Vous êtes sur la page 1sur 4

Le noyau

1/ Définition :
Le noyau est la plus grande structure de la cellule, il est séparé des
organites par une membrane nucléaire est l’endroit où les gènes et
contrôle les activités cellulaires.
Et en biologie, un noyau est un corps sphérique, délimité par une double
enveloppe qui contient les chromosomes des cellules eucaryotes.

2/ structure et composition :
Le noyau est délimité par une enveloppe formée de deux mb dulincte ,
chacune constituée d’une double couche de phospholipides. Elle est en
fait une portion spécialisée du réticulum endoplasmique de sorte que la
cavité séparant les deux mb nucléaire communique avec la cavité du
réticulum.
Les membranes externe et interne s’unissent à intervalles réguliers,
réalisent des perforations ou pores dans l’enveloppe nucléaire, au
niveau de ces pores se situent des complexes pratiques spécialisés
permettant le passage sélectif de molécules, parfois de grande taille
entre le cytoplasme et l’intérieure du noyau. le diamètre de pores (9mm)
est constant maisleurs nbsvarie d’une type cellulaire à l’autre et selon
l’activité de la cellule la mb externe , en contant avec le cytoplasme porte
de nombreux ribosomes tandis que le mb interne de pouveu de
ribosomes est tapissé par une couche de matériel protéique appelée
lamina.
Le noyau contient une solution inerte appelée nucléaire au
nucléoplasme, sa composition est différente de celle du cytoplasme. Il
contient de nombreuses protéines (histones, enzymes, protéines
fibrillaires de type microtubule constituant un nucléosquette) des
nucléotides des acides nucléiques (ADN,ARNm,ARNe,ARNr) certaines
molécules du nucléoplasme forment des structures suffisamment grande
pour être observables au microscope optique , c’est le cas par exemple
de la chromatine et du nucléale constitués en majorité par des acides
nucléiques associés à des protéines.
La chromatine :
La chromatine est formée par les molécules d’ADN associés à un type
particulier fde protéine appelée histones, pour réaliser ce complene , la
double hélice d’ADN s’enroule et se lié à intervalles régulières avec un
groupe d’histones pour former des nucléosomes entre les
nucléoplasmes les courtes espaces d’ADN non associé aux histones
peuvent servir de sites de finitions pour des protéines régulatrices et
organisatrices , des nucléosomes, les nucléosomes sont à leurs tour ,
enroules en une spirale formant des empli mente de nucléosomes au
sein de cette structure, les nucléosomes sont associés à des protéines
auxiliaires non histones qui interviennent pour stabiliser la structure ou
régules son fonctionnement cette chromatine peut se présente sous
forme de filamenté plus ou moins condensée, c’est-à-dire qu’elle peut
former des plis plus ou moins serrée entre deux phases de division
cellulaires ou interphase.
La chromatine se présente se forme de nucléo filament formant des
boucles lâcha au début de la division cellulaire ou mitose elle se
condense de manière plus poussées pour former les chromosomes les
chromosomes ne sont bein individualisé que pendant la mitose, surtout
lors d’une période particulière, la métaphase, le nombre et l’aspect des
chromosomes sont rigoureusement fines pour les cellules d’une même
espèce. Ils ont l’aspect de bâtonnets appelés chromatides. Formés d’un
ou deux bras, et pourvus d’une constriction principale appelée
contremure. La présence du centromère est constante mais son
emplacement est variable c’est une région importante pour les
déplacement des chromosomes au cours de la mitose , les deux
entremîtes du chromosome au cours de la mitose , les cleurs entremîtes
du chromosome constituent la télomère.

Le nucléole :
Le nucléole se présente sous la forme d’une zone sphérique, plus dons
que le reste du nucléoplasme et qui n’est pas limitée par une mb, il est
composé de protéines (85% de la masse de nucléole) d’ARN (10%) et
d’ADN (5%) au microscope électronique on observe que l’ARN du
nucléole se compose de granules , le nucléole est le centre de synthèse
de l’ARNr c’est à cet endroit que l’ARNr s’associe à des protéines
spécifiques issues du cytoplasme pour former les sous-unités des
ribosomes une fois formées ces sous-unités quittent le noyau par les
pores nucléaires et migrent dans le cytoplasme ou elles s’associent en
ribosomes fonctionnelle
3/ fonction :
Le noyau qui contient la quasi-totalité de l’ADN de la cellule, possède
donc l’information génétique, le noyau de chaque cellule d’un organisme
plion cellulaire contient une information génétique identique , cette
information se trouve sous forme codée dans les molécules d’ADN le
rôle principale du noyau est de transmettre aux génération suivantes de
cellules toute l’informations génétique qu’il contient cette transmission du
matériel génétique se fait au cours de la mitose dans le cas de la
formation de la cellule sexuelle ou gamète , intervenant dans la
reproduction sexuées.
Un autre rôle important de noyau est de diriger l’expression de
l’information génétique le noyau possède tous les éléments nécessaire à
la fabrication des molécules d’acide ribonucléique massayon (ARNm) de
transfert (ARNt) et ribosomal (ARNr) indispensable pour la synthèse des
protéines qui sont les effecteurs de l’information génétique la synthèse
des protéines proprement dite se réalise dans le cytoplasme ,mais c’est
le noyau qui synthétise l’ARNm .l’ARNt et l’ARNr , l’information contenue
dans la molécules d’ADN chromosomal sera transcrit sous forme d’ARN
m en passant par les pores de l’enveloppe nucléaire toutes les
molécules d’ARNm gagnent le cytoplasme ou cette informations sera
traduite en protéines la structure et le type de protéines synthétisés dans
le cytoplasme au cours de la traduction dépend donc l’information
initialement contenu dans l’ADN.