Vous êtes sur la page 1sur 4

ISET MAHDIA

TP: Automatisation de la station de distribution


1. Objectif :

Il s’agit de concevoir une commande séquentielle à API pour la station de distribution.

2. Matériel nécessaire :

La combinaison disponible au laboratoire du système de production modulaire (MPS) est


formée de quatre stations : une station de distribution, une station de contrôle (test), une
station d’usinage et une dernière de manipulation. Chaque station est montée sur une plaque
profilée fixée sur un chariot MPS. Sur ce dernier est fixé aussi le pupitre de commande et le
tableau API. Chaque station peut être connectée à un PC comportant le logiciel de
programmation (Step 7).

3. Cahier des charges :

a. Description :

La station MPS de distribution, schématisé par la figure suivante se


charge de séparer les pièces. Il est composé de :
 Un module de magasinage à empilage stockant 8 pièces
symboliques au maximum. Un vérin à double effet d’éjection
« 1Y » repousse la pièce se trouvant au bas du magasin alimenté
par gravité jusqu’en butée mécanique. Cette position conditionne
le transfert au module suivant. Dans le magasin alimenté par
gravité, la présence d’une pièce est détectée par une cellule photo-
électrique. Les positions du vérin sont détectées par des capteurs
magnétiques.
 Un module de convoyage : c’est un manipulateur pneumatique. Il est utilisé pour aller chercher la pièce éjectée et l’amener
à une position définie. La pièce est saisie par un venturi « 2Y » (pince spéciale formée par une ventouse avec génération
du vide. Un pressostat réglable, jouant le rôle d’un détecteur de vide contrôle le maintien de la pièce (surveille le vide
généré). Un bras oscillant, piloté par un vérin rotatif « 3Y », amène la pièce au point de transfert de la station aval. La
détection des fins de course est assurée par des capteurs à contact.
b. Fonctionnement
Initialement, tout est à l’arrêt, le vérin d’éjection 1Y en position sortie (information 1B2), le vérin rotatif 3Y en position gauche
(information 3S1). On bascule en mode automatique (commutateur en position Auto et on actionne le bouton poussoir Start).
Le cycle automatique décrit est le suivant : si le magasin comporte des pièces (information non B4) et si la station en aval est
prête (information non IP_FI), on accroche la pièce à la ventouse (ordre 2Y1). Une fois accrochée (information 2B1), le vérin
rotatif pivote (ordre 3Y2) le bras vers l’autre station (information 3S2). Au même temps, le vérin d’éjection à commande
monostable (voir circuit pneumatique de la chaine d’action) repousse la nouvelle pièce en bas (ordre 1Y1) jusqu’au butée
mécanique (information 1B1) dès que le bras oscillant qui le magasin (information non 3S1) puis revient automatiquement à
sa position initiale. L’ordre 2Y1 est maintenu au cours de déplacement de la pièce pour éviter un relâchement en cours de
route. En position finale d’arrivée, on refoule la pièce (ordre 2Y2). Après une seconde, le vérin rotatif pivote (ordre 3Y1) le
bras oscillant vers la position gauche (information 3S1).on peut reprendre le cycle. Si le magasin est vide, il faut le charger

© Le comité pédagogique en automatisme 1


ISET MAHDIA
manuellement par des pièces et poursuivre le mode en cours en appuyant sut start. Pour sortir du mode automatique il faut
appuyer sur le bouton stop. La station ne s’arrête qu’en fin de cycle dans sa position initiale.
Initialement, tout est à l’arrêt, les vérins sont en position initiale. On bascule en mode manuel (commutateur en position Manu
et on actionne le bouton poussoir start). On peut faire fonctionner chaque dispositif du système en maintenant l’action sur la
bille d’action manuelle du distributeur correspondant (voir circuit pneumatique de la chaine d’action ci-après). Pour sortir du
mode manuel il faut appuyer sur le bouton reset; On bascule alors du mode manuel vers le mode référence (initialisation
automatique de la machine) où on va remettre tout en position initiale s’il ne l’est pas.
De n’importe quelle situation, un coût de point sur le bouton d’arrêt d’urgence (aru) provoque l’arrêt de tout mouvement et
l’initialisation des grafcets. En libérant l’arrêt d’urgence on prépare le système pour se mettre en route après défaillance ; On
bascule alors vers le mode référence (on actionne le bouton reset) (initialisation automatique de la machine) où on va remettre
tout en position initiale s’il ne l’est pas. Une fois initialisé, on revient au fonctionnement normal.
On signale : - Le mode automatique par l’allumage continu de la LED start (visualisation L-start) ; - Le mode manuel par le
clignotement de la LED start; - Le mode sécurité par le clignotement de la LED reset (visualisation L-reset) ;- Le mode
référence l’allumage continu de la LED reset (visualisation L-reset) ;- le magasin vide par l’allumage continu de la LED
magasin (visualisation L-mag). On donne la correspondance adresse symbolique adresse absolue du câblage existant
1Y1 Q124.0 L-start Q125.0 3S1 I124.4
2Y1 Q124.1 L-reset Q125.1 3S2 I124.5
2Y2 Q124.2 L-mag Q125.2 B4 I124.6
3Y1 Q124.3 1B2 I124.1 Start I125.0
3Y2 Q124.4 1B1 I124.2 Stop I125.1
Auto/manu I125.2 2B1 I124.3 Reset I125.3

4. Travail démandé

a. Classer par type sur la figure suivante les E/S de la partie commande du système à automatiser (2pts)
…………………………………… …………………………………….
PR PC PO

…………………………………….. ………………………………………

© Le comité pédagogique en automatisme 2


ISET MAHDIA

b. Donner sur la figure suivante le gemma correspondant au cahier des charges (2pts)

c. Développer la solution grafcet point de vue partie commande.(GS, GC, GPN, GRef, GManu) (6pts)
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………

© Le comité pédagogique en automatisme 3


ISET MAHDIA
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………………………………
d. Saisir sur automate et faire l’essai. (10pts)

© Le comité pédagogique en automatisme 4

Vous aimerez peut-être aussi