Vous êtes sur la page 1sur 4

Cuisine française

La cuisine française fait référence à divers styles


gastronomiques dérivés de la tradition française. Elle a
évolué au cours des siècles, suivant ainsi les changements
sociaux et politiques du pays. Le Moyen Âge a vu le
développement de somptueux banquets qui ont porté la
gastronomie française à un niveau supérieur, avec une
nourriture décorée et fortement assaisonnée par des chefs tel
Guillaume Tirel. Au xviie siècle, les habitudes ont changé,
avec une utilisation moins systématique des épices et avec
le développement de l'utilisation des herbes aromatiques et
de techniques raffinées, initiées par François Pierre de La Varenne et par
d'autres dignitaires de Napoléon Bonaparte, comme Marie-Antoine Carême.

Histoire

La cuisine française a énormément évolué au


cours des siècles. À partir du Moyen Âge, une
cuisine nationale unique et créative a commencé à
émerger. Cet élan initié par plusieurs grands chefs
est la conséquence des différents mouvements
sociaux et politiques. Au fil des années, différents
noms ont été donnés aux styles de cuisine français
qui ont été codifiés par différents maîtres-
cuisiniers. Tout au long de leur vie, ces chefs ont été
tenus en haute estime pour leurs contributions à la
culture du pays. La cuisine française s'est
principalement développée dans la ville de Paris
avec les chefs de cuisine royaux, mais elle s'est
finalement étendue à tout le pays et a même été
exportée par delà les mers.
Ratatouille

La ratatouille (de l'occitan ratatolha) est une


spécialité culinaire traditionnelle des cuisines
niçoise, provençale, occitane et méditerranéenne,
à base de ragoût mijoté de légumes
méditerranéens, et d'huile d'olive.

Ingrédients

Elle est généralement composée de légumes


cuits (coupés en rondelles ou en quartiers) :
aubergines, courgettes beurre longue, poivrons rouges et jaunes, tomates, ainsi
que des oignons blanc ou paille, de l'ail, basilic et de l'huile d'olive. Il n'y a pas de
recette précise mais des principes à respecter. Elle peut être également aromatisée
avec des olives,ainsi qu'un bouquet garni de thym, laurier, queue de persil plat,
feuilles de céleri, romarin, basilic et herbes de Provence2.
Deux méthodes sont possibles : cuisson de tous les légumes ensemble, ou bien
première cuisson légume par légume. Les défenseurs de la tradition provençale
comme les grands cuisiniers Roger Vergé ou Guy Gedda préconisent de faire
revenir ou même frire les légumes un par un, puis de passer le poivron sur la
flamme pour le débarrasser de sa peau et lui donner une saveur de grillé.
La ratatouille, consommée froide ou chaude, est habituellement servie comme
plat d'accompagnement de viande ou de poisson, mais peut aussi être servie
comme plat principal seul, alors accompagnée de riz, de pomme de terre, ou de
pain.

Curiosités
Un film d'animation a également été réalisé pour cette
préparation.
Restaurant Le Meurice

Le Meurice, ou l’hôtel Meurice, est un palace


parisien 5 étoiles de style néo-classique haussmannien,
fondé par Augustin Meurice en 1815. Situé depuis 1835
au 228, rue de Rivoli dans le 1er arrondissement, il est
labellisé Entreprise du patrimoine vivant depuis 2014.

En 1771, Augustin
Meurice (1738-1820),
maître de poste de
Calais, ouvre l'Hôtel
Meurice de Calais (en), ainsi qu'un hôtel de luxe
au terminus de la diligence Paris-Calais, 223, rue
Saint-Honoré à Paris.
Il applique une stratégie adressée aux touristes
anglais qui souhaitaient trouver lors de leurs
voyages sur le continent européen le confort et les commodités auxquels ils sont
habitués chez eux. Le Meurice offrait alors le « service palace .
En 1835, l’hôtel déménage pour s'agrandir en fondant ce palace, sur son
emplacement actuel, au 228 rue de Rivoli, avec 160
chambres pour une clientèle richissime.Au début du xxe
siècle, Le Meurice change de direction. En 1907, afin de
concurrencer l'Hôtel Ritz, ouvert en 1902 sur la Place
Vendôme voisine, Arthur Millon, un des actionnaires,
s'associe à Frédéric Schwenter pour faire agrandir les
lieux par l’adjonction de l'hôtel Métropole voisin de la
rue de Castiglione. À l’exception des façades classées,
l’hôtel est entièrement reconstruit par Henri-Paul Nénot en conservant le style
Louis XVI d'origine. Il est équipé des évolutions modernes : salle de bains,
téléphone, sonneries électriques pour leurs domestiques, ascenseur, etc. De
cette époque, Le Meurice a conservé le grand salon Pompadour, la salle de
restaurant, le salon Fontainebleau et la verrière de fer forgé qui abritait le hall.
C’est au cours de ces travaux que les ouvriers recueillirent un lévrier errant sur
le chantier dont le personnel fit sa mascotte, devenu l’emblème de l’hôtel.

Bibliographie; Wikipedia
Elevi: Vcariu Darian,Badescu George ,Andrea David,Ambros Alex