Vous êtes sur la page 1sur 8

TRAVAUX DIRIGES 1er Semestre 2012-2013

SIGMEN SPECIALITE : CGE I + BF1


THEME : TRAVAUX DE FIN D’EXERCICE
ENSEIGNANT : ROMEO DONGMO Durée : 4 heures
DOCUMENT AUTORISE : CALCULATRICE NON
INSTRUCTIONS : Bien lire le sujet
Plan comptable OHADA PROGRAMMABLE AUTORISEE :

Vous postulez à un poste de stagiaire au cabinet d’expertise comptable Fourier sis à Akwa-Douala.
Compte tenu du nombre élevé de sollicitations, le Responsable du Recrutement vous soumet au traitement
comptable de trois dossiers indépendants, afin d’en retenir les meilleurs. Ceux-ci seront employés à la fin de
leurs stages.

DOSSIER I: LES AMORTISSEMENTS


Sous-dossier 1 : ENTRERISE TSAFACK
On dispose des informations suivantes au 31/12/N+5 dans l’entreprise TSAFACK

Immeubles .................................................................. 9 000 000


Matériel de bureau ...................................................... 1 500 000
Amortissements immeubles ........................................ 2 220 000
Amortissement Mat. De bureau ..................................... 596 250
Le détail des immobilisations est donné dans le tableau suivant :

Nature des
Date de mise en service Valeur d’origine Durée d’utilisation
immobilisations

IMMEUBLES
Bâtiment commercial 01/01/N V1 20 ans
Bâtiment administratif 01/07/N+1 V2 25 ans
Matériel de Bureau
Machine à écrire 01/07/N+2 200 000 ?
Machine comptable 01/01/N+3 800 000 ?
Duplicateur 01/04/N+4 500 000 ?

Tous les éléments du matériel du bureau sont amortis à un même taux constant.

TAF :

Déterminer la valeur d’origine de chaque immeuble


Déterminer le taux d’amortissement du matériel de bureau.

1
Sous-dossier 2 : ENTREPRISE TONYE

L’extrait des balances par soldes avant et après inventaire au 31/12/2009 de l’entreprise TONYE se présente
ainsi :
Comptes Avant inventaire Après inventaire
SD SC SD SC
Matériels de transport 4 000 000 5 500 000
Matériels de bureau 3 000 000 3 000 000
Amort. Du matériel de transport 2 000 000 2 900 000
Amort. Du matériel de bureau 1 680 000 2 208 000

Autres renseignements :
Les matériels de transport sont amortissables linéairement
Un nouveau matériel a été acheté et mis en service le 1/9/2009
Le matériel de bureau est amorti selon le système dégressif

Travail à faire N°1 :


• Déterminer la valeur d’acquisition du nouveau matériel de transport
• Calculer le taux d’amortissement du matériel de transport
• Déterminer la date de mise en service de l’ancien matériel de transport
• Déterminer :
• Le taux d’amortissement du matériel de bureau
• La date de mise en service du matériel de bureau (c’est le 5 du mois trouvé)
• Reconstituer les écritures de dotation aux amortissements 2009.

.
DOSSIER 4 : SORTIE DES IMMOBILISATIONS

SOUS-DOSSIER 3: Société SOPLACAM

Le tableau des immobilisations de La société SOPLACAM se présente comme suit au


31/12/2006 (en milliers de francs)

2
Désignation Valeur d’origine Amortissements VNC au
31/12/2006
Taux Montants
Constructions 12 000 5% 3 000 9 000
matériel de transport
 Toyota canari
 Toyota Corolla 7 500 20% 4 500 3 000
 Camion Saviem
4 500 20% 2 700 1 800

6 500 25% 3 960.9375 2 539.0625

Matériel de bureau
 Caisse enregistreuse 1 500 20% 750 750
 Photocopie Canon 3 000 20% 2 550 450
 Machine à calculer 600 20% 140 460
 Rovy 240 HT 200 20% 160 40

Renseignements complémentaires
1. L’amortissement pratiqué est constant sur toutes les immobilisations sauf le camion Saviem
qui est amorti dégressivement.
2. Le photocopieur Canon a été revendue 350 000 HT le 30/06/2007 le comptable avait alors
passé l’écriture suivante :

30/06/2004
521 Banque 417 375
2441 Matériel de bureau 350 000
443 Etat, Tva facturée 67 375

Cession photocopie, facture n° 15

3. La Rovy 240HT a été échangé le 30/06/2007 cotre un nouvel appareil Rovy 500 LT pour une
valeur de 40 000f (sa VNC). La soulte a été payée par chèque TTC. Le comptable avait alors
passé l’écriture suivante :
30/06/2007
2441 Matériel de bureau 960 000

4451 Etat, tva récupérable 184 800


521 Banque 1 144 800

Rovy 500 LT, facture n¨°17

4. Le camion SAVIEM a été accidenté le 31/08/2007. Il est irrécouvrable, mais quelques pièces ont été
récupérées, valeur : 400 000f.
3
TRAVAIL A FAIRE :
1) Présenter Le tableau d’amortissement du camion SAVIEM acheté le 1er/02/2005
2) Régulariser :
a. La vente
b. L’échange
c. La mise au rebut
3) Passer au journal toutes les écritures nécessaires au 31/12/2007 (TVA 19.25%)

SOUS-DOSSIER 4 : ETS MAGNE

Le 20/04/2013, les ETS MAGNE échangent un véhicule TOYOTA dont la valeur

d’origine est 12 000 000 contre un autre de marque MERCEDES dont la valeur d’origine
est 18 000 000. Le premier véhicule a été acquis le 08/10/11 et est repris à 8 000 000. La
durée de vie des véhicules est de 5 ans, système constant.

Travail à Faire :

1. Calculer le montant de la soulte payée par chèque.


2. Déterminer :
2.1. Les amortissements antérieurs et complémentaires ;
2.2. La valeur nette comptable ;
2.3. La TVA à régulariser ;
2.4. Les amortissements de la nouvelle immobilisation ;
3. Passer toutes les écritures au 31/12/13.

DOSSIER 3 : Les PROVISIONS (20 PTS)

Les renseignements suivants sont disponibles au 31/12/2010 en ce qui concerne le portefeuille


titre de participation, la situation des clients et du fournisseur EYANGO dans la société APSET.
1) Titres en portefeuille
Nature Qté Prix d’acquisition Cours moyen en
unitaire en 2009 décembre 2010
Actions DJEUKOU 200 17 000 16 000
Actions DJEMO 400 12 000 13 500
Actions DONFACK 55 45 000 48 500
Actions DONGMO 260 25 000 21 400
Actions KUITCHE 80 15 000 15 000

4
NB : En début d’exercice 2009, on a doté une provision de 750 000.
2) Situation des clients
Clients Créance TTC Provision Provision existante
existante
1) KWEPOU 6 558 750 3 850 000 Concordat signé. Remboursement prévu à
80% en 4ans à partir de 2012
2)BITOM 5 366 250 1 500 000 Procès gagné en appel le client est
condamné à régler la totalité de la créance
qu’il contestait
3)MOULA 2 623 500 1 400 000 Clôture de la liquidation pour insuffisance
d’actif, aucune répartition possible
4)NGUIBOUSS 477 000 200 000 Porter la provision à 60%

Une somme de 480 000 a été avancée au fournisseur EYANGO pour réserver les marchandises.
Ce dernier est en liquidation et une lettre du syndic ne permet d’espérer que 60% de la créance.

3) Situation des stocks

: On vous présente l’état des stocks de l’entreprise VIERALOVE au 31/12/2010

1. Estimation du stock au 31/12/2010

Désignation Prix vente/kg TBM prev.

Marchandises 800 40%

Fournitures 500 60%

Emballages 1600 37,5%

5
Etat des stocks au 31/12/2010

Désignation Poids en kg Coût / kg Prov antérieure

Marchandises 3 000 500 100F/kg

Fournitures 2 000 200 -

Emballage 500 1 000 50

Travail à faire :
1) Présenter l’état détaillé des titres au 31/12/2010
2) Présenter l’état détaillé des créances au 31/12/2010
3) Présenter l’état détaillé des stocks au 31/12/2010
4) Passer toutes les écritures de régularisation au 31/12/2010

Dossier 3 : ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE

Sous-dossier 5 : SARL BANYEKI

On met à votre disposition les informations repérées en annexes 1 et 2 dans la SARL BANYEKI.
L’entreprise relève du régime du réel en matière de TVA.
Travail à faire :
1) A partir des annexes 4 et 5, établir l’état de rapprochement bancaire
2) Passer les écritures de régularisation au 31/12/2006
Annexe 1 : Compte BICEC
Date Libellés Débits Crédits
01/12/2006 Solde à nouveau 162 974
02/12/2006 Remises chèque 75 270
03/12/2006 Chèque n°744 22 000
05/12/2006 Chèque n°745 16 672
05/12/2006 Chèque n°746 101 684
13/12/2006 Versements d’espèces 200 000
13/12/2006 Chèque n°747 168 000
14/12/2006 Chèque n°748 56 200
14/12/2006 Chèque n°749 48 550
15/12/2006 Chèque n°750 16 616

6
15/12/2006 Remise effets n°458 à l’encaissement.
23/12/2006 Remise chèques 867 440
26/12/2006 Versements d’espèces 328 764
27/12/2006 Chèque n°751 300 000 180 000
27/12/2006 Chèque n°752 60 000
31/12/2006 Solde débiteur 1264 726

Annexe 2 : Relevé bancaire reçu de la BICEC


Date Libellés Débits Crédits
01/12/2006 Solde à nouveau 305 084
03/12/2006 Chèque n°742 80 000
06/12/2006 Chèque n°34 45 686
06/12/2006 chèque n°743 62 110
08/12/2006 Chèque n°14 29 584
14/12/2006 Chèque n°744 22 000
15/12/2006 Versements d’espèces 200 000
17/12/2006 Chèque n°746 101 684
14/12/2006 Chèque n°747 168 000
18/12/2006 Encaiss. Effets n°458, net 857 900
19/12/2006 Chèque n°750 16 616
24/12/2006 Chèque n°748 56 200
26/12/2006 Chèque n°28 247 008
27/12/2006 Domiciliation effets n°158 1 264 000
31/12/2006 Frais de tenue de compte 7 155
31/12/2006 Solde débiteur 92 503

Sous-dossier 6 : SA TSAGUE

Le 31/12/2010, le compte « Banque Ecobank » dans la comptabilité de l’entreprise TSAGUE


présentait un solde débiteur de 1 136 700.

A cette même date, l’Etat de Rapprochement Bancaire du compte banque faisait apparaître
les motifs suivants de non concordance avec le relevé adressé par la banque. Ce relevé
indique un solde de 626 200.

Le chèque n°01701 du 17/12 à l’ordre du fournisseur a été comptabilisé pour 276 300 ;
l’extrait de compte et la souche du chéquier indiquait une somme de 267 300.

7
- Le chèque n°01709 et 01710 comptabilisés fin décembre n’étaient pas encore
présentés au paiement à la banque : montant : 302 700.
- Un virement bancaire de 251 000, qui provenait du client KANA positionné
par le banquier le 30/12, n’a pas pu être comptabilisé dans l’entreprise
TSAGUE que le 03/01/2010, date de réception de l’avis de crédit.
- Un chèque de 132 900 qui a été remis à l’encaissement et comptabilisé le
27/12, n’a été imputé au compte de l’entreprise à la banque que le 04/01/2010.
- Le relevé du compte était accompagné :
o D’un bordereau d’effets domiciliés, échus le 31/12 montant : 970300.
o D’un avis de crédit pour encaissement de coupons de titres en dépôt :
36 000.
o D’un avis de débit pour droit de garde des titres 2100 ; et des frais de
tenue de compte : 3900.

TAF :

1. Reconstituer l’ERB établi lors des travaux d’inventaire.


2. Passer les écritures nécessaires à cette date.

Vous aimerez peut-être aussi