Vous êtes sur la page 1sur 20

AVANT PROPOS

C’est ici le lieu d’exprimer notre gratitude à Dieu tout puissant d’avoir été avec
nous durant toute cette période de notre stage à la société Nationale d’Assurance
« SONAS sa ».

Dans cette formation de stage, Plusieurs personne nous ont accompagner avec
leur soutient tant matériel, morale et financière ; c’est ainsi que nous leurs
manifestons toute notre gratitude.

Nos remerciement sincère à tout le corps académiques de nous avoir aidés à bien
passer cette formation de grande utilité. Nos sentiments de reconnaissance à
toutes les autorités de la SONAS sa, qui nous ont manifesté leur gentillesse et ont
accepté sincèrement de nous faciliter l’accomplissement de notre activité
stagiaire.

1
INTRODUCTION

Les cours tel que dispensés à l’université sont basés sur theorie. La necessité de
rendre l’apprenant efficace sur terrain, c’est-à-dire le rendre capable d’exercer
juste après que celui-ci ait fini ses etudes, est de caractere essentiel. C’est ainsi
que pour des cadres competant, l’institut Superieure de Statistique prevoit un
stage pour le premier et le second cycle. Alors, etant à terme de notre premier
cycle, nous avons effectués notre stage d’un mois à la Société Nationale
d’Assurance SONAS sa en sigle, durant lequel savoir et technique nous ont été
dévoilés.

Le but de cette formation était de se rendre compte de la manière dont le travail


se fait dans une entreprise d’assurance, ce stage nous a permis de comprendre les
différentes activités effectuer au sein de la société nationale d’assurance(SONAS)
en particulier.

Au cours de ce rapport, tous les sujet traitter se resument dans le plan qui suit, et
en quatre points :

o Historique de la SONAS et aspects généraux


o Déroulement du stage
o Difficultés rencontrés
o Constats et propositions

2
1. HISTORIQUE DE LA SONAS ET ASPECTS GENERAUX
1.1. Description du lieu de stage

La société Nationale d’assurances SONAS S.A. en sigle est située au croisement du


boulevard du 30 juin et l’avenue Bandundu n°1, commune de Gombe.

1.2. Historique de l’entreprise

Dans notre pays la République Démocratique du Congo, le marché d’assurance a


connu trois grandes revolutions :

o Avant l’indépendance
o Apres l’indépendance (1960-1973)
o Aux jours d’aujourd’hui

1. Avant l’indépendance

En République Démocratique du Congo, plusieurs entreprises d’assurance ont


existés avant l’accession du pays à l’indépendance. Ces entreprises appartenaient
aux français (CHARLES LEJEUNE), aux Belge(IMMOAF), aux Britanniques (BOELS
BEGAULTS) etc…Donc c’était des entreprises etrangeres.

Ces firmes avaient leurs centres de decision dans leurs pays respectifs. C’était des
extention des grandes entreprises d’assurences europeennes. Ils dépendaient de
la législation de leurs pays d’origine, alors que l’exploitation se faisait au Congo. Il
fallait des reformes courageuse pour que le pays se dote d’un instrument efficace
qui puisse s’occupe du domaine d’assurance. Cet intrument n’est d’autre que la
SONAS.

2. Apres l’indépendance

Pour mettre fin à l’exploitation du secteur des assurances par les étrangers, le
président MOBUTU promulgue les ordonnances qui suivent, dans ce domaine :

 Ordonnance loi n°66/622 du 23/11/1966 : Portant création de la SONAS


comme une entreprise publique.

3
 Ordonnance loi n°66/622 Bus du 23/11/1966 : Rendant les assurances des
activités civiles obligatoires sur toute l’étendue de la République
Démocratique du Congo.
 Ordonnance loi n°67/204 du 06/01/1967 : Accordant le monopole
d’exploitation des opérations d’assurances à la SONAS dans le pays.
 Ordonnance loi n°73/013 du 05/01/1973 : Portant obligation de
l’assurance de responsabilité civile en matière d’utilisation de véhicules
auto moteur.

Ces actes juridiques soubassement pour le secteur d’assurances dans notre pays
depuis la deuxième république.

Par définition la SONAS est une société publique à caractère technique et


commercial dotée de la personnalité juridique et jouissant du monopole de
toutes les opérations d’assurance et réassurances au Congo en attendant sa
libéralisation dans la pratique.

3. DES NOS JOURS

Les deux grandes reformes statutaires et juridiques qu’a connu la SONAS durant
la troisième république sont:

la loi n°08/007 du 17/07/2008 et le décret n°09/12 des 24/04/2009 portants


dispositions générales relatives à la transformation des sociétés publiques en
sociétés commerciales et des services, la SONAS est transformée en société par
action à responsabilité limitée(SARL) ayant pour actionnaire unique l’Etat
congolais.

Récemment la SONAS est devenue une société anonyme à caractère commercial,


seul l’Etat est l4unique actionnaire principal. En outre il faut noter que la loi
n°15005 17032015 portant code des assurances, déroge le monopole accordé à la
SONAS dans l’exploitation du secteur des assurances dans notre pays au jour
d’aujourd’hui. Cette loi ouvre la porte à d’autres sociétés d’assurances de
s’installer au Congo en passant par l’autorité de régulation et de contrôle des
assurances(ARCA). Cet organe veillera à la protection des assurés et des
bénéficiaires des contrats d’assurances, à la solidité de l’assiette financière des
4
entreprises d’assurances et des réassurances ainsi qu’à leur capacité d’honorer
leurs engagements. Elle a une mission principale du contrôle des questions
d’ordre technique, financier et administratif au sein des entreprises d’assurances
installées au Congo.

1.3. Mission et objectifs

1.3.1. Mission

La SONAS a pour mission d’assurer la sécurité contre les risques éventuels sur
l’économie congolaise, le patrimoine national et les intérêts individuels.

1.3.2. Objectifs

o Etendre à l’échelle de la population le besoin de garantir son patrimoine au


moyen d l’assurance.
o La sensibilisation de la population dans le système moderne d’épargne par
l’exploitation des assurances.
o Confier au congolais dans le souci du contrôle de l’économie nationale, la
gestion de l’exploitation du marché des assurances et de l’immobilier.
o Créer un générateur de revenus pour l’Etat Congolais.

1.3.3. Objectifs social

La société nationale d’Assurance a pour objectifs social :

o Toute opération d’investissement, notamment la prise de participation, le


placement financier en valeurs mobilières en bourse, etc…
o Toutes les opérations relatives aux transactions immobilières notamment
l’acquisition des terrains et autres concessions foncières, l’achat, la
localisation, la construction ou la cession en vente partielle ou totale des
immeubles en propriété ou appartement aux tiers et dont la gestion lui est
confiée.

5
1.4. Structure organique et fonctionnelle de la SONAS

1.4.1. Structure organique

La structure organique de la sonas se compose en cinq organes, ces organnes ont


chacun une fonction bien determiné dans l’entreprise. Ils se disposent comme
suit :

o Le conseil d’administration
o La direction générale
o Les directions provinciales
o Les directions du siège
o Les agences
1. Conseil d’administration

Le conseil d’administration est l’organe suprême de l’entreprise. Il conçoit la


politique générale de la société, prend des décisions et veille à la bonne marche
de l’entreprise.

2. DIrection générale

La direction générale est la représentation des comités de gestion au sein d’une


entreprise, elle gère la gestion quotidienne et applique la décision et les
instructions, elle joue le rôle de l’ordonnateur principal. Elle est représentée par
deux mandateurs :

o Le directeur général(DG)
o Le directeur générale adjoint(DGA)

Les deux mandateurs coordonnent la direction technique, commerciales,


fonctionnelles et les agences.

NB : Le Collège de commissaires aux comptes est un organe de contrôle la


gestion technique, financière et administrative de la SONAS, c’est l’audit externe.

6
1.4.2. Fonctionnement de la SONAS S.A.

1. Directions techniques

Les directions technique, Ce sont des composantes qui s’occupent de : la gestion


financière, ressources humaines, ressources mobilières et immobilières de
l’entreprise, ainsi que la gestion de sinistre.

Elles comprennent :

o La direction de transport
o La direction d’incendie, accident, risque et divers(RD)
o La direction de courtage
o La direction de la réassurance
o La direction vie
o La direction automobile
o La direction de suivi et indemnisation

2. Directions fonctionnelles

o La direction des services généraux : elle s’occupe de la gestion des ressources


humaines et matérielle de la SONAS
o LA direction financière : elle s’occupe de la gestion financière et budgétaire de
la SONAS
o LA direction de la trésorerie/ elle s’occupe des espèces de la SONAS
o LA direction organisation informatique et statistique : c’est ici que s’effectue
les programmes informatiques de la SONAS.
o La direction de l’audit interne : elle contrôle le fonctionnement des services et
le respect des instructions données pour une bonne gestion.
o La direction juridique : elle s’occupe de l’affaire juridique et représente la
SONAS en cas d’un procès judiciaire.
o LA direction de la comptabilité : elle gère tous les mouvements comptables de
l’entreprise.
o LA direction de marketing
o LA direction immobilière :
o LA direction médicale : c’est le centre hospitalier de la SONAS.
7
o La direction de recherche et développement : elle analyse toutes les données
statiques de l’entreprise.

3. Directions des régions

Les directions des regions s’occupent de : la coordination, la supervision de la


gestion administrative, technique et financière de toutes les agences de la SONAS.
Ce sont des entités décentralisées, qui ont une autonomie fonctionnelle dans
l’exploitation des assurances. Elle s’occupe aussi de la vente des assurances
seulement, et elles sont regroupées en quatre directions régionales :

o La direction régionale de Kinshasa : elle regroupe toutes les agences de la ville


province de Kinshasa.
o La direction régionale du sud-Est : elle composée des provinces du Katanga, le
nord Kivu et sud Kivu ainsi que les deux Kasaï.
o La direction régionale Ouest : Kongo central
o La direction régionale du nord-ouest : regroupe l’ex province orientale, l’ex
Province de l’équateur ainsi que les provinces du Bandundu.

NB : Les chefs des directions régionales sont nommés par le directeur


générale(DG).

8
1.4.3. Organigramme de la SONAS

9
2. DEROULEMENT DU STAGE

2.1. Programme journalier

Le programme des travaux pratiques se tenaient de 09H00 à 13H30 chaque


lundi, mercredi et vendredi à partir du 04/07/2019 jusqu’ au 04/08/2019.

2.2. Formateurs et leurs biographies


o Monsieur EMMANUEL NAKASILA NAWENA directeur en charge du
marketing.
o Madame Ariane Mpaka Nduku.
2.3. Résumé du contenu de la formation
Les FIRMES commerciales disposent toujours d’une gamme des produits
qu’elles mettent à la disposition de leurs clients. Les produits que la SONAS
met à la disposition de ses clients ne sont que des services, c’est-à-dire des
biens intangibles. L’exploitation de l’assurance se fait par la confiance.
L’assureur accepte toute la déclaration de son client.
Ci après se trouvent les branches dans lesquelles la SONAS intervient avec ses
produit ou services :
o branche automobile
o branche incendie
o branche ARD (Accidents et Risques Divers)
o branche transport
o branche vie

2.3.1. Branche automobile

1. Définition : La branche automobile, c’est l’ensemble des produits


d’assurances relatifs à l’usage des véhicules automoteur circulant sur la
chaussé publique. Les garanties en automobile sont classé comme ci-après :

10
a. Les garanties obligatoires

Cette garantie couvre la responsabilité civile de l’assuré pour les dommages


tant matériels que corporels causés aux tiers à l’occasion de l’usage de son
véhicule.

Le caractère obligatoire de cette garantie, c’est pour protéger la personne


victime de l’accident de circulation même quand on n’a pas trouvé le
propriétaire du véhicule.

La garantie obligatoire est une responsabilité civile en assurance


automobile. Elle est rendue obligatoire par la loi n°73/013 de la 05/01/1973
portante obligation de l’assurance de responsabilité civile en matière
d’utilisation des véhicules automoteurs.

b. Les garanties facultatives

o Dégâts matériels automobile : c’est une garantie qui couvre les dommages
subis comme les dommages subis par les véhicules à l’occasion de son
usage.
o Incendie auto : ON parle de l’incendie lorsqu’il y’a embrasement du
véhicule. Cette garantie couvre le dommage subis par le véhicule en cas
d’incendie pendant son usage.
o Vol véhicule : l’assurance contre le vol couvre le propriétaire du véhicule
des aléas du vol sur tout ou partie d’un véhicule. Pour autant que ce
vol soit commis par effraction ou par autres cas de force majeur tels que
définis dans le contrat.
o Tout risque auto : Cette garantie est un bouquet de produit comporte
quatre autres premières garanties dans la limite de leurs applications.
2. Souscription et tarification
a. Documents de souscription :
Pour l’assureur du véhicule, la rose du véhicule est le document le plus
important. Elle renseigne sur les caractéristiques suivantes : Le type, le genre,
l’année de fabrication, l’ usage et le numéro de plaque du vehicule.

11
Notons que L’assurance vol joue le rôle de document de base en l’absence
de la carte rose qui n’est pas encore délivré à la DGI (Direction Générale des
Impôts).

La SONAS demande la valeur du véhicule pour la garantie tout risque et les


autres garanties de dommage. Pour cela, elle a besoin de la facture d’achat ou
l’acte de vente véhicule.

b. Eléments de tarif et tarifications

La SONAS dispose de sept gris tarifaires suivant l’usage du véhicule :

o Tarif 1 : Pour les véhicules appartenant aux particuliers (voiture, jeep et


petit véhicule, destinés à usage personnel).
o Tarif 2 : Pour des véhicules appartenant aux entreprises (voiture et jeep,
destinées au transport du personnel).
o Tarif 3 : Pour les véhicules poids lourds (camion, tracteur, élévateur,
excavateur, crues et tous autres engins de chantier).
o Tarif 4 : Concerne un camion carbillorelle transport destiné au transport
en commun.
o Tarif 5 : Applicable au véhicules citernes, transportant les produits
inflammable (bloc citerne et remorque de la SEP).
o Tarif 6 : Applicable aux véhicules deux roues ou moto (50cc Moto à deux
roues)
o Tarif 7 : Applicable aux véhicules à usage spéciaux (voiture autoécole et
gardiennage).

Note : les éléments ci-après permettront de déterminé la prime à payer en ce


qui concerne la responsabilité civile automobile :

o Usage.
o Puissance fiscale (CV : cheval vapeur).
o Année de fabrication.
o Nombre de tiers transporté.

12
2.3.2. Branche incendie

L’assurance incendie est la garantie que l’assureur(SONAS) offre à son client pour
tout dommage matériel cause par le feu ou toute explosion des biens meubles et
immeubles.

On entend par incendie d’un bâtiment, la combustion du dit bâtiment et ou des


objets s’y trouvant, suivie de leur embrasement total ou partiel par l’action direct
d’une flamme susceptible de se propager aux objets voisins. Ne sont pas
considérés comme dommages d’incendie : les dégâts causes par le simple exces
de la chaleur sans flamme ou ceux dus au simple contact accidentel ou non avec
les flammes provenant d’un foyer normal, les dégâts subit par une chose du fait
de son vice propre, telle que la combustion spontanée due à la fermentation.

Il y’a cinq classes ou types des risques dans la branche incendie :

 Risque simple : cette classe concerne les bâtiments résidentiels, les bureaux
administratifs les banques, les salles de spectacle, les formations médicales,
les écoles, etc.
 Risque agricole : Cette classe concerne tous les immeubles appartenant aux
unités agro industrielles telles que les plantations, les milieux d’élevage et
les pêcheries.
 Risque commercial : concerne tous les bâtiments d’activités commerciales
tel que les dépôts, les magasins, les boutiques, les pharmacies, les
kiosques,…
 Risque industriel : concerne les immeubles de sociétés industrielles ou de
transformations telles que les brasseries.
 Risques spéciaux : concerne toute entreprise des services telles que les
hôtels, les restaurants, les stations d’essence, les garages publics.

En assurance incendie, l’élément fondamental qui permet de calculer le prime


est la nature des matériaux de construction. La présence d’un élément

13
aggravant dans le risque à assurer modifie le taux de tarification à la hausse.
Quant à la tarification des hydrocarbures, leur taux dépend de la quantité
stockée et de la nature de la matière. Le calcul de la prime exige la
connaissance de la position du souscripteur par rapport au bâtiment, c’est-à-
dire s’il est propriétaire du bâtiment, la valeur du bâtiment et son frais de
construction ; s’il est locataire on se refaire au frais de loyer que l’on
multipliera par 12 puis par é (pour trouver la valeur de la maison ou du
bâtiment.

2.3.3. Branche ARD (Accident et risques divers)

Cette branche regroupe des assurances obligatoires et des assurances


facultatives. Il existe deux grandes types d’assurances en ARD : les assurances
dommages (des biens matériels) et les assurances des personnes (assurances
scolaire, sportive, accident de travail, accident de voyage ou assurance
individuelle). A ce deux type, s’ajoute une troisième, il s’agit de l’assurance
machines(ou ENGINEERING)

a. Les assurances dommage

Ces assurances garantissent l’assuré contre le dommage à son patrimoine. Ces


assurances sont soumises au principe d’indemnité. Elles réparent le préjudice
causé par le sinistre.

Ce sont des assurances à base de RC principalement (RC famille, RC


professionnelle, RC avocat, RC animaux domestique, RC exploitation, RC
immeuble, RC bateaux et transporteurs).

b. Les assurances des personnes

L’assureur assure l’individu contre les accidents corporels.

 L’assurance scolaire est obligatoire, elle couvre les élèves, les enseignants
voir même les membres du corps administratif contre tout dommage qu’ils
peuvent causer au tiers, contre tout dommage qui les affectes
individuellement durant le déroulement des activités scolaires.
14
Couvertures :

La responsabilité civile(RC) et L’accident corporel(ou l’accident individuel) sont


accordés aux élèves et aux personnel de l’établissement scolaire assuré.

 L’assurance sportive est obligatoire, elle couvre les pratiquants des sports
et leurs responsables administratifs durant la pratique des jeux.

Couvertures :

 La responsabilité civile RC qui concerne les athlètes et les membres de la


comite sportive.
 La couverture accident.

La tarification dépend d’une classe à l’autre. Classe1 (athlétisme, golf, natation,


tennis, tire à l’arc, gymnastique), classe2 (basket Ball, hand Ball, volley Ball),
classse3 (football, bateau hors-bord), classe4 (boxe, judo, karaté, lutte et rugby).

 L’Assurance accident du travail couvre un agent pour tout accident


survenu pendant le travail. La SONAS accorde la couverture accident
corporel.
c. L’assurance machine (l’assurance bris de glace et l’assurance tout risque
chantier)

2.3.4. Branche transport

Elles sont celles qui garantissent les dommages causés aux biens par un transport
ou à l’occasion du transport.

 Assurance transport aérien, les risques garantis par la SONAS sont :


Garantie sur corps aéronefs, garantie sur la responsabilité civile du
transporteur envers les tiers(RCTT), garantie individuelle accident pour

15
personne naviguant et pilote et la garantie fret aérien et /ou pilote. La
tarification est soumise au comportement annuel du marché mondial des
assurances avions.
 Assurance corps de bateau
 Assurance des marchandises ou assurance sur facultés
2.3.5. Branche vie

L’assurance vie est une épargne. Elle diffère des autres assurances du fait qu’on
ne parle pas du sinistre, mais plutôt du temps convenu entre l’assureur et
l’assuré.

Les calculs des primes dépendent des éléments suivants :

 L’Age assuré (qui se calcule par l’année de l’assurance moins l’année de


naissance)
 Le taux (indice obtenu avec l’Age réel de l’assuré et la période de demande
par l’assuré)
 Le capital(le montant que le client veut obtenir à la fin de la période fixée)
 Le fonctionnement de la prime (payable mensuellement semestriellement
ou annuellement)
2.4. Organisation Commerciale de la SONAS
2.4.1. Les produits obligatoires
a. RC automobile
b. L’assurance scolaire
c. LE tout risque chantier
d. RC bateau
e. Assurance incendie
f. RC décède
2.4.2. La direction technique
1) La direction IARD fixe les modalités des ventes des produits qui concernent
les branches incendie et ARD.
2) La direction transport pour la branche transport.
3) La direction vie pour la branche vie.

16
4) La direction de courtage gère les producteurs des courtiers et autres
intermédiaires des assurances.
5) La direction de suivi et indemnisation s’occupe de traitements des dossiers
sinistres, elle reçoit des locations sinistre de la part des directions et
agences commerciales, et elle procède aussi à la transaction et
règlementation des sinistres.
6) La direction de réassurance est chargée la vulgarisation et la
communication auprès des clients.

Les agences commerciales sont des entités décentralisées de la direction


technique, elles sont chargées de la vente des produits provenant de tous les
branches. Elles sont regroupées dans les directions des régions ci- après :

1) Direction régionale de Kinshasa, qui regroupe quatre agences.


2) Direction régionale Sud-Est (Katanga, le grand Kasaï et le Maniema)
composée de cinquante-deux agences.
3) Direction régionale Nord-Ouest (Bandundu, province orientale et
l’équateur), elle composée de trente-cinq agence.
4) Direction régionale Ouest Kongo centrale, elle renferme dix-huit agences.

2.4.3. Les réseaux de distribution


 La distribution directe à travers les agences de la SONAS et les directions
commerciales.
 La distribution indirecte à travers les courtiers et autres intermédiaires
d’assurance.
 La distribution via internet
 La distribution via les partenaires divers (banques, DGI ? les différents
ministères)

2.5. Stratégie marketing


2.5.1. Rôle du marketing

17
Le rôle du marketing est de : permettre à la société de mieux vendre ses produit,
permettre aux services envie de maximiser les recettes et profits. Le marketing
permet de réévaluer les résultats du passé en vue d’une projection adapté et
rentable.

2.5.2. Objectif de la stratégie marketing

La stratégie marketing a pour objectif de déterminer la taille, la stratégie et les


tendances du marché ; elle permet aussi de choisir le positionnement de
l’entreprise. En effet, grâce au technique marketing on peut se donner des
objectifs (chiffre d’affaire par exemple) à atteindre sur le long et court terme.

2.5.3. Type des stratégies marketing


a. LA publicité

La SONAS procède à la publicité de différents produits pour les faire connaitre et


susciter les besoins de consommateurs. Les produits obligatoires ont lieu d’une
sensibilisation populaire mais aussi d’une appréciation qui puisse permettre la
croissance de la clientèle.

b. La promotion de vente

Pour atteindre un nombre important des souscripteurs à une assurance et


satisfaire ses clients fidèles, La SONAS procède au rabais sur la prime totale, aux
bonus de renouvellement sous sinistre.

c. La proximité

Les agences et bureaux de souscription de la SONAS à travers l’étendue de la RDC


permettent l’interaction rapide avec les clients via l’internet.

3. Difficultés rencontrées

Nous sommes heureux de signaler que notre stage s’est passé presque sans
difficulté. Le personnel de la SONAS en générale, la direction marketing en
particulier nous ont accueillis avec beaucoup d’enthousiasme. Monsieur
EMMANUEL NAKASILA NAWENA directeur en charge du marketing et madame
Ariane Mpaka Nduku répondaient à nos préoccupations continuellement.
18
Constats et propositions

19
TABLE DES MATIERES

20