Vous êtes sur la page 1sur 37
La méthode des coits complets classiques 1 4 Méthode des coiits complets XERCICE avec stocks de matiéres premiéres La société Protect produit des houses pour téléphones portables. Deux modéles de housses sont produits, 4 partir de deux matiéres premiéres A et & : la housse Classique et ia housse Luxe. Au sein de cette entreprise, if est distingué 5 centres d'analyse > ~ 2 centres auxiliaires (Administratif et Logistique) ; ~ 2 centres principaux (Approvisionnement, Atelier 1 et Atelier 2). Les mantants imputés aux centres d‘analyse durant le mais de mai W sont d'un montant total de 170 000 € et se répartissent de fa maniére suivante : - Approvisionnement: 30 000 € - Atelier 1 20000 € = Atelier 2 60 000 € ~ Administratif 30000 € ~ Logistique : 30 000 € Les frais administratifs se répartissent par centre au prorata du nombre de requétes effectuées auprés de ce centre, 4 savoir pour le mois de mai N: ~ 20 requétes pour I’Approvisionnement = 20 requétes pour I'Atelier 1 - 60 requétes pour I'Atelier 2 Zoom's = EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION Les frais de logistique se répartissent par centre au prorata du nombre de salariés, & savoir pour le mois de mai N -Approvisionnement: 8 salariés ~ Atelier 1: 10 salariés ~ Atelier 2: 3salariés - Administratif : Asalariés Les unités d'ceuwre définies par la direction pour les centres principaux sont les suivanttes : ~ Approvisionnement : montant des achats de matiére premiére — Atelier 1: nombre de praduits fabriqués - Atelier 2: chiffre d'affaires Le produit Luxe nécessite 40 grammes par housse de chaque matiére premiére tandis que le produit Classique nécessite 20 grammes par housse de chaque matiére premiére. La seule matiére premiére disponible au 1* mai N est la matiére premiére A et elle a une valeur totale en stock de 4 000 € pour 1 000 kg. Durant le mois de mai N i! a été acheté 5000 kg de matiére premiére A et 5 000 kg de matiére premiére 8. Le kg de matiére pre- miére A ou Ba cauté 2 €en mai N. Le stock initial de produits finis en mai est nul suite 4 une demande trés forte en avril. La production en mai Na été de 90 000 houses Classique et de 50 000 housses Luxe. Les ventes en mai N ant été de 80 000 housses Classique et de 50 000 housses Luxe. Elles ont lieu en sortie d’usine auprés de revendeurs. Le prix de vente est de 3 € paur la housse Classique et 7 € pour fa house Luxe, La méthode de valorisation des sorties de stock est Ja méthode du caGt unitaire moyen pondéré (CUMP), = Calculer Je cout de revient et le résultat analytique pour une housse Classique et une housse Luxe pour les ventes du mois de mai N. mi Que pensez-vous du choix de fa clé de répartition pour Atelier 2 et est-ce que le choix de cette elé de répartitian a une conséquence importante sur le codt de revient des produits et fe codt total paur "entreprise Protect ? ‘Theme 7 + La méthode des coats complets classiques a aa 1- Calcul du coit de revient et du résultat analytique pour une housse Classique et une housse Luxe Dans la méthode de coat complet classique, il faut commencer par étabiir le tableau de répartition des charges indirectes car il permet de definir la clé de repartition des charges indirectes par produit ou service. Cette clé de repartition est appelée coat de |'unite d'csuure dans la méthade de cot complet classique. Une fois cette clé détinie il est alors passible de taire les différents calculs séquentiels dans le processus de fabrication et de vente | coiit d'achat, cot de production et cott de distribu- tion. Dans cet exemple, il n'y a pas de coiit de distribution. S'ily en avait, il faudrait les calcu ler par rapport aux seuls produits wendus (et non fabriqués). Tableau de répartition des charges indirectes Centres suxiliaires: Centres prineipaux Adminsrati [ ogilque Approvklennement | Atelier 1 Atelier 2 ‘Repartition primaire 30.000 30000 30.000, 20 000) ‘60 000) Réparttion logstique «(4800 Hm) | ~3060G | BOO RAR) [ia ondos| 36002 Répartition Administration 6960 (20 96) 6 960 (20 94) ) 20 B80 160%) 34800 0 cnrass See Nature de "UG tid Nombre a ‘Nombre dU 20.000 140 000) 590 000 | fee So (Voir page suivante pour le tableau de calcul du cat de revient et du résultat analytique.) 2~ Commentaires sur la clé de répartition pour I'Atelier 2 et son implication sur les cotits Ii est étonnant de répartir les charges indirectes de production en fonction des ventes. Selon le principe de causalité, cela supposerait que les charges indirectes de I'Atelier 2 sont variables en fonction des ventes. La quantité produite et la quantité vendue sont parfois différentes. Latelier 2 semble beaucoup plus automatisé que atelier 1 (montant plus élevé de charges indirectes pour 'atelier 2 pour un nombre maindre d'employés). L'importance des coos fixes davrait amaner 4 choisir une autre clé de repartition. @ ZOOM'S ~ EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION Tableau de calcul du cout d'achat des matiéres premiéres consommées (relatif 4 la question 1) ‘Matiérepremiére A | Matiére premiére 8 Quantite | CU fa) | Montant | Quantite| CU (a) | Montant Montant des achats sono | 2 ion | soc | 2 10.000 Approvisionnement (e) 1oo00 | 232,8% | 23280 | 1000 | 232.8%] 23280 Coltd'achatdelapériode | 5000 | 6656 | 32280 | Soon | 6,656 | 33280 + Stock initial ooo | 4 4.000 a o = Stock disponible 6000 | 621(b) 37280 | Sooo | 6,656 | 33280 Stock final 2200) 621 | 12669) 1200 | 656] 7987 Codt d’achat des matidres premigres consommées 3800 | 621 | 22611 | 3800 | 6e56| 25293 Beste peias cin de piace ARDS PH cag Cato ars tat itornes a chara meri acprovececamert. Son etal sit le rant rans duns eaves muted parte cose unas ‘Foire Lrcccrns «qari» poor cake dems charges reece a aarcerres au ran des apne cela na wrens rut lo charge Insoetos app auarramert. Eagle feu la rises pri A= 000 bg 2 © = 1900, marie cass A hare pecan Ele coker « cl untae so CL! s.ar albert efe dmwwo ccs etude ve & kas de pari do rages ew Tableau de calcul du cout de revient et du résultat analytique par produit (relatif a la question 1) ‘Quanteé) CU [Montant|Quantité Coat d'achat matigre 1g00) 621 |i11g4(@} 2000/ 621 | 12427) 23611 premiére A consommée Coat d’achat matiére 1800) 6,66 11 981 2000) 6,66 13312) 25293 premiere 8 consommée Atelier 1 so000| 9,278 | 25046] sooon| 0278 | 13914] 38960 Atelier 2 2ag 000 |14,32 %| 24.365 | 250000] 14,32 %| 50115] 84480 Coat de production soaoo| 092 | 22575] sooo) 1,g9 | #9768) 172 343 de la période Coat de revient (b) aogo0| 0,92 | 73400| sooo] yg9 | #9768) 163168 Chiffre d'affaires 80000) 3,00 240000) $0000) 7,00 350.000 | 590 000 Résultat analytique 80.000) 2,08 166600) 50000) 5,20 260 232 | 426 832 (edie mata sard pa apr de cotta ars lite oir te ran a 17 4s a EE (ie end do eso = ct ce prediction a undoes n'y a de cha de dirtier te ni ‘Théme 7 + La méthode des couts complets classiques a Le choix de la clé de répartition a une importance car les charges indirectes de I'atelier 2 aprés répartition secondaire représentent 84 480 / 172 343 = 49 % des cofits de production de la période. Lerreur dans le calcul du codt de revient et du résultat analytique de chaque produit peut ainsi étre impertante. Une erreur de 10 % dans I'affection des charges indirectes de |'atelier 2 va entrainer une erreur de 4,9 % au niveau du codt de production de la pénode et de [34 265 x (80.000 / 90.000) + 50 115] / 163 168 x 10 % = 4,9 % au niveau du cout de revient. En revanche, il n'y a aucun effet sur le coOt total pour l'entreprise, Comme son nom Iindique le choix de la clé de répartitian n'a une influence que sur la répartition des charges et nan sur le montant total des charges. En effet, au niveau des charges indirectes c'est dans tous les tas 170 000 € qu'on affecte aux produits quel que soit le chow de unite d’ceuvre. XERCICE 1 5 La SARL savoyarde, EcoMeuble, vend des tables et des chaises de jardin éeplogiques auprés de magasins spécialisés dans le mabilier ou Ie jardinage et commence 4 vendre depuis deux mois auprés d'une chaine d’hypermarchés voulant afficher une offre de produits écalogiques. La chaine de offre (supply chain) d’EcoMeuble peut étre représenige de la maniére sut- vante; Division A Aadpsts {approvisionnement Entretien et ‘et production) Aialier'| : eens, réparations * (centre support) Atelier 2: hecsemblage: J Administration el mise en:cartan: (centre support) _ = Divisions 8 Divisions € (ventas | tents) | t == Magasin ‘Magasins ZOOM'S = EXERCICES OE COMPTABILITE DE GESTION La division A s‘occupe de Mapprovisiannement et de la production. Elle est responsable de achat de pin auprés d'une société s‘occupant de foréts de pin selon des normes de développement durable. Elle fait cancevoir par deux sociétés les vis en inox et les cartans servant 4 l’emballage et leur achéte un montant constant chaque mois de vis et de car- tons. 2 personnes s‘accupent d'entreposer le bois, les vis et ies cartons. Au niveau de la production, dans un premier atelier, il y a deux machines de découpe avec 2 personnes. Dans un second atelier, 6 personnes s‘occupent de mettre es chaises et les tables en kit dans des cartons et de leur placement dans l'entrepdt. Les divisions 8 et C sont responsables de fa vente et de la distribution des meubles avec aide du centre Livraison. Ces deux divisions sont constituées exclusivement de vendeurs sillonnant le marché de Europe de (Quest paur négocier des contrats auprés des hyper. marchés pour /a 1" division et aupres des magasins de jardinage et de meubles pour la 28 ily a 2 vendeurs dans la division 8 et 4 vendeurs dans la division C. Le centre Livraison sert 4 fournir en meubles /a centrale d’achat de Ja chaine d’hypermarchés cliente, les centrales d’achat des chaines de magasins spécialisés et directement certains magasins spécialisés. Les centres Entretien et réparations et Administrations sont des centres suppart, 4 savoir quills rendent des services aux trois divisions de transformation et de vente : A, B et C. Auprés des hypermarchés, il est vendu fe modéle H pour les chaises et les tables, qui est un modéle moins cher mais aussi avec une finition mains belle que pour le modéle S, vendy aux magasins spécialisés. La différenciation entre les deux modéles se fait au niveau de la découpe. La méthode de valorisation des sarties de stock est la méthode « premier entré, premier sorti » (PEPS ou FIFO). Conditions de fabrication : —une table (H ou 5) utilise 80 kg de pin, 8 vis en inox et est mise dans un carton; —une chaise (H ou 5) utilise 20 kg de pin, 4 vis en inax et est mise dans un earton. Les données du mois de mars N sant les suivantes : Charges indirectes du centre Entretien et réparations : — charges de personnel : 6 000 ©; achat de matiéres consommables : 300 €; ~ dotation aux amortissements du matériel et des locaux : 1 200 €. Charges indirectes du centre Administration —charges de personnel : 8 000 ©; —achat de matiéres consommables : 500 € > —dotation aux amortissements du systéme informatique et des locaux: 1 500. € —rémunération des associés : 6 000 €; = intéréts dus pour un emprunt : 500 €. ‘Theme 7 + La méthode des codts complets classiques os Charges indirectes du centre Livraison - Charges des deux conducteurs de camion ; 7 200 €; = Dotation aux amortissements des deux camions et de entrepat : 800 €; — Essence ; 1 000 €. Division A: = partie approvisionnement (achats au début du mois) + Achat HT de pin : 70 tonnes de pin pour un montant de 105 000 € ** Achat HT de vis en inex : 12 000 vit pour un montant de 9 600 € + Achat HT de cartons : 2 250 cartons, au caiit unitaire de 1 €, 450 unités pour ies tables H ou 5 et 1 800 unités pour les chaises H ow § + Stock initial de pin : 5 tonnes de pin valant 9 000 © + Stock initial de vis en inox : 100 vis valant 800 € * Stock initial de cartons pour tables : 100 cartons valant 110 € + Stock initial de cartans pour chaises : 200 cartons valant 220 € '* Stock initial de produits finis : 50 chaises H qui ont une valeur de 2 500 €, 100 tables H qui ant une valeur de 15 000 € 200 chaises $ qui ant une valeur de 11.000 €, 50 tables S qui ont une valeur de 7 750 € + Charges de personnel d’approvisionnement ; 3 000 € + Dotation pour Famartissement des monte-charge : 1 000 € + Electricité : 100 € -atelier 1: * Quantité de meubles disaonibles en kit au début du mois : 0 meuble * Quantité de meubles disponibles en kit 4 la fin du mois 400 chaises H, 100 tables H, 1 400 chaises S et 350 tables 5 * Charges de personnel : 4200 € * Dotation aux amortissements machines et atelier : 1 500 € + Electricité : 400 € ~atelier 2: = Quantité de meubles assembiés et emballés a la fin du mais + 400 chaises H, 100 tables H, 1 400 chaises 5 et 250 tables 5 * Charges de personnel : 9.000.€ + Dotation aux amortissements atelier 2: 1000 € + Electricité : 200 € ZOOM'S = EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION Division B — Charges du personnel cammercial : 4 400 € (dont Son € sont variables) — Dotation aux amortissements des véhicules des vendeurs : 700 € ~ Essence : 300 € — Ventes de chaises H : 170 chaises 4 un prix de vente unitaire (hors taxes) de 75 € = Ventes de tables H: 70 tables 4 un prix de vente unitaire (hars taxes} de 175 © Division © — Charges du personnel commercial : 10 000 € (dont 3 500 € sont variables) = Dotation aux amortissements des véhicules des vendeurs : 1500 © ~ Essence : 500 € ~ Ventes de chaises 5: 1 150 chaises 8 un prix de vente unitaire (hors taxes) de 100 © —Ventes de tables 5: 300 tables & un prix de vente unitaire (hors taxes} de 200 € Informatians sur Vallocation des charges indirectes = ~ Les charges du centre Entretien et réparations se répartissent de la maniére suivante : # 10% Administration #10 % Approvisionnement +30 % Atelier 1 #20 % Atelier 2 * 10% Division B + 10% Division +10 % Livraisan ~ Les charges du centre Administration se répartissent de fa maniére suivante * 10% Approvisionnement # 40% Atelier 1 * 20% Atelier 2 * 10 % Division B * 10% Division C * 10% Livraison ~ Les charges de 'approvisionnement se répartissent entre les tables et les chaises en fonction du mantant des achat = Les charges de [atelier 1 se répartissent en fonction des heures d'utilisation des machines de découpe. Durant le mois, il a été utilisé 260 heures shachine soit enviran 72 % du temps machine disponible. Par ailleurs, une table et une chaise nécessitent autant de temps machine. Une table 5 nécessite 20 % de temps de plus qu'une table H. en est de méme pour la chaise 5 par rapport a la chaise H. Thame 7 La méthode des codts complets classiques eS — Les charges de J’atelier 2 se répartissent en fonction de Ja quantité de chaises et de tables mises sous carton. ~ Na été décidé au début du mais que ‘ensemble des charges de distribution et de vente se répartiraient en fonction du chitfre d'affaires. 1m Que pensez-vous du choix de la eld de répartition pour les charges Livraison ? Proposez une autre clé de répartition. = Quel est le codt de revient et le résultat analytique au mois de mars N pour les chaises et tables H ainsi que pour les chaises et tables 5 ? Arrondir 4 2 chiffres significatifs le colt de Munité d'ceuvre. = Comment expliquez-vous la différence de résultat analytique entre les produits vendus en hypermarché et les produits vendus en magasins spécialisés ? 1m Quef est fe résultat comptable (résultat selon la comptabilité financiére) ? Faire le tableau du compte de résultat en reprenant les postes de charge et de produit fagon comptabilité financiére puis écrire I'équation chiffrée de la relation entre résultat ana- Iytique (selon comptabilité de gestion) et résultat comptable (selon comptabilité finan ciére). B Présentez le résultat comptable en mettant en évidence les charges directes et indi- rectes. Corns — Discussion du choix de la clé de répartition pour les charges Livraison Le nombre de fois qu'on aura recours 4 un camion et 2 un conducteur et leur temps de mobilisation ne sont pas en relation directe avec le chiffre d'affaires. De méme, une table pése 4 fois le poids d'une chaise (au vu des kilagrammes utilisés de pin) dant la consomma- tion d'essence pourrait étre 4 fois plus importante pour l'une que pour l'autre. En revanche, la difference de prix d'une table par rappart 4 une chaise n’explique par cette différence de consommation d'essence. Le nombre de trajets, la durée des trajets et le volume et le poids des meubles sont plus pertinants pour répartir les colts de livraison entre les meubles. Si les camians ne transportent pas dans un méme trajet les meubles pour la chaine d'hyper- marché et les magasins spi és, on peut rattacher de facon plus pertinente les codts de livraison aux deux divisions B et C et ensuite se poser la question de |'allocation entre chaises et tables H ou S. a ZOOM'S ~ EXERCICES OE COMPTABILITE DE GESTION 2-Calcul du cotit de revient et du résultat analytique des chaises S et H et des tables S et H Les étapes pour le calcul du catit de revient sont faire le tableau de répartition des charges indirectes pour pouvoir ensuite allouer les charges, indirectes aux différents produits tout au long du pracessus de transformation et de distri- bution ; 6tablir le cout d’achat des produits achetés pour valoriser les flux entrant dans les stocks de produits achetés, puis établir le codt d‘achat des produits consommes dans le proces- sus de transformation en tenant compte du codt précédemment calculé (flux entrant), du stock initial et de la méthode de valorisation des stacks ; calculer le coOt de production de la période en additionnant les coots tout au long du processus de transformation ; déterminer le codt de production des produits vendus en tenant compte du coat de Production de la période (valeur du flux entrant de produits finis}, du stock initial de pro- cuits finis et de la méthode de valorisation des stacks ; ajouter les coOts de distribution et de vente au coat de production des produits vendus pour avoir le cout de revient. Une fois le coot de revient obtenu, il suffit de soustraire au chiffre d'affaires ce montant pour avoir le résultat analytique par produit. Remarque : l‘exercice a été résolu avec un fichier Excel. $i les montants sont parfois arrandis, leur addition ou multiplication comprend les données exactes (8 l'exception de l'unité d’aauvre qui est explicitement arrondie}. Nous vous invitons a faire I'exercice sous Excel pour avoir ces mémes dan- nées exactes. ‘Théme 7+ La méthode des codis complets classiques 75 Premiére étape : tableau de répartition des charges indirectes Tableau 1 : Répartition des charges indirectes (montants en €) Adminis] SPP | atelier | atelier verte alcon| Tat tration | ert 2 [Bivision |Divisk el nement e c Eeperiaan 7500 | 16500) a1on | 6100 | 10200] 5.00 | 12000 | sooo | 66800 acimaire fépantition entretien 800 | sa] 750 | 2asa| rs00 | 90 | 750 | 750 et réparations Répartition ¥ 5 i iene 0 0 | ears | ts250| 15150] zar5 | tars | 7ars.| eee0o secondaire Nature de Maman) Heures |") chittre | chitte | chitre Munité dome machine eratiairesj'atfaires |datfaires achat meubles Wombee 716 850 eq | 25000 | 178000 | 200 600 d'unités deuvre| gay | 780 | 2280 | Oy (oi by Caiit de UO 56% ; sai f*] so | 67 | sam | asm [arm Difference due sia | -9 | 7 | -125 | -s0 | 9s | -236 2 Farrondh (a or aanarona erate aes asap Ton pre aca juan ‘Montant (en €) Prix d’achat HT bois de pin 70.000 kg 105-000 12.000 ws 0,80 €fvis 9600 Prix d’achat HT cartons pour chaises | _ | 800 cartons 1 Giearten 1800 rx d/achat HT cartons pour tables 450 cartons Tekarton 450 tal 176 850 (8) Cocarabi decchargos desist et ao vor art aes on fa pari cs hinattac, a ZOOM’S ~ EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION 200.000) Ci de NUE aad es» STE Cot de NUD ete Sad» STE a Dans la question, il est précisé qu’ll faut garder deux chiffres significatifs. Les zéras avant. le premier chiffre hers zéra né comptent pas. En revanche, les 2éros aprés un premier chitfre hors 2éro comptent. Exemple : 0,056 ou 5,6 % ont 2 chiffres significatifs mais 0,0506 ou 5,06 %e ont 3 chiffres significatits. Remarque : pour tout euro de prix d'achat pour une matiéra achetée il faudra rajouter 5,6cen- times d'euro de charges indirectes d'approvistonnement. De maniére générale, it faudra rajouter 5,6 %% du montant payé pour les matiéres achetées (bois, vis et cartons), En utilisant un codt dU de 5,6 % on va imputer aux produits un montant de: 5,6 % x116 BS0 = 6 543,60 € au lieu de 6 575 € (voir tableau de répartition des charges indi- rectes) done c'est 31,40 € en moins (que prévu) qu'on va imputer aux produits. Au niveau de la comptabilité de gestion, cette approximation n'a pas grande importance car c'est un faible montant, Par ailleurs, au total, ily aura un montant de charges indiractes de 83,60 € en trop qu'on aura imputé aux produits. En revanche, sion veut passer d'un coOt de la comptabilite de gestion 4 des charges de la camptabilité financiére, il faul tenir compte de ce montant. Deuxiéme étape : comptes de stock des produits achetés (afin de mettre en évidence le coiit d'achat des produits achetés et des produits consommés) Tableau 2 de bois de pin (montants en €) Quantité ‘Coot unitaine Montant Prix d'achat 70 000 1,50 105 000 Coit indiract de l'approvisionnemant 105 000 55 % ta 5 8B0 Coit d'achat 70 00 1,584 10880 Stock initial 5.000 1,80 9000 5000 1,80 9000 Stock 2 utilisé 67 000 1,584 106 128 Bois consommé (par la production) 72 000 1,599 115128 Stock final 3000 1,584 A752 ‘Thame 7 + La méthode des codts complets classiques oa Stock de Vis (montants en €) ‘Quant Cea uniaire Montant Prix d’achat 12 000 0.80 9.600,00 Coit indirect de l'approvisionnement 9600 5,6 % (a) 537,60 Cout d’achat 12000 0845 10 137,60 Stock initial +000 0.80 800,00 Stock 1 uti 4.000 0.80 800,06 Stock 2 utilise S800 0,845 8 279,04 Vis consommé (par la production) 10.800 O84 9079,04 Stock final 2200 0845 1 858,56 [Stock de cartons pour chaises (montanisen@y | : : ‘Quantite Coat unitaire Montant Prix d'achat #800 1,00 1 800,00 Coiit indirect de t'approvisionnement 1800 5,6 % (a) 100,80 Coat d’achat 1800 7,056 "1 900,80 200 10 220,00 200 a0 220,00 Stock 2 utilise 1600 7,056 11 689,60 Cartons consommeés (par | production) 1800 1,061 108,60 Stock final 200 1,056 211,20 Stock de cartons pour tables (montants en €) [CCS QuetteYJCoct unitaine — Montant | Prix d’achat 450 1,00 450,00 Cout indirect de i'approvisionnement 450 5,6 % (a) 25,20 Coat d’achat aso 1,056 475,20 Stock initial 100 1,10 110,00 Stock 1 utilisé 100 4,10 110,00 Stock 2 utilisé 350 1,056 369,60 Cartons consommeés (par |a production) aso 1,086 479,60 Stock final 100 1,056 105,60 78 ZooMm’s ~ EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION Lorsqu’on calcula le mantant de charges indirectes a imputer a un produit, on applique la formule suivante : Nombre d'UO utilisé pour le produit x Cait de I’ UG = Montant de charges indirectes imputé au produit (ici: 105 000 € est le montant des achats pour bois de pin). On remarque que le codt de |'UO n’est pas fonction du produit mais du centre d'analyse principal. On trouvera ainsi cette valeur de 5,6 % dans chaque compte de stock de produits achetés, Remarque : le coit unitaire (CU) est parfais arrandi mais les montants ne sont pas arrendis. Lorsqu’on fait les calculs sous Excel, la précision est gardée méme si on affiche un montant avec un nombre limité de chiffres deeriére la vigule. Vérification : Si on reprend ensemble des codts d'apprevisionnement, on obtient : 5 880 + 537,60 + 100,80 + 25,20 = 6 543,60 €. Si nous n’avions pas arrondi le coat de I'UO nous aurians da avoir 6 575 € (voir tableau de répartition des charges indiractes) donc nous avons bien |'écart de 31,40 € canstaté dans le tableau de répartition des charges indirectes ‘Troisieme étape : calcul du codt de production de la période L'information qu'il faut retrouver dans cette partie pour pouvoir allouer les charges indirectes de l'atelier 1 est le temps machine nécessaire par produit Nous avons les informations suivantes : 260 heures sont utilisées sur le mois et un modéle § nécessite 20 % de temps en plus qu'un modéle H. Gn connaft le nambre de produits qui sort de l'atelier 1 donc on peut retrouver le temps par produtt Soit h le nombre d'heures nécessaires pour une chaise ou une table H, nous avons donc léquation suivante : AGO xh4 100%h + 1400 xh x 1,2 +350 xhx 1,2 260 D'olt 2 600 h = 260 et donc h = 0,1 heure (ou 6 minutes} Wl faut done 0,1 heure par table ou chaise H et 0,12 heure par table ou chaise S. Par exemple, le nombre d'heures machines utilisées pour les 400 chaises H est de : 400 x 0,1 = 40 heures. Thame 7 + La méthode des covis complets classiques 3 Tableau 3 ; Calcul du coat de production de la période par produit (mentants en €) a | aa cu | tammient | uanie | CU | Montane Coit achat du bes tan | 7a ao0e io | 702 Cot achat dea ws ome | 1 aan aio | ope | ors Coit indirect de Fatelior 1 ao | sean | 2360 io | sao | seo Goik Packet du varton (a) wo | tae aa 1a oa ‘Court indinect de Pateior 2 mo [a7 | Pea wa [670 | ara ‘Colt de produetion dela periods am | agaa | 1904p Chae S Table S Guanite [CU | Moniant | Quanite | CU | Meaniant ‘Coit achat bo 2.000 arn 28 000 wea | aarre Coie achat das ws sao | oa | avanes | 2000 ome | 23536 ‘Cod indirect de Fotelior 1 ve | s300 | a91 a | sao | ara oat achat du carton (a) rao | noe | 14anze 30 ior | a7aor oat indirect de Fatelior 2 rao | 670 | aa ao | 6m | 2365 ‘Colt de production dels perinde van | sais | 7ameas aso | woag | s2anes (ab cncencoesaurlaoitaschatck-crnos auisament a oa Lobe asada user 2 waren mt sea nt as cate Quatriéme étape : Calcul du cotit de production des produits vendus {en passant par le compte de stock des produits finis) (montants en €) Tableau 4 ‘Chae W ‘Table Gunie [cs orient | Quarme [CU | ane ‘Coli de production dela période aco agac | igeoian | too | tae | taana0 Stack initial ee presi Fins so | sooo | 2500 roo | 150.00 | 15.000 Shack # wtiine so | s0a0 2a me | 1s000 | tasop Stock 2 utikse ia | 4990 | sean.a2 a 0 o ‘Coat le prowuetion ja’ | dase ie des produits vendus nama a | ‘soap Zoom's = EXERCICES DE COMPrABILITE DE GESTION “chaise S Guenie | cu | Mowat | Quenite | CU | Maoatane Colt de production de le période 1900 | S018 | w2seea | 350 vasa | s232185 Stock initial de produits Fis zon | soo | 11 0co so wss00 | 7750 Sock} wtiias woo | 8500 | 1000 0 weno | 7750 ‘St 2 ute oo | soie | azersaz| 20 waa | ava7a7s sane vaso | suuz | sasmaz] soo | tso81 | as azzs Cinquiéme étape : Calcul du coat de revient et du résultat analytique (montants en €) Tableau 5 Chaise Table Ht Ouantig | cu Montant | Quanine ou Mata Caltide procucion des proditewendia | w7o | aan | maeaaz 7 | vaca | vason Covi es werten ima | 32% | 4080 2280 aan | 2920 Coil deta iain iva | aa% | avs | 12250 aoe | ass Coit de vevient wo | 2iaars | 1aB7325 ait 12780 7 | 19500 | 2280 Régultat anaitique ~ 188.07 0 | -anams | —7ena25 7 Tables : cu Quarite cu ‘Montane Caltide prochction des prodiite wenn amo | ima) | uae Coli des veriee e000 aay | 4960 soon) arm | 22m ae | Waa) | 2an7s ao | aman | coon asia | 300 | 2858 | 7a7725 Résultat analytique Theme 7 + La méthode des couts complets classiques, ch Tableau 6 : Synthése pour une 1 analyse (montants en €) Grain |Table | Chaise s Toval Cott de production des produits wencas eaen4z | 10500 | saredaa | 452275 | iaer74e Codi des ventes | 02 3920 3535 sao | 2525 Coat de la distribution: an95 asa | 4255 220 7800 Cebt de revient reaz.t? | 1437325 | roaraae | “Soaza7s | 1sx602.09 Chitfre attaines 12780 "e2so | 1isoan | 60000 | 200000 Résultat anaiytique = 182,17 | -202325 | asenee | 747725 | 4738751 Résultat analytique par division commerciale 2 EEA 56 200,93 ‘Gn remarque que si le résultat analytique de la société est largement positif (profitabilité de 47 397,51 / 200 000 = 23,7 %), les produits vendus aux hypermarchés sécretent un résultat négatif. II faudrait donc réfléchir @ augmenter le prix de vente auprés des hypermarchés ou a le cot de revient unitaire. Si on compare les produits vendus aux hypermarchés et aux magasins spécialisés, on observe que le cot de raviant unitaire des produits vendus aux hypermarchés inclut des cots commerciaux trés élevés relativement au volume vendu et au codt de production. Si on veut étre plus précis concernant le résultat analytique on peut rajouter les 83,6 € de charges indirectes qui ant été affectées en trop aux produits (voir tableau de répartition des charges indirecies} : 47 397,31 + 83,6 = 47 481,11 €. 3 - Explication de la différence de résultat analytique entre les produits vendus en hypermarché et les produits vendus en magasins spécialisés La différence au niveau du résultat analytique provient d'une différence au niveau du prix qui ne se retrouve pas au niveau du coit de revient unitaire (prix plus faible pour les hypermar- chés pour un codt de ravient unitaire plus élevé). Le coOt de revient unitaire plus Glevé provient des couts de vente plus éievés. Les coats de vente, charges de personnel, essence et dotation aux amortissements des véhicules, sont principalement fixes. L'augmentation des ventes auprés des hypermarchés aurait ainsi pour incidence de réduire le cadt de vente unitaire. Remarque : un petit calcul laisse supposer que les vendeurs recoivent une commission de 2 % sur les ventas du mais (500 / 25 000 = 3 500 / 175 000 = 2 4). Seules ces charges-1a vant augmenter proportionnellement aux ventes, tant qu'il n’est pas nécessaire de recourir A de nouveaux ven- ‘deurs. rl ZoOM's = EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION 4-— Résultat comptable avec charges par nature et concordance avec le résultat analytique Compte de résultat (avec charges par nature) Charges Produits Achats de matiéres premieres. 116 850,00 (a} | Ventes de marchandises 0,00 (hy Variation de stocks. 2 202,64 (b) | Production wendue 200 000,00 ii) Autres achats et chargas externes 3 300,00 (¢} | Montant net du chiftre d'affaires | 200 000,00 Variation de stocks. 0,00 (d) | Production stockée 34 333,75 ) Salaires, traitements et charges sociales 47 800,00 (e) Dotations aux amortissements et aux dépréciations. § 200,00 (f Charges financieres: 500,00 (g) Total charges [180.852,64 [Total produits 234 333,75 Bénefice 53 481,11 {o)vok tbleas 2 ou econ: 105 000 +5 600 + 1200 6 450 (by Voi itlonu 2 (90009 752) +800 1 ARS) « 230 —217,201 + (11 108.6 {oar enanes on opem ais aerate sews, cease ot de Males coreamenables (ep.+ aan 200) + aod » Soa + 600) «(509 « 30m) {41 0n pact ren aie slckage dc aver ache» dane on uppoco et et concord ta pad ot. n'y at pale tock il {a)vow enarea = 000 +000 + 2200+ 3 900 + 4200+ 9 000 + 4400 + 10000 WO vorsnoret - 120041 S004 a0ds 1ON04 1 S64 1o004 TON 1 SoD (gh crt ni hs gear une captaies de chargsrca aic Se ra vray de marcrandace Lis prods eh ont rant aarti tare ewe ds (i) vow dare onarco is worms de easons eC. TE 190s 1754 7D¢ 100K 130+ 2004300 (PW autroprcrdio in wanaaen ds tock de proce tre Stock teal Sack wit. Cela seen a penta lence swe le coat da pmo oe tid x ortani at leach de prechcier des peduts vores hoc srtant) gusqye lout waa destoek ne paul prose que dune iene Snir ks scentant fsa (roa vat abi: 19/601 40-2 30042)-+(14 031,40 10 S00) + (7 285.00 59.7.2 + /SPIDLSS 45 122,78) = 2ERIS Concordance entre le résultat analytique et le résultat camptable : Charges comptabilité de gestion = ‘Charges comptabilité générale + Charges supplétives ~ Charges non incorporables Donc Résultat analytique = Résultat comptable ~ Charges supplétives + Charges non incorperables Les charges supplétives sont, ici, relatives & la rémungration des associés, qui n’est pas une obligation au méme titre que les intéréts bancaires et est ainsi une affectation du résultat comptable. Nous n’avons pas ici de charges non incorporables. Résultat comptable = 47 481,11 + 6 000 = 53 481,11 €. ‘Theme 7 + La méthode des couts complets classiques @ 5 Résultat comptable (avec charges directes et indirectes) ‘charges, Produits ‘Achats de matiéres premiéres [116 .850,00 | Wentes de marchancises 0,00 Variation de stacks 202,64 Production yendue 200 000,00 Charges directas 120 052,64 {a} | Montant net du chiffre d'atfaies | 200 000,00 Charges mdinectes 60 800,00 tb) | Pracluction stackée 34.333,75 Total charges 180 852,64 | Total produits 234 333,75 Benétice 33481,11 (abla au cargo racer ce rt comcce ant iol: 3 a emcraaton ch poduneesoedehates ou ch mais per [ba tara (aCe rns es charges rleecies preantes ase aba Legale pate cued AVecapecr des COO de wmudeaan se (5, quart eurke ce beoplaild lareee o aer ak XMERCICE 1 6 Reprandire les données de exercice précédent. On suppose maintenant qu’! existait en mars N des encours finaux pour un montant équivalant 4 100 chaises $ n’ayant fini que Matelier 1 a la fin du mois de mars N, alors qu'il n'y avait pas d’en-caurs au début de ce méme mais. = Quel serait Je nouveau cout de revient des chaises § du fait de cet en-cours ? mQuels seraient les nouveaux résultats analytiques et résultat camptable ? Faire le compte de résultat en distinguant les charges selon leur nature Cornice 1- Calcul du coiit de revient pour les chaises $. Le cot de revient doit naturellement baisser puisqu'on impute moins de charges aux pro- duits fabriques durant la période et par incidence aux produits vendus durant la période. oh ZO0M'S - EXERCICES DE COMPTASILITE DE-GESTION ooo Quaniite Mantant Coit d’achat du bois 28 000 1,60 aa772,00 Cait d’achat des vis 5 600 oea 707,65 Coit indirect de Iatelier 1 168 59,00 9912,00 en-cours initial a o 0,00 en-cours final 00 42,42 (a) ‘d 242,26 (b) Colit da production aprés atelier 1 7400 38,39 55 149,59 (c) Cont d’achat du carton 1.400 1,06 1 85,24 Coit indirect de Iatelier 2 1.400 6,70 9 380,00 ‘Cout de production de la période i EA 65 014,62 200 55,00 fs 7000.00 200 55,00 77 000,00 Stock 2 utilisé oso a715 4d 755,64 Catt de production des produits vendus: 1150 49,00 ‘55 795,64 Coit des ventes 115 000 83%. 9 545,00 Caiit de ia distribution 115 000 Eka 4 955,00 Cait de revient 9 595,64 (a) face neteser aur ct untae dre crags 52 Pater 1 77+ srores +9012 Mins U2 gas (0) Cr alequbaiere de Wochake SeglantIrtgue fatter 1 done-a vabur ee 44.772 6 707,65 6 9512 , 10 a on = 292.262 (fd Pou retro valu des 1 ADQ rae 5 atau srt la paeode | Yau ro Fenn pis ce an rou ia ‘Aa7TzMd + 470.6549 91200+0-42er28= ss Ne Le coat de revient des chaises $ est plus faible que celui obtenu dans lexercice précédent en raison du constat d'un stock d’en-cours final pour des charges qui n’ent pas changé. Cela induit donc moins de charges 4 imputer aux produits finis. ‘Theme 7+ Laméthade des coots complets classiques 2- Nouveaux résultats analytiques et résultat comptable “Shaken [ Taben [Chases [ Tables | Tort (Cau de production ee produit vende eaege2 | sosagoo | ssvasee | 5007.75 | ria rena (Coit des ventes ‘soe00 | 392090 | 9s4spa | asaogo | 7252500 (Gao ea tribution wes | 5325 | azssoo | Jzzoo0 | 7ano00 Cali Ge revient Tesag7 | wa7ais | cesesea | 5232275 | a5 7288) ‘Chiffre attaires 1275000 | 25000 | 11500000. | so00n.00 | 20000000 Rasuliat anaivtique =tai7 | -260a25 | asaniae | 7arras | someia Le résultat analytique a naturetlement augmenté car las charges et produits sont rastés équie valents a l'exception des charges de production des chaises § qui ont diminué. Compte de résultat (avec charges par nature) ‘Achats de matiéres premieres | 116 850,00 | Ventes de marchandises 0,00 Variation de stocks| 3202.64 | Fraduction vendue /200 900,00 ‘Autres achatsetchargesexternes | 3.300,00 | Mentant net du chiffte d'atfaires |200 000,00 Warton de stocks 0,00 | Production stockée 37 212,43 (b) Salsires traitements et charges sociales 47 809,00 Dotations aux amartissements et aux cépréciations 920,00, Charges financiéres 500,00 Total charges 180.852,68 | Total produits 337 212,43 Bendtice 56 359,79 acta pr ror tec pecan hier pai elt in {Far agear 3 Perse roo, Fula sure abe Waterss ans kx hana era A pod fre aL av aur ‘arason ck oneeurn on core (iSearao a a7 ota as! 10 10500) SGOT RS es am oy ween ans as 1274 A226 Com aT {ir rayne conan ermus em Cir oh ma erates Ra eat para mat ara ao are es ‘ecco Fesdiar crepe = Reniutcrahoque's Charges aipees— Chas: an incre: Sa016 91838 .6c0 -besessH me Les méthodes des coats directs et des cotits spécifiques F 38 ws jarge surcotts variables XERCICE et abe ‘sur colts spécifiques Safari Vacances propose deux types de voyages dans des réserves naturelles africaines: Safari Voyage et Safari Dévelanpement. Tout est similaire entre ies deux voyages a l'ex- ception d'une activité suppiémentaire pour Safari Développement qui est la visite d'un village (celui-ci est différent suivant ia période de J'année ow a lieu le voyage). Durant cette visite, les clients vont discuter avec des acteurs lacaux sous la tutelle d'une ONG ayant des activités humanitaires en Afrique et généralement s'engager 4 étre le parrain d'un enfant du viliage et donc par Ja suite se préoccuper de Vavenir scolaire de celui-ci. Du fait de cette activité des codts supplémentaires apparaiisent au niveau du transport et des charges de personnel avec le paiement de deux personnes qui s‘eccupent de Finteraction avec l'ONG partenaire. Par ailleurs, Safari Vacances s'engage grace aux revenus de Safari Développement & verser une aide financiére fixe par mois 4 des acteurs tocaux. 168 Zoom's = EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION Vous avez les données suivantes qui concement fa période janvier N- décembre W: Prix par personne Safari Voyage 2000 € Prix par personne Safari Développement 2400 € Nombre de clients pour Safari Voyage 360 Nombre de clients pour Safari Développement 730 Aide financiére accordée a des acteurs locaux 60000 € Codt variable de transport 540 000 € Cott variable "hotel tae Safari Voyage 60000 € Safari Développement Cait variable d'alimentation qooao © ‘Safari Voyage mone Safari Développement Cait fixe de transport 700 000 & Coit fixe frais de personnel relatif a Factivite visite d'un village » pitceatl Autres coits fixes 150 000 € Les dépenses de transport et Jes « autres cotits fixes » sont répartis au prorata du chiffre d'affaires. m= Ftablir Je compte de résultat pour Safari Vacances selon la méthode de codt partiel per- mettant de donner le plus d'informations par type de voyage. Quel est le chiffre d'affaires de Safari Développement qui permet 4 cette activité de commencer & couvrir les charges fixes communes? = Pour ia période janvier N+1 — décembre N1, il est prévu une hausse du prix de f'ottre Safari Voyage de 10 % ce qui devrait entrainer une baisse de Ia demande pour Safari Voyage de 20 % et une augmentation de 5 % de la demande pour Safari Développement. Est-i! pertinent de modifier le prix de Safari Voyage ? Quel est le cri- tere de décision ? ‘Thame 415 «Les méthodes des cats directs et das colts specifiques ro Caw 1—Le compte de résultat pour Safari Vacances selon la méthode de coiit partiel donnant le plus d’informations par service IL existe trois catégories de méthodes de cout partiel: la méthode des cotits variables, la méthode des coats directs et |a méthode des coats spécifiques. Pour ces trois méthades, on ne calcule pas de résultat analytique par produit ou service. On ne fait apparaitre qu'une marge par produit ou service. Les charges non prises en compte au niveau du produit ou ser- vice sont prises en compte au niveau de l'entreprise. Marge qu'on fait apparaltre par produit ou service au niveau de chacune des trois méthedes de codt partiel Méthode de coit variable: Marge sur cout variable = Chiffre d'affaires - Coats variables (directs et indirects) Méthode de cout direct: Marge sur coit direct = Chiffre d'affaires — Coats directs Méthode de codt spécifique Marge sur cott spécifique = Chiffre d'affaires — Cots variables (directs et indirects) - Coats fixes directs Cette demiére méthode est ainsi celle qui prend en compte le plus de categories de coots au niveau du produit ou service. Elle inclut une categorie de codts de plus que chacune des deux précédentes méthodes. 170 ZOOM'S = EXERCICES DE COMPTABLITE DE GESTION SafariVoyage | Safari Développement Total FY 7 . +2000 x 360 = 720000 | 2.400% 180 = 432 000: 1 182.000 sai (62,5 %) (27,5 98) (100 383 Sao bod c67,5%> | Sa O00 a7. ee Cott variable 120 000 + 40 000 60 000 + 20 000 780 000, =497 500 = 282 500 ; Zaz 500 a9 500 372 ob Marge sur cout variable (m = 30,9 %) im = 34.61 %) im = 32.29 %) Coit fixe direct 60 000 + 20 000 is o 20 000 (ou spacifique) = 80000 Marge sur cot spécifique 222 500 65 500 292 000 Coit fixe indirect (ou commun) 290 a00 Résultat courant 42000, 2.- Le chiffre d'affaires de Safari Développement qui permet a cette activité de commencer 4 couvrir les charges fixes communes La question poe revient 4 calculer un sauil de rentabilité pour lequel on ne prend en compte que les charges fixes directes. En effet, on peut reformuler tla question de la facan suivante: 4 partir de quel chiffre d'affaires la marge sur codt variable de Safari Développement devient supérieure aux cobts fixes directs de Safari Développement? CF direct _ a0 000 149 500/432 000 3 ~ Analyse-de l'influence d'une hausse du prix de l'offre Safari Voyage de 10 % sur la marge sur coiit variable Critére de décision : la marge sur coOt variable car les cobs fixes ne varient pas. SR (en valeur) = aBine 453 600 (b) 1087 200 +296 625 (a) 694 625 196975 392 575 Chiffre d'affaires Cout variable Marge sur colt variable 633 600 (a 398 000 (c) 235 600 a) roco eit «10 6) e250 41120 Hou TID OD, HO fa) 2400 «Yao. Cle Me OO 10 ‘cay sco ng (ya pat guaran ot opecinenatectvaan tab 800. Tas Thame 15 + Les méthodes des codis directs et des cubts spécifiques wa La marge sur colt variable a augmenté (392 575 ~ 372 600 = 20 575 € > 0) donc ona inté- ret a appliquer le nouveau tarif. Attention. on ne se préoccupe pas de la distinction charges directes / charges indirectes. Celle-ci n'est pas pertinente ici. XERCICE 39 Le propriétaire de trois kiosques & joumaux le long d'une grande plage en Espagne aime- rait évaluer Ja perfarmance de ses trois kiosques et prévoir le résultat en fonction de évolution du chitire d'affaires des alifférents produits vendus. My a un vendeur par kiosque représentant un codt mensuel fixe de 2 200 € pour le kiosque 1, 2 400 € pour le kiosque 2 et 2 800 € pour le kiasque 3 (charges sociales com- prises dans les 3 cas). La dotation aux amortissements mensuelle pour le kiosque 3 est de 400 €, pour fe kiasque 2.de 600 € et pour ie kiosque 3 de 700 €. Pour le mois d'aadt 2075, la répartition du prix d'achat des marchandises vendues entre les trois kiosques est la suivante : Journaux Glaces Boissons Kiosque n® 1 2500 € ] 2625 € 7 500 € Kiosque n° 2 7000 € | 2625€ 1500 € Kiosque n° 3 4500 | 2250€ 2000 Pour le mois d'aodt 2015, la répartition des ventes entre les trais kiosques est la suivante > Kiosque n° 1 3640 | 5400 € 3240 € Kiosque n° 2 4340 © | 5 ao0 € 3240 © Kiosque n° 3 5220€ 4200€ 520€ fay Zoom’s — EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION la rémunération du propriétaire, qui est aussi responsable financier et logistique des trois kiosques, est de 6 000 € par mois, montant réparti entre les kiosques sefon le chittre d'affaires réalisé. Quelques frais de publicité existent pour mettre notamment en évi- dence les produits en facade des kiosques. Le cout durant le mois d’aodt a été 400 © réparti entre les kiasques selon le chiffre d'affaires réalisé. Les frais fixes mensuels d’ap- provisionnement sant de 1 000 € répartis en fonction du prix d’achat des marchandises. Jusqu’a présent le propriétaire calculait un seu! indicateur pour véritier la performance de ses kinsques : le résultat analytique par kiasque. 1! trouve finalement qu'il y a trap de biais dans le calcul de ce résultat mais, en revanche, il aimerait avoir plus de détails sur Vanalyse par produit. = Construire une matrice (tableau) 4 deux entrées produitsikiosques permettant de mettre (seulement) en évidence —la marge sur coUt variable par produit et kiosque ainsi que la marge sur cout variable au niveau d'un kiosque et au niveau d'un produit ; —le taux de marge sur cout variable par praduit et par kiosque ainsi que le taux de marge sur codt variable au niveau d’un kiasque et au niveau d’un produit ; —la marge sur cout spécifique par kiosque ; — le résultat global pour "ensemble des trois kiosques. ‘Comparer briévement les avantages et incanvénients du nouveau systéme d'informa- tian comptable par rapport 4 l'ancien systéme, en mettant notamment en évidence la performance de chaque kiasque avec I’ancien et le nouveau systéme. La caisse enregistreuse de chaque kiosgue a pu permettre de dénombrer le nombre de transactions qui ont eu lieu durant le mois d’aodt 2015. Gn appeliera « client » une « transaction », 4 savoir un achat, quels que sofent les quantités et les produits achetés. Le nombre de « clients » sur le mois d’soiit 2015 pour Ie kiosque n” 1 est de 3.009, pour Je kiasque n* 2 de 2 800 et pour le kiosque n* 3 de 5 000. 1B Quels nouveaux indicateurs peut-on mettre en évidence par client ? Faire les calculs. Par ailleurs, que peut-on rajouter sur les différences par kiosque par rapport aux infor- mations mises en forme a fa question précédente ? Le proprigtaire réfléchit 4 'opportunité d’investir dans une machine pour faire des 4 glaces a f‘talienne » au niveau du kiasque 3. L'investissement serait d'un montant de 2 960 € amorti sur 4 ans. En prenant en compte Jes effets de substitution entre glaces vendues, Je propriétaire pense que la vente des « giaces 4 I"italienne » permettrait daugmenter le chiffre d'affaires glaces du kiosque 3 de 10 % et d’augmenter le taux de marge sur cout variable des giaces de 2 points. Les différents kiosques ouvrent 9 mois dans l'année. § Faut-i! faire cet investissement sur la base du chiffre d'affaires du mois d’aodt 2070 ? ‘Quels commentaires peut-on faire par rapport 4 ce résultat chiftré ? Theme 15 +Les méthodes des cots directs et des colts spécifiques 3 Coat 1 ~ Comparaison ancien systéme et nouveau systéme d'information financiére La nouveau systeme ne met pas en evidence de résultat analytique par kiosque et évite ainsi certains biais possibles liés 8 la repartition des charges indirectes (en particulier, est-il bier: juste de répartir la remuneration du propriétaire en fonction du chiffre d'affaires, a savair la répartition de son temps est-elle liée au chiffre d'affaires de chaque kiosque 7). Avec le nou- ‘veau systéme, on remarque que le kiosque n° 1 n'a plus une performance relativement aussi Mevée par rapport aux kiosques n° 2 et 3 Tableau Ancien systéme d'information financiére (méthode de coits complets) Chiffre d'affaires Coat variable see F1€ E750 22500 €| Vendeur 2200 zane | 2800 7400 € Dotations aux amortissements 400.€ sone | one 1700€ Remuneration propriétaire 1828 € 192 22396 5000 € Publicte ize a9 Vase 400 € Approvisionnement za € a17@ 3a9€ 1000 € Resultat analytique ane 162 | Be 1300 a74 Zoom's - EXERCICES DE COMPTABIITE DE GESTION ‘Tableau 2 : Nouveau systéme d'information financiére (méthode de coats partiels) Klose | rotat chittre waffenes zeae) azave | sa20e | 13300€ — Coat variable 2500] 3000¢| asooe | 10000€ Marge sur coat variable roe] 130e| azoe| 3302 Raucde marge surcodt variable | 31.3% | 309% | 15.4% | 28.8% chiftre o’affaies sae] sao0e| 4z0n¢| isaoe [Coat variable ese] 2@5¢| 2250¢| 7s00¢ ae Marge sur cost variable 27se| 2778e| 19:0€| 7500 Taurde marge sur coit variable | S14%| S14%| 46.4%| 50.0% Chiftreo'affanes z20¢| 22oe) sae) ome slsore Coat variable 1sane| 1sa0e| zoe] soove Marge sur coat variable r740e| 1740e| 3520€| 7000 Taucde marge sur coitvarable| 53.7%] 53.7% | 63.8% | 583% Chifire @affanes izzea€] 12980¢) 15040] doaz00€ lt packowue [COM vanable ss2se| 71ase| e7soe| 2250 Marge sur cost variable sasse| sasse| e200¢| i7awWe Maude manne surcott varable| 461% | 45.1% | a1.B% | 442% Margessurcoat —_|[Vendeur 720e| 2400E) zE0De) 74D0e padtique Dotatiunsaux amortissements | ane] cooe| oe] 1700€ i gue Marge sur ea specfique 20sse| 2a55€) 2790€| B700€ Rémunération proprietaie S000 € Publicta 400 € Approvisionnement 1000 € Résultat analytique 1300€ 2. - Nouveaux indicateurs mis en évidence par dient et différences par kiosque = Kiosque | Kiosque | Kiosque Nouveaux indicateurs. wa as nea | Total Nombre de clients sur le mois 3000 | 2800 | S000 | 10800 Prix (chiffre d'affaires) du panier moyen aoge | ase | ane | 3a73¢€ MCV par client iage | 209¢ | 126e | 165€ Theme 15 +Les méthodes des conts directs et des cavits specifiques ae Le type de clientéle entre chaque Kiosque semble assez différent, en particulier entre le kiosque n° 2 et n° 3. Ainsi le dient du kiosque n° 2 est celui qui a tendance a dépenser le plus par acte d’achat et 4 offrir une marge moyenne plus élevée (ce qui est cohérent avec le taux de marge surcout wariable par kiosque calculé précédemment) En revanche, on n’a pas de nouvelle information sur la composition du panier. A la question précédente, avec le taux de marge sur codit variable par kiesque, en avait déja remarqué que la repartition des achats était plus favorable au kiosque n° 1 qu'aux autres kiosques. Par ap port aux autres kiosques, le kiosque n® 1 yend relativement plus de boissons et de glaces que de journaux. 3 - Choix de Hinvestissement sur la base du chiffre d'affaires du mois d‘aoit 2015 DAP mensuelle dela machine a glaces = 3960 / (4x8 mois) = 110€ MCV glaces kiosque 3 sans nauvelle machine 1950€ MCV glaces kiosque 3 avec nouvelle machine - DAP nouvelle machine : 4.200 € x(1 + 10%) x(46,4 % +2%)-110=2 126€ IF est pertinent de faire linvestissement si on regarde un indicateur de marge sur un mois (2126-1950 = 176€ > 0). XERCICE 40 ae: Un magasin vend trois catégories de produits: les produits « blanies » (frigos, réfrigéra- teurs, Jave-linge, séche-linge et lave-vaisselle), [es produits « bruns » (télévisions, lecteurs DVD, chaines hi-fi et appareils photo} et les produits « gris » (ardinateurs portables, péri- phériques et téléphones) Nous avons Jes données suivantes relatives au mois dé septembre N Taux de marge moyen | chive o-attaires sur cout variable Produits blanes 60 % 300 000 € 80.000 € Produits bruns 40% 200 000 € 30.000 € Produits gris 24% ‘500 000 € 100 000 € 176 ZOOM'S ~ EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION mle magasin peut se permettre quel montant de codts fixes communs au mois de sep- ‘tembre N tout en restant rentable? = Quel est le chiffre d'affaires nécessaire pour une marge sur colts spécifiques pour les produits buns de 80.000 €7 Le responsable marketing et commercial a réfléchi 4 différents modes de publicité (Gjour- faux, affichages et radios) pour faire la promation des produits du magasin sur un mois. Wha été remarqué que selon la catégorie de produits un mode de communication est pré- férable pour faire de la publicité. L'effet induit sur les ventes est différent. Voici un tableau synthétisant les différentes passibilités: Frais mensuels de publicité | Effet mensuel sur les ventes Produits Blanes 9.000 [ + 5% Produits bruns 3000 + 7% Produits gris 9000 +10% m Laquelle des trois options est la plus rentable pour les mais de septembre N et le mois 8 venir? Pour le mois 8 venir, définir la régle de décision en termes de marge en faisant Uhypothése que la répartition des ventes reste identique a celle de septembre N. Le responsable du magasin réfiéchit a Vagrandissement du magasin. Cela entrainerait une augmentation de 12 000 € des colts fixes mensuels communs et une augmentation des ventes de 4 % des produits blancs, de 3 % des produits bruns et 2 % des produits gris selan le responsable commercial et marketing. \m En supposant que Jes prévisions relatives 4 I'effet de I'agrandissement du magasin sont justes faut-l faire cet agrandissemnent sur la base de l'effet sur le compte de résultat du tagasin (sans tenir compte de la campagne de publicité précédente) ? Cae 1— Le montant de cofits fixes communs que peut se permettre Fentreprise en mai Résultat > O si MCS (marge sur cout spécifique) > CF communs MCS Produits blancs = 60 %4 x 300 000 ~ 80 000 = 100 000 € MCS Produits bruns = 40 % x 200 000 ~ 30 000 = 50 000 € Theme 15 » Les méthodes des coots directs et des colts spécifiques a MCS Produits gris = 24 % x 500 000 ~ 100 000 = 20 000 € comme MCS total = 170 000 € alors CF communs = 170 000 € 2 - Le chiffre d'affaires nécessaire pour une marge sur coiits spécifiques pour les produits bruns de 80 000 € On sait que: CF spécifique (ou direct) = 30 000 € ‘et taux de marge sur cout variable (mm) = 40 % MCS = CA x m~CF spécifique Done _ CF spécifique + MCS _ 30 000 + 80 G00 - m 40% 3 - Détermination de option la plus favorable pour le mois de septembre N et le mois a venir cA =275000€ Pour septembre N: Produits blancs yoo p00 € 100 000 € (a) oe Produits bruns some | saaoety 2600 Produits gris woe | aoem 7000 (2) 80 96 x (300 000 x 1,05) ~ (80 090 + 9 O00) = 60 54 x 915 000~ ea 00n = 100 Non = (b) 40 % 24200 O00 » 1,07)—(30 000 + 3 000) = 40 % x 214.000 - 34 000 = S260 (24 96 (500 000 x 1,10)~(200 000 + 9 00) = 24 9% x 980 000 109 DON = 23 on0 € Pour septembre, il aurait ét6 préférable de faire de la publicité pour les produits gris. Pour fe mois 4 venir, la régle de décision se détermine @ partir des équations de variation de la marge sur cout spécifique du fait de la publicité : Produits blancs: 60 % x 3/10 % CA x 5 % ~9 000 = 0,90 % x CA-9 000 Produits bruns: 40 % x 2/10xCAx7 % ~3000= 0,56 % xCA-3000 Produits gris: 24 % x 5/10 xCAx 10 % -9000-= 1,2 %xCA-9.000 Avec CA: chiffre d'affaires total du mois & venir (apres accroissement naturel des ventes) Donec en ne dépensera pas en priorité pour les produits blancs quel que soit le CA du mais & ‘venir. ay ZOOM'S = EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION Sile CA attendu du mois 4 venir est tel que: 1,2 9 x CA~9 000 > 0,56 % xCA-3 000 soit CA > 937 500 € {soit une baisse du CA par rapport a septembre N de 6,25 %) alors il est préférable de dépenser en frais de publicité pour les produits gris sinon il est prété- rable de dépenser pour les produits bruns. 4- Calcul de l’effet de |'agrandissement du magasin sur le compte de résultat ‘On n'a pas besoin de connaltre le codt fixe commun aux différentes catégaries de produit. On ne s‘intéresse qu'au changement entrainé par l'agrandissement du magasin : est-ce qu'on augmente ou est-ce qu'on baisse le résultat avec cette décision ? Il faut done verifier si la hausse de la marge sur cot variable totale induite par l'augmenta- tion des volumes de ventes fait plus que compenser la hausse du cot fixe commun Résultat marginal (8 savoir résultat lié uniquement au choix d’agrandir le magasin) = (60 % x 300 000 x 4%) + (40% x 200 000 x 3 56) + (24 % x 500 000 x 2 %) ~ 12 000 = 0. faut donc coupler le choix d'agrandir le magasin avec une campagne de publicité pour que la decision d'agrandir devienne pertinente car siles mois & venir sont comme le mois de sep- tembre N l'influence est neutre sur le compte de résultat. En revanche, si on part de volumes de ventes plus importants l'accroissement du wolume de ventes de +4 %, +3 % et +2 % va avoir une incidence plus grande sur la marge sur cout variable et va permettre de faire plus que compenser l'accraissement du coilt fixe spécifique mensuel de 12 000 €. ‘Thame 17 « Revision sur les couts partiels 195 XERCICE 44 Synthése sur les méthodes de co(ts partiels Un débit de boissons s'est spécialisé dans Ja vente de jus de fruit frais dans des gabelets individuels. Le chiffre d'affaires de mars a été de 12 000 €. Les dotations aux amortisse- ments ont été de 409 € durant fe mois de mars. Les frais de personnel ont été durant ce méme mois de 4 800 € dont un quart variable en raison des heures supplémentaires. Le foyer mensuel est de 800 €. Les achats mensuels de fruits sont d'un mhontant de 4 650 ©. Le stock de fruits a baissé durant le mais de mars d'une vaieur de 150 €. Le cout des gobelets durant le mois de mars a été de 960 ©. Les questions doivent étre réalisées dans Nordre. Le propriétaire du débit de boissons woudrait savoir & partir de quel chiffre d'affaires il fait un bénéfice. 1m Le propriétaire voudrait connaitre "évolution en pourcentage de son résultat en fone- tion de celle de son chiffre d'affaires, en sachant qu'il ne prévoit pas de modifier son prix de vente. Quel indicateur [ui propasez-vaus et quelles hypatheses doit prendre en compte le propriétaire pour pouvoir i‘utiliser ? Qu'induirait comme évolution par rap- port au résultat actuel un chiffre d'affaires de 13.200-€ durant le mois d'aveil ? Finalement, 4 la fin du mois d’avcil, le propriétaire devrait fermer le débit de boissons durant une semaine. Les fruits non vendus seront ainsi perdus. Les deux employés seront contraints de prendre sur leurs semaines de congés payés une semaine de vacances fin avril, Quel doit étre le chiftre d'affaires réalisé durant Je mois d’avril pour que le débit de Boissons soit rentable sachant que fe stock de fruits.a une valeur de 250 © au début du mois d'avril et que les achats de fruits du mois d'aveil devraient étre de 3 350 € ? Quelle est fa premiere chose qu'il faut ensuite vérifier pour savoir si /e debit de boissons peut 6tre rentable durant fe mois davril (faire le calcul) ? Le propriétaire se voit proposer de livrer durant le mois de mai une entreprise ProActif en raison d'une féte particuliére. Alors que le gobelet traditionnel de jus de fruit est vendu a 5 €, celui-ci serait vendu a 'entreprise 4 €. 500 gobelets de jus de fruit seraient achetés par entreprise Proactif pour la féte. Il faudrait faire imprimer le logo de Ven- treprise Proactif sur les gobelets, ce qui aménerait 4 un surcodt sur les gobelets achetés et utilisés de 10%. Par ailleurs, cele obligerait 4 engager une personne pour l'occasion Pour un codt de 200 € mais cela éviterait d’accroitre fes heures supplémentaires des ‘employes habituels, Il faut aussi lover un véhicule pour un montant de 300 €. Enfin, ce 196 ZOOM'S ~ EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION surcroit d'activité viendrait déranger I’activité habituelle du débit de boissons. C’est ainsi 2% des ventes mensuefles habituelies de mai qui seraient perdues. Les ventes de mai représentent habituellement 20 % de plus que celles de mars. wLe propriétaire du débit de boissons a-t-il intérét 4 accepter I’offre de Ventreprise Prowctif ? [ caer 1 - Calcul du seuil de rentabilité (ou point mort) : 4800/4 + (4 650 + 150) + 960: 12.000 Remarque : le codt variable correspond a la consommation de fruits at de gobelets. Pour la consommation de feuits, on a utilisé tous les achats du mois plus 150 € de fruits qui était en stock (rappel : Achats - Consommation = Stock final ~ Stack initial, a saveir tout aceroisse- ment du stock vient forcément d'un mantant d’achats supérieur @ la consommation, inverse. ment pour une baisse du stock et donc cansammation = Achats ~ (Stock final ~ Stock initial) Achats A Stack} D'ot taux de marge sur coat variable CVen % duCA = = 58% 1-58 % =42 % CF mere = 40048002000 «4800 € Le seuil de rentabilité en valeur (4 savoir en chiffre d'affaires) pour un mois est donc 4800 11 209€ % 2 -Indicateur et hypothéses 4 prendre en compte puis évolution du résultat en avril ii m Lindicateur permettant d'avoir rapidement l’évolution du résultat en fonction de celle du chiffre d’atfaires est le levier opérationnel (LO). En effet, une fois le levier opérationnel calculé Mcy Résultat Hypothéses : on reste dans le palier d’activité pour lequel le colt fixe reste fixe. De méme, le coot variable unitaire et le prix sont supposés rester constants par rapport au niveau d’acti- vite, of obtient [a variation du résultat de la maniére suivante : AR = ACA xLO Theme 17 + Révision sur les coOts partiels 197 Au mois de mars, nous avons les valeurs suivantes R=MCV-CF= 12000 x42 % -4800=240€ to MCW _ 12000x42% 5040 _ 5, L'évolution en pourcentage du chiffre d'affaires entre mars et avril est de 43 200-12 000 12.000 L'évolution du résultat devrait done étre de 21 x 10 % = 210 %. Il devrait plus que tripler, soit 240 x (1+ 210 %} = 24031 3 - Situation du mois d’avril et élément a vérifier pour la rentabilité Si les fruits non vendus sont perdus, cela signifie que les achats du mois plus le stack initial constituent un cafit fixe : quelle que soit la quantité vendue de jus de fruit, le coat en fruits raste le méme, 4 savoir 3 350 + 250 = 3 600 € 4800/4 + 960 C¥ en % duCA ===" =P". 18% 12.000 Dou taux de marge sur codt variable = 1 - 18 % = 82 % CF mensuel = 3 600 + (a00%2 + 800 = 6000 € =10 % Le seuil de rentabilité en valeur (en chiffre d'affaires) pour le mois d’awril est done 8000 9 757€ 2% Remarque : il ne faut pas oublier quan ne peut pas compter sur la demniére semaine dur pour atteindre ce seuil de rentabilite de 9 757 € sur le mois Pour savoir sice seuil de rentabilité est atteignable durant le mois dav il faut wérifier que ce chiffre d'affaires ne nécessite pas une consommation de fruits plus importante que celle pos sible. Il suffit d'appliquer une régle de 3 pour vérifier cela : pour un chiffre d'affaires de 12 000 €, on consomme pour 4 800 €, qu'en esti pour un chitire d'affaires de 9 757 €? 3 600 x 12.000. =9000€ Avec la quantité prévue de fruits pour le mois d'avril, on ne pourra pas étre rentable. Au mieux, savoir si on vend assez de jus de fruit pour utiliser tous les fruits, on fait une perte de 9 757-9 000 = 757 €. Il faudrait s‘interroger sur la capacité de la boutique a assumer une telle perte en sachant que celle-ci représente plus de 3 fois le résultat du mois de mars. Résultat, = 12 000 x 42 % = 4 800 = 240 € a Zoom's ~ EXERCICES DE COMPTABILITE DE GESTION 4- Décision d’accepter ou non l'offre de l'entreprise ProActif Il faut comparer le coat (marginal! de la commande et le chiffre d'affaires (marginal) de la commande, en sachant que la marge sur codt variable perdue sur les ventes habituelles peut étre considérée comme un codt, plus précisément un coat d'opportunité, a savoir un manque 4 gagner du fait du choix effectue. Cam = 4x 500 =2 000 € La quantité de gobelets vendue durant le mois de mars était done de 12.000, = 2 400 unites. IW faut calculer le coot variable paur la commande sachant qu'il n'y a pas le recours & des heures supplémentaires ; les seules charges variables sont dane les fruits et les gobelets. 4800 500 + 25 (1 410 94) x 500 = 2x 500 + 0,4x1,1x500= 1220€ 2400 2.400 Remarque : on aurait pu considérer le supplément de 10 % sur les gobelets. comme un coat fixe. Cela serait revenu au méme puisque la quantité vendue est fixée (elle ne varie pas). De méme, il faut calculer le supplément de cotit fixe di ala commande = ACF = 200 + 300 = 500 € reste ajouter le codt d'oppartunité qui est la marge sur coat variable perdue fattention ‘on ne perd pas que les 2 % de chiffre d'affaires surles clients habituels, on perd aussi le codt variable relatif a ce chiffre d'affaires) Coit d'opportunité = 12 O00 x {1 + 20 9%) x2 % x42 % = 121 Le cot de la commande est donc : 1220+ 500+ 121=1841€. Le résultat de la commande est donc positif : Rm = CAm—Cm = 2000-1 841 = 159 €. cvs