Vous êtes sur la page 1sur 4

DOSSIER

DU MOIS
LES INVENTIONS
PROTECTIO
NS N 3D
LES GÉNIES Être l’auteur IMPRIMER E
ps, -on bientôt
AU SOMMAIRE

Au fil du tem d’une inventi Imprimera-t


on
p. 2 p. 3 nos repas ?
na
L’être humai Si vous avez p. 4
nté, une
toujours inve bonne idée… Un laboratoir
e de
vous
créé. Entre le pouvez la pro la cuisine du
futur
téger.
papier et la Et une inven vient d’être cr
éé…
-t-il tion ?
tablette, qu’a La breveter On pousse
tre ? !
imaginé d’au la porte ?

Créer quelque chose


n’existait pas encore
Ne dit-on pas : « C’est quand on s’y attend
qui
le moins, qu’arrive le plus » ou
« Qui cherche, trouve » ? Alors qu’est-ce
qu’inventer ? Chercher ou attendre l’idée ?

T
out le monde peut être Par contre, parfois, quand on
créatif. « La  créativité,  c’est découvre quelque chose, cela
une  méthode  pour  inventer.  donne une nouvelle idée qui
On peut donc tous apprendre conduit à une invention. Ainsi,
et  stimuler  (encourager)  sa  créativité,  Benjamin Franklin a découvert
c’est­à­dire  cet  art  de  faire  des  liens,  de  que la foudre dégageait de
mettre  des  choses  ensemble.   Évidem­ l’électricité et il a inventé le para-
ment,  on  peut  avoir  100  idées  par  jour  tonnerre qui assure une
mais  si  on  n’en  concrétise  aucune…  meilleure protection aux bâti-
constate Sophie Racquez, qui a ments au cas d’orage.
créé une entreprise qui donne
un coup de pouce aux inven-
teurs. L’invention, c’est quelque chose ● L’homme invente,
qui fonctionne. De cette idée, on réalise un où qu’il vive
prototype  (un  premier  exemplaire,  un  La plupart de ce qui nous en-
AFP PHOTO/HO/SOLAR IMPULSE

modèle) et on voit si ça marche ! On par­ toure aujourd’hui a été inventé


lera d’innovation si on commercialise  par quelqu’un autrefois.
l’idée,  qu’elle  a  une  valeur  marchande  D’ailleurs, certaines inventions
(qu’on peut l’acheter et la vendre). » portent le nom de leur inven-
teur. Connaissez-vous Eugène
● Découverte ou invention ? Poubelle ? Rudolf Diesel ? Jo-
Inventer, c’est créer un produit seph et Étienne Montgolfier ?
ou un procédé nouveau qui ré- Souvent « de la nécessité naît l’inven­
sout un problème technique. In- tion ». Dès lors, il n’est pas rare L’avion solaire Solar Impulse 2 survolant Abu Dhabi le 26 février 2015.
vention et découverte, est-ce la que des inventions semblables
même chose ? Non, une décou- voient le jour au même moment Et puis comment peut-on pro- c’est un Belge de 12 ans qui a lon des inventeurs se tiendra du
verte, c’est quelque chose qui dans différents endroits du téger une invention ? Si le remporté le premier prix au 29 avril au 10 mai. Puis en no-
existait déjà mais qui n’avait pas monde. Alors, comment fait-on monde des inventions vous in- Concours Lépine catégorie ju- vembre, ce sera Brussels In-
été trouvé. pour trouver « la bonne idée » ? téresse, sachez que l’an passé, niors à Paris. Cette année, ce sa- nova. Bonne découverte !

Un des plus grands inventeurs de l’histoire


D
evinette : on lui doit un journal qu’il vend dans les verselle de 1889 à Paris.
1 093 inventions et le trains. Suite à une maladie, il com-
monde serait plus som- mence à perdre l’ouïe. Ce handi- ● 99 % de travail
bre sans lui. Qui est-ce ? cap va orienter ses centres d’inté- Edison crée la Edison Electric Li-
Thomas Edison, un Américain qui rêt. ght Company pour la fabrication
a vécu de 1847 à 1931. Il est connu Il se passionne pour le télégraphe, de ses lampes. Il s’intéresse aux
comme l’inventeur de l’ampoule  un appareil qui envoie des messa- images animées mais son inven-
électrique. ges à distance grâce à un code tion, le kinétoscope, rencontre
électrique. Il est embauché au bu- peu de succès puisque les frères
● Un enfant « brouillon » reau télégraphique de Port Huron Lumière mettent au point le ci-
Visiblement, le jeune Thomas ne en 1862. L’expérience qu’il y ac- néma. Rien ne décourage Thomas
tenait pas en place. Sa maîtresse quiert lui permet de développer Edison qui poursuit inlassable-
l’aurait surnommé « le brouillon ». sa première invention : un télégra­ ment ses travaux. Il dit : « Je n’ai pas 
Sa mère, une ancienne institutrice, phe qui peut transmettre des in- échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solu­
décide de le retirer de la classe et formations dans les deux sens en tions qui ne fonctionnent pas; » Il dépose
fait elle-même l’école à la maison. même temps. son dernier brevet (certificat d’in-
Elle offre à Thomas, quand il a graphe qui permet de transmettre ham Bell vient d’inventer. En 1876, vention) à l’âge de 83 ans, un an
9 ans, un livre de sciences élémen- ● Ne pas perdre de temps les cours de l’or. Il se voit aussitôt il met au point le phonographe, la avant sa mort, le 18 octobre 1931, à
taires. L’enfant veut tout expéri- En 1868, il crée la machine auto- proposer un poste d’ingénieur en première machine à enregistrer West Orange (New Jersey). Trois
menter et s’organise un petit labo- matique à voter. Mais cette inven- chef. un son de l’histoire. Il atteint la cé- jours après son décès, en signe
ratoire dans le hangar de la tion n’a aucun succès. Après cela, Il ouvre en 1874 son propre labora- lébrité en inventant l’ampoule élec­ d’hommage, les États-Unis se
maison… Celui-ci finira par pren- Edison se dit qu’il ne faut « jamais toire de recherche dans le New trique. plongeront dans l’obscurité pen-
dre feu ! perdre du temps à inventer des Jersey. Il travaille alors à l’élabora- À cette époque, le monde s’éclaire dant une minute. À ses collabora-
À 12 ans, Thomas souhaite tra- choses que les gens ne seraient tion (création) du microphone qui encore au gaz ou à la bougie. La teurs, Edison disait : « Le  génie,  c’est 
vailler pour être autonome finan- pas susceptibles d’acheter ». va améliorer les capacités sonores lampe à incandescence d’Edison 1  %  d’inspiration  et  99  %  de  transpira­
cièrement (gagner sa vie). Il crée Il part à New York et répare le télé- du téléphone qu’Alexander Gra- est présentée à l’Exposition uni- tion. »

1 Supplément au Journal des Enfants du 3 avril 2015


Au fil des inventions
L'être humain a toujours inventé, créé. Certaines inventions datent donc de plusieurs millénaires.
C'est parfois difficile d'en connaître l'origine exacte… et de la resituer dans le temps. Ce «fil des inventions»
vous donne quelques repères. Mais où auriez-vous situé l'invention du… cinéma ? De la télévision ?
Du premier livre imprimé ? De l'ordinateur ? (Réponses en bas de page).

Attention :
c'est un vélocipède puisque
son but est «de faire marcher
une personne avec une 1989
1813 grande vitesse » (véloce =
1988
rapide, pède = pied). Int
1770 er (Tim Be ernet
La bicycle re mi MP3 ) rners-Le
e)
tt p r d
ile (Carl Drais) e Le deu iamon
ob ot) la iété D

défens
a
1821

(Dépar des États-Un


o m b soc
ut ugn (la
L’a oseph C 2000
Le ect l Far

Le GPent de la
e
(J él chae
m riq ada
(M

tem
ot ue y)
i

et le CD audio
(Sony C D-Rom
eu

et Philiporation

S
(ou walkman,
1710
r 1982
ri)

instrument qui

s).
ofo
éo C o

permet

orp
om an

is)
rist

d'écouter de la 2005

Le C
rtol e pi

Le réfrigérkins)
musique avec
L

une cassette
2004
(Jacob Pe

(Ma
Fack Zucke
audio)
(Ba

r
eb rberg
1834 e

oo )
ub en
rateur

Le Andr

k
u C h y)
La cha Harington)

Yo teve Hurle

(
ba eas P
1973
(John

S( ad

la ave
1596 h

de l)
1976 et C
sse d'e

Le té
1972

ur

m phon
(Alfred amite

(Mart obile e
1866
Nobel)

in Coo Jeu
1893 indivvidéo
au

per)
intitu iduel,
n

l
iese
La dy

S ca
Le
o teur dsel) (Nolan lé Pong n
the Le mRudolf Die
Bushne
ll) (Go ner
r ( dfre mé
(Ga mo Hou y New dic
1447 Le instein)
lilé mè (E nsfi bol al
las
e) tr eld) d
m

e 1920
(Thomwing-gu

car La p er
phot odak Georg

1872
ms)

ac re
1593 ou tères sse à 1972
as Ada

App aphique
(K stman)

1885

(Mic
im m
ogr

(Gu prim obile 1966

Le cificiel akey)
art Ellis DeB
Ea

hael
ten eri s
e

areil

berg e
Le ch

(Clarence Birdseye )

œu
)
des aliments
Congélation

r
de arve
Le chauKenne

es

1925
(H

s l ss dy
ac u )

Les gènes, ce que les


et re
y

1876
(Ale
Le ander

parents transmettent à
s

contre lasteur)

1320
x

leurs enfants comme


tél Gra

Le vaccin ge
(Louis Pa

caractéristiques physiques
ép ham

(F l'AD re
et mentales.

de ructu
ho Be

et Ja rancis C N
son)
mes rick
il

ne ll)

éta (Louis
ra
Gouverna

Wat
1936

st
(Arabie)

La sép blanc )
ge Dam

La poubelle

La
1953
fus ara
s

En 105 (Eugène Poubelle)


ée ble

1180 1885
à

ion
le Le évis ur )
Pap sso bie) 1884 microfour à té l le ark
s

(Chin ier o u
B e, A ra La n couGoldm
(Percy S -ondes
e) (Chin société pencer de la
e Carl
er
Raytheo (Pet
n)
1090 1950
1947
Réponses : Cinéma 1895 - Ordinateur 1946 - Télévision 1926 - Premier livre imprimé 868

Inventions ratées
– Ce téléphone inventé
Quelle invention marquera Des remords
d’inventeurs
par Edison en 1878 a été
une tentative
malheureuse.
cette année 2015 ? Parfois, les inventeurs
expriment
La manivelle des déceptions
faisait Quelles seront les inventions qui marqueront – Des étudiants de l’université de ou des remords.
tellement cette année ? Voici quelques objets qui Cambridge (Royaume-Uni) ont Quelques exemples :
de bruit peut-être deviendront des objets ordinaires… imaginé un éclairage public fait
qu’il était d’arbres lumineux. Ils ont réussi à – Mikhaïl Kalachnikov,
impossible d’entendre ce – Une batterie de smartphone… introduire dans un arbre, le gène le constructeur de la
que disait la personne qui corporelle : recharger son smart- d’une luciole ou d’une bactérie légendaire mitraillette
se trouvait au bout du fil ! phone grâce à la chaleur de notre sous-marine, capable de restituer russe, a regretté son
corps ? C’est ce que permet le de la lumière. Ce projet a remporté invention trop cruelle.
– L’histoire de l’aviation Wearable Thermo-Element. Ce le premier prix de la compétition – John Sylvan,
regorge « sparadrap » qui se colle sur la IGEM 2010 (Compétition interna- l’inventeur des
d’échecs. peau utilise l’énergie produite par tionale de machines génétique- capsules de café,
Sur ce dessin, la chaleur du corps pour la trans- ment modifiées). regrette
un engin mis former en électricité. C’est un pro- – Les baguettes ci-dessous ont été l’impossibilité
au point par jet de l’Institut supérieur coréen de mises au point en Chine. Ces ba- de les recycler.
le Français science et technologie. Cet objet guettes connectées sont capables – Ethan Zuckerman,
Clément Ader. est encore à l’étude mais il pourrait fissures… Comment ? En y inté- de détecter la tempéra- l’inventeur des pop-
Celui-ci rêvait de faire être prêt dans l’année. grant des bactéries ! Et à Kassel, en ture, l’acidité et l’éven- ups (petits écrans)
décoller un engin « plus – Un béton autoréparant : à l’uni- Allemagne, certains ont mis au tuelle contamination publicitaires, s’excuse
lourd que l’air »… versité de Delft aux Pays-Bas, une point un béton producteur d’élec- de la nourriture… du dérangement
Mais n’y est pas arrivé. équipe travaille sur un nouveau tricité, et un autre qui réfléchit la lu- Auront-elles du que cela crée.
béton qui comblerait lui-même les mière. succès ?

Supplément au Journal des Enfants du 3 avril 2015 2


Inventeurs d’aujourd’hu
i: Les Fab Labs,
c’est quoi ?

Q uelles aides existe n t ? ● Si j’ai une idée d’invention, où puis-je la réali-


ser ? Je peux par exemple me rendre dans un
Fab Lab. C’est un laboratoire de fabrication. Il inté-
resse les bricoleurs, les informaticiens, tous ceux
qui cherchent à réaliser des projets par eux-mê-
J’ai une bonne idée… décrit  l’idée,  on  peut  y  ajouter  une  photo  ou  une mes, ou en collaboration avec d’autres, et qui ne
vidéo et on envoie tout à l’Office Benelux de la Pro­ peuvent les réaliser chez eux ou sur leur lieu de
Mais chuuut… ! priété intellectuelle (OBPI).  On reçoit un certificat travail.
Je ne tiens pas à ce électronique  qui  dit :  “ À  telle  date,  j’ai  eu  telle ● Avec l’aide d’un instructeur, que l’on peut ap-
idée. ” Quand on améliore l’idée, on peut redépo­ peler « Fab Lab manager », on prend les com-
que l’on me pique mon ser  un  second  certificat.  Puisque  ce  qui  compte,  mandes de machines ultraprécises (imprimante
invention ! Comment c’est d’être le premier à avoir l’idée. »
Tout cela est, bien sûr, confidentiel, se-
3D, découpe laser…) ou d’outils de bricolage plus
traditionnels (visseuse, foreuse, marteau…). C’est
la protéger ? cret. Personne n’a accès à ces certifi- une aide pour réaliser un prototype (un premier
cats de l’OBPI. Mais comment savoir exemplaire, un modèle) de son invention.

Ê
tre inventeur, ça s’apprend ? que telle idée a déjà été enregistrée ? ● En Belgique, le premier Fab Lab a ouvert ses
« Tout commence lorsque vous avez un Comment être sûr qu’on est le premier à portes à Gand en 2010. Après Louvain, Genk, Mali-
problème, explique Sophie Rac- l’avoir si on veut développer l’inven- nes, Anderlecht et Bruxelles, il s’est étendu à
quez, qui a créé une agence qui tion ? Liège, Namur, Louvain-la-Neuve…
aide les inventeurs, The Idea Monopoly. ● Avantages : on a accès à des machines à
Une banane écrasée dans un cartable… contre un ● Le brevet moindres frais et le soutien éventuel de passion-
journal de classe. C’est peut­être ainsi que l’inven­ Pour être le propriétaire d’une inven- nés qui fréquentent aussi les Fab Labs. Désavan-
tion d’une boîte à banane est née… tion, et surtout empêcher que d’autres tages : il faut avoir les connaissances pour mani-
Je vais vérifier si votre invention est FUN© : c’est­ la commercialisent, il faut déposer un puler ces machines. Et en employant les
à­dire fabricable, utile et nouvelle. Je pense que les brevet. Durant 20 ans, l’inventeur est sûr machines du Fab Lab, on rend visible son inven-
bonnes idées partent d’un besoin insatisfait. L’in­ qu’il sera le seul à pouvoir profiter de tion et on la partage.
vention de la toute première chaise était une bonne son invention. Mais comment peut-il ● L’idée des Fab Labs vient des États-Unis. Les
idée car le besoin de s’asseoir était alors satisfait. être sûr que personne n’a déposé un e- Fab Labs sont réunis en réseau mondial très
Maintenant  que  la  chaise  est  inventée,  on  peut  dpo pour la même idée d’invention ? actif.
toujours inventer une chaise avec des formes spé­ C’est difficile à vérifier. Si malgré tout,
ciales. » quelqu’un signale qu’il a un e-dpo pour
Il arrive que l’on mette du temps à satis- la même invention, alors l’inventeur ● Le modèle ler (multiplier) les protections. »
faire un besoin. Ainsi, après l’invention pourra profiter de son invention et celui Un modèle, c’est une façon moins coû-
de la boîte de conserve, il a fallu atten- qui a un certificat (e-dpo) aussi. Mais ce teuse de protéger l’invention. On fait un ● La marque
dre 50 ans pour que quelqu’un pense à dernier devra la développer lui-même, modèle pour protéger la forme d’un « Quand on crée une marque, elle est protégée éter­
inventer l’ouvre-boîte ! Pendant ce il ne pourra pas faire fabriquer et ven- nouveau produit, d’un présentoir, d’un nellement  si  on  paie  une  taxe  tous  les  dix  ans. »
temps, c’est un petit burin et un mar- dre cette idée par d’autres. objet, d’une inscription… C’est valable On protège soit le nom, soit le logo (le
teau qui ont été utilisés. « Un e­dpo, c’est un bon réflexe car ça ne coûte que 25 ans, renouvelable trois fois. Cela dessin de la marque). « Coca­Cola a imaginé
35  euros,  tandis  qu’un  brevet,  c’est  plusieurs  di­ coûte plusieurs centaines d’euros. en plus protéger la forme de sa bouteille ! »
● Le e-dpo zaines de milliers d’euros (pour le dépôt du brevet « Mais il faut que l’invention ait une forme ori­ Cela coûte plusieurs centaines d’euros
«  Parfois on a intérêt à enregistrer l’idée d’une in­ plus les taxes annuelles à payer). Pour des motifs ginale. La  brique  Lego,  c’était  un  modèle,  donc si on dépose cela dans un pays. C’est
vention, précise Sophie Racquez. Com­ textiles, par exemple, c’est une bonne idée. Dans le après  25  ans,  tout  le  monde  pouvait  la  copier, plusieurs milliers d’euros si c’est aux ni-
ment ? En faisant un e­dpo. On crée un dossier qui monde de la mode ou de l’art, c’est intéressant. » elle n’était plus protégée. Parfois, il faut cumu­ veaux européen et international.

Les lunettes de réalité virtuelle


Qui réussira à réaliser les premières vraies lunettes de réalité virtuelle ?
Google, Facebook, Samsung, Sony ou encore HTC se battent. Nozon,
une société bruxelloise, espère avoir une place dans cette aventure..
L’image est en 3D et elle dans un univers réaliste (filmé dans un en­
change en fonction des vironnement qui existe dans la réalité). 
mouvements de la tête, à La course au casque fait rage pour le mo­
droite ou à gauche, en ment car on pense qu’une nouvelle version
haut ou en bas. de  casque  Oculus  sera  vendue  en 
2016. Mais on ne sait pas encore qui sera 
choisi  pour  apporter  du  contenu.  On  es­
père que nous serons en bonne place ! D’ici
lisme. Ça ne donne pas l’impression d’être quelques  années,  on  pourra  regarder  un 
face à quelque chose qui est réel. Une autre film avec un casque en 360 °C , se poster à
solution, ce serait de filmer la réalité puis  côté  d’objets,  d’acteurs  comme  Brad  Pitt, 
de l’introduire dans le casque. Mais on n’a par exemple, que l’on regardera en train 
pas encore la technique pour le faire. » de se bagarrer à côté de nous… »

● L’invention de Nozon Mais ne nous avait-on pas déjà dit cela


« Actuellement, il n’y a pas encore de cas­ à propos de la 3D ?
que de réalité virtuelle qui soit tout à fait  « L’expérience  est  différente.  La  3D,  ça 
au  point,  souligne Matthieu La- reste du film tandis que la réalité virtuelle,
beau. Certains  permettent  de  voir  à  c’est une expérience d’immersion (de plon­
360 °C  (on peut tourner et voir tout autour geon) dans une autre réalité.   On met un 
de soi) mais on n’a pas l’impression que les casque  et  on  fait  l’expérience  de  se  sentir 
objets  sont  « présents »,  ça  reste  des  ima­ vraiment ailleurs… »
ges. Et si en plus on bouge, alors là parfois
ça donne des nausées. Rendre les mouve­
ments naturels, ce n’est pas facile ! Quand
un casque sera vraiment mis au point – et

C
ela fait trois ans que l’on l’intérieur du jeu ! casque qui soit bon marché et la dernière version d’Oculus est très inté­
observe une course en- Les premières lunettes, Oculus serve aux gens, dans leur salon. ressante  –  il  faudra  alors  avoir  aussi  du 
tre fabricants pour Rift, ont été présentées en 2012. « Le but c’est de s’en servir dans les jeux vi­ contenu (jeux, films…) à vendre.  Et c’est là
mettre au point des lu- Ces lunettes enveloppent les déo, explique Matthieu Labeau de que  notre  société,  Nozon,  se  positionne. 
nettes de réalité virtuelle. yeux de l’utilisateur. Celui-ci ne Nozon, une entreprise bruxel- Nous proposons ce que personne n’offre en­
Il s’agit de lunettes qui permet- voit rien d’autre que l’image sur loise spécialisée dans les techni- core : un film en images de synthèse avec 
tent à l’utilisateur de s’immerger l’écran, l’image en 3D qui change ques d’animation et de 3D. Face­ la présence des objets. Nous avons inventé
dans un monde fictif (film, jeu vi- dès qu’il bouge la tête, à droite ou book  aimerait  aussi  immerger  (plonger)  un système appelé Présenz pour lequel on
déo, univers 3D virtuel…). Une fa- à gauche, en haut ou en bas. l’utilisateur  dans  un  film.  Mais  pour  le  a déposé un brevet. Actuellement, on tra­
çon de rendre l’expérience des Facebook a racheté Oculus Rift moment,  si  on  utilise,  pour  les  films,  les  vaille en images de synthèse avec la tech­
joueurs plus intense puisque cela pour 2 milliards de dollars. L’en- programmes dont on se sert pour les jeux nologie Présenz mais on espère qu’un jour,
leur donne l’impression d’être à treprise américaine veut faire un vidéo, on a toujours un problème de réa­ on  pourra  filmer  quelqu’un  et  l’intégrer 

3 Supplément au Journal des Enfants du 3 avril 2015


Imprimera-t-on bientôt
Quelle est n os repas ? Mais que deviendront…
l’alimentation
du futur ?
● Que deviendront les être un
Que mangera-t-on et boulangers, pâtissiers et outil
comment préparera- autres artisans, si chacun supplé-
a de quoi faire facilement mentaire
t-on nos plats ? des préparations pour leur
Un laboratoire a été extraordinaires chez lui ? per-
« Les artisans auront mettre
créé pour y réfléchir, toujours leur place parce de trans-
travailler, qu’on n’aura pas le temps former

© SGL
de tout faire soi-même, et leurs
expérimenter… tout le monde n’aura sans produits
doute pas ces nouvelles autrement. »

U
n « laboratoire de la technologies. » ● On ne cuisinera plus ?
cuisine du futur » ● Et les grandes « Si. C’est un outil de plus,
vient d’être créé à surfaces ? comme une poche à
Foodini

Gembloux. Il porte un « La grande distribution va douille (sorte de petit sac


nom anglais : Smart Gastro- peut-être devoir changer avec un embout, pour
nomy Lab (laboratoire de gas- Foodini, la première imprimante 3D alimentaire commercia- ses façons de faire. » décorer un plat en
tronomie intelligente). Doro- lisée en Europe, réalise notamment ce genre de plats. ● Et les agriculteurs ? dessinant avec de la
thée Goffin y travaille. « Les agriculteurs essaient crème, du chocolat…)
fige. On le fait déjà avec du chocolat. » ter. Cela veut dire qu’on fait sécher des déjà de se diversifier très précise. Mais il ne faut
● L’imprimante 3D Pour cela, il faut bien connaître aliments et qu’on les réduit en poudre.  (proposer surtout pas remplacer
alimentaire les ingrédients, comment ils se Pour les utiliser, on ajoute de l’eau. » d’autres le fait de cuisiner. »
Une des technologies qui inté- mélangent, comment ils se produits, ● Pourra-t-on employer
ressent le laboratoire, c’est comportent ensemble, en ● Quels avantages ? avoir les légumes de son
l’imprimante 3D alimentaire. fonction des températures… L’idée d’imprimer des aliments d’autres jardin ?
Grâce à un programme infor- Mine de rien, ça demande est amusante. Mais, à part ce activités). « C’est tout le sens
matique, cette machine « im- beaucoup de connaissances et plaisir, quel est l’intérêt de cette L’impri- de la recherche : trouver
prime » un plat en lui donnant la de précision. Mais des labora- technologie ? « Si on travaille avec mante 3D comment les intégrer
forme que l’on veut. toires arrivent déjà à imprimer des aliments déshydratés (séchés) et alimen- dans la technologie
Deux types de machines peu- des formes très complexes en réduits en poudre, on peut les conserver taire peut de l’imprimante 3D. »
vent exister. « Dans  la  première, sucre, à imprimer des pâtes et plus  longtemps  et  donc  réduire  le  gas­
explique Dorothée Goffin, on des biscuits aux formes éton- pillage.  On  peut  aussi  composer  son 
prépare un aliment qui sort de l’impri­ nantes, des pizzas à cuire… plat en fonction de ses besoins et de sa  algues. » Elles pourraient créer et ven-
mante  en  trois  dimensions  (lon- « Le deuxième type de machine peut im­ santé : ajouter des vitamines ou des pro­ Enfin, Dorothée Goffin ajoute dre des nouveaux aliments,
gueur, largeur et hauteur) et  se  primer à partir de poudres à réhydra­ téines, créer un plat « mou » facile à mâ­ les plaisirs esthétiques (faire du aux formes et aux goûts nou-
cher  et  à  avaler  pour  une  personne beau), créatifs et gustatifs : veaux.
âgée… On pourrait aussi avoir un plus « Avoir  le  même  ingrédient  présenté  On peut aussi imaginer que des
grand contrôle de ce qu’on mange, puis­ sous une texture et une forme différen­ restaurants pourraient impri-
Un laboratoire vivant qu’on  serait  chacun  son  propre  « pro­ tes, cela change le goût. On le sait déjà : mer des pâtes qui auraient la
Le Smart Gastronomy Lab est un living lab (laboratoire vivant). Cela veut ducteur » :  on  pourrait  fabriquer  soi­ une carotte crue, une mousse de carottes forme que vous avez dessinée
dire que l’utilisateur, celui qui utilisera les nouvelles techniques, participe même ses biscuits ou ses chips en forme ou une purée de carottes ne donnent pas et apportée sur une clé USB,
à la recherche. Cela signifie aussi que des personnes de milieux différents de dinosaures en décidant si on ne met la  même  sensation  en  bouche,  pas  la par exemple.
vont travailler ensemble : des chimistes, des spécialistes des nouvelles pas  ou  peu  de  colorants,  de  sucre,  de  même saveur. » Et puis, chacun pourrait avoir
technologies, des entreprises, des grands chefs de restaurants wallons… graisse, de sel… »… ou en décidant son imprimante 3D alimentaire
« Ici, à Gembloux, on va faire construire un nouveau bâtiment avec un la- de ne pas mettre un ingrédient ● Qui va utiliser à la cuisine. Dorothée Goffin :
boratoire culinaire, une cuisine professionnelle et un restaurant qui sera auquel on est allergique ! l’imprimante 3D ? « Un  modèle  va  être  vendu  au  prin­
ouvert tous les jours et où on testera les nouveautés. Un après-midi par Autre avantage : « On pourra inté­ Des petites et très grandes en- temps par Natural Machines, en Espa­
semaine, les gens pourront utiliser la cuisine et le laboratoire : faire des grer plus facilement dans notre nourri­ treprises font déjà des essais et gne. Chez nous, je pense que les impri­
essais, créer… Cela nous aidera à avoir des nouvelles idées, à observer ce ture des aliments qui ont un grand inté­ des expériences pour se pré- mantes 3D alimentaires entreront dans
qui fonctionne ou pas… » rêt  nutritif  mais  qui  sont  peu  parer à utiliser l’imprimante 3D nos cuisines d’ici deux ou trois ans. »
appétissants, comme les insectes ou les  alimentaire. Nathalie Lemaire

Concours
Les Voies d’eau du
De l’eau de pluie À faire ?
1. Creative School Lab :
Hainaut proposent une
excursion combinant
l’aller-retour sur le canal
pour le lave-glace 6 laboratoires créatifs
viennent d’être créés
dans des hautes écoles
du Centre historique avec où l’on forme les futurs
la visite du plan incliné de Adrien Rolle ne faut pas qu’elle gèle. enseignants. Une façon
Ronquières où l’on peut est un inventeur. On va donc peut-être de les aider à
visiter le parcours- Il a eu l’idée se lier à un autre inven- « muscler » leur
spectacle « Un bateau, de créer teur qui a mis au point créativité dans tous les
une vie ». Cette excursion des capsules qui con- domaines. Et certains
est possible du 1er avril
un récupérateur tiennent de l’antigel. « Labs » accueilleront
au 23 octobre. d’eau de pluie aussi des classes
pour le lave-glace Serez-vous un jour riche ? primaires.
http ://voiesdeau.hainaut.be des voitures. Ce n’est pas pour ça
Nous avons une excursion Génial, non ? que je le fais ! Je 2. L’Odyssée de l’Objet,
à offrir pour 25 élèves de veux avant tout ne c’est un concours de

D
4 à 12 ans. Pour participer, urant des an- pas regretter d’être création d’un objet en
répondez avant le 1er mai à nées, Adrien passé à côté de cette 3D. Il est organisé tous
la question ci-dessous sur Rolle a roulé expérience. À présent, soit les 2 ans et concerne
notre site web lejde.be chaque jour mon idée est rachetée par une les élèves de tout
Quand a été inventé 200 km en voiture pour se ont  testé  mon  idée,  ils  ont  fait  plu­ marque de voiture, soit je fais le secondaire.
le piano ? rendre au travail. « Pendant sieurs  prototypes  et  vérifié  qu’il  n’y fabriquer moi-même mon in-
10 ans, je me suis demandé pourquoi avait pas de brevets existants qui res­ vention. Oui, on peut peut- ww.lodysseedelobjet.be
l’eau de pluie ne dégoulinait pas direc­ sembleraient à mon idée. » être gagner de l’argent mais
tement  dans  le  réservoir  du  lave­ jusqu’à présent, même si j’ai
glace.  Puis  un  jour,  j’ai  rencontré  un Votre invention va-t-elle eu de l’aide, ça coûte aussi. Textes : Marie-Agnes Cantinaux
ingénieur d’un centre de recherche qui être fabriquée ? Journal des Enfants
m’a  dit  que  mon  idée  était  intéres­ J’ai des contacts avec un fa- Votre invention portera-t-elle 38, route de Hannut - 5004 Bouge
sante. Or, ce centre Sirris est un centre bricant de voitures. Ça avance votre nom ? Tel. : 081/24 88 93
E-mail : redaction@lejde.be
mis à la disposition du public. Liés par donc. Mais le souci, c’est que Non, j’ai opté pour Green-
Site : www.lejde.be
la  confidentialité  (secret),  ces  experts l’eau doit être propre et qu’il Glass.

Supplément au Journal des Enfants du 3 avril 2015 4