Vous êtes sur la page 1sur 21

Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de KENITRA

Université Ibn Tofail

Travaux dirigés

Macro-économie
Pr. Ahlam QAFAS & Pr. A.A. LAMZOURI

Année Universitaire 2017-2018


24/03/2018
Le carré magique de Nicolas KALDOR

Le Carré magique est une représentation graphique imaginée par l’économiste Nicolas
Kaldor supposée représenter la santé économique d’un pays à une date. Plus il est grand,
meilleure est la situation économique du pays.
Les quatre objectifs de la politique économique sont :

 La croissance économique évaluée par le taux de croissance du PIB·


 La situation de l’emploi mesurée par le taux de chômage en % de la population active
 La stabilité des prix mesurée par le taux d’inflation en %
 L’équilibre des comptes extérieurs mesuré par le solde de la balance des transactions
courantes en % du PIB

24/03/2018
Le carré magique de Nicolas KALDOR

24/03/2018
Exercice 1 :

1. Tracez les carrés magiques du Maroc et de la France pour 2007 et 2011.


2. Interprétez les graphiques des deux pays pour 2007 et 2011.

24/03/2018
Le produit intérieur brut
Le produit intérieur brut : mesure la valeur de tous les biens et services finaux produits à
l’intérieur du pays (la production réalisée par les unités de productions résidentes) durant
une année.

PIB REEL (EN VOLUME OU ENCORE À PRIX CONSTANTS) : PIB NOMINAL (EN VALEUR OU ENCORE À PRIX COURANTS) :
est la valeur totale de tous les biens et services finaux est la valeur totale de tous les biens et services finaux
produits dans l'économie au cours d'une année donnée, produits dans l'économie au cours d'une année donnée,
calculée en utilisant le prix d'une année de base choisie. calculée en utilisant les prix courants de l'année de
production.

PIB ré𝐞𝐥 = ∑ 𝑷𝒊,𝒕𝒐 𝑸𝒊,𝒕 PIB Nominal = ∑ 𝑷𝒊,𝒕 𝑸𝒊,𝒕

24/03/2018
Exercice 2 :
Nous considérons le marché des poires et des pommes au Maroc, entre 2015 et 2016. ces deux marchés
connaissent des fluctuations. Nous cherchons à comprendre comment traiter ces données.

Année Qté de pommes Prix du Kg de pommes Qté de poires vendues Prix du Kg de poires
vendues (en Kg) (en MAD) (en Kg) (en MAD)

2015 750 1,15 430 2,3

2016 770 1,40 560 1,90

1. Calculez la valeur de la production à prix courants.


2. Puis cette même valeur en réel (base 100 =2015)
3. Quel est l’ intérêt de ce type de conversion? Expliquez pourquoi la valeur de la production à prix
constants a augmenté entre 2015 et 2016.
4. Quel est l’indice du volume de la production? Ainsi que l’indice de la valeur de la production à prix
constants (base 100 = 2015)? Commentez vos résultats.

24/03/2018
CORRECTION Exercice 2 :

1. 2015 : 1851,5
2016 : 2142
2. 2015 : 1851,5
2016 : 2173,5

3. L’intérêt de cette conversion permet de comparer réellement la production entre les années
indépendamment de l’effet prix.
La valeur de la production à prix constants a augmenté entre 2015 et 2016 car on constate que la
quantité de la production pour les pommes et les poires a augmenté, alors que les prix sont restés
inchangés.

4. l’indice du volume de la production

Année Qté de pommes Indice du volume de Qté de poires vendues Indice du volume
vendues (en Kg) la production (en Kg) de la production

2015 750 100 430 100


2016 770 102,67 560 130,23
24/03/2018
l’indice de la valeur de la production à prix constants (base 100 = 2015

Année Valeur de la production à prix constants Indice de la valeur de la production

2015 1851,5 100


2016 2173,5 117

24/03/2018
Chapitre I: Agents, marché, circuit et équilibre macroéconomiques
Exercice 3:

Soit une économie ouverte dans laquelle 4 agents économiques ( Etat, Ménages, Entreprise, Reste du monde)
interagissent. Les ménages reçoivent un revenu (Salaire) reparti comme suit: 20% dédié à l’épargne, 10% pour l’
impôt,et le reste est consacrée pour la consommation.
L’Etat transfert comme prestation sociale aux ménages 5% du revenu, et injecte 5% du revenu comme des
subventions publiques aux entreprises.
Les entreprises offrent aux ménages un salaire de 3000 dh par mois. Elles ont besoin d’un investissement de
600 dh. Les exportations de cette économie sont d’un montant de 400 dh. Les importations (ménages) sont
d’un montant de 200 dh.
Travail à faire:
1/ Tracez le circuit économique en terme de flux monétaires.
2/Demontrez que I (investissement) = S (épargne).
3/ Déduisez les injections et les fuites.
4/En quelle situation l’investissement et les exportations nettes excèdent l’épargne?
17/04/2018
Chapitre I: Agents, marché, circuit et équilibre macroéconomiques
CORRECTION Exercice 3 :
R=3000DH R=3000DH
Marché des
facteurs

S= 600DH Entreprise
Ménage Marché des
capitaux

T=300DH F=150DH I=150DH


I=600DH
G=150DH Marché des
Etat
B/S
G=150DH
C=2050DH
X-M=200DH
M=200DH X=400DH

Reste du monde
17/04/2018
Chapitre I: Agents, marché, circuit et équilibre macroéconomiques
CORRECTION Exercice 3 :
2/ Production  REVENU DEPENSE
REVENU= C+S
DEPENSE = C+I
D’où
C+I  Y  C+S
C+I=C+S
I=S
Cette égalité est une identité comptable; c-à-d une relation vraie par définition.

3/ Déduisez les injections et les fuites.


En économie ouverte : Ressources = dépenses
Y+M=C+I+G+X
ET Y= C+S+T-F
C+S+T-F=C+I+G+X-M
S+T+M=I+G+F+X
LES FUITES : S+T+M ET LES INJECTIONSI+G+F+X
4/En quelle situation l’investissement et les exportations nettes excèdent l’épargne?
S+T+M=I+F+G+X
[(T-F)-G]=(I-S)+(X-M) on pose R (les recettes fiscales) = T-F R-G=[I+(X-M)]-S

l’investissement et les exportations nettes excèdent l’épargne lorsque R >G = [I+(X-M)] > S 17/04/2018
Chapitre II: Les grandeurs de la macroéconomie
Exercice 4:

Soit une économie fictive composée de 3 entreprises :


- L’Entreprise agricole « bledard » produit du pain, sa production est évaluée à 200 tonnes à
6000 dh la tonne;
- L’entreprise « farinette » achète la totalité du blé produit par l’entreprise « Bledard», pour le
transformer en farine, réalise une production évaluée à 20 000 unités vendues à 200 dh l’unité,
-L’entreprise « Khobzi » produisant du pain fait maison; sa production est de 8 000 000 unités
de pains vendus au prix de 2 dh l’unité.
Travail à faire:
1. Calculer le chiffre d’affaire de chaque entreprise, et déduire le CA de cette économie.
2. Calculer la valeur ajoutée de chaque entreprise.
3. Calculer le PIB de cette économie.
4. Sachant que le solde des revenus des facteurs de productions est de 1 000 000 DH,
déterminer la valeur du PNB.
5.Calculer le PIB si le Taux de la Tva est de 20%.
17/04/2018
A.A.L
Chapitre II: Les grandeurs de la macroéconomie
CORRECTION Exercice 4 :

1. Calculer le chiffre d’affaire de chaque entreprise, et déduire le CA de cette économie.


CA = Q× 𝑃
Quantité Prix CA
bledard 200 6000 1 200 000
farinette 20 000 200 4 000 000
KHOBZI 8 000 000 2 16 000 000
TOTAL 21 200 000

2. Calculer la valeur ajoutée de chaque entreprise.


VA = CA – dépenses (consommations intermédiaires)
CA Dépenses VA
bledard 1 200 000 0 1 200 000
farinette 4 000 000 1 200 000 2 800 000
KHOBZI 16 000 000 4 000 000 12 000 000
17/04/2018
A.A.L
Chapitre II: Les grandeurs de la macroéconomie
CORRECTION Exercice 4 :

3. Calculer le PIB de cette économie.


PIB= ∑ 𝑉𝐴 = 1 200 000 + 2 800 000+ 12 000 000 = 16 000 000

4. Sachant que le solde des revenus des facteurs de productions est de 1 000 000 DH,
déterminer la valeur du PNB.
PNB = PIB + (Revenu de facteurs reçus du RDM – Revenus de facteurs versés au RDM)
PNB = 16 000 000 + 1 000 0000 = 17 000 000.

5.Calculer le PIB si le Taux de la Tva est de 20%.


PIB = ∑ 𝑉𝐴 +TVA+ Droits de douanes – subventions aux importations
TVA = 16 000 000 × 0.2 = 3 200 000
Droits de douanes = 0
subventions aux importations = 0
PIB = 16 000 000 + 3 200 000 = 19 200 000.
17/04/2018
A.A.L
Chapitre II: Les grandeurs de la macroéconomie
Exercice 5:

Soit les données suivantes :

Année PIB nominal Déflateur du PIB


2013 350 103
2014 435 105
2015 496 108
2016 512 110

Travail à faire:

1. Calculer le taux de croissance en valeur de 2014, 2015 et 2016 et interpréter le résultat de


2014.
2. Calculer le PIB Réel pour chaque année.
3. Calculer le taux de croissance en volume de 2014,2015 et 2016. 17/04/2018
A.A.L
Chapitre II: Les grandeurs de la macroéconomie
CORRECTION Exercice 5 :

𝑃𝐼𝐵 𝑁𝑜𝑚𝑖𝑛𝑎𝑙𝑛 −𝑃𝐼𝐵 𝑁𝑜𝑚𝑖𝑛𝑎𝑙𝑛−1


1. Taux de croissance en valeur = × 100
𝑃𝐼𝐵 𝑁𝑜𝑚𝑖𝑛𝑎𝑙𝑛−1
𝑃𝐼𝐵 𝑁𝑜𝑚𝑖𝑛𝑎𝑙
2. PIB Réel = × 100
𝐷é𝑓𝑙𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟
𝑃𝐼𝐵 𝑟é𝑒𝑙 𝑛 −𝑃𝐼𝐵 𝑟é𝑒𝑙𝑛−1
3. Taux de croissance en volume = × 100
𝑃𝐼𝐵 𝑟é𝑒𝑙𝑛−1

Année PIB nominal Déflateur du PIB TC en valeur PIB Réel TC en volume


2013 350 103 - 339.8 -
2014 435 105 24.28% 414.28 21.92%
2015 496 108 14% 459.26 10.85%
2016 512 110 3.22% 465.45 1.35%

Le TC en valeur a augmenté de 24.28% entre 2013 et 2014.


Le TC en volume a augmenté de 21.92% entre 2013 et 2014. 17/04/2018
A.A.L
Chapitre II: Les grandeurs de la macroéconomie
Exercice 6:

Soit les données suivantes :


Année 2014 2015 2016
PIB réel en MD 20560 22097 25013
Pib nominal en MD 29809 34056 39002
Indice de PIB réel
Déflateur du PIB (2012= 100)

Travail à faire:

1. Complétez le tableau sachant que le PIB réel en MD en 2012 s’ élève à 15698.


2. Interprétez l’indice du PIB réel pour 2016.

17/04/2018
A.A.L
Chapitre II: Les grandeurs de la macroéconomie
CORRECTION Exercice 6 :

Année 2014 2015 2016


PIB réel en MD 20560 22097 25013
Pib nominal en MD 29809 34056 39002
Indice du PIB réel 130.97 140.76 159.34
Déflateur du PIB (2012= 100) 144.98 154.12 155.93

𝑃𝐼𝐵 𝑟é𝑒𝑙 𝑛
Indice du PIB réel= × 100
𝑃𝐼𝐵 𝑟é𝑒𝑙 𝑎𝑛𝑛é𝑒 𝑑𝑒 𝑟é𝑓é𝑟𝑒𝑛𝑐𝑒

𝑃𝐼𝐵 𝑁𝑜𝑚𝑖𝑛𝑎𝑙
𝐷é𝑓𝑙𝑎𝑡𝑒𝑢𝑟 du PIB = × 100
𝑃𝐼𝐵 𝑅é𝑒𝑙

Cette valeur signifie que le PIB réel a augmenté de 59.34% en 2016 par rapport à l’année de référence (ou de base) 2012
dans le pays.

17/04/2018
A.A.L
Modèle IS-LM :
Exercice 7:

Soit une économie fermée caractérisée par les fonctions suivantes:


C=0,8Y+100 (consommation); I=150-600i (Investissement)
𝐿1 =0.2Y(Demande de monnaie pour motif de transactions et de précaution
𝐿2 =50-400i(Demande de monnaie pour motif de spéculation)
M= 200 (offre de monnaie = masse monétaire).

Travail à faire:
1. Ecrivez les relations d’équilibre du marché des biens et services et celui de la monnaie.
2. Calculez le revenu d’équilibre et le taux d’ intérêt d’ équilibre.
3. Tracez la courbe IS/LM.
4. Supposons que l’Etat finance des infrastructures par un montant de 50. Calculez le nouveau
revenu d’équilibre, le taux d’intérêt d’équilibre, et quelle est la politique appliquée?
5. Supposons que la banque centrale décide de baisser la masse monétaire à 150. Calculez le
revenu d’équilibre, le taux d’intérêt d’équilibre, et quelle est la politique appliquée?
07/05/2018
A.A.L
Modèle IS-LM :
CORRECTION Exercice 7 :

1. Ecrivez les relations d’équilibre du marché des biens et services et celui de la monnaie.
Equation de l’IS : Y= C+I = 0.8 Y +100 + 150 - 600I = 0.8Y-600i+250
Y= 0.8Y-600i+250
IS : Y= 1250 – 3000i
Equation de LM:
L= 𝑳𝟏 (𝒀)+ 𝑳𝟐 (𝒊) = 0.2Y+50-400i
M=L 200= 0.2Y+50-400i LM : Y= 750+2000i

2. Calculez le revenu d’équilibre et le taux d’ intérêt d’ équilibre.


LM = IS
1250 – 3000i = 750 + 2000i
i= 10%
IS : Y = 1250 – 3000 × 0.10 =950 (LM : Y = 750 + 2000 × 0.10= 950)
07/05/2018
A.A.L
CORRECTION Exercice 7 : Modèle IS-LM :
4. Supposons que l’Etat finance des infrastructures par un montant de 50. Calculez le nouveau revenu d’équilibre,
le taux d’intérêt d’équilibre, et quelle est la politique appliquée?
Equation de l’IS : Y= C+I+ G = 0.8 Y +100 + 150 - 600I +50= 0.8Y-600i+300
Y= 0.8Y-600i+300
IS : Y= 1500 – 3000i
LM = IS
1500 – 3000i = 750 + 2000i
i= 15%
IS : Y = 1500 – 3000 × 0.15 =1050 (LM : Y = 750 + 2000 × 0.15= 1050)
politique budgétaire ( variable explicative est la dépense publique G)
5. Supposons que la banque centrale décide de baisser la masse monétaire à 150. Calculez le revenu d’équilibre, le
taux d’intérêt d’équilibre, et quelle est la politique appliquée?
M=L 150= 0.2Y+50-400i LM : Y= 500+2000i
LM = IS
1250 – 3000i = 500 + 2000i
i= 15%
IS : Y = 1250 – 3000 × 0.15 =800 (LM : Y = 500 + 2000 × 0.15= 800)
politique monétaire ( variable explicative est la masse monétaire M)
07/05/2018
A.A.L

Vous aimerez peut-être aussi