Vous êtes sur la page 1sur 9

TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

Département Génie électrique

Travaux Pratiques Capteurs

I. Objectif :
 Permettre à l’étudiant d’exploiter la fiche technique des composants
 Permettre à l’étudiant d’exploiter et mettre en évidence l’influence de la variation du
gradeur mesuré (Température) sur la mesure.

I. Critère D’évaluation:
 Mesure des tensions et des courants
 Interprétation des résultats des mesures

II. Matériels Utilisés:

 Résistances ¼ W ; générateur du courant


 Capteurs de température PT100
 Alimentations stabilisés & plaques à essai
 Multimètres

III. Pré-Requis :

 Notions de l’électricité de base.

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 1/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

La sonde PT utilise comme principe physique la variation de résistance du platine pur en fonction
de la température. La sensibilité théorique est de 398.10−3Ω°C−1 à 0 °C et sa plage d’utilisation est
de –260 °C à 1400 °C. Les valeurs de résistance sont données par la norme DIN43760, reproduite
dans le tableau suivant valable de 0°C à 110°C [lecture de °C en °C]

Fig 1 : Table des valeurs de la sonde PT100

L'inconvénient de ce capteur est sa non-linéarité intrinsèque, particulièrement sensible pour


une utilisation dans une large gamme de température. La sonde utilisée est du type 3 fils, qui est
le modèle le plus courant; ce type de câblage offre des possibilités d'élimination de la résistance de
câblage dans le montage en pont de mesure. Le constructeur annonce une précision de classe B
(Tolérance: ± (0,3 + 0,005xT) °C [Les détails sur la tolérance étudier dans le cadre du TP n° 1 ]).

A- Etude du PT100 :

I – MESURES A TEMPERATURE AMBIANTE

La sonde PT100, 3 fils est câblée selon le schéma suivant:

Fig 2 : Sonde PT100 à 3 fils

Les fils sont de même nature, de même longueur et portés à la même température. Ces fils
présentent une résistance parasite dont il faudra tenir compte dans les mesures.

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 2/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

1°) Mesure de la résistance des fils à Tamb :

Les mesures se font à l'ohmmètre, sans changer de calibre pour ne pas introduire d'erreurs
liées a la précision de chaque calibre (adapter le calibre aux besoins de la manipulation)

1.1°) Vérifier le zéro de l'ohmmètre en court-circuitant les fils. Noter la valeur de la résistance des
fils de mesure qui sera à soustraire des mesures sur la sonde.

1.2°) Mesurer la résistance de la boucle Rouge-Rouge.


…………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………….

1.3°) En déduire la résistance des fils de la sonde.


…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

Remarque : La résistance des fils sera à déduire des mesures à chaque fois que cela sera nécessaire

2°) Mesure de la sonde à Tamb

2.1°) Placer la sonde et le thermomètre dans une boite isotherme. Attendre l'équilibre thermique
(le thermomètre à alcool ne doit plus varier).

2.2°) Mesurer la résistance PT100 à l'ohmmètre et relever la température ambiante de l'enceinte à


l'aide du thermomètre à alcool.
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………..

2.3°) Comparer la valeur de la température obtenue à la valeur théorique déduite du tableau DIN
par interpolation linéaire.
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

2.4°) En déduire l'erreur absolue du capteur à Tamb en supposant les autres sources d'erreur de
mesure négligeables. La mesure est-elle conforme aux données du constructeur ?
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………….

2.5°) Commentez les sources d'erreur possibles dans cette manipulation.


…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 3/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

II- Mesure de la résistance PT100 avec le générateur de courant 1mA

Le schéma de montage est le suivant :

Remarque : Le voltmètre de mesure ayant une impédance d'entrée de l'ordre de 100MΩ, le


courant dérivé par ses bornes est supposé négligeable.

1°) Mesurer le courant débité par le générateur 1mA en branchant le multimètre en mode
ampèremètre sur le calibre 20mA. La valeur lue sera la valeur utilisée pour la détermination de la
résistance.
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

2°) Placer la sonde sur la plaquette (bornes "générateur de courant 10 mA") en respectant les
couleurs de fils, Brancher le multimètre en mode voltmètre aux bornes du générateur et relever la
tension en utilisant le calibre 2V.

Déterminer la tension aux bornes du capteur en soustrayant la chute de tension due aux fils de
câblage rouge et blanc.
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

3°) En déduire la valeur de la résistance PT100 et comparer au tableau DIN.


…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 4/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

III– Autoéchaufement du capteur :

Le courant de mesure provoque un échauffement de la résistance, qui nuit à sa précision de


mesure. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'erreur commise en usage courant du capteur. La
caractérisation du phénomène se fait avec le générateur 10 mA.

1°) On utilise maintenant le générateur 10 mA : brancher en parallèle sur le générateur le


multimètre en mode voltmètre. Utiliser la gamme du voltmètre donnant un affichage à résolution
maximale.

·2°) Laisser la sonde dans l'enceinte isotherme sans la brancher. En partant de la température
ambiante, brancher la sonde et relever la tension dès le branchement (valeur initiale), et la
température indiquer sur l’écran d’oscilloscope de l’interface de mesure Labview-Arduino.
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

3°) Attendre la stabilisation et relever la tension (valeur finale). L'augmentation de tension


mesurée est liée à l'auto-échauffement de la sonde par le courant de mesure.
…………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………….

4°) Refaire plusieurs fois l'expérience pour déterminer avec soin la valeur initiale (la technique de
mesure peut être améliorée en faisant l'enregistrement graphique de la réponse avec l’interface de
mesure Labview-Arduino)
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

5°) Calculer l'élévation Δθ10 de température de la sonde, puis la résistance thermique,


 10
sonde/ambiante RTH  P10 P10 puissance dissipée dans la sonde. Précisez l'unité de mesure
pour la résistance thermique.
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

6°) En déduire l'auto échauffement Δθ1 de la sonde pour un courant de 10 mA. Ce courant de
mesure est-il acceptable pour une mesure dans l'air (discuter de cette erreur relativement aux
autres sources)?
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 5/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

B- Etude du CTN :

La valeur du composant est indiquée sur le boîtier par le constructeur (nomenclature). Elle
correspond à sa résistance pour une température de 25°C.

Résistance à 25°C : RCTN=…………….Ω

2- Estimation de la température ambiante :

a- Régler le multimètre sur ohmmètre (mesure de résistance)


b-Câbler le multimètre de manière à mesurer la résistance de la CTN

CTN

Valeur mesurée RCTN=…………….Ω

c-Déterminer la température correspondant à la valeur mesurée, en utilisant les caractéristiques


données par le constructeur. On aura alors estimé la température ambiante de la salle.

Température : T = …………………..°C

3- Observation du comportement de la thermistance CTN


On conserve le montage précédent.
a- Tout en observant lʼ affichage du multimètre, serrer la thermistance entre deux doigts.
Que fait la résistance ?
…………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………

En déduire ce qui arrive au capteur :


…………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………....

b- Maintenir la thermistance serrée entre vos doigts jusqu'à ce que la résistance mesurée ne
varie quasiment plus. Noter alors sa valeur.

Valeur mesurée RCTN=…………….Ω

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 6/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

c- Déterminer la température correspondant à la valeur mesurée (température de lʼextrémité de


vos doigts)

Température : T=……………………°C.

4°) En utilisant le chauffage, réaliser alors, au vol, une série des mesures bien réparties à
différentes températures jusqu'aux environs de 50°C.

 Pour chaque relevé, attendre que la température θ lue sur le thermomètre soit stable avant
de mesurer les résistances des sondes.

Après avoir créé les grandeurs nécessaires dresser le tableau :

T = θ + 273 (K) RCTN (Ω) ln (RCTN ) 1/T (°K-1)


20+273
25+273
30+273
35+273
40+273
45+273
50+273

a- Tracez la courbe ln (RCTN )= f (1/T) dans l’environnement MATLAB


b- Cherchez la droite de régression et notez ses résultats (en utilisant la commande polyfit du
MATLAB)
c- Quelle relation RCTN = f(T) peut-on déduire ?
dR
d- Quelle est alors selon ce modèle l'expression littérale de la sensibilité définie par S 
d

e- En utilisant MATLAB, calculez la pour différentes températures :

Θ (°C) T (°K) s (Ω.K-1)


20
25
30
35
40
45
50

f- Commenter ce tableau.
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 7/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

g- En utilisant la relation RCTN = f(T) que vous venez d'établir, donner l'expression littérale du
coefficient de température αCTN défini par :

1 dRCTN
 CTN  .
RCTN d
…………………………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………………………….

h- En utilisant MATLAB, faites calculer ce coefficient de température pour différentes


températures :

Θ (°C) T (°K) α( ° K-1)


20
25
30
35
40
45
50

5°) Comparer les résultats fournis par la sonde PT100 et la C.T.N. :

a- Comparer les allures de la relation R = ƒ(T),


……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………

b- Comparer les sensibilités de la sonde PT100 et la C.T.N.


……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………………………

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 8/9


TP : Capteurs Enseignant : Troudi Fathi

TP n°2 : Etude des sondes résistives de Température PT100 Page 9/9