261 Museum 84 Planète+ 80 Ushuaïa 120 88 175 Polar+ 41 Altice 37


Live HD 168 264 136 213 132 59  TV 123 204 79 55 Studio
17.00 yIl Trionfo del 21.00 dYann Nguema, 17.20 dshChasseurs de 16.40 tdSur les routes de 15.05 wSuspects Série 19.10 fwIn a Valley
tempo e del disinganno virtuose de lumière légendes (GB, 2014). Le la science (Fr, 2016). (saison 3, 4/4, GB, 2015) of Violence De Ti West
Oratorio. De Haendel. « Lux Animae », trésor englouti des nazis A la recherche de la sœur (saison 1, 1 et 2/5, 2014). (USA, 2016). VM.
Mise en scène : Krzysztof le vidéo-mapping de (8/13). L’or perdu jumelle de la Terre VM. 20.50 wThe Enemy Within
Warlikowski. Par Yann Nguema, projette de Yamashita (1/13). (Hawaï). 17.25 rhMaria Wern Série Série. Avec Jennifer
le Concert d’Astrée. sur la façade de la 19.10 ydsPlanète safari 17.35 tsUshuaïa nature (saison 2, 7, 8, 5 et 6/10, Carpenter (saison 1, 13/13,
Dir. Emmanuelle Haïm. cathédrale Saint-Etienne (Fr, 2015). Masai Mara, La dernière frontière : Suè, 2010). VM. USA, 2019).
A Aix-en-Provence, le 6 de Metz des animations à la recherche des big five Alaska. 20.50 swAffaires non 21.35 tLes Médicis :
juillet 2016. LIRE ci-dessus. graphiques, transformant (1/8). LIRE ci-dessus. 19.35 dCurieuse de classées Série. VM. Avec maîtres de Florence
19.15 Intermezzo Clips. les courbes, les arêtes 20.05 dshAmerican nature Sur les traces de Emilia Fox, William Série. Avec Dustin
21.00 iFestival de La et le relief. Pickers, la brocante la mygale de l’Ile de Groix. Gaminara (saison 14, 4, 4, Hoffman, Richard
Grange de Meslay 2016 21.25 Art live made in USA (USA, 2014). 20.05 Ushuaïa, le mag 5 et 5/5, GB, 2011). Madden (saison 1, 1 et 2/8,
Chopin, Schumann, Liszt. Alter Lux Animae. Pénible Texas (18/37). 20.40 dLe Trio amoureux 0.30 ywNew York GB/Ita, 2016).
22.35 iEsa-Pekka Salonen 21.40 Video art 20.55 dshAmerican (Fr, 2017). Police Blues Série. VM. 6 Ce drame dans
dirige Bartók 22.30 Sketchbook Pickers, la brocante 21.35 dDes animaux Avec Dennis Franz (saison la Florence du XVe siècle
Par l’Orchestre de Paris. 23.00 Art news made in USA (USA, 2014). d’avenir (Fr, 2017). 10, 10/22, USA, 2002). aborde des sujets
Enregistré à la 23.15 Kaboom ! Offrir ou voler. 22.35 dAu cœur du parc 1.10 thNestor Burma intéressants et profite
Philharmonie I de Paris, 23.30 Sketchbook Une vie mouvementée. naturel régional Série (saison 5, 1/6, Fr, d’une interprétation
le 21 octobre 2015. La perspective. Le labyrinthe de Pam. (Fr, 2017). Forêt d’Orient. 1997). solide. Dommage qu’il soit
0.05 Jaimeo Brown 0.05 dStreetosphère (Fr, Vente en Louisiane. 23.30 tsUshuaïa nature 2.45 rhMaria Wern si sage et si classique.
« Transcendance » 2012). Marrakech (6/12). 0.00 dwDans les secrets A la découverte Série (saison 2, 1 et 2/10, 23.30 fPariah De Dee Rees
au Zinc Bar Enregistré 0.30 dL’Art et la Manière des SAS (GB, 2016). Tuer de l’Ultime Espérance. Suè, 2010). VM. (USA, 2011). VM.
à New York, en 2014. (Fr, 2011). Pierre Riba ou être tué (1/4). Opération 1.10 dA la découverte 4.15 thZodiaque Série 0.55 fThe Express
1.10 Intermezzo Clips. (sculpteur). clandestine (2/4). de la Chine sauvage (GB, (saison 1, 2/5, Fr, 2003). De Gary Fleder (USA/All,
2 2.00. 2 1.00. 2 1.35. 2011, 3 et 4/6). 2 2.40. 2 5.55. 2008). VM. 2 3.00.

60 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
cinéma samedi 27
TCM 90 31 162 Ciné+ 80 20 146 Ciné+ 81 21 147 Ciné+ 85 22 148 Ciné+ 84 24 150 Ciné+ 83 25 151
Cinéma 55 123 Premier 59 109 Frisson 60 110 Emotion 61 111 Club 63 113 Classic 64 114
6.10 yfhSainte Jeanne 8.10 rfsAstérix et 7.55 tfsxhZulu De 9.05 ufsjhCafé 7.50 yfhLe Secret 11.05 tfhLe Secret De
D’Otto Preminger (USA, Obélix contre César Jérôme Salle (Fr, 2013). Society De Woody Allen de Veronika Voss De Robert Enrico (Fr, 1974).
1957). NB. VO. De Claude Zidi VM. (USA, 2016). VM. Rainer Werner Fassbinder 12.40 tdhMaestro
8.00 fhIf You Knew (Fr/All/Ita, 1998). 9.40 yfshLe Caire 10.40 tfsjhA United (All, 1982). NB. VO. Morricone, il était une
Susie De Gordon Douglas 9.55 tfMensonges confidentiel De Tarik Kingdom D’Amma Asante 9.35 yfhChala, fois en France (Fr, 2012).
(USA, 1948). NB. VO. d’Etat De Ridley Scott Saleh (All/Suè, 2017). VM. (Fr/GB, 2016). VM. une enfance cubaine 13.40 Extrait : retour
9.35 tfhL’Auberge (USA, 2008). VM. 11.25 yfsjwhSur 12.25 rfshBallroom D’Ernesto Daranas de flamme Le groupe
du sixième bonheur 12.00 yfsLa Taupe mes lèvres De Jacques Dancing De Baz (Cuba, 2014). VO. continuait à jouer.
De Mark Robson De Tomas Alfredson Audiard (Fr, 2001). Luhrmann (Aus, 1992). 11.20 ufxhIl était
13.45 yfshBonnie
(USA, 1958). VM. (GB/Fr/All, 2011). VM. 13.20 fswhInvasion VM. une fois en Amérique
and Clyde D’Arthur Penn
12.10 tfhLe Plus Grand 14.00 tfswThe Island Day De Roni Ezra (Dan, 13.55 ufsjh De Sergio Leone (USA/Ita,
(USA, 1967). VM.
Cirque du monde De Michael Bay 2015). VM. L’Homme irrationnel 1984). VM.
De Henry Hathaway (USA, (USA, 2005). VM. 14.50 tfxhEntretien De Woody Allen 15.20 tfhHasta la vista ! 15.30 ufshLe Mépris
1964). VM. 16.15 yfsjLe avec un vampire De Neil (USA, 2015). VM. De Geoffrey Enthoven De Jean-Luc Godard
Redoutable De Michel Jordan (USA, 1994). VM. 15.30 fhLa Femme (Bel, 2011). VO. (Fr/Ita, 1963).
14.25 tfPlein la gueule
Hazanavicius (Fr, 2017). 16.50 rfsh du diplomate De Victor 17.15 rfhLe Président 17.10 yfhJ’ai le droit
De Robert Aldrich
Le Transporteur 2 Levin (USA, 2014). VM. et miss Wade De Rob de vivre De Fritz Lang
(USA, 1974). VM. 18.00 sLa Belle Affaire
De Constance Meyer. De Louis Leterrier 17.05 tfhUn petit jeu Reiner (USA, 1995). VM. (USA, 1937). NB. VO.
16.20 tfhRencontres
(USA/Fr, 2005). VM. sans conséquence De 19.05 tfhCoup de cœur 18.35 yfshMa femme
du troisième type 1
8.25 ysxSpotless
18.15 tfshxXx Bernard Rapp (Fr, 2004). De Francis Ford Coppola est une sorcière De René
De Steven Spielberg Série (saison 1, 1 et 2/10,
De Rob Cohen (USA, 1982). VM. Clair (USA, 1942). NB. VM.
(USA, 1977). VM. Fr, 2015). VM. 18.30 rfshHavana
(USA, 2002). VM. LIRE TRA 3627, page 96. 19.45 ydhL’Œil
18.35 tfVolte/Face 20.15 Par ici les sorties De Sydney Pollack (USA,
de Chabrol (Fr, 2017).
De John Woo 20.35 Hollywood live 20.20 xLe grand Frisson 1990). VM.
(USA, 1997). VM.

20.50 T 20.50 T 20.50 r 20.50 TT 20.50 r 20.50 TT


La Folle Journée Braquage Dommage collatéral Quatre Etoiles Du jour Douze Hommes
de Ferris Bueller à l’anglaise rfxhFilm d’action yfshComédie de au lendemain en colère
(version restaurée) tfsFilm policier de Roger d’Andrew Davis (USA, 2002). Christian Vincent (Fr, 2006). rfhComédie dramatique yfhDrame de Sidney
Donaldson (GB/USA/Aus, 105 mn. VM. Avec Arnold 95 mn. Avec Isabelle Carré, de Philippe Le Guay (Fr, Lumet (USA, 1957). 90 mn.
tfhComédie de John Schwarzenegger, Francesca José Garcia, François Cluzet.
Hughes (USA, 1986). 2008). 105 mn. VM. Avec 2005). 90 mn. Avec Benoît VM. NB. Avec Henry Fonda.
Jason Statham, Saffron Neri, Elias Koteas. 6 Délicieuse comédie Poelvoorde, Constance LIRE ci-dessous.
100 mn. VM. Avec Matthew 6 Peu crédible en des faux-semblants.
Broderick, Alan Ruck, Burrows, Daniel Mays. Dollé, Anne Consigny.
pompier accablé par la 22.20 yfsjhUn
Mia Sara. LIRE page 56. 6 Divertissant 22.25 tfhMa vie sans lui 6 « Pitch » à l’américaine,
mort des siens, Schwarzie homme de trop
et rocambolesque. De Susannah Grant mais farce laborieuse.
semble peu concerné. De Costa-Gavras
22.30 fLe Grand Défi (USA, 2006). VM.
22.35 rfwLe Chaperon C’est le pompon quand 22.20 yfshLa Chambre (Fr/Ita, 1967).
De David Anspaugh Avec Jennifer Garner,
rouge De Catherine une belle Italienne du fils De Nanni Moretti Avec Charles Vanel,
(USA, 1986). VM. Timothy Olyphant.
Hardwicke (USA, 2011). lui tombe dans les bras. (Ita/Fr, 2001). VM. Bruno Cremer.
Avec Gene Hackman, 0.15 tfhErin
VM. Avec Amanda Avec Nanni Moretti, Laura 6 Sous l’Occupation,
Barbara Hershey. 22.35 rfsxhL’Empire Brockovich, seule
Seyfried, Gary Oldman. Morante. LIRE ci-dessous. des résistants font évader
0.25 fhThe Great des loups De Chris contre tous De Steven 23.55 fchLes Vierges
0.15 tfsxAnnabelle 2 : douze des leurs. Mais un
Gildersleeve De Gordon Nahon (Fr, 2004). Avec Soderbergh (USA, 2000). des messes noires
la création du mal inconnu s’est glissé parmi
Douglas (USA, 1942). Jean Reno, Arly Jover. VM.
De David F. Sandberg De Joseph W Sarno les fuyards. Aussi prenant
NB. VO. 0.30 fsvhSex Fashion 2.20 rfwhLes Enfants
(USA, 2017). VM. (All/Suè, 1972). VM. que spectaculaire.
1.30 fhGildersleeve’s D’Alberto Boido (Fr, 2012). du siècle De Diane Kurys 1.35 tfchScarlet Diva
2.05 rfsjDe toutes 0.15 ufshL’Armée
Bad Day De Gordon 2.15 tfsjch (Fr, 1999).
nos forces De Nils D’Asia Argento des ombres
Douglas (USA, 1943). Le Serpent aux mille 4.35 yfshLes Amants (Ita, 2000). VM.
Tavernier (Fr/Bel, 2013). De Jean-Pierre Melville
NB. VO. coupures D’Eric Valette passagers De Pedro 3.05 yfsjchGrave
3.30 rfsL’Antidote (Fr/Ita, 1969).
2.35 fhGildersleeve (Fr/Bel, 2017). Almodóvar (Esp, 2013). De Julia Ducournau
De Vincent de Brus 2.30 yfsLe ciel
on Broadway De Gordon 3.45 rfhLes VM. 2 6.05. (Fr/Bel, 2016).
(Fr, 2005). 2 5.15. est à vous De Jean
Douglas (USA, 1943). NB. Braqueuses De Jean-Paul 4.40 yfhTaxandria Grémillon (Fr, 1944). NB.
VO. 2 3.45. Salomé (Fr, 1994). De Raoul Servais (Bel/All/ 2 4.20.
2 5.25. Fr, 1994). VM. 2 5.55.

y 22.20 Ciné+ Club Film y 20.50 Ciné+ Classic Film


La Chambre du fils Douze Hommes en colère
6 Nanni Moretti explore l’indicible. Le séisme 6 Il fait chaud dans la salle de délibération, les jurés
provoqué par la mort brutale d’un enfant, l’onde veulent rendre leur verdict, « coupable ! », et rentrer
de choc qui désagrège peu à peu une famille unie. chez eux. Mais le huitième juré (Henry Fonda) doute.
Bouleversant mais sans pathos. Un grand cinéaste filme Ce grand huis clos psycho-judiciaire de Sidney Lumet
le deuil avec une pudeur et une justesse magnifiques. reste inoxydable.

OCS 46 26 141 OCS 47 27 142 OCS 48 28 143 OCS 49 29 144 Paramount 91 32 Ciné+ 82 23 149
Max 50 37 City 51 38 Choc 52 39 Géants 53 40 Channel 160 56 52 Famiz 62 112
17.20 tfhAmoureux 16.55 yfhEté 93 15.25 tfxh 17.30 fhClayton 15.15 tfhDrôle 18.25 ydhLe Cinéma
de ma femme De Daniel De Carla Simón Irréprochable l’implacable d’embrouille De Colin d’animation en France
Auteuil (Fr, 2018). (Esp, 2017). VO. De Sébastien Marnier De Paolo Bianchini Higgins (USA, 1978). VM. (Fr, 2016). Le dessin animé
18.50 rxhMike Série 18.35 tfhContes (Fr, 2016). (Ita/Esp, 1968). VM. 17.10 tfMon beau-père après Paul Grimault (1/3).
(saison 1, 7 et 8/12, de juillet De Guillaume 17.10 tfwhArlington 19.00 rfhLa Maison sous et moi De Jay Roach 19.20 yfhUne nuit
Mezzo Live HD | Planète+ | Ciné+ Club | Ciné+ Classic

Fr, 2019). Brac (Fr, 2017). Road De Mark Pellington les arbres De René (USA, 2000). VM. à New York De Peter
19.45 txhVingt-cinq 19.45 yxhBig Little (USA, 1998). VM. Clément (Fr/Ita, 1971). VM. 18.55 rfLe Smoking Sollett (USA, 2008). VM.
Série (saison 1, 11 et 12/12, Lies Série (saison 2, 7/7, 19.05 fshOverdrive 20.40 tfhLes Nerfs à vif De Kevin Donovan 20.50 fhAquamarine
Fr, 2018). USA, 2019). D’Antonio Negret De J Lee Thompson (USA, 2002). VM. D’Elizabeth Allen (USA/
20.40 tfhMandela : 20.40 yxhBarry Série. (Fr/Bel, 2017). VM. (USA, 1962). NB. VM. Avec 20.40 tfL’Idéaliste Aus, 2006). VM. Avec
un long chemin VM. Avec Bill Hader, 20.40 xhJett Série. Gregory Peck, Robert De Francis Ford Coppola Joanna « JoJo » Levesque.
vers la liberté De Justin Stephen Root, Sarah Avec Carla Gugino, Mitchum, Polly Bergen. (USA, 1997). VM. 22.30 tfhLe Dragon des
Chadwick (GB/Afr du S, Goldberg (saison 2, Giancarlo Esposito, 22.25 tfxhLe Passager Avec Matt Damon, Mickey mers, la dernière
2013). VM. Avec Idris Elba. 5 à 8/8, USA, 2019). (saison 1, 7/9, USA, 2019). de la pluie De René Rourke, Danny DeVito. légende De Jay Russell
23.05 yxhThe 22.55 yfhCe sentiment 21.40 tsxhTrue Clément (Fr/Ita, 1970). 22.55 fBlue City De (USA/Aus/GB, 2007). VM.
Handmaid’s Tale Série de l’été De Mikhaël Hers Detective Série (saison 2, Avec Marlène Jobert. Michelle Manning (USA, Avec Alex Etel.
(saison 3, 10/13, (Fr/All, 2015). Avec Anders 7 et 8/8, USA, 2015). VM. 0.20 tfhCes dames s’en 1986). VM. Avec Judd 0.20 rfshJohnny
USA, 2019). VM. Danielsen Lie, Judith 0.15 tchWarrior Série mêlent De Raoul André Nelson, Ally Sheedy. English, le retour
0.05 xhLegion Chemla. LIRE page 56. (saison 1, 1 et 2/10, (Fr, 1964). NB. 0.25 rfFootloose D’Oliver Parker (GB/Fr/
Série (saison 3, 5/8, 0.40 ychEuphoria USA, 2019). VM. 1.50 tfwhLe Juge De Herbert Ross (USA, USA, 2011). VM.
USA, 2018). VO. Série (saison 1, 6/8, 2.00 dhBrèves de Chocs De P. Lefebvre (Fr, 1984). 1984). VM. 1.55 rfwhMords-moi
0.40 vhLuxure, femmes USA, 2019). (2019). Turbo Kid. 3.25 tfhMa femme 2.10 fLa Femme sans hésitation De J.
mariées Téléfilm 1.35 ufxhUne vie 2.05 fchTurbo Kid s’appelle reviens De du pionnier De Joseph Friedberg et A. Seltzer
de Hervé Bodilis. violente De Thierry de (Can, 2015). VM. Patrice Leconte (Fr, 1982). Kane (USA, 1945). NB. (USA, 2010). VM.2 3.15.
2 2.55. Peretti (Fr, 2017). 2 4.10. 2 3.40. 2 4.50. VM.2 3.30.
Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free 12.00 souligné : dernière diffusion Télérama 3628 24 / 07 / 19 61
tnt
t20.55ArteFilm

dimanche Selma
| Film d’Ava DuVernay (USA/GB, 2014)
| Scénario : Paul Webb | 125 mn. VM
| Avec David Oyelowo, Tom Wilkinson, Carmen
Ejogo, Tim Roth, Giovanni Ribisi, Martin Sheen.
| Genre : biopic pédagogique.
De Martin Luther King, ce film ne raconte
ni le fameux discours de 1963, « I have a
dream », ni l’assassinat, en 1968, mais le
combat pour le droit de vote des Noirs.
En s’appuyant sur les rapports du FBI,
la réalisatrice entre dans les coulisses de
l’action politique et militante et donne
une portée pédagogique à cette reconsti-
tution. Les combats et la méthode de Mar-
tin Luther King (sobrement interprété par
le très doué David Oyelowo) peuvent en-
core servir aujourd’hui.
Ce message fort aurait pu être délivré
avec davantage de tempérament et d’âme.
Quand, à la fin de Selma, des images d’ar-
chives surgissent, la vitalité spontanée
qu’elles montrent souligne les limites de
ce film mené avec rigueur, mais aussi avec
raideur. — Frédéric Strauss
Rediffusion : 1/8 à 13.35.

 7.00France 2
1
19.55France 3 
20.50France 2 
Tour de France
Arrivée
| En direct | Commentaire : Alexandre Pasteur,
Laurent Jalabert, Marion Rousse, Thomas
Voeckler, Thierry Adam et Franck Ferrand.
| 21e et dernière étape :
Rambouillet/Paris Champs-Elysées (128 km).
Comme d’habitude, le Tour de France
s’est terminé avant Paris, en montagne.
Comme d’habitude, on boucle la boucle
en avion avant de terminer à bicyclette,
quand même, sur les Champs. Un dernier
sprint et une première coupe de cham-
pagne. — Michel Bezbakh

Côte de Châteaufort Certains sportifs doivent vaincre leur peur. Et, pour certains, subir des traumatismes. Témoignages.
152 m
4 y21.00Canal+Documentaire
Côte de
Saint-Rémy-
lès-Chevreuse
153 m Paris – Haut des
Sueur froide
4 Champs-Élysées | Documentaire de Guillaume Priou et Jean-Marie Goussard (Fr, 2019)
53 m | 90 mn. Rediffusion.
S Malgré son titre, Sueur froide est bien loin de Hitchcock. Ici, ni
faux coupable, ni mensonge. Mais ses personnages se livrent
avec une sincérité rare sur un grand tabou du sport de haut ni-
veau : la peur. Le rugbyman Dimitri Szarzewski, le plongeur Ben-
jamin Auffret, la cycliste Mathilde Gros…
En mêlant avec soin images et témoignages, ce documentaire
128 km
filme des sportifs qui ont vécu un traumatisme, et qui essayent
de l’oublier. Après être passé tout près de l’amputation des deux
Rambouillet Paris
Champs-Élysées jambes, le skieur Valentin Giraud-Moine repart donc à l’assaut de
174 m
38 m la célèbre piste autrichienne de Kitzbühel. « Je me retrouve dans
la cabane de départ. J’ai peur. Je sais que là j’ai trop peur. Je suis
Catégorie des cols Sprint tétanisé. Alors je fais un truc inédit… Je prends la cabine pour redes-
cendre », se souvient-il sans honte. Au fil du film, on comprend
Hors catégorie HC 1 2 3 4 B S
mieux qu’un esprit kamikaze est parfois indispensable au
Sprint bonus sportif pour atteindre les sommets. — Michel Bezbakh

62 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
dimanche 28
t20.45TF1 Series FilmsFilm t22.35France 5Documentaire Aventures de M. Pickwick, d’Oliver Twist et
de Nicholas Nickleby, romans-feuilletons
L’Enfer Une maison, un artiste aux succès fulgurants.
| Film de Claude Chabrol (France, 1994) Charles Dickens à Londres, Dommage que cet épisode soit davan-
| Scénario : Henri-Georges Clouzot | 100 mn sa revanche au 48 Doughty Street tage centré sur « l’artiste » que sur « la mai-
| Avec Emmanuelle Béart, François Cluzet, | Série documentaire de Patrick Poivre d’Arvor. son ». Déroulant la biographie de Dickens
Nathalie Cardone, Marc Lavoine, André Wilms. Réalisation : Laurence Lowenthal (saison 7, — traumatisé par la déchéance de ses pa-
| Genre : drame de la jalousie. 5/10, France, 2019) | 30 mn. Inédit. rents et par son travail dans une fabrique
Nelly et Paul forment un couple heureux. Dickens a 25  ans lorsqu’il s’installe au de cirage à  12 ans  —, le documentaire
Paul dirige un hôtel au bord d’un lac. Nelly 48 Doughty Street à Londres : une maison donne bien une idée de son emploi du
s’occupe de leur petit garçon. Elle est belle… mitoyenne de style géorgien, dans un temps à la fin des années  1830 : travail
tous les clients la regardent. Paul, peu à peu, quartier middle class, près de la Tamise. acharné à son bureau, réceptions mon-
se laisse submerger par la jalousie. Si l’écrivain a fréquemment déménagé, daines, promenades londoniennes noc-
En 1964, Henri-Georges Clouzot réalise cette résidence occupe une place à part : turnes qui fourniront la matière urbaine
L’Enfer, avec Romy Schneider et Serge Reg- elle est le lieu de son ascension sociale. de son œuvre. Mais les quelques plans-sé-
giani. Mais après quelques tours de mani- Quand il y emménage, en mars 1837, il est quences d’illustration (salon, salle à man-
velle, tout s’arrête : Reggiani est malade et reporter et rédacteur de nouvelles pour ger, chambre) ne suffisent pas à faire de
Clouzot fait un infarctus. En 1993, Chabrol des journaux, sous le pseudonyme Boz. l’impressionnante demeure sur cinq ni-
remanie le scénario à sa façon, singulière- Quand il la quitte, trois ans plus tard, il est veaux un personnage à part entière.
ment trouble et cruelle. Point de départ : devenu Charles Dickens, l’auteur des — Nicolas Didier
deux jeunes mariés, figés dans un même
sourire de bonheur. Puis, subrepticement,
l’image se brouille, se défait. La caméra im- y23.00Artefilm

Easy Rider
pose une autre version des faits : l’impla-
cable crescendo d’une obsession destruc-
trice… Visions d’adultère, trous de
mémoire, éclairs de violence. | Film de Dennis Hopper (USA, 1969) | Scénario : Peter Fonda, D. Hopper et Terry Southern | 95 mn.
Chaotique, la passion selon Chabrol de- VM | Avec Peter Fonda (Captain America), Dennis Hopper (Billy), Jack Nicholson (George Hanson).
vient un rébus énigmatique et dérangeant. | Genre : road-movie déroutant.
De Paul (François Cluzet, impressionnant), Deux jeunes gens quittent Los Angeles pour assister au carnaval de La Nouvelle-Orléans.
héros opaque et malade, on ne perçoit que Ils enfourchent leurs motos et entament une longue odyssée à travers les Etats-Unis. Les
cette folie qui bourdonne dans son crâne, rencontres se succèdent…
comme une mouche frénétique. Nelly, Filmé avec deux bouts de ficelle, Easy Rider connut à sa sortie un succès phénomé-
poupée sensuelle et ambiguë, n’existe nal. Film d’une génération, entre flower power et contestation dure, road-movie baigné
qu’à travers la possessivité délirante de de musique pop, sa réputation n’a cessé de grandir. Certains aspects ont pourtant vieil-
son mari. Peu à peu, la jalousie se substitue li : rousseauisme naïf du camp de hippies, discours anar un peu simplet… Le meilleur
à toute autre interprétation du monde, et réside dans sa singulière violence : trip au LSD dans un cimetière, expédition meurtrière
le monde, comme survolté, vole en éclats. contre les « vagabonds » à cheveux longs.
Lentement, le film se referme, piège ma- Dennis Hopper et Peter Fonda scénaristes instillent l’angoisse comme un subtil ve-
gistral auquel, insidieusement, on s’est nin, étouffant le rêve de liberté et d’évasion. Ils livrent une critique virulente de l’Amé-
laissé prendre. — Cécile Mury rique moyenne, normative, puritaine et mortifère. Profondément pessimiste, dérou-
tant et envoûtant dans sa forme, Easy Rider est un vrai film d’auteur et, sous ses rides,
Le film que n’aurait reste étrangement d’actualité. — Cécile Mury
t21.05TF1Film jamais dû voir Suivi d’un autre film de Dennis Hopper, The Last Movie (1971), et du documentaire Dennis Hopper,
Johnny Hallyday. rebelle d’Hollywood.
Bridget Jones :
sophie cure pour télérama | PREVOST JEROME/presse sports | columbia/pando/Raybert prod

L’Age de raison
| Film de Beeban Kidron (GB/France/USA, 2004)
| 125 mn. VM | Avec Renée Zellweger, Hugh Grant,
Colin Firth, Gemma Jones, Jim Broadbent.
| Genre : british cookie.
Après l’énorme succès du Journal de Brid-
get Jones, on prend les mêmes et on re-
commence. Tout le film repose sur Renée
Zellweger et son charme un peu vacillant
de godiche farfelue. La comédie suit scru-
puleusement les règles du genre (et de
l’opus précédent : une histoire très rose
piquetée de séquences vraiment drôles.
Bridget saute en parachute (on ne vous di-
ra pas où elle atterrit), Bridget ignore où
se trouve l’Allemagne, Bridget prend des
champignons hallucinogènes, Bridget est
amoureuse… Deux princes charmants se
disputent notre midinette (et ses specta-
trices). Colin Firth (comédien sur lequel
fantasmait la Bridget du bouquin) et Hugh
Grant dans un énième numéro de séduc-
teur cynique. Bref, du cinéma vanille-
amandes-chocolat. Allez, vous en repren-
drez bien un petit peu… — Cécile Mury
1 Le Journal de Bridget Jones, diffusé à la suite.

Télérama 3628 24 / 07 / 19 63
câble | satellite
t20.40National GeographicDoc
Neil Armstrong,
un héros mystérieux
| Documentaire de Liz Reph (USA, 2019)
| 50 mn. Inédit.
A quoi s’attendait Neil Armstrong lorsqu’il
revint sur Terre ? A être félicité, bien sûr.
Pour la première fois, un être humain avait
foulé un autre sol que celui de sa planète.
Mais il ne s’imaginait pas devoir endosser
un rôle de superstar, tête de gondole d’une
tournée mondiale dans vingt-trois pays (à
cette occasion cent millions de personnes
l’auraient vu…). Il était désormais, et pour
un temps indéfini, une sorte de VRP de
l’Amérique triomphante. Et il semble que
la chose ne lui plaisait guère.
C’est en tout cas l’idée qui court tout au
long de ce portrait plutôt plaisant, un
montage d’archives qui comme First Man,
le premier homme sur la Lune, le long mé-
trage de Damien Chazelle, retrace la vie de
l’astronaute en se nourrissant des entre-
tiens réalisés par son biographe, James R.
Hansen. Il décrit un homme modeste, pas-
sionné par l’ingénierie et animé par le dé-
sir de voler sur toutes sortes d’engins. Un
pilote testeur qui frôla cent fois la mort
avec un flegme fascinant — c’est d’ailleurs
ce sang-froid qui lui valut de commander
la mission Apollo 11. Et il aurait bien conti-
nué, plutôt que d’être cloué au sol par une
Nasa qui ne voulait surtout pas que son (su-
per) héros se casse le cou. — Marc Belpois
Rediffusions : 3/8 à 17.00, 4/8 à 23.20.

y22.20OCS CityFilm
Gimme the Loot
| Film d’Adam Leon (USA, 2012) | 80 mn. VO | Avec Ty Hickson (Malcolm),
Tashiana Washington (Sofia), Joshua Rivera (Rico), Sam Soghor (Lenny),
Adam Metzger (Donnie), Greyson Cruz (Alfonso), Melvin Mogoli (Kaps).
| Genre : indé new-yorkais.
Sofia, joli brin de fille délurée à chignon, et Malcolm, grand loustic y21.00TV5 MondeDocumentaire

Les Fous du funk


au regard tendre, sont copain copine. Ils ont déjà une passion en
commun, celle du graff, qui les fait sillonner la ville en quête d’un
bout de mur où graver leurs noms. Et voilà qu’une idée leur vient :
taguer la pomme géante qui descend dans le Shea Stadium lorsque | Documentaire de Frédéric Murarotto (France, 2015) | 90 mn. Rediffusion.
l’équipe de base-ball mythique des Mets marque un point décisif… Difficile, pour commencer, de donner une définition précise du
C’est tout l’esprit du ciné indé qu’Adam Leon ravive, à travers funk. Interrogé, Pharrell Williams parle d’un « feeling » quand
cette comédie au minimalisme rafraîchissant. Gimme the Loot « le visage se crispe de plaisir ». Abd al Malik, lui, parle d’« avoir le
(« file-moi le flouse ») fait corps avec New York, redécouvert ici style ». Pour les Wasp racistes, c’était aussi dans les années 1950
dans ce qu’il a de familier. Allée de jogging aux abords du Broo- l’odeur « nauséabonde » (de l’argot funk) des Noirs qui ne se
klyn Bridge, terrains de basket entourés de hauts grillages, métro, lavaient pas… Car le funk fait danser et suer, il est sexuel : c’est
château d’eau en bois… La douceur estivale et la musique, entre la musique du corps, par opposition à la soul, celle de l’âme,
jazz et gospel, donnent parfois la sensation d’être dans les années qu’il est venu détrôner dans les sixties grâce à son « godfather »
1950. Malcolm et Sofia, eux, sont pourtant bien d’aujourd’hui. James Brown — il aurait calé sa danse enfiévrée sur son jeu
Leur logorrhée slamée se rattache à l’énergie du hip-hop, mais de jambes à la… boxe !
Walt Disney Television/ ABC Photo Archives

avec l’humour en plus. Ces deux tagueurs ont des conversations A travers Mr. Dynamite, figure tutélaire du genre, des journa-
très drôles et libres, y compris sur des sujets intimes. Malcolm listes et des musiciens passionnants expliquent comment le funk
parle un moment de la capote, de la gêne qu’elle procure, et se est devenu une musique identitaire pour les Noirs, en leur ren-
fait tout un délire autour du préservatif. Il y a bien quelques pe- dant leur fierté et en accompagnant leur lutte pour l’égalité des
tits larcins et des embrouilles, mais la violence n’est pas vraiment droits dans une Amérique profondément raciste.
de mise. La cruauté, si : lorsque Malcolm est humilié par une Le documentaire décrypte également l’émergence d’un cou-
jeune Blanche bourgeoise, qui le regarde de haut en présence de James Brown : rant plus festif, influencé par le rock’n’roll de Jimi Hendrix, façon
ses copines après l’avoir allumé en catimini. Cette aventure, ba- « Ma musique n’a pas « sex, drugs and funk music », avec la « Pure funk » de Bootsy Col-
été écrite par Mozart,
lade filmée comme en temps réel, est aussi initiatique. On aime Beethoven, Bach ou
lins ou les délires kitsch de George Clinton. Il se termine par un
voir en elle le beau chemin s­ inueux d’un amour qui s’ignore mais Schubert. Elle a été inventaire rapide, mais éclairant, de ses héritiers, aussi bien dans
est sur le point d’éclore. — Jacques Morice écrite par Dieu… le disco, le hip-hop ou l’électro. — Anne Berthod
Rediffusions : 31/7 à 14.00, 3/8 à 11.45, 9/8 à 22.40. et moi. » Rediffusion : 2/8 à 14.00.

64 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
tnt dimanche 28
TF1 1 1 1 1 1 France 2 2 2 2 2 2 France 3 3 3 3 3 3 France 5 5 5 5 5 5 Arte 7 7 7 7 7
6.30 sTFou Babar, les aventures 5.15 dsPays et marchés du 5.05 sQuestions 6.30 sZouzous Sam le pompier. 8.25 tdhCosmos : une
de Badou. Dora Dora danse. monde Israël : Jaffa-Tel Aviv. pour un super champion tPeppa Pig. Tip la souris. odyssée à travers l’Univers
Mini Ninjas. Robin des Bois. 5.25 sTout le monde veut Jeu. Présentation : Samuel tApollon le grillon et les Caché dans la lumière.
Captain Tsubasa. prendre sa place Jeu. Etienne. drôles de petites bêtes. 9.10 tdhMa vie au zoo
10.05 shAutomoto En direct. 6.30 sMotus Jeu. 6.00 sLudo La Garde du Roi lion. Géo Jet. (Bel, 2015, 9/12).
11.00 shNos chers voisins Série. 7.00 sAffaire conclue, tBoule et Bill. 9.45 tdsUne maison, 9.30 hARTE Junior, le mag
11.50 shC’est quoi tout le monde a quelque 8.10 sDimanche Ludo un artiste (Fr, 2019). 9.45 tdQuestion de taille ?
cette question ? chose à vendre tLes Lapins crétins : Louis Armstrong à New York, (GB, 2017).
11.55 shMétéo des plages 8.35 shSagesses bouddhistes invasion. le havre de paix (1/10). LIRE TRA 3627, page 54.
12.00 shLes douze coups 8.50 shIslam yGrizzy et les lemmings. 10.20 sEchappées belles 11.20 dshLive Art (Fr, 2016).
de midi Jeu. Présentation : 9.20 shA l’origine, Berechit La Bande à Picsou. Week-end sur les rives Simon Denny,
Jean-Luc Reichmann. 9.35 shOrthodoxie 11.15 shOn a la solution A La du Léman. l’art du piratage (4/4).
13.00 shJournal 10.05 shPrésence protestante Rochelle - L’appel de la mer. 12.00 dshAgitateurs de goût 11.55 dhCuisines des terroirs
13.30 shGrands Reportages Superbook nº 2 : Jumeaux, 11.40 sExpression directe (Fr, 2019). La féra (5/10). (All, 2014). A Bornholm.
Mon métier de rêve. mais pas frères. CFE-CGC. 12.30 shLa maison France 5 12.50 dLes Parcs nationaux
14.45 shReportages 10.55 shLe jour du Seigneur 12.00 Le 12/13 14.20 dshVues d’en haut canadiens (All, 2016).
découverte Un moment de grâce : 12.55 sNatation Championnats (GB, 2016). Gros-Morne : la nature
L’appel de l’Andalousie. Catherine Salviat. du monde. 8e jour. Les forêts de l’Arkansas à l’état brut (5/5).
16.00 shLes Docs du week-end Messe (à 11h) en direct A Gwangju (Corée du Sud). (14/14). 13.35 dFrontières d’eau
Présentation : Tatiana Silva. de l’abbaye de Pradines. En direct. 14.55 ydsLes Cobayes (All, 2016).
Plage, fêtards et 12.00 sTout le monde veut 15.35 shLe Renard Série du cosmos, confidences Le fleuve Oder (1/3).
délinquants : coup de chaud prendre sa place Jeu. (All, 2016). d’astronautes (Fr, 2018). 14.20 dsMaximilien d’Autriche
à Saint-Raphaël. Présentation : Nagui. 17.10 s8 Chances de tout 16.30 tdsZones bleues, les (Autr, 2017). Amour et
17.15 shSept à huit Life 13.00 sJournal gagner Jeu. Présentation : secrets de la longévité pouvoir à la Renaissance.
Présentation : 13.25 sh13h15, le dimanche… Carinne Teyssandier. (Fr, 2019). Costa Rica (1/4). 15.15 tdMarie-Thérèse
Harry Roselmack. Présentation : Laurent 17.50 sLe grand slam Jeu. 17.30 dsDes trains pas d’Autriche, impératrice
18.45 shSept à huit Delahousse. Présentation : Cyril Féraud. comme les autres et mère (Autr/All/Fr, 2016).
Présentation : 14.25 shVivement dimanche 18.45 sMétéo des plages (Fr, 2019). Equateur. 16.05 ydsGeorge Michael :
Harry Roselmack. Divertissement. 19.00 Le 19/20 18.30 dsJ’irai dormir chez vous Freedom (GB, 2017).
19.50 shHabitons demain Présentation : 19.55 sTour de France spéciale (Fr, 2019). 17.40 dshArt Stories, l’âme
Minimalisme. Michel Drucker. 21e et dernière étape : Uruguay (2/3). des monuments (Fr, 2018).
20.00 shJournal 17.00 sTour de France Rambouillet/ 20.00 dshLes Avions du bout Eglises de lumière (5/5).
20.35 shHabitons demain 21e et dernière étape : Paris Champs-Elysées du monde (Fr, 2017). 18.25 hSonya Yoncheva
Maison miroir. Rambouillet/ (128 km). LIRE page 62. Nouvelle-Zélande, le fermier et Piotr Beczala
20.45 shPetits plats en Paris Champs-Elysées 20.50 isVu Vu de la semaine. volant du Pacifique (4/4). Airs d’opérettes et d’opéras.
équilibre été Tarte au (128 km). LIRE page 62. 20.55 Météo régionale 19.10 ishUn air de déjà-vu
fromage frais et cerises. 20.00 sJournal 19.45 hArte journal
20.40 sImage du Tour 20.05 hGeo Tour
20.45 shD’art d’art ! Le Village, Au Japon et au Groenland.
de Chaïm Soutine. 20.50 tsLa Minute vieille Série
(saison 8, 4/30, Fr, 2019).

21.05 T 20.50 21.00 T 20.50 20.55 T

Bridget Jones : Tour de France Grantchester Les 100 lieux Selma


L’Age de raison s21e et dernière étape : tshSérie (GB, 2019). 95 mn. VM. qu’il faut voir tfDrame d’Ava DuVernay
Rambouillet/Paris Champs- Avec Tom Brittney, Robson Green, (Selma, USA/GB, 2014). 125 mn.
tfsComédie sentimentale Elysées (128 km). Al Weaver, Tessa Peake-Jones. dsh(Fr, 2019 et 2017). 105 mn. VM. Avec David Oyelowo,
de Beeban Kidron (Bridget Jones : LIRE page 62. L’habit ne fait pas le moine La Haute-Garonne, de Toulouse Tim Roth, Carmen Ejogo.
The Edge of Reason, GB/Fr/USA, (saison 4, 5/6). aux contreforts des Pyrénées
2004). 125 mn. VM. Avec Renée 21.30 shVélo club En direct. (4/10). 6 A Selma, en Alabama, Martin
Will et Geordie enquêtent Luther King organise, en mars
Zellweger, Colin Firth, Hugh Grant. de conserve sur les circonstances A la découverte de tout ce qu’il
6 La plus sentimentale particulièrement étranges faut voir dans la Haute-Garonne, 1965, une grande marche
des « célibattantes » entourant la mort d’Eddie, de Toulouse aux contreforts pour le droit de vote des Noirs.
un associé du père de Will… des Pyrénées. En entrant dans les coulisses
londoniennes revient. 21.40 La Loire-Atlantique, de
Gaffes, bévues et amourettes 21.50 L’union fait la force (6/6). de l’action politique
Le jeune Donny, un garçon Guérande à la côte de Jade (9/10).
d’une Renée Zellweger et militante, ce film trouve
de la bande des Teddy boys, est une belle portée pédagogique,
aussi touchante qu’« en retrouvé mort dans une voiture
formes ». LIRE page 63. un peu académique.
abandonnée aux abords du lycée. LIRE page 62.

23.10 T 23.05 r 22.35 22.35 T 23.00 TT


Le Journal Cocktail Grantchester Une maison, un artiste Easy Rider
de Bridget Jones rfsComédie sentimentale shSérie (GB, 2017). 95 mn. VM. tdsh(Fr, 2019). 30 mn. Inédit. yfDrame de Dennis Hopper
tfsComédie sentimentale de de Roger Donaldson (Cocktail, Avec James Norton, Al Weaver, Charles Dickens à Londres, (Easy Rider, USA, 1969). 95 mn.
Sharon Maguire (Bridget Jones’s USA, 1988). 100 mn. VM. Robson Green, Morven Christie. sa revanche au 48 Doughty Street VM. Avec Peter Fonda, Dennis
Diary, GB/Fr/USA, 2001). 110 mn. Avec Tom Cruise, Bryan Brown, Une envie de liberté (5/10). Hopper, Jack Nicholson.
VM. Avec Renée Zellweger, Laurence Luckinbill. (saison 3, 5/6). 6 Dommage que cet épisode 6 Œuvre culte de la contre-
Hugh Grant, Colin Firth. 6 Petit film cynique à la gloire Sidney retrouve Ronnie soit davantage centré culture américaine des années
de la gagne individuelle dans un camp de bohémiens.
6 Les tribulations d’une gentille Il lui reproche d’avoir spolié Julia. sur « l’artiste » que sur 1960. Vieillie ? Elle n’en reste
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte

célibataire londonienne, et de l’Amérique reaganienne. Quand une personne est tuée, « la maison ». LIRE page 63. pas moins un vrai film d’auteur,
avec Renée Zellweger, Tout est construit autour il devient le principal suspect. pessimiste, déroutant
23.05 tdsNos maisons ont
irrésistiblement lunaire des sourires carnassiers 23.20 L’heure des choix (6/6). une histoire (Fr, 2019). et envoûtant. LIRE page 63.
et gaffeuse. Un divertissement du beau Tom. Pouce ! La disparition d’un enfant frappe Saint-Malo, Ille-et-Vilaine
de plein fouet le village. 0.35 tfhThe Last Movie
frivole et drôle. 0.50 ushFargo Série (saison (1/4). Drame de Dennis Hopper
1, 3 et 4/10, USA, 2014). VM. 0.15 sSoir 3 En direct. 0.00 tdsNus et culottés (USA, 1971). VO. Avec Dennis
1.00 swLes Experts : Miami (Fr, 2011). Objectif
Série (saison 8, 19 et 20/24, 2.25 sh13h15, le dimanche… 0.35 tshLa Folle Aventure Hopper, Stella Garcia.
Présentation : Laurent des Durrell Série (saison 1, Angleterre (3/6). 2.20 dhDennis Hopper (All,
USA, 2009). VM. 0.50 tdsHabiter autrement
2.50 Programmes de la nuit Delahousse. 4 à 6/6, GB, 2016). VM. 2016). Rebelle d’Hollywood.
3.15 dsVenise, connue 2.55 dsFrance Gall & Michel LIRE TRA 3627, page 79. 3.20 Arte journal
2 6.25. 1.45 dsLe Léopard qui voulait
et méconnue (Fr, 2016). Berger, « Toi sinon 3.40 dhUn vaisseau spatial
4.05 dsLa Nuit du léopard personne » (Fr, 2016). devenir roi (Afr du S, 2013). nommé Terre (All/Can,
4.25 sTout le monde veut 4.55 Les matinales 2 5.05. 2.35 La nuit France 5 2015). L’équipage (5/5).
prendre sa place 2 5.25. 2 5.35. 2 5.00.

TNT/Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage Télérama 3628 24 / 07 / 19 65
tnt
M6 6 6 6 LCP 13 107 13 France 4 14 63 14 France Ô 19 65 19 W9 9 59 9 Gulli 18 169 18
6 6 13 13 14 14 19 19 9 9 18 18
6.00 sM6 music Clips. 11.30 dhLes Amoureux 7.30 sSlugterra : les 10.50 dshSavoureuses 6.00 sWake up Clips. 9.00 Objectif Blake !
8.00 sM6 boutique du Luxembourg mondes souterrains Escapades lointaines 7.30 sW9 hits Clips. 9.35 tBunsen est une
11.00 sTurbo Magazine. (Fr, 2019). 7.55 sSuper 4 (Fr, 2010). Vietnam (9/14). 8.20 sGénération hit bête
Présentation : Dominique 12.00 hHas#tag 8.40 tsMartin Matin 11.20 shDieu m’est machine Magazine. 10.25 Fangbone
Chapatte. La route 12.30 hMa voix compte 9.25 sA table les enfants témoin Université Présentation : 11.15 Harvey Beaks
du rock, du blues 13.00 Terra Terre 9.30 sZouzous catholique. Jérôme Anthony. 12.10 tZig & Sharko
et de la country (1 et 2/2). 13.30 dhSénat en action 11.50 tsLes 11.50 shUn jour en fête 2002 (volume 1). 12.35 yOscar & co
12.30 sSport 6 Magazine. (Fr, 2015). Pyjamasques Le Heiva en Polynésie. 2003 (volumes 1 et 2). 13.05 yhOggy
12.45 sLe 12.45 14.00 dhC’est vous 12.45 sA table les enfants 13.20 dshSoy croco libre 2004 (volumse 1 et 2). et les cafards
13.20 sRecherche la France (Fr, 2018). 12.50 sSous les mers (Fr, 2017). 12.40 rsjwBody 13.30 hLes Super Nanas
appartement ou maison 14.30 tdLes Dessous 13.55 sLoliRock 14.15 dshLa Guadeloupe of Proof Série 14.30 thTotally Spies
Télé-réalité. de la mondialisation 15.20 tsSept Nains à pied (Fr, 2017). (saison 2, 7/20, USA, 2011) 15.40 hPower Rangers
15.00 sMaison à vendre (Fr, 2017). Spitzberg, et moi Série (saison 1, 15.05 dshLa Nouvelle- (saison 3, 13/13, 2013) Ninja Steel Série (saison
Magazine. Chantal. les vigies du climat. 3 et 4/26, Fr, 2016). Calédonie, entre (saison 2, 3, 5 et 6/20, 1, 15 et 16, USA, 2016).
17.45 s66 minutes 15.00 ydLa République 16.05 sScooby-Doo : brousse et forêt 2011). VM. 16.30 hRedakai, les
Magazine. Présentation : de juillet : un été français le chant du vampire (Fr, 2014). 17.55 sLa Petite Histoire conquérants du Kairu
Xavier de Moulins. sur les routes du Tour Téléfilm de David Block 15.55 dshAuprès de mon de France Série 16.50 hPokémon,
18.45 sStory : des vies (Fr, 2019). (USA, 2012). arbre (Fr, 2018). (Fr, 2016). la série : Soleil et Lune
hors normes Magazine. 16.00 Rembob’INA 17.15 sTom et Jerry au 16.50 rshLa smala s’en Ultra-Aventures
Présentation : Baptiste 17.45 Emois & moi pays de Charlie et la mêle Série (saison 1, 4/7, 17.10 Objectif Blake !
Mathon. Je suis un ovni. 17.55 ydMon pays chocolaterie Téléfilm de Fr, 2012). 17.45 hHarvey Beaks
19.45 sLe 19.45 fabrique des armes Spike Brandt (USA, 2017). 18.30 sInfô soir 18.15 yOscar & co
20.05 sSport 6 Magazine. (Fr, 2018). 18.30 dsHistoires 18.50 dshTerre de yoles 18.40 yhCorneil
Présentation : Stéphane 18.55 Droit de suite de chats (GB, 2016). (Fr, 2017). et Bernie
Tortora. 19.25 Le journal Incroyables félins (3/3). 19.45 dshChroniques 19.00 hTahiti Quest
20.25 tsScènes de la Défense Magazine. L’héritier des grands d’urgence (Fr, 2018, 5/6). Divertissement. Spécial
de ménages Série. 20.05 Etat de santé fauves (1/3). Félin 20.40 shSah ke bon Talents : émission 1.
Magazine. de compagnie (2/3). camera 20.50 G ciné Magazine.

21.05 21.00 21.05 r 20.55 T 21.05 T 21.00

Capital Rembob’INA Arrête ton cinéma ! Rendez-vous Le Dernier Loup Comme un animal
shMag. Présentation : Magazine. Présentation : rfsComédie de Diane en terre inconnue tfsjwFilm d’aventures hDivertissement.
Julien Courbet. Patrick Cohen. Kurys (Fr, 2016). 85 mn. tdshDe Christian Gaume de Jean-Jacques Annaud Elie Semoun comme un
Dune du Pilat, gorges Invités : Michel Anfrol, Avec Sylvie Testud, Josiane (Fr, 2007). 100 mn. (Ch/Fr, 2015). 105 mn. chimpanzé.
du Verdon : le business Adrian Maben (réalisateur Balasko, Zabou Breitman. Charlotte de Turckheim chez Avec William Feng, Shawn 22.00 Alex Goude comme
des sites grandioses. du documentaire) et Agnès 6 Du livre règlement de les Nenets (Sibérie) (nº 7). Dou, Ankhnyam Ragchaa. un dromadaire.
Chaque été, la dune du Pilat Chauveau. comptes de Sylvie Testud, 6 Frédéric Lopez entraîne 6 Conte naïf et
23.10 dKids vs Wild,
sur la côte atlantique Les premiers pas sur la Lune il ne reste qu’une petite l’actrice chez des éleveurs environnemental dans
seuls face à la nature
et les gorges du Verdon, (1969). comédie poussive sur nomades. Emotion les steppes de Mongolie.
(GB, 2015). Sur la corde
dans l’arrière-pays 22.45 LCP le mag les mœurs bizarres et rigolade garanties. Des scènes d’action
raide (8/12). Les rapides
provençal, voient leur du septième art français. étonnantes et des images
22.35 sTour de la (9/12). Dernière journée
fréquentation multipliée d’une grande beauté.
22.30 tfsjwJe suis Martinique des yoles d’entraînement (10/12).
par dix…
à vous tout de suite rondes 1re étape. 22.50 fsjwAppel 0.40 hFranky Série
De Baya Kasmi (Fr, 2015). 2.10 dshLa Compagnie inconnu De Dani (saison 2, Col, 2016).
Avec Vimala Pons, Mehdi des archipels (Fr, 2012). de la Torre (Esp/Fr, 2015). 2.50 thTotally Spies
Djaadi. 3.00 dshChroniques Avec Luis Tosar, 2 3.15.
0.05 tsLike-moi ! Série d’urgence (Fr, 2018). Javier Gutiérrez.
(Fr/Bel, 2017). 2 0.35. 2 3.55. 2 1.30.

23.10 23.10 RMC Story 23 68  TMC 10 60 10 TFX 11 61 11 TF1 20 66 20 
Enquête exclusive Ces idées 23 23 23 10 10 11 11 Séries Films 20 20
shMagazine. 155 mn. qui gouvernent 14.20 dshHors de 12.05 swRencontre en 6.40 sVétérinaires, leur 9.10 sPetits Secrets
contrôle (Fr, 2016). ligne Téléfilm de Curtis vie en direct (Fr, 2017). entre voisins Série.
Présentation : Bernard le monde L’explosion de la navette Crawford (USA, 2010). Deux volets. 9.45 sUne histoire,
de La Villardière.
Marseille, immersion Magazine. 55 mn. Columbia. 14.00 sLa Vengeance 8.35 wOne Piece une urgence Série.
au cœur du premier port Présentation : Emile Malet. 15.20 Grands Documents d’une sœur Téléfilm 11.25 sTotal rénovation : 14.00 tsPrivate Eyes
de France. Le transhumanisme est-il L’explosion de la navette d’Anthony Lefresne (USA/ Mère & fille Série (saison 1, 1 à 4/10,
0.25 Touristes aux Baléares : l’avenir de l’homme ? Columbia. Can, 2009). 13.15 sTotal rénovation : Can, 2016). VM.
la grande invasion. 15.25 dshHors de 15.50 sLa Conviction de ma maison sur mesure 17.35 sNos chers voisins
0.05 tdFaut-il supprimer contrôle (Fr, 2016). ma fille Téléfilm de David 16.05 sTotal rénovation : Série (Fr, 2018).
1.50 Programmes l’ENA ? (Fr, 2019). Le crash du Concorde. Winkler (Can, 2006). Mère & fille
de la nuit 2 6.00. 1.05 Droit de suite 16.20 shMick Brisgau, 17.35 sSection de 17.00 sTotal rénovation :
Magazine. Suppression le come-back d’un recherches Série ma maison sur mesure
de l’ENA : et maintenant ? superflic Série (saison 3, (saison 4, 6/14, Fr, 2009) 17.45 sTotal rénovation :
Invités : Marie-Françoise 1 à 5/13, All, 2012). (saison 12, 4 et 7/14, 2017). California
Bechtel, Roland Cayrol,
Gaspard Gantzer.
1.35 Circo Richard Ramos. 21.00 20.55 r 21.05 20.45 T
Michel Larive. Far Away : les soldats Les Francis Les Maîtres L’Enfer
2.00 hTerra Terre
Magazine. Que faire de l’espoir rfsjwComédie de de l’illusion tfswDrame de Claude
des déchets spéciaux ? fwFilm de guerre de Kang Fabrice Begotti (Fr, 2014). fswFilm fantastique Chabrol (Fr, 1994). 100 mn.
2.30 dsC’est vous Je-kyu (Cor du S, 2011). 90 mn. Avec Lannick d’Aleksandr Boguslavskiy, Avec Emmanuelle Béart,
la France (Fr, 2018). 145 mn. Avec Jang Gautry, Alice David, Francesco Cinquemani François Cluzet, Nathalie
Marseille, l’autre capitale Dong-gun, Joe Odagiri, Thierry Neuvic. (Rus, 2018). 115 mn. VM. Cardone. LIRE page 63.
des Comores (9/10). Fan Bingbing. 22.25 rfsLe Grand Bleu Avec Milos Bikovic, Antonio 22.25 rfsQuelque chose
3.00 shMa voix compte (version longue) De Luc Banderas, Sergey Astakhov. à te dire De Cécile
Magazine. Egalité : 23.30 tfLe Cochon de
Gaza De Sylvain Estibal Besson (Fr/USA/Ita, 1988). 23.00 swChroniques Telerman (Fr, 2009).
les femmes ont-elles Avec Jean-Marc Barr, Avec Mathilde Seigner,
perdu la bataille ? (Fr/All/Bel, 2011). Avec criminelles
Sasson Gabai, Baya Belal. Jean Reno. Magazine. Présentation : Olivier Marchal.
3.30 Manger, c’est voter 1.25 tdsGénération 0.20 Programmes
4.00 dLes Amoureux du LIRE TRA 3627, page 62. Julie Denayer.
1.10 Programmes Grand Bleu (Fr, 2017). 2.40 Programmes de la nuit 2 6.15.
Luxembourg (Fr, 2019). 2.35 Programmes
2 4.30. de la nuit 2 6.00. de la nuit 2 6.30.
de la nuit 2 6.30.

66 Télérama 3628 24 / 07 / 19 VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans  x … de 12 ans  c … de 16 ans  v … de 18 ans
dimanche 28
C8 8 58 8 RMC 24 98 24 Canal+ 4 4 4 Canal+ 42 12 155 Canal+ 43 13 154

bouquet canal+
8 8 Découverte 24 24 4 4 Séries 42 43 Family 43 44
7.00 Télé-achat 11.05 dshDestruction 5.05 shRugby Australie/ 9.05 tCity on a Hill Série 6.45 Les P’tites Canailles+
9.00 Les animaux de la 8 tout bénef ! (USA, 2012). Argentine. The Rugby (saison 1, 6/10, USA, 2019). VO. 8.00 tfsjwhX-Men :
Magazine. Présentation : Les trésors du lac. Feu Championship. 2e journée. 10.00 ysPlatane Série L’Affrontement final De Brett
Sandrine Arcizet et fortune. Tous aux abris ! 6.45 sLe Pigeon Court métrage (saison 1, 7 à 9/12, Fr, 2011). Ratner (USA/Can, 2006). VM.
et Elodie Ageron. Le cimetière des toilettes. (Aus, 2018). VO. 11.40 twThe Teach Série 9.40 tfsjwhX-Men : Le
13.25 JT La maison hantée. 6.55 sCartoon+ En clair. (saison 2, 5 et 6/8, Pol, 2017). Commencement De Matthew
13.35 wInnocence La « Muscle Car ». 8.15 shToussa toussa VM. Vaughn (USA, 2011). VM.
suspecte Téléfilm La cheminée. Le mystère 8.40 yfsjhCroc-Blanc Film 13.30 rsxVikings Série 11.50 sCartoon+
de Kevin Connor de la vieille ferme. Un défi d’animation d’Alexandre (saison 5, 15 et 16/20, Can/Irl, 12.30 dsLes Nouveaux
(USA, 2004). aérien. A vos risques Espigares (Fr/Lux, 2018). 2018). VM. Explorateurs Fred Chesneau
15.20 wFascination et périls. Retour à la fac. 10.05 dshLes Paris du 15.00 yshLe Bureau des en Nouvelle-Zélande.
criminelle Téléfilm Au poste. globe-cooker (Fr, 2019). légendes Série (saison 3, 13.25 dshLes Paris du
de Bill Corcoran (USA/ 16.50 shBamazon (USA, Les Serbes. 9 et 10/10, Fr, 2017). globe-cooker (Fr, 2018).
Can, 2006). 2012 et 2013). Bienvenue 10.35 rfsjwhKin : 16.50 ysxhMayans M.C. Brésil/Ile Maurice.
16.55 wLes Fantômes dans la jungle (1/8). le commencement Film Série (saison 1, 7 et 8/10, USA, 14.25 swhBatman : Les
de l’amour Téléfilm de Au cœur du danger (2/8). de science-fiction de Josh 2018). VM. Origines Téléfilm (USA, 2011).
Stephen Kay (USA, 2004). La rivière Cuyuni (3/8). Baker et Jonathan Baker 18.55 yshThis is Us Série 15.30 whBatman : Assault on
18.45 wPrésumé Face à la mort (4/8). (USA, 2018). VM. Avec Myles (saison 3, 13 et 14/18, USA, Arkham Téléfilm (USA, 2014).
innocent Magazine. L’union fait la force (5/8). Truitt, Jack Reynor. 2019). VM. 16.40 shToussa toussa
LIRE TRA 3627, page 102. 20.20 udswhSoupçons 17.05 tsCartoon+
20.55 dhLes Secrets
12.20 shRendez-vous avec (The Staircase) (Fr/USA, 2017). 18.05 shJamel comedy kids
engloutis (GB, 2017). Port
Kevin Razy Divertissement. Entre désespoir et colère 18.55 yshWallace & Gromit :
Royal, la baie des pirates
Les paris en ligne. En clair. (12/13). une grande excursion Court
(1/2). Alcatraz (2/2).
12.45 shLa boîte à questions métrage de Nick Park
22.55 dPyramides : 21.05 yshThis is Us Série.
Best of. En clair. 19.20 tfshUn nouveau jour
les mystères révélés L’attente. Premières fois
12.50 shClique dimanche sur Terre De Richard Dale, Fan
Dahchour, l’incroyable (saison 3, 15 et 16/18, USA,
Best of. En clair. Lixin et Peter Webber (GB/Ch,
decouverte. Gizeh, les 2019). VM.
14.00 sPitch Série (saison 1, 5/15, 2017). VM.
derniers secrets. 2 0.40.
Fr). En clair. 22.30 yhPose Série. Avec Indya
20.50 wThe Gifted Série.
21.00 r NRJ 12 12 62 12 14.05 shLa Grille Grand Prix Moore, Kate Mara (saison 2,
Pas de compassion. Chimères.
d’Allemagne. En direct. 6/10, USA, 2019). VO.
12 12 En clair. 23.20 ysxhMayans M.C.
Changement de règles
(saison 2, 7 à 9/16, USA, 2018).
21.05 hTellement vrai 15.05 shFormule 1 Grand Prix Série (saison 1, 7 et 8/10,
VM.
Magazine. d’Allemagne. La course. USA, 2018). VM.
Ma vie ne ressemble En direct. 1.25 ufsjhLa Douleur 22.55 yfswhReady Player
pas à celle des autres ! 16.55 sFormule 1 Grand Prix D’Emmanuel Finkiel One De Steven Spielberg (USA,
Je t’aime mais il faut d’Allemagne. Le podium. (Fr/Bel, 2017). 2018). VM. Avec Tye Sheridan,
que ça cesse ! En direct. 3.25 swhGroland le zapoï Olivia Cooke.
Maniaques : ils sont 17.10 dshSport Reporter 1000e 3.45 tshCrashing Série 1.15 rfsjhBreak De Marc
incapables de lâcher Grand Prix de formule 1. (saison 1, 4 à 6/6, GB, 2016). VM. Fouchard (Fr, 2018).
La Zizanie prise ! 18.15 rdsxhCombattants 2 4.55. 2.45 fshThe Stronghold
2.25 Programmes (Fr, 2018). D’Yuriy Kovalyov (Ukr, 2017). VM.
rfComédie de Claude Zidi
de la nuit 2 6.30. 19.50 shFormula One, le 4.35 ydshLionnes (Fr, 2019).
(Fr, 1978). 110 mn.
débrief En direct. En clair. 2 6.05.
Avec Louis de Funès, Annie
Girardot, Julien Guiomar. CStar 17 64 17 21.00 TT Canal+ 40 10 153 Canal+ 44 14 156
6 Sans réelle
17 17 Cinéma 40 41 Décalé 44 45
construction, le scénario
se repose sur les disputes
Sueur froide
21.00 hChicago Fire Série. 7.10 tshProfession : 17.30 shLe Pot de départ de
du duo de Funès-Girardot. L’âme du 51. Avis de ydshDe Guillaume Priou agent artistique Catherine et Liliane Spectacle.
tornade. Tout le monde et Jean-Marie Goussard (Fr, 2019). 8.00 tfswhLes Evadés 18.50 iLa semaine
22.50 rfDon Camillo 90 mn. Rediffusion.
en Russie De Luigi ne s’en sort pas de Maze De Stephen Burke de Catherine et Liliane
Comencini (Ita/Fr/All, (saison 4, 10 à 12/23, 6 En mêlant avec soin (GB/Irl, 2017). VM. 19.05 swhGroland le zapoï
1965). NB. VM. Avec USA, 2016). VM. les images aux témoignages, 9.30 rfswhL’Attaque 19.45 sLes Zozos migrateurs
Fernandel, Gino Cervi. 23.30 cSexy Assassins le film pénètre dans l’esprit du métro 123 De Tony Scott Danemark.
0.40 Récital de Julie Téléfilm de David Nichols de sportifs qui ont vécu un (USA, 2009). VM.
20.55 yswhABC contre
Fuchs Festival (USA, 2012). 11.15 tfsjwhHurricane
traumatisme, et qui essayent Poirot Série (saison 1, 1 et 2/4,
de Paris 2019. 1.00 Programmes De Rob Cohen (USA, 2018). VM.
de l’oublier. Un bon GB, 2019). VM. LIRE page 54.
2 1.30. de la nuit 2 7.00. 12.55 shProfession : acteur
documentaire sur le tabou 13.55 ysxhVernon Subutex 22.20 schCrac-crac Talk-show.
de la peur dans le sport de haut Série (saison 1, 1 et 2/9, Fr, 2019). Sexe et mondialisation.
6ter 22 67 22 Chérie 25 25 69 25 niveau. LIRE page 62. 15.10 fsxhWar Zone De Boris 23.05 dscA poil dans l’espace
22 22 25 25 Paval Conen (P-B, 2016). VM. 23.55 yfsjhLa Belle
16.30 tshBrexit Téléfilm et la Belle De Sophie Fillières
8.15 sjLes Aventures 10.10 C’est mon choix de Toby Haynes (GB, 2019). VM. (Fr, 2018).
de Tintin Magazine. Présentation : 18.05 dwhFilmer le chaos 1.30 yfsjwhCornélius,
9.00 La boutique 6ter Evelyne Thomas. (Fr, 2018). le meunier hurlant De Yann
11.05 hRénovation 13.35 swSnapped : 18.55 rfsjwhLes Filles Le Quellec (Fr, 2017). 2 1.30.
insolite (USA, 2017). les femmes tueuses du soleil D’Eva Husson
Cinq volets. Magazine. Présentation : 22.30
13.10 shLes Rois Evelyne Thomas. Katrina
(Fr/Bel, 2018). Canal+ 41 11 118
de la réno Dix volets. Ben. Lynette Pontius. The Renegade 20.50 fsjhLes Affamés Sport 41 42
17.50 tshEn famille Maryann Castorena. De Léa Frédeval (Fr, 2018). 10.50 hFormule 1 Grand Prix
Série. Ana Gonzalez-Angulo. fswhFilm d’aventures de Avec Louane Emera, François
Lance Daly (Black ‘47, Irl, 2018). d’Allemagne. Essais
17.10 wCrimes Magazine. Deblock. qualificatifs.
19.00 tDownton Abbey 100 mn. VM. Avec James 22.20 iwTop of the shorts
Frecheville, Hugo Weaving. 12.00 hGolf The Evian
Série (saison 6, 2 et 3/9, 22.50 tfsjhLa Fête des mères Championship. 4e tour. Circuits
GB, 2015). En 1847, en Irlande, l’armée
britannique commet des De Marie-Castille Mention- américain et européen
exactions contre la population Schaar (Fr, 2018). féminins. En direct.
21.05 T 21.05 16.00 hFootball Arsenal (Gbr)/
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8

pendant une période de famine : Avec Audrey Fleurot,


un homme se rebelle Clotilde Courau. Lyon (Fra). Match amical.
Sammy 2 Julie Lescaut face à l’arbitraire. 6 Un drame choral mélancolique
En direct.
tfsFilm d’animation Série (Fr, 2008). 110 mn. 18.10 hRugby Australie/
0.10 rfsjwhThe Foreigner dont les personnages de mères Argentine. The Rugby
de Ben Stassen et Vincent Avec Véronique Genest, ne sont pas tous réussis.
Kesteloot (Bel, 2012). 80 mn. Jennifer Lauret, Thriller de Martin Campbell Championship. 2e journée.
(GB/Ch, 2017). VM. Mais plus d’une actrice tire 19.50 Golf
Deux tortues, capturées Christian Brendel.
par des braconniers, Julie à Paris (saison 17, 1/4). Avec Jackie Chan, Pierce son épingle du jeu. 20.15 shInvisible Le putting
se retrouvent dans Julie Lescaut opère Brosnan. LIRE TRA 3627, page 78. avec Alex Noren.
un aquarium de Dubaï. un nouveau virage tant 2.00 ufsjxhMektoub, 0.30 yfsjwhUn peuple 20.50 hGolf St Jude Invitational.
My Love : Canto Uno et son roi De Pierre Schoeller
22.25 tfsLe Voyage
familial que professionnel 4e jour. Championnats du
Drame d’Abdellatif Kechiche (Fr, 2017).
extraordinaire de Samy
puisqu’elle est mutée monde. 3e manche. A Memphis.
à Paris. (Fr/Ita, 2017). Avec Shaïn 2.25 fsjhAlad’2 De Lionel
De Ben Stassen En direct.
Boumedine, Ophélie Bau. Steketee (Fr, 2018).
(Bel, 2009). 22.55 wCrimes Magazine. 4.55 shGolf The Evian 4.00 tfsjhMonsieur 0.00 hIndycar Grand Prix
0.00 dSuper danger : Spécial familles Championship. 3e tour. Je-Sais-Tout De Stéphan de Mid-Ohio. IndyCar Series.
quand les éléments disparues. 2 0.45. Circuits américain et Archinard et François Prévôt- 13e manche. A Lexington.
se déchaînent 2 1.50. européen féminins. 2 6.25. Leygonie (Fr, 2018). 2 5.35. 2 2.00.
TNT (1 à 25)/Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free F Film D Documentaire Télérama 3628 24 / 07 / 19 67
câble | satellite
Mezzo 160 181 260 Histoire 121 89 182 Voyage 87 Paris 31 55 70 RTL9 34 56 72 TV5 35 71 74
167 263 122 205 131 62 Première 36 28 37 29 Monde 34 70
12.30 Roma Jazz Festival 14.55 dsLa Saison 16.50 dCroisière (Fr, 2012). 17.35 sCauchemar en 20.40 fwPolice Story : 19.05 dhLa Quête des
Bennie Maupin Quartet. italienne (GB, 2016). Les îles Canaries, sept cuisine  : 24h en enfer Lockdown De Ding vents (Fr, 2015). Les Alizés
Enregistré en 2014. 13.25 Casanova déshabillé. volcans au cœur de (USA, 2019, 2018). Sheng (Ch, 2013). VM. (6/8).
Fabrizio Bosso Quartet et tLa Scala de Milan. l’Atlantique. Quatre volets. Avec Jackie Chan, Liu Ye. 20.00 hLa Télé de A @ Z
Paolo Silvestri Ensemble : 16.30 tdC’est un 17.50 tdBons baisers 20.50 yfMarius 22.40 rfxL’Enfer L’année 1981.
« Swinging Duke ». complot ! On n’a pas d’Afrique (Fr, 2017). D’Alexander Korda du devoir De William 20.30 hJournal (France 2)
Enregistré en 2015. marché sur la Lune ! Abidjan (nº 6). (Fr, 1931). NB. Avec Friedkin (USA/Can/GB, 21.00 ydLes Fous
14.25 uSons d’hiver LIRE TRA 3627, page 88. 18.45 dNe te dégonfle pas Raimu, Pierre Fresnay. 2000). VM. Avec Tommy du funk (Fr, 2015).
2016 Michel Portal 17.00 ydOpération Lune (Fr, 2016). Bangladesh 6 Cette histoire, on ne Lee Jones, Samuel L 6 Zoom sur l’histoire
« Minneapolis ». (Fr, 2002). (4/5). se lasse pas de la revoir. Jackson. d’une musique de « sueur »
LIRE ci-dessous. 17.55 ydPoints 19.50 dLa Quête des vents Alexander Korda, appelé 6 Pas de réel suspense : identitaire qui n’en finit
15.20 Intermezzo Clips. de repères (Fr, 2017). (Fr, 2012). Le Lodos. à n’être qu’un exécutant, juste un empilage de pas de faire bouger
16.30 tLa Traviata Opéra La chute de Québec 20.50 dHorizons (Fr, 2018). révèle un savoir-faire péripéties convenues. les corps. LIRE page 64.
de Verdi. Mise en scène : (13/13). Dunkerque, Sénégal (nº 1). étonnant. 0.50 cFantasmes 22.30 hJournal (RTS)
Tom Cairns. tenir à tout prix (1/13). 21.45 tdUne fleur dans 23.05 ufFanny Série (70 à 72, Fr). 23.00 hAcoustic
Par l’Orchestre 18.50 dGuerre secrète les glaces (Fr, 2010). Le De Marc Allégret (Fr, 1932). 2.15 cLibertinages 23.30 Clair Obscur
philharmonique de (GB, 2011). Le désastre départ (1/4). La traversée NB. Avec Raimu, Orane Série. 0.30 hLe journal Afrique
Londres. Dir. Mark Elder. hollandais (7/13). de l’Atlantique (2/4). Demazis. 2.35 Division criminelle 1.00 Tony Chasseur
18.40 hPierre-Laurent L’opération de choc 22.50 dEchappées belles 1.10 dMarcel Pagnol, Série (saison 4, chante Al Jarreau
Aimard au Festival du SAS en Italie (8/13). (Fr, 2013). Sologne, un auteur à la caméra 4 à 6/17, All, 2007). Enregistré à la Marbrerie,
internacional de música 20.35 dhLa Bataille un concentré d’émotions 2.10 swVikings Série 4.45 112 unité d’urgence à Montreuil, en 2018.
y danza de Granada de Normandie Jour 53. (nº 9). (saison 4, 16 et 17/20, Série (saison 1, 75/110, 2.45 hDémo de mode
Enregistré en 2018. 0.50 dHorizons (Fr, 2018). Can/Irl, 2016). VM. All, 2008). 2 5.10. Alexis Mabille.
19.00 Intermezzo Clips. Sénégal (nº 1). 2 1.45. 2 3.35. 3.00 hJournal 2 3.20.

20.30 20.40 National 85 Téva 33 54 71 Série Club 43 59 13ème Rue 50
Tugan Sokhiev Enquêtes Geographic 129 60 35 53 81 56
dirige Grieg au Moyen Age 20.40 tdNeil Amstrong, 20.50 yfUn air de 17.20 tsFriends 20.55 twhLaw & Order
un héros mystérieux famille De Cédric Série (saison 10, 8/18, True Crime Série. VM.
et Bruckner d(GB, 2016 et 2015). 90 mn. (USA, 2019). LIRE page 64. Klapisch (Fr, 1996). Avec USA, 2003). VM. Avec Edie Falco. L’affaire
hConcert. Par l’Orchestre Carl Wark, la forteresse 21.30 dLe Drame Jean-Pierre Bacri, 17.40 tSuits, avocats sur Menendez (saison 1,
national du Capitole oubliée (6/7). Challenger (USA, 2019). Jean-Pierre Darroussin. mesure Série (saison 8, 7 et 8/8, USA, 2017).
de Toulouse. Enregistré 21.25 Les flammes Ultime mission. LIRE ci-dessous. 3 à 6/16, USA, 2018). VM. 22.30 twGame of Silence
à Toulouse, en 2014. 115 mn. de Montségur. 22.20 dBatailles sous 22.45 tfBébé(s) De 20.50 tSupergirl Série. Série (saison 1, 9 et 10/10,
Avec Khatia Buniatishvili. 22.10 tdUn âge de fer, les mers (2018). Crise Thomas Balmès (Fr, 2010). VM. Avec Melissa Benoist, USA, 2016).
22.25 Intermezzo Clips. la guerre de Trente Ans de la guerre froide (6/6). 0.15 Trois Mariages et un Chyler Leigh (saison 2, 0.05 wShoot the
(Fr/All, 2018, 3 et 4/6). 23.15 dApollo 8 : mission coup de foudre Téléfilm 4 à 6/22, USA, 2016) Messenger Série
23.30 yNice Jazz Festival en orbite (GB, 2018). de Gilles de Maistre (saison 1, 6 et 7/20, 2015). (saison 1, 5 et 6/8, USA,
2017 Woman to Woman. Pouvoir (1630-1632).
Ravages (1632-1633). 2 0.05. (2013). 2 1.50. 2 0.40. 2016). VM. 2 1.45.
6 La scène du Nice Jazz
Festival accueille 0.00 tds
Les Cartographes Toute 128 90 183 TV 32 53 73 Comédie+ 40 Warner TV 42
la chanteuse Cécile
McLorin-Salvant, (GB, 2004). Les cartes l’Histoire 121 206 Breizh 38 54 78 80 80 57
accompagnée par des jazz du débarquement 20.40 dLa Grande Guerre 17.05 Sue Thomas, l’œil 20.55 hAbracadabrunch 20.55 txhNip/Tuck
women de premier plan. du jour J (3/3). souterraine (GB, 2014). du FBI Série (saison 3, 1, Pièce d’Alil Vardar. Mise en Série. VM. Avec Rosie
Un all-stars féminin 0.50 tdGuerre secrète Le Mont Paterno (5/5). 13 à 15/19, USA, 2005). scène : Alil Vardar, Thomas O’Donnell, Jacqueline
qui vaut le détour. (GB, 2011). 21.35 tdLa Mémoire 20.50 rswLes Experts : Gaudin. Avec Alil Vardar. Bisset (saison 4, 5 à 8/15,
0.45 Jazzdor 2013 Erik Agent Garbo : l’espion qui des noms (Fr, 2015). Cyber Série. VM (saison Enregistrée en 2017. USA, 2006).
Truffaz, Murcof et Enki a sauvé le jour J (12/13). 22.20 ydLes Soldats 2, 1 à 3/22, USA, 2015) 22.25 wh250 grammes 0.20 twhThe Resident
Bilal : Being Human Being. 1.40 dLes Collaborateurs oubliés de la Grande (saison 1, 7 et 8/13). de shit Pièce d’Alexis Série (saison 1, 11 et 12/14,
2.00 yArto Lindsay des nazis (GB, 2011). Le Guerre (GB, 2014). 0.55 ysjPetits Cadrot. Mise en scène : USA, 2018). VM.
Enregistré en 2014. Mufti de Jérusalem (5/13). Les races martiales (1/2). Meurtres en famille Guillaume Clerice. Avec 1.50 whBlindspot Série
3.00 Joe Zawinul Solo 2 2.30. Les légions étrangères Téléfilm (1/4) d’Edwin Julien Birman. Enregistrée (saison 2, 11 et 12/22, USA,
1985 Improvisations. (2/2). 2 0.05. Baily (Fr, 2005). 2 2.25. en 2017. 2 23.45. 2017). VM. 2 3.10.
2 3.55.

le choix de télérama
u 14.25 Mezzo Concert y 20.50 Téva Film
Sons d’hiver 2016 Un air de famille
6 Le funk libertaire de Minneapolis, album de 2001, 6 Henri et son petit gilet, Yoyo et son collier de chien,
traduit sur scène quinze ans après par un Michel Portal Betty, rebelle buveuse de Suze, et la mère
toujours aussi enchanteur. Un concert d’une densité dans l’escalier… Un grand air (étouffant) de famille,
rare, qui n’exclut heureusement pas la légèreté, un grand air (décoiffant) d’intelligence comique,
et témoigne bien du génie du saxophoniste. du grand Bacri-Jaoui servi par un Klapisch inspiré.

Mezzo 182 182 261 Museum 84 Planète+ 80 Ushuaïa 120 88 175 Polar+ 41 Altice 37


Live HD 168 264 136 213 132 59  TV 123 204 79 55 Studio
17.00 yCasse-Noisette 18.00 dLes Plus Grands 15.35 tdwhGuerrières 16.10 tdsLa Valse des 12.55 hPistes noires 18.15 rfLes Misérables
Ballet. Chorégraphie : Peintres du monde de l’Antiquité (GB, 2017). continents (Fr, 2014). Aux Best of. (GB/USA, 2012). VM.
Kader Belarbi. Musique : Renoir. Rouault. Gladiatrix, les origines de l’Afrique (4/5). 13.15 yChapeau melon 20.50 tfwL’Affaire
Tchaïkovski. Par le Ballet 20.00 Art News combattantes de l’arène 17.05 dEntre terre et ciel et bottes de cuir Série Rachel Singer De John
du Capitole. LIRE page 72. 20.15 Kaboom ! Rencontre (1/3). Les amazones (Fr, 2015, 8/10). (saison 5, 15, 17 et 20/24, Madden (USA/GB, 2010).
18.50 yWhite Darkness avec Vittorio Leonardo, du Dahomey (2/3). 17.35 tsUshuaïa nature GB, 1967). VM. VM. Avec Helen Mirren,
et The Lavender Follies coloriste. 17.20 dshBelles et La vie pas à pas 15.55 hNi vue ni connue Sam Worthington.
Ballet. Chorégraphie : 20.30 Sketchbook rebelles (Fr, 2009). (Equateur/Galapagos). Téléfilm de René Bonnière 6 Années 1960, Berlin-Est.
Nacho Duato, Joseph Magazine. De l’art d’être mère (3/3). Les géants du Far East. (GB/Can/USA, 2002). Des agents du Mossad
Hernandez. Par les ballets La personnification 18.20 dhLe Marcheur 20.40 tdLes Mystères 17.35 swAffaires non abattent un ancien nazi.
de Monte-Carlo. des animaux. du Nil (GB, 2014). Soudan de la Lune (GB, 2018). classées Série (saison 12, Cinquante ans plus tard, le
LIRE TRA 3627, page 72. L’étude du crâne. (3/4). Egypte (4/4). 21.30 dEntre terre et ciel 4, 4, 5 et 5/6, GB, 2008). passé resurgit. Un thriller
20.05 Intermezzo Clips. Les animaux fantastiques. 20.05 dshAmerican (Fr, 2014). Californie, 20.50 rhMaria Wern d’espionnage palpitant.
21.00 tLa Donna del Lago La perspective. Pickers, la brocante l’univers après Hubble Série. VM. Avec Eva Röse, 22.45 tfThe Gingerbread
Opéra de Rossini. Mise 22.30 dYann Nguema, made in USA (USA, 2014). (0/20). Arizona, la route Allan Svensson Man De Robert Altman
en scène : Paul Curran. virtuose de lumière 20.55 tdsC’était mieux des météores. (saison 2, 9, 10, 7 et 8/10, (USA, 1998). VM. Avec
Par Le Metropolitan 22.55 Art Live avant ? (Fr, 2015). 22.30 tdSur les routes Suè, 2010). Kenneth Branagh,
Opera Orchestra and Alter Lux Animae. Les libertés (1/8). de la science (Fr, 2016). 0.00 ywNew York Embeth Davidtz.
Chorus. Dir. Michele 23.10 Video Art La place de la France A la recherche de la sœur Police Blues Série. VM. 0.40 ufPhantom
Mariotti. 0.00 dArchitectures dans le monde (2/8). jumelle de la Terre Avec Dennis Franz Thread De Paul Thomas
0.00 uParis Jazz (Fr, 2008). Le château 22.45 dwDans les secrets (Hawaï) (nº 1). (saison 10, 12 et 13/22, Anderson (USA, 2017). VM.
Festival 2013 Hugh de Maisons-Lafitte. des SAS (GB, 2016). 23.20 tUshuaïa nature USA, 2003). 2.50 yfPentagon
Masekela : « Celebrate 0.30 dDesign (Fr, 2008). Post trauma (3/4). Des origines aux mondes 1.25 hNestor Burma Papers De Steven
Mama Afrika ». La Fiat 500. 2 1.00. Traqués (4/4). perdus, Kamtchatka. Série (saison 5, 6/6, Fr, Spielberg (USA, 2017).
1.00 Intermezzo 2 2.00. 2 0.30. 2 0.50. 1997). 2 2.50. VM. 2 4.45.

68 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
cinéma dimanche 28
TCM 90 31 162 Ciné+ 80 20 146 Ciné+ 81 21 147 Ciné+ 85 22 148 Ciné+ 84 24 150 Ciné+ 83 25 151
Cinéma 55 123 Premier 59 109 Frisson 60 110 Emotion 61 111 Club 63 113 Classic 64 114
8.35 fhLes Rebelles 8.15 rfxhPathfinder, 5.55 tfsxhThe Thing 9.35 tfsjLe Prodige 10.00 yfsj 11.05 tfshLa Bonne
du Missouri De Gordon le sang du guerrier De Matthijs van D’Edward Zwick (USA/ Les Fantômes d’Ismaël Année De Claude
Douglas (USA, 1951). VM. (USA, 2007). VM. Heijningen Jr Can, 2014). VM. D’Arnaud Desplechin Lelouch (Fr/Ita, 1973).
10.05 tfhLa Femme en 9.55 rfsjA bras (USA, 2011). VM. 11.25 rfsjTelle mère, (Fr, 2017). 12.55 idhClaude Berri,
ciment De Gordon ouverts (Fr/Bel, 2017). 7.35 tfshLa Neuvième telle fille (Fr, 2017). 11.50 ufshInside le donneur de cartes
Douglas (USA, 1968). VM. 11.25 rfsjw Porte De Roman Polanski 13.00 rhCoût de chance Llewyn Davis De Joel (Fr, 2018).
11.35 tfLes Coulisses Gangsterdam De Romain (USA/Fr/Esp, 1999). VM. Téléfilm (Fr, 2013). et Ethan Coen (USA/Fr, 13.55 yfshLe Cheik
de l’exploit De John Levy (Fr, 2017). 9.45 yfsjK.O De 14.30 thCouleur locale 2013). VM. blanc De Federico Fellini
Sayles (USA, 1988). VM. 13.00 ysxhSpotless Fabrice Gobert (Fr, 2017). Téléfilm de Coline 13.30 Viva cinéma. (Ita, 1952). NB. VM.
13.30 yfhLe Jardin Série (saison 1, 3 et 4/10, 11.30 fswhThe Reef Serreau et Samuel 13.55 dhMontréal, 15.20 tfhLe Quatrième
du diable De Henry Fr, 2015). VM. D’Andrew Traucki (Aus, Tasinaje (Fr, 2014). mont réel (Fr, 2012). Homme De Phil Karlson
Hathaway 14.55 swhHuit 2010). VM. 14.45 dhFilmer (USA, 1952). NB. VO.
16.00 thConfirmation obstinément (Fr, 2013).
(USA, 1954). VM. Centimètres Téléfilm 13.00 tsxVikings
Téléfilm de Rick Famuyiwa Patricio Guzmán. 16.55 yfhAlphaville,
15.10 yfEl Dorado de Jace Alexander Série (saison 5, 1 à 5/20,
(USA, 2016). VM. 16.25 dhFilming Haneke une étrange aventure
De Howard Hawks (USA, 2011). VM. Can/Irl, 2017). VM.
17.45 Hollywood live (Fr, 2013). de Lemmy Caution
(USA, 1966). VM. 16.20 thLa vie sera belle 16.45 sxhThe Marine 4 : 18.00 yfshUn balcon De Jean-Luc Godard
17.15 ufhElle et lui Téléfilm d’Edwin Baily Moving Target Téléfilm 17.15 dhTarr Béla,
sur la mer De Nicole cinéaste et au-delà (Fr, 1965). NB.
De Leo McCarey (Fr, 2007). (USA, 2015). VM. Garcia (Fr, 2010). 18.30 yfhUne femme
(USA, 1957). VM. 18.00 tfsjhGauguin 18.15 tfshBraquage (Fr, 2012).
19.40 hGoût bacon 18.10 yfwhTéhéran est une femme
19.05 tfLes Ponts de D’Edouard Deluc à l’anglaise De Roger De Jean-Luc Godard
(Fr, 2017). 19.55 ydhFrançois tabou D’Ali Soozandeh
Toko-Ri De Mark Robson Donaldson (GB/USA/Aus, Florent, une journée (Fr/Ita, 1961).
19.35 hParades 2008). VM. (Autr/All, 2017). VO.
(USA, 1954). VM. particulière (Fr, 2017). 19.45 dhContes d’acteurs 19.50 ydhCannes 1968,
20.05 Tous cinéma 20.05 Hollywood live révolution au palais
20.20 xLe Grand Frisson (Fr, 2015, 5 et 4/5).
(Fr, 2018).
20.50 T 20.50 r 20.50 r 20.50 T 20.50 TT 20.50 TT
Un fauteuil Batman Begins Le Transporteur 3 Jour J Carrie Le Crime
pour deux rfhFilm d’action de rfshFilm d’action tfsjComédie de Reem au bal du diable de M. Lange
tfhComédie de John Christopher Nolan (GB/USA, d’Olivier Megaton (GB/Fr, Kherici (Fr, 2017). 90 mn. yfsxhFilm d’horreur yfshDrame de Jean
Landis (USA, 1983). 115 mn. 2005). 135 mn. VM. Avec 2008). 100 mn. VM. Avec Avec Reem Kherici, Nicolas de Brian De Palma (USA, Renoir (Fr, 1936). 75 mn. NB.
VM. Avec Eddie Murphy, Dan Christian Bale, Michael Jason Statham, Natalya Duvauchelle, Julia Piaton. 1976). 95 mn. VM. Avec Avec Jules Berry, René
Aykroyd. LIRE ci-dessous. Caine, Liam Neeson. Rudakova, François 6 Une comédie Sissy Spacek, Piper Laurie. Lefèvre. LIRE ci-dessous.
6 L’ambitieux Christopher Berléand. sentimentale trash. 6 Grand film d’horreur,
22.45 tfhVeuve, mais Nolan (Memento) a foiré Mention spéciale à Julia 2
2.05 yfhLe Déjeuner
22.30 yfsjch où De Palma analyse
pas trop… De Jonathan son passage au Piaton, en Cameron Diaz sur l’herbe De Jean
Que Dios nos perdone avec brio les rapports
Demme (USA, 1988). VM. « blockbuster » : il se perd française, et à Nicolas Renoir (Fr, 1959).
De Rodrigo Sorogoyen du sang et du sexe.
Avec Michelle Pfeiffer, dans un pseudo-réalisme Duvauchelle, qui révèle Avec Paul Meurissel.
Matthew Modine. (Esp, 2016). VM. 22.25 tfhEn attendant
d’une grande confusion. son charme comique. 6 Hommage de Renoir
6 L’épouse d’un mafieux Avec Antonio de la Torre, les hirondelles De Karim à son père et à la peinture
profite de son veuvage 23.05 fsjxhAngle Roberto Alamo. 22.20 tfsjhA United Moussaoui (Fr, 2017). VO. impressionniste,
pour tenter de refaire sa mort De Nabil Ben Yadir 6 Madrid, été 2011. En Kingdom D’Amma Asante Avec Mohamed Djouhri,
frottant les codes du polar cette nouvelle « partie de
vie avec un agent du FBI. (Bel, 2017). VM. Avec (Fr/GB, 2016). VM. Avec Sonia Mekkiou.
à la politique espagnole campagne » est une fable
Une démystification Peter Van den Begin, David Oyelowo, 0.10 fchLa Fin des
contemporaine, ce thriller souriante et écologique.
malicieuse. Soufiane Chilah. Rosamund Pike. tortionnaires du camp
gagne en épaisseur. 23.35 yfsLa Piscine
0.30 tfLes Duellistes 0.45 rfshLe Prix 0.10 rfhSex and the d’amour nº 2 D’Edoardo
0.30 fchStarlettes De Jacques Deray
De Ridley Scott (GB, à payer D’Alexandra City 2 De Michael Patrick Mulargia (Ita/Esp, 1980).
débutantes (Fr/Ita, 1969).
1977). VM. Leclère (Fr, 2006). King (USA, 2010). VM. 1.40 yfch
D’Alberto Boido (2012). 2.35 rfwhSexes très 1.40 yfxh
2.10 dPreminger : 2.20 fschThe Marker Les Garçons sauvages
1.45 yfsjwVie opposés D’Eric Assous L’important c’est
Anatomy of a Filmmaker De Justin Edgar De Bertrand Mandico
sauvage De Cédric Kahn (Fr, 2002). d’aimer D’Andrzej
(USA, 1990). (GB, 2017). VM. (Fr, 2017). NB.
(Fr/Bel, 2014). Zulawski (Fr/Ita/All, 1975).
4.15 tfhLa Lune était 3.40 tfsjhLa Bûche 4.00 yfhUn baiser, s’il 3.25 yfhThe
3.30 rfchTueurs nés vous plaît ! D’Emmanuel 3.30 tfshDaïnah
bleue D’Otto Preminger De Danièle Thompson Navigators De Ken Loach
D’Oliver Stone (USA, Mouret (Fr, 2007). 2 5.35. la métisse De Jean
(USA, 1953). NB. VM. (Fr, 1999). 2 5.25. (GB, 2001). VM. 2 5.00.
1994). VM. 2 5.20. Grémillon (Fr, 1932). NB.
2 5.55. 2 4.40.

t 20.50 TCM Cinéma Film y 20.50 Ciné+ Classic Film


Un fauteuil pour deux Le Crime de M. Lange
6 Un SDF noir (Eddie Murphy) et un cadre dynamique 6 Un patron parisien fuit ses créanciers. Ses ouvriers
blanc (Dan Aykroyd) échangent leurs vies à leur insu, forment une coopérative. Soudain, l’escroc revient…
manipulés par de grands patrons. Une satire sociale Un petit chef-d’œuvre plein de l’humanité coutumière
joyeuse, cruelle et toujours d’actualité. Avec une touche à Renoir, un moment de grâce, qui en plus rend
de Capra dans la morale, un brin immorale ! admirablement compte de l’esprit du Front populaire.

OCS 46 26 141 OCS 47 27 142 OCS 48 28 143 OCS 49 29 144 Paramount 91 32 Ciné+ 82 23 149
Max 50 37 City 51 38 Choc 52 39 Géants 53 40 Channel 160 56 52 Famiz 62 112
16.50 xhLegion Série 15.15 whDivorce Série 14.10 tsxhTrue 17.15 dhMicheline 13.40 tfL’Escadron noir 17.55 tfswhBeur sur la
(saison 3, 5/8, USA, 2018). (saison 3, 4/6, USA, 2019). Detective Série (saison 2, Presle, une femme libre De Raoul Walsh (USA, ville De Djamel Bensalah
VO. 15.50 yxhBig Little 8/8, USA, 2015). VM. (Fr, 2003). 1940). NB. VM. (Fr, 2011).
17.40 dhThe Art Lies Série (saison 2, 7/7, 15.35 xhJett Série 18.10 dhHenri Verneuil 15.10 rfhKid…napping ! 19.30 rfshGarfield 2
of Television : les USA, 2019). (saison 1, 7/9, USA, 2019). (Fr, 2013). Du policier (USA, 1996). VM. (USA/GB, 2006). VM.
réalisateurs de séries 16.40 ywhShow Me 16.35 twhO.G. Téléfilm à la saga familiale. 17.00 tfLa Fièvre du 20.50 ufshBancs
(Fr, 2018). yJudd a Hero Série (saison 1, de Madeleine Sackler 19.05 yfwhBuffet froid samedi soir De John publics (Versailles rive
Apatow (1/4). Vincenzo 2 et 3/3, USA, 2015). VM. (USA, 2018). VM. De Bertrand Blier Badham (USA, 1977). VM. droite) De Bruno
mezzo | teva | tmc cinéma | cinéma+ classic

Natali (2/4). 20.40 fwhProspect 18.25 yfwhL.A. (Fr, 1979). LIRE TRA 3627, page 80. Podalydès (Fr, 2009).
18.40 tfwhKursk De De Christopher Caldwell Confidential De Curtis 20.40 yfhMr Klein 19.00 rfhFlashdance Avec Florence Muller,
Thomas Vinterberg (Bel/ et Zeek Earl (Can/USA, Hanson (USA, 1997). VM. De Joseph Losey (Fr/Ita, D’Adrian Lyne Chantal Lauby,
Lux, 2018). VM. 2018). VO. Avec Sophie 20.40 tchWarrior Série. 1976). Avec Alain Delon, (USA, 1983). VM. Pierre Arditi.
20.40 yfhValérian et la Thatcher, Jay Duplass. VM. Avec Olivia Cheng, Jeanne Moreau. 20.40 tfQuatre Frères 22.40 yfhCyrano de
cité des Mille Planètes 22.20 yfhGimme Jason Tobin, Andrew Koji 22.40 tfhLe Casse De John Singleton (USA, Bergerac De Jean-Paul
De Luc Besson (Fr, 2017). the Loot D’Adam Leon (saison 1, 3 et 4/10, D’Henri Verneuil (Fr/Ita, 2005). VM. Avec Mark Rappeneau (Fr, 1990).
VM. Avec Dane DeHaan, (USA, 2012). VO. Avec Ty USA, 2019). 1971). Avec Jean-Paul Wahlberg, Tyrese Gibson. Avec Gérard Depardieu,
Cara Delevingne. Hickson, Tashiana 22.20 tfxhMI-5 : Belmondo, Omar Sharif, 22.30 tfPancho Villa Anne Brochet,
23.00 ufwhThe Lost Washington. LIRE page 64. infiltration De Bharat Robert Hossein. De Buzz Kulik (USA, 1968). Vincent Perez.
City of Z De James Gray 23.40 yfhSing Street Nalluri (GB, 2015). VM. 0.40 ufhHôtel des VM. Avec Robert 0.50 rfshLa Princesse
(USA, 2016). VM. Avec De John Carney (Irl/USA/ Avec Kit Harington, Amériques D’André Mitchum, Yul Brynner, de Clèves De Jean
Charlie Hunnam, Sienna GB, 2016). VM. Tuppence Middleton. Téchiné (Fr, 1981). Frank Wolff. Delannoy (Fr/Ita, 1961).
Miller, Robert Pattinson. 1.25 yfwhCall Me by 0.00 fchPrimal Rage 2.15 yfxhLa Nuit des 0.35 rfJours de 2.40 rfshDanse
1.20 tfwhOtages à Your Name De Luca De Patrick Magee généraux D’Anatole tonnerre De Tony Scott avec lui De Valérie
Entebbe De José Padilha Guadagnino (USA/Fr/Ita, (USA, 2018). VM. Litvak (Fr/GB, 1967). VM. (USA, 1990). VM. Guignabodet (Fr, 2007).
(GB, 2018). VM. 2 3.05. 2017). VM. 2 3.30. 2 1.45. 2 4.35. 2 2.25. 2 4.35.
Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free 12.00 souligné : dernière diffusion Télérama 3628 24 / 07 / 19 69
tnt
t21.05M6Film

lundi Sahara
| Film d’animation de Pierre Coré (Fr/Ca, 2017)
| 75 mn | Avec les voix d’Omar Sy (Ajar),
Louane Emera (Eva), Vincent Lacoste (Gary),
Franck Gastambide (Pitt), Ramzy Bedia
phone : rendre attachants des serpents (et
quelques scorpions)… Le pari est réussi,
même si les reptiles n’ont ni le charme ni
le bagou de leurs cousins Disney, l’hypno-
des sables, et Eva, serpent vert de l’oasis,
le film se mue en road movie dans les
dunes. Il manque parfois de rythme et
d’audace visuelle (les scènes de désert
(Chef Chef), Clovis Cornillac (Ver Luisant), tique Kaa du Livre de la jungle et le persi- sont un peu austères), mais les inter-
Jean Dujardin (Georges). fleur Triste Sire de Robin des bois. mèdes musicaux sauvent la mise, en ex-
| Genre : bestiaire des dunes. Entamé façon Roméo et Juliette, avec ploitant le potentiel psychédélique de ces
Ambition de ce film d’animation franco- le coup de foudre entre Ajar, cobra bleu corps ondoyants. — Nicolas Didier

t0.20France 3Documentaire
Marceline,
une femme, un siècle
| Documentaire de Cordelia Dvorák
(France, 2018) | 60 mn. Rediffusion.
Elle a subi l’horreur des camps, traversé
le XXe siècle, épousé ses utopies — parfois
vaines. Réalisatrice, écrivaine, actrice,
Mar­celine Loridan-Ivens, morte le 18 sep-
tembre 2018, aura mené son existence
tambour battant. « Il ne faut avoir peur de
rien. Si t’as peur, t’es foutue. » La réalisa-
trice l’a filmée la dernière année de sa vie.
Impressionniste, fragmenté, ce joli film
capture des moments quo­tidiens. Une
mosaïque qui dessine le portrait touchant,
solaire, d’une frondeuse pleine de pana­
che. « Je suis très libre, je suis une personne
sans principes. C’est tout ce que j’ai appris
dans mon université de Birkenau. » Se
­superposent l’image de l’ancienne dépor-
tée qui a exorcisé Auschwitz dans deux
ouvrages et celle la jeune femme curieuse
qui allait aux terrasses des cafés pour gla-
ner des conseils de lecture et des aven-
tures d’un soir.
Porteuse de valises pour le FLN, docu-
mentariste engagée, Marceline a sillonné
le monde avec son compagnon, Joris Ivens,
filmant le Vietnam ou la Chine de Mao.
Elle s’est parfois trompée de combat mais
Un grand classique a tracé une trajectoire unique. « A un mo-
auquel les studios ment, c’est comme si, toute ma vie, j’avais
imposèrent hélas ­tiré des wagonnets et posé des rails. Comme
une fin… classique.
si j’avais tout vécu en rupture, les camps, le
y22.45ArteFilm retour, l’amour, nos rêves. Et soudain tous

Major Dundee
les wagons se rac­crochent les uns aux autres.
C’est comme un chemin. » — Hélène Marzolf

| Film de Sam Peckinpah (USA, 1965, version longue) | 135 mn. VM


| Avec Charlton Heston (Amos Dundee), Richard Harris (capitaine Tyreen), Jim Hutton (lieutenant
Graham), James Coburn (Sam Potts), Michael Anderson Jr (Tim Ryan), Senta Berger (Teresa Santiago).
| Genre : western crépusculaire.
Reclus dans une garnison de seconde catégorie, le major Dundee reçoit l’ordre de pour-
Columbia | Capifilms | Philippe Gromelle/Orange

chasser l’Apache Sierra Charriba et sa bande. Il manque d’hommes et recrute donc d’an-
ciens sudistes prisonniers, parmi lesquels le capitaine Tyreen. Dundee multiplie les
­erreurs de jugement, sombre dans l’alcool et emmène sa troupe de bric et de broc de
l’autre côté du Rio Grande, au Mexique. Là se trouvent les Apaches, mais aussi les
troupes françaises venues soutenir Maximilien…
Cette odyssée en terre mexicaine offre une vision de l’Ouest originale et brutale.
C’est un chaos chaud et sanglant, poussiéreux et implacable, qui n’a pas d’autre but
que de ­dénoncer l’absurdité de la violence. De toutes les bandes a ­ rmées qui arpentent
les rives du Rio Grande, celle de Dundee est la moins organisée, ramassis de hors-la-loi
haineux et de frères ennemis pétris de bêtise martiale. Exceptionnel en officier « mau-
dit », injuste et batailleur, Charlton Heston donne toute sa force au film. Peckinpah
poursuivra son travail démystificateur à travers des œuvres tout aussi violentes, mais
peu à peu guettées par les excès du maniérisme. Major Dundee y échappe entièrement. Marceline Loridan-Ivens : « Après les camps, il n’y
— Aurélien Ferenczi eut plus aucun donneur d’ordres dans ma vie. »

70 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
lundi 29
i22.40France 5Concert

La grande soirée des Chorégies d’Orange


8e Symphonie de Mahler moins (presque) tout sur cette œuvre monstre : construite autour
| En différé depuis le Théâtre Antique d’Orange d’un hymne en latin et du second Faust de Goethe, la Symphonie
| Direction musicale : Jukka-Pekka Saraste | Réalisation : Andy Sommer des Mille requiert en effet, en plus de ses huit solistes, plusieurs
| 105 mn | Par l’Orchestre philharmonique de Radio France, centaines d’instrumentistes et de choristes.
l’Orchestre national de France, le Chœur de Radio France, On comprend sans peine qu’elle soit rarement donnée en
le Chœur philharmonique de Munich, la Maîtrise de Radio France concert. Mais les Chorégies d’Orange fêtent cet été leur cent cin-
| Avec Meagan Miller, Ricarda Merbeth, Eleonore Marguerre, quantième anniversaire, d’où ce cadeau qui ne se refuse pas : une
Claudia Mahnke, Gerhild Romberger, Nikolaï Schukoff, Boaz Daniel, Symphonie no 8 sollicitant toutes les forces musicales de Radio
Albert Dohmen. France, épaulées par le Chœur philharmonique de Munich et par
Inventé par l’impresario Emil Gutman à l’occasion de la création une appétissante distribution vocale, le tout sous la direction du
de 1910, le surnom de la Symphonie no 8 en mi bémol majeur de chef finlandais Jukka-Pekka Saraste. — Sophie Bourdais
Gustav Mahler déplaisait au compositeur, mais n’en dit pas En direct à 21h30 sur France Musique.

Une symphonie
monumentale du
monumental Mahler
dans le monumental
Théâtre antique
d’Orange :
monumental.

u1.00ArteDocumentaire y21.05France 3Film


Le Procès Le Bon, la Brute et le Truand
| Documentaire de Sergueï Loznitsa Un à un, ces ingénieurs et professeurs | Film de Sergio Leone (Il Buono, il Brutto, il Cattivo, It/Es/All, 1966)
(Pays-Bas, 2017) | 120 mn. NB. Rediffusion. aux mines respectables avouent leurs | 160 mn. VM | Avec Clint Eastwood (Blondin), Eli Wallach (Tuco),
En empruntant à Kafka le titre de son film, forfaits, exposent tant bien que mal le Lee Van Cleef (Sentenza), Aldo Giuffrè (Clinton). 
l’Ukrainien Sergueï Loznitsa nous alerte projet cri­minel qu’ils sont censés avoir | Genre : exercice de style.
sur la nature particulière de ce Procès. Si servi et se répandent en remords, en pro- En pleine guerre de Sécession, trois hommes se disputent une
les plans qui le constituent ont bien été messes de rachat pour échapper à la cargaison d’or : Sentenza, la Brute, qui tue sans états d’âme ;
tournés en 1930, lors du procès public au peine capitale. Loin de chercher la véri- Tuco, le Truand, truculent ; et Blondin, alias l’homme sans
cours duquel furent jugés à Moscou huit té, le « procès exemplaire » dont Loznit- nom, le Bon…
cadres de l’administration soviétique sa décrit le déroulement à travers un Avec ce film, Sergio Leone clôt sa trilogie spaghetti. L’Ouest,
­accusés d’activités contre-révolutionnai­ montage d’une belle évidence n’est fait terre sans morale. Tous pourris, y compris l’ami Eastwood, qui
res au sein du « Parti industriel », les faits que de menson­ges et construit de par- a mis au point avec le Truand, dont la tête est mise à prix, un nu-
pour lesquels ils seront condamnés re- faits coupables en les rendant complices méro très lucratif : il l’arrête, touche la prime et le libère aussi-
lèvent d’une fiction. De celles qu’imagina de son iniquité. tôt, partageant l’argent de la justice… Leone dit aussi sa haine de
l’écrivain tchèque pour annoncer un Rares sont les documentaires histo- la guerre. Mais c’est dans la mise en forme qu’il est décidément
monde qu’il pressentit. De celles, aussi, riques à faire preuve d’une si grande éco- le plus novateur. Son style n’a pas pris une ride : utilisation bril-
par lesquelles Staline s’employa à con­ nomie de moyens pour rendre compte lante de l’écran large, dilution du temps par un montage savant.
vaincre le peuple des risques d’invasion d’une période aussi complexe. Le règlement de comptes final, un duel à trois dans un cimetière,
du pays par des puissances étrangères. — François Ekchajzer est un modèle du genre. — Aurélien Ferenczi

Télérama 3628 24 / 07 / 19 71
câble | satellite
t22.50OCS Choc Documentaire
Memories, retour sur les lieux du crime
| Documentaire de Jésus Castro-Ortega indispensables aux yeux du cinéaste
(France, 2018) | 65 mn. Inédit. ­ bstiné pour créer l’ambiance, pois-
o
A l’heure où Parasite, de Bong Joon-ho, seuse et tourmentée. Il est pas mal ques-
cartonne en salles (la Palme d’or 2019 a tion de l’histoire réelle, vague de crimes
­dépassé le million d’entrées), ce docu­ atroces commis par un maniaque sexuel
men­taire d’analyse tombe à pic. Il est et jamais résolue, dont le cinéaste s’est
consacré à Memories of Murder (2003)  1, inspiré, allant même tourner certains
thriller noir qui l’a fait connaître en plans dans la petite ville de Hwaseong,
France, le propulsant d’emblée très haut. théâtre du drame.
Par son mélange des genres, sa médita- On perçoit, derrière le jeu avec les
tion sur le mal, sa peinture masquée de la codes du genre, la volonté de préserver la
dictature des années 1980, le film témoi- mémoire des victimes et un engagement
gnait d’une grande maîtrise et d’inven­ fort et consciencieux. Assez bien tenue
tivité de la part d’un cinéaste de 32 ans. malgré quelques répétitions et appro­
Lui et plusieurs de ses collaborateurs (son ximations, cette étude permet enfin de re-
coscénariste, son assistant-réalisateur et trouver Song Kang-ho, grand acteur sud-
ses acteurs) racontent ici les conditions coréen, présent dans la plupart des films
de tournage un peu particulières, sur six de Bong Joon-ho et qui tient le rôle princi-
mois, avec parfois de longs jours d’at- pal de Parasite. — Jacques Morice
tente pour que le temps grisâtre et la 1 Diffusé avant ce documentaire.
pluie maudite viennent. Des conditions Rediffusions : 1/8 à 18.30, 3/8 à 12.00, 6/8 à 16.30. Après le film Memories of Murder, le making of.

y22.45Paramount ChannelFilm y21.00Mezzo Live HDBallet

Le train sifflera trois fois Casse-Noisette


| Ballet de Piotr Ilitch Tchaïkovski
| Film de Fred Zinnemann (High Noon, USA, 1952) | Scénario : Carl Foreman | 90 mn. NB. VM | Chorégraphie : Kader Belarbi
| Avec Gary Cooper (Will Kane), Grace Kelly (Amy), Katy Jurado (Helen Ramírez). | Enregistré au Théâtre du Capitole, à Toulouse,
| Genre : classique du western. les 27 et 29 décembre 2017
Will Kane abandonne ses fonctions de shérif pour se marier avec Amy. Le jour de ses | Réalisation : Luc Riolon | 110 mn. Rediffusion
noces, il apprend qu’un truand qu’il avait arrêté revient par le train de midi pour se ven- | Par l’Orchestre national du Capitole,
ger. Contre l’avis d’Amy, il décide de reprendre du service… dirigé par Koen Kessels
Ce classique multi-oscarisé du western fut écrit par Carl Foreman, scénariste victime | Avec Ramiro Gómez Samón (Casse-Noisette),
du maccarthysme. Derrière la couardise des habitants de Hadleyville, c’est la passivité Natalia de Froberville (Marie), Rouslan Savdenov
des Américains face à la chasse aux sorcières que stigma­tise Fore­man. Mais si ce film im- (Drosselmeyer), Alexandra Surodeeva
pressionne toujours aujourd’hui, il le doit à un suspense en temps réel, alimenté en per- (la haute surveillante).
manence par les gros plans d’horloge : l’angoisse augmente au fil des minutes, et avec Un Casse-Noisette tout neuf ! Saluons l’am-
elle la détresse du shérif, abandonné de tous. Un ample mouvement d’appareil en bition de Kader Belarbi, directeur du Bal-
contre-plongée souligne la solitude désabusée de Will Kane (l’immense Gary Coo­per) let du Capitole de Toulouse, de rebattre
dans la grande rue désertée avant le règlement de comptes final. ainsi les cartes d’un ballet si connu, créé il
Dernière qualité, rare dans un western : de beaux personnages féminins, sub­tile­ y a cent vingt-six ans, à Saint-Pétersbourg,
ment écrits, avec Grace Kelly en épouse quakeresse tiraillée entre sa non-violence et la par Marius Petipa sur une musique de
fidélité à son mari et Katy ­Jurado en « commerçante » (entendre pro­stituée) trop cons­ Tchaïkovski. Des contraintes — une petite
ciente de l’hypocrisie des hommes. — Samuel Douhaire troupe et une scène étroite —, Belarbi a fait
une force : le principe des boîtes (l’armoire
des jouets, le paravent du calife ou la boîte
à musique) ouvre des perspectives aux-
quelles l’image filmée s’adapte parfai­te­
ment. Tout comme elle profite de la dimen-
sion intimiste d’une chorégraphie où le jeu
théâtral prédomine.
Natalia de Froberville est aussi bonne
comédienne que danseuse, juste et gra-
cieuse. Elle apprend à marcher à son
Stanley Kramer | CJ Entertainment - Sidus Pictures

Casse-Noisette et le guide jusqu’à ce qu’il


devienne prince (et homme, comme Marie
devient femme…). Belarbi situe l’action
dans le dortoir d’un pensionnat que les
enfants orphelins n’ont pas quitté le soir
de Noël. La distribution des jouets y pro-
voque le même bazar joyeux… En plus
des violons de ­velours de Tchaïkovski,
les superbes inventions colorées et gra-
phiques du costumier Philippe Guillotel
Une mise en scène
rhabillent ce conte d’Hoffmann avec fraî-
poignante, inégalée, cheur. — Emmanuelle Bouchez
de la solitude Rediffusions : 30/7 à 2.00, 1/8 à 6.00, 6/8 à 9.30.
d’un homme juste. Mezzo : 13/8 à 21.40, 19/8 à 9.40, 24/8 à 13.40.

72 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
tnt lundi 29
TF1 1 1 1 1 1 France 2 2 2 2 2 2 France 3 3 3 3 3 3 France 5 5 5 5 5 5 Arte 7 7 7 7 7
6.25 sTFou Dessins animés. 5.25 sLes z’amours Jeu. 5.05 sLe grand slam Jeu. 6.30 sZouzous 8.00 dLes Parcs nationaux
8.30 hTéléshopping Présentation : Bruno Guillon. Présentation : Cyril Féraud. Le village de Dany. canadiens Kluane (1/5).
9.20 sPetits Secrets en famille 6.00 sLe 6h info 6.00 sLudo La garde du Roi lion. tPeppa Pig. 8.45 sInvitation au voyage
Série. 6.30 sTélématin En direct. tBoule et Bill. Becca et sa bande. 9.25 dshGEO Reportage
10.25 rsDemain nous 9.35 shAmour, 8.25 sLudo vacances tMini-Loup. (All, 2016). Les îles Cook,
appartient Série gloire et beauté tGarfield & Cie. 9.35 dsAnchorage, ville bienvenue au paradis !
(saison 1, Fr, 2017). 10.00 tsRizzoli & Isles yGrizzy et les lemmings. sauvage (Fr/GB, 2016). Géorgie : des téléphériques
11.00 shLes Feux de l’amour Série (saison 6, 8/18, tZip Zip. Le réveil de l’ours (6/13). qui défient la mort.
12.00 shLes douze coups de USA, 2015). VM. 10.50 shLes carnets de Julie 10.10 shLa maison France 5 11.30 dRoutes à hauts risques
midi Jeu. Présentation : 10.40 sMétéo outremer La principauté de Monaco. 11.45 ishLa quotidienne (All, 2014). Les casse-cou
Jean-Luc Reichmann. 10.50 sMotus Jeu. Présentation : 12.00 Le 12/13 Talk-show. Présentation : du Burundi (2/5).
12.55 shPetits plats en Thierry Beccaro. 12.55 sMétéo à la carte Maya Lauqué et Thomas Isle. 12.15 dLa Grèce, des
équilibre été Tarte au 11.20 sLes z’amours Jeu. 14.00 shLe Renard Série L’avocat : le nouveau fruit montagnes à la mer
fromage frais et cerises. Présentation : Bruno Guillon. (saison 43, 1 et 2/5, All, 2015). défendu ? La côte méridionale
13.00 shJournal 11.55 sTout le monde veut 16.05 ishUn livre, un jour 13.05 dsNature fragile et l’Attique (5/5).
13.35 shPetits plats en prendre sa place Jeu. J’irai cracher sur vos (Rép tch, 2016). 12.50 hArte journal
équilibre : sur la route Présentation : Nagui. tombes, de Boris Vian La forêt amazonienne (1/13). 13.00 dhBazars d’Orient
des vacances Limandes. 13.00 sJournal (éd. Livre de Poche). 13.40 shLes docs du Mag (All, 2015). Istanbul (1/4).
13.40 shAu cœur des Restos 13.40 sDerrière l’événement 16.10 sDes chiffres et des de la santé 13.35 tfsLe Tigre du ciel
du cœur 13.50 shÇa commence lettres Jeu. Présentation : 14.40 dshDouleurs, silence Film de guerre de Jack Gold
13.50 shMétéo des plages aujourd’hui Présentation : Laurent Romejko. on souffre ! (Fr, 2016). (GB/Fr, 1976). VM. Avec
13.55 sjhJoséphine, ange Faustine Bollaert. 16.45 sPersonne n’y avait 15.45 dsLa Légende du Nil Malcolm McDowell, Peter
gardien Série 15.20 sAffaire conclue, pensé ! Jeu. (All/USA, 2013). Firth. LIRE TRA 3627, page 71.
(saison 15, 4/4, Fr, 2014) tout le monde a quelque Présentation : Cyril Féraud. Voyage aux origines (1/3). 15.25 ihX :enius
(saison 16, 1/5, 2015). chose à vendre 17.30 sSlam Jeu. 16.40 dsVillages fleuris, Le moteur à explosion.
17.10 shQuatre mariages 17.55 sAffaire conclue : Présentation : Cyril Féraud. un trophée qui vaut de l’or 15.55 dLes Plus Beaux Parcs
pour une lune de miel la vie des objets 18.10 sQuestions (Fr, 2018). d’Europe (All, 2016).
Priscilla et Giovanni. 18.05 sTout le monde a son mot pour un champion 17.45 shC dans l’air Londres : Hyde Park et
18.15 shLes plus belles à dire Jeu. Présentation : Jeu. Présentation : 19.00 shSilence, ça pousse ! Kensington Gardens (5/5).
vacances Télé-réalité. Sidonie Bonnec et Olivier Samuel Etienne. 20.00 dshLe Refuge de l’espoir 16.40 dhKihnu en Estonie
Présentation : Valérie Minne. 19.00 Le 19/20 Un jour comme les autres (All, 2017).
Damidot. 18.40 sN’oubliez pas les paroles 20.00 isVu Divertissement. (2/13). Une île d’un autre temps.
19.20 rshDemain nous Jeu. Présentation : Nagui. 20.10 Météo régionale 17.30 dUne rivière en Irlande
appartient Série 20.00 sJournal 20.20 shPlus belle la vie (GB, 2013).
(saison 1, Fr, 2017). 20.40 sLa chanson de l’été Clips. 20.45 sTout le sport 18.15 tdshLe Retour
20.00 shJournal M. Pokora : « Tombé ». 21.00 sMétéo des plages des camélidés (Fr, 2015).
20.35 shLe 20h le mag 20.45 tshUn si grand soleil Les princes à deux bosses
20.45 shTirage du Loto (1/3).
20.50 shPetits plats en équilibre 19.05 shInvitation au voyage
été Sandwich frais. 19.45 hArte journal
20.55 shNos chers voisins Série. 20.05 ih28 minutes

21.05 21.05 T 21.05 TT 20.50 TT 20.50 T

Camping Paradis Lucky Man Le Bon, la Brute Nicolas Le Floch La Paloma


sjhSérie (Fr, 2017). 120 mn. tshSérie (GB, 2015). 130 mn. et le Truand yshSérie (Fr, 2011). 105 mn. tfhDrame de Helmut Käutner
Avec Laurent Ournac, VM. Avec James Nesbitt, Eve Best, Avec Jérôme Robart, (Grosse Freiheit Nr 7, All, 1944).
Thierry Heckendorn, Stephen Boxer, Darren Boyd. yfswWestern de Sergio Mathias Mlekuz, François Caron, 115 mn. VO. Avec Hans Albers,
Patrick Guérineau, Candiie. Une force supérieure Leone (Ita/Esp/All, 1966). 160 mn. Didier Sandre. Ilse Werner, Hans Söhker.
Tel épris qui croyait prendre (saison 1, 4/10). VM. Avec Clint Eastwood, L’affaire de la rue des Francs-
Eli Wallach, Lee Van Cleef. 6 Grands sentiments
(1 et 2/2) (saison 9, 2/6). Kate Olsen, un agent de l’Autorité Bourgeois (1 et 2/2) (saison 4, 8/12). pour marins et filles perdues
Un ami de Tom se présente des marchés financiers, appelle 6 Le propos est parfois 6 Le Floch prend ses quartiers
au camping avec sa nouvelle les secours en disant qu’un simpliste, mais pourquoi du quartier des plaisirs de
dans l’hôtel particulier Hambourg. Un film audacieux
petite amie à qui il ment homme la menace sur son lieu bouder le plaisir de revoir
effrontément sur sa situation de travail. Elle disparaît. de l’influent M. de Montault, de Helmut Kaütner interdit par
le poncho d’Eastwood dont les proches meurent
personnelle : il se prétend 21.50 Le tout pour le tout (5/10). et les trognes de ses acolytes ? Goebbels, auquel le traitement
en pleine séparation… 22.30 Un coup du destin (6/10). empoisonnés… Une intrigue des couleurs (bleu et orange)
LIRE page 71.
23.15 sExpression directe très noire et une atmosphère donne un aspect Toulouse-
CFE-CGC. 23.50 sSoir 3 proche du fantastique Lautrec.
0.20 dans cet épisode épatant.
23.05 23.20 T T 22.40 i 22.45 TT
Camping Paradis Meurtres au paradis Marceline, La Grande Zoirée Major Dundee
sjhSérie (Fr, 2016). 110 mn. tswSérie (Fr/GB, 2011). 234 mn. une femme, un siècle des Chorégie d’Orange : yfWestern de Sam Peckinpah
Avec Laurent Ournac, Avec Ben Miller, Sara Martins, tdshDe Cordelia Dvorák 8e Symphonie de Mahler (USA, 1965). 135 mn. VM.
Martin Barlan, Thierry Danny John-Jules, Gary Carr. (Fr, 2018). 60 mn. Rediffusion. Avec Charlton Heston,
Heckendorn, Sören Prévost. Le shérif est mort (saison 1, 1/8). ishEn différé. Par l’Orchestre Richard Harris, Jim Hutton.
Mystère au camping (1 et 2/2) 6 Marceline Loridan-Ivens a philharmonique de Radio France,
6 Rediffusion du tout premier 6 Chaos sanglant, poussiéreux
(saison 8, 3/6). traversé le XXe siècle, témoigné l’Orchestre national de France,
épisode de la série : l’occasion le Chœur de Radio France, et implacable, qui dénonce
6 La saison du camping de sa folie. Un joli portrait
de (re)découvrir ce policier le Chœur philharmonique l’absurdité de la violence.
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte

étant officiellement ouverte, intimiste de la réalisatrice


so british, obligé de faire équipe de Munich, la Maîtrise Avec Charlton Heston,
TF1 propose une séance et écrivaine à la fin de sa vie.
avec une Française survoltée. de Radio France. exceptionnel en officier nordiste
LIRE page 70.
de révision accélérée : ce soir, Le bon vieux temps… Dir. Jukka-Pekka Saraste. « maudit ». LIRE page 70.
c’est concours de pétanque 0.20 La mariée était en blanc (2/8). 1.20 ydsMode d’évasion 6 Voilà un cadeau
et queue au barbecue, 1.20 Sortilège vaudou (3/8). (Fr, 2019). 1.00 udhLe Procès
d’anniversaire qui ne se (De Sergueï Loznitsa
ronflements sonores 2.15 Noces de sang (4/8). LIRE TRA 3627, page 70.
refuse pas : une « Symphonie (P-B, 2017). Rediffusion.
2.35 sDes racines et des ailes
un voisin dans une tente 3.20 shÇa commence des Mille » sollicitant, LIRE page 71.
Passion patrimoine :
et embouteillage aujourd’hui Terre de Vendée. aux Chorégies, toutes les forces 3.00 Arte journal
à la piscine. Ou pas. 4.00 dsLe Fleuve de l’espoir 4.35 Les matinales musicales de Radio France. 3.25 udsGolfe, la guerre
4.20 dsPays et marchés 4.55 sQuestions pour LIRE page 71. des princes (Fr, 2019).
0.55 tsxhNew York, unité du monde 2 5.00.
spéciale Série (saison 2, 5 un champion Jeu.
Irlande du Nord : Belfast. 0.25 sC dans l’air
et 6/21, USA, 2000). VM. Présentation : Samuel
4.30 sTout le monde veut 1.30 ds360@ (Fr, 2015).
2.40 Programmes de la nuit Etienne.
prendre sa place 2 5.25. Brésil (2/5).
2 6.25. 2 5.35.
2.25 La nuit France 5 2 5.25.
TNT/Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage Télérama 3628 24 / 07 / 19 73
tnt
M6 6 6 6 LCP 13 107 13 France 4 14 63 14 France Ô 19 65 19 W9 9 59 9 Gulli 18 169 18
6 6 13 13 14 14 19 19 9 9 18 18
6.00 sM6 music Clips. 11.00 Les matins du Sénat 7.30 sSlugterra : 8.55 dshLa Guadeloupe 6.00 sWake up Clips. 8.00 Jeunesse…
6.30 sBritannia High 12.30 shLivres & vous… les mondes souterrains à pied (Fr, 2017). 8.00 sW9 hits Clips. 10.25 Fangbone
Série (saison 1, 6/9, Poésie et vie ordinaire. 7.55 sSuper 4 9.45 dshÔ bout 10.40 sW9 Hits Gold Clips. 11.15 Harvey Beaks
GB, 2008). Invités : Christian Bobin, 8.40 tsMartin Matin de l’inconnu 11.35 sW9 hits Clips. 12.05 tZig & Sharko
7.10 ysCrazy Catherine Meurisse. 9.25 sA table les enfants (GB, 2010). Gabon (11/12). 12.40 sMalcolm 12.35 yOscar & co
Ex-Girlfriend Série 13.30 Terra Terre Pollution 9.30 sZouzous 10.45 shLes témoins Série (saison 2, 13.05 yhOggy
(saison 1, 1 et 2/18, de l’air : respirer sain est-il 11.50 tsLes d’outre-mer 4 et 5/25, USA, 2000) et les cafards
USA, 2015). VM. encore possible ? Pyjamasques Présentation : Sonia (saison 3, 14 à 16/22, 13.30 thMagic :
8.45 sM6 boutique 14.00 Emois & moi 12.55 sA table les enfants Chironi. Best of. 2002) (saison 4, Famille féerique
9.55 tsDesperate 14.25 LCP le mag 13.00 sLes Aventures 11.50 shVoyages & 13 à 15/22, 2002). 14.30 La Boucle infernale
Housewives Série 14.55 Séance à du Marsupilami délices by Chef Kelly 16.40 sUn dîner 15.30 hMutant Busters
(saison 8, 9 à 11/23, l’Assemblée nationale 14.30 tsNos voisins Ecrevisses flambées presque parfait Jeu. 16.10 Power Rangers
USA, 2012). VM. 16.30 dhLes Amoureux du les pirates au rhum (Martinique). Super Ninja Steel Série
12.45 sLe 12.45 Luxembourg (Fr, 2019). 15.40 sTeen Titans Go ! 12.25 shLa esclava (saison 1, 13, USA, 2018).
13.35 tsEn famille 17.00 ydhTrois Destins 16.30 tsLes Minikeums blanca Feuilleton. 16.35 tBunsen
Série (Fr, 2019). (Fr, 2018). 20.05 dsUne saison 13.45 shCatalina est une bête
13.55 swPéchés de 18.00 ydhSoulac-sur- au zoo (Fr, 2018). Feuilleton. 17.25 yLe Monde
jeunesse Téléfilm de Mer, ton littoral fout Deux volets. 15.55 shSurf Academy incroyable de Gumball
Jeff Renfroe (USA, 2010). le camp (Fr, 2018). Série (saison 3, 16 18.10 tBienvenue
17.35 rsLes reines 18.55 Un monde en docs à 19/26, Aus, 2008). chez les Loud
du shopping Jeu. Erosion : menaces 18.00 sInfô soir 19.25 tMagic :
Chic avec du blanc. sur le littoral ? 18.10 sTour des yoles Famille féerique
18.45 sChasseurs 19.30 Emois & moi Jacques 18.35 shSanta Diabla 20.05 hKally’s Mashup,
d’appart’ Présentation : Maire. Frédérique Dumas. Feuilleton. la voix de la pop Série
Stéphane Plaza. 20.00 Circo Magazine. 20.45 shSah ke bon (saison 1, 37/75, Arg, 2017).
19.45 sLe 19.45 Thomas Gassilloud. camera 20.50 G ciné
20.25 tsEn famille Christophe Blanchet. 20.55 C’est bon signe
Série (Fr, 2019). 20.25 LCP le mag La musique.

21.05 T 20.30 r 21.05 20.55 21.05 21.00 r

Sahara Les Soldats Planète dinosaures Music Explorer Un prof pas Père et maire
tfsjFilm d’animation de l’image dshDe Nigel Paterson shDivertissement. comme les autres 2 rhSérie (Fr, 2005).
de Pierre Coré (Fr/Can, 2017). rdDe Jacques Pessis (GB, 2011). 85 mn. Episode 1. fswComédie de Bora 200 mn. Avec Christian
75 mn. (Fr, 2015). 75 mn. Lutter pour survivre (4/6). 22.00 Episode 2. Dagtekin (All, 2015). 120 mn. Rauth, Daniel Rialet.
6 Film d’animation 6 Documentaire sur 21.35 Géants parmi Avec Elyas M’Barek, Jella L’ami perdu (saison 5, 3/4).
23.00 sTour
francophone, où et coproduit par l’Ecpad, les géants (5/6). Haase, Karoline Herfurth. Hugo enquête sur une
de la Martinique des
des serpents tiennent l’ancien SCA (Service 22.05 Les survivants (6/6). agression dont le père
yoles rondes 2e étape : 23.05 tfswUn prof pas
la vedette. Petit manque cinématographique Erwan a été victime.
22.30 dshLa Grande Trinité-Saint-Pierre. comme les autres De
de rythme mais des armées). A l’hôpital, ce dernier
Marche des dinosaures 2.25 shUn jour en fête Bora Dagtekin (All, 2013).
des intermèdes musicaux Sujet potentiellement se réveille amnésique
(Fr/USA/Can, 2010). Magazine. Présentation : VM. Avec Elyas M’Barek.
sauvent la mise. intéressant mais forme et ne peut pas aider à
0.00 ydsLune Vaitea Tauraa et Raphäl 6 Dans le genre « profs
LIRE page 70. l’identification du malfrat.
indigeste. (Fr, 2014). Yem. Le Heiva en contre cancres », voilà 22.40 Une seconde chance
21.45 Emois & moi 1.20 dsLe Museum Polynésie. 2 3.55. le modèle allemand. (4/4).
Magazine. Présentation : prend vie (GB, 2014). Du rythme, des
Marion Becker. 2.25 sProgrammes 0.20 tGawayn
personnages et des
Sarah El Haïry, députée de la nuit 2 5.15. 1.00 Foot 2 rue extrême
acteurs attachants.
MoDem de Loire- 2.25 thTotally Spies
Pas toujours fin, mais
Atlantique. 2 3.15.
rafraîchissant. 2 1.30.

22.20 T 22.00 TT RMC Story 23 68  TMC 10 60 10 TFX 11 61 11 TF1 20 66 20 
Pourquoi j’ai pas Tissu local 23 23 23 10 10 11 11 Séries Films 20 20
mangé mon père ydDe Maurice Ferlet 12.10 dwhMauvaises 12.05 sNos chers voisins 6.45 Téléachat Magazine. 9.15 sUne histoire,
(Fr, 2018). 55 mn. Rencontres (USA, 2012). Série. 8.45 TFX infos une urgence Série.
tfsjFilm de Jamel Des convictions 13.40 sHercule Poirot 8.50 s19 à la maison les 12.55 sLa Vengeance
Debbouze (Fr, 2015). 115 mn. 6 Sinistrée par la crise
du textile, la ville picarde dangereuses. Série (saison 9, 3/4, Bates : une famille XXL de Veronica Feuilleton.
6 Gros film d’animation Fenêtre sur meurtre. GB, 2004). VM. 10.40 sLes Frères Scott 14.00 sNew York, section
en motion capture et 3D de Ham retrouve espoir
grâce à la création d’un 14.00 tjMiss Fisher 15.35 sMiss Marple Série Série (saison 1, 1 à 7/22, criminelle Série (saison
mais surtout film très enquête Série (saison 1, (saison 5, 2/4, GB, 2010). USA, 2003). VM. 10, 3/8, USA, 2011) (saison
personnel de Jamel atelier de haute couture.
Un doc aussi poignant 1 à 3/13, Aus, 2012). 17.30 sHercule Poirot 17.00 swTattoo Cover : 9, 4, 1 et 2/16, 2010)
Debbouze. Comme un 17.15 swNon élucidé Série (saison 5, 1 et 2/8, On Holiday (saison 8, 4/16, 2009). VM.
Disney sur de la musique qu’épuré.
Magazine. Présentation : GB, 1993). VM. 19.00 swTattoo Cover : 18.10 tswLondres
soul, écrit par le Gérard 22.55 Un monde en docs Arnaud Poivre d’Arvor et 19.25 sPalmashow : Londres police judiciaire Série
Oury de Rabbi Jacob. Débat. Présentation : Jean-Marc Bloch. Very bad blagues 21.00 sPetits plats (saison 5, 2 et 1/6, GB,
Emouvant. Jérôme Chapuis. L’affaire Sabine Dumont. 21.00 sPetits plats en équilibre été 2011) (saison 8, 7/8, 2013).
0.15 sxPire Amie Relocaliser l’activité L’affaire Françoise Chabé. en équilibre
Téléfilm de Josh Broecker textile, une utopie ?
23.30 dLes Mensonges
(All, 2015).
de l’histoire (Fr, 2017).
20.55 21.05 21.05 21.00 TT
2.00 Programmes
de la nuit 2 6.00. 1985, le “Rainbow Révélations Braven Appels d’urgence Dr House
Warrior” (no 1).
0.20 Emois & moi swhMagazine. swTéléfilm de Lin Oeding sTension permanente yswSérie (USA, 2011).
Pierre Dharréville, Présentation : Laurence (USA, 2018). 110 mn. VM. à Police Secours de Lille. 210 mn. Avec Hugh Laurie,
député communiste Roustandjee. Balance, Avec Jason Momoa, Jill 22.10 Policiers Lisa Edelstein, Omar Epps.
des Bouches-du-Rhône. écoute et dealers. Wagner, Zahn McClarnon. et délinquants : face-à-face Le cobaye (saison 7, 21/23).
Jacques Maire. 22.15 Fraudeurs et escrocs. tendu à Noisy-le-Grand. 21.45 Opérations maison
22.55 s90’ enquêtes
Frédérique Dumas. 23.45 Racket et bandes 23.20 Plage, fêtards (22/23).
Magazine. Présentation :
1.00 LCP le mag organisées. et délinquants : coup 22.40 Passer le cap (16/23).
Tatiana Silva. Insultes,
1.30 Séance publique de chaud à St-Raphaël. 23.35 Stupeur et
1.05 Programmes noyade, incendie :
à l’Assemblée nationale 0.25 Noyades, consternation (17/23).
de la nuit 2 6.00. le quotidien musclé
Réforme de la fonction vols et agressions :
des gendarmes du sud. 0.30 Programmes
publique. Débat et vote urgences à la plage.
Policiers et pompiers de la nuit 2 6.15.
sur le programme de 1.50 Sécurité routière :
sous tension : un été
stabilité pour les années les nouvelles armes
chaud à Palavas… 2 3.00.
2019 à 2023. 2 4.35. anti-chauffards. 2 3.05.

74 Télérama 3628 24 / 07 / 19 VM version multilingue w Déconseillé aux moins de 10 ans  x … de 12 ans  c … de 16 ans  v … de 18 ans
lundi 29
C8 8 58 8 RMC 24 98 24 Canal+ 4 4 4 Canal+ 42 12 155 Canal+ 43 13 154

bouquet canal+
8 8 Découverte 24 24 4 4 Séries 42 43 Family 43 44
6.00 Gym direct 12.10 sOccaz militaires 6.55 sCartoon+ En clair. 10.35 iThe tonight show 8.15 yfshYéti & Compagnie
Fitness. Présentation : (USA, 2015). Trésors 8.20 yswhLa Gaule starring Jimmy Fallon De Karey Kirkpatrick et Jason
Sandrine Arcizet, Kevin, du Pacifique (1/8). Sniper d’Antoine 11.20 ysxhVernon Subutex Reisig (USA, 2018). VM.
Constant, Mohamed, légendaire (2/8). Le trône La Gaule save the Queen. Série (saison 1, 5 et 6/9, 9.55 fshJim Bouton : la cité
Marion, Emma et Naela. d’Hitler (3/8). Dépannage 9.50 shRendez-vous avec Fr, 2019). des dragons De Dennis Gansel
7.00 Télé-achat Magazine. militaire (4/8). Kevin Razy Brexit. 12.35 shTrial and Error (All, 2018). VM.
8.45 dLe Mystère d’Oak 15.40 dshWheeler 10.10 yfswhLa Forme Série (saison 2, 3 11.45 sCartoon+
Island (Can, 2014). Dealers, occasions de l’eau Film fantastique et 4/10, USA, 2018). VM. 13.10 fshFight Girl De Johan
13.40 JT à saisir (GB, 2015). de Guillermo del Toro 13.15 iThe tonight show Timmers (P-B, 2018). VM.
13.50 Maigret La Caterham 7 (13/20). (USA, 2017). VM. Avec Sally starring Jimmy Fallon 14.35 shLes P’tits Diables
Série (12, 14 et 2/54, Ford Escort RS2000 : une Hawkins, Michael Shannon. 13.55 isLa semaine 14.55 rfshHorton
Fr/Bel, 1990). voiture de rallye (14/20). 12.10 swhGroland le zapoï de Catherine et Liliane De Jimmy Hayward et Steve
19.25 Strike ! Jeu. La Messerschmitt KR200 12.40 isScotch, cuisine 14.05 yshThis is us Martino (USA, 2007). VM.
Présentation : (15/20). Le fourgon extra forte Série (saison 3, 14 16.25 sCartoon+
Vincent Lagaf’. Citroën Type H (16/20). Menu vide frigo. En clair. à 16/18, USA, 2019). VM. 18.05 shJamel Comedy Kids
Volkswagen Corrado VR6 13.05 ishLa semaine de 16.10 yhPose Série (saison 2, 19.00 fshThe Stronghold De
(17/20). La Honda S2000 Catherine et Liliane 6/10, USA, 2019). VO. Yuriy Kovalyov (Ukr, 2017). VM.
(18/20). Divertissement. En clair. 17.05 yfsjwhMoi, Tonya
20.50 tfsjwhX-Men :
13.20 usBetter Things De Craig Gillespie
20.55 dMega check-up L’affrontement final De Brett
Série (saison 3, 7 à 9/12, (USA, 2017). VM.
(Fr, 2017). Avion de chasse Ratner (USA/Can, 2006). VM.
USA, 2019). VM. 19.05 shTrial and Error
(3/5). Airbus A330 (1/5). Avec Hugh Jackman,
14.30 yfsjwhLa Route Série (saison 2,
22.55 dTitans des airs Halle Berry.
sauvage Drame d’Andrew 3 et 4/10, USA, 2018). VM.
(Fr, 2017). 6 Troisième épisode
Haigh (GB, 2017). VM. 19.45 ysxhVernon Subutex
Avions-cargos (3/4). des aventures des célèbres
16.30 yfshThe Rider Série (saison 1, 5 et 6/9, Fr, 2019).
23.55 dCamion superhéros mutants : de belles
Drame de Chloé Zhao
de pompiers : 21.00 ysPlatane Série. bagarres et des effets spéciaux
(USA, 2017). VM. Avec
un défi technologique La fois où il était à deux doigts spectaculaires. Distrayant.
Brady et Tim Jandreau.
(Fr, 2018). 2 0.55. de conclure. La fois où il a fait
18.15 shThe Big Bang Theory 22.30 tfsjwhX-Men :
de la garde à vue à Lyon.
21.10 NRJ 12 12 62 12 Série (saison 12, 16/24,
La fois où il était ruiné
le commencement De
USA, 2019). VM. Matthew Vaughn (USA, 2011).
12 12 18.35 isThe tonight show
(saison 1, 10 à 12/12, Fr, 2011).
VM. Avec James McAvoy,
21.05 whCrimes starring Jimmy Fallon 22.40 yshThis is us Série. Michael Fassbender.
Magazine. Talk-show. En clair. L’attente. Premières fois (saison 0.35 yfsjwhLe monde
Dans l’Eure. 19.20 dshLes Paris 3, 15 et 16/18, USA, 2019). VM. est à toi De Romain Gavras
Dans la cité des ducs. du globe-cooker Les 0.00 tCity on a Hill Série (Fr, 2018).
Spécial : couples Portugais (17/18). En clair. (saison 1, 6/10, USA, 2019). VO. 2.15 yfsjwhI Feel Good
meurtriers. 20.05 shRendez-vous avec 0.55 yfsjwhJusqu’à la De Benoît Delépine et Gustave
2.30 Programmes Kevin Razy La conquête garde De Xavier Legrand Kervern (Fr, 2018).
de la nuit 2 6.30. spatiale. En clair. (Fr, 2017). 3.55 dsLes Nouveaux
Tokarev 20.30 swhGroland le zapoï 2.30 ysxhVernon Subutex Explorateurs (Fr, 2008).
En clair. Série (saison 1, 5 et 6/9, Fr, 2019). Fred Chesneau en Chine.
wTéléfilm de Paco Cabezas
20.55 shLa boîte à questions 3.40 Tchi tcha 2 4.50.
(USA, 2014). 100 mn.
Best of. En clair. 2 4.30.
Avec Nicolas Cage,
Rachel Nichols, Max Ryan. CStar 17 64 17 21.05 TT Canal+ 40 10 153 Canal+ 44 14 156
Un ancien criminel retiré
17 17 Cinéma 40 41 Décalé 44 45
des affaires renoue avec
ses vieilles habitudes et ses
Gomorra
21.00 dhLa Story 7.15 shProfession : acteur 19.05 swhGroland le zapoï
anciennes connaissances d’Indochine : l’aventure ysxhSérie (Ita, 2019). 95 mn. 8.15 yfsjxhThe Wall De 19.45 iThe tonight show
après le meurtre de sa fille continue VM. Avec Salvatore Esposito, Doug Liman (USA, 2017). VM. starring Jimmy Fallon
par la mafia russe. 22.35 tdhDaft Punk Cristiana Dell’Anna, Arturo Muselli, 9.40 rfswhEn eaux 20.40 ihLa semaine
Unchained (Fr/GB, 2015). Loris de Luna. troubles De Jon Turteltaub de Catherine et Liliane
22.50 wFirst Kill La femme à abattre
Téléfilm de Steven C. 0.10 dhLa Story des (USA/Ch, 2018). VM.
(saison 4, 11/12). 20.55 whBun Hay Mean :
Miller USA, 2017). VM. années 80 (Fr, 2017). 11.30 rfswhLe 15h17 pour
A présent, Mickey Levante le Chinois marrant Spectacle.
Avec Bruce Willis, 1.50 dLa Story des Paris De Clint Eastwood
années 90 (Fr, 2018). est obligé de choisir son camp. (USA, 2018). VM. 22.15 shClique dimanche
Hayden Christensen. Genny, qui avait quitté
0.20 Programmes 3.30 dhLa Story des 13.05 tfsjhLe Cercle Magazine. Présentation :
années 2000 (Fr, 2018). Secondigliano, finit par littéraire de Guernesey Mouloud Achour. Best of.
de la nuit 2 6.00. s’interroger sur la pertinence
2 7.00. De Mike Newell 23.15 iThe tonight show
de ce choix… (GB/USA, 2018). VM. starring Jimmy Fallon
6ter 22 67 22 Chérie 25 25 69 25 21.50 Ne se fier à personne (12/12). 15.00 tfsjhLa Fête des 23.55 rfsjhLa Monnaie
22 22 25 25 mères De Marie-Castille de leur pièce D’Anne Le Ny
Mention-Schaar (Fr, 2018). (Fr, 2018).
8.30 shFace au doute 11.45 wLe Prix de la LIRE TRA 3627, page 78. 1.25 yfsjwhNi juge,
Série (saison 1, 36 trahison Série (saison 1, 16.40 yfsjhMy Lady De ni soumise De Jean Libon
à 39/43, Fr, 2011). 24 à 26/221, Port, 2017). Richard Eyre (GB, 2017). VM. et Yves Hinant (Fr/Bel, 2017).
11.55 sDocteur Quinn, 14.45 swLes enquêtes 18.25 ufsjhL’Apparition 2 3.05.
femme médecin impossibles Magazine. De Xavier Giannoli (Fr, 2018).
Série (saison 3, Poussé au crime. 22.40
1 à 5/29, USA, 1994). L’empreinte de trop.
20.40 Surprises Canal+ 41 11 118
16.30 swhMarvel : Vrai ou faux ? Mayans M.C. 20.50 rfsjhJ’ai perdu Albert Sport 41 42
Les agents du Shield Le lit de la trahison. De Didier Van Cauwelaert 11.50 shCesta punta Masters
Série (saison 3, 7 16.40 whCrimes sxhSérie (USA, 2018). 120 mn. (Fr/Bel, 2018). Avec
VM. Avec J.D. Pardo, Clayton internationaux 2. Finale.
à 11/22, USA, 2016). VM. 18.15 tsFBI : portés Stéphane Plaza, Julie Ferrier. 13.05 hRugby Nouvelle-Zélande/
disparus Série (saison 5, Cardenas, Edward James Olmos, 6 Désastreuse comédie, où Julie
Sarah Bolger. Afrique du Sud. The Rugby
23/24, USA, 2007) Ferrier et Stéphane Plaza, Championship. 2e journée.
(saison 6, 4 et 10/18). L’accord (saison 1, 7/10). l’agent immobilier star de M6,
Des secrets sont portés au grand A Wellington.
se disputent l’esprit d’Albert 14.45 Australie/Argentine.
jour, provoquant des réactions Einstein. Ratage total.
21.05 r 21.05 T 16.20 hIndycar Grand Prix de
m6 | lcp | france 4 | france ô | w9 | gulli | c8

inattendues. Le Mayans M.C. est


menacé de voler en éclats sous 22.25 fsjhAlad’2 De Lionel Mid-Ohio. IndyCar Series 2019.
La Maison assassinée Un poisson la pression des révélations… Steketee (Fr, 2018). Avec 13e manche. A Lexington.
rfswDrame de Georges nommé Wanda 23.40 xAlliance forcée (8/10). Kev Adams, Jamel Debbouze. 18.25 hFootball Arsenal/Lyon.
Lautner (Fr, 1988). 130 mn. 0.00 fsjhAbdel Match amical.
tfComédie de Charles 0.40 yfsjwhUn peuple 20.05 shInvisible
Avec Patrick Bruel, Anne et la Comtesse
Crichton (GB/USA, 1988). et son roi Drame de Pierre
Brochet, Agnès Blanchot. D’Isabelle Doval (Fr, 2018). 20.40 hFootball Lorient/Paris FC.
130 mn. Avec John Cleese, Schoeller (Fr, 2017). Avec
Un homme veut faire 1.30 yfsjwhLa Mort Ligue 2. 1re journée. En direct.
Jamie Lee Curtis, Gaspard Ulliel, Adèle Haenel.
la lumière sur l’assassinat de Staline D’Armando Iannucci
Kevin Kline. 2.40 sSurprises 22.45 hFormule 1 Grand Prix
de sa famille, survenu (GB/Fr/Bel, 2017). VM.
vingt ans auparavant. 23.15 rfUne chance sur 3.10 shFootball Lorient/Paris 3.15 Surprises d’Allemagne. La course.
deux De Patrice Leconte FC. Domino’s Ligue 2. 2 3.40. Championnat du monde.
23.15 shRénovation (Fr, 1997). Avec Jean-Paul 1re journée. 11e manche. A Hockenheim.
impossible On se jette Belmondo, Alain Delon. 4.50 tdshLes Paris du 0.35 hFormula one, le débrief
à l’eau. Changer de main. 1.15 Programmes globe-cooker (Fr, 2016). 1.35 hGolf The Evian
On touche du bois. de la nuit 2 6.00. Les Thaïlandais/Les Championship. 4e tour.
2 1.45. nouveaux immigrés (Syriens Circuits américain et européen
et Irakiens) (2/18). 2 5.55. féminins. 2 3.00.
TNT (1 à 25)/Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free F Film D Documentaire Télérama 3628 24 / 07 / 19 75
câble | satellite
Mezzo 160 181 260 Histoire 121 89 182 Voyage 87 Paris 31 55 70 RTL9 34 56 72 TV5 35 71 74
167 263 122 205 131 62 Première 36 28 37 29 Monde 34 70
10.45 Intermezzo Clips. 13.35 dDeux sœurs, 17.00 dMegaTrains 16.45 sSydney Fox, 20.40 rfLes Chemins 19.40 Tout le monde veut
12.30 yPoliuto Opéra. une histoire (GB, 2018). France : le train rails XXL. l’aventurière Série de l’amour De Stephen prendre sa place Jeu.
De Gaetano Donizetti. Elizabeth Ire et Mary Ire. Nouvelle-Zélande : (saison 1, 2 et 7/22, Fr/ Gyllenhaal (USA, 1995). Présentation : Nagui.
Mise en scène : Mariame 14.20 tdsSoundtrack le train laitier. Can, 1999) (saison 2, 1, VM. Avec Jessica Lange, 20.30 hJournal (France 2)
Clément. Par l’Orchestre (USA, 2017). Out, 18.50 dDeux, trois Jours 8 et 10/22, 2000). Halle Berry. 21.00 rfEtre De Fara Sene
philharmonique Loud and Proud. en ville (Fr, 2017). 20.50 rfsjAli Baba 6 Le procès d’une mère (Fr/Bel, 2014). Avec Bruno
de Londres et le Chœur 15.00 ydL’étincelle, Bruxelles. Amsterdam. et les Quarante Voleurs qui se bat pour récupérer Solo, Salim Kechiouche.
de Glyndebourne. une histoire des luttes 20.50 dRoutes mythiques De Jacques Becker son fils. Un Rendez-moi 6 Destins croisés à Paris,
Dir. Enrique Mazzola. LGBT + (Fr, 2019). (Fr, 2013). Equateur, (Fr, 1954). Avec mon bébé ! sur fond pour un premier long qui
Enregistré les 9 16.40 tContre la loi : la route d’un monde Fernandel, Samia Gamal. d’opposition raciale, multiplie les coïncidences
et 15 juillet 2015. le cas Peter Wildeblood nouveau (nº 3). 6 Adaptation pitoyable plombé par une invraisemblables.
14.30 Festival Téléfilm de Fergus 22.15 dUn train à travers d’un conte des Mille improbable fin heureuse. Pas assez de personnalité,
international de jazz O’Brien (GB, 2017). (P-B, 2013). et Une Nuits, dont 22.35 wFort Bliss trop de clichés sur la vie.
de Montréal 2019 Erik 18.05 dEnquêtes au Le pays de Galles. le charme exotique Téléfilm de Claudia Myers 22.30 hJournal (RTS)
Truffaz Quartet et Nya. Moyen Age (GB, 2016 et 22.50 dSeychelles, est foutu par terre (USA, 2014). VM. Avec 23.00 rfhChère
16.05 Intermezzo Clips. 2015). La bataille du gué un Eden en héritage à cause du jeu grimaçant Emmanuelle Chriqui. Inconnue De Moshé
16.30 Tugan Sokhiev et de Jacob (1/7). tL’homme (Fr, 2016). de Fernandel. Nul ! 0.35 cFantasmes Mizrahi (Fr, 1979).
l’Orchestre du Capitole au cercueil de plomb. 23.50 dCroisière (Fr, 2018). 22.35 rfLa Cuisine au Série (1 à 3, Fr, 2006). Avec Simone Signoret,
de Toulouse Berlioz, 19.40 tdMarly, le château Les paradis perdus de beurre De Gilles Grangier 2.05 cLibertinages Jean Rochefort.
Liszt, Rimski-Korsakov. disparu du Roi Soleil l’Atlantique Sud (2/2). (Fr, 1963). Colorisé. Série. 0.40 hLe journal Afrique
18.00 Debussy, (Fr, 2015). 0.50 dRoutes mythiques Avec Fernandel, Bourvil. 2.10 Division criminelle 1.10 Combo
Tchaïkovski, Moussorgski. 20.35 dhLa Bataille (Fr, 2013). Equateur, 0.05 dcSex-Shop Story Série (saison 4, 2.05 hLivrés à domicile
19.40 Intermezzo Clips. de Normandie la route d’un monde (Fr, 2019). 2 1.00. 6 à 8/17, All, 2007). Antoine Wauters.
Jour 54 (54/85). nouveau (nº 3). 2 2.15. 2 4.25. 3.00 hJournal 2 3.20.

20.30 20.40 National 85 Téva 33 54 71 Série Club 43 59 13ème Rue 50
Martha Argerich The Lost Tapes Geographic 129 60 35 53 81 56
et ses amis dDe Tom Jennings 20.40 dToute la vérité sur : 20.50 tsA la poursuite 17.35 tsLes Simpson 20.55 twFBI : portés
(USA, 2016). le roi Arthur (2010). de l’amour Téléfilm 20.50 twDerrière les disparus Série. VM.
hConcert. Enregistré
à la Philharmonie, à Paris, Les émeutes de Los Angeles. 21.30 dDe l’ombre à la de Laurence Katrian (Fr, barreaux Série. Avec Anthony LaPaglia.
lumière (GB, 2012). 2004). VM. Avec Claire Avec Maggie Civantos, Tous pour un. Le mauvais
le 17 octobre 2016. 110 mn. 21.30 tdJFK & LBJ, L’épée dans la pierre. Keim, Thomas Jouannet. Carlos Hipólito (saison 1, exemple (saison 5, 4 et
Avec Stephen Kovacevich, l’Amérique en marche 22.20 dVoyage au bout 22.30 sTrois Mariages 5 et 6/16, Esp, 2015). 5/24, USA, 2006).
Akane Sakai. (USA, 2015). de l’enfer (GB, 2013). et un coup de foudre 22.30 sxSupernatural 22.30 wMotive : le mobile
22.20 Festival de Bergen 6 Un doc flatteur où Vol à la tire (9/10). Téléfilm de Gilles de Série. VM. Avec Jared du crime Série. VM
2017 Grieg, Schumann Lyndon Johnson apparaît 23.15 dToute la vérité sur : Maistre (2013). VM. Padalecki, Jensen Ackles (saison 3, 3 à 6/13,
et Brahms. en héraut de la lutte le monstre du Loch Ness 0.10 sMariage bling ou (saison 10, 18, 19 et 15/23, Can, 2015) (saison 2,
Enregistré au Concert contre la ségrégation, (GB, 2010). mariage zen ? Téléfilm. 2015). 2 0.50. 12 et 13/13, 2014) (saison
Hall de Troldhaugen, se jouant d’un Congrès 2 0.05. VM. 2 1.35. 3, 1 et 2/13). 2 4.30.
Bergen, le 6 juin 2017. américain pas vraiment
Avec Lars Anders Tomter, acquis à sa cause. Toute 128 90 183 TV 32 53 73 Comédie+ 40 Warner TV 42
Sharon Kam, Christian 22.30 tdsSoundtrack l’Histoire 121 206 Breizh 38 54 78 80 80 57
Ihle Hadland. (USA, 2017). L’Assassinat
de Martin Luther King. 18.50 udPhilippe Pétain 15.25 Sue Thomas, 20.55 ysArnaud 20.55 thThe Orville
23.25 Intermezzo (Fr, 2010). LIRE ci-dessous. l’œil du FBI Série Tsamere : Confidences Série. VM. Avec Seth
23.30 dMedo(s) 23.10 dEnquêtes au
Moyen Age (GB, 2016 20.40 dBig history : une (saison 2, 8, 9, 11, sur pas mal de trucs MacFarlane, Adrianne
1.00 Jason Moran au nouvelle histoire de 12 et 17/19, USA, 2004) plus ou moins Palicki (saison 1,
MOODS Bandwagon. et 2015). Carl Wark,
la forteresse oubliée (6/7). l’humanité (USA, 2013). (saison 3, 16/19, 2005). confidentiels Spectacle. 3 et 4/12, USA, 2017).
1.50 Jazz en Tête 2014 Le bœuf. Les montagnes. 20.50 sSection Au théâtre Sébastopol 22.30 twhFringe Série.
Butler, Bernstein & Hot 9. Les flammes
de Montségur. La caféine. de recherches de Lille, le 24 février VM. Avec Anna Torv,
2.50 yJazz à Vienne 2 1.45 Série. Avec Xavier Deluc, 2016. LIRE ci-dessous. Joshua Jackson (saison 4,
2014 Taj Mahal et 0.45 dD-Day, ydOpération
ils ont inventé le mains propres Virginie Caliari (saison 5, 22.50 shArnaud Ducret 16 à 20/22, USA, 2012).
Bassekou Kouyaté. (Fr, 2017, 1 et 2/2). 11 à 14/14, Fr, 2010) et ses amis vous font 2.20 txhNip/Tuck
2 3.45. débarquement (Fr, 2014).
2.20 dV2, la fusée nazie 23.35 dLincoln@ (saison 6, 1/10, 2012). plaisir Au Grand Rex, Série (saison 3, 10/15,
(GB, 2015). 2 3.15. Getty­ sburg 2 0.30. 2 1.50. le 3 février 2017. 2 0.45. USA, 2005). VM. 2 3.05.

le choix de télérama
u 18.50 Toute l’Histoire Documentaire y 20.55 Comédie+ Spectacle
Philippe Pétain Arnaud Tsamere : Confidences sur pas mal
6 Remarquable document que ce film qui raconte de trucs plus ou moins confidentiels
la trajectoire militaire et politique de Philippe Pétain, 6 Cet adepte de l’humour absurde transforme le sujet
porté au pouvoir en 1940, au lendemain de la débâcle. le plus banal en délire loufoque. Au-delà des textes,
Ou comment « le sauveur de Verdun » est devenu coécrits avec François Rollin et Arnaud Joyet,
le promulgateur de la loi sur le statut des Juifs. la force du show tient aussi à ses talents de comédien.

Mezzo 182 182 261 Museum 84 Planète+ 80 Ushuaïa 120 88 175 Polar+ 41 Altice 37


Live HD 168 264 136 213 132 59  TV 123 204 79 55 Studio
21.00 yCasse-Noisette 21.00 dLes Plus Grands 18.40 dhHumanima 15.00 tdAfrique extrême 17.40 tEnquêteur malgré 17.35 rfMoi, moche et
Chorégraphie : Kader Peintres du monde (Can, 2009). (2015). Les terres sèches lui Série (saison 1, 15 méchant 3 De Kyle Balda,
Belarbi. Musique : Signac. Peintre français En quête du loup (3/10). du sud de l’Afrique. et 7/16, USA, 2006). VM. Pierre Coffin et Eric
Tchaïkovski. Par le Ballet néo-impressionniste, 19.10 Le Lido, Le fleuve Orange. 19.10 ywhNew York Guillon (USA, 2017). VM.
du Capitole. Au Théâtre Paul Signac a contribué tout un monde Le parc national d’Etosha. Police Blues 19.05 yfwTroll Hunter
du Capitole, les 27 à développer le style 20.05 dshAmerican 17.25 tsUshuaïa nature Série (saison 11, 12/22, D’André Ovredal
et 29 décembre 2017. pointilliste et le Pickers, la brocante Des mondes de cristal. USA, 2004) (saison 10, (Norv, 2010). VM.
LIRE page 72. divisionnisme. made in USA L’empreinte du tigre 22/22, 2003). VM. 20.50 rfwPacific Rim :
22.50 y« White 22.00 dGrayson Perry (USA, 2014). Impasse (Bangladesh, Inde). 20.50 twThe Day Uprising De Steven S.
Darkness » et « The et la tombe de l’artisan sicilienne (20/37). 20.40 dSous les étoiles Série. VM. Avec Jeroen DeKnight (USA/Ch, 2018).
Lavender Follies » inconnu 20.55 tdExpédition (All, 2017). Les aurores Perceval (saison 1, 9 VM. Avec John Boyega,
Ballet contemporain. 23.00 Art News Atlantide (USA, 2015). boréales du Canada (5/5). et 10/12, Bel, 2018). Jing Tian.
Chorégraphie : 23.15 Kaboom ! 22.20 tdwPolice USA : Eclipse solaire en 22.35 ysxTunnel 6 Robots (géants)
Nacho Duato, Joseph 23.30 Sketchbook pas de tir à blanc pour Indonésie (4/5). Série. VM. Avec Stephen vs monstres (géants),
Hernandez. Musique : Le trompe-l’œil. les Noirs (Fr, 2015). 22.30 dLa France du bout Dillane (saison 1, 7 deuxième round. Suite
Karl Jenkins, Johannes 0.05 dS’il n’en restait 23.10 dswViolences du monde (Fr, 2014). et 8/10, Fr/GB, 2013). pilotée par un cinéaste
Till. Par les ballets qu’une (Fr, 2011). d’extrême droite : Pyrénées (1/3). 0.15 ywhThe Killing inexpérimenté, à base
de Monte-Carlo. Patrick Swirc (11/16). le retour (Fr, 2015). 23.25 tsUshuaïa nature Série (saison 1, 16/20, de combats titanesques
A Monte-Carlo, 0.15 dInstant décisif 0.05 dLes Ailes Les seigneurs des océans Dan, 2007). VM. et abrutissants.
les 28 et 29 juillet 2018. Giles Clarke (nº 20). de la guerre (USA, 2007). (Nouvelle-Zélande). 1.15 thNestor Burma 22.45 fwInvasion
LIRE TRA 3627, page 72. 0.30 dPhoto (Fr, 2012). Les Tuskegee Airmen : 0.55 dHélène et les Série (saison 6, 1/6, De Daniel Calparsoro
0.00 Banlieues bleues Nouvelle vision, l’escadron afro-américain. animaux (Fr, 2015). Fr, 1998). (Esp, 2012). VM.
2014 Khalil El’Zabar’s la photographie Le dernier assaut Grandir auprès des 2.45 rMaria Wern 0.25 rfFast & Furious 8
Ritual Trio avec Dwight expérimentale des de la Luftwaffe. animaux. Le succès grâce Série (saison 2, 5 et 6/10, De F. Gary Gray (USA,
Trible. 2 1.00. années 20 (5/12). 2 1.00. 2 1.50. aux animaux. 2 2.50. Suè, 2010). VM. 2 4.15. 2017). VM. 2 2.35.

76 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
cinéma lundi 29
TCM 90 31 162 Ciné+ 80 20 146 Ciné+ 81 21 147 Ciné+ 85 22 148 Ciné+ 84 24 150 Ciné+ 83 25 151
Cinéma 55 123 Premier 59 109 Frisson 60 110 Emotion 61 111 Club 63 113 Classic 64 114
8.40 fhA Night 7.00 rfshPodium 8.30 ufhAbyss 10.00 rfshL’amour dure 8.30 tfsxhCarrie au 10.00 yfhAlice’s
of Adventure D’Yann Moix (Fr, 2004). (version longue) trois ans De Frédéric bal du diable De Brian De Restaurant D’Arthur Penn
De Gordon Douglas 8.30 tfswhThe Island De James Cameron Beigbeder (Fr, 2012). Palma (USA, 1976). VM. (USA, 1969). VO.
(USA, 1944). NB. VO. De Michael Bay (USA, 1989). VM. 11.35 rfhLucky Girl 10.05 yfhTaipei Story LIRE TRA 3627, page 96.
9.50 tfhHold-up à New (USA, 2005). VM. 11.15 rfxhEden Log De De Donald Petrie D’Edward Yang 11.45 Extrait …
York De Howard Franklin 10.40 tfhDonnie Brasco Franck Vestiel (Fr, 2007). (USA, 2006). VM. (Taiw, 1985). VO. 12.00 ufshA bout
et Bill Murray De Mike Newell 12.55 idhLand of 1
3.15 hAlice 12.00 tfhLa Fille de souffle De Jean-Luc
(USA, 1990). VO. (USA, 1997). VM. Science (Fr, 2016). 13.30 rfhEverything, du 14 juillet D’Antonin Godard (Fr, 1960). NB.
11.20 tfhAmerican 13.30 rfshLe Everything De Stella Peretjatko (Fr, 2013). 13.30 yfshLe Crime
12.45 Tous cinéma
Graffiti De George Lucas Transporteur 3 Meghie (USA, 2017). VM. 13.30 tfhZOO de M. Lange De
13.30 rfshLe Dernier
(USA, 1973). VM. D’Olivier Megaton De Peter Greenaway Jean Renoir (Fr, 1936). NB.
Samouraï D’Edward 15.00 tfsDuo d’escrocs
13.10 yfhBreakfast (GB/Fr, 2008). VM. (GB/P-B, 1985). VO. 14.45 tfhL’Homme de
Zwick (USA, 2003). VM. De Joel Hopkins
Club De John Hughes 15.10 tfwhVan Helsing 15.20 yfsjwhMa la loi De Michael Winner
16.00 tfhMensonges (GB/Fr/USA, 2013). VM.
(USA, 1985). VM. De Stephen Sommers Loute De Bruno Dumont (USA, 1971). VM.
d’Etat De Ridley Scott 16.35 yfshLes Amants
14.45 tfhBig De Penny (USA, 2004). VM. (Fr, 2016). 16.20 tfhLa Légende
(USA, 2008). VM. passagers De
Marshall (USA, 1988). VM. 17.15 hComplices 17.20 tfhLes Zozos De de Jesse James De Philip
18.00 rdhPhilippe Pedro Almodóvar
16.30 rfhDriver De Mathieu Mortelmans Pascal Thomas (Fr, 1973). Kaufman (USA, 1972). VM.
Lacheau à l’attaque de (Esp, 2013). VM.
De Walter Hill 17.50 rfswhSecret 19.10 rfxL’Exécutrice 17.50 tfshDaïnah
Nicky Larson (Fr, 2018). 18.00 tfsL’Homme qui
(USA, 1978). VM. défense De Philippe De Michel Caputo la métisse De Jean
18.55 yfsjhDiscount défiait l’infini De Matt
18.00 tfQuoi de neuf, Haïm (Fr, 2008). (Fr, 1986). Grémillon (Fr, 1932). NB.
De Louis-Julien Petit Brown (GB, 2015). VM.
Bob ? De Frank Oz 19.25 tfsxhCaptifs 20.40 swhPunchline 18.40 Extrait …
(Fr, 2014). 19.45 xhWe Love Moses
(USA, 1991). VM. De Yann Gozlan (Fr, 2010). De Christophe M Saber. 19.00 fhLa Faille
20.35 hUn entretien De Dionne Edwards.
19.40 dhThe Bill Murray De Julien Patry. 20.05 Tous cinéma De Peter Fleischmann
Stories (USA, 2018). (Fr/All/Ita, 1975).
20.50 TT 20.50 TT 20.50 T 20.50 r 20.50 TT 20.50 T
Spartacus Le Redoutable Aux frontières The Young Lady Wajib : l’invitation Tora ! Tora ! Tora !
yfPéplum de Stanley yfsjhComédie de l’aube rfswhDrame de William au mariage tfhFilm de guerre de
Kubrick (USA, 1960). dramatique de Michel tfsxhFilm fantastique Oldroyd (GB, 2016). 85 mn. yfhDrame d’Annemarie Richard Fleischer, Kinji
185 mn. VM. Avec Kirk Hazanavicius (Fr, 2017). de Kathryn Bigelow VM. Avec Florence Pugh, Jacir (Pal, 2017). 95 mn. VO. Fukasaku et Toshio Masuda
Douglas, Laurence Olivier, 105 mn. Avec Louis Garrel, (USA, 1987). 95 mn. Cosmo Jarvis, Paul Hilton. Avec Mohammad Bakri, (USA/Jap, 1970). 135 mn.
Jean Simmons. Stacy Martin, Bérénice Bejo. Avec Adrian Pasdar, Jenny 6 Avec son héroïne Rana Alamuddin, Saleh VM. Avec Martin Balsam, Sô
LIRE ci-dessous. 6 En 1967, un Godard très Wright, Lance Henriksen. dominant d’emblée la Bakri. LIRE ci-dessous. Yamamura, Joseph Cotten.
populaire fait l’expérience 6 Caleb se fait mordre situation, cette adaptation 6 1941, Pearl Harbor…
23.55 tfhRio Conchos 22.25 tfhCoup de cœur
du désamour. Humour par la mystérieuse Mae. de Lady Macbeth de Tora ! Tora ! Tora ! décrit
De Gordon Douglas De Francis Ford Coppola
fantaisiste pour un Il rejoint alors sa bande Mtsensk fait du surplace, avec réalisme les bourdes
(USA, 1964). VM. (USA, 1982). VM.
portrait à la fois décalé de prédateurs. Bigelow si violents soient les du haut état-major
Avec Richard Boone, Avec Frederic Forrest.
et fidèle du cinéaste. revisite avec un talent fou rebondissements. américain face au danger
Stuart Whitman. 6 Boudé à sa sortie, le film
le mythe du vampire. militaire japonais,
6 Texas, au lendemain 22.35 rfsjhGold 22.15 ufshMommy ruina Coppola pour la qu’il sous-estime.
de la guerre civile. De Stephen Gaghan 22.25 rfwhJe suis une De Xavier Dolan (Can, seconde fois, après
Dans la filmographie (USA, 2016). VM. Avec légende De Francis 2014). Avec Anne Dorval, Apocalypse now. Pourtant, 23.05 rfhLes Bérets
surabondante de Gordon Matthew McConaughey. Lawrence (USA, 2007). Antoine-Olivier Pilon. grâce aux interprètes, verts De Ray Kellogg et
Douglas, ce western 0.30 rfsjchMessage VM. Avec Will Smith. 0.30 yfshQuatre on se laisse embarquer John Wayne (USA, 1968).
sadique et lyrique from the King Etoiles De Christian dans cette rêverie. VM. Avec John Wayne.
0.00 chLes Ravageuses
à la fois occupe une De Fabrice Du Welz Vincent (Fr, 2006). LIRE TRA 3627, page 96. 1.20 tfhL’Homme
à la ferme Téléfilm de
place de choix. (USA/Fr, 2016). VM. 2.10 tfhL’Equipier De 0.05 yfshDanton à la Ferrari De Dino Risi
Yannick Perrin (Fr, 2004).
1.40 yfhSa Majesté 2.10 tfschThe Jane Philippe Lioret (Fr, 2004). D’Andrzej Wajda (Ita, 1968). VO.
1.30 yfshPlace
des mouches De Peter Doe Identity D’André 3.50 rhLes Kennedy (Fr/Pol/All, 1982). 3.10 tfhVacances
Vendôme De Nicole
Brook (GB, 1963). NB. VM. Ovredal (GB/USA, 2016). Série (saison 1, 1 et 2/8, 2.20 ufhBarry à Paris De Blake Edwards
Garcia (Fr, 1998).
3.10 tfhModesty Blaise VM. LIRE TRA 3627, p. 104. USA/Can, 2011). VM. Lyndon De Stanley (USA, 1958). VM.
3.35 tfshMa part 3.25 rfhLes Yeux
De Joseph Losey 2 5.15. Kubrick (GB, 1975). VM. 4.40 tdhTony Curtis,
du gâteau De Cédric bandés De Thomas Lilti
(GB, 1966). VM. 2 5.05. LIRE TRA 3627, page 80. le gamin du Bronx
Klapisch (Fr, 2011). (Fr, 2007). 2 4.45.
2 5.15. (USA, 2011). 2 5.45.
2 5.35.

y 20.50 TCM Cinéma Film y 20.50 Ciné+ Club Film


Spartacus Wajib : l’invitation au mariage
6 En l’an 71 avant Jésus-Christ, la révolte tragique des 6 Quand une jeune fille palestinienne se marie, les
esclaves contre la toute-puissance de Rome. Une œuvre pères doivent porter eux-mêmes une invitation à leurs
monumentale, emportée par le souffle d’une épopée convives. Au cours d’une journée à Nazareth, la vérité
progressiste et pathétique. Le film le moins personnel éclate entre un homme et son fils… Evocation sensible,
de Kubrick, mais pas le moins flamboyant. juste et mélancolique.

OCS 46 26 141 OCS 47 27 142 OCS 48 28 143 OCS 49 29 144 Paramount 91 32 Ciné+ 82 23 149
Max 50 37 City 51 38 Choc 52 39 Géants 53 40 Channel 160 56 52 Famiz 62 112
15.45 tfhIn the Air 15.45 ufhLa grande 16.55 rfxhKiller Elite 15.45 ufhLa Grande 14.55 tfhBagarres 18.20 tFunky Cops
De Jason Reitman bellezza De De Gary McKendry Illusion De Jean Renoir au King Creole Pas de printemps pour
(USA, 2009). VM. Paolo Sorrentino (USA/Aus, 2011). VM. (Fr, 1937). NB. De Michael Curtiz les rouleaux.
19.10 tfhAmoureux (Ita/Fr, 2013). VM. 18.50 rfxhEntre chiens 17.35 yfhLa Vérité De (USA, 1958). NB. VM. 18.45 yshDragons
de ma femme De 18.05 yfwhSilvio et loups D’Alexandre Henri-Georges Clouzot 16.55 yfhLes et princesses
Daniel Auteuil (Fr, 2018). et les autres De Arcady (Fr/USA, 2002). (Fr/Ita, 1960). NB. Boucaniers D’Anthony Ivan Tsarevitch et la
20.40 fhAgents super Paolo Sorrentino 20.40 yfxhMemories 19.45 dhAlain Delon, Quinn (USA, 1958). VM. princesse changeante.
zéro De Javier Fesser (Ita/Fr, 2018). VM. of Murder De Bong la beauté du diable 18.55 rfhBoeing Boeing 19.00 hWhisper 2
(Esp, 2014). 20.40 hStory Series Joon-ho (Cor du S, 2003). et les femmes (Fr, 2017). De John Rich Téléfilm de Katja von
Toute l’Histoire | Comédie+ | TCM Cinéma |

22.15 fwhChair de 21.00 ychEuphoria VM. Avec Song Kang-ho, 20.40 yfhPlein Soleil (USA, 1965). VM. Garnier (All, 2015). VM.
poule 2 : les fantômes de Série. Avec Zendaya, Kim Sang-Kyung, De René Clément 20.40 tfBlack Rain De 20.50 hWhisper 3 Téléfilm
Halloween De Ari Sandel Hunter Schafer (saison 1, Kim Roe-Ha. (Fr/Ita, 1960). Avec Ridley Scott (USA, 1989). de Katja von Garnier (All,
(USA, 2018). VM. Avec 7/8, USA, 2019). 22.50 tdhMemories, Alain Delon, Maurice VM. Avec Michael 2017). VM. Avec Hanna
Jeremy Ray Taylor, Caleel 21.55 ufxhUne vie retour sur les lieux Ronet, Marie Laforêt. Douglas, Andy Garcia. Binke, Jannis Niewöhner.
Harris, Madison Iseman. violente De Thierry des crimes (Fr, 2018). 22.35 tfhLa Veuve 22.45 yfLe train sifflera 22.35 fhShadow et moi
23.45 yfhLe Nouveau de Peretti (Fr, 2017). Inédit. LIRE page 72. Couderc De Pierre trois fois De Fred De Steven de Jong (P-B,
De Rudi Rosenberg Avec Jean Michelangeli. 23.55 xhJett Série Granier-Deferre (Fr, 1971). Zinnemann (USA, 1952). 2011). VM. Avec Liza Sips.
(Fr, 2015). 23.50 yfxhGomorra (saison 1, 7/9, USA, 2019). Avec Simone Signoret, NB. VM. Avec Gary 0.15 hTommy’s Honour
1.05 tfhParis pieds nus De Matteo Garrone 0.55 tchWarrior Alain Delon. Cooper. LIRE page 72. Téléfilm de Jason
De Dominique Abel (Ita, 2008). VM. Série (saison 1, 0.05 tfhLes Nerfs à vif 0.15 tfStar Trek : le film Connery (GB, 2016). VM.
et Fiona Gordon 2.05 yfwhSollers 3 et 4/10, USA, 2019). VM. De J. Lee Thompson De Robert Wise 2.05 rfshLes bidasses
(Fr/Bel, 2016). Point, Baltimore 2.35 tfxh (USA, 1962). NB. VM. (USA, 1979). VM. s’en vont en guerre De
2.30 thRobin De Matthew Porterfield Irréprochable 1.50 ufhLola 2.25 fLast of the Red Hot Claude Zidi (Fr/Ita, 1974).
Téléfilm d’Alice Douard (USA/Fr, 2017). VO. De Sébastien Marnier De Jacques Demy Lovers De Gene Saks 2 3.30.
(Fr, 2017). 2 3.50. 2 4.15. (Fr, 2016). 2 4.20. (Fr/Ita, 1961). NB. 2 3.15. (USA, 1972). VM. 2 4.00.
Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free 12.00 souligné : dernière diffusion Télérama 3628 24 / 07 / 19 77
tnt
y21.05France 2Documentaire

mardi Les Pouvoirs extraordinaires du corps humain


Les pouvoirs insoupçonnés
de notre alimentation
| Présenté par Michel Cymes et Adriana
Karembeu (France 2015) | 110 mn. Rediffusion. 
Ludique et bien documentée, l’émission
se place tout droit dans la lignée de C’est
pas sorcier. La dégustation épique de
sperme de poisson est suivie d’images de
Inutile de manger des produits laitiers à synthèse pour expliquer les processus
chaque repas : le calcium se trouve dans le de digestion. Si les blagues de Michel
basilic ! Pour cet opus consacré à l’alimen- Cymes n’ont pas toujours la légèreté du
tation, Adriana Karembeu et Michel tofu, le dynamisme de l’émission repose
Cymes battent en brèche les idées reçues. en bonne partie sur le duo sexy-comique
Car, oui, les bactéries sont essentielles à la qu’il forme avec Adriana Karembeu. Les
digestion. Et, oui, on peut maigrir en analyses du médecin s’associent à la
continuant à manger de la chantilly (Adria- photogénie de la mannequin. La dicho-
na en est ravie). tomie sexiste jolie fille naïve/homme
Pour percer les mystères d’une alimen- scientifique aurait de quoi énerver si,
tation équilibrée, « la belle et le toubib » tout au long de l’émission, ce n’était pas
partent au Japon. Peu de diabète. Peu de une femme (Laurence Haurat, psycho-
problèmes de poids. Au pays du Soleil-Le- logue diététicienne) qui les guidait dans
vant, les maladies cardio-vasculaires se les rues de Tokyo pour éduquer leurs pa-
font rares. Et les Japonais peuvent se tar- pilles. — Alice Rosenthal
guer d’avoir la plus longue espérance de Suivi de la rediffusion de Vieillir jeune :
vie en bonne santé au monde. comment vivre jusqu’à 120 ans ? (2018).
Et les Etats-Unis devinrent maîtres du monde.

y20.50ArteDocumentaire t21.05M6Série
Hiroshima,
la véritable histoire Peplum
| Documentaire de Lucy Van Beek (GB, 2015) La folle histoire du mariage de Cléopâtre
| 100 mn. Rediffusion. | Série de Maurice Barthélemy (saison 2, 1 et 2/2, France, 2018) | 2 × 45 mn. Inédit
Le 6 août 1945, vers 8h15, des éclairs ver- | Avec Jonathan Lambert (Maximus), Nadia Roz (Cléopâtre IX), Philippe Vieux (Ursus),
millon déchirent le ciel bleu de Hiroshima. Eric Elmosnino (Faustus), Elie Semoun (Pompilus), Julie Ferrier (Titia).
« Il y eut un anneau de feu rouge, un scintil- Nous sommes en 217 après Jésus-Christ et l’Empire romain est au fond du trou. Le
lement de couleurs. Je ne devrais pas le dire, peuple a faim mais ce n’est pas vraiment ce qui préoccupe cet âne bâté de Maximus. Net-
mais c’était magnifique ! » se remémore tement plus avisé, son conseiller Faustus lui suggère de se marier avec la reine d’Egypte,
Shuntaro Hida. Appelé au chevet d’un en- Cléopâtre IX, afin de profiter du blé que son pays produit en quantité. Aussitôt dit, aus-
fant, ce médecin alors âgé de 28 ans as- sitôt bâclé — pour le meilleur, on en doute, mais pour le pire, très certainement.
siste, stupéfait, à l’explosion de la bombe. Aussi vide que les caisses de l’Empire, le scénario déroule ses gags à deux balles avec
Il voit affluer, titubantes, des silhouettes une efficacité garantie par le sérieux papal de comédiens trois étoiles. De Bruno Lochet
noires aux chairs calcinées. Reiko Yama- à Philippe Vieux, de Julie Ferrier à Panayotis Pascot, ce sont eux qui permettent à Pe-
da, distinguée septuagénaire, se souvient plum de tenir le cap de l’humour consternant sans verser dans le pur navet. Les nos-
que ce matin-là, sur le chemin de l’école, talgiques des Robin des bois s’y sentiront comme à la maison ; les autres constateront
les cigales chantaient. Très vite, la fillette que, pourvu qu’on assume crânement son je-m’en-foutisme (c’est un art), des blagues
ressent les morsures brûlantes du sable nulles et un sens très cheap de l’esthétique n’empêchent pas de faire des films qui se
projeté dans son dos, et s’écroule. regardent jusqu’au bout. Mention spéciale à Nadia Roz, parfaite en reine mi-féministe
Constitué de récits, d’archives et des mi-caillera — infernale. — Aude Dassonville
analyses croisées d’un historien amé­ricain Suivi de la rediffusion de la première saison (2015).
et d’un universitaire japonais, ce
­documentaire explique le contexte de
l’usage de l’arme destructrice. Démontant
la propagande de l’administration Truman,
qui considérait l’attaque comme l’unique
moyen d’obtenir la reddition, l’enquête
corrobore les vues de J. Samuel Walker et
de Gar Alperovitz. Selon ces chercheurs, le
Japon, exsangue et isolé en 1945, aurait fini
par capituler. Le déferlement atomique sur
Hiroshima et Nagasaki servit surtout à dé-
montrer la suprématie des Etats-Unis.
Truffé de témoignages de victimes, le film
révèle comment la censure américaine a
dissimulé les dangers des radiations.
Si la réalisatrice pointe le rôle du gou-
vernement nippon dans l’aveuglement
de sa population — tenue à l’écart des in-
formations sur les villes anéanties —, elle
ne s’interroge jamais sur le développe-
ment du nucléaire civil de l’après-guerre.
— Hélène Rochette
Rediffusion : 2/8 à 9.20. Grossier mais nutritif, le navet, d’appellation d’origine contrôlée, peut être accommodé avec art.

78 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
mardi 30

y22.30ArteDocumentaire

Elle l’a bien cherché


| Documentaire de Laetitia Ohnona (France, 2018) | 50 mn. Inédit. Cet âpre parcours des victimes est raconté à travers l’histoire de Laetitia Ohnona,
Marie, 20 ans, vient d’atterrir dans le bureau des policiers de la quatre femmes à différents stades de la procédure : les premières réalisatrice :
brigade des mœurs de Nantes pour déposer plainte contre le auditions, les examens médicaux, le procès d’assises… Le com- « C’est à la victime de
prouver la culpabilité
compagnon de sa tante, qui, explique-t-elle d’une voix mal assu- mentaire, réduit à quelques balises informatives, laisse place à
de son agresseur. »
rée, l’a violée. Face aux questions directes de l’enquêteur, la des instants bruts, saisissants, qui interrogent autant le sort réser-
jeune femme tient bon… Plus tard, Michèle, 56 ans, violée et vé aux victimes de violences sexuelles dans le système judiciaire
rouée de coups sur un parking, est confrontée à un homme qui que notre regard collectif porté sur elles. Quand l’alcool, une jupe
pourrait être son agresseur. D’un côté des doutes, de l’autre la courte, un jeu de séduction suffisent à faire germer l’idée abjecte
certitude pour les policiers de tenir une « une affaire assez sé- de la coresponsabilité de la victime… Il y a des mots précieux dans
rieuse ». Et pour chacune, le début d’un long processus judiciaire ce film, comme ceux d’un médecin martelant à Manon, alcooli-
où il faudra raconter inlassablement les faits à des magistrats, à sée au moment des faits, que son seul et unique tort est d’« être
des psys, à des avocats. Où il faudra convaincre. Pour d’autres tombée sur la mauvaise personne ». Sans rien asséner, ce film sobre,
plaignantes, l’absence de marques corporelles, de preuves ou de lucide bouscule les consciences. — Isabelle Poitte
témoins mènera tout droit à un classement sans suite… Lire page 47.

t23.20ArteDocumentaire pour les femmes, une alternative à Hatzo- t21.00Canal+Film


lah, le service d’aide médicale d’urgence
Rachel, une ultra-orthodoxe de la communauté, exclusivement mascu-
Revenge
dans l’urgence lin. Le chemin est semé d’embûches, de | Film de Coralie Fargeat (France, 2017) | 110 mn. Inédit | Avec Matilda Lutz,
NARA | Agat Films & Cie/Ex Nihilo | Memento/Arte 2018

| Documentaire de Paula Eiset (USA, 2019) mises en garde et menaces en tous genres. Kevin Janssens, Guillaume Bouchède, Vincent Colombe, Jean-Louis Tribes.
| 60 mn. Inédit. Pourtant, elles sont nombreuses à la re- | Genre : horreur.
Rachel Freier, alias « Ruchie », vit dans le joindre et à permettre la naissance d’Ezras Premier film d’une jeune réalisatrice française autodidacte et
quartier de Borough Park, à Brooklyn, qui Nashim (Aider les femmes). Dans la foulée « 100 % féministe », ce « rape and revenge » — sous-genre du film
abrite l’une des plus importantes commu- de ce succès, Rachel décide de briguer le d’horreur dans lequel une héroïne violée se venge — prend une
nautés juives ultraorthodoxes, les hassi- poste de juge à la cour pénale de New York tournure plus politique après l’affaire Weinstein. S’il a été écrit et
diques. Cette femme bourgeoise, mère de et devient la première femme hassidique tourné avant, difficile de ne pas voir dans le sanguinolent par-
six enfants, très croyante, ne cesse d’en- à occuper un poste de la fonction pu- cours de cette bimbo violée et laissée pour morte dans le désert
freindre les règles ô combien strictes de sa blique aux Etats-Unis. par trois « porcs » (de bons pères de famille) une métaphore des
communauté. D’abord en travaillant Ce documentaire biopic offre une plon- épreuves vécues par certaines femmes.
comme avocate, alors que « la place de la gée étonnante, parfois crispante, dans cette On prend vite fait et cause pour ce personnage, dont la rési-
femme est à la maison pour s’occuper des communauté austère et repliée sur elle- lience passe par la violence, l’inversion du rapport bourreau-vic-
enfants ». Et, comme si ça ne suffisait pas, même, dans les pas d’une femme certes time étant l’un des plaisirs les plus pervers du cinéma horri-
elle s’est mis dans l’idée de créer une orga- courageuse, mais qui ne renie pas les pré- fique. — Jérémie Couston
nisation bénévole de premiers secours ceptes de sa religion. — Etienne Labrunie Rediffusion sur Canal+ Décalé : 1/8 à 0.05.

Télérama 3628 24 / 07 / 19 79
tnt câble | satellite
y21.00Canal+ SériesSérie

Le Bureau
des légendes
| Série créée par Eric Rochant (saison 4, 1 et 2/10,
France, 2018) | Réalisation : Pascale Ferran,
E. Rochant, Antoine Chevrollier, Anna Novion,
Laïla Marrakchi | 2 × 55 mn. Rediffusion
| Avec Mathieu Kassovitz (Guillaume Debailly),
Sara Giraudeau (Marina Loiseau), Florence
Loiret-Caille (Marie-Jeanne Duthilleul),
Mathieu Amalric (JJA).
Le Bureau des légendes n’a pas besoin d’en
faire des tonnes pour réimprimer sa
marque singulière en ce début de saison 4.
Apanage des grandes séries… L’affaire Ma-
lotru n’est pas loin, mais la marche du
monde n’attend pas. Nous voilà d’emblée
aux côtés de Jonas, l’analyste, parti sur les
traces des djihadistes français entre la
Turquie et la Syrie. A Paris, Marie-Jeanne
dirige le service, hantée par la mort de Du- y20.50Ciné+ PremierFilm

Les Chèvres du Pentagone


flot. Marina s’apprête à s’installer en Rus-
sie pour infiltrer le milieu des hackers… Et
Malotru se terre à Moscou.
Le vrai basculement s’opère avec l’arri- | Film de Grant Heslov (The Men who Stare at Goats, USA, 2009) | Scénario : Peter Straughan,
vée de « JJA », directeur de la sécurité in- d’après Jon Ronson | 90 mn. VM | Avec George Clooney (Lyn Cassady), Jeff Bridges (Bill Django),
terne venu identifier — et congédier — les Ewan McGregor (Bob Wilton), Kevin Spacey (Larry Hooper), Stephen Lang (le général Hopgood).
responsables du « pire désastre qu’ait | Genre : le Pentagone fume la moquette.
connu la DGSE ». Ce personnage inquisi- George Clooney, moustachu, en pyjama au milieu du désert, un pansement sur le nez
teur, Mathieu Amalric lui apporte une et une chèvre dans les bras. Jeff Bridges, gourou à cheveux longs en plein trip LSD. Et
étrangeté suave et inquiétante. Il est l’in- les deux, dansant, en treillis, sur un tube de Billy Idol ! Le premier film de Grant Heslov
trus, celui qui va, pour la première fois, (comédien, et aussi coproducteur d’Intolérable Cruauté) fait penser à une comédie
porter un regard critique sur nos héros, et branque des frères Coen. Le scénario, surtout. Dans un palace du Moyen-Orient, un
semer le doute. journaliste largué par sa femme (partie vivre avec son patron manchot) rencontre un
Si la saison s’appuie sur cette tension drôle de type qui prétend avoir été un « moine guerrier ». Ces « Jedi », comme ils se sur-
psychologique diffuse, elle réserve nommaient, étaient censés, avec le soutien du Pentagone, développer des pouvoirs pa-

Samuel Kirszenbaum/Asile/Canal+ | BBC Films/Smoke House/Westgate Film Services/Winchester Capital Partners


d’autres audaces, comme une incursion ranormaux, comme traverser les murs ou tuer une chèvre d’un simple regard ! Intrigué
saisissante dans les arcanes de la cyber- par le récit de ce dingue, le journaliste d­ écide de le suivre en mission en Irak, car l’an-
guerre et des manipulations du FSB. En cien « supersoldat » prétend avoir été réactivé…
frôlant les frontières de l’invraisemblable, Pure déconnade ? Sauf qu’à quelques détails près tout est rigoureusement vrai dans
la ­série ne cesse de puiser dans le réel la cette farce militaro-freak inspirée du livre d’entretiens, à la fois bidonnants et terrifiants,
matière de scènes bril­lantes, hautement de Jon Ronson sur les expériences parapsychologiques menées par l’armée américaine.
romanesques et spectaculaires. Sans Clooney et Bridges trouvent là l’occasion idéale de peaufiner leurs numéros d’autodéri-
perdre de vue l’essentiel : la puissance de sion respectifs. Qu’on ne s’y trompe pas, cependant : le film n’est pas qu’une parodie
l’engagement de ses personnages, j­amais désopilante de la confondante bêtise de l’Amérique en guerre. Dans un camp militaire
loin du sacrifice. — Isabelle Poitte en Irak, soudain, on découvre comment l’armée américaine peut transformer des cré- L’US Army ne recule
Rediffusion : 1/8 à 0.25. tineries new age en nouvelles méthodes de torture, comme ce fut le cas dans la prison vraiment devant rien,
d’Abou Ghraib, sous l’administration Bush… — Guillemette Odicino faisant feu de tout
Rediffusions : 31/7 à 8.30, 5/8 à 13.30. bois… Irrationnel !

t20.40Ushuaïa TVDocumentaire Pyrénées — surnommé rat-trompette à


cause de la forme de son museau —, mais
La Rivière aussi la loutre, le saumon, le vison d’Eu-
| Documentaire de Robert Luquès et Pascal rope, le martin-pêcheur. A ce patchwork
Sarragot (France, 2018) | 55 mn. Rediffusion. d’animaux en tous genres vient s’ajouter
C’est un doc qui invite à retrouver son âme le témoignage de passionnés : artistes,
d’enfant. Loin du tumulte quotidien, le photographes subaquatiques, écrivains.
réalisateur Robert Luquès s’est immergé Si l’on peut parfois regretter son com-
en Nouvelle-Aquitaine pour y filmer ses ri- mentaire mièvre, le documentaire vaut
vières et sa faune particulière, fragilisée surtout pour le soin porté aux images,
par une pollution chronique. Aujourd’hui, magnifiques. Grâce aux prises de vues
malgré une politique de conservation et de drones, à de longs travellings et à une
de repeuplement des rivières, une espèce immersion dans les tréfonds aquatiques,
de poissons d’eau douce sur cinq est me- le spectateur est emporté dans un
nacée en France, d’après l’Union interna- monde parallèle, d’une grotte souter-
tionale pour la conservation de la nature raine au Marais poitevin. Et au milieu
(UICN). Pour éveiller les consciences, la coule une rivière… — Alexandra Klinnik
Saison 4 : la série est entrée dans la légende. caméra suit attentivement le desman des Rediffusions : 4/8 à 12.25, 7/8 à 0.55.

80 Télérama 3628 24 / 07 / 19 t On aime un peu…  y … beaucoup  u … passionnément  r … pas du tout  I Pas vu mais… faut voir
tnt mardi 30
TF1 1 1 1 1 1 France 2 2 2 2 2 2 France 3 3 3 3 3 3 France 5 5 5 5 5 5 Arte 7 7 7 7 7
6.25 sTFou Mike le chevalier. 5.25 sLes z’amours Jeu. 5.35 sPlus belle la vie 6.30 sZouzous 6.15 iX :enius
Dora l’exploratrice. Le Livre 6.00 sLe 6h info 6.00 sLudo La garde du Roi lion. Le village de Dany. Le moteur à explosion.
de la jungle. Les Enquêtes 6.25 sTélématin En direct. tBoule et Bill. tPeppa Pig. 6.40 ydshMystères
de Mirette. Le Ranch. 9.35 shAmour, gloire 8.25 sLudo vacances Becca et sa bande. d’archives (Fr, 2015).
8.30 hTéléshopping et beauté tGarfield & Cie. tMini-Loup. 1941. L’attaque de Pearl
9.20 sPetits Secrets en famille 9.55 tsRizzoli & Isles Série yGrizzy et les lemmings. 9.30 dshAnchorage, ville Harbor (9/10).
Série. (saison 6, 9/18, USA, 2015). tZip Zip. sauvage (Fr/GB, 2016). 7.10 hArte journal junior
10.25 rsDemain nous VM. 10.50 shLes carnets de Julie Alerte aux castors (7/13). 7.15 dsGEO Reportage
appartient Série 10.40 sMétéo outre-mer L’île de Noirmoutier, 10.10 shLa maison France 5 (Fr/All, 2013). Aubrac,
(saison 1, Fr, 2017). 10.50 sMotus Jeu. Présentation : en Vendée. 11.45 ishLa quotidienne des bergers et des moines.
11.00 shLes Feux de l’amour Thierry Beccaro. 12.00 Le 12/13 Talk-show. Présentation : 8.00 dLes Parcs nationaux
12.00 shLes douze coups de 11.20 sLes z’amours Jeu. 12.55 sMétéo à la carte Maya Lauqué et Thomas canadiens (All, 2019).
midi Jeu. Présentation : Présentation : Bruno Guillon. 14.00 shLe Renard Série (saison Isle. Les traîteurs Wood Buffalo (2/5).
Jean-Luc Reichmann. 11.55 sTout le monde veut 43, 3 et 4/5, All, 2015). des supermarchés. 8.45 sInvitation au voyage
13.00 shJournal prendre sa place Jeu. 16.05 ishUn livre, un jour 13.05 dsNature fragile 9.25 dsAu fil du Mississippi
13.40 shAu cœur Présentation : Nagui. Ce qui t’appartient, (Rép tch, 2016). La Grande (USA, 2016). La symphonie
des Restos du cœur 13.00 sJournal de Garth Greenwell Barrière de corail (3/13). du Nord (1/3). Au cœur du
13.55 sjhJoséphine, ange 13.40 sDerrière l’événement (éd. Rivages). 13.40 shLes docs fleuve (2/3). Le bayou (3/3).
gardien Série (saison 15, 13.40 sExpression directe 16.10 sDes chiffres du Mag de la santé 12.05 dFrontières d’eau
3/4, Fr, 2014) (saison 16, 2/5, CGT-FO. et des lettres Jeu. In vivo : Birmanie, mission (All, 2019). Le Doubs (2/2).
2015). 13.50 shÇa commence Présentation : orthopédie. In vivo : un lieu 12.50 hArte journal
17.10 shQuatre mariages aujourd’hui Présentation : Laurent Romejko. de répit pour les sans abris. 13.00 dhBazars d’Orient (All,
pour une lune de miel Faustine Bollaert. 16.45 sPersonne 14.40 dshNationale 7, 2015). Jérusalem (2/4).
Télé-réalité. 15.20 sAffaire conclue, n’y avait pensé ! Jeu. à voir et à manger 13.35 tfjMonstres ordinaires
Myriam et Carlos. tout le monde a quelque Présentation : Cyril Féraud. 15.50 dsAventures sauvages Drame de Sebastian Ko
18.15 shLes plus belles chose à vendre 17.30 sSlam Jeu. (GB, 2016). (All, 2014). VM. Avec Mehdi
vacances Télé-réalité. 18.00 sAffaire conclue : Présentation : Cyril Féraud. En Namibie (5/6). Nebbou, Ulrike C Tscharre.
Présentation : Valérie la vie des objets 18.10 sQuestions 16.40 dsNos maisons 15.25 ihX :enius
Damidot. 18.05 sTout le monde a son mot pour un champion Jeu. ont une histoire (Fr, 2019). Le carton, un matériau plus
19.20 rshDemain nous à dire Jeu. Présentation : Présentation : Avignon, Vaucluse (4/4). précieux qu’il n’en a l’air.
appartient Série (saison 1, Sidonie Bonnec Samuel Etienne. 17.45 shC dans l’air 15.55 dLe Grand Aigle de mer
Fr, 2017). et Olivier Minne. 19.00 Le 19/20 19.00 shSilence, ça pousse ! (All, 2014).
20.00 shJournal 18.45 sN’oubliez pas les paroles 20.00 isVu Divertissement. 19.55 dshBelle et mortelle, 16.40 dshDrokpa (USA, 2016).
20.35 shLe 20h le mag Jeu. Présentation : Nagui. 20.10 Météo régionale la pieuvre à anneaux bleus Tibet, les derniers nomades.
20.45 shMy million 20.00 sJournal 20.20 shPlus belle la vie (Jap, 2015). 17.35 dshLe Retour des
20.50 shPetits plats en 20.40 shLa chanson de l’été 20.45 sTout le sport camélidés (Fr, 2015). Les
équilibre été Onglet de Zaz : Que vendra. 21.00 sMétéo des plages vaisseaux du désert (2/3).
veau mimolette. 20.45 tshUn si grand soleil Les dieux des Andes (3/3).
20.55 shNos chers voisins Série. 19.05 shInvitation au voyage
19.45 hArte journal
20.05 i28 minutes

21.05 21.05 TT 21.05 r 20.50 20.50 TT

Je suis une Les Pouvoirs La Loi de Valérie Zones bleues, Hiroshima,


célébrité, extraordinaires rsjhTéléfilm de Thierry Binisti les secrets la véritable histoire
sortez-moi de là ! du corps humain (Fr, 2017). 95 mn. Avec Charlotte
de Turckheim, Bruno Wolkowitch, de la longévité ydshDe Lucy Van Beek
Kahina Carina. Tous coupables. (GB, 2015). 100 mn. Rediffusion.
shTélé-réalité. 135 mn. yshMagazine. Rediffusion. dshDe Fitzgerald Jego (Fr, 2019).
Présentation : Laurence Boccolini Présentation : Michel Cymes 6 Certains défendent la veuve 45 mn. Grèce (4/4). 6 La première bombe atomique
et Christophe Dechavanne. et Adriana Karembeu. et l’orphelin, Valérie plaide L’île d’Ikaria en Grèce enregistre de l’histoire, lancée sur
Episode 4. Les pouvoirs insoupçonnés pour les bandits. Jusqu’à un record de longévité Hiroshima, fut-elle un mal
de notre alimentation. de ses habitants qui sont plus nécessaire pour obtenir
ce que sa fille soit enlevée d’un tiers à être nonagénaires
6 C’est quoi, une alimentation par un mystérieux ravisseur… la capitulation japonaise
équilibrée ? Réponse dans et indépendants. ou une pure démonstration de
Scénario en surrégime
les rues de Tokyo avec les deux et acteurs à la dérive force ? Ce film bat en brèche les
comparses dans un sympathique dans un téléfilm aux bons justifications données à l’époque
numéro de vulgarisation sentiments un peu gênants. et sonde de nombreuses
médicale. LIRE page 78. victimes. LIRE page 78.
23.20 22.55 22.40 T 21.35 22.30 TT
Stars des boys bands : Les Pouvoirs La Loi de Simon L’Argent autrement Elle l’a bien cherché
que sont-ils devenus ? extraordinaires tsjhTéléfilm de Didier Le dshDe Sam Caro. 55 mn. ydshDe Laetitia Ohnona
shMagazine. 115 mn. du corps humain Pêcheur (Fr, 2016). 100 mn. Avec Enquête sur le développement (Fr, 2018). 50 mn. Inédit.
A la fin des années 90, les boys Daniel Prévost, Nicolas Gob, Chloé des monnaies et des systèmes 6 Un film percutant qui
sMagazine. 135 mn. Présentation : Stefani. Des hommes en noir. d’échanges locaux.
bands ont tout balayé sur leur Michel Cymes et Adriana bouscule autant l’institution
passage, avant de disparaître, Karembeu. Vieillir jeune : comment 6 Daniel Prévost campe 22.30 shC dans l’air que le regard de la société.
quatre ans plus tard, vivre jusqu’à 120 ans ? un pénaliste amateur d’humour 23.40 sAvis de sorties LIRE pages 47 et 79.
aussi vite qu’ils étaient apparus. Le point sur les dernières noir et rompu aux cas 23.50 dsAliments ultra
tf1 | france 2 | france 3 | france 5 | arte

Que sont devenus Frank des 2B3, transformés, le plein 23.20 tdhRachel, une
avancées médicales dans le inextricables. Il défend ici ultra-orthodoxe dans
Nathan des Worlds Apart, domaine de « l’épigénétique ». de chimie (Fr, 2018).
un prêtre accusé du meurtre l’urgence (USA, 2019).
Chris des G-Squad 0.45 dsLes 100 Lieux qu’il faut
ou encore Alexandra des L5 ? 1.10 ysLes Chevaliers de la d’un notaire. Pas si mal. Inédit. LIRE page 79.
voir (Fr, 2017).
Table ronde Opéra bouffe 0.20 sSoir 3 Les Côtes-d’Armor, 0.20 dhColombie, la guerre
1.15 shTirage de l’Euro de Hervé. Mise en scène : ou la paix (All, 2018).
millions 0.55 tdsDalida, la femme qui de la côte d’Emeraude
Pierre-André Weitz. Par les rêvait d’une autre scène à l’île de Bréhat (3/10). 1.15 Arte journal
1.20 dshTélé-réalité : Instumentistes de la 1.35 rfjLa Communauté
que sont-ils devenus ? (Fr, 2015). 1.35 dsLe Grand Inventaire
compagnie Les Brigands. 2.40 tdsMon enfant, de la planète (Fr, 2018). Drame de Thomas
(Fr, 2018). Dir. Christophe Grapperon. Vinterberg (Dan, 2016). VM.
3.10 Programmes de la nuit cet étranger (Fr, 2019). L’Arctique Canadien :
Enregistré à Venise, en 2016. 3.30 tdsDans la tête d’un terre de vies. 3.25 dsEnquête d’ailleurs
2 6.25. 3.15 shÇa commence (Fr, 2015). La Réunion, la
zèbre (Fr, 2019). 2.25 dsLe castor a toujours
aujourd’hui 4.25 Les matinales tort (GB, 2014). marche sur le feu (1/15).
3.55 dsOregon 4.55 sQuestions pour 3.15 La nuit France 5 3.55 dBazars d’Orient (All,
4.25 sTout le monde veut un champion 2 5.35. 2 5.25. 2015). Istanbul (1/4). 2 5.00.
prendre sa place 2 5.25.
TNT/Bouygues  Canal  Numericable/SFR  Orange  Free s Télétexte j Audiodescription h Télévision de rattrapage Télérama 3628 24 / 07 / 19 81
tnt
M6 6 6 6 LCP 13 107 13 France 4 14 63 14 France Ô 19 65 19 W9 9 59 9 Gulli 18 169 18
6 6 13 13 14 14 19 19 9 9 18 18
6.30 sBritannia High 9.25 Séance à 7.30 sSlugterra : les 9.00 dshLa Nouvelle- 6.00 sWake up Clips. 9.00 Objectif Blake !
(saison 1, 7/9, GB, 2008). l’Assemblée nationale mondes souterrains Calédonie, entre 8.00 sW9 hits Clips. 9.35 thBunsen
7.10 ysCrazy 11.05 Les matins du Sénat 7.55 sSuper 4 brousse et forêt 10.40 sW9 Hits Gold Clips. est une bête
Ex-Girlfriend Série 12.30 shLivres & vous… 8.40 tsMartin Matin (Fr, 2014). 11.35 sW9 hits Clips. 10.25 Fangbone
(saison 1, 3 et 4/18, 13.25 hSénateur 9.25 sA table les enfants 9.50 dshConfrontations 12.40 sMalcolm Série 11.15 Harvey Beaks
USA, 2015). VM. à domicile 9.30 sZouzous (Fr, 2018). Playa del (saison 2, 7 et 8/25, 12.05 thZig & Sharko
8.45 sM6 boutique 13.30 Terra Terre 11.50 tsLes Carmen, les dessous du USA, 2000) (saison 3, 17 12.35 yOscar & co
9.55 tsDesperate 14.00 Emois & moi Pyjamasques miracle économique. à 19/22, 2002) (saison 4, 13.05 yOggy
Housewives Série 14.30 Le journal de la 12.55 sA table les enfants 10.40 shLes Témoins 16 à 18/22). et les cafards
(saison 8, 10 à 12/23, Défense 13.00 sLes Aventures d’outre-mer Best of. 16.40 sUn dîner 13.30 tMagic :
USA, 2012). VM. 14.55 Séance à du Marsupilami 11.45 shVoyages & presque parfait Jeu. Famille féerique
12.45 sLe 12.45 l’Assemblée nationale 14.30 tsNos voisins les délices by Chef Kelly 14.30 La Boucle infernale
13.35 tsEn famille 16.35 shSénat en action pirates Magazine. 15.30 Mutant Busters
Série (Fr, 2019). 17.00 dhVivre ensemble 15.40 sTeen Titans Go ! Robinson Martinique. 16.10 Power Rangers
13.55 sComment j’ai (Fr, 2018). 16.30 tsLes Minikeums 12.20 shLa esclava Super Ninja Steel Série
rencontré le prince 17.55 ydLa République t blanca Feuilleton. (saison 1, 14, USA, 2018).
charmant Téléfilm de de juillet : un été français 20.00 dsUne saison 13.40 sCatalina Feuilleton. 16.35 tBunsen
Bradford May (USA, 2013). sur les routes du Tour en Indonésie 15.50 sSurf Academy est une bête
15.55 swLe Bel (Fr, 2019). (Fr, 2019, 1 et 2/16). Série (saison 3, 18 à 21/26, 17.25 yhLe Monde
Arnaqueur Téléfilm 18.50 Un monde en docs Aus, 2008). incroyable de Gumball
(Can, 2010). VM. 19.20 hSénateur 18.00 sInfô soir 18.10 thBienvenue
17.35 rsLes reines du à domicile 18.10 sTour des yoles chez les Loud
shopping Jeu. 19.30 Emois & moi 18.35 shSanta Diabla 19.25 tMagic : Famille
18.45 sChasseurs 19.55 Etat de santé Feuilleton. féerique
d’appart’ Jeu. Intelligence artificielle en 20.45 shSah ke bon 20.05 hKally’s Mashup,
19.45 sLe 19.45 santé : comment rester camera la voix de la pop Série
20.25 tsEn famille dans la course ? Doit-on (saison 1, Arg, 2017).
Série (Fr, 2019). faire plus la sieste ? 20.50 G ciné

21.05 T 20.50 TT 21.05 20.55 21.05 T 21.00

Peplum Yémen : les enfants Le gala de l’Union Private Practice Astérix le Gaulois Pokémon :
tsjhSérie (Fr, 2019). et la guerre des artistes shSérie (USA, 2012). Avec tfsFilm d’animation de Faites équipe
85 mn. Inédit.Avec Jonathan ydDe Khadija Al-Salami shSpectacle. Présentation : Kate Walsh, Benjamin Bratt. Ray Goossens (Fr/Bel, 1967). avec Miaouss
Lambert, Nadia Roz, (Fr, 2017). 55 mn. Marianne James. Enregistré L’heure des bilans 70 mn.
Philippe Vieux. (saison 6, 1/13). 6 Où est passé l’humour hTéléfilm (Jap, 2019).
6 Retour sur une guerre en 2016. Président de la 125 mn.
La folle histoire du mariage à huis clos — le pays est soirée : Claude Lelouch. 21.35 Des vies fragiles tellement présent
de Cléopâtre (1 et 2/2). fermé aux journalistes (2/13). dans la BD ? Tombé dans 23.05 rBalto 3 Téléfilm
6 Les nostalgiques 23.15 sh37e Festival 22.20 Etre et avoir été (3/13). le chaudron de la potion de Phil Weinstein
— entre le gouvernement
de Deux Heures moins le international du cirque magique sans doute. (USA, 2004).
yéménite, soutenu 23.00 sTour de la
quart avant Jésus-Christ, de Monte-Carlo 6 Cette fois-ci,
par la communauté Martinique des yoles 22.15 rfsjAstérix
biberonnés aux sketchs Spectacle enregistré l’increvable chien des
internationale, rondes 3e étape : et le coup du menhir
des Robins des bois, en 2013. neiges fait la course avec
et les rebelles houthis. Saint-Pierre - Fort-de- De Philippe Grimond
trouveront ici une façon 1.30 s39e Festival un avion. Carrément.
Un témoignage rare, France. (Fr/All, 1989).
honorable de réveiller international du cirque Et si on laissait le pauvre
à travers les yeux et la 2.30 dshConfrontations 23.50 sTop 50 Emission
leur goût pour la parodie de Monte-Carlo clébard tranquille ?
parole de jeunes enfants. (Fr, 2018). Playa del musicale. Les tubes qui
de péplum. Humour Enregistré en 2015. 0.25 tGawayn
21.45 Emois & moi Carmen, les dessous font danser ! Volume 1.
consternant et esthétique 3.25 sRock en Seine 1.00 Foot 2 rue extrême
Magazine. Présentation : du miracle économique. 2.00 Programmes de la
du bide garantis. 2017 Franz Ferdinand. 2.25 thTotally Spies
Marion Becker. 2 3.20. nuit 2 6.00.
LIRE page 78. 2 4.20. 2 3.15.
Jacques Maire.
22.30 T 22.00 TT RMC Story 23 68  TMC 10 60 10 TFX 11 61 11 TF1 20 66 20 
Peplum Soulac-sur-Mer, ton 23 23 23 10 10 11 11 Séries Films 20 20
tshSérie (Fr, 2015). littoral fout le camp 12.10 dwhMauvaises 12.05 sNos chers voisins 8.45 TFX infos 12.55 sLa Vengeance de
205 mn. Avec Michèle Rencontres (USA, 2012). Série. 8.50 s19 à la maison les Veronica Feuilleton.
ydhDe Pierre-Oscar Lévy Livraison mortelle (nº 7). 13.40 sHercule Poirot Bates : une famille XXL 14.00 swNew York,
Laroque, Manu Payet, (Fr, 2018). 55 mn.
Jean-Luc Bideau, Un quartier si paisible Série (saison 10, 3/4, GB, 10.15 sLes Frères Scott section criminelle Série
6 A travers l’exemple (nº8). 2005). VM. Série (saison 1, 3 à 9/22, (saison 9, 12 et 8/16, USA,
Isabelle Nanty. d’une résidence menacée
Maximus alterne 14.00 tjhMiss Fisher 15.35 sMiss Marple Série USA, 2003). VM. 2010) (saison 10, 6/8,
par l’érosion marine en enquête Série (saison 1, (saison 4, 4/4, GB, 2009). 16.35 swTattoo Cover : USA, 2011) (saison 8, 5 et
les moments de folie Gironde, ce film ausculte
et de démesure et 3 à 5/13, Aus, 2012). 17.30 sHercule Poirot on Holiday 6/16, USA, 2009). VM.
les dérives des politiques 17.15 swhNon élucidé Série (saison 11, 2/4, GB, 18.35 swTattoo Cover : 18.10 tsLondres police
les instants de sérénité urbanistiques actuelles.
où il semble retrouver Magazine. Présentation : 2008). VM. Londres (GB