Vous êtes sur la page 1sur 4

2016-2017

Scénario thème 3
La classe inversée - Conditions de mise en œuvre

Introduction :
Des enseignants qui ne pratiquent pas habituellement la classe inversée l’ont expérimentée. Ils ont tenté
d’identifier les conditions de son efficacité. Ils ont également repéré des parties des programmes qui se
prêtaient plus particulièrement à cette pratique.
Les objectifs :
Lors mise en place de la pratique de la classe inversée :

 Identifier les conditions de son efficacité en termes d’autonomie et de développement du travail


personnel et d’apprentissage.
 Repérer les parties des programmes qui se prêtent le plus à cette pratique.
 Identifier les besoins de formation chez les enseignants et les élèves.
Compétences :
Les compétences travaillées sont :
 Des compétences disciplinaires variées qui dépendent des parties de programme travaillées. Ces
compétences sont détaillées dans les différents exemples d’usage.
 Des compétences associées au travail avec l’outil informatique (consultation mais aussi création
de ressources numériques diverses, recherches de données).
 Des compétences liées à la communication écrite ou orale (qui sont mobilisées dans la plupart
des exemples d’usage).
 Des compétences associées au travail collaboratif entre élèves.
Contexte pédagogique :
Les « enseignants testeurs » sont des enseignants qui ont une maitrise classique de l’outil informatique.
Ils se sont lancés dans la création de séquences pédagogiques soit en créant leurs ressources soit en
utilisant des ressources existantes. L’utilisation de la classe inversée a été plutôt ponctuelle.

DNE-A2 2016-2017 Physique-Chimie


Les résultats :
Voici les conditions identifiées pour la mise en place d’une classe inversée.

 Il est préférable que l’enseignant identifie au préalable la raison de la mise ne place d’un travail en
classe inversée.
o « Je souhaite travailler autrement pour éviter l’ennui en classe, source de désengagement.»
o « Je veux renforcer l’autonomie de mes élèves.»
o « Je voudrais donner davantage de sens aux cours grâce à une contextualisation plus forte au
début du cours.»
o « J’aimerais que mes élèves construisent leur cours de manière personnelle afin qu’ils se
l’approprient davantage.»
o « Je souhaite dégager du temps en classe pour mieux accompagner mes élèves.»
o « Je veux augmenter mon degré de différenciation.»
o « Je veux regagner du temps de travail hors de la classe car mes élèves ne travaillent plus assez.»
Les objectifs ainsi fixés vont donner lieu à des choix de scénarisation précis.

 Les séquences pédagogiques créées ont mis en évidence la nécessité d’une planification
didactique rigoureuse. Les scénarisations envisagées peuvent être très diverses.
o Il peut s’agir de simple « classes translatées » selon la terminologie proposée par Marcel
Lebrun [1]: « Lectures at home and homework in class ».

o Mais l’enseignant peut faire appel à des scénarisations rendant l’élève plus actif dans la
construction de ses savoirs et le développement de ses compétences.
o Pour la résolution de problèmes scientifiques, les élèves peuvent découvrir un problème qu’ils
doivent résoudre. Ils transmettent leurs stratégies de résolution même partielles. Le professeur
peut ainsi organiser la séance de travail en classe.

DNE-A2 2016-2017 Physique-Chimie


o Le travail des élèves peut également commencer par une recherche d’informations sur un
thème précis. Les élèves produisent une ressource numérique présentant le résultat de leurs
recherches. Cette ressource, mise à disposition dans l’espace numérique de la classe, est
étudiée par les autres élèves hors la classe. De retour en classe, le professeur peut proposer de
nouvelles activités ou exercices de manière à recontextualiser les connaissances acquises ou les
compétences développées dans des contextes différents.

 L’engagement plus fort des élèves dans leur travail personnel doit être un des objectifs de la CI.
Le travail de l’élève n’est plus constitué d’exercices d’application mais il peut prendre des formes
très variées (recherches, étude de ressources numériques proposées par le professeur ou crées par
des pairs...). Il convient toutefois d’être raisonnable à propos de la durée de ce travail personnel.
Il semble également important d’essayer de mesurer la qualité des apprentissages réalisés par les
élèves hors de la classe. Cette mesure a été envisagée à l’aide de QCM ou de sondages.

 Le travail hors de la classe peut se faire dans l’établissement. Il est intéressant que la mise en
place de stratégies pédagogiques de type « classe inversée » s’accompagne dans les établissements
d’une réflexion sur les espaces et sur les matériels. Il paraît intéressant de se rapprocher
notamment des professeurs documentalistes.

 Un accompagnement des élèves est nécessaire. Il faut prévoir un temps de formation des élèves
aux outils numériques que le professeur souhaite utiliser.

 La mise en œuvre de la CI aujourd’hui nécessite de solides compétences dans le domaine du


numérique pour l’enseignant. Il doit prévoir un plan de formation qui dépend des outils dont il
dispose dans son environnement numérique professionnel et de ce dont il aura besoin dans le
cadre de la scénarisation qu’il choisit.

 Pour que les familles puissent analyser correctement le discours de leur enfant, l’observation a
montré l’importance de présenter aux familles la méthode d’enseignement choisie ainsi que ses
objectifs particuliers, et ce, dès le début de l’année. Il est apparu comme fondamental de les
exposer également à l’équipe de direction ainsi qu’aux autres membres de la communauté
scolaire (professeurs de sa discipline, professeurs des autres disciplines, professeurs voisins dans
les locaux de l’établissement, professeurs documentalistes, CPE, …etc).

DNE-A2 2016-2017 Physique-Chimie


Les outils ou fonctionnalités :
Dans le cadre de ce scénario, un grand nombre d’outils ont été utilisés dans les différentes séquences
pédagogiques proposées :

 Des plateformes de création de contenus pour héberger des ressources numériques en ligne.
 Des espaces numériques très ouverts de type « cloud partagé » permettent aux élèves de
consulter mais également de partager des ressources qu’ils ont eux-mêmes créées ou
sélectionnées.
 D’autres outils ont été utilisés : site de création de Quizz, application permettant de réaliser
rapidement des sondages en classe, site permettant de disposer de « murs de post-it » avec les
élèves …
 Ci-dessous un exemple d’environnement numérique utilisé :

[1] « Classes inversées ? Et si c’était remettre « l’école » à l’endroit ! », Marcel Lebrun (


http://lebrunremy.be/WordPress/?p=771 )

DNE-A2 2016-2017 Physique-Chimie