Vous êtes sur la page 1sur 5

REPORTING MENSUEL D’ACTIVITES ECHO

Mois : d’Octobre 2018


SOLIDARITES INTERNATIONAL
Résultat 1 : la couverture équitable des besoins en eau potable dans le camp et le village
de Gado est renforcée

ACTIVITE 1.1 : Maintenance et fonctionnement du réseau d’eau à Gado

 Renforcement des capacités des gardiens opérateurs en techniques d’exploitation


manuelle sans risques du groupe électrogène : Après analyse de la stratégie de
passation progressive des activités de gardiennage /opération du réseau au comité Wash,
enclenchée les mois précédents la formation prévue à l’effet du renforcement des capacités
des gardiens opérateurs en techniques d’exploitation manuelle sans risques du groupe
électrogène a été momentanément retardée car au final il serait plutôt pertinent d’effectuer
ladite formation en impliquant les membres du comité Wash et le comité réseau qui au long
terme seront les responsables de la gestion communautaire des infrastructures hydrauliques
sur le site de Gado.
348000 FCFA ont été déboursés pour le paiement des gardiens opérateurs, à raison de
58 000 FCFA/ personne. Cette dynamique a pour but de réduire au maximum les couts de
rémunération des opérateurs afin de rendre leur prise en charge possible par le comité
Wash. A partir du mois de Décembre 2018, il est envisagé de procéder à la baisse du nombre
de gardiens opérateurs : de 6 à 03 ; le gap ainsi engendré sera comblé par les membres
formés du comité WaSH.

 Appui et suivi du comité Wash et des 8 artisans réparateurs pour les travaux de
maintenance et de réparation des pannes du réseau :
08 pannes (dont 07 robinets remplacés) ont été prises en charge par les différents
comités à hauteur de 26 400 FCFA, soit 20800 FCFA et 5600 FCFA pour la main d’œuvre des
artisans réparateurs. L’appui en kits d’outil et de pièce de rechange (Vannes à boisseau
sphérique) n’a pas pu être effectué (en attente de la logistique).
Les artisans réparateurs nouvellement formés poursuivent des séances pratiques
régulières lors des réparations des pannes, sous la conduite du comité Wash.

 Suivi de la mise en œuvre du plan d’action élaboré suite au diagnostic technique


EHA finalisé en mai 2018:
Après la finalisation des travaux de construction de la guérite au niveau du champ solaire,
les travaux se sont poursuivis au niveau des bas-fonds, avec la réhabilitation des voies de
passages, la protection des talus et le curage de certains décanteurs.
Les visites préventives se poursuivent sur le réseau à la fréquence de 02 visites par semaines.

ACTIVITE 1.2 : Construction d’infrastructures d’accès à l’eau à Gado II (extension du réseau


d’eau) et à Gado village (Borne fontaine) :

 Construction du réservoir R4 (Lot 2)

Les travaux sont en cours de réalisation. Les terrassements sont terminés et le bétonnage
des éléments de fondations se poursuivent.

 Connexion entre le R3 et le R4 (Lot 1)

L’entreprise Camtraco a effectué une seconde visite de repérage pour mieux préparer le
démarrage de ses travaux. Les travaux sont sensés démarrer avant le 13/11/18.

Les ménages situés sur le tronçon R3-R4 ont été sensibilisés.

La question de l’exploitation du forage FWT pour renforcer la capacité de production du


réseau reste à clarifier. En effet, il reste pertinent de trouver une source d’approvisionnement
supplémentaire afin d’augmenter les capacités du réseau AEP.

ACTIVITE 1.3 : Renforcement des capacités de gestion et de maintenance des ouvrages


hydrauliques dans le camp (formation de 5 CGPE et 5 artisans réparateurs) ;

 Le rapport du deuxième atelier de mobilisation et de renforcement des capacités des


relais communautaires organisé en septembre dernier à Gado sur les techniques
pratiques de traitement de l’eau à domicile a été consolidé et archivé. Plusieurs
actions de monitoring ont été menée telles que l’accompagnement des artisans
réparateurs lors des travaux de maintenance /réparations des PMH et aussi des
infrastructures du réseau AEP.

 Le suivi mensuel des CGPE mené de concert avec le Comité WASH (CW) a concerné
l’ensemble des points d’eau du site, à savoir 39 CGPE. L’évaluation mensuelle de ces
CGPE a notamment permis de faire l’état des mouvements de caisse et de leur solde,
notamment sur la base de la campagne de cotisations mobilisée par le CW chaque
fin/début de mois auprès de chaque CGPE (100 à 200 FCFA / ménage). En
juinOctobre, les CGPE collectent en moyenne 4200 3656 FCFA (min : 1000700, Max =
110007000), soit aupour un total de total 164 000143700 FCFA. L’on remarque une
évolution de l’ordre de 23% des sommes collectées par les CGPE par rapport au mois
précédent. Cette évolution est liée à la restitution des fonds de l’eau détenus
précédemment par des tiers.

Activité 1.4 : Organisation de 4 ateliers de concertation entre les différents acteurs


intervenant dans le domaine de la gestion de l’eau.

Le rapport du premier atelier de l’élaboration d’une stratégie communautaire de


l’accès à l’eau potable sur le site de Gado tenue en septembre dernier est élaboré et sera
transmis ASAP pour validation et partage avec l’ensemble des parties prenantes.
Activité 1.5 : Suivi de la qualité de l’eau et mise en place des mesures correctives

En Septembre, 48 analyses bactériologiques ont été réalisées au niveau des ménages


tous secteurs confondus. 10 ménages présentaient une contamination bactérienne, avec
pour cause la mauvaise manipulation et le mauvais stockage de l’eau. Situés dans les
secteurs de sensibilisation du partenaire PUI, les résultats ont été référés pour action.

Le suivi régulier du chlore résiduel libre (CRL) au niveau des bornes fontaines est
assuré en continu par les opérateurs du réseau sous la supervision du responsable qualité
d’eau.

Résultat 2 : l’accès aux services hygiène et assainissement et les


connaissances/comportement en hygiène-assainissement dans le camp de Gado sont
améliorées

ACTIVITE 2.1 : Construction de 70 blocs de 2 latrines durables améliorées dans le camp et


une douche semi durable

En attente de la relance des travaux relatifs aux blocs restant.

ACTIVITE 2.2 : Mobilisation des relais communautaires pour la diffusion régulière et


massive de messages clés en hygiène et assainissement dans le camp

Conformément au PV de répartition des tâches entre SI et PUI la Mobilisation des relais


communautaires pour la diffusion régulière et massive de messages clés en hygiène et
assainissement dans le camp s’est déroulée dans les secteurs 4, 6, 8, 9, 10 et 11 et ce sous la
supervision de l’équipe de promotion à l’hygiène assistée du comité Wash du site. Les
méthodes utilisées sont : l’approche CHAST pour la sensibilisation des enfants et l’approche
PHAST pour les adultes. 947 personnes ont été touchées, et analyser de manière genrée
dans le tableau ci-dessous.
IL est à noter également la tenue plusieurs séances de sensibilisation de masse, la
projection des films sur le lavage des mains aux moments capitaux et la participation à la
célébration de la journée mondiale du lavage des mains le 15 octobre dernier, sur le site de
Gado.

Résultat 3 : Les capacités de production agricole et les moyens d'existences des


populations vulnérables du camp de Gado sont améliorés.

Activité 3.5 : Réhabilitation/ extension du marché de Gado

 Actualisation supplémentaire des BoQ pour les travaux de réhabilitation/extension


marché de Gado :

Activités sélectionnées :

 Construction de 17 boutiques en matériaux locaux sur le marché de Gado site


(pour les bénéficiaires AGR) ;
 Construction/réhabilitation de 02 hangars pour femmes à Gado site ;
 Réhabilitation des hangars de vente pour bouchés à Gado site ;
 Construction de 02 mini magasins pour bouchés (magasins pour tannerie) ;
 Validation des sites de construction par l’UNHCR prévue courant mois de
novembre.

 La répartition de la main d’œuvre est envisagée comme suite : 92 (46 ouvriers non
qualifiés et 46 ouvriers qualifiés) l’ensemble provenant des 92 ménages AGR. 05
ouvriers qualifiés viendront appuyer la mise en œuvre des travaux. La supervision des
travaux sus cités nécessitera le recrutement de 02 à 03 superviseurs journaliers.

Résultat 4 : Les points sensibles et les abords des zones marchandes du camp et du village
de Gado sont éclairés, pour contribuer à la protection et à la dynamisation de l'activité
économique.

Activité 4.1 : Eclairage du camp et du village de Gado.

 En attente du retour des 02 entreprises présélectionnées et de la validation du TAC y


afférent.

Difficultés rencontrées

 Baisse des contributions mensuelles des ménages au sujet de la redevance de l’eau.


 Demande incessante et pressante des bénéficiaires sur la date de reprise des travaux
de construction des 70 blocs de 02 latrines ,01 douche.
Enjeux / Perspectives pour le mois suivant

 Supervision des travaux de construction


du R4 ;
 Reprise des travaux de construction des
34 blocs latrines durables ;
 Conduite de la consultance filière boues
de vidange ;
 Tenue du 02ième cadre de concertation pour l’élaboration d’une stratégie de gestion
communautaire et autonome de l’accès à l’eau à Gado;
 Suivi du fonctionnement (mix énergétique) et des travaux de maintenance du réseau ;
 Organisation d’un atelier interne de lancement des travaux d’extension du réseau (lot
1 ; 3 et 4 ;
 Suivi qualité de l’eau au niveau des points d’eau et ménages ;
 Suivi hebdomadaire et évaluation mensuelle des CGPE et CW (avec situation de
trésorerie) ;
 Activités de sensibilisation EHA par les relais communautaires (suivi et réunion de
synthèse hebdo) dans les secteurs 04, 06 et de 08 à 11 ;

 Organisation des travaux de mobilisation communautaire pour le compte du jeudi


propre sur le site ;
 Participation à L’EMFP, réunions sectorielles hebdomadaires PUI-SI, réunion CMC,
réunion HCR, assemblées générales.

Photos du mois :

Extension Réseau : Construction


Extension R4 (Lot2)
de la clôture + Guérite du champ solaire