Vous êtes sur la page 1sur 4

Asssociation Sew&Laine

- Entreprise de l’économie sociale et solidaire


- Format Associatif : bénéfice réinvesti dans l’entreprise
- 3 éléments : un lieu, des projets et des actions en direction des professionnels
o Lieu créatif et collaboratif (coworking)
o Organisation d’actions : ateliers créatifs, cours de couture, mercerie avec
des produits écoresponsables (biologique, made in France ou déchets
revalorisés). Un espace où les personnes sur adhésions peuvent utiliser
le matériel à disposition.
- Territoire : Aquitaine (agrandit)
- Travail avec les collectivités : villes, institutions culturelles (musées,
opéra)
o Prend en compte les demandes du client et ses besoins
o Projets culturels et sociaux divers mais c’est plus un prétexte pour
s’interroger sur notre manière de consommer, sur la manière de
produire…
- Troc party : échange de vêtements au lieu d’aller acheter de nouveaux
vêtements
- Textile présent dans tous les secteurs d’activité (architecture : isolant,
médecine : implant cardiaque)
- Actions en direction des professionnels : pas histoire de textile forte en
Aquitaine mais ils se passent beaucoup : espadrilles dans le pays basque, liés
au surf…
- Dernier événement : bazar de Noël où une cinquantaine de créateurs
vendaient leurs produits. Il y a eu plus de 9000 visiteurs. Il va y avoir une
déclinaison avec le bazar vintage.

- 4 salariés, ce qui équivaut à 3,24 équivalents temps plein. 2 en temps plein. 1


direction, 1 développement projet sur le numérique, 1 administration (emploi
mutualisé) et 1 personne sur l’animation (20h/semaine)
- 2 personnes en service civique : 1 sur la communication et 1 sur l’animation.
- Entre 150 et 200 adhérents
- 80% de grand public et 20% de professionnels
- Enjeux : recentrage des activité sur la dynamique projet, surtout sur le
numérique. Ils font de la veille mais pas structure équivalente. Mais proche de
certaine structure comme Textiel Lab aux Pays Bas et textile arts center de
New York.
- Programme de recherches dans le numérique : comment le textile peut être un
moyen de faciliter le numérique ? comment le numérique peut se mettre au
profit du textile.
- Tricodeur : projet de s&l, c’est une machine à tricoter qui a été piratée. Ca a
permis d’ouvrir la machine pour lui permettre de tricoter ce que l’on veut.
(Yarn bombing pour CAPC). Projet qui a de l’écho à l’étranger ( à Boston, à
Reims, Barcelone…) Anime des ateliers par exemple auprès des écoles de
mode, lien entre les jeunes et les personnes âgées
- Beaucoup de lien et de connivence avec l’étranger mais en France c’est plus
difficile. La priorité c’est donc le numérique pour avoir des sources de
financement potentielles
- Cotisation : 4-5% de CA
- 2 priorités : le développement de produits commerciales (marques et
mercerie) et dynamique projet. Adhérents sont minoritaires dans l’achat des
produits.
- Test d’un nouveau modèle économique : la part de CA et fonds publics, le CA
est plus important.
- 5000e de mécénat et 2000€ de subventions
- Vente de marchandise : problèmes de compétences mais aucune possibilité
d’embaucher et l mécénat demande aussi de la compétence. Demande de
l’argent car on est pas proactif sur d’autres projets.
- Appels à projets sont considérés comme des subventions car c’est pour des
collectivités publiques essentiellement
- Situation actuelle fait que l’on se pose des questions sur le fait de rester sur ce
format d’association : pas de récupération de TVA. Pas possible d’arrêter pour
recréer une structure, car ils se sont battus pour porter leur projet.
- Accroitre RH pour développer le commercial mais dans l’incapacité de la
développer.
- En 2015, financement de la restructuration car utilisation des fonds propres. La
question politique a un fort impact sur l’entreprise -> négatif. Mauvais timing
en terme de développement et réagir plus tôt.
- Une des possibilités est de laisser un des projets
- Indicateurs clés de SL :
o Qualitatif : adhérents plus dans la coopération mais moins nombreux et
moins consommateurs (temps de bénévolat, force de proposition),
capacité d’innovation et de créativité
o Quantitatifs : e-shop (pas encore mis en place mais génère déjà des
ventes),
- Salon cout de 8000 €, il faudrait trouver le financement, car peut être un palier
- Ce n’est pas les adhérents qui ont un impact financier.la baisse du nombre
d’adhérent est lié à l’essoufflement naturel car fort engouement au début de
l’activité en 2001 et essoufflement au fur et à mesure.
- Recours à des emplois aidés : peu générer un manque de motivation car pas de
sécurité de l’emploi.
- Plateforme : le conservatoire textile
- Mixité hommes – femmes : est une préoccupation mais pas un axe prioritaire
- Possibilité de dériver pour le textile sur le vin
o Ils profitent de sources régionales et événementielles
 Réponse d’appel d’offre sur l’euro 2016
- Conseil d’administration de plus en plus présent surtout lié à la situation
actuelle. Mais ils n’orientent pas la situation actuelle.
- Partenaires techniques :
o Relais
o Bergère de France : actions culturelles et sociales
o DDP
o Instant bordelais : sur les évènements relais logistiques et techniques
- Valeurs : éco responsabilité et coopération
- Outil d’analyse financière et économique et produit les indicateurs en plus du
nb de personnes touchées lors de la mise en place des actions
-

Mail : direction@sewetlaine.com
Dossier de groupe :

- Former entre 4 et 6 étudiants


- 5 à 6 groupes sur SL
- 4 à 5 groupes sur e-commerce et business connecté, société d’économie
collaborative (airbnb, blablacar,) quasiment des pure players
- A rendre par mail : dossier et ppt : le 24/02 à 18h à ali.dardour@kedgebs.com
- Présentation le 01/03 et le 02/03

Dossier écrit maximum de 25 pages et un ppt environ 30 min par groupe

Notation : 40% de la note partagée sur le document écrit est individuelle

Un contenu :

- Inspiration des études de cas que l’on a eu


o Présentation de la structure
o Présentation du cas + valeurs+ secteur d’activité
o Présentation des activités
o Parties prenantes et quelles sont les attentes, y-a-t-il une hiérarchie ?
Proposition de PP pour le développement. Ce peut être des partenaires
techniques, sociaux, institutionnels ou financiers. Et société civile :
bénévoles, adhérents ou clients
o Diagnostic stratégique : positionnement marché, stratégie actuelle et
orientation de stratgégie, SWOT…
o Carte stratégique : mettre en avant les relations de causalité,
o Proposition d’un tableau de bord :
 Identifier les axes -> objectifs -> indicateurs -> mesures

Occasion de créer un TB pour accompagner l’entreprise dans son changement


stratégique ou restructuration.

Place de la RSE