Vous êtes sur la page 1sur 34

CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.

BE

La ventilation des habitations

Formation 2006 pour Conseillers Energie


dans le Secteur Résidentiel

Christophe Delmotte, ir
Laboratoire Qualité de l’Air et Ventilation
CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction
1

La composition de l’air extérieur


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ L’air sec contient environ 78% d’azote,


21% d’oxygène et 1 % d’autres gaz (Argon
0.9%, CO2 0.04%, …)
„ A l'état gazeux, la vapeur d'eau intervient
dans des proportions pouvant atteindre
0,1% en Sibérie à 5% dans les régions
maritimes équatoriales
„ l'air atmosphérique peut être considéré
comme une mélange de deux gaz : l'air
sec et la vapeur d'eau
2
La composition de l’air extérieur
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ L’air peut également contenir différents


gaz polluants (vapeurs d’hydrocarbures en
ville par exemple)
„ L’air peut aussi contenir diverses
particules (poussière, polen …)

Besoins physiologiques en air frais


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ L’air que nous inspirons contient (exemple


typique)
z 20.9 % d’oxygène

z 0.04 % de CO2 (400 ppm)

z 0.66 % de H2O

z 78.4 % d’azote (+ gaz inertes)

„ L’air que nous expirons contient (exemple typique)


z 15.3 % d’oxygène
z 4 % de CO2 (40 000 ppm)
z 6.2 % de H2O
z 74.5 % d’azote (+ gaz inertes)

4
Besoins physiologiques en air frais
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

Métabolisme Volume Consom. O2 Production CO2


W/m² d’air =(20.9 – 15.3) =(4 – 0.04) /100 *
aspiré /100 * vol vol
l/h l/h l/h
Position 417 23.4 16.5
assise
46.5
Travail léger 720 40.3 28.5
100
Travail lourd 1600 89.5 63.3
222

Besoins physiologiques en air frais


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ La teneur en O2 ne doit idéalement pas


descendre sous les 20%

„ La teneur en CO2 ne doit idéalement pas


dépasser 0.5% (5000 ppm)

„ Attention: Pour le confort il ne faut pas se


limiter aux besoins physiologiques
6
Volume de ventilation minimal
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Débitde ventilation Q (m³/h)


„ Production de polluant K (m³/h)
„ Concentration en polluant Ce et Ci (m³/m³)
„ Q = K / (Ci – Ce) (état stationnaire)
Q m³/h

Ci
K m³/h
Q m³/h

Ce
7

Volume de ventilation minimal


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

Q = K / (Ci – Ce)
„ En position assise
„ Q = 16.5 l/h / (0.005 – 0.0004)= 3587 l/h
„ Il faut donc au moins 3600 l/h pour maintenir
le CO2 sous 5000 ppm
„ Pour un travail léger
„ Q = 28.5 l/h / (0.005 – 0.0004)= 6196 l/h
„ Il faut donc au moins 6200 l/h pour maintenir
le CO2 sous 5000 ppm
8
Volume de ventilation minimal
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

Q = K / (Ci – Ce)
„ En position assise
„ Q = -23.4 l/h / (0.200 – 0.209)= 2600 l/h
„ Il faut donc au moins 2600 l/h pour maintenir
le O2 au dessus de 20%
„ Pour un travail léger
„ Q = -40.3 l/h / (0.200 – 0.209)= 4478 l/h
„ Il faut donc au moins 4500 l/h pour maintenir
le O2 au dessus de 20%
9

L’air intérieur des habitations


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Nous passons 80 à 95% de notre temps


dans une atmosphère intérieure
(logement, bureau, transport, salle de
sport, cinéma, …)
„ L’air intérieur est généralement bien plus
pollué que l’air extérieur
„ Quels sont les polluants?
„ Comment améliorer la qualité de l’air ?

10
Les polluants de l’intérieur
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Polluants liés aux occupants


• 15...30 litres de CO2 par heure et par personne
• Odeurs corporelles
• Fumée du tabac
• Odeurs d’aliments divers
• Poubelles

11

Les polluants de l’intérieur


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Produitsde combustion (cuisine,…)


„ Vapeur d’eau
• 50 g/h,personne
• 5…10 kg/jour, maison

12
Les polluants de l’intérieur
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Polluants émis par le bâtiment et les


équipements
z Vynil, tapis,...
z Peinture..…
z Détergents
z Panneaux de bois
z Imprimantes, fax, …
„ Polluants spécifiques
z Garages

13

Formaldéhyde
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Sources:
z Résines et colles à base d’urée-formol ou
phénol-formol : panneaux de bois
z Mousses isolantes urée-formol
z Tissus d’ameublement …
„ Effets sur la santé
z Irritation de yeux, du nez et de la gorge
z Allergies
z Maux de tête, fatigue, nausées, vertiges …
14
Les pesticides
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Sources:
z Plaquettes insecticides et antimites
z Diffuseurs électriques et aérosols
z Bois, cuirs, textiles traités …
„ Effets sur la santé
z Maux de tête, nausées
z Irritation de yeux, du nez et de la gorge
z Irritation de la peau …

15

Les solvants
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Sources:
z Peintures, laques, vernis
z Colles et adhésifs pour tissus muraux et
moquettes
z Produits de nettoyage et d’entretien
z Produits cosmétiques …
„ Effets sur la santé
z Irritation de la peau et des muqueuses
z Maux de tête, vertige, sensation d’ivresse
z Effets sur le système nerveux …
16
Dioxyde de carbone (CO2)
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Sources:
z Être humain - Combustion
„ Effets sur la santé
z Hyperventilation (augmentation du rythme de
la respiration)
z Hypersécrétion sudorale, surtout frontale
z Erythrose surtout au niveau du visage (les
joues sont plus rouges qu’à l’habitude)
z Céphalées, troubles de la vigilance
z Tendance à la somnolence, …
17

Monoxyde de carbone (CO)


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Sources:
z Appareils à gaz non raccordés à un conduit
de fumée
z Appareils à gaz ou à charbon raccordés à un
conduit de fumée (en cas de refoulement)
z Voitures …
„ Effets sur la santé:
z Maux de tête, nausée, étourdissement, ...
z Perte de conscience, coma, mort

18
La fumée du tabac
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Sources:
z Cigarettes, cigares …
„ Effets sur la santé (tabagisme passif)
z Irritation de la gorge, du nez et des yeux
z Troubles respiratoires
z Aggravation de l’asthme
z Sensibilisation aux acariens
z Cancer du poumon
z Maladies cardio-vasculaires …
19

Les acariens
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Sources:
z Insectes microscopiques présents dans les
matériaux textiles (matelas, tapis, tentures …)
„ Effets sur la santé:
z Allergisants (peuvent provoquer des crises
d’asthme bronchique chez les personnes
allergiques)

20
Comment maintenir un bonne qualité d’air?
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Ne pas polluer ?
z C’est impossible, il faut bien vivre
z On peut limiter en partie la pollution en
choisissant des produits d’entretien moins
polluants, en limitant l’usage d’insecticides, …

21

Comment maintenir un bonne qualité d’air?


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Purificateurs d’air ?
z Filtres mécaniques, électrostatiques ou à
ionisation qui captent les particules, les
polens
z Filtres à charbon actif qui captent certains gaz
et les odeurs de tabac
z Lampe U.V. pour détruire les germes

22
Comment maintenir un bonne qualité d’air?
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Purificateurs d’air ?
z Il faut un ventilateur qui aspire l’air vers le
« purificateur »
z En met-on partout dans la maison?

z Pas toujours très efficaces dans la pratique


z Quid de la vapeur d’eau?
z Quid du renouvellement de l’oxygène?

23

Comment maintenir un bonne qualité d’air?


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Déshumidificateurs ?
z Système électrique qui génère une surface
froide ou se condense la vapeur d’eau
z Absorbeurs d’humidité (sels dessicants)

z Se charge uniquement de la vapeur


d’eau
z Particules, odeurs, CO2 … ?

24
Comment maintenir un bonne qualité d’air?
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Stocker l’humidité dans les murs ?


z Comme pour les déshumidificateurs ça ne
solutionne pas le problème des particules,
odeurs, CO2 …
z Que ferait-on de l’humidité stockée (5 à 10 kg
par jour dans une maison) ?
z Les moisissures
affectionnent les supports
humides

25

Comment maintenir un bonne qualité d’air?


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Remplacer l’air pollué par de l’air frais


extérieur?
z Comment faire sortir l’air pollué ?
z Comment faire rentrer l’air frais ?
„ En ouvrant les fenêtres ?
z Pénétration d’insectes, de pluie, de voleurs
z Grande surface d’ouverture (débits d’air trop
élevés Æ consommation d’énergie en hiver)
z Courants d’air, bruit extérieur
26
Remplacer l’air pollué par de l’air frais extérieur?
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ En laissant respirer les murs?


z Qu’est-ce que ça veut dire?
z L’humidité est-elle capable de traverser les
murs en quantité suffisante?
z Qu’entend-on par diffusion?
z Qu’entend-on par convection?

27

Transport de vapeur par diffusion


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ La diffusion de vapeur d’eau au travers d’une


paroi provient de la différence de concentration
en vapeur d’eau de part et d’autre de la paroi
„ Déplacement relatif de la vapeur d’eau par
rapport à l’air sec
„ Exemple
z Air extérieur en hiver: 4.5 g/kg
z Air intérieur: 8 g/kg
z La vapeur d’eau va avoir tendance à migrer vers
l’extérieur par diffusion

28
Transport de vapeur par diffusion
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

z Pour la diffusion stationnaire à travers une


paroi plane composée d’un seul matériau, on a:
pi − pe
qm′ = (kg / s. m²)
μdN
z q’m: densité de flux de vapeur (kg/s . m²)
z pi: pression partielle de vapeur d’eau à l’intérieur (Pa)
z pe: pression partielle de vapeur d’eau à l’extérieur (Pa)
z μ: coefficient de résistance à la diffusion
z d: épaisseur du matériau (m)
z N: constante de diffusion de la vapeur d’eau dans l’air
(environ 5.4 109 s-1)
29

Valeur μ de quelques matériaux


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

Matériau Valeur μ
Brique 10 - 50
Béton 20 - 200
Verre cellulaire ~∞
Laine minérale 1 – 1.5
Mousse de polystyrène 150 - 250
extrudée
30
Exemple
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Simulations GLASER++
z Mois de janvier (mois le plus favorable à la
diffusion)
z Climat intérieur de classe 3 (maison normale)
z Mur creux: brique + air + laine minérale +
terre cuite + plâtre
μd = 2.4 … 2.8 (variation λ briques )
z Diffusion de 213 … 155 g/m² sur le mois
z Soit 1.4 kg … 1 kg par jour pour 200 m²
z L’humidité est absorbée par les briques de
parement
31

Exemple
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Simulations GLASER++
z Mois de septembre (mois moyennement
favorable à la diffusion)
z Diffusion de 57 … 48 g/m² sur le mois
z Soit 380 g … 320 g par jour pour 200 m²

32
Transport de vapeur d’eau par convection
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Déplacement global d’air sec et de vapeur


d’eau
„ Engendré par des différences de pression
d’air et de température
„ Généralement négligeable au niveau du
matériau
„ Peut être beaucoup plus important que la
diffusion au niveau des parois d’un
bâtiment (à cause des fuites et des fentes)
33

Aération par les fuites et les fentes


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Fuites et fentes
z entrées d’air incontrôlables par nature :
déperditions calorifiques importantes en hiver
z entrées d’air réparties au hasard : débit d’air
très élevé dans certains locaux, débit d’air très
faible dans d’autres : Mauvais “système” de
ventilation
z Fuites d’air humide au travers des parois :
risque de condensation interne dans l’isolant

34
Aération par les fuites et les fentes
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Entre 1995 et 1999 : Mesure de l’étanchéité à


l’air de 51 nouvelles habitations
„ Etanchéité à l’air des habitations: n50 entre 1.8 h-
1 et 25 h-1 (moy. 7.8 h-1)

„ Fuites principales : dans les garages et les


greniers
„ Chambres et salles de bains : en général très
étanches (même dans les habitations
globallement peu étanches)

35

Aération par les fuites et les fentes


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Nouvel immeuble – Appartements de


qualité
z Taux de carboxyhemoglobine
(CO) trop élevé chez
certains occupants
z D’où vient le CO?
Chaudière gaz? Cheminée?
Garage souterrain?
z Responsable : fuites d’air entre
le garage et l’appartement
36
Remplacer l’air pollué par de l’air frais extérieur?
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Comme avant?
z Les châssis et portes sont bien plus étanches
qu’avant
z Les poêles et les cheminées ont disparus
z Les débits d’air incontrôlables que l’on
connaissant avant ne sont plus acceptables
z Avant, seules certaines pièces du rez-de-
chaussée étaient chauffées
z Avant, on se souciait peu de l’énergie et de la
pollution
37

Remplacer l’air pollué par de l’air frais extérieur?


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ De façon guidée?
„ En créant des ouvertures de taille choisie
en certains endroits du bâtiment
z Pour maîtriser le renouvellement d’air (ni trop,
ni trop peu)
z Pour limiter la dispersion des polluants dans
le bâtiment (WC, cuisine, salle de bains …)
z Pour permettre le transfert de l’air à l’intérieur
du bâtiment
38
Quels débits d’air frais ?
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Pour les besoins en oxygène (> 20%)


z Position assise: 2.6 m³/h
z Travail léger: 4.5 m³/h
z Travail lourd: 10 m³/h
„ Pour la concentration en CO2 (< 5000
ppm)
z Position assise: 3.6 m³/h
z Travail léger: 6.2 m³/h
z Travail lourd: 13.8 m³/h
39

Quels débits d’air frais ?


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Pour le confort
z Il ne faut pas se limiter à l’aspect
physiologique (O2 – CO2)
z Et le CO2 n’est pas le seul polluant
z Le CO2 est toutefois un bon indicateur de la
pollution humaine (odeurs corporelles, vapeur
d’eau …)

40
Quels débits d’air frais ?
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Pour le confort
z Pour une qualité d’air modérée, il faut 29
m³/h d’air frais par personne (58 si on fume)
z Pour une qualité d’air moyenne, il faut 45 m³/h
d’air frais par personne (90 si on fume)
z Pour une qualité d’air élevée, il faut 72 m³/h
d’air frais par personne (144 si on fume)

41

Quels débits d’air frais ?


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Exemple: le débit total d’air frais à prévoir pour


une maison unifamiliale est de 187 m³/h
z Correspond à une ouverture de 470 cm²
(ΔP = 2 Pa)
z Correspond à une déperdition thermique de
0.34 x 187 x (20 – (-10)) = 1907 W
z Ou une consommation de 550 l de mazout / an
(0.34 * 187 m³/h * (20° – 8.5°) * 5110h / 0.7)
z Une fenêtre de 0.9 m x 1.2 m ouverte en position
tombante (10 cm) donne une ouverture de 2100 cm²
(soit 850 m³/h à 2 Pa)

42
Règles de bonne pratique
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Les règles de bonne pratique pour la


ventilation des habitations sont présentées
dans la norme belge NBN D 50-001
„ La norme NBN EN 13779 traite de la
ventilation des bâtiments non-résidentiels

43

En bref …
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Ventiler = maintenir une qualité d’air


acceptable dans les bâtiments
z Ventiler = remplacer de l’air vicié par de l’air
frais
z Ventiler = diluer et évacuer des polluants
Æ Pour la santé des occupants
Æ Pour la santé du bâtiment

44
En bref …
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Ventiler de manière efficace = une stratégie


Technologie
ISOLATION
Éviter les fuites Atteindre de hautes
performances

Réduire
la consommation
d’énergie
Technologie
Technologie Augmenter le
CONSTRUCTION confort thermique VENTILATION
ETANCHE CONTROLEE
Améliorer la NBN D50-001
qualité de l’air

Veiller à un
renouvellement de l’air
45

Ventilation naturelle des bâtiments


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Mise en mouvement de l’air grâce aux


forces naturelles (vent – différences de
température)
„ >< Ventilation mécanique (utilisation de
ventilateurs)

46
Débit au travers d’une ouverture
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Loi générale pour le débit d’air au travers d’une


ouverture
„ Q = C Δpn
„ Q Débit d’air (m³/h)
„ Δp Différence de pression (Pa)
„ C Coefficient du débit d’air (m³/h.Pan)
„ n Exposant du débit d’air (-) compris entre 0,5
(écoulement turbulent: grandes ouvertures) et 1
(écoulement laminaire: très petites fissures)

47

Différences de pression dues au vent


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Le vent crée des zones de pression et


dépression autour des bâtiments

48
Différences de pression dues au vent
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ La pente du toit influence l’effet du vent

49

Différences de pression dues au vent


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ L’angle d’incidence du vent à de


l’importance

50
Différences de pression dues au vent
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Pression en point de la surface


Pw = 0.5 ρ Cp v²
z Pw Pression due au vent (Pa)
z Cp Coefficient de pression
z V Vitesse du vent

51

Vitesse du vent
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Augmente avec la hauteur


„ Diminue avec la rugosité de la surface du sol
„ V = Vref (0.2 p) ln (z / z0)
z V : Vitesse du vent à une hauteur z (m/s)
z Vref : Vitesse du vent mesurée (station météo) à
une hauteur de 10 m (m/s)
z z : Hauteur au sol (m)
z p, z0 : paramètres dépendant du terrain

52
Vitesse du vent
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

Classe de rugosité p z0
1 Région côtière sur une distance 0.83 0.005
de 2 km à partir de la digue
2 Zone rurale avec bâtiments ou 1.00 0.070
arbres isolés
3 Zone urbaine, suburbaine, 1.15 0.30
industrielle ou forestière

Note : Il existe différents modèles pour calculer la vitesse du vent


53

Vitesse du vent
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Zone urbaine, bâtiment de 8 m, vitesse de


5 m/s suivant la station météo
„ V8m = 5 x 0.2 x 1.15 x ln(8 / 0.30) = 3.8 m/s

54
Coefficient de pression
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Pw = 0.5 ρ Cp v²

„ Valeurs empiriques
„ Mesurées sur des modèles dans des
tunnels à vent
„ Valeurs tabulées pour des immeubles bas
et de forme simple
„ Logiciels spécialisés

55

Coefficient de pression
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

56
Pression due au vent
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Vent 3.8 m/s – Toiture 35°


„ Pw = 0.5 x 1.205 x Cp x 3.8²

Cp = 0.5 Cp = 0.25 Cp = -0.8


Pw = 4.4 Pa Pw = 2.2 Pa Pw = -7 Pa

Cp = -0.7
Pw = -6.1 Pa

Cp = -0.9
Pw = -7.8 Pa
57

Différences de pression hydrostatique


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouverture au ras du sol


z (m)

θe θi > θe

pe0 = pi0
58
Différences de pression hydrostatique
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouverture au ras du sol


z (m)

pez = piz =
pe0 – z ρe g pi0 – z ρi g
θe θi

g = 9.81 m/s²
59

Différences de pression hydrostatique


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouverture au ras du sol


z (m) Δpz = z (ρe- ρi)g (Pa)

à 0° à 20°
ρe= θe ρi= θi
1.293 kg/m³ 1.205 kg/m³

Le local est en surpression par rapport


à l’extérieur
60
Différences de pression hydrostatique
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouverture au ras du sol


z (m) Une petite ouverture permettrait à
l’air de s’échapper

θe θi

Le local est en surpression par rapport


à l’extérieur
61

Différences de pression hydrostatique


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouverture au ras du plafond


z (m) Une petite ouverture permettrait à
l’air de s’introduire

θe θi

Le local est en dépression par rapport à


l’extérieur
62
Différences de pression hydrostatique
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouvertures en bas et en haut


z (m)

θe θi

De l’air froid rentre par le bas Débits identiques !


De l’air chaud s’échappe par le haut
63

Différences de pression hydrostatique


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouvertures en bas et en haut


z (m) Ouvertures identiques

Plan de
pression
θe θi
neutre h (m)

Δpen haut + Δpen bas = h (ρe – ρi) g

64
Différences de pression hydrostatique
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Local étanche – Ouvertures en bas et en haut


z (m) Ouvertures différentes

Plan de θe θi
pression h (m)
neutre

Δpen haut + Δpen bas = h (ρe – ρi) g

65

Différences de pression hydrostatique


CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Δp = h (ρe – ρi) g
„ Or Vi / Ti = Ve / Te = V0 / T0
z loi des gaz parfaits
z V = Volume du gaz
z T = Température absolue du gaz
z T0 = 273 K (0°C)
„ Ou Vi / M Ti = Ve / M Te = V0 / M T0
z M = Masse du gaz

66
Différences de pression hydrostatique
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Puisque V / M = 1/ ρ
„ 1 / ρi Ti = 1 / ρ0 T0 = 1 / ρ0 273
„ ρi = ρ0 273 / Ti
„ Δp = h (ρe – ρi) g = 273 ρ0 g h (1/Te – 1/Ti)
z ρ0 = 1.29 kg/m³

67

Exemples
CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DE LA CONSTRUCTION HTTP://WWW.CSTC.BE

„ Ti= 293 K (20°C) Te = 273 K (0°C)


„ Soit h = 1m (fenêtre normale)
z Δp = 273 x 1.29 x 9.81 x 1 x (1/273 – 1/293)
z Δp = 0.86 Pa

„ Soit h = 5 m (maison unifamiliale)


z Δp = 4.32 Pa
„ Soit h = 50 m (immeuble élevé)
z Δp = 43.2 Pa

68