Vous êtes sur la page 1sur 10

2.

DESCRIPTION DU PROCESS
2.1. Objet des différents systèmes
21..1. Système N° 17 : Systèmes de tête de puits (eau du Mio-Pliocène)
L’eau du Mio-Pliocène est acheminée par deux conduites principales des têtes de puits vers
le CPF. Six puits sont raccordés à une conduite principale (conduite principale d’eau de
service) pour alimenter l’eau de service utilisée pour l’eau de dilution de l’unité de
dessalage et le remplissage initial du réservoir d’eau anti-incendie. Deux puits sont
raccordés à une autre conduite principale (conduite principale d’eau potable) pour alimenter
une unité de traitement d’eau potable. Les puits sont situés à une distance d’environ 1 km du
CPF. Chaque puits doit produire 400 m3/j d’eau à une pression de tête de puits de 7 bars en
utilisant des pompes électriques immergées de fond pour augmenter l’alimentation d’eau du
Mio-Pliocène. L’eau de chaque puits est acheminée via une ligne de flux de 3 » vers un
manifold de la conduite principale.
21..2. Système N° 52 : Système d’eau de service
L’eau du Mio-Pliocène transportée par la conduite principale d’eau de service est admise
dans la cuve d’eau de service dont le volume de charge est 400 m3. Le remplissage initial du
réservoir d’eau d’incendie s’effectue en raccordant un tuyau sur la ligne d’alimentation de la
cuve d’eau de service.
Le remplissage complet de la cuve d’eau d’incendie est une action très rare et il n’est donc
pas nécessaire de prévoir une capacité de stockage à cet effet dans le CPF. L’eau pour le
remplissage de la cuve est prélevée directement sur la conduite principale entrante.
Etant donné que les systèmes du process ne fonctionnent pas si la cuve d’eau d’incendie est
vide, le système n’a pas besoin de satisfaire aux exigences des deux utilisateurs en même
temps.
L’eau de dilution pour l’unité de dessalage est désaérée avant d’être utilisée dans les unités
de dessalage des trains d’huile. Elle est pompée à partir de la cuve d’eau de service et
admise vers l’unité de désaération de l’eau de service où la teneur en oxygène dissous est
réduite à 10 ppb. Le procédé appliqué dans cette unité est le “strippage au gaz” au cours
duquel l’oxygène dissous dans l’eau est éliminé par action de contact avec le fuel gaz à
contre-courant dans une colonne garnie. Le désoxygénant est injecté dans l’eau dans l’unité
pour assurer la réduction de la teneur en oxygène dissous. L’eau une fois désaérée est admise
ver les unités de dessalage..
La pompe d’eau de dilution du MP, qui a une pompe de secours stockée au magasin sans
moteur, est prévue en tant que pompe de secours d’eau de dilution du puits de forage. Dans
le cas où l’eau du MP est normalement utilisée comme eau de dilution, il est nécessaire
d’avoir une conduite principale supplémentaire de 6” partant des puits supplémentaires vers
l’entrée de la cuve d’eau de service. Seul un bec de raccordement est fourni pour cette future
conduite principale.
21..3. Système N° 53 : Réseau d’eau potable
L’eau du Mio-Pliocène transportée vers le CPF via la conduite principale d’eau potable est
admise vers l’unité de traitement d’eau potable..
Le procédé appliqué dans l’unité est l’osmose inverse. L’eau adoucie est filtrée à travers des
membranes et les sels se concentrent dans l’eau résiduelle qui est rejetée en tant que
saumure. La capacité de production de l’unité est de 50 m3/jour. L’eau traitée est chlorée
avant d’être stockée dans deux réservoirs d’eau potable d’un volume de 168 m3 chacun. Ce
volume est dimensionné pour fournir une alimentation en eau potable et en eau pour les
sanitaires pendant une semaine. La demande maximale en eau est basée sur un taux de
consommation de 180 litres par personne et par jour pour 133 membres du personnel (120 à
la base industrielle et 13 au CPF).
La mise en marche et l’arrêt de l’unité se font automatiquement en fonction du niveau des
réservoirs d’eau potable. Quand l’unité est arrêtée, l’eau du Mio-Pliocène alimentant la
conduite principale d’eau potable est dérivée vers la cuve d’eau de service
L’eau potable est pompée vers les points utilisateurs au CPF et la base industrielle à une
pression d’alimentation de 6 bars.
21..4. Système N° 42 : Injection de désoxygénant
Le bloc d’injection de désoxygénant (450-UZ-42-04) est prévu pour injecter du
désoxygénant dans le système de désaération de l’eau de service
Les installations de stockage et de pompage sont prévues pour injecter du désoxygénant
dans l’unité de désaération d’eau de service afin d’obtenir une teneur de 10 ppb au
maximum d’oxygène dissous. La pompe d’injection de désoxygénant a un débit de pompage
maximal de 0,0015m3/h à 4 barg.
2.2. Description des équipements
22..1. Système N° 52 – Système d’eau de service

Désignation de Numéro de Dimen- Références


l’équipement marquage sions/
Capacité
P&ID N° Fiche technique/
Dessin d’étude
Cuve d’eau de service 410-TA-52-01 9000x7600 410-DC-C-52001 ORH-FM-M-52001
( DI x H )
Pompe d’eau 410-PA-52- 84 m3/h 410-DC-C-52001 V-2158-105-A-311
d’alimentation du 02A/B
désaérateur
Tour de désaération de 410-UZ-52-01 84 m3/h 410-DC-C-52001 V-215A-006-A-304
l’eau de service
Pompe d’eau de 410-PA-52- 84 m3/h 410-DC-C-52002 V-2158-105-A-381
dilution de l’unité de 01A/B
dessalage
Pompe d’eau de 410-PA-52-03A 130 m3/h 410-DC-C-52001 V-2158-105-A-331
dilution du MP
22..2. Système N° 53 – Réseau d’eau potable

Désignation de Numéro de Dimen- Références


l’équipement marquage sions/
Capacité
P&ID N° Fiche technique/
Dessin d’étude
Filtre grossier 410-DB-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
01A/B
Filtre de protection 410-DB-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
02A/B
Pompe d’alimentation 410-PA-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
de l’osmoseur 07A/B
Osmoseur 410-DA-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
01A/B/C
Cuve doseuse 410-TB-53-02 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
d’hypochlorite
Cuve doseuse 410-TB-53-03 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
d’antitartre
Cuve doseuse de 410-TB-53-04 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
bisulfite de sodium
Cuve doseuse de soude 410-TB-53-05 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
caustique
Cuve de nettoyage 410-TB-53-06 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
Pompe doseuse 410-PD-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
d’hypochlorite 02A/B
Pompe doseuse 410-PD-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
d’antitartre 03A/B
Pompe doseuse de 410-PD-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
bisulfite de sodium 04A/B
Pompe doseuse de 410-PD-53- 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
soude caustique 05A/B
Pompe de nettoyage 410-PD-53-06 410-DC-C-53003 V-215A-007-A-303
Cuve de stockage d’eau 410-TA-53- 6000x6700 410-DC-C-53004 ORH-FM-M-53001
potable 01A/B ( DI x H )
Pompe d’eau potable 410-PA-53- 20 m3/h 410-DC-C-53005 V-2158-105-A-321
01A/B

22..3. Système N° 42 – Bloc d’injection de désoxygénant (450-UZ-42-04)

Désignation de Numéro de Dimen- Références


l’équipement marquage sions/
Capacité
P&ID N° Fiche technique/
Dessin d’étude
Cuve de stockage de 450-TB-42-12 0,5 m3 V-215A-004-A- V-215A-004-A-069
désoxygénant 017
Pompes d’injection de 450-PD-42- 1,5 litre/h V-215A-004-A- V-215A-004-A-301
désoxygénant 12A/B 017
2.3. Paramètres de marche globaux
23..1. Système N° 17 : Systèmes des têtes de puits (Eau du Mio-Pliocène)
Capacité de chaque puits : 400 m3/jour
Conditions d’exploitation à la tête de puits (refoulement de la pompe du puits)
Pression : 10 bars maximum
Température : 35 oC

23..2. Système N° 52 : Système d’eau de service


Capacité d’eau de dilution pour l’unité de dessalage : 2,000 m3/jour

Conditions d’exploitation au refoulement de la pompe d’eau de dilution de l’unité de


dessalage :
Pression : 25 bars
Température : 35 oC

23..3. Système N° 53 : Système d’eau potable


Capacité de l’unité de traitement d’eau potable : 50 m3/jour
Volume de rétention des cuves d’eau potable : 7 jours par cuve

Conditions de marche au refoulement de la pompe d’eau potable :


Pression : 3,0 bars
Température : 35 oC

2.4. Spécifications des produits


24..1. Système N° 52 – Système d’eau de service
Spécifications de l’eau de dilution de l’unité de dessalage
Paramètre spécifié Valeur limite
Teneur maximale en O2 10 ppb
Filtration Non exigée
Zéro
TENEUR EN HUILE

24..2. Système N° 53 – Réseau d’eau potable


La qualité de l’eau potable doit être conforme à la norme de l’OMS relative à l’eau potable.
SECTION II INFORMATION SUR L’EXPLOITATION
1. DESCRIPTION DE LA REGULATION DE L’UNITE
1.1. Principe de régulation
11..1. Système N° 52 : Système d’eau de service
Le débit d’eau d’origine admise vers la cuve d’eau de service est réglé par une régulation de niveau
de la cuve.

Le débit d’eau d’alimentation vers la colonne de désaération est réglé par le niveau du
liquide du fond de la colonne de désaération.

Le débit vers chaque unité de dessalage est maintenu constant par des régulateurs de débit
disposés sur chaque conduite d’eau d’alimentation.

Pour obtenir de plus amples détails sur la régulation de l’unité de désaération d’eau de
service (410-UG-52-01), consulter le document du fournisseur V-215A-009-A-505.
11..2. Système N° 53 : Réseau d’eau potable
La mise en marche et l’arrêt de l’unité de traitement d’eau potable s’effectuent
automatiquement en fonction du niveau des réservoirs d’eau potable. Quand l’unité est
arrêtée, l’eau du Mio-Pliocène alimentant la conduite principale vers le traitement d’eau
potable est dérivée vers la cuve d’eau de service avec une régulation de débit.

Les pompes d’eau potable distribuent l’eau vers les utilisateurs sous une régulation de débit
de retour de trop-plein (spillback).

Pour obtenir de plus amples détails sur la régulation de l’unité de traitement d’eau potable
(410-UG-53-01), consulter le document du fournisseur V-215A-007-A-304.
11..3. Système N° 42 : Injection de désoxygénant
Les commandes de l’unité d’injection de produits chimique, tels que la mise en marche et
l’arrêt, s’effectuent manuellement sur place. L’indication du niveau des cuves de stockage,
avec une alarme haute/basse, et l’état de la pompe (marche/arrêt) sont transmis vers l’ICS.
La détection d’un niveau mini dans la cuve de stockage déclenche automatiquement l’arrêt
de l’injection de produits chimiques par le PSD.
Le dosage des produits chimiques doit en principe être effectué à chaque point d’injection
par des dispositifs de dosage sur chaque pompe, et le débit d’injection nécessaire doit être
réglé manuellement sur un débitmètre doté d’un indicateur de débit (verre de regard).
1.2. Conditions de marche
12..1. Système N° 52 : Système d’eau de service

Désignation de Numéro de Conditions de marche Conditions de calcul


l’équipement marquage normale
Press. Temp. Press. Temp.
(barg) (°C) (barg) (°C)
Pompe d’alimentation 410-PA-52-02A/B 5.5 35 8 100
d’eau du bloc de
désaération
Bloc de désaération de 410-UZ-52-01 0,01 35 3.5 100
l’eau de service
Pompe d’eau de dilution 410-PA-52-01A/B 20,3 35 31 100
de l’unité de dessalage

12..2. Système N° 53 : Réseau d’eau potable

Désignation de Numéro de Conditions de marche Conditions de calcul


l’équipement marquage normale
Press. Temp. Press. Temp.
(barg) (°C) (barg) (°C)
Pompe d’alimentation de 410-PA-53-02A/B 16,7 35 20 100
l’osmoseur
Osmoseur 410-DA-53-01A/B/C 16 35 20 45
Pompe d’eau potable 410-PA-53-01A/B 5,0 35 7 100

12..3. Système N° 42 : Bloc d’injection de désoxygénant (450-UZ-42-04)

Désignation de Numéro de Conditions de Conditions de


l’équipement marquage marche normale calcul
Press. Temp. Press. Temp.
(barg) (?b) (barg) (?b)
Bloc d’injection de 450-UZ-42-04
désoxygénant
Cuve de désoxygénant 450-TB-42-12 Atmos. Amb. 0,07 100
Pompe doseuse de 450-PD-42-12A/B 4 au Amb. 7,5 100
désoxygénant refoul.

2. PREPARATION POUR LE DEMARRAGE INITIAL


Voir “Partie A: Généralités” , Procédures de préparation pour le démarrage.

3. DEMARRAGE NORMAL
Voir “Partie A: Généralités : Démarrage normal” , Remarques générales sur les procédures de
démarrage.
3.1. Réseau d’eau potable (Système 17 / 53)
31..1. Récapitulatif du démarrage

DEMAR-
RAGE

Préparation pour le démarrage

Mise en ligne du réseau

Démarrage de la pompe du puits

Démarrage de l’unité de
traitement d’eau potable
Treatment Package

Réception d’eau potable


vers le réserv. de stockage

Démarrage de la pompe de
distribution d’eau potable

Fin de séquence

31..2. Procédures de démarrage


a) Préparation pour le démarrage

Cette séquence de démarrage est basée sur l’hypothèse que toutes les opérations de mise en
service ont été menées à bonne fin (par ex. vérifications des circuits, vérifications des
boucles d’instrument, essai d’étanchéité sous pression, etc.), que toutes les utilités de l’unité
ont été démarrées, et qu’une alimentation stable est fournie dans les conditions requises.
b) Mise en ligne

Avant de démarrer le système, il faut enlever tous les joints pleins provisoires, les cadenas et
les autres dispositifs utilisés pour isoler le système et les équipements raccordés et
enregistrer les états (application de la procédure de vérification de maintenance normale).
c) Démarrage de la pompe de puits
Vérifier que la cuve d’eau de service (410-TA-52-01) est disponible.
Connecter un flexible provisoire à la vanne de 1” en amont de la ligne du robinet d’équerre.
Démarrer une pompe de puits et transporter l’eau pompée initialement vers le désert par la
conduite flexible provisoire pour évacuer les grandes quantités de matières solides présentes.
Dès que l’aspect de l’eau devient correct et stable, ouvrir progressivement le robinet
d’équerre pour acheminer l’eau vers le CPF. L’eau s’écoule ver la cuve d’eau de service,
son débit est régulé par le 52-FV-00020. Fermer la vanne de 1” et déconnecter le flexible
provisoire.
d) Démarrage de l’unité de traitement d’eau potable

Démarrer l’unité de traitement d’eau potable (410-UZ-53-01) selon les consignes


d’utilisation du fabricant.
Prendre un échantillon à un point d’échantillonnage sur la conduite en aval de l’unité de
traitement et effectuer une analyse de l’eau pour vérifier si elle est conforme aux
spécifications.

e) Réception de l’eau potable dans le réservoir de stockage

Les réservoirs d’eau potable (410-TA-53-01A/B) fonctionnent en parallèle.


Sélectionner le transmetteur de niveau 53-LT-00001A ou B par le 53-HS-00001 pour
contrôler les niveaux de réservoir. Le niveau est réglé par le 53-LIC-00001 qui déclenche la
marche ou l’arrêt de l’unité de traitement d’eau potable.
Ouvrir les vannes d’admission d’eau des deux réservoirs pour introduire l’eau potable
provenant de l’unité de traitement.
Le remplissage initial d’eau dans les réservoirs peut durer environ sept jours avec une
alimentation en continu.
f) Démarrage de la pompe de distribution d’eau potable

Prendre des échantillons dans les réservoirs d’eau potable et les analyser pour vérifier leur
conformité.
Si les échantillons ne sont pas conformes aux spécifications, rechercher les raisons de cette
non conformité et procéder à une nouvelle opération de remplissage des réservoirs.

Quand l’eau est conforme, ouvrir les vannes de sortie des réservoirs vers la pompe de
distribution d’eau potable (410-PA-53-01A/B).

Démarrer une pompe d’eau potable en utilisant la ligne de retour de trop-plein et introduire
ensuite l’eau vers le collecteur de distribution.
3.2. Système d’eau de service (Systèmes N° 17 / 42 / 52)
32..1. Récapitulatif du démarrage

DEMAR-
RAGE

Préparation pour le démarrage

Mise en ligne du réseau

Démarrage de la pompe de puits

Réception de l’eau dans le


réservoir de stockage

Démarrage de l’unit. de
désaération de l’eau de service
Démarr. de l

Démarr. de la pompe d’eau de


dilution de l’unit. de dessalage

Fin de séquence

32..2. Procédures de démarrage


a) Préparation pour le démarrage
Cette séquence de démarrage est basée sur l’hypothèse que toutes les opérations de mise en
service ont été réalisées à bonne fin (par ex. vérifications des circuits, vérifications des
boucles d’instrumentation, épreuve d’étanchéité sous pression, etc.), que toutes les utilités de
l’unité ont été démarrées et qu’une alimentation stable est fournie dans les conditions
requises.

b) Mise en ligne du système

Avant de démarrer le système, il faut enlever tous les joints pleins provisoires, les cadenas et
les autres dispositifs utilisés pour isoler le système et les équipements raccordés et
enregistrer les états (application de la procédure de vérification de maintenance normale).
c) Démarrage de la pompe de puits
Connecter un tuyau flexible provisoire à la vanne de 1” sur la conduite en amont du robinet
à équerre.
Démarrer chaque pompe de puits et évacuer l’eau pompée vers le désert par le tuyau
provisoire pour vidanger les quantités excessives de matières solides en suspension
présentes au départ.
Quand l’aspect de l’eau semble correct et stable, ouvrir progressivement les robinets à
équerre pour acheminer l’eau vers le CPF. L’eau s’écoule dans la cuve d’eau de service
(410-TA-52-01), sous l’influence d’une régulation de niveau (52-LV-00010). Fermer le
robinet de 1” et déconnecter le tuyau provisoire.

d) Démarrage de l’unité de désaération de l’eau de service

Mettre en marche la pompe d’eau d’alimentation de l’unité de désaération (410-PA-52-


02A/B) en utilisant la ligne de retour de trop-plein (spillback) avec la vanne de régulation de
débit 52-FV-00012.
Admettre l’eau vers l’unité de désaération d’eau de service (410-UZ-52-01) par la vanne de
régulation de niveau 52-LV-00011.
Démarrer l’unité selon les consignes d’utilisation du fabricant.

e) Démarrage de la pompe d’eau de dilution du puits

Pour injecter le désoxygénant dans l’unité de désaération d’eau de service, la pompe d’eau
de dilution de l’unité de dessalage (410-PA-52-01A/B) doit être en marche.
Démarrer la pompe en utilisant la ligne de retour de trop-plein avec la vanne de régulation
de débit 52-FV-00001A/B.
Le désoxygénant est fourni à partir du bloc d’injection de produits chimiques (450-UZ-42-
04).
Prendre un échantillon d’eau à la prise d’échantillon située à l’aspiration de la pompe d’eau
de dilution de l’unité de dessalage et analyser l’échantillon pour vérifier sa teneur en
oxygène dissous.
Quand la teneur en oxygène est conforme à la spécification, lancer le transfert vers les
réchauffeurs d’eau de dilution (10/20/30-HA-21-01) dans les trains d’huile.
Ouvrir la soupape à boulet de ¾” sur la conduite de refoulement de la pompe pour maintenir
un débit continu vers l’unité pour l’injection de produits chimiques dans des conditions
normales d’exploitation.

Vous aimerez peut-être aussi