Vous êtes sur la page 1sur 21

Points d’intérêts pour vérins hydrauliques

Ce chapitre est prévu pour vous assister dans la conception et le choix de vérins hydrauliques.
Il contient des explications et des données techniques, des règles de calcul, des informations
pratiques ainsi que des renvois aux pages du catalogue des vérins hydrauliques concernés.
Pour de plus amples détails, voir les pages du catalogue.

1. Données de base 4. Eléments pour alimentation hydraulique


1.1 Comment est constitué un vérin hydraulique? 4.1 Quels raccords vissés sont utilisés?
1.2 Comment des vérins simple et double effet se différen- 4.2 Quels tuyaux hydrauliques sont utilisés?
cient-ils? 4.3 Quels sont les critères lors du choix et de l’application des
tuyaux hydrauliques flexibles?
2. Calculs, etc.
2.1 Comment calcule-t-on les forces de pression et de traction? 5. Informations générales et consignes
Quelle est la relation entre les forces de pression et de 5.1 Que faut-il calculer en ce qui concerne les fuites d’huile des
traction? vérins hydrauliques?
Y a-t-il des pertes de force?
5.2 Quelles sont les tolérances, quand elles ne sont pas
2.2 Quel diamètre de piston est nécessaire? spécifiées dans le catalogue?
Quelles sont les dimensions des surfaces de piston? Quelles sont les tolérances dimensionnelles des corps?
2.3 Quelle pression est nécessaire pour générer une force définie? 5.3 Que faut-il prendre en compte en ce qui concerne la sécurité ?
2.4 Quelle est la pression de fonctionnement maximale d’une 5.4 Puis-je compter sur une assistance pour le montage, la
installation hydraulique? mise en service et l’entretien?
2.5 Quel volume d’huile est nécessaire pour la course du vérin? 5.5 Que signifient les symboles de distribution sur les schémas
2.6 Comment calcule-t-on le temps d’une course d’un piston? hydrauliques?
2.7 Quelle est la vitesse du piston?
2.8 Quel débit de la pompe est nécessaire pour un temps 6. Exigences particulières
défini de la course? 6.1 Les forces transversales des pistons sont elles admises
2.9 Pourquoi le temps effectif de la course est-il plus long ou y a-t-il des conditions particulières?
que le temps calculé? 6.2 Existent-il des versions avec protection contre les torsions?
2.10 Quel volume supplémentaire est nécessaire du fait de la 6.3 Existent-il des versions avec amortissements de fin de
compressibilité de l’huile hydraulique? course?
2.11 Quel volume supplémentaire est nécessaire du fait de la 6.4 Existent-il des possibilités pour un contrôle de la position du
dilatation des tuyaux flexibles? piston?
2.12 Comment varie la pression d’huile dans un système 6.5 Quels accessoires sont proposés au sein de la gamme
fermé lors d’une variation de température? ROEMHELD?
6.6 Y a-t-il la possibilité de livrer les vérins avec une longueur
3. Critères de choix de course différente de celle spécifiée dans le catalogue?
3.1 Quelles températures de fonctionnement sont possibles? 6.7 Le vérin hydraulique dont j’ai besoin ne figure pas dans le
Quand faut-il utiliser des joints FKM? catalogue - y a-t-il un vérin spécial?
3.2 Les vérins hydrauliques, peuvent-ils être installés dans n’importe
quelle position? 7. Autres informations
Quelles possibilités de fixation y a-t-il?
7.1 Comment recevoir les données CAO des vérins hydrauliques?
3.3 Comment les pièces ajoutées sont fixées sur la tige Quels sont les formats CAO disponibles?
de piston?
7.2 Qui peut répondre à mes questions?
3.4 Quelles sont les possibilités d’alimentation hydraulique?
7.3 Est-ce que la page du catalogue est actuelle?
3.5 Que faut-il considérer lors du choix du fluide hydraulique?

2-12 F Page 1 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
1. Données de base

1.1 Comment est constitué un vérin hydraulique?

Joint de piston
Côté étroit Corps du vérin Joints côté tige

Construction et vocabulaire
pour un vérin-bloc Piston Racleur

Côté large Bague filetée


Fond
Côté tige

4 trous longitudinaux Orifice Orifice


avec lamages “Sortir” “Rentrer”
2 trous transversaux
1.2 Comment des vérins simple et double effet sans lamage
se différencient-ils?

Vérins hydraulique simple effet (construction de base) Vérins hydraulique double effet (construction de base)

Course Section annulaire Course Section


Sortir Sortir
Ressort AR = AK-ASt de la tige ASt
Rentrer Rentrer

Surface du piston AK Surface du piston AK

Fpousser Fpousser
Ø dK

Ø dSt

Ø dSt
Ø dK

FRessort Ftraction

Pression d’huile pK pK Pression pSt


Débit d’huile QK d’huile
QK QSt
Débit
Sortir Ventilation de l’espace Sortir d’huile Rentrer
du ressort

Remarques/ Mode de fonctionnement


caractéristiques Simple effet Double effet

Symbole

Génération de force Seulement dans un sens Dans les deux sens


Sortir/rentrer Avec pression hydraulique, Dans les deux sens à pression
retour par ressort ou par force externe hydraulique
Force de rappel Faible dans la plupart des cas forces de ressort faibles Elevée, pression hydraulique
Espace du ressort Doit être ventilé, Aucun
d’où risque de condensation
et de pénétration des liquides corrosifs
(voir page A 0.110 - Mise à l’air de la zone du ressort)
Temps de cycle Le rappel par ressort ne peut pas être défini exactement, Peut être défini parfaitement,
il dépend de la section des conduites et haute répétitivité
de la viscosité de l’huile
Sécurité de Panne due à la rupture du ressort possible Fiabilité élevée
fonctionnement

2-12 F Page 2 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
2. Calculs, etc.
2.1 Comment calcule-t-on les forces de pression et de traction?
Quelle est la relation entre les forces de pression et de traction?
Y a-t-il des pertes de forces?

Si une pression pK est appliquée sur le côté piston d’un vérin Si une pression pSt est appliquée sur le côté tige d’un vérin
hydraulique, le vérin produit la hydraulique, le vérin produit la

Force de poussée Force de traction

pK [bars] * π * dK2 [cm2] pSt [bars] * π * (dK2 [cm2] - dSt2 [cm2])


Fpoussée [kN] = Ftraction [kN] =
400 400

Conversion: Note importante!


Force F: 1 kN = 1000 N, 1 kN = 98,1 kp Les formules ci-dessus ne s’appliquent que si aucune contre-
Pression p: 1 bar = 105 N/m2 = 0,1 N/mm2 = 0,1 MPa pression (pSt = 0 ou pK = 0) et/ou aucune réaction n’existe. Le cas
1 Pa = 1 N/m2 (1 Pascal) échéant, de telles forces sont à déduire de la force de pression et/ou
π = 3,1416 de traction.

Force de traction et de poussée du vérin hydraulique


VK pK pSt VSt

dk
dSt
dSt

dK

AR AK

Fpoussée Ftraction

Pour les vérins hydrauliques ROEMHELD, la relation entre la force de


poussée et la force de traction est à peu près: Fpoussée ≈ 1,6 * Ftraction

Pour un calcul exact de la force, il faut considérer les pertes de force


et/ou de pression.

Pertes de force/de pression due à Explication


Joints de piston et de la tige du piston La force de friction des joints doit être surmontée à tout moment.
Valeur indicative lors du démarrage: 3 à 6 bars
(pendant la course, la perte de pression est moins importante)
Ressort de rappel Pour les vérins simple effet avec rappel par ressort, la force du
vérin se réduit par la précontrainte du ressort de rappel.
Pertes de pression dans le système hydraulique Les résistances hydrauliques dans les lignes d’alimentation et les valves
réduisent la pression sur le vérin pendant le mouvement.
Pression dynamique dans le système hydraulique Si l’huile ne peut pas s’écouler assez rapidement, p.ex. pendant la course de retour

ROEMHELD propose des vérins hydrauliques avec une force de pression maxi. de 1570 kN.

2-12 F Page 3 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
2.2 Quel diamètre de piston est nécessaire? ASt est
Quelles sont les dimensions des surfaces de piston?
la surface de la tige du piston
Le diamètre minimum d’un piston requis pour une force de poussée π 2
donnée est calculé comme suit: ASt [cm2] = * dSt [cm ]
2
4
Choisir le diamètre de piston standardisé supérieur.

ROEMHELD propose des vérins hydrauliques avec une


large gamme de diamètres de piston:
Diamètre du piston - double effet: Ø 16 mm à Ø 200 mm
- simple effet: Ø 8 mm à Ø 100 mm

dmin [cm] = 


F [ ] * 400
π*p[ ]
kN
bars
2.3 Quelle pression est nécessaire pour générer une force définie?

La pression requise est calculée à l’aide de la force désirée et la sur-


La corrélation entre la pression d’huile, la force de piston et le face de piston:
diamètre de piston est montrée ci-après: Pression

F [kN] * 100
1600 200 p [bars] =
A [cm2]
Force de piston Fpoussée [kN]

1000 160
Diamètre de piston dK [mm]
800
600 125

400 100
2.4 Quelle est la pression de fonctionnement maximale d’une
80 installation hydraulique?
200
63
Une chaîne n’a que la puissance du plus faible de ses maillons. Il en
100 50
résulte que
80
60
40 la pression de fonctionnement maximum dans un système hydrauli-
32
que est déterminée par le composant ayant la plus faible pression de
40
fonctionnement admissible.
25
20
Note importante!
10 16 Tous les éléments hydrauliques comme les valves, les tubulures, les
8 tuyaux flexibles, etc. seront adaptés à la pression de fonctionnement
6 maximale de l’opération.
4 Le tableau suivant donne une vue générale des vérins hydrauliques
et leurs pressions de fonctionnement maximales:
2
Vérins hydrauliques Page du Pression de
catalogue fonctionnement
maxi.
100 200 300 400 500 Vérins-bloc avec corps en acier B 1.5094 500 bars
Pression d’huile pK [bars] Vérins-bloc pour contrôle de B 1.520
la position finale
Mini tiroirs RM B 1.7384
Les surfaces du piston sont calculées à l’aide des diamètres: Vérins universels B 1.309
Vérins à visser B 1.470
Vérins-bloc avec corps en bronze B 1.553
Vérins-bloc avec corps en aluminium B 1.554 350 bars
Surface de piston
Vérins-bloc guidage anti-rotation B 1.560
π Vérins-bloc hydrauliques B 1.590 250 bars
AK [cm2] = d2 [cm2]
4 * K Tiroirs hydrauliques RS B 1.7385
Vérin hydraulique B 1.2811 200 bars
Vérin hydraulique B 1.282
Note importante!
Surface de la section annulaire Ne jamais dépasser la pression maximum de fonctionnement spéci-
fiée pour les vérin hydrauliques, même pendant un court moment.
π (d2 - d2 ) [cm2] Ceci peut entraîner la destruction du vérin, des accidents corporels et
AR [cm2] = AK - ASt [cm2] = * K St des dommages matériels importants. En pareil cas la garantie serait
4 annulée.

2-12 F Page 4 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
2.5 Quel volume d’huile est nécessaire pour la course du vérin? Temps de sortie tHA:

Le volume d’huile V nécessaire pour une course du piston est calculé sur la d2k [cm2] * π * Course [cm]
base de la surface effective du piston A et la course du piston nécessaire. tHA [s] =
4 * Q [cm3/s]
Volume du vérin, en général:
VK AK
V [cm3] = A [cm2] * Course [cm]

dK
Volume du vérin, côté piston Vk:

VK [cm3] = d2K [cm2] * π


Q
4 * Course [cm] Course tHA

VK AK
Temps de rentrée tHE:
(d2K - d2St) * π * Course [cm]
dK

tHE [s] =
Course
4 * Q [cm3/s]
AR VSt
Volume du vérin, côté tige du piston VSt:

) [cm2] * π * Course [cm]

dSt
VSt [cm3] = (d2K - dSt
2
4

dK
AR VSt Q
Course tHE
dK

2.7 Quelle est la vitesse du piston?


dSt

Course
Pour un débit de la pompe Q donné et une surface de piston effective A la

2.6 Comment calcule-t-on le temps d’une course d’un piston? Vitesse du piston

Q [cm3/s]
Le temps d’une course du piston est calculé à l’aide du volume de v [cm/s] = A [cm2]
vérin V et du débit de la pompe Q.
Temps de la course
ou à l’aide du temps de la course tH:
V [cm3] Vitesse du piston
tH [s] = Q [cm3/s]
Course [cm]
v [cm/s] = tH [cm2]
ou à l’aide de la surface de piston A:
Temps de la course
Vitesse du piston
A [cm2] * Course [cm] AK lors de la sortie vA:
tH [s] = Q [cm3/s] VA
Q [cm3/s] * 4
[ ]cm
dK

vA s = d2K [cm2] * π
ou à l’aide de la vitesse du piston v:
Q
Temps de la course
Vitesse du piston
Course [cm] lors de la rentrée vE:
tH [s] = v [cm/s] AR
VE
Q [cm3/s] * 4
[ ]
cm
dK

dSt

Conversion: vE s = (d2 - d2 ) [cm2] π


Débit de la pompe Q:1 l/min = 16,667 cm3/s, 1 cm3/s = 0,06 l/min K St *
Q
Vitesse du piston v:1 m/s = 100 cm/s = 1000 mm/s

Le calcul théorique du temps est basé sur une vitesse constante du Note importante!
piston à travers toute la course. Le temps d’accélération, le temps Pour le même débit d’huile Q, la vitesse du piston lors de la rentrée
requis pour changer de vitesse ou pour générer la pression, etc. n’est est plus haute que lors de la sortie, la différence étant égale à ϕ.
pas prise en compte.

2-12 F Page 5 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Pour les vérins hydrauliques ROEMHELD, la formule suivante est applica- générée que le système hydraulique doit être mis sous pression. Ceci
ble: prend un certain temps tDr qui peut causer une prolongation impor-
Rapport des surfaces: tante de la durée de course tH.
A
ϕ = AK ≈ 1,6 Temps de course effectif
R
Temps de course effectif tHt = Temps de course tH + Temps pour la génération de pression tDr
Ce qui donne:

vE = ϕ * vA ≈ 1,6 * vA (pour Q=constant) Le temps tDr est du au fait que le générateur de pression doit fournir un vo-
lume d’huile additionnel dans le système hydraulique. Les raisons les plus im-
portantes en sont:
Il faut respecter la vitesse maximum du piston du vérin hydraulique - compressibilité de l’huile hydraulique (voir 2.10)
suivant le tableau.
- augmentation du volume des tuyaux hydrauliques flexibles (voir 2.11)
Vérins hydrauliques Page du Vitesse maxi.
De ce fait, le générateur de pression doit effectivement délivrer le volume sui-
catalogue du piston
vant:
Verins-bloc avec corps en acier B 1.5094 25 cm/s
Volume effectif
Mini tiroirs RM B 1.7384
Volume du vérin VVVV (voir 2.5)
Vérins-bloc avec corps en aluminium B 1.554
+ Volume pour compressibilité d’huile VβVV (voir 2.10)
Vérins-bloc avec tige de piston B 1.542 50 cm/s
+ Augmentation du volume des tuyaux VSzu (voir 2.11)
filetée
hydrauliques flexibles
Vérin hydraulique B 1.2811 50 cm/s
Vérin hydraulique B 1.282 = Volume effectif VtVV
Vérins-bloc hydrauliques B 1.590
Tiroirs hydrauliques RS B 1.7385 Il en résulte le
temps effectif de la course
Vt [cm3]
tHt [s] =
Q [cm3/s]
2.8 Quel débit de la pompe est nécessaire pour un temps Note importante!
défini de la course? Pour calculer la durée du cycle, il faut déterminer de la même façon le
temps pour la course de rentrée.
Le débit de la pompe est calculé sur la base du volume total de tous En pratique, le temps effectif de la course tHt est fréquemment de 20 à
les vérins Vges et du temps tH, donnée pour tous les mouvements de 50% plus long que le temps de la course tH.
course.

Débit de la pompe requis


2.10 Quel volume supplémentaire est nécessaire du fait de la
Vges [cm3] V1 + V2 + ...Vn [cm3]
Qerf
[ ]
cm3
s
=
tH [s]
=
tH [s]
compressibilité de l’huile hydraulique?

Si l’huile hydraulique est mise sous pression, son volume se réduit.


Ceci implique que la pompe lors d’une croissance de la pression Δp
Note importante! (delta p) doit livrer un volume additionnel Vβ.
Le calcul ne prend en considération que la course de tous les vérins
en état sans pression.
Pour un cycle donné qui ne doit en aucun cas être dépassé, il faut Vβpour p > 0
respecter la durée requise pour changer de vitesse, les temps VK pour p = 0
Butée
d’accélération et le temps pour la génération de la pression jusqu’à la
commutation du pressostat qui signalise que la pression désirée a été
dK

atteinte (voir chapitre 2.9).


Course

Attention! Le volume Vβ est calculé avec le facteur de compressibilité β du


En pratique, la durée de cycle désirée n’est pas toujours atteinte. liquide hydraulique.
Surtout quand un poids élevé doit être bougé et ne doit pas buter de
façon trop brutale, il faut étrangler les vérins ce qui peut entraîner un Volume de compressibilité
échauffement important de l’huile. Dans ces cas, des vérins hydrauli-
ques avec amortissement de la position finale sont recommandés. Vβ [cm3] = Vges [cm3] * β [1/bar] * Δp [bars]

Pour l’huile hydraulique β est à peu près 70 * 10-6 1/bars.


2.9 Pourquoi le temps effectif de la course est-il plus long
que le temps calculé? Il en résulte:
Pour une croissance de pression de 100 bars, il faut un volume
additionnel d’huile de 0,7 %.
La plupart du temps, pendant la course, le système hydraulique est
pratiquement sans pression car la course n’exige pas beaucoup de
force et donc de pression. Ce n’est que lorsque le piston est en
contact avec la pièce à usiner et que la force désirée doit être

2-12 F Page 6 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Pour le calcul de Vβ d’un système hydraulique, tout le volume Vges qui Pour l’huile hydraulique  est d’environ 0,67*10-3 1/K.
sera comprimé doit être pris en considération. Donc, il faut additionner Note importante!
tous les volumes d’huile, de la pompe jusqu’aux vérins hydrauliques.
La différence de température peut être indiquée dans la formule en
degré Kelvin [K] ou Celsius [°C].
Volume total
Suivant la formule ci-dessus, il résulte pour l’huile hydraulique:
Volume des tuyaux hydrauliques VRVV
Une montée de la température de 15 °C entraîne une crois-
+ Volume des tuyaux flexibles hydrauliques VSVV
sance du volume de 1% environ.
+ Volume du vérin VVVV (voir 2.5)
= Volume total Vges Cependant, un système hydraulique fermé n’offre pas de place pour
Note importante! une dilatation. Le fluide hydraulique est donc comprimé suivant le fac-
teur de compressibilité  (voir 2.10) ce qui mène à une croissance de
De l’air dans l’huile hydraulique entraîne une compressibilité élevée et
la pression Δp suivant la formule qui suit:
le volume additionnel Vβ. De ce fait, le temps effectif de la course tHt
est considérablement prolongé. Voilà pourquoi tout système hydrauli- Croissance de la pression
que doit être bien purgé lors de la mise en service.
 [1/K]
Δp [bars] = ΔT [K]
2.11 Quel volume supplémentaire est nécessaire du fait de la  [1/bars] *
dilatation des tuyaux flexibles?
Lors de la mise sous pression, les tuyaux sont dilatés et absorbent un volume
Les valeurs indicatives  et  donnent pour l’huile hydraulique:
additionnel d’huile hydraulique. Ceci étant relativement important, le volume
doit être pris en considération lors du calcul du temps effectif de la course tHt. Croissance de la pression
L’augmentation du volume des tuyaux hydrauliques VSzu est calculée à l’aide
de l’augmentation spécifique VSp qui dépend du diamètre nominal. Δp [bars] = 9,571 * ΔT [K]
Valeurs indicatives pour l’augmentation spécifique du volume VSp:

Diamètre Augmentation Pour l’huile hydraulique, la relation suivante s’applique:


nominal spécifique Une montée de la température de 1°C entraîne une croissance
tuyau du volume de la pression de 10 bars environ.
DN [mm] cm3
VSp [
m * bars ] Dans un système hydraulique fermé, le changement de pression dû à
un changement de température doit être pris en compte dès la phase
6 0,01 de planification, selon l’application.
10 0,015
Une croissance inadmissible de la pression peut être évitée à l’aide
13 0,025
d’un limiteur de pression.
16 0,035
20 0,05 Une chute indésirable de la pression peut être évitée à l’aide d’un
accumulateur de pression.
Pour une longueur donnée du tuyau Ls et une croissance de pression Δp
il résulte: 3. Critères de choix
Croissance du volume des tuyaux hydrauliques
3.1 Quelles températures de fonctionnement sont possibles?

[ ] cm3 Quand faut-il utiliser des joints FKM?


VSzu = VSp * LS [m] * Δp [bars]
m * bars La plage de températures dans laquelle les vérins hydrauliques
peuvent être utilisés dépend tout d’abord du matériel d’étanchéité.
Il résulte de la formule ci-dessus: En règle générale, les limites de température sont déterminées par
les joints toriques d’étanchéité. Les vérins hydrauliques ROEMHELD
Pour un diamètre nominal DN 6, une croissance de pression de sont, en version standard, pourvus des matériels d’étanchéité
100 bars et une longueur du tuyau flexible de 1 m donnent une suivants:
augmentation du volume du tuyau hydraulique flexible de 1 cm3.
NBR: -30 °C à +100 °C
Note importante! NBR = caoutchouc nitrile-butadiène
En général, l’augmentation du volume des tubes hydrauliques peut Dénomination commerciale p.ex.: Perbunan
être négligée. FKM: -20 °C à +150 °C
FKM = caoutchouc fluoré, Dénomination commerciale p.ex.: VITON®

2.12 Comment varie la pression d’huile dans un système Ces valeurs se réfèrent à la température directe des joints qui résulte
fermé lors d’une variation de température? de la température ambiante et de celle du fluide hydraulique, les deux
Tous les liquides hydrauliques se dilatent lors d’une augmentation de formant la température de fonctionnement proprement dite du vérin
la température. hydraulique. Ceci peut signifier, par exemple, que la température à
l’intérieur d’un moule de coulée sous pression peut être beaucoup
La différence du volume VT qui résulte d’une différence ΔT est cal-
plus élevée que la température de fonctionnement d’un vérin hydrau-
culée à l’aide du facteur de dilatation thermique  du liquide hydrauli-
lique fixé sur le moule.
que.
Différence du volume due à un changement de la température
Les vérins hydrauliques pour températures de fonctionnement
VT [cm3] = V [cm3] *  [1/K] * ΔT [K] de 150 à 200°C
peuvent être livrés en version spéciale.
[K]: Degré Kelvin (20 °C correspond à 293 K) Il s’agit là d’une version avec une étanchéité FKM dotée de
bagues d’appui spéciales.

2-12 F Page 7 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Vérins hydrauliques pour températures de fonctionnement excédant Les vérins-bloc à course plus courte sont proposées“avec tarau-
200°C dage au lieu d’un trou longitudinal“ en version spéciale avec un
Si des températures de fonctionnement excédent 200°C , il est recommandé supplément de prix (voir liste de prix actuelle).
de prendre préalablement des mesures pour réduire la température de fonc- Le vérin est pourvu de 4 trous borgnes sur le côté fond et le côté tige.
tionnement du vérin hydraulique (isolation, refroidissement ou similaire). Les trous longitudinaux sont supprimés.
Certains constructeurs de joints proposent également des joints toriques
conçus pour des températures plus élevées (par exemple en FKM
caoutchouc perfluorique, proposés par Kalrez, Isolast, etc.).
s
Cependant, dans la plupart des cas ces joints ne répondent pas aux exigen-
ces d’étanchéité dynamique imposées par les vérins hydrauliques et, de plus,
la gamme des constructeurs de ces joints ne porte pas sur les racleurs faits
du même matériau.

Autres critères à respecter lors du choix d’un vérin hydraulique


sous l’aspect de la température de fonctionnement:

t
- choix d’un fluide hydraulique approprié
- température de fonctionnement des équipements et accessoires
attachés (par exemple contrôle de la position)
- température de fonctionnement admissible des dispositifs accessoires in-
stallés dans le vérin (par exemple l’aimant dans les vérins pourvus d’un M
contrôle de position avec détecteurs magnétiques)
Autres taraudages disponibles:
3.2 Les vérins hydrauliques, peuvent-ils être installés dans
Dimensions du taraudage
n’importe quelle position?
Piston-Ø Tige-Ø Mx Profondeur s t
Quelles possibilités de fixation y a-t-il?
[mm] [mm] [mm] [mm] [mm]
16 10 M6x9 40 22
Les vérins hydrauliques ROEMHELD peuvent être installés dans n’im- 25 16 M8x12 50 30
porte quelle position. 32 20 M10x15 55 35
40 25 M10x15 63 40
Pour la fixation des vérins il y a, dans la plupart des cas, des trous de pas- 50 32 M12x18 76 45
sage pour vis suivant DIN ISO 273 fin, dans le sens longitudinal de l’axe du 63 40 M16x24 95 65
vérin et/ou transversal à celui-ci. Certaines types de vérins sont pourvus de 80 50 M20x30 120 80
lamages pour vis à tête cylindrique à six pans creux suivant DIN 912. 100 60 M24x36 158 108
125 80 M30x45 180 130
160 100 M36x54 230 160
Lamages pour trous de passage 200 125 M50x75 300 220
d2
Applicable aux pages du catalogue B 1.5094, B 1.542, B 1.552,
B 1.554. D’autres dimensions et types sur demande.
t

Note importante!
Pour la fixation des vis, il est généralement possible d’utiliser des vis
de la classe de résistance 8.8.
Si les vérins hydrauliques sont fixés au moyen de vis en sens transver-
d1 sal à l’axe du vérin, les vis sont assujetties aux forces du vérin, aux
efforts au cisaillement. Dans ce cas, les vérins hydrauliques sont à
caler à partir d’une certaine pression de fonctionnement.
A moins que le catalogue ne contienne d’autres indications, les vérins
hydrauliques ROEMHELD sont dotés de lamages suivants: Vérins-bloc avec appui arrière
Vis à tête cylindrique Dimensions
DIN 912 / Filetage Ø d1 Ø d2 t t
[mm] [mm] (côté fond) (côté tige)
[mm] [mm]
M6 6,5 11,0 5,0 7,0
M8 8,5 13,5 9,0 9,0
M10 10,5 17,0 11,0 11,0
M12 13,0 20,0 13,0 13,0
M16 17,0 26,0 17,0 17,0 La hauteur de l’appui peut être limitée à quelques millimètres.
M20 21,0 33,0 21,5 21,5 L’appui doit agir en sens inverse à la force générée. Lors d’une utilisa-
M24 25,0 40,0 25,5 25,5 tion comme vérin de poussée (génération d’un effort de poussée), le
M30 32,0 48,0 32,0 32,0 vérin doit être appuyé à l’arrière (côté fond). Lors d’une utilisation
M36 39,0 57,0 38,0 38,0 comme vérin de traction (génération d’un effort de traction), le vérin
M48 52,0 76,0 50,0 50,0 doit être appuyé à l’avant (côté tige).

Les vérins-bloc à course longue (160 et 200 mm) sont pourvus, au


regard de leur longueur élevée, d’un taraudage qui sert de fixation
au lieu d’un trou longitudinal.

2-12 F Page 8 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Un appui est nécessaire à partir des pressions de fonctionnement suivantes: 3.3 Comment les pièces ajoutées sont-elles fixées sur la
tige de piston?
Vérins Page du catalogue Vérin de poussée Vérin de traction
Pour fixer les pièces ajoutées sur la tige du piston, la plupart des
Vérins-bloc B 1.5094 et d’autres à partir 160 bars à partir 250 bars vérins hydrauliques sont pourvus d’un taraudage dans la tige du
Vérins-bloc hydrauliques B 1.590 à partir 100 bars à partir 160 bars piston.
En alternative, il est possible de réaliser les vérins hydrauliques avec
une rainure transversale dans le corps qui transmet les forces du vérin
Tige de piston avec taraudage
à travers une clavette sur la surface de vissage. Dans ce cas, un
appui n’est pas nécessaire.
Les vérins hydrauliques spécifiés sont pourvus d’une rainure trans-
versale en version standard:
- Vérins-bloc hydrauliques B 1.590
- Tiroirs hydrauliques RS B 1.7385

Les vérins-bloc sont proposées“avec rainure transversale addi-


tionnelle“ en version spéciale avec un supplément de prix (voir liste
de prix actuelle).
Cette version avec une rainure transversale définie pour la position et
les dimensions suivantes:

g
Pour effectuer une contre-pression lors du serrage des pièces ajou-
tées, les vérins hydrauliques sont pourvus, soit de deux plats fraisés
sur la tige du piston (pour petits diamètres), soit de trous radiaux
dans la tige de piston (pour grands diamètres).

Le client a la possibilité de fixer une vis sans tête dans le taraudage


pour obtenir un raccordement à filetage. Il faut veiller à ce que la vis
sans tête soit en mesure de transmettre les forces en action.

Tige de piston avec taraudage et vis sans tête


T

BH11
Vis sans tête collée
h

Dimensions de la rainure transversale


Piston-Ø/ Largeur de Profondeur de Position de Diam. g
Tige-Ø la rainure BH11 la rainure T la rainure h
[mm] [mm] [mm] [mm] [mm]
16/10 8 2 30 6,5
25/16 10 2 33 8,5
32/20 12 3 38 10,5
40/25 12 3 40 10,5
50/32 15 5 44 13
63/40 20 5 50 17
80/50 24 7 60 21
100/60 28 7 64 25 En remplacement du taraudage, ROEMHELD propose les versions
125/80 35 7 82 32 suivantes avec tige de piston et filetage:
160/100 42 9 92 39
- B 1.542 - Vérins-bloc, tige du piston filetée
200/125 55 9 112 52
- Vérins-bloc avec appui rotule
Applicable aux pages du catalogue B 1.5094, B 1.542, B 1.552, - B 1.590 - Vérins-bloc hydrauliques
B 1.554. D’autres dimensions et types sur demande.

Autres types de fixations: Tige de piston avec filetage


- Vérins de serrage universels avec corps fileté (page du catalo-
gue B 1.309)
Le corps rond avec fileté peut être fixé tout simplement avec 2 écrous
à encoches. Au moyen des écrous à encoches le vérin peut être po-
sitionné de façon exacte dans le sens axial.
- Vérins-bloc avec rotules (page du catalogue B 1.542 / G 3.810)
Une rotule, conçue pour le logement d’un axe correspondant, est fixé
directement sur le corps du vérin-bloc. En option, une rotule articulée
pour vissage sur la tige du piston est livrable.

2-12 F Page 9 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Lors de la fixation des pièces de guidage, il faut utiliser des vis pour Les joints toriques d’étanchéité sont livrés avec les vérins hydrauliques. Afin
accouplement (voir page du catalogue G 3.800) pour éviter des con- d’assurrer une parfaite étanchéité, la surface à flasquer de la plaque de base
traintes. doit avoir une rugosité Ra < 0,8. L’alésage de raccordement dans la plaque
de base ne doit pas être plus grand que l’alésage correspondant dans le
vérin. En fonction de la position des alésages d’alimentation en huile hydrauli-
Tige de piston avec taraudage et vis pour accouplement que, les versions suivantes sont proposées:

Côté large Côté large


„Course 16 - 40 mm“ „à partir de courses de 50“
K L

Les mini tiroirs RM (page du catalogue B 1.7384) et les tiroirs hydrauli-


ques RS (page du catalogue B 1.7385) pour lesquels une plaque
d’acier est disponible pour une fixation des pièces ajoutées sont une
exception.
Côté tige Côté fond
Tiroirs hydrauliques RS avec plaque frontale S B

Ch
utilearge

Note importante!
Les versions K et L sont à fixer au moyen des alésages transversaux
et ne sont donc pas réalisés avec les alésages longitudinaux. Les ver-
3.4 Quelles sont les possibilités d’alimentation hydraulique? sions B et S sont à fixer au moyen des alésages longitudinaux et ne
sont donc pas réalisés avec les alésages transversaux.
Pour les vérins hydrauliques il y a, selon leur type, deux possibilités
d’alimentation en huile hydraulique.
3.5 Que faut-il considérer lors du choix du fluide hydraulique?

Taraudage pour connexion par tuyauteries G Lors du choix du fluide hydraulique, il faut prendre en compte non
Le vérin est usiné avec taraudage suivant DIN ISO 228 (symbole G) seulement les vérins hydrauliques mais encore tous les autres compo-
avec alésage forme X selon DIN 3852 page 2 (pour raccords filetés sants du système hydraulique (les pompes, les valves, etc.) ainsi que
cylindriques) qui, dans le cas des vérins-bloc, se trouve en général sur leurs effects concourants au développement de la chaleur). Les critè-
le côté étroit. res suivants sont déterminants:
L’alimentation en huile hydraulique se fait par un raccord filetée appro-
prié. - température / tenue en viscosité
- tenue à l’usure/à la corrosion / résistance des matérieaux
- combustibilité / inflammabilité
- compatibilité avec l’environnement
- résistance au vieillissement

En cas de doute lors du choix du fluide hydraulique, il est recom-


mandé de consulter le fabricant. Même de petites quantités d’additifs
peuvent avoir une influence sur les caractéristiques du fluide hydrauli-
que.

Il est recommandé de contrôler le fluide hydraulique (encrasement,


niveau d’huile, etc. et de le changer régulièrement (en fonction des
Versions à flasquer avec étanchéité par joints toriques heures de travail, du type, etc.).
Le vérin est flasqué sur une plaque de base ou similaire et alimenté Il est impératif que la fiche technique de sécurité soit disponible.
directement en huile hydraulique à travers les canaux hydrauliques Le tableau ci-après donne un aperçu de différents groupes des fluides
percés. L’étanchéité entre le vérin et la plaque de base s’effectue au hydrauliques.
moyen de joints toriques dont les lamages se trouvent dans le vérin
hydraulique.

2-12 F Page 10 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Liste des fluides hydrauliques

Fluides hydrauliques Description Remarques


Huiles minérales
- Huiles hydrauliques HL Huile minérale avec additifs anti-corrosion Cette huile n’est pas appropriée pour les
(DIN 51524 partie 1) et anti-vieillissement éléments hydrauliques soumis aux charges élevées
(manque d’additifs anti-ussure)
- Huiles hydrauliques HLP Huile minérale comme HL mais avec Huile minérale d’usage général, recommandée avec
(DIN 51524 partie 2) additifs anti-usure les classes de viscosité suivantes:
HLP 22 pour températures d’huile de 10 à 40 °C
(hydraulique de serrage)
HLP 32 pour températures d’huile de 15 à 50 °C
HLP 46 pour températures d’huile de 20 à 60 °C
(régime permanente)
- Huiles hydrauliques HLPV Huile minérale comme HLP mais avec Effets négatifs sur la viscosité
(DIN 51524 partie 3) index de viscosité élevé pour couvrir une large sous pression
plage de températures
- Huiles non alliées H Huiles minérales sans additif Faible pouvoir lubrifiant
- p.ex. huiles lubrifiantes
(DIN 51517 partie 1)
- Autres huiles minérales Huiles minérales développées pour Dans la plupart des cas moins
- p.e. huiles de moteur, d’autres applications
huiles à engrenages
- Huiles spéciales Huiles minérales dans la plupart des cas Il faut veiller à la résistance des matériaux
- p.ex. suivant norme MIL ou développées pour la gamme militaire
OTAN

Fluides hydrauliques difficilement inflammables selon DIN 51502


- HFA Emulsion aqueuse Moins approprié, risque de corrosion dû à la
(teneur en eau > 80%) teneur en eau élevée
- pression de fonctionnement maxi.: env. 150 bars
- température maxi.: env. 60 °C
- HFB Emulsion huileuse Moins approprié, risque de corrosion dû à la
(teneur en eau > 40%) teneur en eau élevée
- pression de fonctionnement maxi.: env. 200 bars
- température maxi.: env. 60 °C
- HFC Solution acqueuse à base de polyglycol Bien approprié (avec joints NBR ou FKM)
(eau - glycol) - pression de fonctionnement maxi. env. 200 bars
(teneur en eau < 35%) - température maxi. env. 60 °C
- HFD Liquide exempt d’eau, proprietés comparables Seulement approprié avec des joints FKM
à celles de l’huile minérale - pression de fonctionnement maxi. env. 500 bars
- HFD-R - ester phosphorique - température maxi. env. 150 °C
- HFD-S - hydrocarbures chlorés
- HFD-T - mélange de HFD-R et HFD-S
- HFD-U - sur la base d’autres combinaisons

Fluides hydrauliques compatibles avec l’environnement


- Huiles natives HETG Fluides sur la base d’huiles naturelles Mains appropriées, tendance à coller et au
- p.ex. huile de colza, vieillissement sous l’influence de températures élevées
huile de tournesol
- Polyéthylène-glycol HEPG Fluides sur la base de polyéthylène-glycol (PAG) Généralement appropriés, vérification nécessaire
propriétés comparables à celles de l’huile minérale en cas isolé
- Ester synthétique HEES Fluides sur la base d’hesters Généralement appropriés
- polyester
- diester
- ester d’acide carboxylide

Fluides spéciaux
- Liquides de frein Liquides de frein sur la base de glycol (DOT4) N’utiliser qu’avec des joints EPDM, une utilisation
avec des joints NBR ou FKM n’est pas possible

2-12 F Page 11 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
4. Eléments pour alimentation hydraulique Pression maximum de fonctionnement
Les tuyaux sont normalement soumis à une charge dynamique. Suite à une
4.1 Quels raccords vissés sont utilisés? accélération ou un ralentissement, des points de pression largement au-des-
sus de la pression statique peuvent se produire. C’est pourquoi la pression
Des raccords vissés selon DIN 2353 qui vont avec les filets Withworth maximum de service des tuyaux hydrauliques est différenciée et spécifiée
G, embouts filetés type B selon DIN 3852 page 2. pour une pression croissante et brusque.
Pour les vérins hydrauliques avec corps en acier, des raccords vissés
à étanchéité métallique (avec arête coupante) sont utilisés. Pour les Croissance du volume due à une dilatation du matériel
vérins hydrauliques avec corps en aluminium, seul des raccords vis- Lors d’une mise sous pression, les tuyaux sont dilatés et absorbent le volume
sés avec joints souples (joints élastiques) peuvent être utilisés. additionnel du liquide hydraulique. Ce volume peut être négligé pour la plupart
des applications, mais doit en tout cas être respecté pour les applications à
Note importante! cycles courts (voir 2.9).
Ne pas utiliser un produit d’étanchéité additionnel comme p.ex. le
ruban en téflon! Rayon de courbure :
Les rayons de courbure minimum doivent être absoluement respectés.
Les raccords vissés sont proposés en 2 séries: Le rayon de courbure a un effet direct sur la longueur du tuyau et se calcule
comme suit:
- Série L: “Série légère“ pour une pression maximum de
fonctionnement de 250 ... 350 bars (selon la version)
- Série S: “Série lourde“ pour une pression maximum de Utilisation statique Utilisation flexible
fonctionnement de 400 ... 500 bars (selon la version) Longueur = Longueur =
Par rapport à la série S, la série L a des dimensions légèrement plus 2A + 3,142 x R = 2A +X 2A + 3,142 x R + T = 2A + X + T
petites.
Pour raccords vissés, consulter la page du catalogue F 9.300.

4.2 Quels tuyaux hydrauliques sont utilisés?

Il est recommandé d’utiliser pour le raccordement des tubes hydrauli-


ques sans soudure et galvanisé selon DIN 2391, nuance ST 37
(voir page du catalogue F 9.300).
L’épaisseur de la paroi dépend de la pression nominale comme
démontré dans le tableau suivant.
Epaisseur de la paroi recommandée en [mm]
Pour éviter un pliage de la tubulure, les deux extrémités du tuyau doivent être
bien droites. Pour calculer la longueur, nous recommandons de procéder
Pression nominale Diam. ext. du tube [mm] comme décrit ci-dessous „R“ étant le rayon de courbure minimum. Le rayon
PN [bars] 6 8 10 12 15 est mesuré à l’intérieur de la courbure, le tuyau ne devant pas être inférieur à
100 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 10% du diamètre extérieur d’origine.
160 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 Pour calculer des lignes installées de façon flexible, il faut respecter la lon-
250 1,0 1,0 1,5 1,5 1,5 gueur „T“ qui correspond à la course.
320 1,0 1,0 1,5 1,5 2,0
400 1,0 1,5 2,0 2,0 2,5
500 1,5 2,0 2,5 2,5 3,0 La longueur minimum en aval de la tubulure est indiquée par le tableau sui-
vant:

Pour limiter au maximum la perte de pression dynamique dans les tu-


bes, il faut que ceux-ci soient aussi courts que possible et que leur Diamètre nominal du tuyau DN 6 8 10 12 16
rayon de courbure soit aussi faible que possible. [mm]
Longueur mini. A 100 110 120 130 140
4.3 Quels sont les critères lors du choix et de l’application [mm]
des tuyaux hydrauliques flexibles?
Pour une ligne complète, la dimension „A“ doit être considérée deux
Pour le branchement, il faut utiliser des tuyaux hydrauliques à haute fois, pour raccord coudé „A“ est réduite de 50%!
pression avec quadruple sécurité contre l’éclatement. Ils sont disponi-
bles avec raccordements prémontés sur la page du catalogue
F 9.361. En plus des 4 longueurs référencées, des longueurs indivi- Note importante!
duelles sont disponibles. Les tuyaux ayant normalement au moins une courbe, il faut absolu-
ment éviter la traction au niveau des raccords afin d’atteindre une
Concernant les tuyaux hydrauliques, il faut particulièrement respecter
longévité maximum.
quelques critères.

Liquide
La résistance contre les liquides utilisés doit être assurée. Les tuyaux
qui figurent sur la page du catalogue F 9.361 sont résistants à toutes
les huiles sur la base d’huile minérale et aux glycols aqueux.

2-12 F Page 12 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Installation Diagramme pour déterminer le diamètre nominal mini. du tuyau DN
Les consignes suivantes indiquent la marche à suivre pour installer les
tuyaux.

FAUX CORRECT

Il faut éviter une torsion


des tuyaux.
Si des composants amo-
vibles peuvent entraîner
une torsion des tuyaux, il

Vitesse d’écoulement v
faut éviter et installer le

Débit de passage Q
tuyau correctement.

En utilisant des raccords


appropriés, on évite un
rayon de courbure insuffi-
sant.
Ne jamais prévoir un
rayon de courbure
inférieur à 1,5 x „d“ !

Eviter tout contact avec


des objets qui peuvent
entraîner une abrasion ou En liant les valeurs Q (l/min) et v (m/s) on obtient sur l’échelle au centre le
des dommages. Si le diamètre nominal du tuyau DN. Ensuite, il faut sélectionner le diamètre stan-
tuyau se déplace lors de dard supérieur le plus proche.
l’utilisation, il faut prévoir
la bonne longueur. Exemple:
Donné: Débit de passage Q: 70 l/min
Donné: Vitesse d’écoulement v: 4 m/s
Déduit du diagramme: Diamètre nominal ((DN): 20 mm
Usure / vieillissement
Même avec une utilisation appropriée, les tuyaux sont soumis à un
Valeurs indicatives pour vitesse d’écoulement maximum des tuyaux hydrauli-
vieillissement naturel. Ils devraient être vérifiés de façon régulière et
ques:
échangés après une certaine durée de vie. Pour des plus amples
informations, consulter les directives et normes applicables comme - conduites sous pression: 5 m/s
p.ex. DIN EN 982 „Sécurité des machines - prescriptions de sécurité - conduites de retour: 2 m/s
relative aux systèmes et leurs composants de transmissions hydrauli- - conduites d’aspiration: 1,2 m/s
ques et pneumatiques - hydraulique“.
Note importante!
La vitesse d’écoulement maximum admissible pour les vérins hydrauliques
(voir 2.6) est très inférieure à celle des tuyaux hydrauliques.
Détermination du diamètre nominal du tuyau
Sur la base de la vitesse d’écoulement v et du débit d’huile Q on peut
calculer le diamètre nominal minimum.
5. Informations générales et consignes
Diamètre nominal minimum 5.1 Que faut-il calculer en ce qui concerne les fuites d’huile
des vérins hydrauliques?

dmin [mm] = 


Q
v
*4

[cm3/s]
[m/s]
Pour les vérins hydrauliques ROEMHELD, des systèmes d’étanchéité
sont utilisés pour les tiges de piston qui assimilent en général plu-
sieurs composants. Ces systèmes assurent une parfaite étanchéité
dans toutes les zones lorsque le système est statique. L’huile ne sort
ni au niveau de la tige ni au niveau du piston.

Pour le débit d’huile voir le débit de passage Q en l/min et la vitesse


Note importante!
d’écoulement v en m/s, le diamètre nominal minimum du tuyau en
mm peut être pris du diagramme suivant. En état statique, les vérins hydrauliques ROEMHELD sont exempts
de fuite d’huile.
Pour assurer une durée de vie suffisante, tous les systèmes
d’étanchéité doivent, pendant le mouvement, être lubrifiés avec du
liquide hydraulique en service dynamique. Le liquide hydraulique de-
vant atteindre les joints, certaines fuites d’huile peuvent se produire.
Cette quantité est relativement petite, mais l’huile qui sort du vérin
vers la tige de piston doit être traitée en vue de la protection de l’envi-
ronnement. Si nécessaire, il faut sélectionner un liquide hydraulique
compatible avec l’environnement.

2-12 F Page 13 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
La quantité de la fuite d’huile dépend de plusieurs facteurs, par exemple: Exceptions:
- du diamètre du piston / de la tige de piston - Pièces coulées: Tolérance pour dimensions non tolérées GTB 16 selon
- de la course DIN 1686
- de la vitesse du piston - Pièces forgées: Qualité de forge F selon DIN 7526
- de la pression de fonctionnement
- de la viscosité du fluide hydraulique Sauf indication contraire, la tolérance de la course est de ± 1,0 mm
- du système d’étanchéité Sauf indication contraire, la tolérance de la longueur totale l est
- de la surface de la tige de piston de ± 1,0 mm
Ces tolérances sont relativement grandes car il s’agit de longueurs qui sont
Valeurs indicatives pour la quantité de la fuite d’huile dynamique: composées de plusieurs composants avec leurs propres tolérances.
Tolérance de la longueur du corps d’un vérin-bloc
Vérins hydrauliques (B 1.282), Dans le cas d’un vérin-bloc, la longueur du corps A est calculée sur la base
Vérins-bloc hydrauliques (B 1.590) de mesures A = l - c spécifiées dans le catalogue.
Quantité d’huile de fuite Tige du piston Ø
jusqu’à 32 mm plus de 40 mm La tolérance de la longuer du corps n’est pas ± 1,0 mm (correspondant à la
tolérance de la longueur totale l), mais beaucoup plus petite, comme indiqué
dans le tableau ci-après.
par 1000 courses doubles < 0,35 cm3 < 0,70 cm3
de 100 mm (HLP 46)

c
Autres vérins hydrauliques
(B 1.309 à B 1.7385)
Quantité d’huile de fuite Tige du piston Ø
jusqu’à 32 mm plus de 40 mm

A
par 1000 courses doubles < 0,30 cm3 < 0,60 cm3
de 10 mm (HLP 22)

Pour une réduction des quantités de fuites d’huile dans la zone de basse
pression, il est possible de pourvoir les vérins hydrauliques de joints à faible
fuite d’huile. Contactez-nous, s’il-vous-plaît.
Tolérance en [mm]
5.2 Quelles sont les tolérances, quand elles ne sont pas Piston-Ø Types Raccord pour longueur de corps
spécifiées dans le catalogue? [mm] hydraulique A = l -c pour course
≤ 100 mm > 100 mm
Quelles sont les tolérances dimensionnelles des corps?
de Ø16 à 1541 à 1549 Filet Withworth +0,3 ±0,2
Ø100 1511 à 1519 Bride K et L +0,3 ±0,2
Lorsque les dimensions sont données sans spécification des tolérances, les Bride B et S +0,3/-0,5 +0,3/-0,5
tolérances générales selon DIN ISO 2768 -mH sont applicables.
Ø125 et 1550 et 1551 Filet Withworth ±0,2 ±0,2
Par conséquent, les tolérances stipulées ci-après sont applicables. Ø160 Bride K et L ±0,2 ±0,2
Bride B et S ±0,2 ±0,2
Ø200 1552 Filet Withworth ± 0,3 ± 0,2
Mesures de longueur Déviations en mm par rapport aux dimensions Bride K et L ± 0,3 ± 0,2
nominales en mm Bride B et S ± 0,3 ± 0,2
plus de plus de plus de plus de plus de plus de
Degré de précision 0,5 3 6 30 120 400 1000
jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à
5.3 Que faut-il prendre en compte en ce qui concerne la sécurité ?
3 6 30 120 400 1000 2000
m (moyen) ± 0,1 ± 0,1 ± 0,2 ± 0,3 ± 0,5 ± 0,8 ± 1,2 - Avant le montage, la mise en service, le service et l’entretien des vérins
hydrauliques, il faut scrupuleusement observer les consignes des instruc-
Mesures angulaires Déviation en unités angulaires par rapport aux dimensions tions de service.
nominales du côté d’angle plus court en mm - Toujours noter les limites de l’application des vérins hydrauliques. Ceci
plus de plus de plus de plus de s’applique surtout pour la pression maximum de fontionnement, mais
Degré de précision 10 50 120 400 aussi pour la température, la vitesse de passage, la résistance contre
jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à le liquide hydraulique etc.
10 50 120 400
- Il est recommandé de toujours installer un manomètre ou un dispositif
m (moyen) ± 1° ± 30‘ ± 20‘ ± 10‘ ± 5‘ similaire pour afficher la pression et de prévoir, le cas échéant, d’autres
valves de sécurité.
Planéité et Tolérance générale par rapport aux dimensions - Risque de contusions - toujours garder les mains et autres parties du
rectitude nominales en mm
corps hors de la zone de travail.
plus de plus de plus de plus de plus de
- Noter que les forces du vérin hydraulique doivent être absorbées, par
Degré de précision 10 30 100 300 1000
jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à jusqu’à
les composants où le vérin est fixé.
10 30 100 300 1000 3000 - N’utiliser que de l’huile hydraulique propre selon chapitre 3.5.
H 0,02 0,05 0,1 0,2 0,3 0,4 - Ne jamais modifier un vérin hydraulique ou un accessoire
vous-même (p.ex. alésages additionnels, fraisages, etc.). Nous contacter
Concentricité et Tolérance générale en mm si une modification s’avérait nécessaire.
planéité
Degré de précision
H 0,1

2-12 F Page 14 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
5.4 Puis-je compter sur une assistance pour le montage, Désignation et éclaircicement Symboles
la mise en service et l’entretien? Vérins
Composants à déplacement rectiligne pour transfomer d’énergie hydraulique ou pneumatique
en énergie mécanique
Vérin simple effet
Des consignes pour le montage, la mise en service et l’entretien des vérins La force exercée par le liquide de pression ne déplace le piston que dans 1 direction
mouvement de retour par force extérieure
hydrauliques se trouvent dans les instructions de service. mouvement de retour par ressort de rappel installé

Pour les réparations, des listes et des plans de pièces de rechange sont Vérin double effet
à votre disposition. La force exercée par le liquide de pression déplace le piston dans les 2 directions
avec 1 seule tige de piston
Les travaux de réparation peuvent également être effectués par avec double tige de piston

ROEMHELD. Faites-nous parvenir le vérin hydraulique défectueux. Un devis Vérin avec amortissement
pour la réparation vous sera soumis. Après votre accord, les vérins sont Vérin double effet avec amortissement non réglable sur les deux extrémités

réparés, testés, et vous seront renvoyés. Multiplicateur de pression


Appareils composé de 2 chambres de compression différentes x et y pour augmenter
la pression, l’air ou le liquide dans y
p.ex. air vers l’huile
Valves
Valves qui influent sur le flux hydraulique
(surtout démarrage, arrêt, direction de passage)
Positions de commutation
Les positions de commutation sont marquées par des chiffres arabes.
On désigne par position zéro dans les valves avec retour p.ex. ressort la position
de commutation dans laquelle se trouvent les composants mobiles de la valve dans
5.5 Que signifient les symboles de distribution sur les schémas la position non connectée.

hydrauliques? Orifices
Les orifices (alimentation et retour) se déginent par des majuscules, uniquement
en position 0 de la valve.
Les symboles sont une sorte de langage universel et permettent une commu- Exemples: Alimentation
Pression (pompe)
A, B, C…
P
nication rapide entre les experts, sans barrière de langage. Retour, réservoir R, S, T
Drainage L
Les symboles pour l’oléohydraulique et la pneumatique sont internationaux et Pilotage Z, Y, X...

définis dans la norme DIN ISO 1219. Ci-après se trouvent surtout les symbo- Conduites et direction du flux
Dans chaque position: les traits désignent les conduites et les flèches le sens de passage.
les d’équipement qui se trouvent dans la gamme ROEMHELD. Les orifices bloqués sont désignés par des tirets à l’intérieur de chaque position

Chaque symbole identifie un dispositif et sa fonction, mais pas sa fabrication. Commande de la valve
p.ex. commande électro-magnétique et rappel par ressort
Dans les schémas de connexions, les dispositifs sont illustrés en position zéro
ou en position de départ de la commande, le système est montré en position Désignation
Le nombre d’orifices et de positions suivent la désignation de la valve
de repos. Dans le cas contraire, il faut une remarque, p.ex. position de travail. p.ex. valve 3/2
(3 orifices pilotées P, A, R et 2 positions de commutation 0 et 1)
Valve 2/2
a) avec pression bloquée au repos

b) avec alimentation au repos


Désignation et éclaircicement Symboles
Générateurs de pression
Valve 3/2
Raccordement à l’énergie hydraulique ou pneumatique
a) au repos, le récepteur est relié à la pompe
Moteur électrique
Avec nombre de tours presque constant et indication de la direction de rotation
Conduites b) au repos, le récepteur est relié au reservoir

Conduite d’alimentation, conduite de retour, conduite pour la transmission d’énergie


Conduite de pilotage Valve 4/2
Conduite pour la transmission de l’énergie de pilotage, inclus ajustage et réglage pour le contrôle de vérins double effet aux positions finales (sans position intermédiaire)
Conduite de fuites
conduite pour le drainage de liquides de fuite ou pour la purge d’air
Conduite flexible Valve 4/3
Tuyau en caoutchouc, dans la plupart des cas connecté aux éléments mobiles a) au repos, tous les orifices bloqués. Pour le contrôle de vérins
double effet avec arrêt dans n’importe quelle position
Conduite électrique
Rarement dessiné dans un schéma hydraulique
Sans symbole 8 x 1,5 b) au repos, orifices A et B reliés au réservoir
Dimension de la conduite peut être marquée en désignation abrégée DIN au-dessus de la ligne DIN 2391 NBK (position flottante)

Connexion de conduites c) au repos, avec circulation et orifices A et B bloqués


Connexion fixe p.ex. vissée y inclus les raccords
Croisement de conduites
Franchissement de conduites, qui ne sont pas connectées Valves de fermeture
Purges Valves, qui laissent le passage libre du flux dans un sens et l’arrête dans l’autre sens.
La pression du côté de retour charge le composant bloquant et de ce fait supporte
Prise de pression la fermeture de la valve.
Connexion de pression aux appareils et conduites pour la prise d’énergie ou pour
la mesure avec bouchon de fermeture Clapet anti-retour
Valve de fermeture, qui ferme par une force agissante sur le composant bloquant
Coupleur rapide Fermeture, si la pression de sortie est plus grande que la pression d’entrée
Connexion de conduites, qui peuvent être effectuée ou séparée sans outils
desaccouplés par des clapets anti-retour ouverts mécaniquement Clapet anti-retour piloté
conduite fermé par clapet anti-retour Clapet anti-retour, dont le fermeture peut être supprimée par
une action hydraulique extérieure
Raccord tournant
Raccord tournant p.ex. avec deux voies
Etrangleur
Réservoir Etrangleur avec passage libre dans un sens et régulé dans l’autre sens
avec conduites au-dessous du niveau du fluide
Accumulateur hydraulique Valves de pression
Appareil pour accumuler de l’énergie hydraulique. Valves, qui influencent surtout la pression.
Le liquide est sous pression d’un gaz (azote). Représentation seulement dans une case et toujours en position repos
L’énergie est fournie par le débit d’huile sous pression.
Filtre Limiteur de pression
Appareil pour séparer des particules d’impureté Valve pour limiter la pression à l’entrée par une action
contre un effort résiduel

Pompe à débit constant


Pompe hydraulique avec volume de déplacement constant par tour
Pression d’ouverture réglable
avec 1 direction de refoulement
avec 2 directions de refoulement
Explication
Si la pression d’entrée est inférieure à la force du ressort, la valve reste fermée.
Pompe à débit variable Quand la pression d’entrée est supérieure à la force du ressort, la valve s’ouvre Pression Pression
d’entrée du ressort
Pompe hydraulique avec volume de déplacement réglable par tour (La flèche se déplace à la position de passage)

2-12 F Page 15 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Désignation et éclaircicement Symboles 6. Exigences particulières
Valve de séquence
Valve, qui s’ouvre et laisse le passage libre à une pression
supérieure à la force du ressort
6.1 Les forces transversales des pistons sont elles admises
ou y a-t-il des conditions particulières?
Valve de séquence avec clapet anti-retour
Permet le passage libre dans le sens du retour

Réducteur de pression
L’usage des vérins hydrauliques absorbant des forces transversales sur la tige
Valve, qui maintient la pression de sortie plus ou moins constante, même si du piston et les couples qui en résultent doit être très limité.
la pression d’entrée augmente

Réducteur de pression avec clapet anti-retour Force transversale constante et charge du guidage du piston
Permet le passage libre dans le sens du retour
Piston rentré Piston sorti
Réducteur de pression
Valves qui influencent surtout le passage
Charge sur le
Etrangleur Charge sur le guidage du Force
Régulateur de débit avec un étrangleur constant installé dans une conduite. Force
Passage et différence de débit dépendent de la viscosité
guidage du piston transversale piston transversale
Etrangleur, réglable

Etrangleur Course
Etrangleur avec passage libre dans un sens et régulé dans l’autre sens
Charge sur le Charge sur le
guidage de la tige guidage de la tige
Régulateurs de débit
Régulateur de débit qui maintient presque constant le débit indépendamment des
différences de pression dans l’alimentation ou le retour et des fluctuations de viscosité

Les forces transversales s’appliquent aux guidages du piston et à la tige du


Régulateur de débit avec clapet anti-retour installé piston du vérin, mais elles réduisent sa longévité, entraînent une mauvaise
Permet le passage libre du retour
étanchéité et même une destruction du vérin. Les forces transversales devrai-
Robinet d’isolement ent donc - surtout dans le cas des vérins à simple effet - être évitées.
Repésentation simplifée
La force transversale du piston ne doit jamais dépasser les 3% de la force du
Commandes vérin lors d’une pression de service maximale (jusqu’à 50 mm de course).
Eléments mécaniques Pour une course plus élevée, celle ci doit être reduite.
Eléments de commande
Les symboles pour les éléments de commande d’un appareil sont
ajoutés au symbole de l’appareil correspondant Pour diminuer les forces transversales du piston et éviter les couples,
Commande musculaire
universelle ROEMHELD propose une série spéciale:
par bouton Tiroirs hydrauliques RS (B 1.7385)
par levier Vérin-bloc hydraulique avec 4 colonnes de guidage sur les côtés pour forces
par pédale
transversales élevées. Une plaque frontale est fixée aux colonnes de guidage
et à la tige du piston pour y fixer des charges utiles comme des outils.
Exemple:
pompe à pied, débit constant avec 1 sens de flux
Commande mécanique
par bouton poussoir

par ressort

par galet
Commande électrique
par électro-aimant
Commande par pression
commande directe par augmentation de pression

commande indirecte par l’intermédiaire d’une valve pilotée


appareils de contrôle
Manomètre

La page du catalogue B 1.7385 donne des informations concernant


Manostat
Appareil, avec des contacts électriques, lesquels s’ouvrent ou se ferment la charge utile maximum admissible ainsi que des graphiques des
avec la pression. La pression de commutation est réglable couples maximums admissibles qui résultent des forces transversales.

RM mini tiroir (B 1.7384)


Tiroir hydraulique sur la base d’un vérin-bloc. Le tiroir RM est égale-
ment dotée de 4 colonnes de guidage qui sont jointes par une plaque
frontale, mais qui sont beaucoup plus petites que pour le tiroir RS.

Le mini tiroir RM se prête aux forces transversales faibles ou moyennes.


Pour de plus amples informations, consulter la page du catalogue.

2-12 F Page 16 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Vérin polygonal (B 1.560) 6.2 Existent-il des versions avec protection contre les torsions?
Vérin-bloc avec corps en aluminium avec une tige du piston polygonale qui
protège la tige du piston de la torsion. L’absorption des forces transversales Les vérins hydrauliques conventionnels ne sont pas dotés d’une protection
est assurée par une longue douille de guidage. contre les torsions, le piston peut facilement tourner par rapport au corps du
vérin. Ceci n’a aucun effet sur la fonction du vérin mais peut être indésirable
pour l’application.

Vérins-bloc avec corps de guidage (B 1.738)


Vérin-bloc en aluminium ou en acier avec un corps de guidage ajouté où est
logé un boulon. Le boulon est couplé à la tige du piston à engagement positif
et transmet la force hydraulique au point d’application. Toutes les forces Hormis la possibilité de fixer un dispositif anti-torsion à la tige du piston, les
transversales ne sont transmises que sur le boulon ou le corps. versions suivantes des vérins hydrauliques avec dispositif anti-torsion intégré
sont à disposition. Pour la sélection, noter surtout le jeu radial du dispositif
anti-torsion.

Tiroirs hydrauliques RS (B 1.7385)


Vérin-bloc hydraulique avec 4 colonnes de guidage sur les côtés. Une plaque
frontale est fixée aux colonnes de guidage et à la tige du piston pour y fixer
des charges utiles, assurant une protection anti-torsion sans jeu.
Les couples admissibles sont spécifiés sur
la page du catalogue.

RM mini tiroir (B 1.7384)


Vérins-bloc hydrauliques (B 1.590) et vérins hydrauliques (B 1.282) Tiroir hydraulique sur la base d’un vérin-bloc. Le tiroir RM est également dotée
Vérin hydraulique sous forme d’un tube cylindrique pour des courses jusqu’à de 4 colonnes de guidage qui sont jointes par une plaque frontale, mais qui
1200 mm. Grâce à un système de guidage, les forces transversales peuvent sont beaucoup plus petites que pour le tiroir RS.
être absorbées même lors de courses plus longues.
Le mini tiroir RM se prête aux couples
faibles ou moyens.

Vérin polygonal (B 1.560)


Vérin-bloc avec corps en aluminium avec une tige du piston polygonale qui
protège la tige du piston de la torsion.
Le jeu radiale est de ± 0,3 degrés.

Vérin de serrage pivotant 0°


Vérin de serrage pivotant 0°
Vérins de serrage pivotant de ROEMHELD avec angle de pivotement de 0° se
Vérin de serrage pivotant de ROEMHELD, qui se prête surtout pour la fabrica-
prêtent aux vérins linéaires (voir 6.1)
tion des montages, en version standard avec angle de pivotement de 0°,
c’est-à-dire fixe. Le piston du vérin de serrage pivotant étant guidé dans une rainure, il est
protégé contre la torsion.
Le vérin de serrage pivotant ayant été conçu pour l’absorption des couples de
serrage élevés, il se prête, avec cette modification, comme vérin linéaire pour Le jeu radial est de 2 degrés aux maximum, en fonction de la version.
les forces transversales. Vous trouvez plusieurs versions des vérins
Vous trouvez plusieurs versions des vérins de serrage pivotants 0° dans le de serrage pivotants 0° dans le catalogue
catalogue ROEMHELD concernant la technique de serrage. ROEMHELD concernant la technique de
serrage.

2-12 F Page 17 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
6.3 Existent-il des versions avec amortissements de fin de course? Avantages des détecteurs magnétiques:
Si les vérins hydrauliques sont déplacés à grande vitesse, une énergie élevée - Forme compacte / petit encombrement
est brusquement libérée lorsque le piston atteint la fin de course sans être - Points de commutation réglables en déplaçant le détecteur dans la rainure
freiné. Cette force doit être absorbée par le corps du vérin et par la bague de longitudinale
guidage filetée.
Ceci peut réduire la longévité du vérin ou entraîner des effets non voulus sur la - Interrogation de plusieurs positions possible car plusieurs détecteurs
fonction suite à des chocs. En outre, les coups peuvent causer du bruit. peuvent être fixés dans les deux rainures longitudinales du corps, selon
la longueur de la rainure et de la course. L’écart minimum entre les points
Une réduction de la vitesse est un remède. En cas d’impossibilité, il est de commutation d’une rainure est de 6 mm, pour deux rainures, il est de
recommandé d’utiliser un vérin avec amortissement de fin de course hydrau- 3 mm.
lique intégré.
L’amortissement de la fin de course fait que le liquide hydraulique, sur les der-
niers millimètres de la course (p.ex. 8 mm) passe à travers un alésage ou simi- Pour l’emploi des détecteurs magnétiques, respecter ce qui suit:
laire. Cet effet réduit le débit d’huile de façon à ce que la vitesse du piston et - Une interrogation par détecteur magnétique n’est possible que pour
l’énergie dans la position finale soit réduite. les corps qui ne peuvent pas être magnétisés (aluminium ou
Pour la sélection d’un vérin hydraulique avec amortissement de fin de course, bronze).
Les corps en aluminium de ROEMHELD sont limités à une pression maxi-
il faut observer ce qui suit:
mum de fonctionnement de 350 bars et ne se prêtent pas aux chocs qui se
- plus la course est courte, plus une réduction générale de la vitesse est rai- produisent comme lors d’un poinçonnage ou une coupe. Pour de telles ap-
sonable plications avec une pression maximum de 500 bars, ROEMHELD propose
- un amortissement de la fin de course qui est réglable au niveau du vérin et des vérins-bloc avec un corps en bronze.
qui permet un ajustage de l’amortissement selon l’application spécifique est
idéal. En outre, les deux positions finales peuvent être réglées de façon in-
- Influence du champ magnétique par des composants avoisinants
dépendante.
magnétiques (p.ex. composants en acier):
- si le vérin est déplacé contre une butée fixe externe, le corps et la bague Pour assurer une parfaite fonction, il est recommandé de respecter, entre le
filetée du vérin même ne sont soumis à aucune charge. Dans ce cas, un détecteur magnétique et les composants magnétisables, un écart minimum
amortissement de la position finale pour protéger le vérin n’est pas néces- de 25 à 30 mm. Parfois une fonction impeccable est possible avec un écart
saire. plus petit, mais ceci dépend de la situation d’installation individuelle. Nor-
malement, même des vis en acier d’usage courant peuvent être utilisées
ROEMHELD propose les vérins hydrauliques suivants avec amortissement de pour fixer le vérin. Dans les cas limites, des vis en acier non magnétisables
fin de course: (p.ex. vis VA) peuvent permettre une amélioration du champ magnétique.
B 1.282 - Vérins hydrauliques (amortissement de fin de course réglable)
B 1.530 - Vérins-bloc (amortissement de fin de course réglable) - Influence du champ magnétique par des capteurs mangnétiques
avoisinants
B 1.590 - Vérins-bloc hydrauliques (amortissement de fin de course réglable) Si plusieurs vérins-bloc avec détecteurs magnétiques sont installés l’un à
B 1.7385 - Tiroirs hydrauliques RS côté de l’autre, les détecteurs peuvent s’influencer les uns les autres ce qui
(amortissement de fin de course non réglable) entraîne des dysfonctionnements. Une tôle en acier magnétisable insérée
entre le vérin-bloc et les détecteurs magnétiques et servant d’écran peut
remédier à la situation.
6.4 Existent-il des possibilités pour un contrôle de la position
du piston?
Pour connaître la position du piston d’un vérin hydraulique, un contrôle ou - Demandes à l’alimentation du courant
monitorage de la position est utilisé. Il faut un détecteur par position à inter- Voir page du catalogue G 2.140 - Détecteurs magnétiques por contrôle de
roger. Les détecteurs ou les contrôles de position sont toujours des accessoi- position.
res ou des options et ne font donc pas partie de la gamme de livraison du
vérin hydraulique. Il faut les commander séparément. Les détecteurs sont - Température maximum de service de tous les composants
souvent branchés à l’aide de fiches avec câble qui sont dotés d’un affichage nécessaires
à LED. - Aimant: + 100 °C
On distingue les détecteurs suivants: - Détecteur magnétique: + 100 °C
- Câble de connexion avec fiche coudée: +90 °C
Détecteurs magnétiques
Un aimant permanent est fixé au piston, le champ magnétique est détecté par - Traversée et hystérésis de commutation de 3 mm environ
un détecteur magnétique électronique. Les détecteurs magnétiques sont Doivent être respectées lors de l’ajustage des détecteurs magnétiques.
fixés, aux vérins-bloc, à l’extérieur du corps dans des rainures longitudinales. Quand le piston ne bouge pas, le détecteur magnétique doit être approché
du piston par la direction opposée.

Pour de plus amples informations concernant l’utilisation des détec-


Détecteurs magnétiques Rainure longitudinale teurs magnétiques, consulter les documents suivants:
De la Technique - Pour la Technique 118: Utilisation de détecteurs
magnétiques pour le contrôle de position de vérins hydrauliques
G 2.140 - Détecteurs magnétiques por contrôle de position

Aimant torique Corps en aluminium

2-12 F Page 18 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
ROEMHELD propose les vérins hydrauliques suivants avec détecteurs ma- Contrôle avec détecteurs de proximité d’usage courant
gnétiques: Pour un contrôle avec des détecteurs de proximité d’usage courant, les
B 1.553 - Vérins-bloc avec corps en bronze vérins-bloc sont dotés d’une tige de piston qui traverse le fond du vérin. En
B 1.554 - Vérins-bloc avec corps en aluminium plus, bloc de contrôle est flasqué sur le fond du vérin ou les détecteurs sont
disposés de façon amovible. Ils sont activés à travers des cames de commu-
B 1.560 - Vérins-bloc avec corps en aluminium, guidage anti-rotation
tation sur la tige de piston.
B 1.738 - Vérins-bloc avec corps de guidage, version avec
vérin-bloc et corps en aluminium
Détecteurs de
proximité inductif
Détecteurs de proximité inductifs
Il y a deux types de contrôle de la position avec détecteurs de proxi-
Vérin-bloc
mité inductifs.

Contrôle avec détecteurs de proximité résistants à haute pres-


sion pour contrôle de la fin de course
Détecteurs de proximité
résistants à haute pression

Camme de Tige de piston


commutation traversante le fon du vérin

Avec un corps additionnel, la longueur totale est beaucoup plus élevée, mais
on peut utiliser des détecteurs d’usage courant avec un filetage mâle de
M8 x 1. Les détecteurs étant amovibles, des positions intermédiaires peuvent
également être contrôlées.
La température maximum de fonctionnement des détecteurs est de 70 °C. La
version „type C - température ambiante élevée“ et le câble en téflon se prêtent
à une température maximum de 120 °C.
Les détecteurs de proximité sont proposés par plusieurs constructeurs pour
des températures ambiantes allant jusqu’à 180 °C environ, mais ces derniers
sont beaucoup plus grands que la version M8.

ROEMHELD propose les vérins hydrauliques suivants avec détecteurs de


Vérin-bloc proximité inductifs d’usage courant:
B 1.552 - Vérins-bloc avec tige du piston traversante pour contrôle
Piston avec de position
came de commutation B 1.738 - Vérins-bloc avec corps de guidage
B 1.7384 - Mini tiroirs RM
Le corps du vérin a un alésage pour chaque fin de course avec taraudage où
un détecteur de proximité inductif résistant à haute pression peut être vissé.
Le détecteur interroge directement le piston du vérin. Un joint torique assure
l’étanchéité vers l’extérieur. Le point de commutation peut être réglé jusqu’à Interrupteurs de fin de course mécaniques
5 mm de la fin de course à l’aide de la distance de commutation entre le Pour les mini tiroirs RM et les tiroirs RS hydrauliques, des interrupteurs de fin
détecteur et le piston. de course sont proposés en option. Les commutateurs sont logés dans un
Avec les détecteurs résistants à la haute pression, seul les fins de course du corps en aluminium et de ce fait sont particulièrement robustes. La tempéra-
vérin hydraulique sont contrôlées. La température maximum de fonctionne- ture maximum de service des commutateurs est de 70 °C.
ment des détecteurs est de 80 °C ou de 120 °C.
Les mini tiroirs RM peuvent être dotés d’une ou de deux tiges de commuta-
ROEMHELD propose les vérins hydrauliques suivants avec détecteurs de tion sur lesquelles ces cames de commutation amovibles actionnent les inter-
proximité résistants à la haute pression: rupteurs de fin de course.
B 1.520 - Vérins-bloc pour contrôle de positions en fins de courses
B 1.530 - Vérins-bloc pour contrôle et amortissement de fins de course
B 1.590 - Vérins-bloc hydrauliques

2-12 F Page 19 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Pour les tiroirs hydrauliques RS, un interrupteur avec la plaque frontale (ren- Les courses ne figurant pas dans le catalogue sont également dipsonibles
treée) et un interrupteur avec drapeau aux colonnes de guidage (sorti) est dans la limite des possibilités de production. Il y a deux options:
activé.
Insertion d’une douille d’écartement: courses intermédiaires à un prix
intéressant, rapidement disponibles
Une douille d’écartement est mise dans le vérin standard de la course
supérieure la plus proche. Elle est disposée du côté de la tige de piston et
S2 S1
fixée dans le corps. Ainsi, le piston ne peut pas être complètement sorti et est
limité par cet arrêt interne en fonction de la longueur de la douille.
d
a
Douille d’écartement

c
b
a Interrupteur de fin de course S1 (sorti)
b Drapeau
c Colonnes de guidage
d Interrupeur de fin de course S2 (rentré)
Grâce à l’angle de fixation adapté, vous pouvez également utiliser vos propres
interrupteurs de fin de course ou détecteurs de proximité.
La température maximum de service des interrupteurs est de +70 °C.
Les interrupteurs de fin de course mécaniques sont dispoibles chez plusieurs
constructeurs même pour des températures largement supérieures à 100 °C.

6.5 Quels accessoires sont proposés au sein de la gamme La douille d’écartement devant avoir une certaine longueur minimum, les va-
ROEMHELD? leurs indicatives suivantes s’appliquent aux courses disponibles:

Outre la gamme de vérins hydrauliques, ROEMHELD propose une large Pages du catalogue B 1.5094, B 1.542, B 1.554
gamme d’accessoires. Les pages du catalogue se trouvent dans la section „ac- Course maximum en ajoutant une douille d’écartement
cessoires“
Diamètre du piston Course maxi. possible
Ils comportent: jusqu’à 40 mm course standard -3 mm
- Valves hydrauliques : C 2.940 à C 2.954 plus de 40 jusqu’à 63 mm course standard -4 mm
- Multiplicateurs de pression : D 8.753 et D 8.756 plus de 63 jusqu’à 100 mm course standard -6 mm
- Tubes, raccords vissés, plus de 100 jusqu’à 200 mm course standard -8 mm
huile hydraulique, manomètres : F 9.300
Exemple: vérin-bloc 1545-165
- Fixation des tuyauteries : F 9.310
Course standard de 50 mm, course maximum possible = 50 mm - 4 mm = 46 mm
- Tuyaux flexibles haute pression : F 9.361
- Raccords pour accouplement rapide : F 9.381
- Filtres haute pression : F 9.500
Pour quelques vérins-bloc, la douille d’écartement est fixée sur la tige de
- Détecteurs magnétics : G 2.140
piston par frettage.
- Vis de pression : G 3.800
Page du catalogue B 1.520
- Paliers à rotule : G 3.810
Course minimum/maximum en ajoutant une douille d’écartement par frettage
Vérins-bloc Course maxi. possible Course mini.
6.6 Y a-t-il la possibilité de livrer les vérins avec une longueur 1531-XXX-H course standard -3mm 5mm
de course différente de celle spécifiée dans le catalogue? 1533-XXX-H course standard -4mm 5mm
1534-XXX-H course standard -5mm 5mm
Les vérins hydrauliques ROEMHELD sont proposés en fonction de la concep- 1535-XXX-H course standard -5mm 5mm
tion avec deux courses différentes. 1536-XXX-H course standard -6mm 5mm
Courses standard: 1537-XXX-H course standard -6mm 5mm
1538-XXX-H course standard -7mm 5mm
Pour vérins-bloc, universels et à visser 1539-XXX-H course standard -7mm 5mm
Pour ces vérins, une longueur de course de 16 mm environ jusqu’à 200 mm
est proposée en écarts fixes (p.ex. 25, 50, 100 , 160, 200 mm). Des courses Exemple: vérin-boc 1535-166
de plus de 200 mm (valeur indicative, en fonction du diamètre) ne sont nor- course standard 50mm, course maxi. possible = 50mm - 5 = 45mm
malement pas possibles car l’intérieur de l’alésage du vérin limite la course
maximale.
Graduation de la course en mm: La limitation de la course avec douille d’écartement sur le côté de la tige de
Pour vérins hydrauliques B 1.282, vérins-bloc hydrauliques B 1.590 piston est également disponible en version vérin (prix supplémentaire, voir liste
(également pour tiroirs hydrauliques RS B 1.7385) des prix actuelle). La limitation de la course avec douille d’écartement sur le
côté du piston est une version spéciale due à la fixation et doit faire l’objet
d’une demande séparée.
Pour ces vérins, il est relativement facile de prévoir une course individuelle et
très longue car il ne faut adapter que les composants qui dépendent de la lon-
gueur, à savoir tige de piston et tube du vérin. En fonction de la construction, il
faut une course minimum.

2-12 F Page 20 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé
Vérins spéciaux: production en fonction de la quantité 7.2 Qui peut répondre à mes questions?
ROEMHELD propose aussi des vérins avec corps et piston conçus pour une
certaine course ne figurant pas dans le catalogue. Ces versions sont des con- Pour toutes questions, nos partenaires de vente du service intérieur sont à
ceptions spéciales qui en général ne sont fabriquées qu’en grandes quantités. votre disposition.
Pour les questions concernant l’application et des détails techniques relatifs
aux vérins du catalogue ROEMHELD et les vérins spéciaux ainsi que les ac-
cessoires, consulter notre service technique. Pour les demandes commercia-
6.7 Le vérin hydraulique dont j’ai besoin ne figure pas dans le
les ou les informations sur le traitement de vos commandes, veuillez contacter
catalogue - y a-t-il un vérin spécial?
notre service commercial .
Tous les contacts avec numéro de téléphone et de fax ainsi que leurs adres-
En plus de la large gamme de vérins hydrauliques et d’accessoires présentée
ses E-Mail se trouvent dans la fiche d’information du catalogue. „Partenaires
dans le catalogue, ROEMHELD propose des variantes des conceptions stan- de vente en Allemagne/dans le monde entier“.
dard. ROEMHELD fournit aussi des vérins hydrauliques qui sont conçus et
construits selon les exigences individuelles des clients. Contactez-nous, s’il-
vous-plaît.
Dans le cas des vérins spéciaux, nous vous soumettrons après clarification
7.3 Est-ce que la page du catalogue est actuelle?
des détailes techniques un plan d’installation du vérin qui donne toutes les
dimensions nécessaires pour l’installation.
Si vous n’êtes pas sûr d’avoir les pages actuelles, veuillez consulter l’internet
sur www.roemheld.com de où vous trouverez toujours la dernière édition en
format pdf.
(La date d’édition des pages se trouve sur la première page en haut à droite,
au dessus du numéro de la page). Autrement, n’hésitez pas à nous contacter!

7. Autres informations

7.1 Comment recevoir les données CAO des vérins hydrauliques?


Quels sont les formats CAO disponibles?

ROEMHELD livre des données CAO des vérins hydrauliques pour les intégrer
dans vos constructions dans les formats suivants:
- 2D: - dxf
- 3D: - STEP (.stp)
- PARASOLID (.x_t)
- ACIS (.sat)
- CATIA Export (.exp)
- CATIA Model (.model)

Les données CAO se réfèrent à l’enveloppe ou le contour extérieur des


versions figurant dans le catalogue.
Les données 3D des vérins hydrauliques sont généralement livrées en deux
parties: le corps et le piston étant deux éléments, le piston peut être montré
dans n’importe quelle position de course.
Les données CAO sont disponibles dans la banque de données GEOLIB-3D,
sur DVD (RIC - ROEMHELD Interactive Catalogue) et sur l’internet à
www.roemheld.com.
Pour avoir accès aux données CAO et pour les télécharger, il faut être
enregistré chez ROEMHELD par internet ou téléphone.
Avec la confirmation de l’enregistrement, vous recevez un code de libération
pour RIC. En saisissant le code et votre numéro de client sous le point de
menu „Configuration“, vous aurez accès aux données.
Pour l’internet, il ne faut pas de code. Vous avez accès au site ROEMHELD
dès que vous recevez la confirmation de l’enregistrement et après votre in-
scription.

La recherche des données CAO et le téléchargement d’un fichier se fait à


l’aide de la référence du produit.
Pour télécharger des données du DVD, il faut avoir installé RIC. Un téléchar-
gement direct à travers Windows Explorer n’est pas possible.
Les données CAO sur l’internet sont toujours mises à jour, le RIC paraît une
fois par an. Voilà pourquoi il y a éventuellement des données ou des vérins
publiés sur l’internet qui ne figurent pas dans le RIC.
Pour de plus amples informations concernant RIC et données CAO, consultez
notre
RIC-Hotline: Tél.: +49(0)6405 /89-456
E-Mail: ric-hotline@roemheld.de

2-12 F Page 21 Points d’intérêt concernant les vérins hydrauliques Droit de modifications réservé