Vous êtes sur la page 1sur 16

ROYAUME DU MAROC

UNIVERSITE HASSAN 1ER DE SETTAT

MAITRE D’OUVRAGE MAITRE D’OUVRAGE DELEGUE


MINISTÈRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, MINISTÈRE DE L’ÉQUIPEMENT,
DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE
ET DE LA FORMATION DES CADRES ________________________________________
______________________________________
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS -RABAT
UNIVERSITE HASSAN 1ER A SETTAT

APPEL D’OFFRES OUVERTS SUR OFFRES DE PRIX


N° 01/Pr/2015
Du 22/01/2015 A 10H

TRAVAUX DE CONSTRUCTION
DU CENTRE DES CONFÉRENCES DE L’UNIVERSITE HASSAN 1ER
DE SETTAT EN LOT UNIQUE

RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION
AVERTISSEMENT

Le concurrent devra lire et examiner attentivement les instructions, conditions, spécifications et


modèles contenus dans le présent dossier d’appel d’offres (règlement de la consultation, CPS y
compris le PAQ, bordereau des prix détail estimatif et documents annexes). Son attention est attirée
en particulier sur les points suivants qui constituent des motifs fréquents d’écartement :
1- les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du concurrent varient
selon la forme juridique de l’entreprise, ils comprennent généralement les documents ci-après :
- Les statuts de la société ;
- Le dernier procès-verbal de délibération des conseils d’administrations des assemblées
générales ;
- Les décisions de délégation de pouvoirs ou de signature avec à l’appui les pièces justifiant les
pouvoirs du délégant ;
- Tout autre document qui habilite le signataire de la déclaration sur l’honneur à représenter le
concurrent, prouve la validité de son mandat et justifie les pouvoirs qui lui sont conférés.
Le concurrent est invité à mettre en évidence (en soulignant par un stylo feutre fluorescent par
exemple) les passages de ces documents qui indiquent les personnes habilitées à représenter
l’entreprise, ainsi que l’étendue, la portée et la durée des pouvoirs qui leur sont conférés.
2- Le récépissé du cautionnement provisoire doit être établi conformément aux modèles prescrits
par la circulaire du Premier Ministre n° 72/CAB du 26 /11/1992.
Les cautions personnelles et solidaires doivent être délivrées par les établissements agréés à cet
effet par le Ministère des Finances et de la Privatisation.
3- Toutes les pièces justificatives exigées par le dossier d’appel d’offres fournies par le concurrent
doivent être présentées en exemplaires originaux, ou à défaut en copies certifiées conformes aux
originaux (attestation fiscale, attestation d’affiliation à la CNSS, pièces justifiant les pouvoirs
conférés, les attestations de références techniques relatives aux prestations exécutées …).
Le concurrent est dans tous les cas responsable de la qualité des renseignements demandés et de
la conformité de la présentation de son offre aux exigences requises.
Toute carence pourra entraîner le rejet de son offre.
4- En cas de groupement, il est porté à la connaissance des concurrents désirant se constituer en
groupement qu’il s’agira dans ce cas d’un groupement solidaire : engagement vis-à-vis du maître
d’ouvrage délégué de chacun des membres du groupement pour la totalité du marché et qui doit
pallier une éventuelle défaillance de ces partenaires. L’un d’entre eux, désigné dans l’acte
d’engagement ou marché comme mandataire, représente l’ensemble des membres du groupement
jusqu’à la date de la réception définitive.

Page 1
SOMMAIRE
ARTICLE 1 : OBJET DU REGLEMENT DE LA CONSULTATION............................................................................................ 3
ARTICLE 2 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ET CONNAISSANCE DES LIEUX .................................................................. 3
ARTICLE 3 : MAITRE D’OUVRAGE / MAITRE D’OUVRAGE DÉLEGUE ................................................................................ 3
ARTICLE 4 : COMPOSITION DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES ............................................................................................. 3
ARTICLE 5 : CONDITIONS REQUISES DES CONCURRENTS .................................................................................................. 3
ARTICLE 6 : JUSTIFICATION DES CAPACITÉS ET DES QUALITÉS ....................................................................................... 4
ARTICLE 7 : MODIFICATION DANS LE DOSSIER D’APPEL D’OFFRES................................................................................. 6
ARTICLE 8 : RETRAIT DES DOSSIERS D’APPEL D’OFFRES ................................................................................................... 6
ARTICLE 9: CONTENU ET PRÉSENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS .............................................................. 7
ARTICLE 10 : INFORMATION DES CONCURRENTS ................................................................................................................ 8
ARTICLE 11: LANGUE DE PRESENTATION DES DOSSIERS- MONNAIE ............................................................................... 8
ARTICLE 12: DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS .............................................................................................................. 8
ARTICLE 13: RETRAIT DES PLIS ............................................................................................................................................... 8
ARTICLE 14: DÉLAI DE VALIDITÉ DES OFFRES ..................................................................................................................... 8
ARTICLE 15:CRITÈRES D’APPRÉCIATION DES CAPACITES TECHNIQUES ET FINANCIÈRES DES CONCURRENTS...... 9
ARTICLE 16: CRITÈRES D’ÉVALUATION DES OFFRES .......................................................................................................... 9
ARTICLE 17: PRÉFÉRENCE EN FAVEUR DE L’ENTREPRISE NATIONALE ......................................................................... 11
ANNEXE I : ACTE D’ENGAGEMENT ....................................................................................................................................... 12
ANNEXE II : DECLARATION SUR L’HONNEUR..................................................................................................................... 13
ANNEXE III : MODELE DE CURRICULUM VITAE (CV) DE L’ENCADREMENT TECHNIQUE PROPOSE .......................... 14

Page 2
ARTICLE 1 : OBJET DU REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Le présent règlement de la consultation concerne l’appel d’offres ouvert sur offre de prix ayant pour Objet :
Travaux de Construction du Centre des Conférences de l’Université Hassan 1er de Settat en Lot
Unique

Il est établi en vertu des dispositions des articles 18 et 19 du règlement relatif aux conditions et
formes de passation des marchés pour le compte de l’Université Hassan I er (Settat) (tel qu’adopté
par le conseil de l’Université lors de sa réunion du 08 Juillet 2014, et visé par le ministère de
l’économie et des finances le 16 Juin 2014), ainsi que certaines règles relatives à leur gestion et à
leur contrôle.

Les prescriptions du présent règlement ne peuvent en aucune manière déroger ou modifier les
conditions et les formes prévues par le règlement précité. Toute disposition contraire au règlement
précité est nulle et non avenue. Seules sont valables les précisions et prescriptions complémentaires
conformes aux dispositions de l’article 18 et des autres articles du règlement précité.

ARTICLE 2 : RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ET CONNAISSANCE DES LIEUX

Les travaux comprennent l’ensemble des travaux précisés dans le cahier des prescriptions spéciales
(CPS) et dans les autres pièces constituant le dossier d’appel d’offres.
Le titulaire du présent marché aura à sa charge tous les travaux indiqués dans le CPS; il ne pourra
sous-traiter certains travaux que dans les conditions prévues à l’article 84 du règlement précité et
aux prescriptions du CPS.
L’entrepreneur ne pourra en aucun cas se prévaloir des indications de nature technique contenues
dans le présent dossier pour faire valoir en cours ou en fin des travaux des droits de réclamation.
Les candidats devront obligatoirement soumissionner sur les bases techniques du projet établi par
l’Administration. Toute offre non conforme au CPS ou contenant une réserve sera écartée.

ARTICLE 3 : MAITRE D’OUVRAGE / MAITRE D’OUVRAGE DÉLEGUE

1 / Le Maître d’Ouvrage est : Université Hassan 1erà Settat.


2 / La Maîtrise d’Ouvrage Déléguée est assurée par : Ministère de l’Équipement, du Transport et
de la Logistique représenté par la Direction des Équipements Publics - Rabat.

ARTICLE 4 : COMPOSITION DU DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Conformément aux dispositions de l’article 19 du règlement précité, le dossier d’appel d’offres


comprend :
- Le présent règlement de la consultation ;
- La copie de l’avis d’appel d’offres ;
- Le cahier des prescriptions spéciales comprenant :
- Clauses générales administratives et financières ;
- Clauses techniques et devis descriptifs ;
- Bordereau des prix – détail estimatif ;
- Bordereau d’approvisionnements ;
- Le modèle de l’acte d’engagement du marché des travaux (voir modèle annexe I du présent
RC) ;
- Le modèle de déclaration sur l’honneur (voir modèle en annexe II du présent RC) ;

ARTICLE 5 : CONDITIONS REQUISES DES CONCURRENTS

Page 3
Conformément aux dispositions de l’article 24 du règlement précité :
1 / Seules peuvent participer au présent appel d’offres les personnes physiques ou morales qui :
- justifient des capacités juridiques, techniques et financières requises,
- sont en situation fiscale régulière, pour avoir souscrit leurs déclarations et réglé les sommes
exigibles ou, à défaut de règlement, constitué des garanties jugées suffisantes par le
comptable chargé du recouvrement,
- sont affiliés à la CNSS et souscrivent régulièrement leurs déclarations de salaires auprès de
cet organisme.
2 / Ne sont pas admises à participer à la présente consultation :
- les personnes en liquidation judiciaire,
- les personnes en redressement judiciaire, sauf autorisation spéciale délivrée par l’autorité
judiciaire compétente,
- les personnes ayant fait l’objet d’exclusion temporaire ou définitive prononcée dans les
conditions fixées par l’article 24 ou 85 du règlement précité.

ARTICLE 6 : JUSTIFICATION DES CAPACITÉS ET DES QUALITÉS


Conformément aux dispositions de l’article 25 du règlement précité, les pièces à fournir par les
concurrents sont :
6.1 / - DOSSIER ADMINISTRATIF

1- Pour chaque concurrent, au moment de la présentation des offres :

a. une déclaration sur l'honneur, en un exemplaire unique, qui doit comporter les mentions prévues
à l’article 26 du règlement.
b. l’original du récépissé du cautionnement provisoire ou l'attestation de la caution personnelle et
solidaire en tenant lieu, le cas échéant ;
c. pour les groupements, une copie légalisée de la convention constitutive du groupement prévue à
l’article 140 du règlement.
2- Pour le concurrent auquel il est envisagé d’attribuer le marché :

a- la ou les pièces justifiant les pouvoirs conférés à la personne agissant au nom du concurrent.
Ces pièces varient selon la forme juridique du concurrent :
s'il s'agit d'une personne physique agissant pour son propre compte, aucune pièce n'est exigée ;
s'il s'agit d'un représentant, celui-ci doit présenter selon le cas :
 Une copie conforme de la procuration légalisée lorsqu'il agit au nom d'une personne
physique ;
 Un extrait des statuts de la société et/ou le procès verbal de l'organe compétent lui donnant
pouvoir selon la forme juridique de la société, lorsqu'il agit au nom d'une personne morale ;
 L'acte par lequel la personne habilitée délègue son pouvoir à une tierce personne, le cas
échéant.

b- une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’originale délivrée depuis moins d'un an par
l'Administration compétente du lieu d'imposition certifiant que le concurrent est en situation fiscale
régulière ou à défaut de paiement qu'il a constitué les garanties prévues à l'article 24 ci-dessus.
Cette attestation doit mentionner l'activité au titre de laquelle le concurrent est imposé;

c- une attestation ou sa copie certifiée conforme à l’originale délivrée depuis moins d'un an par la
Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) certifiant que le concurrent est en situation régulière
envers cet organisme conformément aux dispositions prévues à cet effet à l'article 24 ci-dessus ou
de la décision du ministre chargé de l’emploi ou sa copie certifiée conforme à l’originale, prévue
par le dahir portant loi n° 1-72-184 du 15 joumada II 1392 (27 juillet 1972) relatif au régime de
Page 4
sécurité sociale assortie de l’attestation de l’organisme de prévoyance sociale auquel le concurrent
est affilié et certifiant qu’il est en situation régulière vis-à-vis dudit organisme.
* La date de production des pièces prévues aux b)- et c) ci-dessus sert de base pour l’appréciation
de leur validité.

d- le certificat d'immatriculation au registre de commerce pour les personnes assujetties à


l'obligation d'immatriculation conformément à la législation en vigueur;

e- l'équivalent des attestations visées aux paragraphes b, c et d ci-dessus, délivrées par les
administrations ou les organismes compétents de leurs pays d'origine ou de provenance pour les
concurrents non installés au Maroc.

* A défaut de la délivrance de tels documents par les administrations ou les organismes


compétents de leur pays d'origine ou de provenance, lesdites attestations peuvent être
remplacées par une attestation délivrée par une autorité judiciaire ou administrative du pays
d’origine ou de provenance certifiant que ces documents ne sont pas produits.

6.2 / - DOSSIER TECHNIQUE

6-2-1/ Pour les concurrents installés au Maroc


Conformément aux dispositions du Décret n° 2.94.223 du 16 juin 1994 relatif à la qualification et la
classification des entreprises de bâtiment et de travaux publics et les textes le modifiant ou le
complétant, il est exigé des concurrents, la production de la copie légalisée du certificat de
qualification et de classification dans le secteur, classe et qualification suivant :
Qualification
Secteur Classe minimale
exigés
5 2 5.6

6-2-2/ Pour les concurrents non installés au Maroc dispensés du certificat de qualification
et de classification

Conformément aux dispositions du §B de l’article 25 du règlement précité, il est exigé des


concurrents, la production de :
a) Une note indiquant les moyens humains et techniques du candidat, le lieu, la date, la nature et
l’importance des prestations qu’il a exécutées ou à l’exécution desquelles il a participé.
b) Les attestations délivrées par les hommes de l’art sous la direction desquels les dites prestations
ont été exécutées ou par les bénéficiaires publics ou privés desdites prestations avec indication de :
la nature des prestations, le montant, les délais et leurs dates de réalisation, l’appréciation, le nom et
la qualité du signataire.
6-3/ Offre technique
L’offre technique doit être présentée dans un pli à part comme suit :
6-3-1/ Encadrement technique :
Chaque concurrent devra présenter :

 L’organigramme (structure et fonction) qu’il propose pour le chantier. L’organigramme de


chantier doit préciser le nombre et la qualification des ingénieurs et techniciens supérieurs qui
seront affectés aux travaux du présent lot.

Page 5
 Les curriculum vitae (CV) des ingénieurs et techniciens supérieurs qui seront affectés sur
chantier aux travaux ;
Ces CV seront établis suivant le modèle en annexe III.
Chaque CV doit être cosigné par le cadre proposé et le Directeur de l’entreprise dont il relève.
Les copies certifiées conformes à l’original des diplômes du cadre proposé doivent
obligatoirement être joints au CV.

6-3-2/Matériel à mettre sur le chantier par l’entreprise :


- Un mémoire technique descriptif du matériel à mettre en place eu égard au volume et au
délai des travaux, en précisant la méthodologie de mise en œuvre et les rendements.

6-3-3/Planning et Méthodologie des travaux :


Découlant de l’organisation et des moyens humains et matériels proposés et comprenant :
- Les plannings Gantt détaillés des travaux faisant ressortir les phasages et les délais des
travaux et leur enchaînement;
- La méthodologie de réalisation des travaux.

Pour faciliter l’évaluation par la commission, un soin doit être apporté à la clarté de
l’explication du cheminement logique existant entre l’organisation du chantier et les moyens
humains et matériels mis en œuvre d’une part, et les plannings et méthodologie de réalisation
des travaux qui en découlent, d’autre part.

6-4/ Pièces complémentaires :


- Le cahier des prescriptions spéciales (CPS) signé à la dernière page avec la mention
manuscrite «lu et accepté » et paraphé sur toutes les pages ;
- Le présent règlement de consultation signé à la dernière page et paraphé sur toutes les
pages.

6.5 / - OFFRE FINANCIERE


Le dossier de l’offre financière doit comprendre :
- L’acte d’engagement conformément au modèle annexé au CPS ;
- Le bordereau des prix conformément au modèle présenté au CPS.
NB : l’offre financière doit être présentée dans une enveloppe séparée portant de façon apparente le numéro,
l’objet d’Appel d'offres.

ARTICLE 7 : MODIFICATION DANS LE DOSSIER D’APPEL D’OFFRES

Conformément aux dispositions de l’article 19 paragraphes 5 du règlement précité, des


modifications peuvent être introduites dans le dossier d’appel d’offres.
Ces modifications ne peuvent en aucun cas changer l’objet du marché.
Si des modifications sont introduites dans le dossier d’appel d’offres, elles seront communiquées à
tous les concurrents ayant retiré le dit dossier.
Lorsque ces modifications nécessitent le report de la date d’ouverture prévue pour la réunion de la
commission d’appel d’offres, ce report sera publié conformément aux dispositions du § 2.1 de
l’article 20 du règlement précité.

ARTICLE 8 : RETRAIT DES DOSSIERS D’APPEL D’OFFRES

Le dossier d’appel d’offres est mis à la disposition des concurrents dans le bureau indiqué dans
l’avis d’appel d’offres dès l’apparition de ce dernier au premier journal et jusqu’à la date limite de
la remise des offres.
Page 6
ARTICLE 9: CONTENU ET PRÉSENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS

1 : CONTENU DES DOSSIERS DES CONCURRENTS :

Conformément aux dispositions de l’article 29 du règlement précité, les dossiers présentés par les
concurrents doivent comporter :

 Un dossier administratif précité (Cf. article 6-1 ci-dessus) ;


 Un dossier technique précité (Cf. article 6-2 ci-dessus) ;
 Une offre technique (Cf. article 6-3 ci-dessus);
 Pièces complémentaires précitées (Cf. article 6-4 ci-dessus) ;

- Offre financière devant comporter :


 L’acte d’engagement établi comme il est dit au §1-a de l’article 26 règlement
précité ;
 le bordereau des prix et le détail estimatif ;

Le montant de l’acte d’engagement ainsi que les prix unitaires du bordereau des prix et du détail
estimatif doivent être indiqués en chiffres et en toutes lettres.
Le montant de l’acte d’engagement, les prix unitaires du bordereau des prix – détail estimatif
doivent être indiqués en chiffres et en lettres.
En cas de discordance entre les indications de prix de ces différents documents, ceux libellés en
toutes lettres sont tenus pour bons pour établir le montant réel des actes d’engagement.

2 : PRESENTATION DES DOSSIERS DES CONCURRENTS :

Conformément aux dispositions de l’article 29 du règlement précité, le dossier présenté par chaque
concurrent est mis dans un pli cacheté portant :

- Le nom et l’adresse du concurrent,


- L’objet du marché,
- La date et l’heure de la séance d’ouverture des plis,
- L’avertissement que «le pli ne doit être ouvert que par le président de la commission d’appel
d’offres lors de la séance d’examen des offres».

Ce pli contient trois enveloppes :

La première enveloppe:
Comprend le dossier administratif, le dossier technique, le règlement de la consultation et le cahier
des prescriptions spéciales signé et paraphé par le concurrent ou la personne habilitée à cet effet .
Cette enveloppe doit être cachetée et porter de façon apparente, outre les indications portées sur le
pli, la mention« Dossiers administratif et technique».

La deuxième enveloppe :
Comprend l’offre technique du soumissionnaire. Cette enveloppe doit être cachetée et porter de
façon apparente, outre les indications portées sur le pli, la mention « Offre Technique ».
La troisième enveloppe :
Comprend l’offre financière du soumissionnaire Cette enveloppe doit être cachetée et porter de
façon apparente, outre les indications portées sur le pli, la mention « Offre financière ».

Page 7
ARTICLE 10 : INFORMATION DES CONCURRENTS

Conformément aux dispositions de l’article 22 règlement précité, tout éclaircissement ou


renseignement fourni par le maître d’ouvrage à un concurrent à la demande de ce dernier, sera
communiquée le même jour et dans les mêmes conditions aux autres concurrents qui ont retiré le
dossier d’appel d’offres et ce par lettre recommandée avec accusé de réception ou par télécopie
confirmée. Il est également mis à la disposition de tout autre concurrent.

ARTICLE 11: LANGUE DE PRESENTATION DES DOSSIERS- MONNAIE

Tous les documents relatifs à la réponse au présent dossier et tous les textes, mémoires ou note
relatifs à l’exécution du marché seront rédigés en langue française.
Les prix de l’offre doivent être formulés et exprimés en Dirhams.
Seul le système international des mesures sera utilisé.

ARTICLE 12: DEPOT DES PLIS DES CONCURRENTS

Conformément aux dispositions de l’article 31 du règlement précité, les plis sont aux choix des
concurrents:
- Soit déposés, contre récépissé, dans le bureau du maître d’ouvrage délégué indiqué dans
l’avis d’appel d’offres,
- Soit envoyés, par courrier recommandé avec accusé de réception, au bureau précité,
- Soit remis, séance tenante, au président de la commission d’appel d’offres au début de la
séance, et avant l’ouverture des plis.
Le délai pour la réception des plis expire à la date et à l’heure fixée par l’avis d’appel d’offres pour
la séance d’examen des offres.

Les plis déposés ou reçus postérieurement au jour et à l’heure fixés ne sont pas admis.
A leur réception, les plis sont enregistrés par le maître d’ouvrage délégué dans leur ordre d’arrivée,
sur un registre spécial. Le numéro d’enregistrement ainsi que la date et l’heure d’arrivée sont portés
sur le pli remis.

Les plis resteront cachetés et seront tenus en lieu sûr jusqu'à leur ouverture dans les conditions
prévues à l’article 35 du règlement précité.

ARTICLE 13: RETRAIT DES PLIS

Conformément aux dispositions de l’article 32 du règlement précité, tout pli déposé ou reçu peut
être retiré antérieurement au jour et à l’heure fixés pour l’ouverture des plis.
Le retrait du pli fait l’objet d’une demande écrite et signée par le concurrent ou son représentant
dûment habilité.
La date et l’heure de retrait sont enregistrées par le maître d’ouvrage délégué dans le registre spécial
visé à l’article 30 du règlement précité.
Les concurrents ayant retiré leurs plis peuvent, dans les conditions prévues à l’article 30 du
règlement précité, présenter de nouveaux plis.

ARTICLE 14: DÉLAI DE VALIDITÉ DES OFFRES

Les soumissionnaires qui n’ont pas retiré définitivement leurs plis dans les conditions prévus à
l’article 13ci-dessus, resteront engagés par leurs offres pendant un délai de soixante quinze jours
(75), à compter de la date d’ouverture des plis.
Si dans ce délai, le choix de l’attributaire ne peut être arrêté, le maître d’ouvrage délégué pourra
proposer, par lettre recommandée avec accusé de réception, de prolonger le délai de validité de
leurs offres. Seuls les soumissionnaires qui auront donné leur accord par lettre recommandée avec

Page 8
accusé de réception adressée au maître d’ouvrage délégué resteront engagés pendant ce nouveau
délai.

ARTICLE 15: CRITÈRES D’APPRÉCIATION DES CAPACITÉS TECHNIQUES ET


FINANCIÈRES DES CONCURRENTS

La commission apprécie, selon les critères arrêtés à l'avance dans le présent règlement, les capacités
financières et techniques en rapport avec la nature et l’importance des prestations objet de l’appel
d’offres et au vu des éléments contenus dans les dossiers administratif et technique de chaque
concurrent.
Les critères qui seront adoptés par la commission, sur la base des documents fournis par les
différents candidats, sont les suivants :

1 - Entreprise marocaine ayant le certificat de qualification et de classification dans le secteur, classe et


qualification suivant :

Qualification
Secteur Classe minimale
exigés
5 2 5.6

Toute entreprise marocaine qui ne satisfait pas à ce critère sera évincée.

2- Entreprise non installée au Maroc dispensée du Certificat de qualification et classification :


 Chiffre d’affaire moyen annuel certifié des 3 dernières années 15 Millions de DH par an avec
références à l’appui dans le domaine de construction : spécialisation Bâtiment.
 Une structure d’études interne disposant d’au moins un ingénieur spécialisé en Bâtiment.
Toute entreprise non installée au Maroc qui ne satisfait pas l’un des critères cités ci-dessus sera
évincée.

ARTICLE 16: CRITÈRES D’ÉVALUATION DES OFFRES

L'examen des offres sera effectué conformément aux stipulations de l’article 40 du règlement
précité.

La notation sera attribuée suivant la procédure suivante :

A- EVALUATION TECHNIQUE ( Nt ) :

Une note technique « Nt » variant de 0 à 100 points sera attribuée à chaque concurrent. Cette note
tiendra compte de la qualification de l’équipe d’encadrement technique, de l’importance des
moyens matériels à mettre sur le chantier ainsi que de la planification et de la méthodologie de
réalisation des travaux conformément aux spécifications du CPS.

A-1– Encadrement technique N1 (40 points) :

Éléments servant pour la notation : pièces correspondantes énumérées dans le paragraphe 6-3-1 de
l’article 6-3.
Cette note sera attribuée en tenant compte des qualifications, de la compétence et de l’expérience
des ingénieurs et des techniciens supérieurs proposés ainsi que de leurs affectations suivant
l’organigramme.
L’encadrement technique du chantier doit être constitué au moins du:

- Directeur technique des travaux ;

Page 9
Ayant chacun obligatoirement une expérience suffisante.

Cette note sera répartie comme suit :

 Directeur technique des travaux (40pts)


Ingénieur hautement qualifié ayant assuré la direction de chantiers similaires.
La note correspondante à ce poste sera décomposée comme suit :
- Les qualifications générales (Diplômes ingénieur, études supérieures, compétences…) du
cadre proposé ainsi que la conformité de ces qualifications aux tâches à accomplir pour les
travaux du présent lot :

- diplôme d’ingénieur : 20 points


- ingénieur assimilé : 10 points
- autre ou non précisé : 00 points

NB : Est considéré comme ingénieur assimilé tout cadre proposé ayant un niveau de formation Bac
+ 5.

- Expérience du cadre technique proposé pour ce poste :


- Expérience dans le poste 10 ans : 20 points
- 5 ans≤ Expérience dans le poste10 ans: 10 points
- Expérience dans le poste  5ans : 00 points

A-2- Matériel à mettre sur chantier N2 : (30points )


Eléments servant pour la notation :
Pièces correspondantes énumérées dans le paragraphe 6-3-2 de l’article 6-3 ci-dessus

- Matériel en quantité et qualité suffisante : 30 pts


- Matériel en quantité et qualité moyenne : 15 pts
- Matériel en quantité et qualité insuffisante : 00 pts

A-3- Planning et Méthodologie de réalisation des travaux N3 : ( 30 points )


Eléments servant pour la notation :
Pièces correspondantes énumérées dans le paragraphe 6-3-3 de l’article 6-3 ci-dessus
- Du caractère réaliste des plannings selon l’organisation et les moyens humains et matériels
proposés et des rendements.
- Du phasage et de l’ordonnancement des travaux tel qu'il ressort sur le planning qui devra faire
apparaître les chemins critiques, les dates butoirs correspondant aux délais partiels proposés et
au délai global contractuel.
- De la méthodologie de réalisation des travaux.

Cette note sera répartie comme suit :


- Planning détaillé des travaux cohérent et complet. : 15 pts
- Planning détaillé des travaux incohérent ou incomplet. : 00 pts

- Méthodologie de réalisation des travaux cohérente et complète. : 15 pts


:
- Méthodologie de réalisation des travaux incohérente ou incomplète. 00 pts

B- NOTE TECHNIQUE GLOBALE ( Nt ):


La note technique globale sera Nt = N1 + N2 + N3

Page 10
C - NOTE ELIMINATOIRE:
Toute offre ayant obtenue une note technique (Nt) sur cent (100) inférieures à soixante-dix (70)
sera définitivement écartée sans qu’il soit nécessaire de prendre en compte le prix proposé.

D- ÉVALUATION DES OFFRES FINANCIERE :


La commission attribuera le marché au concurrent dont l’offre financière, sera jugée la moins
disante parmi les concurrents retenus à l’issus de l’examen des dossiers administratifs, et techniques
de chaque concurrent ainsi que la notation technique.

ARTICLE 17: PRÉFÉRENCE EN FAVEUR DE L’ENTREPRISE NATIONALE

Conformément aux dispositions de l’article 138 du règlement précité, le pourcentage de préférence


à appliquer en faveur de l’entreprise nationale est de 15 % (Quinze pour cent).
En cas des groupements comprenant des entreprises nationales et étrangères soumissionnant au
présent appel d’offres, le pourcentage visé ci-dessus est appliqué à la part des entreprises étrangères
dans le montant de l’offre du groupement. Dans ce cas, les groupements concernés doivent fournir,
dans le pli contenant l’offre financière viséeà l’article 27 du règlement précité et rappelé à l’article 9
du présent règlement de consultation, le contrat de groupement qui doit préciser la part revenant à
chaque membre du groupement.

Page 11
ANNEXE I :
ACTE D’ENGAGEMENT
A - Partie réservée à l’Administration

Appel d’offres ouvert, sur offres des prix N° 01/Pr/2015 du 22/01/2015 à 10h
- Objet du marché : Travaux de Construction du Centre des Conférences de l’université Hassan 1er de Settat en Lot Unique.

Passé en application de l’alinéa 2 §1 de l’article 16 et l’alinéa 3 §3 de l’article 17 du Règlement relatif aux conditions et formes de
passation des marchés pour le compte de l’Université Hassan Ier (Settat) ainsi que certaines règles relatives à leur gestion et à leur
contrôle.

B - Partie réservée au concurrent


a/ Pour les personnes physiques
Je soussigné, ………………………………………………… (prénom, nom et qualité )
agissant en mon personnel et pour mon propre compte, adresse du domicile élu………………………… affilié à la CNSS sous le
…………….inscrit au registre du commerce de …………………………… (localité) sous le n° ……………………….n°
patente……………………………...............................
b/ Pour les personnes morales
Je , soussigné …………………………………………(prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise )
agissant au nom et le compte de…………………… ( raison sociale et forme juridique de la société)
au capital de adresse du siège social de la société……………………………………………
adresse du domicile élu……………………………………………………………………………….
affilié à la CNSS sous le n° ………… Et inscrite au registre du commerce …………………………… (localité) sous le
N°……………………………….. et N° de patente…………………………………

En vertu des pouvoirs qui me sont conférés


Après avoir pris connaissance du dossier (d’appel d’offres, du concours ou du marché négocié) concernant les prestations précisées
en objet de la partie A ci-dessus.
Après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et les difficultés que comportent ces prestations :
1) remets, revêtu (s) de ma signature un bordereau de prix ,et/ou la décomposition du montant global ) établi conformément aux
modèles figurant
au dossier d’appel d’offres, du concours ou du marché négocié.
2) m’engage à exécuter lesdites prestations conformément au cahier des prescriptions spéciales et moyennant les prix que j’ai établi
moi-même, lesquels font ressortir :
- Montant hors T.V.A. :.......................(en lettres et en chiffres)
- Taux de la T.V.A. :..................................................................................(En pourcentage).
- Montant de la T.V.A ………………………………………………(En lettres et en chiffre)
- Montant T.V.A. comprise :............................................................................. (En lettres et en chiffre)
L’Etat se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte………………………………………
(à la trésorerie générale , bancaire ou postal ) ouvert à mon nom( ou au nom de la société) à……………..…(localité) sous relevé
d’identification bancaire ( RIB) numéro…………………………

Fait à ………………………………………………………..le…………………………..
(1) supprimer la mention inutile.
(2) indiquer la date d'ouverture des plis
(4) lorsqu'il s'agit d'un groupement, ses membres doivent :
1) - mettre : «Nous, soussignés.................... nous obligeons conjointement/ou solidairement (choisir la mention adéquate et ajouter au
reste de l'acte d'engagement les rectifications grammaticales correspondantes) ;
2) - ajouter l'alinéa suivant : « désignons.................. (prénoms, noms et qualité) en tant que mandataire du groupement ».
(5) pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence des documents équivalents et lorsque ces documents ne sont pas
délivrés par leur pays d’origine, la référence à la déclaration faite devant une autorité judiciaire ou administrative ou un notaire ou
organisme professionnel qualifié.
(6) ces mentions ne concernent que les personnes assujetties à cette obligation.

Page 12
ANNEXE II :
DECLARATION SUR L’HONNEUR
Appel d’offres ouvert, sur offres des prix N° 01/Pr/2015 du 22/01/2015à 10h
- Objet du marché : Travaux de Construction du Centre des Conférences de l’université Hassan 1er de Settat en Lot Unique.

A- Pour les personnes physiques


Je, soussigné ……………………………Agissant en mon nom personnel et pour mon propre compte : Adresse du domicile
élu :………………………………………………….Affiliée à la CNSS sous le N°............................
Inscrite au registre du commerce de …………………………..sous le N°............................de patente.......................
N° du compte courant postal bancaire ou à la TGR………………………………………………………...(RIB)
B - Pour les personnes morales
Je, soussigné …………………………………………………………….…( prénom, nom et qualité au sein de l’entreprise) agissant
au nom et pour le compte de.................................. (raison sociale et forme juridique de la société) au capital de :..................................
Adresse du siège social de la société......................................................
Adresse du domicile élu...............................................Affiliée à la CNSS sous le N°............................ Inscrite au registre du
commerce.........................................(localité) sous le n°..........................................N° de patente............
N° du compte courant postal bancaire ou à la TGR……………………………………………………….…..(RIB)

Déclare sur l’honneur :


1 - m’engager à couvrir, dans les limites fixées dans le cahier des charges, par une police d’assurance, les risques découlant de mon
activité professionnelle ;
2 - que je remplie les conditions prévues à l’article 24 du Règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés pour le
compte de l’Université Hassan Ier (Settat) ainsi que certaines règles relatives à leur gestion et à leur contrôle
Etant en redressement judiciaire j’atteste que je suis autorisé par l’autorité judiciaire compétente à poursuivre l’exercice de mon
activité
3 - m’engager, si j’envisage de recourir à la sous-traitance :
-à m’assurer que les sous-traitants remplissent également les conditions prévues part l’article 24 du règlement précité.
-que celle-ci ne peut dépasser 50% du montant du marché, ni porter sur le lot ou le corps d’état principal du marché.
- m’engager à ne pas recourir par moi-même ou par personne interposée à des pratiques de fraude ou de corruption de personnes qui
interviennent à quelque titre que ce soit dans les différentes procédures de passation de gestion et d’exécution du présent marché.
-m’engager à ne pas faire par moi-même ou par personnes interposées, des promesses des dons ou des présents en vue d’influer sur
les différentes procédures de conclusion du présent marché.

-Certifie l’exactitude des renseignements contenus dans la présente déclaration sur l’honneur et dans les pièces fournies dans mon
dossier de candidature.
- Reconnais avoir pris connaissance des sanctions prévues par l’article 24 du règlement précité, relatives à l’inexactitude de la
déclaration sur l’honneur.

Fait à ………………………………………………………..le…………………………..
(1) pour les concurrents non installés au Maroc, préciser la référence aux documents équivalents lorsque ces documents ne sont pas
délivrés par leur pays d’origine ou de provenance.
(2) à supprimer le cas échéant.

Page 13
ANNEXE III :
MODELE DE CURRICULUM VITAE (CV)
DE L’ENCADREMENT TECHNIQUE PROPOSE

Poste :
Nom de la société / l’organisme :
Nom de l’employé :
Profession :
Date de naissance :
Nombre d’années d’emploi par la société/l’organisme : Nationalité :
Affiliation à des associations/groupements professionnels :
Attributions spécifiques :

Formation

(Résumer les études universitaires et autres études spécialisées de l’employé, en indiquant les noms
et adresses des écoles ou universités fréquentées, avec les dates de fréquentation, ainsi que les
diplômes obtenus)

Expérience professionnelle

(Dresser la liste des emplois exercés par l’employé depuis la fin de ses études par ordre
chronologique inverse, en commençant par son poste actuel. Pour chaque emploi, indiquer les dates,
nom de l’employeur, titre du poste occupé et lieux de travail. Pour les dix dernières années, préciser
en outre le type d’activité exercée, les principales références des travaux correspondants à ces
activités, leur coût et, le cas échéant, le nom de clients susceptibles de fournir des références).

Cette expérience doit appuyée les copies certifiées conformes à l’original des attestations
délivrées par les employeurs du cadre proposé.

Ces éléments permettront notamment la notation de l’encadrement technique de


l’entrepreneur.

Langue

(Indiquer, pour chacun, le niveau de connaissance : médiocre/moyen/bon/excellent, en ce qui


concerne le niveau de maîtrise de la langue : lue/écrite/parlée)

Lien juridique avec le concurrent :

NB :
- Les copies certifiées conformes à l’original des diplômes du cadre proposé doivent
obligatoirement être joints au CV.
- Le CV doit être co-signé par le cadre proposé et le Directeur de l’entreprise à qui appartient ce
cadre et cacheté par cette dernière.
15