Vous êtes sur la page 1sur 1

1

Maille hexagonale ”R”

La maille rhombo´edrique peut ˆetre ramen´ee a` une maille hexagonale mul- tiple de type particulier. Dans la projection du r´eseau rhombo´edrique sur un plan perpendiculaire `a l’axe de sym´etrie d’ordre 3 (grande diagonale du rhombo`edre), chaque nœud est repr´esent´e avec sa cˆote (Figure 1).

Axe 3

0,1 2/3 2/3 2/3 2/3 0,1 1/3 1/3 1/3 1/3 0,1
0,1
2/3
2/3
2/3
2/3
0,1
1/3
1/3
1/3
1/3
0,1
Axe 3 0,1 2/3 2/3 2/3 2/3 0,1 1/3 1/3 1/3 1/3 0,1 1/3 0,1 0,1

1/3

0,1 0,1 2/3 2/3 1/3 1/3 0,1 2/3 2/3 1/3 1/3 0,1 0,1 2/3 2/3
0,1
0,1
2/3
2/3
1/3
1/3
0,1
2/3
2/3
1/3
1/3
0,1
0,1
2/3
2/3
1/3
0,1
0,1

0,1

Figure 1 – Projection cot´ee du r´eseau rhombo´edrique

On remarque d’apr`es la figure 2 que l’ensemble du r´eseau rhombo´edrique peut ˆetre rep´er´e par une maille hexagonale ayant des nœuds en ses sommets et sur une diagonale principale aux cotes 1/3 et 2/3. Cette maille repr´esent´ee sur la figure 2 est dite R. Parfois le syst`eme rhombo´edrique est ignor´e et rem- plac´e par le r´eseau R du syst`eme hexagonal. On se limite ainsi a` 6 syst`emes cristallins. Tout syst`eme cristallin `a trois dimensions se ram`ene `a l’un des 14 r´eseaux de Bravais.

120˚ (2/3).c (1/3).c
120˚
(2/3).c
(1/3).c
0,1 120˚ 0,1 0,1 1/3 2/3
0,1
120˚
0,1
0,1
1/3
2/3

0,1

Figure 2 – Maille hexagonale R