Vous êtes sur la page 1sur 19

Fonction comparateur : application aux

multivibrateurs
Pour qu’un AOP fonctionne en Régime Non Linéaire, il faut :
- Pas de boucle de réaction;
- Réaction positive (liaison entre la sortie et l’entrée +).

Étude de la tension de sortie Vs :

Si ε >0, alors Vs = +Vcc


Si ε <0, alors Vs = -Vcc

Différents montages d’AOP en RNL :


Les comparateurs : Permettent de comparer un signal à une ou
plusieurs tensions de références.
Les multivibrateurs : Permettent de générer des signaux
périodiques ou non.
Les comparateurs :
On distingue 2 types de comparateurs :
- comparateurs simples : Seuil de comparaison unique;
- comparateurs à hystérésis : Seuil de comparaison double.
Les comparateurs simples :
Considérons le montage ci-dessous.
+ ∞
ε
-
Ve Vs

Vs

Vcc

Ve
Comparateur simple non inverseur
-Vcc
Considérons maintenant le montage ci-dessous.

+ ∞
ε
-
Vs
Ve

Vs

Vcc

Comparateur simple inverseur Ve

-Vcc

Dans ces 2 montages, le seuil de comparaison est la valeur 0.


Il est tout à fait possible de comparer le signal Ve à un autre signal noté
Vref.
+ ∞
ε
-

Ve
Vs

Vref

Vs

Vcc

Comparateur simple non inverseur


Ve
avec Vref >0. Vref

-Vcc
Les comparateurs à hystérésis :
Considérons le montage ci-dessous.

En appliquant le théorème de Millman au


R0 point de l’entrée non inverseuse, on obtient :
+ ∞
R1 ε S
- Vs
Ve
Vs Vcc

Or Vs = +Vcc si ε > 0, donc pour :

Soit donc pour : V


Vb Vh

Or Vs = -Vcc si ε < 0, donc pour :

Soit donc pour : -Vcc

COMPARATEUR A HYSTERESIS NON INVERSEUR


Les comparateurs à hystérésis (suite) :
Considérons maintenant le montage ci-dessous.
- ∞ En appliquant le théorème de Millman au
ε S
+ point de l’entrée non inverseuse, on obtient :
Ve
Vs
R0
R1
Vs

Vcc
Or Vs = +Vcc si ε > 0, donc pour :

Soit donc pour :


Ve
Vb Vh
Or Vs = -Vcc si ε < 0, donc pour :

Soit donc pour :


-Vcc

COMPARATEUR A HYSTERESIS INVERSEUR


Les comparateurs à hystérésis (suite) :

Comme pour les comparateurs simples, il est tout à fait possible de décaler
le centre du cycle d’hystérésis.
Le montage est donc : La loi d’entrée/sortie est donc :
Vs
R0

+ ∞ Vcc
R1 ε S
-
Ve
Vs
Ve
Vref Vb Vref Vh

-Vcc

REGLE DE PARCOURS DU CYCLE D’HYSTERESIS :


Les multivibrateurs :
On distingue 2 types de multivibrateurs :
- multivibrateur astable : générateur de signaux périodiques;
- multivibrateur monostable : générateur d’une impulsion de durée calibrée.
Les multivibrateurs astables :
Considérons le montage ci-dessous.

On suppose que le condensateur C


R est initialement déchargé.

- Remarque : Il ne reviendra jamais
ε S
+ dans cette état tant que l’ALI est
alimenté.
Ve
C Vs
R2
Le montage est composé d’un ALI
R1
en régime non linéaire fonctionnant
en comparateur à hystérésis et d’un
circuit RC.
Vs
t1 t2 t3 t2 t3
+Vcc
Vh
Uc

Vb
-Vcc
Les multivibrateurs astables (suite) :

La tension de sortie vaut +Vcc. Il apparaît donc un régime transitoire,


inintéressant pour l’étude.

En régime permanent, la période T de l’oscillateur est égale à :


- t1 : durée de l’état bas de la tension de sortie Vs
- t2 : durée de l’état haut de la tension de sortie Vs

On prends une nouvelle origine des temps (t=0) au moment où la sortie


passe de +Vcc à –Vcc.
Ce basculement s’est produit car la tension Ve(t=0)=Vh.

iC R C On a uC=Ve et

Dont la solution est :


Vs = -Vcc

Ve(t) décroît exponentiellement pour tendre vers –Vcc.


Les multivibrateurs astables (suite) :
Or lorsque Ve(t) atteint Vb, la tension de sortie rebascule à +Vcc.
On notera t1 cet instant du basculement.
A cet instant, Ve(t1) vaut :

On en déduit donc l’expression de la durée t1 :

Le basculement ayant eu lieu à l’instant t1, la tension de sortie vaut donc


maintenant Vs = +Vcc.
Le condensateur se charge donc à travers la résistance R sous la tension
+Vcc.
Dès que la tension Ve va atteindre Vh, la sortie rebasculera ainsi de suite.
Cet instant est noté t2. Le condensateur se charge et se décharge à
travers la même résistance, donc t2=t1.
Les multivibrateurs astables (suite) :

+Vcc Ve
Vs

temps

-Vcc

Régime t1 t2
transitoire

Avantage de ce montage :
- Réglage de la fréquence par action sur R0 et R1.
Inconvénient de ce montage :
- rapport cyclique fixe et = 0.5
Multivibrateur monostable

Ve
+E

-E
+Vsat
VS

VA VB
VB
-E
-Vsat

VA
-2Vsat
Multivibrateur bistable
Exercice 1

Le schéma structurel de l'oscillateur comportant un opérateur logique 'inverseur - comparateur à hystérésis' dont la
caractéristique de transfert à vide est représentée à la figure 2. Cet opérateur a une résistance d'entrée infinie, une
résistance de sortie et des temps de commutation supposés négligeables. L'oscillateur est étudié en régime établi.

us(t)

U1 U2 ue(t)

1. On prend comme origine des temps, l'instant auquel la sotie de l'opérateur commute du niveau
bas vers le niveau haut.
a. Quelle est, à cet instant origine, la valeur de ue(t)?
b. Établir l'expression de ue(t) valable pour la durée t1 pendant laquelle us(t) est au niveau haut.
c. Exprimer t1 en fonction de E, U1, U2 et 
us(t)

U1 U2 ue(t)

2. On prend maintenant comme origine des temps, l'instant auquel la sotie de l'opérateur commute du
niveau haut vers le niveau bas.
a. Quelle est, à cet instant origine, la valeur de ue(t)?
b. Établir l'expression de ue(t) valable pour la durée t2 pendant laquelle us(t) est au niveau bas.
c. Exprimer t2 en fonction de E, U1, U2 et 

1. Donner l'expression de la période d'oscillation TH.


b. A quelle condition simple relative aux tensions E, U1 et U2, le rapport cyclique  = t1/TH =
1/2 ?
c. On donne E = 8 V, U1 = 3 V U2 = 5 V et C = 1nF. Quelle est la valeur de R permettant
d'obtenir une fréquence d'oscillation fH = 80 kHz?
d. Représenter les signaux ue(t) et us(t).
Exercice 2

On considère le schéma structurel d’un générateur de signaux carrés et triangulaires

Intégrateur Comparateur
La sortie du comparateur, bascule entre Vsat
1. Le condensateur est supposé initialement
déchargé et que la sotie u2(t) = +Vsat. Donner
l’évolution u3(t) au cours du temps.
2. A quel instant t1 u2(t) va –t-elle basculer à –
Vsat
3. En choisissant t1 comme origine du temps,
donner la nouvelle expression de u3(t).
4. Jusqu’à quel instant t2 ce fonctionnement va-t-il basculer ? Que se passe-t-il ensuite ?
5. En choisissant t2 comme origine du temps, donner la nouvelle expression de u3(t).
6. Jusqu’à quel instant t3 ce fonctionnement va-t-il basculer ?
7. Monter que u3(t) est un signal périodique et donner sa période T0 et sa fréquence f0. Représenter
graphiquement les variations de u2(t) et u3(t) au cours du temps ?
Exercice 3
Les AOPs A1 et A2 utilisés dans les montages ci-dessous (figures 1.a et 1.b) sont
supposés idéaux et fonctionnent en commutation.
On donne R = 1KΩ, R1 = 2KΩ, R2 = 1KΩ et Vsat = +12V.
1. On considère le montage de la figure1.a, représenter, en la justifiant, la caractéristique de
transfert Vs1 = f(Ve1) lorsque Ve1 varie de –Vsat à +Vsat. Quelle est la fonction accomplie par ce
montage

Ve1 Ve1

Figure 1.a

Figure 1.b

2. On se propose d’étudier le montage de la figure 1.b :


a. On considère le cas Ve2 = Ve1. Déterminer le potentiel V+2 de l’entrée non-inverseuse de
l’AOP A2 en fonction de Vs1, Vs2, R1 et R2,
b. On fait croître la tension d’entrée Ve2 de –Vsat à +Vsat, la tension de sortieVs2 subit un
basculement (de +Vsat à –Vsat) lorsque la tension d’entrée atteint une valeur Ve2= VHB.
Calculer VHB.
c. Représenter, la caractéristique de transfert Vs2 = f(Ve2) du comparateur lorsque Ve2 varie
de –Vsat à +Vsat et de +Vsat à –Vsat.
d. Calculer la largeur du cycle d’hystérésis

Vous aimerez peut-être aussi