Vous êtes sur la page 1sur 2

1

UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE EST-ELLE TOUJOURS TOTALE ?

I- Etude de la réaction entre l’acide éthanoïque et l’eau

Prévision
On prépare 100 mL d’une solution en dissolvant 0,67 g d’acide éthanoïque CH 3COOH du
commerce dans de l’eau et on mesure le pH de la solution obtenue.
La solution d'acide éthanoïque du commerce contient 90% d'acide en masse (100 g de liquide
contiennent 90 g d'acide).
 Calculer le nombre de moles d'acide acétique introduit.
 Reproduire et compléter le tableau d'avancement suivant :
Equation de la CH3COOH + H 2O
réaction
Quantités de Avancement
matière(mol)
Etat initial

Etat
intermédiaire
Etat final xmax =
attendu

 Utiliser ce tableau pour calculer la valeur du pH attendu dans l'état final.

Manipulation
 Mettre de l’eau de Volvic dans un becher et mesurer et noter la valeur de son pH, noté pH 1 .
 Verser de l’eau de Volvic dans une fiole jaugée de 100 mL pour la remplir à moitié.
Placer la fiole sur une balance.
Introduire dans la fiole 0,67 g d’acide éthanoïque CH 3COOH du commerce précisément, à la
goutte près (utiliser une pipette ou un compte-gouttes). Homogénéiser et ajuster au trait de
jauge avec l’eau.
Mesurer et noter le pH de la solution ainsi obtenue, noté pH 2 .
Interprétation
 Comment voit-on qu’il y a eu réaction entre l'acide éthanoïque et l'eau ?
 Comparer cette valeur du pH2 mesuré à la valeur pH1 attendue.
 A partir de la valeur mesurée pour le pH, calculer l'avancement final de la transformation
xfinal.
 Comparer l'avancement maximal xmax et l'avancement final xfinal.
 Recopier et compléter le tableau descriptif suivant en utilisant la valeur de x final calculée
précédemment pour remplir les cases grisées.

Equation de la CH3COOH + H 2O
réaction
Quantité de Avancement
matière(mol)
Etat initial

Etat
intermédiaire
Etat final Xfinal =
2
 Le réactif limitant a-t-il entièrement disparu lorsque l’état final est atteint ?
 Pourquoi dit-on que la transformation n'est pas totale ?
 Calculer le taux d'avancement de la transformation :  = xfinal / xmax
 Conclusion : comment peut-on définir une transformation chimique limitée (qui n'est pas
totale) ?

II- Etude de la réaction entre les ions éthanoate et les ions oxonium

Manipulation
 Mettre 100 mL d’acide chlorhydrique de concentration molaire c = 1,0.10-1 mol.L-1 dans un
becher. Noter la valeur pH3 du pH de la solution .
 Introduire à la spatule une petite quantité d’éthanoate de sodium CH3COONa (s) dans cette
solution.
 Agiter. Noter la valeur pH4 du pH de la solution.

Remarque : on introduit des cristaux (solides) d’éthanoate de sodium CH 3COONa (s) pour ne pas
modifier sensiblement le volume. Lors de leur dissolution, il y a dispersion d’ions éthanoate
CH3COO - (aq) et d’ions sodium Na+(aq).

Questions
 Le pH a évolué. Il y a dons eu transformation. Y a-t-il eu consommation ou production des ions
H3O+ ?
 Ecrire l'équation de la réaction acido-basique correspondant à la transformation observée.
 Comparer cette équation avec l'équation de la réaction entre l'acide éthanoïque et l'eau.
 Définir une réaction réversible.

III- Notion d’équilibre chimique

Que se passe-t-il lorsqu’on mélange un acide A et de l’eau H 2O ?

- Pour le sens 1, les réactifs sont ……………………………………….


- Pour le sens 2, les réactifs sont ……………………………………….
- Evolution des vitesses lorsqu’on mélange l’acide A et l’eau H 2O : compléter le tableau suivant

Equation de la A H2 O B H3O+
réaction
Etat initial Sens 1 Sens 2

Etat Sens 1 Sens 2


intermédiaire

Etat final Sens 1 Sens 2

Que peut-on dire des vitesses de réaction dans l’état final ?