Vous êtes sur la page 1sur 36

Sté NUTRIFISH

Ave. de l’Environnement – 5080 Teboulba

CONSTRUCTION D’UNE UNITE


DE FABRICATION D’ALIMENTS DE
POISSONS A MAZDOUR – MONASTIR
ETUDE GEOTECHNIQUE

Réf Dossier : PRG 32/2018 Date : 23 Juin 2018

GEOTECHNIQUE – ENVIRONNEMENT – LABORATOIRE SOL-EAU-MAT.CONS.-BETON


93, Rte Kaied M’Hamed km1 – 3039 Sfax . Tél.216 74 435 316 / 44 112 041 – Fax. 216 74 234 247 e-mail:geotek@gnet.tn
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

1- INTRODUCTION :
Dans le cadre du projet de construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à
Mazdour, localité sise à 20km à l’Ouest de la ville de Monastir et en vue de la préparation des divers
dossiers d’études, la Société “NUTRIFISH’’ a soumissionné le bureau Geotek pour la conduction d’une
campagne géotechnique sur le site réservé à la construction projetée dans le but de répondre à travers
des sondages et essais aux objectifs suivants :

 L’enregistrement de la lithologie du sol jusqu'à une profondeur de 15m ainsi que la nature des
formations rencontrées ;
 La détermination des propriétés mécaniques des couches ainsi que leurs valeurs limites
nécessaires aux calculs de fondation ;
 La recommandation du niveau d’assise des fondations et le taux de travail du sol correspondant ;
 L’entreprise des calculs de tassement sur la base du taux de travail retenu.

2- TRAVAUX REALISES :
Conformément au programme contracté et commandé, les travaux suivants ont été exécutés :

 4 sondages pressiométriques (SPRS1  SPRS4) descendus à 15m de profondeur chacun avec


exécution d’un essai pressiométrique tous les mètres ;
 2 sondages carottés (SC1 & SC2) conduits à 15m de profondeur chacun ;
 2 prélèvements d’échantillons intacts dans les sondages carottés pour une série d’analyses et essais
au laboratoire (identification complète, essais de gonflement et mesure des teneurs en CaCO3) ;
 1 mesure des teneurs en sulfates actifs dans les sols de surface et 1 mesure des teneurs en sulfates
dissous dans l’eau de nappe.

Les essais in situ et analyses et essais au laboratoire ont été réalisés avec un matériel et selon des
procédures respectant les normes et recommandations en vigueur. Les essais pressiométriques ont été
conduits à l'aide d'un pressiomètre Ménard G-100 de marque GEOMATECH avec sonde Dia 60 mm à
membrane centrale et doubles cellules de garde. Une sondeuse de type Atlas Copco d'une puissance de
32 CV a servie aux forages.

L'emplacement approximatif des sondages et carottages est présenté sur le plan en annexe A.

3- STRATIGRAPHIE DU SITE :
Le site alloué aux travaux de construction projetés et faisant objet du présent rapport d’étude occupe un
terrain situé à Mazdour, localité de la délégation de Bembla sise à environ 20Km à l’Ouest du
gouvernorat de Monastir. Il se délimité ainsi au Nord/Est par une voie existante menant de Jammel vers
Sousse, au Sud/Est par une usine voisine et des autres côtés par des terrains nus. Une topographie plane
et régulière caractérise le milieu au moment de la compagne de reconnaissance avec toutefois une
dénivellation de -30cm côté Nord/Est par rapport au reste du terrain.

L’examen des coupes lithologiques relevées suite à l’exécution des différents sondages a révélé que le
site en question repose sur des stratifications mono-contextuelles nettement homogènes composées
après un passage de 30cm de remblai couvrant 20cm de terre végétale, d’une succession de couches

Geotek 1
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

d’argile marron en surface jusqu’à -1,5m environ devenant marron rougeâtre au delà et sur le reste de la
tranche de profondeur d’étude jusqu’en fin de sondage à -15,2m/TN.

Les coupes types caractéristiques du sol en question sont illustrées comme suit :

 Côté Nord/Est (lieu SC2) :


- En surface 20cm de terre végétale ;
- Jusqu’à -1,4 m argile marron à trace de sable, silt, craie et gypse ;
- Jusqu’à -5m argile marron rougeâtre sableuse à trace de silt, craie et gypse ;
- Jusqu’à -12m argile marron rougeâtre à trace de sable et gravier ;
- Jusqu’à -15m argile marron rougeâtre sableuse à trace de gravier.

 Sur le reste du terrain (lieux de SC1+ SPRS1+SPRS2+SPRS3+SPRS4) :


- En surface 30cm de remblai+20cm de terre végétale ;
- Jusqu’à -1,7 m argile marron à trace de sable, silt, craie et gypse ;
- Jusqu’à -5m argile marron rougeâtre sableuse à trace de silt, craie et gypse ;
- Jusqu’à -12m argile marron rougeâtre à trace de sable et gravier ;
- Jusqu’à -15,20 m argile marron rougeâtre sableuse à trace de gravier.

Les coupes lithologiques relevées lors de la campagne sont enregistrées sur les rapports de sondages et
carottages en annexe B.

4- RESULTATS DES ESSAIS IN SITU ET ANALYSES ET ESSAIS AU LABORATOIRE :


4-1 Résultats pressiométriques :
Des qualités mécaniques moyennes à assez bonnes ont été enregistrées en réponse aux essais à l’outil
pressiométrique exécutés dans les différents sondages sur les passages superficiels et semi profonds à
er
partir du 1 mètre et jusqu’à -11m (Pl de 6 à 20 bars et Ep de 47 à 410 bars) devenant très bonnes en
profondeur en face du substratum argileux marron rougeâtre sableux avec des pressions limites et
modules de +19 bars et +357 bars respectivement.

En effet, les valeurs pressiométriques suivantes ont été enregistrées :

 Sur le sondage SPRS1 :


 Le niveau d’argile marron à trace de craie en surface à -1m :
Une pression limite de 6,5 bars et un module de 97 bars ;
 Le niveau superficiel d’argile marron rougeâtre à trace de gypse et craie jusqu’à -5m :
Une pression limite moyenne de 10 bars et un module moyen de 111 bars ;
 Le niveau semi profond d’argile marron rougeâtre à trace de sable jusqu’à -12m :
Une pression limite moyenne de 13 bars et un module moyen de 244 bars ;
 Le niveau profond d’argile marron rougeâtre sableuse jusqu’à -15m :
Une pression limite de +20 bars et un module de +448 bars.

 Sur le sondage SPRS2 :


 Le niveau d’argile marron à trace de craie en surface à -1m :
Une pression limite de 9 bars et un module de 220 bars ;
 Le niveau superficiel d’argile marron rougeâtre à trace de gypse et craie jusqu’à -5m :
Une pression limite moyenne de 8 bars et un module moyen de 145 bars ;
 Le niveau semi profond d’argile marron rougeâtre à trace de sable jusqu’à -12m :

Geotek 2
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

Une pression limite moyenne de 10 bars et un module moyen de 146 bars ;


 Le niveau profond d’argile marron rougeâtre sableuse jusqu’à -15m :
Une pression limite de +21 bars et un module de +480 bars.

 Sur le sondage SPRS3 :


 Le niveau d’argile marron à trace de craie en surface à -1m :
Une pression limite de 9,5 bars et un module de 117 bars ;
 Le niveau superficiel d’argile marron rougeâtre à trace de gypse et craie jusqu’à -5m :
Une pression limite moyenne de 9 bars et un module moyen de 130 bars ;
 Le niveau semi profond d’argile marron rougeâtre à trace de sable jusqu’à -12m :
Une pression limite moyenne de 11 bars et un module moyen de 165 bars ;
 Le niveau profond d’argile marron rougeâtre sableuse jusqu’à -15m :
Une pression limite de +22 bars et un module de +481 bars.

 Sur le sondage SPRS4 :


 Le niveau d’argile marron à trace de craie en surface à -1m :
Une pression limite de 12 bars et un module de 267 bars ;
 Le niveau superficiel d’argile marron rougeâtre à trace de gypse et craie jusqu’à -5m :
Une pression limite moyenne de 8 bars et un module moyen de 123 bars ;
 Le niveau semi profond d’argile marron rougeâtre à trace de sable jusqu’à -12m :
Une pression limite moyenne de 8 bars et un module moyen de 81 bars ;
 Le niveau profond d’argile marron rougeâtre sableuse jusqu’à -15m :
Une pression limite de +19 bars et un module de +357 bars.

4-2 Résultats des analyses et essais au laboratoire :


ème
Comme il a été énoncé dans la 2 section, 2 échantillons intacts de sols superficiels et 1 échantillon
d’eau ont été prélevés sur les carottages et la nappe respectivement. Les résultats des essais et analyses
effectués au sein de notre laboratoire sont résumés dans le tableau suivant :

Echantillons  SC1 EI SC2 EI Eau de nappe


Paramètres (-1,0m) (-1,9m)
Te (%) 18,58 21,86 -
2-
SO4 actifs (mg/kg de sol séché à 105°C) 9400 - -
2-
SO4 dissous (mg/l) - - 8200
3
Densité humide (t/m ) 1,71 1,88 -
3
Densité sèche (t/m ) 1,44 1,54 -
Teneur en CaCO3 (%) 18,00 15,33 -
% sable/silt/argile 10/11/79 28/15/57 -
% gravier 0 0 -
IP 24 21 -
Pression de gonflement (bars) 4,50 1,00 -

Les résultats des essais in-situ et analyses et essais au laboratoire sont consignés en annexe B sur les
rapports de sondages et d’analyses.

Geotek 3
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

5- SYSTEMES DE FONDATIONS / CHARGES ADMISSIBLES ET TASSEMENTS :


Examinant les résultats pressiométriques moyens offerts par chaque sondage ainsi que les stratifications
enregistrées et tenant compte de la particularité des ouvrages à construire, nous considérons les
systèmes de fondations suivant à savoir :
- Au niveau de la charpente métallique, des semelles isolées à ancrer à -2m/TN ;
- Au niveau de la ‘’fosse’’ à -3m/TN, un radier rectangulaire de 2,2m/8,5m ;
- Au niveau de la ‘’fosse’’ à -5,2m/TN, deux radiers rectangulaires de 3,5m/32m et 14m/26m ;
- Au niveau de la ‘’fosse’’ à -7,2m/TN, un radier rectangulaire de 3,5m/4,5m.
Nous présentons en ce qui suit les calculs et les dimensionnements des fondations respectifs.

5-1 Des semelles isolées/usine en charpente métallique :


La formule de calcul de la charge admissible est la suivante :
qa = qo + (K/3) (ple - po)

avec:
 qo : Pression verticale des terrains au repos
 K : Facteur de portance
 Ple : Pression limite équivalente
 po : Pression horizontale initiale

Les hypothèses et paramètres de calculs sont les suivants :


 Paramètres de calculs : moyenne des sondages SPRS1 + SPRS4
 D (profondeur d'encastrement) : 2m/TN
 B (largeur de la semelle) : 1 – 1,5 – 2 m
 qo : 0,3 bar
 Catégorie de sol : I (argile)
 Documents techniques : D60 de Ménard révision 1996 / DTU13.12

Les résultats sont consignés sur le tableau suivant :


B (largeur d’assise, m) 1 1,5 2
Ple (bars) 8 8 8
D/B 2,0 1,3 1,0
Kp 1,05 1,00 0,95
Qa (charge admissible, bars) 3,1 2,9 2,8
Afin de réduire les tassements, nous retenons une portance du sol de 2 bars à -2m/TN pour le calcul du
tassement.

 Tassements :
Le calcul de tassement a été conduit considérant une contrainte de 2 bars (soit p = 1,7 bars), une largeur
d’assise B = 1,5 m et les paramètres de calcul suivants:
- Ec : 100 bars
- Ed : 95 bars
- Bo : 0,6 m
- : 2/3
- c : 1,1
- d : 1,12

Geotek 4
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

Utilisant la formule de tassement :


Sc = (/9Ec).(qa – qo)c B
Sd = (2/9Ed).(qa – qo)Bo.(d.B/Bo)

Les résultats de calcul s’annoncent comme suit :


 Tassement de consolidation Sc = 2,1 mm
 Tassement déviatorique Sd = 4,7 mm
- Le tassement final absolu est donc Sf = 6,8 mm

5-2 Radier de (2,2m/8,5m)/’’Fosse’’ à -3m/TN :


La formule de calcul de la charge admissible est la suivante :
qa = qo + (K/3) (Ple - po)

avec :
 qo : pression verticale des terrains au repos
 K : Facteur de portance
 Ple : Pression limite équivalente
 po : Pression horizontale initiale

Les hypothèses et paramètres de calculs sont les suivants:


 Paramètres de calculs : moyenne des sondages SPRS2+SPRS3
 D (profondeur d'encastrement) : 3m/TN
 B (Largeur du radier) : 2,2 m
 qo : 0,4 bar
 Catégorie de sol : I (argile)
 Documents techniques : D60 de Ménard Révision 1996 / DTU13.12

Les résultats sont consignés sur le tableau suivant :


B (Largeur du radier, m) 2,2
Ple (bars) 9
D/B 1,3
Kp 1,0
Qa (charge admissible, bars) 3,4
Nous considérons une charge de 0,5 bar appliquée par l’ensemble de la ‘’fosse’’ et du système de
fondation, pour le calcul du tassement.

 Tassements :
Le calcul de tassement a été conduit considérant une contrainte de 0,5 bar, une largeur du radier de
2,2m et les paramètres de calcul suivants:
-E : 47 bars
-p : 0,5 bar
- (F) :1
- :1

Le tassement total absolu est donc estimé à : 10,6 mm.

Geotek 5
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

5-3 ‘’Fosse’’ à -5,2m/TN :

5-3-1 Radier de (3,5m/32m) :


La formule de calcul de la charge admissible est la suivante :
qa = qo + (K/3) (Ple - po)
avec :
 qo : pression verticale des terrains au repos
 K : Facteur de portance
 Ple : Pression limite équivalente
 po : Pression horizontale initiale

Les hypothèses et paramètres de calculs sont les suivants:


 Paramètres de calculs : moyenne des sondages SPRS2+SPRS3
 D (profondeur d'encastrement) : 5,2m/TN
 B (Largeur du radier) : 3,5 m
 qo : 0,6 bar
 Catégorie de sol : I (argile)
 Documents techniques : D60 de Ménard Révision 1996 / DTU13.12

Les résultats sont consignés sur le tableau suivant :

B (Largeur du radier, m) 3,5


Ple (bars) 9
D/B 1,5
Kp 1,0
Qa (charge admissible, bars) 3,6

Nous considérons une charge de 0,5 bar exercée par l’ensemble de la ‘’fosse’’ et du système de
fondation, pour le calcul du tassement.

 Tassements :
Le calcul de tassement a été conduit considérant une contrainte de 0,5 bar, une largeur du radier de
3,5m et les paramètres de calcul suivants:
-E : 37 bars
-p : 0,5 bar
- (F) :1
- :1

Le tassement total absolu est donc estimé à : 13,5 mm.

5-3-2 Radier de (14m/26m) :


La formule de calcul de la charge admissible est la suivante :
qa = qo + (K/3) (Ple - po)

Geotek 6
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

avec :
 qo : pression verticale des terrains au repos
 K : Facteur de portance
 Ple : Pression limite équivalente
 po : Pression horizontale initiale

Les hypothèses et paramètres de calculs sont les suivants:


 Paramètres de calculs : moyenne des sondages SPRS2+SPRS3
 D (profondeur d'encastrement) : 5,2m/TN
 B (Largeur du radier) : 14 m
 qo : 0,6 bar
 Catégorie de sol : I (argile)
 Documents techniques : D60 de Ménard Révision 1996 / DTU13.12

Les résultats sont consignés sur le tableau suivant :


B (Largeur du radier, m) 14
Ple (bars) 9
D/B 0,3
Kp 0,8
Qa (charge admissible, bars) 3,0
Nous considérons une charge de 0,8 bar transmise par l’ensemble de la ‘’fosse’’ et du système de
fondation, pour le calcul du tassement.

 Tassements :
Le calcul de tassement a été conduit considérant une contrainte de 0,8 bar, une largeur du radier de 14m
et les paramètres de calcul suivants:
-E : 32 bars
-p : 0,8 bar
- (F) :1
- :1

Le tassement total absolu est donc estimé à : 25 mm.

5-4 Radier de (3,5m/4,5m)/Fosse à -7,2m/TN :


La formule de calcul de la charge admissible est la suivante :
qa = qo + (K/3) (Ple - po)

avec :
 qo : pression verticale des terrains au repos
 K : Facteur de portance
 Ple : Pression limite équivalente
 po : Pression horizontale initiale

Les hypothèses et paramètres de calculs sont les suivants:


 Paramètres de calculs : moyenne des sondages SPRS2+SPRS3
 D (profondeur d'encastrement) : 7,2m/TN

Geotek 7
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

 B (Largeur du radier) : 3,5 m


 qo : 0,7 bar
 Catégorie de sol : I (argile)
 Documents techniques : D60 de Ménard Révision 1996 / DTU13.12

Les résultats sont consignés sur le tableau suivant :


B (Largeur du radier, m) 3,5
Ple (bars) 9
D/B 2,0
Kp 1,05
Qa (charge admissible, bars) 3,8

Nous considérons une charge 0,5 bar appliquée par l’ensemble de la ‘’fosse’’ et du système de fondation,
pour le calcul du tassement.

 Tassements :
Le calcul de tassement a été conduit considérant une contrainte de 0,5 bar, une largeur du radier de
3,5m et les paramètres de calcul suivants:
-E : 40 bars
-p : 0,5 bar
- (F) :1
- :1

Le tassement total absolu est donc estimé à : 12,5 mm.

6- NIVEAU PIEZOMETRIQUE :
Lors des travaux de forage, un niveau d’eau souterraine a été observé à -2,2m/TN côté Nord/Est soit à -
2,5m/TN sur le reste du terrain aux moment et lieu de la campagne.

7- EXECUTION DES FOUILLES :


Vu la nature des sols superficiels et semi profonds, le niveau du plan d’eau souterraine et les niveaux
préconisés pour les assises des fondations, un système de rabattement de la nappe est à prévoir lors de
l’ouverture des fouilles et jusqu’au coulage des fondations.

8- AGRESSION CONTRE LE BETON :


L'inspection visuelle des couches superficielles proches des niveaux recommandés pour l'exécution des
fondations a révélé l'existence de trace de gypses dans la matrice sol. En effet, l’analyse effectuée sur 1
échantillon de sol prélevé à -1m/TN ainsi que l’eau de nappe prélevée sur l’un des forages a mesuré des
taux de sulfates actifs et dissous de l’ordre de 9400 mg/kg de sol séché à 105°C et 8200 mg/l
respectivement. Ceci caractérise un milieu fortement agressif qui prescrit donc les précautions
particulières conséquentes pour le dosage du béton de coulage des fondations et le dimensionnement
des ouvrages enterrés conformément aux directives de la norme NF EN 196-2.

9- LES RISQUES DE GONFLEMENT ET LA PRESENCE DE TRACE DE CRAIE :


Les argiles marron et marron rougeâtre à trace de craie abritant et supportant les assises des fondations
ont été testées très gonflante à gonflante suite aux essais de gonflement effectués au sein de notre
laboratoire sur 2 échantillons intacts prélevés sur site à -1m et -1,9m/TN. Des pressions de gonflement
Geotek 8
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

respectives de 4,5 bars et 1 bar ont été mesurées. A cet effet, les précautions associées aux fondations
dans les argiles très gonflantes sont de rigueurs notamment :

 Tenir compte de la poussée de gonflement dans le dimensionnement des fondations ;


 Les déblais d’excavation et des fouilles seront impérativement enlevés en dehors du site. Un contrôle
systématique et adéquat assurera la non utilisation de ces déblais sur le chantier ;
 La mise en place lors des travaux de construction d’un système de drainage périphérique pour
protéger les assises des fondations.

10- CONCLUSION :
A travers cette campagne géotechnique, nous avons pu dégager, utilisant les résultats des sondages,
analyses et essais effectués et calculs faits, les conclusions suivantes :

 Le sol étudié présente des stratifications mono-contextuelles nettement homogènes composées après
un passage de 30cm de remblai couvrant 20cm de terre végétale, d’une succession de couches d’argile
marron en surface jusqu’à -1,5m environ devenant marron rougeâtre au delà et sur le reste de la
tranche de profondeur d’étude jusqu’en fin de sondage à -15,2m/TN ;

 Des qualités mécaniques moyennes à assez bonnes ont été enregistrées sur les passages superficiels
et semi profonds jusqu’à -11m/TN avec des Pl et Ep allant de 6 à 20 bars et 47 à 410 bars
respectivement devenant très bonnes au delà et jusqu’en fin de sondage à -15,2m/TN avec des
pressions limites et modules pressiométriques de +19 bars et +357 bars respectivement ;

 Un plan d’eau souterraine a été observé à -2,2m côté Nord/Est soit à -2,5m/TN sur le reste du terrain
aux moment et lieu de la campagne ;

 Des taux de sulfates actifs et dissous de l’ordre de 9400 mg/kg de sol séché à 105°C et 8200 mg/l ont
été mesurés sur un échantillon de sol prélevé à -1m ainsi que l’eau de nappe respectivement. Ceci
caractérise un milieu fortement agressif qui prescrit donc les précautions particulières conséquentes
pour le dosage du béton de coulage des fondations et le dimensionnement des ouvrages enterrés
conformément aux directives de la norme NF EN 196-2 ;

 Pour les constructions en charpente métallique, nous retenons et proposons d’aller chercher les
assises dans l’argile marron rougeâtre sableuse à trace de silt, craie et gypse considérant un système
de fondation basé sur semelles isolées à ancrer à -2m/TN. Le sol mobilise et assure à ce niveau de
profondeur une portance de 2 bars finalisant un tassement absolu de 6,8mm ;

 Pour la ‘’fosse’’ à -3m/TN, nous retenons et proposons d’aller chercher les assises dans l’argile marron
rougeâtre sableuse à trace de silt, craie et gypse au moment de la campagne d’un système de
fondation sur radier rectangulaire de 2,2m/8,5m. Une pression de 0,50 bar est mobilisée à ce niveau
de profondeur finalisant un tassement total absolu de 10,6 mm ;

 Pour la ‘’fosse’’ à -5,2m/TN, nous retenons et proposons d’aller chercher les assises dans l’argile
marron rougeâtre à trace de sable et gravier au moment de la campagne considérant des systèmes de
fondations basés sur radiers rectangulaires de 3,5m/32m et 14m/26m. Des pressions de 0,50 bar et
0,8 bar sont mobilisées à ce niveau de profondeur finalisant des tassements totaux absolus de
13,5mm et 25mm respectivement ;

Geotek 9
Construction d’une unité de fabrication d’aliments de poissons à Mazdour - Monastir. Rapport Géotechnique.

 Pour la ‘’fosse’’ à -7,2m/TN, nous retenons et proposons d’aller chercher les assises dans l’argile
marron rougeâtre à trace de sable et gravier au moment de la campagne adoptant un système de
fondation basé sur radier rectangulaire de 3,5m/4,5m. Une pression de 0,5 bar est mobilisée à ce
niveau de profondeur finalisant ainsi un tassement total absolu de 12,5 mm ;

 Les argiles marron et marron rougeâtre à trace de craie (prélevées à -1m et -1,9m/TN) ont été testées
très gonflante à gonflante au sein de notre laboratoire. Des pressions de gonflement de 4,5 bars et 1
bar ont été mesurées respectivement. Les précautions avancées en paragraphe 9- sont de rigueur ;

 Un système de rabattement de la nappe est à prévoir lors de l’ouverture des fouilles et jusqu’au
coulage des fondations.

11- LIMITES DE LA PRESENTE ETUDE :


Tous les résultats, tous les calculs et toutes les conclusions contenus dans ce rapport ont été faits ou
déduits se basant sur les résultats des sondages exécutés et analyses et essais effectués.

Le client est prié de consulter notre personnel technique pour tout renseignement complémentaire et
avant toute extrapolation des présents résultats.

Fait à Sfax, le 23 juin 2018

--------------------
P/Geotek
T.ROUIS
Ingénieur

Geotek 10
SPRS1
SC2

SPRS2
SPRS3
SC1
SPRS4
Particle Size Distribution Report

1½ in.

3/8 in.
¾ in.

½ in.

#100

#140

#200
6 in.

3 in.

2 in.

1 in.

#10

#20

#30

#40

#60
#4
0

10

20

30
PERCENT COARSER

40

50

60

70

80

90

100
100 10 1 0.1 0.01 0.001

GRAIN SIZE - mm.


% +3" % Gravel % Sand % Silt % Clay
0,0 0,0 9,7 11,5 78,8
0,0 0,0 27,9 15,4 56,7

Colloids LL PL D85 D60 D50 D30 D15 D10 Cc Cu


41 17 0,0126
37 16 0,1338 0,0104 0,0024

Material Description USCS AASHTO


Argile marron à trace de sable, silt, craie, et gypse CL A-7-6(22)
Argile marron rougeâtre sableuse à trace de silt, craie et gypse CL A-6(13)

Project No. PRG 32/18 Client: Sté NUTRIFISH Remarks:


Project: CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE FABRICATION DES ALIMENTS DE POISSONS GT 82/2018
Location: SC1 EI (-1,00m) GT 83/2018
Location: SC2 EI (-1,90m)

Date: 01/06/2018 04/06/2018


GEOTEK

Sfax,Tunisia Figure 1

Tested By: N. TAHRI Checked By: T. ROUIS


LIQUID AND PLASTIC LIMITS TEST REPORT
49

47

45

43

41
WATER CONTENT

39

37

35

33

31

29
5 6 7 8 9 10 20 25 30 40
NUMBER OF BLOWS

MATERIAL DESCRIPTION LL PL PI %<#40 %<#200 USCS


Argile marron à trace de sable, silt, craie, et gypse 41 17 24 98,8 90,3 CL

Argile marron rougeâtre sableuse à trace de silt, craie et gypse 37 16 21 97,9 72,1 CL

Project No. PRG 32/18 Client: Sté NUTRIFISH Remarks:


Project: CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE FABRICATION DES ALIMENTS DE POISSONS GT 82/2018
GT 83/2018
MAZDOUR - MONASTIR
Location: SC1 EI (-1,00m)
Location: SC2 EI (-1,90m)

GEOTEK

Sfax,Tunisia Figure 1

Tested By: N. TAHRI Checked By: T. ROUIS