Vous êtes sur la page 1sur 2

Le Mystère de la chambre jaune (IX- XIV)

nouvellement rouletabille et Saclair se dirigent vers le château et ils


étaient dans le chemin où l'assassin est entré, celui qui a laissé quelques
traces quand il se dirigeait vers le château et il est entré quand monsieur
Stangerson tu passais à cinq heures de l'après-midi et le jeune reporter
a analysé les traces et il a dit que l'assassin a utilisé deux différentes
chaussures pour tromper à la justice, élutilizó quelques chaussures
élégantes et autres de talon de chaussue, les traces de chaussure
élégante étaient égales à elles des chaussures de Darzac et il n'a pas
accepté cela et il a changé la théorie que le jeune journaliste avait dite.
Après s'être promené, ils du château et eux décident d'aller déjeuner
furon occupés de par monsieur Mathieu, un homme de mauvaise
humeur, il n'avait pas de manières et il sentait une haine par l'homme
chargé de soigner la terre du château et tout de suite Rouletabille se
dirige vers la maison des gardiens.après le juge chargé du cas a
demandé réunir Robert Darzac, M. Stangerson, Jacques et les gardiens;
pour pour parler de ce qui est arrivé le jour l'assassiner, Après l'entrevue,
le juge est venu à plusieurs conclusions. La première était que le
meurtrier a fui avec l'aide de porteurs et ils aidé derrivar la porte tandis
que M. Stangerson a pris soin de sa fille et les cacha dans le hall jusqu'à
ce que le meurtrier était en mesure de quitter le parc, le deuxième il était
que le crime était un crime de questions de la passion, mais a nié que
chez M. Stangerson était coupable et que sa fille avait décidé de ne pas
se marier avec Robert Darzac.
peu de temps après rouletabille a décidé et de dire tout celui qu'il pensait
devant M. Dax un chef de l'organisation d'enquêteurs, mais ce monsieur
a dit que le meurtre est été à cause d'un vol. Le monsieur Dax s'est dirigé
vers le quart jaune et a observé les traces et a dit que l'homme avait
volé quelques choses et s'est caché au-dessous du lit et monsieur
Stangerson s'est rendu il raconte que quelques objets avaient été volés,
en plus il a dit que l'homme avait la clef du pavillon et qu'il est entré
quand monsieur Stangerson était seul dans le laboratoire, mais un
policier a dit que l'assassin était dépêche de famille et que cette
personne a aidé à le faire courir ventre à terre mais monsieur
Stangerson a nié tout.
Après avoir écouté toutes les opinions Sanclair il est allé au bureau avec
le rapport de l'article et Rouletabille a décidé de rester pour trouver plus
d'information, dans ce moment il voit que la porte du quart de Matilde
cette un peu ouverte et lui va écouter la conversation entre elle et Darzac
et quand ils partaient, le jeune s'est rendu il raconte que Larzac avait
laissé sa canne, il a demandé au policier et lui djo qui le lui avaient offert
à Londres, le détective s'est dirigé vers le lieu où il a été acheté et le
vendeur lui a donné les mêmes caractéristiques de Larzac et et que le
bâton a été acheté le jour du crime.
nouvellement Larsan dit à Sanclair que je suis revenu au château avec
deux pistolets et le raconte tout celui qui a passé et aussi qui pense que
l'assassin est Robert Darzac et Larsan pensait que chaque fois qu'il part
Robert Darzac du château apparaît l'assassin et dans ces jours il a
voyagé à Paris et Rouletabille est parti derrière lui parce que c'était la
grande opportunité de découvrir toute la vérité